Le Deal du moment :
Smartphone Redmi Note 10 Pro Officiel 64 Go à ...
Voir le deal
163.93 €

Partagez
 

 Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] Empty
MessageSujet: Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]   Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] ClockJeu 18 Nov 2021 - 1:44

L'instructeur était toujours au chevet de Zannin. Le guerrier venait de finir une mission très dangereuse, et méritait bien un petit tour à l'hôpital. Si certains l'oublier, l'oreille du colosse, elle, ne l'oubliait pas. Heureusement pour lui, la cité du temps était à la pointe de la technologie ! Accompagnant son patrouilleur à l'endroit qui l'attendait, ce dernier ne pouvait s'empêcher de radoter... "Vous savez, Zannin, les soins sont des choses importantes. Mais votre oreille... Vous êtes sûr de pouvoir encore entendre ? Elle à l'air complètement fichue ! Heureusement que l'hôpital possède une cuve de régénération ! Vous imaginez un peu si votre écoute baisser de moitié ?" Très rassurant... Et après un moment de voyage, ils y étaient enfin. Accueilli par une charmante infirmière, l'instructeur qui se nommait en réalité Jean, présentait ses plus sincères salutations. "Qu'est-il donc arriver, monsieur Zannin ?" "Eh bien, Any, voyez-vous, il est blessé à l'oreille !" ... "Oui, je l'avais vu... Je demandais surtout comment c'est arriver." Le métier de patrouilleur était un métier dangereux.

"Ah ! Je... C'est arriver en..."

"Ne pouvez-vous pas laisser Zannin parler ?"

"Pardon."

"Bon, restez ici. Zannin, venez avec moi." Bien sûr qu'il était connu ! C'était tout de même l'un des élèves du Dieu du Temps ! Au moins, Jean Instructeur était calmé. La pulpeuse blondinette emmenait donc le colossal héra vers la salle de soins, s'occupant déjà de désinfecter l'oreille, et le sang qui avait quelque peu coagulé à cet endroit. Il fallait éviter une infection. Ce serait dommage de devoir... "Amputer..." Elle avait pensé à voix haute. Mais finissait avec un bandage autour de la tête pour maintenir le tissu alcoolisé sur l'oreille ! "Hmm... Excusez-moi, je pensais à quelque chose. Patientez un instant, je vous prie. J'appelle tout de suite le docteur Branly !" Ainsi donc l'Héra se retrouvait seul avec ses pensées... Il avait le temps de penser à tout et à rien, avec comme seul compagnon un écran de télé diffusant les plus belles prestations des patrouilleurs du temps. Les missions ayant le mieux réussi. Comme le combat incroyable de Freezer contre Congélateur, un démon du froid de la patrouille aux grandes capacités ! Et enfin, l'infirmière revenait. Les pensées du guerrier seraient enfin troubler par une charmante compagnie...

"Suivez-moi ! Le docteur est prêt à vous recevoir !"

Toc toc toc...
Entrez !:
"Bonjour. Je suis le docteur Branly. Mon infirmière m'a expliqué la situation." L'invitant cordialement à s'installer sur le grand lit en face de son bureau, le médecin se levait pour s'approcher de Zannin, et l'ausculter comme il se doit. Retirant le bandeau fait par sa collègue, il n'hésitait pas à tripoter avec ses mains pleines de gels désinfectant l'oreille du disciple du Shan. "Hmm... Hmm... Je vois. Bien. Bien... Très bien. Maintenez ça sur votre plaie." Il ne lui laissait de nouveau qu'un tissu de bande alcoolisée pour éviter le saignement. Retournant à son bureau, il tapotait sur son ordinateur, ouvrant dès lors une porte à sa gauche. En la passant, une cuve de régénération était présente. "Vous êtes patrouilleur, donc avez le droit à la mutuelle conséquente. Vous pouvez tranquillement vous déshabiller, et prendre place dans la cuve. Je la mettrais en route dès que vous serez installé. Any, sortez." "Hein ? Oh ! Heu... Oui." Et ainsi sortez l'infirmière, laissant seul les deux montagnes de muscles dans la pièce.

"Vous savez comment fonctionne cette machine, n'est-ce pas ? Une fois dedans, elle se remplira d'un liquide vert aux capacités curatives et régénératrices stupéfiantes. Votre oreille sera guérie en un rien de temps, comme vos organes internes, et vos bleus. Je ferais un bilan complet de votre corps après coup. On va faire un examen médical approfondi. Je vois également d'après votre dossier... Que vous n'avez pas fait de rappel de vaccin depuis longtemps. Il est temps de le faire !"
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] Empty
MessageSujet: Re: Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]   Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] ClockVen 26 Nov 2021 - 16:02
Et c’est le retour au bercail !
Un dieu démon qui s’est fait bousillé, son palais en miette et ses sbires laminés ! Que demandait le peuple ? La santé, peut-être. Tout le monde demande la santé, car c’est après tout sans doute la plus importante des choses en dehors du salut de l’âme histoire de pas moisir en Enfer. Un corps en mauvaise santé, c’est un corps qui a été malmené. Un corps dont le propriétaire ne prend pas soin. Y avait-il plus triste sort qu’une enveloppe corporelle malaimée de l’âme qui y avait élu domicile ?

Zannin n’était pas de ceux-là. Régulièrement, il le faisait souffrir. Mais toujours, ils travaillaient de concert pour visiter de plus hauts sommets. Hélas, aujourd’hui, son corps a échappé de peu à un funeste sort, et son état n’est pas réellement beau à voir. Le tisseur et son enveloppe étaient amis. De bons amis. Et les bons amis, ça ne s’abandonne pas. On en prend soin. C’est pourquoi il rejoignit au plus vite l’hôpital de Conton City. Mais c’est lorsqu’une voix derrière lui s’éleva que le Héra se rendit compte que tout le long de la marche, quelqu’un l’accompagnait. C’était un fonctionnaire de la Patrouille, l’instructeur qui était venu à lui avant sa mission chez les démons.

Cependant, Zannin avait beau l’entendre, il avait du mal à l’écouter : le bougre se tenait à sa droite, là où il n’avait plus d’oreille pour l’entendre. Il se tourna alors vers lui, penchant son oreille gauche pour gueuler sans gêne :


« HEEEEEEEIN ?! »

Ne ralentissant pas la cadence, le titan pénétra les halls immaculés du bâtiment recherché où ils furent accueillis par le personnel, et en particulier une infirmière. Elle était ravissante, c’était clair, mais Zannin n’avait jamais réellement compris cette lubie qu’ont certains mâles à fantasmer sur les infirmières. C’est un boulot ingrat, après tout, et c’est aussi le genre de métier où il faut nettoyer les vieux gâteux et les aider à faire leurs besoins… Elle lui demanda alors comment il s’était blessé de la sorte, la sollicitude du patrouilleur qui l’épaulait n’aidant pas à la compréhension du pourquoi et du comment. Néanmoins, Zannin se pencha en avant vers la femme, tendant son oreille gauche valide avant de gueuler encore une fois :

« HEEEEEEEEEIN ?! »

Avant de se redresser avec un sourire débile. C’était clair, il était en train de se foutre de leur gueule. Néanmoins, on le mena dans une salle où il se fit choyer d’un bandage avant qu’on n’appelle le docteur, un certain ‘Branly’. La blonde laissa alors le rouquin seul dans la pièce en attendant qu’on le prenne en charge, qui ne prit même pas la peine de regarder la télévision. En réalité, Zannin n’avait pas réellement envie de causer, et encore moins avec les médecins du monde normal. De là où il venait, les soigneurs de la pègre ne demandaient jamais comment un guerrier s’était fait telles ou telles blessures. Souvent, c’étaient des conséquences de crimes hautement répréhensible ou d’activités illicites dont la révélation pouvait entraîner l’élimination du docteur fouineur qui en saurait trop. Du coup, même si c’était derrière lui, Zannin ne pouvait s’empêcher de se dire que le personnel de ce bâtiment était quelque peu envahissant. Il était venu ici pour se refaire une santé, pas pour raconter sa vie, et encore moins avec des faib-

« Huh ? »

L’infirmière réapparut pour signaler que docteur était prêt à le recevoir.

« Pas trop tôt ! »

Il la suivit alors jusque dans un cabinet dans lequel trônait une montagne de muscle tellement baraquée que sa blouse semblait à deux doigts de lâcher. Auscultant l’évidente blessure du Héra après de brèves présentations, il lui tendit un morceau de tissu alcoolisé que l’homme turquoise appliqua sur la plaie avant de pianoter quelque chose sur son ordinateur, ce qui donna accès à une nouvelle pièce au sein de laquelle se trouvait le dispositif le plus en vogue pour s’occuper des blessés : les cuves de régénérations. S’il existe des versions high-tech de ces dernières capables de reconstituer ou presque quelqu’un à partir de trois fois rien, des modèles un poil moins performants circulaient au marché noir et permettait aux barons du crime de se doter de leurs propres installations que Zannin avait déjà utilisé par le passé.

« Ouais, on m’avait dit au début qu’en tant que patrouilleur, j’avais droit à une bonne couverture médicale. »

L’infirmière fut congédiée, laissant Zannin se désaper devant le regard strictement professionnel de Branly. Enlevant veste, chemise et pantalon, il dévoilait sa peau bleue couverte çà et là d’hématomes violet sur la quasi-totalité de son large corps. Oui, plus de détails pourraient être donnés pour cette étape, mais vous savez, chers lecteurs, que ce n’est pas le genre de la maison de s’étaler sur de détails graveleux. Du plus simple appareil, Zannin se tenait droit, sans honte aucune. Il n’avait jamais été particulièrement pudique, et les pods de soin s’utilisaient souvent dénudé après tout.

Avant de rentrer dans l’appareil, Branly expliqua la suite des opérations, à savoir un examen complet suivi d’un rappel vaccinal. Il était vrai que les blessures du Héra ne se résumaient pas qu’à une oreille perdue, loin de là. Sa confrontation avec Jamasu lui a brisé les os, a conduit à des déchirures musculaires un peu partout ainsi qu’à la perte de quelques dents. En revanche, pour ce qui est des vaccins…


« Rappels ? Y a pas de rappels qui tiennent, Doc’. Là où j’ai grandi, personne de mon rang n’avait de quoi se vacciner. Et quand je suis parti ailleurs, on va dire que mes employeurs n’étaient pas très regardant sur la santé de leurs hommes de main. Si faut me piquer, ce sera une première du coup. »

Dire ça comme ça faisait rendre compte au Tisseur à quel point il était chanceux d’appartenir a une espèce au système immunitaire efficace. Des maladies, il en existait des millions par-delà les étoiles, beaucoup pouvant s’avérer mortelles. Ne pas s’y être confronté après des décennies à écumer l’espace était un miracle pour quelqu’un qui n’avait jamais été protégé par la science. Mais c’était vrai qu’en tant que gosse des rues, il s’estimait déjà heureux d’avoir de quoi nourrir son gabarit de mastodonte. La médecine préventive était un luxe qu’il ne pouvait pas se permettre.

Il rentra dans la capsule l’esprit serein avant de mettre en bouche le respirateur et de faire signe d’un pouce levé qu’il était prêt à ce qu’on remplisse la cuve et attendit que le liquide de soin monte jusqu’à sa tête pour fermer les yeux et se laisser emporter par la sensation de légèreté qui s’ensuivit, bercé par le bruit des bulles.



Ca, en revanche, c’était vachement relaxant.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] Empty
MessageSujet: Re: Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]   Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] ClockDim 5 Déc 2021 - 10:36
L'élève du Shan n'était pas des plus intéressés par la présence de l'instructeur. En même temps, il fallait plus en avoir envie qu'autre chose, pour le supporter. Un sacré courage, quoi. Mais au moins, après cette expérience déconcertante, il pouvait enfin avoir de la compagnie digne de ce nom ! Un soin très doux, apporter par la demoiselle qui s'était correctement occupé de son patient. Un bien bon moment de détente, même si au final, il devait finir sur un siège dans la salle d'attente. Il allait enfin savoir à quoi lui servait la mutuelle de patrouilleur du temps... Et son rendez-vous avec le docteur Branly allait l'assurer d'une chose : Il avait le droit au meilleur ! Au moins, il allait être comme neuf d'ici peu ! Il allait pouvoir repartir au combat avec fierté, sans problème d'audition ! Sans marque sur le corps ! Un esprit... Ah bah non, là-dedans, c'était tout sauf saint. Enfin bon... Face au médecin, il ne disait rien du tout. Zannin était étrangement calme. Vous vous rendez compte ? Il ne parlait absolument pas ! D'habitude, il aurait au moins dit quelque chose !

Ah bah voilà ! Il avait parlé ! Ainsi, Branlyto apprenait que le colosse n'avait jamais fait ses vaccins de toute sa vie. Une première, pour le coup. Il fallait lui faire un bon repassage à la seringue ! Fallait dire qu'avec toutes les merdes de l'espace, il risquait d'attraper une torsion testiculaire en un rien de temps. Savez-vous que ce genre de chose était bien plus douloureux que la mort ? Il fallait préserver ce grand guerrier d'une pareille épreuve... D'habitude, ce genre de chose arrive naturellement. Mais dans l'espace, une maladie provoque une pareille souffrance. La maladie de "El Corones". "Je m'occuperai de tout, mon cher Zannin ! Vous pouvez vous relaxer dans l'eau curative ! Le temps de faire quelques papiers, un nouveau carnet de santé, ainsi que de préparer vos doses, et ce sera bon !" Quand il sortira de l'eau, il pourrait enfin être préservé contre tous les problèmes que l'Univers lui enverrait. D'abord, relaxation... Un bon petit moment se passer avant que l'eau curative ne monte enfin, laissant le temps au médecin qualifié de préparer sa paperasse.

"Ah... Cachalot..."

Son regard se perdait un moment sur la photo affichée derrière son bureau. Il se souvenait d'une époque où il n'était pas médecin, mais un grand guerrier de l'espace. La légende, qu'on lui disait. Le monstre, qu'ont l'appelait ! Mais tout ceci, c'était du passé. Aujourd'hui, il était un médecin repenti de ses anciens actes barbares, portant sur ses épaules les soins de ses patients ! Et... "Oh, vous avez terminé votre petit repos ? Parfait. Asseyez-vous, Zannin." L'invitation était là. Il devait juste se mettre assis, et laisser Branly s'occuper du reste? Un grand moment d'observation se faisait, durant lequel le médecin était relativement calme. Il observait son patient qui n'avait plus de problème d'oreille. Il voyait ses bleues et autres marques, remises complètement d'aplomb. Une bonne nouvelle ! Puis il retournait vers son bureau, attrapant sa mallette à vaccin. Un petit serrage en haut du bras pour faire bien ressortir les veines du géant, et... "Eh beh... Vous, vous avez de bonnes veines..." Elles donnaient l'impression qu'elles pouvaient exploser à tout moment, sérieusement.

"Et sinon Zannin... Vous avez de la famille ?"

Faire de la conversation n'était pas le fort du médecin, mais s'intéressait à la vie de ses patients faisait partie de son petit train-train quotidien. Il aimait en apprendre plus. Et une piqure... Le voilà protégé contre le SIDOU. Une MST de l'espace très dangereuse. On est dans le futur, quand même ! "Vous êtes patrouilleur depuis longtemps ? Comment l'êtes-vous devenu ?" Et une seconde piqure, après avoir laissé environ cinq minutes de carence avant d'en refaire une. Il fallait prendre en compte que le futur permettait d'enchaîner ces dernières sans attendre trop longtemps. C'était une bonne chose, non ? Ah, et il était protéger contre le téton-nose, maintenant.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] Empty
MessageSujet: Re: Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]   Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] ClockMer 15 Déc 2021 - 20:09
Le colosse rejoignit les bras de Morphée pour un sommeil bien mérité bercé par les douces bulles d’un cocon d’acier.
C’était toujours comme ça avec le Héra. Lors de ses combats, il s’y donnait toujours à son maximum absolu, au point où il était littéralement lessivé et devait impérativement prendre du repos. Fort heureusement, les sommes qu’il piquait étaient généralement assez courts. Il fut sorti de sa torpeur lorsque le liquide régénérant se vida de la capsule, la gravité reprenant ses droits sur lui. Il ouvrit les yeux et quitta le pod, éclaboussant le sol de ses pieds trempés avant de pousser un bâillement et de venir poser sa main sur son oreille. Visiblement, elle était à nouveau là. Et c’était tout ce que Zannin avait à en penser. Côté audition, il entendait parfaitement bien le gigantesque docteur, donc tout allait bien.


Il allait chercher ses vêtements posés sur la chaise lorsque Branly lui demanda de s’assoir.
Eh oui, il avait zappé les vaccins. C’était vrai que le médecin lui avait dit qu’il se chargerait de la paperasse ainsi que des injections.
« Je… C’est obligé, doc’ ? ‘Fin… » Hélas, le regard du colosse lui indiquait qu’il n’avait pas le choix. Zannin n’avait pas peur des piqures. Il n’avait pas non plus peur de ce que contenait ces vaccins… Il se disait juste qu’il avait d’autres choses à faire. Comme… * Merde, c’est vrai que je devais m’occuper des recrues… Putaiiiiin… * Râlait tout bas le titan bleu. Pourquoi c’était à lui, l’ex-pirate mercenaire et recherché, de se coltiner les petits nouveaux ? Tout ce qu’il savait faire, c’était cogner, et pas grand-chose de plus hélas.

La montagne en blouse -et quelle montagne d’ailleurs, le bougre était encore plus gros et costaud que le Tisseur- l’inspecta quelques peu pour vérifier de la bonne condition de son patient avant de retourner à son bureau pour en sortir des seringues. Nombreuses, d’ailleurs. Ca allait prendre quelques temps, sans doute, ce qui fit rouler des yeux le Héra... Clairement, il n’aimait pas l’hôpital. Il n’aimait pas y passer du temps. L’hôpital, c’est là où l’on va une fois vaincu. Quel guerrier aimerait l’hôpital ? Peut-être le type en face de lui. Il était clairement puissant. Très puissant. Ca se ressentait au premier coup d’œil. Une puissance qui allait au-delà des simples muscles. Ce n’était pas un culturiste. C’était un combattant… Un combattant qui avait rangé les armes pour s’occuper d’autrui ? Peut-être. Mais son apparence jurait totalement avec sa profession. Ses grosses paluches se chargèrent de tenir le bras de l’Informe, serrant le biceps pour faire ressortir les veines du bras au maximum. De ce côté-là, pas de soucis à se faire, la vascularité de Zannin était comme on pouvait l’attendre de la part d’une armoire à glace. Mais si trouver la veine n’était pas un problème, il fallait espérer que les gros doigts du docteur lui permettent d’agir avec précision !

Après avoir commenté sur les vaisseaux sanguins du Héra, il posa une question qui pouvait sembler bénigne.
Est-ce qu’il avait de la famille. Qui ça ? Zannin ? D’où elle lui sortait, cette question bizarre ? C’était donc bien vrai, les docteurs de la surface étaient bels et bien des fouilles-merdes. D’autant que pour le Tisseur, c’était une question compliquée. Qu’est-ce qu’il en savait, lui, s’il avait de la famille ? Réprimant l’envie de répondre simplement que ce n’était pas ses affaires, le Héra soupira avant de lâcher d’un ton neutre.


« Nan. Pas de famille par ici. Abandonné quand j’étais tout p’tit. Par contre, j’ai été recueilli dans une sorte de… Famille d’adoption. »

Hey…
C’était vrai ça, qu’étaient-ils donc devenus, ces mecs-là ? Quand Zannin était un tout jeune enfant, il avait rejoint un gang de rue. Une vingtaine de loubards, des vauriens qui vivaient de larcins et organisés par un vieil homme faible, mais futé. C’étaient typiquement le genre de rats qui resteraient toujours tels quels, même des années plus tard. Au mieux, ils étaient devenus des cambrioleurs ou des malfrats standards. Au pire, ils s’étaient fait choper par les gardes du Sultanat pour leurs magou-
« Eh ! Prévenez avant de piquer, doc’ ! » Fit-il avec surprise. Un autre des problèmes de Zannin était sa propension à buller à n’importe quel moment quand il ressassait le passé. Du coup, il ne s’était même pas aperçu de la seringue qui s’approchait avant qu’elle ne perce la veine pour y injecter son vaccin. Après cela, une autre question fut posée : depuis combien de temps officiait-il et qu’est-ce qui avait mené à cela ?

« Heum… Ca c’est une question compliquée, vu comment je bourlingue dans le temps et dans des endroits où il s’écoule pas normalement… Ca fait quelques mois depuis ma première mission, je dirais… 6 mois peut-être ? Quand au pourqu-OUAÏE, j’vous ai dit d’prév’nir ! »

Pesta le Tisseur alors que Branly lui avait injecté une nouvelle dose. Sans rire, c’était pas possible de faire un seul vaccin pour toutes les maladies répertoriées, plutôt que d’avoir à se faire transformer les bras en gruyère ? Grommelant un instant, Zannin se gratta la tête avant de continuer.

« Je disais donc… Ah oui, pourquoi j’ai signé… Ben en fait, c’très simple. Moi, à la base, je suis mercenaire. Bon, pas à la base base, mais on va faire comme histoire de… J’avais pour mission de débarrasser la planète Zoon, une sorte de caillou où on trouve que des mecs moches et des cratères, d’un malfrat. C’était une guerre de gang, et je devais rapporter la tête du boss d’en face à mes employeurs. Et sur le moment, je pensais pouvoir me le faire. J’étais même sûr de ça, mais il s’est mit d’un coup à gagner en puissance et à me latter la gueule. Et c’est là qu’un Patrouilleur est venu à ma rescousse. Apparemment, je devais vaincre le Zoon dans l’histoire originale, mais quelqu’un l’a modifié pour le renforcer et le foutre à la tête de son monde. J’ai pas plus de détails, pour le coup, mais v’là t’y pas qu’avec le patrouilleur, on est venu à bout du bousin. Mais voilà, le gus avec moi y a perdu sa jambe. Il m’a alors proposé de rejoindre la Patrouille, et j’ai dit oui histoire de taper sur des salopards forts… »

D’un coup, son visage s’obscurcit alors qu’il se mit à faire une moue.

Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] 5jne

« Peut-être trop forts, je me dis… »

Fit-il avant de soupirer.
Il était trop fort pour s’amuser à combattre les faibles. Il était trop faible pour pouvoir s’amuser avec les forts. Ca, c’était la conclusion qu’il faisait. A chaque fois qu’il réfléchissait à sa situation, il en revenait à ce même constat. Alors c’était quoi, la suite ? Il allait continuer à flirter avec une sorte de médiocrité d’élite en regardant les autres s’amuser sans lui ? Oui, il avait vaincu un Dieu Démon juste avant ça. Et il avait fallu s’y mettre à combien, pour ça ? Il a fallu Kaito, Renko et un autre démon en plus de lui ! Sans eux, le résultat aurait été tout autre, et ça, c’était toujours une conclusion amère. A quand remontait sa dernière réelle victoire contre quelqu’un ? Quelqu’un avec qui il avait tout donné, de bout en bout ? En réalité, ça ne lui était même pas arrivé ! Depuis le début de sa carrière de brigadier du Temps, il n’avait toujours pas eu ses combats préférés…

Un véritable duel !
Un véritable challenge, pas un travail d’équipe à la con !
Il le sentait. Comme une prémonition ancrée dans sa chair. Un sentiment qui provenait du fond de son cœur. Quelque chose en lui ne demandait qu’à se déchaîner ! Et cette chose n’avait besoin que d’un déclic ! Il avait bien cru qu’il l’aurait en combattant la gamine sur la planète des dieux, mais il avait fallu que sa bonne conscience la retienne, bien évidemment. Jamasu aurait fait un bon remplaçant, mais lui, en revanche, il était carrément trop fort pour permettre à Zannin d’entrer dans sa zone de confort. C’était exaspérant. Qu’est-ce qu’il fallait dans ce putain de multivers à chronologies infinies pour trouver un truc aussi simple qu’un adversaire à sa mesure ?!

Le Héra en grinçait des dents tant il y pensait fort.
Il allait falloir avoir une petite discussion avec le boss…
Contenu sponsorisé

Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] Empty
MessageSujet: Re: Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]   Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin] Clock
 
Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 gobelin, comme les autres!
» Une Kaioshin pas comme les autres !
» Une quête pas comme les autres
» Un voyage pas comme les autres
» Un soldat comme les autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Conton-City-