Partagez
 

 Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7851
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockMer 17 Mar 2021 - 14:35

[Je considère que ce rp se déroule après l'event d'Auros. En gros, ce rp se déroule dans le futur, mais est fait en flashback pour que les participants puissent prendre leur temps, sans que ce soit du fast rp ! Amusons-nous ! Razz]

Enfin, le grand jour était arrivé... Kaito était bien prêt pour ce jour si spécial, attendant désormais ses plus proches amis. Son propre mariage ! Rien que d'y penser, il se sentait légèrement rougir. Il fallait dire que l'amour était bien la seule chose qui pouvait lui donner le trac... Mais au moins, il avait tous ses camarades avec lui ! D'ailleurs, il se demandait bien qui avait invité Leixy, de son côté... Pour ce jour qui venait tout juste après un entraînement avec Zannin, il allait pouvoir se préparer avec son disciple. C'était au moins ça ! "Zannin ? Tu as ce qu'il faut dans ta chambre ! Je compte sur toi, mon témoin !" Eh oui ! Son élève allait être son témoin... D'ailleurs, il avait également hâte de revoir Boneco ! Il était invité, après-tout. Tout comme Celerya et Trunks, en espérant qu'ils viennent également... Pour l'instant, il devait surtout se préparer convenablement... La tenue de Kaïô-Shin était peut-être de trop ? Devait-il prendre une autre tenue ? Oui... Autant prendre un bon vieux 31.

"On se rejoint devant le temple dans une heure !"

Se quittant enfin après un bon entraînement, une petite douche s'imposait. Hors de question de se montrer à Leixy comme un sauvage... Manquerait plus qu'il ait la barbe, les ongles noirs, et les cheveux gras ! Un comble ! Une hérésie ! Bon, sans excès, il prenait soin de lui. Et une bonne douche dans sa chambre plus tard, un petit coup de magie après, il était tout fringant tout prêt. Avec son bon vieux costard, il était prêt pour le grand jour ! *Kaito, on se rejoint devant l'effigie de Chronoa.* *D'accord, Poiko. J'ai hâte de te voir jouer au prêtre !* La télépathie était très utile... Et quoi de mieux qu'un Dieu pour sceller les vœux de mariages ? Il était même bon de noter que le Shan ne pouvait s'empêcher de sourire comme un abruti. Ah... Pour une fois qu'il arrivait quelque chose de bien à Conton-City ! Plutôt que la guerre, les combats et le sang, ainsi que les missions dangereuses, ils allaient pouvoir festoyer !
Kaito en COSTARD:
Une heure après, il rejoignait le devant de son temple, y retrouvant probablement Zannin. "Bon... Aller... Cava, j'ai pas l'air trop idiot là-dedans ?..." Sûrement que son élève devait se demander la même chose pour lui... "Eh... Bon... Allons-y !" Un peu de tract, un peu de sueur, un peu tendus ! Mais il allait le faire ! D'ailleurs, il attendait également son fils. "Bon, Hell, pas de folie avec la nourriture ! D'ailleurs, tu vas enfin pouvoir revoir ta mère !" Autant son "pas de folie" s'adressait envers le buffet, autant il parlait également à Zannin, par un léger regard complice. Il connaissait assez bien ses deux gaillards pour savoir que comme lui, ils étaient des ventres sur pattes. Main gauche et droite sur les épaules de ses deux partenaires, le trio disparaissait dans un kaikai, rejoignant ainsi le sanctuaire crée pour Chronoa. Son mariage se ferait aux yeux de son ancienne maîtresse, et celle qu'il considérait comme une mère...

"Cela à beau faire des années, je ne m'y fais vraiment pas... J'aurais aimé que Chronoa soit avec nous pour ce jour."

Voilà d'ailleurs que Poiko arrivait ! "On arrive en même temps ? Bien." "Où sont les autres ?" "Ils arriveront bientôt. Pour Trunks, j'en suis moins sûr." Trunks, Bardock, Celerya, Tekateki, Zannin, Boneco et Hellzetsu. La liste de ses proches invités était longue... Tout comme les habitants de la cité qui viennent pour assister au mariage. En réalité, cela ressemblait plus à un évènement historique, qu'à un simple mariage. Comme si une page se tournait sur l'âge des violences, laissant enfin place à un nouvel âge de paix et de prospérité... Voilà le début d'une nouvelle ère, autant que le début de son histoire d'amour. Il espérait que tout se passe bien, pour le meilleur comme pour le pire, car à l'avenir, il allait devoir tenir le temps en sécurité sans jamais renoncer. "Hum... On fais quoi ?" "Je te laisse rejoindre ta loge avec ton témoin, histoire de te préparer." D'un mouvement de tête, il invitait donc son disciple à le suivre, rejoignant sa loge en attendant son heure.

"Je stresse, Zannin... Prenons un petit verre !" Et on commence à se détendre doucement !


Dernière édition par Kaito Shan le Sam 30 Sep 2023 - 2:01, édité 2 fois
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockDim 21 Mar 2021 - 1:42
Nouvel entraînement, nouvelle baston avec le Shan.
Zannin esquivait comme il pouvait, c’est-à-dire mal, faisant le pari de négliger la défense pour plus d’agressivité. Comme d’habitude, contre le Shan, il n’en menait pas large, non sans garder sa hargne si caractéristique. Après une chute mal réceptionnée, le Héra éclata son visage contre le sol, s’en relevant avant de remettre son nez en place, duquel s’échappait un filet mauve. Fin de l’exercice. Et alors que le Tisseur s’apprêtait à rejoindre ses quartiers, son mentor lui rappela quelque chose qu’il avait totalement zappé. Le Kaioshin du Temps allait se marier, et il voulait faire de son dernier disciple son "témoin". La première chose que cela évoqua à l’esprit de l’ancien pirate, c’était qu’il voulait simplement que le colosse assiste à un meurtre… Et à sa grande surprise, c’était pas du tout ça !


« Euh… Ouais ouais. J’arrive. »

Lui répondit le géant avant de se diriger vers ses quartiers, ne comprenant toujours pas ce que l’on attendait de lui, ne posant pas de questions néanmoins, au risque de passer pour un glandu. C’était à des sortes de mondanités qu’il avait été convié, et pour une fois, pas en tant que garde du corps. Du moins, pas principalement en tant que garde du corps. Un mariage, qu’il avait dit. Ca se faisait un peu sur Héra, mais c’était rare, souvent arrangé, et jamais Zannin n’y avait assisté durant son temps passé sur cette planète désertique. Le concept même de la chose lui échappait complètement. *Quelle perte de temps… A quoi bon s’emmerder avec ça pour culbuter sa gonzesse ?* pensait-il devant sa glace, se débarbouillant le visage pour faire partir le sang sur sa tronche. Une douche rapide avant d’enfiler son nouveau costume et il était paré. Plus qu’à plaquer ses cheveux en arrière, les regrouper en queue de cheval, mettre sa boucle d’oreille fétiche, et le voici présentable.

*Plus vite on y sera, plus vite on en sortira*

Quittant sa chambre, le colosse sapé comme jamais sorti de la demeure des Shan pour rejoindre Kaito , lui aussi en costard en face d’un temple, sensiblement celui dans lequel la cérémonie se tiendrait. A la demande de ce dernier, Zannin répondit simplement :
« Tu fais moins… Musclé. » en grattant sa barbiche naissante. Ils rencontrèrent bien vite le dernier fils des Shan, à qui Kaito intima de faire attention à ses consommations au buffet, tout en dirigeant son regard vers son apprenti, qui se tenait droit, mains dans le dos. Il détourna naturellement son regard, ennuyé. Déjà qu’il sentait qu’il allait se faire chier, alors si en plus il devait se retenir pour la seule chose intéressante, ça se présentait comme une bien longue journée. En revanche, la venue de tous les proches du Kaioshin indiquait que des monstres de puissance allaient se pointer, comme le fameux "Hell", et ça, c’était toujours ça de pris.

Un autre bonhomme bleu se présenta alors, avec qui le demi-Saiyan organisait les festivités. Il invita ce dernier à rejoindre la loge pour se préparer, avec qui Zannin se devait apparemment de le tenir compagnie en qualité de témoin. Ils se posèrent alors simplement, le Shan offrant à boire à son géant de disciple, qui se tourna vers les boissons. Une bouteille fut ouverte pour le Shan, suite à quoi le Héra lui offrit une flute dans laquelle il lui servit son mousseux. Du champagne de premier choix. Le Tisseur reconnaîtrait l’odeur entre mille, vu sa présence très importante durant les évènements de la pègre galactique. Tous les gars pleins aux as semblaient adorer ça. Mais l’ex-mercenaire, lui préféra se chercher sa propre bouteille de whiskey. Il plaça la bouteille au-dessus de sa tête, qu’il ouvrit d’une pichenette sur le cul de la bouteille, fendant ce dernier alors que son liquide retomba dans la gueule béante de la bête turquoise. Une façon originale de boire qui l’amusait, apprise durant ses années à écumer l’espace avec son équipage. Passant l’alcool d’une joue à l’autre pour en apprécier l’arôme au maximum, il avala le tout avant de souffler longuement du nez, yeux fermés.


« Kaito Shan rongé par l’anxiété… Je chérirais ce souvenir. »

Affirma-t-il d’une voix un poil moqueuse, rictus au visage. C’était la première fois qu’il voyait son maître dans cet état. Il se gratta la nuque un instant avant de se hasarder à une question, histoire de briser le silence. « Tu m’as pas vraiment parlé de ta femelle, y me semble… Vous vous êtes rencontrés comment ? » Il pointa son index vers un petit four, qui fusa vers sa main, attaché à un Psycho Thread qui s’évanouira avant d’être dévoré par le Héra, commençant le banquet avant même le début réel des festivités.
PNJ Claire
PNJ
Autre / Ne pas divulguer Age : 28
Date d'inscription : 04/09/2020
Nombre de messages : 66

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockJeu 3 Juin 2021 - 21:54


Mephisto n’attendait pas si patiemment son invité. Il faisait les cent pas dans sa somptueuse demeure au cœur du Monde des Démons. Ce grand gaillard était connu pour bien des services rendus à la communauté, et en ce jour particulier il avait été engagé pour gérer certaines choses dans le mariage de son amie Leixy.

*L’heure tourne… et je vais commencer à bouillir de rage s’il ne se pointe pas dans la seconde !* pensait-il, les mains jointes dans son dos d’un air furieux.

Deux coupes d’un liquide rougeoyant étaient déposées sur son bureau réservé aux affaires. L’intégralité de l’intérieur de sa maison était éclairée uniquement par des bougies de différentes formes et grandeur… romantique dans l’âme qu’il était !

Heureusement, l’homme qu’il attendait apparu dans un nuage de fumée noirâtre peu de temps après qu’il ne commence à fulminer. Soulager tout d’un coup d’un poids, Mephisto gonfla le torse et annonça :

Enfin ! Tu as pris tout ton temps ! Je suis pressé, figure-toi, et je déteste être en retard. Tu le sais pourtant ! On bosse ensemble depuis des siècles !” Rageait le géant carmin en agitant ses mains d’un air agacé.

Allons, allons, Mephisto… ta colère va redescendre en voyant la merveille que j’ai dégoté. Dans les tons qu’elle voulait.” Répondit d’un air fallacieux son hôte humanoïde.

Spoiler:

Rouge, blanc et bleu.” dit-il en se saisissant de la coupette qui l’attendait sur le bureau de son patron pour trinquer. “Tu sais que j’ai un goût irréprochable.

Son interlocuteur poussa un soupir et sembla se détendre. Il s’empara à son tour du récipient qui l’attendait et le leva en l’air.

Bien sûr. Majoritairement rouge, je l’espère.” Ajoutait-il avant de porter le verre à ses lèvres.

Le suspens ne dura pas bien longtemps : son partenaire déposa son verre et, écartant sa veste de l’intérieur du revers de sa main gauche, fit apparaître un magnifique bouquet de fleurs sombre et ravissant à la fois. Les tiges étaient toutes noires et l’ensemble était constitué de belle-de-nuit, la plante préférée de Leixy. Les fleurs en elles-même étaient donc déclinées en un ingénieux et harmonieux mélange de rouge, en majorité, puis de blanc et enfin de bleu.

Le maître des lieux éclata d’un rire machiavélique à la vue de cette réussite totale. Il leva ses deux bras en l’air et ria à gorge déployé en s’écriant :

Nous sommes les génies de la composition florale !

Mephisto s’était déjà occupé de décorer le temple où se mariait sa chère amie avec d’élégants agencements de fleurs diverses. Mais, maintenant il avait en sa possession la cerise sur le gâteau : le bouquet de la mariée !








De son côté, Leixy était perdue dans ses pensées. Son père adoptif, qu’elle avait rencontré durant sa longue vie dans le Monde des Démons, avait insisté pour l’aider à organiser l’ensemble de son mariage. Il était particulièrement friand de ce genre d’évènement, et cela lui faisait plaisir de pouvoir le retrouver en de telles conditions, à l’instar de tous ses fidèles et bons amis. Cependant et, bizarrement, la guerrière ne pouvait pas s’empêcher de se monter la tête.

Spoiler:

*Je me demande comment ça va être… ma vie une fois que je vais être mariée avec… le Dieu du Temps. C’est vraiment singulier qu’il ai choisi une pécheresse repentie. Son amour est sincère, mais je me demande si ses proches ne vont pas mal me juger… Je suis enfin heureuse, épanouie et à ma place aux côtés Séhiel et de Kaito. Il ne manquerait plus que quelqu’un vienne tout briser…*

C’était assez commun de s’inquiéter du fait que les choses puissent mal se passer à son mariage, mais dans ce cas précis c’était des angoisses au-delà des banalités. Ce n’est pas comme si Kaito la lâcherait… après tout, son coeur lui était resté fidèle, peu importe le temps qui s’était écoulé de son côté. Une pure folie que de tenter de s’imaginer les décennies que le divin maître du temps avait affrontées pour le bien de l’univers. Leixy ne se sentait pas digne, d’ailleurs, quelque part, de fouler ce temple sacré aux côtés d’un Dieu. Aussi puissante et impressionnante soit-elle sur un champ de bataille, peu importe ses qualités de guerrière, l’ange avait eu une vie de mortelle tumultueuse qui n’avait rien d’exceptionnel, pas comme lui. Cette constatation lui minait le moral, mais comme souvent celle-ci n’en montrait rien.

...Bon, chérie. Tu me fais quoi, là ?”

Spoiler:

Ce dernier était tellement excité que, lorsqu’il s’asseyait quelques secondes, c’en était inquiétant. Entendre son père lui dire cela la tira instantanément de ses pensées.

Tu me tires pas une tronche comme ça le jour de ton mariage hein ! Non mais Leixy, tu vas avoir une cérémonie IN-CROA-IY-A-BLE. En plus tu vas te marier avec un DIEU. UN DIEU.” S’exclamait-il en levant ses pinces en l’air d’un air glorieux. “Bon bon bon bon ! Moi je sais ce qu’il faut à mon petit bébé pour aller mieux ! Allez, va enfiler ta robe, papa s’occupe de tout !

La jeune mariée retrouva le sourire en entendant son paternel. Il était toujours plein de vie, un véritable rayon de soleil pour ceux qui l’entourent sans aucun doute. Cette dernière s'exécuta, se dirigeant vers sa chambre pour se changer. Personne ne l’attendait pour l’aider à se changer, la jeune femme avait préparé des sorts pour l’assister dans cette tâche. Elle préférait faire la surprise de sa tenue à l’ensemble de ses convives.

Pendant ce temps, son père, répondant au prénom de "Him" était au téléphone.

Ouiiiiii. C’est moi. Him. Haaaaaaaa SU-PER ! Tu es déjààààà sur placeeee ! Tu m’envoies ravi mon loulouuuu ! Bon on arrive bientôt hein, mais votre scène est prête alors faites comme chez-OOOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHWWWWWWW !

Spoiler:

Leixy venait de sortir de sa chambre et son père pu retenir son cri mélangeant ravissement et ébahissement. L’ange se mit à rire doucement. La réaction de son paternel lui faisait très plaisir, lui qui s’exprimait toujours vivement de la sorte.

D-Désolé c’est ma petiiiiite Leixy ! MA-GNI-FI-K MA CHÉRIE ! hanlala ! bon bon bon, à tout à l’heure hein je raccroche làààà !” il posa le combiné et fit le tour, sur la pointe des pieds et tout excité de sa fille. “Les princesses peuvent se rhabiller là, c’est moi qui te le dit mon bébéééé ! Raaah viens par-là toiii !

Il ouvrit grand ses bras et l’enlaça. Him était infiniment petit à côté d’elle, alors sa joue était collée contre le ventre de son enfant. Cette dernière lui rendit son accolade chaleureuse. Heureusement que son père était là pour la soutenir, peu importe les tournures qu’avait pris sa vie. Même lorsqu’elle fréquentait Légion et que son papa y était fermement opposé, il était quand même là pour elle. C’était une personne formidable. D’ailleurs, l’ensemble de ses amis qui allaient être présents aujourd’hui pour ses noces avaient été des ennemis de Légion pour avoir manipulé et endoctriné leur amie commune. La situation était tellement désespérée à l’époque qu’ils n’auraient jamais cru un jour que Leixy puisse se libérer de ce monstre. Les temps heureux de ce présent étaient donc des moments d’une splendeur inattendue !

Au temple, l’un des vieux potes de la mariée gérait le placement des choses et des gens. Ce dernier accueillit le groupe préféré de Leixy sous le regard émerveillé des convives déjà présents.

"Regardez ! C’est E.T.C !!!

Un “ooOOOOOoooooOoooh !” en cœur raisonna dans le hall d’entrée du temple.

Spoiler:

Meuhahaha ! on va donner un show cataclysmique ce soir !” répondit la star du rock aux invités, fidèle à lui-même.

Le célèbre groupe fut escorté pour s’installer à l’endroit réservé à cet effet. De son côté, le maître d’hôtel, au détours d’une discussion, brailla gaiement :

Spoiler:

Ah çaaaaa ! ça va squancher sévère ce soir ! J’ai hâte de squancher dans les recoins du temple, dans la cave et dans le cellier, et aussi sous la table et carrément sur scène si je le peux !

De son côté, la mariée était arrivée au temple, mais cachée par un sort magique qui la rendait invisible au regard des autres. Seul son père qui lui tenait la main était bien visible. Ce dernier la conduisit dans un lieu sûr et à l’écart des invités pour l’instant. Son mari Séhiel gardait l’endroit et sa femme des regards indiscrets avant le début de la cérémonie.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 902
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : Clonage | Mouvements Instinctifs | Full Counter
Techniques 3/combat : Déplacement Instantané | Fission Spirituelle
Techniques 1/combat : One Inch Punch

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockMar 15 Juin 2021 - 23:55
L'affrontement semblait avoir duré une éternité, comble pour un ancien patrouilleur temporel, mais le dernier de mes adversaires venait de rendre son dernier souffle. A mon tour alors, je poussais un long soupir, m'avachissant lourdement contre l'un des rochers qui s'était encastré sur le champ de bataille. Le combat n'avait malheureusement pas épargné la planète, mais les tyrans qui s'apprêtaient à asservir ses différents peuples n'étaient plus. Aussi, d'un geste de la main, je dispersais l'amalgame énergétique que j'avais ponctionné à mes adversaires tout au long du combat, les distribuant à la surface du globe à quiconque pouvait encore être sauvé. Alors que je m'apprêtais à piquer un somme au beau milieu des corps gisants autour de moi, un frisson me tira soudainement de ma torpeur. Bondissant sur la roche, prêt à accueillir un énième ennemi malgré la fatigue, je fus rapidement rassuré quant à la nature de cet invité surprise. L'être bleu vêtu d'une tenue caractéristique de son rang s'adressa à moi avec un sourire compatissant, comme il était doux et bienveillant.

"Ca n'a pas été facile de te trouver tu sais, tu as appris à bien te cacher de tes amis maîtres du temps dirait-on."

Poiko, l'héritier de Kaito Shan en personne, était venu à ma rencontre. Apparu comme à son habitude à travers une téléportation propre aux Kaioshins, les raisons de cette rencontre m'étonnaient tout de même.

"Tu sais bien que mes objectifs s'opposent quelque peu aux vôtres, je suis bien obligé de faire profil bas. Dis-moi plutôt ce que tu viens faire ici, je croyais avoir été clair quant au fait que je n'aiderais plus la patrouille temporel."

L'apprenti bleuâtre ricana doucement, avant de me tendre la main.

"Rien de tout ça mon ami, c'est Kaito Shan qui t'invite en toute sympathie, il aimerait que tu sois là pour assister au plus beau jour de sa longue existence."

Etonné par une telle demande, surtout dans un moment pareil, je pris un instant pour réfléchir à la proposition avant de prendre ma décision. Aussi, j'attrapais la main du Shinjin, lui adressant un regard approbateur sans pour autant mot dire. En réponse, il m'adressa un sourire, avant de claquer des doigts pour nettoyer ma peau et remplacer mes vêtements par un costume flambant neuf.

"Faisons tout de même en sorte que tu sois présentable."

Sur ces mots, nous disparûmes de l'astre vénérable pour rejoindre le lieu du mariage. Cela faisait un bien long moment que je n'avais pas remis les pieds à Conton-City. Inévitablement, des souvenirs de mon temps passé au coeur de la cité du temps ressurgissaient et s'entremêlaient, certains agréables comme d'autres plus difficiles. Beaucoup de mes amis patrouilleurs avaient certainement été conviés à cet événement qui célébrait l'amour du dieu du temps en personne, une invitation que je n'aurais pas su refuser malgré mes préoccupations actuelles. Une petite pause dans cette croisade interminable que je menais seul n'étais finalement pas de refus, et je devais bien ça à Horenso.

En un rien de temps, nous arrivâmes au coeur de la cité du temps, au sein même du sanctuaire à l'effigie de la mère de la dimension, la défunte Chronoa. D'abord hésitant, j'emboitais finalement le pas au dieu bleu pour saluer d'un signe de la main les quelques visages familiers que je reconnaissais, en particulier mon ancien maître. A ses côtés se tenait un colosse que je ne reconnais guère, certainement une nouvelle recrue, qui m'inspirait par sa carrure comme son aura une brutalité inégalée.

"Je vois que tu es toujours aussi bien entouré Horenso, je n'ai pas de soucis à me faire concernant la sécurité des lignes temporelles dirait-on."

Ou plutôt avais-je du soucis à me faire, puisque les circonstances m'amèneraient peut-être à me mesurer à cette montagne de muscles.

"Mes félicitations pour ce jour, j'imagine que tu as dû attendre longtemps cette occasion, après tout ce que tu as traversé ces dernières années."

Si j'échangeais en mimant un air de légèreté avec le maître des lieux, je ne pouvais m'empêcher d'éprouver un certain malaise à me retrouver face à ces gens. Les souvenirs qui me rattachaient à ce lieu me hantaient presque aujourd'hui, d'autant plus que j'avais dévié de leur voie. Autour de nous, de nombreux énergumènes faisaient tour à tour leur apparition, s'installant sur les lieux afin de préparer l'événement comme il se devait. Alors, un vision terrifiante s'offrit à moi, une illusion symbolique du malaise qui pesait malgré moi sur mon coeur et lié à ce lieu, puisque je cru apercevoir la silhouette de Scalio parmi les invités. Un simple battement de sourcil suffit à faire disparaître l'image de mon regretté camarade, avant que je ne déglutisse difficilement pour accorder de nouveau mon attention à mes interlocuteurs.
Kyurô
Kyurô
Saiyan
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 979
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2540

Techniques
Techniques illimitées : Pure Heartfire / Volonté / Shirohaka
Techniques 3/combat : Super Shirohaka / Accélération neuronale
Techniques 1/combat : Second sign of Ragnarök : Chaos Asura

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockMer 23 Juin 2021 - 20:46
Haaaaa... aujourd'hui est un jour merveilleux ! Pas que pour moi, mais aussi pour mes parents ! En sois, c'est un beau jour pour toute la famille ! Après si longtemps et toute cette formation qui aura durer assez longtemps, j'était enfin libre pour un petit moment pour assister au mariage de mes parents ! Non seulement j'allais voir mon père en costard, mais en plus j'allais pouvoir faire connaissance avec les amis de ma mère et sa famille. Mais encore plus important, après une existence de plus de 60 années cumulé dû à des circonstances lié aux voyages dans le temps forcé pour me protéger et mon petit séjour traumatique de plusieurs années dans le paradis à mes 16 ans, voilà qu'après tant de temps passé, j'allais enfin revoir ma mère... peut-être que mon père était stressé à l'idée de se marier à maman, mais aussi j'était stressé de voir maman... surtout que ce n'est pas vraiment celle qui m'a mise au monde, mais ça reste ma maman !

Vu qu'aujourd'hui est un grand jour, je me suis levé puis lavé très tôt pour me préparer comme il faut ! Je me dois d'être présentable et faire honneur à mes parents ! Mais avant de partir à la cérémonie, il faut tout vérifier une dernière fois ! Costard cravate ? C'est bon !... bonne odeur ? Reniflant alors mes aisselles et le reste de ma tenue, j'ai pu sentir à plein nez le parfum que je m'était mis ! Donc c'est bon ! Bien coiffé ? Inutile de vérifier, j'ai lavé mes cheveux pour qu'il sois bien propre et non gras malgré le doute qu'on pourrait avoir au niveau de la quantité de gel présent dans les cheveux saiyan ! Donc tout est bon !
Fonçant alors au temple sans pour autant trop forcer pour éviter la transpiration, j'ai fini par arriver après quelques minutes au temple. Voilà désormais que mon père arrive, suivit un peu plus tard par un... géant bleu roux ? Surement un de ses disciple... enfin bref ! Mon père s'inquiétant de mon comportement s'est donc mis en tête de me prévenir de pas faire de folie avec la nourriture qui allait être mis à porter de tout le monde, tout en rappelant que j'allais revoir maman.

"Je sais pour la nourriture et pour maman... dans tout les cas, le stress m'empêche de manger... tellement d'inconnu que je vais rencontrer... et maman que je revois depuis tout ce temps..."

Puis d'un coup, mon père nous téléporta tout les trois dans le temple sacré réservé à Dame Chronoa ou se passera le mariage. Pendant que mon maître Poiko discute avec mon père et l'invite à rejoindre sa loge avec le géant bleu, moi, je me retrouve à rester très proche de mon maître. Je n'était absolument pas rassurer par tout les inconnu que j'allais rencontrer et je préférais rester avec quelqu'un de familier... et voilà qu'avant que mon père parte pour sa loge, un ancien collègue viens rendre visite. Souriant alors, je le saluait d'un simple mouvement de bras timide après qu'il ait terminer de parler. Juste un salut était possible dans mon cas, l'ambiance de la salle avec tout de suite commencer à me peser dessus et c'était visible sur mon visage. J'avais le même visage d'un enfant, anxieux de rencontrer les amis de la famille et la partie de la famille qu'il n'a jamais vu... autant dire que j'était TRÈS stressé, nerveux, etc...
Impossible pour moi de parler sans me mettre à bégayer, alors autant me taire pour éviter le ridicule... pour le moment.

Ceci-dit, même si j'était stressé de parler à des gens, même d'ancien collègue patrouilleur, je me sentait tout de même capable de parler avec mon maître. Après tout, j'avais tellement passé de temps avec lui que je n'avais pas cette peur de parler en lui parlant.

"Maître Poiko... j'aimerais savoir, est-ce que vous aussi vous stressez ? Et d'ailleurs, le chat bizarre à parler de 'Squancher'... ça veut dire quoi ?"
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7851
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockJeu 24 Juin 2021 - 14:13
Zannin était prêt, et Hellzetsu aussi ! Tout le monde portait son petit costard, histoire d'être présentable ! Oui, même les Dieux portaient cet habit, lorsqu'il faisait une telle fête "mortel". Après-tout, le mariage était inconnu de base pour eux, qui n'étaient même pas porteurs d'organe reproducteur, et donc de sexe défini. Le mariage n'existait pas. Et en cette occasion, comme Kaito était bien l'un des seuls Dieux que l'on pouvait réellement qualifier d'homme, il avait voulu faire ce mariage comme ceux de son espèce. La moitié de mortel en lui frémissait d'impatience ! Pas de panique, il n'était pas coupé en deux, hein ! Il était juste... Heureux, de pouvoir retrouver la femme qu'il aime, et clarifier les choses pour de bon. Ce mariage... C'était l'occasion de tout recommencer, pour aller dans le meilleur des mondes. Leixy allait être son épouse, et il avait dû attendre ça durant des millénaires au moins. Dire que ce jour de bonheur allait enfin arriver... Un rêve éveillé, qu'il n'aurait jamais plus espéré, voilà de ça quelques années.

C'est auprès de Poiko que le Dieu du Temps se retrouvait. Les choses étaient vraiment agréables, et les invités arrivaient doucement. D'ailleurs, il pouvait voir un grand nombre de démons ! Et pour une fois, ce n'était pas en ennemi qu'ils étaient venu à la cité du temps. Une démonstration de ce que pourrait être la paix qu'il espérait, et dont il rêvait tant. Par ailleurs, des Anges arrivaient aussi. Les pauvres employés du QG devaient en avoir, du monde à faire venir ! Mais... Peut-être était-ce là l'ouverture d'un avenir meilleur, ou les démons et les anges seraient capables de coexister, sans forcément chercher à s'éliminer ? C'est ce qu'il aimerait, en tout cas. Maintenant que Poiko lui avait dit de rejoindre sa loge, il s'y était dirigé avec Zannin ! Avec une petite coupe en main, et son disciple qui... Buvait à sa façon. (Oui, faut le dire, il buvait de manière... Unique !) Eh bien voilà qu'ils parlaient. Le ton moqueur du Héra se sentait bien dans cette phrase, et Kaito ne pouvait s'empêcher de lâcher un sourire.

"Hey ! Arrête de te moquer de moi ! Tu verras le jour où sa t'arriveras !"

Et voilà que son allié voulait savoir comment il avait rencontré la dame de son cœur... "Ma femelle... Toujours aussi charmant, Zannin !" Oui, c'était dit avec le ton de la plaisanterie. "Hey, mange pas tout ! Laisse-m'en !" Car c'était à son tour de s'engouffrer un petit four ! Avant de se pencher vers son disciple, s'étant relevé. "En vrai, on peut tout manger... Regarde..." Ce petit regard complice signifiait bien des choses, maintenant que d'un claquement de doigt, d'autres assiettes apparaissaient. "Je sens qu'on va faire disparaître le stress... Par un mal de ventre. Sinon, pour ma rencontre avec Leixy..." Et là... La porte s'ouvrait, et... Une voix qu'il reconnaîtrait entre mille faisait irruption. "Bo... Boneco ?" Il se tournait, un large sourire aux lèvres. Oh, vous connaissez Kaito ! Il n'avait pas pu s'empêcher, car voilà qu'il enlaçait son petit protéger comme un dingue ! Pauvre Boneco... Il revenait tout juste qu'il se faisait écraser par son maître trop heureux. Heureusement qu'il l'avait lâché, quand même !

"Et avec toi, je ne pouvais rêver meilleur entourage, Boneco !"

De la joie ? Clairement. Son premier disciple était un peu comme son fils, après-tout. "Oh oui... Je crois que j'ai dû attendre quelques infinités. Mais enfin... Nous avons bien mérité d'être un peu heureux et de faire la fête ! Tu ne crois pas ?" Et... Il en oubliait presque où il était. "J'allais raconter à Zannin comment j'ai rencontré ma femme. Poses-toi, Boneco ! Prends un petit four ou quoi, y'en à assez ! Tu me connais, haha !..." Oui, à volonté, et sans aucune limite... Les pouvoirs de la création étaient très utiles, pas vrai ? En tout cas, le Shan se remettait assis, observant ses deux héritiers avec un large sourire. Se remémorant sa rencontre avec sa belle, il vivait presque la scène...

"Si je vous dis que j'ai rencontré Leixy au Royaume des Démons, vous me croyez ?"

Eh il pouvait commencer... "C'est à l'époque où je n'étais encore qu'un apprenti Kaïô-Shin, que j'ai faits sa rencontre. Je m'étais perdu, et j'ai pris la porte du Royaume démoniaque... J'ai fini dans un bar pour demander des informations, et c'est là que je l'ai rencontré. Elle m'est tombé dessus, littéralement !" Oui... Il l'avait rattrapé dans ses bras, et à ce moment-là, il ne savait pas que ça allait être la plus belle rencontre de sa vie. "Leixy était une démone, à l'époque. Nous avons bien rigolé, et... Nous fuyons ensemble. Les Dieux sont apparemment très convoités par les démons ! Enfin bon, elle m'a aidée, et je l'ai protégé. Nous avons vécu une belle petite histoire, elle et moi. Et lorsque l'on s'est quittée, j'ai su que je n'avais pas besoin de la protéger !" Oh oui ! C'était idiot de penser ça ! "Pour vous dire, nous avons affronté à deux tout une armée de démon. Du deux contre milles, peut-être ? Enfin... J'avais déjà développé d'énormes sentiments durant ce moment de vie commune, mais... Je ne m'attendais pas à méprendre d'elle à ce point. Le cœur des Shans rend nos sentiments plus forts, et là, je ne me trompe pas en disant que c'est la femme dont je suis éperdument amoureux."

Lui qui n'apprenait encore tout juste ce qu'était l'amour, à ce moment-là... Il n'aurait pu espérer se marier avec elle un jour. "Elle est une Ange, maintenant. Et... Je suis fier de la prendre comme épouse." Oui... Ses sentiments étaient très forts pour elle. C'était la dame de son cœur. Sa petite femme, dont il rêvait le soir. "Désolé ! J'ai l'air un peu gaga, comme ça !" L'heure du mariage était bientôt venu, et il attendait ça avec plus d'impatience qu'il ne le pensait. L'anxiété avait laissé place à un doux sentiment de joie, lui qui ne pensait désormais qu'à cette merveilleuse rencontre avec sa belle. "Mais dites-moi, vous deux ! Vous n'avez encore rien mangé ! On se fait d'autres petits-fours ?" Autant il connaissait l’appétit vorace de Zannin, autant c'était aussi le cas pour Boneco. Alors... Haut les cœurs, vive la bouffe ! "Ah ! Tu es enfin là !" Encore quelqu'un qui venait de faire irruption dans la loge ! Et...

"Je te cherchais ! Tu m'invites, et tu viens même pas me saluer ?!"

"M... Maître ?!"

Oh, il n'aurait réellement pas pu rêver mieux ! Champa était venue ! Et l'aura de Vados était sentable, plus loin ! Se levant de sa chaise, Kaito tirait une révérence. Depuis le temps qu'il n'avait pas vu Champa ! "Je suis content de vous voir ! Excusez-moi pour mon impolitesse !" "Aller, pas de ça pour l'instant. Amène la bouffe." ... "Bien sûr." Et voilà que son maître se faisait plaisir également. "Et eux ? C'est qui ?" "Oh ! Hum... Je vous présente Zannin, et Boneco, maître. Ce sont mes deux disciples." Oui, il s'était mis au milieu de ses élèves, les obligeant à plier très légèrement la tête en avant avec lui. "Mais redresse-toi, voyons !" "Par... Pardon." "Ah... Donc il vous à entraîner ? Racontez-moi un peu d'où vous venez, les gaillards." "Ce... Ce sont !..." Et paf, un coup sur la tête ! "Aie !" "Tu vas les laissés un peu parler, oui ?!" Mais... S'ils s'attiraient le courroux d'un Dieu de la destruction !... "Oui !..." Non... Il devait faire confiance à ses élèves.

Et plus loin... C'était Poiko, qui était avec Hellzetsu. Poiko qui voyait un petit démon tout rouge, tenir la main du vent. Ou du moins, d'une magie de camouflage. Un petit sourire aux lèvres, il comprenait plutôt bien la situation ! *Elle est arrivée !* Se tournant vers son élève, le second Dieu du Temps écoutait les dires de ce dernier. "Tu n'as pas besoin de stresser, mon grand. Redresses-toi, souris, et regarde devant-toi ! C'est comme ça que je combats le stress. Pour ce que veux dire squancher..." Cette race utilisait souvent des expressions du genre. "C'est un peu ce qui leur permet de définir ce qu'ils veulent dire. Si toi tu dis, "on va s'amuser", eux ils vont dire "on va squancher", tu comprends ?" Et cette fois, il posait une main droite rassurant sur l'épaule gauche de son élève. "Viens, allons accueillir nos invités. La salle de mariage commence à être bien rempli." Le divin bleu ouvrait la marche, se dirigeant vers la salle de mariage. Il saluait les convives, et également l'Ange Vados, présente avec Champa, qui avait rejoint la loge de Kaito. Au loin, il voyait aussi Séhiel, qui partait avec le petit démon rouge, vers la loge de la mariée.

"Tu es le fils de Kaito et Leixy. C'est à toi qu'il incombe d'amener les alliances."

Dans la salle de prière pour Chronoa. C'était ici, que Hellzetsu trouverait le petit coussin rouge avec les deux alliances. Poiko le lui avait dit, et de toute façon, il ne serait pas seul pour aller les cherchés. Renko venait de se joindre à eux ! "Aller. Dépêches-toi. Je te dirais quand sortir avec les alliances. En attendant, on va juste attendre de voir ce que fait Poiko." Et le disciple divin de Kaito rejoignait l'estrade de l'église de Chronoa, se mettant en place pour recevoir les deux mariés. "De ce que j'ai appris, ce mariage se passe différemment. Y'a pas de maire, à Conton-City. Du coup, ils font un truc religieux, pour se marier devant Chronoa, comme Déesse témoin." Renko prenait sur lui, mais il avait la tâche d'expliquer à Hellzetsu comment ça se passait. Après-tout, il y gagnait aux changes, vu que son père lui avait promis de l'entraîner encore plus durement.


Dernière édition par Kaito Shan le Mar 21 Déc 2021 - 0:32, édité 1 fois
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 216

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] ClockJeu 9 Sep 2021 - 16:06
« Dis-moi, Io. Peux-tu me rappeler pourquoi je gaspille mon précieux temps ici ? »

« Oh allez ! Fais pas ta mauvaise tête, on est tous invités ! »

Invités improbables, oui. Deux arrivants que nul n'attendait vraiment vinrent tout juste de faire leur apparition à l'entrée du temple. Le premier était un dieu imposant que l'on ne présentait plus tandis que l'autre, haut comme trois pommes, s'émerveillait devant tout ce que ses yeux fureteurs découvraient. Cet enfant à l'air innocent n'était pourtant pas n'importe qui : il était le seul survivant de sa lignée, le dernier des kaioshins d'un univers aujourd'hui redouté. S'il aurait été difficile de nuancer d'avantage le caractère de ses personnages pourtant associés, il était d'autant plus étonnant de remarquer que ce garçon était un patriarche en comparaison à celui qui l'accompagnait. Après un bref instant à admirer les lieux depuis extérieurs, tout deux décidèrent d'entrer, l'un mettant plus d'énergie que l'autre en franchissant le pas de la porte. Comme on pouvait s'y attendre de sa part, le petit prit l'initiative de se présenter, non sans se faire remarquer.

« BONJOUR TOUT LE MONDE ! »

Tout sourire, voilà qu'il saluait la foule avec entrain . S'adressant à tout le monde avec un grand geste de main, il découvrait enfin le monde sous une angle qu'il n'avait encore pu observer. En clair, tout semblait nouveau pour lui. Tout, sauf quelque chose qui lui semblait familier. Un doux fumet se promenant dans l'air chatouillait doucement les narines du garçon qui, à ce moment, reporta son attention vers la source de l'odeur en question.

« Oh ? »

Après avoir reniflé un peu, c'est sans réfléchir que le jeune curieux suivit la piste qui lut fut indiquée par son propre nez avant de s'exclamer à la vue d'un trésor qu'il n'aura pas mit longtemps à chercher.

« DES GÂTEAUX ! »

Et voilà que ce petit morfal se jetait sur la nourriture... lâchant un soupir, Auros finit par relâcher sa vigilance à l'égard de son compère puis balaya les lieux du regard, visiblement à la recherche d'une personne précise. Après avoir fait quelque pas, il aperçut l'homme qu'il recherchait, vêtu d'un costume visiblement taillé pour l'occasion. Comme on pouvait s'y attendre, ce jeune homme était bien entouré et toute cette assemblée dévoilait à l'homme masqué une poignée de visages familiers. Si une petite partie de ce ces gens ne lui étaient pas inconnus, on ne pouvait pas dire qu'il les portait dans son cœur pour autant. En fait, on pouvait même qualifier cela  d'un « soupçon d'hostilité réciproque ». Après avoir courtement hésité, le convive se convint d'aller voir son hôte et s'adressa à lui, non sans garder un œil à celui qui marchait à ses cotés quelques secondes plus tôt.

« Je demande à ce que l'on m'appelle uniquement en cas d'urgence et toi, tu me fais venir pour ton mariage. Tu ne manques pas de toupet, Kaito... mais j'apprécie.»

Bras croisés, il resta silencieux deux secondes puis finit par ajouter ceci.

« Ceci dit, je suis un homme occupé. Aussi étrange que ça puisse te paraître, je n'ai plus beaucoup de temps à accorder aux mondanités en ce moment. »

Il fallait bien s'en douter. Endosser à la fois le rôle de Dieu de la Destruction et celui d'Empereur d'un univers entier n'était pas de tout repos, même pour ceux qui cherchaient à se donner l'air inépuisable. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas le moment de se plaindre, bien au contraire. Tous célébraient un heureux événement aujourd'hui. C'était aussi l'occasion pour tenter ne serait-ce qu'un semblant de réconciliation entre la patrouille du temps et l'empire d'Elyséa et même si cela ne semblait pas gagner d'avance, il y en avait au moins un qui appréciait ce moment presque autant que ceux qui l'ont organisé.

« Il y a même du pudding ! »

Espérons juste qu'il en laissera pour les autres...
Contenu sponsorisé

Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Empty
MessageSujet: Re: Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]   Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy] Clock
 
Un jour de bonheur. [PV : TP/Leixy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Leixy
» Capsule de Leixy
» Capsule de Leixy
» Dernière capsule de Leixy
» La fin du bonheur (prive)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-