-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le monstre des égouts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ben Tennyson
Ben Tennyson
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/06/2021
Nombre de messages : 45

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockDim 22 Aoû 2021 - 12:47

Le jour funeste arriva beaucoup plus rapidement que prévu. Le jour où Ben « Prime » allait commencer à ne plus s’amuser et à devenir Ben 10 000. Car tout commençait par quelque chose de sombre. Et aujourd’hui, Ben ne le savait pas encore mais sa vie risquait bel et bien de prendre un tournant qu’il pourrait ne pas apprécier.
Ben écouta calmement ce que lui disait Marcos Smith et tomba naïvement dans le panneau. Il haussa un sourcil amusé lorsque son interlocuteur lui décrivit son action magistrale. Il ne dit rien, tout de suite, semblant pensif. Après tout, si la Gemme était perdue dans les flammes, cela allait être fâcheux. Il n’allait pas entrer dans cette barrière de flamme pour chercher la gemme, cela allait lui être problématique. Après tout, il n’avait pas Regenerator ou Inferno à disposition pour éteindre les flammes. Il fut interrompu dans ses pensées par une vieille carte de visite brandie sous son nez :

”Si tu cherches des psychologues pour ce que tu viens de subir, j’en connais quelques uns. Réfléchis un peu à ce qui vient de se passer. Si t’as des crises de stress, des cauchemars incessants ou d’autres trucs liés à un possible traumatisme, tu me contactes et je te trouve un toubib. Ah oui, c’est une vieille carte, d’ailleurs. Je suis plus mercenaire, j’ai arrêté. Mais c’est toujours mon nom et mon numéro de téléphone. ”

Il n’aurait peut-être pas dû lui parler du choc provoqué. Après tout, ce n’était rien sur le long terme. Juste dérangeant à court terme car après tout, Ben avait déjà subi ce genre de mésaventure. Ah là là, voilà qu’il passait pour un faible d’esprit.

Il prit alors la parole comme pour lui-même, au moment où le Mothman s’éloignait :

‘’Bon, ce n’est pas un souci. Ils étaient…5 Gemmes ? Oh men, il y en a beaucoup trop et sans ma gemme, je ne connais pas leur position exacte. Au moins, je peux sauver Koichi Izayama.’’

Il observa d’un air dépité la silhouette encore proche de Marcos Smith qui s’éloignait de plus en plus. Non, il n’allait pas lui demander son aide. Il soupira avant d’appuyer sur son Omnitrix, dévoilant ses deux nouvelles obtentions qu’il nomma rapidement par : Hebiaqua et Le Chasseur.

Il se demanda alors si les utiliser lui permettrait de détecter les autres gemmes. Quoique, c’était beaucoup trop risqué, jugea-t’il avant de tourner son cadran vers Feedback. Feedback lui donnerait la possibilité d’absorber l’énergie de la gemme pour la renvoyer. Mais est-ce que cela va être utile. Après tout, qui sait ce qu’il va devoir affronter ? Il n’en avait pas la moindre idée.

‘’Allez Ben. Il est temps d’agir en Plombier et d’aller récupérer cette gemme.’’

Il commença alors à s’éloigner, décidant de ne pas s’éterniser ici. Après tout, par sa faute, Koichi était potentiellement en grand danger et s’il lui arrivait quelque chose, Ben n’arriverait pas à se le pardonner.
Il s’arrêta alors net et fit demi-tour, courant pour rattraper Marcos Smith. S’il avait réussi à stopper la corruption ou peu importe ce que c’était, il pourrait sûrement l’aider.

Lorsqu’il arriva en courant vers Marcos Smith, il mit une main sur ses genoux, reprenant son souffle tandis que de l’autre, il indiqua avec un doigt au Mothman d’attendre. Il prit alors la parole après avoir bien repris son souffle :

‘’Il n’y avait pas qu’une gemme. Il y en avait plusieurs.’’ Dit-il alors immédiatement.

Il n’ajouta pas autre chose directement, laissant le temps à Marcos Smith d’assimiler ses paroles avant de continuer :

‘’L’un de mes amis est aux prises de l’un. Je ne sais pas où exactement, c’est pour cela aussi que j’avais besoin de la gemme.’’

Il tendit son poing comme pour faire un check et finit :

‘’Tu pourrais m’aider, qu’en dis-tu ?’’
Marcos Smith
Marcos Smith
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 78

Techniques
Techniques illimitées : Goliath / Trucage / Furtivité
Techniques 3/combat : Battes Watergate mk ULTRA / Amorti
Techniques 1/combat : Homerun

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockVen 27 Aoû 2021 - 21:26
Est-ce que je suis en train de faire une connerie ? Peut-être que c’est vraiment un gosse malchanceux avec un outil pour devenir un héros ou quoi. Il a l’air d’avoir bon fond. Non, non, non, tente pas de justifier la possibilité de balancer un chiard au casse-pipe. T’as fait un grand nombre de conneries avant vingt ans, toi aussi. T’aurais aimé qu’on te stoppe avant, hein ? Les gens ne jugent pas les intentions, ils jugent les faits. Tout le monde sauf toi. T’as bien fait de l’empêcher de se jeter dans la merde. T’as bien fait. T’as bien fait. C’est un bon mensonge. Culpabilise pas. Culpabilise pas… Rah, merde, il revient.

Les bruits de pas saccadés trahissaient un sprint incessant. C’était des petites baskets de victime qui se rapprochaient de lui. Marcos ne ralentit pas du tout le pas. Il réfléchissait tout simplement aux possibles façons qu’il avait d’aborder la possibilité d’avoir foiré son bluff. “Désolé, Ben, mais c’était pas contre toi. Tu avais perdu le contrôle une première fois”... non, ça serait un simple manque de respect. “J’ai aucune idée de quoi tu parles, Ben, je l’ai pas vu depuis que je l’ai expédié”... il était pas assez con pour que sa connerie redevienne crédible. La stupidité n’était pas un cercle. Il voulait être franc. Mais il voulait pas lui faire du mal. Et dans la situation où Ben se serait pas fait avoir par son bluff, ses deux idéaux devenaient antonymes. Ou alors il s’enterrerait davantage ou bien se dégagerait violemment de son trou à l’aide d’une fissure. Mais de toute façon, Marcos n’était qu’un inconnu. Il était le sauveur d’un soir.

”Ben...”

Il se tournait solennellement afin de se préparer à avouer l’entièreté de son mensonge, mais son regard ne rencontra pas celui du gamin, mais son doigt pointé vers le ciel, tandis que les poumons du jeune terrien aspiraient et recrachaient l’air qui avait été consommé par un tel effort. Le manque d’engueulade lui fit comprendre qu’il y avait une possibilité qu’il se fasse aborder pour autre chose. Un gros casseur de gueule comme lui, il pouvait rendre des services, aussi. Oui, oui, le bon optimisme ! Reste focalisé sur ça ! Il va juste lui demander de l’aide pour quelque chose ! Après le mélange d’engloutissement de salive et d’air qui témoignait de la sortie d’un effort bref et intense, Ben fit enfin passer son message : Il n’y avait pas qu’une seule gemme; il y en avait plusieurs.

Je sais pas si c’est normal mais je préfère ça à devoir m’expliquer...

Relevant l’une de ses hideuses mains jusqu’à l’un de ses yeux fermés pour frotter contre la paupière, il écouta le reste des informations prodiguées. L’un des potes de Ben s’occupait d’une autre gemme. Ou bien… “aux prises” avec une autre gemme. Cela sous-entendait qu’il se battait probablement contre un monstre possédé. Est-ce que Ben faisait partie d’une sorte de gang de super-héros juvéniles, là ? Ses sourcils se relevèrent un instant alors qu’il se remémora ce grand dadet naïf d’Issku Mido… quelque chose, là. Un autre jeune qui se prenait pour un héros, qui suivait un culte de la personnalité autour d’un tout-puissant qui s’auto-proclamait héros et qui ne faisait rien pour combattre tous les vrais problèmes qui faisaient souffrir les terriens. Mais après, Issku ne connaissait même pas les Saiyen avant qu’il ne lui en parle. Ben devait peut-être un minimum connaître les guerriers génocidaires qui attaquaient la Terre tous les trois ans. Il aurait eu besoin de la pierre pour relocaliser son pote… Il ne l’aurait pas, non seulement parce que Marcos avait clairement pas confiance en sa capacité à gérer un caillou qui l’avait déjà possédé, mais aussi parce que le Mothman ne voulait clairement pas dire à ce jeune excité aux yeux plein d’étoiles et d’espoir qu’il le voyait comme un abruti s’étant déjà fait vaincre par un caillou. Il entendit la demande d’aide, et vit le poing levé dans sa direction.

”Mmmmh...”

Ses yeux devinrent des ovales tournés vers le haut, perpendiculaires comme dans la forme d’une flèche, trahissant le faible émotionnel qu’il ressentait à voir ce jeune héros naïf lui faire confiance. Putain ! Regarde-le ! Il a une tête à chercher le coin d’un cercle. Et il lui faisait confiance ! Il lui demandait de l’aide ! C’était clairement le genre de truc que la grosse brute hideuse et dégueulasse ne savait pas refuser.

”Rah… Okay.”

Il referma ses doigts et fit un check mou contre la main fébrile et délicate du terrien en face de lui, la caisse et les battes sous ses autres bras.

”Avec ou sans la gemme, je saurais retrouver ton pote. J’ai trouvé le criminel numéro un de la Terre, là, Garou, en moins d’une semaine après sa dernière apparition en public. Il était bien caché.”

On omet le passage où on devient pote avec le criminel numéro un de la Terre, d’ailleurs.

”Mais, euh, c’est quoi ton plan, au juste ? Tu veux que je t’accompagne pour les chercher une à une ou bien on se sépare ?”

Avec un peu de chance, la séparation lui permettrait d’envoyer Ben en chercher une pas trop dangereuse. Parce qu’il s’était déjà fait avoir une fois. Peut-être qu’il juste l’envoyer face à quelqu’un qui aurait déjà maîtrisé l’un de ces cailloux. Le Mothman n’était pas le seul combattant de cette planète. S’il y avait d’autres monstres, il y avait d’autres dégommeurs de monstres. Et Marcos, lui, pourrait se lancer dans un combat plus dangereux, une fois Ben en sécurité. Putain, l’intelligence, eh !
Ben Tennyson
Ben Tennyson
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/06/2021
Nombre de messages : 45

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockLun 30 Aoû 2021 - 15:34
Le jeune adolescent écoutait attentivement ce que lui disait Marcos Smith. Il eut un petit sourire lorsqu’il apprit que celui-ci pouvait trouver les gemmes sans indices ou autre. Cela allait grandement les aider pour la suite de leur…quête. Mais il fronça des sourcils, en pensant au futur choix qu’il devait faire. Aider Koichi Izayama ou essayer de sauver le monde ? Il avait pris sans hésitation ce choix autrefois avec Kevin Levin. Mais là…Il ne savait pas trop comment. Il n’avait pas la raison et l’intelligence nécessaires pour prendre un pareil choix.
Ben disparut soudainement dans une lumière verte. En réalité, il venait de passer en Grey Matter, un Galvaran, être possédant l’intelligence supérieure à toutes les espèces. La raison pour laquelle Ben a pris cet Alien ? Tout simplement car il allait devoir faire un choix compliqué. Il suivait beaucoup trop son cœur, là où les Galvaran utilisaient leur cerveau. Heureusement qu’il avait pu garder cette forme, sinon il aurait possiblement fait une connerie qu’il aurait pu regretter. Et il était hors de question qu’il devienne l’Alien X qui volait les Omnitrix pour se renforcer. Hors de question d’en arriver à un tel recours.

Sous les yeux de Marcos Smith, Le Tétard Gris se mit à déblatérer des propos incompréhensibles pour son cerveau inférieur. Il réfléchissait activement à la solution la plus évidente à prendre avant de penser :
{Il me faudrait un Omnitrix encore plus performant. Il me faudrait…Un Ultimatrix.}

Soudain, il se mit à tracer des schéma sur le sol, un air pensif au visage. Car maintenant qu’il était plus intelligent, il se rendait compte que quelque chose n’allait clairement pas dans les explications de Marcos Smith. Il voulait alors s’en assurer avec des calculs plus ou moins compliqués. Enfin, il regarda alors son interlocuteur et dira simplement d’un air mécontent :
Le monstre des égouts - Page 2 9k=

‘’Mec, tu pensais réellement que je ne me rendrais pas compte de ton mensonge ?’’

Quoique, il était tombé dedans tête la première sans l'intelligence de Grey Matter. Il leva les mains, semblant pas vraiment satisfait que Marcos Smith lui ait menti. Il continuera de s’expliquer alors :

‘’Tu me penses incapable de gérer la gemme, c’est ça ?!’’


Il redevient alors plus grand, reprenant forme humaine, ne souriant plus du tout, regardant dans les yeux Marcos. Il reprit alors la parole d’un air calme :
Le monstre des égouts - Page 2 2128824-169_ben10omni2_muti_comiccon_ot_072213

‘’Ecoute. J’ai fait une erreur, et je t’en suis reconnaissant de m’avoir aidé. Mais cette gemme ne t’appartient pas.’’

Il tendit sa main, le cadran de l’Omnitrix ouvert afin d’accueillir la gemme. Il s’expliqua alors :

‘’Oui, je me suis laissé posséder. Mais si je peux contenir la gemme sans risque grâce à ma montre…’’

{du moins, je l’espère} pensa-t’il au même moment.

‘’…Il vaut mieux que je l’ai, tu ne crois pas ? Que feras-tu si toi tu n’y arrives pas ?’’

Il eut un sourire, finissant alors :

‘’Et puis, je suis Ben Tennyson ! Les Changements de forme, je m’y connais fortement. Je suis le plus apte à la maitriser. Et c’est possiblement la seule façon que j’ai de retrouver mon ami.’’
Marcos Smith
Marcos Smith
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 78

Techniques
Techniques illimitées : Goliath / Trucage / Furtivité
Techniques 3/combat : Battes Watergate mk ULTRA / Amorti
Techniques 1/combat : Homerun

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockLun 6 Sep 2021 - 1:27
Le jeune homme s’était mis à sourire d’un air assez niais, ce visage mi ahuri mi confiant qui voulait dire qu’une chose : la réflection amenant à une idée possiblement dangereuse. Et puis, loin de la flamme orange à la fumée noire, il s’entoura d’un flash vert avant de se… de se transformer. Il pouvait effectivement se transformer ! Les gros yeux de Marcos clignèrent plusieurs fois en observant le petit bonhomme qui était pas plus grand que son orteil - ou sa serre, maintenant. Il était habillé dans un petit justocorps adorable et avait des gros yeux gluant de grenouille, il était trop chou ! Et puis il s’était mis à réfléchir à voix haute, sortant des mots que notre bipolaire préféré ne pouvait aucunement comprendre. Il parlait une autre langue, limite. Mais le Mothman, lui, posant la boîte sur le sol, s’était juste accroupi pour voir le petit amphibien bougeait les mains pour aider sa propre pensée comme Sherlock - série de merde d’ailleurs. L’hideuse mite aux incisives en avant s’était mis à esquisser le sourire qu’on avait en voyant des chatons. Mais en attendant, s’il s’était transformé comme ça, c’était probablement pour réfléchir mieux.

D’ailleurs, s’il a besoin de cette transformation pour réfléchir… est-ce que les connaissances sont emmagasinées ? Genre, il se transforme, il a juste des connaissances en plus ? Ou bien il associe tout ce qu’il sait en temps réel ? Est-ce qu’il peut arriver à dix-huit conclusions pendant que moi j’en fait qu’une ? C’est une intelligence en vitesse de calcul ? Ou bien c’est Wikipedia dans sa tête ? Est-ce que s’il se mettait à apprendre tout ce que lui en grenouille sait, il aurait plus besoin de lui en grenouille ? Il y a la possibilité qu’il puisse juste plus avoir besoin de cette forme-là ? S’il gagne des connaissances, elles sont préprogrammées ? Qui les a foutu dans la montre ? Est-ce que la montre est connectée à Internet ? À un Internet extraterrestre ? Supernet ? Galactinet ? Est-ce que - qu’est-ce qu’il dessine, là ?

Marcos regardait des schémas géométriques de calcul d’angle. Il manqua de comprendre ce que cela signifiait avant que Ben lui dise très clairement : il venait de voir le mensonge. Comme un gosse qui venait de casser l’urne des cendres de Mamie, le Mothman appuya d’abord sur le fait qu’il n’y avait rien qui ait été fait de mal.

”M-mensonge ? Quel mensonge ?”

Il tâcha de maîtriser ses expressions faciales, remontant les sourcils au lieu d’écarquiller les yeux et empêchant le peu de visages visibles à travers l’obscurité et les poils de trop grimacer. Il avait un avantage à être hideux : les gens ne savaient pas à quoi s’attendre en termes d’émotions. Son visage n’était pas assez humain pour que les gens comprennent suffisamment vite ce qu’il se passe. Mais Ben avait entamé la conclusion suivante. Avec sa transformation, il avait calculé l’angle de là où la gemme aurait dû si elle était cogné avec une force cinétique “e” et dans une direction “d” en passant par l’angle “A”... ou ce genre de conneries. Mais il avait deviné que la gemme partant de son corps avait atterri dans les alentours. Et si elle n’était pas en vue, c’était que Marcos l’avait récupéré. Et avec son gros cerveau de petit crapaud, il avait ensuite calculé la raison de pourquoi est-ce qu’on ne donnerait pas un caillou magique démoniaque à un gosse qui s’était déjà fait avoir. Marcos pensait-il que Ben était incapable de gérer la gemme ?

”Incapable ? Fin, non ! Si, je veux… je veux dire… Euh...”

Ok. Ok. On se calme. Tranquille. On inspire. On expire. Ok. On ne s’emballe pas quand on parle. On risque de mettre dix-huit phrases avant de dire ce qu’on veut dire et lui il aura tout pris au premier degrés.

Flash vert. Ben était de nouveau Ben. Il prit son calme. Il fit un ton très empathique pour dire ce qu’il avait à dire. Marcos se releva, bossu, l’air préoccupé. Il ne savait pas exactement quoi dire dans cette situation là. Ouais, ouais, il avait pas confiance en Ben. Mais comment dire à un jeune gars en plein développement de son soi-même qu’on n’avait pas confiance en lui. Il a un bracelet qui lui permet de se transformer en n’importe quoi ! Il avait les responsabilités de son putain de bracelet et celles d’un humain normal ! Comment gérer sauver le monde et tes hormones en ébullition et, et ton cortex qui s'agrandit ? Marcos ignora à moitié ce que lui dit Ben, sur la gemme qui ne serait pas à lui et sur le fait qu’il était remercié.

”C’est, c’est genre une gemme de...”

Il tenta d’introduire ce qu’il avait à dire, tenta de couper Ben, mais il se fit interrompre par le calme du jeune homme qui continua dans sa lancée. Il admettait son erreur mais affirma que ça ne se referait plus. Et il pouvait contenir la gemme avec sa montre. Enfin, c’était du conditionnel, non ? Putain, il avait du mal à suivre.

"Écoute, Ben -”

Une autre tentative de coupure qui fut ignorée. En même temps, il avait qu’à pas bougonner. Mais piégé dans son mensonge, il était terrifié à l’idée de perdre davantage le respect de ce gamin ahuri qu’il avait sauvé de la mort et de la perte d’identité. Un individu qu’il avait jamais vu jusqu’avant, qui était probablement dans une mission qu’il ne connaissait pas, peut-être même pour une organisation qu’il ne pouvait concevoir. Un monde qu’il n’avait jamais effleuré. Et il avait peur de mal se faire voir par cet unique inconnu. Pitoyable. Pathétique. Mais quel con ! Ben disait que ce serait mieux qu’il finisse par avoir la gemme pour la contenir. Parce que… qu’est-ce qui se passerait si Marcos se faisait posséder ? Ah putain, la mauvaise question.

”Je… euh...”

Il posa sa main horrifiante contre sa nuque tout en considérant le point apporté par Ben. Ouais, s’il avait vaincu un monstre, qu’est-ce qui se passerait si c’était lui, le monstre ? Ou, euh, plus monstre que maintenant ? Est-ce que quelqu’un pourrait l’arrêter ? Bien sûr… après un moment. Après un filtrage. Les héros de Issku ? Son putain de All-Might, là ? Garou ? Bray Wyatt ? Tss… Non. Il faudrait du temps pour que l’un des grands, grands guerriers du monde décident de daigner sauver le petit peuple d’une bébête qui est plus fort que la police mais moins que les dizaines de milliers de dieu qui viennent emmerder les mortels. Ben, lui, s’était mis à sourire en se pointant du doigt avec toute la fanfaronnade exagérée d’un adolescent de son âge. Il lui présenta l’idée qu’il puisse éventuellement maîtriser la créature. Il lui rappela qu’il cherchait à sauver un pote.

”Ben… Ben, c’est, c’est pas que j’ai pas confiance en toi - enfin, si ! Enfin, oui, j’ai… Une seconde, laisse-moi juste remettre mes idées en place… Je suis, euh...”

...Émotionnellement instable et complètement baisé dans la tête ce qui fait que je stresse à mort dès que la situation m’échappe ?

”...fatigué, après mon combat.”

Il se tourna sur le côté, posant ses doigts immondes contre ses yeux globuleux et rouges, se frottant les paupières et le visage tout en tentant de touiller la marmite bouillante qu’était son cerveau. Il était pas au niveau de craquer, fort heureusement. Il était juste… stressé. Très stressé. Mais un stress trop enfantin. Il le savait enfantin. Il savait qu’il avait vingt-cinq ans et qu’à vingt-cinq ans t’es pas censé stresser comme un gosse qui a caché son bulletin de notes. C’était juvénile. C’était débile. C’était… rah… En tant qu’adulte, il se devait de faire un pas en arrière. Ne pas se concentrer sur lui, ne pas se concentrer sur des problèmes d’égo, ne pas se concentrer sur cette honte qui se galvanisait à chaque instant dans son coeur. Listons les arguments de Ben. Marcos n’avait pas de contexte sur la gemme. Il n’avait pas de moyen sûr pour la transporter. Il était plus dangereux que Ben ne le serait s’il faisait une connerie. Il changeait de forme donc il était probable qu’il puisse venir à contrôler son monstre. Il voulait retrouver une personne qui lui tenait cher. Et Marcos, c’était quoi tes arguments à toi ? Tu veux pas qu’il meurt, et tu veux pas qu’il tue. Mais lui serait moins dangereux que toi, hein ? Et s’il se faisait avoir à nouveau, tu pourrais toujours le sortir de là, pas vrai ? Pas vrai ?!

”Je suis...”

Il prit une grande inspiration avant de cligner rapidement des yeux dans la direction des flammes.

”Je suis désolé, Ben… C’est juste, c’est juste que t’as buté six personne. Peut-être plus. Tu sais ? J’ai peur que ça revienne mais...”

Mais ?...

”Mais… mais j’ai écouté tes arguments et ça fait du sens. Fin, peut-être que j’ai tort, peut-être que j’envois un gosse au casse-pipe, mais peut-être que, que, ouais, que t’es plus capable de gérer ce truc que moi.”

Il plia ses genoux avant d’ouvrir la caisse de soin pour en sortir la gemme enroulée par des pansements. Il la plaça entre deux de ses mains avant de redistribuer ses battes dans les deux autres.

”Mais, euh, faut que j’m’en assure, tu vois ? Je veux avoir confiance en toi - c’qui est triste à dire quand j’t’ai… quand j’t’ai menti, hein ? Mais j’ai peur que tu te fasses re-avoir, tu comprends ? Donc, euh, ouvre ton Omni… truc, là. Je vais balancer la gemme dedans sans la toucher.”

Il leva alors ses battes dans les airs.

”On va faire un test, okay ? Je vais laisser tomber la gemme, comme j’t’ai dit, et on va voir si ça te transforme ou pas. Si ça te transforme, j’suis prêt pour te re-casser la gueule et j’espère que je pourrais te ramener dans le monde des gentils à nouveau. Si ça te transforme pas… j’arrêterais de te casser les couilles. Okay ?”

Et si c’était okay, il lâcherait la gemme...
Ben Tennyson
Ben Tennyson
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/06/2021
Nombre de messages : 45

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockMer 8 Sep 2021 - 14:38
Ben écouta les excuses fragiles de Marcos Smith qui tentait de se justifier. En un sens, il comprenait totalement son choix. Il aurait sans doute fait pareil. Non, il aurait clairement fait pareil. Après tout, il fallait éviter les problèmes autant que possible. Il fronça des sourcils à cette pensée. Depuis quand, pensait-il ainsi ? Il dira alors d’un ton insouciant :

‘’Ecoute…’’

Il n’eut pas vraiment le temps de continuer ce qu’il avait commencé à dire que Marcos Smith présenta ses excuses en avouant que c’était compliqué de faire confiance à un gamin qui avait buté 6 personnes, voire plus. Ben le regarda alors poser un genou au sol, et ouvrir la boite de soin, révélant alors la gemme, enveloppé par des pansements. Il eut un petit sourire et tendit l’omnitrix, laissant son centre s’ouvrir afin de laisser l’objet s’y incruster. Et puis…Si jamais il y avait un quelconque problème, il pouvait toujours se transformer en Feedback afin d’absorber le surplus d’énergie

L’Omnitrix accueillit alors la gemme en son centre et se referma alors, laissant l’éternel sablier reprendre sa place. Seulement, cela n’était pas sans conséquence. Il se plia en deux, de l’élétricité sortant de l’Omnitrix et se propageant sur tout son corps. L’Omnitrix passa alors totalement au rouge, tel l’Omnitrix d’Albedo. Les formes Alien de Ben défilait à vive allure sur le cadran sans réel cohérence.

Tout cela dura une bonne minute à laquelle Ben ne bougea pas, restant par terre, un genou collé au sol, les yeux fermés sous la douleur. Quelques veines autour de son bras contenant l’omnitrix  avaient légèrement gonflés. Il respirait fortement. C’était une douleur insoutenable, il n’avait jamais ressenti pareille douleur avec la montre. Il avait l’impression que tout son corps allait imploser de l’intérieur. Cette minute à laquelle il souffrit sembla lui paraitre des heures. Il n’avait même pas la force de crier, tellement c’était au-dessus de ses forces.

Et puis soudain, tout se stabilisa. Il mit plusieurs minutes avant de reprendre son souffle. Il se releva doucement avant d’observer Marcos Smith, un petit sourire aux lèvres. Néanmoins, une sombre lueur persistait à travers ses yeux :

‘’Tu vois ? Parfaitement capable de gérer de telles choses et d’en limiter les effets.’’

Ce qu’il ignorait en revanche était la conséquence que cela aurait sur ses changements en Alien. Après tout, la pierre était magique et l’Omnitrix n’a jamais été conçu pour supporter la magie. Les conséquences sur la personnalité de Ben sous forme extra-terrestre allait être profondément chambouler. Il dira alors d’un ton soucieux :

‘’Bizarre…La dernière fois, elle avait eu des bugs et j’avais dû la réintialiser de l’intérieur…’’

Il conclut par un haussement d’épaule :

‘’Et puis…’’

Il n’eut malheureusement pas le temps de finir cette phrase. En réalité, il n'aurait dû même pas prononcer la précédente. Certaines personnes auraient appelé cela "la mauvaise chance" ou le "karma". Comme la dernière fois que l’Omnitrix fut mêlé à la magie, elle absorba Ben, tandis qu’elle resta dans les airs, entouré d’une sphère protectrice, des éclairs verts et parfois rouge en sortant. Ben Tennyson avait totalement déserté les lieux.

Une bonne dizaine de minutes s'étaient alors écoulés. Toujours aucun signe de Ben Tennyson et aucun changement ne fut signalé. Du moins, jusqu'à ce que l'Omnitrix, toujours de couleur rouge, annonça :

''Fonctions réintialisés par l'Utilisateur Benjamin Kirby Tennyson. Tout est en ordre.''

Il semblerait que Ben, où qu'il puisse être passé avait réussi à réparer les problèmes qu'avait causé la gemme à l'Omnitrix. Du moins, d'après ce qu'elle disait.

''L'Humanoide répondant au nom de Marcos Smith n'a plus de souci à se faire. Sa mission a été accomplie.''

Et juste après cela, l'Omnitrix s'envola brutalement dans le ciel, un peu comme elle l'avait fait lorsque Ben était arrivé pour la première fois à Primus.
Marcos Smith
Marcos Smith
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 78

Techniques
Techniques illimitées : Goliath / Trucage / Furtivité
Techniques 3/combat : Battes Watergate mk ULTRA / Amorti
Techniques 1/combat : Homerun

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockLun 13 Sep 2021 - 2:57
Putain, ça fait les bruits d’une imprimante.

Marcos resta avec ses battes redressées comme un neuneu tandis que son regard restait fixé sur le petit bracelet vert et noir qui s’était ouvert et refermé comme le SAS d’une station spatiale. Il se passa une bonne poignée de secondes durant lesquelles il lui sembla entendre ses battements de cœur accélérer. L’homme anxieux a une plus grande reconnaissance des sons qui l’entourent que le flegmatique. Vous savez ça autant que Marcos. Pris dans un mensonge ou acculé dans une situation terrifiante, tous les sons qui vous entourent deviennent exacerbés. C’est normal. L’évolution a rendu l’humain comme tel. Et sur un être si anxieux que notre bipolaire préféré, chaque petit clic et déclic lui paraissait enclenché à côté de sa nuque, comme s’il lui fallait bouger la tête avant de la perdre sous la décharge d’un barillet. L’évolution troue le cul, hein ?

”Merde !”

Ah, ça, c’était sa réaction face à Ben qui venait se prendre une décharge électrique si dure et si dangereuse qu’elle lui semblait briller rouge. De l’électricité rouge était obligatoirement de l’électricité dangereuse. Marcos laissa tomber ses battes pour immédiatement replacer Ben dans la position latérale de sécurité ayant précédé son réveil. L’adrénaline fut réinjectée dans son cerveau à coup de bélier, comme si un Niagara de caféine s’écroulait dans ses veines à la vue d’un gosse perdant son souffle puis ses fonctions motrices. Il s’était recroquevillé tandis que Marcos reprit le contenu de la boîte avant d’y chercher… de quoi le soigner ? Mais il n’y avait aucune médecine qui avait pour but d’arrêter les éclairs provenant d’une montre foireuse ! Il observa le bras qui portait le bracelet coupable et y remarqua des veines gonflées… Cela pouvait-il être considéré comme de l’hypertension artérielle ? Pas de cri, mais une grimace. Il était conscient de sa douleur.

J’aurais pas dû faire ça. J’AURAIS PAS DÛ LE LAISSER FAIRE PUTAIN !! J’AURAIS - calme, calme, calme, calme. Réfléchis. Réfléchis. Réfléchis. Douleur. Douleur consciente et des veines gonflées. Putain, il doit y avoir quelque chose dans une trousse de premier secours pour ça, non ? Plus que du doliprane, au moins ! L’électricité peut arrêter le coeur. Faudrait avoir de l’adrénaline pour le relancer, au cas où. Cela peut endommager les poumons, donc une petite pompe à air pour aider la respiration. Merde ! Merde ! À quoi je pense, putain, l’épinéphrine ! Où est-elle ?!! Merde ! Merde ! Merde ! Putain de migraine de merde ! PUtaIN DE CerVEAU QUI PEUT PAS SE CONCENTRER DE FILS DE PUTE DE -

Le vacarme infernal de sa propre pensée s’arrêta alors que le petit con se remit à bouger convenablement, haletant… tout comme lui. Surpris de l’accélération inconsciente de sa propre inspiration, descendant de sa propre montée d’anxiété à la vitesse d’un escargot paraplégique, il n’eut pas la force de demander quoi que ce soit, sortant un simple sachet d’aspirine, sortant trois cachets cinq cent miligrammes, dont deux pour lui - car il était un adulte - qu’il engloutit sans même boire d’eau avec. Il tendit le dernier à Ben.

”..T’as, t’as… t’as mal quelque part ?... Tu m’as fait putain de peur.”

Le regard de Ben qui se relevait après avoir pris son souffle avait quelque chose de bizarre. Ce n’était pas exactement proche d’un regard qui traversait comme il avait pu le voir chez les survivants d’abus parental, et les survivants de guerre, et les survivants d’attaque terroristes, et les survivants de viol - les survivants en général, quoi. Non, c’était autre chose. Quelque chose de plus surnaturel, ou bien primal. Il ressentait un malaise indescriptible à le regarder dans les yeux alors qu’il l’assurait que son omnitrix pouvait entièrement gérer les effets néfastes de la gemme comme lorsqu’il avait frôlé le court-circuit. Il la regarda d’ailleurs un petit instant, cette montre du sheitan, tandis qu’il énonça quelques anecdotes fun comme le fait qu’il avait dû la réinitialiser la dernière fois qu’il avait eu à l’accueillir. Et puis il se fit aspirer par sa montre.

”B-Ben ?...”

La montre était la seule qui restait, rouge dans un bouclier vert. Marcos l’observa un instant avant d’attrapper la sphère pour voir s’il pouvait faire quelque chose, s’il pouvait faire quoi que ce soit pour s’assurer que c’était quelque chose de prévu qui venait de se dérouler. Il n’y avait rien pour le rassurer. Est-ce que c’était ça la réinitialisation ? Il secoua la grosse boule verte transparente tout en commençant à gueuler, ses mains dégueulasses et surpuissantes branlant le Bakugan couleur bouse alors que sa panique se remettait à prendre le dessus.

”BEN !! SI T’ES LÀ, REPONDS, PUTAIN !!”

Il laissa quelques instants se dérouler tandis qu’il regardait de tous les points de vue cette construction multicolore qui contenait le jeune homme. Cela ne dura pas longtemps.

”J’VAIS TE SORTIR DE LÀ, T’INQUIÈTE PAS !”

Ses doigts se mirent à griffer sur la sphère comme pour tenter de la briser avant qu’il ne commence à la frapper de ses poignets, puis de ses poings. Cela n’avait pas l’air d’un assaut concentré et tactique sur des points de gravité mais simplement de la panique qui s’était bien, bien établie en lui. Comme si un violon grinçait dans ses oreilles. Sa respiration était bien saccadée alors que ses yeux étaient exacerbés, laissant transparaître les blanches pupilles qui les habitaient. Il regarda à sa droite, puis à sa gauche, trouvant ce qu’il cherchait : ses deux gigantesques battes, qu’il prit alors avant de commencer à frapper la sphère vers la sol. Elle ne semblait pas broncher. Elle ne semblait rien accepter malgré la force du Goliath qui avait vaincu Razael. C’était une petite montre de fragile, il avait vaincu un rival d’Auros. Pourquoi est-ce qu’elle ne cédait pas ? C’était quoi ce bouclier invincible !

”CASSE-TOI, MONTRE DE MERDE, RENDS MOI MON POTE !!”

Sa voix avait commencé à trembler et craquer sous le coup des émotions qui ressortaient de sa gorge alors que la sphère se trouvait de plus en plus enfoncée dans la roche de la colline. Il continua de la dégommer, encore et encore, tâchant son costume de sueur refroidie par la panique et réchauffée par l’effort physique, grinçant des dents et manquant de saliver comme un chien tandis qu’il dédiait l’entièreté de sa réflexion cérébrale à la survie du jeune homme et la destruction de sa mini-prison. Bam ! Bam ! Bam ! Les oiseaux des alentours s’étaient envolés depuis un moment. Les secours arrivés pour éteindre l’incendie se retournaient dans la direction des cris et des coups. La terre se fendait plus que la petite boule verte et rouge qui contenait Ben Tennyson. Mais il n’en avait rien à foutre. Il allait le sauver ! Il allait le sauver ! IL ALLAIT SAUVER CE PUTAIN DE CON DE GOSSE QUI LUI A TIRE SUR SES CORDES EMOTIONELLES POUR SE METTRE LUI-MÊME PARCE QU’IL ALLAIT PAS LAISSER UN AUTRE CHIARD MOURIR DE SA PROPRE FIERTE JUVENILE PARCE QU’IL SAVAIT PAS DIRE NON À UN GAMIN !!

Puis la montre prit la parole. Les fonctions avaient été réinitialisées pour Benjamin Kirby Tennyson. Marcos était si désemparé qu’il ne pouvait même pas rigolé du nom “Kirby”. Tout était en ordre. La mission de Marcos était accomplie ? Quelle blague. Quelle blague ! “Fonction réinitialisées”, genre Ben avait perdu la mémoire ? Ou alors c’était un jeune garçon qui en fait était un ordinateur ? Marcos n’avait plus de souci à se faire ? Il était, quoi, un programme dans une matrice ? Les yeux injectés de sang du Mothman s’écarquillèrent autant que possible alors qu’il hurla à en éjecter sa salive :

”C’EST MOI QUI DECIDE DE SI MA MISSION EST ACCOMPLIE OU NON SALE CONNARD DE ROBOT DE MERDE !! RENDS-MOI MON POTE !!”

Il frappa à nouveau sur le bouclier, pouvant observer un début de brèche. Enfin ! Il allait y arriver ! Enfin ! Mais cette pute de boule venait de s’envoler vers le ciel dans un fracas digne des plus puissants cassage du mur du son. Non ! Marcos déploya ses ailes avant de les pousser vers le sol, afin de poursuivre l’étoile filante verte qui s’était propulsée vers les nuages. Fendant l’air à pleine vitesse tout en échappant aux curieux qui se rapprochaient de son 1v1 trépidant contre une sphère verte, il perça enfin la voute d’eau en suspens avant de regarder aux alentours. Rien.

Rien…

Il se concentra, appuyant sur ses tempes, essayant de manifester un Trucage qui pouvait lui révéler la position de cette salope de montre kidnappeuse. Mais rien.

Il l’avait perdu de vue.

Comme avec Okïn...

Il n’y avait que le silence entrecoupé de ses battements d’aile. Quelques tours de tête pour prolonger son déni. La descente d’adrénaline qui suivait le combat. La fraîcheur du vent et de la voûte céleste contre son corps mouillé par l’effort. Une poignée de clignements d'œil. Et puis, il s’attrappa le crâne, et tandis qu’il sentait ses ongles s’enfoncer dans sa peau minable et incompétente, il se mit à se sortir ses émotions de la seule manière qu’il connaissait :

NggggaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !! RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !! RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA AAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH HA HA HA HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHA HA HAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!

Le hurlement du Mothman était à donner la chair de poule. Satan-City l’entendit résonner à une heure du matin comme un mauvais rêve. Mais au moins, après une bonne minute, le silence revint. Tout le monde put se rendormir. Sauf pour l'insomniaque dans le ciel, mais ça, ça ne changeait pas de d'habitude.
Ben Tennyson
Ben Tennyson
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/06/2021
Nombre de messages : 45

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 ClockMar 14 Sep 2021 - 22:38
Une bonne demi-douzaine d’heure s’était écoulée. Pendant ce laps de temps, Ben n’avait toujours pas donné signe de vie. Pendant ce temps si long, il l’avait passé dans l’Omnitrix, à tenter d’arranger chaque problème afin de tenter de synchroniser la gemme avec la montre. Ce qui n’était pas chose aisé, la montre n’aimant pas la magie. [Plus de détail dans un autre topic]. Il avait aussi débloqué Quad et AXLR dans l’Omnitrix. Ce fut seulement après avoir effectué plusieurs réglages de sa montre de l’intérieur qu’il décida enfin d’en sortir. L'Omnitrix était toujours rouge, malheureusement. Cela lui faisait beaucoup trop penser à Albedo, le Galvan qui avait une apparence similaire au jeune Ben Tennyson. Il n’avait pas été mis au courant directement qu’il avait quitté les lieux dès qu'il était entré dans l'omnitrix. Il observa alors les alentours calmement sans prononcer un quelconque mot. Tout était si calme en pleine nuit. Il sourit alors : cela lui convenait totalement. Les derniers jours ont été beaucoup trop intense et il voulait juste dormir. Et puis, cette non-envie d'action était temporaire. Demain, il allait très certainement vouloir retourner dans un moment d'action.

Ainsi, Ben décida d’aller se reposer un peu avant de se mettre à la recherche de Koichi Izayama. Il faisait trop sombre pour espérer le retrouver. Et il était extrêmement fatigué, la montre l’ayant épuisé.

‘’Oh mince !’’ s’exclama-t’il brutalement en se souvenant d’un détail.

Avec tout ça, il avait totalement oublié d’appeler Marcos Smith et de le mettre au courant de tout cela. Il fouilla ses poches à la recherche de la carte de celui-ci. Après tout, elle contenait son numéro de téléphone, n’est-ce pas ? Il la trouva rapidement et hésita alors. Marcos avait prouvé être altruiste. Peut-être pourrait-il rejoindre les plombiers, en vérité ? Il soupira avant d’appeler son nouvel ami. Seulement, il tomba sur la boîte vocale. Dépité, il décida de laisser un mot :


‘’Salut, Marcos. C’est Ben.’’

Il y eut un silence, laissant le temps à Marcos Smith de se ressaisir. Ben reprit ensuite la parole, d’un ton un peu plus joyeux :

‘’Je n’ai pas su te dire. Je te remercie pour ton aide ! Je n’y serais jamais arrivé sans ton aide.’’

Il ne finit pas sa phrase tout de suite, semblant chercher ses mots. Finalement, il décida de dire réellement ce qu’il avait au cœur :

‘’La Gemme…Appelons-la la gemme du Chaos…Elle ne m’atteint plus vraiment. Merci pour ton aide et ta confiance. Du coup, former une équipe de Super-Héros me trotte toujours en tête. Et j’aimerais t’y voir.’’

Il n’ajouta rien, raccrochant alors. Il s’allongea ensuite dans l’herbe, fermant les yeux. Quelques secondes plus tard, les animaux près de là où il se trouvait pouvait entendre un ronflement. Ben Tennyson s’était rapidement endormi.
Contenu sponsorisé

Le monstre des égouts - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le monstre des égouts   Le monstre des égouts - Page 2 Clock
 
Le monstre des égouts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-