-26%
Le deal à ne pas rater :
DeLonghi Détartrant écologique pour machine à café 500ml
9.90 € 13.36 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'humidité des larmes [Pv. Koichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Khae
Khae
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 19/03/2021
Nombre de messages : 15

Techniques
Techniques illimitées : Sagitta Magia / Torpor / Benetia Daeria
Techniques 3/combat : Nolite Autem Infirma / Sagitta Maxima
Techniques 1/combat : Ultimo Magia - Patri Alvioli

L'humidité des larmes [Pv. Koichi] Empty
MessageSujet: L'humidité des larmes [Pv. Koichi]   L'humidité des larmes [Pv. Koichi] ClockMer 24 Mar 2021 - 15:27
Le soleil commençait à piquer du nez à l'horizon, parsemant le ciel d'une lueur orangée bienvenue. Quelques oiseaux migrateurs dansaient dans le ciel, berçaient par le son des vagues de l'océan près duquel je me trouvais. Les pieds dans le ciel, j'avais enlevé mes chaussures pour assurer le contact avec le sable de la plage sur laquelle j'avais trouvé refuge. Un îlot désert de toute vie, au cœur même de l'immensité du bleu marin, que j'avais fini par trouver après quelques heures de vol. Voilà maintenant plusieurs semaines que j'avais remis les pieds sur Terre, après mes années d'expédition dans l'espace. Outre la quiétude et l'envie de retrouver mes racines, j'étais venu chercher ici des réponses sur le meurtrier de ma tribu, qui avait décimé les nombreuses personnes avec lesquelles j'avais grandi. Mais, après des jours de fouilles infructueuses sur mon archipel natal, j'avais pris la décision de partir m'isoler pour faire un bilan intérieur. Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de me retrouver seul, avec moi-même. Entre conflits et guerres, j'avais pris part à temps de tragédies ces derniers temps que je finissais par manquer cruellement de temps pour moi. Ici, au bord de l'eau et serein, j'allais profiter de quelques moments de répit, loin de toute effervescence et de malheur.

C'était également l'occasion parfaite pour améliorer la maîtrise de mes pouvoirs. Je les avais découverts, il y a de cela quatre ans, juste après l'attaque sur mon village qui avait coûté la vie à ma famille. Autodidacte dans l'âme, j'avais tenté de parfaire l'utilisation de ma magie par moi-même depuis cette époque, finissant par partir à l'aventure à travers l'espace pour à la fois me renforcer et mettre la main sur celui que je recherchais depuis longtemps. Mais, en même temps que mon éveil à la magie, j'avais également pris conscience de l'être maléfique que j'hébergeais dans mon corps depuis ma naissance, bien malgré moi. Comme un virus insipide, j'avais alors appris que j'étais la dernière réincarnation en date d'un sorcier maléfique du nom d'Alzalaam, un homme aux pouvoirs dantesques qui avait ôté la vie à plus de personnes que n'en comptait aujourd'hui l'univers.

J'avais donc commencé à me sentir redevable des crimes qu'avait commis le Sorcier, sentiment de culpabilité qui ne m'avait jamais quitté finalement. Et, même si j'étais conscient que je n'y étais pour rien concernant les actes de mon colocataire gênant, j'avais fini par m'absoudre à faire le bien autour de moi, dans la mesure du possible. Bien évidemment, j'avais eut à tuer durant ces années. J'avais moi-même mis un terme à l'existence de quelques personnes, par nécessité principalement. Mais racheter les péchés de mon ancienne incarnation me prendrait sûrement bien plus que le temps qui m'était alloué dans le monde des vivants. Alors, je me devais de devenir fort et puissant, suffisamment pour réussir à protéger le plus grand nombre des menaces qui envahissaient l'espace depuis des années maintenant.

Assis dans le sable, les yeux clos et les mains sur les cuisses, j'avais enlevé ma cape et ma tenue de voyage. Uniquement vêtu de mon caleçon noir et des bracelets à mes poignets qui me servaient à canaliser correctement mes pouvoirs, je tentais de faire le vide en moi. En me concentrant sur le bruit des vagues, les fourmillements de la faune du bord de mer et le vent chaud qui caressait doucement mon échine, je parvenais sans trop de mal à entrer dans mon monde intérieur. Semblable à un immense espace entièrement blanc dans lequel je pouvais pénétrer uniquement dans mon esprit et lorsque j'étais totalement calme, cet endroit renfermait l'essence même de ma magie, matérialisée sous la forme d'une immense flamme bleutée. Comme d'habitude, non loin de cette flamme, se trouvait une ombre informe, dégageant une aura maléfique. Alzalaam, dans une forme impure et sordide. Le Sorcier que j'hébergeais passait le plus clair de son temps près de la source même de ma magie, tentant de la corrompre pour prendre possession de mon corps par la suite. Je réussissais à le tenir à distance depuis des années, mais plus ma puissance magique augmentait, plus il parvenait à gagner du terrain sur ma conscience.

Avant qu'il ne remarque ma présence et que je doive m'engager dans une conversation dont je n'avais aucune envie, je quittais ce monde intérieur pour revenir à la réalité. Toujours assis dans le sable, je remarquais que le soleil avait fini par disparaître à l'horizon, laissant place à une nuit bien étoilée. Apaisé, je m'allongeais nonchalamment dans le sable, contemplant les mille boules de feu au-dessus de mes yeux, me rappelant les nombreux voyages que j'avais fait sur chacune d'entre elles. Mais ce répit fut de courte durée puisque, alors même que je commençais à m'endormir, je me mis à ressentir une énergie en approche. Quelqu'un venait troubler la quiétude dans laquelle je pensais m'être enfermé.
Koichi Izayama
Koichi Izayama
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/02/2020
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon malgré mon corps de Saibaman
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Acide
Techniques 3/combat : Saiba-beam
Techniques 1/combat : Giji Hakai

L'humidité des larmes [Pv. Koichi] Empty
MessageSujet: Re: L'humidité des larmes [Pv. Koichi]   L'humidité des larmes [Pv. Koichi] ClockMer 24 Mar 2021 - 16:49
...ZZZZZzzzzzZZZZ… hmm… je suis où déjà moi ? Regardant autour de moi dans l’incompréhension la plus totale, j’essayais de me souvenir du pourquoi du comment je suis entrain de dormir sur un tas de paille sur le sol comme un clébard. Hmm… c’est bon je me souviens, c’est à cause de ma journée d’hier que je suis dans état pareille… en même temps, rencontrer un sosie de Cell qui apprend le Hakai et rencontrer un saiyan qui utilise des technique classique de la Z-team le même jour, qui n’aurais pas été épuisé par une journée pareille ? Enfin bref, faut que je me sorte de là, j’ai un monde à aller découvrir moi ! Frappant donc mes joues de Saibaman, je me suis lever et j’ai foncer dans la nature… bon, j’avoue que c’est pas la meilleur des décisions de foncer vers l’inconnu, mais j’ai pas d’autres choix… et puis si ça se trouve, je vais trouver la tour de Karine au hasard et j’aurais une occasion de devenir assez fort !
Mouais, bon, faut que j’arrête de me faire des films ! Je suis dans Dragon Ball après tout, je vais pas trouver la tour de Karine comme ça, par hasard… au pire, je vais me retrouver face à un dinosaure, au mieux je vais trouver la maison d’un des protagonistes ! 

Je me suis donc mis à marcher, sans réel but et sans équipement adéquate, autant dire que si je trouve pas à manger sur le chemin je risque de mourir de faim. Mais bon, faut savoir risquer sa vie, qui ne tente rien n’a rien ! 
Donc j’ai marcher, encore, encore et encore, plus j’avance plus j’ai envie d’arrêter de bouger… j’arrive pas à savoir pourquoi des gens adore faire ça, marcher sans but… qu’est-ce qu’ils pensent les grands-parents quand ils font ça ? Si ça se trouve je suis juste trop con pour comprendre pourquoi c’est cool… mais bon pour l’instant c’est pas mon soucis premier !
Mon soucis premier actuel, c’est la nourriture, ça fait quand même une demi-journée que je marche ! Il fait presque nuit et j’ai rien avaler depuis ce matin ! Aaaaaah, si seulement je pouvais trouver quelqu'un qui serait assez aimable pour me donner à manger, ou pour discuter… mais je suis dans un désert depuis plus d’une heure, je vais trouver personne ! C’est impo-

Wait… what ? Y’a un mec dans ce désert ? Est-ce que c’est une compétence de personne qui à été isekai d'être aussi chanceux ?

Compétence passive secrète acquise

Chance du réincarné : Vous avez expérimenté plusieurs événements chanceux dès votre arrivée dans ce monde, l’univers vous sourit et votre chance est immense.



Bon, au moins, je sais maintenant que la voix d’hier c’était pas une illusion auditive lié à ma fatigue. Mais ça m’explique toujours pas ce que c’est ! Arf, si seulement il pouvait y avoir un guide lié à ça…


Notification Système


  • Vous avez demander un guide.
  • Voulez vous lire le guide ?

 -Oui-          -Non- 



D’accord, j’ai compris, ce “système” se fout de ma gueule… mais j’ai autre chose à faire là ! J’ai un inconnu à aller aborder moi ! J’ai donc foncé pour le rejoindre et une fois à proximité de cette inconnu, j’ai décidé de donner mon nom. Bien sûr, comme d’habitude des kyeh sont sorti mais tout à été traduit par la machine autour de mon cou ! Et cette fois-ci, le nom n’a pas été traduit littéralement !

“Bonjour Monsieur, je me nomme Koichi Izayama. Est-ce que vous auriez de la nourriture à partager avec moi ?”
Khae
Khae
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 19/03/2021
Nombre de messages : 15

Techniques
Techniques illimitées : Sagitta Magia / Torpor / Benetia Daeria
Techniques 3/combat : Nolite Autem Infirma / Sagitta Maxima
Techniques 1/combat : Ultimo Magia - Patri Alvioli

L'humidité des larmes [Pv. Koichi] Empty
MessageSujet: Re: L'humidité des larmes [Pv. Koichi]   L'humidité des larmes [Pv. Koichi] ClockMer 24 Mar 2021 - 20:04
Je ne mis pas bien longtemps à identifier d'où provenait la soudaine énergie que j'avais détecté. Un être des plus singuliers venait de me rejoindre sur la plage, troublant la concentration dans laquelle je m'étais muré. Un corps ne dépassant pas les un mètre, une peau verte et écailleuse et des yeux aussi rouges que ceux d'une personne en manque de quelconque substance addictive. J'avais déjà eu l'occasion de croiser des membres de cette espèce, si chère au peuple Saiyan depuis des années. Un Saibaman, créature peu puissante et qui servait de chair à canon pour la majorité des armées de cet Univers. Le petit être ne dégageait aucune énergie nocive, aussi le laissais-je approcher. Je restais tout de même sur mes gardes, afin de ne pas me laisser surprendre par un soudain revirement de situation.

- Bonjour Monsieur, je me nomme Koichi Izayama. Est-ce que vous auriez de la nourriture à partager avec moi ?

Alors là, c'était sûrement la chose la plus étrange qu'il m'ai été donné de voir depuis un moment. Et vu que je berce dans la magie et le surnaturel, vous imaginez bien qu'il est difficile de me surprendre et me prendre de court. Mais ce petit être vert venait de me parler d'une manière des plus compréhensible, aussi bien qu'il m'avait donné un nom clair et plutôt terrien. De ce que je savais sur les Saibamens, ils n'étaient rien d'autre que des créations à moitié artificielle, incapable d'émettre un avis ou même d'avoir un semblant de libre-arbitre. L'un d'entre eux s'était-il élevé contre ce système ? Avait-il acquit un mode de conscience supérieur ?

- Euh...Va peut-être falloir que tu m'en dises plus avant tout, bonhomme. Comment se fait-il qu'un Saibaman comme toi se retrouve sur Terre ? Et que tu puisses parler ? Ou même que tu te présentes par un nom terrien ?

Tout en attendant la réponse du nouvel arrivant qui avait troublé ma sérénité, mais avait également éveillé ma curiosité, je prenais conscience que j'étais en caleçon. Même si je n'étais pas pudique, il fallait reconnaître que ce n'était sûrement pas la meilleure des façons de faire bonne impression devant quelqu'un d'inconnu. Ne voulant pas perdre de temps à me rhabiller, je choisis d'utiliser un sort que j'avais dans mon panel de compétences plutôt vaste.

- Benetia Daeria.

Une capacité qui me permettait de modifier légèrement la réalité pour la masquer par des illusions sur de petites surfaces. Je m'en servais donc pour donner l'impression que mes vêtements étaient apparus par enchantement sur mon corps, alors même que je n'avais pas bougé. Ce n'était qu'une illusion, et j'étais toujours conscient d'être à moitié nu, mais ça ferait sûrement moins mauvaise presse aux yeux du fameux Koichi. En plus, si ça pouvait également lui donner un aperçu de mes pouvoirs et, pourquoi pas, l'impressionner pour qu'il me laisse tranquille, c'était bénéfique pour moi.
Koichi Izayama
Koichi Izayama
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 03/02/2020
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon malgré mon corps de Saibaman
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Acide
Techniques 3/combat : Saiba-beam
Techniques 1/combat : Giji Hakai

L'humidité des larmes [Pv. Koichi] Empty
MessageSujet: Re: L'humidité des larmes [Pv. Koichi]   L'humidité des larmes [Pv. Koichi] ClockSam 27 Mar 2021 - 12:31
Bon, après cette journée de marche intense et être arriver dans un désert, j'ai pu voir un mec seul.

Je me suis approché et je lui souhaiter le bonjour ainsi que donner mon nom, et puis, tant que j'y suis je lui ais demander de la nourriture. Je crève la dalle moi ! J'ai pas manger depuis hier ! Heureusement mon ventre gargouille pas encore, mais ça ne saurait tarder. Enfin bon ! Maintenant, le voilà que cet inconnu à l'air perdu de me voir en tant que Saibaman ! Il me demande pourquoi un Saibaman est sur terre, pourquoi je peux parler et pourquoi j'ai un nom terrien ! Même si c'est légitime de se poser ces questions, j'avoue que j'ai peur de lui avouer qui je suis et d'où je viens... et aussi surtout par rapport au fait que ce mec à l'air super bizarre vu qu'il est en caleçon et à l'air de pas s'en soucier... wait... il viens de dire un truc et ses vêtements sont apparu sur lui ? Hein ?

Je suis pas fou, y'a 5 secondes il était encore en caleçon ! Attends... mais ça veut dire qu'il à utiliser de la magie ! Donc ce que le sosie de Cell m'a dit est vrai, en plus du ki il y à de la magie ! Mais j'y pense, ça veut dire qu'il peux probablement m'exterminer en un claquement de doigt si jamais j'ai l'air suspect... fuck.

J'ai pas envie de mourir dans le désert tout seul ! J'ai pas envie de mourir tout court ! J'ai pas envie que ça m'arrive alors je vais lui donner toutes les info qu'il veut, peut-être qu'il va me laisser en vie si je lui dit tout, haha ? Me mettant alors à faire mes kyeh kyeh habituel mais à une vitesse phénoménale à cause de ma peur de mourir, le traducteur autour de mon cou s'activa automatiquement et traduisit aussi vite que j'éjectait mes bruitages.

"Je suis pas quelqu'un de ce monde en fait. Je viens d'une terre différente où ce monde est un manga très connu. En gros, je suis un lycéen, un jour en allant à l'école j'ai relu un tome de ce manga, et je me suis fait renverser par un camion. La minute d'après, je me suis réveiller au milieu de nul part dans ce monde et dans le corps d'un Saibaman. Et j'ai rencontré le sosie d'un des méchant de ce manga dès mon arriver et il m'a expliqué comment ce monde marche et m'a même donné un traducteur qui traduit mes bruit actuel à la perfection, c'est comme ça que je peux communiquer ! Me tue pas s'il te plait j'ai pas envie d'aller voir Enma et d'être envoyé en enfer parce que j'ai le corps d'une de ses créatures !"

Avec l'air essoufflé par mon débit de paroles et ma machine qui était visiblement entrain d'approcher de la surchauffe, je me suis assied, légèrement effrayé que ce magicien me bute à cause du simple fait que mon existence n'est pas normale ici. Pitié ! Faites que ma chance ne m'ait pas emmené auprès d'un psychopathe ou d'un magicien fou qui m'utiliserait comme cobaye pour ses expériences !
Contenu sponsorisé

L'humidité des larmes [Pv. Koichi] Empty
MessageSujet: Re: L'humidité des larmes [Pv. Koichi]   L'humidité des larmes [Pv. Koichi] Clock
 
L'humidité des larmes [Pv. Koichi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-