Partagez
 

 L'ombre du passé [PV:Scalio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockVen 18 Oct 2019 - 0:46
Cela faisait quelques jours que Pluton avait fait son retour sur Terre après un long voyage dans l’univers. Pendant son périple il eut le temps de s’entrainer avec Fovea sur Vegeta, et de découvrir le marché de Metamol en compagnie de Darkus, Jade. Mais son aventure fut loin d’être de tout repos, le jeune guerrier avait découvert un réseau d’esclavage et de pédophilie sur Héra. Voulant sauver les enfants il se retrouva confronté au Roi Lava, son premier combat sérieux dans cet univers. Il gagna le combat et sauva les victimes pour son plus bonheur. En revenant sur Terre il espérait retrouver l’espace d’un instant, un havre de paix. Hélas ce fut tout le contraire.
 
Le Terrien qui était en voyage pendant la guerre, avait déjà eu un mauvais pressentiment à son arrivé. Une ambiance morbide régnait sur Terre, arrivant même à mettre la chair de poule à un dieu de la mort. Dans les vapes à cause de sa blessure il n’avait certes pas prêté plus attention, mais cela l’avait déjà interloqué. C’est après plusieurs de repos dans un domaine reculé que la nouvelle lui tomba dessus. Sa mésaventure avec les mômes l’avait déjà électrifié, mais cette dernière le foudroya. N’arrivant pas à accepter la réalité, il se décida de se rendre sur les lieux.
 
Pluton arpenta ce qui faisait autrefois office de route, marchant dans le silence. Oui le calme régnait, mais les cris des victimes des bombes hantèrent sa tête, comme une malédiction. Il s’arrêta net, regarda tout autour de lui, ne trouvant aucun réconfort dans ce monde post-apocalyptique. Il eut l’amer impression que son monde, le monde des démons, venait de remplacer Satan-city. Il s’était peut-être trop habitué à la Terre ? Oui, un dieu de la mort pleurant les morts, c’était une belle ironie.
 
Il croisa finalement quelques personnes se regroupant pour pleurer leurs pertes, où peut-être chercher désespérément un espoir. En continuant sa route il croisa un groupe de personnes, bien vêtu en train de discuter et de s’esclaffer. La destruction de Satan-City était une aubaine pour les crapules, car oui, que serait un monde démoniaque sans leurs démons ? Pluton les ignora, continuant sa marche funèbre.
 
Les ruines du commissariat de police faisaient face à Pluton. Ce dernier gravit les décombre pour observer plus en détail ce qu’il restait de ce lieu. Il avait pris grand plaisir à devenir policier l’espace d’un jour, en compagnie de Moka, qui fort heureusement était également parti en voyage. Tout en regardant les débris, il trouva des morceaux de l’œuvre d’art qu’il avait trouvé dans le bâtiment. Il s’agenouilla pour regarder de plus. C’était un joli vase gris, hélas détérioré par des détritus, portant le doux nom de corbeille. Aujourd’hui, ce n’était plus qu’une ruine.
 
« Ce n’est pas uniquement des gens qui ont étés éradiqués, mais l’histoire de cette ville également. »
 
Le dieu de la mort se releva, et regarda le ciel. Il ne perdait pas espoir, bien au contraire. Le guerrier, tout juste remis de ses blessures, serra ses mains de toutes ses forces tout en prenant une grande inspiration. S’il ne pouvait plus rien pour les mors, il devait se battre pour les vivants. Il se retourna, prêt à vadrouiller sur Terre, dans l’espoir de pouvoir venir en aide, même si son envie était beaucoup trop tardive.
 
Il se retira des décombres, et regarda une dernière fois le lieu, saluant ce dernier. Pluton se retourna, et alors qu’il se préparait pour son envol, il vit face un lui, un type apparaitre.
 
« Que… quoi ? »
 
Il était difficile de décrire la surprise du voyageur, se retrouvant nez à nez avec une personne ayant fait une apparition fulgurante. Pluton s’approcha, voyant que ce dernier semblait inconscient, mais bien vivant.
 
« Monsieur, vous allez bien ? »
 
Annonça tout simplement Pluton poliment. Il n’osa pas trop s’approcha, ayant peur de commettre un geste déplacé à son égard. Néanmoins il avait porté la voix suffisamment forte pour pouvoir le réveiller. Pour le moment le dieu de la mort pensait faire face à un SDF somnambule téléporteur.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockSam 19 Oct 2019 - 14:07
Et me voilà de retour dans le néant. Mais en fait non, je dors simplement. Pourquoi je fais cette différence? La meilleure question serait plutôt: Est-ce qu’il y en a une au moins?

Nan parce que dans le néant y a rien, j’ai souvent du mal à me dire si je vois quelque chose ou si c’est un des trucs chelou qui se passe quand tu fermes tes yeux trop longtemps. Non, je ne parle pas du sommeil. Mais je pourrais aussi. Comme j’ai dis, y a zéro différences. Alors pourquoi je “dors”? Bah au moins il se passe des trucs quand je dors. Des cauchemars….et des cauchemars….hmm.

En général quand je dors, j’entends des voix, au lieu de juste voir des images. Bon après c’est normal, mais lààà…..J’entends plutôt des échos d’évènements passés…

-"Mais mort de rire Mr.Scalio, tu crois que je vais cracher sur un Saiyan plein de bonne foi pour un poste d'officier de police ?
Je serais fou de faire ça, donc je t'engages et tu auras la même autorité que moi."

-"Félicitation Karifu, bienvenue dans cette grande famille qu'est la police de Satan City!"

-"Tant que nous surveillons mutuellement nos arrières, rien ne pourra nous surprendre. J'ai confiance en vous."

-"Ce qu'on peut être con, c'est fouuuuuuuu ! Tu ne penses pas ?"

-"En ce moment, on est dans un conte de fée, mais la "Good Ending" sera toujours une "Bad Ending". 







"Scalio, ton séjour ici se termine. Je te renvoie chez les vivants, mais fait bien attention à ton comportement, sinon tu pourrais bien te retrouver ici à nouveau à ta prochaine mort !"

Hmmm cette dernière fois me paraît fort étrange. C’est comme si elle me parlait en live.
Ressusciter les morts? Heh! Bonne blague….
Cependant c’est vrai que tout est devenu étrange quand cette voix a dit-ça…
Mes cauchemars commencent à disparaître….The fuck, c’est bizarre ça…



"Monsieur…."

Hmm? J’entends une autre voix…

Vous allez bien ?”
L'ombre du passé [PV:Scalio] Waking10

Je regarde frénétiquement autour de moi, y a des ruines et débris partout!! Je vois ma main. Je porte mes gants? Wait, je porte même tout mon équipement que je portais avant?! Mais-

“Mais j’étais pas mort avec ça…..”

Et c’est là que je réalise qu’il y a un individu en face de moi. Un jeune homme, portant des fringues assez…..ah ce serait pas très gentil de dire ce que je pense en voyant ça.

Je me relève, ou du moins je titube et, je contemple la vue autour de moi….

“M-Mais….c’est pas possible?!....C’e-C’est pas Satan-City que je vois là!!”

Je me retourne vers l’individu, paniqué:

“Toi dis moi, il s’est passé quoi à Satan-City??”

Le dernier souvenir que j’ai de la Terre….C’était une gigantesque explosion qui m’avait soufflé moi et le Capitaine….

Le Capitaine putain?!! Ou il est?!!

Non non non nononononon…..calmes-toi Scalio…..Dans l’immédiat, je devrais vérifier l’état des lieux...entrer en contact avec Karifu..OUI! Karifu!! Peut-être qu’elle est dans le coin!!

J’active ma radio:

**kkrrzzzt**


“Karifu!! Ici le Vice-Chef Scalio!!! Est-ce que tu me reçois?!!”


**krzzzzzzzzzzt**

“Ah et MERDE!!”

Je change de fréquence.

“A toute les unités de la Police de Satan-City, est-ce que quelqu’un me reçoit?!!”

**krzzzzt**

Je m’énerve instantanément. Je laisse du Ki échapper de moi pendant que je commence à défoncer des murs. Je comprends rien à ce qu’il m’arrive ET ÇA ME FAIT PUTAIN DE CHIER!!!
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockMar 22 Oct 2019 - 0:21
Debout en plein milieu d’un champ de ruine, le dieu de la mort attendait nerveusement. Après n’avoir trouvé qu’un monde où le silence était devenu le nouveau roi, un homme était apparu soudainement. Bien entendu Pluton chercha à le réveiller, tout en restant prudent. Il avait bien connu des stratégies perverses pour tromper la vigilance de l’ennemie. Il fit un pas en arrière machinalement en voyant l’étrange personnage se redresser.
 
Étrangement ce dernier semblait tout autant surpris que lui, et annonça qu’il était mort. Le mystère s’épaississait. La théorie la plus logique serait que ce dernier fut sauvé au dernier moment par une téléportation miraculeuse. Il se redressa tant bien que mal, constatant avec effrois, la destruction de Satan-City. Il se retourna vers lui, lui demandant des explications. Pas de chance, Pluton découvrait également tout ça, ayant échappé à cette guerre.
 
« Je viens de revenir sur Terre, donc mes informations sont limitées. Néanmoins de ce que j’ai compris c’est que des bombes ont explosés suite à la rencontre entre les anciens dirigeants de cette planète et les Saiyans. »
 
Pluton resta le plus neutre possible, n’ayant qu’entendant des informations il ne pouvait affirmer l’entière véracité. Mais cela ne calma pas l’étrange protagoniste qui prit la parole, annonçant qu’il était le vice-chef, et donna son nom au passage : Scalio. Le dieu de la mort esquissa alors un sourcil, tout en voyant Scalio perdre ses nerfs. Il chercha à contacter un certain Karifu, sans doute un autre membre de la police de Satan-City. Perdu dans sa colère il laissa alors échapper un peu d’énergie, de l’énergie familière. Il avait un air de similitude avec Hellzetsu. Rapidement il comprit : il était un Saiyan.
 
Scalio commença à frapper dans des murs déjà bien endommagés. Pluton comprit qu’il n’avait pas intéressé de faire le moindre faux pas : une mauvaise interprétation, et il servirait à son tour de punching-ball. Il était tout juste rétablis, et il n’avait pas vraiment envie de déjà retourner au repos. Néanmoins, il ne pouvait laisser ce type ainsi. Pluton prit son courage à deux mains, ravala sa salive et reprit la parole :
 
« Je peux vous aider ? J’ai travaillé il y a un moment comme intérimaire pour ce commissariat. »
 
Le dieu de la mort se retourna et passa sa main dans sa veste, récupérant une carte qu’il tendit à l’inconnu. Ce papier indiquait qu’il était un agent extérieur, aidant les policiers pour certaines missions. Son nom étant également indiqué, cela semblait donc la bonne occasion pour lui de se présenter.
 
« Je me présente Pluton. Sachez que ce qu’il vient de se passer m’attriste également, et si je peux au moins être utile pour une personne je serais ravis. »
 
Pluton proposa donc son soutien pour retrouver sans doute ses partenaires. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’ils soient toujours vivants. Si le saiyan venait à l’apprendre, sa colère pourrait potentiellement le pousser à commettre plus de dégâts. Le dieu de la mort avait donc fait son choix : il aidera cet étrange type jusqu’à qu’il puisse trouver enfin sa réponse. Le dieu de la mort attendait à présent une réponse de la part de Scalio. Il espérait bien entendu une présentation, afin de savoir à qui il avait affaire. Il n’osait pour le moment pas lui demander d’où il venait, ne cherchant pas à le brusquer davantage.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockMer 23 Oct 2019 - 1:39


Mon sang commençait à sérieusement bouillonner. Je suis pris de maux de tête, maux de tête qui commencent peu à peu à faire revenir les derniers souvenirs de ces derniers jours.

Ca m’énerve. Ca m’énerve TELLEMENT.

« Je peux vous aider ? J’ai travaillé il y a un moment comme intérimaire pour ce commissariat. »

Il me tend un papier.

« Je me présente Pluton. Sachez que ce qu’il vient de se passer m’attriste également, et si je peux au moins être utile pour une personne je serais ravis. »

Je prends son bout de papier….

“Huh.”

Et je ré-essaye de capter un signal sur ma radio.



Du temps passe, je dois probablement gêner le jeune derrière moi. Je m’en fous. Il y a des choses plus importantes. Mais heureusement pour lui, j’avais une question.

“Il s’est passé combien de temps depuis cet attentat?”

La radio ne capte toujours rien.

Ça commence à me faire chier. 

Ignorant finalement la réponse à ma question, je repense encore aux derniers jours.
Ce fils de pute allié des Black Feather. La bombe. Demigra et sa pute. Les morts de la Chutelière. Ma liaison faussement amoureuse avec une psychopathe. L’homme qui m’a tué.

Il s’en est passé des choses ces derniers jours. Et qu’est-ce que ces bouleversements ont de commun? Les BF.
Le moment que j’ai entendu parler d’eux, je savais qu’il y avait avoir une couille avec eux.
Et j’avais raison. Les Saiyans ont envahit la planète à cause d’un attentat des BF sur leur planète. Je me suis retrouvé chez cette sale merde de Demigra à cause des bombes qu’ils ont plantés.
Qu’est-ce que j’en sais que c’est eux et pas et pas les Saiyans?
C’est pourtant logique. Aucune finesse, et trop peu de temps passé pour que ce soit eux qui posent les bombes. Les BFs ont fait planter leurs bombes. Putain de traîtres qui se disent terriens.
J’étais mort. J’ai vécu la torture suprême du néant. A cause des BFs et de Demigra.
Le néant…..Le NÉAAAAANT!!!!!

C’EST A CAUSE D’EUX QUE JE SUIS MORT!!! SANS EUX, JAMAIS JE N’AURAI ÉTÉ CHEZ DEMIGRA!!! JAMAIS JE NE SERAIS MORT!!!! Si j’apprends que le Capitaine est lui aussi mort lors de son jeu stupide…..

Le sol commence à trembler pendant que je tiens ma radio et que je m’énervais de plus en plus.
L'ombre du passé [PV:Scalio] Boilin10

“Tu veux me donner un coup de main? Va me rassembler le plus de survivants de la Police. Satan-City d’abord, les autres villes ensuite.”

Je ne le vois pas s’exécuter.

“Et je te conseille de foutre le camp maintenant, tu n’as VRAIMENT PAS ENVIE D'ÊTRE LÀ EN FACE DE MOI MAINTENANT!!!”


Le sol tremble encore plus, la rage dans mes yeux, je tremble de colère, mon sang bouillonne à la simple idée du néant. Mon sang bouillonne à la simple idée que cette planète, que mes amis ONT ÉTÉ RÉDUITS À NÉANT A CAUSE DES BFS!!!
Mon sang bouillonne à l’idée même que mon frère d’arme puisse mourir à cause de ce PUTAIN DE DIEU DÉMON DE MES COUILLES!!!!
TROP C'EST TROP!!! 
J'AI LAISSÉ TROP DE CHOSES FILER, JE DOIS ME RESSAISIR OU BIEN TOUT CE QUI S'EST PASSE UNE FOIS, POURRAIT SE REPRODUIRE ENCORE ET ENCOOOOREEEE!!!!! 

LES BLACK FEATHER!!!
DEMIGRA!!!

SOYEZ TOUS MAUDITS!!!!



"RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGGGGGHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!"

L'ombre du passé [PV:Scalio] Super_10

VOUS PAYEREZ POUR TOUT CE QUE VOUS AVEZ FAIT!!!!
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockJeu 31 Oct 2019 - 0:28
Le dieu de la mort venait de se présenter et il attendait à présent une réponse de l’étrange guerrier. Il attrapa son papier, et lâcha un petit son pas vraiment explicite. Pluton attendit alors patiemment, regardant Scalio tenter de reprendre contact, une nouvelle fois en vain. Il se retourna, cherchant à obtenir le plus d’informations. Il voulait savoir combien de temps c’était passé, hélas pour lui il n’était pas tombé sur la personne la plus informée. Pluton se contenta de rester le plus vague possible sur la durée, par manque d’informations :
 
« Cela fait quelques jours. Je n’ai hélas pas plus d’informations, je n’étais pas dans les environs pendant les faits. »
 
Ce qui faisait un point commun avec Scalio. Perdu dans ses pensées, le saiyan resta inerte quelques secondes. Mais la colère de ce dernier ne fit que grimper. Le sol commençait à vibrer, Pluton recula par reflexe. Ce dernier écrasa un objet au sol et l’écrasa puis fixa du regard le dieu de la mort. Il voulait qu’il rassemble le plus de survivants de la police. Cela semblait logique par rapport à sa tentative désespéré de chercher à les joindre. Mais alors que Pluton avait encore un tas de questions, ce dernier sembla perdre patience et le força à la recherche.
 
Sa colère était en train de lui faire perdre la raison, serait-il vraiment judicieux de le laisser seul ici ? Assez de bombes avaient explosés sur la ville. Mais Pluton n’eut pas le temps de se poser plus de questions, ressentant un grand danger il fit un grand bond en arrière de plusieurs mètres. Scalio n’était plus maitre de son aura, libérant ainsi une grande quantité d’énergie. Il devenait l’épicentre d’une nouvelle tempête. Quelques débris voltigeaient dans le ciel, et Pluton plaça ses bras face à lui pour se protéger. Et s’ensuit une incroyable transformation. Les cheveux de Scalio devinrent jaune, et son aura était d’un jaune éclatant. Quel spectacle, extraordinaire. Le dieu de la mort était émerveillé, contrairement aux quelques civils se trouvant dans les environs, fuyants.
 
« Monsieur Scalio, comme je te l’ai dit j’aimerais bien vous aider, mais j’aurais besoin de plus de détails pour pouvoir les retrouver. »
 
Pluton mentit, du moins que partiellement. Il avait déjà plus ou moins une idée de comment procéder, mais pour le moment il refusait de partir tant qu’il ne ressentait plus aucun danger émettre de la part du vice-chef. Même s’il n’était pas vraiment enclin à parler, le dieu de la mort força un peu le bras, s’approchant doucement en même temps.
 
« Avez-vous un endroit où vous rejoindre en cas d’attaque en dehors de Satan-City ? Vous les connaissez bien mieux que moi, toute information serait utile et cela pourrait nous éviter de foncer tête baissé. »
 
C’était l’élément que le dieu de la mort avait besoin de savoir. S’il y a un lieu de replis, il y avait de forte chance de trouver au moins un policier, et il sera alors par la suite plus facile d’en retrouver le plus possible, la radio de ses derniers pouvant peut-être marcher. Bien entendu ce cas put ne pas être envisager, il ne restait alors qu’une solution : créer cette zone de replis.
 
« Dans le cas contraire il faudrait faire passer un message globale en essayant d’utiliser d’autres médias et de donner un point de rendez-vous. Sinon il n’est pas impossible que des policiers viennent ici en réaction à votre énergie. »
 
Pluton s’arrêta d’avancer, se laissant un petit espace de sécurité. L’action de Scalio fut loin d’être anodine et cela pouvait entrainer du mouvement dans le coin. Néanmoins il problème majeur pouvait s’avérer : Scalio pouvait-être le seul survivant. Et dans ce cas-là, plus rien risquerait de pouvoir calmer sa colère.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockJeu 31 Oct 2019 - 19:06
Une rage intense, une colère qui s'extériorise de manière impressionnante… Mais c’est bizarre, mon aura est presque transparente….mais là elle est dorée!

Ah ‘chier, pas de miroir ou de bouts de verre suffisamment large. Je verrais ça plus tard, mais je voulais voir à quoi je ressemblais depuis le temps.

Autre chose mais….wow, je me sens immensément puissant, ce n’est pas normal, même en exploitant notre zenkai….je ne penses pas que littéralement revenir de la mort me rendrait aussi puissant...non, est-ce que ça a un rapport avec l’état de mon aura?! Je...Je veux tester ça.

J’ai toujours autant la rage par contre, et le jeune homme derrière moi….est toujours derrière moi. Je crois qu’il me parle…..RRRaaah putain allez je vais l’écouter.

L'ombre du passé [PV:Scalio] What_t14

« [...] Avez-vous un endroit où vous rejoindre en cas d’attaque en dehors de Satan-City ? Vous les connaissez bien mieux que moi, toute information serait utile et cela pourrait nous éviter de foncer tête baissé. »

“...Si je penses à certaines safehouses, la majorité devraient-être détruites comme elle traînaient dans les environs de la ville, le meilleur endroit où voir serait….Au Nord-Est, entre Satan-City et la Capitale de L’Est. C’est un bâtiment camouflé en station de trains. C’est particulièrement utile pour les les forces de l’ordre Terriennes, ils peuvent transporter de l’équipement en urgence par le biai de trains. Commence par voir là-bas.”

« Dans le cas contraire il faudrait faire passer un message globale en essayant d’utiliser d’autres médias et de donner un point de rendez-vous. Sinon il n’est pas impossible que des policiers viennent ici en réaction à votre énergie. »

“Alors assures-toi de faire passer le mot que le Vice-Chef Scalio est de retour, et qu’il a besoin de tous les survivants aux ruines de la Station de Police de Satan-City. Et qu’il a des explications à fournir par rapport à son absence de ces-derniers jours. Si ils veulent pas venir, ne force pas. Ceux qui viendront pourront leur expliquer à leur tour quand ils m’auront écoutés.”

….

“Quant à moi. Je vois que mon...hmm-hmm, “pétage de plomb” attire du monde. Je commencer mon discours par les citoyens que j’ai juré de protéger...Et que j’ai laissé tomber. Toi vas-y, décolles! Tu reviendras quand tu pourras, mais insistes bien sur l’importance de ce que j’ai à dire. Je n’ai pas que des excuses à faire.”

Sur ces mots, je descends vers l’entrée du poste de Police, encore intact curieusement, il fait assez sombre aujourd’hui, mais mon aura mystérieuse est en train de tout éclairer, je peux voir les visages ébahis de mes concitoyens en bas.

Ma présence cependant, n’a pas l’air de faire plaisir.

“V-Vice Chef Scalio?! C’est bien vous? Pourquoi…..Pourquoi vous ne réapparaissez que MAINTENANT?!!”

“VOUS NOUS AVEZ ABANDONNÉS!!”

Et ainsi de suite, formant une foule en train de me hurler dessus, avec d’autres profitant de ce mouvement pour me traiter de sale singe, et que je faisais parti du problème.
Une veine est en train de ressortir.

“SILENCE!!!!!!”

Je pousse un cris qui gèle instantanément la foule. Si ils trouvaient que je n’avais pas assez d’autorité avant...C’est qu’ils ne m’avaient vus que sous mes meilleurs jours.

“Vous voulez des explications? Vous en aurez. Vous poserez vos questions un par un. Mais d’abord, je vais répondre à une question commune. Pourquoi je ne réapparais que maintenant? La réponse est….simple.
J’étais mort.”

Un court silence suite à cette déclaration c’était fait sentir. Mais je m’attends pas à ce qu’il avalent ce mensonge qui est partiellement vrai.

“Vous…..vous foutez de nous?! C’est bien le pire mensonge que j’ai jamais pu entendre!! SI VOUS ÉTIEZ MORT ET QUE VOUS ÊTES EN VIE, OU SONT NOS FAMILLES?!! HEIN!!”

La foule supportent le raisonnement de ce mec. Pas étonnant, et je ne peux pas leur en vouloir.

“Pourquoi moi et pas vos famille? QU’EST-CE QUE J’EN SAIS?!! VOUS CROYEZ FRANCHEMENT QUE J’Y CROIS MOI-MÊME?!!... J’étais à la Capitale Centrale, je me suis pris une explosion en plein poire, je suis mort en ayant pensé avoir fait du bon travail pour l’évacuation de Capitale Centrale et Satan-City, et maintenant que je reviens qu’est-ce que je vois?!! DES RUINES. DES PIERRES TOMBALES LA BAS. DES TAS DE FLEURS LA-BAS. JE VOIS QUE VOUS, LE PEUPLE QUE J’AI JURÉ DE PROTÉGER, ONT PRESQUE ÉTÉ ANÉANTIS. J’AI VU DE MES PROPRES YEUX MA MORT MAIS SURTOUT...J’AI VU DE MES PROPRES YEUX…...mon échec.”

Un autre silence se fait sentir. Je pointe du doigt le poste de Police derrière moi.

“Mais maintenant, j’ai des projets pour vous. J’ai peut-être échoué dans ma quête pour vous protéger, mais je peux toujours tenir cette promesse, d’une manière ou d’une autre. Pour ça, j’ai besoin d’aide. J’ai besoin de vous, pour m’aider à rebâtir le poste de police de Satan-City. Pourquoi? Car j’ai l’intention de regrouper mon staff. Mes subordonnés. De recruter de nouveaux cadets. De faire de cet endroit un refuge où tous les démunis seraient les bienvenus. Une maison où vous pourrez vous sentir un minimum en sécurité, entouré par des policiers qui partagent les mêmes épreuves que vous.”

Ça commence à faire parler.

“J’ai besoin que nous nous entraidons, ça n’a aucun sens de s’éparpiller quand on a toujours plus de force dans les nombres. Peu importe votre ancienne profession, si vous êtes doués dans quoique ce soit, faites nous don du dit talent. Si vous trouvez du matériel de construction, encore mieux. Si vous trouvez des véhicules encore en état de marche, excellent. Pour rebâtir, il faut commencer quelque part. Et ce quelque part, c’est ici, au commissariat de Satan-City. Et ensuite, nous reconstruirons petit-à-petit Satan-City.”

Une femme lève la main timidement.

“Mais...et..et les bandits alors?”

“Des bandits?”

Une autre personne prend la parole, un homme caché par une sorte de drap et encapuchonné:

“Oui… Ils viennent constamment nous menacer et nous voler nos vivres et autres ressources. J’avais….Désolé chef, j’avais essayé de les arrêter, mais en essayant j’avais failli y passer….”

Maintenant que je le vois un peu mieux, je reconnais cet homme. C’est un officier de nos forces de police!

“Lieutenant Dumarey!!”

Je m’approche du Lieutenant et je lui serre la main, la joie sur mon visage n’échappait à personne.

“Un plaisir de vous voir en vie, maintenant, expliquez moi la situation avec les bandits?”

Je réalise que j’avais peut-être serré la main un peu trop fort pour lui, j’ai donc retiré ma main immédiatement”

“Oh pardon!”

“Mmhaah ce n’est pas la peine….Pour les bandits par contre….”
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockDim 3 Nov 2019 - 16:23
Il est toujours difficile de réagir face à quelqu’un piégé dans la colère. Il y avait toujours un risque de l’accentuer, et le dieu de la mort craignait que ses paroles puissent être mal interprétés et que Scalio puisse perdre patience. Heureusement pour le dieu de la mort le super guerrier reprit un peu son calme, donnant ainsi une réponse cohérente. Cela soulageait le dieu de la mort, voyant que ce dernier arrivait finalement à se canaliser un tant soit peu. Ils allaient donc pouvoir se séparer.
 
Scalio donna plus d’informations, expliquant qu’un bâtiment se trouverait au nord-est de la ville. Le dieu de la mort avait à présent une destination, il ne restait plus qu’à la trouver. Son objectif sera de leur passer le message du retour du vice-chef et que la nouvelle se propage et d’en faire venir un maximum. Pluton ferma sa main droite, et serra son poing. Il espérait que cette action anodine qu’il s’apprêtait à faire aura son utilité, lui qui commence à s’attacher à la Terre, devenant son nouveau foyer.
 
« Faisons de notre mieux. »
 
Annonça sobrement le dieu de la mort avant de prendre appuie contre le sol pour s’envoler à toute allure. Pluton n’était pas un super saiyan, mais il possédait une grande force en lui et si Scalio ne l’avait pas remarqué il put le faire un l’instant. Pluton était un combattant, mais il voulait être aujourd’hui un combattant de l’espoir.
 
Le dieu de la mort ne voulait pas perdre de temps et volait à toute vitesse au niveau de Satan-City, flottant au-dessus de cette zone fantôme. Néanmoins le regard de ce dernier ne se porta pas en dessous-lui, mais bien droit devant. Son périple dura bien de nombreuses minutes, le temps de sortir de la ville et de se diriger en direction de la fameuse safehouse, mais cela ne fut pas bien compliqué. Très rapidement Pluton trouva une zone dense de circulation, où de nombreux va-et-vient étaient en train de se faire.
 
Il se posa au sol et il vit de nombreuses tentes qui servaient de points de replis temporaires. Ce n’était pas illogique, il fallait bien des zones de replis pour les survivants qui n’avaient plus de maisons. Pluton se mêla à la population, avança sans trop savoir où donner de la tête. Il continua son avancé en direction de la porte de la station de train, et il se fit stopper brusquement par une femme se trouvant derrière une table.
 
« Avez-vous le formulaire AZ-14-B-12#Alpha-Gamma-Q ? »
 
« Non je n’ai pas le temps pour ça. Attendez j’ai ça…. »
 
Le dieu de la mort fouilla dans ses poches et c’est à ce moment-là qu’il se rendit compte d’un truc con : Scalio ne lui avait pas rendu.
 
« Et Mer…mince. »
 
Il avait la solution pour éviter les problèmes administratifs. Il regarda derrière lui, et il vit des queues dans tous les sens. Il n’avait pas vraiment envie de faire ça. Il redressa sa tête et il annonça :
 
« Je viens de la part du vice-chef Scalio, j’ai un message important à faire passer. »
 
Elle fut surprise, et donna l’autorisation au dieu de la mort d’entrée. Pluton entra finalement dans le bâtiment un peu surpris, et il vit quelques officiers de polices regarder bizarrement en sa direction. Il ne semblait pas spécialement le bienvenu, mais pas grave il n’était pas venu ici pour se faire des amis. Il prit son courage à deux mains et prit la parole :
 
« J’ai un message de la part de Scalio. Il est de retour, et il a besoin de tous les survivants aux abords des ruines de la station de police de Satan-City. Il donnera des explications suite à son absence. »
 
L’un d’entre eux, visiblement le plus gradé s’approcha de Pluton, mordillant un curre-dent. Du haut de son mètre quatre-vingt-dix il regarda l’invité.
 
« Absent quand on a besoin de lui, et même pas foutu de venir nous parler en face. Il est le vice-chef des lâches plutôt oui. C’est trop tard pour agir, le mal est déjà fait. Tu peux retourner d’où tu viens gamin et lui dire de retourner se cacher, chose qu’il semble si bien maitriser car aucun d’entre nous pas bouger pour le rejoindre. »
 
Pluton se retrouva directement dos au mur. Il s’attendait à ce que le discours se passe bien, mais visiblement ce fut le contraire. En effet les policiers qui regardaient tous en sa direction reprirent leurs activités. Scalio lui avait dit de ne pas forcer, mais il ne pouvait tout de même pas partir sans rien. Le dieu de la mort s’avança d’un pas, n’hésitant pas à croiser le regard avec le policier.
 
« Le premier à en vouloir à Scalio de ne pas avoir été là, c’est lui-même. Vous le connaissez sans doute bien mieux que moi, s’il est arrivé à ce poste, ce n’est pas pour rien. Le traiter de lâches en le connaissant et sans connaitre la raison, c’est de la mauvaise foi. Vous essayez de déverser votre frustration de n’avoir pas pu agir sur lui, car il est toujours plus facile d’accuser les autres que se déverser la responsabilité sur soi. D’ailleurs si vous êtes ici tout vivant, sans blessures, cela ne voudrait pas dire que vous aussi vous-étiez absent ? Pendant que vous vous reposez ici, le vice-chef qui n’a pas eu le temps de sécher les larmes est en train de préparer la suite. Vous avez tous perdu espoir alors que lui le recherche encore. Alors approchez tous ici, et osez me dire que Scalio est le plus lâche de vous tous. »
 
Un des policiers, assez jeune s’approcha et annonça :
 
« Il est vrai que ce n’est pas de son genre, il m’a déjà sauvé la vie lors d’une intervention. »
 
« Moi aussi. »
 
C’était quitte ou double, et visiblement Pluton avait réussi. Bien entendu si Scalio aurait été un véritable lâche cela n’aurait pas marché, mais cela Pluton ne pouvait pas y croire après avoir assisté à cette scène. Les policiers arrivèrent ici en grande masse sous le regard saoulé du policier. Pluton avait tapé juste, et il n’arriva pas à trouver les mots pour se défendre. Finalement il reprit la parole et annonça :
 
« Très bien, j’aimerais qu’une partie d’entre vous contacte un maximum de survivants, une seconde restera ici pour veiller sur les survivants, les autres rendez-vous à Satan-City. »
 
Le policier se retourna en direction de Pluton, lui parlant à son tour.
 
« J’espère que tu dis vrai, rien de pire que le désespoir après l’espoir. »
 
Tout le beau monde se mit en route, néanmoins Pluton proposa à ce policier de partir sur son dos. Ainsi ils arriveraient rapidement tous les deux. Bien entendu avec une bonne avance sur tous les autres policiers. Ils s’envolèrent, et retournèrent le plus rapidement possible en direction de Scalio déjà entouré de nombreuses personnes.
 
« Mission accomplis, ils sont en route. Qu’ai-je raté ? »
 
Le policier quant à lui se retourna pour vomir, n’ayant pas vraiment l’habitude de ce genre de voyage.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockMer 6 Nov 2019 - 18:40
“[...] Ils se font appeler “The Lost”. Ils ont établi leur -AHEM- “territoire”, non loin d’ici, mais ils sont bien armés, ils ont même réussi des raids contre des convois militaires, aucun survivant du côté militaire, et les bandits ont des putains de gros jouets dont NOUS aurions eu besoin avant.”

-Je vois. Ils ont un symbole quelconque où ils sont incognito?

-Un symbole à la con, sur un morceau de torchon qu’ils appellent “drapeau”, chef."

Je regarde la populace autour de moi, faut pas être sorcier de voir que ces “Lost” sont absolument haïs. Je ne connais pas les détails, mais une chose est sure:

“Ils ne m’échapperont pas. A toute à l’heure Lieutenant.

-Pard-?!!!”

L'ombre du passé [PV:Scalio] Going_10

Et sur ce, je suis parti pour défoncer des bandits comme ce n’est pas permis.
Un looter, bandit, est un ennemi du peuple. Et ça, ils vont très vite s’en rendre compte quand il sera trop tard.
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockSam 9 Nov 2019 - 1:30
Pluton se rendit vite compte de son erreur, Scalio n’était plus présent. Il regarda à droite à gauche, perdu dans se grand tintamarre provoqué la foule. Le dieu de la mort se faufila et attrapa l’un des policiers présent dans les environs.

« Vous savez où est passé Scalio ? »

« Oui, il est parti en mission pour arrêter des bandits. »

Le policier se chargea ensuite de donner plus d’explications et le dieu de la mort acquiesça. Pluton s’en alla, laissant ainsi la personne qu’il avait ramené. Alors qu’il commençait son survol,  il remarqua qu’une vieille dame déposait un rhododendron sur les restes d’un bâtiment.

Après un bon trajet le shinigami arriva finalement à bon port, et sentit l’énergie de Scalio. Il s’y approcha rapidement, se demandant comment les choses avaient évolués. Il se posa à coté de lui et lui annonça simplement :

«  Mission accompli, qu’ai-je raté ? »
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockDim 10 Nov 2019 - 19:24
Je suis arrivé sur place en moins de 10 minutes.

Quand il dit non loin de Satan-City, il voulait dire quelques 30 Km de là. C’est pas “non loin” ça. Et pourtant. Je sais que je suis arrivé aussi vite. Habituellement, bon ce ne serait toujours pas long, mais là…..C’est incroyable, ma vitesse à presque doublé!!

Je trouve une tour radio en piteux état sur lequel me poser. Y avait une bonne vue sur les environs….et surtout , aucun moyen pour les Losts de m’échapper. Regardez les, leur camp de merde, des barils enflammés et autres lumières…. “ATTAQUEZ MOI S’IL VOUS PLAIT, OH OUI ATTAQUEZ MOI!”, c’est ce que me dit ce camp. Et bah je vais pas me faire prier.

Mais au lieu d’y aller en volant….Je vais prendre mon temps. Je vais marcher. Je vais tout de même tirer quelques boules de Ki dans les airs afin qu’ils me repèrent. Et cette aura dorée qui m’entoure fera le reste.  

——

Par quoi commencera-t-on une fois débarrassés d’eux….Hmm, les dortoirs…..LA CUISINE. OOohh oui la cuisine…..J’ai tellement faim, je serais prêt à chasser n’importe quelle créature qui pourrait être nourrissante…. Tiens ça me fait penser qu’ils faudra mettre en commun nos réserves de nourritures, et les remettre entre les mains de cuisiniers compétents si il y en a… Ensuite, faire en sorte que le garage soit libéré des décombres, quand bien même j’ai pour projet d’entraîner mes hommes à voler, ça ne se fera pas en un clin d’œil, ils vont avoir besoins de véhicules….rétablir les communications, mais bon Dumarey peut s’en charger, il s’y connait…

Des roquettes explosent à côté de moi au fait, ces malfrats ont vraiment réussis à s’emparer de matériel militaire, heureusement que je suis revenu à temps, autrement ils auraient pu faire ce qu’ils voulaient. AAaaahh vous ne perdez rien pour attendre bande de sacs à merde…..

—---

J’arrive devant le camp, le doux son des bandits en train d’armer leurs fusils et autres armes, les spotlights m’aveuglant….Woah, même un obusier, ils se sont fait plaise.

“Retournes d’où tu viens étranger, tu ne fais pas le poids face à nous!!”

“Hey regardez, il porte l’uniforme des flicailles de Satan-City!! Quoi, t’es venu nous arrêter peut-être? Hahahaha”

Je maintiens un sourire malfaisant.

“Yup, je suis venu pour ça. Ce serait beaucoup plus simple si vous lâchiez tous vos armes. Peut-être que vous survivrez dans ce cas là.”

En entendant ça, ils s’esclaffent de plus belle.

J’allais lever mon bras pour commencer les hostilités, mais je ressens l’énergie du jeunot.

« Mission accompli, qu’ai-je raté ? »

L'ombre du passé [PV:Scalio] Nzogoc10

Je trouvais ça drôle, vraiment. Comprendra qui pourra. Et donc, je tirais une boule de Ki, qui pulvérise les obusiers.

“Pluton, va fouiller le camp pour d’éventuels otages, une fois qu’on aura fini, on récupérera le plus de matériel utile au commissariat.”

Ce camp était une vraie aubaine pour nous tous.
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockMer 13 Nov 2019 - 23:08
Le dieu de la mort était venu le plus rapidement possible afin de prêter main forte au Saiyan. Tout comme son compère il s’était jeté dans la gueule du loup néanmoins vu la force que dégageait Scalio, ce dernier n’avait pas grand-chose à craindre. Pluton qui venait d’effectuer son arrivé regarda face à lui et vit de nombreux ennemis, dégageant une énergie très faible. Ils n’étaient donc pas un réel danger, du moins pas directement. Il reçut alors une nouvelle mission, fouiller le camp pour tenter de sauver de potentiels otages.
 
« Très bien, c’est parti. »
 
Sans hésitation le dieu de la mort s’en alla fouiller le camp, laissant seul après une retrouvaille qui fut de bien courte durée. Il avança tranquillement, regardant les environs. Dans la pénombre Il regarda le décor avec attention, à la recherche du moindre indice. Il ne trouva rien, et au bout de plusieurs minutes de marches dans le vent il se décida de changer de stratégie. Il ferma les yeux pour se concentrer, et essaya de ressentir même les plus faibles énergies dans les environs. Il arriva à localiser au loin quelques énergies, bien éloignés de celles que Scalio affrontait. Il avait à présent un plan de route. Il regarda à sa droite et il vit des escaliers qu’il allait devoir utiliser.
 
Pluton monta les marches doucement, restant attentif à son environnement. Arrivé à son étage il resta attentif, ressentant deux énergies provenant d’une pièce. Il s’y approcha furtivement et se posa sur le côté, et essaya d’écouter, mais n’entendit rien, la pièce devait être insonorisé. Il posa sa main sur la poignée et tenta d’ouvrir la porte doucement, mais cette dernière était fermée. Il n’y avait à présent plus aucun doute : il venait de trouver les deux premiers otages. Pluton avait déjà sauvé les enfants sur Héra, allait-il continuer sur sa bonne lancée ?
 
Il n’y avait qu’une seule façon efficace pour entrer : forcer le passage. Il créa un bouclier face à lui et fonça dans la porte pour arriver à passer. Le temps se passa très rapidement, la porte se cassa en plusieurs morceaux et suite à ça le dieu de la mort s’hâta de prendre la parole pour rassurer les victimes :
 
« Je suis venu vous libé… »
 
Il fallut quelques secondes pour que Pluton réalise la scène. Ce dernier se trouvait dans une salle de bain, et deux hommes se trouvait dans un bain mousseux, et l’un des deux frottait le dos de l’autres. Ils s’arrêtèrent net et fixèrent le dieu de la mort, laissant pendant quelques secondes un silence pesant. Personne ne savait comment agir dans cette situation ubuesque. Finalement un des hommes réagit en premier sortant précipitamment du bain pour tenter d’attraper un fusil mais ce dernier glissa et se cassa la gueule contre le sol. Voyant son compagnon inconscient au sol, le second criminel leva ses mains en l’air. Au même moment un drôle d’objet remonta à la surface.
 
« Sortez du bain s’il vous plait. »
 
Annonça calmement Pluton, qui se chargea ensuite d’attacher les deux criminels, qui rappelons-le, sont à poils. Le dieu de la mort attrapa d’abord le fusil qu’il plaça dans son sac, et s’approcha du bain et attrapa l’étrange arme violette qui flottait à la surface. Le criminel encore conscient regarda ailleurs, gêné par la situation.
 
« Quelle étrange arme, je me demande comment elle doit marcher. Il faut que je la rapporte à Scalio, je pense qu’elle pourrait être utile pour les policiers. »
 
Trop naïf pour comprendre le réel but de cet objet, il rangea également ce qu’il prenait pour une arme dans son sac et continua son périple. Il restait encore deux zones denses qu’il ressentait, il espérait avoir plus de réussite la prochaine fois. Sur le coup le dieu de la mort avait agi à l’instinct, et son esprit commença à se demander que foutaient-ils là-dedans ? Mais fort heureusement pour lui, son esprit trouva un nouveau sujet d’intérêt, avec une nouvelle salle. Cette fois ci, un garde attendait à l’entrée. Le dieu de la mort fit face à son adversaire. Le soldat sortit son arme machinalement et s’apprêta à tirer mais Pluton s’envola rapidement. Trop rapide pour le soldat, le dieu de la mort se retrouva dans le dos de ce dernier et frappa derrière son cou pour lui faire perdre connaissance. Une nouvelle fois Pluton poussa la porte, et il put voir des gens enchainés en pleurs.
 
« Je suis venu ici pour vous libérer. »
 
Pas de situation étrange, néanmoins le dieu de la mort ne put s’empêcher de ressentir de la tristesse. Ce n’est pas la première fois qu’il voyait ce genre d’acte barbare, oui certains être dans le monde des vivants étaient bien pire que les démons. Une fois qu’il avait réussi à détacher tout le monde et interrogea l’une des personnages.
 
« Pourquoi vous gardent t’ils ici ? »
 
C’est un homme d’une quarantaine d’année qui prit la parole alors que le personnage interrogé semblait tout bonnement paniqué.
 
« Ils ont profité de la catastrophe pour récupérer des gens. Le moment était opportun : impossible actuellement pour la police de savoir si un enlèvement a eu lieu, les gens disparus étant pris pour des victimes des bombes. Mais si tu veux savoir pourquoi … notre rôle peut varier. Nous pouvons êtres des outils, des armes, monnaies d’échanges et même utilisés pour leur propre plaisir. Ces hommes n’ont aucune âme. On te remercie pour ça. D’ailleurs si tu pouvais sauver l’un des autres, il se fait torturer un peu plus loin. Désolé de devoir te demander ça. »
 
Pluton se retourna, déjà prêt à agir. Il allait justement lui demander s’il y avait d’autres prisonniers ici, il n’eut au final pas besoin.
 
« Tu n’as pas être désolé, je vais aller sauver votre compagnon. »
 
Ne voulant pas perdre de temps Pluton se dépêcha de se rendre au lieu-dit. C’était en effet la dernière zone où il ressentait de l’énergie. Il y avait visiblement plusieurs personnes, cela paraissait tout de même étrange sachant qu’il n’y avait qu’un seul garde pour les autres prisonniers. Pluton resserra son poing droit en entendant des cris de douleurs, redoutant les nombreuses choses que pouvait subir cet homme juste pour contenter quelques ordures.
 
Pluton donna un puissant coup de pied dans la porte et rentra dans la salle. Il remarque un type attaché solidement à une chaise en fer portant d’ailleurs un étrange casque. Deux des gardes se dirigea en sa position braquant leurs armes en sa direction. Au premier coup de feu le dieu de la mort bougea. Les soldats trop lents n’arrivèrent qu’à détruire le décor alors que Pluton arriva finalement au niveau de l’otage et se mit à détruire l’étrange casque afin de stopper le plus rapidement possible cette torture. Cela fut efficace l’homme arrêta de crier. Au même moment Pluton se jeta sur un soldat et lui donna un violent coup de pied qui l’envoya contre un mur.
 
Le dieu de la mort se retourna et vit avec stupeur l’otage émettre une quantité impressionnante d’énergie et arriva à se défaire de ses chaines. Il se leva et créa une énorme explosion, annihilant les deux gardes se trouvant à côté de lui. Pluton resta estomaqué alors qu’un bras arriva à ses pieds. Qu’est-ce que cela voulait dire ?
 
« Ah ah ah ah ah ! »
 
L’étrange assassin semblait heureux de son méfais et leva ses deux bras taches de sangs vers le plafond en parti désintégré. Il les baissa et dirigea finalement son regard en direction de Pluton et afficha un léger sourire.
 
« Tu as l’air fort, donne-moi ton énergie, donne-moi ton corps. »
 
Pluton recula d’un pas, se demandant que pouvait-être ce monstre. Mais à sa stupeur son corps se heurta contre celui de l’homme qu’il avait sauvé précédemment. Ce dernier attrapa le bras de Pluton et prit la parole :
 
« Ils n’ont pas pris que des civiles, mais aussi un dangereux criminel. Snider est une bombe humaine se rechargeant en ne nourrissant du pouvoir des autres. Ils voulaient se servir de son pouvoir pour devenir invisible. Et grâce à toi il est à présent libre. »
 
Pluton tenta de retirer son bras, mais l’homme continua de le tenir alors que Snider s’avança tranquillement.
 
« Pourquoi s’allier à lui ? »
 
« Car il nous a promis la liberté, la véritable liberté. Pas uniquement de nous sortir de ce trou à rat, de nous venger mais aussi de nous protéger des prochaines menaces. Et on lui fait confiance car il en veut uniquement aux gens puissant comme toi. Désolé tu as voulu nous aider, tu as l’air vraiment d’un chic type mais t’es un sacrifice nécessaire pour notre survie. »
 
Snider se retrouva à présent à proximité de Pluton qui se retrouva dans une solution tendue. Terrorisé ils virent en ce monstre leur dieu. Il n’avait aucune envie de leur faire de mal, mais ces derniers étaient en train de le jeter à la pâture, afin d’assurer leur propre survie. Quel égoïsme, quelle hypocrisie.
 
« Sans les Black Feather je n’aurais jamais pu émerger. Cette bombe va me permettre de briller. »
 
Dos au mur, le dieu de la mort allait devoir agir. Il espérait que la situation ne soit pas aussi tendu pour Scalio.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockSam 16 Nov 2019 - 22:17

Mon subordonné est parti, il est temps de faire le ménage maintenant.

L'ombre du passé [PV:Scalio] Scalio17

Woooops, des armes et des véhicules partis en fumés....  Je ne pensais pas du tout balancer un Ki blast chargé aussi puissant pour aussi peu de Ki....quel est ce pouvoir absolument incroyable que j'ai ?! Une seconde, j'entends des bruits de moteurs.... Oh, voici la cavalerie aérienne? Comment est-ce que de vulgaires looters ont-ils fait pour piloter ces engins militaires....des déserteurs peut-être? Bah, je m'en fous, c'est une sous-catégorie de traître, et ils vont faire leur dernier service dans le déshonneur complet. 

C'est donc sans grand effort que je détruis les deux hélicoptères de combat, des Apaches si je me souviens bien, et que je me déplace vers l'autre bout de la partie du camp que j'ai détruit pour achever les survivants. Tous sauf un, j'ai besoin de trouver un qui à l'air lâche et lui faire cracher quelques infos.

...

"Non, att-AAAGH!!"


*BOOM*

"Ta gueule enflure."

Je ne sais pas si Pluton s'en sors bien de son côté, j'vais aller vérifier après, en attendant.... Y en a un qui vient de se faire dessus, et je sens qu'il est le lâche que je cherchais. Je m'approche donc de lui et je le saisis par le col de son marcel.

"JE ME RENDS, JE ME RENDS, ME TUEZ PAS JE VOUS EN SUPPLIE!!

-Tu veux survivre, alors tu vas parler. Ce n'est qu'un avant-poste ici, pas vrai? Il est où votre QG?"

-J-JE NE SAIS PAS d-DE QUOI-AAAAAAAAAGH HAAAAHAAAaaaaaaaaGHH!!!!

-Une jambe cassé, pardon, j'ai pas fait exprès, mais peut-être que maintenant TU VAS ME DIRE LA VÉRITÉ HEIN??!!


-UGHH WAAAAAAAGHHAAHAAAA-OKKK!!!! Ok!! Je vais parler arrêtez par pitié!!!...."

La torture, un bon outil contre les sacs à merde. Je vous épargne les détails, mais il semblerait que The Lost à un QG au bon milieu de Satan-City, cet avant-poste n'est qu'une distraction pour les possibles assaillants comme moi. Cela expliquera la cadence des raids qu'ils font aussi, les couillons d'ici se planquent et se ramènent après que leurs collègues de SC entament le travail. En fait leur QG n'est pas un centre de ressources, sinon ils se feraient choper, non, c'est un endroit d'où les ordres proviennent et avec des unités prêtes à se battre. C'est très risqué, mais dans les conditions actuelles où notre société est en pleine reconstruction, ça marche.

...

"Dernière question, t'as fait des raids contre des civils?


-...Oui.

-Prochaine cible?

-....

-J'AI DIT: PROCHAINE CIBLE?!!

-LE COMMISSARIAT, C'EST LE COMMISSARIAT!!

-QUAND?!!!

-CE SOIR, A 22:00 HEURES!!!"

Je brandis ma main et un boule de Ki apparait.

"NON NOOOO-!!!!!"

*BOOM*

Je l'explose, il mérite pas plus de vivre que ses comparses, et j'ai pas envie qu'il balance notre opération en restant en vie.

Il est 16h, et je ressens soudainement un pic de Ki, qui ne provient pas de Pluton. 

Allons voir-ça.
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockMer 20 Nov 2019 - 0:31
Pluton était pris dans un piège psychologique. D’un côté il voulait sauver ces gens, d’un autre … ils étaient en train de l’envoyer à sa perte. Seul problème c’est que leurs motivations étaient uniquement dictées par la peur. Le dieu de la mort pouvait-il leur en vouloir ? Pouvait-il se permettre de les attaquer ? Oui, il n’avait pas le choix, il allait devoir se défendre tout en évitant de causer trop de mal. Un mal pour un bien.
 
Alors que Snider était en train de se rapprocher de Pluton, le dieu de la mort usa de sa force pour s’échapper du vieux. Il profita de ce moment pour se poser dans un autre coin. Son objectif était simple : vaincre le plus rapidement possible ce type, tout en évitant d’attaquer les prisonniers. Ce n’était pas facile, mais loin d’être impossible. En effet vu qu’ils ne sont pas ses prisonniers il ne cherchera pas à leur faire de mal. La meilleure solution serait donc de fuir afin de se retrouver dans une zone plus grande, dans laquelle il aura moins de risque de toucher un civile.
 
« Mais, que fais-tu ? »
 
Snider attrapa l’un des civiles par son crâne, juste avec la force de sa main droite et le souleva. Avec sa main droite il transperça son corps et lâcha son cadavre au sol sous le regard terrorisé des autres prisonniers. Le vieux recula d’un pas incertain et cria à son tour :
 
« Snider …. Aide-nous ! »
 
« Quoi ? »
 
Répondit machinalement Pluton ? Que venait-il de se passer ? Ces derniers semblaient bien terrorisés mais demandait de l’aide à ce dernier ? D’ailleurs pourquoi ces derniers fixèrent leurs regards pleins de haine en direction du dieu de la mort ?  Snider se déplaça tout en gardant un énorme sourire sur son visage et arriva rapidement au niveau de l’oreille de Pluton afin de lui murmurer :
 
« J’adore les illusions. »
 
Il n’en fallu pas plus pour que Pluton comprenne ce qu’il avait fait. Ce dernier avait fait croire aux civiles que le responsable de la mort de leur compagnon était le dieu de la mort. Cet enfoiré, il était en train de compliquer les choses, et semblait languir de cette situation. Mais cela voulait-il dire qu’il possède également cette capacité ?
 
« A chaque fois que tu te défendras je tuerais quelqu’un sous ton nom, et si tu t’envoies sache que je les tuerais tous. Pareil si tu t’en prends directement à moi, j’ai une petite astuce pour exploser tous ces faibles d’un seul coup. »
 
Ce dernier était un pur sadique, mais un sadique bien malin. Il devait être plus faible que Pluton, ce qui expliquerait alors pourquoi il se retrouve obligé d’utiliser un stratagème pour s’en sortir. Il venait de définitivement piéger le dieu de la mort, contrait à attendre, au risque de mettre à mort tous ces innocents. Snider recula et prit place sur une chaise et annonça :
 
« J’ai comme l’impression que notre cher invité se sent mal, et demande pardon. Il est venu le moment de votre vengeance ! Vengez-vous, je vous offre cette liberté ! Mais ne le tuez-pas, j’ai besoin de son énergie. »
 
Pluton envisageait sérieusement de l’attaquer, mais si ce dernier met en pratique sa menace il tuerait au passage toutes ces personnes. Pouvait-il jouer ce risque ? Ne devait-il pas mieux attendre l’arrivé de Scalio ? Il était sans doute sur le chemin après avoir ressenti cette forte énergie. Son statut de policier pourrait potentiellement rassurer les otages et remettre de l’ordre. En parlant d’otage, ces derniers commencèrent à s’approcher de Pluton. L’un d’entre eux sortit un couteau et tenta de poignarder son bras. Il esquiva de peu, provoquant l’exaspération de Snider. Dans le foulée un otage se trouvant face à Pluton explosa juste devant lui.
 
« Toi enfoiré ! Tu as pourtant promis d’arrêter, j’espère que tu vas t’arrêter là… as-tu envie que j’intervienne ? »
 
Pluton grimaça avec cette phrase à double sens. Juste après le civile qui avait raté son attaque retenta sa chance, et arriva à le planter en partie dans le corps du dieu de la mort qui tomba à genoux. Il se mordilla fortement la lèvre, s’empêchant de crier. Il se retrouva vite au sol et se fit ruer de coups. Fort heureusement qu’ils étaient faibles, et que leurs attaques n’eurent peu d’effets. Néanmoins l’homme au couteau récidiva et le frappa cette fois-ci un peu plus haut dans son bras.
 
Devait-il attendre ? Avait-il raison de se laisser faire ? Ne devait-il pas se défendre, au risque de provoquer leurs morts ? Après tout, ils l’avaient cherché non ? Il n’avait qu’à pas à être si stupide, si faible. Non, ce n’est pas ce qu’il voulait. Depuis qu’il est arrivé sur Terre et qu’il en a fait son nouveau foyer, il c’était juré d’aider les faibles, qu’importe le prix. Et aujourd’hui, il était venu le temps de payer, et d’encaisser … des coups.
 
« Il est résistant le bougre. J’ai une idée, pourquoi tu n’essayes pas de lui couper un doigt. Il en a 10, c’est trop pour un criminel. »
 
Le couteau cette fois-ci se dirigea vers son doigt, et l’otage tenta de lui scier. Cette-fois le dieu de la mort ne put s’empêcher de crier alors qu’il se faisait charcuter ses nerfs. L’os était trop solide pour l’otage qui n’arriva qu’à retirer de la peau. Une énergie s’approcha tout doucement, celle de Scalio. Sa torture allait pouvoir prendre fin. Snider se leva et soudainement tout le monde prit son apparence. Il comptait donc en finir rapidement en se cachant dans la foule ! De cette façon le dieu de la mort ne pourrait pas se défendre au risque de blesser un des otages, malin. Néanmoins dans la précipitation, il venait de faire une erreur grotesque.
 
Un seul des Snider possédait une aura, et c’était aussi celui qui semblait s’approcher de lui le plus rapidement. Par habitude d’utiliser ses illusions sur des êtres faibles il avait omis le fait que Pluton pouvait ressentir son énergie, et donc voir à travers ce piège. Ce dernier allait qui plus est venir directement à lui : il allait pouvoir le vaincre sans laisser le temps de tuer les otages. Une fois que le véritable Snider se retrouva en face de lui Pluton fit apparaitre une épée d’énergie et embaucha son adversaire et fonça avec et percuta le mur afin de le bloquer.
 
« C’est terminé, Snider ! Tu vas payer. »
 
Pluton frappa son adversaire à de nombreuses reprises, faisant couler le sang à flot. Enfermé dans sa haine il ne fit plus attention à rien, et frappa sauvagement ce cadavre. Deux des otages tentèrent de le faire reculer. Ces derniers ne comprenaient pas que ce Snider se foutait royalement de leur gueule, et qu’il méritait son sort. Néanmoins….
 
Pluton ouvrit sa main droite libérant son énergie en voyant avec effrois que ce qu’il se trouvait en face de lui n’était pas Snider, mais un civile. Encore une fois il avait gardé un coup d’avance sur-lui, anticipant le fait que pluton détecte l’énergie. Il savait qu’il ne pourrait pas gérer à la fois Scalio et lui, et avait donc simplement fuit. Pluton tomba à genoux, dos à Scalio qui avait assisté à la fin de la folie de Pluton qui avait massacré un otage alors que Snider était à présent bien loin.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 265
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockMer 20 Nov 2019 - 19:35


L'ombre du passé [PV:Scalio] Son_of10

Un pic de rage me reprend. J'ai raté notre cible, et à la place je vois Pluton à genoux devant le cadavre d'une civile. En voir sa tête, je peux déjà me douter de ce qui s'est passé. Je vois d'autres cadavres....et d'autres survivants. Ils nous regardent avec des yeux noirs.

"Vo..Vous, ASSASSiNS!! SNIDER AVAIT RAISON!! VOUS LES GENS A-AUX GRANDS POUVOIRS, VOUS N'ETES QUE DES VAURIENS!!!"

Snider? 

CE Snider?

Le sérial-killer Terrien le plus dangereux de la Terre?

"Je vois. Alors c'est vous que je dois remercier d'avoir libéré le sérial-killer le plus dangereux du coin?"

[A l'unisson] -Oui!

-Putain. Vous êtes les derniers des cons. Vous ETES PUTAIN DE CONS.

-??? 

-Qu'est-ce qu'il vous a dit.

-Qu-

-QU'EST-CE QUE CE SAC A MERDE DE SNIDER VOUS A DIT ?!!!

-V-VOUS POUVEZ PAS INSULTER NOTRE SAUVEUR!!! LUI IL A FAIT QUELQUE CHOSE POUR NOUS!!

-Comme vous TUER?!!

-N-NON!!

-EH BIEN SI!! A part la malheureuse ici que mon subalterne a tué, tout ce qui s'est passé ici ressemble au M.O de Snider: Se cacher, manipuler, et tuer. Et vous.....Vous vous êtes fait manipulés comme des putains de moutons. BRAVO!! VOS AMIS SONT MORTS PAR VOTRE FAUTE, PARCE QUE VOUS AVIEZ FAIT CONFIANCE A UN SERIAL-KILLER!!!

-AAhh-AAHHh N-n-non!!

-Et maintenant qu'il est libéré....d'autres vies sont en danger. Merci beaucoup."

Ils sont en trains de faire couler des larmes. Réaliser qu'ils ont condamnés leurs amis doit peser. Je ne dirais pas qu'ils ont ce qu'ils méritent, mais leur connerie menace des vies, celle de Pluton en premier.

Et tant pis pour la subtilité, c'est pour les tapettes.

"Agent Pluton, vous ferez votre deuil plus tard..... Snider est toujours dans le coin, je le sens. Je vais prendre ces idiots dans un camion et les ramener à Satan-City.....J'ai appris qu'une attaque sur le commissariat aura lieu ce soir à 22h et que le QG des Lost se trouve dans la ville. Quant à vous....prenez votre revanche, puis....ramenez les corps au commissariat. Courage, et enculez-le."

Je me retourne vers les autres.

"VOUS, dans le camion, vous retournez à Satan-City avec moi. Et que ça saute!"

Ils sont lents, mais je dois les presser, cependant j'ai le temps de remplir un camion avec des armes que j'ai retrouvé par Terre, d'autres pièces d'équipement.....Des trousses de secours aussi. Je surveille la présence de Ki évidemment, pas envie que Snider nous prenne par surprise.

Putain de merde...
J'espère que laisser Pluton s'occuper des miettes n'est pas une mauvaise idée, cependant je n'ai pas d'autres choix. Pas le temps de souffler....du moins jusqu'à demain. Faut espérer aussi que Dumarey et ses hommes puisse recevoir cette transmission.

*krrzzt*

"Lieutenant Dumarey! Ici Vice-Chef Scalio, nous avons anéantis les forces ennemis des Lost, et nous ramenons des otages, et un peu d'équipement. Préparez des véhicules pour la collecte demain. Sinon, armez vous et des probables volontaires, le QG des Lost se trouve en plein milieu de Satan-City et ils préparent un assaut au commissariat ce soir à 22h. ETA 30 minutes pour mon retour. Terminé."

*Bip.*

Ah, ce sont veut dire que j'ai bien transmis, nice! Plus qu'à espérer qu'ils aient commencés de leur côté. 

"ALLEZ, ALLEZ, MONTEZ!! Refermez bien la barrière et accrochez vous bien. On part avec le camion dans les airs.

-Hein?!!"

HHNnnnNNHH HOP!

Le camion est pèse pas grand chose, cool, allez c'est parti, il est 17h45!
Pluton
Pluton
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 631
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Épée énergétique - Bouclier énergétique - Vague déferlante
Techniques 3/combat : Super Vague déferlante - Arc énergétique
Techniques 1/combat : Faux énergétique

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] ClockDim 24 Nov 2019 - 18:56
Perdu dans ses pensées, le dieu de la mort se tenait la tête sans faire attention à ce qu’il l’entourait. Il venait de massacrer allégrement un civile, alors qu’il cherchait justement à les protéger. Certes ces derniers lui ont plantés un couteau dans le dos mais c’était engendré par la peur. Jamais autant la notion du bien et du mal sonnait flou dans la tête de Pluton. Il sortit soudainement de ses songes quand il entendit Scalio crier dans la pièce. Il redressa subitement la tête et il put observer ce dernier en pleine conversation avec l’un des civiles.
 
Le dieu de la mort reprit ses esprits, et commença alors à craindre le pire. Snider était parti en cherchant à faire porter le chapeau à Pluton. Et bien entendu le dieu de la mort était le seul à connaitre la vérité, c’était donc sa parole contre celles de tous les otages. Et le saiyan avait sans doute assisté au massacre, ce qui risquait de ne pas arranger l’histoire de Pluton. Il préféra donc attendre pour le moment, laissant poursuivre la discussion entre les différents protagonistes.
 
Mais alors que le dieu de la mort pensait que Scalio allait s’en prendre directement à lui, ce dernier annonça son mécontentement. Oui, il connaissait le criminel, et avait donc à présent fait le parallèle entre sa façon de faire et ce qu’il venait de se passer. Pas de chance pour ce dernier qui n’avait pas forcement prévu ce détail. Et tout doucement ces derniers commencèrent enfin à réaliser le mal qu’ils avaient fait.
 
Subitement le nom de Pluton résonna, et l’interpellé leva sa tête. Scalio chercha à lui redonner la motivation. Il avait totalement raison, il ne devait pas baisser les bras. Il avait certes perdu ce combat, mais pas la guerre. Il se redressa et hocha de la tête, prêt à en découdre une nouvelle fois. Mais cette fois-ci l’issue sera totalement différente. Néanmoins il fut un peu surpris par la phrase de fin. Le dieu de la mort était quelqu’un de compréhensif, mais la proposition étrange du Saiyan d’aller forniquer avec un mort était des plus sordides. Il avait sans doute mal compris la phrase, et il préféra ignorer cette dernière.
 
« Je compte bien prendre ma revanche ! je pense qu’on se retrouvera au QG ce soir, mais avant j’ai une requête. Pourrais-je récupérer ma carte ? »
 
Avec il serait beaucoup plus facile pour Pluton de discuter avec la population, et aurait plus facilement leurs confiances. Pendant qu’il était sur sa lancée, il sortit de son sac quelques armes qu’il avait ramassé, dont une étrange arme violette qu’il avait ramassée dans un bain. Il déposa les affaires qu’il avait trouvé au sol.
 
« Voici quelques armes que j’ai trouvé, je les donne avant que j’oublie. »
 
Une fois l’échange effectuée Pluton salua Scalio et s’en alla à la poursuite du criminel. Son objectif était à présent des plus simples : le rattraper le plus rapidement possible. A moins qu’il serait plus intelligent de juste le suivre, le menant peut-être directement à une base secrète ? C’était à double tranchant, car il pourrait alors se retrouver dans la même situation. Le dieu de la mort avait un sacrès retard, et il chercha pour le moment à le rattraper.
Contenu sponsorisé

L'ombre du passé [PV:Scalio] Empty
MessageSujet: Re: L'ombre du passé [PV:Scalio]   L'ombre du passé [PV:Scalio] Clock
 
L'ombre du passé [PV:Scalio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Village Hentaï
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-