Partagez
 

 Tag team

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15817
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Tag team Empty
MessageSujet: Tag team   Tag team ClockJeu 2 Mai 2019 - 23:55



Voilà maintenant quelques heures que Pythar était sorti de la salle de soin, son match contre Gin n’avait pas été de tout repos et des séquelles de fatigue se répercutaient sur son visage amorphe. Le vainqueur vadrouillait néanmoins vers un lieu qui saurait lui redonner le sourire : Un restaurant, lieu de conception du bonheur incarné, sanctuaire des guerriers de l’espace. Fort heureusement, Dosatz ne manquait pas d’enseignes gastronomiques pour la plus grande joie de l’ami de Charlo qui s’orientait vers la zone de restauration à grands pas. Il y avait foules dans les rues, la circulation était dense et le brouah ambiant n’aidait pas trop à s’orienter, ni même à se concentrer sur quoi que ce soit. Perdant donc un peu le fil de son chemin, L’homme au bouc parvint à rejoindre une allée piétonne légèrement moins fréquentée, lui laissant le loisir de marcher sans être bousculé.

Cette petite balade laissait le temps au fils de Thalès de réfléchir, il n’avait pas été assez malin lors de son dernier match et avait prit des risques inutiles, par exemple en usant de son cœur ardent pour dévier un simple coup. Ces stupides erreurs auraient pu couter la victoire du saillant, nul doute qu’il n’aurait pas autant de chance au prochain combat qui l’opposait à Darkus. Pythar ne connaissait malheureusement pas grand-chose, mis à part qu’il était un saiyan, ancien Roi de la Terre et qu’il était membre des Ganshous. Avec si peu d’éléments, le Z-Warrior n’allait pas faire grand-chose, il aurait apprécié connaître les techniques du monarque déchu, voir au moins son style de combat. Le seul moyen pratique pour comprendre les méthodes de ce futur adversaire serait d’observer une rediffusion, mais bon, à la vitesse où se battaient les super guerriers, il était peu probable que ce soit serviable.

Mais les pensées du dyarque se dispersèrent à mesure que l’odeur du repas arrivait, à peine à quelques mètres se situait un authentique skebab de Namek, ils faisaient les meilleurs sirops de l’univers. L’eau à la bouche, l’homme de Yuno pressait le pas, il attendait un bon petit plat comme celui-ci depuis des heures. Mais comme souvent, Pythar perdait, ainsi, un cri strident féminin hurla à l’aide dans les profondeurs de la cité, à quelques rues d’ici. Le regard du saiyan se durci immédiatement, ce hurlement à l’aide n’était certainement pas une blague de fortune et l’heure était donc au sauvetage. Oubliant instantanément sa faim, le combattant en armure se mit à courir vers le lieu du crime qui ne devait pas être bien loin.

Pour avoir un visuel assidu sur la localisation du drame, le protecteur galactique fit un grand bond lui faisant atteindre les hauteurs, depuis ces dernières, il eut un panorama appuyé des rues alentour. Puis, de son regard vif, Pythar remarqua plusieurs personnes dispersées, ces dernières couraient chacun dans leur coin, ils fuyaient une énergie maléfique, bingo ! D’un second bond, le fils de Thalès se réceptionna au plancher des vaches, courant vers l’action pour éviter d’envenimer d’avantage la panique générale.
Car, alors que le dyarque était encore à une bonne minute de route, un grand démon du froid d’au moins 3 mètres de haut effrayait les habitants. Deux pauvres passants gisaient au sol, c’était des policiers qui avaient tenté d’arrêter le dangereux démon. Prenant la pose, l’énergumène ravageant les bâtiments alentours de rayons destructeur fit sa présentation.

le monstre:
 
L’immonde monstre avait déjà mis à sac l’avenue piétonne dans laquelle il se trouvait, il y avait également nombre de blessés.

Mais une minute plus tard, le sauveur était là ! Pythar le justicier ! Glissant sur le sol pour atteindre l’avenue en question, il constata que… Arcosius était au sol. Ce dernier avait été vaincu par visiblement plus petit que lui, à la grande surprise du dieu de la guerre. Faisant quelques pas vers le corps cabossé du démon du froisse, le Dyarque senti alors l’émanation d’une force toute particulière : Un autre saiyan ? C’est ce qu’il ressentait, l’énergie d’un super saiyajin. De quelques coups de regard, Pythar manifesta clairement son envie de trouver le responsable de cette belle action, localisant alors une source d’énergie très élevée qui trainait juste à côté. Le dyarque fut alors bien-heureux de saluer le sauveur.

« Hey ! C’est toi qui as vaincu ce monstre ? Tu m’as devancé ! HAHAHA ! »


Rirait de bon cœur le héros local, car oui, Pythar avait quand même vaincu trois fois l’armée des robots géants. Mais le père d’Akari et Darius n’était pas ici pour faire parler de sa réputation, mais bien en apprendre plus sur ce mystérieux personnage qui avait terrassé un tel adversaire en si peu de temps.

« Je suis Pythar ! Et toi ? T’as l’air fort ! Je cherche un bon restaurant et un partenaire d’entrainement, on pourrait faire un petit match. »



Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8561
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockVen 3 Mai 2019 - 4:24


Yukko sortait tout juste de son combat l’ayant opposé au talentueux Darkus. Le disciple des Dieux l’avait emporté et ce malgré tous les efforts de la demoiselle. La victoire lui avait échappé, et de ce dantesque affrontement, elle ne gardait qu’un goût amère. L’achèvement prématuré de sa participation à l’évènement phare de la mégalopole planétaire avait rendu sa nuit pénible au possible. Chaque instant d’insomnie était passé à l’auto-critique, se demandant ce qu’elle aurait pu faire autrement pour changer l’issue du match. Après cette soirée peu reposante, elle comprit qu’il était inutile de se tracasser sur ça; ce qui était fait est fait. Tandis que Darkus poursuivait son aventure jusqu’aux demi-finales, Yukko décidait qu’il était mieux pour elle de se vider l’esprit et de se changer les idées avec une petite promenade.

La monotonie de sa balade, avec ces rues qui se ressemblaient toutes et semblaient manquer d’un quelconque intérêt, aurait dû toucher à sa fin avec ce soudain cri acéré. Un appel à l’aide à n’en point douter, et pourtant rien qui ne saurait entraver la marche insipide de la demoiselle. N’était-ce pas là une situation face à laquelle aucun héros digne de ce nom ne pouvait rester indifférent. Mais Yukko n’avait rien d’une héroïne. Motivée en tout et pour tout par ses gains personnels, l’altruisme de la demoiselle s’arrêtait là où elle ne voyait rien à gagner. Quelques difficultés à voir plus loin que le bout de son nez, un défaut fatal à l’exercice de la profession de champion du peuple. Bien sûr, la totalité de ses actes de bravoure ne trouvaient pas tous leur source dans l’égoïsme, et il lui arrivait par moment de faire preuve d’un désintéressement assez surprenant. En général cependant, la promesse d’un bon combat était l’origine de sa motivation, et les minces et négligeables émanations d’énergie qui semblaient provenir des lieux du délit ne lui promettaient pas même cela. Son corps convalescent, récupérant tout juste de son combat contre Darkus et qui n’avait pas eu l’aubaine de se voir noyer dans le liquide soignant désormais si répandu, justifiait son envie d’éviter de se lancer dans une quelconque confrontation, aussi dérisoire puisse-t-elle être.

Néanmoins, les cris grandissants des civils en panique, nombre d’entre eux manquant de bousculer la jeune fille dans leur fuite désespérée, finirent par piquer l’attention de la jouvencelle. Il n’était plus vraiment possible de les ignorer et par curiosité, elle se décida alors à aller jeter un coup d’œil à la source de tout ce tracas. En remontant en contre-sens l’afflux incessant de fuyards, la tête blonde n’eut aucune difficulté à trouver le bon chemin et en un rien de temps, elle se retrouvait dans la banlieue où se trouvait l'agresseur. Plus elle se rapprochait et plus la destruction devenait intense, si importante par endroits que Yukko commençait à se demander si elle n’avait pas sous-estimé la menace. L’agent de ce carnage apparut alors enfin aux yeux de la gamine, qui reconnut rapidement un être de la race de Freezer. Son physique pour le moins disgracieux et peu original collait certainement avec sa fonction de monster of the week. Cette créature n’était une véritable menace pour aucun combattant digne de ce nom et ne demandait qu’à se faire démonter en deux-deux.

Sortant enfin les mains des poches de son pantalon en toile, l’adolescente fixait le monstre d’un air ennuyé.


« Alors, c’est toi qui a fait tout ça ? La rhétorique de sa question n’eut pas l’air d’impressionner l’alien, lequel lui répondit d’un bon rire bien gras typique des vilains de sa trempe.

Il faut dire que la différence de physique entre les deux individus était flagrante. En l'état, Arcosius n'avait aucune raison de se sentir menacé par le petit garnement qui se dressait face à lui. D'autant plus que l'énergie de Yukko au repos ne traînait pas beaucoup plus haut que la moyenne des humains, et ce même sous sa forme de Super Saiyan. De son sourire carnassier, il rétorquait avec assurance.

« Et oui ma petite. Tu veux que je te montre comment j’ai fait ? Serrant le poing, il soupira un bon coup avant de poursuivre avec un speech sans doute destiné à faire comprendre ses motivations à qui voulait bien l’entendre, comme si quelqu’un pourrait ressentir de la sympathie à son égard. Pendant trop longtemps, les critiques se sont moqué de mon art sous prétexte que ce n’était que du montage d’assets d’un jeu vidéo. Lorsque je me serais occupé d’eux, le monde sera forcé de reconnaître la légitimité, que dis-je, le grandiose de mes Tenkaichi Edits ! »

Et ben. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ses convictions ne volaient pas beaucoup plus haut que son niveau de puissance. Qu’une telle futilité puisse suffire à justifier de s’en prendre à des innocents était la meilleure démonstration de sa stupidité et pour cette raison, Yukko allait s’en débarrasser vite-fait bien-fait.

Tel un mirage, elle disparaissait de sa vue avant de réapparaître face à lui, le prenant de vitesse avant qu’il ne puisse faire usage de ses rayons destructeurs. Effarouché face à une telle rapidité, le misérable titubait de quelques pas en arrière avant de charger vers Yukko, le poing armé à son côté bien décidé à se défaire de celle qui osait lui tenir tête. Une bien futile entreprise, la guerrière n’ayant aucun mal à éviter une telle frappe. D’une brève enjambée, elle quittait la trajectoire du poing du démon gemmé qui se retrouvait soudainement tordu de douleur suite à une frappe du genou venue fracasser son abdomen. Grinçant des dents, il armait un second coup de poing descendant avec l’espoir de mettre à terre cette enfant qui ridiculisait le seigneur du mal qu’il prétendait être. Malheureusement, c’était trop tard pour lui. Un saut acrobatique portait la jeune sportive jusqu’au niveau de la tête de son opposant, une manœuvre rendue nécessaire par les proportions colossales de celui-ci. Un coup de pied rotatif s’abattit alors contre sa joue, brisant son exosquelette tout comme sa nuque. Le mastodonte s’écroula contre le sol que sa masse démesurée vint ébrécher puis badigeonner de son sang céruléen.

Le monstre était vaincu, et l’absence totale de résistance qu’il avait réussi à opposer à la fillette la confortait presque dans l’indifférence de son choix initial. L’ennemi s’était révélé pathétique et cette nouvelle victoire qu’elle pouvait ajouter à son palmarès n’avait guère de valeur à ses yeux. C’était bien sûr sans compter sur les quelques dizaines de rescapés qu’elle venait de sauver en abattant le médisant. A leurs acclamations, elle répondait d’un sourire léger et d’un bref signe de la main. Sauver la vie d’autrui restait l’une des meilleures choses que la force prodigieuse de l’adolescente pouvait accomplir, mais elle n’arrivait pourtant pas à s’en satisfaire, tant le niveau de son adversaire laissait à désirer. Y’a pas à dire; l'héroïsme, c’est pas pour elle.

Enfin, c’est alors qu’elle eut repris son chemin vers de plus calme perspectives qu’elle se fit interpeller par un passant peu ordinaire. Un guerrier de l’espace, et pas n’importe lequel à en juger par le symbole qui décorait le plastron de son armure. Yukko était loin de s’imaginer qu’elle s’était retrouvée nez-à-nez avec le valeureux héros ayant défait de par trois fois les terribles robots de l’espace qui avaient par le passé tenté de s’emparer de la planète. Non pas qu’elle en aurait quelque chose à faire de toute manière, même si la force d’un individu capable de repousser une force d’invasion l’intéressait d’une certaine façon. Son énergie éclipsait déjà celle du monstre de pacotille d’il y a cinq minutes, monstre qu’il comptait vaincre lui-même à en croire son discours. De son visage éclairé d’un léger sourire en coin, elle lui répondait malicieusement.

« Je t’ai épargné un combat chiant au possible, tu devrais me remercier. »

Le Saiyan se présenta ensuite, énonçant un nom dont la demoiselle avait déjà entendu parler. Oui, Pythar était le Roi des Saiyans, enfin au moins en partie. Elle s’en souvenait parce qu’il y a quelques mois de cela, Yukko avait mené une tentative d’appréhension de la compagne du dirigeant, avec une intention assez peu dissimulée de mettre fin à ses jours. Haha, le monde est petit, notait-elle sur une pointe d’angoisse. Il serait bon de ne pas évoquer ce petit incident, la gamine ignorant finalement tout de la relation que le guerrier au bouc entretenait avec Yuno, et ne souhaitant pas s’attirer le courroux du monarque. De toute façon, toute cette histoire c’était il y a bien longtemps, et Yukko n’en avait plus grand chose à faire donc autant partir sur de bonnes bases. Elle s’attela donc à répondre à la présentation si typiquement Saiyanne du nouveau venu.

« Moi c’est Yukko, dit-elle avant d’ajouter, avec son habituelle fanfaronnade, et ouais, on peut dire que je me débrouille. Je t’avoue que je connais pas des masses le coin, si t’as un bon restaurant à me proposer je dirais pas non. »

Se faire inviter au restaurant par un Roi, c’était le bon plan. Au moins, il pourra régler l’addition.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15817
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockLun 6 Mai 2019 - 0:17




La journée de Pythar se dévoilait peut-être sous l’égide d’un énième sauvetage des habitants de la planète Dosatz. Accourant du mieux qu’il pouvait, le guerrier de l’espace fut vite rassuré, le monstre n’avait pas fait un carnage total car il avait été mis à terre et vaincu par un autre combattant. Ce dernier était d’ailleurs une jeune femme, dans son énergie se dégageait une grande maîtrise et un potentiel colossal, intriguant directement le fils de Thalès. Interpelé, il se rendit donc à sa rencontre, saluant la rapidité de la guerrière au sauver les foules. D’ailleurs, le Dyarque ne s’était même pas privé de se plaindre de ne pas avoir pu intervenir lui-même, mais aussi pragmatique qu’elle puisse paraître, la time patroller commenta juste l’ennui du match. Cela ne faisait que confirmer les capacités sans nul doute impressionnantes de Yukko. D’ailleurs, cette dernière accepta d’aller manger et certainement de se battre après, ainsi la journée du saiyan était toute programmée pour qu’il ne s’ennuie pas entre deux combats du tournoi. Content d’apprendre la nouvelle, l’homme au bouc adressa un sourire amical à son interlocutrice, c’était toujours mieux de manger et s’entrainer à plusieurs.

« Super ! Je connais un endroit tenu par des Nameks sympas, ça s’appelle le Skebab, ils font des sirops et plusieurs types de plats qui sont plutôt bons. »

Annonçait Pythar en se tournant vers le sens de la marche pour atteindre le restaurant situé à dix minutes de là. Ce petit trajet donnait bien l’occasion d’en apprendre plus sur cette inconnue qui était si puissante, peut être qu’elle était une saiyanne elle aussi.

« Alors, tu fais quoi dans la vie pour traîner ici ? »


Commençait le saiyan en regardant vaguement les alentours, la foule derrière eux les oubliant progressivement. De son coté, le saiyan négligeait de se présenter plus en détails, l’odeur des préparations se faisant progressivement sentir. La boutique n’était pas des plus impressionnantes, un petit intérieur avec quelques tables, il y avait une grande majorité de Namek. Évidement, le bâtiment était au style du peuple en question, posant ainsi une structure sans vitres arrondie au milieu des immeubles. S’asseyant à une table pour deux, le guerrier de l’espace s’empara de la carte sans prêter attention aux alentours, pourtant, il y avait de quoi. En effet, le doyen Namek gigantesque de cinq mètres de haut avait de quoi monopoliser l’attention, ce dernier était positionné sur une table ajustée à sa table protégée par deux gardes du corps qui n’avaient rien à envier à Nail. Pour loger un tel personnage, le bâtiment s’était contorsionné, s’en retrouvant déformé à l’emplacement du grand chef ressuscité par les événements récents. Il y avait également quelques gaillards Nameks buvant à foison au bar, n’hésitant pas à témoigner de leur esprit altéré par la boisson par le biais de quelques railleries et danses. Evidement, plusieurs personnes étaient aussi présentes pour se restaurer, mais l’ambiance restait bonne enfant.

« C’est plutôt sympa par ici, ils font de l’excellente cuisine. Les Nameks sont fort là-dedans. »

Commentait Pythar en regardant la carte du restaurant, découvrant toutes sortes de plats appréciés des nameks.

Spoiler:
 

Le guerrier de l’espace était très concentré, constatant l’omniprésence de sirops divers et variés, les habitants de la planète verte s’alimentant principalement de liquides. Mais malheureusement, ce n’était pas ce qui convenait au mieux pour le Roi et fort heureusement les gérant avaient prévus la préparation de kebabs pour les non-nameks. Ainsi, évitant alors de prendre un sirop, l’ami de Charlo interpela un serveur pour lui faire part de sa commande.

« Bonjour, je voudrais 10 Kebabs. »

Le Namek était habillé dans un style traditionnel, avait la carrure d’un guerrier puissant et se distinguait de ses confrères par sa veste pourpre et son col en écharpe. Il n’avait pas l’air très accueillant à en croire sa posture légèrement décalée, néanmoins il était à l’écoute et notait les commandes de Pythar, puis Yukko.

Spoiler:
 
« Bien sûr, je vous apporte vos plats. »

Aux tables les plus proches, des guerriers Namek qui rigolaient à 4. Plus loin, un colosse d’environ 2 mètres 50 de haut en collant aux cheveux dorés dressés habillé comme un héros de comics qui mangeait en compagnie d’un gosse en tenue verte aux cheveux ébouriffés. Un peu plus loin, un homme en tenue jaune à cape blanche chauve mangeant avec une sorte de cyborg aux cheveux courts blonds. Puis à la dernière table, au fond, il y avait majin buu. Cachant son agacement dans l’attente des mets, le saiyan en profita pour faire part des événements du tournoi.

« Je participe au tournoi de Dosatz ! Quand tu m’as dit ton nom juste avant j’ai tilté, tu as bien affrontée Darkus non ? Ce type à l’air fort, il se la pète un peu avec son bandeau par contre. »

Commentait Pythar sans quelquonque animosité, cet épéiste avait l’air d’un gars très sympathique, mais surtout très puissant. Le Dyarque avait déjà entendu parler de l’ancienneté du serviteur de Fugma, mais aussi de sa place passée en tant que Roi des terriens jusqu’à l’arrivée de SK. Puis, peu de temps après, le même serveur revint avec les précieux plats, déposant celui de Yukko, puis faisant 3 allé retour pour ceux du saiyan au bouc, couvrant ainsi la totalité de la table du même et unique plat.

« Bon appétit ! »


Il ne fallut pas plus de quelques secondes à Pythar pour finir ses plats, la pauvre guerrière devait passer plus de temps à contempler le triste spectacle qu’à manger elle-même d’ailleurs. Car en tant que saillant, le fils de Thalès se dotait de capacités incroyables à ingérer des quantités pharamineuses de nourriture. C’est donc le bedon plein que le Z-warrior se reposa contre sa chaise, soufflant un grand coup sous l’effort intense d’un repas aussi plaisant que rapide.

« Piouf, c’était super ! »


Commentait simplement le misérable en se tapant un instant le ventre plein.




Pendant ce temps, un homme observait les deux personnages dans leurs ébats culinaires, c’était un personnage de taille moyenne protégé d’une armure pseudo moyenâgeuse. Il était debout, et scrutait de sa visière de fer dans un silence de plomb, debout, seul, dans un coin ou il n’était point dérangé. Posant sa main droite contre son casque, il fit rapport de sa mission à ses maîtres.

« Cibles localisés, seigneur. »

La caméra se transposa alors dans un décor sombre, cette nouvelle zone était un centre de commandement duquel l’on ne pouvait voir aucun visage par le biais d’une intelligente gestion des éclairages. Couverts de ténèbres, un gros et gigantesque personnage poussa un petit rire gras. Était-ce lui le chef de l’organisation recherchant Pythar et yukko ? Lui qui aurait employé ce mercenaire pour les débusquer ?

« Bien, traque-les discrètement, ils ne vont pas manger pour toujours ! »


« Bien, maître. »

Quiquonque était-ce, il avait une dent contre les deux pseudos justiciers et sa menace planait désormais sur les vies des héros.

De retour au restaurant, Pythar était encore assis avec Yukko, celui-ci se grattait le menton en fixant la position du même inconnu en armure.

*Mince, m'aurait-était repéré… ?*


« Yukko, quelque chose ne va pas ici. »

Le regard de Pythar se releva alors brusquement vers le doyen Namek qui était à deux mètres à peine de l’espion.

« Pourquoi il y a un Namek géant ? »


*Ouf, il est juste stupide. *







Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8561
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockLun 6 Mai 2019 - 14:11


Rien de mieux après avoir écrasé le monstre du jour que de casser la croûte. Par chance, la nouvelle rencontre que venait de faire la demoiselle avait l’air de mieux connaître les lieux qu’elle-même. Le guerrier de l’espace lui contait l'existence d’un établissement tenu par des Nameks sympas. Yukko avait un peu de mal à y croire; les habitants de la planète verte qui eux-mêmes ne mangeaient pas de nourriture et se sustentaient simplement en buvant de l’eau auraient ouvert un restaurant ? Ça devait valoir le coup d’œil. Ne serait-ce que par curiosité, l’adolescente décidait d’accepter l’invitation de Pythar afin de découvrir cet endroit de ses propres yeux. Prenant les devants, ce dernier ouvrait la marche qui ne dura pas plus d’une dizaine de minutes. Durant celle-ci, le guerrier de l’espace s’interrogea sur la raison de la présence de l’adolescente en ces lieux. Une bonne question s’il en est, et ‘traîner’ était en l'occurrence le bon mot. Elle-même ne saurait décrire avec suffisamment de justesse la cause de sa balade impromptue et puisque sa venue sur Dösatz n’avait été motivée que par sa participation au championnat d’Arts Martiaux qu’elle venait de perdre, la gamine répondit avec dérision.

« Je perds des combats. »

Son mince sourire urgeait à Pythar de prendre ça comme une blague, mais le ton de sa voix laissait sous-entendre qu’elle n’en était pas toute fière. Mis à part le misérable démon du froid dont elle venait de se débarrasser, il était vrai que l’ensemble des combats auxquels elle avait prit par sur la planète-cité ne s’étaient pas achevés en sa faveur. L’un d’eux se soldant par son exclusion du tournoi éponyme tandis que l’autre entraîna sa mort pure et simple, comme ne cessait de lui rappeler l’auréole qui lui faisait office de couvre-chef. Malgré le charme de l’endroit, Yukko n’en gardait que de mauvais souvenirs.

« Et toi ? T’es venu conquérir la planète ? Rétorquait-elle non sans un certain amusement. C’était toujours marrant de voir des Saiyans en uniforme vaquer à des occupations banales au possible aux côtés d’autres gens normaux.

Au bout de quelques minutes, le trajet des deux protagonistes toucha à sa fin alors que Yukko découvrait qu’il existait effectivement un restaurant géré par des Nameks. Incroyable mais vrai, un peuple dont elle assumait l’ignorance totale de l’art culinaire avait le culot de tenir un bistrot. Creusée par la faim depuis une poignée de minutes, la gamine était suffisamment intriguée par l’existence d’un tel paradoxe pour faire le choix de suivre Pythar à l’intérieur du bâtiment pittoresque. La bâtisse était du plus pur style Namek, mais le logis disposait de l’ensemble des commodités nécessaires à l’accueil des races les plus communes de l’univers. L’établissement semblait par ailleurs avoir pas mal de succès, rempli de personnages en tous genres qui, à vue d’œil, semblaient prendre leur pied. Serait-ce une bonne pioche ? Pythar en avait l’air assuré, y allant de son petit commentaire comme quoi il serait tout naturel de la part du peuple Namek de s’y connaître en cuisine.

« Mais non…? Elle reprit d’un pragmatisme sans égal. Au contraire, l’existence d’un tel endroit ne faisait aucun sens, mais puisqu’elle était déjà là, c’était une bonne occasion de découvrir jusqu’où pouvait aller l’absurde. Voir même, de bien manger.

Ainsi, après avoir prit place à l’une des tables avec le Saiyan au bouc, Yukko se saisit de l’une des cartes du restaurant pour découvrir quel genre de plats pouvaient bien servir les habitants du monde vert. Sans grande surprise, la majorité du menu était constitué de sirops, comme précédemment annoncé par le guerrier de l’espace. C’était la marque de fabrique de l’enseigne et sur le coup, la lycéenne se sentit presque l’envie d’en commander un. A la limite, elle voulait bien croire que les aliens aux antennes savaient préparer une bonne boisson. Cela dit, l’un des mets présents sur le carton attira tout particulièrement son attention. Arquant un sourcil par incrédulité, elle plissait légèrement des yeux avant de se rendre compte qu’elle avait bien lu.

« Attends, c’est quoi le sirop à la viande humaine ? Son interrogation ne trouva que sourde oreille, l’entraînant à poursuivre; N-non, sérieusement. »

Apparemment, l’existence d’un tel plat ne devait pas déranger plus que ça Pythar, le Saiyan ne prenant pas même la peine de s’offusquer tel qu’il aurait été attendu venant de n’importe quelle personne normale. Cela dit, ce lieu étrange n’avait pas l’air très riche en matière de gens normaux. Des Nameks ivres ponctuaient l’ambiance sonore de l’endroit de leurs bruyantes risées, devant le grand doyen, sans pression. Quelques personnages aux tenues bariolées avaient l’air de passer un bon moment en compagnie de leurs condisciples apprentis héros et androïdes. Et puis sinon y’avait juste Majin Buu, comme ça au calme. Remarque, c’est peut-être lui qui prenait le sirop à la viande humaine.

Enfin, malgré tout et comme dans un vrai restaurant, un serveur vint à la rencontre des deux justiciers du dimanche pour prendre leur commande. Le gaillard était vêtu comme un membre du puissant clan du Dragon et dégageait par ailleurs une énergie non négligeable. De sa pose excentrique émanait quelques fumerolles de force spirituelle qui, à l’issue d’un cri guerrier poussé par le garçon et qui ne manqua pas de faire sursauter la jouvencelle, vinrent matérialiser un simple bloc-notes avec lequel il s’apprêtait à remplir sa fonction. Pythar fut le premier à parler, et son choix était à la hauteur de la réputation des singes de l’espace.

« Je prendrais juste un kebab. Enchaînait-elle derrière le combattant royal, levant son seul index pour bien confirmer qu’elle n’en voulait qu’un seul. Merci. »

C’était un peu ridicule après la commande absurde mais encore une fois si typiquement Saiyanne de son compagnon dieu de la guerre. En dehors de son attraction naturelle pour les combats, Yukko ne partageait décidément pas grand chose avec les habitants de la planète Vegeta. Contrairement à ces derniers, son appétit était celui d’un Terrien moyen, donc un seul kebab lui suffirait amplement. Cela s’expliquait par l’infime fraction de sang Saiyan dont elle disposait, ce qui faisait vraiment d’elle en tout et pour tout une Terrienne normale. Seule sa victoire à la loterie génétique lui permettait d’atteindre la transformation légendaire des mercenaires de l’espace malgré tout. Mais un miracle ne se produit jamais deux fois, et Yukko s’imaginait qu’il y avait peu de chances qu’elle parvienne à atteindre les stades suivants de la forme aux cheveux blonds, ce qui motivait sa volonté de perfectionner sa maîtrise du stade originel du guerrier doré. Sa transformation quasi-permanente en était la preuve, et sa capacité à partager ce moment paisible avec son compagnon du jour était un testament de son succès.

Entre temps, la gamine s’était tassée en arrière sur sa chaise, un bras pendant derrière le dossier de manière très négligé. Son regard vagabondait sur les différentes tables pour essayer de se faire une idée de la tête des plats, mais Pythar vint de nouveau attirer son attention en évoquant sa participation au tournoi de Dösatz. Cela n’avait rien d’étonnant de la part d’un Saiyan de vouloir prendre part à un tel évènement, mais entendre quelqu’un parler de la compétition dont elle venait de se faire disqualifier voyait logiquement le dessin d’une mine désabusée sur le fin visage de Yukko. Entre la mauvaise blague qu'eût été sa rencontre avec Hidan et le spectacle de mauvais goût qu’était la vision le corps nu de Darkus, il fallait dire que la jouvencelle ne gardait pas de très bons souvenirs de sa participation à l’évènement phare de la mégalopole.

« Le tournoi, hein. Estime-toi heureux; tu n'auras pas à m'affronter. Darkus, il est doué ce type. J'y suis allée tête baissée parce que y'a que ça de vrai dans un combat, mais il me l'a faite à l'envers avec toutes ses techniques bizarres. Je regrette rien; je préfère gagner à ma façon. Mais si t'y vas sans préparation, tu va te faire allumer. »

Au terme de leur court échange, le Namek de tout-à-l’heure retournait auprès d’eux afin de leur délivrer les fameux plats. C’est-à-dire un kebab, et un tas de kebabs. Rien de bien original mais la jeune fille ne se sentait pas prête à essayer les sirops tout compte fait.

« Itadakimasu. Dit-elle comme il était tradition dans les pays du lointain orient d’où elle venait. Une contrée qui prônait quand même le respect d’autrui avant tout, comme quoi Yukko prenait vraiment que ce qui l’arrangeait.

Pythar avait au moins eu l’amabilité de lui souhaiter un bon appétit, une délicatesse immédiatement contrebalancée par le triste spectacle qu’était l’engloutissement des plats du guerrier de l’espace. Elle savait très bien que ça allait se passer comme ça mais tu ne pouvais jamais vraiment être prêt à voir un Saiyan manger. De son côté, elle dégustait son grec tranquillement et quand bien même elle n’en avait qu’un seul à avaler, l’homme en armure avait fini longtemps avant qu’elle ne prenne sa dernière bouchée. Pythar exclama son appréciation du repas, Yukko acquiesçant à la suite. Comme quoi, les Nameks pouvaient préparer à manger. Après, c’était pas de la haute cuisine non plus.

Alors en pleine digestion, Yukko remarquait que le regard de Pythar s’attardait assez lourdement sur quelque chose. En se tournant sur sa chaise, elle tentait de suivre le sens du regard de son compagnon de repas. Il y avait certes quelqu’un revêtu d’une armure de plates intégrale, mais en même temps y’avait aussi Majin Buu donc c’était même pas le gars le plus intrigant dans la pièce. Pourtant, ni l’un ni l’autre de ces singuliers personnages ne semblait avoir capté l’attention du participant au tournoi, puisque ce dernier énonça alors que son interpellation avec pour sujet la présence d’un Namek géant. Pour la gamine qui connaissait au moins les bases de la culture du peuple de la planètes aux eaux émeraudes, l’identité de ce mystérieux extraterrestre aux proportions gigantesques était évidente. Son regard concerné laissa rapidement place à un air des plus blasés avant d’ajouter d’un faible rictus, la tête logée dans le creux de sa main.

« T’es sérieux ? C’est juste le grand Chef Namek. A côté y’a Majin Buu et ça dérange que moi ? En tout cas ça change de voir un Saiyan qui se prend pas la tête. Pour ne pas dire qu’il est un peu simplet. Vous êtes plus marrant comme ça. »
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15817
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockDim 12 Mai 2019 - 14:46
Voilà une drôle de rencontre, au détour d’un bon plat, les deux saiyans se découvraient, deux combattants aux niveaux légendaires qui ne vivaient que dans l’optique de bons matchs. Bien que le lieu soit atypique par la présence de Majin Buu ET le grand chef, la discussion poursuivait son cours. Le dyarque découvrit ainsi que la jeune femme était quelque peu amère de sa perte du grand tournoi ce qui était tout à fait légitime pour un grand guerrier, elle ne semblait également pas très gourmande de kebabs. Cependant, alors que le repas venait de se terminer, la perdante mentionna le fait que Pythar serait chanceux de ne pas l’affronter elle, grosse erreur. Le regard du dieu de la guerre se fronça alors, il voulait se battre contre elle et c’est tout.

« Je vais t’affronter aujourd’hui, je veux voir ce que j’ai loupé au tournoi. »

Déclarait d’un étrange sérieux le dieu de la guerre en faisant ensuite son constat de la présence d’un énorme Namek qui n’était autre que le leader du peuple pacifiste. Evidement, la time patroller connaissait l’identité du vieillard contrairement au fils de Thalès, lui commentant directement que ce dernier n’était clairement pas au cœur de ses inquiétudes. Le danger, c’était bien le gros buu à coté, lui qui mangeait d’ailleurs des chocolats dans son coin. Pythar ne comprenait pas trop en quoi ce « buu » était dangereux, il ne savait pas non plus qui s’était, tout ce qu’il pouvait dire, c’était que Goku l’avait affronté et qu’il était fort… MAIS OUI !

« Oh mais tu m’y fais penser ! mon ami Goku m’a dit qu’il était super fort lui ! »

Le saiyan se leva alors immédiatement pour atteindre le dit majin dans l’optique de le saluer et lui proposer un combat, alarmant sans doute celle qui avait vaincue nightmare Kenshiro. D’un geste de main amical mimant ceux du père de Gohan, Pythar salua le gros bonhomme rose qui était avachi sur un sofa.

« Hey salut ! C’est toi Buu ! Ça te dit qu’on se batte un peu ? »


Buu releva alors le nez, fixant le saiyan qu’il ne connaissait absolument pas d’un air ahuri.

« Tu veux jouer avec Buu ? Mais t’es qui ? »

Le dyarque poussa un petit rire, décidément c’était bien le majin qui était le plus prudent et malin d’entre les deux.

« Ahah, je m’appelle Pythar, et elle c’est une amie : Yukko ! »

Précisa-t-il en désignant la combattante temporelle, ou qu’elle soit.

« Mmh… Okey, vas-y on se bat. »

« Cool ! Son Goku m’a dit que tu étais le plus puissant combattant qu’il ait jamais affronté !»

« Ptete. »

Buu sorti alors du restaurant, suivit de Pythar et sans doute Yukko, avant d’aller à la bataille, le saiyan régla l’addition de sa table, comprenant ainsi un kebab gratuit pour la demoiselle. Une fois en extérieur, le trio se dirigeait vers une ile touristique proche connue pour sa faune locale typiquement terrienne.
Spoiler:
 

La zone était globalement couverte de verdure avec quelques étendues de plaines, les personnages se posèrent alors vers cet endroit. Ayant hâte de se battre et ne se posant aucune question du fait qu’il soit sur l’ile de jurassic park, le Z-warrior prit sa pose de combat, celle de Vegeta, fixant le sumo. Buu lui, ne faisait rien, restant immobile en fixant vaguement son adversaire de l’espace.

« Bah tu viens ? »

« Heu okey ! Attention ! »

Pythar se rua alors en forme normale vers le monstre, déployant son aura blanchatre autour de lui pour tenter un crochet du droit contre la face de son opposant, s’heurtant alors à une matière caoutchouteuse. Sans tressaillir, le majin se permit un petit commentaire.

« C’est nul. »


En synchro du commentaire, l’ami de Mr Satan exécuta un puissant uppercut qui propulsa le guerrier dans les hauteurs, aux lisières de l’espace, le faisant disparaitre d’une manière aussi ridicule que la team rocket.

**superSmashBrosBrawlOutmapFX.mp3**

« C’était nul. »
Spoiler:
 
Ajouta alors Buu en profitant de la présence de Yukko pour se moquer de Pythar. D’ailleurs, étant donné qu’elle était ici, la guerrière allait être la cible du bonhomme rose.

« Je veux me battre contre toi, j’espère que t’es moins mauvaise. »

Cette fois à la pointe de l’offensive, l’ancien esclave de Babidi, sans se déplacer, allongea son bras droit dans l’espoir d’attraper la jeune femme afin de la tracter vers lui afin de la cogner, mais la cogner fort. Si le coup ne marchait pas, il s’approcherait de lui-même. Une fois au contact, il enchaina plusieurs crochets du droit et du gauche. Buu était assez lent, les frappes étaient facilement évitables, mais la contre-attaque en revanche était bien impossible étant donné son statut pre-immortel. Après une succession de frappes dragonballesque, le colosse fit un bond dans le but d’écraser son adversaire au sol, puis, par la force de son poids, le maintenir afin de l’enchaîner de nouvelles frappes.
Spoiler:
 

Si Yukko parvenait à éviter ce coup, elle serait vite surprise de voir Buu l’exécuter jusqu’à deux autres fois pour être sûr de toucher sa cible.

Et alors que les deux personnages se battaient, un bruit sourd se fit entendre de plus en plus intensément, plus il se rapprochait, plus il se ressemblait à un cri.

« aaaahAAAHHHHHH ! »


C’était Pythar qui venait de s’enfoncer au sol, il avait atterri à quelques mètres, le smash de Buu ne l’ayant envoyé que quelques secondes dans l’espace. Maintenant, la tête du saillant était dans la terre, ne lui laissant pas l’occasion de parler, sortant en conséquence de cette fâcheuse posture afin de se relever et s’adresser à Buu.

« Wow t’es vachement fort. »


« Ouais et toi t’es nul. »

« C’est moi ton adversaire ! »

« Non je veux pas, je veux me battre contre Yukko. »

Pythar grinça alors des dents de ne pas être prit au sérieux, il ne comprenait pas pourquoi il ne se faisait respecter par personne, il est pourtant puissant et malin. Pour attirer l’attention du majin, le saiyan usa donc de sa transformation du super guerrier de niveau 2, déployant une impressionnante aura d’éclairs qui fit monter en flèche sa puissance, et surprenament son intelligence.

« J’insiste. »

« Bon okey. »


Fit Buu en se tournant vers Pythar, le combat allait-il continuer ? Un imprévu allait-il tout gâché ? Quelle est la véritable identité de Pythar ? Est-ce que Nightmare Kenshiro va enfin trouver l’amour ? Est-ce que ce clifanger était prévu par les scénaristes ?
Lui:
 
Vous le saurez en suivant le prochain épisode du Joueeeeur du greeenier ! Ou celui d’après… Bah en fait, on en sait rien…

Réalisation

Frédéric Molas
Sébastien Rassiat

Musique du générique

Yannick Crémer
Youtube.com/user/YannickCremer

Remerciements

Benjamin Sanvito

N’oubliez pas de
vous abonner au
site et à la chaine !






Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8561
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockMar 14 Mai 2019 - 4:46


Les pensées de Pythar semblaient insister sur le tournoi, au grand déplaisir de Yukko. La jeunette n’en avait que faire de l’évènement phare de la mégalopole planétaire, et l’enthousiasme que paraissait ressentir le Saiyan à l’égard de la compétition d’arts martiaux n’était en aucun cas partagé. Telle une joueuse de MOBA, l’adolescente était salée. Mais contrairement aux dégénérés précédemment cités, elle avait la présence d’esprit de chercher à s’éloigner un tant soit peu de la source de cette amertume. Se vider l’esprit était la meilleure chose à faire. Malheureusement pour elle, Pythar dans toute son innocente sympathie ne l’aidait pas vraiment à évader son tourment. Son commentaire était parsemé d’une certaine aigreur plus acide encore que la sauce de son kebab, mais c’était surtout sur le sarcasme de sa réponse que l’attention du guerrier de l’espace sembla s’arrêter. La fillette à la couette s’était permise une petite facétie en prétendant que sa défaite avait épargné Pythar d’un combat dont il serait certainement sorti perdant; et en bon Saiyan qu’il était, il ne put laisser passer une telle remarque.

L’homme au bouc déclarait vouloir se frotter à la demoiselle en combat, histoire de constater ce qu’il avait potentiellement raté. Rien de bien étonnant pour un dieu de la guerre, mais surprenamment c’était à Yukko de faire entendre la voix de la raison. Son état actuel ne lui permettait pas d’offrir à son hôte le défi qu’il désirait.

« Ouais et ben ça va devoir attendre. Retroussant de peu ses manches, la gamine attirait l’attention de son locuteur sur les nombreux bandages qui recouvraient ses bras et, à priori, le reste de son corps meurtri par son précédent combat. De toute façon, j’ai pas la tête à ça. Je t'aurais battu en tout cas; j’ai rien à prouver. »

Le sujet de la discussion vint ensuite se porter sur la présence, étonnante pour certains plus que d’autres, d’un Namek aux proportions colossales. Lorsque la lycéenne expliqua à Pythar que Majin Buu était un personnage autrement plus perturbant par sa présence que le vénérable doyen vert, le monarque reparti au quart de tour.

« Goku t’a parlé de lui ? Ouais il est plutôt fort mais- Pas même avait-elle eût le temps de se prononcer que Pythar était déjà sorti de table, parti à la rencontre du monstre rose. D’un bref gémissement, la lycéenne levait le bras en direction du guerrier de l’espace dans une vaine tentative de le dissuader mais il n’en fut rien; le Roi était déjà bien loin.

Buu n’était certes plus le monstre indompté d’autrefois, mais son imprévisibilité le rend tout de même dangereux. L’affronter n’était pas la meilleure des idées, en particulier pour Yukko qui récupérer toujours de sa convalescence. Sans Monsieur Satan pour le tenir en laisse, nul ne pouvait présager ce que ferait le sumo affamé. M’enfin, tant que c’était Pythar qui se battait et qu’il prenait par conséquent la responsabilité de gérer la situation au cas où ça devait mal tourner, il n’y avait pas de mal. Après tout, si le chef du peuple de Vegeta était parvenu à se hisser jusqu’en demi-finale du tournoi de Dösatz, il devait normalement être capable de gérer le Gros Buu.

« Amie ?! S’offusquait-elle; le guerrier de l’espace avait tout l’air de quelqu’un de sympathique mais il ne suffisait pas de partager un kebab pour qu’ils soient subitement amis. Au-delà de ça, Yukko craignait qu’en la mentionnant de la sorte, le monarque au bouc ne fasse d’elle une cible dans l’éventualité où le Majin chercherait à s’amuser d’avantage.

Le trio quitta alors le restaurant, gagnant les airs afin de se diriger sur une petite île un peu moins habitée où pourrait prendre place leur combat dantesque. Dans cette avalanche de n’importe quoi, la jouvencelle était quand même parvenue à mener son plan à exécution, un rictus satisfait décorant son visage tandis que Pythar réglait l’addition à lui seul. Une petite victoire pour la demoiselle qui n’était de toute façon pas en position de demander beaucoup plus. En plus de ça, elle allait pouvoir assister à un combat de Pythar, histoire de jauger un peu le style de celui qui aurait été son adversaire si Darkus ne s’était pas interposé. Malgré toutes les niaiseries qui caractérisaient sa personne, il n’en était pas moins un guerrier d’un certain talent. Il fallait au moins ça, s’imaginait la gamine, afin de parvenir jusqu’aux demi-finales du tournoi. Au passage, le combat allait prendre place sur l’île de Jurassic Park; je le mentionne mais puisque Pythar n’a pas jugé utile de décrire plus que ça l’environnement, je ne le ferais pas non plus.

Petite déception tout de même pour Yukko qui espérait voir des dinosaures avec des plumes mais ne fut confrontée qu’à des peuplades de reptiles à la peau crocodilienne, une représentation irréaliste au possible popularisée, justement, par Jurassic Park. Enfin, tout cela ne devait pas la déconcentrer de ce qui s’annonçait être le plat de résistance : le fameux combat entre Pythar et Buu. Le héros à la cape rouge portait l’assaut le premier, assénant un crochet détonnant à son adversaire, l’impact duquel provoqua un choc assourdissant qui ne laissait personne indifférent. Enfin personne sauf Buu. Yukko sursauta en constatant de l’inutilité de la frappe en crochet du Saiyan. Le coup ne manquait pas de puissance mais face à l’unique physionomie du gamin obèse, c’était insuffisant. La demi-Saiyan espérait que le guerrier de l’espace ai un deuxième coup en réserve, de quoi maintenir le Majin occupé mais non. D’un simple uppercut négligé au possible, la créature magique se débarrassait sans peine de son opposant.

« C’était nul ! S’exclama-t-elle à l’unisson avec le monstre rose en référence à la prestation aussi courte que ridicule de Pythar. Il s’était fait littéralement éjecté par un Buu qui était loin d’y aller à fond. Certes, le corps caoutchouteux de la créature magique était un trait pour le moins déstabilisant, surtout pour quiconque l’affrontait pour la première fois, mais quand même.

En voyant le regard déconcertant et malicieux de Buu, il était évident que la performance de Pythar ne lui avait pas suffit. Les minces pupilles du monstres finirent par se planter droit dans la prunelle des yeux émeraudes de la gamine, cette dernière prise de frissons alors qu’elle comprenait sans mal ce qui risquait de suivre. L’œillade du monstre n’augurait rien de bon; puisque Yukko était la seule autre combattante un tant soit peu capable dans un rayon d’au moins cinq mètres, Buu jeta rapidement son dévolu sur elle lorsqu’il s’agit de choisir une nouvelle cible. Lui qui s’était levé de table pour venir se battre réclamait autre chose que la piètre résistance que lui avait opposé Pythar. Presque sans crier gare, le Majin allongea son bras pour se saisir du poignet de Yukko afin de la ramener vers lui. Une fois à portée, il fit pleuvoir sur la demoiselle une multitude de coups de poings. Tout monstre de puissance qu’il était, l’esclave de Babidi n’en était pas moins un combattant manquant d’agilité. L’adolescente avait plus de mal à lutter contre les douleurs chroniques des séquelles de sa dernière participation au tournoi qu’à éviter les frappes de son adversaire inopiné. Une salve de phalanges s’abattait sur l’énorme ventre de la créature rose pour le ralentir sans jamais réussir à l’arrêter.

D’un coup, le Gros Buu fit un bon surprenamment périlleux pour prendre la demoiselle de court. Yukko s’apprêtait à se défaire de cet assaut mais puisqu’elle était en garde basse, les propriétés d’overhead de l’attaque de Buu lui permirent d’outrepasser la défense de la lycéenne et donc de la plaquer au sol. Prise au piège sous la masse églantine de la créature obèse, Yukko était à la merci de la ruée de coups de poings qui lui était destinée. Par deux reprises vinrent les masses qui faisaient pour Buu office de mains s’abattre sur le visage de la gamine, cette dernière ensuite libérée de cette prison de gomme par une frappe du pied du monstre rose. Après une courte glissade sur le sol goudronné, la jouvencelle se rétablissait d’un rapide saut acrobatique vers l’arrière. Une fois les pieds au sol, elle regagna rapidement sa pose de combat. Du dos de son gant, elle essuyait le léger filet de sang qui trouvait sa source au coin de sa lèvre. Après la torture qu'eût été son affrontement avec Darkus, la jeune fille n’espérait pas se retrouver de sitôt dans un combat sérieux. Mais à cause de la bêtise du Saiyan royal, voilà qu’elle devait gérer le terrible Majin Buu en combat singulier.

Le monstre avide de sucreries amorça un nouveau dans le but de plaquer une nouvelle fois la lycéenne au sol. Loin d’elle l’idée de se faire encore avoir par le même genre d’assaut, la gamine fit exploser son énergie, s’habillant d’une robe de flammes dorées. D’un coup, elle projetait son bras vers l’avant, frappant l’air de la paume de sa main avant de générer une surpuissante déflagration d’énergie invisible grâce à son Sōryūdan. L’onde de choc vint perforer le torse de la créature de Babidi qu’il déchira. Entourée de son aura éclatante, Yukko se jetait vers l’avant et parvint à éviter la terrible tentative de plaquage de son adversaire en se faufilant à travers le trou béant qu’elle venait de creuser dans son buste. Rapidement, elle fit volte face et armait de son poing droit une nuée de rafales de Ki qu’elle s’apprêtait à abattre sur Buu, mais son action et la potentielle contre-attaque du Majin furent interrompues par le retour soudain et classieux de Pythar. Tel un pangolin bleu, le Roi des Saiyans venait de mettre un terme à son envolée romaine par un atterrissage tête la première dans le sol. Il ne tarda pas à se sortir de cette position peu envieuse et justifia son envol en complimentant la force du Majin.

« Ouais il y en a au moins un de vous deux qui est fort. »

Pythar clamait qu’il était temps pour lui de reprendre l’affrontement, chose que la demi-Saiyan ne pouvait qu’encourager étant donné qu’elle n’avait aucunement envie de poursuivre ce combat grotesque. Le Majin arguait que l’homme au bouc était trop mauvais, et du peu qu’il avait vu jusqu’à présent il n’avait pas foncièrement tort. Afin de regagner le respect du monstre rose, Pythar fit le choix d’adopter la forme de super guerrier transcendantal. Une flopée d’étincelles vinrent parementer le halo ambré qui bordait son corps, et sa puissance fut décuplée. Entouré de son aura d’éclairs, le guerrier de l’espace était revenu pour un second round. Yukko redécouvrait son camarade de kebab sous un tout nouveau jour, surprise par le sérieux qui marquait son regard plus que par la force prodigieuse qu’il dégageait.

Face à une telle démonstration de puissance, Buu ne put que se plier à la revendication du guerrier de l’espace. Soufflant un bon coup, la gamine abandonnait sa robe de fumées blondes avant de s’écarter pour laisser place à Pythar. L’énergie que détenait le Super Saiyan 2 était phénoménale, mais il devait encore faire ses preuves face à abracadabrant Majin Buu. Que le conquérant à la coiffe d’or parvienne ou non à s’adapter aux attributs uniques dont jouissait le chewing-gum destructeur, Yukko était quant à elle toute prête à abuser de son Déplacement Instantané pour rapidement s’échapper si le Majin devait une fois de plus porter son dévolu sur elle. Mais elle préférait ne pas avoir à le faire alors s’il-te-plaît Pythar fait un effort.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15817
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockMer 22 Mai 2019 - 15:29
Voilà une superbe aventure, le trio s’amusait bien sur la planète commerciale et après un bon repas, rien de mieux qu’un combat. Cependant les choses ne s’étaient pas passées comme prévue et Pythar s'était fait humilier, perdant le combat en 4 secondes, c’est à dire environ autant qu’aurait tenu un colosse devant Kenshiro. Planté dans le sol, le super guerrier eu l’indice auditif d’un combat, Yukko se défendait bien contre le monstre rose, témoignant de sa grande maîtrise. Le saiyan au bouc lui était sorti de terre, affirmant qu’il allait maintenant se battre à un tout autre niveau, déployant la puissance du super guerrier 2. Par cette transformation, Pythar changea d’apparence, mais aussi de comportement, devenu immédiatement d’un sérieux irréprochable. Le visage de la jeune femme en témoignait, il avait changé !

Et ce n’était pas que de la frime, le Dyarque n’était plus le même et allait le prouver. Dans un court flash de lumière, le saiyan disparu alors des yeux des deux guerriers, réapparaissent quelques mètres au dessus de Buu, une sphère d’énergie dans la main droite. Cette sphère fut alors écrasée contre le crâne mou du majin, l’enfonçant alors dans le sol au milieu d’un vaste fracas. La frappe ne fut pas seule, accompagnée du tir d’un canon garrik à bout portant de la main gauche, provoquant alors une explosion dantesque, projetant le démon dans les profondeurs… Et Pythar dans les airs.

En relâchant une partie de sa force, le super saiyan se stabilisa immédiatement, fixant le trou béant situé là ou autrefois se tenait Buu. Quelques secondes passèrent, le fils de Talès était immobile, l’air sévère, comme si le majin était son adversaire le plus dangereux. Puis le sol trembla de nouveau, annonçant le retour du monstre. En colère, Buu ne fit pas irruption hors du cratère dont on ne voyait pas le fond, un rayon bleu sorti simplement du néant pour se diriger vers le guerrier au bouc. La rayon magique, technique légendaire de Son Goku, risquait bien ici de vaporiser le malheureux sur son passage, mais en concentrant une nouvelle partie de son énergie, Pythar fit l’impensable. D’un simple revers de main, mais non sans effort, il dévia le Kamehameha tel un simple kikoha, brisant toutes les lois de la logique du super saiyan 2. Mais si elle était très vigilante, yukko pouvait remarquer l’utilisation par le Dyarque d’énergie divine, coupant sa force à 0 au compteur pendant une bonne seconde.

Sortant alors de son trou, Buu se pensait l’évident vainqueur, bien vite déçu de voir qu’il n’avait servi à rien.

“Oh t’es pas mort !”

Aucune réponse de la part du guerrier de l’espace si ce n’est un regard de haut aussi sérieux que combattif.

*Putain*

Pythar se rua alors au corps à corps sans ne laisser aucune chance à Buu et l'enchaînant alors de nombreuses frappes à l’abdomen avant de remonter au visage du gros tas. En quelques instants, Buu n’était plus que “uu” voir “u” vu ce qu’il restait. Finalement projeté contre le sol par un coup massue, le majin peinait à se régénérer, manquant cruellement d'entraînement et d’endurance ces derniers temps. Cependant le saiyan n’allait pas se contenter d’une mise à terre, il voulait une victoire totale, dégainant alors une épée d’énergie de sa conception. La manière de Son Goku black, le père de Darius et Akari déploya une lame, s’approchant de nouveau de Buu qui se matérialisait de nouveau sous sa forme “normale” pour fuir sans doute. Mais Pythar n’était pas d’accord.

“Non tu pars pas tu attends je t’attaque.”

De plusieurs coups d’épées, le saillant découpa alors l’indécoupable sans grande difficulté, finissant d’humilier le chewing gum de la pire des façons. Formant une bouche la ou il le pouvait après moulte effort, le serviteur de Mr Satan demanda l’arrêt du match.

“Stop ! Stop j’ai compris !”


Interrompant ses attaques sans rien ajouter, Pythar fit un bond en arrière, faisant disparaitre sa lame sans quelquonque empathie pour le monstre, détournant son regard vers la combattante.

“Le niveau auquel j’aspire n’est pas celui d’une créature telle de Buu, si c’est bien lui l’adversaire le plus puissant qu’il ait affronté, je suis déçu.”

Oui, Pythar n’était même pas à 50% de sa pleine puissance, son regard cru lui donnait des airs bipolaires entre le gentil débile et le clone de Hit.

“Je peux t’aider à devenir plus forte si tu veux pour que tu te sois plus forte que ce Darkus, mais je veux évaluer ta force avant ça.”

Le saiyan fixa alors le ciel, le soleil se couchait déjà, se battre dans de telles conditions après l’événément de Buu n’était peut être pas top, surtout que Yukko avait encore des séquelles évidentes du tournoi. Le dyarque en tint rigueur alors que le majin s’approchait après s’être reformé.

“Mais tu es encore blessée par ton match, puis nous nous sommes déjà battus, remettons ça à plus tard.”

Toujours transformé, le saiyan fixa alors la capitale au loin, imaginant qu’ils feraient mieux de se détendre.

“On pourrait faire une escale en ville pour chercher à faire quelque chose de plus simple, qu’en dis-tu ?”

Demandait-il d’un fin sourire amical, Buu l’interpelant au passage.

“Vas-y, je peux venir ?”


“Si tu veux.”

“Cool !”


C’est ainsi que le groupe pourra se diriger en ville, l’optique d’un combat était bien délaissée pour ce jour et il restait à savoir ce que Yukko proposait, mais les deux autres étaient force de propositions.

“On pourrait aller au cinéma voir un film.”

“On pourrait manger du chocolat!”







Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8561
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockJeu 23 Mai 2019 - 19:34


A moins que l’idée de l’amusement selon Pythar était de manger un kebab dans la cantine la plus louche du coin et d’ensuite affronter un monstre millénaire destructeur de mondes, avancer que le trio était en train de prendre son pied était un poil présomptueux. Même si, à bien y réfléchir, cela devait effectivement correspondre à l’idéal du parfait divertissement pour un guerrier de l’espace. Mais au delà de sa coiffe d’or et ses émanations lourdes d’énergie, Yukko n’avait décidément pas grand chose en commun avec son compère Saiyan, et se heurter à Majin Buu le ventre plein et les bras mutilés ne faisait certainement pas partie de ses objectifs. Enfin, si son état diminué ne permettait à la demoiselle de véritablement terrasser son adversaire fantastique avec l’aisance qu’elle aurait espéré, elle parvenait tout de même par sa technique à le tenir en haleine. Sa maîtrise des mouvements d’Arts Martiaux rendait sa personne élusive, et les swings grossiers du monstre rose ne la menaçait aucunement.

Passé l’effet de surprise, il devenait bien compliqué pour le Majin ne serait-ce que d’effleurer la donzelle. Cette dernière, qui dansait presque littéralement autour du féroce chewing-gum, se contentait de gagner un peu de temps en attendant le retour de son partenaire de niaiseries. Celui-ci ne se fit pas désirer, réapparaissant pourvu d’une nouvelle forme à la puissance fabuleuse. Pythar avait repris du poil de la bête et, en quête du respect qu’il avait égaré par sa précédente défaite, se jeta corps-et-âme sur l’esclave de Babidi. Un bref enchaînement transforma la vaste plaine en un gigantesque cratère, mais cette prodigieuse explosion ne suffit pas à éliminer le Majin. On pouvait cependant en dire autant du Kamehameha lancé en représailles par Buu, qui fut dévié aisément par le Saiyan, preuve de sa force inouïe. D’une lame d’énergie qu’il abattit à maintes reprises sur son opposant, le Roi des guerriers semblait bien prêt à mettre fin à l’existence de celui qui l’avait ridiculisé, mais la créature l’implora alors de stopper le combat.

Pythar se plaignit ainsi de la faiblesse de Buu, clamant qu’il était déjà au dessus de lui et qu’il fixait bien plus haut ses ambitions. La gamine s’avança alors, objectant à son affirmation comme quoi l’adversaire qu’avait combattu le champion des Terriens était désappointant.

« Si ça peut te rassurer, le Buu dont Goku t’a sans doute parlé n’avait rien à avoir avec celui-ci. Il était beaucoup plus puissant, et imprévisible aussi. Posant ses mains à ses hanches, elle toisait le Saiyan d’un air satisfait. Cela dit, si ça avait été un combat du tournoi, tu aurais perdu dès le départ. Tout comme Buu, la force de Darkus réside dans ses techniques plus que sa puissance. Et pour peu que tu ne caches pas le même genre de stratagèmes bizarres que lui, je suis sûre que je t’aurais vaincu également. »

Une allégation osée de la part de Yukko, mais ce genre de bravade allait de paire avec la désinvolture de la fillette. C’était surtout que parfaitement consciente qu’ils n’allaient pas se battre, la super guerrière pouvait se permettre d’avancer tout et n’importe quoi sans avoir à le prouver. Une vérité qui la confortait dans cette évidence qu’elle devait être la seule à croire. Malgré les meilleurs efforts du dirigeant Saiyan, l’esprit sournois de la jouvencelle ne risquait pas d’oublier l’humiliation totale que le guerrier de l’espace avait subi durant les quatre premières secondes de sa confrontation avec Buu. Chez Yukko, l’arrogance était reine et retenir ce genre d’événements gênants était sa première directive.

Ainsi, au lieu d’engager un nouveau combat aussi futile que le précédent, l’homme au bouc proposait à sa compagnie de repartir en ville pour se changer les idées. Une bonne idée jusqu’à ce qu’un Buu de nouveau en un seul morceau ne vienne proposer de les accompagner.

« Non-! S’apprêtait à s’exclamer l’adolescente, mais elle fut une fois de plus prise de court par le Saiyan qui toléra la présence du Majin au sein du groupuscule, entraînant un dernier soupir de la part de la demoiselle, réaction devenue habituelle ces derniers jours. La contribution du monstre rose ne se fit pas attendre puisque celui-ci proposa immédiatement à ses compagnons de manger du chocolat, Yukko se facepalmant dans son exaspération.

« Va pour le ciné. »

Le choix était vite fait, et tout aussi rapidement le trio regagnait les airs pour retourner en ville. Leur court trajet en Buku Jutsu les amenaient non loin du nombril de la métropole, où les divertissements et autres commodités étaient légions. Une marche succincte leur permit de promptement arriver dans l’un des édifices dédiés au septième art. D’un bref coup d’œil, Yukko prenait connaissance des films à l’affiche. Elle espérait y trouver, non sans grande surprise, un film d’Arts Martiaux. Le genre de long-métrages comme on n’en faisait plus, avec un gars comme le génialissime Bruce Lee en tête de fiche, véritable icône des sports de combat qui faisait ses propres cascades sans trucages. Malheureusement, aucune des grosses productions diffusées dans ces salles ne lui faisait vraiment de l’œil. Seule une enseigne placardée d’une image de héros maniant des bâtons de lumière et surmontée d’un titre évoquant la guerre et l’espace parvenait à intriguer la gamine. C’était une vieille licence qu’elle pensait abandonnée depuis un bail.

« Bon, je te laisse choisir. Dit-elle en se retournant vers Pythar, pointant ensuite du doigt l’affiche précédemment décrite. Y’a ce film là qui a l’air pas trop mal à la limite, si t’as pas d’idée. »
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15817
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockMar 28 Mai 2019 - 15:32
Le choix était fait, après un combat facile de la part du super guerrier, le trio se dirigeait vers la capitale à la recherche d’un bon film. Voilà de quoi faire une transition sympathique après le danger auquel avait été confronté Yukko, cet être simplet qui passait son temps à manger : Pythar. Il y avait aussi Buu qui la suivait, il était gentil. Ensemble, ils firent irruption dans les grandes avenues de la citée, évitant les groupes de touristes terriens asiatiques. Rapidement, la batarde désigna une affiche mettant en scène l’histoire du dernier des jeudis. Le fils de Thalès aimait bien les films SF, il s’approcha donc suite aux conseils de la jouvencelle de la propagande de Visney.

**Les guerres de l’étoile : The last jeudi**

Sur l’affiche, plusieurs personnages de la trilogie qui semblaient de retour, Pythar avait déjà regardé les films des guerres de l’étoile. D’ailleurs, son préféré était l’épisode III : La revanche des sites. Amadoué par la promesse d’une oeuvre culturelle sans précédent, il fit écho de son accord à sa nouvelle ami.

“Oui on va regarder ça.”

“OK.”


Les trois personnages déambulèrent alors devant le guichet, ce dernier leur donna les tickets contre 0Z, puis il entrèrent dans le cinéma. Cependant, ils furent interpellés par un vieux quechua d’Amérique latine.

“Você não precisa assistir esse filme, ele está amaldiçoado. Ele matou minha família inteira.”

Pythar ne comprit personnellement rien, ne parlant que le Français et l’anglais, cependant, le vieillard ajouta un dernier détail que tous pouvaient comprendre.

“É o diabo”

Un coup d’éclair retentit alors, le portugais avait les bras relevés tel le christ rédempteur. Le saiyan au bouc plissa alors les yeux, toujours transformé en super saiyan de niveau 2.

“Mh, c’est pas bon signe, mais maintenant on a payé nos tickets et nous savons nous défendre.”

Pythar avait déjà affronté MV une fois, il n’avait plus peur.

Quelques secondes plus tard, les héros parvinrent dans la bonne salle de cinéma, 3 gaillards au coeurs purs et aux idéaux de justice, tous intelligents et parfaitement intègres. Puis, ils furent tous les trois poussés par Buu, suivit par Pythar et Yukko, qui leurs piquèrent leur places. Les 3 sauveurs inconnus prirent alors d’autres sièges moins bien placés pendant que notre trio profitait d’être dans une rangée centrale vide de monde.
Buu portait avec lui un sac, enfin plutôt une hotte de père noel remplie de chocolat qu’il avait déposé sur le siège d’à côté.

Le film commença alors, après quelques pubs pour Stinger industry, les saiyans découvrirent un film nul sur une intrigue de course poursuite morte d’intérêt. Entre les gens qui volent dans l’espace et les héros de toujours qui se révélaient trahis par leurs propres scripts, la déception était grande. les gens huaient le film, Pythar aussi d’ailleurs.

“C’est nul!”

“Ouais c’est super nul même !”

Ajoutait Buu, le public derrière étant en accord avec eux.

Tous sauf un.

“Mais non ce film il est génial ! Un chef d’oeuvre du cinéma !”

C’était un Saiyajin d'environ 1m75 et a une musculature assez imposante. Ses cheveux sont blancs, mi-longs et hirsutes. Depuis sa fusion avec un démon qu'il a combattu, ses yeux sont devenus rouges. Aux oreilles, il porte deux potalas de couleur rouge qui appartenaient au Makaioshin. Au niveau de ses vêtements, il porte un dogi couleur verte, un pantalon de dogi vert ainsi que des bottes bleu-vertes. Au poignets, il porte également des brassards verts. Enfin, suite à son assimilation encore inexpliquée du démon qu'il a combattu, Il a coupé sa queue de saiyajin, afin d'éviter cette forme de Oozaru qui le répugne tant.

Ce dernier supportait le film, argumentant avec une grande motivation; Buu n’aimait pas ça et l’interpella.

“Ouais bah Leia elle devrait pas voler dans l’espace et respirer comme ça.”

Ce combattant des PN répondit alors, sur de lui.

“Bah c’est un univers fictif, l’espace fonctionne pas pareil !”

Pythar était perplexe.

“Mais pourquoi ils se font chier a avoir des combinaisons et des vaisseaux s’ils peuvent juster voler dans le vide ?”

Le semi-Dieu avait de l’argument à revendre.

“Bah c’est qu’elle a la force du coup elle peut tenir dans l’espace."

“Y a pas de rapport !”

Buu prit par l’épaule Pythar, lui indiquant que c’était alors inutile, retenant peut être aussi Yukko.

“C’est bon on a pas l'temps pour ça.”

Les gens quittèrent tous le cinéma, déçus du film, au moins l’argumentaire de l’inconnu au cheveux blanc avait remis un peu de peps dans la salle. Dans le fond ce n'était qu'un film, chacun son avis et son idée de l'oeuvre, au moins débattre était amusant ! Mais cette heureuse rencontre n’allait pas animer une soirée entière, il fallait trouver la prochaine activité. Et c’est bien là que le destin fit le malin : Il y avait une authentique gamescom juste à côté, quelle chance.  

“Hm, c’est une organisation de jeux de combats cet événement, non ? Ca a l’air sympa !”

Pythar ne connaissait pas bien, peut être que Yukko pourrait lui montrer, elle connaissait mieux les cultures terrienne. En tout cas, de nombreuses personnes déguisées se baladaient devant le bâtiment, il y avait des mascottes all might et des mascottes Motta, génial !





Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8561
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockMer 29 Mai 2019 - 5:07


Le trio s’était donc rendu au cinéma avec l’espoir de passer un bon moment pour oublier leur petite débâcle de la minute précédente. La sélection de la séance fut assez rapide, les protagonistes portant leur choix sur un film de science-fiction tirée d’une franchise assez connue. Yukko n’était pas la plus grande fan du septième art mais les poses guerrières qu’exhibaient les personnages sur l’affiche bombastique de cette œuvre futuriste avaient de quoi attirer l’œil de la gamine friande de baston. Au guichet, une bonne surprise attendait la petite troupe puisque venu leur tour, ils apprirent que le ticket de la séance était gratuit. Une excellente nouvelle pour la gamine qui, après avoir déjeuné aux frais de Sa Majesté, pouvait continuer à ne pas dépenser un sou. Néanmoins, un individu à l’allure folklorique interrompit la marche du groupe avant que celui-ci ne put pénétrer dans l’enceinte de la bâtisse. Lui qui semblait intrigué par le choix de long-métrage des trois guerriers ne put s’empêcher de leur faire part de ses inquiétudes. Il s’exprima ensuite dans une langue étrangère que personne ne pouvait comprendre, rendant futile ses avertissements malgré toute sa bonne volonté. Seul le mot diabo, ou était-ce diablo,  réussit à interpeller les camarades de kebab, une allocution ponctuée d’un soudain grondement orageux. La scène se voulait sans doute dramatique, mais Yukko avait du mal à se laisser emporter par l’ambiance d’épouvante que posait l’hispanique.

Elle était juste là pour regarder un film, qu’est-ce que l’autre venait les emmerder juste devant la salle. Vu ses habits modestes, dépenaillés sur les bords, il devait sans doute leur mendier de l’argent. En plus, le coup de tonnerre qui retentit n’avait rien de surnaturel, il ne s’agissait que de l’aura du Super Saiyan 2 de Pythar. C’était pas dangereux ça, d’ailleurs ? Le monarque ne risquait-il pas de mettre le feu au textile qui recouvrait les sièges du cinéma avec les arcs électriques intempestifs de son halo d’énergie ? Qu’importe. Comme l’avançait le super guerrier transcendantal, le trio était déjà en possession de leurs tickets, il n’était plus question de faire marche-arrière désormais.

« Allez c'est bon, il va rien nous arriver. C'est quoi c'te paranoïa. »

Buu insista pour s’arrêter prendre un encas avant la séance, agaçant la demi-Saiyan qui craignait de rater le début du film pour ces foutaises. Il n’en fut heureusement rien, mais à cause du monstre rose, les meilleures places étaient déjà toutes prises. Comme pour s’excuser du désagrément auprès de la demoiselle, ou simplement animé d’une totale indifférence, l’ami de Monsieur Satan dégagea sans la moindre vergogne un groupe d’ami qui venait d’arriver, libérant leurs places pour que notre trio de protagonistes puissent en profiter.

Au bout de quelques minutes et après une demi-douzaine de publicités et de bandes-annonce toutes moins intéressantes les unes que les autres, le film commença enfin. Affalée au fond de son fauteuil, Yukko espérait assister au prochain chef d’oeuvre du septième art. Malheureusement, son semblant d’enthousiasme laissa rapidement place à une déception du plus bel effet tandis que le long-métrage se révéla être un navet comme jamais elle n’avait eu le déplaisir d’en voir. Le défilé des crédits de fin fut doublé d’une pluie de huements, l’ensemble des spectateurs s’accordant sur la stupidité de ce qui venait de se dérouler sous leurs yeux ébahis.

« Quelle bouze atomique ! Je n’y crois toujours pas ! »

La présence inattendue d’un personnage atypique vint surprendre la jouvencelle. Inattendue car, par la nature de son énergie qui semblait jouir de propriétés divines, elle était parvenue à rester sous les radars du trio. Plus surprenant encore, alors que l'entièreté de la salle était tombée d’accord quant à la faiblesse de l’oeuvre à laquelle elle venait d’assister, cet étrange individu était d’un tout autre avis. Il clamait que le film était une réussite absolue, malgré les nombreuses critiques menées en premier lieu par Buu. L’immense bébé rose était lui-même capable de reconnaître les nombreux défauts du long-métrage. La véhémence de la défense du Saiyan à la tenue verte eut raison du calme de la demoiselle. Que quelqu’un ose défendre cette horreur était impensable et pour la première fois depuis le début de la journée, Yukko se sentait pousser l’envie de se battre. Une énergie toute dirigée vers la haine que l’adolescente vouait à ce personnage à la chevelure cristalline, au grand malheur de ce dernier.

« La force ça permet de pas de tranquillement flotter dans l’espace ! Dans les autres films, ils montrent bien qu- S’écria-t-elle avant de se faire interrompre par Buu. La gamine détournait le regard et, sous les conseils avisés de la créature de Babidi, décida que ce Saiyan n’en valait pas la peine.

Eût un film similairement décevant existé dans le monde réel, le joueur de Yukko se serait certainement indigné au point d’ouvrir un sujet afin de critiquer l’œuvre. Son personnage était cependant beaucoup moins amer que le bougre peu recommandable qui le jouait, et eut donc un peu moins de mal à lâcher l’affaire. Le trio quitta donc l’édifice et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils étaient moins radieux qu’à l’arrivée. Par chance, un nouvel événement paru leur offrir l’occasion de faire passer l’arrière-goût acerbe de leur séance. La ville accueillait en effet une convention de jeux-vidéo, un genre de festival plutôt populaire sur la planète bleue où les éditeurs de loisirs vidéoludiques venaient présenter leurs dernières créations. Yukko n’était pas intéressée par cette méthode de battage médiatique mais se changer les idées sur un jeu dernier cri serait loin d’être la pire chose qu’elle aurait fait aujourd’hui.

« Pas juste des jeux de combat, y’a un peu de tout en général. Affichant un sourire satisfait en coin de visage, son fin regard sourcilleux toisait son partenaire de bêtises. Cela-dit, si t’as envie de te faire rétamer à Street, t’es bien tombé. »

Les deux guerriers de l’espace, certainement toujours suivis par Buu, s’introduisirent à l’intérieur de l’enceinte de l'événement. Sur la place, de nombreux visiteurs se plaisaient à s’habiller comme leurs héros favoris. La plupart revêtaient des costumes à l’image de personnages des toutes dernières bande-dessinées à succès, une mode que la lycéenne ne suivait que d’assez loin. La donzelle était incapable de reconnaître une bonne partie des déguisements qui animaient le site, sinon ceux de protagonistes célèbres dont la popularité avait su transcender leur médium d’origine. Il y avait également beaucoup de costumes de super-héros, ceux-ci étant en vogue depuis quelques temps, surtout au cinéma. Enfin, un homme barbu en chemise jaune hawaïenne délivrait des autographes tout en discutant à un autre gaillard imberbe revêtu d’une chemise blanche dont la poche était grassement fournie en feutres.

Entre deux stands dédiés au énième jeu de tir d’une même licence qui peinait à se renouveler et à celui d’un éditeur autrefois respecté mais qui aujourd’hui s’était empêtré dans la controverse, Yukko mena Pythar jusqu’à la loge des développeurs du dernier jeu de combat à la mode. La lycéenne n’était elle-même pas une fana des jeux-vidéo, le plus clair de son temps libre lors de sa jeunesse ayant été consacré à la pratique des arts du combat, néanmoins, les jeux de combat faisaient partie de ses préférés. Leur tour dans la file d’attente vint bien assez vite et les deux compagnons purent prendre place de part-et-d’autre d’une borne d’arcade typique des salles de jeux des pays du lointain Orient dont provenait la jouvencelle.

Le choix des personnages fut relativement simple:
 

Le combat pouvait alors commencer. Yukko ne s’intéressait pas suffisamment à ce genre de jeux pour s’embêter à apprendre les longs combos uniques à chaque personnages et se battait en se reposant surtout sur les enchaînements de base du jeu tout en zonant avec des projectiles. A défaut de pouvoir enlever la moitié de la barre de vie de l’adversaire en une seule suite de coups, l’adresse dont elle jouissait en Arts Martiaux et qui semblait aussi lui profiter lors de cette partie la rendait très difficile à atteindre. Un sourire confiant décorait sa face tout le long de cette game ; aucune chance qu’elle perde.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15817
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3710

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team ClockDim 2 Juin 2019 - 21:51
Les voici dans la convention la plus importante de Dosatz ! Le trio s’avançait dans une allée remplie de cosplayeurs et de fans en tout genre de la galaxie entière. Pythar avait reçu les explications sommaires de sa nouvelle rencontre : C’était une sorte de festival, mais pas que du jeu, d’un peu tout. Le fils de Thalès acquiesçait, y aurait peut-être une partie, une zone ou un quoi que ce soit lié à la nourriture, ça ce serait le feu, en plus il avait bien faim. Le building était dans la forme d’un grand hangar aménagé pour l’événement, il y avait toutes les personnalités vidéoludique ou tendance du moment.

En plus des hommes en chemise, il y avait aussi un mauvais homme doté de lunettes de soleil, arborant un sourire malicieux. Dans les bras du concerné, deux femmes qui semblaient être d’autres personnalités de convention qui n’avaient pas leur mot à dire. Il avait à la ceinture un gros sac avec un symbole « $ » dessus. Dans son dos, une hotte de tomates remplie. Devant lui, un mec aux cheveux longs au style asiatique en T-Shirt sombre, un homme embonpoint en peignoir aux cheveux ébouriffés.  Mais c’était sans importance, les deux principaux protagonistes se mirent à un stand pour tester le nouveau jeu du moment : Dragon ball Fighter SEG. L’acronyme était encore à ce jour inconnu, ou secret défense.

« J’aime les jeux dangereux. »

Commenta Buu face à l’anecdote, se rendant lui aussi dans le stand, observant Pythar et Yukko jouer.

Pythar prit Pythar (SSJ) vs Yukko Yukko (SSJ).

Un long match eu alors lieu, les deux combattants étant assez bien équilibrés. Le jeu se composait cependant par équipe de trois, donc le Dyarque avait choisi deux coéquipiers:

Charlo (ultra instant natif)
Majin Vegeta (SSJ3)


*Héhé, c’est les deux persos les plus puissants du jeu, elle a aucune chance !*

Le combat commençait alors après une furieuse arrivée des personnage et … du texte…
MV arrivait devant Yukko dans l’intro, commençant un speech.

« Je suis le plus puissant des guerriers, je vais me battre à pleine puissance ! »

Le personnage passe en SSJ3.

« Personne ne peut me vaincre, et lorsque je rencontre des ennemis, je ne pars jamais seul dans la tombe, sache-le ! »


Le speech continuait, le majin était plein d’entrain.

« Je me suis entraîné chez les dieux pour perfectionner mes techniques, je suis un meurtrier et un tyran ! Je n’hésiterais pas à humilier une enfant comme toi et te faire payer ton audace ! »

« Mille millions d’ennemis sont morts contre ma puissance brute seule, j’ai une alli’ »


« OK. »


Le poing fulgurant de la demi-saiyan s’écrasa alors contre la face du père d’Anko, une voix hors ring se fit alors entendre.

« COMBATTETE ! »

Le duel commença, puis, derrière, Buu s’impatientait de jouer.

« Ho, j’ai vu la liste des personnages et je suis dedans ! »

Puis il eu alors une explosion, celle-ci venant de dehors, elle faisait trembler le sol et interrompit le jeu. C’était décevant, Pythar était à fond et la victoire était encore incertaine.

« Merde ! »

Hurlait-il, toujours dans sa transformation d’hyper guerrier. Le trio se rendit dehors, remarquant alors trois adversaires, il y avait un étrange homme en armure, le même que dans le bar Namek, celui qui était à coté du grand chef. Il y avait aussi Cell 1ère forme. Puis dans un fracas, un bâtiment proche de deux étages explosa, Nightmare Kenshiro en sorti, comme s’il était sorti d’une sieste. Ce qui était étrange, c’est que le géant était bien plus grand que le bâtiment, comment avait-il logé là-dedans ?

« Ahahaha ! Je vous ai piégé bande de minables ! Je savais bien que vous seriez trop bêtes pour me voir. »

Pythar était perplexe.


« Comment tu as fait pour loger dans un building plus petit que toi ? »

« J’ai pas le droit de te le dire. »

« Pf, okey. »

Cell s’avança alors, observant vaguement le groupe.

« Vous serez parfait pour l’obtention de ma forme parfaite. »

« Pourquoi y a Cell ?! »

L’être vert fixa alors Pythar avec un fin sourire de son visage immonde.

« Je peux te le dire si tu me laisse t’absorber ! »


Le guerrier de l’espace se frotta alors le menton pour savoir si ça valait le coup.

« Vendu, aller, raconte. »


« Ce titan est venu dans ma dimension quand j’ai découvert la disparition des androïdes 17 et 18, il m’a amené ici pour que je puisse achever mon évolution en échange de mon aide. Maintenant je vais t’absorber. »

Le Dyarque poussa un petit rire.

« Quel plan nul, puis non, j’ai menti. »


Cell fut alors estomaqué, reculant d’un pas, aigri, levant les poings sous l’émotion débordante.

« Oh le batard ! »

Kenshiro ria a son tour.

“Ce n’est pas grave ! Tu pourras les avaler quand ils seront au bord de la mort. »

« Oui ! »


« Moi j’ai faim. »


Le chevalier se mit au front, lui aussi dégainant une épée brillant d’une lueur d’azur.

« Ts, inutile, je vais les vaincre tous d’un seul coup. Je ne suis pas un simple mortel, je suis Akinador, grand gourou de l’au-delà. Je cherche à me venger des humiliations des autres dieux m’ayant enfermé dans une dimension ou j’étais seul. Pour ma revanche, je vais asservir l’humanité et aspirer vos âmes. Mon épée magique a étée forgée il y a 6 millions d’années au somme-«


Il fut alors transformé en bonbon par le rayon bonbon, décidément ce n’était pas la journée des pavés. Le bonbon arriva dans la bouche de Buu.

« J’avais faim. »


Kenshiro observa un instant la scène, inerte, fixant alors Cell qui fixait également le colosse par-dessus l’épaule comme s’ils n’avaient pas prévu qu’un monstre millénaire serait pote avec Pythar et Yukko.

« Bon, occupe-toi du gros, je me charge de Cell. »



« C’est ce qu’on va voir ! »


L’imparfait s’envola alors à toute vitesse vers le ciel, chargeant un Kamehameha.

« Je vais te réduire en poussière ! Kamehame… »

Pythar s’entoura alors d’une intense aura sphérique de lumière mimant un feu ardent, levant les bras au-dessus de lui, sur la position de Cell.

« Kenjishokashimahé ! »

Une énorme vague d’énergie désintégra alors l’absorbeur qui n’avait même pas eu le temps de lancer son rayon magique. Il restait à savoir ce que Yukko allait faire, ce Kenshiro était vraiment très rapide, il pouvait changer de forme pour devenir le pire cauchemar de son opposant. Ainsi, Yukko allait affronter la pire chose possible, celle qui la ferait le plus déchanter. Si le début de ce match était comique, la suite le serait surement moins.

« Approche, petite, nous allons tester les limites de ton courage. »



De son côté Pythar, inspectait les alentours, les énergies se multipliaient, des bonnes comme des mauvaises, il ne pouvait pas assister son amie dans l’immédiat. Le saiyan ne se rendait également pas compte du niveau largement amélioré du membre de la race des géants, pensant que Yukko n’en ferait qu’une bouchée. Au même instant, un homme aux cheveux courts et au teint oriental, habillé en kimono de Son goku, approcha de la zone de combat, un micro à la main.

Tag team Https%3A%2F%2Fyt3.ggpht.com%2F-bgjhn6UU_5A%2FAAAAAAAAAAI%2FAAAAAAAAAAA%2FBb57rsb9B1A%2Fs900-c-k-no-mo-rj-c0xffffff%2Fphoto

« Bonjour tout le monde, c’est black Z, votre serviteur et porte-parole. Ce combat fictif m’a beaucoup était demandé : Et si Nightmare Kenshiro avait des supers pouvoirs de transformation. Et bien écoutez, j’ai du coup demandé à Toryiama des conseils. Car comme vous savez, je suis en étroit lien avec lui et il m’a envoyé une lettre que voici :»


Cher Black Z,

Sache que comme tout être vivant qui se respecte, je n’aime pas Star Wars Episode VIII et je me suis abonné à ta chaine.

Pour ta question, Nightmare Kenshiro ne fait pas parti de l’univers de Dragon ball, par conséquent, tout est possible. Mais personnellement j’ai un petit faible pour le gros, car il est ridicule, et j’aime les personnages ridicules.


« Ecoutez ! Nous allons donc passer à l’état des forces. »

etat des forces:
 


Contenu sponsorisé

Tag team Empty
MessageSujet: Re: Tag team   Tag team Clock
 
Tag team
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Landbouwkrediet Cycling Team
» Team Miche
» Gauntlet Tag Team Match.
» Pingouin (team)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-