Partagez
 

 Meanwhile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1945 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meanwhile Empty
MessageSujet: Meanwhile   Meanwhile ClockVen 23 Nov 2018 - 1:14
Le quotidien de SK ressemblait à un enchaînement de rendez-vous pour recruter de nouvelles têtes dans son alliance mais aussi d'être prit dans quelques événements imprévus. Ce qui faisait que depuis quelques temps déjà, il avait circulé sur un peu partout sur son territoire sans vraiment avoir la possibilité de monter son prochain plan. Mais il était un homme prudent et patient, il savait qu'il fallait laisser chaque chose en son temps. La priorité avait été de ramener à sa cause encore plus de fidèles, et c'était une franche réussite puisque chacun des candidats ciblés étaient tombés sous le charme du leader. Il leur restait tout à prouver mais le démon ne les avaient pas choisit par hasard et il leur donnerait tôt ou tard l'occasion de montrer leurs talents.

Le roi de la Terre venait de quitter la zone désaffectée en s'envolant, espérant voir Renko le suivre. Ce dernier avait préféré faire un détour avant d'aller le retrouver. Il avait en effet besoin de soins après le combat qu'il avait mené avec l'homme aux yeux dorés. C'était une décision tout à fait compréhensible bien qu'il aurait très bien pu se faire soigner et se reposer au château, où il y avait absolument tout pour remettre un guerrier d'aplomb. Seishiro le lui aurait bien confié mais le Mâ Kaio Shin était déjà parti. Tant pis, il le retrouverait au point de rendez-vous, sa nouvelle recrue lui avait signalé qu'il n'aurait pas grand mal à repérer son énergie, ce pourquoi le démon ne masqua pas du tout sa présence. D'ailleurs il n'avait aucune raison de le faire puisqu'il était ici chez lui, la Terre toute entière lui appartenait alors il n'avait rien à craindre.

Durant le trajet en volant, qu'il avait préféré à sa téléportation pour une fois, il consulta son émetteur, qui avait bipé plusieurs fois alors qu'il était occupé. Il y avait un message de Narumi, qui se trouvait apparemment quelque part sur Terre...En compagnie de Dayu ? Comment ? Le mentaliste serait de retour ? Celui qui était un des membres fondateurs des Black Feathers avec SK, Tobi et Shinji Hirako n'avait plus trop donné de nouvelles de lui depuis longtemps. Difficile de savoir ce qu'il en était vraiment, mais apparemment sa belle louve s'occupait de lui... En bien ou en mal, peu importe, le chapelier avait suffisamment confiance en la jolie brune pour la laisser faire. Cependant, ce message, qui n'était plus tout récent, était suivit d'un autre qui avait été envoyé il y a peu, en provenance du château où il se rendait justement.

Kasai était là à continuer sa route en consultant son appareil, comme n'importe qui le ferait avec son smartphone. Il avait sortit une cigarette et l'avait allumé tout en lisant ce qui lui avait été envoyé. Cette fois c'était Kefka qui lui avait adressé un message vidéo. Toujours de marbre, le chef des Black Feathers finit par s'arrêter de voler lorsqu'il apprit les nouvelles qui lui étaient annoncées. En effet, la première n'était pas brillante puisqu'il semblerait que le clown n'ait pas sut diriger les hommes de sa propre milice... Qui avaient attaqué ouvertement la planète des saiyans. Voilà une grosse tuile, et le chef des Rubans Rouges semblait vouloir minimiser cette grossière erreur, prétendant qu'il n'y aurait probablement pas de représailles. Le démon n’en était pas aussi sûr connaissant l'esprit belliqueux des saiyans et bien que son allié lui assurait qu'il n'y aurait pas de problèmes, le roi de la Terre commençait déjà à imaginer une solution, une façon de duper tout le monde... Ou de tuer tout le monde dans le pire des cas. Toutefois le message de l'arlequin ne s'arrêtait pas là, il se disait dans l'embarras suite à l'initiative du ténébreux après son attaque envers Capsule Corp. A vrai dire il ne savait pas qu'en réalité il s'agissait d'un imposteur puisque les soldats du château lui avaient affirmés qu'il s'agissait bien de Kefka qui avait mené l'assaut. Pas vraiment inquiété par cet incident, SK avait voulut tourné les choses à sa façon, en faisant du SK : tromper son monde. Chose que ne semblait pas avoir compris celui qui posait gracieusement ses fesses sur le trône de la Terre grâce à Seishiro. Enfin, cette histoire n'avait pas bien d'importance pour lui, l'attaque visant un groupe ennemi l'arrangeait de toute façon mais l'attitude de son acolyte était assez ironique. C'était plutôt SK qui devait être dans l'embarras de voir que son homme de confiance manquait de vigilance et que ça pouvait nuire aux Black Feathers. C'était un peu l'hôpital qui se foutait de la charité... M'enfin il savait que Kefka était plutôt du genre à mettre le feu à l'hôpital alors... Le démon soupira en lâchant une énorme bouffée de fumée avant d'enregistrer un message qu'il allait envoyer à son allié, reprenant ce sourire qu'on lui connaissait, attrapant même son chapeau pour le soulever en forme de salutation au moment de prendre la parole.


"Salutations, mon cher ami ! Content d'avoir de tes nouvelles, lors de ma dernière visite tu n'étais pas là alors, je m'inquiétais haha ! Mais tu as l'air en forme." Il lui fit un clin d’œil, toujours souriant, reposant son chapeau sur son crâne avant de commenter les événements qu'il lui avait rapporté. "Oh, et bien moi j'aurai aimé être informé de tes agissements. Me dire que tu prévoyais une attaque à grande ampleur sur Terre, ou avoir des nouvelles de ta petite milice... Ça aurait évité ce petit désagrément, n'est-ce pas ?" Prenant cette fois un air plus sérieux et à l'image du leader qu'il était, son regard dur semblait percer l'objectif. "Tu n'es pas sans savoir que chaque membre doit agir dans l'intérêt des Black Feathers, hum ? Si nous devions faire face à un ennemi imprévu à cause d'une erreur stupide, ce serait ça le plus embarrassant, n'est-ce pas ? Et le fautif serait à punir..." Il laissa un blanc de quelques secondes, avant de redresser la tête et de reprendre son sourire."Il serait bon de se revoir et de discuter de tout ça... Sur ce, je me rends au château... Alors à très vite peut-être ?"

Kefka devait être au château à ce moment là mais d'ici l'arrivée du roi il serait peut-être déjà parti, qui sait ? Alors SK ne se prit pas trop la tête. Et c'était ainsi que l'homme au chapeau noir se dirigea en direction de sa demeure, toujours par la voie des airs, continuant à fumer sa cigarette. Il était à l’horizontal, sur un côté, croisant les bras en se frottant le menton, pensif. Cette histoire risquait de leur porter préjudice et il valait mieux imaginer comment appréhender la situation plutôt que de la subir. Seishiro se relâcha finalement, préférant profiter de la douce brise qui caressait son visage.

Le leader des Black Feathers arriva enfin au château, jetant sa cigarette à l'entrée, il passa par une porte que seuls les membres de l'alliance pouvait connaître. De là d'où il venait c'était plus facile d'arriver par là, et puis ainsi il était plus proche de ses quartiers. Une fois à l'intérieur il fut rapidement accueillit par un majordome à qui il demanda d'amener une infirmière pour le soigner des blessures de son combat avec Renko, il fit d'ailleurs le descriptif de ce dernier pour qu'il puisse rentrer librement dans le château. A ce moment là il sentit la présence de Kefka dans le château, et celui-ci était avec quelqu'un d'autre.


"Jack... ? Haha !"

En effet, il reconnaissait bien l'aura de son compère à la tête de citrouille, qui avait enfin fait le chemin jusqu'ici pour trouver sa deuxième maison. Le tortionnaire attitré des BF devait être en train de faire connaissance avec l'homme au visage peinturluré. Seishiro trouva que c'était une bonne occasion de les laisser se découvrir, il irait sans doute les voir après mais il se rendit à sa chambre où une infirmière l'attendait. Il se posa sur une chaise et se laissa soigner, tranquillement. Quelques minutes plus tard c'était déjà fini grâce à la médecine avancée que l'on pouvait trouver chez le personnel très qualifié du roi. SK se reposa cependant quelques temps et finit par s'assoupir dans son fauteuil. Mais le sommeil du roi n'était jamais bien long, il se réveilla et se changea, avant de sortir de sa chambre pour rejoindre l'un des membres de son alliance... Mais lequel ?
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 921
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2310

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockVen 30 Nov 2018 - 15:58
Ce senzu m'avait redonné toutes mes forces et m'avait guéri les blessures que m'avait infligées Seishiro, ou plutôt "Chef", serait-je supposé l'appeler, désormais. 
Je volai à pleine vitesse vers l'énorme source d'énergie que j'avais repérée et qui était sans aucun doute possible celle de l'homme au chapeau. Après un moment passé à voler, je sentis que je me rapprochais de la source d'énergie. Au loin, je pus distinguer un grand bâtiment, plus précisément un château. La forme de ce château était particulière: la base était simplement une espèce de dôme prolongé par une tour en son sommet qui atteint une belle hauteur. Le château était entouré par 7 autres tour construites de façon identiques au château, bien que plus petites. 

Meanwhile Latest?cb=20120429193652

Je descendis et me posai face au bâtiment du milieu. C'était là que se trouvait l'homme au chapeau. Je supposai qu'en tant que membre des Black Feathers, j'avais le droit de pénétrer le château alors j'y rentrai sans qu'on m'y invite. Le rez-de-chaussée était plutôt grand bien qu'il ne comportait qu'une seule pièce qui ne contenait rien d'intéressant si ce n'était des escaliers au fond de celle-ci qui menaient au premier étage. La salle du trône et les quartiers de celui qui s'était auto-proclamé "Roi de la Terre" devaient être en haut, proche du sommet de la tour principale. Je m'approchai des marches d'escalier et m'apprêtai à monter quand j'entendis des bruits de pas qui descendaient à son tour les marches. Il s'agissait de Seishiro.
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 869
Bon ou mauvais ? : Du coté des gagnants de la guerre
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockSam 1 Déc 2018 - 15:36
On peut très bien faire un rap puis retrouver son sérieux dans la même journée. Il suffit de regarder le gouvernement pour voir que c’est totalement possible. Bref le terrien avait utilisé sa technique spatio temporelle pour se téléporter jusque dans le château de la planète Terre. C’était quand même vachement pratique cette technique. Oui le terrien ne comptait pas l’oublier, car au fond c’était un peu une CS pour lui. D’ailleurs Tobi venait de se souvenir d’un truc, car oui tant qu’à autant se débarrasser du flashback dès le début du post, avant qu’il puisse disparaitre complètement dans le rp à venir. Tobi serait-il capable de faire un poste entièrement sérieux ? Cela semble pourtant totalement impossible.
 
Flashback
 
Tobi : Mince il y a un arbuste qui gêne la route.
PNJ route 12 : Bonjour vous avez besoin de coupe pour passer le chemin.
Tobi : Non
Tobi se téléporta de l’autre côté de l’arbuste
Le PNJ planta, il mourut dans d’atroces souffrances, et Tobi vécu toute sa vie en se rappelant se triste moment où il aurait pu l’écouter. Depuis ce jour il s’enferma dans l’obscurité et l’autoflagellation, expliquant son état actuel se rappelant ainsi du mal qu’il avait causé.
PNJ Route 12 : Bonjour je suis de retour dans ce remake inspiré d’un jeu mobile. Il vous faut coupe pour passer le chemin. Vous n’avez pas coupe ? Tenez prenez le ! Quoi votre Pokémon est faible ? Tenez un Arceus Shiny niveau 100. J’espère que ce ne sera pas trop dure pour vous.
Tobi : non
Du coup Tobi oublia son idée de d’enfermer dans l’obscurité et l’autoflagellation.
 
Fin du Flashback
 
Le problème c’est que Tobi n’était pas introduit dans ce rp, donc je devais partir en imagination totale. Le terrien regarda tout autour de lui, et il profita pleinement de ce lieu magique. Il se disait, ouah c’est beau cet endroit. Puis il se leva, et il tira la chasse. Puis il s’en alla après avoir bien entendu lavé les mains. Oui je suis précis dans mes rps mais c’est un détail très important dans ce rp, tu vas comprendre ensuite. Puis il marcha tranquillement en direction de SK. Puis arrivé une fois proche de lui il remarqua de suite SK en train de descendre des marches, alors qu’un PNJ ah non Renko pardon, était en train de les monter.  Tobi arriva juste derrière SK et se lança dans un grand discours, n’ayant pas vu ce dernier depuis longtemps c’était compréhensible.
 
« Yo. »
 
Tobi regarda ensuite la main du démon, et une pensée le tirailla. Est-ce que SK avait pour l’habitude de se laver les mains après avoir été au toilette ? Il avait de nombreux rp de ce dernier, mais il n’avait aucun souvenir d’avoir vu le démon passer à l’acte. Certains possibles sont bien capables de croire ce qu’ils n’ont jamais vu, au point même de les aduler, d’autres disent que c’est des foutaises, tout dépend au final du contexte. Néanmoins dans ce contexte cela ressemblait plutôt à la boite de Shrodinger. Ouai j’aime bien parler de ça pendant mes rps. Le leader suprême des Black Feather possédait donc des gants de Shoridinger. A la fois il c’était lavé les mains, mais à la fois pas. Au final on pouvait en déduire qu’il avait l’habitude de laver une main, et pas une autre. La tension monta, et une impression de ralentis se passa tout autour de Tobi, alors que le décor était en train de griser sous le suspens de la situation.
 
* Si je me trompe de main en tentant de la saluer. Je me retrouverais avec toute les crasses accumulées au cours de ces 10 dernières années. Cela serait très difficile pour moi d’accepter une telle chose. C’est bon, soyons calme et réfléchis. Il y a une main de propre, le but est de la localisé. Mais il semble utiliser du parfum pour cacher l’odeur, donc cela sera inutile d’aller tenter de sniffer. Après la logique voudrait qu’il garde la main droite propre. Enfin en toute logique, mais SK dépassait cette logique. En tant que personne représentant le mal, n’aurait-il pas intérêt de faire le contraire ? Et puis cela pourrait aussi lui servir de test pour reconnaitre les personnes d’élites ? Imaginez un jour un RP ou il annonce qu’il ne se lavait pas la main droite, imaginez les réactions des gens ? Cela serait juste insoutenable. Mais peut-être que justement la fourberie de SK va plus loin, cherchant justement à piéger les personnes qui cherchent à réfléchir, pour justement montrer sa supériorité suprême ? De ce fait là c’est bien sa main droite qu’il lave. A moins qu’il tente de montrer sa supériorité suprême aux gens très réfléchis… C’est trop difficile, SK est vraiment le plus grand guerrier que le forum n’a jamais connu. Je vais devoir utiliser une stratégie pour contrer cela ! *
 
Le guerrier masqué tourmenté par la difficulté de la situation leva sa main droite vers le ciel et mit à légèrement toussé en même temps. Il avait trouvé la solution ultime pour esquiver le serrage de main !
 
* Forcement si je salut de loin il ne cherchera pas à tendre la main par peur de se prendre un vent. De plus je viens de tousser, donc de ce coup il va penser que je suis malade, et va donc éviter de me serrer la main. De plus je n’ai toussé dans aucune main, donc il ne sait pas dans laquelle je tousse. Et je doute qu’il ne veuille pas tomber malade. Je viens de retourner la situation, oui SK tu peux être fier de tes soldats, ils sont au moins à ton niveau intellectuel. *
 
Le combat psychologique entre les deux fondateurs de l’alliance venait de commencer ! Qu’allait-il se passer ? Renko allait-il tomber dans le piège rudement mené par SK ? Tant de questions, et pourtant si peu de temps. Enfin, tout dépend quand Mamie daignera venir dans ce topic.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1945 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockMar 4 Déc 2018 - 17:04
Si Seishiro connaissait le château comme sa poche, il pouvait cependant tout de même y être surpris. Il l'avait un peu été en constatant la présence de Jack en sentant son énergie aux côtés de Kefka. La présence du clown, elle, n'avait rien d'étonnante puisqu'il était chargé d'occuper la planète en son absence. Par contre il se doutait qu'il allait être surpris de tomber sur Renko. Non pas qu'il doutait de sa promesse de venir jusqu'au château après avoir accepté de rejoindre les Black Feathers, mais plutôt parce que son aura était indétectable. Sans la possibilité de repérer son énergie il ne pouvait pas savoir à quel moment il arriverait dans la demeure du roi. Il s'était donc préparé à son arrivée même s'il ne savait pas d'où il viendrait, ni à quel moment exactement. Sa nouvelle recrue semblait être un homme de parole alors le démon avait l'intuition qu'il le retrouverait très vite au point de rendez-vous.

Sortant de sa chambre où il était de nouveau en pleine forme après que ses blessures aient été soignées, le maître des lieux s'était dirigé vers le niveau inférieur du château. C'était en descendant les marches de l'escalier qu'il tomba sur... Renko. Un sourire se dessina soudainement sur le visage du chapelier, ravi de voir que son nouveau poulain était présent, et ravi d'avoir eu raison de croire qu'il viendrait jusqu'à lui. Il s'était arrêté puis lui avait fait signe en se retournant et remontant les marches pour revenir à l'étage d'où il venait.


"Tu es là, parfait ! Je ne sais pas si on aura le temps de te faire visiter les lieux, mais tu es ici chez toi. Allez viens..."

Il allait sans doute encore lui donner des informations concernant l'alliance, il en aurait certainement besoin puisque désormais il était un membre de l'équipe. Oh, bien sûr il devra faire ses preuves comme tout les autres. Il faudrait d'ailleurs qu'il le présente au reste de la team. Soudain, alors que le leader revenait sur ses pas, il tomba sur l'un de ses acolytes. Il haussa les sourcils en voyant le masque qu'arborait son plus fidèle allié.


"Oh ! Toi aussi tu es là haha ! Décidément on dirait que tout le monde a eut la même idée..."Il se tourna vers Renko en désignant Tobi avec sa main et fit pareil avec le terrien pour les présenter."Renko, voici l'un des plus anciens membres des Black Feathers : Tobi... Tobi, je te présentes Renko, notre nouvelle allié. Faites en sortes de bien vous entendre héhé !"

Il ne doutait pas trop de Tobi, qui n'était pas du genre à faire des histoires malgré sa personnalité originale mais il se souvenait que l'entente n'avait pas toujours été excellente entre certains membres. Il pensait notamment à Light qui s'était prit le bec avec Narumi... Cette dernière n'était d'ailleurs pas spécialement appréciée par Kefka mais ils arrivaient à cohabiter au moins.

"Et bien ne restons pas là, allons nous détendre et discuter un peu à côté !"

Il fit signes à ses deux alliés de le suivre et se dirigea vers la grande salle de cette étage, où l'on pouvait faire des réunions mais aussi se détendre. Il y avait même un mini-bar pour ça. Par ailleurs il avait remarqué l'attitude étrange de Tobi, mais il ne pouvait pas imaginer que celui-ci craignait de lui serrer la main. Une chance pour lui, SK était quelqu'un qui faisait très attention à son hygiène et il avait bien pensé à se les laver, même après le combat contre Renko où elles avaient été tâchés de sang. Et puis l'homme au masque pouvait se considérer chanceux car ils n'avaient pas obligation de se serrer la main en se voyant, ils ne l'avaient jamais fait. Enfin, SK ignorait tout des pensées de son ami, il n'était pas télépathe après tout. Il entra dans la salle et sortit trois verres.

"Vous voulez boire quelque chose ? On a de tout ici, haha !"

C'était en bon hôte qu'il proposait toujours de quoi se désaltérer, surtout à ses alliés. Puis, il leva son index en ayant l'air d'avoir subitement pensé à quelque chose. Il sortit un émetteur de l'alliance puis s'approcha du Mâ Kaiô Shin pour le lui confier.

"Tiens, c'est l'émetteur de l'alliance. Avec ça tu pourras communiquer avec n'importe lequel d'entre nous, où qu'il soit dans l'univers. C'est très utile lorsqu'on a besoin d'un allié. Je te conseil grandement de répondre aux appelles que tu recevra héhé ! … Mais sinon, ça fait longtemps que tu es sûr Terre ? As-tu des commentaires à faire sur ce monde ? Des idées qui pourrait nous aider à améliorer les choses ?"

Il prit place sur la table, posant la moitié de son fessier sur celle-ci en attendant une réponse des deux autres concernant leur choix de boisson, par exemple. Ou peut-être qu'ils auraient quelques informations à donner à leur chef.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 921
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2310

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockSam 8 Déc 2018 - 2:41
Un autre individu pointa le bout de son nez, ou plutôt son masque. Cet individu portait également un long manteau noir. Son nom était Tobi et d'après ce que me racontait Seishiro, il serait l'un des plus anciens membres de cette organisation. Moi, tout ce que je voyais, c'était un clown affublé d'un masque ridicule pour cacher son visage. Je me demandais quand même s'il avait un laid visage ou s'il portait juste un masque pour cacher une quelconque cicatrice, ou peut-être le portait-il pour le style. En tout cas, si la bonne réponse était la dernière hypothèse, ce serait d'un pathétique, mais bon, nous n'étions plus à ça près chez un mortel, j'en avais vu des bien pires, hélas.

Par la suite, l'homme au chapeau nous fit signe, au membre masqué et à moi-même, de le rejoindre dans une autre pièce pour discuter. Je le suivis, Tobi en fit sans doute de même, et nous gravîmes les marches menant vers le premier étage et empruntâmes un couloir jusqu'à une lourde porte qui nous amena dans une grande salle dégagée dans laquelle étaient disposés des sièges en velours autour d'une longue table en bois massif et sur le côté un petit comptoir en chêne derrière lequel des vitrines remplies de bouteilles étaient disposées. Le chef des Black Feathers nous invita à prendre place sur les sièges et nous proposa à boire. Avant que l'on puisse répondre quoi que ce soit, il s'approcha de moi et me tendit un curieux dispositif. Il m'expliqua par la suite qu'il s'agissait de l'émetteur qu'utilisaient les membres des Black Feathers pour communiquer ou quand le chef rassemblait ses troupes. Il me mit aussi bien en garde de répondre au moindre appel. Il semblait dire ça sur un ton léger mais son regard perçant le mien ne trompait pas, cette personne ne plaisantait pas et même moi, je n'osais imaginer quelles seraient les conséquences si je ne répondais pas. Décidément, dans quelle galère m'étais-je encore fourré?

L'homme tout de noir vêtu me demanda ensuite d'éventuels commentaires sur la Terre et si ça faisait longtemps que j'y étais. 

"Je ne suis ici que depuis quelques jours mais étant un apprenti Mâ Kaiô Shin, j'ai déjà eu l'occasion d'observer cette planète pour en apprendre un peu plus. J'ai d'ailleurs pu constater qu'excepté certains êtres, la majorité des habitants de cette planète sont faibles et sans intérêt. Alors, je me posais une question: pourquoi la Terre? Pourquoi prendre pour base une planète si inintéressante, à moins qu'il y ait une autre planète vous appartenant et dont je ne saurais rien?"

Je m'enfonçai dans mon siège, croisant les jambes et les bras, tout ouïe de la réponse que pourrait me fournir "mon chef". Il était quand même intéressant que je m'informe sur ce qui pourrait être important à savoir, et aussi sur la façon dont sont gérées les choses, ici...
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1945 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockVen 14 Déc 2018 - 17:44
Entouré de deux membres de son alliance qui ne s'étaient encore jamais rencontrés, SK s'était fait un plaisir de les présenter. C'était le genre d'exercice dans lequel il excellait : la présentation, l'accueil, l'image... Le comédien aimait toujours faire les choses de belles manières, jusqu'à parfois des mises en scènes farfelues, comme celle que l'on pouvait voir au cinéma. Mais la rencontre entre Renko et Tobi fut pour le moins silencieuse. Pas de mots échangés, pas de mains serrés non plus. La poignée de mains devenait peut-être un problème pour l'homme masqué vu son état d'esprit actuel,  et on pouvait comprendre sa réticence. Ce fut donc un échange assez bref de regards, difficile même d'appeler ça un échange. Seishiro aurait-il échoué dans sa présentation ? Peut-être, mais il allait tenter de continuer à être le meilleur hôte possible et ce, même si les deux autres s'ignoraient. Il y avait de toute manière tout ce qu'il fallait dans le château pour que le confort de tous soit optimal.

Chef des BF et chef de fil, le démon avait mené ses deux compagnons dans la grande salle de cet étage, où ils allaient tous pouvoir se détendre. Il en profita aussi pour confier à Renko un émetteur de l'alliance. Objet que tout membre se devait de posséder sur lui, et qu'il valait mieux utiliser lorsque la situation le suggérait. Sa nouvelle recrue était encore un peu un inconnu et lui-même ne devait pas trop savoir dans quoi il s'embarquait. Justement, SK était là pour le guider, ce pour quoi il lui demanda s'il avait des commentaires à faire au sujet des Black Feathers. Après tout il faisait désormais parti des leurs, et se devait de respecter l'organisation, la servir. SK comptait sur lui désormais, il voulait attendre de voir qu'il fasse ses preuves, et surtout qu'il leur soit loyal. C'était un point très important qui déterminait beaucoup de la santé d'une alliance. Les plumes noires se portaient bien avec plusieurs membres présents depuis de longues années, et c'était dû à la confiance qu'ils avaient en leur leader et en ce que représentait les Black Feathers. Il fallait espérer que le guerrier divin s'inscrive dans la durée avec eux.

L'apprenti Mâ Kaio Shin s'était mit à l'aise, et fort heureusement il était curieux. Il souhaitait en apprendre plus sur son alliance, et plus particulièrement sur leur présence sur Terre. SK le regarda en souriant, il était vrai que son nouvel allié ignorait tout du parcours des Blacks Feathers. Tout avait commencé il y a bien des années maintenant, avant même qu'ils ne portent ce nom, et la planète bleue n'avait été qu'une étape de plus dans l'ascension du groupe. C'était d'ailleurs celle qui leur avait donné un peu plus de visibilité, alors que jusque là ils avaient beaucoup travaillé dans l'ombre. Le maître reprit la parole sur un ton enjoué.


"Il est vrai qu'à première vue la Terre n'a pas grand-chose d'extraordinaire hormis ses beaux paysages et ses climats variés. Cependant, en s'intéressant d'un peu plus près à celle-ci on peut remarquer qu'elle a souvent été l'objet de nombreuses convoitises, de personnes puissantes... Qui n'ont jamais réussit à s'en emparer ! La prise de la Terre était donc un grand coup pour montrer la puissance de l'organisation, de faire comprendre que nous ne sommes pas n'importe qui. Ensuite, la raison principale de la conquête de ce monde est bien évidemment d'étendre le territoire des Black Feathers. Nous ne sommes pas présents uniquement ici, mais également sur Namek et Dark. Deux planètes sur lesquelles tu peux te rendre en toute sécurité : c'est notre territoire, ça nous appartient ! Tu pourras aller les visiter si tu le souhaites."

Le roi se leva enfin, se dirigeant de nouveau vers le mini-bar, où il se servit en vin alors qu'il avait sortit trois verres. Mais ni Tobi, ni Renko n'avaient manifesté leur envie de se désaltérer, alors il reposa sa question, se tournant vers la nouvelle recrue avec l'un des récipients en mains.

"Tu ne veux rien boire ?"

Il jeta un regard à Tobi et fit un mouvement avec sa main qui portait le verre, comme pour lui redemander à lui aussi s'il avait soif. Après tout se serait dommage de boire tout seul. L'homme au chapeau garda sa boisson en mains et marcha vers Renko à nouveau avant de s'arrêter, continuant son récit.

"La Terre n'est donc pas notre base principale, nous pouvons nous rendre ailleurs si besoin. Mais elle est un point stratégique important. D'ailleurs je ne suis pas toujours ici pour m'occuper de ce qui s'y passe, notre camarade Kefka Palazzo est le dirigeant principal de ce territoire. La Terre était une étape dans notre parcours et nous ne comptons pas nous arrêter là. Notre royaume se solidifie de jours en jours et pour cela nous avons besoin de plus de guerrier rejoignant notre cause. Tu vois pourquoi nous avons besoin de toi ? "

Il marcha de nouveau, vers la grande fenêtre qu'il y avait en face, en buvant son bon vin. Le démon regarda par la fenêtre avant de se retourner et revenir jusqu'à Renko.

"Ce que tu vois ici n'est qu'une partie de ce que nous possédons. Chez nous, chacun peut s'épanouir en atteignant ses objectifs. Chacun est récompensé pour sa contribution à l'organisation. Chacun se bats pour les Black Feathers, dans l'intérêt de l'organisation qui nous sert tous. Toi aussi, tu aura une grosse part du gâteau. Tu vois notre ami Tobi ici présent ? Il dirige une partie du royaume lui aussi, sur Namek. Notre but est que chacun puisse obtenir ce qu'il veut, alors on travail tous dans le même sens. Je sais que ton désir est d'avant tout affronter des guerriers puissants, et ce sera le cas. Mais tu pourras largement obtenir bien plus. Tu comprends, Renko ? Nous n'avons pas de limites..."

Suite à son beau discours, Seishiro espérait avoir encore plus motivé le nouveau membre des BF. Renko avait déjà put constater l'amour des grandes tirades du maître des lieux mais il devait tout juste se rendre compte que ses ambitions étaient à l'image de ses prises de paroles : immenses.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 921
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2310

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockSam 15 Déc 2018 - 0:50
"Je vois..." disais-je à l'homme au chapeau alors qu'il me faisait une fois de plus l'un de ses longs discours. 

Cette alliance avec ces gens allait m'être très bénéfique. J'allais réellement pouvoir combattre comme je le voulais avec qui je voulais mais je gagnerais aussi en puissance qu'en opulence. Un juste retour des choses pour quelqu'un de mon rang. Après tout, j'étais un Mâ Kaiô Shin, l'un des êtres divins les plus hauts dans la hiérarchie des dieux. J'étais supérieur au dieu de cette planète, aux Kaiô des quatre points cardinaux, j'étais même supérieur au Grand Kaiô du moins, je l'étais dans la théorie. En effet, le fait que ma divine âme soit associée à un corps de vulgaire Saiyan ne m'apportait pas que des éloges auprès des miens, en particulier chez les autres Mâ Kaiô Shin dont la plupart me méprisaient quand ils me voyaient. Même mon maître, Fiend, qui m'avait pris sous son aile par la force des choses ne me portait pas dans son coeur. Malheureusement pour lui, il n'eut d'autre choix que de me prendre comme son apprenti personnel quand mon concurrent, Mâkuro, se volatilisa mystérieusement. D'ailleurs, tout ceci me faisait penser à cette saleté d'apprenti Mâ Kaiô Shin hautain. Je me demandais où il avait bien pu passer.

Pour rejoindre cette alliance, j'avais dû laisser de côté mon maître et Chronoa pendant un moment. Ceci dit, à quoi me servait-elle si je pouvais grandir d'une autre façon? Pensait-elle réellement que j'en avais quelque chose à faire du sort de ce dénommé Son Gokû? Je ne voyais que par les missions qu'elle donnait un moyen pour moi d'atteindre un stade de puissance ultime, qu'aucun Kaiô Shin, ni Mâ Kaiô Shin ne pouvait égaler, pas même ce fameux Drichi, car malgré toute leur suffisance, ces dieux fainéants ne se bougeaient pas assez pour exploiter leur plein potentiel de puissance, contrairement à moi qui tentait de repousser mes limites chaque jour de ma vie qui passait. La seule exception à cette règle était Kaito, mon très cher père. Malgré sa puissance qui dépassait de loin celle de la plupart des divinités des 12 univers, ou même des 18 avant que Zen'O ne fasse tout sauter, ce Kaito était de très loin inférieur à celui que j'ai réellement connu comme mon "père". Cette version jeune, je l'aurais tuée une fois le travail terminé chez Chronoa. 

Je trépignais d'impatience en pensant au futur. Si tout se passait selon mes désirs, je serais bientôt l'être le plus craint mais aussi le plus respecté des 12 univers encore existants. Je me levai alors du siège dans lequel j'étais assis un peu plus tôt et m'approchai d'une fenêtre pour regarder au loin dans le ciel bleu azur de la Terre. Bientôt, tout serait à moi, non pas seulement la Terre, mais absolument tout. J'obtiendrais toute chose qu'une divinité est en droit de réclamer aux mortels. Le chemin était évidemment encore long et serait semé d'embûches mais chaque difficulté rencontrée serait l'occasion d'un nouveau progrès.

"Quelle est la suite des opérations?" demandai-je à Seishiro, empressé de me mettre à l'action, bien que gardant une mine stoïque face à l'homme au chapeau et à celui au masque.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1945 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockJeu 27 Déc 2018 - 21:42
(Une nouvelle fois Tobi passe son tour.)

Malin, Seishiro tentait toujours de toucher les points sensibles avec ses mots. C'était le cas encore face à Renko, qu'il continuait à essayer de le convaincre, le voulant investit dans le projet des Black Feathers. Comment faisait-il ? Il lui vendait très bien les mérites de son organisation, et il avait raison. Les plumes noires avaient construit un beau royaume, solide, et qui leur fournissait divers ressources. Le maître des lieux ne cessait de lui rappeler à quel point c'était une bonne idée de les avoir rejoint, en lui affirmant qu'il pouvait avoir tout ce qu'il souhaitait. Lui, le Mâ Kaiö Shin devait espérer posséder des biens de grandes valeurs ou avoir une situation confortable. C'était exactement ce que SK et les siens pouvaient lui offrir. Comme il l'avait si bien dit, chacun travaillait pour le bien de l'organisation et celle-ci le leur rendait bien en leur donnant ce qu'ils souhaitaient. Il n'y avait pas de mystère là-dessus : chez les BF c'était donnant-donnant.

Le démon mettait aussi l'accent sur la liberté qu'avait les membres des Black Feathers. Chacun pouvait faire ce qu'il voulait tant qu'il ne nuisait pas à l'alliance. Dans le cas où il y en avait un qui portait préjudice aux plumes noirs ça deviendrait très compliqué pour lui. Fort heureusement, SK n'avait pas eut à déplorer ce genre de cas, preuve que les personnes qu'il recrutaient lui étaient suffisamment fidèles et qu'il choisissait bien ses recrues. Enfin, en principe, puisque certains ont disparus depuis la création du groupe, mais puisqu'ils ne causaient aucun tort aux plumes noires ce n'était pas si grave.

La discussion se poursuivait, et le leader avait la confirmation d'une chose : il devrait boire seul. Tobi et Renko ne réagissaient pas à ses propositions. Tant pis pour eux. Pas vexé, le roi buvait le liquide pourpre avec délectation, aimant profiter de chaque plaisir de la vie. Après avoir bien vendu les Black Feathers à sa nouvelle recrue, il attendait une réaction de sa part. SK se retourna après avoir finit son verre et retourna à sa place initiale, vers le mini-bar, pour reposer l'objet. Il se tourna vers le guerrier qu'il avait rencontré à la zone désaffectée et lui répondit.

"De grandes choses ! Nous voulons toujours entreprendre de grandes choses. L'important aujourd'hui est de bien consolider notre force, continuer à se développer. Plus tard, nous auront de nouvelles conquêtes à entamer. Cependant, nous devons dans un premier temps nous occuper de ce que nous avons."

Comme toujours, SK parlait en gesticulant, de façon très théâtrale pour donner plus de vie à son discours. Mais il restait plutôt vague dans la réponse qu'il venait de donner à Renko. Mains dans les poches et grand sourire, il ressortit finalement sa main droite en pointant l'indexe vers le plafond un instant, signe qu'il allait donner quelques précisions.

"Crois-le ou non mais malgré notre puissance nous n'avons pas vraiment d'ennemis... Enfin, il y a eut ces défenseurs de la Terre qui, il y a des années de cela se sont opposés à nous au moment où nous avons voulut prendre le pouvoir. Mais depuis ils se font bien rares... Il faut donc rester vigilant sur ce qu'il se passe sur Terre et exterminer la menace dès qu'elle montrera le bout du nez. Ne soyons pas naïfs, ils reviendront un jour. C'est pour cela que j'envoie régulièrement des troupes un peu partout sur la planète pour tenter de les débusquer. Malheureusement, ils se cachent parmis la foule ce qui ne rends pas la tâche aisée..."

Il pensa alors à Capsule Corp, et l'événement qu'avait annoncé l'ordinateur lors de sa dernière venue ici, avec cette attaque en direction de l'énorme bâtiment. Il y avait quelque chose à creuser par là. Mais peut-être que Kefka s'en occupait déjà ? Il devra lui demander. Puis, le démon regarda Tobi comme pour l'inciter à prendre part à la conversation qui devenait plus intéressante. Le chapelier annonça autre chose en reportant son regard sur Renko.

"Il y a aussi eut un incident récemment... Un événement sur la planète Vegeta qui risque de nous faire du tort. Je ne crois pas que nous échapperons à un conflit, et donc il y a de fortes chances qu'une bataille se prépare. Je vous en dirait plus quand tout le monde sera là. Tout à l'heure, j'ai envoyé un messages à tout les membres pour qu'ils viennent se rendre ici, pour une réunion exceptionnelle."

Il sortit son émetteur au moment de déclarer cela. Seishiro avait en effet envoyé une invitation à chacun des membres il y a quelques heures, après son combat contre Renko. Il y a longtemps qu'ils ne s'étaient pas tous réunit et il serait bon que chacun puisse se retrouver, et faire connaissance pour certains.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 921
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2310

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockJeu 27 Déc 2018 - 23:08
"Des Saiyans? Voilà qui est fort intéressant." répondis-je à Seishiro suite à l'évocation du potentiel conflit avec les habitants de Vegeta.

Les Saiyans, cette race étrange, si impure mais aussi si fascinante. On racontait que leur potentiel était sans limite, qu'ils pouvaient sans cesse progresser. Au départ, je n'y croyais pas, jusqu'à ce que j'en voie de mes propres yeux. Cette race pouvait représenter un danger pour l'alliance que je venais de rejoindre. Bien sûr, il y avait des Saiyans qui étaient tellement faibles qu'ils ne valaient même pas la peine que nous leur accordions ne serait-ce qu'un seul regard. En revanche, il y en avait d'autres, bien plus puissants, bien plus sanguinaires, et parmi leurs rangs devaient se cacher des Super Saiyan, ou pire encore. Je repensai alors à la forme qu'avait arborée Kaito lors de précédents combats, celle avec laquelle il dégageait tellement d'énergie qu'il aurait pu tuer beaucoup de guerriers rien qu'en la déployant, cette forme, le Super Saiyan 3.

De plus, une vieille légende Saiyan persistait. Selon cette légende, il y aurait eu, environs 1 millier d'années avant cette époque, un Saiyan au coeur pur qui aurait atteint le stade du Super Saiyan. Lui et 5 de ses compatriotes ont entamé une rébellion au sein même des leurs, combattant ainsi les Saiyan au coeur impur. Dépassés en nombre, ils furent vaincus et il était ensuite dit que l'esprit de Yamoshi eût continué à errer à la recherche de 6 autres Saiyan au coeur pur, cherchant le sauveur: le Super Saiyan God. Cette légende introduisit également le rituel qu'il fallait effectuer afin d'atteindre le stade du Super Saiyan God. Un Saiyan au coeur pur devrait recevoir de l'énergie de la part d'autres Saiyan au coeur pur, provoquant ainsi le passage vers ce stade divin. Mais bien sûr, ce n'était qu'une légende. Rien ne nous prouvait que tout ce qui y était dit fut exact. Toujours est-il qu'il pourrait potentiellement se cacher des Super Saiyan God parmi ces Saiyans, auquel cas nous serions dans de beaux draps. 

Entrer en conflit avec les Saiyans était donc quelque chose de risqué mais cela pouvait déboucher sur quelque chose de bénéfique. Si nous parvenions à les exterminer, ce serait une fameuse épine hors du pied, non seulement pour les Black Feathers mais aussi pour moi...Surtout, pour moi. 

Le temps commençait à filer et aucun autre membre que le Chef, le type étrange au masque, qui semblait avoir perdu sa langue, et moi-même ne s'était encore montré. Je ne connaissais pas la force exacte de ce 'Tobi' mais si Seishiro lui accordait sa confiance, c'était qu'il avait des atouts. Nonobstant notre force à tous les trois, se débarrasser de toute une armada de Saiyan serait laborieux, voire impossible. 


"Eh bien...Les autres membres commencent à se faire attendre, je vois." lâchai-je sur un ton neutre.

Saiyans ou Black Feathers, les retardataires commençaient à me faire perdre patience. J'avais hâte de combattre.

"Peut-être faudrait-il sévir, de sorte à ce qu'ils se hâtent." ajoutai-je, une pointe d'ironie se faisant entendre dans ma voix.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 701
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1114

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockDim 20 Jan 2019 - 22:55
"Vous faire attendre ? Mais nous n'osions vous déranger ! Comment deviner que vous vouliez nous voir ?" Fit une voix de l'autre côté de la porte, accompagnée de bruit de pas perchés sur talons hauts. Les claquements des bottines se rapprochèrent et d'elles-mêmes les portes s’ouvrirent pour laisser apparaître la silhouette déformée par des plis de tissus colorés entremêlés sous une cape bariolée. Kefka apparut, et son air enchanté donnait à ses paroles une quasi-sincérité, pas même un air de reproche... A moins qu'il soit bien dissimulé. "Mais je me fourvoies ! Bien sûr que vous vouliez nous voir, moi et notre chez JACK O'LANTERN ! Tout le mooonde veut rencontrer Jack O'Lantern !"

Kefka invita dans une courbette son invité légumier à entrer à son tour dans la salle où SK, Tobi et... un inconnu était là.
Le fou dansant s'immobilisa alors à la vue de ce dernier. Pourquoi n'avait-il pas senti son aura ? Et pourquoi ne la sentait-il toujours pas ?! Ce mec attisait lui-aussi l’intérêt du clown : Quel talent admirable.

"Une nouvelle recrue je présume ?" Fit Kefka en fanfaronnant dans une nouvelle courbette désarticulée. "Enchanté mon ami ! J'imagine que je n'ai pas besoin de me présenter " Il continua sa ronde et arriva devant Tobi. "Face de pouce ! Quel plaisir de te voir ! Tu m'as manqué, tu sais ?" Nouvelle courbette. Il se redressa ensuite et prit l'air fautif dans un jeu d'acteur emprunté à un dramaturge amateur. "... Ohhh mais je manque à tous mes devoiiiiirs !" Il se hâta, tenant les pans de ses habits, à courir vers le leader suprême du groupuscule, le Roi du Roi, la plume noire en personne. A nouveau il répéta sa courbette, exagérant cette fois-ci la cérémonie et son geste, pliant l'échine jusqu'à se baisser au ras du sol. "Esssssssska. Bienvenue chez toi ! HAHA ! Je dois te féliciter, on dirait que tu as su apporter au groupe des êtres exceptionnels !" Il regarda Renko et Jack et, leur souriant, il claqua des doigts.

Deux commis ouvrirent alors un pan du mur pour dévoiler une nouvelle salle accolée à la pièce où il se trouvaient : Un banquet d'anniversaire d'Halloween y arrivait, porté par des serviteurs, et se dressa devant eux. Une table rectangulaire magnifique, teintée de babioles oranges et noires, couvertes de lanternes et de bonbons que Jack avait fait apparaître dans le château s'installa et des chaises à l'assise riche leur fut adressées.

Au milieu un gâteau d'anniversaire trônait, et en son sommet 16 bougies trônaient à leur tour. Le coulis chocolat écrivait les lettres J A C et K, bien entendu.

Kefka fit un clin d’œil reconnaissant à sa chère seconde qui referma les portes une fois que les employés eut finit leur installation. Bien entendu, elle donna l'ordre que personne ne puisse même approcher la salle, qu'aucune souris ne pourrait entrevoir ce qui se passait quand les plumes noires étaient en réunion.
Kefka alla lui-même servir le vin que l'on avait dé-bouchonné pour lui, et servit des verres à pieds royaux qu'il posa, invitant ceux qui le voulait à se servir. D'autres boissons étaient à disposition si la mixture n'était pas au gout de l'un ou de l'autre.

"Veillez m'excuser, vous tous, mais je suis pris au dépourvu." Il souriait, disposant les verres, même pas ironique. "J'étais en train de faire la connaissance de ce délicieux gentleman, et je ne suis même pas désolé de vous avoir fait attendre tant cette rencontre était agréable ! Mais je compte bien me rattraper, mes amis." Kefka leva son verre, toujours debout devant la table. "Aujourd'hui est un jour spécial, l'anniversaire de l'un des nôtres et il faut croire que le sort nous a réuni : à moins que ce soit encore un présent que tu nous fais, Jack. Ta magie sans doute au delà de mon entendement !" Magie... c'était bien le mot ! Kefka était d'une humeur féérique, rarement il n'avait été vu aussi doux et convivial. L'étincelle dans ses yeux et la liberté de ses mouvements semblait sincère : il était détendu, inspiré, jovial.

Le verre levé il s'arrêta, ne voulant pas tirer toute la couverture vers lui et regarda Jack, mais bien plus intensément SK, qui en tant que leader aurait sans doute un mot à ajouter pour ouvrir le bal, exposer l'ordre du jour, voire célébrer le jour d'O'Lantern. "Mais l'honneur ne me revient pas... Mon cher SK nous te devons ce moment. Assez parlé pour ce Kefka Palazzo !"
Kefka s'effaça alors que le vin entrait en contact avec sa boucle, les lèvres scellées mais le regard attentif. Qui était ce nouveau compagnon indétectable, qu'est-ce que Tobi avait à raconter, Jack connaissait-il déjà les autres et quelle relation entretenait-il avec les autres ? Quant à SK, ce cher SK... Il donnerait le ton à ce colloque, mettrait au diapason son équipe : quelle tempo allait-il dévoiler, quelle mélodie leur ferait-il chanter ? Et comment allait-il se positionner ?

Kefka attendait par ailleras que tous s’assied, et, en maître des lieux éduqué, choisirait son siège en dernier, le sourire charmant et fraternel, s'il en était.
Jack O'Lantern
Jack O'Lantern
Demon
Masculin Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 148
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 1800

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollow / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockMar 22 Jan 2019 - 23:35

Meanwhile


Meanwhile Giphy


Alors que le roi de la Terre venait de faire son entrée dans la salle de réunion et m'invita à entrer. Je passai à mon tour le seuil de la grande porte, marchant cette fois avec une démarche très solennelle, me tenant droit comme un poteau et croisant les mains dans mon dos, tel un chef d'armée. Cela contrastait totalement avec la démarche exagérée et cartoonesque que j'avais eu en quittant la pièce précédente, mais, il fallait bien un peu de sérieux tout de même, j'entrais dans la cour des grands !

Pour l'occasion - celle de mon anniversaire et de la fête d'Halloween, rappelons-le - je m'étais vêtu de façon chic, en bon gentilhomme du siècle passé, avec un joli veston et un nœud papillon, tandis qu'un chapeau haut-de-forme ornait ma tête de citrouille. Cela changeait radicalement de mes vêtements rapiécés qui me faisaient habituellement ressembler à un épouvantail. Cette fois, je m'étais habillé avec classe et élégance, pour fêter ce grand jour avec mes tout-nouveaux super copains !

Spoiler:
 

Je me tournai vers Kefka en passant devant lui alors qu'il se courbait pour m'inviter à entrer, et lui glissai d'une voix amusée :


"Et bien, quelle éloge ! Arrête un peu, chéri, je vais être gêné devant Papounet !"

Oui, je n'étais guère habitué à être le centre d'attention, et encore moins à recevoir des éloges. En fait, habituellement, il n'y avait qu'en torturant les gens que je parvenais à obtenir toute leur attention. Le concept d'alliés, voire d'amis, était quelque chose de tout nouveau pour moi, car j'avais l'impression, aussi loin que je me souvenais, d'avoir toujours été seul. Mais bien entendu, ma remarque n'était qu'une plaisanterie, je n'étais pas gêné car j'étais plutôt du genre à ne jamais rien prendre au sérieux.

Je m'arrêtai et croisai les bras en regardant l'hôte saluer ses invités les uns après les autres, alors que je les observais. Il y avait deux têtes que je n'avais jamais vues : un type mystérieux avec un masque qui devait sans nul doute représenter l'anus d'un potiron, et un autre qui avait l'air d'être un guerrier et qui avait la particularité de ne laisser échapper aucune trace d'aura.

Lorsqu'il eut fini de les saluer, Kefka claqua des doigts, et la pièce s'agrandit pour dévoiler un banquet avec un gâteau d'anniversaire à mon nom et des décorations dignes de ma fête. Quelle délicate attention, apparemment j'avais tapé dans l’œil du fou du roi, et il avait décidé de me gâter, ce qui n'était pas pour me déplaire.

Après que le clown eût fini son petit discours d'entrée et nous eût servi du vin, je décidai qu'il était temps pour le vieux Jack de s'introduire à son tour. Aussi me tournai-je vers Kefka avec mon éternel sourire gravé au couteau sur ma face orangée.


"Merci pour cette fête, mon cher Roi de la Terre ! L'attention que tu me portes me va droit au cœur ! Tu as soigné ton entrée, à moi désormais d'être digne de mon hôte !"

Je me tournai ensuite vers les trois autres membres des Black Feathers, et fit une révérence avant de me redresser.

"Mes chers amis, puisque nous ne nous connaissons pas tous, permettez-moi de me présenter... Et en cette période de fêtes, quoi de mieux qu'une petite chanson pour commencer la soirée en beauté ?"

Aussitôt, je brandis brusquement mon bras droit vers la droite, et un micro sorti de ma manche. Évidemment, il n'était pas fonctionnel, c'était juste pour le style.


"Trois, quatre !"
fis-je pour annoncer le début de la chanson.

Je portai aussitôt le micro à ma bouche, et commençai à chantonner sur un air doux qui pouvait rappeler des chansons des dessins animés de Disney, en brandissant le bras gauche vers le côté, main ouverte.


"Tel un vieux légume, je peux paraître gâté ♪
Mais sachez que je suis à croquer ! ♫
Quand je suis plongé en pleine obscurité ♪
C'est certain, jamais je ne pourrai troqueeeeer... ♫"


La suite du couplet fut plus dynamique et j'accentuais davantage la prononciation d'une façon très enthousiaste :

"Cetteuh flamme qui m'anime ! ♫"
, une flamme apparut dans ma main gauche.
"Ce couteau qui m'abîme ! ♫", je refermai le poing gauche pour éteindre la flamme, et d'un habile mouvement du poignet, un poignard apparut dans la même main.

"Car de mort et de souffrance, ils en sont synonymes ! ♪
Vous l'aurez compris, j'aimeuh bien faire des rimes, ♪
On m'appelle O'Lantern, oui mais pour les intimes...♫"


Refrain ! Je maintins la note sur les deux premiers mots de la première phrase :

"Jeeeeeeee suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis Jack ! ♪
J-A-C-K !" fis-je en épelant chaque lettre.
"pour Joyeuse Amusante Citrouille Kamikaze ! ♪ "
prononçai-je rapidement avec un grand dynamisme.
"Avec les Black Feathers, je suis très en phase ! ♪ "
Oui, je suis Jack !
J-A-C-K !
comme Juteux Acidulé Cucurbitacée assez Kitch !
Quand il faut tuer, pas b'soin d'me lire le pitch !"


Le refrain terminé, le chant redevint plus doux et lent pour le couplet suivant :

"Jadis, en pleine nuit, oui j'éventrais des putes ! ♪
Arracher leurs organes était mon unique but ! ♪
Puis je suis dev'nu un esprit d'Halloween, ♪
Mais diantre ! Qu'est-ce que je baragouiiine ?! ♫

Mes amis, je vous l'dis, avec cetteuh Lanterne ! ♪"
m'exclamai-je en faisant apparaître une lanterne à huile dans ma main gauche.


"Chaqueuh jour j'éclair'rai vos visages un peu ternes ! ♪" fis-je en approchant ma lanterne brillante des visages des trois invités de Kefka.

"Car si nos plumes sont noires et que nos âmes sont sombres... ♫
Sachez que seule la lumière... amène l'ombre ! ♫ "
conclus-je sur un ton machiavélique.

Et le refrain revint :

"Jeeeeeeeee suiiiiiiiiiiiiiiiiis Jack ! ♫
J-A-C-K !
Tel un Jovial Artiste Crameur de Kérosène ! ♫
J'ai l'air un peu foufou, mais au fond je suis Zen ! ♪
Oui ! Moi c'est Jack !
J-A-C-K !
Jaseur Anarchiste, Criminel Karatéka ! ♫
Si t'es contre les BF, j'm'occuperai de ton cas ! ♪ "


Et enfin le grand final sur le même air dynamique que le refrain :

"Je suis Jack !
Jeune Acrobate de la Cour du King ! ♪
Vil esprit de la nuit d'Halloween ! ♪
Jack !
Joueur Amateur de Cartes Kawaï ! ♪
Mais avec moi c'est toujours la pagaille ! ♪
Jack !
Je-m'en-foutiste, As de la Casse et Kidnappeur ! ♪
Bourreau des cœurs et grand maître de la peur ! ♪"


Puis la conclusion sur l'air doux et lent du début :

"Celui qui, autrefois, s'appelait l’Éventreuuuur ♪
Est aujourd'hui avec vous, mes chers Black Featheeeeeeers.... ♪"


Je laissai quelques secondes de silence après la fin du dernier ver, puis soudain, je balançai le faux micro derrière moi et claquai dans mes mains une seule fois tout en m'exclamant :

"Bon ! Ça c'est fait ! Qui veut du gâteau ?!"




Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 869
Bon ou mauvais ? : Du coté des gagnants de la guerre
Zénies : 810

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Explosif
Techniques 1/combat : Izanagi

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockLun 4 Fév 2019 - 22:27
Comme le dirait si bien un sourd, la patience est une vertu qui dépasse les 2 semaines d’attente, sauf si c’est ton adversaire ou qu’on te demande d’éditer ton poste. Cela me fait d’ailleurs penser que je devrais prendre un verre d’eau, je re. Voilà je suis de retour. Il est vrai que pour vous, vous n’avez pas vu de pause entre mes deux phrases. Mais qu’est-ce le temps ? Au final, peut-on dire de même pour moi ? Vu que je n’ai pas lu les derniers posts, il c’est peut-être passé au final seulement quelques secondes ? Et de ce fait je ne suis donc pas en retard. Bref, vous vous faites encore chier à lire mes introductions ? Allez plutôt lire Nate.
 
Tobi resta silencieux préférant observer pour le moment les évènements. Il put faire la connaissance d’un nouveau BF, mais qui ne sera pas son BFF, il fallait dire qu’il était en noir et blanc. Le ninja masqué se demanda d’ailleurs si son pouvoir ne serait pas celui d’un daltonien inversé, mais il ne garda pas en tête plus longtemps cette question. Le ninja ouf se dirigea vers une chaise, et prit un curly qu’il posa délicatement sur cette dernière. Puis ensuite il sortit un très gros curly, qu’il posa sur la table, et il coupa en plusieurs parts. Il sortit également des assiettes et il donna ainsi une part du Curly géant à toutes les personnes ici présente, ainsi que pour 3 autres personnes, sait-on jamais, peut-être que d’autres personnes posteront dans ce rp ?
 
Tobi prit place sur sa chaise, et il écouta la conversation de SK, et sortit un curly avec 4 roues, et joua sur la table avec, en attendant que le chef de son alliance termine son discours, qu’il avait dû copier-coller d’une autre rencontre. D’ailleurs, SK n’aurait-il au final pas d’autres buts qu’uniquement rencontrer des gens ? On pouvait en effet se poser la question, mais bref on s’en fou car Tobi a sorti une locomotive en curly.
 
On arriva finalement à un point important de la conversation : il y aurait eu un conflit sur la planète Vegeta. Mais hélas, le Terrien devait attendre pour en savoir plus. Mince dommage de se faire arrêter en plein cliffhanger. Mais bon pour se consoler, il sortit un Pierre Menez en curly, mais le rangea vite car il n’y avait pas assez de place sur la table, et il se contenta de sortir un curly en respect. Mais c’est à ce moment-là que le masque du terrien masqué se mit à briller de son orange brillant. Kefka venait de faire son apparition dans la pièce. Ce dernier salua Tobi et le ninja, lui montra son pouce en guise de retour, pas en curly, ET OUI, faut pas tenter d’anticiper mes blagues, tu ne peux pas test.
 
Ce fut ensuite l’entrée d’une autre personne, qui commença à chanter. Le terrien trouva ça assez étrange : un masque orange, un type qui fait un semblant de rap, membre des BF : il c’était clairement inspiré de Tobi. Le terrien lui aurait bien demandé d’effectuer une certaine action mais on lui aurait demandé de faire la même, alors il garda son silence, à son plan grand regret. Ce ne serait pas passé comme ça en Russie. Il avait envie de se lancer à son tour dans une chanson, mais il avait trop peur qu’on retourne contre lui l’idée d’une copie, alors il garda le silence.
 
L’alliance semblait presque au complète, il ne manquait plus que le membre servant de quota féminin, et de l’autre membre masqué, en fait ils étaient vraiment nombreux à être masqués, ils pourraient faire un bal. Mais bon il ne fallait pas se voiler la face, personne n’accepterait. En guise de protestation le Terrien sortit un gilet jaune en curly (c’est jaune et je dessine mal donc legit). Quoi qu’il en soit ils n’allaient sans doute pas attendre beaucoup plus longtemps, donc il se décida de prendre la parole pour la première fois depuis son Yo.
 
« Ah oui au fait SK, y’a un type qui voulait des informations sur Majin Vegeta, il voulait monnayer un truc en échange, mais comme j’étais trop relou il m’a tué. Mais en fait non j’ai fait semblant de mourir, mais lui il ne sait pas, sauf s’il suit ce topic. »
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 250
Bon ou mauvais ? : Bon :3 Bawi tu crois quoi ?
Zénies : 240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockMar 5 Fév 2019 - 11:30
The beast avait passé du temps auprès de Dayu. Un ancien membre de l’alliance ayant perdu sa mémoire. Narumi s’était montrée méfiante envers lui, ce qui était tout naturel. Déjà de base elle l’était; mais de plus, ce protagoniste était plutôt… mesquin. Le fait est qu’il semblait sincère quant au fait qu’il ne se souvenait plus de rien. De toute manière, leur rencontre s’était soldée par un nouveau recrutement dans l’alliance - même si Narumi émettait des réserves quant à Dayu. Il semblait assez… volage. Ses menaces tenaient toujours: si celui-ci trahissait l’alliance ou ne faisait rien pour oeuvrer dans leur but, elle finirait par l’égorger.

Un deuxième protagoniste avait été présent. Un certain Fenrir Morrigan. Ce dernier semblait intéressé pour être recruté dans l’alliance, mais il avait fini par disparaître comme un butor, sans expliquer pourquoi. La louve l’avait mauvaise, ça. Et s’il re-pointait le bout de son nez un de ces jours, elle lui ferait payer cet affront.

La chef militaire avait coupé court à son “double entretien” (bien que Fenrir s’était tiré comme un vulgaire voleur) suite à une information cruciale qui lui avait été rapportée, logique au vue de son rang.

En effet, la louve qui gérait d’une main de fer les armées terriennes était connue et appréciée dans ce rôle. Il fallait dire qu’elle y mettait tout son coeur. En tant que fière “bras droit” de Seishiro, l’alpha se voulait imposante et surtout respectée. Au vue de son rôle primordial dans l’alliance, elle fut informée que le “bouffon du roi”, le roi en personne, tobi et apparemment deux invités s’étaient réunis au château royal de la Terre. C’était l’un de ses hommes (son intendant pour être plus précis) qui s’était chargé de ramener ces informations à sa patronne.

C’est sous forme de loup-garou que la charmante agressive Narumi se mit en chemin pour se rendre au palais à son tour. Sautant de toit en toit avec cette agilité hors-norme qui seyait si bien à sa race; elle arriva au château en un rien de temps.

Ne sachant pas ce qui se disait jusqu’ici ou qui étaient les “invités” (probable futures recrues, forcément) la bête féroce débarqua un peu comme la cerise sur le gâteau. D'ailleurs, en parlant de gâteau, il y avait un énorme curly découpé en plusieurs part sur la table... et dans les mains des protagonistes présents. Sacré Tobi.  

Bref. Au vue de sa forme bestiale, il se pourrait même qu’elle ait fait sursauter ceux qui ne la connaissait pas encore. Fallait-il dire qu’elle avait débarqué dans la pièce avec un empressement certain, et qu’entre ses trois mètres de haut et sa largeur d’épaules sous cette forme, la louve ne passait pas inaperçue.

Ceci dit, elle s’inclina en pivotant son buste vers l’avant respectueusement devant l’assemblée.

Salutations camarades, j’ai été informée du regroupement de nos membres au château et je me suis dit qu’il serait bon que j’y sois également. De plus, j’ai des nouvelles à vous communiquer.

Sa voix rauque sous sa forme actuelle de loup-garou laissait souvent supposé qu’elle était un mâle. Et elle ne faisait rien pour dissiper les doutes quant à cela. Ses yeux balayaient la salle. L’odeur de Kefka était toujours aussi désagréable: ce pitre ne l’amusait pas des masses. Ils n’étaient de toute façon pas partie du bon pied tous les deux. Tobi la laissait indifférente, du moment qu’il servait l’alliance. Ses prunelles s’arrêtèrent quelques instants sur… Un épouvantail ? Non. Mais sa grosse tête de citrouille retint l’attention de Narumi quelques longues secondes. Il devait terrifier les gosses celui-là… c’est un micro qu’il a dans les mains, d’ailleurs ? Hmm. La guerrière ne fit aucun commentaire. Son regard fixa quelques instants Renko, qui lui ressemblait fortement à un saiyan… et pourtant, l’odorat de la louve lui révéla qu’il n’en était pas véritablement un… Quelque chose cloche chez lui.  Mais qu’importe. S’il est là, c’est que Seishiro place une certaine confiance en lui, après tout.

Je suis Narumi, fille d’Oméga, le premier né de ma race. Bienvenue.

Dit-elle sur un ton solennel à l’intention des deux potentielles nouvelles recrues. Le fait de se présenter comme “fille” devait étonné les deux nouvelles têtes. Il la connaissait probablement déjà grâce au média - la chef des armées ne passait pas inaperçue. Sa manière de gérer les armées était souple et à la fois strict, adaptée à chaque soldat. Les changements qu’elle avait mis en place au sein de cet organisme avaient créé des emplois adaptés aux désireux de rejoindre leurs rangs. Disons que l’opinion public était en sa faveur de ce côté.

Je reviens d’un entretien avec un dénommé Fenrir Morrigan et l’un de nos anciens membres: Dayu. Je t’avais laissé un message sur ton émetteur SK, mais je ne sais pas si tu as eu le temps de le consulter. Bref, les deux semblaient intéressé pour nous rejoindre mais… Fenrir à disparu suite à un petit test pour évaluer sa valeur guerrière… Ce butor ne perd rien pour attendre. Rrrr.. Hmpf.” La louve grinçait des dents. Les couards, rien de mieux pour l’énerver. “Concernant Dayu, il semble avoir perdu la mémoire. J’ai tenté de la lui rafraîchir, après l’avoir prévenu qu’il ne pourrait pas échapper à son sort par deux fois s’il désertait encore l’alliance. Il souhaite nous rejoindre à nouveau, apparemment. Mais je n’ai pas confiance en lui pour l’instant. S’il veut vraiment nous rejoindre, il devra venir devant toi SK, et te prouver sa valeur.

Suite à ses paroles, l’énorme loup-garou commença à rapetisser et à changer de forme… Pour devenir cette séduisante femme aux longs cheveux d'un violet zinzolin. Un air un peu trop sérieux et fermé sur le visage, elle donnait l'impression d'être en retrait. Celle-ci croisa les bras et s’adossa dans un coin, dans l’attente de la réaction de Seishiro surtout.

Le quota féminin du groupe était arrivé.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1945 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockLun 11 Fév 2019 - 22:54
La patience est une vertu et SK n'en manquait pas. Après tout l'actuel roi de Dark avait attendu des décennies pour avoir la chance de toucher du bouts des doigts l'objectif qu'il s'était fixé. Ça avait été long et il avait connu des temps difficiles. Mais aujourd'hui il en récoltait les fruits et ne regrettait pas d'avoir tenu bon et d'avoir attendu que son heure arrive. Encore aujourd'hui, il s'armait de cette même patience alors que son royaume était bien bâtit, mais il connaissait les remous de l'univers et des menaces qui pouvaient le guetter, lui et ses compagnons. Il fallait être prudent et ne pas s'alarmer. Il comptait sur ses acolytes pour le suivre dans sa démarche, en espérant qu'ils soient aussi patients que lui et prompts à réagir le moment venu. Comme on dit, tout vient à point à qui sait attendre. Mais sa tout nouvelle recrue commençait un peu à s'impatienter, justement. Ce guerrier était sûr de lui et ne voulait pas perdre son temps, mais puisqu'il appartenait maintenant aux Black Feathers il devra s'adapter aux rythmes de tous.

"Haha... Il arrivent."

Rétorqua Seishiro sobrement, espérant que Renko n'ait pas un train à prendre. La soirée risquait d'être longue, chacun des membres les plus fidèles de l'organisation allaient se pointer et nuls doutes qu'ils auraient des choses à dire, en plus de ce que le leader avait à partager. C'était une grande réunion qui allait se dérouler, chose qui n'était plus arrivé depuis longtemps. Le maître des lieux espérait que tous ses membres répondraient à l'appel.

La prédiction de l'homme vêtu de noir fut juste, puisque seulement quelques instants après ses mots, Kefka Palazzo et Jack O'Lanthern, qu'il savait déjà dans le château, firent leur entrée dans la pièce. Et quelle entrée ! Celui qui avait été nommé roi de la Terre aimait se mettre en évidence, aspirer tout l'auditoire par sa prise de parole forte, ses mouvements vifs ou par sa simple présence. Particularité qu'il partageait avec le chef des Black Feathers, d'ailleurs. Les deux avaient toujours ce côté théâtrale. Le clown en fit d'ailleurs un peu trop, au point de se demander si ce n'était pas ironique, mais Seishiro, tout sourire, applaudit, puis répondit à son allié.


"Chacun des membres des Black Feathers sont des êtres exceptionnels, sinon ils n'auraient pas été choisis."

Il lui fit un clin d’œil puis le laissa ouvrir un pan de mur qui cachait une autre salle et dévoila le buffet. Kasai avait déjà sortit des boissons pour mettre à l'aise tout le monde et Tobi avait même ajouté ses curlys au menu. Une chose était certaine: ils n'allaient mourir ni de soif ni de faim. Kefka, enjoué, servit tout le monde et lorsqu'il termina son discours il fut suivit de celui de Jack O'Lanthern, qui proposa de se présenter. Sourire aux lèvres, Seishiro hocha de la tête à l'attention de son ami citrouille, qu'il avait sortit de prison sur Dark.

"A toi l'honneur de te présenter..."

Il leva le verre qu'il avait dans la main en sa direction pour lui indiquer qu'il lui laissait le champ-libre. Jack eut l'idée de pousser la chansonnette, une idée assez originale pour se présenter mais pas tant que ça pour fêter un anniversaire. On pouvait dire que le tortionnaire attitré de SK savait y faire avec les mots, et surtout avec les rimes. C'était une chose qu'appréciait le démon, qui s'était assit l'espace d'un instant pour l'écouter. Il avait eut envie de sortir son violon ou jouer de son piano qui était au fond de la salle pour l'accompagner mais avait préféré le laisser faire. Lorsqu'il eut terminé sa chanson, le chapelier se releva et reprit son verre pour le lever à nouveau.

"Mes amis : Jack O'Lanthern ! Pour ceux qui ne l'avaient pas encore rencontré, il est notre joyeux tortionnaire héhé ! Joyeux anniversaire d'ailleurs ! Et nous avons aussi un nouveau membre, Renko... !" Il se tourna ensuite vers celui qu'il venait de nommer avec un grand sourire."Tu n'es pas obligé de chanter haha ha !"

Il le laissa faire un commentaire, se présenter, puis, alors que l'humeur était plutôt à la fête, Narumi entra à son tour dans la pièce. SK lui fit un sourire, ravi de la revoir. Il ne doutait pas un seul instant de la voir répondre à son appel. Tous le monde était donc réunit, ou presque. Il manquait en vérité deux éléments, Mike King et Broly. Si pour ce dernier nommé, qui était peut-être à l'autre bout de la galaxie, son absence n'était pas alarmante, celle du troisième homme masqué du groupe était plus surprenante étant donné qu'il était un terrien et qu'il y avait plus de chances qu'il soit sur Terre. Mais peu importe, s'ils ne se rendaient pas au point de rendez-vous c'était surtout préjudiciable pour eux, qui se privaient d'une fête et des bonnes faveurs de leur chef. C'est à ce moment là que Tobi décida enfin de reprendre la parole. SK le regarda un peu perplexe avant de répondre.

"Vraiment ? Et bien, si tu penses que nous n'avons pas à nous occuper davantage de cette personne alors nous en discuterons plus tard."

Il regrettait que son plus vieil allié n'ait pas évoqué ce sujet plus tôt, ç’aurait été un très bon sujet de conversation alors que maintenant il y avait beaucoup de points à évoquer. D'ailleurs, Narumi fit une sorte de rapport en mentionnant un nom que SK n'avait plus entendu depuis longtemps : Dayu Saizuki. Il avait disparut depuis longtemps mais serait toujours dans les parages, et prêt à reprendre du service ? Le démon n'était pas contre l'idée mais le mentaliste aurait des choses à prouver. Quant à ce Fenrir Morrigan, il était un inconnu au bataillon.

"En effet, j'ai eu ton message. Dommage de ne pas pouvoir compter sur une autre recrue... Dommage pour lui, surtout. Il ne sait pas ce qu'il rate ! Quant à Dayu... S'il tenait vraiment à revenir il serait ici même aujourd'hui. Nous pourrions le réintégrer mais il devra nous montrer sa volonté." Il regarda chacun des membres présents en ayant un air beaucoup plus sérieux, plus grave. "Faire parti des Black Feathers n'est pas donné à tout le monde. Considérez que vous avez une chance de pouvoir vous asseoir à cette table, parce que nous n'accueillons ici que ceux qui le méritent et si vous êtes là c'est que vous avez déjà fait un pas en avant vers vôtre rêve. Les Black Feathers le réaliserons et nous réaliserons les Black Feathers."

Avec ce discours, que le leader avait prit soin de donner en y mettant beaucoup d'émotions de par sa voix et ses faciès, tel les meilleurs acteurs de cinéma, Seishiro espérait avoir touché son public, lui avoir fait comprendre l'importance de l'organisation et de ce qu'ils pouvaient être pour elle : Une chance. Tout le monde ici devait le comprendre. Quant aux absents, ils avaient juste tort de ne pas être présents et il était inutile de les attendre davantage. Dans le meilleur des cas ils se joindraient ensuite à eux et prendrait la réunion en cours de route.

Contrairement à Jack, donc, SK avait l'habitude d'être au centre de l'attention. Il aimait autant l'obscurité que la lumière mais préférait sans doute capturer et se servir de cette dernière alors qu'il se tenait dans l'ombre. Il était temps pour lui de se mettre à nouveau en avant alors que tout le monde semblait avoir dit ce qu'il avait besoin de dire pour l'instant. Le chef des plumes noires pouvait reprendre la parole pour annoncer la suite. Reprenant son sourire, le démon regarda chacun de ses acolytes en laissant un silence de plusieurs secondes, pour rendre ce moment encore plus solennel. Toujours verre en main, il déclara :


"Bien, mes amis... Si je vous ai réunis aujourd'hui c'est avant tout pour que vous fassiez connaissance avec chacun des membres de l'organisation, car comme vous avez pu le constater nous avons avec nous de nouvelles têtes. Il me semble important que nous nous connaissions tous pour nos projets futures..." Il balaya la salle du regard et chacun des membres présents avant de reprendre."Et quels sont-ils, justement ? C'est très simple, nous allons devoir poursuivre notre ascension. Jusqu'ici nous avons réussi à imposer notre force dans l'univers en construisant un royaume étendu, et ce sans collectionner les ennemis, que nous avons tués ou fait fuir. Cependant, avant cela nous allons devoir régler certaines choses..." Il jeta un œil à Kefka avant de s'adresser à nouveau à l'ensemble de l'auditoire."Il y a quelques jours une attaque a eu lieu sur Vegeta, planète des sayens. Un individu leur a déclaré la guerre en notre nom alors que nous n'avons rien perpétré... Si nous devrons nous occuper de son cas et bien sûr éliminé le fauteur de troubles, nous devons d'abord réagir à cet événement qui va nous coûter préjudice. Pas question d'être la victime dans cette histoire. J'ai quelques idées mais puisque nous sommes une équipe je suis prêt à entendre l'avis de tous. Je ne vous caches pas que j'ai très envie de prendre les devants sans attendre de voir un sayen frapper à notre porte..."

SK attendit quelques instants avant de s'asseoir, scrutant la réaction de ses acolytes qui devaient digérer cette nouvelle. Connaissant l'esprit belliqueux des sayens, SK se doutait qu'ils n'allaient pas en rester là. La plume noire de Dark n'avait en revanche pas l'intention de patienter jusqu'à ce qu'une attaque leur explose en pleine face. S'il pouvait être patient, il était en revanche réactif lorsqu'il flairait la menace. Par ailleurs, il laissait aussi le loisir à Kefka d'en dire davantage et de prendre la responsabilité de cet incident auquel il était lié.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 921
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2310

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Matérialisation // Tartaros Phobia
Techniques 1/combat : Akidama

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile ClockMer 13 Fév 2019 - 18:54
Attendant que de nouveaux membres fissent leur apparition dans la salle, j'étais de mon côté perdu dans mes pensées si bien que je ne faisais attention à presque aucun des autres membres déjà présents. Mes pensées étaient tournées vers le ki de Kaito que j'avais ressenti au loin. Il était venu sur Terre récemment et à part moi, personne dans cette salle n'aurait de toute façon pu ressentir le ki divin qu'il dégageait. Il tenterait sûrement de me retrouver pour qu'on combattre Drichi et son armée ensemble, pensant encore que je le faisais de bonté de coeur, pour sauver le monde ou autre calembredaine du genre. Bien sûr, j'effectuerais la tâche qui m'incombe auprès de mon nouveau "chef", telle fut ma promesse auprès de ce dernier. Mais il était certain qu'une fois la mission accomplie, je retournerais auprès de Kaito pour m'entraîner, gagner en puissance et surtout récupérer les sept Dragon Ball Sombres après lesquelles Drichi en avait aussi. 

Une autre question d'importance était le cas de mon maître, Fiend. Il semblait bien s'entendre avec Chronoa, ce qui pourrait constituer une menace. Une fois que je serais assez fort, je m'occuperais personnellement de son cas. Mais bon, pour le moment, j'étais bloqué à cause de ma faiblesse, à faire le larbin de tout le monde, même d'un fichu mortel. Cette situation ne serait que temporaire et quand l'avènement du Grand Renko viendrait, tout le monde ploierait le genou et tremblerait face à ma divine existence. Non, ils trembleraient tous rien qu'à la simple évocation de mon nom.

Soudain, la porte de la pièce dans laquelle nous étions s'ouvrit brusquement et deux individus loufoques firent leur apparition. La première personne était une femme à l'apparence abracadabrantesque, qui se mouvait comme si elle était une poupée dont on tirait les ficelles. Elle effectuait quelques mouvements désarticulés et en plus de ça, parlait fort et avec une espèce d'entrain insupportable. Elle présenta notamment le second nouvel arrivant, un certain Jack O'lantern, un type bizarre à la tête de citrouille. Il s'avéra par la suite que ce légume était encore pire que le clown d'avant. En effet, il sortit un micro de je ne sais où et le porta près de sa bouche avant d'entonner un chant. Je sentis une goutte de sueur perler sur mon front, la fameuse goutte qui apparaît lorsque le malaise devient intense. C'était une manière certes originale de se présenter, mais je m'en serais bien passé. 

Après ce chant, Seishiro me présenta à tous. Je me contentai de rester, bras et jambes croisées, et de ne pas répondre. Il leur avait communiqué mon nom, c'était suffisant. Puis, le tumulte retomba peu à peu. Une nouvelle arrivante fit ensuite son apparition. C'était une jeune femme. Je sentis d'ailleurs très vite son regard insistant se poser sur moi et de mon côté, je me contentai de l'imiter. Il était évident dans son regard qu'elle émettait quelques doutes me concernant mais peu m'importait, tant que j'avais la confiance du Chef, j'imaginai que les petits toutous que j'avais devant moi allaient suivre gentiment sans protester. 

Ensuite, un silence de cathédrale envahit la salle de réunion. Tout le monde était devenu sérieux et Seishiro entra dans le vif du sujet. Il nous expliqua ce qu'il en était de la situation, pourquoi nous étions réunis ici et ce qu'il s'était passé récemment. Ainsi, un individu à la bêtise astronomique s'était permis de perpétrer des crimes en accusant ensuite l'alliance. C'était un acte lâche et dissimulé pour provoquer un conflit. C'était une situation délicate parce que même si nous parvenions à attraper ce jeune fou et à le tuer, ça ne résoudrait rien. Aussi, sa capture pour le faire passer aux aveux pourrait également ne servir à rien. De plus, comment pourrions-nous le retrouver, il pouvait être n'importe où maintenant? Et si les Saiyans venaient sur Terre pour nous attaquer, au vu de leur immense armée, il faudrait absolument que nous soyons tous présent pour nous défendre l'un l'autre. En effet, le voyage vers la planète Vegeta ne se fait pas en quelques heures et malgré mon statut, je ne disposais pas d'une technique de téléportation ou de déplacement instantané. 

Tandis que je réfléchissais à un moyen de nous sortir de ce mauvais pas, j'écouterais les éventuelles quelques idées émises par ceux que je serais censé appeler "mes camarades".
Contenu sponsorisé

Meanwhile Empty
MessageSujet: Re: Meanwhile   Meanwhile Clock
 
Meanwhile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-