Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €

Partagez
 

 L'emprise du passé. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Braveta
Braveta
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 622
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Explosion d'énergie

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockMer 23 Juin 2021 - 19:50
Le silence de la montagne est encore plus beau lorsque les oiseaux se sont tus. Son regard était pointé vers l'horizon, ces lieux, ces montagnes entremêlés ; les unes aux autres faisaient battre le cœur du saiyan. Ce paysage était magnifique, d'autant plus sous un magnifique coucher de soleil, il ne put empêcher l'apparition d'un petit sourire sur son minois. Braveta adorait cette vue, même les saiyans peuvent faire preuve de romantisme. Cette observation est cependant marquée par une pointe de mélancolie, cette tristesse est-elle dû à l'attachement que le frère de Kaito avait auparavant pour ce lieu ? Une chose est sûre, Braveta l'ignore. Cette ignorance le fait souffrir, rien n'est plus douloureux pour un être vivant que d'oublier qui il est. Une larme glissait sur sa joue, cette larme était le poids de ses souvenirs. Avait-il décidé de se rendre en ce lieu instinctivement ? Pathétique, voilà ce qu'il était. Reprenant ses esprits, l'être vivant essuya la goutte qui souillait son visa


*Regarde-toi, du moins ce qu'il reste de toi. Tu te comportes comme si sans tes souvenirs tu n'étais personne, ressaisis-toi putain !*


La solitude, voici un autre effet de sa perte de mémoire. Cette terrible solitude qui entraîne d'une certaine manière la folie. Ses propres pensées en témoignent de son incapacité à se considérer comme quelqu'un dans son état. Incapable de parler pour lui-même, toujours pour toi, ce toi qui n'est qu'une barrière pour parler de soi. Le moi est haïssable ? Non, le toi est haïssable ! Tant de questions philosophiques fusent dans le cerveau du saiyan, il s'assit au bord d'un précipice quelques instants, puis se relève. Serait-il capable de sauter ? Bien sûr, mais cela serait inutile. Ce n'est pas en mourant aussi stupidement qu'il se sentirai mieux. De toute façon, il possède la capacité de s'envoler, ainsi, il n'y aurait rien de plus stupide que de faire cela. Peu de temps après ses réflexions, le soleil laisse place à la lune, le crépuscule laissa place au noir complet. Que faire dans un tel temps, avec un tel corps ? Le guerrier trouva vite sa réponse, peut-être que l'entraînement lui permettrait de se retrouver un peu. Il n'avait point un corps musclé capable de virevolter à une vitesse impressionnante pour rien, il y avait une raison derrière cela. Peut-être était-il un grand combattant ? Peut-être avait-il la prétention de conquérir un grand territoire. Ses souvenirs sont perdus dans la brume de son esprit. Très vite Braveta attrapa une roche, cette dernière paraissait lourde et pourtant il n'éprouvait point la moindre difficulté à la soulever. Il s'empressa de projeter cette dernière au loin. La force du frère de Kaito était telle que la roche alla se cogner dans une montagne, marquant son passage par un puissant impact.




*Étrangement, tu sembles posséder une force herculéenne, cette force semble confirmer mon hypothése quant à tes tendances agressives et bagarreuses. Peut-être ou peut-être pas. Quel choix ai-je fait dans le passé pour me retrouver dans cette situation. Dieu aurait très bien pu me punir par cette perte de mémoire. Je ne sais point, je doute. Je dois me souvenir. * 


Très vite, Braveta descendit de son précipice et commença à mettre des coups de poings dans une montagne, qu'est-ce que lui apportait ces coups ? Un effet de détente, ainsi, il ne cessait point ces gestes. Abîmant le paysage sans le moindre remords, sur le paysage, Braveta pouvait enfin exprimer sa frustration. C'était la première fois depuis son réveil qu'il se sentait aussi bien, des actions futiles peuvent parfois apporter un bien-être fou. C'est dans ce moment détendu calme, détendu que le saiyan prit une décision. Il ne devait penser qu'à lui-même, ce n'est pas en pensant aux autres qu'il retrouvera ses souvenirs. Chacun ses problèmes, jamais il n'aidera la population. De toute façon, pourquoi des gens auraient besoin d'une coquille vide. Maintenant, il ne fonctionnera que par intérêt, si quelqu'un n'a rien à lui apporter, il l'ignorera. Tel est son credo. Son comportement est stupide, en quoi simplement frapper de la roche lui permettrait de se définir des valeurs. L'instinct pense t'il, alors qu'en réalité, c'est tout simplement son égoïsme qui le fait agir comme cela. Son frère ne serait pas fier de lui et pourtant qu'en a t'il à faire, actuellement Kaito n'existe plus pour lui. Il ne sait même pas qu'il possède un frère, encore moins que ce dernier est maintenant le dieu du temps. 


*J'ai pu observer quelques habitants de cette planète, tous son pathétique et inférieur à moi, je n'ai point le temps de jouer aux héros pour des êtres aussi misérable. Je dois me concentrer sur ma personne.*


Si quelqu'un arrivait ici, il ne verrait d'extérieur qu'un homme se défoulant contre l'environnement. Un homme puissant, puissant mais frappant sans objectif, juste pour se défouler. Braveta n'est plus le même, mais pouvons, nous le lui reprocher ? C'est dans la faiblesse que les êtres vivants sont le plus influençable et incapable de tenir un raisonnement cohérent. La faiblesse entraîne souvent le renfermement, le frère de Kaito ne semble pas savoir que ce genre de comportement n'entraîne jamais une happy end. Mais bon, ce n'est pas si simple. Ce n'est pas si simple de vivre sans être personne et sans connaître personne. Pourquoi ? Pourquoi a-t-il perdu ses souvenirs ? Quel est son but dans la vie ? Il estime que son meilleur moyen de répondre à ces questions et de penser à lui. C'est son choix, un choix digne de son espèce, mais bien loin de son ancienne personne. Un choix qui risque peut-être d'entraîner de futurs regrets... Qui sait. Personne ne possède la réponse.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 170

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockJeu 24 Juin 2021 - 2:17

Le Sombre Royaume... Paysage maudit, aux allures effroyables. Pourtant, sous cet aspect infernal se cachait l'ancienne planète nommée Ailderia. Le monde des premiers vivants de l'Univers 6. Ce monde qui avait disparu, étant complètement recréé, à l'effigie de son créateur. Drichi n'avait pas lésiné sur l'effort, restructurant ce monde à sa manière. Une ruine, parlant clairement de son cœur perdu depuis tant de millénaires... Et ce monde, qu'il avait réussi à faire égaler Conton-City, laissait ainsi vivre cette terre déchirée par la guerre au travers même de l'espace-temps. Aucune autre forme de vie, si ce n'était les démons qui y résidaient. Aucun autre Roi démon, hormis le conseil des Six, les plus illustres Majin, Dieux démons de ce royaume. Et à la tête, le Roi Démon. Le Dieu Démoniaque suprême, Drichi. Pour ceux qui n'avaient pas suivi, Drichi avait disparu dans le flux depuis sa bataille contre la Time Patrol. Et son conseil des Six composés de Mechikabura, Dralos, Shroom, Gravy, Poutine et K, était entré en guerre. Deux parties se sont formés, pour décider du nouveau Roi. D'un côté, Mechikabura avec ses deux alliés Gravy et Poutine. De l'autre, K, avec Dralos et Shroom.

"Eh bien, nous avons récupéré le Fort, mais Broly s'est enfui avec Epina. Je ne m'attendais pas à ce qu'il se libère du contrôle mental... Epina semble avoir été le déclic."

Oui... Il communiquait de nouveau avec son mystérieux maître. Toujours tapis dans l'ombre, appeler par ce miroir magique, Kaito parlait à son mécène. "Tu n'as pas besoin de t'inquièter pour cela. Tout se déroule exactement comme je l'avais prévu." "C'est vrai que je m'inquiète peut-être pour rien... Dans sa fuite, il a récupéré ce qui semblait être... Un autre lui. Un second Broly, que Mechikabura gardait en réserve." "Oui... et ils seront bientôt à l'origine de drames dont tu n'imagines pas l'ampleur. Dis moi plutôt ce qu'il en est de ta mission. J'ai besoin de précisions." "Comme je l'ai dit, le Fort est à nous. Nous pouvons enfin observer tout ce qu'il se passe dans le Sombre Royaume. Et j'ai peut-être découvert pourquoi Mechikabura souhaite récupérer le pouvoir complet des Six... Mais ce n'est qu'une hypothèse." "Tout ce dont nous avons besoin, ce sont des certitudes et tu le sais mieux que quiconque."

Ses certitudes... Elles étaient plus ou moins fondées. Même si cela restait beaucoup de la théorie... "Oui... Mais... Je crois sincèrement qu'il essaye de faire revenir Drichi. Et avec le conseil réuni, nous aurions assez de magie pour aller jusqu'à lui. Comparé à moi, Mechikabura n'est pas débarrasser du lien. Si Drichi revient... Je crains fort que le contrôle du Sombre Royaume ne tombe à l'eau." Plus exactement, la magie des Six travail le lien de Drichi, et donc les ordres sur l'oiseau TokiNi. Il n'y avait que cet oiseau, pour interagir avec le flux... Et sortir le démon millénaire de là. "Drichi n'est pas du genre à partager ses biens et nous n'avons pas besoin qu'il nous fasse obstacle. Empêche-le de revenir ou détruis-le. L'échec n'est pas une option." "Détruire Drichi ? Impossible en l'état... L'empêchez de revenir, c'est bien plus faisable. Mais dites-moi, maître... Pour gouverner la crypte noire et l'oiseau TokiNi, il faut le conseil des Six. Il nous faudrait donc trois nouveaux membres, pour en utiliser les pouvoirs ! Et... Je n'ai vu aucun démon digne de prétendre au titre de Dieu Démon, parmi nos troupes... Avez-vous une idée ?" Tant de problèmes...

"Dans cete époque ? Non... nul ne ferait l'affaire. Toutefois, il existe une autre solution."

"Une solution ? Qu'avez-vous en tête ?"

"Ceux qui étaient là avant, nos prédécesseurs... il nous faut nous accaparer leurs pouvoirs. D'entre toutes, cette solution reste la plus viable."

Et quelle idée ! Comment comptait-il si prendre ? "Mais... Mon pouvoir est celui de la voix... Aucun de nos effectifs ne possède de magie de domaine concernant la récupération de pouvoir." Shroom est un Dieu de la Mort, mais pas capable d'absorber le pouvoir des morts. Dralos possède une magie de renforcement, mais rien qui pourrait surpasser un Dieu Démon ! "Rien n'est hors de portée pour qui maîtrise le temps." "Cette emprise... C'est justement ce que l'on vise. Mais Mechikabura nous barre la route vers la Crypte Noire. Il n'y a que moi qui puisse interagir sur l'histoire, actuellement." "Alors tu as déjà la réponse à ta question. Maintenant va et acquitte toi de cette tâche." "- Bien. Que Mechikabura périsse, s'il ne se rend pas. J'apporterai sa tête sur un plateau !" Le miroir reprenait sa place contre le mur, perdant cet aspect brisé qu'il possédait. Et... Autre chose l'interpelait. Un parchemin... L'un de ses parchemins, duquel il gardait un certain contrôle pour suivre l'histoire, et agir en conséquence.

"C'est quoi ?..."

Il observait, et... "Hmm... Oh... Braveta..." Son frère... Du moins, le frère du Kaito devenu Dieu du Temps. Il était bien trop occupé, actuellement, en proie avec Towa. Parfait... Ce petit frère allait grandement lui servir. Un malicieux sourire se dessinait sur son visage. Préparant sa voix, sa belle voix, il se téléportait dans cette histoire. Braveta... Oh, Braveta... Toi, petit frère perdu, et sans foi ni loi... Aujourd'hui, ton frère vient à toi. Pas celui que tu aurais pensé, mais la version qui était damnée... La version... Qui avait tout perdu. "Eh bien, eh bien... Qu'avons-nous là..." Traditionnelle, comme façon de s'annoncer, maintenant qu'il était avec lui dans ces montagnes. Dans cette... Histoire. "Tu sembles bien perdu, Braveta." Et là, il devait se demander comment il connaissait son nom ! Comment lui, un inconnu, connaissait la personne avec qui il parlait ! "Tu dois te demander qui je suis, pas vrai ?" Il avait compris dans les grandes lignes sa situation... Il maîtrisait l'histoire, lui aussi, même si c'était à un degré bien moindre de son autre version.

"Je suis ton frère ! Je suis Kaito Shan !"

Rien que l'énonciation de ce nom devait faire un déclic. Sa mémoire ? Peut-être. Mais surtout l'utilisation de son pouvoir de la voix... Car ce Kaito possédait le don inné de parole, permettant de faire passer ses dires, pour la vérité absolue. Alors comment douter, lorsqu'on est déjà perdu, et qu'en prime, les flashs du passé correspondent à ses dires ? "Tu as perdu beaucoup de choses... Peut-être pourrai-je t'aider à les retrouver ?" Pourquoi s'intéressait-il à sa famille, maintenant ? Eh bien... Ce n'était pas vraiment le cas. Son alter-ego lui avait pris son fils... Alors il allait tout faire pour retourner son frère contre lui. L'un perd ce que l'autre gagne ! C'était comme ça que les choses devaient marcher... Mais allons doucement, pour le moment. Personne n'avait dit que la manipulation se faisait comme ça, d'un claquement de doigt. Et... Braveta allait avoir des choses à affronter, si ce n'est sa mémoire, et ses propres démons. "Je suis content de te revoir, tu sais ?" Mensonge... Qui pourtant paraissait si vrai.
Braveta
Braveta
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 622
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Explosion d'énergie

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockLun 28 Juin 2021 - 2:04
Les êtres vivants dans le brouillard de leur existence sont les plus faciles à manipuler. Braveta risque bel et bien d'être victime de cette terrible leçon. En effet, alors que le saiyan était en train de continuer à se défouler sur l'environnement l'entourant, une voix le fit se tourner instantanément. Est-ce un réflexe ? Sûrement, cette voix, il était sûr de l'avoir déjà entendu. Il n'avait aucun doute par rapport à cela, un homme, un homme l'avait rejoint dans ce lieu pourtant éloigné de la civilisation terrienne. Que faisait-il ici ? Que lui voulait-il ? Une chose était sûre, ce dernier le connaissait et rien que pour cela, il ne pouvait partir, il se devait de chercher à en savoir plus sur lui-même. Cet être était différent des autres humains, étonnamment il ne dégageait aucune aura, du moins Braveta n'était pas capable de la sentir. Pour autant, rien qu'à sa façon de parler, le fils de Nasu compris bien vite que son interlocuteur n'était pas un simple humain du moins pour lui. Il resta interdit, immobile quelques instants ne disant pas mot. Cela eut pour effet de laisser à l'inconnu la possibilité de diriger le dialogue. Braveta ne répondit que suite à la présentation effectuée par l'homme qui semble être son frère. Ce dernier pouvait se permettre de douter de la véracité des propos de ce Kaito, cependant, il n'avait pas le choix dans les faits que de le croire, c'était tout simplement sa seule piste pour se souvenir de son passé. Il vint alors répondre d'une voix calme et posé, n'approfondissant pas plus que cela ses doutes. Est-ce dû au don de parole de son interlocuteur ?


"- Alors tu es mon frère ? "


Malgré tout, un détail le perturbait. Son frère semblait être au courant des mésaventures de Braveta vis à vis de ses souvenirs. Cela le perturbait, comment pouvait-il savoir cela. En serait-il le responsable ? Un flux d'interrogation finit par se déchainer dans l'esprit déjà embrumé de l'être à la longue chevelure.



"- Tu veux m'aider à retrouver ce que j'ai perdu ? Je ne comprends pas ! Comment peux-tu être au courant de ma perte de mémoire ? Mon frère, tu me proposes ton aide, car tu sais que je ne peux me permettre de refuser n'est-ce pas ? Toi qui me connais, tu dois déjà savoir que je suis prêt à tout pour retrouver ce que j'ai perdu. Comment peux-tu être au courant de ma perte de mémoire ? Je veux être quelqu'un !"


Ainsi, le regard de Braveta rejoignait celui de son frère, il n’avait qu’une envie devenir quelqu’un. Au fond de lui, peu importe si son interlocuteur avait comme objectif de le manipuler. Le saiyan ne regrettait-il pas de n’avoir rien à faire plutôt que d’avoir perdu sa vie ? Cette perte de mémoire n’est elle qu’un outil pour ce dernier afin de retrouver une raison à sa vie. C’est difficile à dire, les iris du chevelu était profonde, son regard abyssal.


"- Tu te dis content de me revoir ? Peu importe honnêtement, je n’éprouve pas ce sentiment. Sûrement car je ne peux être content de revoir quelqu’un que j’ai oublié. Alors, aurait-tu des pistes pour que je récupère ce que j’ai perdu ? Sinon je n’ai pas besoin de toi, et tu pourras partir. Je n’ai aucun intérêt à perdre du temps si je n’y gagne rien."


L’arrogance, un vice qui semble s’être développé depuis le réveil du jeune homme. Ce dernier n’avait aucun intérêt de toute façon de faire preuve de fraternité avec l’être en face de lui. Ce comportement était en majeure partie due à son manque d’attachement envers << Kaito >>. Des liens oubliés ne se refont pas en une nuit encore plus lorsqu’il s’agit de fraternité. Braveta vint alors se tourner commençant à faire quelques pas vers l’avant afin de montrer à son frère qu’il était prêt à s’en aller et forcer ce dernier à lui donner des réponses sans trop tourner autour du pot. C’était en soi un moyen de lui mettre la pression. Si ce << Kaito >> pouvait lui être utile, ce dernier agirait en conséquence, sinon inutile de perdre du temps avec un imposteur ou un frère éloigné bien trop inutile.


PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 170

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockJeu 1 Juil 2021 - 23:46
Voilà un cheminement parfait... Un pauvre Braveta dénué de souvenir, inapte au monde qui l'entoure, avec une forte volonté de combattre. Un désir ardent de se faire les poings sur quelque chose, ou quelqu'un, pour extirper toute sa frustration. Cette frustration d'avoir perdu la chose la plus précieuse qui soit pour un être vivant. Ses souvenirs... Les souvenirs créaient la personnalité, et celle-ci était toucher par les rencontres, et les apprentissages de la vie. Sans ses souvenirs, ce pauvre bougre n'était qu'un ramassis de colère et de haine, tout juste bon à se faire utiliser par le Majin. "Oui, je le suis. Nous possédons tous deux quelque chose qui pourra te le prouver !" De quoi pouvait-il bien parler ? Eh bien... Il lui montrerait, lorsqu'il jugerait ça nécessaire. En attendant, il observait simplement le garçon réagir, pris par de nombreux questionnements. Bien qu'il possédait déjà la preuve suffisante en lui, les doutes persistaient tant qu'il ne lui aurait pas montré. C'était normal, non ?

Bien sûr, ses cartes étaient déjà prêtes au moment où il s'était présenté à lui. Venir les mains vides, ce n'était pas digne de ce démon. Loin de là, même. Son maître lui avait appris à toujours avoir au moins deux coups d'avance ! Et le troisième n'était qu'un bonus, pourtant si naturel à préparer ! Bien... Continuons d'écouter. Le pauvre était tellement perdu, qu'il s'était lancer dans un monologue empêchant son interlocuteur de répondre. En vérité, il ne pouvait même pas réellement en placer une du moment qu'il continuait... Il voulait être quelqu'un ? Il pourrait le devenir. Même si ce n'était pas forcément ce à quoi il pensait. "Allons, allons ! Calme-toi ! J'ai en effet des pistes sur ta perte de mémoire." En avait-il vraiment ? D'ailleurs, comment le savait-il ? "Je suis un magicien, après-tout. Il est naturel pour moi de déceler lorsque quelqu'un est sous l'emprise d'un sortilège... Et de quel sortilège il s'agit." Qu'insinuait-il ?

"Tu empestes la magie à des kilomètres... Quelqu'un s'est joué de toi, petit frère. Quelqu'un qui t'a privé de ta mémoire. Ce sort, c'est un sort pouvant briser les souvenirs d'une personne."

Manipulation. Jeu des mots. Tentative de corruption. Tout ça passait pourtant si bien, sous son don inéluctable de parole. L'impossibilité de douter de ce qu'il disait, comme s'il présentait d'une manière apportant la vérité absolue. "Je peux t'aider à récupérer ce que tu as perdu. Déjà, je vais te montrer ce qui nous relie, toi et moi ! Tu comprendras mieux ainsi !" Entre le jeu des vérités et des mensonges, il mélangeait encore ses cartes. Les yeux du Shan corrompu s'illuminaient d'une vive flamme, entrant en résonance avec le second fils de Nasu. "Tu le sent ?" Oui, le pouvoir de la Volonté de Kaito entrait en résonance avec le pouvoir de la Volonté de Braveta, qui y répondait instinctivement en activant sa propre compétence d'héritage. "Nos cœurs sont à l'unisson, mon frère. Maintenant, laisse-moi libérer ton cœur de ce sortilège." Saviez-vous que les membres de votre famille étaient les plus faciles à corrompre ? Pourquoi ? Car ils partageaient le même sang que vous. Et donc... Si vous connaissez bien votre propre personne, alors il est aisé d'influencer vos confrères.

"Je te libère de tes entraves, Braveta."

Sa propre magie noire se plaçait sur le Shan, remodelant certains souvenirs à sa convenance, tout en le forçant à libérer son véritable potentiel. De cette aura dorée qui se déchaînait, le frère de Kaito se retrouvait en Super Saiyan, alors qu'il voyait les moments qu'il avait passé avec son frère... Mais pas le vrai, bien sûr. CE Kaito. CE Majin. Braveta n'avait jamais posé les pieds à Conton-City, non ! Au lieu de ça... Il avait marché aux côtés de son ainé au Sombre Royaume, où il menait la guerre contre Mechikabura. "J'ai libéré une partie de tes capacités sceller. Je ne peux pas tout faire. Tu devras récupérer ce que tu as perdu." Et plus important... Une image d'un second Kaito. Ce second Kaito, véritable frère du deuxième fils de Nasu, qu'il avait remodelé pour qu'il ressemble à l'ennemi. Oui, un usurpateur se faisant passer pour lui. Un ennemi à tuer, et non pas à rejoindre. Une profonde blessure, qu'il devait encrer au plus profond de son âme.

"Alors ? Comment te sens-tu, petit frère ?"
Braveta
Braveta
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 622
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Explosion d'énergie

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockMer 21 Juil 2021 - 20:50
Quel drôle de sensation. Alors que le doute pourrait l'envahir, en présence de cet être, il n'en avait aucun. Une chose est sûre, ce dernier est un sacré orateur et Braveta semble être dans son état bien incapable de démasquer la supercherie du Majin. L'on peut même facilement affirmer qu'il est à sa merci, aussi vide qu'une vulgaire poupée de chiffon, une poupée que l'on modèle à sa façon, manipulable à volonté et ce Kaito comptait bien se servir de cela. C'est bien pathétique pour un être comme le saiyen à la longue chevelure de finir comme cela, lui qui de son vivant a toujours défendu la veuve et l'orphelin, finit par valoir moins qu'un vulgaire cyborg. Le monde, n'est-il pas cruel ? Qui sommes nous pour juger de toute façon. Le second fils de Nasu était captivé par le moindre mot de son frère, sa façon de parler, il dégageait ce petit, quelque chose, cette chose inexplicable et pourtant si fascinante. Braveta avait toujours été comme ça de toute façon, un futile saiyan incapable de réfléchir bien loin, en soi, il n'avait pas changé. Toujours le même à faire ses monologues inutiles, à croire que toute sa vie n'est destiné qu'à cela et à stagner. Le saiyan n'est clairement pas dans une optique d'évolution de sa puissance, et ceux depuis bien longtemps avant même son long coma, ce dernier avait-il atteint ses limites ? Sa bêtise, l'avait-elle dépassé ? Ce n'est pas comme s'il pouvait réfléchir à cela maintenant, le voilà sous l'emprise du double maléfique de son frère.



- Alors ma perte de mémoire serait l'œuvre d'un sorcier ? Un vulgaire sortilège m'aurait fait perdre toute raison de vivre, suis-je si faible ? Aussi faible pour se faire avoir par cela du moins. Pathétique, je suis vraiment pathétique mais malgré ça, je n'ai point la possibilité de douter. Je veux me venger de ce dernier mon frère ! Alors aide moi ! Aide-moi à accomplir ma revanche et à détruire cet être m'ayant outragé.

Il ne fait nul doute que la haine est l'un des sentiments les plus forts que l'on peut éprouver envers quelqu'un, il paraît bien évident que ce sentiment ne pourra que faire plaisir au Majin. Braveta est tout simplement tombé dans le piège mis en place par l'alter ego de son frère. Est-ce dernier ne fit que de s'enfoncer dans le gouffre mental de son esprit. Enfin, enfin, il n'avait pu de doute à avoir, son frère avait fait rentrer son regard en contact avec le sien. Une sensation, c'était fait ressentir dans le corps du mortel, une sensation lui disant haut et fort : cet homme est ton frère. Il n'avait plus aucun doute sur l'identité de l'homme en face de lui et pourtant, il était bien loin de la vérité, et puis d'un coup une drôle de sensation vint se faire ressentir. Braveta se mit à crier d'un coup, il le sentait, une drôle d'aura, de magie se mit à l'entourer. Cependant, ce n'était pas ça qui l'intéressait. La totalité de ses souvenirs lui revenaient d'un coup, ses souvenirs ? Cela serait trop beau, ce n'était que des vulgaires souvenirs modifiés et pourtant, il se trouvait bien incapable de démasquer l'imposture. La guerre, la violence, il n'y avait nul possibilité de douter, il était un être véritablement abject. Une ordure passant son temps à se battre et pourtant, il était heureux. Un sourire narquois vint rejoindre son minois, un sourire montrant sa satisfaction. Enfin, enfin il savait qu'il était. Il avait enfin retrouvé une bonne partie de sa puissance perdue, son aura avait changé, elle était devenu jaunâtre et ses cheveux avaient eux aussi prit une forme différente. Ils étaient hérissés, à la manière d'un porc-épic, il sentait dans ses veines un puissant flux d'énergie, c'était son ki évidemment. Il vint alors regarder son frère. 





- Je me sens renaître, mais malgré cette renaissance je ne peux cacher ce sentiment. Ce sentiment qui brûle mon cœur, mon corps tout entier hurle à la vengeance. Mon frère, une immondice à oser essayer de se faire passer pour toi ! Un vulgaire clone, je le soupçonne d'être responsable de mon état. Vengeons nous, nous devons tuer cet être ! Ce vulgaire usurpateur ! Je veux le faire souffrir ! Souffrir jusqu'à la mort et me délecter du moindre de ses cris de souffrance ! Désolé si je parais précipité, mais cet imposteur ma enlevé une longue partie de ma vie ! 
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 170

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockMar 27 Juil 2021 - 1:24
Qu'il était facile de manipuler des esprits tourmentés. Sans moyen de défense, le pauvre Braveta se faisait avoir, soudoyer par son frère d'une autre temporalité. Lui qui n'avait aucun scrupule, aucune vergogne, il ne se gênait pas pour rendre mauvais, celui qui partageait son sang. Pire encore, il allait lui faire tuer son véritable ainé, dans un combat qui prendrait soit la vie de l'un, soit de l'autre. Ou bien... Il fallait en tout cas suffisamment en blesser un, pour qu'il se fasse ensuite éliminer devant les yeux de son cher et tendre, sans pouvoir n'y faire quoi que ce soit. Que le destin était cruel... Et quelle bénédiction, que de tomber sur un Shan aussi perdu, au milieu de nulle part, et sans moyens de savoir qu'il allait être amené là où il ne devrait pas être. Cette conversation avait assez duré, et Majin K observait cette situation d'un très bon œil, voyant en ce Super Saiyan sauvage une arme utile à ses tristes desseins. Il cherchait dorénavant la vengeance... Et il était si facile, que de savoir, ou faire savoir, sur qui porter la faute de sa perte de mémoire.

"Mon pauvre frère... Tu as subi une telle humiliation, et tas quête de vengeance est tout à fait légitime. Sache que je serais à tes côtés. Je le serais, comme je l'ai toujours été !"

Car il allait jouer ce rôle, du grand frère inquiet des siens, même s'il n'en n'avait en réalité que cure. Il n'y avait pas besoin de s'alarmer, car dans l'immédiat, traquer ce "double" n'était pas dans ses priorités. Non, il fallait toujours voir plus loin. Il avait besoin d'alliés pour autre chose, en attendant de s'en prendre à lui. Car pour le moment, l'absence d'un Roi Dieu Démoniaque au sein du Sombre Royaume se fait ressentir. Lui qui convoitait le trône, il voyait en son jeune cadet une méthode idéale de vengeance. Une arme de destruction, qu'il n'aurait qu'à envoyer où bon lui semble, pour semer des ravages chez l'adversaire. Mechikabura... Plus cette mauvaise graine de Kaito devenait fort, et plus le trône qui lui revenait de droit ne ressemblait plus à un rêve. "Il est vrai que cette... Doublure... Est une hérésie. Toi comme moi, nous sommes les originaux. Nous sommes les premiers, ceux ayant tracer l'histoire. Il a voulu changer la sienne, et s'en est prit à nous. Il jalousait notre bonheur, notre relation, et m'a donc privé de toi." Oh... Qu'il était simple...

Simple de manipuler par ses mots, apportant comme d'habitude, des paroles semblant si réels, sans aucune mauvaise onde. "Mais ne t'inquiète pas... Nous nous vengerons en temps, et en heure. Pour l'instant, si nous voulons agir contre lui, il nous faut la crypte noire. Tu n'as pas oublié ce qu'elle est, n'est-ce pas ?" Bien sûr, cette "partie de l'histoire", était sous influence démoniaque. Vous l'aurez deviné, même si Poiko, ou encore Kaito, cherchait dans les parchemins... Rien de ce qu'il ne verrait, ne ferait mention de ce qui allait sortir de la bouche de K, dès maintenant. "Nous avons besoin de la crypte pour agir sur le temps... Je peux agir de moi-même, mais pour mes guerriers, ce n'est pas possible. Tu le sais mieux que quiconque... Si je ne vaincs pas Mechikabura, et ne récupère pas la crypte noire ainsi que le titre de Roi des Dieux Démons, alors nous serons bloqués... Et notre vengeance également." Que de belles paroles, alors qu'il souhaitait ce titre juste pour être suprême... Il était destiné à être au sommet, et pas juste à siéger à un conseil, comme le Conseil des Six.

Si tu es toujours d'accord, alors suis-moi, mon frère. Nous rentrons chez nous, dans notre lugubre demeure. Et ensuite... Nous mènerons de nouveau le combat contre Mechikabura, et sa clique ! Et toi... Mes serviteurs te remettront au goût du jour. Tu retrouveras une puissance comme tu l'avais demandé, il y a si longtemps. Tu seras... Parfait !" Car après ses belles paroles, venait sur la gauche du démon Saiyan un portail. Un magnifique trou de verre, qui n'attendait que d'être franchi par cet homme ayant tout perdu. Il pouvait rejoindre la guerre des démons, devenir plus fort, et être auprès de son frère. Mais... Il fallait que ce soit lui, qui passe ce portail. "Allons-y ensemble, que nous rejoignons les nôtres... Ils nous attendent, et ce, avec impatience !"
Braveta
Braveta
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 622
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Explosion d'énergie

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] ClockMar 27 Juil 2021 - 23:49
Humilié, aucun doute que ce sentiment traversait l'esprit du guerrier à la longue chevelure, mais malheureusement ce dernier était victime de cela pour de mauvaises raisons. La haine, la colère, ses sentiments tumultueux ne cessaient de le submerger, son cœur criait à la vengeance. Ses souvenirs modifiés, Braveta ne valait pas plus qu'un pantin capable de se battre. Le libre-arbitre du saiyen à totalement était détruit, tout cela appartient désormais au double maléfique de son frère. Aveuglé, le second fils de Nasu était incapable de remarquer qu'il déviait vers le mauvais côté, le mauvais chemin. Celui qui l'emmènerait très sûrement à sa perte. Triste dessein pour ce guerrier du temps d'autrefois maintenant devenu un vulgaire outil. L'égocentrisme de ce dernier avait notamment évolué, ayant maintenant l'impression d'être un être primordial pour l'existence de l'univers. Quelqu'un qui doit rétablir le temps, peu importe le moyen et donc se débarrasser des imposteurs et ceux sans le moindre remords quant à la possibilité d'effectuer des sacrifices. Le guerrier actuellement en Super Saiyan vint d'un coup déchaîné son aura. Sa force voilà ce qu'il ressentait, cette force était plaisante et pourtant, il savait qu'il n'avait pas encore retrouvé son niveau d'antan. 

- Mon frère, j'ai besoin de me dérouiller un peu. Si tu me permets, je souhaite réaliser un petit test maintenant que mon pouvoir m'a été en partie restauré. 



Braveta vint alors tendre en direction d'un rocher sa main, il se mit alors à charger avec détermination son ki à l'intérieur de cette dernière. Son corps vibrait, il ressentait son flux d'énergie se transférer d'un muscle à l'autre jusqu'à atteindre son bras, une source d'énergie jaune commençait à petit à petit se former, un sourire avait rejoint le visage du natif de la planète Végéta, son pouvoir avait décuplé grâce à son frère, il lui en était éternellement reconnaissant. Une fois chargée, Braveta élança son bras vers l'avant provoquant une vague d'énergie pulvérisant sans attente le rocher visé. C'était bien évidemment sa vague déferlante.



- Je me retrouve enfin ! Je me doutais bien que cet force pathétique ne me ressemblait pas ! Merci mon frère de m'avoir réveillé, mes pouvoirs et moi.



Un rocher brisé en mille morceaux, Braveta se contentera pour le moment de cela pour reprendre sa forme originelle. Regagnant ainsi son emblématique longue chevelure ébène. Suite à cela, son frère fit la transition vers son objectif personnelle. Récupérer la crypte noire ainsi que le titre du roi des Dieux Démons. Bien sûr Braveta n'avait pas oublié cela, du moins le Kaito en face de lui n'avait pas manquer de lui l'indiquer. Mechikabura cet être abject contre qui il avait lutté aux côtés de son frère, était sa cible. Il était déterminé, déterminé à ne pas décevoir son fraternel et à faire la peau de sa cible.  

- Je m'en rappelle, ne t'inquiète pas. Sache que je suis là pour toi mon frère, nous gagnerons cette guerre et récupérons la crypte noire et tu domineras la totalité des êtres démoniaques de notre monde.  Mechikabura ne nous résistera pas, je peux te l'accorder. Je donnerais ma vie pour toi, je te suis entièrement dévoué. 




L'erreur n'est-elle pas plus terrible lorsqu'elle se trouve être ignorée ? C'est ici le cas, voilà que Braveta se retrouve dans une guerre qui ne le concerne ni d'Adam ni d'Eve, l'être en face de lui pouvait être fier, il avait réussi son plan à la perfection. Il avait totalement retourné l'esprit de son frère alternatif qui était maintenant devenu un bon toutou prêt à tout donner pour sa cause. Que rêver de mieux pour ce dernier ? Un mot ne cessait de résonner dans l'esprit du guerrier. Parfait, il voulait devenir parfait, la perfection fait rêver les hommes. C'est ainsi que sans l'ombre d'un doute, Braveta rejoignit le monde des démons traversant le trou de verre. Ainsi débuta la quête de vengeance et recherche de la perfection de Braveta.
Contenu sponsorisé

L'emprise du passé. [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'emprise du passé. [PV]   L'emprise du passé. [PV] Clock
 
L'emprise du passé. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Village Hentaï
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-