Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
219.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le Sombre Royaume 7 [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Braveta
Braveta
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 679
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/ Raging Blast / Andutyr maudite
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Exalted Assault

Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 7 [PV]   Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 ClockMer 16 Fév 2022 - 16:58
Ce combat avait enfin trouvé son point de chute. L’assaut de Braveta sur le pantin de Xilor avait été particulièrement violent, coûtant la vie à l’hôte du Légat de Drichi. Seulement 3 coups portés par le Général auront suffi pour mettre à mort son opposant. Du moins, son représentant. Xilor lui était bien vivant, ce dernier ayant prévu de retrouver le guerrier saiyan dans un futur proche. Un combat qui s’annonce alléchant. Aujourd’hui, cependant, le vainqueur est Braveta. Cet homme sans pitié, n’ayant aucun remords à piétiner de sa botte, le visage inanimé de son adversaire.

- La deuxième phase va pouvoir commencer.

La voix du saiyan ne témoignait d’aucune émotion, il savait parfaitement ce que signifiaient ses mots. C’était enfin le moment tant attendu. Le frère de Zantô se baissait afin de récupérer sa cape et de la remettre à sa place. Cette action pourtant anodine en dévoilait beaucoup sur le respect inexistant de Braveta envers ses troupes. Sa cape étant signe de sa domination et de sa supériorité sur ces derniers, signe de sa toute-puissance au sein de l’armée de son frère. Le Général vint ainsi, une fois préparé pour son carnage, charger sa main de Ki afin de trancher tel une hache, la tête de son adversaire. L’ex Time-Patroller comptait bien la ramener à son frère en signe de victoire. Suite à la victoire de Giblet et de son armée sur les revenants, les premiers soldats finirent par arriver dans le château. Leurs visages étaient couverts de sueur, de sang et mouillés par la pluie, ils faisaient peine à voir. Cependant, tous eurent un sourire quand il se rendit compte que cet assaut était fini, que les morts n’étaient pas partis en vain. Le Général apparaissait pour eux comme un Héros, l’être parfait, sortant de cette bataille avec une lueur encore plus éclatante qu’auparavant. Si seulement il savait… Que cette lueur n’était pas celle d’un lumineux Général, mais plutôt, celle d’un sinistre monstre. Braveta se dirigeait d’un pas lourd, vers les arrivants et prit la parole. La tête du Légat ennemi entre ses mains et d’une voix rauque et puissante, le fils de Nasu vint ordonner ces quelques mots.

- La victoire est notre, hissez nos couleurs et regroupez tous nos soldats sans exception ici même dans cette cour. Vous avez 5 minutes, ou vous en subirez les conséquences.

Le demi-démon avait décidé de rassembler la totalité de ses unités afin d’éviter de perdre du temps à les chercher un à un. De toute façon, si des déserteurs se font remarquer, la capacité de détection d’aura du saiyan lui permettra de les retrouver en un instant.  Les 5 minutes passèrent, les ordres furent effectués, personne ne manquait à l’appel. Braveta avait pris place comme à son habitude en hauteur. Il était l’heure. L’heure de prononcer son discours, un discours sous le signe de la victoire mais surtout de la mort.


Thème:

- Vainqueur,  voilà ce que nous sommes. Glorieuse, voilà ce que devient l’armée du Général Braveta. Cette tête que je porte et celle de notre ennemi. dit-il en la levant fièrement vers ses troupes, sous la clameur de ces derniers. Cette tête restera à jamais la preuve de votre puissance et de votre sacrifice vis-à-vis de notre Seigneur.

La prononciation de ses mots se traduisent par un changement dans le regard du saiyan. Son regard habituellement si terne vint s’éclaircir. S’éclaircir d’une lueur rouge sang, en un instant seulement le Général apparut en plein milieu de ses troupes. Les deux bras tendus et les paumes dirigées vers ses troupes, en seulement quelques secondes, Braveta devint une véritable tourelle vivante tournant à toute vitesse sur lui-même, une véritable rafale de Kikohas s’abattent sur des soldats déjà bien épuisés. Il ne suffit que de quelques secondes pour faire de ce lieu un véritable charnier. L’odeur du sang se mélangeait avec l’odeur de putréfaction venant du cadavre du pantin de Xilor.

C’était un spectacle terrifiant, d’autant plus lorsque l’on se fixe sur le bourreau. Qui semble animé par une aura meurtrière monstrueuse, en plus d’arborer sur son visage un sourire des plus effrayant. Son visage était éclaboussé par le sang, son armure et sa cape aussi et pourtant, il adorait ça. Bien sûr, c’était la panique au sein des démons qui n’avait guère le temps de chercher à comprendre ce qui se passait, il fallait fuir pour s’accrocher à la vie. Cependant, ces derniers n’était pas assez lucide pour se rendre compte que ce faible espoir, n’était en fait que terrible illusion. Aucun d’entre eux ne pouvait s’enfuir cet être démoniaque. Qui une fois le gros du travail fait, enchaînait les téléportations instantanées tuant les fuyards par l’intermédiaire de ces Ki-Punch destructeur. En moins d’une minute, il ne restait plus personne debout. Enfin, s'il n’y avait pas quelqu’un étant capable de résister à une telle rafale. Il restait un survivant. Un être capable de survivre face à un tel carnage. En un instant, Braveta se retrouvait face à lui, nulle doute qu’il faisait froid dans le dos. Giblet avait eu raison de se méfier. Son homologue saiyan était entièrement couvert de sang. Le frère de Kaito n’était plus rien d’autre qu’une faucheuse vivante s’abattant injustement sur des âmes terrifiées. D’un pas monotone, il se dirigeait vers Giblet, conservant son sourire. Il vint prononcer ces quelques mots avec une voix douce inhabituelle. 


- Félicitations, tu as réussis à être le dernier survivant. Il applaudissait Giblet tout en continuant de s’approcher de lui, ses pas étaient rythmés par ses applaudissements. Malheureusement, ton unique récompense sera de survivre un peu plus longtemps. Prouve-moi, prouve moi que tu es digne de mon intérêt et de celui de Zantô. Et alors, peut être que tu survivras.
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 7 [PV]   Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 ClockMer 16 Fév 2022 - 18:23
A peine leur victoire acquise qu’un autre drame survint. Braveta anéantit chaque membre de son armée. Si quiconque y voyait un problème ou aurait été horrifié, Giblet ne bougea même pas, observant le massacre se déroulant sous ses yeux. Il ne chercha même pas à fuir, il n’en avait même pas envie. De toute façon, Braveta semblait l’éviter…Jusqu’à ce qu’il ne reste plus que lui en vie et que le Général lui annonça qu’il allait devoir prouver sa valeur pour la énième fois. Il haussa un sourcil avant de répondre amusé :

‘’Hmm…Intéressant de tester ton armée de cette manière. Aucun n’a su montrer son efficacité. On se débarasse des poids morts, tu as raison…Pour autant, après les innombrables tests que le Seigneur Zantô m’a fait suivre, je dois encore en subir un ? J’aurai pensé que le précédent suffisait et que celui juste avant aussi aurait suffi…Il semblerait que non. Tu veux que je te prouve ma valeur ? Ma valeur a déjà été prouvé auprès du Seigneur et je n’ai rien de plus à prouver, ce ne serait qu’une simple perte de temps…Et cela signifierait juste que je suis un jouet qu’on s’amuse à tourmenter.’’

Il marqua une pause dramatique, avant de s’asseoir nonchalamment par terre, attrapant un crâne qu’il observa un long moment avant d’ajouter :
‘’C’est quand même marrant qu’on me « contamine » avec le sang du seigneur avant de me dire que je vais encore devoir montrer ce que je vaux…Vois-tu, j’ai quand même une fierté de Saiyan. Tu veux ma réponse ? Je refuse de me faire tester encore une fois. Cela devient agaçant de plus en plus. Je n’ai pas de pouvoirs magiques ou autres…Du moins pas encore. J’ai déjà montré mes limites et je les ai même surpassées pour rester en vie.’’

Il écrasa le crâne, laissant la poussière s’échapper de ses mains. Il ne parla même pas pendant une bonne dizaine de secondes avant d’annoncer :
‘’Si tu dois me tuer, tue-moi. Je ne vais même pas chercher à riposter.’’

Il n’ajouta rien de plus. Il n’allait même pas chercher à se battre. Il en avait plus qu’assez d’être traité comme un simple jouet. Si Braveta le tuait, cela allait juste stopper. Et il trouverait le moyen de revenir encore une fois à la vie. Il était hors de question que son Histoire s’arrête ici. Mais il était hors de question que son Histoire se résume aussi à simplement continuer d’être testé encore et encore. Il n’était pas qu’un simple rat de laboratoire. Si Zantô ne prenait même pas la peine d’empêcher le meurtre qu’allait possiblement commettre Braveta, cela signifiait qu’il avait eu raison. Après tout, depuis qu’il avait rencontré le Seigneur, il se faisait tester. La première fois était un test sur les 7 pêchés, le second était à la Montagne de Glace…le troisième était avec la contamination de son sang…Ces trois tests lui auraient semblé amplement suffisant pour prouver sa valeur. Mais non, on en rajoutait un encore une fois. Il dira alors par la pensée, en direction de Zantô, pensant que celui-ci l’écoutait comme toujours :

{Je refuse de me faire malmener encore une fois. N’ai-je pas suffisamment prouvé ma valeur ? Tu sais très bien que je n’ai rien de plus à montrer, alors cessons ces conneries ! Tu veux voir ma valeur ? Voici ma valeur morale !}
Il croisa les bras, attendant simplement la fin de tout cela. S’il y avait bien quelque chose que l’on ne pouvait pas reprocher à Giblet, c’était qu’il savait rester droit dans ses idées. Il ne changerait même pas cette idée de ne même pas riposter. Pour lui, ce combat ne servait à rien.
Braveta
Braveta
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 679
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/ Raging Blast / Andutyr maudite
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Exalted Assault

Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 7 [PV]   Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 ClockMer 16 Fév 2022 - 21:37
Alors que Giblet devait sûrement s'attendre à vivre ces derniers moments. Braveta se stoppa  net et mit à rire, un rire incontrôlable, rendant à cette scène une ambiance déroutante. D’un côté, la victime attendant son trépas avec honneur, de l’autre le meurtrier à la lame aiguisée  et ensanglantée riant à plein poumon. Non pas tel le psychopathe qu’il était. Non, le saiyan avait une allure bien plus détendue, tel un père cherchant à apprendre une leçon à son fils. Le demi-démon vint attraper sur le sol deux cadavres, s’amusant à les empiler avant de s’asseoir dessus comme si ces derniers ne valait pas plus qu’un vulgaire objet pour lui.  Le Général vint alors fixer Giblet dans les yeux  pendant quelques instants,  un échange de regard intense, le révolté semblait déterminé à réellement tenir ce qu’il avait énoncé. L’ex Time-Patroller prit alors la parole,  d’un ton calme, posé,  comme s’il souhaitait faire la leçon à son minot.

-  Tu ne veux plus être un jouet  ? Tu as déjà  été testé par ton seigneur ?  Tu t’opposes à la voie qui t’a été destinée  ?  Le gradé se craqua les mains, son congénère doit sûrement se questionner afin de savoir là ou son supérieur hiérarchique voulait en venir.  Va t’il le tuer  de sang froid comme les autres ?  Tu sais, on est similaire. Moi aussi, je suis testé, testé par mon frère, non pas sur mes compétences en tant que Général. Ce grade n’est qu’une façade, mais sur mon aptitude à lui  être fidèle.  Tout ce que veux savoir Zantô, c’est de savoir si oui ou non, je pourrais me sacrifier pour lui à un moment propice. Je ne pense pas te l’apprendre si ton crâne possède des connexions neurologiques un minimum qualitatif, mais pour lui tu n’es qu’une pièce de son jeu. C’est aussi mon cas. Nous ne partons pas du même échelon, mais notre destinée est la même.  Braveta se mit à sourire,  sans parler quelques instants. Laissant ainsi Giblet réfléchir à la suite de ses paroles.

- Tu as trouvé ? Peu importe. Sache que notre rôle est d’être de vulgaires faire-valoir. De vulgaires pantins, destinés à servir notre Seigneur et à être jeté lorsqu’on ne lui sera plus utile. C’est terrible ! Le ton du fils de Nasu semblait ironique. Et pourtant, nous sommes toujours ici. Je ne sais pas si tu étais conscient de cela, mais moi je l’ai toujours été. L’ex Time-Patroller croisait les bras et soupirait. Vais-je me rebeller ? Absolument pas, ma condition m’offre ce que j’avais perdu. Une raison à mon existence. Une raison à mon être, à mon savoir. Ma dévotion est infinie. Ce n’est pas pour rien que je m’implique autant dans mon rôle. J’ai une raison de vivre, c’est ce qui est le plus important pour un être vivant. As-tu toi aussi une raison de vivre ? Poursuis-tu un but ? Les êtres humains ne vivent que pour une chose, atteindre ce fameux but. Le caractère, la morale, ses facteurs ne sont que secondaire. Tout cela n’est que création. Dans un monde cohérent, il faut des gentils et des méchants. Certains rêvent de dominer le monde, d’autres de le protéger. Mais au fond… Tout ça n’est que foutaise ! S’exclama le Général à la longue chevelure.

- Tous les êtres vivants sont pareils, tous répondre à un but, une ligne directrice. Ces derniers croient que ça vient d’eux même, mais non. Cette ligne s’impose à eux. Que vous soyez Paysan, Roi ou Dieu. L’être vivant est similaire. La seule différence étant qu’un paysan n’a pas des ambitions de la même ampleur qu’un Dieu. Voilà, voilà comment est fait l’Univers ? Peut-être que ma théorie est fausse… Je ne suis qu’un rouage de cet engrenage, moi aussi. Cependant, c’est là le fruit de mes observations. Sur Vegeta, les Saiyan devaient servir le Roi, et le Roi devait gouverner. C’était notre but, une fois que les ambitions du Roi se sont opposés à ceux de quelqu’un de plus important, ce dernier a été balayer, car ce dernier avait tenu ses ambitions assez longtemps. Non, l’être vivant n’est pas une chose pensante, c’est une chose soumise ! Soumise à un code, une éthique établit rien que pour elle. Braveta   marqua une énième pause. Tu dois te demander là ou je veux en venir… C’est simple, nous sommes fait pour être les pantins de Zantô. C’est notre nature, nous ne devons pas aller à l’encontre de cela. C’est notre destin.  Ainsi, c’est pour ça que te tester est si important, car te tester te permet d’évoluer. Que ce soit physiquement ou mentalement, ça te permet d’être conditionner à ton rôle. Le rôle de ta vie. La vie n’est qu’un spectacle ou chacun doit tenir son rôle.

Braveta prit alors une grande respiration.

- Mon rôle n’est pas de te tuer.   Mon rôle est d’obéir à Zantô et de l’aider à réussir son ambition.   Ton rôle est similaire au mien. Ainsi, je ne suis pas plus ambitieux que toi et je n’ai aucun droit de vie ou de mort sur toi.  C’est Zantô qui s’en chargera. Il a fait de toi son pantin et je ne peux aller à l’encontre de cela. C’est pour ça que je ne te ferais rien. Aujourd’hui, j’ai juste sortie les poubelles.

Braveta avait enfin fini son interminable dialogue, un dialogue théorique, mais résumant grossièrement sa vision de l’existence. Une existence rimant avec soumission. Giblet à de quoi être surpris, surpris et épuisé d’avoir du écouter ce discours ennuyeux. Cette longue remise en question,   qu’un père transmet à son fils. Qu’un prédécesseur transmet à son successeur. Car pour  Braveta, lorsqu’il deviendra inutile, cela sera au tour de Giblet de  prendre sa place. Ainsi va la vie.


Dernière édition par Braveta le Mer 16 Fév 2022 - 23:07, édité 1 fois
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 7 [PV]   Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 ClockMer 16 Fév 2022 - 22:23
Un long duel de regard commença alors, chacun ne voulant pas céder. Au bout d’un petit moment, Braveta se mit à lui expliquer certaines choses de façon directe. Giblet ne répondit même pas, se contentant d’écouter. Quand il l’écoutait, il se rendait compte d’à quel point Braveta avait raison. Même lui n’avait même pas envie de déserter ou de quitter Zantô au fond, c’était totalement contradictoire. Et pourtant, il l’acceptait. Il avait commencé à tout perdre afin d’obtenir du pouvoir. Et finalement, il avait rejoint Zantô.

Même Braveta n’était rien d’autre qu’un jouet de Zantô. Ils étaient dans la même situation et c’était sûrement pour cela que le Général prenait la peine de lui expliquer comment cela se passait dans le Sombre Royaume. Un regard plein de compréhension naquit alors, faisant sourire le frère de Zantô qui reprit en lui annonçant qu’ils n’étaient que des fair-valoirs. Il lui annonça même que malgré sa condition, il ne voulait même pas se rebeller ou autre, ce qui surprit grandement Giblet. Même le frère de Shallot était toujours ici, bien qu’indiscipliné.

Il y avait bien un point sur lequel il était totalement d’accord : personne n’était totalement libre de sa vie au final. Pour commencer, n’importe qui qui croisait la route d’autrui influençait la vie de celui-ci. N’importe qui pouvait influencer la vie d’autrui. Et au final, personne n’avait de contrôle total sur sa propre vie. Et Giblet n’en avait jamais pris réellement conscience jusqu’à ce que Braveta le lui dise.

Braveta lui annonça qu’au final, il n’allait pas le tuer. Il se justifia en disant qu’il n’en avait pas le droit, étant donné que Giblet était le pantin direct de Zantô. Ils étaient similaires sur ce point et l’un ne pouvait décider sur la vie de l’autre. Contrairement à tout les démons de l’armée. Giblet observa tout les cadavres, tués par la main du Général. Au final, il n’était pas un traitre. Il ne faisait qu’obéir aux ordres et ne faisait que le ménage. Il suivait son rôle jusqu’au bout et ne s’en détournerait même pas. C’était hallucinant, autant de fidélité envers le Seigneur en sachant qu’il n’était qu’un pantin. C’était…épuisant moralement. Il se releva alors, prenant enfin la parole :

‘’Ouais…Je comprends mieux….’’

Il ne prit même pas la peine de développer ce qu’il venait de dire. Il n’avait même pas envie. Il voulait juste rentrer. Il fronça des sourcils en se disant que ce n’était pas grave au fond. Son objectif restait le même au fond : faire une purge de la plupart des Saiyan et éliminer Shallot. Ce n’était pas totalement incompatible avec les desseins de Zantô, quoi qu’ils puissent être.

‘’Rentrons, Général…’’ Conclua-t’il, l’esprit ailleurs.

Il prit lentement la route, en poussant un soupir. Il voulait juste rentrer chez eux et prendre le temps d’y réfléchir à tout cela. Cela le perturbait réellement.
Contenu sponsorisé

Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 7 [PV]   Le Sombre Royaume 7 [PV] - Page 2 Clock
 
Le Sombre Royaume 7 [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Sombre Royaume 10 [PV]
» Le Sombre Royaume 6 [PV]
» Le Sombre Royaume 8 [PV]
» Le Sombre Royaume ?! [PV]
» Le Sombre Royaume 3 [PV : Makarov]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-