Le Deal du moment : -25%
Appareil Photo Instantané Fujifilm Instax ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Carte sur table [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1011
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4677
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockSam 9 Jan 2021 - 1:39
La dernière visite de Nate sur Terre fut sa rencontre inattendue avec Incognito. Un jour de Saint-Valentin bien particulier qu’il avait dans un premier temps partagé avec son collègue Scientist Fish. Qui aurait cru d’ailleurs que l’homme poisson serait la dernière personne à voir Incognito de son vivant enfin … si on le considérait bien comme un être vivant. Toute une histoire que le magma avait mise de côté, du moins jusqu’à sa longue journée sur Héra où il avait rencontré ce qu’on pouvait appeler, un fragment d’incognito.
 
Sa dernière quête sur terre était de faire les courses, heureusement aujourd’hui, elle était plus glorifiante. Il était à la recherche du trésor interdit de Boss Stinger. Son premier indice l’avait mené à investiguer les vestiges de la flèche d’argent. Au cours de son aventure, il se retrouva bloqué dans une boucle temporelle d’avant le crash. Mathison une IA créée par un ancien collègue du magma qui maintenait la boucle afin de rester vivant. Le magma arriva à stopper cette faille temporelle qui menaçait le monde. Dans son dernier soupir, Mathison lui avoua que Stinger lui avait légué ce trésor. Il lui donna alors une carte le menant à ce trésor.
 
Cette carte qu’il avait reçue sur son téléphone était son second indice. Hélas, elle était écrite dans une langue inconnue, l’empêchant de trouver la planète cible. En l’analysant, il avait découvert un logo qu’il connaissait, c’était celui d’un petit laboratoire terrien. Cette piste devait être tentée, elle pourrait lui faire gagner un précieux temps. Le scientifique se dirigea donc logiquement dans sa direction.
 
Une fois arrivé à bon port, le magma ouvrit la porte et découvrit l’intérieur du laboratoire. Même s’il connaissait l’organisme de nom, il n’avait jamais mis les pieds ici. Il regarda dans les alentours et découvrit un hall assez imposant. Le laboratoire était beaucoup plus étendu qu’il pensait, surtout qu’il se trouvait assez éloigné des grandes villes. Subitement, un énorme bruit strident se produisit obligeant le magma à se les couvrir avec les mains. Le bruit s’arrêta soudainement et un homme arriva à toute vitesse en direction de Nate.
 
« Désolé monsieur, vous êtes arrivé au pire moment possible ! »
 
Le directeur de Léto venait de comprendre pourquoi ce laboratoire était aussi éloigné des villes. L’homme arriva à la portée de Nate en quelques pas, bien aidé par ses grandes jambes.
 
« Je peux vous aider ? »
 
« Oui ! Je me présente, docteur Kurusawu. J’ai récupéré du texte dans une langue inconnue, et ce dernier porte le logo de votre laboratoire, je suppose donc qu’il a été écrit ici. J’aurais voulu que vous puissiez m’identifier la langue afin de traduire le texte. »
 
Nate comptait éviter de montrer sa carte à n’importe quelle personne. Il avait donc juste piqué quelques mots pour identifier la langue. On n’était jamais trop prudent.
 
« Enchanté monsieur Kurusawu, je suis le professeur Jameson. » L’homme sortit ses lunettes pour regarder attentivement le papier sur lequel le magma avait griffonné le texte. « Je dois vous avouer que cela ne me dit rien. Vous avez la date de ce message ? »
 
Nate se gratta le menton et calcula dans sa tête. Cela devait dater de l’époque où Stinger avait confié son trésor à Mathison. Cela devait dater d’au moins 3 ans.
 
« Je dirais 3 ans. »
 
« Très bien. Je n’étais pas encore dans ce laboratoire à l’époque. Je vais directement vous emmener chez le vice-directeur. Il supervise tous les projets depuis de nombreuses années. Il est sans doute le mieux placer pour pouvoir vous répondre. »
 
Le magma suivit le professeur et se retrouva dans un petit bureau. Un homme assez grand se trouvait assis derrière son bureau. Nate fut rapidement perturbé par la collection imposante de Cotons-Tiges se trouvant sur sa table. En jetant son regard dans le coin, il remarqua une armoire sur laquelle on pouvait voir un étrange édifice construit … en coton-tige.
 
« Monsieur Sappeto, cet homme est le docteur Kurusawu. Il aurait des questions au sujet d’un texte écrit en ces lieux il y a 3 ans. »
 
« Merci Jameson, je vais m’en occuper. »
 
Le professeur hocha de la tête et s’en alla laissant ainsi Nate seul avec le vice-directeur. Ce dernier se leva, et à la grande surprise de Nate, il était en fait beaucoup plus petit que lui. Il utilisait sans doute un réhausseur pour gagner en taille. Il tendit la main en direction du magma. Nate l’attrapa sans hésiter et lui serra la main.
 
« Enchanté docteur Kurusawu, c’est un honneur de faire votre connaissance. Je suis surpris que vous veniez dans notre laboratoire. Quel est le texte ? »
 
Nate posa le papier sur la table, laissant ainsi tout le temps nécessaire au professeur pour pouvoir analyser le texte. Ce dernier s’approcha de son bureau et sortit des lunettes de sa poche et il fit tomber au passage un coton-tige. Le magma posa sa main devant sa bouche pour éviter de rire, les lunettes étaient beaucoup trop grandes pour lui, et donnait un effet d’homme mouche.
 
« Hum, quel étrange dialecte. Je dois vous avouer que cela ne me dit rien. Vous n’avez pas d’autres indications qui pourraient m’aider à identifier ? »
 
Pas le choix, il allait devoir donner un peu plus d’informations s’il souhaitait obtenir quelque chose.
 
« Pour tout vous avouer, ces mots viennent d’une carte qui m’a été donnée par le professeur Mathison. »
 
Mathison était une IA possédant deux corps, il était possible qu’il soit venu avec l’un ou l’autre. Cependant, il y avait plus de chance qu’il vienne avec celui d’un professeur que celui d’un enfant.
 
« Vous avez dit, le professeur Mathison ? Oui, je me souviens de lui, il était en effet venu il y a quelques années. Un étrange type, ayant l’étrange habitude de tester tout ce qu’il l’entoure. Il m’avait demandé de générer une carte à partir de photos d’un satellite. Hélas, on n’a pas du tout travaillé sur la traduction. Il nous est impossible de vous donner des informations à ce sujet. »
 
Pas de chance, il n’avait aucune information à ce sujet. Cependant, le magma venait d’obtenir sa première information : Mathison avait bien généré cette carte ici. Peut-être qu’à partir des images du satellite il pourrait faire une recherche sur la base de données de Léto pour trouver la planète liée. Il pourrait sinon retracer le satellite.
 
« Vous avez encore les données du satellite ? »
 
« Hélas non, la collaboration impliquait qu’on ne puisse garder aucune donnée. Désolé. Cependant, vous pouvez toujours me montrer la carte. Je pourrais peut-être toujours me rappeler de quelque chose en la voyant. »
 
Sappeto ayant déjà vu la carte, il ne risquait rien à lui montrer. Nate sortit son téléphone et montra la carte à ce dernier.
 
« Que de souvenirs ! Je me souviens que j’étais vachement enthousiasmé à l’époque sur ce projet, cette idée de carte aux trésors, je trouvais ça vraiment chouette. Oh, je sais. »
 
Le scientifique se précipita à son bureau, à la recherche de quelque chose. Il sortit une petite carte et il retourna auprès de Nate.
 
« On a travaillé un petit peu en collaboration avec une personne, justement sur des objets antiques. Elle a ses connaissances approfondies sur l’univers et il y a beaucoup de chances qu’elle connaisse cette langue. C’est sans doute votre plus grande chance, surtout qu’il est possible qu’elle connaisse Mathison. Cependant, cela est à confirmer, je me souviens juste que les deux collaborations ont eu lieu en même temps. »
 
Le vice-directeur rangea ses lunettes et retourna à son bureau.
 
« Merci monsieur Sappeto. Je vais tenter de trouver cette personne. Je repasserai peut-être si j’ai d’autres questions. »
 
« N’hésite pas ! Ce fut un plaisir de faire votre rencontre. Bonne chose pour votre quête. »
 
Le magma salua de la main et sortit du laboratoire tout en regardant la petite carte de visite sur laquelle on pouvait lire Minerva Sélène.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockVen 15 Jan 2021 - 0:08
Il était déjà tôt ce matin. Minerva était bien sûr déjà levée, car c’est aux aurores qu’on entraîne le mieux son corps et son café. La shinigami s’était rendue dans les plaines et avait entrepris un entraînement sur sa lance de la mort, car bien qu’elle ne l’utilisait jamais, cela lui semblait important de continuer à manier ses techniques. Aussi avait-elle enfilé son plus beau survêt’ et écouteurs branchés sur son baladeur MP3 qu’elle avait déniché à un marché aux puces, qui criait «la dernière chanson à la mode « pluie sur moi » de Mister Gogo.
 
Au rythme des paroles, Minerva concentrait sa puissance dans un mouvement, pour relâcher des effluves de force dans le sens opposé. De quoi faire simplement ployer l’herbe frémissante qui n’était pas encore tout à fait réveillée, et qui devait d’ailleurs se demander pourquoi une femme de plus de 32 ans venait la piétiner de bon matin.
Lors d’un changement de chanson sur « this is satan city » de petit Gambinette, Minerva devint bien plus énergique et commença à être assez imprudente sur sa force, au point de trancher quelques brins d’herbe en plein milieu de la chanson.
« Oups » se dit-elle en remarquant son erreur. Car si la musique devait être un vecteur de puissance, il ne devait pas lui faire perdre la tête non plus. Bien qu’habituée à ses divagations, Minerva ne trouva pas que ce soit une bonne idée de continuer à brasser du vent en criant fort les paroles d’une chanson en plein milieu d’une plaine. Qui sait, on pourrait la reconnaître et la prendre pour une folle. Aussi décida-t-elle de se concentrer jusqu’au lever total du soleil.
 
 
Quelques heures plus tard, elle rejoignit son échoppe à Flussheim et monta directement prendre une douche. Son atelier, quasiment vide puisque la plupart de son matériel précieux était sur son vaisseau bien gardé, était encore bien équipé en matériel basique. On lui commandait souvent de vieilles breloques à remettre à neuf, mais rien d’intéressant. Elle n’avait toujours pas d’idées sur quoi faire, depuis qu’elle avait découvert cette carte d’accès étrange. Depuis quelques temps, elle se laissait un peu aller, tout en cherchant des solutions pour retrouver son œuf de dragon.
Elle avait pensé à voler une banque et à utiliser sa technique d’oubli pour ne laisser aucune trace, mais cela ne lui semblait pas très éthique. Elle préférait gagner de l’argent noblement au travers de son travail, car si la shinigami avait bien un défaut, c’est qu’elle aimait la droiture dans ses actes.
Sous la douche, elle se posait des questions à propos du Mécène. Avait-il commencé à vendre son œuf ? Il ne fallait pas le mettre en vente trop vite, après tout, c’était un objet rare qui se devait d’être exposé bien en amont. Le Mécène semblait être quelqu’un d’assez ostentatoire pour cela. Pour faire monter les enchères. Pour faire des envieux.
Le temps passa, au point que l’eau devint glaciale… Cela devait faire un certain temps qu’elle réfléchissait. Elle sortit de la douche et termina sa toilette.
Peut-être qu’elle devrait retrouver sa trace ? Ca serait facile, mais après quoi ? Elle n’est pas de ceux qui viennent reprendre leur dû tels des héros. Elle en était sûre, il y avait plusieurs moyens de coincer le Mécène ou de marchander avec lui.
 
Aussi se dit-elle qu’elle se concentrera sur ses recherches et la clef d’accès après une bonne séance cocooning. Car il faut rester en forme, mais également prendre soin de soi ! Minerva enfila un de ses plus beaux peignoirs et entreprit de se faire un bain de pieds royal avec massage intégré. Mais elle voulait quand même regarder quelques petites choses, car la curiosité la piquait. Le deal était fait entre elle et pour elle ; elle allait se mettre à l’atelier en robe de chambre, bain de pied, serviette sur la tête, et éventuellement un masque nourrissant et deux concombres.
C’était parfois à se demander ce qui ne tournait pas rond chez cette femme.
 
C’est alors que Minerva, dit Erva la chercheuse, s’assit devant sa table d’atelier, un vieil ordinateur et une lumière. La devanture de l’échoppe était totalement fermée, personne ne savait qu’elle était là aujourd’hui.
Après d’être installée ses apparats de séance d’esthétique, elle alluma l’ordinateur. Sa vieille tour avait bien besoin d’un renouveau, mais ce n’était pas sa priorité.
Puisqu’aucune planète aux alentours n’avait eu de « vaisseau écrasé d’argent », elle lancerait une plus grande recherche en recoupant plusieurs mots clefs. La machine semblait faire un petit bruit, comme si ce que lui demandait sa propriétaire était un peu de trop pour ses processeurs.
 
La recherche se lança tranquillement, Minerva prit une lampée de café et appliqua ses deux concombres sur les yeux avant de se caler confortablement sur sa chaise et d’attendre.
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1011
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4677
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockDim 17 Jan 2021 - 23:56
Le magma avait obtenu une adresse qui lui permettrait peut-être de décoder cette carte. Cependant cette piste restait incertaine, mais elle avait le mérite d’être prometteuse. Sa mission était à présent de trouver cette dénommée Minerva Sélène. Fort heureusement, son adresse était inscrite sur la carte de visite qu’il avait récupérée, facilitant grandement la recherche. Cependant, la ville de Flussheim ne lui disait rien, il devait localiser sa position. Nate sortit son téléphone et utilisa une autre carte : celle de la planète Terre. Oui, pourquoi faire compliquer dans on peut utiliser ce genre d’application ? Oui les aventuriers, ce n’est plus ce que c’était.
 
Afin de gagner du temps, le magma utilisa la voie des airs. Bien entendu, il n’utilisa pas l’itinéraire proposé par son téléphone ce dernier proposant uniquement des routes. Oui, il n’y avait pas encore d’options vol. Dommage, dans un monde où plus en plus de personnes sont capable de voler, ce serait une option utile, surtout pas vraiment difficile à coder en l’état. Nate s’amusa à imaginer cette option pendant le trajet, envisageant sérieusement de le mettre en place sur Magma.
 
Finalement arrivé à bon port, le magma se posa à quelques pas d’une étrange échoppe. Il observa un petit cette dernière qui n’était pas imposante, cependant elle avait son style. Le coin était reposant et non loin on pouvait voir un magnifique potager. Nate s’approcha de l’écriteau et puis voir le nom de Minerva inscrite dessus. Il n’y avait pas de doute, c’était bien le lieu cherché. Il craignait que cette dernière eût déménagé, ce qui était possible vu que la carte datait de plusieurs années. Parfait, il n’y avait plus qu’à rentrer dans le bâtiment.
 
Nate s’approcha tranquillement de la porte et il découvrit avec désarroi que cette dernière était fermée. Il soupira, il avait en plus volontairement choisi de se déplacer en pleine journée. Bon, après tout son travail devait l’amener à bouger régulièrement. Le magma recula, voyant s’il pouvait voir quelqu’un dans les environs. Pas de chance, il ne vit personne, le laissant dans le doute dans la marche à suivre. Il se posa sur les escaliers, l’air penseur. Il envisagea de laisser un message dans la boite aux lettres. Cependant, il n’aimait pas trop cette idée, n’étant même pas certain de recevoir une réponse. Il pourrait l’attendre ici, mais il ne comptait pas partir en camping. Il se releva et se retourna, une petite idée lui passant par la tête.
 
Il avait la capacité de pouvoir rentrer dans le bâtiment, ce serait sans doute une bonne idée de l’utiliser. Il pourrait de cette façon investiguer un peu sur cette personne, lui permettant en outre de savoir s’il risquait de perdre son temps. Néanmoins, c’est surtout pour trouver des informations sur une potentielle date de retour qui l’intéressait. Certes, le plan consistait à rentrer comme un braqueur, mais bon il n’allait pas commettre d’infraction : il va juste se téléporter par ailleurs chez quelqu’un. Comment ça, ce n’est jamais arrivé à quelqu’un ?
 
* Il semble n’y avoir toujours personne dans les environs. *
 
Le scientifique avait pris le temps de vérifier autour de lui avant de déployer son trou noir. Il resta inerte pendant quelques secondes devant, surpris de maitriser aussi bien cette technique. Le magma l’avait emprunté à Azrael, le chef des dieux de la mort. Il lui fallut un certain temps pour vraiment la maitriser et il est intéressant de constater qu’il avait progressivement réussi à faire de la technique phare d’Azrael sienne. Nate retrouva ses esprits et se jeta rapidement dans le portail, lui permettant d’accéder à l’intérieur de l’échoppe.
 
Hop, le magma pénétra dans l’édifice, flirtant avec l’inégalité. Ce n’était pas le premier coup d’essai du scientifique, ayant l’habitude d’utiliser ce genre de technique pour rentrer dans le bar d’Enki. Certes, il le connait personnellement et ça change la donne, mais bon ça reste un bon exemple. Nate espérait juste qu’il n’y ait pas de caméras, ce serait dommage de se faire coffrer pour ça. Cependant, ils verront bien qu’il n’a rien volé en dehors de la vie privée de Minerva. Bon au final, il pouvait tout de même craindre quelque chose, cependant la situation nécessitait des gros moyens.  Oui, Nate tentait de justifier son impatience.
 
La boutique époustouflante faisait face à Nate qui ne put s’empêcher de regarder toutes ses vieilleries. Il ne faisait aucun doute que cette dernière aimait collectionner les vieux objets, rappelant un peu à Nate son laboratoire, à la différence que ses antiquités sont ses propres inventions. Il s’approcha d’un peu plus près pour admirer certains objets dont il avait oublié l’existence.
 
« Il y a tellement de vieilleries ici que je ne serais même pas surpris d’y retrouver Rapabienski entreposé quelque part. »
 
Si son ami et collègue l’avait entendu, il lui aurait sans nul doute rappelé que Nate était bien plus âgé que lui. Cependant, Nate ne prenant pas une ride, Rapabienski paraissait forcément bien plus vieux. Le scientifique s’éloigna finalement de cette pléthore de trésor se disant que Jade s’y plairait à s’y perdre. Il était donc convaincu que Minerva devait être plutôt douée dans son domaine, l’insistant donc à continuer sa visite. En effet, il devait trouver un indice lui permettant de connaitre sa position ou de son heure de retour : il fallait donc trouver son bureau.
 
Nate continua son exploration et avança dans le bâtiment. Il arriva soudainement devant une porte entrouverte menant à un atelier. Bingo, il y a toutes les chances de trouver ce qu’il souhaitait ici. Il entra discrètement dans la pièce, du moins il essaya vu que la porte grinça légèrement. Alors qu’il comptait explorer la zone, il tomba à sa grande surprise face à une personne … avec deux concombres posés sur ses yeux. Cette personne installée tranquillement sur sa chaise devait être Minerva. Ayant les concombres posés devant ses yeux elle ne devait pas voir ce qu’il se passait, cependant le grincement de la porte ne faisait peu de doute qu’elle allait les retirer pour voir ce qu’il se passait. Il fallait agir, et vite.
 
* Vite, le potager *
 
Le magma s’était souvenu de cet endroit qu’il avait observé en arrivant et entrouvrit rapidement un mini-portail derrière lui pour récupérer un légume. Il avait ainsi trouvé une justification de son entrée si soudaine. Il sentit ce qu’il semblait être un concombre et l’attrapa. Ni une ni deux il prit la parole dès que Minerva avait enlevé ses concombres.
 
« Bonjour, on m’a informé que vous arrivez au bout de votre réserve de concombre alors je suis venu vous en donner un. » Nate regarda dans sa main, et il vit qu’il avait une courgette. « Enfin, je suis plutôt venue vous proposer une variante, la courgette a également d’excellentes vertus … en soupe. »
 
Comme à son habitude les premières rencontres de Nate sont toujours un peu folkloriste, mais aujourd’hui il n’était pas loin d’avoir réalisé sa rencontre la plus étrange. De plus, son idée au final était loin d’être bonne, il devrait éviter de faire trop confiance à ses improvisations trop sujettes à l’abstrait. Très rapidement il sortit la carte de visite de Minerva et annonça :
 
« Désolé pour mon introduction un peu invasive, mais je viens pour une urgence. Je me présente, Nate Kurusawu et c’est monsieur Sappeto qui m’a guidé jusqu’à vous. »
 
Il avait rapidement rattrapé son coup en glissant plusieurs mots clés. Il avait donné son nom pour ne plus être un simple inconnu et il avait donné le nom de Sappeto pour rapidement lui faire comprendre qu’il n’était pas venu pour de mauvaises fins… ce qui aurait laissé suggérer son entrée sans permissions. Mais bon, les voleurs à la courgette, ce n’est pas rependu.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockJeu 4 Fév 2021 - 0:19
Il lui semblait que le temps passait lentement. Son ordinateur ronronnait en faisant ses recherches, et avec le bain de pied, Minerva se détendait tranquillement. Son masque sur le visage semblait pénétrer dans sa peau et regonflait ses premières rides de femme active. Il ne lui manquait plus qu’un bon poste radio, et elle pourrait rester là pendant une heure, sans problème.
D’ailleurs, c’est peut-être ce qu’il s’est passé.
 
L’ordinateur continuait de lui susurrer des râles interminables, alors que la femme était totalement détendue sur sa chaise. On l’entendait ronflotter si on pouvait s’en approcher. Il n’y avait qu’elle et son ordinateur.
Soudain, un bruit de grincement de porte. D’un grincement particulier qu’elle reconnaîtrait entre mille, puisqu’il s’agit de sa porte d’atelier. Minerva ouvrit les yeux sous ses concombres. Elle se releva sec et enleva un concombre de ses yeux. Face à elle, un petit bonhomme aux cheveux gris et à la blouse de scientifique.
 
« Qu’est-ce que… ? »
 
Elle regarda l’inconnu avec sa grosse courgette, lui scandant les vertus de la cucurbitacée. Minerva brisa le concombre dans sa main et se prépara à faire goûter à l’inconnu son poing, car on ne dérange pas une dame pendant sa séance cocooning, encore moins en infiltrant sa boutique !
Mais celui-ci se rattrapa rapidement en lui agitant sa carte de visite à la figure, lui expliquant qui il était et pourquoi il venait.
 
« Sappeto… ? » soupira Minerva.
 
Elle jeta son deuxième concombre dans le bain de pieds. Décidément, on n’allait pas la laisser tranquille aujourd’hui.
 
« Et bien Monsieur Urasawa, je vous prie d’aller attendre en boutique. » dit-elle d’un ton agacé. « A moins que vous ne préfériez continuer à voir une inconnue se chouchouter ? »
La femme n’était pas très heureuse de voir un inconnu débarquer comme ça, d’autant plus qu’elle n’a pas entendu la porte principale. Et qu’elle faisait des recherches secrètes ! Elle avait écorché le nom de Nate pour lui signifier qu’il n’était pas actuellement le bienvenu dans son antre.
Elle lui montra d’un regard la pièce principale et le pressa à sortir de l’atelier. A l’écart dans la boutique, il ne verrait pas ses affaires. Minerva prit ses bric-à-bracs et entreprit de mettre une tenue convenable au premier étage. Elle écoutait soigneusement le rez-de-chaussée pour savoir si ce bougre était encore à l’intérieur, et s’il n’entreprenait pas de rentrer à nouveau dans son atelier.
 
« Ne vous inquiétez pas Monsieur Kawasaki, j’arrive… » dit-elle d’un air détaché. Elle cherchait en même temps, dans un de ses vieux glossaires qu’elle rédigeait, ce nom de Sappeto. Elle rencontrait tellement de gens qu’il lui fallait noter tous les noms.
Luigi Sappeto, directeur du laboratoire de recherches terriennes indépendant « Mario Sappeto », appelé ainsi en l’honneur du fondateur. Luigi était le vice-directeur et allait bientôt succéder à Mario. Minerva se souvenait qu’elle avait travaillé avec Mario et Luigi sur de vieux artefacts terriens et venus d’ailleurs. Souvent cela se résumait souvent à des antiquités d’il y a quelques milliers d’années, mais c’était toujours intéressant de travailler dessus puisque les deux fondateurs voulaient faire revivre quelques de ces vieilles créatures dont ils retrouvaient les corps.
Oui, maintenant elle s’en rappelait.
 
Avant de partir de ses appartements, Minerva fit une recherche sur un téléphone sur « Nate Kurusawu » et tomba sur quelques de ses faits. L’homme était très reconnu dans le monde de la science, ce qui suffisait à Minerva pour comprendre que s’il était là, c’était pour du travail. On ne taille pas la bavette avec une antiquaire pour rien.
 
Minerva descendit avec deux tasses de café et un thermos et posa le tout sur une des tables vides de l’échoppe.
 
« Café ? » fit-elle, l’air détachée.
Elle servit une tasse à chacun et entreprit la conversation.
 
« Alors, qu’est-ce qu’un scientifique de renom vient faire dans un coin aussi reculé avec une aussi belle courgette ? » demande-t-elle avant de porter la tasse de café à ses lèvres.
Elle n’avait qu’une envie, c’était surtout de lui demander comment il était entré et s’il voulait lui piquer quelque chose. Mais elle devait rester polie, et sur ses gardes.
Alors que la conversation s’entamait, l’ordinateur de Minerva crissa de façon très significative dans son atelier, porte fermée. Ce qui lui arracha un sourire agacé. Elle espérait que le scientifique ne lui demande pas ce qui se passe, du moins pas de suite, à moins qu’il ait un nouvel ordinateur sur lui.
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1011
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4677
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockJeu 11 Fév 2021 - 0:49
C’est sur une situation bien particulière que Nate fit la rencontre de Minerva. Tout avait commencé à partir de concombre et de courgette, faisant de ce récit, une histoire bio. Nate faisait donc face à Minerva, une courgette à la main, cherchant à dissiper le malentendu le plus rapidement possible. Pensant qu’elle était en voyage il était entré dans la maison dans l’espoir d’avoir des informations et il tomba justement sur elle. Nate avait déjà vécu des situations plus déstabilisantes, il pourrait s’en sortir, même si dans le fond, sa courgette ne lui serait pas d’une grande aide.
 
Sans trop perdre de temps, le scientifique c’était lancé dans son explication, en tentant tout de même d’utiliser sa courgette. L’effet ne fut pas d’une grande réussite, Minerva étant visiblement totalement déstabilisée par la situation. Heureusement, le magma se lança dans le sujet ce qui semblait amoindrir sa colère. Elle répéta le nom de Sappeto, semblant signifier qu’elle le connaissait. Cette personne était donc bien visiblement la personne qu’il cherchait.
 
Après un petit peu d’attente, et deux concombres en moins, Minerva plaça finalement une phrase. Elle invita le magma à se rendre dans la boutique pour l’attendre tout en écorchant son nom, de façon sans doute volontaire. Son timbre de voix semblait indiquer que le moment était mal choisi. La conversation ne manquera sans doute pas de piquants. La déesse de la mort termina par une pointe d’humour, ce qui ne déplaisait pas à Nate.
 
« Ne vous inquiétez pas madame Minerve, je ne suis pas intéressé par ce genre de délire. Mais vous pouvez songer à y faire un commerce, je suis certain que ça ferait un succès fou sur internet. »
 
Nate afficha un grand sourire tout en sortant de la pièce, attendant ainsi que la propriétaire termine tranquillement de se préparer. Il retourna contempler les antiquités, et ne put s’empêcher d’avoir en tête l’image de Rapabienski. Ce lieu était dépaysant, et ce mélange de culture et d’époques plaisait beaucoup au scientifique. Pendant qu’il continuait à naviguer entre ces objets, Minerva en profita pour annoncer qu’elle n’allait pas tarder, écorchant davantage son nom.
 
« Prenez votre temps, madame Cetelem. »
 
Par rapport à sa vie, ces quelques secondes d’attentes ne représentaient rien, il pouvait donc attendre sagement. Il continua alors son exploration, tombant sur étrange boule qu’il attrapa. L’intérieur était endommagé, mais il laissait entrevoir ce qu’il était inscrit dedans : joyeux anniversaire. En voilà un objet des plus étranges. Le magma le reposa, tout en prenant soin d’éviter de l’endommager. En effet, son entrée fut loin d’être sensationnelle, si en plus il se mettait à détruire son magasin, il se ferait expulser sur le champ.
 
Après un petit peu d’attente, la chercheuse arriva tout en tenant entre ses mains du café qu’elle proposa chaleureusement. Serait-il au niveau de celui de Rapabienski ? Peut-être que Minerva, en grande aventurière qui se respecte, elle avait cherché elle-même le café au fin fond d’une forêt perdue ? Cela pourrait donner alors un magnifique concours. C’est donc en toute logique que le magma accepta l’offre.
 
« Je veux bien, merci ! »
 
Sans plus attendre, sa tasse fut remplie et tendue, lui permettant d’humer l’amertume du café. Le magma regarda alors le café et de nature curieuse il ne put s’empêcher de se questionner sur sa provenance.
 
« Juste par pure curiosité, quelle est la provenance du café ? »
 
Une fois cet aparté terminé, il était finalement venu le moment de passer aux choses sérieuses. Minerva semblait encline à échanger avec le magma et en profita pour replacer la courgette dans le contexte. Nate se retourna, rappelant qu’il avait posé la courgette sur la table. Si une personne entrait dans cette boutique, elle trouverait forcément étrange de voir une courgette parmi des antiquités. Cependant avec de la tchatche et de la crédulité on pourrait faire croire que cet aliment est un trésor maya transmis de génération en génération. Le scientifique laissa tomber le légume, pour se concentrer sur sa mission, et redressa sa tête pour se lancer dans son explication.
 
« Je suis à la recherche d’informations, au sujet d’une carte écrite dans un dialecte inconnu par un certain professeur Mathison. Mes recherches m’ont mené jusqu’à l’origine de cette dernière, le laboratoire de Sappeto. Cependant, Sapetto lui-même m’a avoué qu’il n’avait gardé aucune trace de sa fabrication et était dans l’incapacité de la décrypter. Il m’a donc renvoyé vers vous. Selon ses dires, vous travailliez souvent en collaboration avec son laboratoire, et vous auriez même pu participer à sa traduction. Cela vous dit-il quelque chose ? »
 
Nate attendit quelques secondes, le temps de recevoir une première réponse de la part de la déesse de la mort. Il allait dans un premier temps savoir si elle avait participé à cette carte et de fait connaitre Mathison. Ironiquement, après avoir été bloqué dans une boucle temporaire par sa faute, il allait remonter le cours de son temps. Après cette pensée et la réponse de Minerva, le magma sortit alors son téléphone portable. Il posa sa tasse sur la table et il sortit son téléphone. Il ouvrit sa pièce jointe et il tendit son appareil à Minerva, pour qu’elle puisse voir par elle-même la carte. Si elle n’avait pas travaillé sur cette carte, il ne restait plus qu’à espérer qu’elle puisse au moins identifier la langue.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockMer 24 Fév 2021 - 23:41
« D’où cela vient-il ? »
Si Minerva avait des lunettes, elle aurait pu les remonter après avoir esquissé un sourire. Mais tout ceci pour un café qui vient de l’exploitant de Satan City, c’est peut-être un peu trop.
« C’est un café original de City Café, la chaîne qui fait de très bon mocaccinos. » répondit-elle en haussant les épaules. Elle avait l’impression de décevoir son interlocuteur.
 
Minerva écouta attentivement Nate et son récit. Tout en plissant des yeux, pour avoir l’air très concentrée, elle essaya de se rappeler du nom de Mathison. Aujourd’hui, rien n’allait, elle n’avait pas la mémoire des noms de scientifiques.
Cependant, la traduction lui disait quelque chose. La chercheuse prit une gorgée de café avant de commencer :
« Et bien, j’ai participé à une traduction menée par Sappeto. Je me souviens qu’il avait reçu, avec son bric à brac habituel, une carte. Du moins, il ne voulait pas m’en dire plus. Il voulait qu’on la traduise. »
 
La femme fit une pause en entendant son ordinateur faire un « tûûûût » mortuaire. C’est certain, il venait de lâcher. Elle ne put contenir son agacement en grinçant des dents, mais maintenant qu’elle était sur sa lancée…
 
« Je sais que Sappeto travaillait sur des visuels, mais la carte était bizarre. De mémoire, elle contenait quelques mots à l’envers écrits dans une langue d’une planète étrangère. Cela fait un certain temps, alors je ne sais plus si c’était Vega ou Metamol. Ou Namek ? Les détails m’échappent. »
 
L’envie de voir le désastre de sa machine la titillait de trop, alors Minerva s’excusa auprès de Nate pour aller estimer le décès de son ordinateur. En ouvrant la salle, elle constata que son PC était tout à fait éteint. Les données ont-elles été sauvegardées ? Le disque dur a-t-il tout simplement surchauffé ? Elle n’en savait rien. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle allait devoir racheter un ordinateur, et cela l’embêtait beaucoup.
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1011
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4677
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockDim 28 Fév 2021 - 20:05
Toujours ouvert à toute découverte, Nate avait grand espoir de connaitre le secret se cachant derrière ce café. Il y avait même peut-être tout un récit derrière tout cela ! Du moins, c’est ce qu’il s’obstinait à croire. La réalité fut tout autre car le café provenait tout simplement d’une chaine. Oui, les aventuriers n’allaient pas chercher leurs courses dans la forêt. Oui, tout le monde n’était pas comme Rapabienski et cherchait éperdument la meilleure recette pour faire le café. Oui, à force de voir des choses sortant de l’ordinaire, le magma s’était un peu trop habitué à l’anormalité.
 
« Ah ok, ça a l’air sympa. »
 
Nate ne put cacher sa légère déception suite à la réponse de Minerva. Bien entendu, cela n’allait avoir aucune incidence sur la suite de la discussion. En effet, elle se dirigea logiquement vers la carte. La déesse de la mort expliqua qu’elle avait justement eu à traduire une carte. Cependant rien n’était sûr, ses souvenirs étant vagues sur ce sujet.
 
Voyant qu’elle avait visiblement travaillé pour une carte, le scientifique se devait de lui montrer. C’est ce qu’il fit en tendant son téléphone à Minerva. Cependant cette dernière l’ignora après avoir entendu un étrange bruit sonore. Elle se dirigea en toute urgence vers la porte afin de contester les dégâts. Au vu du bruit, cela ne semblait pas être une alarme mais bien un ordinateur. Le magma plutôt à l’aise avec ce type de machine prit la parole :
 
« Se pourrait-il que votre ordinateur fasse également partie de vos antiquités ? »
 
Annonça ironiquement le magma, mais il se pourrait qu’il ne soit pas loin de la réalité. Si la machine commençait à rendre l’âme, il ne ferait aucun doute que Minerva allait s’inquiéter pour ses données. Le magma s’y connaissant, il fallait dire qu’il avait travaillé sur des machines, il pouvait très bien tenter de faire quelque chose pour elle. Ce serait d’ailleurs une excellente occasion pour lui qu’elle puisse lui faire confiance avant qu’ils puissent travailler en toute sérénité.
 
« Si vous voulez, je peux jeter un œil ? J’ai de nombreuses connaissances en informatique. »
 
Le magma avança tranquillement vers Minerva et lui tendit une nouvelle fois le téléphone. Cette fois-ci il allait être un peu plus explicite à ce sujet, car oui il ne le tendait pas juste pour montrer une photo de son chat.
 
« Pendant ce temps, vous pourrez alors jeter un œil à la carte ? Je pense que c’est donnant donnant. »
 
Une bonne occasion d’occuper les deux protagonistes en s’entraidant. Le magma espérait que Minerva puisse reconnaitre les traductions de la carte créée par Mathison. Le premier but était d’identifier la langue puis dans un second temps de la traduire. Histoire en effet qu’elle puisse être utilisée. De toute façon si c’était bien elle qui avait fait cette traduction, elle devrait se souvenir de la langue qu’elle a utilisée pour l’inscription du texte sur cette carte. Il n’y avait plus qu’à croiser les doigts et sinon … continuer les recherches. 
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockLun 22 Mar 2021 - 0:14
Minerva regarda Nate alors qu’il s’avançait vers son antiquité. On pourrait presque s’y méprendre à y voir, dans ce regard si perçant et déterminé, une petite étoile.
Un sauveur.
 
Alors que Nate lui laissait le téléphone dans les mains pour se diriger vers son ordinateur fumant, elle revint à la réalité. C’est vrai, l’homme lui avait demandé de regarder son téléphone pour inspecter la carte.
 
« Je vous en prie. » répondit-elle en se grattant la tempe.
 
Minerva se posa contre le mur pour lire plus attentivement la carte. Elle fit des zooms, dézooms, quitta le logiciel par inadvertance, prit panique en essayant de retrouver l’image et ouvrit mille applications (d’après elle).
Puis elle retrouva l’image et la fixa pendant un moment.
 
« Je vous laisse regarder la bête, je reviens. »
La chercheuse fit une légère courbette à Nate avant de monter au premier étage chercher un livre d’ébauches en particulier. Il lui semblait qu’elle avait écrit quelques notes à ce propos au détour d’une conversation avec un chercheur.
Tout en descendant les escaliers, Minerva cherchait son griffonage. Arrivée à la porte de l’atelier où Nate se trouvait, elle se rappelait : il fallait qu’elle cherche un smiley rigolo. Et bien oui, lors d’une soirée meeting de chercheurs, elle avait discuté avec un homme un peu éméché qui lui avait fait des smileys dans son carnet avec la mention « Mathison, tête de f… » qu’elle avait à moitié rayé.
C’est au milieu du livre, entre des dizaines de scribouillis de chercheurs, qu’elle retrouva ce qu’elle cherchait.
 
« J’ai retrouvé mes notes, où en êtes-vous ? » demanda Minerva à Nate. « Il y a du métamolien, de la langue des dieux de la mort et des lett… »
Minerva s’arrêta et regarda Nate d’un air concerné.
« Et des anagrammes… ? »
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1011
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4677
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] ClockMar 23 Mar 2021 - 1:00
Un échange gagnant-gagnant, rien de mieux pour entamer une entente. Alors que le magma avait pour objectif de chercher à réparer l’ordinateur de Minerva, la déesse de la mort s’en alla analyser la carte du scientifique. Nate s’approcha de la bête et fut d’abord subjugué par l’écran, relativement massif. Au moins, elle n’avait pas à avoir peur qu’on puisse le voler. Cependant, chaque jour elle jouait à la roulette russe avec, un jour cet écran terminera par ne plus s’allumer.
 
En arrivant juste devant le PC, il observa un magnifique Blue Screen, signifiant que l’ordinateur avait lui-même mis fin à son propre calvaire. Le magma ne chercha pas plus loin, et éteignit son ordinateur manuellement. Très rapidement, Nate sortit un tournevis de sa poche et commença à démonter l’ordinateur. Il recula par réflexe, en voyant une quantité impressionnante de fumée sortir de la tour. Il attrapa un masque dans sa poche afin d’éviter de respirer cet air toxique.
 
L’exploration allait à présent commencer, et Nate trifouilla dans l’ordinateur. Vu l’ancienneté de la machine, il avait vraiment l’impression de faire de l’archéologie où chaque matériel était une antiquité. Il fallait faire toutefois très attention, l’état de la machine s’était bien dégradé. S’il avait le malheur d’enlever une pièce et ne pas la remplacer correctement, les choses pourraient très mal se passer, comme dans Indiana Jones. Pour le moment, il se contenta de regarder attentivement les objets et remarqua rapidement que le processeur était dans un état catastrophique. Il n’était pas étonnant qu’en cherchant à le solliciter de trop, que ce dernier déraille. Les autres composants étaient tous délabrés et ne pouvaient pas faire long feu.
 
Le moment était venu de sortir et le magma retira sa tête tout en enlevant son masque qu’il rangea dans sa poche. Il essuya son crâne légèrement sali et sortit de la pièce tout en secouant ses mains. Il vit arriver la déesse de la mort, livre à la main en train de demander où il en était.  
 
« J’ai terminé mon analyse de mon côté. »
 
La chercheuse commença en première à donner ses explications. Il y avait un mélange de plusieurs langues, dont le métamol. Cela ne semblait pas incohérent, c’était une langue très ancienne et très compliquée à apprendre. De plus, Stinger était lié à cette planète, cela ne semblait donc pas un hasard. La suite cependant surprenait le magma, la langue était celle des dieux de la mort. Le regard du magma se mélangea un court instant entre la surprise et la peur. Oui, il ne pouvait enlever cette image d’Azrael lui retirant son âme. La dernière annonce fut plus simple, mais surprenante.
 
« Je ne m’attendais pas à un tel mélange. Il ne fait aucun doute que l’auteur voulait complexifier l’étude de la carte. Pas nombreux sont ceux qui connaissent ces deux peuples. »
 
Il fallait dire que Nate était l’un des seuls à avoir déjà eu affaire aux peuples, à croire que cette carte … était faite pour lui ? Non, ce n’était pas possible, lors de la création de la carte il ne connaissait même pas l’existence du peuple des dieux de la mort. Un hasard qui faisait bien les choses, cependant restait à trouver un dieu de la mort prêt à traduire cela pour lui. N’ayant pas très envie de retourner dans le monde des démons il ne lui restait plus que Musuko. Cependant, depuis son voyage ce dernier s’était fait discret.
 
« En omettant pour le moment les anagrammes, vous seriez capable de traduire la carte … ou pas ? Me faire traduire les mots metamols, encore ça irait, mais pour la langue des dieux de la mort, ça risque d’être plus compliqué. »
 
Bien entendu cela ne serait pas gratuit et elle demanderait forcément son tarif. Subitement, le magma eut une idée, se rappelant qu’il devait justement parler de son ordinateur. Il joignit ses mains et commença à parler :
 
« Sinon concernant votre ordinateur, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que vos données ne sont pas perdues. La mauvaise, c’est qu’en continuant d’utiliser votre ordinateur pour risquer de faire cramer votre maison. Je ne peux hélas rien faire pour le réparer, tous les composants dans un trop mauvais état. Cependant j’ai une proposition à vous faire. »
 
Nate afficha un léger sourire, content de pouvoir appliquer une nouvelle fois le principe du donnant-donnant.
 
« En échange du travail effectué sur la carte, je vous propose de vous donner un ordinateur dernière génération. J’ai un énorme stock sur Léto, je n’aurais aucun problème pour en récupérer un. Ce serait un ordinateur portable, ce qui pourrait s’avérer très utile pour vos expéditions. Pour vos données, je pourrais transformer votre disque dur en disque dur externe, vous permettant de conserver vos données. Qu’en pensez-vous ? »
 
Peut-être qu’elle aurait préféré rester sur un vieux modèle, mais il faut savoir des fois aller dans l’air du temps. En effet, c’est ainsi qu’on se rend compte que certes les antiquités c’est bien, mais les nouveautés aussi.
Contenu sponsorisé

Carte sur table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Carte sur table [PV]   Carte sur table [PV] Clock
 
Carte sur table [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10443113. Carte de la Cachette
» [10127812] Carte de la Cachette => Ramasse
» 11519720. Carte de la Cachette > X = -10 | Y = -149 | N = -7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-