-37%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro
219 € 349 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les ténèbres d'Imbaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 91

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockMer 27 Jan 2021 - 1:14

Les ténèbres d'Imbaria File-20200115-151867-1mu7uxp.jpg?ixlib=rb-1.1
Planète Imbaria

Pendant ce temps au KaïôShinKaï.

La sympathie de son élève à son égard lui faire évidemment très plaisir ! Savoir que Xoriel avait autant d'estime pour lui avait pour résultat de réchauffer le vieux cœur du mentor des Dieux. Mais cet attachement était naturel, lorsque deux êtres se fréquentaient depuis aussi longtemps qu'eux. Bientôt, il allait devoir prendre son envole vers un maître réel, désigné pour faire de lui un Kaïô-Shin apte. Et heureusement pour Berkïn, il savait déjà qui était ce maître ! De quoi le rassuré d'autant plus. Avec un tel enseignant, il était sûr que son jeune disciple aurait toute l'aide nécessaire à son amélioration. C'était ce qu'il souhaitait du fond du cœur... Son avenir était désormais maculé d'une véritable blancheur. "Tes paroles me touche, Xoriel. Sache que tu es un élève très précieux à mes yeux ! Je suivrais ton évolution avec le même intérêt qu'au jour de notre première rencontre !" Bien qu'il le faisait déjà naturellement avec tous ses anciens élèves. C'était une manière de montrer sa sympathie, également !

En dehors de l'incident de tout à l'heure, Xoriel savait faire preuve de retenue. La preuve avec la réponse concernant la demande du troisième œil... Il se fiait à son tuteur, et il acceptait sans broncher lorsque celui-ci lui disait que c'était trop tôt pour apprendre telles ou telles capacités. Peut-être avait-il des défauts, mais ses qualités étaient nombreuses, surtout à son très jeune âge... Il voyait ça d'un très bon œil, justement ! "C'est ça ! La boule de cristal est notre meilleur moyen d'utiliser le troisième œil. Mais c'est aussi la limite que connaissent certains Dieux, ne pouvant pas utiliser un troisième œil naturellement. L'affinité magique avec ce dernier est très rare !" Au moins, il avait pu répondre un peu plus aux questionnements de son très cher disciple. Sa curiosité était très bien, pouvant justement lui ouvrir la porte à des réussites, au lieu d'échec sous précipitation ! Voilà encore une chose qu'il appréciait chez son ami centenaire ! Et à son âge, faire preuve de curiosité était justement le premier pas pour aller vers la sagesse... C'était même un chemin obligatoire !

Et enfin... Le passage concernant Imbaria. Il fallait avoué que ce monde regorgeait d'espèces incroyables, même si la plus évoluée semblait être une race de crustacé. Il était rare d'en voir d'aussi avancé, d'ailleurs ! Néanmoins, cela n'empêchait pas ses races de commettre des erreurs très... Compromettantes pour leur survie. La preuve en est, la libération du Majin dans cette jarre à provoquer un cataclysme sans précédent ! Une intervention d'urgence était de mise. Les deux partenaires devaient absolument agir le plus rapidement possible... Car sans perdre de temps, le duo avait usé d'un Kaikai pour traverser l'espace, se retrouvant enfin sur ce monde déchu. Il fallait faire vite... Le clan démoniaque Majin possédait souvent des destructeurs de l'Univers ! Et avec leurs sombres pouvoirs, ils pouvaient devenir bien plus fort très rapidement...

Sur Imbaria

Le déplacement des Dieux avait permis au duo de se rendre sur le monde d'Imbaria. Les y voilà... Comme Berkïn s'en doutait, le résultat était catastrophique. De nombreux Imbariens étaient morts, au sol, sous une sorte de miasme violet très intense recouvrant le village. La chose qui était dans la jarre c'est déjà échapper. Serrant les dents, le maître divin s'approchait doucement de l'autel, observant ce dernier. Plaçant sa main gauche face à ce dernier, il relâchait une légère barrière de lumière. "Hmm... Je ne voulais pas y croire, mais pourtant..." La barrière se relâchait, n'offrant ainsi à Xoriel qu'une vision de son maître, légèrement décontenancé par la situation. "Le sceau de l'autel était déjà de base démoniaque. La jarre a dû être déplacé d'ailleurs, jusqu'ici... Ce qui veut dire que quelqu'un cherchait à affaiblir le sceau sur la jarre." Voilà le topo... Il semblerait que quelqu'un, un démon inconnu peut-être, se soit amusé à offrir cette babiole abritant un monstre au peuple des Imbariens.

"Je ressens une certaine puissance non loin d'ici... Attends... Même deux..."

Réfléchissant un court instant, le formateur devait déjà faire en sorte que les habitants de ce monde soient épargnés au maximum. Profiter d'une espèce sous évoluée pour faire de telles choses... Qui pourrait être assez monstrueux pour faire ça ? "Xoriel, j'ai besoin de tes pouvoirs. Nous allons déjà dégager le miasme. Fais comme moi." De ses mains tendues en avant, il utilisait sa magie de lumière pour repousser au maximum le miasme. Avec ses facultés de simple Shinjin, c'était un travail difficile ! Mais avec l'aide de son confrère, ils devraient pouvoir s'en sortir assez rapidement. "Par chance, nous sommes intervenus rapidement. Le miasme n'a pas suffisamment entamé le corps de nos amis." En effet, une intervention rapide et précise avait permis aux deux êtres célestes de se débarrasser du problème principal, qui menaçait la vie des créatures... Respirant un court instant, il était enfin prêt à rejoindre la source du problème. Enfin... Jusqu'à ce qu'un problème arrive encore rapidement devant eux !
Le problème:
 
Une créature noire, aux longues griffes avec des yeux jaunes, se trouvait désormais sur le chemin des deux déités supérieures ! "C'est pas vrai ! Quoi encore ?!" La bête chargeait directement, poussant un hurlement. D'un coup de griffe gauche après avoir utilisé un déplacement de très haute vitesse, celle-ci venait percuter le maître qui avait tout juste eu le temps de créer une mini barrière magique. Le choc fut sans précédent, n'empêchant que la blessure de se faire. Berkïn venait de se faire expédier droit dans une maison du village ! "Argh !" Se tournant vers Xoriel, la chose repartait de plus belle, donnant de multiple coup de griffe à la déité bleue. Sa vitesse était à craindre... "Xoriel ! Il ne faut pas la tuer ! C'est... C'est une victime !" Stupéfiant... L'être de ténèbre qui était à l'origine de cette bête avait changé un Imbarien en monstruosité difforme et dangereuse ! Ils devaient faire attention... Très attention !...

"Il faut... La paralysée ! Je pourrais la purifiée !..."
En ligne
Xoriel
Xoriel
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 19/01/2021
Nombre de messages : 14

Techniques
Techniques illimitées : Guérison / Création / Foudre des lumières
Techniques 3/combat : Entailles Divines / Déplacement Instantané
Techniques 1/combat : Étoile des dieux

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockJeu 28 Jan 2021 - 19:35
C’est avec en perspective de rétablir l’ordre et ré-invoquer une sérénité pérenne sur un astre lointain que le maître Shinjin et le futur Kaïo Shin usèrent de leur talent de déplacement instantané. Nommé Kai Kai dans leur société, cette mystérieuse et énigmatique technique ouvre des portes vers mille et une localisations pourvu que son utilisateur soit assez talentueux pour s’en servir, et l’était le sage Berkïn. Malgré tout, Xoriel était presque désireux d’exprimer des lamentations : quelle reposante quiétude noire aurait pu bercer ses songes si ce n’est celle du cosmos dans lequel il se serait aventuré ? Il comprenait l’urgence de la situation, mais tel un artiste de la vie – ce qu’il était – n’aurait-il pas déprécié une soirée, une heure, voire une minute de contemplation de l’univers dont la fondation revient aux siens et à lui-même.

L’astre qui les accueillit – sans ne serait-ce qu’une once de gratitude que le duo ne quémanderait pas – n’était certes pas d’une ennuyeuse banalité, mais partageait tout-de-même certaines similarités avec la planète des guerriers singes. Une terre ensablée et  possédant une végétation à la faible densité était ce dans quoi leurs bottes s’enfoncèrent un tantinet, sa seule fertilité étant un regroupement d’arbres à l’orée d’une pinède lointaine et dans laquelle se trouvait un village qui convoitait probablement ses ressources ; l’on aurait pu affirmer que le conjurateur chaotique n’avait su choisir un bon emplacement pour fuir toute justice, d’autant que le maître et l’apprenti Shinjins avaient en leur possession un artéfact les avertissant en un rien de temps de ce type de catastrophes futures. En levant un-peu la tête, l’on ne pouvait s’empêcher de questionner les raisons de l’obscure pourpre duquel étaient imbibés les espaces célestes. Cette couleur, connue pour être prisée par les êtres démoniaques, semblait, elle et la foudre côtoyant les nuages, annonciatrice de ce qui suivrait.

« Les apparences peuvent être très révélatrices, tous comptes faits. »

Xoriel n’était pas certain de si l’ambiance mortuaire était causé par le rituel en lui-même, et il n’avait de toute manière pas le temps à consacrer à de telles réflexions. Maître Berkïn l’interrompit dans ses songes en sous-entendant que le jarre n’était pas originaire de la planète sur laquelle ils se trouvaient.

« Cela voudrait-il dire que le dévot des Majins a choisi comme émissaire le représentant d’une race méconnue  pour ne pas attirer l’attention ? J’aurais pu trouver cette manigance maligne, mais aucun ennemi de l’ordre ne  peut être considéré comme intelligent. »

Son regard fut attiré par le nombre de silhouettes recouvrant la terre : hommes, femmes et enfants y gisaient par dizaines, complètement inertes. L’azuré prit une profonde inspiration pour ne pas perdre le contrôle, bien que la vision d’étendues maculées de sang et parcourues par des mouches rendait la tâche très ardue. Ainsi, c’est avec un calme décontenançant qu’il fit part de sa curiosité.

« Sont-ils morts ? Le sont-ils tous ? »

Cette vision cauchemardesque détourna son attention du réel et potentiel danger : une brume violette et épaisse s’était faite maître de l’atmosphère de l’intégralité du village. Berkïn assurait, non sans beaucoup d’appréhension car une abomination nouvelle avait été révélée, que c’était la cause principale du massacre et que son expansion n’était pas de bonne augure.

« Je ne peux qu’acquiescer. Purifions cette terre. »

Levant leur bras  vers le miasme, une candeur dorée s’extirpa de leurs paumes en même temps que le gaz ne se dissipait. Chose faite, certains Imbariens quittèrent leur état de somnolence, une partie d’entre eux était encore déboussolée mais d’autres regagnaient leurs maisons, craintifs.

« Vous avez affirmé avoir ressenti deux puissances, n’est-ce pas ? Et bien moi aussi, désormais. Un novice en la matière jurerait que l’une d’entre elles s’agrandit, mais il est clair qu’elle ne fait que s’approcher de nous à pleine vitesse. Soyez sans crainte, je resterai sur  mes gardes. »

Détournant son visage pour pouvoir garder à l’œil l’hypothétique opposant, Xoriel recula un bras en fermant un poing et avança l’autre en ouvrant la paume pour monter la garde.

« La bête ne s’est pas faite attendre . . . »

Sa taille était d’un draconien incontestable, éclipsant Berkïn sous son ombre ; il était certes petit, mais face à la disproportion personnifiée, même le plus grand guerrier paraîtrait lilliputien. Son Ki, quant à lui, ne trahissait pas son paraître combattant ; il était plus grand que celui de Xoriel, qui n’avait pas l’absolue conviction de pouvoir la vaincre simplement avec sa maîtrise des arts martiaux. Durant cette fraction de secondes, plusieurs questions se succédèrent dans son esprit : allait-il vaincre la bête ? Allait-il protéger la planète ? Allait-il pouvoir faire la fierté de son maître ? Toutes ces interrogations trouvèrent réponse dans la résolution : un seul coup dirigé vers Berkïn avait suffi à l’inonder d’une ardeur destructive, certes, mais seulement pour les dévoués au chaos. La rotation de son cou lui permit d’apercevoir une scène lui inspirant un nouveau stade de colère : la monstruosité avait, en projetant le maître sur une maison désormais en ruine, déchiré une partie de la tenue ostentatoire de Berkïn. Il n’était plus aucune place pour la tenue, désormais. Ouvrant grand sa mâchoire, il laissa sa rage exploser en hurlant ce qui suit :

« Vous avez mis la pagaille ! »

La silhouette s’approchait chaque seconde un-peu plus de  Xoriel, et peu importait sa force supérieure, rien ne pouvait plaquer la détermination de l’azuré dans la préservation de l’ordre sous toutes ses formes. Ainsi, un premier coup de griffe fut esquivé, puis un deuxième, puis un troisième ; le quatrième, quant à lui, dut faire face à un mur de pierre semblant traverser les réalités pour protéger le futur Kaïo Shin. Déboussolé et aveuglé par la fumée nouvelle, le monstre tenta de reculer, mais la vitesse de Xoriel lui permit de l’atteindre au foie avec un coup de paume dévastateur : il n’était pas nécessairement le guerrier le plus fort, et les dégâts infligés étaient à l’orée du négligeable, mais il savait définitivement attaquer là où la douleur serait la plus dévastatrice. Quelques perles de sang s’extirpèrent de la gueule  de la bête noire et se trouvèrent une place sur la tenue de l’azuré ; cette imperfection fut l’objet de son attention pendant ce qui apparaissait comme une demi-seconde. C’est ce lapse de temps qui légua l’occasion à la créature d’écraser  le poing de son bras sur le thorax de Xoriel et l’envoyer voler à quelques mètres ; il parvint malgré tout à retrouver l’équilibre au côté de son maître.

« Bien, je suppose que nous devons mettre en place la présomption d’innocence, bien que je sois certain que cette créature soit l’invocateur que nous avons aperçu au Kaioshinkai. »

Des filets de lumières dansèrent autour de la bête déconcertée, elle ne s’attendait pas à les voir se resserrer autour d’elle sous forme de cordes particulièrement tenaces.

« Allez-y, maître !  Je la retiendrai autant que mon énergie me le permettra ! »
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 91

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockDim 31 Jan 2021 - 9:05
La menace était terrifiante... Du point de vue de Berkïn, jamais il n'aurait imaginé qu'un habitant de la planète d'Imbaria soit capable de faire un rituel noir. Ramener un Majin... Heureux étaient les ignorants qui, dans leur bêtise, ne faisait qu'enchaîner les catastrophes. Désormais, c'était aux deux Shinjins présents de s'occuper de cette affaire. Ils avaient face à eux une créature ignoble, n'étant rien d'autre que la bête ayant fait le sacrifice pour la libération de la jarre. En clair, il y avait peu de chances que son âme soit encore sauvable... Mais il fallait essayé. Après-tout, les Dieux de la création étaient des êtres de lumière ! C'était leur travail ! La lutte acharnée avait d'ailleurs dégagé le pauvre maître dans les décombres, laissant quelque peu la rage de Xoriel prendre le dessus. Il ne devait pas oublier l'essentiel... Ainsi, ce dernier lui avait bien ordonné de ne pas tuer cette engeance des ténèbres. Non, il fallait la ramener dans la lumière... Essayer, tout du moins.

Fier de ses nombreux talents, le disciple en la matière parvenait à tenir tête à la créature. Incroyable... Son apprenti avait bien des facultés, et il excellait sur de nombreux domaines. Voilà donc comment son jeune ami se débrouillait face à un démon ! S'il devait se comparer à lui, sur les domaines qu'il lui avait enseignés, le futur Dieu de l'Univers dépasser déjà son enseignant. Sa rapide utilisation de sorts lui permettait de tenir bon, lui offrant la défense et l'offensif nécessaire à sa tâche. Il était doué... Très doué ! En tout cas, le vieillard Shinjin ne pouvait que porter un léger sourire en voyant l'étonnante prestation de ce dernier. Il avait bien grandi... Il était assuré de devenir quelqu'un avec une grande sagesse ! Et la bataille continuait son chemin jusqu'à trouver sa finalité actuelle : Xoriel avait usé de corde de lumière pour entraver son opposant, ne lui laissant plus de choix que la rédemption qui l'attendait. C'était en s'approchant rapidement que le maître pouvait plaquer ses mains contre la chose.

"Tu vas récupérer tes esprits !"

Sa magie de lumière s'infusait entièrement dans la créature. Celle-ci grondait comme pas possible, beuglant sa rage à qui voulait bien l'entendre. Il n'y avait pas à dire, celle-ci était bien sous le joug des plus grands ténèbres de l'Univers... Quelle malheureuse. Se faisant transpercer de lumière de part et d'autre, elle retrouvait peu à peu sa forme charnelle d'origine. Oui... Doucement, elle revenait vers ce qu'elle était réellement. Jusqu'à ce que la lumière prenne la place sur les ténèbres, ne laissant qu'un Imbarien évanoui. Un geste de la main du maître suffisait à faire comprendre au disciple de lâcher prise. L’extraterrestre tombait au sol, roupillant comme seule la fatigue extrême pouvait le permettre. "Nous avons eu de la chance. Félicitation, mon ami. C'est une réussite !" Réussite, oui et non... Car le problème principal n'était pas résolu, lui. Ils étaient loin d'avoir trouvé le Majin ayant été libérer.

"Quand nous aurons renvoyé ce Majin au MakaïôShinKaï, notre travail ici sera terminé."

Oh, et c'était bien plus facile à dire qu'à faire ! Car à peine sa phrase finissait, qu'autre-chose se préparer ! Sous leurs yeux, le miasme revenait, bien plus dense qu'auparavant ! Et pas que... Avec lui, les Imbariens morts se relevaient, possédant les yeux rouges de la corruption ! C'est pas vrai ! "C'est reparti... Je crois avoir compris. Cet Imbarien que nous avons purifié, il n'était qu'un porteur ! Il avait en lui le miasme !" En clair, c'était un excellent cheval de Troie. Laissant la réussite précédente de côté, il semblerait que le Majin ayant été libérer soit très malin... Il préparait des coups à l'avance, pour être sûr d'être vainqueur ! "Je n'aime pas ça du tout !" Pas d'autres choix... Usant de sa magie de lumière, il lançait une multitude de lances blanches, transperçant les déjà-morts. Après leurs âmes, c'était leurs corps que les ténèbres souillaient... Décidément, ils allaient avoir du travail...

"Faisons bien attention, Xoriel !" Les hordes d'Imbariens morts se relevaient, repartant d'autant plus au combat... Bientôt, le village ne regorgerait que de ça, étant donné que les morts assassinaient les vivants dans leur sommeil... Voilà la triste réalité de ce monde perdu d'avance. Ou bien y avait-il encore de l'espoir ? De toute façon, ils allaient devoir trouver un moyen d'arrêter les morts, s'ils voulaient s'occuper du démon vivant ! La bataille était rude ! Il fallait s'occuper de toue cette horde qui revenait à la charge, peu importe combien de fois elle était transpercée. Bientôt, certains Imbariens seraient des passoires et pourtant, elles étaient encore debout ! Il fallait réfléchir... Comment réussir à arrêter l'avancement de l'armée des ténèbres ? Comment stopper le retour en force des morts ? "Hmm... Peut-être qu'à la place de simplement les attaquer..." Sa prochaine lance d'énergie finirait logé dans le corps d'un mort, explosant ensuite pour purifier de l'intérieur la bête ramener à la vie.

"C'est ça ! Xoriel ! Quand nos attaques les touches, il faut laisser notre lumière exploser en eux ! Ils seront purifiés de l'intérieur !" Il n'y avait pas d'autres choix... Car l'ennemi contre qui il devait faire face pouvait se relever encore et encore, sans jamais fatigué ! D'ailleurs, qu'en était-il de leur propre fatigue ? Berkïn comme Xoriel, ils n'avaient pas d'énergie sans fin... Il fallait faire attention à ne pas être les premiers à tomber d'épuisement !
En ligne
Xoriel
Xoriel
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 19/01/2021
Nombre de messages : 14

Techniques
Techniques illimitées : Guérison / Création / Foudre des lumières
Techniques 3/combat : Entailles Divines / Déplacement Instantané
Techniques 1/combat : Étoile des dieux

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockDim 31 Jan 2021 - 12:43
Après une joute physique entre le téméraire Xoriel et l’Imbarien diabolisé – laquelle s’était soldée par un match nul puisque l’un de ses acteurs était plus fort et l’autre plus expérimenté – le maître Berkïn proposa, voire exhorta de ne pas envoyer la créature vers les plans des enfers, là où elle devrait pourtant être exilée. Il affirmait, si tant est que la créature était responsable de ce méli-mélo mortel, et de façon très implicite que tout le monde pouvait faire des erreurs. Autant dire que l’azuré n’admettait le laxisme avec lequel il était invité à faire face à la créature ; mais d’un autre côté, Berkïn était infiniment plus vieux, plus expérimenté et plus sage que lui. Preuve en est, Xoriel s’était laissé distraire par une tâche sur ses atours, une occasion rêvée pour l’abomination de lui infliger un coup brutal vers le thorax, zone de son corps qui lui faisait ressentir une douleur certaine. L’adrénaline parcourant son être, sa côte fêlée ne fut pas la première source de sa préoccupation, s’attelant à la tâche pour immobiliser le monstre noir, mais après qu’ils n’eurent fini – et que Berkïn fit les éloges de son apprenti – son corps peu prompt au combat le punit de son manque de vigilance. Une grimace hardiment endolori se construisit sur son faciès ; de même, l’on entendait quelques petits gémissements lorsque l’on s’approchait de lui.

« Merci, maître, mais je n’ai fait que retenir la créature. C’est bien vous qui l’avez purifiée ! Pour être honnête, je ne savais pas si c’était réellement possible. »

La réussite du duo Shinjin, et malgré la douleur, parvint à tirer un sourire satisfait et contemplatif au jeune Xoriel. Après avoir fait disparaître ses liens magiques, il observa un instant le mal rongeant la créature déchanter : elle perdait ses grands muscles, remplacés par des bras et des jambes frêles, elle rapetissait à vue d’œil jusqu’à atteindre une taille inférieur à celle de l’apprenti-dieu à la carnation céleste, ce qui n’est pas peu dire ; et enfin, son visage empli de haine se métamorphosa petit à petit en celui d’une créature inconsciente et innocentée.

« Que de péripéties éprouvantes ! Je me languis de notre purification de cette terre qui, pour l’instant, se déroule sans accrocs. Toutefois, je dois me reposer un instant : je vous mentirai si je vous disais que le coup de la bête ne m’a pas brisé une côte. »

Joignant ses deux paumes, Xoriel les approcha de son thorax. Il s’assit sur un tronc d’arbre jonchant le sol et ferma les yeux pour que sa concentration soit sans faille. Malheureusement, les choses ne se déroulaient pas comme il l’espérait : à peine eut il le temps d’invoquer une petite lueur dorée que son maître l’avertit d’un nouveau danger imminent. Il ouvrit ses paupières, laissant ses pupilles apercevoir un mal dont ils pensaient être débarrassés.

« Décidément, ce miasme ne se laissera pas faire. »

Maître Berkïn expliqua que la fumée n’était pas naturelle, et n’était même pas en provenance de celui à qui l’on pouvait penser de prime abord. En fait, c’était la créature combattue quelques minutes plus tôt qui était porteuse du miasme infecté. Se levant, il répondit. 

« Maître, regardez ! Les Imbariens se réveillent et je ressens une énergie très maléfique émanant d’eux ! »

Observant le chaos, il ne put que tousser lorsque le miasme atteignit son larynx, et avec ce geste survint une douleur sans précédente. Il sentait, à chaque toux, sa côte se rapprocher un-peu plus de son poumon : au-delà de cette gêne thoracique épouvantable, c’était l’embarras dans lequel il était qui l’ennuyait profondément. Il lui était impensable de faire honte à son maître de toujours, lui qui lui avait tout appris ; ainsi, il s’expulsa loin du miasme pour ne pas être gêné et combattre les créatures comme lui avait ordonné Berkïn. C’était une bonne chose, il avait toujours préféré les Kikohas, de toute manière.

« Mes attaques ne semblent pas avoir d’effets drastiques, maître : elles se relèvent par dizaines et par dizaines ! »

Avec une brillance qui le caractérisait, Berkïn proposa, au lieu de combattre le mal par le mal, d’essayer de purifier les créatures.

« Le génie de cette idée est digne de vous. Permettez-moi tout-de-même de faire disparaître le miasme avant d’essayer de ramener les créatures à leur état originel ; nous n’avons pas envie de perdre nos sources d’énergie pour rien ! Retenez-les un instant, je vous prie. »


Concentrant ses sources énergétiques Shinjins, il dirigea ses bras vers le miasme et l’on aperçut une lumière émaner de ses mains grandes ouvertes. Petit à petit, la fumée laissa place à un air pur et respirable. Après en avoir terminé avec le gaz, Xoriel concentra cette même énergie dans la purification des infâmes malgré eux : des boules d’énergies éclatante se mirent alors à être expulsées de ses mains vers les Imbariens morts-vivants. Incapable d’utiliser des Kikohas à têtes-chercheuses, certaines d’entre elles explosèrent au sol quand d’autres faisaient s’écrouler de petites bâtisses. C’est à ce moment-là que Xoriel fut pris d’une grande angoisse : que le Chaos puisse, une fois sur mille, profiter du désordre était une chose, mais que celui provoqué par Xoriel permette à cette entité de détruire des planètes entières en était une autre. Une seconde durant visualisa-t-il dans son esprit le courroux destructeur de son opposant millénaire. Il ne devait pas faire preuve d’irresponsabilité. Il ne devait pas, par sa négligence, laisser le Chaos s’étendre dans l’univers, détruisant des mondes sur son sillage. Et pourtant, il ne devait pas être hanté par le mal personnifié : il était nécessaire de prêter attention à l’anéantissement des planètes en lui-même et pour lui-même, qu’importe l’échelle. Il poursuivit donc dans son élan de purification par l’énergie, tout en jurant qu’il remédierait à la pagaille dés que le duo Shinjin n’ait terminé de sauver le peuple des crustacés contrôlés.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 91

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockMer 3 Fév 2021 - 1:20
Les choses n'allaient pas aller de mieux en mieux... Pire que ça, le contraire semblait se produire. Peu importe comment il regardait la scène, l'arrivée des zombies Imbarien n'allait pas rendre la tâche plus facile ! En prime, Xoriel était blessé, de quoi augmenter la difficulté de la mission. Réfléchissant un court instant, il ne devait pas mettre à part son élève, mais devait tout autant le protéger. En clair, ils allaient devoir jouer à un tour de protection rapprocher, permettant à l'un de s'acharner sur la distance, tandis que l'autre pourrait repousser ce qui s'approcher trop. Et c'était bien ce qu'il comptait faire... "Reste bien près de moi, disciple !" Ses ordres étaient donnés. Les laisser forcés sur sa blessure n'était pas une solution... Mais lui donner le champ libre pour agir avec son énergie, c'était bien le bon plan. En clair, pendant que le divin bleu envoyait des kikohas pour repousser les revenants, le maître usait d'arts martiaux rapprocher pour renvoyer les morts à la terre.

"Je te couvre, Xoriel. Purifie cette zone, qu'ils ne se relèvent plus !"

Le plan de son élève était correct. En débarrassant cette zone du miasme qui l'entourer, il était sûr de ne plus voir ses ennemis revenir en nombre. Voilà un bon moyen de se débarrasser du sur-nombre adverse... En tout cas, l'utilisation de la lumière de l'élève semblait porter ses fruits. Les aliens vaincus dans la zone pure ne se relevaient plus, et restaient bien au sol ! En revanche... Ils étaient loin d'être bête. Peu importe comment on voyait la chose, certains des morts-vivants restaient en arrière, ramenant leurs pertes dans la zone du miasme ! Et pour ne pas rendre la tâche plus facile, ils empêchaient Xoriel et Berkïn de correctement bouger, ralentissant la vitesse de purification des deux êtres célestes. "Nous sommes désavantagés... Je vais essayer quelque chose." Plaquant sa main droite au sol, plusieurs piques de terre sortaient, embrochant les ennemis qui s'approchaient un peu trop. Projetés dans les airs, les morts ne pouvaient plus subir l'influence du miasme ! Et comme c'étaient les plus proches...

"Je vais garder une certaine distance avec eux ! Continue de purifier la zone ! On va les avoirs à l'usure !"

Quelque chose n'allait pas... Son disciple semblait perturbé par quelque chose ! Bien qu'il ne savait pas la raison de ce soudain ralentissement, qui était dû à sa propre destruction du terrain extraterrestre, le maître devait vite ramener à la réalité son jeune ami. "Ne perds pas le nord, Xoriel. Il en va de notre survie, et de celle de ce monde !" Oh, ils étaient concentrés dans un travail très important... Peu importe ce qu'il se passait à côté d'eux, leur objectif principal devait être mené à bien. Ainsi, pendant de longues minutes, les vagues de zombie devenaient de moins en moins vivaces, perdant en nombre, comme en agressivité... Le dernier d'entre eux venait d'ailleurs de se prendre un puissant coup de poing gauche dans le visage, le renvoyant dans un mur plus loin. Respirant un coup, il fallait l'avoué, mais l'enseignant divin était essoufflé... Le combat au corps-à-corps n'était pas sa tasse de thé, et le tenir pendant un long moment n'allait pas l'aider dans sa tâche.

"Kef... Kef... Nous allons devoir continuer... Soignes-toi pendant que l'on marche..."

Le terrain purifié, ils pouvaient enfin avancer... Seul bémol, l'une des deux énergies qu'ils avaient ressenties venait de s'envoler... Loin, très loin !... "Quelqu'un est parti... Néanmoins, il reste encore une énergie particulièrement sombre..." Il n'était clairement pas rassuré... Traversant aussi vite que possible le village, le duo n'avait pas eu le temps de rejoindre la source d'énergie, que celle-ci venait à leur rencontre ! Comme si... Elle savait où ils étaient ! Mais... Ce n'était pas possible ! L'un comme l'autre, ils possédaient le KI Divin des Shinjins ! "Pas croyable... Attends... C'est un Majin ?!" Impossible... Si la source la plus faible était un Majin, qu'est-ce que représentait la plus démoniaque des deux qui s'est envolé vers le ciel ?! Doter d'une tenue très similaire au style Oriental de la planète Terre, le démon était bleu, portant sur son visage un sourire des plus lugubres... Mais le plus effrayant rester sa crête crânienne. Celle-ci avait... Une longue pointe au bout, démontrant qu'il devait s'en servir d'arme.
Majin Bong:
 
Ses yeux vides de toutes formes de sentiments fixaient les deux divins. Sa force était terrifiante... "Toi... C'est toi qui as été libérer, n'est-ce pas ?" "Deux Kaïô-Shins pour mon réveil ? Il est trop aimable... Je vais commencer par vos crânes, et je ferais de vous des pantins fidèles !" Portant ses gestes à la parole, il disparaissait très rapidement, portant cette fois un violent coup de pied gauche retourné en plein dans la côte gauche de l'ancien maître de Poiko. Les yeux grands ouverts, surpris, ce dernier se faisait dégager d'une vitesse inouïe, lui arrachant un râle de douleur dissimuler par ses dents serrées. Un tel choc... Il était rapide ! Roulant au sol, le vieux Shinjin ne pouvait qu'assister à l'attaque du démon sur son disciple ! De sa queue crânienne, Bong envoyait un puissant coup de lame, juste avant de dasher sur l'élève divin. De ses poings, il dégageait plusieurs frappes sur ce dernier, reculant avant d'éjecter du bout de ses doigts de puissants faisceaux de lumière violette.

"Xo... Xoriel ! Fais attention à cette énergie !"
En ligne
Xoriel
Xoriel
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 19/01/2021
Nombre de messages : 14

Techniques
Techniques illimitées : Guérison / Création / Foudre des lumières
Techniques 3/combat : Entailles Divines / Déplacement Instantané
Techniques 1/combat : Étoile des dieux

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockJeu 18 Fév 2021 - 19:10
Il était une planète errante au milieu de l’espace, privée même de providence galactique et de ses lueurs d’espoir, sur laquelle l’antithèse de la création personnifiée sonnait le glas de l’apocalypse. Plus les minutes se succédaient, plus les nuages se noircissaient, apportant leur pierre à l’édifice obscure de ce ciel s’autoproclamant entité à part entière ; l’on y voyait des éclats électriques provoqués par la bataille que menait la foudre contre ce qui se trouvait sur son sillage : roches, sable, voire des lacs desquels émergeaient contre leur gré des poissons privés de la vie. C’était une tragédie planétaire et divine, car non seulement le mal rongeait cette terre, mais en plus il n’était autre que celui qu’ont combattu toute leur existence durant les divins, qu’ils soient de simples servants Shinjins ou des maîtres Kaio Shins.

Deux représentants de cette noble race se trouvaient actuellement sur Imbaria, l’astre accueillant le chaos en son sein. Maitre Berkïn était pourvu de sagesse et Xoriel d’ardeur : l’un complétait l’autre comme la manche et la lame formeraient le sabre qui vaincra la tyrannie de la destruction. C’était une certitude, mais les deux compagnons divins ne devaient pas se surestimer ainsi, car ils avaient parfaitement conscience qu’une longue et accablante lutte les attendait.

« Attention à ne pas vous blesser, maître ! Je vais en purifier autant que possible. »

L’idée de Berkïn qu’était d’éviter à Xoriel que sa blessure ne s’aggrave était d’un intellect digne de sézigue, bien que l’azuré craignait de son côté plus pour la santé de son maitre. Il ne pouvait guère compter combien de manifestations de son énergie il avait déployé pour purifier les monstrueux esclaves, un état de fait qui rendait leur invincibilité manifeste d’autant plus frustrante. Venait-il de les considérer comme de vulgaires bêtes ? Il se ressaisit en se remémorant que chaque être respectueux de l’ordre était méritant du don de la vie.

Elles venaient par dizaines, hélas ! Dans de telles conditions, Berkïn dut se résoudre à éliminer définitivement celles assez intelligentes pour rapprocher leurs congénères du miasme.

« C’est une bonne idée, maitre Berkïn ! Elles sont certes contrôlées, mais nous ne pouvons nous permettre de laisser la destruction gangréner ce monde auparavant si beau. »

Durant leur prenante et énergivore lutte contre les corrompus – que pléthore auraient vulgairement qualifié de morts-vivants – Berkïn se rendit bien compte de la déconcentration qu’avait vécu son élève alors qu’ils étaient à deux doigts de purifier entièrement cette terre. Ce sont véritablement ces mots autoritaires mais justes qui extirpèrent Xoriel de son monde de songes alimenté par une appréhension profonde. Il prit une grande inspiration une poignée de secondes avant de se remettre au dur labeur inquisiteur ; son père spirituel, de son côté, n’ayant de cesse de mener un lourd combat contre les Imbariens, ne put contenir une forme de souffrance se dessinant sur son regard, après quoi Xoriel fut immergé dans un sentiment de remord lui arrachant le cœur. Comment diable pouvait-il condamner son maître de toujours à une telle douleur à cause d’une erreur d’inattention, se demandait-il alors qu’il tentait tant bien que mal de rester focalisé sur la cible. C’était véritablement un cercle vicieux.

Après un acharnement justicier et combattif, maître Berkïn exhorta son élève de guérir ses blessures, non sans assurer que l’un des ennemis avait quitté l’écosystème ; Xoriel espérait profondément que l’infâme ait regagné le plan des enfers auquel il appartient.

« Attendez ! »

C’était cette interjection qu’il protesta bruyamment avant de s’asseoir sur un tronc d’arbre brisé.

« J’en ai pour quelques secondes, maître. »

Dieu merci, les dommages collatéraux n’étaient pas disproportionnés, sa promesse fut donc tenue : la terre déchirée s’unifia, les bâtisses furent reconstruites et fut accordée aux corps longeant le sol une sépulture décente, tout cela en un instant. Il était très heureux de posséder un pouvoir lui permettant de remédier à la pagaille de cette manière.

« Maître Berkïn, il faut que je vous avoue quelque-chose. »

Se levant de son tronc d’arbre et avalant sa salive, il reprit.


« En fait, depuis que j’ai appris à créer des planètes, une entité hante mes pires cauchemars, elle veut . . . »

Guère une seconde de plus ne lui fut accordée pour faire les aveux d’une vie : une énergie sombre laissa place à une créature dont on reconnaitrait l’espèce entre mille. Elle était plus grande que Xoriel, beaucoup plus grande que Berkïn et infiniment trop puissante pour ce qui leur restait en ressources. Elle était d’un bleu semblable à celui du Shinjin mais qui inspirait un sentiment diamétralement opposé : l’on aurait juré que nulle goutte de sang ne parcourait son corps animé par un vice bien perceptible.

« Allez au diable, maudit démon. Nous ne deviendrions les dévots de la destruction pour tout l’or du monde. »

Se mettant en position de combat, il attendit que la bête ne déchaîne son courroux sur lui. Mais à la place elle se dirigea vers le formateur Shinjin et lui infligea un coup l’expulsant un-peu plus loin.

« Maître Berkïn ! »

Grinçant des dents et serrant les poings, il ne pouvait contenir sa grande colère ; mais c’était avant qu’il ne se rappelle des mots si sages de son maître, « Xoriel, ne sois jamais déconcentré, peu importe à quel point la situation te semble aberrante ! Baisser ta garde te perdra ». C’était avec une attention qui devint ironique quelque secondes plus tard qu’il réentendait ces paroles, car l’instant suivant fut un moment de douleur sanguine intense au niveau de son épaule perforée par la lame crânienne de l’abomination.

« Arg ! »

Gémissant, il n’eut pas le courage d’observer le sang coulant avec la ténacité d’une cascade le long de son bras ; la douleur atroce étant bien suffisante. Il avait senti le danger s’infiltrer dans son muscle pour le lui déchirer, côtoyant son os au passage. Mais dés lors ramené à la réalité, et alors que le Majin s’avançait vivement vers son adversaire divin, Xoriel ne put que remercier le ciel d’être ambidextre ; il positionna donc son bras droit face à lui, lui faisant encaisser les coups de l’ennemi vicieux. Ce dernier rusa et recula un instant ce qui déconcerta l’azuré et l’amena à se prendre de plein fouet les attaques énergétiques du démon.

« Je ne peux pas lutter . . . »

Xoriel s’écrasa lourdement par terre, ses vêtements salis l’auraient interpellé dans d’autres conditions, mais il était trop attentif à ce qu’allait faire le monstre après leur joute. Ce dernier s’approcha dangereusement du maître toujours au sol et sembla diriger sa main illuminée vers lui ; mais c’était avant qu’il ne se prenne un puissant coup de genou dans la mâchoire expulsant sa tête collée à un cou élastique contre un mur, son tronc prendra quelques secondes avant de suivre le reste de son corps. L’azuré, une flamme ardente dans les yeux, poursuivit dans sa lutte en projetant une puissante et très coupante attaque énergétique alors que son adversaire n’avait même pas encore atteint le monticule sur lequel il avait été expulsé. Son corps tout entier fut scindé en deux et sembla flotter, immobile.

« Vous avez cru m’avoir vaincu mais il ne faut jamais oublier de vérifier que notre adversaire est bien hors d’état de nuire avant de baisser sa garde. »

Arborant une position de combat typique, il poursuivit.

« Osez  toucher une nouvelle fois au moindre cheveu de mon maître, votre châtiment ne fait que commencer. »
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 91

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria ClockVen 19 Fév 2021 - 1:39
Comme il s'y attendait, le désir de perfection de son élève l'avait rattrapé bien plus vite que ce qu'il pensait. Désirant en effet remettre la lumière sur cet endroit, il utilisait ses pouvoirs divins pour redonner une allure correcte aux différentes habitations, mais également à la terre dévastée du village. Allons bon... Il usait de son KI, là où il devait en économiser une bonne partie. Surtout qu'ils étaient loin d'en avoir fini avec l'ennemi... Surtout quand ce même ennemi s'approchait dangereusement d'eux. Enfin, dans un sens comme dans l'autre, ils allaient devoir faire face à une terrible épreuve. Seulement, pour l'instant, son apprenti devait également penser à soigner ses blessures ! La lutte qu'ils venaient de mener n'avait pas été de tout repos, sans compter qu'elle avait eu l'avantage de réellement privé le duo d'une partie de leur puissance... Qui sait contre quoi ils allaient se battre ? Quel genre de Majin allait faire son apparition pour tester la robustesse des deux Shinjins ? Clairement, Berkïn n'avait pas hâte de le découvrir...

Ce léger moment de pause aurait d'ailleurs pu être propice pour la confession de son jeune ami ! Lui qui semblait vouloir ouvrir son cœur, il avait encore une fois été couper dans son élan. Et de la pire manière... Il s'approchait... L'être des ténèbres. Le voilà... Majin Bong. Cette créature de l'Enfer était pourtant sorti d'un long sommeil il n'y a que peu de temps, sa force témoignait déjà de son niveau à ne pas sous-estimer. Ce démon était bien plus fort que ce à quoi s'attendait le maître de Xoriel... Et c'était vraiment mauvais signe. Il ne pensait pas devoir laisser son disciple faire face à une telle menace dans l'immédiat ! D'ailleurs, ses paroles semblaient bien étranges. Il... Il est trop aimable ? Qu'est-ce que cela voulait dire ? Il a reçu un cadeau de quelqu'un ? Ils étaient le cadeau ? Serrant les poings, le maître devait faire face à l'ennemi dans tous les cas. Les questions viendront plus tard... Et le match débutait. D'un tacle, il se faisait dégager dans le décor aussi vite que sa voix finissait sa phrase.

Quelle puissance... Quelle vitesse !... Comment le duo divin pourrait-il faire face à une telle entité ?! D'ailleurs, la vue de son élève se faisant transpercer le bras venait lui ajouter une couche d'hésitation... Mais la fuite n'était pas envisageable. Oui... Même Berkïn doutait de la réussite de ce combat. Pourtant, il allait quand même le faire ! Enfin... Il le ferait avec Xoriel. Ce n'était qu'ensemble qu'ils parviendraient à mettre hors d'état de nuire cette nuisance. Et voilà la suite de l'attaque... Des lasers qui venaient renvoyer au tapis l'enfant qu'il avait formé durant des siècles. Cette vision lui déchirait le cœur, mais elle devait être supportée. Avoir les idées claires... C'était ce dont il avait besoin. Se préparant à revenir au combat tout aussi vite, il était cependant stupéfait en voyant son cher prodige envoyé un violent coup de genou dans la figure, dégageant la créature du vice dans un mur plus loin ! Souriant, le maître des Dieux revenait rapidement auprès de son coéquipier.

Ainsi, c'était dans une attaque en duo qu'ils agissaient ! Car pendant que Xoriel envoyait son attaque déchirante, le maître utilisait sa magie pour enchaîner rapidement le Majin ! D'un coup de maître, le groupe était parvenu à : non seulement couper en deux la créature, mais à également l'empêcher de se reformer aussitôt ! Car les chaînes de lumières gardaient éloigner les deux parties de ce monstre ! "Très finement jouer, Xoriel ! Tu m'étonnes de jour en jour !" Et le regard de la bête s'assombrissait... Quelque chose n'allait pas. "Mouais... C'est pas mal..." D'un sourire terrifiant, ce dernier devenait une sorte de bouillie dégueulasse, dévorant les chaînes de lumières qui... Pourrissaient ?! En un instant, Bong se reformait, retrouvant son apparence originelle. Ce visage empli de satisfaction, provoquant davantage le duo, était vraiment détestable... "Bon... J'vous est laisser faire vot' truc ! C'est à moi !" Et il disparaissait...

"Il est rapide... Il est vraiment très rapide !"

C'est à l'approche de l'énergie de l'ennemi que l'ancien maître agissait ! D'un mouvement de bras gauche, il élevait une puissante barrière de lumière, protégeant ainsi le flanc gauche de son élève ! Car oui, la lame crânienne de l'homme chewing-gum était de nouveau en action ! Il visait à réellement privé Xoriel de son bras gauche, ou quoi ?! Déjà que l'état de ce dernier était déplorable... Il ne pouvait pas le laisser faire ! "Allons-y ensemble, Xoriel !" De sa seconde main, le divin employait les grands moyens. Un flash aveuglant frappait rapidement les yeux de sa cible, privant le démoniaque démon de sa vue un court instant. Maintenant... C'était maintenant que l'azurée devait jouer sa carte ! Car après cela, son enseignant ne resterait pas à rien faire ! Il accompagnait son utilisation de magie d'un puissant poing droit enveloppé de pierre ! Oui, il utilisait la magie de création pour renforcer son corps ! Et le choc était immédiat, brisant la roche en même temps que le crâne mou de l'alien du mal...

"Vous êtes meilleurs que ce à quoi je m'attendais !"

Malheureusement, malgré la puissance du choc, il semblerait que Bong soit toujours debout... Bien qu'ayant été obligé de reculer quelque peu, le crâne fendu en deux, il recouvrait sa forme de base comme si de rien était. Comment étaient-ils censés faire ?... D'ailleurs, il attaquait de nouveau, utilisant cette fois ses bras élastiques pour frapper violemment le ventre des deux divins, avant de relâcher un puissant faisceau d'énergie par la bouche ! Il voulait désintégrer les deux entités divines d'un coup ! Et la puissance qu'il mettait dans ce coup ne pouvait que confirmer cette théorie ! "Attention !" Berkïn avait tout juste le temps de créer une rapide barrière, le protégeant tout juste au niveau de sa propre vie ! Il était mal en points... Ces vêtements étaient en lambeaux... Mais... Comment se portait Xoriel ?!... Vite... Il fallait trouver la faille chez ce monstre !...
Contenu sponsorisé

Les ténèbres d'Imbaria Empty
MessageSujet: Re: Les ténèbres d'Imbaria   Les ténèbres d'Imbaria Clock
 
Les ténèbres d'Imbaria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-