-33%
Le deal à ne pas rater :
TOY STORY Buggy Radio-commandé (Woody ou Buzz l’éclair) Echelle ...
9.99 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La source de l'épanouissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Setsuka
Setsuka
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 10/08/2018
Nombre de messages : 155
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : Création, Zanzōken, Laser de Gaksa
Techniques 3/combat : Aura bestiale, Mantra féroce
Techniques 1/combat : Esprit de Menolos

La source de l'épanouissement  Empty
MessageSujet: La source de l'épanouissement    La source de l'épanouissement  ClockMer 12 Jan 2022 - 14:56


La source de l'épanouissement


Ce qui est certain, c'est que ce n'était pas auprès de sa génitrice que Setsuka aurait pu s'épanouir.



« Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiis !! C’est la maisooooon ! You-HOU !!! » S’exclama-t-elle une fois à proximité de sa planète de cœur. Setsuka avait décidé de revenir quelques temps sur Görana. Les derniers mois depuis qu’elle avait quitté sa planète avaient été éprouvants. Cela ne lui ferait guère de mal que d’y remettre les pieds pour passer du temps avec les siens. Ici, c’était son sanctuaire. Le lieu où elle se sentait le mieux au monde. Un sourire béat se dessinait sur son visage à mesure que la capsule approchait pour atterrir. Enfin, quand ce fut le cas, la native de Vegeta s’empressa de sortir de l’engin. Une fois dehors, elle s’écria en levant les bras : « Je suis de retouuuuuuuuuuur ! » Et son écho rependit la joie dans la lande. 

« SSSETSUUUUUUKA ! »


« C’EST SSSETSUKAAAAAAAAAAA ! »


« ELLE EST REVENUE ! »


Les animaux de la faune avaient fait passé le mot dès l’arrivée de la concernée sur Görana. Cette dernière se fit accueillir comme un membre de la famille : ce qu’elle était ! Cette ambiance totalement opposée à l’accueil glacial et révoltant de sa « donneuse de gènes » effaça la rancœur que l’autochtone pouvait ressentir. Après tout, ce n’était pas si grave ! Tant pis pour eux s’ils sont bêtes et qu’ils veulent se vautrer dans leur idiotie ! Ici au moins on l’acceptait et on la valorisait en tant qu’individu. Personne ne l’encouragerait à être violente et à aller détruire les terres et les biens des autres parce que « c’est dans son code génétique » !


« Eeeeeeh coucouuuuuu ! » Fit-elle en secouant sa main alors qu’elle se déplaçait non pas en volant – même si ça aurait été plus rapide – mais à l’aide de sa queue de singe et de ses autres membres comme le lui avait appris son père et les primates d’une manière générale.


« Setsuka ! » Fit son père, visiblement rassuré de la revoir. Il ouvrit grand les bras pour la serrer tout contre lui. « Je suis content que tu nous reviennes enfin. Comment tu te portes ma fille ? » Dit-il en la lâchant doucement.


« Ben ça va ! J’ai vécu des aventures cool ! Y’a eu des trucs moins bien mais globalement c’était sympa mon voyage ! » Dit-elle avec son enthousiasme habituel, qui rassure à demi-teinte son père qui a l’air assez dubitatif.


Une déferlante de ses frères et sœurs, aussi bien singes que lamia lui sautèrent tous – ou presque – en même temps dessus, et ils jouèrent à la bagarre quelques minutes en riant aux éclats.


« Raaaaaaah ça m’a manqué tout ça ! Je vais vous dire : On est quand même mieux à la maison ! Les autres planètes que j’ai visitées peuvent se rhabiller à côté, hihihi ! » Celle-ci prit une grande bouffée d’air frais revigorante. Ailleurs, il y avait toujours de la pollution. C’était pénible à inhaler. Les autres étaient habitués, mais pas elle. 


« Sss-setsuka, comme je suis contente de te retrouver ! » Fit sa mère, Séthys, en la prenant à son tour dans ses bras. Sa longue queue de serpent s’enroula autours d’une des jambes de sa fille pour renforcer son geste tendre.


« Tu m’as beaucoup manqué toi aussi m’man ! Pis j’ai hâte de combattre aux arènes à tes côtés de nouveau ! J’arrive pile poil pour les défis de la saison des pluies héhéhéhé ! Je vais tout cartonner cette année ! » 


Le soir même, ils fêtèrent son retour avec leurs proches. Setsuka racontait les péripéties qu’elle avait vécu dans les moindres détails, ainsi son savoir était transmis aux siens. Même sa mort fut racontée, au grand étonnement général du fait qu’elle n’eusse pas à rejoindre la divinité de son choix, tel que l’exigeait les traditions göraniennes. Cependant, sa famille était d’accord pour dire que la petite saiyan était très spéciale et qu’en conséquence, ce « châtiment » divin n’était pas illogique. Peut-être qu’elle n’était pas destinée à vivre la vie après la mort et qu’un Dieu ou affilié avait besoin d’elle en vie…


En tout cas, je ne pourrais vous décrire avec quelle joie la sauvageonne redécouvrait son chez elle. Elle resta quelques jours dans le « pays » des lamia et repartit avec son père jusqu’à la contrée des singes, où on l’accueillit tout aussi bien. Ils mangèrent des baies et des fruits à foison pendant que Setsuka expliquait à nouveau, autour d’un grand feu et en langage des signes ce qui lui était arrivé durant son voyage à l’étranger. Les yeux pétillaient, tantôt l’excitation générale de savoir la suite prenait le dessus, tantôt le calme régnait tant ils étaient concentrés sur le récit qu’on leur contait.


En fin de compte, l’autochtone passa plusieurs semaines à voyager entre les différentes civilisations de Görana pour leur raconter son vécu et prendre de leurs nouvelles. Où qu’elle aille encore – c’est-à-dire chez les Dragons, chez les Golems et chez les Pouics – on organisait des réjouissances à l’improviste pour honorer son retour. 


Revenir aux véritables sources lui fit un bien fou. Elle se revigorait. Setsuka avait beau avoir l’air crédule, elle connaissait pertinemment ses limites et avait choisi le bon moment pour rentrer. 


La jeune femme se replongea avec entrain dans ses passions : la chasse, la pêche, le bricolage, les combats et défis d’arène, la peinture et l’étude des espèces vivantes. 


Toutefois,


Ce repos bien mérité laissait dire que le monde extérieur n’avait pas fini de la faire souffrir. 




Setsuka
Setsuka
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 10/08/2018
Nombre de messages : 155
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : Création, Zanzōken, Laser de Gaksa
Techniques 3/combat : Aura bestiale, Mantra féroce
Techniques 1/combat : Esprit de Menolos

La source de l'épanouissement  Empty
MessageSujet: Re: La source de l'épanouissement    La source de l'épanouissement  ClockDim 16 Jan 2022 - 9:42


La source de l'épanouissement


Setsuka s’était confectionné de nouveaux vêtements. Sur Terre, il y a énormément de boutiques différentes. Celles qui vendent des habits ne sont pas celles qui avaient le plus attiré son œil – ben non, c’était les restaurants ! La bouffe c’est la vie tout le monde le sait ! enfin bref – tout de même cela avait éveillé quelques élans de fantaisie dans son cerveau. 




Ainsi avait-elle apporté quelques-uns de ces tissus spécifiques venu de Terre, dans des looks désignés comme « marginaux » d’après les standards du monde extérieur. Celle-ci avait présenté ses trouvailles à ses congénères lamia : certaines avaient été plus que charmé et avaient d’ores et déjà des idées pour confectionner elles aussi de nouveaux vêtements d’apparats. 




Ainsi Setsuka s’était prise d’amour pour ces vêtements « bizarres » au style bien particulier. Autant cela pouvait être une robe kitch et mignonne, autant cela pouvait être une robe délurée dans un style punk-rock ou gothique. Il fallait croire qu’une certaine ambivalence opérait au sein de ses goûts.




Elle avait demandé aux plus puissants magiciens de Görana d’enchanter ses nouveaux habits afin de renforcer ses affinités magiques. 




Quoi qu’il en soit, vêtue de son nouvel ensemble, la petite saiyan s’aventurait aujourd’hui dans les recoins les plus reculés de Görana. Explorer, découvrir, voilà ce qui l’anime. Ce n’est donc pas une activité hors-norme pour la jeune fille. 




Toutefois, ce que Setsuka va trouver aujourd’hui marque l’avènement d’une nouvelle ère dans sa vie.
La douce brise balaye agréablement ses cheveux. Ici, nous sommes au sud de Görana, le territoire des Golems et des Pouics. Les deux peuples vivent en symbiose – les golems, régit par une sorte de conscience collective, sont impossibles à agacer. Fort heureusement ! Car les peuplades pouics passent leur temps à faire des bêtises. Certains, bien trop vaillant, tente de défier les golems (on en ignore la raison, ils font un peu n’importe quoi) et échouent – seuls, car les géants de pierre ne réagissent pas – et meurent bêtement ainsi. C’est comme ça, avec les pouics ! Leur prolifération est intense mais il y a beaucoup de décès parmi eux pour des idioties qu’ils perpétuent.  




Quoi qu’il en soit, la petite göranienne avait exploré dans ces terres des lieux reculés et incertains qui semblaient quasiment inhabité. Ces endroits n’avaient pas l’air hostile, bien que l’on puisse aisément s’y perdre comme dans la forêt amazonienne car c’est en tout point similaire. Les arbres sont si haut que l’on ne peut plus distinguer le ciel, aussi faut-il être bien préparé pour s’aventurer ici. 




Aussi l’autochtone découvrit une sorte de grotte sous-marine aux abords d’une cascade dans lequel elle s’était dit que « piquer une tête » ne lui ferait pas de mal afin de se rafraîchir. Autant le corps que les idées ! Car cela faisait des semaines qu’elle visitait cette immense forêt. Les habitants de celle-ci se faisaient très discrets. Parce qu’il s’agit majoritairement d’arbre capable de parole, d’autres trop vieux pour émettre des sons s’exprimaient via leurs branches comme ils le pouvaient. C’était la découverte d’une nouvelle espèce pour la petite saiyan. Il est fort probable que les Dragons connaissent l’existence de ces bois, car ils sont presque omniscients grâce à leur magie. Peut-être que personne n’avait parlé de ce lieu parce que les arbres animés préfèrent qu’on ne les dérange pas. 




Enfin, certains d’entre eux s’étaient montré particulièrement bavard ! Faut-il dire qu’ils reçoivent effectivement rarement de la visite. Setsuka avait noté dans son recueil des espèces bien des informations concernant le peuple des Tréants. 




Grâce à ses talents de nageuse – assez exceptionnels pour être cité, car bien au-dessus du commun des mortels humanoïdes tout comme sa capacité à retenir son souffle une trentaine de minutes – atteindre la grotte sous-marine avait été un jeu d’enfant. Plaisant, en plus ! La vie sous-marine est calme, reposée. De belles couleurs sautèrent aux mirettes de la jeune fille, ce qui égaya d’autant plus ce voyage aquatique.
A mesure que Setsuka explore cet endroit, des merveilles oubliées se montrent à ses yeux éberlués. Des dessins dans un coloris fluorescent illuminait la noirceur de l’endroit. Ces illustrations semblaient représenter des étoiles, des galaxies, et des formes de vie inconnue. Plus elle avançait dans le tunnel, plus les lumières se faisaient forte. Les esquisses de ces figures incroyables se multipliaient et, au bout du chemin une lumière vive lui tendit les bras. En faisant onduler son corps plus vivement, la jeune chasseuse rejoignit ce faisceau d’une intensité éblouissante et-


Ses pieds touchèrent le sol. 
Ce qui n’avait aucun sens… !



 
La source de l'épanouissement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La source du commencement
» Counter-Strike: Source
» Veuillez consulter une source sûre! [PV : Vegeta]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-