Le Deal du moment : -38%
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – ...
Voir le deal
10.49 €

Partagez
 

 Philharmonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7608
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 5 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Philharmonie  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie    Philharmonie  - Page 2 ClockVen 30 Oct 2020 - 1:13
Le Dieu des Anges était quelqu'un de très égocentrique. Néanmoins, il semblait tout de même être capable de montrer certaines qualités... Gardant son sérieux, le Shan réfléchissait clairement à ce qu'il disait, et ce qu'il faisait. Après-tout... Parfois, il fallait parvenir à toucher ses adversaires en plein cœur ! Pas forcément avec les poings, mais aussi les mots. C'était important... En tout cas, le pauvre acolyte divin de l'ancien disciple de Chronoa n'était pas au bout de ses surprises. Comment devait-il forcément réagir face aux multiples provocations du guerrier ? Et comment correctement réagir lorsque celui-ci descendait le ton ? Oh oui, il jouait avec le feu. Mais ce feu était nécessaire pour ensuite devenir un phare de lumière. La vision des choses que Kaito était toujours pareil... Il devait réussir à réellement parler avec lui. Le monde des Anges avait changé, mais lui-même le savait. En tout cas, c'était ce qu'il montrait au fur-et-à-mesure de la conversation. Une belle avancée !

"Suis-je réellement étranger à ta culture et ton... Histoire ? Je te rappelle que je suis gardien de celle-ci, quand même !" Cette fois, c'était lui qui souriait à cette remarque. "Tes archanges sont puissants, mais les démons ont en effet évolué. Mais pourquoi sont-ils capables de vous tenir en respect également ? Ils usent de magie. La magie démoniaque est devenue extrêmement puissante... Avec ça, la force de tes archanges pourrait ne plus suffire. Et la magie de lumière des anges demandent une pureté éreintante... Au niveau du cœur." Car le cœur était la base de la magie. De toutes les magies... Même s'ils sont encore capables d'utiliser cette magie, elle était bien moins efficace qu'à l'époque des premiers anges, où ceux qui étaient libres avaient un cœur pur. Malheureusement, le pêcher de l’Orgueil avait déjà frappé le Dieu des Anges. "Allons, tu sais bien qu'il y a une façon de finir ce conflit éternel. Une paix... Car là où les Anges ne sont pas forcément tous bons, les Démons ne sont également pas tous mauvais. Certains sont contre le système démoniaque, et le mal qu'il en découle... Ou d'autres ignorent simplement ça, car manquent de courage de se dresser contre. Je l'ai vu de mes yeux..."

Les deux camps sont tombés dans une égalité... Une égalité qui ne pouvait être arrêtée par la mort d'un des deux camps. La seule fin possible n'était peut-être pas la pire ? Elle était peut-être même la meilleure option ! Par la suite, la discussion s'était porté sur Chronoa. Néanmoins, c'était facile de faire comprendre la différence, cette fois... Puis vint le sujet du comportement du Dieu du temps. "Et pourtant, en combinant ces deux choses, un avancement est possible !" Oh oui, rien de mieux que la franchise cette fois ! Il pouvait soulever moult réflexions de la part du Dieu des Anges de cette manière. Bien que la suite se soit porté sur des menaces, le Shan y avait répondu clairement, et tout aussi calmement que ce qu'il faisait jusque-là. En tout cas, la remarque sur le fait qu'il était capable de vaincre n'importe qui avec son contrôle du temps lui avait légèrement tiré un sourire ! "Hey ! Je suis fier de ma force, tu sais ! Tu frappes là où sa fait mal !" Oh, l'intonation était plus ironique qu'autre-chose.

Mais bon... Il fallait désormais clairement redescendre cette braise qui s'animait. Car oui, maintenant qu'il était devenu bien trop franc, le Dieu des Anges pouvait également être plus doux. Dans les deux façon de parler des deux Dieux, l'intonation était passer à quelque chose de plus serein. Oui, le fils de Lyla avait réussi à doucement tiré son opposant sur un terrain plus humble... Parler à cœur ouvert... Il pourrait comprendre, et vraiment aidé le Royaume des Anges, de cette manière. Et ce regard... Ce vrai regard qu'il donnait à son homologue du temps, il était déjà une source de réponse et d'information. "La dualité entre fils est toujours difficile à gérer... Mais tu sauras trouver les mots justes pour les réconcilier." Tout simplement. Cette avancée, cette fois sur la famille du Dieu des Anges, montrait également une chose. Son lot de souci... En réalité, comment voulait-il pouvoir réellement se concentré sur tout, alors que ses sentiments en tant que parent l'obligeait à se tourné vers ses enfants ? Voilà déjà une des nombreuses réponses qu'il allait obtenir...

Et à la demande du Dieu des Anges sur Leixy, il allait être franc. Après-tout, il venait d'être honnête avec lui... Alors à son tour, il serait franc et honnête. "Le futur le plus récurrent que j'ai vu pour Leixy... C'est qu'elle te surprendra... En bien." Et à son tour, il regardait le Dieu devant lui. Rien que dans ses mots, il avait démontré toute la force et la véracité de ses propos, chose qu'il devait avoir ressenti. Comme dans son regard... Aucun mensonge, juste de la sincérité. Après, il ne pouvait pas donner trop de détails... Mais l'avenir de l'Ange chez les siens était souvent marqué d'une magnifique pierre blanche... Du moins, si elle s'en donnait les moyens par elle-même. Car c'était sa propre force qui lui permettait de montrer qui elle était réellement... Et ce qu'elle valait. La suite de la conversation, c'était sur le possible départ de l'ancienne succube. Néanmoins, là encore, rien n'était sûr ! Et ce n'était pas au Dieu du Temps de décider pour elle. Comme il respecterait son choix, il respecterait le reste.

"Je ne compte pas la faire intervenir dans les problèmes de la patrouille... Comme tu as dit, Leixy à ses propres responsabilités ici. Et je respecterais ça. Néanmoins, que ça concerne Sehiel ou moi, je ne l'obligerais à rien. Elle le sait et pourra te le confirmer, je ne suis pas rancunier. Par ailleurs, j'ai rencontré ton fils, et il m'a fait très bonne impression, tu sais ? Mais je veux que ce soit Leixy qui fasse ce choix... Moi, ou Sehiel, ou aucun de nous, même ! Il faut que ça vienne d'elle."

Car au moment où le Dieu des Anges voulait repartir, le fils de Nasu souriait sympathiquement. D'un mouvement de tête, il saluait ce dernier, le laissant ainsi repartir de là où il venait... Son regard se reportait sur Leixy. Celle-ci était encore légèrement surprise par ce qu'il venait de se passer, mais un chemin venait de se dessiner. Une entente était possible... Un futur commun pourrait arriver. Des idées ont étaient émises, et même si le Dieu des Anges n'y croyait pas, ils les avaient entendu. Quelque chose qui marque... Un chemin étranger qui vient de se dessiner. Une petite pensée qui n'était jusque-là jamais survenue... Un moyen d'arrivée vers la finalité la plus belle qui soit. D'un poing, la demoiselle venait frapper le visage de son amant. Bien que clairement léger, il montrait bien l'embarras de la dame... "Tu ne connais pas la hiérarchie divine, Leixy. C'est bien différent d'ici." Car égal ou pas, les Kaîö-Shins étaient tout en haut de l'échelle, avec les Hakaï-Shins. Au-dessus, les Anges du Grand Prêtre, et le Daishinkan lui-même. Et encore au-dessus, à la toute fin, Zen-Oh...

Au moment où elle sortait son arme et frappait le Dieu du Temps, ce dernier ne faisait que reculer. Pas besoin de se battre, alors pas non plus besoin de contré. La simple esquive mêlée à la fuite suffisait. Il n'allait pas l'arrêter... Elle était dans son droit de ne pas comprendre. Après-tout, ce genre de dialogue était très difficile à déchiffrer... Bien sûr, il connaissait également ce SK dont elle parlait. Elle s'était calmé sur la violence... Son arme rangée, elle restait tout de même très en colère. Bien qu'il allait s'expliquer, autant la laisser d'abord digérer la scène... Mais il serait honnête avec elle, comme il l'a était avec son confrère il n'y a même pas quelques minutes. Se plaçant devant elle avant qu'elle ne parte, il la regardait dans les yeux. "Cette discussion était nécessaire... Il l'a compris, lui aussi. Je devais parler ainsi. C'est comme ça que nous avançons... Ton Dieu est quelqu'un de bien. Il a compris là où je voulais en venir. Il a lui-même ses propres soucis, et pourtant, il s'est ouvert à moi avec son cœur."

Et se connectant à son esprit, il parlait avec une voix des plus douces. *Lui-même savait de quoi je parlais concernant les siens... Grâce à ça, il s'est ouvert à moi. Mais surtout... J'ai pu l'aider à confirmer, et à répondre à certaines questions qu'ils se posaient. Je le comprends également mieux...* Il faisait passer sa famille avant. Comment se préoccuper du reste, quand ses enfants préparent une guerre entre-eux ? C'était autant de soucis que de craintes qui se formait... De vive voix, il reprenait. "Tu l'as entendu, Leixy. Il a accepté de te laisser le choix. Même si ce n'est pas moi, même si ce n'est pas Sehiel, tu as le choix et tu garderas ta place. Et surtout, il veut désormais voir vraiment de quoi tu es capable. Il ne m'a pas posé cette question pour rien... Et j'ai été honnête avec lui. Tu veux devenir une archange, non ? Alors montre-lui... Montre-lui que tu es capable d'atteindre cet objectif par toi-même, sans l'aide de personne. Tu as gagné la liberté de choisir, Leixy... Je veux juste que tu écoutes ton cœur."

Mais plus important encore... "Et pour cette "mésaventure" comme tu dis... Sehiel est compréhensif. Je connais son histoire également... Il est bon. Et donc s'il t'aime réellement, il ne cherchera pas à te nuire."
PNJ Claire
Autre / Ne pas divulguer Age : 25
Date d'inscription : 04/09/2020
Nombre de messages : 11

Philharmonie  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie    Philharmonie  - Page 2 ClockMar 3 Nov 2020 - 11:55


L’ancienne démone brandit ses bras vers le ciel d’un air agacé.


Alors allons-y puisque tout est question de sentiments ! Allons voir directement Séhiel très cher !


Celle-ci fit volte face et, d’un pas pressé, attrapa le poignet de Kaito pour l’obliger à la suivre. Cette dernière n’en avait que faire, à présent, des “qu’en dira t-on” et des rumeurs qui allaient émerger. L’ange le mena à nouveau en direction de la foule, là où se trouvait tout le “beau monde”, la scène avec les musiciens et les vivres à foison. Les autres anges regardaient Leixy entraîner Kaito dans son sillage, la main fermement repliée contre son avant-bras en se demandant sérieusement ce qu’elle comptait faire de lui. Il s’agissait du Dieu du Temps, tout de même ! Ce n’était pas convenable que cette dernière le traite ainsi. 


La guerrière croisa le regard de Séhiel. Ce dernier pencha légèrement sa tête sur le côté, se demandant ce qu’elle faisait à arriver comme une furie devant lui en tirant un Dieu par le bras de la sorte. Ses longs cheveux rouges recouvraient légèrement son visage, ne faisant que rajouter de la plus value à sa beauté - et ce fait énervait Leixy, sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi. Peut-être était-ce parce que d’habitude les personnes physiquement considérées comme “belles” sont souvent des merdes à l’intérieur. Mais pas lui. Cette idée radoucit son expression faciale figée par des sourcils arqués qui reprennaient leur allure habituelle à mesure qu’elle et Kaito se rapprochaient de Séhiel. 


Comment puis-je vous servir ?” Dit l’archange en regardant à tour de rôle Kaito et Leixy lorsqu’ils furent à sa portée.


Séhiel, écartons-nous légèrement de la foule. Assez pour être tranquille et pas suffisamment pour qu’ils s’imaginent des horreurs.


Celle-ci ne lui donna pas l’occasion de répondre et elle s'exécuta en lâchant enfin le poignet de Kaito. La combattante se plaça donc comme convenu : suffisamment en retrait pour que personne ne les entende, mais assez près pour toujours faire partie de la horde ambiante.


Une fois que les deux hommes furent à ses côtés, cette dernière leur lança à tout les deux un regard.


Nous avons un problème. Séhiel, vous voulez m’épouser et je n’ai pas spécialement envie de vous dire non. Je ne vous connais pas encore assez profondément, mais la perspective d’être à vos côtés est charmante.


Ce dernier la remercia d’un geste solennel de la tête, souriant d’un air agréable.


Je suis chanceux de vous entendre dire cela.” répondit-il d’un air doux.


Celle-ci prit une grande inspiration en lui rendant partiellement son sourire. Sa boule au ventre était pesante. Réellement présente et oppressante. Elle se disait que Séhiel péterait probablement un boulon en apprenant qu’il n’était pas le seul à lui courir après. Il fallait voir Astion, le prince des archanges : personne, PERSONNE ne pouvait approcher Alexandriel sans son aval, et encore mieux : il ne fallait jamais la regarder dans les yeux, sauf s’il le permettait. C’était un véritable fou furieux obsédé par sa femme - en mettant de côté le fait qu’elle est aussi sa soeur.


Alors comment allait réagir un archange dans une telle situation, si ce n’est avec une fureur semblable ?


Kaito est également désireux de m’épouser.


Leixy l’avait balancé d’une traite. Il fallait que ça sorte, que ça soit dit, que cette situation plus qu’embarrassante se règle. 


L’archange jeta un regard surpris au Dieu du temps. Il n’y avait pas de jalousie ou de colère palpable en lui, seulement un étonnement marqué.


Vraiment ? Je ne savais pas que vous étiez si proches.” fit-il seulement remarquer. “Et qu’en dites-vous Leixy ?” continua t-il en tournant un regard curieux vers cette dernière.


Elle avait l’impression de recevoir une douche froide, puis une douche brûlante. C’était cet amas d’appréhension qui s’étaient accumulé dans son for intérieur qui se déchenaît. Cette dernière resta bouche-bée quelques instants devant l’air incrédule de Séhiel qui ne comprenait pas bien ce qui l’estomaquait autant.


Vous…ce n’est pas un problème ? !” lâchait-elle d’un air totalement perdue en dévisageant l’archange.


Ce dernier se mit à rire de bon coeur, ce qui fit relâcher une grosse part de pression à Leixy.


Un problème ? Nous autres mortels nous créons des problèmes trop facilement là où il n’y en a nullement, c’est vrai ! Voyons ma douce, je ne suis pas fâché que d’autres hommes vous désir. Ce qui m’importe, c’est savoir ce que vous, vous voulez.


Ce dernier posa une main réconfortante sur le crâne de la combattante et lui caressa doucement la tête d’un air compatissant. Cette dernière se sentit comme une toute petite fille qui croyait avoir fait une bêtise et être sévèrement réprimandée pour ça, mais qui au final se sentait comprise et aimée. 


Eh bien… ce qui va poser problème c’est que je n’ai aucune envie réelle de choisir. Je vous apprécie chacun pour des raisons différentes et les relations que j’entretiens avec chacun de vous, justement, sont uniques et incomparables.” Admit cette dernière avec un embarras assez palpable. “Je ne suis pas très friand des étalages sentimentaux parce que je n’ai pas l’habitude que l’on me demande ce que je veux, moi. Et, vous voyez, quand je dis ce que je veux c’est un problème, parce que je ne souhaite pas me séparer d’un de vous deux.


Celle-ci haussa les épaule d’un air désolé. Séhiel ria en soufflant du nez d’un air compréhensif et protecteur.


Leixy, c’est ce que je vous disais : ce sont les personnes qui se créent des problèmes là où il n’y a que des solutions. La majorité des mortels sont égoïstes et nombrilistes. Ils conçoivent les relations comme des prisons dorées : le partenaire qu’ils choisissent est à eux.” Ce dernier marqua un temps de pause et se mit à sourire d’un air réconfortant. “Mais je ne suis pas comme ça. Si vous souhaitez conjointement m’épouser et épouser le Seigneur Kaito, j’y suis favorable. Du moment que vous êtes épanouie dans chacune des relations, et comme je sais votre intérêt et votre amour sincère à notre égard, je ne vois pas où est le mal. Je ne suis pas comme mon frère Astion, qui a une vision très différente de la notion d’amour.


Leixy se sentit rougir. Honteuse. Ses propres appréhensions et préjugés l’avait conduite à penser que Séhiel allait réagir comme son frère Astion, justement ! C’était d’un ridicule. Celle-ci se sentait penaude de l’avoir si mal jugé et n’osait rien dire.


Qu’en pensez-vous Seigneur Dieu du Temps ? Leixy nous affectionne tout les deux sincèrement, alors je pense que la solution que j’ai exposé est naturelle et toute simple. Cependant, j’ignore comment vous concevez l’idée de l’amour, alors éclairez-nous sur votre vision des choses je vous prie.


Quel allait être la réaction de Kaito face à ce retournement de situation inattendu ? La plupart des gens diraient : “serait-il prêt à partager Leixy ?” Or, le fait de dire “partager” sous-entend que Leixy lui appartiendrait. Est-ce donc cela, l’amour ? Appartenir à quelqu’un ? Ou être libre de vivre ses sentiments les plus sincères, incontrôlables et possiblement diriger vers plusieurs personnes ? Qui pourrait se vanter d’avoir LA réponse à une telle question… 


Dernière édition par PNJ Claire le Jeu 24 Déc 2020 - 18:00, édité 4 fois
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7608
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 5 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Philharmonie  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie    Philharmonie  - Page 2 ClockMer 4 Nov 2020 - 12:35
Ah... Quelle situation compliquée. Difficile de communiquer avec Leixy dans ce genre de situation. Sa belle ne pouvait se résoudre à simplement entendre ce qu'il faisait, préférant plutôt aller voir le principal concerné. Elle pouvait, ce n'était pas ce qui gênerait Kaito. Après-tout, Sehiel était quelqu'un de bien ! Son parchemin l'avait à de nombreuses fois montrées comme étant un archange protecteur, et juste envers ses confrères. D'ailleurs, il était toujours ouvert aux conseils. C'était bien pour ça que d'une autre part, le fils de Lyla savait que sa belle serait tout aussi bien à ses côtés... Si c'était ce qu'elle désirait vraiment, bien sûr. Mais bon... Autant la laisser faire. Elle devait s'en rendre compte par elle-même, car c'était sûrement le plus important ! La prise de conscience... Voilà ce qu'il manquait réellement à sa douce.

"D'accord, allons-y."

De son naturel, il se laissait emporter par la demoiselle angélique. Ainsi, elle tirait le Shan par le bras, désirant réellement régler ce "problème"... Là n'était pas forcément ce que lui désirait, mais plutôt ce qu'elle-même avait envie au fond d'elle. Et bien sûr, après avoir un peu marché, le duo arrivait rapidement à la fête où ils étaient tous deux au départ. Devant eux, l'archange se présentait, se demandant bien pourquoi sa promise arrivait comme une furie, avec un Dieu au bras ! Quel visuel cocasse ! En tout cas, elle ne passait pas par quatre chemins. Pour le père de Renko, il adressait un simple mouvement de tête amical, succéder par un sourire au jeune archange devant lui. Autant la laisser parler... C'était-elle la mieux placer pour savoir ce qu'elle allait dire, après-tout.

Et c'était dit ! Le fils du Dieu des anges était désormais informé. Comme prévu, le gradé angélique ne l'avait pas mal pris. Il n'était pas du genre à prendre mal les choses, bien au contraire... Cela devait faire un sacré effet à l'ancienne Succube ! Peut-être avait-elle désirait autre réaction, menant à un affrontement ?... Difficile à dire. Par la suite, le fils répondait. Les mortels créaient bien des problèmes... Mais autant parfois, ils les inventaient quand il n'y en avait pas besoin. Il connaissait ça, lui aussi. Après-tout, avant d'être le Dieu du Temps, il était un Saiyan né sur Vegeta ! Des problèmes, il en avait créé à de nombreuses reprises. Et d'ailleurs, le guerrier ange demandait lui aussi ce que désirait la belle ! Encore une fois, elle comprendrait que le choix n'appartiendrait qu'à elle. Une situation toute nouvelle, pour elle. Enfin, elle pouvait avancer sur un chemin qu'elle choisirait de son propre chef...

Leixy commençait à expliquer son embarras, car en réalité, elle ne désirait nullement se séparer de l'un ou de l'autre. Comme il le pensait, la douceur et la gentillesse de l'ange étaient bien ancrées en elle... Cette partie douce et simple avait toujours eu le don de faire fondre le cœur du divin temporel. Pour Sehiel, la solution semblait toute trouvée. Si elle n'arrivait pas à en choisir un, autant prendre les deux. Quelle drôle d'idée ! Jamais cela ne lui serait venu à l'esprit ! Enfin, en réalité, il ne savait pas trop comment aborder la chose, n'ayant lui-même jamais eut de réelle situation amoureuse. Dans son cœur, il n'y avait eu qu'une personne depuis maintenant plusieurs millénaires... Et c'était Leixy.

"Eh bien... L'amour n'est pas quelque chose que l'on pourrait décrire. Il s’agit d'un sentiment qui habite le cœur, pousser à désirer une personne plus que tout au monde. Une sensation de vide qui ne peut être comblée que par la présence de l'être aimée... Chaque millénaire que j'ai passé loin d'elle était un fardeau, mais je devais tenir pour une promesse que je lui avais faite. Dans chaque temporalité... Leixy... Quand tu arrivais à la fin de ta vie, je m'en voulais de ne pas avoir pu être auprès de toi. Je te survivrai, certes, à toi et toutes les générations qui te précéderont, mais je veux finir celle-ci à tes côtés. Alors peu importe ce que tu choisis, j'accepterai... Du moment que ça me permet d'être auprès de toi. Cette temporalité est aussi la mienne... Et je désire vraiment te rendre heureuse avant qu'il ne soit trop tard..."

Car à plusieurs reprises, Kaito pouvait voir les temporalités où Leixy retournait à la terre. C'était toujours désagréable, mais il vivait toujours ces derniers instants en la regardant. Il le devait... Il maintenait cette propre promesse d'être auprès d'elle jusqu'à la fin de sa vie, peu importe la temporalité où elle était. Mais celle-ci, cette temporalité où il est né et où il a grandi, c'était la sienne. Donc... Il avait l'opportunité de vivre auprès de sa belle. Il avait l'opportunité de l'accompagner... Peu importe ce qu'elle choisirait pour lui et Sehiel, il l'accepterait. La jalousie ? Il n'y prêtait pas trop d'attention... Du moment qu'elle était heureuse. C'était ça, Kaito Shan. Il aimait, mais il n'attendait rien en retour. Non, il voulait juste donner pour rendre heureux... Car c'était sa façon d'être, peu importe l'âge qu'il avait.

"Donc fais ton choix... Il n'incombe qu'à toi de choisir ton futur, Leixy. Moi, je serais heureux dans tous les cas, à partir du moment où c'est toi qui fais ce choix."

Tout simplement. Le ciel avait offert à Leixy la chance de vivre, donc... Elle avait également la chance de choisir. C'était ainsi, et comme ça que cela devait toujours se passer. Comme pour les mortels autant que pour les Dieux, elle bénéficiait du libre-arbitre propre à tout être vivant. Et c'était bien ça qu'elle devait utiliser. Son libre-arbitre... Son futur, elle devait être la seule à le choisir. Et souriant, il gardait ce sourire pour renforcer le sentiment de sécurité de sa belle. Aucune hésitation dans ces paroles... Il avait parlé avec le cœur, et il attendait de sa douce qu'elle en fasse de même.
PNJ Claire
Autre / Ne pas divulguer Age : 25
Date d'inscription : 04/09/2020
Nombre de messages : 11

Philharmonie  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie    Philharmonie  - Page 2 ClockJeu 5 Nov 2020 - 12:01
Leixy n’était pas à l’aise avec cette idée de “choisir”. L’amour avait toujours été très sommaire pour elle. Légion lui avait inculqué que tout ce qui importait c’était qu’elle lui revienne. Du reste, chacun était libre de faire ce que bon lui semble et, de ce fait, aucune question spirituelle ne découlait de leurs échanges à ce niveau - ils n’abordaient même jamais cette notion d’amour. De ce fait, à l’heure actuelle, l’ange se sentait peu à l’aise avec cette question - toutefois c’était dans une mentalité de “pourquoi pas ?” que s’inscrivait aujourd’hui ses décisions quant à cela. L’ancienne démone avait obtenu la rédemption et c’est tout ce qui importait. Le reste n’était que du “bonus”, et avoir l’opportunité de demeurer auprès de son peuple, à leurs côtés était son objectif principal. 

Suite aux dires de Kaito, cette dernière adopta une posture de plus en plus détendue. Les deux hommes s’étaient exprimés et se montraient ouvert d’esprit, compréhensif et désireux seulement de faire son bonheur. C’était quelque chose que la combattante n’avait jamais connu jusqu’ici. Tout le monde souhaitait secrètement quelque chose derrière ses actions, en principe et puis même - Légion ne l’avait jamais traité de la sorte. La relation abusive qu’elle entretenait avec ce dernier n’était pas un bon exemple pour se rendre compte des choses. Il existait donc des personnes qui agissaient par amour de manière désintéressée : Leixy en avait croisé durant sa vie, certes, mais jamais encore elle n’avait été sujette à cet amour-là. Le plus pur et naturel qui puisse être, le seul qui devrait être par ailleurs qualifié d’amour. 

Un sourire serein immortalisa ce moment. Jamais Leixy n’avait sourit de cette manière à quiconque. Elle qui avait eut l’habitude de jouer des rôles en fonction des personnes à qui celle-ci avait affaire.

Philharmonie  - Page 2 Ar8l



Vous m’embarrassez tout les deux, sacripants !” Plaisantait-elle pour mettre à minima sa gêne de côté. “Cette solution que tu as proposé Séhiel me plaît. Je demeurerai auprès des miens et auprès de vous deux sans me sentir piégé d’un côté ou de l’autre. C’est ce qu’il me faut pour me sentir accepté, respecté et enfin libre.

Cette dernière prit entre ses doigts la bague que lui avait offerte Kaito sur un plateau d’or, même pas d’argent ! L’ancienne succube la passa à l’annulaire de sa main gauche en signe d’acceptation de sa demande. Elle était officiellement fiancée au Dieu du Temps. Cette dernière lui lança un sourire rassuré. 

Séhiel fit un geste de la main et, par ce biais apparut une deuxième bague à son même doigt, une bague luminescente montée d’un coeur ailés : ce qui tira un rire moqueur à Leixy parce que cela était un peu “cucul la praline” - mais cependant cela allait bien à la perception de cela de la part des anges et même de l’archange Séhiel. Celle-ci était maintenant officiellement fiancée aux deux hommes qui voulaient sincèrement la rendre heureuse.

Allez, du balais maintenant avant que mon embarras n’emplisse entièrement notre monde !” Dit-elle en leur faisant signe de partir avec ses mains. “Vous avez ce que vous voulez, alors vous pouvez disposer !” dit-elle sur son ton narquois habituel, mais avec une pointe de douceur non dissimulée dans la voix.

Très bien ma douce, nous nous retrouverons bientôt à notre camp. Et plus tard pour nos épousailles. Il me tarde de voir quelle belle mariée vous allez faire.” Répliqua l’archange à la longue chevelure flamboyante d’un sourire taquin.

Ce dernier déploya ses ailes et s’envola lentement, après fait un geste de la tête en guise d'au revoir à Kaito. 

Après le départ de Séhiel, l’ange focalisa son attention sur le Dieu du Temps.

Je crois que tu as obtenu ce que tu désirai en rentrant à nouveau en contact avec moi, très cher Dieu du Temps.” Affirmait-elle avec légèreté. “Nous nous verrons régulièrement après mes journées de “travail”, tu pourras venir ici ou je viendrai à Coton-City. Nous aurons le temps d’approfondir notre relation de la sorte et de se découvrir l’un l’autre davantage. J’ai certaines dispositions pour amadouer les gens, mais je n’ai encore jamais développé de relation disons… saine dans le domaine amoureux. Je ne sais pas trop comment m’y prendre mais je sais que tu me guideras.

Celle-ci s’était radoucit grâce à cette note douce sur laquelle s’était terminé cet échange. Mais Kaito ne devait pas trop s’y habituer ! Leixy est habituellement une vraie petite furie doublée d’une fourbe et d’une moqueuse, bien que cela reste gentillet. 
Cette dernière adressa un clin d’oeil à Kaito avant de se détourner de lui, certainement pour prendre du temps pour elle et immortalisé cette journée spéciale dans son journal… Après tout, ils étaient maintenant liés et amenés à se côtoyer régulièrement !
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7608
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 5 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Philharmonie  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie    Philharmonie  - Page 2 ClockJeu 5 Nov 2020 - 17:56
Au moins, les choses s'étaient calmé. Bien plus confiante, Leixy écoutait ce que disait autant le Dieu du Temps, que l'archange. Après-tout, elle était concernée dans les histoires de chacune. Mais surtout, elle avait pris le cœur du Saiyan voilà bien longtemps. Si lui-même n'était plus aussi jeune et insouciant que dans le passé, il n'en demeurait pas moins un réel novice dans l'art de l'amour. Ce genre de chose, pour lui, était assez inconnu si ce n'était celui qu'il éprouvait envers sa femme. Mais bien sûr, il y avait aussi l'amour paternel qu'il avait envers ses deux fils... Comment pouvait-il savoir quoi faire ? Leixy est la première, mais aussi la seule dont le Shan rêvait vraiment. Au moins, tout ce dialogue a pu le pousser à être entièrement honnête avec sa belle. Il ne pouvait pas cacher des choses. La relation de confiance qu'il devait créer avec elle était bien là, et elle devait être franche et sans détour. Sans mensonge, la première base de ce nouveau couple pouvait se faire.

Certes, il vivrait toujours lorsque sa belle deviendrait vieille. Certes, il l'a verrait partir, et vivrait bien après elle... Mais cette vie, il désirait la passé à ses côtés, la désirant dans ces bras plus que tout. Son cœur le savait, et il le demandait réellement. En prenant cette Ange pour épouse, il acceptait de passer sa vie à ses côtés... Sans pouvoir le cacher, le sourire lui montait aux lèvres. La demoiselle avait réellement accepté sa proposition. Il ne savait pas trop comment se comporter, n'ayant jamais vécu ce genre de situation ! Mais il était heureux... Un bonheur véritable qui avait envahi son cœur de guerrier. Pour une fois, tout ne tournerait pas que autour des poings et de la violence. Pour une fois, il avait l'occasion d'offrir autre chose que des entraînements, ou des "leçons" de vie. Il allait apprendre... Enfin, ils apprendraient ensemble comment se comporte un réel couple. C'était probablement le plus dur à faire ! Mais ils auraient tout le temps d'y penser.

Elle-même semblait gênée de la situation, d'ailleurs ! Mais c'était compréhensible. Là, elle aurait donc deux hommes à épouser... Même pour le Shan, ce genre de chose paraissait étrange. Le fils du Dieu des Anges semblait partir, et saluer le fils de Lyla d'un mouvement de tête. Chose qu'il lui rendait, bien sûr. Maintenant seul avec sa belle, elle se focalisait sur lui, prenant la parole en première. Bien sûr, ce n'était pas la première chose à laquelle il avait pensé en reprenant contact avec elle ! Mais... Il était heureux. D'ailleurs, elle exposait le meilleur plan qu'elle avait pour qu'ils se voient. Pour le coup, même lui avait du mal à visualiser comment être un "bon couple". La dame angélique était sa première, et serait probablement la dernière femme de son cœur.

"Eh bien... Ce n'était pas mon objectif premier, bien que je le voulais. Je ne pensais pas faire ma proposition aussi tôt, en réalité... Je voulais voir si tu avais toujours un sentiment pour moi. Et je suis heureux que ce soit le cas." Se grattant l'arrière de la tête, il montrait bien qu'il était un peu gêné. Encore une fois, il ne savait pas trop comment se comporter ! "Le temps passe différemment à Conton-City. Quand tu viendras, tu passeras des vacances, alors qu'ici, il ne se passera que quelques heures ! Et je pense que cava être comique..." D'un petit sourire, il reprenait. "Tu es ma première. Je ne sais pas comment m'y prendre aussi... Alors, faisons de notre mieux ensemble. On apprendra !" Comme dit, il était complètement novice. Mais il parlait avec le cœur... Apprendre à ses côtés serait pour lui la plus belle des expériences. Ah, l'amour... Quel sentiment difficile à apprivoiser, même si jamais complètement domptable. "D'ailleurs, il faudra se concerté pour le mariage... Tu as une idée ? Et encore une chose... J'ai hâte que tu rencontres notre fils. Je sais que tu es au courante, après-tout tu en as parler quand tu es revenu chez les Anges... Mais tu ne la jamais vu. C'est un beau et grand gaillard !"

Pour le coup, cette journée c'était fini sur une agréable note. Et tout comme la soirée mondaine qui se finissait, et les anges qui s'en allaient, Leixy allait faire de même. Quel courage il allait lui faire falloir pour se décider de faire ça ! "L... Leixy !" L'interpellant d'une voix légèrement tremblante, il l'attrapait par le bras droit par sa main gauche, la retournant pour l'embrasser. Un baiser doux et passionner, comme la première fois qu'ils en avaient échanger un. Long et doux à la fois, laissant une fois de plus ses sentiments s'exprimaient... Rougissant, le Shan la lâchait d'un petit sourire. Ce moment de douceur resterait gravé dans son cœur... "Prends... Soin de toi." Naturellement, ces mots sortaient. Aujourd'hui commencer pour lui une nouvelle étape de sa vie... Un nouvel apprentissage d'une magie que personne ne pouvait utiliser réellement. Une magie du cœur, venant du plus profond des sentiments d'un être...

Philharmonie  - Page 2 Kaito_timide
Contenu sponsorisé

Philharmonie  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie    Philharmonie  - Page 2 Clock
 
Philharmonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-