Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez
 

 Zannin vs Yukko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Arbitre
Arbitre
PNJ
Masculin Date d'inscription : 13/02/2007
Nombre de messages : 187
Bon ou mauvais ? : Neutral évidemment ! Un arbitre se doit d'être neutre, allons !

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockJeu 10 Fév 2022 - 17:14
L'arbitre devait dès à présent lancer le deuxième match du tournoi, il sentait encore l'excitation monter en lui. Il fallait dire qu'il adorait ce genre de moment, ça lui rappelait les soirées karaokés avec Michel et Denise, où ils passaient des soirées entières à chanter tout les meilleurs tubes de Sylvie Vartan, finissant leur fête tard dans la nuit autour de 20h30. Mais là c'était bien mieux que de pousser la chansonnette. Il avait tout un stade à chauffer et quoi de mieux que deux redoutables combattants à annoncer ?

"Mesdames et messieurs.... Bienvenuuuuuue ! Je veux vous entendre !! Allez !! Plus fort !! Yeeeeeesssss !!"

Les applaudissements saluèrent sa prestation, ce qui lui donna davantage de confiance pour poursuivre. Il commença à lever son poing puis releva l'indexe, il était presque sur le point de chanter une chanson mais en bon professionnel il fit ce que tout le monde attendait de lui.

"Sur ce terrain c'est Zannin, qui va affronter quelqu'un que vous connaissez déjà pour l'avoir vu jusqu'en quarts de finale lors de la dernière édition, j'ai nommé... Yukko  !!"

La foule applaudit de nouveau, Yukko avait certainement déjà un fan club depuis sa dernière apparition avec beaucoup qui l'a trouvait trop kawai, mais Zannin faisait déjà son effet avec sa musculature, certains criaient déjà son nom. Les deux candidats pouvaient désormais s'avancer sur le ring.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockJeu 17 Fév 2022 - 1:44
Une vue imprenable s’offrait à l’arène.
En coulisse, la salle VIP était on ne pouvait plus luxueuse, offrant à ses riches invités un spectacle au calme avec service intégré pour recevoir les mets les plus alléchants et les plus prisées des boissons sur les plus confortables des divans. Rien n’était hors de portée lorsqu’on comptait parmi les favoris de l’un des plus grands magnats de l’Univers. Sanada avait vu plus d’argent passer de mains en mains que n’en verraient jamais le commun des mortels en plus de mille vies. Profitant des avantages octroyés par ses employeurs, le tueur à gage était affalé sur un canapé alors qu’il se délectait de quelques baies. A ses côtés se tenait un hologramme projeté par son communicateur, lui-même posé sur une table basse à côté du bras que le Tisseur lui avait arraché lors du combat éliminatoire. Crachant un pépin dans un bol, il adressa un maladroit aveu de faiblesse.

Zannin vs Yukko Fyro

« J’ai eu comme qui dirait un petit contretemps... La proie s’est rebiffée. »

La silhouette holographique porta sa main à son menton, l’air songeur.

« Surprenant… Tu veux dire que même avec le corps de Goki, tu n’es pas parvenu à le liquider ? »

La voix de l’individu était plus amusée qu’autre chose. Il n’était pas courroucé par cet empêchement subit, et cela mettait l’Imposteur un peu plus à l’aise, il fallait le dire. Son patron n’était pas du genre inflexible qui sanctionnait durement l’échec, en règle générale. Le parasite Sanada, lui, n’était pas vraiment de cet avis. Pour lui, les gêneurs ne devaient avoir pour seuls destins que la possession ou la disparition pure et simple.

« Aussi invraisemblable que ça puisse paraître, oui… On aurait dû s’en débarrasser dès qu’on a eu nos soupçons. »

Lâcha-t-il avec une pointe de frustration alors qu’il observait son bras de fortune l’espace d’un instant avant de se saisir de l’original.

« Pas besoin d’être aussi catégorique. Pour tout te dire, je trouve ça plutôt intrigant, la rapidité avec laquelle il a atteint ce niveau… Tu as une idée de la façon dont il s’y est pris pour progresser de la sorte ? »

Evidemment…
Oui, le boss était du genre à laisser passer beaucoup de choses. Mais on ne devait pas s’y tromper, car cet homme ne pardonnait pas par bons sentiments. Là où les autres voyaient la débâcle dans leurs plans, son esprit diablement affuté voyait de nouvelles opportunités, parfois plus grandes encore que les premières. C’était cette finesse mentale qui l’avait porté jusqu’au sommet de l’Univers, et elle ne l’avait jamais trompé. L’Imposteur était toujours impressionné par cette qualité, par ailleurs.


« Pas la moindre, boss, mais je crois savoir où vous voulez en venir… »

Dit Sanada alors que son bras factice s’infiltra dans la section du bras authentique du Grand Goki, reprenant son contrôle et le rattachant par la même occasion à son épaule. Son sourire était large, faisant écho au rictus de son patron.

Zannin vs Yukko 8iw1

« Alors tu sais ce qu’il te reste à faire… Ne me déçois pas, Sanada. »

Le chef de gang coupa alors la communication, laissant le possesseur de cadavres seul dans sa pièce.
Il savait logiquement ce qu’on attendait de lui. Les ordres avaient changé. Ou du moins, avaient été repoussés. Mais avant de les appliquer, il allait falloir amener le malotru jusqu’à son maître. Et s’il n’y arriverait pas en l’état, alors il n’aurait qu’à attendre. Après tout, le moment était parfait. Cet imbécile allait devoir affronter certains des plus prodigieux des guerriers que l’Univers avait en réserve. Rien qu’à ce premier tour, Sanada savait parfaitement que le Héra qu’il traquait n’allait pas recevoir que des bleus. Nul doute qu’une fois épuisé et ecchymosé, il serait une cible bien plus facile à abattre !

Et d’ailleurs, on appelait enfin son nom.
Il était l’heure de commencer les festivités tant attendues ! Dosätz elle-même était en pure effervescence, et ce n’était pas vraiment étonnant… Les grands noms du champ de bataille se rassemblaient, venus des Quatre Grandes Galaxies ! Des assoiffés de combats et de gloire, sans doute les plus hargneux de tous les combattants répondaient à l’appel. Il ne fallait donc pas non plus s’étonner qu’il réponde présent à un tel évènement. Les clameurs et les hurlements qui retentissaient tout autours de lui emplissait l’air comme des vibrations continues qui pénétrait son enveloppe, faisant trembler jusqu’à ses os d’excitation. Ca faisait longtemps qu’il n’était pas rentré à la maison…
Un rugissement brutal et guttural accompagna l’annonce de l’arbitre, perçant à travers les voix des spectateurs enjoués :
Il apparaissait enfin.
Ignorant qu’il était observé par des yeux malintentionnés, Zannin le Tisseur émergeait des ténèbres de sa loge avec la férocité d’un fauve affamé, le bras levé comme s’il présentait ce dernier aux dieux pour les défier d’affronter la pureté de son poing. Après avoir passé les éliminatoires, l’ancien pirate entrait dans le vif du sujet : les matchs principaux ! Oh, depuis combien de temps n’avait-il pas participé à ces spectacles de violence brute que sont les combats d’arène ? Ca faisait longtemps, trop longtemps, même, qu’il n’avait pas dansé dans le sang sous le feu des projecteurs ! Il ne connaissait pas personnellement son prochain adversaire, et il aurait aimé pouvoir directement affronter certains des autres compétiteurs par lui-même, Rellum en tête de file, cela allait sans dire, mais l’annonce de son prochain adversaire le mettait pourtant dans une certaine euphorie. D’un pas confiant, le Patrouilleur s’avança jusqu’à la zone de combat, arborant tout du long le grand sourire qu’on lui connaissait déjà si bien. Il comptait bien s’amuser !

Et ce sourire ne fit que s’élargir alors que celle qu’il devait affronter fit elle aussi son apparition.
C’était pour ainsi dire une jeune femme… Quoique, était-elle même assez âgée pour être qualifiée de femme ? Un demi-mètre les séparait en taille, et l’envergure de ses épaules palissait grandement en comparaison du colosse venu du monde des sables, bien qu’il faille noter que, pour une femme, elle semblait plutôt bien musclée. La jeunesse exultait de son visage fin, et ses vêtements étaient plus que basiques. Elle avait simplement l’air d’un garçon manquée qui prenait des cours d’auto-défense pour savoir se protéger en cas d’agression dans les rues. Son apparence n’avait donc rien de bien folichon. Mais Zannin était heureux de l’affronter pour la simple et bonne raison qu’il avait déjà vu ce dont cette guerrière qui ne payait pas de mine était capable. Lorsqu’elle lui fit enfin face, le Héra glissa un ricanement amusé.


« Huheheh… Tu sais, petite, j’ai examiné la plupart des compétiteurs. C’était un jeu d’enfant de déterminer qui a la carrure pour faire un beau parcours dans ce tournoi et qui l’a pas… »

Dit le géant alors qu’il jaugeait son opposante, son ombre s’étendant sur elle. Ses yeux bleus scrutaient les siens avec avidité comme pour tenter de sonder son esprit alors qu’il continuait de parler, profitant de ce petit instant avant que le coup d’envoi ne soit lancé pour dire ce qu’il avait à dire.

« Ton corps frêle et ta gueule de poupon ne me trompent pas… C’est toi, le bourreau du Tyran, celle qu’on voit dans les leaks avec les autres ! »

S’exclama-t-il en écarquillant ses yeux alors qu’il prit sa main gauche dans sa droite, la faisant craquer en plaquant sa paume contre son propre avant-bras avant de faire de même avec son autre paluche. Il était aux anges et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Il allait pouvoir se mesurer à celle qui a abattu Freezer Cold, l’Empereur du Mal lui-même ! Cette fillette, c’était la Super Saiyan Yukko, et de tous ceux qui affrontèrent le tyran pâle, c’était elle qui s’était le mieux démarquée dans le Lavaleak, malgré son aspect immature ! C’était une occasion en or d’affronter celle qu’il savait déjà comme l’un des cadors de la création en matière d’arts martiaux et de confronter l’art ancestral du Formless à une telle prodige !

Zannin vs Yukko Jaq5

« Si j’avais une femme, je dirais qu’elle m’aurait fait cocu vu la chance que j’ai d’affronter la favorite dès le début des festivités ! »

Lâcha l’ex-mercenaire, hilare.
Zannin fit alors un pas en arrière, étendant ses bras de tout leur long avant de les replier en arrière, poings serrés. Il baissa ensuite son centre de gravité pour devenir le plus compact possible avant de s’écrier à nouveau jovialement.


« En garde, Yukko ! Laisse-moi juger ton poing ! »

Pauvre d’elle, la vierge guerrière c’était retrouvée nez à nez avec un fanatique de la Voie.
Un de ceux qui avaient laissé de côté la raison pour se consacrer de tout leurs êtres, de toute leurs âmes, aux Arts Martiaux. Elle qui était si forte, elle ne savait pourtant sans doute rien de celui qu’elle devait combattre. Et c’était peut-être la meilleure chance que Zannin avait de la mettre au tapis. Mais qu’elle n’ait crainte, elle allait bien devoir apprendre à le connaître. Et aussi fort que l’on puisse être, cela n’était jamais si simple que cela.

Le Docteur Rellum pouvait bien en attester...
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8684
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockSam 26 Fév 2022 - 3:46


Dans un modique vestiaire retentissait l’écho d’un véritable concert d’expirations cadencées, un hymne sportif qui battait au rythme des coups de l’unique occupante de l’intime local. Loin de l’engouement éléphantesque de la foule effervescente, dont le tintamarre séismique n’épargnait pas le moindre recoin de l’immense bâtisse, Yukko s’était isolée afin de se mettre en condition pour l’épreuve à venir. Seule actrice d’une valse guerrière laçant avec aisance maints gestes fougueux, la martialiste s’était assujettie à l’échauffement de sa défroque râblée. Nul n’était sans savoir que cette étape était, sans contredit, essentielle à toute bonne pratique sportive et, en l'occurrence, à la réalisation d’une prestation digne d’un événement aussi distingué que le grand tournoi de Dösatz. Ruisselant le long de son corps jusqu’à s’agglomérer à même le sol, la sueur qui suintait de la moindre de ses pores témoignait du sérieux dont faisait preuve la jeune métisse à l’égard de cet exercice, et pour cause ; au-delà de l’éveil physiologique qu’elle pouvait engendrer, cette préparation lui permettait aussi -et surtout- de faire abstraction du stress qui résidait dans son esprit. Bien qu’il soit loin de s’agir de sa première participation à une compétition de ce genre, ni même de son premier concours au tournoi de Dösatz, l’idée de se produire devant un tel public suscitait un tant-soi-peu d’angoisse qu’il demeurait ardu de chasser. Que celle qui n’avait d’yeux que pour la reconnaissance de son talent soit ainsi mise mal à l’aise n’était pas juste cocasse, mais sans doute la preuve d’un manque de maturité.

L’attente, heureusement, fut de courte durée : à peine avait-elle eu le temps de s’échauffer décemment que déjà l’un des préposés la convia à rejoindre la surface de combat. Acquiesçant succinctement, Yukko profita de ce dernier instant d’un calme tout relatif pour s’aérer l’esprit en s’offrant une grande bouffée d’air. Baffant vigoureusement ses joues, elle s’efforçait de chasser toute mauvaise pensée de sa tête, aussi bien figurativement que littéralement. Après avoir vérifié une énième fois la tenue de ses gants de combat, la gamine se dirigea en direction du terrain qui lui avait été désigné, faisant fi de l’ambiance grisante en maquillant son visage de sa moue routinière. Ce n’était ironiquement qu’une fois sur le ring, et donc sous le feu des projecteurs, que Yukko parvenait à taire son appréhension ; lorsqu’elle entrait sur le champ de bataille, et que son attention se focalisait sur son adversaire, les clameurs de la foule n’étaient guère plus qu’un simple bruit de fond.

Pénétrant sur l’estrade dressée en vue d’accueillir la confrontation à venir, la lutteuse au crin d’or pouvait enfin découvrir son concurrent, et la première chose qui lui sauta aux yeux était nulle autre que la stature de ce dernier. Il s’agissait là d’un véritable colosse au sens propre du terme : non content de surplomber la gamine de près d’un demi-mètre, le dénommé Zannin affichait une figure déraisonnablement musculeuse dont les proportions presque grotesques n’avaient rien à envier à celles de certains des plus absurdes personnages de bande-dessinées de l’orient lointain. Une telle carrure imposait forcément le respect, y compris auprès de Yukko qui devinait la force phénoménale qu’un pareil corps devait renfermer. Néanmoins, même si la jouvencelle ne pouvait que saluer les efforts qui devaient avoir contribué à l’élaboration d’un tel enchevêtrement de muscles, la différence de gabarit entre les deux combattants, aussi flagrante pouvait-elle être, ne l’inquiétait aucunement. En effet, sa propre silhouette, certes massivement plus compacte, n’en demeurait pas moins robuste : la super guerrière jouissait elle-même d’un physique que d’aucuns jugeraient immodéré pour quelqu’un d’un si jeune âge, la faute à sa doctrine guerrière privilégiant les accrochages au corps-à-corps où un tel conditionnement prenait toute son importance.

Les bras dans le prolongement dans son corps, la fillette inclina sèchement le buste afin de gratifier le Héra du salut traditionnel qu’elle réservait à ses homologues pratiquants de la Voie, un geste pieux que lui dictait sa routine martiale.

« Osu ! »

Cette courte révérence contrastait singulièrement avec la pétulance exhibée par le mastodonte au teint bleu sarcelle, dont l’appétit sauvage conduisait le rictus vorace qui déchirait sa figure de long en large. Celui-ci clamait avoir eu vent du plus récent fait d’armes de la super guerrière, faisant mention de prétendus leaks contant l’histoire de sa bataille face au désormais défunt empereur galactique. Arquant un sourcil, Yukko fixait son locuteur d’un air soupçonneux ; elle n’avait jamais entendu parler de ces fuites, n’accordant que peu de temps et encore moins d’intérêt à la télévision comme aux réseaux sociaux. Pour pouvoir être au jus d’un combat ayant eu lieu sur la terre sacrée des dieux de la création, la garçonne, ignare, supposait que ce Zannin ne devait pas être n’importe qui.

« C’est bien, t'as fait tes devoirs. »

Répondit-elle sur une touche de dérision, un subtil sourire traversant sa mine juvénile tandis qu’elle renonçait aussitôt à s’enquérir de l’existence desdits leaks, ne jugeant guère nécessaire de s’encombrer l’esprit d’une nouvelle réflexion à moins d’une minute du coup d’envoi.

Laissant glisser la plante de ses souliers sur le parement rêche de l’arène avant de les y enraciner fermement par une flexion prononcée des genoux, Yukko brandissait une main entrouverte face à elle tandis que l’autre, rangée à hauteur de ceinture, faisait mine de pouvoir jaillir à tout instant. Volontairement rigide, sa posture trahissait son approche terriblement honnête du combat : la métisse comptait s’ancrer dans un pur échange au corps-à-corps afin de permettre à Zannin de tâter la force que cachait son corps frêle. Toisant son opposant de ses prunelles smaragdines, elle s’exclama d’un ton querelleur.

« Approche ! »
Arbitre
Arbitre
PNJ
Masculin Date d'inscription : 13/02/2007
Nombre de messages : 187
Bon ou mauvais ? : Neutral évidemment ! Un arbitre se doit d'être neutre, allons !

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockLun 28 Fév 2022 - 20:18
D'une minute à l'autre le combat allait être lancé. L'arbitre, bien placé sur le ring, pouvait sentir arriver les deux candidats qu'il imaginait rapidement voués à leur art. Il eut comme le pressentiment d'un grand combat en les voyant arriver l'un après l'autre. Leur détermination ne faisait guère de doutes et on pouvait lire dans leurs yeux qu'ils comptaient bien prendre du plaisir dans cette partie. C'était une bonne nouvelle, puisque s'ils en prenaient, le public serait à son tour gâté.

"Très bien mesdames et messieurs... Nos deux challengers sont arrivés ! Je vous demande à tous de les applaudir et de les encourager ! Attention... Que le combat commence !"

L'arbitre se retira de la scène qui n'était plus faite pour lui, mais il n'avait aucun doute que les deux individus qui allaient s'affronter occuperaient l'espace bien mieux qu'il ne l'avait fait jusqu'ici. Un combat passionnant était sur le point de se jouer, cela ne faisait aucun doutes.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockLun 7 Mar 2022 - 2:08
Yukko…
Celle qui a le sang d’un Empereur sur les mains. De sa petite personne n’émanait pas exactement l’aura d’une tueuse, ni même celle de quelque chose à craindre. Elle ne donnait pas l’impression d’une bête sauvage comme Zannin, ou d’un monstre sanguinaire comme certains tarés qu’il avait rencontré par le passé comme le dieu démon qu’il avait défait. Non, il y avait quelque chose de plus terre à terre à cette fille. Et ce fut son sommaire salut qui lui fit comprendre à peu près qui elle était, prenant de court le Héra. Un seul mot surgit alors dans l’esprit de ce dernier, un mot qui qualifiait cette régicide.

Discipline.
L’émotion de transpirait pas plus que cela, qu’il s’agisse d’anxiété, d’animosité ou d’arrogance, bien au contraire. Ni un démon, ni un fauve, cette jeune pousse rappelait déjà de la force de caractère des grands maîtres des arts martiaux que Zannin avait pu rencontrer au court de sa vie passée à chercher des adversaires de valeur. Il fallait dire que durant ses années de pirateries, il s’adonnait parfois au cassage de dojos avec son équipage. Plus d’une fois, il était tombé sur de vieux ermites redoutables maniant des écoles de techniques tout aussi mortelles que les plus puissantes des arcanes magiques.

Mais tous étaient plus ou moins marqués par l’âge.
Elle, en revanche, quittait à peine la puberté. Elle se trimballait sous sa forme de Super Saiyan sans s’en soucier, comme si cette forme d’amélioration était sa forme de base. C’était donc possible pour les Guerriers de l’Espace de vivre ainsi librement… Seule l’allusion à son fait d’arme parvint à porter atteinte à sa poker face, la muant en une pointe de curiosité. Visiblement, elle ne s’y attendait pas. Peut-être n’était-elle pas au courant de la fuite. Mais une simple remarque de sa part serait la seule réponse que Zannin aurait.


« A vrai dire, je vous avais à peu près remarqué quand vous vous battiez dans le monde des Dieux, mais j’étais occupé avec un autre gus et n’ai pu constater que de vos énergies au loin. C’est sur le leak que j’ai pu vraiment vous voir combattre. »

Fit-il d’une voix assurée.
C’était peu étonnant qu’elle ne se souvienne pas de la signature énergétique du Tisseur lors de la bataille finale contre les forces d’Auros, ou même qu’elle ne l’a pas remarqué du tout, ce dernier ne s’étant finalement battu avec personne en définitive. Tout ce qu’il avait fait c’était s’accorder sur une neutralité de Rellum et s’occuper des blessés comme le chef terrien ou le garçon qui ressemblait à Kaito. Pas très reluisant, en somme, le genre de participation qui ne reste pas vraiment dans les mémoires. Quoiqu’il en soit, il se mettait en position, prêt à se battre, suite à quoi la garçonne fit de même, dans une position diablement orthodoxe. C’était la posture d’une adepte de la frappe.

Zannin vs Yukko G9tl

Fit le Héra alors qu’en son sein bouillonnait son Ki, prêt à être relâché d’un coup d’un seul à l’annonce du coup d’envoi.
Il ne faisait même pas l’effort de cacher cette technique puissante qu’il comptait utiliser, quand bien même son adversaire s’en rende compte. Qu’elle s’en rende compte était même l’un des objectifs de la manœuvre, qu’elle s’attende à une attaque d’emblée pour réagir à ce qui approchait. Mais ce n’était pas une offensive que fomentait le colosse… C’était quelque chose de plus utilitaire qu’autre chose, à vrai dire. En combat réel, cette approche serait purement impossible, mais dans le cas présent, il n’y avait rien que Yukko puisse faire pour l’en empêcher pour la simple et bonne raison qu’elle devait attendre que sonne le gong pour poser ne serait-ce qu’un doigt sur son rival du jour. La guerre psychologique était en marche avant même le début des festivités ! Mais alors que son esprit s’affairait à trouver le meilleur moyen de prendre de court son adversaire, il en était un autre, plus sournois encore, qui complotait depuis ses gradins de premiers choix. Sanada l’Imposteur, lui, comptait bien suivre avec intérêt ce qui allait suivre et avait même préparé un dispositif pour enregistrer le combat et ainsi en apprendre plus sur sa cible.

* Zannin est devenu trop fort pour moi… Mais il a en face de lui quelqu’un qui peut tenir bon contre Freezer Cold lui-même, même lui n’aura pas le luxe d’économiser ses forces. Je vais pouvoir constater de la pleine mesure de ses capacités… *

Se dit-il en se massant le menton avec intérêt.
Et il ne serait pas déçu, puisqu’à peine l’arbitre put quitter la zone de combat en prononçant le commencement du match, le Héra déploya enfin la technique fétiche qu’il préparait ! De son corps tout entier semblaient jaillir une quantité affolante de filaments d’énergie qui se dispersaient sur tout le terrain autours des deux prétendants au titre de champion. Ceux si s’organisaient alors pour s’entre-mêler les uns les autres pour former une couche de Ki aussi fine qu’elle n’était résistante de par sa propriété élastique, le tout organisé sous la forme d’un dôme englobant la majorité de la zone, sensé piéger la martialiste avec le patrouilleur. Fort heureusement pour le public, cette construction était aussi transparente que ne l’est la toile d’une araignée, juste un poil plus luisant, leur octroyant ainsi une vue du spectacle. Il s’agissait-là du Doom Dome, sorti d’entrée de jeu ! Evidemment, il n’y avait pas vraiment lieu de bloquer une quelconque fuite dans le cas présent. Mais c’était toujours une bonne chose de mettre de côté une éventuelle sortie de terrain qui mettrait un terme de façon prématurée à cette rencontre.


« Evitons de mettre un terme à ce match avec un bête hors-jeu, veux-tu ? »

Fit le Héra alors qu’il chargeait le petit bout de femme pour lancer réellement le combat.
Zannin était grand. Il était trop grand même, selon les standards de sa planète, le genre de taille qui demandait trop de nourriture pour un peuple si affamé. Et au-delà du fait d’être grand, ses membres étaient même disproportionnément longs pour son tronc. De ce fait, il avait dans l’écrasante majorité des cas un avantage très notable sur ses opposants : son allonge. De ce simple fait découlait une aisance naturelle à toucher avant d’être touché et lui permettait de se lancer dans des rixes à une distance confortable pour lui sans qu’elle ne le soit pour ses adversaires. Hélas, évidemment, cet avantage n’en était réellement un que lorsque les capacités de ceux-ci avoisinent les siennes. Contre Kaito Shan, pour ne citer que lui, ce n’en était pas réellement un. Il fallait être fou pour croire que des bras de quelques centimètres de plus puissent permettre de prétendre à la dangerosité d’un dieu.

La première action fut ainsi un usage de cette allonge avec un volée de coups de pieds, les jambes étant de loin plus longues que les bras, ce qui permit au Héra de frapper tout en gardant en respect, en théorie du moins, la demoiselle.

Zannin vs Yukko I4zu

En premier, ce fut un highkick du gauche visant la clavicule droite, suivit d’un coup de pied circulaire du pied droit visant directement la mâchoire avant qu’une troisième frappe ne soit exécutée avec un retour du pied gauche, le nez en ligne de mire. Seul le haut du corps était ciblé en premier. Sommaire, il fallait le dire, tout aussi orthodoxe que semblait être l’approche de Yukko. Rien que des coups de pieds. Exécutés avec adresse certes, mais rien de plus. C’était loin d’être tout ce dont était capable le rouquin, et c’était encore une fois le but. Il avait fait montre juste avant de l’une de ses capacités fétiches, le Doom Dome, et par conséquent, de son contrôle des Psycho Threads pour lesquels son peuple était plus ou moins réputé. Ce genre de technique pouvait facilement instiller le doute dans le cœur de son opposant.

Peut-être s’attendait-il à une nouvelle attaque de fils ? Ils étaient après tout entourés de ces derniers… Un esprit analyste pouvait facilement s’attendre à une attaque en lien à cette capacité, une attaque qui serait camouflée par ces quelques coups de pieds lancés par l’ancien mercenaire. En soit, il jouait là sur son air de brute épaisse, un tour qui avait fonctionné sur Boneco qui s’attendait à simplement tomber sur un bourrin de première. Une simple brutasse avec quelques fils, voilà l’impression qu’il voulait donner pour qu’on le sous-estime ! Après tout, les gens qui accomplissaient de grandes choses, comme par exemple l’exécution d’un tyran spatial de premier plan, étaient du genre arrogantes en général, et leur orgueil était une arme à retourner contre eux !

« SHUH !!! »

Mais Zannin était un combattant aux ressources aussi variées qu’elles étaient incongrues !
Usant de sa capacité de vol, il partit alors en arrière, tout sourire, continuant de pivoter grâce à l’élan de son attaque, comme pour en envoyer une autre, alors même qu’il n’était plus à portée pour donner un coup de pied malgré sa portée accrue… Mais il le fit quand même ! Alors que la jambe décrivait un arc de cercle, cette dernière s’allongea carrément pour abattre la pointure de son pied en direction du foie du garçon manqué ! Ca y était. Il était temps de montrer à l’Univers que cet art oublié avait trouvé un nouvel héritier ! Le Formless allait ainsi se déchaîner entre les grosses paluches du Tisseur de Héra ! Et ici, c’était le Grisly Slime qui était utilisé, la technique qui avait valu à celui qui le maîtrisait une expérience des plus infernales afin de donner au corps une telle propriété ! Le principe était simple sur le papier, mais pour l’appliquer, un conditionnement des plus draconien était de mise, puis qu’il consistait à déboîter ses os, et ce pour de bien nombreuses situations, qu’il s’agisse de réponse à une prise ou d’étendre son allonge de frappe pour se servir de ses membres que de fouets comme c’était le cas ici !

Voilà qui constituaient les premières actions du match !
Misant essentiellement sur la surprise, Zannin comptait prendre de court la fille avec ses extravagantes techniques afin de la mettre au plus mal et ainsi en profiter pour l’affaiblir au maximum, gardant tout de même quelques cartes dans sa manche au cas où la situation se montre hors de contrôle. Mais évidemment, il prenait ce combat avec un sérieux des plus absolus, il ne fallait pas s’y tromper. Au contraire, il se montrait extrêmement plus prudent que d’habitude ! C’était bien là la preuve qu’il reconnaissait Yukko comme un adversaire de grande valeur, sans doute au même niveau que son propre mentor, à celui de Rellum ou de Boneco ! Restait maintenant à voir comment cette dernière réagirait à cet enchaînement.

Rien ne serait épargné, qu’il s’agisse d’une erreur d’un côté ou de l’autre !
C’était ainsi qu’il devait toujours être, après tout, d’autant plus dans ce tournoi où se confrontent les plus éminents de l’Univers !
Et le Héra était prêt à saigner à blanc pour mener ce duel au firmament !
Pour offrir un show digne de lui !
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8684
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockVen 18 Mar 2022 - 3:41


En effet, ce Zannin n’était pas n’importe qui. Non seulement, par le biais de ces soi-disantes fuites, avait-il eu vent de la bataille ayant culminé avec l’anéantissement du cadet de la lignée des Cold, l’ancien corsaire affirmait de surcroît avoir été présent sur la terre sacrée des dieux lors de ce moment fatidique. Les sourcils de la fillette se cintrèrent de plus belle, sinon brièvement, preuve élusive d’une méfiance qu’elle inféra presqu’aussitôt ; embesognée par sa lutte face à l’empereur intergalactique, il était possible et même probable que la métisse n’ait tout simplement par flairé l’énergie vitale du colosse. Quoi qu’il en soit, seule subsistait dans l’esprit de Yukko cette déduction : pour avoir été jugé digne de participer au conflit face aux forces du dieu extra-universel, le Héra devait être un homme d’exception doublé d’un guerrier hors pair. Quelle qu'eût été sa contribution au cours de la précédente croisade, le simple fait qu’il soit encore là pour en parler l’élevait au-dessus de bien des baroudeurs et si la gamine avait nullement l’intention de le sous-estimer, ceci ne faisait que la conforter dans cette résolution.

Cet état d’esprit inspira le garçon manqué à davantage fortifier sa posture martiale tandis qu’il épiait le mastodonte d’une œillade affutée. Il lui tardait plus encore qu’à l’accoutumée de découvrir ce dont était capable le natif des terres arides, de mettre son poing à l’épreuve d’un lutteur capable de survivre aux combats qui ont fait trembler le Kaioshinkai. La pucelle demeurait ainsi à l'affût, guettant avec attention le moindre geste à même de trahir les intentions de son concurrent titanesque. À en juger par le physique costaud dont jouissait ce dernier, elle devinait qu’il s’agissait d’un bagarreur au sens propre du terme et qu’il n’était donc plus qu’une question de secondes avant qu’il ne se lance corps-et-âme dans la mêlée avec toute la finesse et l’élégance d’un camion benne. Il n’était certes pas bon de juger un livre à sa couverture mais entre le caquetage largement unidirectionnel du Héra et l’amoncellement d’énergie vitale qu’il ne prenait aucunement le soin de dissimuler, la garçonne pensait avoir plutôt bien cerné le genre de personnage auquel elle avait affaire. Et autant dire que ce qu’elle pensait savoir du Héra lui plaisait diablement ! La super guerrière lui préférait en effet l’apparente franchise de son approche du combat aux finasseries et autres entourloupes dans lesquelles se réfugiaient les lutteurs moins robustes ou plus craintifs.

Le coup d’envoi fut donné sans plus tarder et la première action du match fut, comme prévu, menée par le surhomme à la carnation de jade qui libéra d’un seul coup toute l’énergie qu’il s’était fait un malin plaisir d’accumuler au nez et à la barbe de Yukko. Une foultitude de filaments d’énergie émanèrent alors de toute l’immensité du corps du Héra. Raffermissant encore davantage sa tenue guerrière, la lycéenne, qui reconnut là sans mal l’une des techniques fétiches de certains des plus célèbres flibustiers interstellaires, se préparait à hausser la garde avant de se rendre compte que cette attaque ne lui était pas destinée. Du moins, pas directement. La jeune femme observait ainsi cette fibre énergétique s’éparpiller sur l’arène, non sans une certaine confusion quant à l’intérêt d’une telle manœuvre. Il ne fallut que quelques instants à cette étrange toile pour enfermer les deux compétiteurs sous une sorte de dôme qui, s’il n’empêchait aucunement au public de profiter du spectacle à venir, faisait néanmoins obstacle à toute sortie de ring ; une conséquence qui, de l’aveu même de Zannin, en était réellement tout le but puisque ce dernier souhaitait empêcher au match de connaître une fin prématurée.

Une telle arrogance ne pouvait qu’arracher un rictus insolent à Yukko, et pour cause ! Le toupet dont faisait preuve le Héra était à mille lieues de la discipline qui dictait sa conduite à la gamine, quand bien même cette dernière partageait muettement son entrain délétère.

« Ne t’inquiète pas, je vais nulle part. »

Rétorqua-t-elle finalement, demeurant congrûment immobile devant la charge du colosse qui s’ensuivit. Après un tel avant-goût, elle avait hâte de découvrir ce dont était réellement capable le fanfaron. Et tandis que celui-ci s’approchait dangereusement de sa proie, tout au long de ses veines, le sang bouillonnant de la pucelle battait la chamade. Son corps, dès lors tonifié par une excitation presque palpable et ce, au mépris du calme apparent de sa propriétaire, était prêt à livrer bataille !

Et voilà déjà que le Héra se retrouvait à portée ; Zannin était doué d’une prestesse que ne suggérait pourtant pas son épaisse carrure, si bien qu’il ne lui fallut guère plus qu’une modique fraction de seconde pour franchir la demi-douzaine de mètres qui les séparaient jusqu’alors. Mais ce n’était pas tout, puisque les proportions délirantes du corsaire le gratifiaient d’une allonge sans égale, manquant de peu de prendre de court la fillette. Haussant sa garde in-extremis, Yukko laissait la ruade de son concurrent détonner sur son avant-bras avec suffisamment d’impact pour faire vibrer le terrain dans sa totalité. La jeune femme comprit -ou confirma- à cet instant que le mastodonte était tout aussi fort que l’enchevêtrement musculeux qui recouvrait sa défroque laissait sous-entendre, voire plus encore ! Le tronc de la garçonne s’inclina précipitamment ce qui, aidée d’une brève mais vive flexion des genoux, lui permit de soustraire son visage au second coup de pied que lui destinait Zannin.

Profitant de sa morphologie singulière, le Héra se postait à une distance où il était libre de frapper sans craindre de représailles. C’était en tout cas sûrement ce qu’il devait penser, et sa stratégie se serait sans doute révélée gagnante eût son adversaire été qui que ce soit d’autre. Mais malheureusement pour lui, si le conditionnement physique de Yukko était à première vue maintes fois moins impressionnant que le sien, il concédait pourtant à celle-ci une accélération hors-normes. En coulissant subséquemment son pied antérieur, la donzelle s’abaissait non seulement pour se dérober à la troisième ruade de son adversaire mais aussi -et surtout- pour offrir une base plus solide à l’assaut simultané qu’elle venait d’amorcer. Son step-in, qui s’était prouvé presque suffisant pour rattraper un individu aussi élusif que Whis, ne ferait qu’une bouchée des quelques centimètres derrière lesquels son rival du jour pensait s’être réfugié. Voilà pourquoi, d’une simple impulsion de la pointe du pied, Yukko effaçait le bénéfice d’allonge de Zannin pour se retrouver immédiatement au contact, la dalle bétonnée qui logeait jusqu’alors la semelle de son chausson détonnant sur le moment. Portée par cet élan si soudain, la super guerrière laissa la rotation de sa hanche entraîner son épaule puis son poing par-dessus la jambe tendue de son opposant jusqu’à atteindre son visage. Une contre-attaque parfaitement orthodoxe, aussi simple qu’efficace à condition qu’elle touche !

Désireuse de rester sur l’offensive, Yukko poursuivait sa contre-offensive en se lançant immédiatement à la poursuite de son adversaire qui s’était élevé dans les airs. Ses sens avertis firent vite de l’alerter de l’énième coup de pied que lui concoctait le Héra ; une tentative vouée à l’échec, jugeait la métisse qui venait de défaire les trois précédentes avec succès. Le pari était d’autant plus osé que la distance entre les deux combattants était, à cet instant précis, bien trop vaste pour qu’une telle attaque puisse atteindre la jouvencelle et ce, même en tenant compte de l’allonge délirante du goliath. Et dans un excès de confiance, elle ne crut pas nécessaire de formuler une quelconque défense, comptant simplement laisser la jambe de Zannin brasser l’air futilement.

Le choc qui s’ensuivit lui coupa le souffle, tant figurativement que physiquement. Un choc électrisant venu réveiller les nerfs de celle qui, à bon droit, se pensait jusqu’alors en sécurité. Tordu par la douleur, son corps chancelant menaçait de s’effondrer incessamment. Ce coup qui lui avait été porté n’était même pas si puissant que ça. Il avait certes touché une zone particulièrement sensible du corps humain, mais la tête blonde avait déjà enduré plus vive douleur par le passé, parfois sans même broncher. Mais c’était seulement parce que ces coups-là, contrairement à celui qui venait tout juste de l’atteindre, elle les avait vu venir ! Recouvrant finalement son équilibre, Yukko élargit rapidement sa position afin de regagner une posture davantage défensive, le temps de se véritablement se ressaisir pour faire état de la situation.

* Merde… *

Pestait-elle incrédule, ses quinquets brinquebalant d’un coin à l’autre du ring, quêtant l’explication qui se cachait sous les yeux de tous. Naturellement, le monument de toile qui encerclait la surface de combat était au centre de ses soupçons, mais la brève œillade qu’elle lui consacra ne lui suffit pas à élucider l’énigme qui embaumait son esprit. Elle se maudissait de ne pas avoir porté plus ample attention à ce piège de linon, qu’elle supposait responsable de cette attaque surprise.

Qu’importe. Il n’était pas question de laisser cette nouvelle énigme embaumer son esprit : sans ignorer la menace qu’elle pensait avoir découvert, le bout de femme refusait de céder au doute comme à l’hésitation. Décollant à toute vitesse au terme d’une flexion succincte de ses deux jambes, Yukko rattrapa le temps perdu en fusant à tout vitesse en direction du géant, éclipsant les on-ne-savait combien de mètres qui les séparaient en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire. Une paire d’assommoirs détonna aussitôt, les phalanges finement mitainées de la martialiste s’en étant allé tamponner l’une puis l’autre des pommettes du Héra. Si l’allonge de ce dernier pouvait lui donner l’avantage à moyenne distance, la longueur exagérée de ses membres le rendait logiquement vulnérable à bout-portant puisqu’il ne pouvait pas les étendre pleinement. La silhouette comparativement modeste de Yukko excellait en ces conditions : elle pouvait déployer toute sa force dans un espace terriblement compact ! Animé d’un mouvement de rotation aussi soudain qu’irrésistible, le bassin de la super guerrière vint entraîner sa jambe dans une course circulaire avant de l’abattre contre le bas des côtes de son concurrent avant qu’une seconde giration ne vienne décoller son autre pied du sol à peine le premier posé.  Bien parti pour faucher les mollets du colosse, cette nouvelle frappe fut transformé en un high-kick par une fulgurante rotation de son pied d’appui, menaçant alors l’arrière du crâne de Zannin dans sa trajectoire descendante.

Une telle manœuvre, si elle venait à rater, aurait dû laisser la jouvencelle dans une position particulièrement vulnérable. Mais à moins que le Héra ne gracie le champ de bataille d’une irréfutable démonstration de promptitude, sa potentielle réplique risquait de ne toucher que l’image rémanente qui subsista face à lui l’espace de quelques instants. Yukko s’était quant à elle déjà éloignée d’un demi-pas, laissant juste assez de répit à son adversaire pour lui laisser l’occasion de repartir plus confortablement à l’offensive. C’était inhabituel de la part de la martialiste d’abandonner l’initiative mais pourtant, il y avait bien une raison : le coup fantôme qui l’avait atteint plus tôt risquait de refaire surface à n’importe quel moment, et il était hors de question qu’elle ne le rate une seconde fois. Cette attaque imprévisible, elle voulait la voir, et la vaincre.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockLun 21 Mar 2022 - 2:47
Evidemment, ces révélations avaient pour effet de causer de la suspicion.
La réponse de Yukko fut brève et entièrement corporelle, mais c’était bien la preuve que les mots du mercenaire retentissaient dans son esprit. Elle cogitait déjà et affûtait ses défenses en conséquence… Elle était réceptive. Malgré sa jeunesse, elle analysait les informations qu’elle trouvait pour réagir en conséquence, là où celles-ci seraient rentrées dans l’oreille des inconscients pour ressortir par l’autre. Néanmoins, cette nature prudente et composée n’était peut-être pas la meilleure des méthodes face au Tisseur. L’œil philistin ne voyait certes en lui qu’une brute épaisse, mais il ne fallait que peu d’observation pour se rendre compte que ce n’était pas le cas. Déterminer ce qu’il est en revanche, était une tâche colossalement différente ! C’était aussi futile que d’attraper un nuage de fumée… Et cela, Zannin comptait bien jouer là-dessus !

Le coup d’envoi fut ainsi donné avec fanfare, ce à quoi le géant déploya son dôme.
Et la confusion de Yukko était palpable. Le combat qui allait avoir lieu ici serait tout autant physique que mental, et il commençait par ces jeux de surprise-là. Prise au dépourvu, elle observait simplement se former la structure, préférant rester sur place plutôt que de se lancer dans une offensive entre temps, sans doute pour éviter que cette technique ne se retourne contre elle sans qu’elle ne s’en rende compte. Et c’est à l’aveu du colosse que la bouche de la garçonne se mua enfin en un sourire arrogant. Voilà le genre d’arrogance que Zannin cherchait à faire apparaître ! La plus grande faiblesse des forts !

Aller nulle part ?
Oh, mais ça, Zannin comptait bien sur son envie de rester jouer avec lui ! Au contraire, son orgueil l’empêchait de comprendre réellement les raisons qui ont poussé la manœuvre. Elle croyait qu’il la provoquait en lui disant que sans le Doom Dome, il finirait le match trop vite ? Baliverne, le Patrouilleur n’en croyait pas un mot, bien au contraire ! Il craignait même que ce soit lui qui vole hors de la zone de combat avant qu’il n’en ait fini avec elle, c’était dire. Qu’elle ait été aveugle à cette possibilité étonnerait presque le Tisseur. Mais en soit, cela faisait du sens. Aussi forte qu’elle était, ce n’était ni plus ni moins qu’une môme, et probablement à force d’être vue comme telle, elle s’était habituée à être prise de haut, au point de voir de l’irrespect où il n’y en avait pas… Ce qui faisait donc une insécurité potentielle qu’il pouvait peut-être tourner à son avantage !

Le jeu de jambe du disciple du Shan put donc être dévoilé.
La première frappe se heurta à une défense d’urgence, mais une défense néanmoins, preuve que si Yukko pouvait s’étonner, elle avait tout de même assez de ressources pour répondre par réflexes, et elle le confirma par son esquive agile de la deuxième frappe. Et c’était à la troisième qu’il perdit l’offensive, lorsque Yukko pénétra avec explosivité dans sa propre zone de confort, mettant Zannin à portée de son poing ! S’évadant ainsi au coup de pied que lui destinait l’homme costumé. S’il avait pu voir faire la Saiyanne, sa situation était délicate, son corps entier étant pris dans l’élan de son offensive. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était décaler sa tête sur le côté de justesse ! S’exécutant ainsi, le poing de la damoiselle fusa l’air pile à côté de sa joue droite.

Qu’importe qu’elle réduise la distance, il n’avait qu’à repartir pour prendre à nouveau une position plus avantageuse ! Le genre qui ferait réellement briller les capacités du Grisly Slime ! Et après s’être éloigné, il usa de son Formless, frappant à une distance impossible un adversaire qui se croyait en sûreté ! Et il en jubilait, son sourire s’étalant sur toute sa face. Du peu qu’il avait vu, il semblait clair que Yukko était une conformiste dans l’âme ! Et ce type de combattant réagissait souvent très mal aux méthodes non-conventionnelles qui faisaient la plus grande force de l’art martial Kashvar qu’il maniait ! Faire voler en éclat son paradigme du combat allait être un réel plaisir !

Zannin vs Yukko Yuyi

Mais une sensation le tira aussitôt de ce moment bref de satisfaction.
Quelque chose de chaud coulait le long de sa pommette. Plus dense que de la simple sueur. Il n’avait même pas besoin de toucher pour savoir ce dont il s’agissait. Il saignait. Il ne souffrait pas, mais l’attaque qu’avait envoyé la jouvencelle juste auparavant était visiblement parvenue à l’attendre… * Evidemment, ça ne pouvait pas être aussi simple…* Pensa le Héra en fronçant ses sourcils. Son poing avait en effet éraflé la joue de l’ancien pirate, la friction qu’il causa sur peau s’avérant suffisante pour arracher son épiderme. Ce phénomène était déjà arrivé à Zannin lorsqu’il s’entraînait avec son mentor actuel, le Kaïoshin du Temps, trompant le Héra dans une fausse impression d’esquiver ses coups alors ces derniers le dépeçaient presque sans qu’il ne s’en rende compte. Le principe ici était sensiblement le même... Et si sa vitesse était comparable à celle d’un dieu, alors ça ne disait rien qui vaille quant aux pointes d’accélérations de la vierge guerrière, un pressentiment qui poussa le guerrier des contrées arides à lever sa garde au niveau de son visage, la zone à protéger en particulier.

Mais pour l’instant, elle zieutait un peu partout autour d’elle.
Elle n’avait de toute évidence pas compris la nature du Grisly Slime, cherchant des réponses sur les parois énergétiques du Doom Dome, et donc là où elles ne se trouveraient pas. Un détail qui n’échappa pas à Sanada, le tueur à gage qui assistait au combat depuis les coulisses. Il avait l’habitude de voir Zannin se comporter comme un sauvage, de se jeter sur ses ennemis sans réfléchir et de les marteler sèchement. C’était ainsi qu’il avait toujours connu le Tisseur en mission. Mais aujourd’hui, il le découvrait sous un nouveau jour. Et il n’aimait pas constater que derrière la brutalité du Héra se terrait un esprit aussi vicieux. Le point de vue de spectateur lui permettait d’assister dans l’ensemble à la confrontation, et la myriades d’yeux insectoïdes que lui prodiguait son corps d’emprunt ne rataient pas une miette du match, lui permettant de constater à quel point sa cible ne l’avait pas pris au sérieux dans leur combat aux éliminatoires. Il n’avait alors montré que peu de tactique, et c’était probablement le but, au cas où l’un de ses futurs opposants n’étudie son style de combat.


« Je n’aurais jamais pensé que ce taré puisse élaborer un tel piège… On dirait vraiment la toile d’une araignée, maintenant. »

Et pour cause !
Les toiles dans lesquelles se prenaient Yukko avaient beau être immatérielles, elle était totalement prise dedans. Des doutes. Des questions. D’où venait la menace ? Du colosse ? De ses fils ? Ou d’un autre pouvoir qu’il dissimulait ? Les mauvaises conclusions la mèneraient ainsi inexorablement à la merci du prédateur ! A sa place, Sanada serait tout aussi confus, voir plus encore. Clairement, il n’aimerait pas se retrouver dans cette cage énergétique… Mais il comprenait aussi quelque chose de bien plus important à prendre en compte dans l’équation. Ceci était bel et bien une toile d’araignée… Mais une araignée ne pouvait pas tout attraper dans sa soie. Qu’importe à quel point son architecture était agencée, elle ne pouvait pas arrêter les bêtes trop grosses. Et cela s’appliquait au cas présent : un stratagème de cet acabit avait beau être utile, il ne pouvait pas entièrement rattraper le fossé qui séparait les capacités des deux guerriers, comme la jeunette le démontrait.

En effet, cette dernière se rua à nouveau sur le Héra, désireuse de mener la cadence !
Si la garde du Héra était déjà haute, le contact direct de la première frappe avec son avant-bras résonna dans le membre tout entier, le faisant lâcher un hoquet de stupeur avant qu’un deuxième coup de poing ne s’abatte de manière succincte, passant à travers sa défense pour le prendre à la joue droite. Un choc qui assaillit le système nerveux du Tisseur, serrant les dents. La douleur était une information, et Zannin l’acceptait avec joie pour ce qui devrait suivre. Yukko comptait sur sa taille réduite pour se jouer de son adversaire à très courte distance, une méthode que de nombreux autres avaient tentés juste avant. Elle avait sans doute de l’expérience lorsqu’il s’agissait d’affronter plus grand qu’elle, mais Zannin avait de son côté parfait l’habitude de devoir gérer les modèles réduits. Pourtant, s’il connaissait la parade à une telle tactique, griller d’entrée de jeu un atout aussi important dans ce duel serait une pauvre décision. Il devait attendre le moment le plus opportun pour en faire usage, et plus tard il en fera l’exposition, plus celle-ci s’avérerait efficace.

Alors pour l’heure, il fallait qu’il subisse.
Une deuxième source de douleur surgit soudainement à son flanc, lui faisant lâcher une grimace mauvaise. Un coup de pied qui lui fut asséné sur les côtes qui protégeaient son estomac, vicieux avec ça. Oh, il apprécierait chaque instant de la vengeance qu’il ourdissait intérieurement. S’il n’avait pu suivre ce premier mouvement, Zannin s’efforça de rester concentré pour suivre l’enchaînement complet, puisque, toujours en mouvement, la fille n’en avait visiblement pas fini ! C’est un highkick qu’elle tenta de faire passer pour une balayette qui fut projeté, et si la paume du Patrouilleur sut trouver la jambe de la demi-Saiyanne, elle ne put absorber son attaque, qui trouva son chemin pour frapper la caboche du géant. Elle put seulement en réduire quelques peu l’impact, cognant le dos de sa main contre sa propre tête. Mais ce n’était pas pour se défendre que Zannin cherchait à toucher l’évasif garçon manqué. Bien que sa stratégie le laissait quelques peu sonné, le pirate repenti avait fait en sorte de déposer un petit quelque chose sur la cheville qu’il avait touché un court instant.

Dans un certain effort, son autre main cherchait celle qui venait de le cogner, mais alors qu’elle tenta de l’empoigner par le col, la silhouette de la martialiste se troubla. * U-Une image rémanente, huh ? Petite futée… * Pensait le guerrier alors que l’illusion d’optique se dissipa pour laisser voir la combattante un poil plus loin. C'était un coup vieux comme le monde, et se faire avoir par celui-ci montrait bien que les deux martialistes n'opéraient pas à la même cadence. Reprenant son souffle après cet instant aussi rapide qu’il était mouvementé, Zannin faisait marcher ses méninges pour comprendre pourquoi elle se repliait maintenant… De toute évidente, c’était sa méfiance qui parlait-là. Mais si Zannin savait une chose, c’était qu’il ne pouvait pas la laisser faire. Un combat se repose toujours sur un principe de zone de confort. Il est toujours question de rester dedans le plus possible tout en sortant son ennemi de la sienne. Et pour se faire, contrôler le rythme de l’affrontement était primordial pour qui souhaitait faire sienne la rencontre.

Et il était hors de question qu’il la laisse prendre ses aises !
Si son maître Kashvar lui avait bien appris quelque chose, c’était de toujours aller dans le sens contraire de l’ennemi ! S’il souhaite s’approcher, la meilleure approche est de garder ses distances ! Et s’il veut se retirer, alors il faut poursuivre le corps à corps ! Et ainsi, Zannin frappa le sol de son pied, balançant son bras droit en arrière avec force pour révéler le pot aux roses ! Un Psycho Thread se tendait dans l’air, l’une de ses extrémités fermement agrippée par le poing du Héra tandis que l’autre se trouvait sur la cheville de la Super Saiyanne ! Il avait déposé sa soie énergétique sur elle lors de son attaque, et il comptait bien la mettre à profit pour la ramener vers lui et reprendre immédiatement leur confrontation ! Evidemment, cette manipulation de filaments de Ki n’avait aucun lien avec le Formless. Mais leur utilité était indéniable ! Il y avait une raison pour laquelle les Héras avaient fait de la création de Psycho Threads leur expertise.

Car ils cherchaient bien évidemment la meilleure…
De tout temps, les guerriers de tous les mondes de l’Univers l’ont cherché. L’arme plus forte. La plus rapide. La plus légère tout en étant la plus robuste. La plus petite tout en étant la plus grande. La meilleure de toutes les armes conçue par les mortels a pourtant la plus banale des apparences. Un fil. On peut chercher autant qu’on veut, un fil restera à jamais l’arme la plus vicieusement mortelle que la conscience puisse imaginer. Il attrape les fuyards, piège les étourdis, étrangle les condamnés et coupe sans effort les malheureux. Si on devait imaginer un fil incassable et si fin qu’il en devenait invisible, alors celui qui la manierait à son plein potentiel serait sans nul doute le plus terrifiant des ennemis à se faire.

Et Zannin comptait bien apprivoiser totalement ce formidable outil pour parfaire son propre style !
Profitant que la jambe tendue de Yukko arrive vers lui, il attrapa son pied de sa main libre pour la balancer au sol avant de faire un mouvement de pivot pour à nouveau tirer sur son fil, tournant sur lui-même avant de jeter tout simplement son adversaire vers la paroi du Doom Dome ! * Tu voulais savoir à quoi servait mon dôme ?! * Fustigea-t-il intérieurement alors qu’au contact avec la véloce damoiselle, les fils qui le composaient s’étendaient sous un effet d’élasticité manifeste avant de la renvoyer avec une vitesse plus grande encore ! Le Doom Dome était le ring personnel du Tisseur, lui permettant de gagner en célérité en profitant de ses capacités élastiques ou de la conférer à ses malheureuses victimes pour les précipiter plus vite encore dans un brancard !

Habituellement, il cueille ceux que le dôme lui renvoie avec un coup de la corde à linge féroce…
Mais ce match n’était pas habituel. Non, contre un guerrier de la trempe de la tueuse de Freezer Cold, il fallait taper plus fort encore. Il lui fallait un finisher ! Chaque coup qu’il devait lui porter devait être un finisher pour espérer en venir à bout ! Et pour cette situation, celui qui lui venait en tête était bien cruel. D’où il venait, de nombreux les gladiateurs avaient un coup final fétiche qui permettait de gagner en popularité dans les bas-fonds. Mais de telles attaques n’étaient pas adaptées à une compétition ouverte publique… Si le but n’était pas de tuer le perdant, les combats d’arènes clandestines dans lesquelles Zannin s’était fait connaître étaient des milieux impitoyables et peu régulés, si ce n’était pas du tout… Mourir n’était pas si rare lors de ces jeux barbares.

Aussi serait-il préférable que Yukko ne connaisse pas ce sort si Zannin souhaitait passer aux prochaines phases du tournoi.
Ca, c’était ce que penserait le colosse s’il n’était pas si buté ! Les combats à venir n’avaient pas d’importance dans le présent actuel ! Gagner ou perdre ce combat lui importait peu, tout ce qu’il souhaitait, c’était se heurter au talent de sa rivale du jour avec tout ce qu’il avait, sans se soucier des conséquences. Et bien que cette attaque qu’il comptait lui asséner avait déjà brisé plus d’une vie, il avait l’intime conviction que la jeune guerrière de l’espace ne clamserait pas pour si peu ! Il lui faisait même entièrement confiance pour s’en relever !

Et ainsi, alors que celle-ci revenait vers lui avec toute la vitesse que le dôme avait accrue, le Héra fonça vers elle pour lui asséner un lariat à pleine puissance dans un mouvement de pivot, jambe gauche à l’appui, pour la cueillir à la gorge et ainsi profiter du contre coup ! Mais c’était la suite qui s’avérait plus violente, puisqu’alors que son opposante était encore en l’air, le Héra avait fait un tour complet suite à son mouvement de pivot, levant sa jambe bien droite au-dessus de sa propre tête et le talon prêt à s'abattre sur quiconque se trouverait en dessous. Son visage était plus concentré que jamais pour parvenir à cette prestation, faisant montre d’un sérieux bien rare alors qu’il menait à bien son coup de finition !
Hera Guillotine ! :
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8684
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockSam 2 Avr 2022 - 22:29


D’où viendra la prochaine attaque ? Cette seule question était parvenue à mettre un frein à l’offensive de la pucelle. Plutôt que de poursuivre sa charge autrement inéluctable, elle avait décidé de battre en retraite. Une décision étrange à s’y méprendre, qu’il semblait déraisonnable de mettre sur le dos du seul non-conformisme de son adversaire, en particulier venant d’une martialiste qui se prétendait aguerrie. Yukko s’était plus d’une fois frottée à des concurrents plus dangereux par le passé, et ce sans avoir eût éprouvé le besoin de renoncer à l’agressivité caractéristique de son style. Qu’une seule attaque soit ainsi parvenue à instiller un tel doute dans son esprit était, pour sûr, gage du talent du Héra ainsi que de la qualité de son art hétérodoxe. Un art dont la super guerrière ne soupçonnait pas la véritable nature, mais qu’elle aspirait tout de même à appréhender. Cette convoitise l’obligeait néanmoins à faire preuve de davantage de prudence qu’à l’accoutumée, ce qui, par conséquent, laissait à son adversaire l’opportunité de se remettre d’aplomb. Si céder l’initiative était d’ordinaire l’une des plus grossières erreurs que pouvait commettre un lutteur, l’adolescente gardait nonobstant foi en sa capacité à venir à bout de son rival.

Celui-ci ne se fit par ailleurs pas prier, ne perdant pas plus de temps qu’il ne lui en était nécessaire pour repasser à l’offensive, et ce, d’une manière pour le moins déroutante. Sans crier gare, la gamine bascula vers l’arrière avant d’être violemment entraînée jambe la première en direction de Zannin ! Usant d’un fil si discret qu’il avait échappé à la vigilance de la métisse, le Héra était parvenu à lier la cheville de cette dernière lors de leur précédent échange. Prise de court, Yukko n’eût guère le temps d’échafauder une quelconque parade ; lorsqu’elle se rendit enfin compte de l’astuce, son pied siégeait déjà dans la solide poigne de son opposant. Son visage fit subséquemment connaissance avec le dallage, lequel se brisa en mille morceaux, incapable de résister à l’impact. Une gerbe d’hémoglobine gicla aussitôt de ses narines, éclaboussant une triste portion de sa binette et souillant le pavement dans un même temps. Alors étourdie par la violence du choc, la super guerrière demeurait toutefois éveillée. Sa contrariété grandissante l’empêchait de simplement tomber dans les pommes, aussi secouée puisse être sa caboche, et pour cause ! Voilà bien la seconde fois qu’elle se laissait surprendre ! Le Héra avait décidément plus d’un tour dans son sac, et si la fillette n’avait guère d’autre choix que de reconnaître la qualité de ceux-ci, chaque traquenard dans lequel elle tombait à pieds joints ne faisait qu’éveiller davantage ses instincts compétitifs. En son sein grandissait la volonté de prouver la supériorité de l’orthodoxie de son art.

Filant bien malgré elle en direction de la paroi de sa geôle de toile, Yukko y découvrit l’élasticité qui en faisait la force. De ce fait, plutôt que de s’y écraser avec fracas, la jeune femme fut projetée dans le sens opposé et donc, en direction de Zannin ! L’intérêt de ce dôme lui devint alors évident : il n’était pas simplement question d’empêcher une sortie de ring ; cet édifice faisait partie à part entière du vaste arsenal de l’extraterrestre à l’épiderme turquoise. Il n’en fallait de même pas beaucoup plus à la martialiste pour deviner ce qui risquait de suivre. Le mastodonte comptait certainement profiter de cet élan pour porter un coup magistral à sa rivale ! Néanmoins, si la prestesse de l’envol de Yukko avait bel et bien été accrue par son rebond, elle restait loin d’être suffisante pour le rendre incontrôlable. La tête blonde était après tout naturellement capable de se mouvoir à des vitesses amplement supérieures à ce qu’avait pû lui prodiguer ce seul aller-retour. Plongeant ainsi son talon dans la surface de l’arène, elle creusa un sillon à même le ciment afin de freiner un tant-soi-peu sa course folle. Basculant d’un coup vers l’avant, elle plia son torse de façon à échapper à l’avant-bras que son adversaire avait l’intention de lui présenter, laissant son épaisse tignasse virevolter dans le sillage du geste de ce dernier.

Se redressant promptement, Yukko découvrit alors la nouvelle menace qui planait sur elle, et à laquelle elle ne pouvait espérer se soustraire de la même façon. Entre la rapidité du mouvement de Zannin et l’élan résiduel qui limitait sa propre marge de manœuvre, la jouvencelle n’avait que peu de chances de pouvoir se dérober au coup de talon que lui avait concocté le Héra ! Un coup qui n’avait par ailleurs rien d’anodin : le sérieux qui transpirait du visage du colosse en disait long tant sur le soin qu’il prenait à porter cette attaque que sur les résultats qu’il en attendait. Yukko n’avait aucun doute que le membre hypertrophié de son concurrent était, par ce seul geste, capable d’ôter la vie à bien des malheureux, et c’était un don qu’il semblait ici prêt à mettre à l’épreuve. La lutteuse ne pouvait se targuer de savoir grand-chose du natif de la planète désertique, pourtant l’intention meurtrière qui l’animait à cet instant lui était indubitable. La vue d’une grimace si pernicieuse fit vite de stimuler les propensions guerrières de la pucelle, qui lui répondit d’une œillade dont la frigidité indélébile ne masquait aucunement la motivation.

Ayant dès lors abandonné l’idée de s’essayer à l’exécution d’une esquive quelconque, la métisse fit le choix de relever le défi tacite que lui soumettait son adversaire. Aussi s’aida-t-elle d’une ultime rotation du talon afin d’estomper son erre pour finalement faire face au géant. Hissé au-dessus de sa tête, son bras se présentait comme unique égide face à l’assaut féroce du Héra, tandis que ses genoux pliés l’ancraient au sol, prêts à amortir l’inévitable choc. L’immense guibole de Zannin finit ainsi par s’abattre contre l’avant-bras de sa jeune concurrente, une rencontre qui fit vibrer le corps de cette dernière comme l’entièreté du monument de toile qui recouvrait l’arène. Accusant le coup, Yukko tut un hoquet de douleur tandis que sous ses pieds se fissurait le plancher, la surface duquel se retrouvant aussitôt plâtré d’une demi-douzaine d’inquiétantes zébrures.

* … Pas mal. *

Remarquait-elle intérieurement, zieutant son avant-bras victime de légers spasmes suite à l’impact qu’il venait d’encaisser. Il ne lui faisait aucun doute qu’une telle attaque aurait pu envoyer un rival moins tenace dans la prochaine dimension ! Mais malheureusement pour le Héra, le rapport de force entre les deux compétiteurs n’était pas celui que leurs gabarits respectifs tendait à suggérer. Et c’était pour cette raison que la galopine pouvait se permettre d’endurer l’attaque de son adversaire plutôt que de chercher à se mettre en quatre pour s’y dérober. Surtout si cela lui permettait de se retrouver dans une meilleure position pour mener sa contre-offensive ! D’une soudaine rotation du bassin, la martialiste au sang mêlé entraîna son poing droit jusqu’à la paroi abdominale du goliath, laissée vulnérable par son dernier mouvement, au fil d’un uppercut vigoureux. Profitant par la suite de ce transfert de poids, la garçonne brandit sa jambe antérieur droit devant-elle au cours d’une remarquable démonstration de souplesse qui n’était pas sans faire écho à la dernière action du Héra, à ceci près que son talon s’en était allé fouailler le menton de ce dernier. Aidée de gesticulades dès l’abord hasardeuses, Yukko suscita l’élan nécessaire pour emporter son corps tout entier dans une giration complète à l’issue de laquelle son pied d’appui, qui avait dès lors quitté le sol, parti fouetter la joue de son immense ennemi.

Transformant la chute qui suivit son acrobatie en une habile roulade, la Super Saiyan ne perdait pas la moindre seconde et, à peine redressée, elle frappa le sol de la pointure de son pied pour s’élancer de plus belle en direction du Héra ! Mais arrivée à mi-route, son allure commença à s’obscurcir graduellement jusqu’à disparaître complètement, Yukko faisant montre de sa maîtrise du Zanzōken pour substituer à sa silhouette le seul écho de ses pas diligents. Tirant ainsi avantage de ce phénomène témoignant du décuplement de la vélocité de ses déplacements, elle s’était faufilé jusqu’aux flancs de son opposant, un cri guerrier précédant la bastonnade qu’elle s’affichait prête à décocher. Son coup, un crochet menaçant les côtes de Zannin, n’atteignit jamais sa cible, et pour cause ! Il ne s’agissait là que d’un leurre, une image rémanente masquant les véritables intentions de la demoiselle qui s’était entre-temps déplacée derrière le colosse ! D’un bond, elle lui décocha un coup de pied sauté dévastateur contre la nuque. Sauf que celui-ci, lui aussi, n’était rien de plus qu’une vulgaire feinte ! La véritable Yukko ne se trouvait ni-plus ni-moins qu’en face de l’ancien corsaire dont elle agrippa fermement la veste de costume de ses deux mains. Elle emmancha par la suite une franche rotation de la hanche tout en fauchant d’une traite les jambes du Héra, le tout dans le but de le faire passer par-dessus son épaule pour finalement l’envoyer s’écraser contre le terroir bétonné ! Non contente de sa manœuvre, qu’elle soit ou non parvenue à mener à bien, l’adolescente décocha une ultime patate de forain, un coup de poing parti éperonner Zannin en plein milieu du plexus solaire !

Ceci fait, elle s’éloigna d’une paire de mètres tout en regagnant une posture davantage défensive. Une scène qui n’était pas sans rappeler celle qui avait ponctué son précédent assaut, la gamine demeurant là encore plus précautionneuse qu’à l’accoutumée. Toisant son adversaire qu’elle savait encore plein de ressources, elle prenait soin d’épier le moindre de ses faits et gestes. Ce n’était plus qu’une question de temps avant que le coup fantôme, celui même qui lui avait latté le foie auparavant, ne refasse son apparition. Et Yukko ne comptait pas en perdre une miette.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockVen 15 Avr 2022 - 1:05
Une véritable teigne, cette fille-là !
Si le Psycho Thread avait l’effet escompté pour surprendre son esprit juvénile, une fois balancée contre la paroi du Doom Dome, Yukko reprenait peu à peu de la liberté dans ses mouvements, freinant son retour par élasticité et lui permettant ainsi de réagir à temps au coup de la corde à linge, qui fendit simplement l’air en happant les pointes de quelques mèches de cheveux. Un contretemps mineur, puisque la Hera Guillotine trouvait sa puissance dans le mouvement de pivot octroyé par le lariat élancé, que le colosse convertit en élan pour la dernière frappe : un coup de pied retombant aux résultats des plus efficaces puisqu’il était souvent synonyme de nuques brisées.

Et alors qu’elle se redressait, la jeune Saiyanne ne pouvait pas se défaire de cette hache qui s’abattait sur elle.
Alors elle choisit la seule option décente face à cette situation : serrer les dents et bloquer. Et encore une fois, force était de constater que sa défense était d’acier, à en juger le ressenti qui parcouru le Héra une fois le choc propagé. En l’état actuel des choses, il était clair qu’il aurait beau s’acharner autant de fois qu’il voudrait sur ces avant-bras, ils ne tomberaient pas ! La meilleure tactique n’était pas de tenter de les briser, mais plutôt de se jouer de leur vigilance ! Un exploit qu’avait réalisé le Grisly Slime, preuve en était du potentiel de réalisation de son projet ! Mais pour la jouer finaude, il convenait de ne pas en abuser, sans quoi les prodiges pouvaient comprendre le tour et réagir en conséquence. Et c’était bel un bien une guerrière de cette catégorie.

Et elle ne perdit pas de temps pour se lancer dans sa contre-attaque !
Un uppercut vînt mordre les obliques, faisant perdre l’équilibre d’un Zannin dont le pied droit était encore levé contre l’égide osseuse qu’était le cubitus de la guerrière dorée. Autant dire qu’échapper à ce que préparait la garçonne semblait pour le moins compromis.
Levant sa jambe avec aplomb, elle singea l’attaque du Héra pour frapper son menton, troublant sa vue sur le coup. Il laissa retomber son propre appui alors que l’autre semblait perdre de sa vigueur, le faisant tomber à la renverse. Le combat ultra rapproché semblait être une spécialité de Yukko, tant et si bien qu’elle se dandinait à toute berzingue dans cet espace dangereux qui compromettait la bonne riposte des longs membres du guerrier turquoise. Mais une telle proximité pouvait faire remarquer à la jeune fille que son adversaire gagnait en précision dans ses mouvements, puisqu’alors que son jeu de jambes aérien se muait en une troisième frappe, les pieds du patrouilleur reprirent leur appui pour retenir sa chute, se redressant pour que son visage fasse face à un nouveau coup de pied fouetté qui fusa par le côté.

Il crût y perdre quelques dents, mais on dirait qu’elles avaient tenu le coup.
En effet, entre ces deux mâchoires trônait un morceau de tissu noir et un peu de cuir blanc. C’étaient les morceaux du bout du chausson que Yukko souhaitait lui faire manger. Un esprit affûté aura rapidement deviné ce qu’il s’était passé : Alors que le pied menaçait de se heurter au visage du Tisseur, celui-ci ouvrit simplement la bouche avant de refermer cette dernière sur l’objet de son inquiétude. Il mordit ainsi le pied de la fillette, déchirant un morceau de son chausson alors qu’il tenta de plonger ses canines jusqu’au sang. Evidemment, le coup était vif, et aussitôt la morsure fut faite que le pied suivit sa course pour laisser les dents de l’ancien pirate s’entrechoquer. De même, le heurt n’en fut pas absorbé pour autant, se propageant depuis la tête jusqu’au reste du corps qui fut parcourut de spasme. Mais ce n’était pas tout ce qu’un combattant aguerri pouvait constater. Au-delà même de cette soudaine reprise, l’aura que dégageait perpétuellement le guerrier gagnait lentement, progressivement mais assurément en intensité.

Zannin vs Yukko R75r

« Qu’est-ce qu’il est en train de nous faire, là ? »

S’inquiéta d’un regard inquisiteur Sanada l’Imposteur du haut de son siège.
Faisant fi de la douleur comme à son habitude, le géant cracha le morceau de chaussure au sol alors qu’il donna une frappe encore quelque peu sonnée vers la combattante qui se déroba à l’aide d’une roulade. Mais alors qu’elle gagnait enfin un peu de distance, elle fonça à nouveau vers son opposant, qui répondit en conséquence en la chargeant avec son épaule. Mais rien ne trouva sa course ! Alors qu’il devait la cogner de toute sa masse dans l’optique de l’envoyer au sol, Yukko accéléra la cadence au point où le gaillard ne parvenait plus à la suivre des yeux, pris dans son élan alors qu’elle refaisait son apparition sur le côté. Elle le prenait tout simplement de vitesse ! Le martialiste fit ainsi un bond de côté pour tenter d’esquiver une frappe qui finalement ne vînt jamais, cet adversaire se dissipant tel un mirage. * Encore ça ?! * Pensa Zannin alors qu’il remonta sa garde… Et elle ne s’arrêta pas là, bondissant à nouveau dans l’angle mort du fonctionnaire du temps qui ne sentit arriver l’attaque que grâce à la signature énergétique qu’il avait senti derrière lui, le poussant d’instinct à se retourner pour adresser un revers du poing dans la trogne de la gamine, qui encore une fois s’évapora comme si elle n’avait jamais été là !

Elle essayait de se jouer de lui à l’aide d’images rémanentes !
La sale peste ! Le prenait-elle de haut pour ainsi se jouer de lui avec ces tours de gamin ?! Quoique… En prenant son âge en compte, ce n’était peut-être pas si étonnant qu’elle ait recours à des stratégies immatures comme celles-ci… Mais il était un poil trop tôt pour que le mercenaire sorte le grand jeu et dévoile ses véritables cartes… La troisième image rémanente, elle, surgit pile en face du Héra, qui l’ignora pour tenter de retrouver la vraie Yukko, sondant par son esprit l’arène. Malheureusement pour lui, il se rendit trop tard à l’évidence. * Oh. * Sa veste fut agrippée fermement, et avec force, Zannin fut projeté tête la première contre le marbre. Elle n’avait finalement produit que deux images rémanentes et s’était décidée à ne pas abuser de son tour de passe-passe, là où les amateurs de cette technique préféraient souvent user de dizaines d’entre elles.

Le visage du Héra se confronta ainsi à la solidité du sol, sa narine droite éclatant dans une gerbe de sang. Pourtant, si cette projection avait le potentiel de l’encastrer jusqu’à la taille dans le ciment, le visage du Tisseur ne traversa pas le béton pour la simple et bonne raison qu'il s'était réceptionné à temps sur ses avant-bras juste après que la tête ait subit le heurt pour éviter ce fâcheux contretemps. Une giclée mauve pouvait ainsi être visible sur le dallage. Et pourtant, ses bras continuaient de se mouvoir, plaquant ses paumes par terre alors que son corps était toujours droit comme un piquet, à l’envers. Le remarquant sans doute sûrement, Yukko envoya un nouveau coup de poing effroyable dans le buste, envoyant valdinguer le Héra à l’autre bout de l’arène jusqu’à la paroi du Doom Dome qui le renvoya vers la vierge guerrière. De sa gueule gargouillait son sang… Et pourtant, une fois n’était pas coutume, il souriait.

Tout comme la Saiyanne, il usa de ses chaussures pour freiner sa cadence, recroquevillé.
Depuis les gradins, Sanada se leva, l’air inquiet. * Sa puissance ne fait que grimper alors qu’il se fait maraver, c’est quoi ce bordel ?! * Il s’affolait pour une bonne raison ; car il pensait avoir cerné celui qu’il devait appréhender : son style de combat ainsi que ses capacités. Mais s’il pensait que Zannin s’était donné à fond contre lui aux éliminatoires, il tombait des nus en remarquant que la force qu’il brandissait contre lui quelques heures plus tôt faisait pâle figure face au potentiel destructeur qui transpirait du bandit repenti. Et celui-ci se redressa alors de tout son long, poussant un sifflement qui avait l’air interminable alors qu’il fixait le plafond de son dôme, tous ses muscles contractés. Et il était incontestable qu’il semblait encore plus serré dans son costume qu’il ne semblait l’être au début de cette confrontation. Ou plutôt… Qu’il avait gagné en volume ! Et pas que, puisqu’il fit alors montre de son aura violette plus agitée que jamais. Explosant alors en pic, celle-ci se prenait aussitôt une teinte vert fluorescente !

Zannin vs Yukko 0f8p

Eclatant dans un florilège de Ki, le teint de peau du Héra se mua en un vert clair alors que sa tignasse passa du orange à un rouge vif éclatant ! Sous le flux farouche d’énergie, même la veste et la chemise en tissu extensible éclata comme une bouteille laissée trop longtemps au congélateur ! Ca y était ! Il se battait enfin à la pleine mesure de sa puissance, ses muscles auparavant déjà saillants faisant désormais la part belle aux plus connus des dégénérés de l’adrénaline comme le fameux Roi Broly. Et il ne tenait qu’à lui de montrer qu’ils n’étaient pas de la gonflette ! * Voilà qui devrait m’donner un peu plus de chance ! * Jubilait intérieurement le Héra alors qu’il cracha un peu de sang qui lui obstruait l’œsophage. Se transformer était encore un processus nouveau pour lui, et cela impliquait un délai assez conséquent ; rien à voir avec le claquement de doigts avec lequel les Saiyans changent de coiffure. Voilà la raison derrière la progressive prise de niveau du martialiste lors des derniers échanges.

« Désolé, ça prend encore un peu de temps pour que mon corps se mette dans l’bain… »

Ricana-t-il alors qu’il détendait un peu ses muscles. Sa peau devenue pâle, les cicatrices laissées par Boneco ressortaient très clairement sur sa main droite, qu’il zieuta l’espace d’un instant avant changer son centre de gravité avec un sourire farouche. Le tueur à gage Sanada, de son côté, n’en croyait pas ses yeux, suant à grosses gouttes sur le coup. Pris de panique, il se hâta de contacter son supérieur pour l’informer de cet évènement aussi surprenant qu’il était inquiétant pour ses projets. Une transformation ? Une putain de transformation ?! Depuis quand ça savait faire ça, les Héras ? Pour ainsi dire, jusqu’à il y a peu, Zannin non plus n’en avait aucune idée. Elle était naturellement venue à lui au point culminant de son incroyable mêlée avec son prédécesseur manchot. Et il n’allait pas s’en priver pour celle-ci !

Se projetant en avant d’un bond, le voici qui repartait à l’attaque, et cette fois-ci avec une rapidité qui ferait passer la précédente pour le mode facile d’un jeu d’arcade ! Réduisant la distance, le Tisseur prit plus de hauteur à mi-parcours, tournoyant sur lui-même pour asséner un coup de pied descendant vers ce dont il se doutait être la garde de Yukko. On avait souvent tort de penser que les attaques les plus difficiles à parer sont celle qui viennent dans le dos… Car si on peut s’attendre à une trahison pour un esprit un tant soit peu réaliste, quand s’attend-t-on à ce que le ciel nous tombe sur la tête ? Clairement enclin à continuer sur cette lancée et emporté par son élan circulaire, ce furent alors ses deux poings qui suivirent pour taper comme des sourds sur tout ce qui se trouvait sous eux ! Et il continua ainsi, faisant tomber une pluie de phalanges sur la Sang-Mêlée. Une véritable bête semblait avoir été lâchée sur le terrain, faisant désormais face à la combattante avec une sauvagerie nouvelle.

Mais une sauvagerie factice, puisqu’en plein milieu de cet apanage de sa nouvelle puissance, le Héra fit un long bond en arrière en rugissant un rire gras : son plan se déroulait sans accroc ! Car si le Patrouilleur s’éloignait, il y avait quelque chose d’autre qui se rapprochait dangereusement ! Les spectateurs étaient sans doute les premiers à s’en rendre compte : le Doom Dome rétrécissait à une cadence alarmante, le Héra profitant de cette prise de distance pour en sortir en passant pour ainsi dire à travers les mailles de ses filaments énergétiques qui se repliaient inexorablement sur Yukko ! Une fois Zannin sortit, le piège se referma quasiment instantanément pour former un cocon qui enserrait la Guerrière de l’Espace dans un cocon de Ki dans l’optique claire d’entraver tout mouvement !

Zannin vs Yukko W09r

« Si jeune, et une vision déjà si archaïque… C’est con franch’ment ! Y t'manque ce tout petit rien de folie pour ajouter du peps à tout ça ! »

Lâcha le Héra alors qu’il se rapprocha à nouveau, l'air calme et composé, preuve de son caractère changeant.
Elle se tenaient à sa voie aussi directe qu’elle était ennuyeuse et ennuyante ? Elle pensait en avoir fini avec le Doom Dome et se concentrait encore à comprendre ce qui l’avait touché auparavant ? Grossières erreurs que voilà !  Le Tisseur n’était pas sot au point d’incorporer une ou deux astuces à son art ; sa façon de combattre entière était bourrée à craquer d’inventions retordes et de pièges vicieux ! Le combat n’était jamais seulement physique ! La vraie terreur que pouvait inspirer sa technique de Ki : la voici ! Emprisonnés dans un linceul d’énergie pure, même les plus grands spécialistes de l’évasion ne pouvaient s’en soustraire facilement ! Et en général, Zannin ne leur laissait pas cette opportunité. De nouveau devant l’artiste martiale blonde cette fois pieds et poings liés, il abattit ses deux paumes de part et d’autre de ses tempes avec force avant que ses doigts de se resserrent sur ce crâne juvénile. Mais juvéniles ou non, ceux qui pénétraient dans l’arène ne devaient rencontrer aucune forme de pitié, comme l’avait vécu le Héra lors de son adolescence : ça permet de faire mûrir les pousses qui ont du potentiel et de donner une bonne dose de dure réalité aux autres !

Zannin vs Yukko Jjor

« Bon ! Je crois que c’est à mon tour de te faire saigner, maintenant !  »

Fort de sa puissance nouvelle et de son plan qu’il s’imaginait parfait, le Héra ne lâcha pas prise et envoya son front rejoindre directement l’arête du nez de la fillette ! Entre les deux yeux, le crâne était assurément moins épais : une faiblesse de structure dont il convenait d’abuser malicieusement ! Et non content de taper là où ça faisait mal, il s’y acharnait comme un chiffonnier à grand renfort de coups de boule alors que ses pouces se frayaient un chemin à travers ses Psycho Threads pour trouver les oreilles de la gamine piégée pour s’y enfoncer ! Le but de la manœuvre ? C’était probablement le plus tordu qu’il ait ourdi : tout détruire sur leur passage pour arriver jusqu’à l’oreille interne et y écraser le vestibule ! Un point faible dont peu avaient conscience, et pourtant c’était la source du danger des frappes à la tempe, car derrière ce nom qui ne payait pas de mine, cet organe interne situé derrière les tympans était responsable du bon équilibre du corps ! Une fois privé de leurs vestibules, les êtres vivants ne peuvent généralement même plus se tenir debout sans se vautrer lamentablement !

Autant dire que si quelque chose devait être fait, c’était bien maintenant, sans quoi Yukko malgré son statut de jeune prodige se retrouverait dans l’incapacité de combattre ! Mais que pouvait-elle faire, ainsi saucissonnée ? Cela, Zannin se le demanderait bien s’il n’était pas occupé à utiliser sa tête comme d’un marteau qui s’employait à enfoncer un clou dans le visage de la damoiselle !

La merci ne pouvait être montrée.
Ce serait plus insultant encore que de se cracher à la face.
Ceci était un test que lui soumettait Zannin.
Et c’était à elle de s’en soustraire…
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8684
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockLun 25 Avr 2022 - 4:33


La contre-attaque de la garçonne fut immédiate ! Après avoir échappé au triste sort que lui destinait la guillotine qu’eut brandi le colosse, elle se dégrouilla de mener sa propre offensive, sa proximité lui permettant de profiter pleinement de sa prédisposition pour le combat rapproché. Et autant dire que l’échange qui s’ensuivit n’eût rien d’équilibré, s'apparentant davantage à un vulgaire passage à tabac qu’autre chose ; redoublant de vivacité, Yukko ne laissait pas la moindre chance de riposte à son adversaire qui ne parvenait pas même à hisser la moindre garde. Pourtant, en dépit de sa position avantageuse dans cette cohue à sens unique, la jouvencelle eut tôt remarqué que quelque chose clochait tout en étant trop profondément plongée dans le feu de l’action pour en discerner dès lors la raison. Ses coups, qui ne rencontraient guère d’opposition, lui semblaient malgré tout manquer d’impact. Aussi la ruade qui aurait pu envoyer valdinguer le béhémoth ne lui ôta que momentanément l’équilibre, celui-ci répliquant alors presque aussitôt d’une manière on-ne-pouvait plus rustre en tentant de croquer le pied de sa rivale à pleines dents ! Si elle était déjà trop loin dans sa lancée pour y réagir adéquatement, la célérité de son mouvement lui épargnant heureusement la pire des issues, Yukko ne pouvait en ignorer la douleur tout comme le mince filet de liquide carmin qui suivit la trajectoire décrite par son pied, preuve du succès - aussi maigre soit-il - de la sauvagerie dont faisait preuve le Héra.

Il allait sans dire que les manœuvres ultérieures de la demoiselle, pas moins agressives, se virent toutefois mues d’une précaution renouvelée. Même rendu presque nu par la hargne du fou furieux, le pied de Yukko continuait de la propulser à des vitesses frôlant le ridicule, laissant son titanesque adversaire largement impuissant face au jeu d’images rémanentes qu’elle faisait valoir avec jugeote. Mais là encore, contre toute attente, Zannin était tout de même parvenu à limiter les dégâts de la prise martiale dont il fut victime, pourtant rondement menée. Il n’y avait alors plus aucun doute pour la super guerrière que le niveau de puissance de son opposant était en train de croître, son aura grandissante venant appuyer ce constat alarmant. Une aura qui éclata alors tout simplement, balayant l’ensemble de la surface de combat de ses flammes magenta. Demeurant visiblement de marbre, Yukko découvrait non sans une certaine excitation la transformation de son concurrent. Elle n’était pas sans savoir que certains membres de la race de l’ancien corsaire étaient capables de se métamorphoser, et se doutait qu’un prétendant au titre de champion du plus grand tournoi intergalactique se devait de maîtriser une telle forme.

« Prends ton temps, je vais nulle part. »

Répliqua-t-elle sur une pointe d’humour tranchant avec la vague de grand froid qui émanait de son regard sec, une œillade sourcilleuse à mille lieues de l’allégresse guerroyante dont son rival lui faisait démonstration. Ce dernier dévoilait enfin sa véritable force, faisant étalage de l’entremêlement musculeux qui devait sans doute faire sa fierté en se soulageant du costume qui le fringuait jusqu’alors, rendu maintes fois trop étroit pour sa nouvelle silhouette. Ainsi doué de son nouveau pouvoir, Zannin pouvait se targuer de se mouvoir avec une prestesse qui, si elle ne pouvait suffire à la prendre de vitesse, exigeait tout de même de la métisse une attention toute particulière. Alerte, Yukko parvint à déjouer la première attaque du Héra sans trop de difficultés, haussant son avant-bras afin de bloquer le talon venu menacer le sommet de son crâne touffu. Même animé d’une puissance décuplée, ce coup comme ceux qui s’ensuivirent eurent bien du mal à ébrécher la solide garde de l’adolescente qui, redoublant d’adresse, parait à l’aide de ses membres rompus les assauts auxquels elle ne pouvait simplement se dérober. La brutalité renouvelée de l’ex-pirate n’était pas sans effet pour autant, le choc qui se propageait à chaque impact dans le corps de la Super Saiyan trahissant la dangerosité de cet assaillement.

Une dangerosité qui néanmoins ne suffit pas à rebuter la pucelle à laquelle il ne fallut que peu de temps pour s’adapter au rythme effréné de cet assaut féroce, et moins encore pour commencer à y répondre, décochant ici-et-là quelques vifs assommoirs. Au mépris des capacités pourtant accrues de son adversaire, Yukko faisait une fois encore jeu de ses propensions particulières pour le combat rapproché pour tourner cette échauffourée à son avantage. Zannin devait avoir compris que ce genre d’échanges finirait nécessairement par tourner en sa défaveur, et la garçonne se doutait qu’il ne prendrait pas un tel risque sans avoir une fourbe idée derrière la tête. Et en effet, ce fut sans crier gare que le colosse s’éloigna d’un bond pour, elle l’imaginait, mettre en œuvre la seconde phase de son plan vicieux. Et sans en connaître les tenants et aboutissants, Yukko cru toutefois reconnaître un schéma similaire à celui du tout premier échange du match, celui-même ayant précédé le fameux coup fantôme qui s’était alors joué de sa vigilance. Extatique à l’idée de profiter d’une seconde démonstration de cette frappe mirage, la métisse ne poursuivit pas son rival dans son bond - du moins pas autant qu’elle ne l’eût autrement prévu - laissant l’écart se creuser entre eux. Ses prunelles béryls zieutaient le moindre fait et geste de son colossal opposant, puis s’épanchèrent d’une stupeur non dissimulée lorsque la gamine se rendit finalement compte de la supercherie. D’un coup, en un maigre clin d'œil, son corps s’était retrouvé ficelé de la tête jusqu’aux pieds !

« Qu’est-ce que- »

Râla-t-elle devant sa nouvelle - et humiliante - situation, à laquelle ses tentatives de gesticulades ne lui suffirent à se soustraire. Coincée dans cette position peu envieuse où fuyantes paraissaient ses chances de dérobade, la tête blonde se sentit envahie d’un élan de frustration irrépressible. Elle s’était encore faite avoir ! La prodige autoproclamée qu’elle était venait une fois de plus de sauter à pieds joints dans la souricière, et le Héra s’en léchait presque littéralement les babines. Et c’était tout à son honneur : il se jouait de la fillette avec une facilité déconcertante, se gaussant de l’archaïsme de la vision des arts martiaux à laquelle elle tenait tant. Là où, naïvement, Yukko avait espoir de mener un combat on-ne-pouvait plus traditionnel, Zannin se reposait quant à lui davantage sur son vaste éventail d’attrape-nigauds que sur une quelconque maîtrise du noble art. Et ce qui attisait les flammes du courroux qui rugissaient dans l’esprit de la jeune femme, c’était de se savoir être la nigaude qui ne cessait de tomber dans les mille-et-uns guêpiers dressés à son attention. Le Héra était très exactement le genre de combattants qu’elle ne pouvait supporter, mais son impuissance face aux traquenards de ce dernier l’agaçait beaucoup plus que ne le pouvaient lesdits pièges eux-mêmes. La super guerrière se pensait au-dessus de ce genre de duperies, mais force était de constater que ce n’était pas le cas. En cherchant à déchiffrer le style de son adversaire plutôt que de s’en tenir au sien, elle était entrée dans son jeu.

Son crâne fut subitement bousculé par une paire - non, un trio de coups de boule d’une rare violence, son arcade nasale brutalisée laissant un éclat sanglant éclabousser le visage des deux protagonistes alors que Yukko, qui se maudissait intérieurement, s’était trop rapidement perdue en pensées pour échapper au front du Héra. Non pas qu’elle eût été en position de faire quoi que ce soit, ainsi ligotée de haut en bas. Pire, la douleur qui se propageait sur sa binette meurtrie, déjà difficilement soutenable, n’était rien comparée au sort que lui réservait Zannin par l’invasion de son conduit auditif. La demoiselle n’avait naturellement aucune envie de découvrir ce destin sordide ; motivée par un savant mélange de honte et d’irritation, elle se hâtait dès lors à mettre en œuvre son évasion. Une nuée de fumerolles commencèrent à suinter des maigres écarts entre les fils qui formaient son cocon, avant qu’un déchaînement plus franc de son aura, d’une violence fugace, eût vite porté la résistance des liens jusqu’à leur point de rupture.

Mais ce fut ultimement l’effort physique de l’adolescente, animée d’une énergie nouvelle, qui vint la libérer de son entrave. Si Yukko ne pouvait se vanter de jouir d’un arsenal aussi étendu que celui de son opposant, les quelques ressources dont elle disposait n’étaient pas à prendre à la légère pour autant. Et ici, c’était bien sur l’une des évolutions de la transformation légendaire des guerriers de l’espace qu’elle avait porté son dévolu ! Sans oser faire de l’ombre au physique mirobolant de l’ancien pirate, le corps de la fillette profita d’un gain modeste mais néanmoins notable en musculature grâce à son appel au Super Saiyan Dai-Ni Dankai, ralliant ainsi la force nécessaire pour ruiner sa taule énergétique ! Bien qu’elle soit capable de manier une telle puissance dans la forme basique du super guerrier, elle comptait ici sur le choc né de la croissance instantanée de son niveau d’énergie pour prendre de court son geôlier. Aussitôt libérée, Yukko singea le Héra en lui saisissant le bourrichon, un bref échange de regards hostiles précédant le départ d’un coup de genou parti cribler l’arcade nasale de son concurrent. Regagnant ses appuis, la jeune femme se déhancha afin de porter à deux reprises ses phalanges jusqu’aux côtes du mastodonte dans un mouvement de crochet, le poing tourné dans un angle vicieux dans l’unique but de pénétrer aussi profondément que possible dans sa cage thoracique.

Animée d’une résolution inflexible, mais aussi parce qu’elle savait que les dégâts qu’elle avait subi jusqu’alors finiraient inévitablement par la rattraper, Yukko entendait bien faire parler la force mirifique dont regorgeait sa comparativement modeste stature. Chacun de ses gestes était davantage délibéré, et autrement plus impactant. À sa vivacité d’antan, la jouvencelle préférait désormais l’application directe d’une force rendue prodigieusement irrésistible par la qualité de ses mouvements, aussi académiques que précis. Et c’était bien sa confiance envers cette qualité qui l’aidait à garder son sang-froid en dépit de tout ; son style avait beau être moins fourni que celui de son antagoniste, il serait fou de le penser moins dangereux. Il y a bien une raison pourquoi une foultitude d’arts martiaux partagent un socle commun, des bases forgées à l’épreuve des batailles, et c’était précisément ces fondations que Yukko s’était jurée de parfaire. Rétractant son poing, elle laissa fuser le second en direction de la poitrine du béhémoth avec la ferme intention de mettre à mal son rythme cardiaque avant de presser le pas en s’en allant lui latter la mâchoire à coup de chausson.

S’extorquant le temps d’essuyer le trop plein d’hémoglobine qui maquillait son faciès, la métisse adressait au natif des terres arides une nouvelle œillade d’où se lisait une pugnacité qui transpirait par-delà même l’apparente monotonie de sa moue perpétuelle. D’un seul jet, elle enjamba la distance qui s’était possiblement creusée entre les deux combattants, les quelques images rémanentes qui peinaient à décrire son élan n’étant guère plus qu’une conséquence de la célérité de son déplacement. Puisque toute la précaution du monde ne suffisait apparemment pas à éviter les pièges que Zannin prenait un malin plaisir à lui tendre, Yukko n’avait plus aucun intérêt à s’en inquiéter ; plutôt que de chercher à élucider l’art étrange du colosse, elle allait dorénavant se concentrer sur le sien.

Spoiler:

Une gauche fusa de but en blanc vers le menton du titan à l’épiderme olive, la posture compacte de son expéditrice facilitant ses manœuvres dans l’espace étroit dans lequel elle s’insérait de force, au plus proche de l’immense défroque de son émule. Aussitôt eut-elle fait mouche que son second poing, porté par une rotation des reins comme de l’épaule, partit s’abattre contre la mâchoire du flibustier interstellaire. Poursuivant sur ce rythme frénétique, la gamine emmancha un shoot du pied gauche qui n’en était pas un, puisqu’un soubresaut soudain lui permit de changer d’appui afin de laisser son autre botte savater son flanc. Non contente de la diligence de son offensive, Yukko pilonna le bitume de la pointure de ses pieds afin de poursuivre son escarmouche, enchaînant sans discontinuer nombre d’assauts à bout portant tout en y mêlant quelques roulements de torse afin de se soustraire à une potentielle contre-attaque. Cette fois-ci, elle était bien déterminée à ne pas céder l’initiative : elle allait le marteler jusqu’à ce qu’il ne daigne s’effondrer !
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockVen 6 Mai 2022 - 1:21
Être fort, ce n’était pas de tout repos, ça non.
On a souvent cette image des gens puissants qui les dépeint comme des créatures intouchables tant elles surclassent leurs pairs, idéalisés tels de grands héros de contes fantastiques. Ô, à quel point cela peut-il être faux. Une position alléchante comme celle-ci attisait toujours de nombreuses, très nombreuses convoitises, et tout aussi nombreux étaient les challengers qui se bousculaient pour prétendre au titre et défier ceux qui le tenaient. Dans le milieu politique comme le milieu sportif, les champions se devaient de constamment redoubler de prudence s’ils ne voulaient pas choir prématurément de leurs trônes à cause de ces arrogants prétendants qu’ils peuvent juger inférieur. Qui sait si la bête qui approche le lion n’est pas le ratel que rien n’arrête ?

Ici, la situation était similaire.
Sur le plan purement physique, Yukko n’avait que peu de choses à craindre de son gigantesque adversaire, aussi ironique que cela puisse paraître. Néanmoins, si elle avait trouvé un adversaire qu’elle pouvait dominer, celui-ci ne comptait pas remplir son rôle de proie, résolu à mettre sens dessus dessous tout ce que croyait la jouvencelle dans la chose martiale. Qu’elle tombe dans le panneau autant de fois qu’il le fallait, qu’elle trouve ça honteux, qu’elle trouve ça injuste : c’était là tout ce que souhaitait Zannin ! C’était sa faute à elle si elle ne jouait que sur un seul terrain dans une discipline aussi vaste que celle du combat !

La transformation de Zannin était un nouveau facteur dans l’épineuse équation de ce duel, un nouveau bluff qui rejoignait la pile de subterfuges qui composait le style de Zannin, puisque similairement au début de la confrontation, il repartait à la charge avec une vigueur renouvelée et une force qui le laissait lui-même pantois : c’était la toute première fois qu’il se livrait à un combat réel au cours duquel il utilisait cette forme musculeuse. Il se sentait plus léger que la plus douce des brises et plus fort que la plus violente des tempêtes ! Mais se contenter de se reposer sur cette force nouvelle ? Beaucoup, beaucoup trop tôt pour se permettre une telle erreur ! Il ne savait que trop bien qu’il n’allait pas faire de miracles avec cette découverte encore toute jeune : il ne pouvait pas se reposer sur ce vain espoir !

C’était un boost salutaire, mais un boost seulement.
C’était son talent qui l’aiderait à rivaliser avec Yukko, et c’est à l’aide de ce dernier qu’il s’amusa avec elle le temps d’un court échange de frappes avant qu’il ne parte en retraite pour refermer son piège sur la pauvre fille. S’attendait-elle à recevoir le fouet du Grisly Slime une fois encore ? Allons, une même tactique utilisée deux fois dans un laps de temps aussi court ? Ce serait une erreur de débutant, et c’était peut-être ce qu’elle se disait, ainsi saucissonnée et à la merci du mercenaire qui lui empoigna le crâne pour le cribler de coups de tête bien sentis. De la compassion, de l’empathie, Zannin en avait à revendre. Il avait été jeune lui-aussi. Il s’était montré ambitieux et arrogant. Il savait ce que ça faisait de tomber sur un adversaire qui transforme cette confiance débordante de la jeunesse en une ardente indignation après avoir pêché par excès d’orgueil. A vrai dire, son premier mentor lui avait plusieurs fois fait sentir cette sensation. Et aujourd’hui, il savait à quel point ces expériences étaient formatrices pour son développement personnel comme guerrier. Alors faire ressentir cela à une jeune prodige comme cette régicide ? Il ne comptait pas rater cette occasion, quitte à lui défoncer l’oreille interne !

Mais un tel scénario ne semblait pas l’enchanter, puisqu’avec un torrent de Ki, l’aura de la jeune combattante éclata pour forcer ses liens qui lâchèrent sous cette folle pression, pour le plus grand étonnement du Tisseur qui avait pourtant une foi infaillible en son artisanat. Délivrée, elle réagit juste à temps pour éviter le sort que lui préparait son tortionnaire qui écarquilla les yeux devant le phénomène sous ces yeux. C’était quoi ça ? L’Oozaru était la transformation classique de son peuple. Le Super Saiyan, quant à lui, Zannin le connaissait : les Guerriers de l’Espace modernes semblaient adorer leur nouvelle teinture ! Ils avaient même différentes variantes que lui avait présenté le Dieu du Temps Kaito, que Boneco usa lors de leur rencontre, allant du simple guerrier doré au stade 2, puis 3. Et jusqu’à maintenant, la jeunette en face de lui se contentait seulement de cette forme d’augmentation de base. Pourquoi ne passait-elle pas plus haut, elle qui s’avérait en l’état peut-être plus forte qu’un Boneco en Super Saiyan 2 ; cela était une autre interrogation que celle que soulevait cet évènement incongru : elle venait de gagner en masse musculaire comme en signature énergétique ! Le Shan ne lui avait pas fait part de cette éventualité !

Mais il n’avait pas le temps de s’inquiéter de cela, puisque le match reprenait de plus bel avec la libération des mouvements de la donzelle ! En effet, elle lui prit à son tour la caboche avant de lui décocher un genou droit dans le museau ! * GARCE ! * Pesta intérieurement le Héra qui partit en arrière alors que la jeune fille se reprenait pour partir à nouveau à la charge, déterminer à lui meurtrir les flancs à l’aide de frappes faites pour pénétrer la chair ! Elle comptait lui fêler une côte ?! Malheureusement, si elle pensait le faire se tordre de douleur, c’était raté : la tolérance à la douleur du Patrouilleur qu’il acquit durant ses enseignements est sans doute parmi les plus impressionnantes du milieu, et il en faudrait plus provoquer un hémothorax, mais cela compliquerait la perspective d’un combat sur la durée, à n’en pas douter. Dans tous les cas, ça, ça allait se payer !

Mais elle n’en avait pas fini là pour autant, alors le colosse ne devait pas se laisser avoir à accumuler des dommages qui ne le faisait pas souffrir jusqu’à ce qu’il sombre dans l’inconscience lorsque ses organes cèderont immanquablement ! Prenant d’assaut le gaillard de plus belle, elle faisait visiblement fi de toute prudence pour se concentrer sur une offensive des plus implacables, et ce au plus près de l’ancien bandit ! En premier, ce fut un coup de poing lancé contre son cœur, de façon similaire au finisher que Sanada avait réservé à Zannin lors des éliminatoires avant qu’elle ne le suive d’un highkick qui fusa en direction de sa bouche ! C’était le moment ! Ou était-ce réellement le cas ? Peut-être pas, non… Il fallait dire que sortir cette carte de but en blanc était un pari risqué dès le début de la contre-attaque de la prodige, où son attention devait être à son apogée. La fenêtre d’action n’était pas optimale…

Il fallait qu’il prenne sur lui et mitige les dégâts par lui-même, ce qu’il tenta en changeant son centre de gravité. Les apparences sont trompeuses, puisque l’attribut le mieux développé chez les disciples du Formless est sans aucun doute leur agilité, une adresse telle qu’elle permit à Zannin de recevoir le premier coup de poing sur son épaule gauche avant qu’il ne baisse la tête pour recevoir le coup de pied sur le front, zone immensément plus solide de la tête. Être momentanément sonné après le choc était largement préférable à un K.O. par commotion après un coup dans le menton malencontreux. Sa vision ainsi brouillée, il remarqua une courte pause dans le mouvement adverse avant que la guerrière ne rapplique à nouveau à toute vivacité !

La voyait-il en double à cause de ses images rémanentes ou du fait de son dernier coup ?
A cela, il ne saurait répondre, mais avant que ne revienne à la normale sa vue, il devait réagir pour ne pas être submergé ! Zannin leva donc sa garde haute habituelle alors qu’un poing fasse tressaillir ces défenses levées en urgence ! Un impact qui s’il ne compromettait pas l’organisme du fou par la douleur, se propageait très nettement dans tout son corps, preuve de sa manifeste puissance. Ce n’était pas bon ! Il fallait vite mettre en œuvre son plan, sans quoi ses muscles ne suivront plus tant ils se font malmener, la situation empirant alors que Yukko lui lattait le côté droit, faisant décoller du sol les pieds de son opposant ! Et elle ne s’arrêtait pas ! Elle était lancée dans le seul et simple but de détruire Zannin sans se soucier de ses pièges. Prise dans son élan d’agression pure et simple, elle ne s’arrêterait pas, cela était plus que visible dans son regard froid.
C’était parfait !




* SOTTE QUE TU ES ! *


C’était exactement ce que cherchait Zannin !
Depuis le début de ce match, il n’avait tenté que peu de fois les échanges purs de coups, et le constat était évident que la Saiyanne menait allègrement ces danses-là ! Il était facile d’en arriver à cette conclusion à ce stade du combat, et cela amenait à une autre réalisation ; celle que le Tisseur était démuni en cas de réel combat rapproché ! Il était imposant, et grande était son allonge ; cela faisait du sens qu’il ait plus de mal à combattre dans un espace étroit ! Mais quelqu’un serait-il assez dément pour prétendre à devenir le meilleur artiste martial de l’Univers avec une aussi simple faiblesse ? Ce serait ridicule ! Pauvre petite fille… Si elle s’était posé cette unique question, peut-être aurait-elle évité de se retrouver au milieu du brouillard du Démon ! Car le savoir du Fantasmagorique allait progressivement se dévoiler, pour elle comme pour tous les bruyants spectateurs qui se délectaient de ce show ! Car ce fut lors d’un direct du gauche que le Devious Mirage fit son apparition, surgissant des tréfonds de ce passage à tabac pour confondre le petit bout de femme alors que la silhouette du Héra se débarrassa de toute clarté, portée par un mouvement illisible qui semblait aussi incorporel qu’un rideau de fumée, qui laissa filer droit devant lui la main courroucée de Yukko !


Zannin vs Yukko 7al3

Maintenant il la tenait !
Le bras de la tueuse d’Empereur bloqué sous l’épaule du mercenaire, celui-ci scellait une partie de sa dangerosité avant de profiter de la surprise née de l’ésotérisme soudain et surnaturel du Formless pour lui saisir le visage et forcer pour amener l’arrière du crâne de la Super Saiyanne par terre, la plaquant ainsi contre le sol ! Tout du long de cette rencontre, la jouvencelle avait montré qu’elle était une frappeuse de premier plan ! En revanche, aussi puissante qu’elle puisse être, son style ne peut pas être complet sans l’incorporation de combats au sol ! C’était la base des Arts Martiaux Mixtes, les plus efficaces des disciplines combattives : un combattant se doit d’être efficace sur tous les terrains ! La prise du géant vert sur le bras de la vierge guerrière changea alors pour qu’il lui empoigne l’avant-bras de sa main, profitant de sa position au-dessus d’elle pour enfoncer son genou dans son foie ! En occupant ainsi son esprit, Zannin amena le bras de la guerrière de sorte à ce qu’il compresse sa propre trachée !

Bloquer la trachée de quelqu’un, c’était bien souvent l’empêcher de se défendre, et s’il y parvenait, ses efforts s’en retrouveraient fortement diminués en raison du manque d’air qui s’ensuit ! C’était une façon parfaite pour neutraliser un ennemi, notamment un contre qui on a du mal au simple échange de coups. La lutte est un art martial bien plus impitoyable que tout autre sport de frappe pour une raison : rien de ce qui s’y passe n’est laissé au hasard ! Si un boxeur professionnel peut recevoir un crochet chanceux de la part d’un amateur, au sol, ce n’était pas la même rengaine : L’adepte sait précisément tout ce qu’il fait, et c’était une leçon que les Kashvars qui fondèrent le Formless il y a quatre millénaires de cela avaient bien remarqué avant de l’incorporer à leurs propres pratiques pour l’adapter aux plus grands combats !

Surplombant ainsi celle qui tantôt le surmenait, Zannin ne ressentait pas d’orgueil particulier…
Il n’était pas là pour prouver sa supériorité à la face des autres comme bien d’autres compétiteurs, après tout. Ce qu’il souhaitait, c’était simplement s’amuser et se laisser aller à la magie de la Voie. Et à ce moment, l’on pouvait dire qu’il atteignait son objectif premier, mais s’il voulait que ça continue, alors il devait passer au match suivant ! Puis à celui d’après ! En fait, ce qu’il prisait était d’avantage la place en finale que le titre de champion, puisque ce sont les combattants en finale qui disputent le plus de match en tout et pour tout ! Cela, couplé aux revanches qu’il doit prendre sur certains des autres prétendants le poussait à vouloir cette place en finale ! Mais avant de se porter aussi loin… il fallait briser ce monumental obstacle qu’était Yukko. Et pour cela, il fallait qu’il sorte le grand jeu…


Zannin vs Yukko Fbmp

Alors il souffla, et ses traits se détendirent.
La force avec laquelle il maintenant sa rivale au sol s’amenuisait alors qu’il posait simplement son poing contre le diaphragme adverse. Le calme absolu qui se dégageait de lui en cet instant infime dénotait tant avec son comportement général qu’il ne semblait plus être le même martialiste. Un calme troublant. Monstrueux. Suivi d’une pression sans commune mesure.

* N’oublie jamais que même les plus faibles ont des crocs qui peuvent percer ton cuir ! *

Il s’agissait-là du Vanishing Devil, sous sa variante Godbraker ! Un coup de poing au principe proche de ce que certains nommeraient le One-Inch Punch, ou que d’autres désigneraient comme le Fajing, mais porté à son paroxysme par le biais de l’hyposténie conférée par la technique évasive du Vanishing Devil qui coupe toute résistance du corps, d’où son relâchement soudain dans sa prise avant le coup qu’il s’imaginait être un coup de grâce tant cette technique était l’arcane du Formless la plus poussée que maîtrisait le Héra ! Sa foi envers ce talent qu’il avait développé n’était comparable à aucun autre des enseignements qu’il a eu pour cette raison ! Il fallait dire que si les gros Kikohas de destruction massive aux envergures planétaires n’ont jamais été son fort, il compensait sur le plan de la dévastation par de tels capacités, puisque son maître lui disait souvent que celui qui maîtrise le Vanishing Devil offensif maîtrise le poing qui peut fendre un monde en deux !

Assurément, c’était donc une explosion de force brute comme jamais il n’en avait lâché !
Et c’était Yukko qui serait la première à recevoir ce coup sous l’emprise de la Pleine Puissance Héra !
Un honneur, une fleur que lui faisait Zannin, même !
Cela et son petit mais précieux conseil !
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8684
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko ClockVen 13 Mai 2022 - 21:49


Le match reprenait de plus belle, dominé par un échange de coups des plus rythmés ! Pourtant doué de sa nouvelle carnation, l’ancien corsaire n’en restait pas moins surclassé par l’intensité de l’énergie vitale qui courait dans les veines de la fillette, aussi cette dernière fit vite d’asseoir sa supériorité lors de cette valse martiale. La cadence alarmante de son assaut, rendu dangereux tant par la rapidité de ses gestes avertis que le pouvoir d’arrêt dont jouissait la moindre de ses bastonnades, ne laissait que peu de chances au rival de la super guerrière qui décidait judicieusement de rester sur la défensive. Yukko avait déjà pû constater que le Héra prétendait à disposer d’une résistance hors-normes, nombre de ses frappes explosives ayant échoué à faire broncher son titanesque opposant ! Il y avait de quoi douter de l’efficacité de son agressivité virulente, mais ses poings ne mentaient pas. L’impact était bien là ! Zannin n’était pas insensible aux coups de sa concurrente, il en ignorait la douleur par la seule force de sa volonté, une volonté de fer que l’adolescente devinait forgée par une éternité d’entraînements draconiens ! S’il fallait saluer l’effort, Yukko soupçonnait qu’ignorer les avertissements de son corps de la sorte risquait de coûter cher à son adversaire : que celui-ci s’en alarme ou non, des coups qui avaient sû faire tressaillir à plus d’une reprise le tyran défunt étaient certains de finir par venir à bout de sa colossale défroque.

Mais il serait naïf de penser que Zannin allait simplement se contenter d’encaisser ce martelage jusqu’à ce que conscience vienne à lui manquer. Le Héra devait avoir une idée derrière la tête, une solution qui justifierait de rester jusqu’alors passif face à un tel déversement de violence, et Yukko n’avait aucune envie de découvrir ce futur nouveau coup que son rival gardait dans sa manche. L’adolescente avait renoncé à explorer les profondeurs de l’arsenal vicieux du géant vert, qu’elle conjecturait tout bonnement infini, aussi préférait-elle maintenir la pression afin d’ôter à ce dernier l’occasion de mettre en œuvre sa science braconnière ! Ce n’était pas comme si elle avait grand chose à craindre, après tout. La Super Saiyan surpassait son adversaire avec suffisamment d’avance pour rendre toute tentative de la part de ce dernier de participer à la mêlée particulièrement risquée, et elle se devinait suffisamment robuste pour contrebalancer ses quelques faux-pas. Ce n’était clairement pas sa façon favorite d’appréhender un combat mais compte tenu du talent dont faisait preuve son opposant, il serait stupide - voire dangereux - de ne pas profiter d’un tel avantage ! Mais alors que la situation tournait très clairement en sa défaveur, Zannin fit jeu d’un autre de ses mille et un subterfuges afin de se tirer d'affaires ! Pire, quand bien même elle s’attendait naturellement à ce que le Héra mis sous pression finisse plus tôt que tard par révéler une autre de ses bottes secrètes, la nature de celle-ci était telle qu’elle laissait tout de même la fillette pantoise !

* En-encore !? *

Son poing s’en était ainsi allé brasser l’air là où s’était jusqu’alors tenu sa cible, le colosse transformant son énorme silhouette en une masse amorphe dont le mouvement anormal lui permit d’échapper à la fureur de la gamine. “ Mais putain ! ” se sentit-elle venir l’envie de hurler, préservant toutefois son ennemi de ce déversage de bile. Qui était ce type, et combien de cordes pouvait-il bien avoir à son arc ? Avec sa vision étroite du pugilat, il était difficilement concevable pour la jouvencelle qu’un martialiste puisse être aussi retors. En faisant rapidement marcher ses méninges, elle parvenait tout juste à faire le rapprochement entre ce mouvement aberrant et la latte qui l’avait fouettée à l’amorce du match. Le principe lui paraissait même particulièrement simple, à l’inverse de l’exécution : Zannin devait être capable de se contorsionner de telle manière à pouvoir frapper là où l’adversaire ne s’y attendait pas ! Une épiphanie qui n’aida pas Yukko à se dérober à la suite de l’enchaînement de son rival, la garçonne encore figée par la surprise née de l’absurdité d’une telle manoeuvre voyant sa mine ébahie empoignée par le mastodonte qui fit vite de l’abattre contre le bitume. Son bras, alors prisonnier de l’aisselle de l’alien au teint olive, se retrouvait à écraser son propre goulot tandis qu’un genou lui compressant le bas-ventre limitait les déplacements de son bassin.

Il n’y avait pas à dire : Zannin savait ce qu’il faisait ! Par cette seule manœuvre, il était parvenu à immobiliser sa redoutable concurrente ! Si la force qui animait son corps juvénile l’aidait à repousser un tant-soit-peu son avant-bras et ainsi épargner sa trachée, Yukko n’avait en l’état que peu de moyens de se libérer de cette position peu enviable. Par ce nouveau tour de force comme ceux qui l’avaient précédé, le Héra s’était, d’une certaine manière, prouvé être ce que la jouvencelle œuvrait à devenir : un lutteur capable de combler le fossé de la force brute par l’application experte de son savoir martial ! Car aussi remarquable pouvait paraître le flot de son énergie vitale, Yukko ne se faisait pas d’illusions : elle était plus que consciente qu’il existait moult individus qui la surpassaient encore sur ce même point, et en avait même fait très récemment l’expérience ! Freezer et Whis, pour ne citer qu’eux, avaient mis cette évidence en exergue et si ce dernier avait refusé d’aider la fillette à remédier à cette insuffisance, son succès relatif face à l’empereur galactique tout comme sa performance lors de son bref entretien auprès de l’ange étaient tant de démonstration du mérite d’une telle philosophie. Cependant, l’approche de Zannin vis-à-vis de la résolution de cette énigme n’était pas celle que convoitait la gamine. Peut-être était-ce là le fruit de sa naïveté immature, mais Yukko ne désirait aucunement se résoudre à troquer son ambition de perfection des fondamentaux du noble art au profit de l’élaboration d’un vaste éventail de pièges sordides tel que celui que maniait son opposant.

En revanche, si elle restait persuadée que la plus pure pratique des arts martiaux traditionnels saurait lui permettre de franchir tous les obstacles qu’elle risquait de rencontrer sur son chemin vers le panthéon des maîtres de la Voie, force était de constater que sa maîtrise desdits arts, manifestement faillible, lui faisait ici défaut. Aussi était-elle obligée de reconnaître que Zannin était le meilleur martialiste des deux, si tenté que l'armada de traquenards dont il s’était armé puisse être légitimement considéré comme un art martial, chose dont la fillette doutait sincèrement. En termes de ce qu’il s’était prouvé capable d’accomplir, l’ancien mercenaire se rapprochait davantage qu’elle-même de cet idéal du combattant qu’elle pourchassait. Yukko voyait là les limites de son art encore trop immature face au pragmatisme rompu de son rival du jour. En ce sens, Zannin était sans doute le pire match-up pour Yukko et, de ce fait, le meilleur adversaire qu’elle pouvait espérer avoir ! Même si le style du lutteur à l’épiderme aigrelet lui laissait présentement un arrière-goût de rancœur, il était certain qu’elle finirait par chérir cette rencontre pour ce qu’elle pouvait lui apporter. Se confronter à l’expérience dont jouissait le rouquin était une épreuve nécessaire à sa progression et très exactement le genre de challenge qu’elle était venue chercher en participant à ce championnat. Mais c’était justement parce qu’il lui restait encore tant à découvrir que la super guerrière ne pouvait se permettre de s’arrêter en si bon chemin ! Elle qui avait soif d’apprendre devinait que chaque participant devait disposer d’une sagesse toute particulière, et c’était bien pour profiter de leurs enseignements qu’elle comptait en rencontrer le maximum ! Mais pour cela, elle devait d’abord survivre à ce qui allait suivre…

Une véritable explosion survint alors, suivant un bref instant de calme qui sembla durer une éternité. Par le biais de ce qui devait sans nul doute être la plus impressionnante application de son art énigmatique, Zannin était parvenu à provoquer une détonation qui secoua jusqu’à ses fondations le ring tout comme les gradins bondés, ces derniers se voyant désormais maquillés d’une demi-douzaine d’imposantes fissures trahissant le degré d’atteinte à leur intégrité engendré par cette seule action. Véritable déversement de vigueur, le coup de poing du Héra était rendu d’autant plus extraordinaire par son originalité puisqu’il s’était largement privé de la prise d’élan qui précédait usuellement ce genre de bastonnades, ayant donc canalisé sa force démentielle grâce à un procédé dont la jouvencelle ignorait probablement la nature. Un tel assaut était assurément une nouvelle mise à l’épreuve de la résilience de Yukko, et pas des moindres ! Enfin, il aurait pû l’être…

Si Zannin n’avait pas purement et simplement manqué sa cible !

Le fait était qu’il s’agissait en tout et pour tout de la troisième tentative de la part du mercenaire intergalactique d’entraver les mouvements de la pucelle, et cette dernière ne comptait pas le laisser abuser indéfiniment de cette seule tactique ! Aussi brutalement vanilla pouvait comparativement être son style, elle n’était pas infoutue de se libérer d’un simple placage ! Et si d’aveu elle aurait préféré s’être tirée de ce mauvais pas par la seule application de sa culture martiale, l’urgence suscitée par l’imminence de l’attaque du pirate combinée à son honnête manque d’expérience en la matière l’avait obligé à faire autrement, exploitant plutôt l’un des quelques arcanes qu’elle pouvait se vanter de maîtriser. Ici, ce fut par l’emploi de la technique phare du peuple Yardrat que la jeunette avait échappé aux griffes de son geôlier, et autant dire que son court et fort désagréable séjour à même le plancher lui avait grandement donné envie de rendre à Zannin la monnaie de sa pièce !

S’il était vrai que son bagage guerrier était incomplet, il ne fallait pas penser Yukko complètement non-initiée aux techniques de grappling pour autant ! Elle ne s’y connaissait certes pas autant qu’en frappe pure et dure, et oui, elle devait de toute évidence en travailler davantage l’évasion. Il reste que les gestes de soumission ne faisaient pas moins partie de ces bases que la lycéenne s’était jurée de parfaire, et la précédente offensive de Zannin fit bien de lui rappeler que lorsqu’il s’agissait de pratiquer, toute occasion était bonne à prendre ! La principale difficulté de ce genre de manœuvre était d’atteindre la position pour pouvoir l’amorcer, une tâche rendue particulièrement ardue par la rapidité affolante des duels auxquels la garçonne avait pour habitude de prendre part. Mais grâce au Shunkan Idō, elle pouvait tout simplement sauter cette étape et se lancer directement dans le vif du sujet ! Cette technique ouvrait véritablement un champ de possibilités sans commune mesure, aussi bien défensivement qu’offensivement ! Il y a bien une raison pour laquelle les Yardrats rechignent à partager leur savoir, après tout, et c’est bien parce qu’ils sont parfaitement conscients de la menace que pouvait représenter un combattant qui parviendrait à s’accaparer leurs secrets mais ne souffrait pas de la faiblesse physique qui leur était innée ! La capacité de se rendre où que ce soit sans même un claquement de doigt était trop dangereuse pour prendre le risque de la laisser tomber entre de mauvaises mains. Hélas, nul secret ne pouvait échapper bien longtemps à l’obstination malsaine dont faisait preuve la donzelle à l’égard de la chose martiale.

Zannin vs Yukko 1

Ainsi rendue dans le dos du Héra à l’issue de son déplacement instantané, la métisse enroula le bras de son adversaire par le dessous afin de l’entraîner mécaniquement vers le haut avant de poser fermement sa main contre la nuque de ce dernier. La seconde main de Yukko fit le tour par l’autre côté du cou, plaquant les muscles mastoïdiens de Zannin pour finalement rejoindre la première à l’arrière de son crâne. Parallèlement à ce jeu de mains, les jambes de la super guerrière s’étaient liées à hauteur de bas-ventre afin de s’accrocher à la ceinture abdominale du colosse. Celle-ci se vit de surcroît poussée vers l’avant par un coup de hanche de la part de Yukko afin de tendre davantage le torse du Héra et ainsi accroître la force de compression au niveau de sa jugulaire. Car là se trouvait bien la cible de la gamine ! Il n’était pas question de l’immobiliser afin de lui porter un autre coup comme l’avait essayé Zannin, mais bien d’utiliser la prise elle-même pour s’attaquer aux fonctions vitales de sa proie ! Ses bras interloqués assuraient une compression constante des artères carotides du géant, et ce quelque soit la direction dans laquelle il choisirait de se débattre. S’attaquer à la trachée était sans doute plus douloureux, mais compte tenu de la formidable tolérance à la douleur dont était doué son adversaire, Yukko préféra troquer cette approche au profit d’une méthode d’étranglement sanguin. L’idée était simple : stopper l’irrigation du cerveau en sang, et donc l’arrivée d’oxygène.

Zannin vs Yukko 2

Tenter de briser la prise physiquement paraissait voué à l’échec au vu de la différence de puissance qui séparait les deux protagonistes. Évidemment, Yukko savait désormais son rival capable de se contorsionner de manière étrange, et avait pris ses dispositions pour s’assurer que pareille bizarrerie ne puisse suffire ! C’était la raison pour laquelle elle s’était embêtée à ceinturer l’un des bras du béhémoth au lieu de se contenter d’une technique d’étranglement arrière plus classique ! Paradoxalement, la courte stature de l’adolescente jouait ici en sa faveur puisque le physique musculeux de Zannin le rendait trop massif pour pouvoir se glisser entre les mailles du filet, tout en demeurant trop faible pour simplement le déchirer ! En s’insérant entre l’omoplate et l’humérus du bras captif, la martialiste s’assurait qu’il reste sous son contrôle même s’il venait à l’ancien corsaire l’idée folle de se le déboiter ! Et pour ne rien arranger, avec une telle soumission, il ne suffisait à Yukko que d'une demi-douzaine de secondes pour faire tomber sa victime dans les pommes, quel que soit son gabarit. Tout juste assez de temps pour jeter l’éponge.

Qu’en sera-t-il, Zannin ?
Contenu sponsorisé

Zannin vs Yukko Empty
MessageSujet: Re: Zannin vs Yukko   Zannin vs Yukko Clock
 
Zannin vs Yukko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Zannin
» L'entraînement de l'extrême ! [PV : Zannin]
» Un médecin pas comme les autres [PV : Zannin]
» La frustration du guerrier. Zannin a soif de combat !
» Règlement de compte ! Zannin VS le Grand Goki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Tournoi des Arts Martiaux de Dösatz :: Combats Tournoi 5 :: Terrain 2-