Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

Partagez
 

 La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 226

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockDim 1 Aoû 2021 - 10:47

"Tic... Tac... Tic... Tac... Quel lieu magnifique..." Quel lieu abandonné, oui. En dehors de cette forteresse ayant retrouvé des couleurs, l'ensemble du Makâïoshinkaï était une terre aride et dévastée, loin du luxueux monde en guerre du Sombre Royaume. Comment un groupe de démon pouvait avoir élu domicile ici ? Enfin bon, son maître lui avait donné ses ordres, et il n'avait pas spécialement envie de lui désobéir... Après-tout, il était le bras armé de sa colère. Il ne devait faire que ce que l'on attendais de lui. Et traverser ce champ lui donnait... La sensation désagréable d'être observé. La bâtisse qui se présentait à lui, lui offrait la possibilité d'entrer à l'intérieur. Bien sûr, il ne se gênait pas, faisant même comme chez lui. "Tooooowaaaaa !" Tel était le nom que lui avait donné son mentor. Il avait apparemment à faire à une succube, dans un corps d'Ange... Mais pas un Ange lambda, celui d'un véritable Ange de la destruction ! En voilà, un bien étrange désir... 

Elle aussi, semblait aimer un certain luxe. La différence flagrante entre l'intérieur du fort et l'extérieur, donnait la sensation d'un monde complètement à part ! C'en était vivifiant ! Elle avait dû le voir arrivé, avec ses nouveaux pouvoirs. Peut-être même qu'elle avait dû vouloir l'attaquer, elle qui n'avait jamais fais la rencontre de ce Kaito là. Mais la simple différence d'aura entre les deux devait mettre la puce à l'oreille... Aussi lugubre que la mort, et aussi sinistre que la nuit. Peu importe de où elle le rejoindrait dans cet immense hall, il jetterait un œil à cette dernière, constatant la personne qu'elle était. "Voilà une personne délicieuse ! Tu dois être la sorcière dont j'ai tant entendu le nom..." Ses dires s'accompagnaient d'une révérence bien basse, digne des salutations de la noblesse, sa main droite porter à son cœur. Oh, elle ne devait probablement pas être au courant de la venue du Majin en ces terres ! Si ? Peut-être que le plus étonnant, ce seraient les cadeaux qu'il avait emmené avec lui... Après-tout, la majestueuse démone avait besoin de troupe, il semblerait. Même sa demeure ne comportait aucun serviteur capable d'agir comme tel... Quelle triste constatation.

"Je suis Majin K. Mon maître, un ami que nous avons en commun, m'a demandé d'entrer en contact avec toi. Bien que je n'en sache pas la raison, il m'a demandé de t'apporter certains... Cadeaux."

Et quel cadeau plaisant, quand elle pouvait entendre à l'extérieur un certain brouhaha se former ! Oui, il y avait de la vie, dehors ! Et pas qu'un peu... Bien qu'encore très léger, comparé aux ressources réelles dont disposer le candidat au titre de Roi des Dieux Démons. "Tu as, derrière cette porte, une dizaine de bataillons de démons. Tu sembles manquer de soutien... Alors les voilà. Ils te seront entièrement dévoué !" Disait-il, d'un sourire sincère, alors que ses mains se joignaient. Il reprenait directement. "C'est la récompense que tu as obtenue pour avoir si bien mis en détresse un Univers entier, je pense... Moi-même, je ne sais pas pour quelle raison mon maître désir te soutenir à ce point." Par ailleurs, il n'y avait pas que les cadeaux-là, pas vrai ? Le reste... Qu'était-il donc ? Quoi d'autre pouvait bien avoir à offrir le Majin venant d'ailleurs ? "J'ai aussi pour mission de t'apprendre autre-chose... Nous serons ravis de t'aider dans tes projets pour le futur. Seulement, de là d'où je viens, nous sommes encore en guerre contre Mechikabura. Tu comprends donc pourquoi nous n'avons pu venir t'aider plus tôt." Tôt ou tard, ils obtiendraient toutes les ressources du Sombre Royaume, dont la Crypte Noire. Ce n'était qu'une question de temps...

'J'ai une petite question, très chère. Excuse-moi si cela te semble trop... Personnelle. Mais je me demandais réellement quelle relation tu avais avec l'illustre Demigra..."

Quelle que soit l'origine de cette relation, il pourrait donc facilement en déduire la raison du soutien de son mentor... Pourquoi avoir déployé tant de ressources pour elle ? Pourquoi avoir également réservé des Time Breakers à sa cause ? Ils étaient les meilleurs outils de sa légion, et d'un coup, il devait en mobiliser pour elle... C'est que forcément, ce lien cache quelque chose de plus profond. Mais bon, elle allait probablement cacher certaines choses ! Si son maître l'estimait, ce n'était probablement pas pour rien ! Un certain égard vis-à-vis d'elle devait être maintenu ! Néanmoins... Il ne doutait pas d'une chose : Une telle collaboration ne devait être en réalité profitable sur le futur qu'à son maître... Impossible sinon, qu'il soit aussi avenant en terme de cadeaux. Chaque chose qu'il faisait était minutieusement calculer, et il avait besoin que cette Ange de la mort possède une armée à sa convenance, ainsi que des guerriers surpuissants. Autant faire confiance le temps qu'il fallait... Il voulait savoir, et comprendre ce que son maître trouvait à cette femme, et quels étaient les plans qui lui nécessitaient ce don de troupe.
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 185
Bon ou mauvais ? : Bon

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockLun 2 Aoû 2021 - 18:09
Towa profitait du départ de sa servante pour débuter une succession de rénovations au sein du fort. Revigorée par son repos bref mais réparateur, la reine des enfers s’illustrait en donnant vie à ce lieu oublié. Naguère un ensemble malpropre de ruines, le château retrouvait ses couleurs, sa personnalité et son art ancien. Ce domaine n’était pas modeste et le rétablissement, même pour elle, prenait un certain temps. Ambitieuse, elle décida malgré tout d’y consacrer toute sa journée, balayant de multiples sorts de restauration aux confins de tous les couloirs de l’aile principale.

Mais alors que sa besogne ne fut pas terminée, l’ange vint être dérangée par l’arrivée d’une véritable armée démoniaque. Cette légion de damnées était menée par un être à l’énergie plus cruelle encore qui n’était pas familière à Misha. En effet, ce saiyan mystérieux n’avait plus rien à voir avec le bienveillant Kaito Shan. Interrompant ses incantations, la magicienne se dirigea vers la grande porte, découvrant non sans surprise le visage de son rival. Aucun doute : Ce mauvais-homme avait une apparence en tout point similaire à celle du disciple de Chronoa. Pourtant, l’aura de ce dernier dégoulinait de mal, il portait une armure au sceau infernal et menait plusieurs bataillons de milliers d’esclaves. Impossible, il n’était pas Kaito, seulement une image trompeuse.

Cet individu fit une honorable révérence à la succube, présentant de sincères salutations. Il se nommait Majin K et était porteur du message conciliateur de son maître, qui qu’il soit. Croisant ses bras sous sa poitrine, la démone n’affichait aucune satisfaction, jugeant de haut cet intriguant personnage d’un regard neutre, voir froid. Cette version maléfique du Shan proposait une alliance sur le long terme, précisant que sa faction était occupée contre Mechikabura pour l’instant. Loin d’être dupe, la sorcière refusait d’y voir un acte désintéressé. Malgré tout, il était surprenant que des versions alternatives de Demigra et Mechikabura puissent entrer en guerre ouverte, eux qui furent toujours si proches dans leurs projets. Mais tel était le flux du temps et son ensemble éternel de possibilités : Infini, imprévisible, impitoyable.

Towa avait facilement compris que ce Kaito était un pantin du malin : La corruption se lisait dans l’essence même de son Ki. Le diable roux était l’être le plus terrifiant que Misha n’ait jamais rencontré. Il exerce en permanence une influence sur le monde, même après son trépas, des fragments infimes de sa présence maudissaient l’univers. La magicienne avait également subi l’influence néfaste de ce redoutable sorcier. Car tel le plus fourbe des démons, il pliait à sa volonté n’importe quel être, aussi vaillant soit-il, qu’importe la pureté de son cœur.

Il n’était pas impossible que cette version du Kaioshin temporel ait été défaite, condamnée par son tortionnaire à l’esclavage. C’était typiquement le genre de sort que rival de Chronoa affectionnait par-dessus tout : Retourner un héros contre ses propres principes.

Ainsi, lorsque ce combattant en armure vint demander l’avis de Towa sur Demigra, sa réponse fut toute mesurée, alliant politique et fausse mélancolie.

« Le Demigra auquel je me suis alliée a été défait par un combat contre Kaito Shan. C’était un associé formidable qui m’a procuré une aide impressionnante. C’est lui qui planifiait les opérations, ici-même, au Makaioshinkai. Je rénove cet endroit afin d’honorer sa mémoire, justement. »

Elle mélangeait une partie de la vérité avec quelques mensonges : l’aide que lui avait fourni le diable avait été toute relative, il ne planifiait pas tout et ces restaurations n’ont rien à voir avec lui. Cependant, elle ne doutait pas du fait que sa verve suffirait à satisfaire le saiyan. D’autant que la tromperie était trop dissoute pour être exploitée par un averti. Afin d’enterrer ses dires, elle enchaina sur d’autres propos, davantage détendue.

« C’est une bien belle aide que ton maître me procure. Je ne t’avais jamais rencontré avant, Majin K. »


Elle fit quelques pas vers ce seigneur du mal dont elle avait si rarement eu écho.

« Ou plutôt devrais-je dire « Kaito Shan » ? J’ai courtement ouïe dire de tes exactions. Mais pourquoi ne pas m’avoir directement révélé ton affiliation à Demigra ? »

Elle fit volteface, s’éloignant de son interlocuteur, dos à ce dernier.

« En parlant de ton maître, j’imagine qu’il demande mon aide contre Mechikabura : Troquer une légion démoniaque contre l’aide d’une ange. N’abuse pas de formules avec moi. »


Continua-t-elle, demandant de facto la franchise du guerrier maléfique.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 226

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockMar 3 Aoû 2021 - 1:19
Les ordres étaient les ordres, et l'élève ne faisait qu'écouter son maître. Sans raison apparente, celui-ci avait demander à son suivant d'apporter une bonne petite compagnie de démon, à la légendaire Towa. Néanmoins, qui était-il pour se douter des intentions de son mentor ? Il n'était pas dans sa tête, et pour saisir toute la grandeur de ses desseins, il fallait réfléchir durant de longues périodes. Soit car la réponse venait naturellement, lorsque celui-ci l'avait jugé nécessaire... Soit lorsque le plan avait tout bonnement suffisamment avancé, pour être compris. Au moins, depuis toutes ses années de service à ses côtés, il avait compris qu'il n'avait pas besoin de remettre en cause ses stratégies. Et aidé Towa, cela en faisait sûrement partie. Mais... Quelle était la relation qu'il entretenait avec cette reine des Enfers ? Jamais durant sa longue vie à ses côtés, il n'avait eu l'occasion de rencontrer la sœur de Dabra... Et il était naturel d'être curieux sous certains égards. Ce n'était pas trop déplacer de demander, non ?

"Oh... Oui... Ce Demigra... Et ce jour funeste... C'est également durant ce jour que notre "Roi bien-aimé" à disparu. Quel dommage que l'alliance des deux plus grands démons ne soit pas parvenu à venir à bout de ces usurpateurs héroïques."

Le destin était toujours surprenant. Malgré la coalition de Demigra et de Drichi, ils n'étaient pas parvenu à s'emparer de la crypte du temps. Pire encore, l'un s'est suicidé, tandis que l'autre avait été piéger dans le labyrinthe du temps. Et soi-disant pour honorer la mémoire de l'ancien disciple de Chronoa, la succube avait décidé de rénover la forteresse ? Eh bien, au moins, elle avait un lieu où se préparer. Puis vient le moment de sa personne ! "Kaito Shan... Allons, ne me mélange pas avec lui, je te prie ! J’exècre ce type au plus haut point..." Il lui avait pris son fils, lui qui partageait la même identité. Son cher et tendre Renko... Rien que pour ça, il ne pouvait que le détester au plus haut point. Aucun moyen de n'avoir, ne serait-ce qu'un peu d'estime pour ce nom. C'était bien la raison qui l'avait poussé à le changer, pour n'être qu'un simple nom Majin, avant que son précepteur ne lui en donne un véritable. Car oui, c'était sa récompense... Bientôt, il porterait un véritable nom Majin, offert par son adoré supérieur.

"Je ne parle jamais de mon affiliation avec Demigra. C'est Sa demande, après-tout. Et jamais je ne pourrais aller contre Sa volonté."

Pour le cas de Mechikabura... Cet immonde vieillard n'était pas la raison de sa venue, naturellement. "Non. Mon Seigneur tient à ce que j'emporte moi-même la victoire face à Mechikabura. Ce vieux débris est mon test. Je le répète, mais... Je ne sais pas pour quelle raison mon vénéré régent tient tant que ça à t'aider." Lui-même ne comprenait guère la raison d'un tel investissement... Ces troupes auraient pu être utile à la récupération du Sombre Royaume, après-tout. "Après-tout, Ses voies sont impénétrables !" Oui, rien que dans ses paroles, il démontrait l'incroyable dévotion qu'il portait envers son estimé souverain. "Néanmoins... Il y a bien quelque chose que tu pourrais faire pour moi. Mais ce serait un accord entre toi, et moi. Il n'est nullement question de mon maître." Qu'avait-il en tête ? À quoi pouvait bien penser ce damné Saiyan, pour demander un service au potentat même des Enfers ?

"S'il s'agit d'un accord commun, je ne pense pas que cela aille contre Sa volonté ! Mais ne t’inquiètes pas, je serais prêt à payer le prix d'un arrangement qui te siéra..."

Si une légion était nécessaire pour cette manipulatrice, alors c'était qu'elle avait besoin de personnels. "Une dizaine de bataillons est loin d'être suffisant, je pense. Je pourrai t'offrir davantage de guerriers, en plus d'un forgeron, en échange d'un tout petit service de rien du tout !" Déjà, qu'est-ce qu'un forgeron, au sein des démons ? Eh bien, il s'agissait d'un créateur d'être démoniaque, tout simplement. Plutôt qu'un véritable démon né en Enfer, les créatures que ses créateurs formaient, ne sont que des monstres sans âmes réelles, prêtes à en découdre, même avec des membres en moins. De véritables sbires dévoués, même si plus faible que les véritables légionnaires. Ils font tout de même une excellente force d'artillerie, pour récupérer l'avantage numériquement... "Pour cela, j'aurai besoin que tu bénisses ma personne grâce à tes dons Angélique durant une petite semaine... J'ai ma raison de demander une telle chose, quitte à être privé de mes pouvoirs obscurs durant ce laps de temps." L'arrangement était posé, même s'il s'adressait au dos de son hôte.

"Ensuite, je ravirai tes yeux d'un véritable régiment, avec un légat compétent à sa tête ! Alors ? Avons-nous un deal ?"
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 185
Bon ou mauvais ? : Bon

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockJeu 5 Aoû 2021 - 18:35
Misha accueillait avec une grande appréhension l’arrivée d’un énième serviteur de Demigra. Avec un tant soit peu de recul, les craintes de la sorcière pouvaient rapidement de confirmer. Car cette dernière savait reconnaître le caractère dominateur et absolu de son défunt associé. Le diable était un être aux allures despotiques exerçant une influence impressionnante sur son environnement. Imaginer une version alternative de ce démon, laquelle aurait vaincue Mechikabura en personne, décrivait aisément un pouvoir sans commune mesure. Imaginer ce vieillard combattre son plus ancien allié annonçait aussi les ambitions davantage dantesques de ce nouveau Demigra. Malheureusement, les réticences naturelles de la succube s’heurtaient à la dangereuse précarité de sa situation : Elle demeurait sans collègue fiable, sans vision sur l’avenir immédiat projetait d’ambitieuses campagnes qui lui étaient pour le moment inaccessibles. La magicienne n’avait pas d’autre choix que de collaborer en attendant de meilleurs augures, lesquelles suivraient peut-être l’évolution de Mithra.

Cette jeune démone, création parfaite de Towa, représentait beaucoup de ses espoirs. Cette guerrière perdue portait une motivation sans faille, une ambition dévorante et parvenait à impressionner sa maîtresse par son dévouement chevaleresque. Néanmoins, il fallait admettre que cette vénération que Mithra portait à l’égard de la Reine des enfers avait été inscrit dans ses gênes. Ne désirant pas être trahie, Misha avait rendue sa seconde follement amoureuse d’elle, lui offrant une acolyte parfaitement fiable.

Et en attendant d’avoir transmis ce qu’elle savait à sa belle, la sœur de Dabra se trouvait contrainte de pactiser, une fois encore, avec le diable. L’esclave du malin, Majin K, semblait plus habile que son homologue Kaioshin, il était davantage droit et sérieux, vénérant Demigra tout en exécrant ce qui fut jadis son propre nom.

Quand Towa mentionna le lien factieux qui unissait le saiyan au rival de Chronoa, l’accusé appela au secret, expliquant avoir l’indication expresse de son supérieur de maintenir cette alliance dans la confidence. L’ange acquiesça, c’était typiquement le mode opératoire de cet habile sorcier : Une fourberie sans nom tapie dans la plus grande discrétion. Le légendaire time breaker n’était pas qu’un excellent manipulateur des arcanes, il était aussi un subtil politicien. Accomplir des actes d’infamie sans sa bannière appelait naturellement au chaos : Cela donnait l’illusion de multiplier les acteurs et factions au sein du Makaioshinkai, désorganisant les réponses de Coton City.

Puis finalement, comme s’en doutait la plantureuse succube, Le seigneur saiyan avoua avoir une demande, précisant que cette dernière serait assurément rendue. C’était certain : d’une manière ou d’une autre, l’aide de Misha allait forcément être réclamée. La déesse poussa un petit soupire, témoignage de sa réticence à coopérer alors qu’ils étaient à peine rencontrés. Qu’importe, elle ne pouvait pas plus qu’une opposition figurative. En effet, sa situation lui interdisait de s’attirer les foudres d’un Demigra guerroyeur. En conséquence, elle accéda à la requête de Majin K.

« Purifier ton corps te videra de tout ton Ki maléfique. Cependant, purifier ton esprit pourrait avoir des conséquences autrement graves. »

Il était difficile de savoir si le naturel originel de Kaito, c’est-à-dire sans influence du diable roux ou de la bienveillante Kaioshin, était bon ou mauvais. Le fils de Nasu avait été happé par le malin dans une immense majorité d’univers alternatifs, trop pour qu’on puisse en déduire une appétence pour l’un de ces alignements.

« Je pense qu’il serait plus sage de simplement te purifier en surface. Néanmoins un esprit avisé pourra te démaquer. Qu’est-ce que tu projettes de faire, au juste ? »

Précisa la divine, alerte quant à la destination de son interlocuteur.  
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 226

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockVen 6 Aoû 2021 - 13:54
Voilà un dialogue des plus intéressants. L'un comme l'autre, ils pouvaient trouver un bon intérêt à s'aider mutuellement. Elle qui manquait de mains d’œuvres, le Shan pouvait lui en apporter autant qu'elle en désirait. Et lui qui manquait de soutien dans sa lutte, elle pouvait lui offrir un don unique, bien que temporaire, pour faire face à tous ses ennemis. En étant béni par la magie blanche un court instant, il s'assurait une défense parfaite contre la magie suprême de Mechikabura. Ce sorcier était après-tout, un magicien noir très puissant. Et même s'il n'avait rien pour lui, ses sorts obscurs sont d'une intensité inouïe. "Oui, ce serait parfait. Disons qu'avec une bénédiction amoindrie, facilement brisable lorsque je n'en aurais plus besoin, je pourrai en attendant, résister à mes ennemis..." Il était important d'apporter des détails. "Vois-tu, béni par un Ange, la magie noire ne pourra plus avoir d'effet sur moi pendant cette période. Et dans quel domaine Mechikabura excelle, dis-moi ?" C'était tout simple...

"Privé de la possibilité d'user de ses sortilèges sur moi, je pourrai prendre l'ascendant dans MON domaine !"

Disait-il, frappant de ses poings l'un contre l'autre. Oui, il était un pugiliste. Le corps-à-corps, c'était sa véritable carte maîtresse. "Après, je sais bien qu'il maîtrise aussi les magies élémentaires de base, et ce genre de chose. Mais il n'en a pas fait son expertise. Je saurais me débrouiller face à ça, étant donner que je suis aussi un utilisateur." Depuis bien longtemps, ce vieux fou s'était imprégné dans l'obscurité, délaissant les plus rudimentaires des enchantements. Obligé de les utiliser, il perdrait en efficacité. Et là... "Quand je l'aurai vaincu, j'arracherai sa tête de son corps à la gloire de mon maître. Et nous reprendrons notre dû." La Crypte Noire... Une fois récupérer, et l'oiseau original de Mechikabura aussi, ils pourraient de nouveau agir sur le temps avec une armée, et non plus seul. Alors le Sombre Royaume sera de nouveau unifié sous la coupe d'un Roi Démon, et au sommet de sa puissance. "Et à ce moment, très chère, je t'offrirai de merveilleux présents. La récompense que tu obtiendras sera tout autant importante que ton implication dans cette histoire. Car après-tout, ce sera grâce à toi que je pourrai l'achever !" On pouvait sentir la grande satisfaction dans sa voix, en prononçant ces mots.

"Une fois la victoire atteinte, je t'aiderais autant que possible contre la Patrouille du Temps. Toutes les ressources du Sombre Royaume seront mobilisées pour toi. Et par là, j'entends bien une armée de démons surentraînée, se comptant par des légions entières !"

Il y avait des chances qu'elle ne connaisse pas le Sombre Royaume. Après-tout, son implication dans les batailles précédentes n'était pas des plus marquantes, jusqu'à ce jour. Demigra était bien au fait, en revanche. Après-tout, son combat contre Kaito et Zamasu ne s'était pas fait seul. Il avait reçu l'aide de Drichi ! Et ce dernier avait également amené des troupes à Conton-City, dont son conseil des Six, et une partie de leurs légions ! "Par ailleurs, il y a toujours une légion, plus importante que les autres, qui pourrait changer la donne. Drichi aussi, avait son armée personnelle. Une armée qu'il entraîne depuis des millénaires, dans le but qu'ils lui soient utiles. Si je mets la main dessus en prenant sa place, alors la cité du temps ne sera plus qu'un mauvais souvenir." L'idée d'anéantir la cité du temps était tentante, non ? Et vaincre ses gardiens encore plus... N'est-ce pas ?
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 185
Bon ou mauvais ? : Bon

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockVen 6 Aoû 2021 - 18:50
Majin K était un être doté d’une grande détermination, abandonner tout et tous au profil d’une vie de servitude auprès de Demigra ne pouvait être motivé que par des intentions impériales. En effet, le seigneur maléfique voyait grand : non seulement il revendiquait l’intégralité du territoire conquis, mais il désirait surtout défaire Mechikabura lui-même. Un acte qui avait certainement pour but d’affirmer son utilité auprès de son éminent maître, lequel profitait ainsi d’une aide prolifique à ses projets. Les disputes opposant les deux loups n’intéressaient pas Towa, ces deux personnages étaient dangereux et disposaient du même attrait pour le pouvoir. Malgré tout, il était important de différent l’idéal de Demigra et la simple volonté dominatrice de son adversaire. Les actes du malin étaient motivés par un plan prônant la liberté, l’égalité et la fraternité ; de bien nobles valeurs dignes de la plus belle des nations. A contrario, le ténébreux Mechikabura ne luttait que pour son propre profit, destinant le monde à plier le genou sous sa sainte puissante.

Le parti était pris et la décision de Misha allait bienheureusement dans le sens du Kaito démoniaque. La succube écoutait patiemment les paroles guerrières de son associé, prenant finalement l’initiative de débuter ce court rituel. Son statut angélique rendait la chose honteusement simple : il lui suffisait d’appliquer ses paumes contre sa cible pour la purifier, un acte similaire dans sa forme au sort de soin de Dendé. Une fois en position, la belle incanta, enveloppant ses bras d’une douce lueur d’hiver dégageant une énergie lumineuse parfaitement saine. A mesure qu’elle avançait dans l’exécution de sa besogne, elle apprit l’aversion qu’avait Majin K envers le tristement célèbre Drichi. Demigra et son vieil associé c’était également opposés dans cet univers alternatif ? Une drôle de dimension dans laquelle les dieux-démons semblaient tous en guerre.

« Drichi ? Je n’imaginais pas que ton maître ait autant d’adversaires à la fois. »

Le diable était rusé, impitoyable et calculateur, malgré tout, il avait des limites. L’idée d’affronter deux makaioshins de ce niveau entretenait la réputation horrifiante du malin. Misha n’était-elle pas en train de faire une cruelle erreur ? Mechikabura et son allié de circonstance ne tentaient-ils pas de faire alliance pour contrecarrer un Demigra qui se penserait au-dessus de toute chose ? La belle espérait que l’aide qu’elle apportait ne scellait pas son propre sort. Un malheur de ce genre ne serait pas une nouveauté dans la vie de la reine des enfers, elle avait parfaitement conscience du monde que laisserait un le maître du Kaito alternatif si ses projets venaient à se concrétiser. Quoi qu’il en soit, elle ne pouvait plus renoncer à la bonne entente qu’elle avait choisie d’entretenir avec ce dernier.

Le seigneur de guerre pouvait sentir ses forces se dissiper en raison de la finalisation de l’incantation, il avait perdu la presque intégralité de son Ki. Le maudit risquait beaucoup en sacrifiant ses réserves afin de se prévenir des mauvais sorts de son rival. Malgré tout, la stratégie pouvait s’avérer fonctionnelle sur un vieillard. Peu mobile et privé de son pouvoir de contrôle à distance, l’antique sorcier n’aurait pas l’agilité de se prémunir d’un assaut frontal au corps à corps.

« Quoi qu’il en soit, le rituel est terminé. Tu devrais encore être en mesure de te battre, peut être de te transformer en super saiyan. »

Heureusement pour Majin K, son grand potentiel de base lui permettait de conservait une certaine quantité d’énergie, suffisante pour un court échange dans la transformation légendaire. Misha avait ainsi fait sa part du travail, gagnant de fait une petite armée d’esclaves et un paquet de belles promesses. Les larbins étaient certainement utiles aux ambitions de Demigra, mais Towa n’en avait besoin que pour de courtes campagnes ou des travaux de construction, de magie ou d’espionnage. Obtenir plusieurs légions lui donnait la possibilité d’harceler les univers parallèles dans des opérations divers et variées.

« J’aimerai que nous parlions d’une dernière chose : Une fois que tu auras vaincu Mechikabura, je demanderais effectivement les ressources de l’empire de ton maître. Plus être davantage claire, je compte comme acquise ta présence dès que je l’aurais demandé. Tu sembles être un puissant guerrier et il se pourrait que ta force me soit utile. »

Naturellement, le seigneur galactique disposait d’un savoir, d’une expérience et d’une puissance qu’aucune armée de démons inférieurs ne pouvait égaler. N’ayant rien à ajouter pour le moment, la déesse angélique se permis de raccompagner le saiyan vers la sortie.

« Nous avons notre accord, tâche de ne pas échouer, tu me devrais alors une dette éternelle. »

Oui, disparu, le Shan ne risquait pas de rembourser le service qu’il devait à son interlocutrice.

PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 226

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants ClockSam 7 Aoû 2021 - 14:11
Enchanteresse et maligne, la succube avait un véritable talent d'appréhension. Néanmoins, elle manquait encore de détail pour être totalement en raccord avec la situation. Drichi avait été mis dans le panier d'ennemi, ce qui n'était pas correct... Il ne l'était pas. Du moins, pas encore. Et de toute manière, il était bien trop occupé à être disparu, pour qu'on s'intéresse à lui. "Drichi n'est pas un ennemi. Mais sa disparition a laissé sa légion, la plus puissante de notre Royaume, sans leader. Et ils n'accepteront de suivre que celui qui aura le titre de Roi Démon." Tout simplement. La conquête n'était pas simple, à cause de la guerre des deux parties. Il était impossible de prendre ce titre, dans l'actuel. Car si le Conseil des Six est en guerre, au lieu d'être unis, alors il était impossible de choisir un nouveau Roi. Puis le Dieu démon se taisait quelques instants, réfléchissant doucement. Il avait réussi à convaincre la sorcière, celle-ci lui octroyant ce qu'il était venu demander. Enfin, il était béni... Pas complètement, mais juste ce qu'il lui fallait.

"En Super Saiyan ? Ah, oui. Bien. De toute manière, c'est ma seule transformation."

Il n'avait jamais eu besoin de plus. Rien que dans sa forme de base, il était surpuissant. Alors en Super Saiyan... Il était l'une des nombreuses preuves qu'un personnage rejoignant les démons, trouvait toujours un moyen de devenir plus fort que la normal. Lui, sous sa forme d'évolution, il était capable de prendre part au combat contre des guerriers possédant l'aura bleutée des divins. Alors s'il avait encore la force pour revêtir cette forme, c'était parfait. "Du très bon travail, Towa." Il se perdait quelques instants à s'observer, regardant minutieusement ses mains. Lui-même n'en revenait pas... Malgré la perte temporaire de son affinité en magie noire, il se sentait invincible. Enfin, il ne l'était que contre les utilisateurs de magie noire... Désormais, il allait pouvoir prendre d'assaut le Fort Spectral. Et une fois qu'il aura récupéré ce qui lui revenait de droit... Un léger sourire apparaissait sur son visage, alors qu'un doux rire le prenait. Oui, il allait bientôt apporter un grand final à cette histoire.

"Bien sûr, tu auras mon aide quand tu en auras besoin."

Elle était vraiment intelligente... Préférant la force du guerrier Saiyan à celle d'une légion, elle convoitait plutôt la présence du monarque de l'espace, plutôt que des troupes. C'était un bon plan. Après-tout, il était sûrement le guerrier le plus redoutable en terme d'arts martiaux, comparé aux autres membres du conseil des Six. Le seul qui avait une plus grande affinité avec le combat direct, c'était Gravy. Mais ce dernier était loin d'arriver à la cheville du disciple de la nuit. Voilà comment se clôturait cette rencontre. Un accord avait été trouver, et le duo pouvait se laisser. Le raccompagnant à la sortie, Towa finissait sur une dernière note. Puis le Dieu démon tirait une légère révérence, comme d'habitude tiré de la noblesse. "Ce fût un plaisir, dame Towa. J'espère que nous nous reverrons bientôt, dans ce cas ! Je vais prendre congé, désormais." Et voilà. Disparu dans un trou de verre. Il était retourné auprès de son maître, au Sombre Royaume. Tout se mettait doucement en place... Et lui, il était dorénavant prêt pour envoyer son armée marcher dans le désert du damné. La bataille finale approchait. Et bientôt... Le contrôle du Sombre Royaume lui sera assuré !
Contenu sponsorisé

La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Empty
MessageSujet: Re: La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants   La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants Clock
 
La lugubre forteresse, et ses sinistres habitants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forteresse de solitude
» Panser les plaies des habitants
» Rencontre avec d'étranges habitants.
» Enfin ! Je vais me présenter aux habitants !
» Annonce importante pour les habitants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-