Le Deal du moment : -3%
5€ d’économie sur précommande ...
Voir le deal
164.90 €
Le Deal du moment : -44%
Grosse promo sur les baskets Nike Air Max 270
Voir le deal
84 €

Partagez
 

  [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 389
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

 [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] Empty
MessageSujet: [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]    [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] ClockDim 21 Mar 2021 - 18:25
Suicide ?


 [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] TkWn9R7





Le ciel de Eridium Blight avait la couleur d’un écran en pleine retransmission. La cendre qui tombait continuellement ne manquait pas de pénétrer dans les poumons à la moindre respiration et en dehors des quelques Porteurs de la société Hyperion en patrouille non loin des usines d’extraction minière, le site était aussi vaste et désolé que partout ailleurs sur Pandora. Une profonde crevasse s’étendait sur des centaines de milliers de kilomètres, l’eridium suitait du sol comme une blessure qui se serait irrémédiablement infecté. L’air était humide et les nuages s’étendaient paresseusement sur les falaises escarpées comme des incisives de roche sombre. Le bruit de la faune qui poursuivait ses activités était parfois perturbé par le vacarme des foreuses, les hurlements de bandits dégénérés et par un bruit de coups saccadés qui ne pouvait provenir que de l’extrémité pointue d’une hache en colère heurtant le marbre à répétition. Le tableau d’annonces érigé non loin se mit à vibrer, indiquant à travers un enregistreur ECHO qu’une mission assignée venait d’être accomplie : mais le Commando et le Défourailleur ne s’en préoccupèrent pas une seule seconde alors qu’ils continuaient de frapper vigoureusement la statue du Beau Jack qui avait été érigée là, une rancune vicieuse sur leurs visages épuisés, laissant échapper des jurons à chaque fois que la hache du Commando ou les bottes du Défourailleur s’enfonçaient à sa surface.

"Bordel de merde, on s’est encore fait avoir ! S’il croit qu’on a que ça à foutre de tomber dans ses combines à deux balles !" grogna Axton, quand bien même il était celui qui avait persuadé le reste du groupe de la bonne foi du Beau Jack lorsque celui-ci leur avait gentiment demandé de vérifier l’état de santé de sa grand-mère, la seule personne de sa famille encore en vie — égorgée par une horde de bandits avant même qu’ils ne puissent poser un pied dans sa demeure.

"J’vais t’apprendre à respecter tes ancêtres, hijo de puta !" renchérit Salvador, lui qui estimait son abuela plus que qui ce soit d’autre.

Ils concentrèrent leur frustration sur la statue de marbre encore quelques secondes, comme si leur ennemi juré pouvait en avoir quelque chose à faire, avant de se ressaisir et de valider à leur tour l’obtention de leur récompense.

"Tu parles d’une faveur, ouais..." murmura la Sirène tout en replaçant l’enregistreur ECHO sur le tableau des primes, déçue de la tournure de la mission.

Tout comme le reste du groupe, elle n’avait trouvé aucune satisfaction à recevoir une compensation si élevée en échange de ce service : tous ces crédits auraient été à destination des mercenaires du coin s’ils n’avaient pas fait le sale boulot pour commencer. Comme à chaque fois, l’infâme PDG de Hyperion avait une longueur d’avance sur les chasseurs de l’Arche et ne manquait pas une occasion de les faire courir aux quatre coins du continent histoire de bien les humilier, tandis qu’il restait bien à l’abri dans sa station spatiale à se gaver de bretzels. Mais un contrat était un contrat. S’ils voulaient se ravitailler en munitions et en équipements pour survivre dans ces terres hostiles, ils avaient intérêt à avoir leurs poches bien remplies et pour ça, ils étaient prêts à se salir les mains et un peu moins prêts à tourner en rond sous le regard hilare de leur ancien employeur.

"REGARDE-MOI QUAND J’TE REMUE LES INTESTINS !" rajouta le Sadique qui se tenait à côté d’elle, en agitant à son tour sa hache crantée vers le ciel comme si son beuglement pouvait atteindre celui à qui il était adressé.

"Faut voir le bon côté des choses : c’est son problème s’il nous paye pour qu’on puisse acheter de meilleurs flingues et qu’on lui refasse la tronche à la fin !" observa la Mechromancienne d’un air amusé alors qu’elle effectuait la maintenance de son Piègemort. "T’es pas d’accord, mon gros ?"

Le robot de destruction massive sous ses ordres émit une série de petits bips en retour, manifestant sa satisfaction avec autant d’enthousiasme qu’une machine faite de circuits imprimés et de boulons pouvait avoir.

"Ooooh, ça c’est mon Piegemort adoré !" gloussa-t-elle.

"Encore faut-il qu’on trouve un moyen de le faire descendre de son foutu piédestal..." maugréa l’ancien soldat tout en pointant la station Helios loin au-dessus de leurs têtes.

"On a déjà récupéré les données qu’il nous fallait." rappela Maya en se dirigeant lentement vers le distributeur automatique de munitions. "Plus vite on obtiendra ce que contiennent leurs serveurs d’informations, plus vite on pourra sortir Lilith de là et faire ravaler sa propre langue à cette enflure de Beau Jack."

Ce n’était qu’une question de temps avant que la clé de l’Arche ne soit complètement chargée. Mais selon les contacts de Mordecai et les recherches du docteur Tannis, ce sur quoi ils avaient mis la main ces derniers jours étaient des indices fiables concernant la position de l’Arche elle-même. Tout le monde était encore à cran, mais après avoir passé la journée à casser de la ferraille et à couvrir leurs armes de sang et de graisse, ils avaient vraiment besoin de reprendre des forces avant de se remettre au travail.

"On a qu’à retourner à Sanctuary avant que la nuit tombe." proposa-t-elle en entrant les coordonnées de la cité flottante dans la station de voyage-éclair. "Je sais pas vous, mais j’aurai bien besoin d’une douche pour virer toute cette crasse. Ugh."

"Ça, c’est bien dit !" acquiesa Gaige, de retour sur les épaules de son fidèle Piègemort.

"¡ Vámonos ! Et j'paye ma tournée ce soir !" annonça Salvador en frappant ses grosses mains l’une contre l’autre, ce qui ne manqua pas de provoquer une acclamation générale.

"Pourquoi mes doigts ne sont pas enfoncés dans les orbites de quelqu’un…". Le Psychopathe commença aussitôt à marmonner en faisant les cent pas autour du dispositif. "Pourquoi mes doigts ne sont pas enfoncés dans les orbites de quelqu’un… Pourquoi… mes doigts… ne sont pas… enfoncés… dans les orbites… de… quelqu’un…"

"Ha ha." Maya se mit à rire, un peu nerveuse. "T’inquiète pas, on t’en trouvera tout un tas demain, grand gaillard."

Le colosse avait tout le mal du monde à dissimuler son impatience, mais la Sirène était habituée à ses tentatives un peu… particulières de communiquer ce qui lui passait par la tête. Tant qu’elle restait dans les parages, la probabilité de se prendre une scie à os dans le crâne sans crier gare était fortement réduite.

"Ouais, ouais. Bon, on ferait bien de se bouger." approuva Axton à son tour, un peu plus fermement, avant de se tourner vers le seul de ses coéquipiers qui n’avait pas prononcé un seul mot depuis au moins une demi-heure. "T’en dis quoi, Zer0 ?"

Mais la seule réponse qui fut donnée à sa question fut la succession de trois mitraillettes matérialisées hors d’un inventaire, comparées les unes aux autres par des doigts agiles et une connaissance accomplie des armes à feu.

" . . . "

Le Commando resta un instant en silence, presque subjugué par l’adresse avec laquelle l’assassin inspectait, démontait et remontait les armes qu’il tenait entre ses mains, jusqu’à sélectionner celle qui lui sera la plus avantageuse pour ses futurs combats. Puis il se ressaisit hors de sa contemplation, avant de s’éclaircir la gorge.

"Hum. Soldat, ici votre commandant ! Vous avez reçu l’autorisation d’aller en permission !" lui lança-t-il en plaisantant, bien qu’incertain de la possible réaction de son partenaire. "Vous me recevez ?"

Ce dernier prit son temps pour se séparer du butin qu’il était en train de trier, avant de lui faire face. La surface impénétrable de son casque dévisagea le sourire espiègle du Commando, avant qu’il ne se décide à projeter un " && " pour signaler à son interlocuteur qu’il n’en avait pas terminé d’ordonner ses possessions.

"D’accord, d’accord. C’est, euh, c’est quand tu veux."

Le Nombre demeurait une véritable énigme, même après tout ce temps passé à se serrer les coudes et à survivre dans les situations les plus mortelles imaginables. Si le militaire n’était toujours pas certain de ce qu’il cachait derrière son masque, il savait pour sûr que Zer0 était un véritable maitre du combat, franchissant les obstacles et atteignant les sommets comme si ça ne demandait pas le moindre effort. Jamais il ne l’avait vu à bout de souffle, enchainant les coups mortels et les tirs précis, agissant partout et nulle part à la fois, se mettant à l’abri dès qu’il le fallait — ce qui était si rare que le reste des chasseurs paraissaient trop prudents et trop maladroits en comparaison. Il ne s’engageait jamais dans un passage sans avoir vérifié la présence d’ennemis, ne pénétrait jamais un territoire sans avoir fait un premier repérage à distance. Avoir un mercenaire aussi compétent avec lui plutôt que contre lui intimidait et enthousiasmait le Commando : car peu importe ce qu’il pourrait faire pour chercher à se perfectionner, l’Assassin le surpassera toujours, ce qui le faisait se sentir dominé dans tous les sens du terme. C’en était presque ridicule.

"Fais-nous signe quand t’es bon !"

Derrière sa visière, Zer0 regarda le Commando lui faire un signe de la main, un peu dépité, avant de se détourner et rejoindre les autres chasseurs de l’Arche près de la station de voyage-éclair. Ce que son camarade d’armes avait sans doute pris pour de l’indifférence était en réalité causé par un évènement relativement inattendu : alors qu’il avait pourtant vu la liste des missions se réinitialiser, une notification sur son propre enregistreur ECHO lui avait indiqué la publication d’une dernière besogne à accomplir.

Intitulé de la mission : [ ???? ]
Conditions : " Le Beau Jack a une proposition à vous faire. "
Récompense : [12 unités d’Eridium non raffiné.]


L’assassin laissa échapper un vrombissement de surprise mais aussi de consternation. La compensation était anormalement juteuse, surtout lorsque celle-ci pouvait être rentabilisée auprès des marchés noirs les plus réputés en échange d’armes toujours plus performantes et illégales. Mais dire que l’absence d’indications sur l’objectif à atteindre ainsi l’arrogance honteuse du Beau Jack provoquaient en lui un profond sentiment d’indignation était un euphémisme. S’attendait-il réellement à ce qu’un professionnel comme lui veuille remplir une requête dont les termes n’étaient pas établis à l’avance ? C’était une véritable insulte à son code, comme si la dernière mission qu’il leur avait confiée ne les avaient pas suffisamment ridiculisés comme ça. Un corps organique possédait en moyenne sept trillions de nerfs et ce salaud se débrouillait pour taper sur chacun des siens.

Mais quelque part, il ne pouvait s’empêcher de se sentir intrigué. La récompense était alléchante et leurs réserves d’eridium se faisaient rare, surtout pour renforcer les formidables pouvoirs de la Sirène. Et tandis qu’il lui était toujours raisonnable d’avoir des doutes quant aux véritables intentions du Beau Jack, résoudre l’inconnue laissée derrière cette équation incomplète était étrangement… tentant.

Zer0 n'était pas étranger à ce qui était étrange. Par le passé, il avait traversé des parties de l’univers que la plupart des gens ne connaissaient même pas, vu des choses que beaucoup d’entre eux ne pourraient même pas concevoir dans les confins de leur imagination. Toutefois, Pandora devait être parmi les endroits les plus étranges où sa profession l’avait amené. Une planète entière, asservie par une entreprise d’armement galactique assoiffée de pouvoir depuis leur station spatiale. Une Arche millénaire, vestige d’une civilisation perdue, au contenu attirant toutes les convoitises. Probablement plus d’espèces en mutation que d'espèces indigènes. Des risques à prendre et des défis à relever à chaque nouvelle opportunité donnée. Celle-ci était possiblement à sa hauteur et il n’en saurait rien tant qu’il n’aura pas ouvert l’annonce dans la boite de réception de son enregistreur.

" Voyons voir " pensa Zer0 et, poussé par une curiosité mordide, il décida finalement d’en écouter les conditions.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 370
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

 [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]    [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] ClockLun 22 Mar 2021 - 14:15
Et c’est ainsi que Mémé meurt, par la main de barbares sans cœurs uniquement attiré par le sang et la flouze, je peux enfin être en paix. Aaaaaaaah, ça fait du bien et avoir utilisé ces connards de l’arche pour tuer tous les sadiques pour réduire le coût de 80% est encore mieux. Adieu, mémé, tu resteras en enfer alors que je transcenderait la moralité elle-même. Néanmoins, je suis loin d’en avoir fini avec eux. Ils pensent sincèrement que je vais les laisser  ainsi après m’avoir tué l’Ange, ils vont bien être surpris. Je vais continuer à jouer à eux, voir jusqu’où je peux les pousser à bout et leur prouver qu’ils ne savent pas mieux que le reste des bandits qui envahissent ma planète. De plus, ces attardés ont frappé ma statue et ceci est également inacceptable !

Néanmoins, lesquels de ces anarchistes détestables devraient chuter en premier. Voyons lequel a détruit le dernier tube… revoir ces images me donnent juste plus d’inspiration de commencer torturer Lilith, mais je ne vais pas gaspiller davantage d'éridium, la clé est bientôt chargée et avec cela, Pandore connaîtra enfin la paix que Hyperion peut seul ramener ! Alors, c’est qui ? Ah oui, bien sûr, Monsieur Haiku en personne a été celui qui a donné le coup de grâce sur ma pauvre fille. Envoyons lui une petite mission privée. Je vais démontrer à quel point tu ne vaux pas mieux que le simple maraudeur bouffeur d’enfants qui parcourt l’Eridium Blight. Tu feras tout pour une récompense, même commettre le pire des péchés de façon volontaire. pour un peu de butin pas cher donné. Reste plus qu’à attendre qu’il accepte… je sais qu’il le fera.

PUTAIN, IL EN MET DU TEM…. ah, c’est bon ! Connection établie, temps de lui donner une petite leçon en backflip.

“Je te paye pour te foutre en l’air. J’ai trouvé l’endroit idéal pour toi, Lover’s Leap. Tu veux pas, d’accord… T’as qu’à appeler Hyperion Amitié Écoute Suicide, ils peuvent RIEN pour toi. Mais si tu rêves d’un gros pactole, tu sautes de cette falaise et tu deviens ma salope ET riche, réfléchis bien.”

Et c’est parti, il y fonce comme un skag en rut sans prendre un véhicule, ce con, hahaha, ils sont tellement prévisibles. “Qu'ouïs-je ? De l’éridium ? Je dois me pourfendre pour obtenir le précieux minerai que j’utilise uniquement pour donner à un vieux con derrière sa porte !”. Comme quoi, les convaincre est encore plus aisé que de tuer un bandit avec une cuillère ? Je vous promets, c’est aisé, je l’ai déjà fait. Faut seulement attendre qu’il bute tous les bandits sur le chemin aussi… le temps qu’il le fasse, voyons ce que l’Ange avait déterré sur ce connard d’assassin !
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 389
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

 [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]    [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] ClockSam 27 Mar 2021 - 12:54
Il n'était pas rare que Zer0 disparaisse sans le moindre avertissement. Personne ne pouvait déchiffrer son passé ou déterrer quoique ce soit sur lui-même, alors tout le monde cessait de s'inquiéter dès lors que son absence se prolongeait sur plusieurs heures, surtout lorsqu’il finissait toujours par revenir de ses expéditions inconnues autour de Pandora. Avec le temps, les autres chasseurs de l’Arche avaient remarqué que l’assassin commençait à leur rapporter des souvenirs de ses itinérances. Des armes à feu pour Salvador, de la ferraille pour Krieg, des pièces rares pour Gaige et son Piegemort, des magazines pour Axton, des figurines de Bunkers & Brutasses pour Lilith et Mordecai, et même la teinture que Maya utilisait pour colorer sa chevelure ; le tout déposé comme une offrande précieuse sur le pas de leurs appartements. Personne ne savait comment ni où il trouvait toutes ces choses. Et même s’ils le soupçonnaient d’avoir trouvé un moyen de se rendre sur Elpis qui n’ait pas été rentré dans leur base de données, les résidents du quartier général des Pillards Écarlates lui étaient extrêmement reconnaissants.

Ainsi, lorsque les autres membres du groupe virent leur assassin dégainer sa lame avant de prendre une direction incertaine vers le cœur de Eridium Blight, ils ne furent donc pas plus étonnés que ça. Mais en entendant l’intonation laconique de son partenaire, Axton ne put s’empêcher d’être intrigué. Ce n’était pas que Zer0 était si énigmatique, parce qu’ils commençaient à connaitre plus ou moins bien ses étranges habitudes depuis le temps : mais il ne donnait jamais d’indice sur là où il se rendait. À qui que ce soit.

" Le vent se lève / Et son souffle guide mes pas / Par-delà les falaises. "

Le Commando se retourna en lui adressant en un regard interrogateur.

"Oh, d’accord. Enfin, tout va bien ?"

Zer0 ne répondit pas verbalement, des ellipses clignotant sur la surface de son casque avant de disparaître.

"Laisse-le vivre, un peu" lui lança la Sirène, tout en posant une main sur son avant-bras, avant de se tourner vers lui. "La journée a été rude pour tout le monde, il a probablement besoin de passer un peu de temps seul. Et puis tu finis toujours par revenir, pas vrai ?"

"Mais bien sûr qu’il reviendra !" ajouta Gaige depuis la station de voyage-éclair. "Hé, Zer0, tu peux aller où ça te chante tant que tu me ramènes des tas de composants et plein de trucs qui font "boom" !"  

Sous ses lunettes de soudure, ses yeux se mirent à scintiller comme des étoiles à l’idée de semer encore plus la discorde sur le champ de bataille.

"Et puis t’as pas trop l’air de te plaindre quand il te ramène un peu de lecture, pas vrai ?"

"Non mais que— Ça va, ça va, j’ai compris" grogna le Commando, un peu embarrassé sous le regard hilare de la Mechromancienne. "Bon, si t’as le moindre problème, tu sais que tu peux toujours me joindre."

Un moment de silence s’ensuivit tandis qu’il montrait son enregistreur ECHO du doigt.

"Enfin, euh, nous joindre." reprit-t-il, un peu gêné par le " <3 " soudain de l’assassin. "On te fait confiance."

Le Nombre était amusé par les tentatives un peu maladroites de son partenaire, mais le faire se soucier davantage n’était pas dans ses plans.

" Pas d’inquiétude. "

L’instant d’après, sa présence ne fut plus qu’une image rémanente, laissée dans son sillage tandis qu’il entamait son itinérance solitaire vers Lover’s Leap.






L’assassin était revenu sur ses pas en un rien de temps grâce à la mini-carte sur l’affichage tête haute de son casque, puis avait trouvé l’échelle qui menait à sa destination quelques minutes plus tard. Sa lame, toujours dégainée, était gorgée d’un sang qui n’était pas le sien. Sa combinaison était souillée par les intestins des nabots et autres sadiques, qui avaient tenté d’interrompre son incursion dans un des campements situés le long des raffineries de magma. La cendre obstruait toujours plus la surface noire et lisse de son casque comme le grésillement statique d’un bruit blanc.

En quelques bonds, il se propulsa sur la corniche supérieure, celle qui menait à son terminus.

Un rapide coup d'œil sur son enregistreur ECHO confirme que l’emplacement des autres chasseurs de l’Arche s’est rapproché de Sanctuary. Il n'y a pas d'autres présences en vue. Plus de bandits, plus de porteurs, plus de coéquipiers, plus de renseignements à s’occuper. Juste lui, cet homme détestable et frustrant, et l’offre troublante qu’il lui faisait. Une demande qui engendrait des pensées sombres et obsessionnelles dans les profondeurs de son esprit.

Après un bref moment de considération, son doigt enclencha le mode « répondeur » de son enregistreur, afin de ne pas partager la communication qui lui avait été retransmise à ses coéquipiers.

"Je te paye pour te foutre en l’air."

La visière de Zer0 resta neutre, comme un écran qui aurait momentanément cessé de fonctionner.

"J’ai trouvé l’endroit idéal pour toi, Lover’s Leap. Tu veux pas ? D’accord… T’as qu’à appeler Hyperion Amitié Écoute Suicide, ils peuvent RIEN pour toi."

La voix du Beau Jack était plus acerbe que jamais. Chacun de ses mots dégoulinait de mépris, s’infiltrant à travers la combinaison du Nombre comme si on lui avait administré une dose de slag en plein dans les veines.

"Mais si tu rêves d’un gros pactole, tu sautes de cette falaise et tu deviens ma salope ET riche."

L’audace du PDG de Hyperion ne connaissait décidément aucune limite. Se contenter de les humilier par le biais de communications intempestives à chaque étape de leur progression ne lui suffisait apparemment pas : il lui fallait verser plus encore dans la perversion en encourageant directement l’un de ses adversaires à se donner la mort tout en sachant que ce dernier serait aussitôt réanimé dans un nouveau corps, sa mémoire indemne au contraire de son compte en banque.

"Réfléchis bien."

En toute honnêteté, Zer0 s'était attendu à moitié à ce que toute ceci ne soit qu’une embuscade. Proposer de telles modalités pour une récompense aussi généreuse était une affaire aussi tentante que douteuse, après tout. Cela valait le coup d'œil, tout de même. Autant d’Eridium non raffiné serait idéal comme monnaie d’échange pour améliorer son inventaire, ce qui lui permettrait de vaincre des menaces encore plus grandes et de prolonger ses excursions vers des régions encore plus éloignées. Sans compter les informations qu’il pourrait tirer auprès de Patricia Tannis, qui en savait probablement plus sur les propriétés de ce minerai légendaire qu’elle n’en savait sur elle-même.

Une centaine de mètres seulement le séparait du point de rendez-vous. Il détestait avoir à l’admettre, mais l’un des lacunes du code de conduite de sa profession impliquait de devoir obéir à n’importe quelle condition d’une mission une fois celle-ci activée, sans poser de questions ni revenir sur son engagement. Un contrat était un contrat. Et il avait besoin de cet éridium.

Mais il avait également besoin de confirmer une dernière chose.

Son doigt activa à nouveau une des touches de son enregistreur ECHO ; cette fois pour transmettre un message à l’intention de son commanditaire du moment.

" La certitude / Que ta parole sera tenue / Sera nécessaire. "

Puis, un moment de contemplation.

" La mise sera doublée. Sinon rien. "

S’il devait répondre par la positive en risquant sa vie, alors autant s’assurer d’en tirer quelque chose en retour.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 370
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

 [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]    [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] ClockMer 31 Mar 2021 - 17:02
Que c'est gratifiant de voir ce bon toutou se rendre poliment à Lover's Peak pour faire son dernier plongeon... enfin, jusqu'à qu'il revienne à la vie grâce aux Stations New-U. Je veux le tuer de mes deux mains après tout, ceci n'est seulement qu'un échantillon de ma revanche parmi tant d'autres. Un avant-goût, si vous préférez. Bordel, ça va être tellement satisfaisant de le voir tomber comme un dératé jusqu'à atterrir dans la lave en fusion ! Oh, oui, ça va être tellement cathartique. Pour les idiots dans le fond, milieu et devant, ça veut dire que la vengeance va être aussi douce qu'une smoothie à la framboise. Ooooh, je le vois déjà faire un flip, ça serait génial ça, faudrait que je lui ordonne de le faire, tiens ! Tu sais quoi, on va le faire tout de s...

Et c’est à ce moment-là que cette enfoiré me contacte pour prouver que je suis sincère concernant ma proposition. Non, mais, je vous le jure.

“Contrairement à vous, bandits et tueurs d'enfants, j'ai une chose qui s'appelle l'éthique ! J'ai tenu ma promesse que vous allez regretter d'avoir tué ma chère fille, je pense que les résultats jusqu'à présent prouvent que je tiens toujours parole. Tu sautes et tu deviens riche. Tu appelles et tu n'auras rien qu'une victoire sans goût et sans mérite. Et puis, soyons honnêtes entre nous, c'est l'appel du loot qui vous motive, les chasseurs de l'Arche ! Alors, saute et fait un putain de fl...”


Et là, il me coupe directement la parole pour tenter de me forcer à cracher davantage de thunes pour faire le bond. Oooooh, il veut jouer à ce jeu ! Il va le regretter amèrement, cette raclure, cette insulte à la civilisation, ce rejet à la décence, À CE FILS DE PUTE QUI A BUTÉ MA FILLE !

"Wow, wow, wow, tu veux vraiment le double ? Très bien, tu veux miser sur la table, permets moi de la doubler. Tu sais, Zer0, c'est bien beau tous ce mystère que tu t'es créé autour de toi avec cette armure, ce katana et ta manière de faire des haïkus foireux. Tu penses que l'Ange était ma seule source d'informations sur vous ? Non, non, non. À ton avis, qui lui a donné les outils pour le faire ? Qui a programmé le BNK-3R qui vous a fait cracher tellement de sang et d'injures ? C'est moi ! Tu sais quoi ? Je vais te dire un petit secret : je sais où tu t'es procuré cette armure... attends, je pense que le nom de la compagnie commence par un M et finit par N et fait un total de sept lettres ? Je n'ai qu'à les pirater pour trouver la liste de leurs acheteurs et de trouver ta véritable identité. Et crois moi, si tu ne sautes pas de cette putain de falaise, je le dévoilerai au monde entier, que ce soit les connards écarlates, les milliers de camps de bandits sur Pandore et tous les associés qui ont perdu un camarade dans un assassinat politique. Ça serait con de perdre tout ce mystère d'un coup d'un seul, car tu as refusé de faire un saut de l'ange ?"

Je suis amer ? Je suis salé ? Surtout, je vous emmerde ! Je veux le voir faire ce saut et il le fera ! Oh, avant que j’oublie le plus important dans cette affaire en dehors de ma vengeance sur ce ninja de seconde zone.

“Et si tu veux le double, tu me fais un flip durant ta chute, compris ?!”


On va filmer ça et le jouer en boucle ! Ooooh, ça va être tellement drôle. Et s’il appelle le service "Hyperion Amitié Écoute Suicide" ? Je lui envoie un constructeur Super Brutal à la gueule ! Quoi de mieux pour empêcher un suicide qu’un meurtre de sang froid ? Enfin, plutôt, de circuits électroniques high-tech, mais vous comprenez ce que je veux dire.
Contenu sponsorisé

 [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]    [Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+] Clock
 
[Flashback] Hyperion Amitié Ecoute Suicide [PV][18+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-