Partagez
 

 Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 903
Zénies : 4070

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMar 19 Fév 2019 - 17:35


Toute histoire commence un jour par écrire ses premiers mots, ses premières péripéties. Vaste peut-elle être, tout comme courte, n'en résulte alors que les acteurs présents, responsables ou bien coupables de leur actions. Qu'importe de quoi sera noyé d'encres les pages blanches, au bout du compte, il demeurera seulement un récit écrit par les vainqueurs. Ainsi, la noirceur se déversant peu à peu le long du livre révélera aux générations futures ce qu'il s'est déroulé jadis afin que tous n'oublient jamais.

Tous n'avaient qu'en tête une pensée sauvage. Celle du sang. Une pensée aussi rauque catégorisé aux hommes, mais ici, en l’occurrence à des guerriers saiyans fier et orgueilleux, humiliés et abattu par leur ennemi qui avait frappé dans l'ombre de la nuit pour venir occire leurs enfants et leurs femmes. Dans l'ombre... voilà une définition qui représentait l'homme derrière toute cette machination, celui dont le titre de roi de la Terre ne serait que bientôt un souvenir vide, celui dont la gloire n'est connu que par son arrogance prononcé pour l'opportunisme de ses conquêtes, celui qui se cachait derrière un pseudonyme à la tête d'un organisation de malandrins ignares de leur erreur.
Tous étaient la ou presque, tous ne formaient plus qu'un, un corps, une âme, un désir de justice.

Menant les siens en temps que leader, Sharotto arrivait tout juste aux portes du palais royal terrien. Dans son dos une armée de soldats venu de leur plein gré avec une seule motivation. L'acte commençait à prendre place sur le parvis de ce siège resplendissant de beauté. Un lieu anodin où un saiyan avait lui aussi jadis délivrer la terre d'un tyran en livrant son corps à la bataille contre les forces du mal. Un autre temps, une autre époque... mais l'histoire se répète inlassablement. Sur les pavais de cet endroit, les deux soldats qui montaient la garde fusil à la main avait littéralement quitter leur position a la vue des guerriers de l'espace, après tout il n'en demeurait pas moins des terriens, une ethnie plus pacifiste et plus faible que les guerriers de Végéta. Le roi vainqueur de leur propre tyran attendait patiemment un signe de la part de ses futurs adversaires, eux qui devait maintenant avoir senti l'arrivée massive de toutes ses nouvelles énergies. Concentré sur cinq énergies plus élevé que les vulgaires soldats du bâtiment afin d'anticiper toute attaque immédiate qui empêcherait ainsi la négociation, si tenté que les conditions du roi soit vraiment acceptables.

D'autres énergies se rapprochaient de leur position, dont celle du roi Pythar atypique et facilement repérable par quelqu'un de familier. Celui n'était guère seul, sans doute les fameux guerriers de la terre dont il avait parlé lors de la réunion, les Z-Fighters, quoi qu'il en était de toute manière il s'agissait ni plus ni moins que de renforts qui venait s'amasser à la troupe déjà impressionnante, et d'ici quelques instants tous les protagonistes et antagonistes de l'histoire seront amassés pour écrire le prélude de la fin.


Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15961
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3690

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMar 19 Fév 2019 - 19:25
Le ciel de la Terre était de nouveau chargé d’une tension palpaple, un orage se préparait, le temps était couvert par un charbon mêlant l’adrénaline d’un combat prochain et le pleur commun d’une cité entière. Mais cet événement conflictuel n’était pas une surprise, à la vue des quelques centaines de volontaires saiyans, les locaux avaient rapidement fermés les boutiques et pliés les bagages, comprenant l'affrontement prochain. Les yeux de tous étaient alors rivés vers le château de la Terre, le cœur de la politique de répression des Black Feathers, encore une fois, la Terre allait vivre la guerre comme en 1014. Seul, Pythar volait au-dessus de Satan City, il avait été demandé par Son Gohan, le fils du fermier de légende. Évidemment, le Saiyan au bouc ne se fit pas prier et partit immédiatement au cœur du conflit, la vengeance de son peuple et la libération de la planète étaient de grands objectifs qu'il ne fallait pas laisser traîner.

Le fils de Thalès espérait évidemment une résolution simple des tensions par l'abandon et la reddition de SK, mais il savait que les choses n'étaient pas si simples, il allait falloir se battre, fort heureusement c'était là spécialité du peuple Saiyan. Et les guerriers de l’espace n’étaient pas seuls, la Z-Team allait aussi apporter son soutien, sans lui avoir précédemment demandé, Pythar ne serait pas étonné de constater l’arrivée de Tentra sur le champ de bataille, lui qui avait promis de devenir plus fort pour protéger l’univers des crapules comme le vautour sombre. En parvenant à voir la résidence du souverain de la Terre, l’homme de Yuno pu constater la présence d’environ 300 soldats volontaires, ils étaient massés derrière Sharotto qui s’était évidemment déjà occupé de formaliser la libération de la planète bleue. Également, le saiyan au bouc pouvait sentir le Ki de Son Gohan qui était très proche, ce dernier avait sans doute été ralenti par le combat à la capsule Corp qui s’était fort heureusement bien déroulé à en croire l’absence de messages SOS.

Posé sur le bitume menant au palais, le dyarque s’avança au milieu des hommes, avant de partir pour porter assistance à son ami, Pythar s’était revêtit de nouveau de son armure, mais cette fois sans cape, il ne fallait pas être gêner dans un affrontement aussi sérieux. Gravissant plusieurs marches, le jeune père parvint finalement aux cotés de Sharotto, observant alors la bâtisse dans laquelle l’énergie de plusieurs combattants pouvait se ressentir : Pour sûr le mystérieux SK, ainsi qu’au moins deux autres forces qu’il était possible de sentir, les autres ayant peut-être cacher leur énergie. Car oui, il était peu probable que le leader de la Terre ne soit suivi que de deux puissants guerriers, le guerrier de l’espace n’acceptait pas que ce soit aussi simple. Adressant une salutation solennelle à son collègue d’un hochement de tête, le fils de Thalès portait un regard froid et sérieux, assez fermé en comparaison à son habituelle bienveillance.

« Très bien Sharotto, je vois que plusieurs hommes nous ont suivis, Son Gohan, un puissant combattant et ami, va venir nous porter assistance pour libérer la Terre. »

Déclarait alors Pythar en détournant finalement son regard vers le château, concentré sur ce que pouvait bien faire ou préparer le dictateur en charge des terriens.

« Il est de notre devoir de protecteurs du peuple de Vegeta, mais aussi de la stabilité de la galaxie que d’arrêter cet agresseur. »

Les paroles étaient assez fortes pour que les guerriers situés dans les premiers rangs puissent les entendre sans mal, il était important de subtilement motiver les troupes, mais le dyarque au bouc essayait également de se rassurer de la nécessité de cette guerre.

« Je pense que tu voudras te charger de SK, s’il ne se rend pas, il faudra l’envoyer dans la prochaine dimension. »

Ajoutait Pythar, lui qui cherchait la vengeance, mais également une sortie noble du conflit, cependant, en relatant l’historique des actions des BF, il était peu probable qu’ils entendent raison. En tout cas, le fils de Thalès laissait la direction des opérations à Sharotto, de toute manière, les protecteurs du château risquaient de bien vite se profiler pour lancer les hostilités. Mais il n’y avait pas que le groupe des BF, l’armée de la Terre risquait également d’arriver, le groupuscule de quelques centaines d’hommes ne serait pas assez pour la vaincre… Cependant, elle pouvait gagner assez de temps pour terminer ce conflit d’un jour. Il restait maintenant à savoir quelles seront les alliés, les adversaires, les événements de cette guerre imprévisible.

Car attention Seishiro, ton échiquier doit être bien rodé pour espérer vaincre deux Rois en même temps…
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 168
Bon ou mauvais ? : Neutre forte tendance Bon
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Death Beam
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Blaster
Techniques 1/combat : Crimson Buster

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMar 19 Fév 2019 - 21:54
Il avait quitté en vitesse la maison de Toriel, il ne savait pas ce qu’il avait ressenti, mais quelque chose s’éveillait. C’est alors que son détecteur reçu quelque chose. Un message destiné à tous les soldats présents sur la planète Terre doublé d’un message vocal :

Message du Roi Sharotto a écrit:
« Guerrier saiyan ! Nous arrivons enfin sur la planète Terre ! Nos lâches ennemis vont aujourd'hui répondre de leurs crimes par leur sang ! Tous soldats ralliés au Black Feather, ou tous robots ralliés au Ruban rouge sont nos ennemis vous ne leur devez aucune pitié ! Néanmoins je porte un accent important sur le peuple civil de la terre, ils n'ont rien à voir avec ces organisations félonnes, il s'agit ni plus ni moins que de personnes opprimées par les griffes de nos ennemis. Ils ne sont en aucun cas responsable de nos pertes sur Végéta, et nous ne devons pas tuer des personnes innocentes, sinon nous ne vaudrions pas mieux que les personnes qui sont venus nous assiéger ! »

Il reconnaissait la voix, il s’agissait du Roi Sharotto ! Très certainement un message pour ceux déjà présent dans les vaisseaux.
Recevant avec le détecteur les différentes informations, l’attaque sur Végéta, les pertes. Sa planète attaquée alors qu’il était occupé à s’entraîner. Cette mission temporelle qui semblait lui avoir faire manquer beaucoup d’évènements. Tout s’enchainait à une vitesse qui lui donnait l’impression d’étouffer. Si son détecteur avait reçu le message, c’est que la source était proche, et en effet il avait senti en même temps que le message eut réceptionné les puissants guerriers à l’intérieur.
Epina était bouillant, apprendre savoir que sa propre planète à été attaqué, que certains des siens dont il avait juré de protéger en entrant dans l’armée avait péri. Le tout couplé avec sa frustration des derniers évènements qui lui était arrivé le mettait dans de mauvaise disposition. Il était désormais comme une bombe à retardement, prêt à exploser sur la personne qui aura la malchance d’être sa cible. Et tout son entraînement militaire et son propre self-control ne pouvait désormais que contrôler sa colère froide qui l’envahissait.
Oui, il était furieux.

Il pouvait sentir les forces se déplacer et alors qu’il arriva à proximité des lieux, il s’aperçut que le vaisseau s’était posé devant le Palais Royal terrien, et que déjà les troupes étaient sortie. Et déjà les forces commençait à marcher en direction du Palais. Fonçant à toute vitesse, espérant ne pas arriver trop en retard vis-à-vis des troupes. Son arrivé fut remarqué car il vue plusieurs têtes se retourner vers lui à son approche, les détecteurs faisant leurs œuvres. Cependant son physique ne donnait guère lieu à des confusions quant à son camp. L’armure clairement Saiyenne, identique à celle que portait le Prince Végéta lors de son arrivé sur Terre. Sa queue qui se baladait désormais librement sans être autour de son ventre par protection. Le détail un peu particulier était l’épée qu’il portait désormais dans son dos.
Il était enfin arrivé, et désormais il devait trouver une place.

Il se posa au hasard dans l’avant du groupe, là où l’on pouvait se posé sans trop de soucis… Côte à côte avec le Roi Pythar et le Roi Sharotto. Ce qui le surpris sur l’instant avant de se reprendre en s’inclinant tout en marchant à côté des monarques.

« Roi Pythar, Roi Sharotto, c’est un honneur… »
Dit-il sur le ton le plus respectueux qu’il pouvait faire dans l’état actuel des choses avant de reprendre tout en marchant.
« Caporal Epina, prêt à suivre les ordres. J’étais sur Terre quand j’ai reçu les informations de l’attaque et de votre arrivé. Mes plus sincères excuses pour mon retard. »
Il ne savait pas trop comment réagir, ni véritablement quoi dire. Il avait dit cela sur l’instant dans le vif. Néanmoins il était présent, prêt à suivre les instructions des leaders de l’opération.
Setsuka
Setsuka
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 10/08/2018
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Création, Zanzōken, Laser de Gaksa
Techniques 3/combat : Aura bestiale, Mantra féroce
Techniques 1/combat : Esprit de Menolos

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMer 20 Fév 2019 - 12:41


Prélude de la fin



La première chose à faire en sortant de sa capsule: prendre une grande bouffée d’air. Les atterrissages en capsule la rend nerveuse. Les secousses dans l’appareil et la visu de la terre sur laquelle on va gentiment s’écraser… ce n’est pas très rassurant. De plus, cette peur au ventre que d'atterrir avec sa capsule doit être liée à un traumatisme d’enfance, lorsqu’elle avait été envoyé de force sur Görana, dans sa capsule obsolète, il y a bien longtemps.


Les membres quelques peu tremblants après cet atterrissage, l’indigène zieute les environs avec intérêt. L’air est tempéré, pas d’une chaleur écrasante comme souvent sur Görana. Seule et perdue, il faut l’admettre, elle se concentre pour trouver les auras familières de son peuple. Il ne lui faut pas bien longtemps pour repérer l’amas d’énergie saiyan qui grouille à quelques lieu d’ici.


Elle s’envole. Depuis les airs, Setsuka aperçoit, en dessous, une grande forêt tout d’abord. Les arbres recouvrent tellement cet endroit qu’il est difficile de savoir ce qui se cache au coeur de ce lieu. Au loin, une grande ville. Tout du moins, ça y ressemble au vue des bruits perceptibles d’ici et du nombre incalculable d’énergie qui s’y trouve. Des bâtiments si haut et artistique qu’elle en fait un “oooh !” qui manque de lui décrocher la mâchoire. Jamais elle n’avait vu de sa vie tout ça. Ses yeux, ronds comme des fards de voiture, cherchent à analyser et comprendre toute cette architecture qui la dépasse. Ses membres sont statique, figé dans leur position de vol. Poser le pied sur ce genre de planète, ça la dépasse. Le plus impressionnant reste les technologies étranges et la diversité des individus qu’elle remarque en passant au-dessous de la ville.


Elle balaye ses interrogations en secouant doucement sa tête de gauche à droite: il faut essayer de se ressaisir et d’aider les siens. Troublée, elle repère enfin ses compères. Tous aux portes d’un majestueux château, là où réside très certainement le coeur même de leurs ennemis.


Setsuka se mélange dans les rangs saiyans. Même si le roi Sharotto et le roi Pythar - qu’elle n’avait jamais vu encore de ses propres yeux - sont facilement repérable. Elle n’est aucunement un soldat d’élite ou quoi que ce soit qui mériterait d’aller les déranger dans un pareil moment. L'autochtone reste donc en retrait parmi les siens. Pas de gêne à avoir tant que Sharotto ne la voit pas. D’ailleurs, elle évite son regard pour ne pas le croiser. Après tout, la native saiyan lui a désobéi en venant ici… mais ce fut plus fort qu’elle. C’était comme inscrit dans son sang, il lui fallait aider son peuple, qu’importe le fait qu’elle ne les fréquente que depuis deux ou trois semaines seulement.


En voyant tous ces pairs en armure, un air déterminé sur le visage, cela lui donne à la fois du baume au coeur et… de la peur. Tout cet amas d’hommes et de femmes prêt à marcher sur leur ennemi commun, aux visages déformés par la haine et l’envie de vengeance.. C’est effrayant. Setsuka avait déjà essuyé quelques guerres par le passé sur la planète Görana, mais c’était très différent. Pas de telles armures, pas de telles architectures ou de planète inconnue pour elle… Ses jambes tremblent et sa respiration rapide ne s’entend pas dans cette foule en colère. Heureusement… Sinon, les ennemis auraient vite fait de la prendre pour cible à leur arrivée.



Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockJeu 21 Fév 2019 - 13:34
Aujourd’hui, tout allait changer. La dynamique de ce monde pourrait se voir chambouler à jamais si les saiyans réussissaient à libérer la Terre du joug de SK et de ses alliées. L’inverse était vrai également, si les fiers guerriers venus de Vegeta échoués dans la bataille contre les Black Feathers, ceci déclencherait une réaction en chaîne en défaveur de la dyarchie : ils perdraient certainement leurs places en tant qu’armée la plus crainte de l’Univers. Raditz en était bien conscient des enjeux qu’il allait avoir pour lui et ses confrères mais il était plus focalisé sur autre chose : sa propre personne et sa position dans l’univers. Hors de question de rater une si belle chance de pouvoir enfin prouver sa valeur et avoir enfin le respect qu’il méritait d’avoir auprès du peuple saiyan et d’assouvir son envie de sang fâce aux idiots qui ont ordonnés l’attaque de sa patrie.

Alors que tous les volontaires suivaient leur chef, Raditz pouvait déjà observé la population terrienne s’écarter, même fuir devant le bataillon qui se dirigeait vers le château. Ceci annonçait déjà la couleur aux yeux du lieutenant, seulement SK et son armée allait interférer dans cette affaire. Et il savait très bien que les forces armées de la planète bleue n’était pas de poids face à la puissance brute de son peuple. Et dans un sens, ça l'arrangeait énormement que les civils s’enfuyaient loin de la futur zone de combat : il n’aurait pas ainsi à justifier les possible dégâts collatéraux à Sharotto. Il jeta un regard sur Sephiroth qui devait certainement le suivre avec un sourire qui en disait long sur sa confiance à gagner ce conflit. Néanmoins, dans un coin de son esprit, il avait une légère angoisse. La mort. Le guerrier à la longue crinière était l’un des rares de son espèce à la craindre. Et bien qu’il était certain de l’issue de cette guerre, il n’en était pas autant pour la sienne. Mourir sur le champ de bataille alors qu’il venait à peine d’être promu serait non seulement humiliant mais probablement le dernier clou qui scellera à jamais sa réputation de faiblard. Et rien garantissait son retour de l’au-delà cette fois. Son retour parmi les vivants avec toute la planète Vegeta était sans aucune explication, ce n’était pas garanti qu’il fasse partie des heureux élus qui pouvait revenir malgré la fin de son épopée. Mais cette fureur de prouver au monde sa valeur et de venger ses frères lui tenait trop à coeur pour faire machine arrière.

Raditz était devant les marches mais refuser de les monter pour le moment. Il regardait l’immense porte avec méfiance, prêt à lancer l’attaque si SK et ses hommes de main tentaient de lancer l’offensive dès la seconde que cette porte s’ouvrira. C’était avant que Pythar face son intervention et passe devant lui pour monter l’escalier à enfin rejoindre le seul légitime roi de la dyarchie. Ce dernier en profita pour parler que leur mission était pour la stabilité de la galaxie, notion qui fit soupirer l’ancien caporal. Ils étaient ici pour se venger d’un agresseur, pas jouer les justiciers intergalactiques. L’obsession des deux dyarches à suivre une moralité propre aux terriens le désespérait au plus haut point. Ils étaient des conquérants, et seulement en réalisant cela que toute la race saiyan pouvait réaliser leur potentiel. En voilà une chose que Queen Nemor avait compris dans leur univers. Si seulement il pouvait en faire de même, si seulement il avait la puissance de se rivaliser avec la royauté. Mais il devait se focaliser sur ce qui était important pour le moment. Sortir indemne de cette guerre, en si possible, assurer la survie de Sephiroth.

Il était prêt de faire rentrer son nom dans l’histoire en tant que héros du peuple saiyan, à l’opposition d’être qu’une simple blague.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 326
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1665

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockVen 22 Fév 2019 - 20:54
Après son arrivée sur Terre en compagnie de Raditz, Sharotto et de toute l'armée des Saiyans dont il faisait désormais parti malgré sa race, il avait suivi le lieutenant aux longs cheveux noirs et quelques autres Saiyans en volant en direction du champ de bataille, qui allait être les alentours du château du roi des terriens.

Des dizaines de guerriers Saiyans survolaient la zone, attendant l'ordre d'attaquer. Leurs visages crispés trahissaient la haine et la colère qu'ils ressentaient. Tous étaient là pour venger les leurs, ceux qui étaient morts suite à l'attaque du Ruban Rouge sur Vegeta. Attaque dont le jeune Sephiroth avait été témoin puisqu'il avait également dû affronter l'un de ces robots colossaux à la crête iroquoise, pendant que le lieutenant Raditz était dans sa capsule de régénération. C'était d'ailleurs assez amusant de constater qu'un terrien tel que Sephiroth avait finalement fait plus pour aider les Saiyans face au Ruban Rouge, que l'ancien caporal lui-même. Bon, il n'avait fait que le strict minimum.

Le gamin était un véritable étranger au milieu de cette armée. Étranger, de par sa race, tout d'abord, puisqu'il était l'un des seuls, si ce n'est le seul soldat de l'armée Saiyanne à ne pas être, en réalité, un Saiyan. D'ailleurs, il se démarquait bien du lot puisque contrairement à tous les autres, il ne portait pas leurs armures traditionnelles. Il avait gardé son costume gothique qui lui seyait tant. Mais il se démarquait également par sa taille et son âge. Même dans l'armée des Saiyans, les gamins n'étaient pas si fréquents. Enfin, c'était son attitude qui le détachait également de la majorité des guerriers ici présents. Car contrairement à eux, il était serein.

D'une part, il était serein parce qu'il ne ressentait aucune haine envers ceux qu'on lui avait désigné comme ennemis. La mort des Saiyans suite à l'attaque du Ruban Rouge l'indifférait au plus haut point. En réalité, en dehors de ses amis Raditz et Broly, il se fichait pas mal du peuple Saiyan. Mais était-ce si étonnant ? Après tout, il se fichait tout autant de sa propre race. Que des humains meurent, il n'en avait rien à faire, tant qu'il ne s'agissait pas de ses amis.

D'autre part, parce qu'il ne ressentait aucune peur. Il était habitué à la guerre, il avait déjà participé à plusieurs guerres sur la Terre d'où il venait. En fait, ici, il se sentait comme un poisson dans l'eau. Était-ce de l'insouciance, de l'ignorance ou de l'orgueil ? Probablement un mélange des trois. Il ne savait rien de la puissance de leurs ennemis, mais cela ne semblait pas l'inquiéter. Peut-être était-ce parce que dans son monde, il était toujours sorti victorieux des batailles auxquelles il avait participé.

Au fond, il ne se sentait pas vraiment concerné par cette guerre. Il ne faisait qu'obéir aux ordres. Pour lui, c'était juste un moyen de passer le temps, et surtout de devenir plus puissant. Alors il allait donner le meilleur de lui-même pour accomplir sa mission et aider les Saiyans du mieux qu'il le pouvait, même s'il n'était pas concerné par leurs motifs de vengeance ou les idéologies du roi visant à amener la paix ou d'autres conneries du genre. Les peuples étaient faits pour se faire la guerre et s'entretuer, c'était comme ça depuis la nuit des temps. Cette volonté d'apporter la paix ou de libérer les terriens, c'était simplement une excuse pour justifier leurs envies de meurtre et de sang. La Shinra apportait les mêmes justifications quand elle envoyait ses SOLDATS tuer les écologistes qui s'opposaient à elle, clamant des motifs de paix et de liberté alors qu'ils voulaient simplement assouvir leur soif de pouvoir. Le jeune garçon l'avait déjà bien compris. La paix n'était qu'une utopie, un prétexte illusoire pour pouvoir faire la guerre. Au final, pour lui, peu importe qui se prétendaient gentils et qui étaient définis comme les méchants. Il se battait pour le groupe qui l'arrangeait le plus, et il se trouvait que ce jour-là, c'était les Saiyans, parce qu'il s'était lié d'amitié avec Raditz, et que faire partie d'une armée, être un soldat, c'était un peu sa routine. Il aurait tout aussi bien pu se trouver au sein de l'armée du Ruban Rouge ou même avec les Black Feathers, dans d'autres circonstances.

Le garçon avait suivi Raditz jusqu'à ce qu'ils se trouvent en première ligne. Il n'était pas venu participer à cette guerre pour rester en arrière avec les faibles et les couards. Non, il voulait être en première loge. Il voulait être l'un des premiers à faire verser le sang. Le roi Sharotto s'était avancé devant toute son armée, accompagné d'un autre Saiyan vêtu d'une cape qui avait l'air d'être également important. En fait, Sephiroth, qui était étranger à cet univers, ignorait encore que les Saiyans avaient deux rois, Raditz ne lui en ayant présenté qu'un seul.

Soudain, un Saiyan derrière le jeune garçon l'interpella.


"Hé gamin ! Qu'est-ce que tu fous là ? Tu ferais mieux de retourner dans les jupons de ta mère !"

Sa petite réflexion fit rire quelques autres guerriers à proximité. Après tout, il fallait bien détendre un peu l'atmosphère. Et à cause de sa singularité au milieu de tous ces barbares, il n'était pas étonnant que le jeune pré-adolescent soit victime de moqueries de la part de ses congénères. La plupart d'entre eux ne devaient pas comprendre ce qu'il faisait ici, pourquoi il était dans leurs rangs alors qu'il n'était même pas un Saiyan, et qu'il était un enfant, de surcroît.

Conservant son sourire, Sephiroth se retourna et leva la tête vers le Saiyan qui l'avait provoqué. D'un air amusé, il répondit :


"J'ai tué ma mère en sortant de son utérus, mais j'irai volontiers chez la tienne après la guerre. Après tout, il faudra bien quelqu'un pour la consoler de la perte de son fils."

Cette remarque désinvolte énerva le Saiyan, qui était l'un de ceux qui avaient le sang chaud. Il fallait dire qu'ils étaient nombreux, ceux-là. Il serra les poings et les dents, et on sentait qu'il était sur le point de remettre le gamin en place par l'usage de la force, mais son voisin le retint par le bras et affirma à voix basse :

"C'est pas le moment, Poishish, vous réglerez vos comptes plus tard !"

En entendant cela, Sephiroth haussa un sourcil et s'exclama avec un sourire moqueur :

"Pois chiche? C'est vraiment ça ton nom ? C'est en référence à la taille de ton cerveau ou...?"

"T'as du cran, gamin, j'aime ça ! Mais on n'est pas en colonie de vacances, là. Alors t'as raison, rigole bien pendant que tu le peux encore, car ça va pas durer !"

"T'inquiète, je gère. C'est pas ma première fois. En guerre, je suis pas un puceau. Par contre, pour le reste, je veux bien des conseils." répondit Sephi en faisant un petit clin d’œil.

Cela eut le mérite de faire sourire le Saiyan et de détendre un peu l'atmosphère. Sephiroth se retourna de nouveau pour faire face au château. Après quelques secondes, il brandit d'un mouvement brusque sa main gauche vers l'avant. Une lueur cyan s'illumina dans la paume de sa main, et un manche noir apparut dans le creux de sa main. La lumière forma un trait légèrement incurvé vers le côté avant de laisser apparaître, petit à petit, une longue lame qui partait du manche pour finir en une pointe courbée. Il venait de faire apparaître la légendaire Masamune, un katana presque aussi grand que lui, qu'il était le seul à pouvoir manier, et qui, par sa longueur, en imposait généralement à ses ennemis et même à ses alliés. Il approcha légèrement le katana de son visage, et lui susurra ces mots comme s'il parlait à un animal domestique :


"Tu as soif de sang, ma belle ?... N'aie crainte, tu vas bientôt être servie !"

Un éclat de folie meurtrière était apparu dans son regard. Il trépignait d'impatience à l'idée de pouvoir trancher des têtes à foison !


Dernière édition par Kid Sephiroth le Dim 24 Fév 2019 - 2:17, édité 2 fois
Tentra
Tentra
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 13/08/2011
Nombre de messages : 6443
Bon ou mauvais ? : Serein
Zénies : 253

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation;Souffle du Dragon;Paume du Dragon
Techniques 3/combat : Griffes du Dragon.; Barrière de Ki.
Techniques 1/combat : Dragon Flash.

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockDim 24 Fév 2019 - 2:13
Tentra pouvait le sentir, des centaines d'énergies se massaient près du Château, toutes appartenant à la race Saiyenne. Les forces de Vegeta venaient d'arriver. Les guerriers de l'Espace étaient connus pour leur habilité au combat, 300 soldats était largement suffisant pour une attaque éclair, les forces terriennes n'étant pas complètement préparées, conquérir le Château se révélerait aisé. Et quiconque fait tomber le Roi devient lui-même Roi. La coalition entre la Z-Team et les Saiyens avait juste besoin de vaincre les BF et ils seraient obligés de quitter la planète. Seule une minorité de Terriens les soutenait, ils étaient donc en mauvaise posture. Au fur et à mesure du combat, de plus en plus de Terriens risqueraient de se rallier aux forces rebelles. Les BF avait donc très peu de temps pour agir.

Quand il fut assez proche du lieu de rendez-vous, Tentra usa de sa téléportation et refit son apparition devant Pythar et Sharotto. Son ki divin flamboyait autour de lui. Le Super Saiyen God n'était pas une transformation couteuse au vu de sa puissance. Son énergie rayonnait, surement repérable à des centaines de kilomètres à la ronde. Malheureusement, pour le commun des mortels, il était impossible de repérer le Ki divin. Il salua les deux monarques, s'inclinant légèrement en signe de respect.

"Roi Sharotto, c'est un honneur. Enfin nous nous rencontrons dans un contexte moins tendu qu'à l'époque de la guerre sur Vegeta, où nous étions ennemis. Je vois que vous avez ramené du monde. Aujourd'hui, les Black Feathers tomberont."


Il se tourna alors vers Pythar, devenu au fil des années, un rival mai aussi un partenaire. Il lui adressa un léger sourire avant de reprendre son sérieux.

"Quelle est la situation? Je ressens plusieurs énergies très puissantes à l'intérieur du Château, je suppose que Sk et ses laquais sont à l'intérieur. Il vaudrait mieux aller directement à leur rencontre. Ainsi, nous ne leur laisserons pas le temps de se préparer."

Il se retourna, passant au crible tous les soldats présents. Certains sortaient du lot, notamment l'un d'eux, possédant une force égale à celle d'un Super Guerrier. Les Dyarques avaient donc réussi à rassembler des combattants de valeur en si peu de temps. Leur duo était efficace.

Après avoir analysé les troupes, il fit volte-face et prit la parole : "Bien, commençons." Il pointa sa main gauche, en forme de pistolet en direction de la porte. Il tira plusieurs rayons de Ki qui vinrent défoncer l'entrée, réduisant les épaisses portes de bois en lambeaux. Ceci fait, il ramena ses bras le long du corps et s'enfonça dans le château d'un pas confiant. Les soldats se trouvant de l'autre côté furent balayés par son énergie, ceux qui ne se firent pas assommer sur le coup rendirent les armes.

La guerre ne meurt jamais, il valait mieux donc en terminer rapidement avant que celle-ci ne fasse trop de victimes. Il était déterminé à mettre fin au règne des Bf et à jeter les bases d'une coalition universelle qui défendrait les faibles. Il y était, au Prélude de la fin.
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1549
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMer 27 Fév 2019 - 15:16


Quittant les cieux noircis par la destruction du siège de la Capsule Corporation, le demi-Saiyan se hâtait en direction du palais royal. Porté par des vents de mauvais augure, Gohan sentait l’angoisse consolider son étreinte sur son être. Une suite bien malheureuse d’évènements que personne ne semblait vouloir allait culminer en une ultime bataille pour décider du destin de la planète. Comme beaucoup, la guerre était ce que l’adolescent souhaitait éviter par dessus tout. Si le combat n’était déjà pas ce qu’il affectionnait le plus au monde, contrairement à ses confrères guerriers de l’espace avec lesquels il partageait une poignée de son sang, le risque de devoir ôter la vie d’autrui lui inspirait le plus grand des dégoûts. Malheureusement pour lui, le pire n’était pas toujours évitable. Cela faisait trop longtemps que les Terriens vivaient sous le joug de SK, bernés par une fausse paix manufacturée de toutes pièces tandis que la planète bleue venait s’ajouter à la collection des Black Feathers. Les habitants de la Terre méritaient mieux que ça, ils méritaient la liberté et il serait injuste que la Z-Team n’œuvre pas dans ce but.

Alors qu’il se rapprochait du château de la tristement célèbre Plume Noire, Gohan pouvait ressentir une concentration de plusieurs centaines d’énergies. S’il pouvait s’attendre à un comité d’accueil de cet acabit de la part des laquais de SK, le guerrier-Z se rendit bien vite compte qu’il s’agissait en réalité d’un rassemblement de guerriers de l’espace, mené en tête de file par l’aura de Pythar qu’il pouvait reconnaître tant par sa nature que par sa férocité. En temps normal, une telle concentration de Saiyans aurait de quoi inquiéter le jeune homme au sang mêlé, mais la présence du monarque suffisait à amenuiser son anxiété. Sachant le Roi au bouc un ami et allié, Gohan n’avait d’autre choix que de lui accorder sa confiance, s’imaginant que Pythar avait bien conscience de la nature erratique des gens de son peuple et qu’il ne s’était entouré que de personnages partageant ses idéaux.

Le Great Saiyaman vint se poser aux côtés des leaders de l’armée de l’espace, sa longue cape carmine dansant au gré du vent. Cette figure masquée aux airs de héros de bande-dessinée tapotait avec adresse sur sa montre futuriste, un enchaînement de manipulations qui avait pour but de faire disparaître son casque si singulier, révélant alors sa véritable identité à quiconque l’ignorait. Le départ de son couvre-chef intégral laissait place au regard sévère qui accompagnait la force mystique du vieux Kaioshin. L’adolescent acquiesçait d’un bref sourire à la présence de ses deux fidèles alliés.

« Tentra, Pythar. Merci d’être venus. Vous savez pourquoi on est là, alors je ne vais pas m’éterniser. S’il-vous-plaît, essayons d’en finir rapidement et de faire le moins de victimes possibles. Ne nous lançons pas de des tueries futiles, ce serait s’abaisser à leur niveau. »

Il observa courtement la troupe aguerrie qui les accompagnait, un régiment de soldats qu’il serait fou de sous-estimer, tant certains semblaient faire preuve d’une force à la frontière du super guerrier. Celui qui trônait au devant de cette armée, reconnaissable à son armure au design unique et décorée d’un pagne de fourrure, cachait lui-même une puissance remarquable. Puisqu’il ignorait que les planètes Vegeta étaient sous un régime dyarchique et qu’il pensait Pythar seul Roi des Saiyans, Gohan s’imaginait que cet autre combattant devait être une sorte de haut gradé.

Enfin, après cette brève rencontre, Tentra décida de ne pas perdre plus de temps et d’ouvrir le bal. D’une série de Kikohas, il défonçait la porte d’entrée et neutralisait par la même occasion une poignée de garde. Le Chef de la Z-Team s’avançait derrière lui, couvrant ses arrières en s’apprêtant à maîtriser quiconque oserait s’opposer à leur implacable coalition. Les têtes pensantes de l’alliance de l’ombre seraient obligées de se montrer bien assez tôt.
Riki
Riki
Saiyan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 248
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1375

Techniques
Techniques illimitées : Ki Barrier; Image Rémanente; Maximum Flasher
Techniques 3/combat : Renforcement; Tempête éclaire
Techniques 1/combat : Final Flasher

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockJeu 28 Fév 2019 - 21:03
A l'instar d'une immense majorité de guerriers parmi les quelques centaines d'hommes ayant fait le voyage jusqu'à la terre dans ce vaisseau, et des quelques milliers en provenance de Vegeta qui arrivaient en capsules en ce moment même, Riki ressentait une grande excitation, mais contrairement à de nombreux autres, il éprouvait également une certaine gêne. En effet: peu importe comment les rois justifieraient cela, les gens appelleraient ce verraient ce mouvement comme ce qu'il était: une invasion. Et ce quelques mois seulement après l'arrivée au pouvoir d'un duo de rois qui promettaient de refréner les vagues d'attaques planétaires sayannes habituelles. Aucun doute, l'opinion des guerriers de l'espace allait en prendre un coup, il fallait donc éviter absolument tous dérapages.
Mais Riki réalisait bien qu'il n'avait ni le temps ni le prestige suffisant pour aborder ce sujet avec qui que ce soit. De plus, un simple coup d’œil sur les alentours lui permit de bien vite remarquer qu'il semblait être le seul de ses congénères à tenir ce genre de préoccupation. Il se mit donc en marche à la suite de ses camarades, et remarqua bien vite un léger problème: les guerriers sur place avançaient tous vers le palais royal. Hors ils n'allaient sûrement pas pénétrer à 300 dans l'enceinte d'un seul bâtiment, et Riki pensait bien qu'ils gêneraient les plus puissants de leurs alliés en cas de confrontation avec ce qui semblait n'être que SK et sa garde rapprochée. Alors Riki prit les devants. S'approchant d'un officier en retrait chargé de la communication de l'armée, il lui demanda son détecteur afin de distribuer des ordres relevant selon lui du bon sens et qui se faisaient attendre. Devant la ferveur et l'expérience visible du combattant qui lui faisait face, et surtout devant l'absence visible de gradés, l'officier se senti finalement forcé d'établir une plan avec les quelques sous-officiers et caporaux en présence. Ce plan élaboré, et Riki étant le seul membre parmi les guerriers y ayant contribué à rester finalement sur place, on lui confia la communication radio pour reléguer les ordres.

"Ici le caporal Riki à l'ensemble, j'ai été chargé par le centre de commandement de vous retransmettre les ordres, allez écoutez bien. Vos sergents et leaders d'escouade ont été informés des positions à occuper. Au niveau global, on cherche à éviter les prises d'otages des civils de la part de nos ennemis et à protéger des installations stratégiques qu'ils pourraient vouloir détruire en quittant la planète: principalement des bâtiments militaires et des sites économiques primordiaux à l'économie terrienne. Certains d'entre vous vont aussi être redirigés vers les bases d'une organisation terroriste, le Ruban Rouge, pour faire le ménage tant qu'on est là. Vous avez vos ordres, on a aussi dressé une liste d'une cinquantaine de soldats qui doivent rester sur place, tendez l'oreille je vais nommer les différentes escouades. Les autres, au boulot !"

Riki, appela les noms de quelques uns des plus puissants guerriers participants sous les bannières sayannes qui s'étaient fait identifiés en montant dans le vaisseau, parmi lesquels Raditz et quelques autres. Les volontaires pouvaient faire le choix de rejoindre un groupe en partance ou rester sur place. Une fois tout cela en place, Riki passa à l'avant du cortège de près de 50 guerriers en s'échauffant la nuque, s'assurant tout de même de rester derrière les figures phares de cet assaut, à savoir ici les deux rois et deux de leurs compagnons terriens. Quelques secondes après l'arrivée de Riki a l'avant de cette troupe, l'un de ces défenseurs fit exploser la porte avant de s'engouffrer dans le bâtiment. Riki déploya tout son ki, puis le suivit de quelques mètres, laissant les trois autres leaders de l'assaut entre le guerrier à la longue crinière et lui.
Rikki
Rikki
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 20/07/2018
Nombre de messages : 55
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 960

Techniques
Techniques illimitées : Buster Ray • Jaberin Ikari • Sphère d'énergie
Techniques 3/combat : Souffle de Ki • Double Sunday
Techniques 1/combat : Final Flash

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockSam 9 Mar 2019 - 10:30
La guerre venait sûrement d'éclater, c’était quitte ou double. La libération ou la soumission. Dans un coin de sa tête, Rikki espérait que les civils innocents avaient été évacué, les Saiyans ne tuaient plus les innocents. Le prince était plutôt confiant sur les forces de son peuple, ils devraient sortir victorieux. La Terre serait libérée des démons et rendue aux Terriens, mais les guerriers de l’espace imposerait un gouvernement juste et non une dictature, auquel cas tout cela n’aurait servit à rien. Le frère du roi, lui, n’était pas encore sur le front mais aux bases de lancement car son frère avait eu la merveilleuse idée de le mettre hors service pour la guerre. Pourtant, il était là et totalement rétablit. Avant de s’envoler sur le front, il regarda autour de lui pour admirer le paysage de la planète bleue, c’est la première fois qu’il est venait. 

“J’espère que la guerre ne ravagera pas ce beau paysage…” Dit-il à lui-même. 

Bon, à présent, il était temps de rejoindre ses congénères pour faire face aux Black Feathers, pour les anéantir ! Ressentant l’énergie de tous ses frères dans un endroit bien précis, il prit son envol vers ce lieu avec vitesse, c’était le château du roi. Sans compter l’énergie des Saiyans, il ressentait également d’autres forces inconnues, moins nombreuses mais nettement supérieures à celles des Saiyans de l’armée. Il sut qu’il était arrivé lorsqu’il vit l’armée, tous réunis devant un château, les forces provenaient de l’intérieur. Il se posa à l’arrière de tous les soldats bien rejoignit les premiers rangs à pieds, les soldats le laissaient passer, reconnaissant le prince même s’il était un visage nouveau. Les deux premiers hommes étaient Sharotto et Pythar, en toute logique. Il lui restait quelques mètres pour arriver à leur niveau. En même temps qu’il passait, il saluait ses frères. Il fut au niveau des deux rois. Il s’inclina devant Pythar. 

“Mon roi…” Dit-il respectueux avant de se tourner vers son frère. 

Sharotto allait sûrement être surpris de le voir à ses côtés après le coup qu’il lui avait porté. Un rictus taquin se forma sur le visage du cadet. Il posa la main sur l’épaule de son frère. 

“Alors grand frère, tu voulais te passer de moi ? On dirait bien que c’est raté, t’aurais dû frapper plus fort.”

Il taquinait mais il savait bien que le roi de Vegeta avait fait cela par amour, afin de le protéger. Il avait déjà perdu son frère une fois, pas une deuxième. Pendant les combats, ils veilleraient l’un sur l’autre, sans aucun doute. Enfin bref, trêve de discussion, l’heure était à la bagarre. Un être avait fait son apparition, un Saiyan aux cheveux rouges qui ne laissait transparaître aucune énergie, personne pouvait ressentir son énergie, personne ou presque… Ce dernier ne perdit pas plus de temps, il comprit bien vite que ce n’était pas une manifestation sociale et que rester là à attendre ne servirait à rien. Rikki aimait son caractère et il était l’un des premiers à le suivre à l’intérieur du château. 

“C’est partit !” 

Les Saiyans attendaient ce moment depuis le jour où leurs ennemis avaient débarqués sur leur terre et avait anéanti des familles entières. L’heure était à la vengeance, aucune pitié ne serait tolérée pour ceux qui avaient tué leurs proches !
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 903
Zénies : 4070

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockVen 15 Mar 2019 - 0:16


Il ne fallut que très peu de temps pour voir les grands pions de l'échiquier s’ajuster sur le tableau, chacun trouvant alors sa place dans les rangs de l’armée qui avait l’intime conviction de défaire l’organisation demeurant à la tête de la planète Terre. Sans surprise, les comparses de l’histoire étaient en surnombre, des chiffres avoisinant quelques centaines, et devant eux le dyarque et ses plus haut subordonnées qui représentaient la plus grande force. Mais il manquait la moitié de ce commandement, celui qui avait hérité du rang de roi tout comme le leader du groupuscule actuel, il était tout proche, lui qui avait choisi d’arriver ici en éclaireur et seul. Démontrant en tout instant son niveau de maîtrise de la danse de l’air le guerrier au bouc se posa donc aux côtés de son frère de sang, d’armes et d’idéologies avant même que la plus part des guerriers ne s’amassent dans leurs dos.

« Oui, une majeure partie des guerriers du quartier qui ont été touchés par l’attaque sont ici, ils voulaient eu même en découdre avec l’auteur de cet attentat surprise, et je ne peux que les comprendre.»

La dyarque n’avait guère besoin de demander qui était ce “Son Gohan”, le simple fait qu’il soit un ami de Pythar suffisait amplement, de plus les pensées du libérateur du peuple se tournaient vers l’aura des personnes amassés au sein de ce château, guettant tout signe de déplacement.
« C’est en effet mon intention, j’aimerai si tu me le permet l’affronter seul à seul, et n’intervenir sous aucune condition. J’ai à coeur de lui faire subir par les poings la tristesse qu’il nous a infligé, puisque une des conditions des négociations reste sa reddition.»

Tel était la volonté du guerrier saiyan, malgré un égo mal placé lisible, ce n’était pourtant qu’une question d'éthique et de principe auquel le roi de Végéta se soumettait, en dépit de sa façon naturelle de voir la force des siens dans l’union. Les soldats atterrissaient petit à petit, tous formant au fil des secondes une véritable armada de guerriers. L’un d’entre eux vint saluer directement les deux dyarques excusant son manquement à la guerre, il n’était pas le seul à avoir été absent du conflit, l’important était qu’il demeurait présent aujourd’hui. Sharotto fit un signe respectueux en retour à son annonce, véritablement trop concentré à l’aube du conflit naissant pour pouvoir saluer chacun des soldats qui viendrait se présenter. Ni voyant aucun mal, ou ni voyant absolument rien, l’attitude de l’ancien caste élite transpirait une sérénité rare visuellement tandis que intérieurement son coeur battait à l’annonce du potentiel combat qu’il aurait à mener. Récemment capable de ressentir les forces sans l’aide de son appareil, il sondait que la puissance du leader des BFs semblait être colossale, pourtant un frémissement de plaisir lui chatouillait l’échine, un sentiment purement saiyan.

A l’arrière garde, le fraîchement promu caporal, Riki, conduisait les ordres communiqués et la stratégie adopté par le biais de la communication radio incorporé aux fameux détecteurs de l’armée, un élément d’une petite importance au premier regard mais qui s'avérait redoutable pour commander la garnison. Sharotto passa sa tête par dessus son épaule pour y trouver le lieutenant Raditz, bouillonnant sans doute de remplir la mission qui lui avait été adressé. A ses côtés l’on trouvait le tout nouveau membre de l’armée, l’exception parmis la troupe, le probable terrien aux cheveux argentées. Son regard vint trouver celui de son ami et frère de sang et un hochement de tête très simple et familier suffisait à donner le départ à son escouade de mettre les voiles vers le repaire du Ruban Rouge. Ainsi la tâche importante de venger directement les victimes de l'attentat avait été fourni à un des plus revanchards saiyan du haut commandement qui sous l’impulsion de ce geste avait certainement dû décoller à toute vitesse avec une bonne poignée d’hommes pour s’y rendre au plus vite. L'intérêt étant d’avoir masquer cet assaut en amenant tout d’abord la totalité de l’armée aux portes de ce château. C’est dans ce dernier mouvement de tête, voyant ainsi le lieutenant quitter les lieux qu’il remarqua l’arrivée de son petit frère. Il fit mine de rien, se tournant de nouveau vers la porte d’entrée, le laissant venir de son propre chef jusqu’à lui. en dépit de tout ce qu’il pourrait penser, Sharotto n’avait qu’à moitié voulu l’exclure de la guerre, certes il craignait pour lui, le revoir partir de nouveau après si peu de temps lui serait intolérable, mais il ne pouvait guère empêcher un saiyan de se battre. Sentant le contact de sa main sur son épaule, le roi ne réagit pas, se contentant de tenir la même expression sérieuse qu'il ne l'avait plus quitté depuis son débarquement sur la planète bleue. Il ne put néanmoins restée stoïque face aux mots de son frère et expulsa un souffle de dépit.

« Tu penses vraiment que mon intention était de te priver de ce combat ? Décidément tu n’as rien compris… Je te testais simplement, et j’ai vu ta limite rien qu’avec ce coup. Si j’avais frapper plus fort j’aurai pu te plonger dans un sommeil sans fin... Cesse donc ton comportement vantard et conduit toi sérieusement, tel le titre de prince consort que je t’ai attribué, ce n’est pas un jeu Rikki détache toi de cette image trop nonchalante. »

Il en avait suffisamment dit pour faire prendre conscience à son frère que son attitude d’enfant n’avait rien à faire sur un champ de bataille. En tant que nouveau prince, bien que ce titre serve simplement d’image plus que de réel titre de successeur, il devait afficher un autre visage, les rigolades c’est bien entre eux, mais dans le cas échéant ce n'était que de la gaminerie déplacé. Enfin d’une manière où d’une autre ce n’était guère l’heure des querelles inutiles, d’autant plus que la liste des protagonistes ne cessait de croître au fil du temps qui poursuivait sa course, sans que le moindre mouvement ennemi ne se fasse ressentir. Débarqua ainsi deux individu quasiment simultanément, le premier fit irruption soudainement devant les deux amis et rois des saiyans, ce qui surprit assez Sharotto pour se mettre en garde immédiatement par réflexe. Il ressemblait beaucoup à un saiyan de par ses caractéristiques physiques, excepté cette couleur étrange d’un rouge mélangeant teintes pourpres et écarlate. Il ne dégageait aucune énergie, comme si sa représentation n’étais qu’une image, pourtant il semblait être matériel et réel. Le roi ne le remarqua pas immédiatement et c’est quand ces premiers mots sortirent de sa bouche qu’il put immédiatement se remettre l’image de cet homme en mémoire, faisant jaillir un souvenir fâcheux et triste d’une guerre contre l’empire du mal… Mais pourtant il avait vu périr cet homme, il en était lui même en partie responsable en ayant porté un coup surprise durant un instant de faiblesse, comment pouvait-il être en vie… Complètement désemparée et ayant relaché son attention qui jusqu’à lors paraissait inébranlable, le dyarque ne savait pas comment réagir, il avait pris part à des massacres de ses frères et maintenant il déboule comme ça, comme si de rien n’était saluant un monarque qui n’est pas le sien !
Cet instant de doute si court ne l’étais pas dans la tête de notre guerrier perdu dans une situation plus qu’étrange à laquelle il assistait, Pythar, son duo et égal semblait être un proche de cette personne écoutant alors les conseils de celui ci. Les songes de cette inflexible roi étaient parasité dans un désir de réponse mais également par la convergence de cette bataille à venir. Il avait quitté sa posture de garde quelques instants après que le dénommé Tentra parle à son compère, restant tout de même sceptique sur les intentions de cette personne en qui il ne fixé absolument aucun semblant de confiance. Son oeil de vérité n’avait pourtant pas daigner éprouver le besoin de lui rapporter quelque mensonge, mais la perplexité dans laquelle Sharot demeurait rendait incapable sa compréhension incapable d’y avoir préter attention.

Se reprenant avec toute la difficulté nécessaire pour se concentrer, ses préoccupations étaient maintenant partagés entre deux facteurs importants et ce n’est pas l’arrivée d’un homme déguisé étrangement avec des vêtements excentrique qui allait apaiser l’esprit embrumée du saiyan. Lui aussi proche de Pythar et de ce fameux guerrier peut être encore ennemi. Ses mots trouvaient une nouvelle fois le même chemin que celui apparu un instant plus tôt : vaincre les BFs, but engagé de l’armée saiyanne et des dyarques présent aujourd’hui. Surveillant plus principalement le saiyan aux cheveux de feu, il ne manqua de faire attention à son regard insistant sur les soldats dans son dos avant de se retourner pour lancer l’offensive, explosant littéralement la porte de son énergie dévastatrice. Cet action pourtant banale était trop pour l’ami de Pythar qui ne pouvait laisser cette comédie se perpétuer ainsi.

« Assez ! Je n’ai absolument aucune confiance en toi, je ne te connais pas et le seul souvenir que j’ai de toi est d’être un soldat de Majin végéta venu répandre le sang sur nos terres !»

Cette révélation surprenante calma l’ardeur des soldats qui venait d’encenser l’acte signalant le départ de l’assaut, ne laissant pas en reste quelques commérages se chuchotant à l’égard de ce saiyan inconnu du bataillon. Sharotto se tourna ensuite vers Pythar

« Désolé Pythar, je ne sais pas quelle relation tu entretiens avec lui désormais, mais à l’heure actuelle je ne peux me résoudre à lui laisser un semblant de prise de décisions. Bien qu’il dise vouloir la chute de nos ennemis, si il le souhaite réellement je préfèrerai qu’il reste à l’écart pour l’instant et nous laisse gérer la première rencontre avec le leader ennemi.»

Cette altercation n’était pas bonne pour les troupes ou l’unité même de la garnison, Sharotto le savait que trop bien et il ne fallait pas laisser une telle faille ouverte à la portée de nos adversaires.
« Cela dit je le rejoins stratégiquement sur une chose, nous sommes ici depuis quelques minutes et la position de nos ennemis n’a clairement pas bouger, il prépare peut être un plan et je ne souhaite pas leur concéder pareil avantage. Mais rien ne m’indique qu’il n’est pas dans leur camp, alors je préfèrerais que l’on mène la première offensive nous même.»

Pour être honnête, Sharotto n’attendit pas vraiment l’appui de son frère dyarque et pris les devants en entrant dans le palais, certainement accompagné immédiatement par l’infanterie et aussi tout ceux qui venait ici pour en découdre. Montrer son dos au probable maléfique n’était pas sans sécurité pour lui, mais si il était un félon, il serait immédiatement attaqué par une horde de guerriers ainsi cela lui laissait la sérénité de le laisser derrière lui. Remettant désormais son application sur les forces ennemis il suivit un chemin qui l’amena dans une cour intérieure dans laquelle les décorations ne laissait plus planer sur le doute d’un QG principal au vu du luxe des installations. Les énergies qu’il ressentait se trouvaient à présent à quelques mètres lui , derrière une nouvelle porte d’une pièce qui abritait potentiellement l’intégralité de l’organisation des plumes noires. Il tendit son bras en avant envoyant une boule de feu qui vint briser celle ci comme précédemment exécuté par celui en qui rien ne l’inspirait, libérant un fracas assourdissant et créant le contact visuel avec les responsables des meurtres dont ils allaient répondre par le sang.

Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 15961
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 3690

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockLun 18 Mar 2019 - 19:16
Menant la troupe, inspirant ses hommes, Pythar était fier de se voir aujourd’hui suivit de tant de volontaires. Des hommes et femmes combattants à ses côtés pour la libération d’un monde soumis à une dictature silence et taboo des Black Feathers. Malheureusement pour SK, les attaques conjointes de Capsule Corp et Vegeta n’étaient pas excusables. L’armée était arrivée, une petite partie, mais suffisante pour mettre retenir les forces de la Terre le temps de chasser du pouvoirs le démon régnant sur la planète bleue. Les deux Rois se réjouissait ainsi de leurs forces : Ils n’auraient aucun mal à anéantir les Bfs aussi nombreux et puissants qu’ils étaient. Néanmoins, l’heure n’était pas encore à la bataille, les négociations potentielles pouvaient éviter un bain de sang et sauver le peuple terrien de dommages collatéraux. Cette issue était improbable, mais des chances subsistaient aussi minimes qu’elles puissent paraîtres, autant les prendre en compte et en tirer le possible.

Comme s’en doutait l’homme de Yuno, Sharotto voulait s’occuper lui même d’SK si combat il y avait, un choix respectable : il avait directement été témoin des agissements du corbeau de Dark et demandait sa revanche. Hochant la tête en accords des propos de son ami, Pythar ne pouvait qu’admirer la ferveur de son combat.

“Oui, il paiera cher pour ce qu’il a fait à Vegeta, mais aussi la Terre.”

Pendant qu’ils dialoguaient, les deux saiyans pouvaient sentir de nouvelles énergies affluer, toutes de niveaux différents. Autant de guerriers d’élites que de débutants qui allaient donner coeur à l’ouvrage dans la guerre à venir. Un saiyan inconnu vint d’ailleurs sortir du rang, un caporal semble t-il, si tous restaient dans le rang, de soldat à lieutenant, celui-ci semblait motivé à rejoindre les Dyarques. Ainsi, le guerrier épéiste se mit aux côtés de Sharotto et Pythar comme s’il était un troisième leader, que faisait-il ici ? Puis, ce combattant du nom d’Epina se présenta, exécutant une fébrile courbette avant d’excuser son regard sans rien ajouter de plus, restant aux côtés des deux chefs sans rejoindre les autres. Roulant les yeux un instant, Pythar ne savait pas réellement quoi dire, d’un côté, ce jeune garçon semblait “gentil”, mais de l’autre, un peu stupide. Face à une telle situation, alors qu’il voyait bien que la guerre se profilait ; Jugeait-il utile de s’excuser d’un retard ? de se mettre aux côtés des Dyarques ? Sans répondre, le saiyan au bouc adressa un regard quelques peu froid et sévère pour communiquer à ce roublard de l’attention son désir qu’il rejoigne les autres.

Vint ensuite une énergie familière qui ne laissa pas indifférent le père d’Akari et Darius, il s’agissait de Raditz, un guerrier avec qui Pythar avait déjà combattu dans le laboratoire du Docteur Kyouma. Depuis leur dernière séparation, le niveau du lieutenant avait dépassé de loin son ancien palier, il devait avoir furieusement progressé. Mais sans trop le connaître, l’ami de Charlo restait heureux de la progression du frère de Son Goku, lui qui plaignait autrefois sa faiblesse, il pouvait être fier de lui.

Le frère de Sharotto fit alors une courte irruption dont le second Dyarque n'eut de réactions, assimilant de manière passive le fait que son collègue attribue sa future place de Dyarque à son frère. L’idée était contestable, mais l’heure n’était pas aux choix politiques.

Le combattant aux épaulettes bicolores se tourna alors vers la porte, ils étaient assez nombreux pour démarrer les négociations… ou le combat. Mais avant même de faire un pas, un personne fut transposé sous ses yeux. Des cheveux longs, une cape Namek, un regard de fer parfaitement contrôlé : Tentra. Le disciple du serein était finalement de la partie, Pythar n’avait même pas conscience du fait que son ancien rival était disponible, remplissant ce dernier d’une joie non contenue par un sourire des plus amicaux. Pour ne pas faire dans la dentelle, le nouvel arrivant était à pleine puissance en super saiyan god, dégageant une force monstrueuse qui impressionnerait n’importe quel guerriers, sauf Charlo. D’ailleurs, Pythar était justement impressionné par l’énergie de Tentra. Ce dernier se présentait alors à Sharotto, rappelant la dure réalité, par le passé, il était un adversaire des saiyans, un paria, et encore aujourd’hui, il avait du sang de Vegeta sur les mains. Indiquant le fait que les Black Feathers étaient certainement en train de préparer un plan dans leur château. Le super saiyan god détruisit tout simplement la porte d’entrée d’un coup de pied retenu, causant un certain grabuge alors que Pythar s'apprêtait à lui répondre. Coupé, le fils de Thalès le fut de nouveau par Sharotto qui témoigna de sa rancoeur, mais également de son désaccord avec l’apparition assez soudaine de Tentra comme allié aux saiyans. Immédiatement, et d’un ton plus autoritaire que fort, le saiyan au bouc répondit aux remarques colériques de son collègue.

“Tentra est un allié, fais lui confiance comme à moi. Il a racheter ses crimes et encore aujourd’hui il va nous prêter main forte.”

Affirmait le dyarque en jetant des coups d’oeils successifs à Tentra et Sharotto.  

“Je comprends que ça t’étonne et je t’en excuse Sharotto, mais laisse le se battre avec nous. Quand à l'ennemi, oui, il doit se préparer et nous devons prendre les devant.”

Pythar se tourna ensuite vers l'intéressé, lui adressant aussi cordialement que possible le voeu du Roi de Vegeta.

“Tentra, je suis content de ta présence aujourd’hui, mais comprends que tu n’es pas connu pour avoir aidé les saiyans. Aujourd’hui sera l'occasion pour toi de te racheter au travers des yeux de tous.”

L’homme de Yuno ramena alors son poing droit clos vers son visage en signe de la combativité du groupe.

Un autre Ki se fit alors sentir, ce dernier était similaire à celui de Son Goku mais reconnaissable par sa grande stabilité : Ce n’était autre que Gohan, le leader de la Z Team. Remarquant ce dernier se poser aux côtés des Dyarques, Pythar fut prit d’une drôle de grimace en remarquant l’accoutrement ridicule du fils de Kakarotto. Se frottant le bouc de manière perplexe, le fils de Thalès fit tout de même mention du goût vestimentaire de son dernier allié.

“Gohan ! Content de te voir ! Tu es…”


Puis il revint à l’esprit de Pythar l’imminence d’une guerre, le coupant dans son élan pour repartir sur des réflexions plus sérieuses. L’homme de Yuno passa brièvement sa main sur son visage, affichant une mine plus rigoureuse, se tournant vers ses hommes en contrebas.

“Soldats, nous allons essayer d’imposer nos conditions à l’adversaire ! S'ils ne se plient pas à notre volonté de libérer la Terre, nous écraserons la totalité des Black Feathers ainsi que leur armée du ruban rouge !”

Déclarait celui qui s’était entraîné avec les Dieux en levant son poing droit vers le ciel d’un air victorieux.

“Au moindre signe, lancez l’assaut ! La cible est l’alliance et l’armée de SK, rien d’autre !”

Pythar se retourna de nouveau vers ses alliés, fixant alternativement Gohan et Sharotto.

“Gohan, j’ai foi en ta clairvoyance dans cette affaire, je tiens à ce que tu viennes pour négocier une résolution sans conflit avec moi et Sharotto.”


Confiait-il d’un air aussi sérieux que la situation l’exigeait, faisant quelques pas vers l’intérieur du palais, prêt à aller négocier avec le maître du mal.




Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 168
Bon ou mauvais ? : Neutre forte tendance Bon
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Death Beam
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Blaster
Techniques 1/combat : Crimson Buster

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMar 19 Mar 2019 - 23:17
Notant le regard des souverains après s’être posé par erreur à côté d’eux. Le demi-saiyan rentra vite dans les rangs. Vue de haut et avec tout ce qu’il avait déjà vécu en l’espace d’une journée pour les autres et deux ans pour lui. Il ne s’était absolument pas aperçu de l’identité des hommes qu’il venait de rejoindre, et dans sa panique de vouloir bien faire s’était présenté. Sauf que les Dyarques ne l’ayant pas aperçue avaient certainement dû croire qu’il était sorti des rangs – dans lequel il ne se trouvait pourtant pas- pour venir les saluer. Et le regard glacial du Roi qu’il avait pourtant combattu il y a quelques années lui congela le sang l’espace d’un instant. C’était comme s’il avait reçu mentalement un énième coup de poing… En parlant de coup de poing.

« Gohan ! Content de te voir ! Tu es… »

La phrase venait du Roi Pythar qui regardait un individu que le Demi-Saiyan n’avait pas reconnu, mais avait déjà repérer. Chose difficile même avec sa fatigue compte tenue des vêtements de l’individu en question.
Le dénommé Gohan était un adulte portant une tenue… Très particulière. C’était le moins que l’on puisse dire, une cape, un vêtement vert. Rien à voir avec ce que le Gohan qu’avait connu Epina portait. Logique, vue la différence d’âge.
Sur l’instant il eu un doute mais très vite il sentit l’énergie de celui-ci. Et bien que la puissance qu’il pouvait percevoir laisser deviner que le combattant avait atteint un niveau monstrueux. Il pouvait sentir quelque chose de très familier.
Chaque énergie semblait avoir sa propre signature, c’était quelque chose qu’il avait apprit dans la salle de l’esprit et du temps auprès de Nappa, Vegeta et de la Z-Team quand ils s’entraînèrent pour faire face au Roi Cold à et son fils Cooler. Et la signature de cet individu était identique à celle du petit Gohan.
J’avais parlé de coup de poing ? Et bien quand le cerveau d’Epina suivis le raisonnement et compris que ce Gohan était la version adulte de celui qu’il avait côtoyé, et échoué à protéger. L’effet était le même. Pas dans le sens où il fut propulsé en arrière, mais dans le sens où son corps ressentit un choc. Un douloureux choc au niveau du ventre.

Suivit aussitôt d’une sensation douloureuse au niveau de sa queue de singe. Quelqu’un tirait dessus ! Cela le tira de son choc et de sa paralysie. Car il se retourna pour se retrouver nez à nez avec…

« Harcot ?! »
En face de lui se trouvait un Saiyan de son unité. Portant une armure noir et rouge-orange foncé. Un petit détecteur bleu. La queue de singe entourant son ventre. Il avait été l’un des combattants qu’il avait affronté dans le cercle pour gagner le droit d’affronter le Roi Pythar. Un qui d’ailleurs à l’époque le surpassait en termes de force physique.
Le Saiyan ne répondit pas et fit simplement signe de regarder le Roi. Harcot arborait un petit sourire arrogant un poil moqueur. Mais il pouvait également détecter de manière subtil une certaine inquiétude. Articha, Epina et Harcot avait l’habitude de bossé ensemble. Et bien qu’Harcot se la jouait grosse dure, il restait quelqu’un de relativement sympathique. Inquiet pour ses camarades… Sans pour autant l’être trop et ne pas leurs tiré la queue comme à un gosse.
Se reconcentrant sur le Roi Pythar, il écouta tout en essayant de ne pas tombé sur le regard du Roi. Une fois lui avait suffit.


« Soldats, nous allons essayer d’imposer nos conditions à l’adversaire ! S'ils ne se plient pas à notre volonté de libérer la Terre, nous écraserons la totalité des Black Feathers ainsi que leur armée du ruban rouge ! »

Levant son poing en l’air d’un signe victorieux. Ce geste fut accompagné d’une réponse de chaque Saiyan présent dans les rangs, tous hurlant d’un cri de guerre. Servant non seulement à intimider l’ennemi, mais également les motivé de leurs côtés. Ils ne manquaient pas de motivation, mais cela posait l’ambiance. Et Epina de son côté accepta cette motivation contagieuse avec une certaine joie. Jusqu’à présent il était arrivé un peu à l’écart. Mais là désormais il se sentait vraiment dans ce groupe de combat. Le Roi n’en avait pas terminé seulement car il rajouta.

« Au moindre signe, lancez l’assaut ! La cible est l’alliance et l’armée de SK, rien d’autre ! »

Le message était passé. Les pertes civiles étaient absolument à éviter. Et le demi-Saiyan espérait qu’aucun combat n’aurait lieu près des villes. Connaissant désormais du monde qui habitait là-bas.
Désormais il n’y avait plus qu’à attendre les ordres de ceux en charge du groupe.


« Sympa l’épée. »

Se retournant, Epina découvrait Harcot, pencher en train d’observer de près l’épée que le demi-saiyan portait sur le dos. D’un œil un poil envieux d’ailleurs. Chose qui exaspéra le propriétaire de l’arme.

« Une fois la mission finit, je te file l’adresse si tu veux puisque tu l’aime tant. » Dit-il sur un ton plus sévère qu’il ne l’aurait voulu.
« Hey ho, du calme Epi’. Pas de bon poil hein? Pourtant t’était encore tout joyeux à ton départ de Vegeta. Qu’est-ce qu’il se passe ?
- Trop de truc pour t’expliquer ; on va juste dire que j’ai eu une très grosse journée. Et que j’ai hâte d’en finir avec ce SK que je puisse retourner sur Végéta et me reposer. »

Sur ces mots, il se retourna. Harcot comprenant l’idée général, et se contenta de hausser les épaules.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMer 20 Mar 2019 - 22:55
Plus le temps passait, plus de guerriers de renom saiyans se présentaient devant le château du Roi. Une myriade d’histoires et d’expériences qui dépassait largement le statut de Raditz, dont certaines furent une véritable surprise pour le lieutenant. La présence de Gohan avait été accueilli dans l’esprit du traditionaliste comme une agréable surprise, bien qu’amère. Il n’avait pas eu besoin du détecteur pour réaliser que son neveu le dépassait à ce moment en tous points, le ki qu’il dégageait était suffisant. C’était à se demander où il en serait aujourd’hui si il avait été éduqué par les doctrines saiyannes et non par son incapable de frère. Imaginer la force qu’il aurait lui suffisait pour avoir un sourire en coin, partagé entre une certaine fierté d’avoir vu juste dans la puissance de l’enfant de Kakarot  et dégoûté de voir son potentiel bloqué par des idéaux inutiles.

La seconde surprise fut l’arrivée de Tentra. Bien qu’il ne le connaissait pas personnellement, il savait pertinemment qu’il était avec l’Alliance Maléfique durant l'infâme guerre sur Vegeta. Sa présence n’était pas la bienvenue pour le général d’un autre univers et il comprenait entièrement la méfiance du roi légitime à son égard. Si il avait eu quelque chose à dire, il aurait voulu sa tête détachée du reste du torse pour trahison. Malheureusement, ce n’était ni le lieu, ni l’endroit pour commencer à faire ce genre de suggestion. Ils étaient au bord d’une guerre qu’il allait sans doute finir en un bain de sang. Si celui qui partageait sa coiffure venait à périr dans la confrontation, Raditz ne le pleurera pas. Il était néanmoins intrigué par l’incapacité de ressentir son Ki et sa chevelure rouge. C’est à ce moment qu’il fit la connexion entre l’inconnu et Queen Nemor. Il n’avait jamais demandé la signification de cette forme à sa bien-aimée. Il supposait que c’était en lien avec le dieu qui l’avait ramenée parmi les morts à l’époque et puis, il n’avait pu le temps de l’interroger davantage. Mais sauf si l’ancien membre de l’Alliance Maléfique avait fait la même affaire avec le même dieu, ça voudrait dire que cette forme est atteignable par les membres de son espèce. Il ne restait plus à savoir comment l’atteindre.

Pendant ce temps, Kid Sephiroth commençait à interagir avec les siens et il s’était fait remarquer pour avoir plus de cran que la moyenne sur cette planète. Hormis son physique, il réussissait à se fondre dans l’immense foule de guerriers aguerris sans aucune difficulté particulière. Le guerrier à la longue chevelure noire ne fit aucun commentaire mais il était soulagé au fond de lui que de constater qu’avoir intégré l’adolescent dans l’armée n’était pas un mauvais choix. Les deux allaient pouvoir se prouver dans la plus grande armée de l’univers dans une guerre qui aurait pourtant dû se produire plus tôt.

Malgré toutes ces distractions, il garda un oeil sur Sharotto en attendant le signal pour pouvoir commencer sa partie de l’invasion. Le dyarche hocha de la tête en direction de Raditz. C’était l’heure ! Le lieutenant prit son scooter avant d’envoyer un message aux troupes qui lui étaient assignées pour donner l’ordre de se diriger vers la forteresse du Ruban Rouge. Il posa main sur l’épaule de son compagnon terrien.


“Suis-moi.”

Direct et sérieux, le lieutenant s’éleva dans le ciel avant de foncer à toute vitesse vers sa destination. L’un des super saiyans les plus sanguinaires parmi l’armée de Vegeta allait répandre son courroux sur les responsables du massacre de son peuple. Il allait certainement y passer du bon temps à le faire !
Setsuka
Setsuka
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 10/08/2018
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Création, Zanzōken, Laser de Gaksa
Techniques 3/combat : Aura bestiale, Mantra féroce
Techniques 1/combat : Esprit de Menolos

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] ClockMar 26 Mar 2019 - 20:12


Prélude de la fin


Du monde ne cesse d'affluer depuis tout à l'heure. Setsuka se sent quelque peu mal à l'aise dans les rangs saiyan. Cela ne fait pas si longtemps qu'elle fréquente sa propre race, après tout. Il est difficile pour elle que de se fondre dans la masse. Du moins, mentalement. Car physiquement, aucun problème: l’autochtone ressemble à n'importe lequel d'entre-eux, à quelque chose près qu'elle possède une tare génétique. Ses yeux bleus. De plus, sa tenue est singulière: un veston bleuté, un pantalon noir et des bottes en cuir. Mais, dans l'ensemble, rien de trop criard. De ce fait, personne ne la remarque.

Au vue de l'engouement de tous ces combattants pour la guerre... il est normal qu'elle ne se sente pas très à l'aise. Elle n'aime guerroyer que si cela est nécessaire. L'indigène préfère éviter le conflit, mais tout des problèmes de cette planète la dépasse. Rester ici la fait se sentir mal, également. La foule l'étouffe un peu trop, tellement qu'elle n'arrive pas à distinguer les saiyan haut gradé du reste de l'amas de troupe.

Celle-ci décide alors de s'éclipser des rangs saiyan. Déjà, pour reprendre un souffle normal. Ensuite, pour tenter de se rendre utile plutôt que d'attendre. Celle-ci repère alors les abords de la ville non loin du château, à la lisière entre les deux, et décide de s'y rendre. 

Contenu sponsorisé

Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Empty
MessageSujet: Re: Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]   Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans] Clock
 
Prélude de la fin [GUERRE - BFs vs Saiyans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» Besoin d'aide pour mon chariot de guerre.
» Ministre de la justice René Magloire en guerre contre les traficants de drogue
» La guerre des xénos
» L’alimentation en temps de guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-