Partagez
 

 la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 658
Zénies : 1040

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockSam 14 Mar 2020 - 19:17
La recherche du plan idéal était en cour. Il fallait à la fois gérer les soldats ainsi que Snider. Arriver à s’en sortir sans dégât n’était pas évident, mais par chance ils avaient du temps. Du moins, c’est ce qu’ils pensaient avant l’apparition soudaine des soldats de the lost. Pluton grimaça, étant pris au dépourvu. Il tourna alors sa tête en direction de Kazoo qui donna quelques directives. Il fallait éviter d’être violent. Le dieu de la mort était en accord, il était inutile d’effectuer un massacre : la mort est le dernier recours. Un recours qu’il comptait bien utiliser contre Snider, grand spécialiste des massacres.
 
Kazoo s’en alla en tenant le corps de lu polymorphe, afin d’éviter que ce dernier rentre en conflit avec les autres pendant la bataille. C’était prudent, ce type pouvait être un danger pour l’organisation de l’équipe. Karifu quant à elle annonça son ambition de protéger la ville des brigands. Le dieu de la mort acquiesça et regarda Gin qui semblait avoir le même objectif. Pluton resta tout seul, contemplant la bataille qui venait de commencer.
 
« Snider, tu es à moi. »
 
Se murmura Pluton. La menace the Lost étant déjà géré par Gin et Karifu, il pouvait donc sans paniquer se concentrer uniquement sur Snider. Il restait tout de même une question : ce dernier allait-il bien apparaitre tout de suite ? Il était aussi persuadé que l’attaque soit à 22h ! A moins… qu’il soit lui-même derrière tout ça ? Pluton ne pouvait s’empêcher d’avoir des doutes, et décida d’explorer les environs à la recherche de sa présence.

Pluton était en train de trottiner dans les environs, cherchant le moindre indice. Subitement il vit un mec sortir d’un mur pour tenter de l’attaquer par derrière. Le dieu de la mort se retourna et plaça un coup de poing dans le ventre, mettant ce dernier chaos sur le coup. Il devait rester vigilent, même si son seul objectif était de retrouver Snider, les autres soldats restèrent tout de même des ennemis. Il regarda au loin, et entendit un grand rassemblement de personnes, visiblement le cœur de l’organisation. Un type assez imposant était derrière tout ce monde, et donnait des directives. Il était potentiellement le leader.

 
« Il faut prendre le plus rapidement le contrôle de la base. N’hésitez pas à prendre des otages. Ce soir, moi le grand Adolfou, prendra le contrôle de la ville. »
 
« Oui Adolfou-sama ! »
 
Pluton laissa ce dernier être géré par Karifu ou Gin, les deux semblant être proche de cette zone. N’ayant aucun moyen de communication, il ne pouvait que les faire confiance. Il regarda au loin, cherchant où pourrait être Snider. Il ne devait surtout pas être obnubilé par the lost, au risque de vraiment tomber dans le piège de son rival. Il n’attendait que ça, que ces camps se focalisent sur l’autre.
 
Pendant ce temps un peu plus loin, on pouvait voir Snider assit sur une chaise accompagnée d’un étrange personnage. Ce dernier légèrement bossu ne dépassait pas le mètre et son visage cabossé était très loin d’être attirant.
 
« A cause de Pluton nous avons perdu notre petite armée et ce dernier est parti rejoindre ses copains. N’ayant eu aucune information de mon collègue je pars du principe qu’il a échoué dans son infiltration. Mais heureusement que j’ai été prévoyant en te faisant infiltrer chez The lost, mon cher Ippiki. Tu as convaincu le leader de The lost de faire avancer l’attaque, ce qui nous arrange car on ne laisse pas le temps à ces idiots de se préparer. »
 
« Nihehehe, merci Snider. Que dois-je faire à présent ? »
 
« Raviver de vieux démons. Piège-moi donc ce champ de bataille. »
 
Snider cherchait à faire disparaitre un maximum de personnes et avait donc fait appel à Ippiki qui allait être son unique allié pendant cette bataille finale. Ce dernier accepta la mission et s’en alla au même moment. Très rapidement the lost et les policiers allaient gouter à son pouvoir :
 
Le pouvoir d’Ippiki est la possibilité de créer des bombes d’énergies. Ces dernières ne sont jamais visibles, Ippiki étant capable de transférer l’énergie de la bombe dans un objet. Par exemple en posant sa bombe sur une chaise, cette dernière devient une bombe. Dès lors qu’une personne rentre en contact avec cette dernière une explosion se forme. Néanmoins, la taille d’un objet ne rend pas l’explosion plus forte, et l’explosion se ferra qu’à l’endroit où Ippiki aura imprégné son énergie. De ce fait, il peut donc par exemple le faire sur le sol. Ippiki étant relativement discret commença alors à miner le terrain. Il devenait par extension un ennemi supplémentaire pour Gin et Karifu.
 
Snider afficha un énorme sourire en voyant cette petite bataille se dérouler. L’acte finale venait de se lancer, l’acte qui découlera sur son triomphe. Il comptait laisser pour le moment son allié gérer cette bataille, voulant se rendre dans un second temps dans cette dernière en utilisant ses illusions pour semer le chaos.
 
« SNIDER. »
 
Le criminel tourna sa tête et il vit au loin Pluton. Il afficha un grand sourire, ce gamin était certes fort, mais il restait stupide. En se montrant ainsi il venait de prouver définitivement que son allié c’était fait capturer, mais s’il avait déjà de fortes suspicions. Tout celà n'allait pas changer grand chose, cette confrontation était inévitable.
 
« Nous revoilà. Désolé d’avoir fui, j’avais quelques préparatifs à terminer. Mais à présent je suis finalement prêt pour le combat final. Aujourd’hui est un grand jour, je vais m’élever au niveau d’un dieu, et je vais en tuer un pour ça. »
 
Pluton continua de s’approcher de son ennemi, tout en restant prudent. L’aide d’un allié n’aurait pas été de refus, mais au final ce n’était pas plus mal. C’était à lui, et à lui seul s’en finir avec cette histoire. Ce soir Snider allait enfin chuter.
Kazoo
Kazoo
Namek
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2018
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mag Kaikōsen - Mafuba Prototype - Régénération
Techniques 3/combat : Makankosappo - Mafuba Nage
Techniques 1/combat : Vitesse Supérieure

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockJeu 19 Mar 2020 - 14:53
"Bon, toi c'est fait!" Les signes vitaux du poids mort que Kazoo venait de déposer dans ce qui restait du pavillon de détention lui promettaient 2 bonnes heures de répit. Les menottes aux poignets étaient plus là pour signifier aux policiers qu'il s'agissait là d'un malfaiteur, car elles n'opposeraient certainement pas grande résistance à ce dernier conscient.


Tirs, clameurs et autres explosions commencaient à fuser, heureusement encore loin pour la plupart. Il semblait que les alliés du Namek faisaient tout pour stopper l'approche, permettant de garder le combat au maximum hors des murs du commissariat. Pour le mieux! Bonne initiative!



Alors qu'il courait-voletait agilement à travers les couloirs encombrés de débris pour rejoindre l'air libre, l'extraterrestre entendit sa radio crépiter de manière erratique. Il ouvrit le canal immédiatement et signala sa présence: "Allô?" Pas de réponse, toujours des crépitements. Ça c'est pas bon signe! Une seconde fois, plus fort: "Allô!!" Ses oreilles concentrées à l'extrême parvinrent à saisir deux syllabes depuis le monde réel, faisant écho aux parasites du récepteur: "Kaz... oo!..."


Guru! C'est la voix de Dumaray! J'ai failli ne pas l'entendre! Le petit guerrier maintenant alerté se précipita à l'étage supérieur où il savait se trouver le lieutenant, profitant de son aptitude à la danse de l'air pour prendre un raccourci par les fenêtres de toute façon déjà brisées.


C'est là qu'il trouva son allié, suspendu par la prise d'étranglement d'un ennemi au torse littéralement sorti du plafond! Le policier n'avait plus la force de résister, un bras ballant laissa tomber son émetteur après l’effort désespéré pour l’approcher de son visage.


"Toi..." Ne laissant pas le temps à l'assassin de réagir, Un Kaikôsen fila instantanément pour le frapper dans son abdomen complètement découvert. Le choc électrique lui fit lâcher sa proie, et la lueur brusque l'empêcha de voir venir un Namek totalement décidé à ne pas le laisser se résorber dans le plafond.


Kazoo décida de lui rendre la monnaie de sa pièce avec la même choke hold, tête en bas, prenant un vigoureux appui de ses deux jambes sur le sommet de la pièce. La force exercée menaçant de lui rompre les vertèbres cervicales, l'ennemi n'eût d'autre choix que de se laisser extraire du décor...
Pour finir la tête plantée dans le sol du rez de chaussée, son agresseur ayant mal jaugé son action sous le coup de la colère.



Le lieutenant parvint à se traîner près de l'orifice par lequel les 2 opposants venaient de s'éclipser. Sans surprise, un nuage gris avait été soulevé par l'impact au niveau inférieur, l'empêchant de deviner le résultat de l'altercation à vue. Il lui fallut quelques secondes pour que son diaphragme retrouve une forme acceptable et lancer un appel: "Hey! ça va là-dessous?"


-Kof! Kof!" Au grand soulagement du policier, on pouvait reconnaître la voix de son allié extraterrestre même à travers la poussière de béton plein son gosier. "Eeeeergh!" Raclant un grand coup, ce dernier réussit à chasser le plus gros de l'irritation, pour répondre d'une voix éraillée: "Ouais, ça va!" Mais de l'eau serait pas de refus.
"Je te dois un fière chandèle sur ce coup là." Déclara Dumaray, soupirant de soulagement. "Merci!"
-Je..." Kazoo hésita, car cette gratitude il ne pouvait accepter. J'aurais pu passer à côté sans m'en rendre compte, si vous n'aviez pas tenu jusqu'au bout. "C'est votre ténacité qui vous a sauvé, m'sieur." Sans cela, il serait mort à l'heure qu'il est. Tous les gens ici auraient pu y passer aussi, là, sous mon nez...



Deux doigts se pointèrent en direction de l'assassin gisant, gueule méconnaissable mais toujours vivant.
Deux doigts rayonnant d'une technique enseigné par un feu démon dans le but de rendre leur cible beaucoup moins vivante.


Espèce d'ignoble… Il est intéressant de noter que les Nameks n'ont pas de véritables insultes grossières dans leur langage, ce qui peut largement dédramatiser l'expression de leurs sentiments négatifs pour un étranger. En revanche, soyez sûr que le mot ...meurtier! était à cet instant une malédiction des plus sérieuses. En témoignait le crissement des dents serrées du représentant de ce peuple pacifique, considérant sérieusement faire entorse à cette tradition.


Mais briser une fois un tel tabou, c'est le briser pour toujours. Appelez ça de la lâcheté, refuser le changement, ou alors le courage de suivre ses principes... Toujours est-il qu’en ce moment, Kazoo ne renia pas ses origines.
La lueur s’éteignit, suivie d’une grande inspiration pour évacuer la tension, ainsi que faire le plein de précieux dioxygène pour un cerveau qui se devait d’être prompt à traiter d’autres sujets. Le champ de bataille.



Le gardien se tourna une dernière fois vers son allié en hauteur pour l’encourager: “Tenez bon!” Saluant comme il l’avait vu faire le héros de la ville, Great Saiyaman, dans les journaux, le Namek s’éclipsa à toute vitesse pour enfin rejoindre la ligne de front.
Karifu
Karifu
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 211
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockSam 21 Mar 2020 - 20:59
Je ne comprends pas du tout comment ça se fait qu'autant de personnes peuvent s'attaquer à une ville en ruine. Déjà que nous avons 60% de pertes avec les explosions, ça fait vraiment beaucoup trop d'ennemis parmi les survivants. J'ignore qui est ce Snider qui semble mener ce groupe de rebelles, mais il semble très fort pour rallier du monde à sa cause et c'est dommage que cette cause soit aussi néfaste que la destruction d'une ville déjà bien mal en point.

Je surveille attentivement les énergies de mes alliés, avec Gin étant aussi mobile que moi, Kazoo qui reste autour du commissariat et du coté de Pluton, il est parti gérer les choses de son coté et j'espère qu'il va réussir à neutraliser ce Snider au plus vite.
La situation est bien complexe à gérer, mais c'est une raison supplémentaire pour ne pas baisser sa garde un seul instant.

Les véhicules ennemis sont neutralisés les uns après les autres et j'use et abuse de la téléportation, pour déborder et surprendre les mercenaires, qui n'ont pas le temps de s'effondrer que je suis déjà sur leur voisin ou ailleurs encore.
Mais ils ne cessent de venir... les voitures viennent les unes après les autres et ils continuent de tirer bêtement dans tous les sens, malgré le fait que leurs alliés tombent comme des mouches sous mes coups.

Je me décide finalement à tirer un "coup de semonce", à savoir concentrer mon énergie et tirer mon Plasma Breaker juste au-dessus d'eux, envoyant l'immense vague d'énergie verte parcourue d'éclairs de Ki dans les airs, pour la faire disparaître au ciel.

- CA SUFFIT MAINTENANT! POSEZ VOS ARMES ET RENDEZ-VOUS!

Bien vite, une bonne partie des assaillants, qui semblent avoir perdu quelques couleurs d'un coup, balancent leurs armes par terre et se mettent à genoux, mains derrière la tête et d'autres commencent à tourner les talons et fuir.
J’appelle quelques renforts pour gérer les mercenaires qui se sont rendus et je reste à proximité, pour veiller à ce qu'il n'y ait pas de coups fourrés de la part de l'ennemi.
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1394
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 785

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockMer 25 Mar 2020 - 18:34
Nous ne savions pas vraiment si les assaillants étaient plus nombreux que ceux qui défendaient la zone mais il était certain que leur nombre était au moins suffisant pour qu'ils soient craints de tous. Nos quatre protagonistes s'étaient séparés, ce qui pouvait être une bonne stratégie mais ça pouvait aussi se retourner contre eux. Si l'un échouait, un autre pouvait rapidement se trouver dans une situation délicate en voyant plus d'ennemis arriver dans sa zone. Toutefois, l'adversité qu'ils rencontraient aujourd'hui ne semblait pas insurmontable pour des êtres maîtrisant le ki et doués de pouvoirs surnaturels.

Du haut du building Gin avait une belle vue sur l'ensemble de la situation. Du moins à l'extérieur, il ne pouvait pas voir ce qu'il se passait au commissariat. Mais il sentait les énergies de Pluton et de Kazoo alors il n'y avait pas à s'inquiéter. Quant à Karifu elle était dans la même zone que lui et n'avait pas hésité à se mettre en première ligne sur le champ de bataille. Ses actions combinées à celles du Moojuu avaient permis de ralentir l'avancée des bandits, la saiyanne avait même réussit à inciter certains d'entre eux à se rendre. D'autres commencèrent à fuir.

"Bon, pas le temps de glandouiller."

Gin disparu en utilisant sa technique de téléportation, il avait décidé de prendre à revers les fuyards en se positionnant au bout d'une ruelle. Il apparut juste à quelques mètres de six hommes qui avaient prit leurs jambes à leur cou et ne tarda pas à les attaquer. Le corps à corps allait suffire, il se jeta sur le plus proche à qui il donna un coup de coude. L'un avait encore une mitraillette en mains et tira une rafale sur la bête. Les balles étaient cependant inutiles face à lui, Toraeda les stoppa à mains nues en les attrapant avec une vitesse folle avant de les laisser tomber de sa main devant lui, rappelant de nombreuses scènes de films. Il secoua légèrement la tête de gauche à droite.

 "Hmm, ça va pas suffire..."

Il se téléporta et donna un coup de coude à son agresseur, qui fut assommé sur le coup. Les autres comprirent qu'il leur serait difficile de faire quelque chose face à lui et prirent à nouveau la fuite, mais de là où ils venaient, ne pouvant plus continuer leur route initiale. Un mur fut alors érigée devant eux, les empêchant de s'échapper. L'un d'entre eux essaya alors tout de même de s'en prendre à Gin en lui fonçant dessus mais sa tentative fut rapidement contrée et un coup de poing dans le ventre le mit facilement hors d'état de nuire. Ceux qui restèrent avaient compris qu'ils ne pouvaient pas faire grand-chose et levèrent les mains au ciel, signifiant leur reddition.

 "Bien, c'est plus sage."

Le félin ne leur faisait pour autant pas confiance et ne pouvait les laisser libres de leur mouvements. Alors, en utilisant une nouvelle fois Tsushi Maho il créa une cage en béton dans laquelle il mit tout les malfrats, même ceux qu'il avait vaincu. Gin était du genre prudent et ne souhaitait pas laisser un seul d'entre eux avoir l'opportunité de s'échapper. Il se téléporta même en haut du building pour récupérer ceux qu'il avait déjà neutralisés afin de les mettre avec les autres. De là haut il avait remarqué un des assaillant au physique imposant qui semblait guider le reste des troupes. Celui-ci avait décidé de contourner le barrage que représentait Karifu en se faufilant dans les rues de la ville avec ses acolytes. Toraeda se téléporta aux côtés de la saiyanne et lui adressa la parole.

 "Hé ben ! Tu les as bien calmés par ici. Il semblerait toutefois que le chef de cette troupe ait décidé de continuer sa route en passant par les côtés. Nous devrions le traquer, lui et ses hommes, avant qu'il n'arrive jusqu'au commissariat."

Après ces mots il se dirigea dans la direction qu'avait prise le leader. L'attaque de front des assaillants avait été un échec, mais cela n'avait pas découragé une partie des troupes qui continuait d'avancer jusqu'au bâtiment qu'ils souhaitaient prendre d'assaut.
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 658
Zénies : 1040

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockJeu 26 Mar 2020 - 1:50
Tout le beau monde était en train se mettre en place. Le leader de The Lost était en train de s’approcher dangereusement du commissariat. Il n’avait en réalité aucune crainte, son plan se passant pour le moment comme il le voulait. Il avait envoyé des soldats vadrouiller un peu partout dans le but disperser les troupes ennemies et continuer son offensive en passant sur les côtés. Mais son plan ne se repose pas uniquement sur ça. En effet une fois les soldats éliminés ils viendraient tous vers lui avant qu’il ait lui le temps de se rendre au commissariat.
 
Son plan se basait sur Ippiki, un de ses meilleurs homme. Ce dernier était en train de miner le champ de bataille : le cœur de sa stratégie. Les soldats vont se retrouver piéger entre plein de bombes. Cela engendrera deux possibilités : soit ils vont mourir, soit ils vont perdre du temps à sécuriser le terrain. Le leader tourna sa tête vers sa droite, et il vit ses soldats avec deux enfants en otages. Ils étaient à présent intouchables, la victoire était inéluctable.

------------
 
Ippiki s’amusa comme un petit fou, posant sa main sur divers éléments. La ville était recouverte de débris, ce qui facilitait son petit travail. Il toucha un bout de mur, et voilà ce dernier était également devenu une bombe ! Il continua à s’avancer et alors qu’il était en train de s’amuser, il sentit qu’un policier de la ville n’était pas loin. Il avait vu juste, le flic s’approcha du dos criminel et annonça en haussant la voix tout en braquant son pistolet vers lui :
 
« Vous, restez-là ! »
 
Le petit homme se retourna et regarde l’énergumène. Il était faible, beaucoup trop faible. Snider lui avait dit qu’il y avait au moins deux personnes puissantes dans le groupe, mais il ne faisait aucun doute qu’il ne faisait pas partie de l’un d’entre eux. Rapidement un petit sourire s’afficha sur son visage, satisfait de pouvoir enfin employer un plan qu’il voulait mettre en place. Il leva ses mains et le policier avança doucement et subitement un petit claquement se fit entendre alors que le policier venait de placer un pied sur un bout de muret se trouvant au sol.
 
« BOOM ! »
 
S’exclama le sous-fifre de Snider tout en voyant l’explosion se produire au pied du policier. Ce dernier avait placé son pied là où Ippiki avait posé sa bombe quelques minutes auparavant. Le policier se retrouva au sol, amputé de ses jambes en train d’hurler de douleurs. Le criminel s’approcha tranquillement et posa sa main sur le corps du criminel.
 
« Je pense que c’est toi qui vas rester là. Mais bon si j’étais toi, j’appellerais de l’aide, sinon tu vas mourir. »
 
Ippiki s’en alla juste derrière, et partit se cacher dans un coin. Cachant sa présence, il était indétectable. Il afficha son plus grand sourire tapit dans l’obscurité. Il venait d’utiliser son pouvoir sur le policier, ce qui fait que dès qu’une personne touchera son corps ils exploseront conjointement. C’était inévitable, forcement une personne allait chercher à l’aider. Il tourna son visage, sentant une grosse puissance s’avancer vers ici. Le piège allait-il se refermer ?
 
* Pour le moment je vais uniquement me concentrer sur les policiers, ils sont en avantage sur the Lost. Une fois que j’aurais décimé une partie des flics, je m’occuperais de piéger The Lost.*
 
La seconde partie du temps était en place, Ippiki comptait piéger le corps des policiers pour créer ainsi des explosions en séries.


 ------------


Pluton faisait face à Snider, prêt à tout pour le vaincre. Il le regarda attentivement, se demandant si ce dernier était le vrai. Tout là était le piège, et c’était bien plus que possible. Il voyait Snider assit sur une chaise, et il aurait très bien pu en réalité menotter un innocent à sa place et se cacher sous une illusion. Néanmoins s’il voulait vaincre son adversaire il fallait bien le faire sortir, et pour ça il n’avait pas le choix que se jeter dans la gueule du loup.
 
« Je vais en finir maintenant, notre combat a en effet suffisamment durée. Mais désolé pour toi, mais ton règne s’arrêtera maintenant. »
 
Pluton forma une épée en énergie et fonça vers son adversaire à toute vitesse. Son but était dans un premier temps de faire bouger son adversaire et non l’attaquer à proprement parler. Le but était de tenter de déceler le véritable Snider, ce dernier devant se dévoiler pour l’attaquer. Pluton chercha à donner un coup de pommeau dans le torse de son adversaire, action nullement mortelle pour un terrien. Mais au moment où il rentra en contact avec la chaise une explosion s’enclencha.
 
« Ahahah, quel combat explosif. »
 
Annonça le véritable Snider qui venait d’apparaitre ailleurs. La poussière soulevée par l’explosion se reposa, réaffichant le visage de Pluton légèrement ensanglanté. Ce dernier avait survécu, grâce à un bouclier qu’il avait placé au dernier moment face à lui pour se protéger. Il avait réagi par reflexe, et cela lui avait peut-être potentiellement sauvé.
 
Snider s’amusa de la situation mais restait frustré que son plan n’est pas fonctionné. Il avait demandé à Ippiki de piéger la chaise. Tant pis, le combat continuerait mais au moins ce qu’il avait réussi à faire c’était de créer du doute. Il pouvait lire dans ses yeux du doute, et cela allait l’avantager. Le dieu de la mort allait se triturer la tête, et Snider pourrait en profiter pour l’exploser une fois pour de bon et récupérer son énergie.
 
Oui, s’il était capable de mettre la main sur tout son énergie il pourrait enfin gagner toute cette puissance. Sa capacité ultime lui permet de recracher sous forme d’explosion de l’énergie qu’il a emmagasiné. Grace à ça il pourrait créer une explosion d’une rare violence, qui pourrait décimer sans aucun souci le commissariat et tous ceux qui se trouveront à l’intérieur ou aux alentours. Gagner ce combat pourrait lui faire gagner la guerre.
 
« Alors mon petit, tu hésites ? »
 
Pluton était resté immobile pendant de nombreuses secondes, hésitant réellement sur ce qu’il devait faire. Subitement le dieu de la mort fit apparaitre un arc et tira à toute vitesse en direction de Snider et l’attaque passa tout simplement à travers ce dernier. Une nouvelle fois une illusion, mais subitement il sentit quelque chose couler dans son dos, son propre sang.
 
« Quel effet ça fait, de sentir son heure arrivée, cher dieu de la mort ? »
 
Snider venait de poignarder dans le dos Pluton, et commença à lui voler son énergie. Pluton allait devoir réagir au plus vite, au risque de mettre en péril toute la mission.
Kazoo
Kazoo
Namek
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2018
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mag Kaikōsen - Mafuba Prototype - Régénération
Techniques 3/combat : Makankosappo - Mafuba Nage
Techniques 1/combat : Vitesse Supérieure

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockVen 27 Mar 2020 - 12:31
Kazoo fonçait à travers les ruines, négociant le terrain accidenté tout en laissant désorientés et désarmés les quelques ennemis rencontrés. Tout compte fait très peu, le filet tendu par Karifu et Gin ayant largement contribué à stopper la charge initiale.
Mais, venant d’un recoin, le Namek entendu un appel si désespéré qu’il ne pouvait l'ignorer.


Il trouva au milieu d’un vallon sinistré un agent des forces de l'ordre, jambes mutilées, laissé là au milieu de nulle part! Si c'était une illusion, elle était diablement réaliste, jouant sur tous les sens du Namek, physiques et surnaturels. Il y avait fort à parier que c'était là la terrible réalité. Et certainement un piège... On est proche des combats, mais pourtant dans un calme relatif. L’endroit parfait pour une embûche!


Jetant un coup d’oeil ainsi que d’oreille à droite et à gauche, L’extraterrestre essaya de confirmer l’absence de menace, et finit par se manifester auprès du blessé: "Je suis là, qu'est-ce qui s'est passé?!"
L’homme fit montre du soulagement d’avoir été trouvé par un allié en premier, et tenta tant bien que mal de répondre: "Je... je ne sais pas! Il y avait ce... Ce nabot suspect qui rôdait, j'ai voulu l'interpeller, et mes jambes! Mes jambes...!" De façon totalement compréhensible, la peur reprit le dessus.

"Du calme!" Honnêtement, Kazoo dut aussi se forcer à respecter cette sommation. Il répéta après une longue inspiration: "Du calme." Les idées plus claire, il se pencha sur ce travail de boucher et tâcha de trouver un moyen de stopper le saignement. "Je vais m'occuper de vos jambes." Avec ça, son interlocuteur devrait se sentir plus en sécurité, et se retrouver apte à lui fournir une plus informative conversation. "Mais si vous voulez que je m'occupe de celui qui vous a fait ça, il va falloir que vous me dites comment il s’y est pris."
-Il... Il a juste dit "Boum", et quelque chose a explosé sous mes pieds! Une mine, ou je sais pas quoi."
Impossible. J'ai fait un peu de reconnaissance et il n'y a pas de tels engins dans le coin. Aucun débris non plus, ni dans la terre, ni dans la chaire. Mais bon, c’est pas la peine de perdre du temps à le contredire, le pauvre… "Il a juste dit “Boum”? Pas de geste? Pas de boule d'énergie bizarre?"
-Juste "Boum"..." Sa voix s'était déjà nettement affaiblie, ne le lui laissant même plus assez d’énergie pour paniquer. “Est-ce que… Est-ce que je vais m’en sortir?”
Kazoo redoutait cette question quand il n’était pas en mesure de fournir un oui définitif. Il ne pouvait rien promettre, mais fit de son mieux pour rester positif: "Ne vous inquiétez pas. Je vais faire un, non... Deux garrots, et vous ramener à l’infirmerie en 4ème vitesse!”

"Je ne crois pas non." Ippiki venait de révéler sa présence pour couper le Namek dans son élan. Emporter du matériel médical dans l'explosion aurait été un bon plan stratégique, mais c'était aussi gâcher tous ses efforts pour mettre en place son terrain de jeu, ouvert aux défenseurs comme à The Lost.


Du coin de l’oeil, Kazoo devinait déjà la première syllabe sur les lèvres du tortionnaire. C'est pas vrai! Pas comme ç-!


"Boom!"





"Niheheeee! C'est trop facile!” Sautillant joyeusement jusqu’à l’épicentre encore fumant de son méfait, le meurtrier observa avec satisfaction ses victimes estropiées. "À chaque fois c'est la même chose! Qui tu vas aider sans tes bras? Nihiheheee!” S’approchant du policier, il conclut sa funeste tirade: “Oh, mais suis-je bête? Il est déjà mort! Nihuhuuuu-huhu!”



la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Poolofblood_final


Ippiki avait en macabre professionnel déjà repris sa besogne: “Bon, celui-ci peut encore servir. Ensuite ce sera le tour du vert, Nihihiiii!”
-Alors tu trouves ça drôle, hein?"

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Itwasatthismoment_final

"On va voir si tu pourras encore rire sans tes cordes vocales..."




Sous l'influence de ce sujet:
 
Karifu
Karifu
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 211
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockVen 27 Mar 2020 - 16:35
Je surveille les arrestations des collègues, devant calmer les ardeurs d'un prisonnier qui faisait des gestes suspects vers des poches de son uniforme. Pour ce qui est des interrogatoires ou autre, je ne vais pas m'en occuper par contre, pas maintenant en tout cas. Il faut finir de neutraliser cette armée rapidement, parce que je sens bien les énergies s'éparpiller dans tous les sens et ça m'inquiète.

Gin revient à mes cotés et je tourne la tête sur les cotés: effectivement il y a des rues annexes par lesquelles ils pouvaient passer. Je réfléchis quelques secondes, me remémorant le plan du quartier que je connais bien, pour avoir arpenté les rues plusieurs mois durant mes patrouilles en solitaire.

- Hum... Dans ce cas, partons du commissariat pour les intercepter, vu que l'on connait déjà leur objectif. Ne prenons pas le risque de les voir fuir vers le bâtiment, si on se met directement à les pourchasser.

Je me téléporte rapidement vers le commissariat, après avoir surveillé un peu encore les arrestations; de toute façon, les collègues préviendront via talkie si jamais il y avait des problèmes.

Au commissariat, je suis perdue entre les bruits de moteur rugissant et semblant foncer vers nous et le chaos qui semble se dérouler dans le bâtiment, avec des énergies de collègues assez basses... Il y a bien Kazoo sur place, mais le ressenti des énergies ne me rassure tellement pas...

Je grogne et secoue vivement la tête: je dois faire confiance à Kazoo et me concentrer sur ma mission: si l'ennemi attaque le commissariat et prend possession de nos réserves, on sera vulnérables. Les personnes non-combattantes seront démunies, sans armes et munitions et nous ne sommes que quatre à vraiment pouvoir gérer de nombreux ennemis, mais nous aurions des gens à protéger derrière, complètement désarmés.

Pas le choix, il faut stopper l'invasion et protéger la "place forte", tandis que Pluton s'occupe du leader.
Je vois les premières jeep arriver... et cinq tirs de lance-roquettes sont tirés par des types penchés aux fenêtres ou sur le toit! D'accord, très clairement, ils ne veulent pas capturer la zone: ils veulent la démolir!
Je tire plusieurs boules d'énergie et parvient à toucher et faire exploser quatre projectiles... et le cinquième sort de la fumée, visant la porte principale!
Je me téléporte juste devant la porte tendant la paume de main gauche renfoncé au Ki explosif et la roquette explose sur ma main, me faisant grincer des dents sous le choc. Très clairement, ce n'est pas le genre d'exercices que je fais régulièrement...

La manche gauche fumant et brûlant quelque peu, j'époussette rapidement cette dernière, grimaçant en voyant les véhicules continuer à foncer.
Je charge mon Cannon Garric dans mes mains, prête à balayer la première ligne de véhicules et faucher tout ce petit monde, même si je me sens mal à l'idée d'employer autant de puissance de feu sur des humains... Mais ils ont déjà fait tant de carnage...
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1394
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 785

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockLun 30 Mar 2020 - 17:42
Alors qu'il se dirigeait en direction des troupes qui avaient contourné le barrage représenté par Karifu et Gin, ce dernier fut stoppé dans sa course en entendant le bruit d'une explosion. Il resta figé un instant en regardant autour de lui, de la fumée s'échappaient au loin... Mais ses sens sur-développés, notamment son ouïe ne le trompaient pas : ce n'était pas dans la zone où lui et la saiyanne avaient fait le ménage que s'était produit l'incident, donc pas dans la zone de combat. La fumée provenait de bien plus proche du commissariat. Qu'est-ce que cela veut dire ? Les assaillants seraient-ils tout de même parvenus jusque là malgré les interventions des deux guerriers ? Le leader et ses sbires ne pouvaient quand même pas être arrivés aussi vite là-bas... Si ? Il pouvait y avoir une attaque ailleurs et c'était pourquoi Pluton et Kazoo étaient restés plus proches du bâtiment mais peut-être que leur tâche était bien plus rude. Gin jeta un regard à sa partenaire.

"Essayes de retrouver leur chef, je vais voir ce que c'était..."

Suite à ces mots il se propulsa dans les airs et se dirigea en direction de là d'où provenait la fumée. Il remarqua d'ailleurs la présence du Namek à cet endroit. Maîtrisait-il la situation ? Soudain, d'autres explosions retentirent ici et là, désorientant quelques peu le Moojuu, qui s'arrêta en flottant dans les airs.

"Des explosifs ? Comment ont-ils pu arriver jusque-là ? Merde, ils ont gagné plus de terrain que nous l'imaginions."

Alerté par un autre bruit d'explosion, Gin s'empressa de rejoindre la position de Kazoo, parce que c'était de là qu'elle provenait. Arrivé sur place il fut surpris de voir l'être à la peau verte au sol et privés de ses bras... Tout comme un policier non loin de là lui aussi privé de deux de ses membres. Un autre individu était là, que le Moojuu ne connaissait pas mais son air enjoué malgré la situation ne laissait guère de doutes sur le camp qu'il représentait dans cette bataille. La panthère se précipita et se posa au sol.

"Kazoo... ?!"

Ses bras venaient tout juste de repousser, par chance ses blessures pouvaient rapidement être guéris. C'était un point qu'il avait oublié un instant mais dont on lui avait bien parlé lors de son passage sur Namek. Il n'avait toutefois pas eu l'occasion de voir une telle régénération de ses propres yeux. Encore un peu étonné face à ce spectacle, il le fut encore plus en voyant l'attitude étrange du Namek. Une aura terrifiante semblait se dégager de lui. La colère ?

"Que t'arrive-t-il ?"

Kazoo semblait vouloir se charger d'Ippiki, mais perdait-il le contrôle ? Gin le regarda d'un air interrogatif puis jeta un œil à la victime, qui semblait avoir déjà quitté ce monde. Le Ganshou voulut faire un pas pour voir de plus près et comprendre ce qui s'était passé, mais son pied frôla une bouteille qui se trouvait dans le chemin.

"Qu'est-ce... ?!"

Une nouvelle explosion eut lieu, dégageant le félin de là, qui fut propulsé contre un mur. Heureusement que les Moojuus avaient la peau dur et qu'en touchant la bouteille il l'avait fait roulée loin de lui, sinon ses blessures auraient pu être plus graves. Le terrain semblait miné et Gin, désorienté, commençait à comprendre la situation délicate dans laquelle ils se trouvaient. Comment anticiper les coups d'une menace invisible ?
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 658
Zénies : 1040

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockDim 5 Avr 2020 - 1:22
Un saiyan était en train d’éclater les rangs de l’armée, créant une certaine peur dans leurs rangs. Néanmoins, la défaite était loin d’être là. Il ne faisait aucun doute qu’elle était trop forte pour eux ? Mais sans doute pas aussi fourbe que le chef de The lost, pensa le chef lui-même. Ce dernier ordonna de faire signaler à Karifu de la présence d’otages.
 
« Abandonne, sinon il n’y aura plus rien à défendre. »
 
Annonça le leader à la Saiyan, et afficha un léger sourire. Il se doutait qu’elle n’allait pas rester sans bouger, et c’est pour cette raison qu’il avait tendu un piège. Ippiki lui avait fourni en amont des cailloux contenant son énergie. Il fit donc déposer brièvement ces cailloux tout autour des 3 civiles. Il suffisait qu’un seul pied soit posé autour d’eux, et Karifu se fera exploser la tronche. Oui il en était persuadé, sa victoire était bien inéluctable.
 
------------
Ippiki était ravi, il venait de faire exploser un étrange bonhomme vert qui semblait bien puissant. Son sourire agrémenta ses rides et se chargea de repiéger le civile réutilisable. Mais à son plus grand désarroi Kazoo se releva tel un zombie et déploya une redoutable puissance. Chacun des mots qui sortirent de sa bouche décupla la peur d’Ippiki qui ne cessait de grimper.  Sachant pertinemment qu’il était exposé à la mort il fit une des choses qu’il savait le mieux faire : fuir. Il posa ses mains dans sa poche droite, et lança en face de lui une multitude de petits cailloux, en prenant le soin d’éparpiller le plus possible autour de lui, sachant que son adversaire n’allait pas rester inerte. Il avait inséré son énergie dans ses cailloux, et chacun d’entre eux exploseront au contact de Kazoo ou du civile.
 
L’assistant de Snider s’aventura dans les ruines d’une ruelle et en profita pour toucher tout ce qu’il pouvait. En ne restant que brièvement sur les éléments, ses bombes perdaient en puissance, mais son unique but était de ralentir son adversaire. Il comptait bien entendu également sur la chance, espérant que Kazoo tombe sur une bombe qu’il avait déjà placée. Alors que les ruines étaient en train de s’effondrer, le terroriste s’approcha inexorablement de Snider, se retrouvant au pied de l’immeuble de ce dernier. Ippiki se retourna pour faire face à son adversaire, et annonça avec un grand sourire.
 
« Boom. »
 
Une explosion d’une rare puissance se lança au pied du Namek. Ippiki posa sa main sur son corps, essoufflé par cette course.
 
« Idiot, tu croyais vraiment que j’allais te laisser à Snider. J’ai piégé gracieusement en amont les environs pour que PERSONNE ne vienne le déranger. Je n’ai fait que profiter de cet avantage, nihehe, on va voir si tu pourras encore rire sans ta vie. »
 
Néanmoins, Ippiki était encore loin d’être au bout de ses surprises.
 
------------
 
Pluton était piégé par Snider, ressentant son sang couler le long de son dos. Une douleur stridente était en train de se lancer au rythme du rire glaçant de Snider. Cela ne faisait pas si longtemps que le combat était lancé, et il s’était déjà fait avoir comme un bleu. En soit, cela n’était pas surprenant, la fourberie était bien le point fort de son ennemi. Pluton ne perdait néanmoins pas espoir, en force brute il était bien plus fort que lui : il allait s’en sortir.
 
Le corps du dieu de la mort restait immobile, collé à celui de Snider tenant toujours bien fermement sa lame dans le dos de Pluton. Sa force quant à elle, était en train de le quitter progressivement, s’en allant dans le corps de son ennemi. Si ce dernier arrivait à obtenir la totalité, il aurait sans doute assez de puissance pour exploser les environs, et gagner ainsi définitivement la bataille. La meilleure chose à faire était donc de s’avancer, pour retirer la lame. Cependant, en plus de sentir sa force le quitter, il se sentait incapable de bouger, comme si son corps ne répondait plus. Il tenta d’avancer tant bien que mal, mais il n’y arriva pas.
 
« Quoi ? »
 
Pluton ne put s’empêcher de montrer sa réaction avec un grand vent de panique. Snider s’amusa de la situation continuant à prendre son temps pour récolter sa ressource. Il fallait dire qu’il n’avait pas l’habitude de tomber sur une denrée rare de ce genre. Tranquillement et sûrement, il approcha sa bouche de l’oreille gauche de Pluton et lui annonça :
 
« Oh, aurais-je oublié de te préciser que j’ai imbibé ma lame d’un puissant poison paralysant ? Mince alors, c’est dommage mon petit, tu n’auras pas le droit à ton combat final. J’ai bien compris que vu ta vraie nature, t’affronter dans un vrai face à face serait suicidaire. J’ai donc pris d’autres mesures. T’as laissé passer ta chance, je ne compte pas laisser passer la mienne. »
 
Rien de plus frustrant que de ne rien pouvoir faire. Le shinigami luttait intérieurement pour reprendre le contrôle de ses forces, même d’essayer d’empêcher son adversaire de les lui absorber. Non, rien de rien, il n’arriverait à rien : le néant. Ironiquement c’était le destin qu’il donnait à ceux qui mourraient de sa propre main. Il bougea ses yeux pas impactés par la paralysie et put observer différentes explosions au loin. Cette ville n’avait visiblement pas suffisamment souffert.
 
« Je vois qu’Ippiki s’applique bien dans sa tâche. Tout doucement tout tes alliés ne seront plus que des souvenirs, comme tes illusions de victoires. »
 
Il fallait faire quelque chose, mais quoi ? Il est à peine capable de bouger. Utiliser son bouclier ? Impossible son adversaire est trop proche de lui pour pouvoir le déployer entre, ce dernier avait sans doute pris cette donnée en compte. Le reste de ses techniques nécessitait qu’il puisse faire face à son adversaire pour y arriver. Il continua à triturer son esprit pour trouver une échappatoire alors que son ennemi continuait à profiter de ce moment.
 
« Tic-Tac, le temps s’écoule ! »
 
Plusieurs minutes s’étaient écoulés, et on pouvait voir au loin diverses explosions s’approcher d’ici. Cela n’inquiéta pas Snider, se doutant que des ennemis allaient venir par ici. Heureusement il avait Ippiki pour s’occuper d’eux, ce dernier ayant pris le soin de miner les environs. Il ne restait plus que quelques minutes, et toute l’énergie de Pluton sera sienne !
 
« J’ai longtemps réfléchi à comment te battre. Difficile de se débarrasser d’un mec pouvant se cacher à outrance. A chaque fois que je pensais pouvoir te mettre la main dessus, tu disparais. Au fond, tu es proche d’un dieu de la mort, tu n’as pas peur de la mort, tu joues avec elle. Mais c’est maintenant, après de longues minutes immobilisées ici que je me suis rendu compte d’un truc qui aurait dû me paraitre évident depuis le début. »
 
Snider jouissait de ce moment, buvant en parallèle l’énergie et les dernières paroles du shinigami. Jamais, une victoire n’aurait été autant exquise. Comme il avait pris l’habitude de le faire, il approcha sa tête de l’oreille gauche de sa victime et répondit :
 
« Tu es redevenu bien bavard mon petit. Mais c’est très bien, avoue l’évidence, celle de ma supériorité, Snider le prochain roi de la Terre, cette nouvelle fera l’effet d’une bombe. Oh d’ailleurs en parlant de ça, regarde c’est le petit Ippiki qui vient d’apparaitre et d’annihiler ton ami ! Il a la capacité de rendre explosif tout ce qu’il touche. Tu ne trouves pas qu’on fait tous les deux une équipe explosive ?»
 
Pluton ignora les blagues plus que douteuses de Snider qui voyait sa victoire s’approcher. Sa garde était progressivement en train de se baisser.
 
« Mon évidence, c’est que nous sommes dans la meilleure posture pour ma victoire. »
 
« Ahahahha, l’approche de la mort te fait délirer. »
 
Alors qu’une bonne partie de l’énergie de Pluton fut capturé par son adversaire, il dégagea subitement un surplus d’énergie. Snider voyait là une tentative vaine de sa part.
 
« Tu n’as même pas la force de te retourner, mais oui débats-toi, que mon plaisir s’approche de son paroxysme ! »
 
Pluton forma subitement une petite épée d’énergie face à lui. Ce moment lui paraissait être une éternité tellement qu’elle allait lui demander du courage. Bien heureusement, il savait qu’il avait une opportunité unique d’en finir, et il ne comptait pas gâcher ce moment. Il ferma ses yeux, prit une grande inspiration et ravala sa salive. Le moment était venu de faire le vide tout autour de lui … mais il en était incapable. Sa tête repassait en boucle les scènes horribles déployées par Snider, revoyant sans cesse les corps sans vies de ses victimes. Non il ne devait pas faire le vide, il le faisait pour eux et pour lui. Il rouvrit subitement les yeux, et dans un élan de dernier espoir s’écria :
 
« AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH »
 
Sous ce cri primaire se cacha une manipulation audacieuse du dieu de la mort qui planta sa propre épée dans corps et la rallongea, traversant également donc dans sa lancée celui de Snider. Son propre corps lui servait de viseur pour toucher sa cible. Pour la première fois depuis bien longtemps il avait la certitude de sa présence, il ne pouvait donc pas gâcher cette occasion unique.

Spoiler:
 
 
« Imbé..ci..le. »
 
Snider cracha une quantité importante de sang par la bouche. Pluton avait planté son épée en diagonale, cherchant à éviter de détruire un de ses organes vitaux et après de viser le cœur de son adversaire. Avait-il visé juste ? Quoi qu’il arrive, son adversaire était moins habitué à encaisser que Pluton, et même s’il avait raté son cœur, l’attaque pourrait lui causer d’importants dégâts. Snider lâcha sa prise et le poignard tomba au sol. Le dieu de la mort retira subitement son épée et se retourna tant bien que mal. Snider recula machinalement et tomba à genoux, tenant son corps.
 
« Comment t’as pu bouger ? »
 
« Ta paralysie était puissante, mais ce sont surtout mes jambes qui ont succombées. Et il se trouve que cette dernière perdait progressivement en intensité. Pouvant bouger mes bras, j’ai cherché le meilleur moyen pour t’atteindre avant que tu me prennes toute mon énergie. »
 
Son ennemi était très mal en point, mais n’avait visiblement pas dit son dernier mot. Il se releva, et fit face à Pluton.
 
« Heureusement pour moi que tu as raté mon cœur. Sinon j’ai absorbé assez d’énergie pour détruire la zone. Ton action suicidaire est honorable mais inutile. »
 
Subitement, un énorme bouclier d’énergie couvrit l’ensemble du toit, sous le regard interloqué de Snider.
 
« Vas-y je t’y invite, détruit tout. Mais le seul mort ce sera toi, pour ma part, la mort ne peut m’atteindre. »
 
Pluton venait de piéger son adversaire en formant son bouclier, mais venait de déployer une quantité importante d’énergie pour ça et empêchait également toute aide alliée. Néanmoins, son adversaire n’allait pas pouvoir s’échapper, et en plus il ne pourrait pas exploser. Pluton manqua de peu de tomber, sa jambe droite lâchant prise. Il était encore sous les coups du poison, il ne serait clairement pas à 100% tout comme son ennemi. Il peinait certes à tenir debout, mais il avait encore assez de force pour déployer une attaque, espérant que ce soit celle qui vienne à bout de ce combat.
 
« Très bien Pluton, tu vas l’avoir ton combat final. Je vais te détruire pour me libérer de ton bouclier. La mort ne peut pas t’atteindre ? Très bien, tu seras ainsi le seul à pouvoir assister à mon triomphe. Allez viens, qu’on en finisse. »
 
La vision de Snider devint légèrement floue, lui faisant comprendre qu’il ne devait pas tarder. Il n’avait certes pris qu’une attaque, mais cette dernière fut d’une rare violence et avait sérieusement endommagé son corps. La conclusion était imminente, et la prochaine action des deux protagonistes allait sans doute pouvoir mettre un terme à ce combat, qui avait duré bien trop longtemps.
Kazoo
Kazoo
Namek
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2018
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mag Kaikōsen - Mafuba Prototype - Régénération
Techniques 3/combat : Makankosappo - Mafuba Nage
Techniques 1/combat : Vitesse Supérieure

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockDim 12 Avr 2020 - 11:58
Ces quelques pierres lancées à la va-vite n'étaient pas la spécialité du meurtrier. Rien de comparable avec un instrument de mort indétectable, chacune était légère et télégraphée.
Le Namek se surprit à dévier l'ensemble d'une main, sans contact grâce à la bourrasque contrôlée de son Mafuba Prototype. Les grains se dispersèrent dans le vallon piégé et ne tardèrent pas à déclencher une série d'explosions.

Pour la première fois depuis que Gin était arrivé, l'extraterrestre sembla lui prêter attention, s'adressant à lui sans se retourner: "Fais gaffe. Il a piégé tout cet endroit. La terre, le béton, les débris… Tout peut exploser au toucher." Informatif, concis, mais dénué de la candeur dont avait fait preuve Kazoo lors de leur première rencontre. “Je l’entends s’enfuir. Il ne peut pas s’échapper.”



Une fois le truc connu et avec un esprit parfaitement alerte, il était possible pour un guerrier Namek de réagir à la formule et échapper à l’explosion avant que la dernière syllabe ne soit prononcée. Une prouesse à laquelle ne s’attendait pas le terroriste, qui se figea d’horreur en entendant la voix de sa cible, toujours vivante: "M'as-tu entendu rire?" Une question rhétorique à laquelle Ippiki n’était pas invité à répondre. "Non, parce que je suis on ne peut plus sérieux." L’ombre menaçante émergeant de la noire fumée opaque poursuivit: "Je vais te proposer un deal en échange de ta vie."

-Je ne trahirai pas Snider, espèce de monstre! Approche, et je fais tout sauter!" Le meurtrier agita les bras dans une imitation des colonnes de flamme soulevées par ses créations. "Tout!" Son sourire dément indiquait qu'il exécuterait sa menace sans hésitation.

"Ta loyauté est... Impressionnante. Mais ce n'est pas cela qui m'intéresse." L'extraterrestre regarda le bouclier érigé au sommet du building, son apparence le reliant clairement à l'arsenal de Pluton. "Parce que mon collègue en aura bientôt fini avec ton chef." Deux lueurs rouges revinrent fixer les yeux du condamné. "Non, ce que je veux, c'est…” Il désigna ce dernier du doigt. “Ta technique."
Une suite d'émotions complexe déforma les traits déjà naturellement cabossés d'Ippiki. De la surprise, puis de la perplexité devant cette requête, suivies d'une lueur d'espoir maligne à la possibilité d'une échappatoire, pour enfin conclure sur la défaite par une simple réalisation: "C'est impossible."

Son interlocuteur resta de marbre, puis s'anima de nouveau après un court instant de réflexion. "En fait, il y a une autre chose que tu peux faire." Ouvrant deux paumes, il annonça: "Déblayer." Ses doigts se refermèrent comme sur l'air lui-même, le forçant en avant d'un grand geste. La spirale venteuse engouffra un Ippiki déconfit par la soudaine absence de terre ferme sous ses pieds.
Emporté dans le torrent du Mafuba Nage, le terroriste perdit la notion du temps et de l'espace, incapable de former la moindre pensée cohérente au milieu des courants verts.
Le tourbillon traversa un pan de tranchée, rencontrant finalement l'une des terribles mines. La terre labourée fragmenta l'essence explosive qui perdit alors sa cohésion, provoquant une chaotique série de détonations.



Le combattant s’était envolé jusqu’à surplomber l’arène créé par le dieu de la mort. Il observa les gladiateurs dans ce qui s'annonçait être leur dernier échange.
"Continuez.” Murmura l’extraterrestre, dont l’énergie incontrôlablement vomie sous forme d’arcs électriques carmins trahissait ouvertement la présence. “Et dépêchez vous. Je n’ai plus beaucoup de temps.”
Karifu
Karifu
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 211
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockMer 15 Avr 2020 - 17:36
Repoussant un ennemi sur deux autres d'un violent coup de paume stoppé devant eux, faisant détonner l'air avec mon Ki explosif, je fond sur un autre ennemi, lui assénant un taquet du tranchant de la main sur la tempe, pour le faire s’évanouir.
Dardant mon regard droit vers un nouveau groupe, tiquant sur les propos de cet ennemi... D’habitude, ça me rassure d'entendre une telle assurance, mais là, vu que ça vient de la bouche de quelqu'un qui menace clairement des civils...

- Espèce de lâche, c'est ça le credo de votre chef? Quand on ne sait pas se battre, on menace des innocents?

Haussant un sourcil, je vois les cailloux être posés autour des otages, repérant rapidement l'énergie les imbibant... alors que j'entends plusieurs explosions dans mon dos, au niveau du commissariat... Gin... Kazoo... Le niveau d'énergie du Namek est fortement élevé et celui du Moojuu semble à peine entamé, alors qu'il semble avoir été touché par les explosions.

Je réfléchis un moment, observant le terrain autour des otages...
Impossible de les téléporter, ils sont trop éloignés et il y en a forcément un qui sera laissé derrière et tué...
Affronter les ennemis? Trop risqué: ils pourraient shooter dans les cailloux et déclencher ces "mines", pour emporter des innocents dans la mort...
Repousser les pierres d'un balayage d'air? Trop imprécis et je vais forcément blesser les civils, si je ne leur envoie pas les pierres en pleine figure...
Il reste...

Je lève les mains à hauteur de tête, reculant d'un pas:

- Je vous propose autre chose... Vous prenez vos grenades, libérant et laissant tranquille vos otages... et vous les envoyez toutes sur moi.
Il y a suffisamment d'énergie dedans pour m'abattre et vu le carnage que vos alliés font à mes amis dans le commissariat, je ne doute pas de leur puissance...
Alors... n'hésitez pas et envoyez tout ce que vous avez sur moi: je baisse même mon énergie au minimum, pour que vous soyez sûr que je ne m'en sorte pas... Comme ça, vous éliminez une menace directe et vous conservez vos otages pour autre chose.


Durant toute la conversation, mon regard reste planté dans le sien, alors que je me concentre, pour diminuer ma puissance à son minimum. Avec ma chance, ils doivent avoir un appareil ou un guerrier capable de sentir les énergies et il prendra ma "reddition" au sérieux.
C'est la seule solution... miser sur ma survie et ce coup de poker, pour neutraliser le danger direct sur les civils... même si j'ai de sérieux doutes sur la létalité de cette étrange technique...
Mais... Pas question de prendre le risque d'avoir du sang d'innocent sur mes mains et mon âme...
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1394
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 785

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockMar 21 Avr 2020 - 17:20
En se rapprochant du commissariat pour y retrouver Kazoo, Gin avait cru bon d'aller lui prêter main forte. Mais il n'avait pas imaginé que son aide serait inutile. Le Moojuu s'était armé de bonnes intentions, il n'avait aucunement sous-estimé Kazoo, mais avec les explosions il s'était dit qu'un peu de renfort aurait pu être utile d'autant qu'il semblait faire face à un guerrier possédant des pouvoirs, ce qui n'était pas vraiment le cas de leurs ennemis sur le champ de bataille... Finalement non, il n'avait pas besoin d'un allié sur ce coup. A vrai dire la panthère n'avait pas arrangé les choses avec son arrivée. Il avait à peine eut le temps de comprendre la situation qu'une explosion l'avait éjecté.

"Arrhh... Fait chié !"

Au sol, le guerrier à fourrure se plaignait de quelques brûlures, notamment à la jambe. Il s'en voulait de s'être fait avoir si bêtement mais il comprenait bien maintenant que la zone était piégée. Il se releva en grognant, tout ça ne lui plaisait pas. Apparemment il n'était pas le seul : le Namek avait l'air très remonté au point d'en faire une affaire personnelle. Il l'avait d'ailleurs informé de la menace qui planait sur tout ceux qui se trouvaient dans la zone.

"Merci du conseil !"

Répondit-il, ironique, alors qu'il avait été victime de la supercherie d'Ippiki. Toutefois, il était bon de savoir que chaque centimètre de cet endroit pouvait devenir un danger à tout instant. Le Ganshou se téléporta pour se retrouver dans le ciel, évitant de toucher encore une fois malencontreusement une partie explosive. Il put voir alors le Namek utiliser sa puissance face à l'ennemi. Ce qu'il tentait était assez risqué mais il devait avoir calculé son coup, après tout il ne souhaitait pas un bain de sang... A moins que sa colère ait prit le dessus ? Prudent et alerte, Gin tenta de repérer les signes de vies aux alentours et trouva quelques policiers non loin de là. Il se téléporta pour les emmener loin de là. Il sentait que ça allait péter... Pas manqué ! Une réaction en chaîne était née suite à l'attaque de Kazoo. Toutes les parties qui contenaient l'énergie d'Ippiki explosaient pour détruire une bonne partie de la zone. Encore une fois le grand matou décida d'agir vite. Grâce à sa technique Tsushi Maho il déforma les sols aux alentours et tenta de contenir les explosions en enfermant le feu produit par celles-ci en créant des murs. Toutefois il ne recouvra pas le tout, laissant la déflagration s’échapper dans le ciel. Ainsi les dégâts ne se limiteraient qu'à une zone beaucoup moins importante. Bon, il ne fallait pas être dedans mais seuls Kazoo et son adversaire s'y trouvaient et le premier nommé avait l'air de s'en être sorti.

"Alors c'est à ça que ça ressemble un Namek énervé..."

Le félin flottait à nouveau dans les airs et restaura les lieux comme ils étaient initialement : les barrières pour stopper les flammes n'étaient plus et il ne restaient que quelques flammes qui finiraient par mourir. Quant à Ippiki, il semblerait que son compte soit réglé. Ne restait plus qu'à espérer que Pluton et Karifu assurent de leur côté.
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 658
Zénies : 1040

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockMer 22 Avr 2020 - 0:22
Le leader de The lost était confiant en son plan, mais ne s’attendait clairement pas à une contre-proposition de la part de la saiyan. Cette dernière avait visiblement vu au travers du plan, mais voulait absolument pas tuer les otages. Elle proposa alors de recevoir l’intégralité des grenades sur elle. Le leader se caressa le bouc, tout en réfléchissant à comment gérer la situation pour le mieux.
 
* Elle a visiblement vu juste sur notre stratégie, sauf qu’on ne peut pas déplacer ces cailloux qu’elle nomme grenade, sinon on enclencherait le piège. La seule solution pour les sauver serait de les retirer de cette position, en volant par exemple, et encore le moindre faux pas pourrait les condamner. Néanmoins on ne peut pas laisser une telle occasion de se débarasser d’une telle personne. »
 
Le leader se racla à gorge et décida de répondre :
 
« En soit, on ne veut pas spécialement tuer des innocents. Si vous et tous vos alliés mourrez, on aurait plus aucune raison de faire le moindre mal. »
 
* Sauf pour le plaisir personnel bien entendu. *
 
Il claqua des doigts, et il envoya un soldat verser le second sachet de cailloux vers Karifu. Il fit éloigner son armée des civiles pour les laisser seuls. Il en profita pour reprendre la parole :
 
« Nous allons les laisser tranquille, on te laisse t’occuper de ça. »
 
Son soldat lança les cailloux en direction de Karifu, créant une énorme explosion en sa destination. Cette dernière était-elle vaincu ? Ou avait-elle trouvé une parade ? Ou quelqu’un l’avait-elle aidé ?
 
------------
 
Pluton se retrouvait en face de Snider, prêt pour la dernière attaque. Le poison agissant encore, il avait du mal à se mouvoir. Le criminel regarda le ciel et il vit un namek flotter dans le ciel, prêt à abattre sa sentence. Il ne put s’empêcher de rire. Il l’aura de toute façon, dès que Pluton mourra il ferait exploser tout le périmètre, éliminant pour de bons les flics et ce qu’il restait de The lost. Il créa une illusion et démultiplia jusqu’à arriver à une dizaine. Il comptait achever son adversaire via l’effet de surprise.
 
« Je pensais que tu allais me proposer un vrai final, mais tu restes égal à toi-même jusqu’au bout. »
 
Le dieu de la mort resta sur place, une condition imposée par son propre corps. Il fit réapparaitre une épée, inhabituellement d’une couleur rougeâtre. Le fait qu’il se soit retrouvé dans ses derniers retranchement devait se voir au travers de son aura. Plusieurs Snider se lancèrent à l’attaque, l’un après l’autre, mais Pluton resta immobile. Le criminel caché dans un coin et invisible aux yeux du shinigami regarda interloqué la scène. Ce dernier était capable de voir à travers l’illusion ? Non ce n’était pas possible, il n’avait jamais réussi, et cela ne pouvait pas commencer maintenant. Il avait sans doute compris le bluff, et devait s’attendre qu’il surgisse de l’ombre. Très bien il allait prendre la place d’une des illusions qui étaient en train de l’attaquer en boucle.
 
* Tu vas l’avoir ta fin. *
 
Snider prit finalement la place d’une des illusions et attendit patiemment son tour pour attaquer Pluton. Il s’approcha finalement du dieu de la mort et chercha à l’attaquer de front. De cette façon il allait pouvoir voir dans ses yeux toutes sa tristesse remonter. Au contact de Pluton il allait lâcher une explosion qui allait avoir raison de lui.
 
« Quoi ? »
 
Snider vit son bras droit s’envoler dans le ciel, découpé par Pluton qui le fixa du regard. Merde il avait vu juste ? Impossible ses illusions sont des reproductions parfaites de son corps, à la goutte de sang près. Un coup de chance ? Tant pis, le criminel n’avait pas le temps pour réfléchir davantage. Sans plus attendre Snider se cacha dans son illusion afin de se protéger. Il était à présent privé de son bras droit, mais il avait encore son gauche. Mais alors qu’il cherchait à contourner son adversaire son adversaire continua à le fixer du regard.
 
* Mais c’est impossible qu’il puisse me voir ! J’ai même pris soin de cacher le sang qui aurait pu couler de mon corps. Il n’y a aucune trace de moi, il ne peut pas me trouver. *
 
Pluton allongea son épée, qui devint alors une faux d’énergie rouge. D’un coup puissant et net il planta dans son arme dans le corps de Snider le claquant au sol. Ce dernier stoppa son illusion et cracha du sang sur le corps de Pluton.
 
« Comment… »
 
Snider n’était pas loin de la victoire, mais il avait commis une énorme erreur : d’avoir eu trop confiance en son illusion. En abusant de cette dernière, il se sentait invulnérable, mais il avait oublié une donnée essentielle. Oui quelque chose avait changé par rapport à avant, et le criminel n’y avait pas pensé.
 
« Ton énergie qui coule en toi, c’est essentiellement le mien. Autant dire que tous les deux nous sommes liés. Il m’est à présent impossible de te perdre. Ironique tu pensais me vaincre en voulant voler mon énergie mais cela s’est retourné contre toi. »
 
Snider avait totalement omis ce détail. Ce dernier ferma son poing gauche de toutes ses forces.
 
« Je ne peux pas perdre comme ça. A ton avis pourquoi je veux devenir si fort ? »
 
Pluton qui tenait toujours tant bien que mal Snider au sol répondit :
 
« Sincèrement, je n’en ai rien à faire. Rien ne peut justifier tous les crimes que tu as commis. »
 
Snider rigola et commença à augmenter massivement son énergie.
 
« En effet on n’en a rien à foutre, moi-même je ne le sais pas trop en réalité, on va dire que je m’ennuyais. Mais ce que je sais, c’est que toi aussi tu craques, tout comme ton bouclier ! Adieu, Pluton. »
 
On pouvait voir de nombreuses craquelures sur le bouclier du dieu de la mort. C’était en effet un véritable défi de garder ce dernier plus longtemps. Snider allait jouer le tout pour le tout en lâchant toute son énergie pour faire exploser les environs.
 
« Mais Snider, ce n’est pas que je faiblis, mais que c’est terminé. Ton esprit est en train de quitter ton corps. »
 
Snider qui pensait être en train de charger son attaque n’avait pas bougé d’un poil.
 
« Non tu mens, quelle est cette sorcellerie ? T’es un vrai enfoiré, tu veux me faire vivre l’enfer pour te venger, c’est ça ? »
 
« L’enfer ? Mon pauvre gars, ta mort est bien moins pire que ce qu’il t’attend. Je viens de retirer ton âme, et comme je t’avais promis elle sera perdue à tout jamais dans le néant. Tu seras prisonnier de ton propre esprit. Tu ne pourras pas mourir, mais tu ne pourras pas vivre non plus. Adieu Snider. »
 
« Non !!! »
 
Pluton retira sa faux d’énergie libérant l’âme de Snider qui allait se rendre directement dans le néant. Il fixa le ciel regardant son bouclier d’énergie réduit en poussière produisant une neige d’énergie. Le dieu de la mort fit disparaitre sa faux et fit deux pas avant de s’écrouler à son tour d’épuisement. Il n’avait plus la force de combattre, et il laissait l’issue de la guerre entre les mains de ses alliés. Il avait finalement réussi à libérer la ville de ce mal qui le rongeait depuis tant d’année.
Kazoo
Kazoo
Namek
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/09/2018
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mag Kaikōsen - Mafuba Prototype - Régénération
Techniques 3/combat : Makankosappo - Mafuba Nage
Techniques 1/combat : Vitesse Supérieure

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockMar 28 Avr 2020 - 9:57
Karifu… Arrivé sur les lieux du drame après avoir assisté à la victoire de Pluton, un Namek fut accueilli par une bien désolante vision. Ce n’est pas possible. Tu es à des années-lumières de ces gars, comment ont-ils...? Après une rapide analyse du groupe de fautifs, il comprit. Je vois. Des otages.

L’extraterrestre s’empressa de voler jusqu’en travers de leur chemin, atterrissant sans fracas mais avec une fermeté indiquant qu’il n’en avait pas fini avec eux. Il déclara à tous: “C'est fini. Vous avez perdu. Votre chef est mort.”

D’abord un rictus nerveux quelque part dans l’assemblée, puis le souffle hilare de rires retenus, enfin l’esclaffade. Le plus gradé pris tant bien que mal la parole: “Hahahahaha! Et puis quoi encore? Il est toujours en contact avec nous!
-Soit.” Ponctua l’apparition sans aucun décontenancement. “Mais votre... poupée compte sur des soutiens qui ne sont plus. Pourquoi ne pas lui demander des nouvelles de son faiseur de bombes?”

De nouveau, l’officier voulut balancer une réplique narquoise. Il fut interrompu par un de ses hommes muni d’une radio, le seul qui ne souriait pas. “Il dit vrai. Adolfou-sama est encore en train de délibérer.” Et immédiatement, les rires se turent.

“Oh? Vous transportez encore ces cailloux?” Reprit le Namek, désireux d’appuyer son point. “Amusant... En considérant qu'ils font de vous tout autant des otages que les civils que vous retenez.
-Arrête de dire n'importe quoi, démon!” Un membre du groupe interjecta. “Notre commandant ne ferait jamais cela!
-Votre commandant peut-être.” Décidément, il était vraiment temps pour eux d’ouvrir les yeux. “Le meurtrier qui vous a fourni ces choses en revanche, n'a pas hésité une seconde à vous vendre pour sauver sa peau.”

Des murmures inquiets parvenaient à la fine ouïe du solitaire. “C'est pas possible…” Le doute. Si seulement c’était suffisant pour mettre un terme à leurs exactions. “Est-ce qu'on se serait vraiment fait avoir?” Une clameur finit par monter, couvrant facilement le reste par son urgence: “Retraite! Adolfou-sama a ordonné la retraite!”


Seulement, les bandits de The Lost trouvèrent barrant toujours leur route un sinistre personnage, au moins aussi dangereux que la lieutenant et le félin ayant mis à mal une quantité absurde de leurs troupes. Il énonça alors sa simple condition: “Les otages.”
-Hors de question, démon. C'est notre assurance pour éviter que vous autres monstres nous tuiez tous!
-Vous êtes venu ici provoquer un bain de sang, et pourtant quelles sont vos pertes?” Le ton froid commença à se réchauffer. “Vraiment, quelles sont vos pertes?” Le discours devint accusations. Toujours éloquent, mais passé de la raison aux sentiments. “Vous connaissez déjà la réponse: quasiment nulles!”

“Je vous laisserai partir... Parce qu'elle s'est battue jusqu'au bout pour qu'il n'y ait pas de victimes.”

“Je vous laisserai partir parce que... Je suis trop lâche pour avoir votre sang sur les mains!”

Finalement revenu aux commandes, mais submergé par une somme conséquente d’émotions conflictuelles, Kazoo paracheva:
“C'est là la seule assurance que vous ayez jamais eu en venant ici!”
Il essuya ses larmes à l’aide de son avant-bras, déposant de manière contre-productive un peu de son propre sang violet sur sa joue. Son caractéristique parlé poli et réfléchi était maintenant tombé de par sa colère. Cette affaire devenue dangereusement personnelle résulta en un ultimatum:
“T’es pas en train de négocier. Les otages, ou y aura pas de retraite... Juste un massacre!”

Plus vite. Plus vite, pour qu’il puisse porter secours à sa camarade. Elle devait tenir bon!
Karifu
Karifu
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 211
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 ClockMar 28 Avr 2020 - 17:08
Le cœur battant à tout rompre, donnant l'impression qu'il pourrait imploser, j'essaie de comprendre et d'analyser la situation comme je peux, même si je ne sais clairement plus où j'en suis.
Ça sert à quoi de devenir de plus en plus puissant, jusqu'à découvrir un pouvoir mystique avec le Super Saiyan, pour ne pas être capable de protéger les innocents?!?
M'ouais, en gros, c'était un gros moyen de pression sur nous, pour nous faire déposer les armes, de jouer avec la vie d'innocents?

Je ne réponds rien aux propos du chef de bandits, alors que je continue à analyser la situation autour de moi, espérant une solution-miracle qui se présenterait à moi. Mais vu comment Gin semble être soudainement en difficulté, ce "Pluton" est bien trop loin et son énergie faiblit peu à peu... et l'énergie qui se dégage de Kazoo m’inquiète toujours autant... Non, je suis clairement toute seule...

Je vois soudainement des... dizaines de cailloux emplis d'énergie être jetés vers moi! C'est trop... C'est beaucoup trop!!!
Sans dégager une onde de choc pouvant éparpiller les cailloux dans toutes les directions, je concentre cependant suffisamment mon Ki Explosif autour de moi... mais j'encaisse à peine cinq explosions et ma protection vole en éclats...
Je suis projetée en arrière sous le choc, les explosions martelant férocement mon corps, sentant plusieurs craquements éparpillés sur les bras, les jambes, les cotes... et je pulvérise la porte du commissariat, heurtant et rebondissant sur le sol à quelques reprises, un sifflement aigu, comme des ultrasons me perçant les tympans. Je ne m'entends même pas hurler de douleur, comme si mon corps bloquait complètement, comme s'il ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer, calculant encore la douleur, pour donner un cri résumant suffisamment bien la situation.

Je... je crois encore être consciente, sentant encore des énergies dans la zone, mais de manière diffuse, n'arrivant à les situer de manière précise... Je vois tout flou et pour ce qui est de bouger le moindre muscle... j'ai l'impression que le moindre geste pourrait m'achever...
Je ne sais pas précisément ce qu'il se passe autour de moi, peinant à voir l'énergie de Kazoo se déplacer d'un endroit à l'autre, mais j'espère juste... que les otages s'en sortiront...
Contenu sponsorisé

la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)   la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie) - Page 2 Clock
 
la ballade de l'officier Murphy (PV: Karifu & compagnie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme en balade [DVDRiP]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-