Le Deal du moment :
Oxymètre de pouls, Compteur de Saturation en ...
Voir le deal
4.19 €
Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
140 €

Partagez
 

 Un message pour l'Univers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 123

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockMar 9 Juin 2020 - 22:44
Qu'il s'agisse de Cell, Son Goku ou d'Incognito, personne n'a été en mesure de repousser le grand destructeur alors que se trouvait aux portes du château. Pire encore, un seul individu est ressorti vivant du combat opposants les défenseurs de la Terre et le dieu de la destruction. Sachant faire preuve de mansuétude, celui-ci avait fait preuve de retenu en épargnant au martialiste de recevoir le même châtiment que ceux qui ont combattu à ses cotés. Détruits à tout jamais, les deux créations du docteur Gero se sont vu infligé un sort encore pire que la mort : l’anéantissement total. Pour eux, les portes de l'au delà étaient fermées puisque même leurs âmes ont cessé d'exister. Perdus à tout jamais, ces êtres ne vivront plus que dans les mémoires de ceux qui les ont connu jadis. Alors qu'il ne restait plus que le père de famille pour seul témoin de ces exécutions effroyables, celui-ci s'en était allé bien que sa détermination n'était nullement entamée. Bien au contraire ; notre héros avait trouvé un véritable challenge, bien au dessus de toutes les difficultés qu'il a connu jusqu'à maintenant. Tout ce qui lui restait à faire, c'était de se préparer pour un jour prendre sa revanche.

« A défaut d'être puissant, les habitants de cette planète savent faire preuve d'une ténacité étonnante. Tu savais qu'on tomberait sur eux ? »

*Mais... je parle dans le vide ?*

Fronçant les sourcils, Auros posait désormais son regard menaçant sur Misha, son ange serviteur qui ne se tenait pas très loin du combat. Si son inactivité au cours de l'affrontement était plus que préférable, cette étrange manière qu'elle avait de fixer l'un des adversaires du divin avait tendance à l'agacer. Le fils de Jarvis, ne l'avait-il pas entendu glisser un encouragement discret à destination de cet accro du combat il y a quelques minutes ? Non, il devait sans doute halluciner. Bien qu'il n'en avait pas vraiment l'air, l'empereur de treizième univers était encore un peu sonné par la puissance de ce Genkidama planétaire. N'ayant pas eut le temps d'ajuster sa puissance au bon moment, il avait dû encaisser bien plus de dégâts qu'il voulait bien le faire croire. Si cette histoire lui avait bien fait comprendre quelque chose, c'est qu'il devait se montrer vigilant à l'avenir, sans quoi il risquerait bien de reproduire cette erreur qui a été fatale au Seigneur Beerus.

« Oh Misha ! T'as fini de rêvasser ?! »

*J'te jure...*

« J'ai besoin que tu me rendes à nouveau présentable. Je ne peux pas paraître comme ça en publique... »

Et oui, tout homme politique devait prendre soin des apparences, même les dictateurs en son genre. Cela dit, il restait aussi quelque chose à traiter, quelque chose de très important même : planifier et synchroniser le discours au début de l'invasion. Une tâche simple pour ceux qui s'y connaissent un minimum.

« … et quand ce sera fait, il faudra aussi remettre ce château en état. Je veux qu'il soit comme neuf pour mon discours. Tout l'Univers va l'entendre alors ça doit être parfait.»

Un petit rictus se dessinait sur son visage. Étant un plutôt bon orateur, l'antagoniste n'avait ni besoin de préparer son texte, ni la nécessité de se reposer. Non, tout ce qu'il lui fallait, c'était le matériel nécessaires et des techniciens à sa disposition pour faire passer un message clair à tout le monde : il allait prendre le contrôle de cet univers. Non, vous ne rêvez pas, telle était son intention. En ayant tout le monde sous sa coupe, le dominateur voulait s'assurer que le récent massacre commis par les originaires de ce monde et leurs voisins, ne se reproduise plus jamais et ce quitte à détruire quelques planètes pour en arriver à un tel résultat.

« Ce sera grandiose, tu vas voir. »

Sur ses mots, le tyran poussa la grande porte puis entra à l'intérieur du château, laissant ainsi son rire sinistre résonner à l'intérieur. Il était grand temps pour lui de prendre ce qui lui revenait.
Misha
Misha
Féminin Age : 241
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 122
Bon ou mauvais ? : Bon

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockMer 10 Juin 2020 - 15:03
L’ascension et la victoire d’Auros étaient une évidence, celle-ci renforcée par la destruction assurée de son seul rival en poste : Le Dieu de la destruction Beerus. Sans l’honorable défenseur à poil, l’univers 7 se trouvait démuni de toute garantie de survie. Fort heureusement, Le fils de Jarvis se montrait bien moins colérique qu’il le fut par le passé, ne subissant aucune crise de nerf l’amenant à tenter de détruire la planète. Du moins, c’était avant l’arrivée opportuniste de Son Goku et Cell. Aussitôt la jeune ange découvrit le visage du premier cité qu’elle ne pu en détourner son attention, l’air sérieux et déterminé du guerrier de l’espace ne faisant que sublimer l’aura singulière qu’il dégageait. Pour ce qui était de Cell, au-delà de ses airs arrogants ne se cachait qu’un être frustré d’être dépassé, limité par ses idéaux de pseudo perfection.  Leur présence n’était pas une grande surprise, ce qui l’était plus, c’était leur coopération. A l’inverse de ce que l’histoire pourrait en dire, les deux combattants élevés sur Terre se mirent d’accord sur l’ordre du combat à venir sans menacer d’une quelconque façon l’intégrité du système solaire.

Un message pour l'Univers ! Misha_backside

Le premier tiré fut Cell, sans surprise, la créature du docteur Géro fut corrigée et humiliée. Touchée dans son égo, cette dernière monta inutilement les tours, affichant une force énergétique n’impressionnant plus personne depuis une bonne dizaine d’années. Au fil que le match se poursuivait, la déesse ressentie la présence d’un troisième organisme puissant qu’elle seule pouvait détecter : Incognito. Eh oui, si vous pensiez que les robots échappaient à la détection des anges, vous vous trompiez. Mais l’intervention du 21ème androïde n’allait rien changer à la bataille présente, pire encore : Ce dernier assista à la destruction de Cell.

Mais que ce soit l’être artificiel ou le guerrier de l’espace, aucun des deux ne perdit espoir, poursuivant le combat en unissant brièvement leurs forces. L’observatrice aux cheveux d’ivoire s’amusait de la situation, fort heureusement, personne ne la fixait trop longuement pour le constater. Qu’il était distrayant de voir la progressive perte de moyens du Z-warrior face à un adversaire aussi puissant. Un fin sourire se dessine sur le visage de l’ange à mesure que le niveau d’énergie du défenseur baissait, et ce, jusqu’à l’intervention d’Auros.

Levant les bras dans un fracas de Ki, le destructeur comptait bien s’occuper lui-même du cas de la Terre en la supprimant définitivement. Une action menée par une colère croissante que ne pouvait pas tolérer la superviseuse divine si récemment recrutée. Tenant fermement son bâton, la magicienne aux formes plantureuse fit une discrète démonstration de ses pouvoirs en paralysant momentanément celui qu’elle est sensée servir. Dans un deuxième temps, alors que ce dernier se trouvait figée, elle usa d’un sort de magie noir : La suggestion mentale. A un niveau suffisamment élevé, c’est-à-dire en utilisant une gigantesque quantité de Ki, il est possible de transformer ce sort en véritable contrôle mental. C’est donc sous le nez des deux protecteurs que Misha fit s’interrompre Auros en lui retirant toute envie de s’énerver contre la Terre.

Le combat pu ainsi reprendre, laissant Son Goku et Incognito livrer leurs dernières forces dans un dernier assaut aussi inutiles que les précédents. C’est d’ailleurs ce que compris vite le représentant de l’univers 13, sans colère, il s’ennuyait tout simplement du combat, et laissait donc les deux concernés partir défaits. Cette charité n’était pas au gout de C-21 qui préféra sacrifier tout ce qu’il restait de lui dans une dernière attaque d’énergie qui fut immédiatement annulée puis contrée par Auros. Ainsi, il ne restait plus que Son Goku, les deux êtres artificiels ayant été définitivement supprimés.

Vaincu, le fils de Bardock promis d’obtenir une puissance suffisante pour demander une revanche, ce dernier ayant bien compris que le destin des habitants de la Terre reposait une fois de plus en ses mains. Les deux visiteurs se retrouvaient donc seul, autant dire que Misha était triste de voir s’éteindre maintenant les hostilités, elle aurait aimé voir plus de batailles, plus de pertes. Mais ce n’était qu’une question de temps avant que la suite n’arrive. Relâchant lentement son emprise, l’ange recrue put rompre la grande concentration que demandait ce sort, comprenant qu’elle avait manquée de répondre à une question de son maître. Rapidement rappelée à l’ordre, elle s’exécuta en s’approchant de son seigneur, déambulant avec une joie visible vers ce dernier.

« Oui Maître Auros ! »

Une fois à proximité du conquérant, elle fut ordonnée de procéder à quelques réparations, une tâche ingrate mais nécessaire pour assurer la crédibilité du nouveau Roi de la Terre. En tapant à une seule reprise son bâton contre le sol, Misha fit réapparaitre le tissu manquant de la cape du souverain, mais répara aussi son armure, également, le château revint à son état original. Elle pivota ensuite vers le domaine royal terrien qu’elle venait de restaurer, l’aspect vieillot n’était pas très attirant, elle aurait préférée être chargée d’en construire un plus grand et plus beau.

Un message pour l'Univers ! GswTzu4

« Il est très laid, ce château. »

Avouait-elle à haute voix, toujours le visage décoré d’un sourire jovial. Mais ce n’était pas le plus important, Auros s’apprêtait à donner son discours et assurait à sa servante qu’il serait grandiose. Toujours le bâton magique à la main, elle se permit quelques suggestions qui sauraient orienter son maître avant son discours.

« J’ai pleinement confiance en vous, maître Auros ! N’oubliez pas de mentionner l’implication des criminels ayant attaqué Magnétar, ni celle de la time patrol ou de Beerus ! »

Bien que les dires de l’ange soient d’une grande gravité, elle n’en conservait pas moins une mine sympathique et un sourire agréable. Nul doute que le fils de Jarvis suive ces conseils magiques à la lettre. C’était maintenant l’heure du discours : Le dieu de la destruction était en plein champ, Misha était également visible au second plan.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 123

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockMer 10 Juin 2020 - 18:30

« Citoyens de l'Univers, j'ai une annonce à vous faire ! »

Ça y est, c'est enfin arrivé. Maintenant que les obstacles ont été dégagés, plus rien ne séparait le monarque du trône vide de la Terre, témoignant ainsi de l'absence de Draven, chose qui ne présageait vraiment rien de bon. Caméras, micro et projecteurs étaient braqués sur le grand destructeur. Aussi intimidant qu'un colosse, l'élyséen passa rapidement un regard sur chacune des machines qui enregistraient la scène. Tout devait être parfait, l'ensemble des chaînes de télévision ont été (piratées) momentanément interrompues pour faire passer cet enregistrement alors il se devait de faire preuve d'un minimum de prestance. Tel un aigle royal, il se tenait debout, droit et fier. Cachant son impressionnant bras de métal sous sa cape, l'envahisseur gardait une main dans le dos alors qu'il se décalait un cours instant afin de démontrer que les apparences ne trompaient pas : il était bel et bien au cœur même du château du roi. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cet élément du patrimoine culturel a été mystérieusement reconstruit, comme toutes les autres constructions qui ont soufferts au cours de ces dernières années.

« Je me prénomme Auros, Empereur d'Elyséa et dieu de la destruction du treizième univers. »

Une telle annonce devait très probablement plonger la population dans la confusion mais l'intéressé s'y attendait déjà. Sa récente conversation avec ce guerrier répondant au nom de Son Goku lui avait appris une chose importante : ceux qui résidaient dans cet univers ne savait que très peu de choses sur les dieux de la destruction ou des autres dimensions existantes. Il était donc nécessaire d’éclaircir rapidement ce point pour ceux qui ignoraient absolument tout de la situation dans laquelle ils ont toujours été.

« Pour nombre d'entre-vous, ses propos ne signifient rien alors j'en viens aux explications : il existe un total de treize univers et chacun d'entre eux sont maintenus dans un équilibre reposant sur le travail des divins. »

Il prit une courte pause avant de reprendre avec un ton plus grave.

« Mais tout ce qu'il vous faut savoir, c'est que vos dieux ainsi que certains habitants de votre univers sont venus massacrer des innocents gratuitement chez moi avant d'attenter à ma vie. »

La colère était palpable dans le regard de cet homme dont le seul œil visible s'injectait de sang au moment ou il énonçait les faits. Mais est-ce que ce qu'il racontait était vrai ? Pouvait-on vraiment le croire ? Il n'était qu'un inconnu après tout. Et puis, était-il vraiment possible que des dieux sensés veiller sur les mortels soient capable de s'adonner aux pires actes de barbarie qui puissent exister ? Quelques soient les raisons qui ont poussées ses infâmes criminels à commettre des actes aussi atroce, ils se devaient de payer le prix de toutes ses vies qui ont été arrachées impunément. Enfin, « impunément », oui... mais ça c'était jusqu'à maintenant. Aujourd'hui, le voile du mystère s’apprêtait à être levé et des têtes allaient tomber... au sens littéral.

« Évidemment, je ne vous demande pas de me croire sur parole. C'est justement pour cette raison qu'un extrait des enregistrements vidéos de ce terrible massacre vous sera diffusé dans quelques secondes. Cela ne durera pas plus d'une trentaine de secondes alors prenez le temps de prendre conscience des faits qui vous sont reprochés, aussi choquant puissent-ils être. »

Et le cauchemar recommença. Cet événement récent restait encore très ancré dans les mémoires. Sur ses images, on y voyait la capitale de la planète artificielle connue sous le nom de « Magnetar ». Un monde qui aurait pu rester tranquille pendant des centaines et des centaines d'années... si d'abjectes individus n'avaient pas pris la décision de mettre la ville à feu et à sang. Si cet extrait ne durait que la moitié d'une minute, les images n'en demeuraient pas moins insoutenables. On y voyait dans un premier temps Garou, un criminel hautement recherché de la Terre ; il était déjà connu des services de police pour son obsession à « chasser les héros ». Comme le démontrait la vidéo, il était le responsable de l'effondrement de plusieurs édifices et de la mort de plus d'une centaine des victimes du désastre. Il y avait aussi ce barbu aigri là, Scalio. En déchaînant toute sa puissance au beau milieu de la foule, il avait causé bien des dégâts à son adversaire et se faisant, il avait tout saccagé sur son sillage sans parler des victimes « collatérales » de ce dernier. Fort heureusement pour lui, il ne portait pas son uniforme de police à ce moment là, sans quoi il aurait sans doute déclenché bien des manifestations après la diffusion.

*Et voilà le pire d'entre tous.*

Vint enfin le tour de Bardock. Lui aussi figurait parmi les principaux responsables de cette tragédie. Avec une queue de singe et des cheveux en épis, son masque ne trompait personne : on reconnaissait bel et bien un guerrier saiyan de la planète Vegeta à l'écran. On peut dire qu'ils n'avaient pas très bonne image depuis la dernière guerre qui s'est terminée par une succession d'explosions à grande échelle... et ça c'est sans parler du règne du nouveau Roi Broly qui se plaisait à préparer ses nouveaux jeux de guerre à l'encontre de ses voisins des systèmes solaires les plus proches. Enfin, revenons-en à celui qui nous intéressait. Ce bourreau dénué d'émotions avait tué des innocents et détruits un grand nombre de bâtiments en faisant preuve d'un sang-froid vraiment très impressionnant. Très honnêtement, on pouvait constater qu'il était tout à fait remarquable d'ôter tant de vies sans ne jamais mesurer les risques de perdre la sienne. Comme il a été indiqué plus tôt, la lecture de cet extrait du massacre fut coupée au bout d'une trentaine de seconde et les écrans redonnaient la vue sur Auros, siégeant maintenant sur le trône du roi absent.

« Beerus, le dieu de la destruction de votre univers était le responsable de ce complot dont je ne saurais nommer l’infamie. Par conséquent, je l'ai exécuté de mes mains pour rendre justice à mon peuple... mais le sang d'un seul coupable ne peut pas suffire à faire amende équitable. C'est pourquoi je suis venu sur votre planète dans le but de faire un exemple en la détruisant... »

Il traduisait par son regard glaçant qu'il ne plaisantait aucunement. Mais avant qu'un mouvement de panique ne se déclenche, le conquérant reprit parole immédiatement.

« .. mais j'ai eut pitié. Dès lors que je suis arrivé sur vos terres désolés, j'ai très vite pu constater que vous étiez les victimes de vos propres erreurs, de vos guerres... de vos bêtises. »

Non sans lâcher un soupir, le dictateur se redressa sur son fauteuil puis annonça enfin sa véritable décision.

« Voila pourquoi votre planète et vos vies ont été épargnées. Mieux encore, nous vous avons donné l'opportunité de saisir une seconde chance en redonnant vie à la flore et en faisant réapparaître les bâtiments que vous avez perdus au cours de vos dernières confrontations. Seulement... »

Oui, il y avait un « mais » quelque part. Après-tout, ce n'est pas comme si le leader élyséen comptait repartir après avoir exigé des excuses. Non, bien d'autres choses l'intéressaient et justement il y venait.

« … j'agis d'avantage par nécessité que par générosité. Dorénavant, L'Empire d'Elyséa supervisera les actions de chacun des gouvernements de votre univers et je serais le seul à même de décider si vos mondes méritent de continuer d'exister ou si ils doivent disparaître à tout jamais. »

Comment pouvait-on déclarer cela avec une telle froideur ? Le simple fait de savoir qu'une épée de Damoclès pendait au dessus de chaque être vivant devait être terrorisant voire traumatisant pour nombre des résidents du septième univers. Qu'avaient-ils donc fait pour mériter cela ? Pour beaucoup d'entre-eux, le seul crime qu'ils avaient pu commettre était celui de se trouver dans le mauvais univers avant le début du conflit. Très bientôt, le retard accumulé dans le travail de Beerus risquait fortement d'être rattrapé et ce dernier n'était même plus là pour empêcher quoi que ce soit d'arriver. Vaincu puis envoyé de l'autre coté, le seul rempart à même de faire jeu égal avec Auros n'était plus... il revenait donc aux mortels de choisir de quoi serait fait leur avenir. Sans se faire attendre, l'invasion commençait déjà. Dans toute la galaxie du nord, de nombreux vaisseaux de guerre sont apparus en passant par de gigantesques portails, permettant aux personnes qui se trouvaient à leur bord de voyager d'une dimension à l'autre et d'arriver à destination en quelques minutes seulement. En d'autres termes, ils étaient déjà arrivés sur les principales planètes de la galaxie et ça, c'était tout bonnement impressionnant.

« Les gouvernements qui accepteront la supervision d'Elyséa conserveront le commandement de leurs mondes, leurs titres ainsi que leurs possessions. Ils pourront aussi bénéficier de l'appui de nos guerriers pour défendre leurs mondes face aux invasions ennemies. »

Il marquait un très cours temps de pause, juste le temps de préparer ceux qui seraient un peu moins favorables à ses idéaux.

« Ceux qui opposeront de la résistance, en revanche, seront écrasés et remplacés par des dirigeants plus fidèles et dignes de diriger une société fondée sur l'ordre... et la sécurité ! »

Ça avait déjà commencé... au dessus de chaque base de lancement, une partie de la flotte élyséenne envoyait ses soldats rejoindre le sol. Jusque là, ils n'ont fait preuve d'aucune forme d'hostilité mais tout pourrait très vite basculer si quelqu'un venait à décider de stopper leurs escortes. Dans tous les recoins de la galaxie, des messagers se déplaçaient jusqu'aux capitales de chaque planète pour faire passer le message de leur seigneur et ainsi obtenir rapidement les réponses des grands leaders des mondes concernés. Le choix était très simple : ils pouvaient choisir entre accepter une nouvelle autorité sévère mais juste... ou montrer de la résistance et mettre en péril le gouvernement en vigueur et mettre en danger la population.

« En l'absence du Roi de la Terre, je fais de ce château une ambassade temporaire. Des primes allant jusqu'à un millier de zénis se verront offertes à toutes personnes qui identifieront et livreront morts ou vifs les criminels de la vidéo aux autorités. »

Et maintenant, il parlait d'argent. Les chasseurs de primes et les rapaces en tout genre ne pouvait que sauter sur l'occasion. Après-tout, c'était le moment rêvé pour obtenir gloire et fortune.

« Aussi, sachez que le dénommé Kaito Shan et les malfaiteurs appartenant à la soi-disante ''Patrouille Temporelle'' sont aussi recherchés. Leurs actions cruelles et illégitimes ne sauraient restées impunies trop longtemps. C'est pourquoi toutes personne parvenant à nous apporter les têtes de ces hors-la-loi se verront généreusement récompensés.»

Le dominateur se leva et termina sur un dernier message pour conclure son discours.

« Quand à vous, terriens, nous attendons de vous une coopération totale. Le moindre mouvement d'opposition ne saurait être toléré et sera sanctionné par l’anéantissement total de votre planète. »

La seconde suivante, quelques images récentes de la destruction de Cell apparurent aux écrans, témoignant ainsi de l'immensité du fossé qui séparait les mortels de l'être divin. Le but de montrer ceci était purement dissuasif. Après-tout, qui oserait s'en prendre à un monstre que seul le grand Mister Satan s'est avéré capable de vaincre ? En parlant de lui justement, ou était-il, d'ailleurs ? Se pourrait-il que le fameux héros de la planète bleue se préparait pour un grand combat ? Peut-être était-il déjà en chemin et que celui-ci arriverait très bientôt au château du roi ? Une fois encore, l'humanité laissait reposer ses espoirs sur des épaules incapables de supporter le poids de toutes ses responsabilités. Ceci étant dit, le narrateur restait tout de même curieux de savoir comment le grand champion du monde allait répondre aux journalistes. Était-il confiant, comme à son habitude ou alors préparait-il déjà un nouveau panel d'excuses pour palier à la redondance des maux de ventre qui survenaient dans les pires moments ? Nous le saurons bien assez tôt.

« Nous vous avons offert une seconde chance, ne la gâchez pas. »

Et ainsi la transmission pris fin... en emportant l'univers vers le début d'une nouvelle ère.
Scalieco
Scalieco
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/04/2020
Nombre de messages : 46
Bon ou mauvais ? : Arrogant
Zénies : 2730

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Blitz | Union Scindée
Techniques 3/combat : Nova Strike | Full Counter
Techniques 1/combat : Exploding Finishing Blow

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockDim 14 Juin 2020 - 22:11
"Nous vous avons offert une seconde chance, ne la gâchez pas."

Au moment même où les appareils de diffusions s'éteignaient, une fissure apparu sur l'un des murs de la salle du trône. L'oeil entraîné de dieu de la destruction aura certainement perçu cette anomalie sans le moindre mal, à travers la micro-seconde où cette fissure demeura seule. Il ne fallut pas plus de temps pour que celle-ci soit rejoint par d'innombrables jumelles, auxquelles mon pieds s'empressait de donner vie dans cette arrivée aussi brutale que destructrice. Débarquant des airs à une vitesse affolante, je venais de m'écraser de tout mon poids contre la paroi royale de manière à atteindre le trône sans perdre de temps. J'apparaissais ainsi à travers les débris, ravageant à leurs côtés les nombreuses caméras et autres machineries qui avait servi les instants précédents à diffuser le message du terrifiant dirigeant. Emporté par mon élan, je freinais maladroitement en ravageant encore davantage le sol sous mes pieds, créant une trace indélébile qui témoignait de cette apparition fougueuse.

"Oups, j'maîtrise pas encore totalement ma force, 'scusez."

Tandis que la poussière retombait, la pièce s'éclaircissant suffisamment pour que l'on puisse mutuellement se distinguer, je tapotais sur mes vêtements pour en enlever le plus de saleté possible. Puis, relevant le menton, je trouvais enfin le regard inquisiteur du tyran afin de pouvoir y plonger le miens. Tout en affichant une mine arrogante, je me grattais le dessous du nez en ricanant nerveusement. C'était bien lui, cette prestance insolente était incomparable... Mes sens ne m'y trompaient pas non plus, puisque la pression effroyable qu'il dégageait était absolument identique à celle que j'avais pu ressentir lors de notre première rencontre.

"Tu m'remets l'affreux ? J'ai pas eu l'opportunité de faire connaissance avec toi la dernière fois, mais il faut croire que nos chemins étaient destinés à se croiser à nouveau, heh."

Oh, évidemment, il fallait p't'être lui donner un coup de main au bougre. J'avais de quoi lui faire sacrément plaisir. Sortant un feutre de ma poche, les pouvoirs de la fusion dépassant vraisemblablement les lois de la logique et de la physique elles-mêmes, je me badigeonnais le visage quelques instants. Reproduisant du mieux que je le pouvais la barbe de Scalio, je pris également la mine sérieuse dont j'avais en grande partie hérité de son côté.

"Mieux comme ça ? J'ai vu passer une affiche sur le chemin, t'as pas traîné mon pote. J'ai le droit à la prime j'espère, ce serait pas digne d'un monarque de ne pas tenir parole."

Mon humour nonchalant n'allait certainement pas arranger mon cas, et servait à vrai dire à dissimuler les frissons qui parcouraient sans cesse mon corps, ceux-ci s'étant largement intensifiés depuis que j'avais débarqué ici. Mon sourire sarcastique commença à fondre doucement, avant que je n'essuie mon maquillage d'un revers de la main. Le faisant tournoyer entre mes doigts, je coinçais finalement le stylo entre l'index et l'annulaire, avant de fixer Auros d'un air bien plus déterminé.





"Vous autres les dieux, il va falloir que vous appreniez à rester à votre place."

Les veines de mon bras droit gonflèrent soudainement, générant une force abusivement importante pour la nature du coup porté. Redirigeant la contraction musculaire le long de mon bras, toute cette pression atteignit finalement mon majeur afin qu'il puisse délivrer une pichenette qui servit à propulser le feutre en direction du dieu-conquérant à toute allure. Une bourrasque naquit au contact de mon doigt contre l'outil de dessin, tandis que celui-ci se tordait dans sa course effréné qui le menait tout droit au visage d'Auros.

Avant même que mon projectile n'atteigne sa cible, j'étais apparu derrière elle. L'énergie conféré par [ BLITZ ] se manifestait sous la forme d'arcs électriques qui parcouraient tout autant mon corps que le passage emprunté entre ma précédente position et la nouvelle. Si par habitude je me serais décidé à frapper sans plus de précaution, j'avais conscience du morceau que je m'apprêtais à entamer, pas question de faire la moindre erreur. Basculant en arrière, je plaçais mes deux bras au sol avant d'envoyer un double chassé dans les lombaires. Le coup porté, qu'il ait fait mouche ou pas, je passais mes jambes en roulade par dessus mon appuie pour me redresser. Un éclat venait de naître au sein de mes pupilles, enfin un combat digne de ce nom. Il n'était pas question de retenir mes coups, chaque mouvement comptait. J'enfonçais mon pieds gauche profondément dans le sol, le déchirant sous mon poids, tandis que le droit dessinait un arc de cercle derrière moi. M'accroupissant, j'encastrais cette fois-ci mes doigts dans le sol pour une prise la plus solide possible, avant de tirer sur mes bras comme si je m'apprêtais à arracher le bâtiment lui même. La réalité était tout autre, puisque cette prise me servait à me propulser à mon tour droit vers le monarque divin, créant une véritable crevasse à mon emplacement précédent. Une trajectoire bien trop stricte pour inquiéter un tel adversaire, peu importe la vitesse... Et c'est bien ce qu'il me fallait. Alors que j'arrivais à sa portée, je disparaissais dans une [ UNION SCINDÉE ] avant qu'il ne puisse me cueillir. La pression créé par ma technique s'abattant sur ma cible, je posais le pieds au sol quelques mètres plus loin. La distance était suffisante pour me laisser le temps nécessaire, le temps n'était pas à la retenu. Rugissant, je déployais une énergie colossale en revêtant peu à peu la forme seconde du Super Saiyan, l'air se chargeant d'électricité tout autour de nous.

Le palais tout juste rénové tombait en ruine, tel était le reflet de son avenir, à ce dieu qui s'accaparait les biens des mortels.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 123

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockLun 15 Juin 2020 - 19:36
Cric...

*Décidément, ils ne prennent jamais le temps de réfléchir...*

Un message fort a été envoyé à l'ensemble du septième univers. Désormais, les hommes, femmes et enfants de chaque système devenaient les principaux concernés d'un conflit auquel ils n'ont même pas pris part. Ce jour là, l'ordre s'est installé en imposant sa propre place sous le joug d'un nouveau dictateur... mais à peine le message fut-il passé que les réactions commençaient à s’enchaîner. Si ce discours avait fait écho et poussé certains individus à la réflexion, d'autres personnes ne le voyait pas de cet œil là. Non, d'avantage occupés à faire travailler leurs muscles que leurs neurones, certains guerriers voyaient ça d'avantage comme une invitation à la fête ou un nouveau défi à relever. En résumé, ils étaient encore nombreux à répéter une grossière erreur qui risquait bien de leur coûter chers. Pour Auros, c'était pourtant très simple : ceux qui n'étaient pas avec lui étaient contre-lui. Qu'ils soient rebelles, dissidents, criminels ou fauteurs de troubles en tout genre, leurs sentences restaient les mêmes, allant de la mort rapide à l'anéantissement total.

Crac...







*Soit, un exemple supplémentaire ne sera sûrement pas de trop.*

CRASH!!!







Et bien voila ce que l'on pouvait qualifier d'entrée fracassante ! Pas la moindre hésitation, aucune once de remord, zéro réflexion ! Cet étranger, se pensait-il vraiment en mesure de régler ses comptes sur un simple coup de tête ?! Qui que cela puisse être, cette intrusion relevait d'un comportement fou et déplacé, un excès de confiance qui se devait d'être corrigé. Non content d'avoir fait s'écrouler une partie du toit et endommagé des technologies dont il n'estimait même pas la valeur, cette racaille aliénée par son propre pouvoir s'est permise de provoquer le monarque avec une excuse peu convaincante qu'elle était sincère. Certains prendront ça pour du courage, d'autre désigneront son culot. Fort heureusement, le fils de Jarvis s'attendait déjà à recevoir des représailles imminentes et c'est justement pour cette bonne raison que le saiyan n'avait trouvé personne d'autre que Auros et Misha dans la pièce : les lieux ont été évacués peu avant le début de la diffusion. En d'autres termes, les seuls victimes potentielles de cet éboulement auront été les membres de l'équipe en charge de l'enregistrement du discours, encore présents à l'arrivée de Scalieco.

"Tu m'remets l'affreux ? J'ai pas eu l'opportunité de faire connaissance avec toi la dernière fois, mais il faut croire que nos chemins étaient destinés à se croiser à nouveau, heh."

« ... »

Installé sur le trône, ce diable qui se tenait prêt de l'ange n'aura pas fait l'effort de prononcer un traître mot en retour à ses bassesses. Un soupir et rien de plus... juste un pesant silence en guise de réponse pour celui qui ne mesurait nullement l'ampleur des conséquences de ses actes. Fallait-il vraiment en arriver là ? En découdre avec un être dont la violence résumait le but de son existence ? Si telle était sa façon d'atteindre l'extase alors quelqu'un se devait de le satisfaire une toute dernière fois. Il tenait à mourir de cette façon là ? Alors soit, son bourreau allait lui offrir un dernier combat avant le trépas. Voyez-en cela un acte de clémence pour ce monstre qui n'en méritait pas. En s'appuyant sur les accoudoirs de son siège, le dieu de la destruction se relevait puis s'avançait de trois pas en direction de l’énergumène qu'il continuait d'écouter, sans doute pour mieux l'identifier.

*Mais qu'est-ce qu'il me fait là...*

Il n'était peut-être pas nécessaire d'aller jusqu'à se badigeonner de feutre noire pour refaire les présentations mais il fallait tout de même avouer que la méthode utilisée n'en demeurait pas moins originale. Ceci étant dit, ça lui revenait maintenant : le fou furieux à la barbe noire de l'autre fois qui semait la pagaille c'était lui ! Mais il y avait autre choses aussi, un détail qui n'avait pas échappé à la vue du dominateur : les potaras qui pendaient au bout des oreilles de ce malfaiteur indigne de les porter. Quand à ce visage, ses vêtements... oui, les souvenirs remontaient maintenant. Le deuxième individu qui constituait cette fusion était avec la kaioshin du temps et son disciple au moment des faits. Le puzzle commençait doucement à se reconstituer maintenant, le bon ? Nous l'ignorions mais l'ensemble de ses éléments nous menaient toujours vers les mêmes coupables.

"Mieux comme ça ? J'ai vu passer une affiche sur le chemin, t'as pas traîné mon pote. J'ai le droit à la prime j'espère, ce serait pas digne d'un monarque de ne pas tenir parole."

*Kaito Shan... tu oses m'insulter en envoyant tes larbins mourir de ma main ?*

« On ne négocie pas avec les terroristes. »

Ainsi la brebis avait décidé de se rendre jusque dans la tanière du loup pour s'y faire dévorer ? Qu'à cela ne tienne car la réponse était ferme !

"Vous autres les dieux, il va falloir que vous appreniez à rester à votre place."

« Un bien beau discours pour un vermisseau qui ne tient pas en place. Au moins vous mourrez ensemble. »

Ça y est, les hostilités ont été entamées. D'un coté, nous avions un puissant guerrier né de la fusion de saiyans provenant d'époques et d'univers différents tandis que de l'autre, nous avions le grand destructeur du treizième univers, au bord de la colère. Autant vous dire que ses deux là avaient des comptes à se rendre. Quelque soient leurs motivations, quelques soient les victimes et qu'importe la raison : le sang allait continuer de couler. Débutant le combat par un simple lancé de projectile qui aurait pu sembler aussi ridicule qu'inefficace aux premiers, le simple fait d'inciter l'adversaire à l'attraper conférait un avantage tactique à ne pas négliger. Comme on pouvait s'y attendre, le maître de l'Univers 13 occupait sa main droite à rattraper le projectile qui fusait dans sa direction, permettant ainsi au guerrier fusionné de faire l'usage de sa technique d'amélioration de capacités pour apparaître rapidement derrière sa cible mais ne vous méprenez pas car ici rien n'échappait à son regard.

*Ne comprendront-ils donc jamais ?*

Aussi remarquable qu'elles pouvaient paraître, toutes ses acrobaties... non, tous ses efforts ne rimaient à rien. Tôt ou tard, Scalieco finira par réaliser l’erreur qu'était celle de s'en prendre à cette forteresse constituée d'un seul homme. Ce jour ci, il était sans aucun doute devenu un combattant très puissant cependant il lui restait encore beaucoup de chemin à parcourir avant de se heurter seul face à un aussi gros prédateur. Droit et fier à l'image d'une véritable statue de pierre, le guerrier divin s'avérait être aussi résistant qu'un véritable colosse. N'ayant pas sourcillé une seule seconde, celui-ci avait permis à son opposant d'approcher suffisamment pour lui porter une première qui le toucha sans grand succès. A peine l'Empereur eut le temps de se retourner que son ennemi était déjà reparti à la charge. Bondissant en arrière, le profanateur semblait agir d'une façon semblable à celle d'un quadrupède alors qu'il s'élançait de toutes ses forces dans la direction de son exécuteur.

*C'est ça, approche un peu pour voir.*

Mais alors que le guerrier de l'espace semblait foncer vers une mort certaine, une technique d'un genre nouveau fut utilisée pour tromper les sens du tyran : l'union scindée.

« Hm ?! »

*Que s'est-il passé ? Il venait vers moi et il a disparu l'instant d'après ! Ce qui veut dire...*

« Un déplacement qui défi les lois de l'espace et du temps, hein ? Une raison de plus pour vous supprimer, vous et votre soi-disante patrouille temporelle. »

Donc il supposait qu'il s'agissait d'une technique qui allait à l'encontre des lois fondamentales du fonctionnement de notre monde... ce n'était peut-être pas tout à fait vrai mais ça n'en demeurait pas moins une théorie intéressante, n'est-ce pas ? La pression qui comblait le vide entre le précédent et le nouvel emplacement de celui qui s'est introduit ici était certes violente et très dangereuse mais elle demeurait encore insuffisante pour infliger de réels dommages au dominateur. Néanmoins, si l'utilisateur de cette étrange capacité parvenait à constater qu'elle était offensivement peu efficace voire quasi-nulle face à lui, peut-être se rendrait-il compte qu'elle semblait plus que correcte pour échapper temporairement aux yeux de ce terrifiant adversaire ? Si tel était le cas alors il valait mieux l'utiliser à bon escient au risque de gâcher le précieux avantage de l'effet de surprise.

« Tes cheveux d'or ne changeront rien à ton sort... »

Tourné vers sa future victime, ce démon à demi-masqué jeta un regard glaçant à destination du serpent qui se prenait pour un dragon. Il était grand temps pour lui de recevoir une correction digne de ce nom.

« … et maintenant, tu vas payer le prix de ton insolence ! »
Un message pour l'Univers ! BHct29U


Cette fois-ci, il n'était pas question de faire preuve d'autant d'indulgence qu'avec Cell, Son Goku ou Incognito. Non, un comportement aussi laxiste n'était plus envisageable à l'heure actuelle. Désormais, il fallait d'avantage faire preuve de fermeté et de rigueur pour dissuader un univers entier de se rebeller. Pour cette raison et bien d'autres, le dirigeant suprême d'Elyséa n'a pas hésité une seule seconde à déployer son énergie au beau milieu de ce tas de ruine, dévastant ainsi l'ensemble du palais royal, de son jardin et de tout ce qui se situait dans un rayon d'un kilomètre, chose qui allait donner du travail à Misha encore une fois. Cela fait, il pouvait enfin s'assurer que rien ne le retiendrais s'il voulait se laisser le libre arbitre à ses pulsions destructrices. Rassurez-vous, le souffle de cette vague d'énergie dévastatrice était volontairement réduit de façon à ce que celui qui s'opposait au dominateur ne subisse que peu voire aucun dégât s'il était astucieux. Après-tout, un château volant en éclat n'allait pas l'arrêter dans sa lancée, n'est-ce pas ?

*Tu t'en souviendras dans l'au-delà.*

En un simple claquement de doigt, le dieu-destructeur s était entouré d'une demi douzaine de sphères d'énergie destructrice à l'état pur. Ces dangereuses boules qui gravitaient tout autour de lui n'étaient pas à prendre à la légère, bien au contraire ! Autant vous le dire tout de suite, si le patrouilleur venait à être touché par ne serait-ce que l'une d'entre elles, il ne ressortirait pas indemne voire pas du tout de ce combat. Caché par le masque mécanique, un petit rictus s'animait sur le visage du balafré qui se riait à l'avance du châtiment réservé à sa cible. Sans attendre, le guerroyeur envoya deux de ses projectiles fuser droit vers l'emplacement de sa cible pour enchaîner sur une série de téléportations qui se suivaient à chaque fois sur un lancé de projectile. Ceci étant dit, il n'y avait que peu de chance qu'une seule de ses choses ne touchent directement notre héros du jour à moins que sa concentration n'ait déjà commencée à vaciller. En vérité, ce petit tour n'était rien d'autre qu'une démonstration de force visant à plonger progressivement son adversaire dans un océan de désespoir.

« Tu ferais mieux de regarder ton visage. »

Pourquoi disait-il ça ? Et bien pendant que le jeune homme était occupé à esquiver ces projectiles mortels, le tyran s'est permis d'analyser son habilité, ses mouvements et même de dessiner une moustache plutôt ressemblante à celle de Warui à l'aide du feutre qui lui a été offert un peu plus tôt. C'était à croire que nous en étions encore à l'heure de la rigolade bien qu'il n'en était rien. Le tortionnaire était loin d'en avoir fini et ce dernier n'avait pas attendu la réaction du fou qui le prenait de haut pour lâcher son stylo et enchaîner avec une attaque atypique. En dévoilant ce qui se trouvait derrière cette cape semi-épaule, Auros révélait cette fois-ci la présence d'une véritable gatling à la place de sa main de métal, préalablement accrochée à la ceinture du leader. Tandis que le tireur pointait l'arme fatale en direction de cette proie de choix, il effectua un déplacement rapide pour se situer juste devant sa cible dans l'optique de la saisir à la gorge et colla le canon contre l'abdomen de cette dernière pour finalement terminer cet enchaînement par quelques répétition de tirs à bout portant à bout portant.

« DISPARAIS ! »

La machine s’actionna puis entama un mouvement rotatif de plus en plus rapide. Scalieco, parviendra t-il à échapper aux griffes et aux tirs énergétiques de ce monstre sans pitié ? Nous le découvrirons bientôt.
Scalieco
Scalieco
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/04/2020
Nombre de messages : 46
Bon ou mauvais ? : Arrogant
Zénies : 2730

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Blitz | Union Scindée
Techniques 3/combat : Nova Strike | Full Counter
Techniques 1/combat : Exploding Finishing Blow

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockMer 17 Juin 2020 - 20:28
C'était comme frapper un bloc de Kaishin. Si mes techniques semblaient faire mouche, le corps de cet adversaire restait inébranlable. Plus que ma propre force, celle de la nature ainsi que de la physique pure n'inquiétait en rien le conquérant divin, ce dernier accueillant mon assaut final comme une vulgaire brise. Peut-être devais-je m'en inquiéter, mais plutôt que de la peur ce fut l'excitation qui ne cessait de grimper en flèche. Comprenant qu'il ne servait à rien de me réserver face à un tel ennemi, je déployais tout le potentiel énergétique qui sommeillait en moi pour la toute première fois. La pression générée était telle que le bâtiment commençait à s'effondrer, assez doucement pour que je puisse toiser le monarque auto-proclamé en lui adressant un sourire confiant.

"La patrouille temporelle n'a rien à voir dans tout ça imbécile, je suis là pour t'apprendre les bonnes manières !"

J'eu tout juste le temps de lui adresser ces paroles, avant qu'il ne se décide à son tour à laisser exploser sa puissance. A la manière d'un flash lumineux, cette pression colossale soudainement libérée parvint à me prendre de court. Le bâtiment qui chutait doucement fut instantanément balayé, tandis que je me retrouvais emporté dans le souffle, plaçant mes bras en garde au préalable afin d'encaisser un maximum de dégâts. Tout se passa très vite, je reçu beaucoup de chocs, mais rien d'inquiétant. Lorsque j'ouvris les yeux, tout était sombre, j'étais recouvert par une montagne de débris. Un grognement précéda une explosion, me permettant de surgir en trombe de cette tombe inapproprié. Je soufflais, haussant les sourcils en distinguant le paysage désertique qu'avait créé le fou à lié dans sa démonstration de force.

"Mais pour qui il se prend celui-là..."





Cherchant un instant l'une des dents qui semblait prête à quitter le nid, au fond de ma bouche, je ne fis que la remuer pour constater du temps qui lui restait. Puis, moulinant mes articulations une à une pour m'assurer que tout était en place, je fini par me craquer la nuque avant d'accorder de nouveau mon attention à Auros. Il se tenait droit, comme à son habitude, stoïque au milieu du champ de ruines. Mon sourire narquois m'avait quitté, remplacé par une mine froide et déterminé. Un silence pesant s'était posé sur ce désormais champ de bataille, le crépitement de mon aura alliée au souffle du vent pour seule ambiance sonore. Il préparait quelque chose.

Soudainement, de nombreuses orbes violacées se formèrent aux alentours du roi-guerrier, une énergie à laquelle je n'avais encore jamais fait face. Round 2. Voilà qu'il envoyait à ma rencontre deux de ces sphères énergétiques, si leur trajectoire n'était pas totalement droite, elle n'en restait pas moins prévisible. M'élançant à mon tour dans sa direction, j'esquivais sans mal la première d'entres elles en amorçant un coup de pied qui visait à lui renvoyer la seconde. Toutefois, avant que je n'enchaîne sur cet acte misérable, j'eu l'occasion de constater l'effet terrifiant de cette attaque. Le première boule s'écrasa contre un débris relativement imposant, le contact résultant en une disparition pur et simple des deux entités. Je déglutis, comprenant mon erreur à la dernière minute et retenant mon pied juste à temps pour qu'il ne frappe pas la seconde sphère. A son tour, celle-ci s'écrasa contre le sol, annihilant une grande partie des débris. Il rigolait pas, si jamais je touchais ne serait-ce qu'une seule de ces choses, je ne donnais pas cher de ma peau. Désorienté par cet imprévu, j'avais totalement stoppé ma course et me retrouvais immobile au milieu des ruines. Une cible de choix pour cet adversaire au pouvoir littéralement destructeur, qui s'en donnait à coeur joie pour me noyer sous une pluie de cette même attaque, provenant de tous les angles imaginables.

Malheureusement pour lui, je disposais d'une vélocité et d'une souplesse bien suffisante à me sortir de ce genre d'assaut. La moindre erreur pouvait m'être fatal ? Très bien, il suffisait donc de ne pas faire d'erreur. Ainsi, à travers de multiples pirouettes et autres contorsions, je parvins sans trop de mal à esquiver la totalité de ces orbes ténébreux. Atterrissant après un salto, je repris automatiquement une position de garde en toisant mon adversaire, un sourire confiant de nouveau dessiné sur mes lèvres. Etonnamment, et malgré que je ne puisse percevoir son visage, son regard malicieux trahissait son air moqueur. Mon visage ? Comment ç-... Oh l'enfoiré ! Passant ma main sous mon nez, je compris avec l'encre encore humide qui tâchait mes doigts que cette belle enflure se payait ma tête, trouvant le temps de me barbouiller le visage au beau milieu de mes esquives. Si un tel comportement m'aurait bien amusé en temps normal, je le maudissais pour me prendre ainsi à la légère.

"Putain mais à quoi tu joues enculé ?! Si t'y vas pas à fond je saurais jamais jusqu'où je peux aller ! Là tu peux me croire, tu vas morfler !"

Bandant les muscles, je m'apprêtais à bondir à nouveau, m'élançant avec une force telle que le sol s'affaissait plus encore sous mes pieds. Pourtant, une fois encore, mon élan fut stoppé net par l'apparition soudaine du tyran qui m'empoigna fermement à la gorge, me soulevant par la même occasion. Il serrait fort, je pouvais sentir mes muscles se déchirer, avant que je ne contracte un maximum pour résister à cette pression absurde. Son bras gauche s'avérait quand à lui n'être rien d'autre qu'une arme à feu gros calibre, qu'il déposa contre mon abdomen avant de s'écrier, m'ordonnant de disparaître dans sa prochaine attaque. Son arme s'enclencha, entamant une rotation que je savais précéder un déferlement potentiellement fatal. Il pouvait toujours rêver ! Agrippant fermement le canon de mes deux mains, je l'empêchais de poursuivre son amorce et bloquait totalement la rotation, contractant mes bras au possible malgré le manque d'oxygène qui commençait à faire son effet. Un coup de langue, je décrochais cette dent qui ne tenait presque plus, concentrant le peu d'air qu'il me restait pour projeter à travers un crachat ce projectile en émail en direction de l'oeil découvert du tyran. Finalement, quelle que soit sa réaction, j'en profitais pour balancer un coup de genou frapper son coude afin qu'il lâche prise. Tout ce stratagème sembla suffisant pour que je puisse libérer ma gorge de son étau, me permettant d'avaler une grande bouffée d'air que j'allais automatiquement réutilisé dans l'enchaînement suivant. Aussi puissant était-il, m'attaquer au corps-à-corps était une erreur, et je comptais bien lui en faire payer le prix.

"Privé du gros joujou !"

Déposant mes deux pieds contre son torse, je renforçais ma prise sur son bras-canon et me mis à tirer de toutes mes forces, tandis que je poussais avec mon appuie. Usant à nouveau de [ BLITZ ] pour renforcer mon mouvement, je sentais peu à peu les différents mécanismes s'étirer et se disloquer dans cette machinerie destructrice. Toutefois, j'eu beau déployer l'effort le plus important de ma courte existence, celui-ci restait insuffisant pour venir à bout de l'armement du cyborg. Quelques secondes supplémentaires auraient pu suffirent, mais je ne disposais pas d'un tel confort. Une sueur froide parcouru mon corps, alors que je sentais la riposte s'approcher à grand pas. Par réflexe de survie, je bondis en arrière pour gagner deux bons mètres d'écarts avec mon adversaire. Je crachais du sang, passant ma main sur cette gorge broyée par sa poigne mortelle. Il m'avait bien amoché, mais j'étais encore loin d'être défait. Je ne pouvais pas me permettre de baisser le rythme, et m'élançait aussitôt en avant. Déployant une salve de kikoha en "éclaireur", je poussais sur mes jambes pour attaquer par les airs, arrivant tout juste au niveau de sa tête. Là, dans un geste aussi ample que rapide, je décrochais la veste qui pendait à mes hanches avant de lui envoyer en pleine figure. De cette façon, je disposais d'un infime instant supplémentaire pour le prendre de court, usant une seconde fois de l' [ UNION SCINDÉE ] pour le traverser lui et la veste, atteignant le sol juste derrière lui. Sans pour autant être d'une grande efficacité sur son corps, cette technique se révélait efficace pour atteindre un angle avantageux rapidement. Me retournant instantanément après avoir posé pieds à terre, je le saisissais fermement en enroulant mes bras autour de sa taille. Hurlant dans l'effort, je le soulevais en enfonçant profondément mes pieds dans le sol, effectuant un [ SUPLEX ] dévastateur au dieu-roi. Finalement, aussi agilement que possible, j'enroulais mes membres de façon à isoler son bras droit dans le but de le disloquer. Le [ KIMURA LOCK ] était en place, une prise de soumission qui par le passé avait permis à Scalio de prendre l'avantage sur Boneco, un adversaire qui le surpassait en force brute... Seulement, face à Auros, toutes ces techniques avaient-elles un sens ?

"Essayes un peu de résister à ça !"
Misha
Misha
Féminin Age : 241
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 122
Bon ou mauvais ? : Bon

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockJeu 18 Juin 2020 - 9:57
Misha restait en retrait alors que son maître prenait la parole devant l’univers entier. La satisfaction de l’ange était visible alors que son visage s’illuminait à mesure qu’Auros annonçait ses nouvelles mesures. Le monarque auto-proclamé était un homme ferme et puissant, ce que n’avait pas eu cette planète depuis plusieurs siècles. L’arrivée d’un tel tyran était peut-être une aubaine pour ce peuple désuni, si donné qu’ils soient capables de le comprendre. Pour ce qui est des autres mondes, leurs destins allaient se jouer sur leur coopération, et en cas de refus, ils seront détruits. Une conséquence brutale mais claire incitant à la collaboration avec l’état Elyséen.

Mais à peine l’élocution galactique fut-elle terminée qu’une succession de craquement suivit d’une petite explosion alerta de l’arrivée d’un nouveau protagoniste. Visiblement trop ennuyé pour user intelligemment des couloirs, cet invité indésirable c’était efforcé de pulvériser une succession de murs l’ayant directement mené au destructeur. Cet individu que reconnu immédiatement Misha n’était autre qu’une fusion divine des potalas, la plus puissante des unions Kaioshin. L’arrivée de ce combattant n’était donc pas dénuée de sens, il était probable que ce champion ait un lien avec la Time Patrol et ce ne fut qu’en quelques secondes que la magicienne pu le comprendre. En effet, de sa propre initiative le saiyan fit les présentations, annonçant qu’il était en quelques sortes Scalio, mais également Boneco.

Autant dire que cette arrivée surprise n’était pas au gout de Misha qui ne désirée par perdre du temps à encadrer un match perdu d’avance. Pire encore, ce guerrier fusionné ne semblait guère autre chose qu’un pitre, il fallait prier pour qu’Auros prenne cette menace pour ce qu’elle était : Rien. Scalieco débuta la castagne, usant d’une vitesse et d’une agilité impressionnante pour un combattant de l’espace. Malheureusement les différences de puissance restaient-elles que ce pauvre bougre compris rapidement n’avoir aucune chance dans sa seule forme classique.

A l’aide de son aura d’or et de ses éclairs, le serviteur du temps poursuivis son assaut, ce confrontant par la même occasion à une contre-offensive d’Auros. Cependant, le dieu de la destruction se montrait clément, même joueur, ce qui déplaisait fortement à l’intéressée. Lorsque l’être né de la fusion eu terminé sa deuxième et vaine tentative, Misha se permettra de faire quelques pas en avant, applaudissant sarcastiquement Scalieco.

« C’est très bien ! »


Un message pour l'Univers ! Misha_what

Elle se tournait plus particulièrement vers son maître. Peut-être que les encouragements précédents lui étaient en fait destinés. Un sourire plus fin qu’a son habitude décorait le visage angélique de la servante magique avant qu’elle n’interpelle de nouveau Auros.



« Maintenant tuez le. »

Serrant plus fortement son bâton, elle jeta un bref regard à la future victime de l’empereur Elyséen.

« Tuez-le tout de suite. »

Il était étonnant de voir sortir la bouche de l’ange un ordre d’exécution aussi sommaire et froid. Pourtant, c’est ce qui semblait bien s’être passé. Et s’il prenait à l’HakaiShin de l’univers 13 l’idée de refusée une pareille directive, il s’en sentirait malgré tout contraint. Scalieco allait disparaitre, de gré ou de force.

Un message pour l'Univers ! HugeAlarmingCanary-size_restricted

Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 123

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockJeu 18 Juin 2020 - 16:01
« Ben voyons... »

Même après avoir pu découvrir le gouffre qui le séparait de ce dangereux adversaire, Scalieco n'en demeurait pas moins déterminé qu'au début de ce combat. Certes, son sourire avait très vite disparu mais il n'a pas été dépourvu d'humour pour autant. « Tu vas morfler ! » qu'il disait. Eh ben ! Parfait ! Son interlocuteur se demandait justement comment es-ce qu'il comptait s'y prendre alors qu'il se retrouvait au pied du mur, entre ses griffes et son canon prêt à déferler une multitude de projectiles énergétiques mortels. Un petit rire empli de sadisme s'échappait de la bouche du bourreau qui savourait ce moment. A vrai dire, il lui était plaisant de constater à quel point les mortels de cet univers étaient aussi entêtés. Mais combien devront trépasser avant qu'ils ne comprennent enfin son écrasante supériorité ? A ce moment, la vie du guerrier né d'une fusion illégitime au yeux des divins se retrouvait entre les mains de ce tortionnaire qui le tuait à petit feu en l'étouffant lentement comme un boa étreindrait sa proie.

« Un dernier mot ? »

Il était évident que notre ami saiyan n'allait pas tenir éternellement dans cette position délicate qui lui demandait déjà beaucoup d'efforts. Mais alors que la vie se consumait au même rythme que ses espoirs, c'est dans un geste désespéré que celui-ci avait tenté le tout pour le tout en crachant une molaire qui s'était décrochée de sa mâchoire un pu plus tôt. Malheureusement, il n'aura pas fallut plus qu'un simple rayon oculaire pour désintégrer cette arme de fortune alors même qu'elle se trouvait à un centimètre de l’œil découvert de cet abominable calculateur. De toute évidence, il avait prévu que sa victime continuerait de se débattre jusqu'à son dernier soupir, sans quoi elle n'aurait jamais mis un seul pied dans ce château avec une arrogance à toute épreuve. Quoi qu'il en soit et pour une raison qui échappait encore à son propriétaire, ce coup de genou miraculeux lui a déclenché un petit choc électrique sur tout le long du bras. Vous savez, le même que l'on ressent quand on pose son coude maladroitement sur un bord de table ? Oui, celui-ci ne fait jamais du bien et il était suffisamment désagréable pour que le leader ne relâche sa victime alors que la mort s’apprêtait à s'en emparer.

« Tssh... vermine. »

On peut dire que c'était passé à un cheveu mais le pus inattendu n'était pas encore arrivé. Alors qu'une personne sensée aurait pensée à s'éloigner ou au moins prendre la fuite face à l'envahisseur, lui, il tentait de lui arracher sa prothèse ?! Mais c'était insensé, il ne savait même pas s'il avait la force nécessaire pour l'enlever de cette manière !

"Privé du gros joujou !"

Il avait tiré de toute ses forces, non sans causé quelques dégâts à la machine du propriétaire qui râlait intérieurement. S'il avait su qu'un adversaire de ce genre arriverait, il en aurait sans doute fait construire une en acier katchin pour compenser cette faiblesse mais ce n'était pas vraiment le moment d'y songer. Au moment même ou la cible s'est éloignée, elle avait libéré le bras mécanique de son exécuteur et inéluctablement le mécanisme de cette machine à tuer qui commençait déjà à déferler sur elle ! Quel dommage pour notre combattant téméraire qui avait à peine le temps de constater son état lamentable, il semblerait que Auros n'avait nullement l'intention de lui laisser un répit bien mérité mais bon... un meurtrier de cette espèce n'avait pas le droit à autant de clémence alors jusqu'à ce qu'il trépasse, notre « invité » allait poursuivre cette danse.

*Click*

« Hmm ? »

*Comment ça , Click ? Non, il n'a quand même pas... maudit bâtard !*

Il s'en est fallut de peu, une fois de plus. Alors qu'une puissance dévastatrice s’apprêtait tout juste à cribler l’intrus de kikohas dévastateurs, son arme s'est enrayée après la manipulation de cette brute qui avait vraiment un don pour tout casser. Agacé, Auros raccrocha sa main au bout de la prothèse, non sans perdre de vue le coupable de ce vandalisme qui commençait doucement à lui courir sur le haricot. Comme il pouvait s'en douter, les attaques de Scalieco demeuraient inefficaces. Qu'il s'agisse de ses simples kikohas ou de cette veste qui furent tous renvoyés par la bourrasque déclenchée par un coup e poing tout à fait ordinaire vers l'avant. Autant vous le dire tout de suite, l'union scindée à évitée bien des misères à notre protagoniste jusqu'ici mais celui qui lui faisait face commençait doucement à anticipé ses mouvements alors autant vous dire que ce petit jeu n'allait plus durer très longtemps. Ceci étant dit et malgré le fait que son adversaire l'ait pris pour un vulgaire taureau, même lui admirait l'ingéniosité et l'astuce dont faisait preuve cet opposant. Ça n'en avait peut être pas l'air mais ce petit jeu était pour l'Empereur un petit divertissement auquel il n'avait pas eut le droit si souvent.

"Essayes un peu de résister à ça !"

« Du Jiu Jitsu maintenant ? »

Cela va sans dire, les arts-martiaux ont toujours été redoutables et efficaces en combat réel. Malheureusement, cette prise ne faisait qu'amuser le balafré qui affichait un petit rictus derrière son masque. Pire encore, se relever ne lui avait demandé aucun effort tant sa force brute dépassait celle du fusionné. Sans offense pour qui que ce soit, le rapport de force était tel que les humains auraient pu comparer cela à un duel opposant un homme adulte à un gorille. Si même les plus entraînés se donnaient l'illusion de pouvoir décrocher la victoire , seul fasse à cela alors il n'en était rien et très souvent, la réalité les rappelaient à l'ordre. Ce qui était le plus plaisant au yeux de ce tyran, ce n'était non pas simplement de faire démonstration de sa puissance incontestable mais d'observer le visage de cet homme démuni en dépit de ses tentatives infructueuses pour dominer son adversaire. N’étaient-ils pas temps de baisser les bras ?

« Intéressant, mais insuffisant. »

Ce diable se tenait toujours debout, droit et fier comme un aigle face à ce fauteur de trouble qui jusque là n'avait rien pu faire. Jugé du regard par le dirigeant élyséen qui se voulait aussi invulnérable qu'un colosse, le téméraire savait sans doute déjà vers ou il se dirigeait quoi qu'il fasse. Ceci étant dit, il était normal de comprendre pourquoi l'intéressé s'acharnait autant à rester en vie : quand on savait à quel point un individu qui le constituait avait le néant en horreur, on devinait sans mal qu'il préférait continuer à repousser l'échéance que d'y retourner de si tôt... mais parfois le destin nous amène vers les lieux les plus redoutés sans nous consulter. En cette sombre journée, ni Scalieco, ni Auros n'auront été en mesure de prendre en main leur destinée car cette dernière s'était fermement décidée de leur forcer la main.

*Clap* *Clap* *Clap* *Clap* *Clap*

« C’est très bien ! »

« Misha, tu restes à l'écart. »

« Maintenant tuez le. »

« Pardon ? Je rêve ou tu viens de me donner un ordre ?»

C'était assez soudain, inattendu même. D'abord elle arrivait en plein milieu de cette confrontation en applaudissant puis elle félicitait les acteurs de ce combat avant de... donner un ordre à son maître ? C'était impensable ! Un Ange qui se soustrait à son rôle de serviteur pour ordonner à son dieu de la destruction de tuer quelqu'un ? Mais ça n'avait pas de sens ! Elle pensait sérieusement que le dictateur accepterait qu'on lui dicte ce qu'il avait à faire ?! Et bien elle avait raison.

« Je le tuerais quand je l'aurais déci-... »

Il y eut un instant de flottement, une aura sombre et malfaisante s'emparait doucement de ce pauvre bougre qui malgré sa force et son caractère ne pouvait rien y faire. Il râlait, criant et tentait de résister comme il le pouvait face à cet entité qui prenait le contrôle de son esprit mais... plus il se battait, plus il s'engouffrait face à cette magie qui agissait comme des sables mouvements sur son être. Il n'aura pas fallu plus d'une poignée de secondes pour que l'élyséen ne soit entièrement sous le contrôle de cette sorcière qui l'avait fait sien. Son seul œil visible était éclairé d'une lueur rougeoyante et sa puissance phénoménale était poussée jusqu'à des limites que lui même ne semblait pas connaître. Allait-il vraiment devoir utiliser une telle force pour s'acharner sur un guerrier de l'espace ? Ça ne semblait pas correcte et pourtant...

« A vos ordres, Maîtresse. »

Pourtant il y était contraint. L'instant qui suivit fut un véritable massacre. Un bain de sang dont personne n'aurait les mots pour définir l'horreur de la situation. Avant même qu'il n'ait eut le temps de réagir, Scalieco senti ce monstre fuser vers lui puis l’enchaîner de coups de poings et de pieds dans chaque partie du corps. Désormais incapable de contrôler ses mouvements ou son niveau de puissance, Auros distribuait sans la moindre retenu des attaques qui pouvaient bien déchirer la chair et briser les os de ses ennemis. Cela dura une dizaine de secondes à peu près. Dix secondes, ça n'a l'air de rien en règle général mais dans un combat comme celui-ci, ça devait bien ressembler à une éternité pour celui qui recevait les dégâts. Toutefois, il aurait mieux valu pour notre ami de rendre l'âme tout de suite car le pire était encore à venir.

« ... »


Avec une extrême froideur, le guerroyeur masqué s'est faufilé rapidement dans le dos de sa victime pour la saisir à l'arrière du crâne. Son but ? L'envoyer valser sur une dizaine de mètres pour lui faire mordre la poussière. Si avec ça notre ami saiyan avait encore la force de ramper pour échapper à l'adversité, toute tentative pour s'enfuir était futile. Son bourreau avait bien pris soin de lui briser les articulations des jambes et des bras au cours du précédent enchaînement , le privant ainsi du peu d'échappatoires qui devait lui rester. Peut-être pouvait-il encore appeler à l'aide, qui sait ? C'était bien l'une des dernières choses qui lui restait à faire mais honnêtement, qui voudrait risquer sa vie pour celui qui s'est jeté à corps perdu dans la gueule du loup et ce au risque de partager le même destin ? C'était complètement insensé. Scalieco, entendait-il les pas du prédateur qui se rapprochaient derrière lui ? Oui, Auros s'avançait lentement derrière sa proie. Les bruits de pas se faisaient plus audibles au fur et à mesure que la fin approchait, nous approchions alors du dénouement.

« ... »


Une fois arrivé au niveau du martyr, il ne lui restait plus qu'une seule chose à faire. Le grand destructeur leva son bras organique en direction de ce pauvre bougre puis relâcha suffisamment d'énergie dans un vague déferlante capable de le désintégrer à bout portant, ne laissant plus aucune trace de celui qui avait tenté l'impossible...

Qui sera le prochain ?


Dernière édition par Auros le Ven 19 Juin 2020 - 1:00, édité 1 fois
Scalieco
Scalieco
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/04/2020
Nombre de messages : 46
Bon ou mauvais ? : Arrogant
Zénies : 2730

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Blitz | Union Scindée
Techniques 3/combat : Nova Strike | Full Counter
Techniques 1/combat : Exploding Finishing Blow

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockJeu 18 Juin 2020 - 18:52
L'entièreté de ma structure musculaire était congestionnée à bloc, tandis que j'engageais toute la contraction possible pour tenter de briser le bras du monarque divin. L'effort était si intense que mes dents semblèrent menacer de se briser sous la simple pression de ma mâchoire, mes veines gonflants ça et là tandis que je m'essoufflais peu à peu. En quoi son corps était-il donc fait ? Le sol lui même se fissurait davantage sous la pression qui se dégageait de la soumission, mais rien ne semblait gêner cet adversaire inébranlable. Pire encore, voilà qu'il se relevait comme si de rien n'était, me soulevant dans la manoeuvre alors que tout mon poids - et plus encore - reposait sur son corps. Je grimaçais, me décidant finalement à lâcher prise pour effectuer un saut périlleux et me réceptionner à quelques pas en arrière. Essouflé, souffrant encore de la blessure qu'il avait infligé à ma gorge, je gardais pourtant une position de garde, tâchant d'analyser la situation pour trouver une nouvelle stratégie offensive. Aussi puissant était-il, ce maudit cyborg devait forcément cacher un point faible ! Une bonne dizaine de secondes passèrent sans que l'un de nous deux ne bougent, se toisant respectivement dans l'attente d'une offensive imminente... Pourtant, ce ne fut pas un rugissement ni une explosion qui vint rompre le silence, mais un applaudissement.

C'était elle, la femme qui accompagnait sans cesse le souverain, que je n'avais pas même remarqué tant j'étais focalisé sur mon adversaire depuis mon arrivé. Elle affichait un sourire qui ne m'inspirait nul autre sentiment que de la colère, de la méfiance, un air vicieux dissimulé derrière une figure angélique. C'était un sentiment que j'avais déjà ressenti par le passé, quelque chose de viscérale qu'un seul être avait su m'inspirer jusqu'ici... Un être qui avait déjà volé la vie des deux Saiyans m'ayant donnés naissance. Demigra.

Ne prenant pas la peine de dissimuler ses intentions plus longtemps, celle qui pourtant semblait servir sa majesté venait de lui donner un ordre. Comme j'avais pu m'y attendre de la part du monarque, il était totalement intolérable que quiconque lui parle sur ce ton, quand bien même cette personne représentait sa plus intime compagnie au sein de ce monde. Tandis que je sentais le ton monter, je ne pu empêcher un rictus amusé se dessiner sur mon visage, face à cette scène de ménage aussi inattendue qu'irréaliste. Cet amusement ne fit pas long feu cependant, puisque je fus soudainement pris de sueurs froides. J'haussais les sourcils, surpris de constater l'étonnant comportement de mon adversaire, qui semblait lutter contre quelque chose que je ne parvenais pas à distinguer. Si beaucoup n'auraient su comment réagir face à un tel phénomène, j'avais assisté et vécu à assez d'événements semblables pour me laisser surprendre. Oh oui, les démons m'avaient suffisamment fait montre de leurs sombres machinations comme ça. Alors, tandis que je commençais à recoller les pièces d'un puzzle que je venais tout juste de découvrir, je fus pris d'un ricanement nerveux.

"Bordel, sans déconner ? Si c'est pas triste... Le puissant Auros ne serait donc qu'un pantin ? Un comble pour sa majesté, tu devrais réfléchir à deux fois avant de te proclamer comme supér-..."





Il arrive ! Avant même que je ne puisse réagir, un coup puissant vint me saisir à l'abdomen, m'arrachant une gerbe de sang couplé à une douleur insupportable. Combien de côtes venait-il de briser avec ce mouvement ?Emporté dans l'élan, je recevais sans discontinuer une pluie de coups qui vinrent briser un à un chacun de mes os. Son niveau n'avait rien de comparable à celui contre lequel je m'étais battu, pourtant incommensurable alors, je n'allais pas supporter un tel rythme plus longtemps. Tandis qu'un uppercut vint me faire claquer des dents, envoyant ma tête valser en arrière, je fus pris d'un éclair de lucidité me permettant de rassembler rapidement mon énergie. Par réflexe de survie, j'activais mon [ NOVA STRIKE ] pour tenter d'encaisser un tant soit peu de dégâts. Evidemment, comme il l'avait déjà fait par le passé, un simple coup parvint à briser ma barrière. Cependant, l'infime ralentissement de sa cadence qu'avait pu me conférer cette technique me permis d'enchaîner sur une ultime [ UNION SCINDÉE ], son coup frappant m'effleurant au moment où je disparaissais pour arriver trois bons mètres derrière lui. L'une de mes jambes étaient déjà hors d'usage, mais une seule me suffisait. Poussant sur celle-ci pour me propulser aussi vite que possible en avant, j'armais le poing en visant directement celle qui semblait tenir les ficelles derrière tout ce joyeux bordel. Une veine de colère apparaissait sur ma tempe, alors que j'arrivais à portée de la machinatrice.

"Bouffes-toi ça salope !"

L' [ EXPLODING FINISHING BLOW ] naquit pour la première fois, visant une cible bien différente que celle à laquelle je réservais cette technique. Tout cet enchaînement se déroula en une bonne seconde, un très long moment pour un être divin. Ainsi, alors que mon poing allait rencontrer la figure maligne de la fausse servante, la puissante charge de mon précédent adversaire m'emporta brusquement. Mon poing frappa l'air à quelques centimètres de ce visage que je visais, laissant se déchaîner l'explosion fulgurante de mon ultime technique à même le sol. La zone d'impact suffisait largement à toucher la soi-disante "ange", mais je n'avais pas le luxe de m'en assurer. Emporté loin du cratère que je venais de créer, Auros s'en donnait à coeur joie pour finir le travail. Cherchant vraisemblablement à briser mes articulations, je ne pouvais que subir cette torture insoutenable en tâchant de préserver au mieux mes membres. Une fois qu'il en eu fini, je me retrouvais propulsé à toute vitesse à travers les débris, m'écrasant tel un vulgaire moucheron balayé d'une pichenette. Mon état de Super Saiyan m'avait quitté, me laissant ensanglanté et immobile, le bleu du ciel filtré par une poussière grisâtre comme seul réconfort. Ma cage thoracique était en miette, mes deux jambes hors d'usages, tout comme l'était mon bras droit. Le gauche, bien qu'en piteux état, pouvait encore être contrôlé. Semblait-il que, par souvenir de mon ancienne vie, j'avais pour habitude de protéger ce bras qui avait été arraché à Boneco. Tout ceci n'avait pas vraiment d'importance, puisque j'entendais déjà les pas de la faucheuse s'approcher de moi.

J'étais... Satisfait. Non pas de m'être fait battre à plate couture, mais d'avoir pu tout donner au moins une fois dans ma courte existence. Ainsi, je me rendais compte du chemin qu'il me restait à parcourir, malgré l'énorme bond que j'avais réalisé. Mon regard croisa l'oeil anormalement écarlate de mon bourreau. Sans que je n'ai la force de lui adresser un sourire, je souhaitais pourtant le remercier de m'avoir apporté ma réponse, peut-être percevait-il cette lueur au fond de mon regard. Il levait le bras, chargeant une sphère d'énergie qui annonçait ma fin... Ou bien était-ce mon salut ? Reprenant soudainement conscience de ce qui s'apprêtait à s'abattre sur moi, je grimaçais en interposant ma main sur l'effroyable vague d'énergie qu'il venait de relâcher. Non, je me trompais, je n'avais pas tout donné. Ma propre force s'était avéré tristement inefficace face à pareil monstre, mais qu'en était-il de la sienne ? Au moment même où cette énergie déferlante atteignit ma paume, j'usais de mes dernières réserves d'énergies pour rediriger la sienne à travers un [ FULL COUNTER ] inespéré. Une aubaine, ou bien un ultime présent de sa part, mais le fait de déployer son énergie comme dernier assaut m'avait permis de retourner la situation. Une énième explosion vint s'abattre sur le lanceur de l'attaque ainsi que la zone environnante, réduisant en cendre ce qui l'était déjà, et soulevant à nouveau les nombreux débris qui jonchaient le sol. Un véritable cataclysme, qui aurait en effet pu mettre fin à mon existence pour de bon.

Ayant très certainement surpris mes adversaires, je profitais du vacarme et du ravage pour me frayer un chemin à travers les morceaux de roches, me laissant emporter comme l'une d'entres elles. A bout de force, il me restait tout juste assez d'énergie pour atteindre l'extrémité de cette arène qu'il avait créé au début de cet affrontement, me dissimulant entre les bâtiments pour ensuite me frayer un chemin jusqu'à la forêt la plus proche. Je me vidais bien trop de mon sang, et vint inévitablement la perte de connaissance. Si j'avais évité la mort par désintégration, sûrement mes blessures allaient-elles finir le travail.
Misha
Misha
Féminin Age : 241
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 122
Bon ou mauvais ? : Bon

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockVen 19 Juin 2020 - 12:33
Il allait de soi que Scalieco était aussi malin que le craignait Misha. En effet, il ne fallut pas plus de quelques secondes au guerrier de l’espace fusionné pour percevoir la magie de l’ange affecter le puissant dieu de la destruction. Si la magicienne s’était empressée d’ordonner la destruction de cet empoté, c’était justement pour qu’il n’aille pas divulguer quoi que ce soit aux autres membres de la time patrol. Mais visiblement, il était trop tard et le super guerrier le fit immédiatement savoir en provoquer la coquille vide qu’était actuellement Auros. Fort heureusement, aucune forme de discours ne serait assez performante pour tirer le seigneur Elyséen de sa profonde torpeur mentale. Le conquérant était persuadé dans les profondeurs même de son esprit que le choix d’anéantir immédiatement Scalieco était le sien.

S’en suivit le massacre que vous connaissez, sans retenue aucune, le dieu de la destruction relâchait la totalité de son potentiel, écrasant en un instant les moindres espoirs du combattant aux cheveux d’or. Cependant, dans un éclat de lucidité aussi improbable qu’efficace, le jeune homme parvint à user d’une technique de téléportation basée sur le zanzoken et à se sortir de ce mauvais pas. Ce fut impressionnant, mais ce manège ne faisait que repousser l’inévitable. Il fallait être fou pour penser pouvoir échapper à un être choisi par les très hauts en seule qualité de tueur. Une fois réapparu, le fusionné se trouvait à une maigre distance de son adversaire, bien trop peu pour espérer lui échapper. Néanmoins, ce n’était pas ici le but de la manœuvre du super guerrier, bien au contraire. D’un bond fou, le serviteur de Kaito se rua vers l’ange, le crochet du droit armé d’une quantité de Ki dantesque. Sous l’impulsion du saiyan et de sa frappe, le sol se fissura tout autour de l’arène, allant même jusqu’à assombrir le ciel et déstabiliser la gravité alentour en faisant léviter les objets légers.

Autant dire que Misha était victime d’une surprise qui l’empêcha d’hurler à Auros d’arrêter le coup, l’obligeant à elle-même agir pour sa défense face à cette frappe. Scalieco ne s’en rendait d’ailleurs pas compte, mais si sa technique s’abattait sur le sol, elle détruirait certainement une partie du noyau terrestre, provoquant l’explosion de la planète tout entière. Mais la servant de l’empereur ne comptait pas filer et laisse la Terre être anéantie, cette attaque allait être parée. D’ailleurs, et à mesure que le saiyan se rapprochait de sa cible, il put constater l’expression de de Misha se transformer plus qu’a raison pour prendre une teinte bien plus sombre. Il semblerait que, secrètement, elle ait attendue cette occasion de porter un coup fort à cet idiot.

Un message pour l'Univers ! Misha

D’un regard aussi arrogant que mauvais, la belle brandit son bras vers le malheureux, recevant le coup de poing de ce dernier sans la moindre difficulté. Une explosion cataclysmique s’en suivie, celle-ci dévastant certain des bâtiments alentours au château. Lorsque la fumée fut levée, la trace énergétique de la lancée de Scalieco était encore cruellement visible, cette dernière ayant détruite des immeubles sur plusieurs centaines de mètres.

Un message pour l'Univers ! Unknown

Lorsque que le peu de fumée qui entourait l’ange se dissipa, le time patroller pu découvrir avec une grande déception que la cible de son dernier assaut n’avait reçu aucun dommage. La tenue de la servante divine était intacte, tout comme cette dernière qui affichait le même fin rictus, abaissant lentement son bras.

« Tu doutais de ma force ? »

Lui demandait-elle d’un ton sarcastique alors qu’il subissait de plein fouet le second assaut d’Auros, incluant une super vague déferlante surpuissante. Mais par un pur miracle, ce dernier parvint à renvoyer l’énergie de cette ultime attaque tout autour de lui dans une explosion d’énergie qui souleva une immense quantité de poussière. Et dans cette cacophonie de fumée et d’éclats, le malin Scalieco parvint à s’éloigner de quelques centaines de mètres en un instant. Il était stupide, il pensait sérieusement qu’il n’était pas possible de sonder son énergie ? Aucun ange n’était en mesure de perdre une cible de vue. Ainsi, la déesse commença à s’avancer vers la position du pauvre saiyan avant que ses sens ne l’alertent d’un danger imminent.

En effet, une armée composée de milliers de robots entraient en ville, ces derniers venaient déjà de défaire une bonne partie des forces locales installées à la hâte par Auros. Le souci n’était pas la perte de quelques soldats, le réel problème était l’image que donnerait l’empire Elyséen s’il était ainsi repoussé du château. En poursuivant Scalieco, Misha risquait de décrédibiliser la conquête de l’univers par son maître. Alors qu’elle était seule à remarquer le misérable s’enfuir, elle souffla une brève réaction à chaud.

« Ce n’est pas comme s’il allait changer quoi que ce soit. »


Elle retourna alors auprès du seigneur de la destruction, ce dernier devait avoir repris ses esprits et se demandait surement ou était passé le saiyan.

« Maître Auros ! Je ressens plusieurs milliers de présences aux portes de la ville, il faudrait s’en occuper dès maintenant et ne pas leur laisser le château ! »

Alerta-t-elle avant de désigner la sortie Est menant vers les sommets rocheux proches.


Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 123

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! ClockDim 21 Juin 2020 - 17:22
Voila un dénouement inattendu. Alors même que la vie de ce mortel s’apprêtait à s'achever, la déferlante d'énergie du seigneur s'est mystérieusement retournée contre son propre lanceur. Auros n'y comprenait plus rien : est-ce que cet ennemi avait gardé ce stratagème en réserve au cas ou les choses se gâteraient ? Il fallait bien avouer que c'était une tactique ingénieuse, surtout de la part d'un guerrier saiyan. Quoi qu'il en soit, la proie ne s'est pas fait prier pour prendre la poudre et profiter de la confusion pour s'en aller. Le possédé quand à lui, ressentait juste de légères brûlures provoquées par sa propre offensive. Bien que les blessures restaient bénines, ce fauteur de trouble avait de quoi se vanter d'avoir pu causer quelques dégâts à lui tout seul mais... allait-il en ressortir vivant ? La question se posait encore. Si notre individu venait à déployer son énergie à un tel moment, il se ferait repéré immédiatement par les quelques milliers de soldats élyséens qui patrouillaient la zone et ses environs. En d'autres termes, ce mauvais bougre avait tout intérêt à minimiser sa présence jusqu'à ce que le calme ne revienne... en espérant qu'il ne succombe pas à ses blessures entre-temps, évidemment.

« C'est ça, sauve ta peau comme tous les lâches de ton espèce ! Je laisse le reste aux chasseurs. »

Bon et bien ça faisait une bonne et une mauvaise nouvelle pour Scalieco ! La bonne, c'était qu'il n'avait plus à craindre d'être poursuivi par Auros et Misha à l'heure actuelle. La mauvaise, en revanche, c'est qu'il serait difficile de croire que personne n'essaierait de profiter de la situation pour refroidir ce criminel et récupérer sa prime qui, rappelons-le, valait bien deux têtes ! Faisons un petit calcul rapide, voulez-vous bien ? Jusqu'ici, la prime de Scalio s'est élevée à une valeur équivalente à 500 zénis tandis que la mort ou la capture d'un patrouilleur est récompensé d'une prime de 300 zénis, ce qui nous amène à un total de 800 zénis pour la capture ou la mort de Boneco et Scalio et ce peu importe s'ils sont fusionnés. Si une chose était certaine, c'est que les rapaces du coins n'allaient pas se faire attendre pour partir à la recherche de ce malfaiteur qui se cachait désespérément dans la forêt. Combien de temps lui faudra t-il attendre pour qu'une âme charitable ne vienne lui faire l'honneur d'un repos éternel ? Nous le saurons bien assez tôt.

« Maître Auros ! Je ressens plusieurs milliers de présences aux portes de la ville, il faudrait s’en occuper dès maintenant et ne pas leur laisser le château ! »

« Hmmm... ? Ah, des rebelles ? Je vois. Dis à mes hommes de rester en arrière, j'ai la ferme intention de leur faire une démonstration de force à eux aussi. »

*Et je le referais autant de fois que nécessaire.*

Depuis maintenant une trentaine de secondes, le sortilège de Misha avait cesser d’envoûter celui qu'elle utilisait comme une vulgaire marionnette. Auros, quand à lui, ne se doutait absolument de rien. Aussi puissant qu'il puisse être, la magie noire que cet « Ange » avait utilisé sur lui était bel et bien capable de plonger jusque dans les méandres de son esprit et affecter sa mémoire. En faisant usage d'une méthode aussi fourbe que cruelle, cette vile sorcière pouvait alors donner n'importe quel ordre à son supposé maître et ce tout en le persuadant qu'il était maître de ses décisions. Si jusque là, ce stratagème est resté encore inaperçu (ou presque), il était préférable de recourir à ses dangereuses méthodes avec parcimonie pour éviter que les habitants de l'Univers ou le monarque lui même ne commencent à se douter de quelque chose. Sans attendre d'avantage, le leader élyséen s'envola en direction de la sortie Est du château pour venir à la rencontre des étrangers venus attaquer les conquérants de cet univers mais n'oublions pas l'essentiel...

… il faudrait peut-être penser à reconstruire ce château une troisième fois, non ?
Contenu sponsorisé

Un message pour l'Univers ! Empty
MessageSujet: Re: Un message pour l'Univers !   Un message pour l'Univers ! Clock
 
Un message pour l'Univers !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-