Partagez | 
 

 L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 336
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1310

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Sam 6 Oct 2018 - 12:00

Chaque jour qui passe dans une galaxie pas si lointaine est bercé par l’anarchie, la destruction et le crime. Des êtres surpuissants qui se battent pour le contrôle des planètes pour prouver leur dominance et des criminels qui tuent sans foi ni loi pour leurs petits amusements quotidiens sans qu’ils se fassent intercepter : voici la vie qu’ils mènent. Ce monde est voué à s’autodétruire sous le poids grandissant de ces imperfections si personne ne venait à changer tout cela. Seul un Héros pourrait être le catalyseur d’un changement suffisamment colossal pour y arriver. Et ce Héros : c’est moi, baby !

Mais aussi bien que je représente toutes les formes de vie à leur apogée grâce à mon charisme hors norme, ma beauté ensorcelante et mon intellect brillant, moi seul ne peut vaincre ces faucheurs de vies à la puissance démesurée. Bien que je sois rusé comme un renard, la manipulation des esprits plus faibles que le mien ne marchera pas à tous les coups. Je peux les envoyer s’auto-détruire mais je fais quoi avec le camp gagnant du conflit que j’aurais dirigé ? Ils sont tous trop bornés et idiots pour comprendre que la meilleure chose pour le futur de leur galaxie est de se laisser assimiler par le Nouvel Ordre. Il faudra que j’éradique ce possible vainqueur mais ils ont la force brute de leur côté et bien que la technologie Hyperion soit la meilleure que l’argent puisse acheter, on n’est pas adapté à ce genre de combat. Et croyez moi, ça me troue le cul d’admettre cela. Même les gens que j’ai recruté ne sont pas réellement adaptés pour un conflit direct : Zirah, à moins que le slag ne lui donne la puissance nécessaire, se fait carboniser par le moindre tir de plasma. Mercury est une scientifique isolée qui a des gadgets moins performants que les miens. Quatre est un assassin mais je le vois mal danser sur le champ de bataille contre la salade végétarienne, il est plus subtil que ça, et je dis ça alors que ses oeuvres sont… n’en parlons pas ! Et on va finir avec Palpatine qui pourrait clamser d’une seconde à l’autre vu son vieil âge. Le seul qui me semble compétent pour un combat face à ces béhémoths est Gray. Si il peut s’arracher un bras pour en faire apparaître un autre de nulle part, je pense qu’il a une chance.

Enfin, je dis que la technologie de Hyperion n’est pas apte, je parle surtout pour mes porteurs de guerre et de mes troupes. J’ai le petit virus avec la monstruosité que la casse-couille a créée tranquille sur Hélios. Reste à voir si son soit-disant génie supérieur a rendu des A.S.S vraiment brutaux et le virus incurable. Les saiyans ne seront pas dans les alentours pour longtemps, et ça sera déjà une race uniquement composée de tarés enlevée de mon monde parfait. Ho ho ho, ils vont rien comprendre à ce qui leur arrive, ça sera hilarant ! Faudra juste que je m’occupe de quelques détails pour être sûr que l’opération ne réduise pas la réputation grandissante de mon entreprise à néant, et j’ai tout déjà en tête. Je m’en chargerai de mon côté, suivant la réunion des membres de mon glorieux et futur empire. Ça va être pète-burnes entre la chatte rose et Robot Hannibal Lecter mais j’ai le sentiment que c’est nécessaire pour montrer qui est en charge, moi et Palpatine pour les gens au fond de la salle, et mettre tout le monde au goût du jour. Bon, temps d’envoyer des messages à tout ce beau monde et je sais exactement comment je vais faire : un message personnalisé pour chacun d’entre eux avec comme titre la date de la rencontre. C’est parti !

Commençons par le plus important : l’Empereur Palpatine. Monsieur “Je t’offre mon gros laser”. Le vieillard qui ne crèvera pas avant la fin de l’année, du moins, je l’espère. Il a intérêt à trouver du temps pour venir avec son blocus sur les Plumes Noires. Apparemment, ce sont les seuls à avoir refusé alors que même les macaques végétariens sous stéroïdes ont plié le genou face à ses forces. Je me demande si l’autre trou du cul orange a quelque chose à avoir avec cela. D’ailleurs, il m’a envoyé un message. Bon, ben, ça servira de réponse ET d’invitation.


“Salut Palpatine ! Alors, comment se passe  ton blocus sur les Plumes Noires ? Laisse moi te proposer quelque chose : tu m’as invité à tant de galas que je me sens obligé de te renvoyer l’ascenseur. Je t’invite sur Hélios pour une petite réunion avec quelques recrues de cette galaxie miteuse que nous allons sauver de l’anarchie. On pourra discuter davantage sur le support que je pourrais te filer pour emmerder SK et son pion, Tobi, parmi tant de choses que nous devons organiser sans risque qu’on nous espionne sur la communication. J’espère que tu accepteras l’offre. À la prochaine !”


Maintenant, passons à la casse-couille : Mercury. Elle a aucune grâce, aucun savoir-vivre et pète plus haut que son cul mais elle est également le meilleur élément quand il s’agit de dominer cette galaxie pitoyable. Maintenant que j’y pense, elle aurait clairement eu sa place sur Pandora avant que j’y amène l’ordre. Heureusement pour elle qu’elle n’y était pas, je suis sur qu’elle aurait essayée de résister vainement à la colonisation de la planète. Ooooh, j’aurais tellement aimé qu’elle soit avec ce minable de Roland : je l’aurais massacrée comme elle le mérite. Mais assez de rêver de la poignarder, voyons où elle se trouve… et mon ECHO n’arrive pas à capter sa position… elle l’a modifiée ! Putain, la salope !

“Hé, deux points trois : c’est ton boss, Jack. J’ai compris que tu as modifié ton ECHO pour éviter que je te traque, bien joué, mais j’ai d’autres moyens de te surveiller maintenant que je sais que tu me caches des choses. Mais avant cela, je te convoque sur Hélios pour une petite réunion. Tu pourras te vanter avec ton intellect “supérieur” auprès du reste du Nouvel Ordre. Je sais que tu veux le faire. Et si tu refuses, ça sera l’équivalent d’une demande d’euthanasie, si tu vois ce que je veux dire. On se revoit sur MON terrain !”


Après, nous avons Gray Ashura, le manchot russe. Dont seule sa beauté rivalise avec celle de Palpatine. Je me demande s’il a abandonné avec sa tentative de faire revenir des morts de l’autre monde avec la New-U Station. Son envie de jouer les chamans vaudou est amusante mais pitoyable en même temps. Mais bon, même si les chances de réussite sont de 0.∞ et 1 , et encore, je suis généreux, si il réussit à le faire… je pourrais les ramener auprès de moi...

“Gray Ashura, c’est le Beau Jack. Comment tu t’en sors avec tes tentatives de nécromancie et de vie sentimentale ? Peu importe, tu es convié sur Hélios pour une réunion de la plus haute importance. Spoiler alert : ça va parler du moyen d’achever ta vengeance. Tu ne voudrais pas rater cela, quand même ? Allez, à plus.”

Passons au rat de laboratoire, Zirah. Normalement, elle est déjà sur la station mais vu la vitesse des capsules de leur galaxie, ça pourrait prendre un moment… Allez, je lui envoie un message, ça sera fait, elle aura aucune excuse.

“Zirah, ici ton nouveau Patron, le Beau Jack. Voici la date pour la réunion dont je t’ai parlé. Aucun retard toléré, tu pourrais rater la scientifique qui va test… te donner des pouvoirs phénoménaux. Le message s’auto-détruira dans trois secondes. Un, deux... je déconne ! Avoue, tu y a cru ? Hein ?”

Et maintenant Quatre… la flemme, le type déclenche des guerres en jetant des dés, il doit sûrement savoir quand la rencontre aura lieu. De plus, je n’ai pas envie de recevoir des photos de ses oeuvres d’art comme réponse à mon invitation. Je vais même pas chercher comment il y arrive, ça serait une perte de temps, surtout quand je peux payer des gens pour y réfléchir à ma place. Allez, je m’en fous, j’ai la dalle, je vais me faire une de ces pizzas ! Le genre que vous, les pauvres, ne pourront jamais connaître. Enfin, vous pourriez, si seulement vous aviez de l’ambition pour devenir riche comme moi. Mais je ne vous dirais pas comment, sinon, où est le fun ? Pour moi, bien sur, vous allez trimmer et ça me fera marrer ! Bon appétit !

Maintenant, nous allons avancer directement à l’heure et la date de la réunion. La salle qui a l’honneur de recevoir les futurs empereurs de l’univers a été soignement conçue pour pas être aussi barbante que celle de Palpatine. Bon, ok, les murs sont gris mais nous avons des spots lumineux tout le long pour leur donner des couleurs que je choisirais. Nous allons leur donner… allez, une lueur assez bleuté. Après, la pièce elle-même est décorée de plusieurs tableaux à ma gloire dont la dernière acquisition était une oeuvre d’art en hommage à la destruction de Sanctuary. Après, la table : elle n’est pas rectangulaire, c’est trop classique, trop chiant, mais elle n’est non plus ronde : non, il s’agissait d’un fantastique pentagone régulier convexe. Une chaise par côté, même si il y avait suffisamment de place pour en mettre deux. Maintenant, il s’agissait d’attendre que nos invités et Mercury se ramènent. Je m’installe tranquille dans ma chaise, qui était une copie de celle dans mon bureau. Pour les autres ? Des chaises rembourrées assez classes, ils auront aucune raison de se plaindre. AH, j’ai failli oublier un détail des plus importants : Étalon du Cul est juste à côté de moi. Elle servira de mascotte au Nouvel Ordre. Ça fera plaisir aux gens raffinés. Il s’agit d’un putain de poney en diamant, comment ça ne peut pas être apprécié ?
Empereur Palpatine
Empereur Palpatine
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Dim 7 Oct 2018 - 15:07
Voici une nouvelle occasion de sortir pour l’empereur de l’univers galactique lointain, tenue sombre, cheveux d’argents coiffés en arrière et démarche de noble des années 30, voici comment se présenter le vielle homme rempli d’assurance pour ce sommet interne à l’alliance. Il faut dire que la présence du Sith ce soir n’était pas garantie dans la mesure ou il était occupé dans la mise en place de son blocus en orbite autour de la Terre, ce dernier était en pleine préparation et malgré ses collaborateurs prenait du temps. Néanmoins, être un politicien ET un commercial demandait cette même maitrise millimétrée du temps, Sheev était spécialiste dans la gestion de ses projets et n’avait pas eu tant de mal que ça à trouver un jour afin de prendre des nouvelles de l’ordre. Gentiment invité par le fameux Beau Jack à parler tactique et stratégie, Palpatine ne pouvait dévier l’offre, surtout avec le sous-entendu de soutien militaire laissé par l’égocentrique de Pandore : Renforcer le blocus par Hélios serait une fondamentale évolution dans la pression exercée par l’alliance.

Le seigneur Sith était suivi de deux gardes impériaux en tenue rougeâtre, si ce n’était pas par peur d’être trahi par le Beau Jack, cette simple mesure était présente afin de dissuader un potentiel espion infiltré dans Hélios par un groupe tierce de s’en prendre à lui. Les deux gardiens portaient des bâtons électriques d’un mètre 50 de haut, sous leurs amples habits, les gardes du corps possédaient des pistolets blaster et des gilets lourds de protection, sait-on jamais. Palpatine n’était quant à lui pas spécialement protégé, il savait bien que même ses adversaires n’avaient pas d’intérêts direct à le tuer, il serait bien plus rentable de le capturer vivant pour lui soutirer des informations ; En prenant en compte ce dernier point, il n’était donc pas armé, seul son sabre dissimulé à sa ceinture de manière discrète pouvait le trahir, mais qui avait conscient que ce petit objet était une arme ?

Rapidement arrivé dans la salle de réunion, Le Maître de Dark Vador fit signe à ces deux hommes d’attendre dehors, leur présence n’était pas la bienvenue à la table des négociations, ils attendraient au pas de porte, guettant quoi que ce soit de suspect. Mais les originalités n’étaient pas hors de la pièce mais bien à l’intérieur, en effet, dans cette salle illuminée par des dalles en spot bleu de France, un authentique poney de diamant dominait la salle, lui qui était placé au fond de cette dernière. Sheev pensait en premier lieu qu’il s’agissait d’une sculpture, mais en réalité, le poney bougeait, indiquant qu’il était bel est bien vivant, une créature dont la raison de l’existence semble encore anecdotique. La salle était dotée en son centre d’une grande table pentagonale, chaque sommet correspondant certainement à un invité, le vielle homme savait donc que trois autres personnages risquaient de se joindre aux festivités.

A l’un des sommets, le Beau Jack, son poney de cristal se tenait proche de lui, beuglant d’ailleurs de manière régulière, cet animal était soit souffrant, soit bien trop heureux, le poussant à gémir. Le PDO d’Hypérion était quant à lui assis sur un siège des plus extravagants, ce dernier était aussi doré qu’un lingot d’or et doté de formes géométrique au gout contestable. Heureusement, les autres sièges étaient plus sobres, peut être que le Beau Jack lui-même avait imaginé ses gouts comme peu commodes, ou bien cherchait-il à avoir le plus grand fauteuil. Dans les deux cas, cela n’empêchait pas Sheev de s’avancer, contournant la table pour venir saluer de manière solennelle son allié d’une poignée de main symbolique qu’il affectionnait faire en début de rencontre : Symbole d’une coopération fleurissante entre fusils puissants et rayons de la mort.

« Beau Jack, je vois que tu as des gouts animaliers… »

Le Sith redressa son visage vers le poney en diamant qui beuglait au même instant.

« … particuliers. »

Finissant de serrer la main de son collègue, Palpatine fit quelques pas, mains dans le dos, sans nécessairement s’assoir, il marchant simplement dans la salle.

« Cela fait quelques temps que nous ne nous sommes pas vus, mais nous nous tenons informé, j’aurais peur de le répéter, mais le blocus sur Terre se déroule à merveille, nous avons clairement passer les dalles du ciment. »

L’utilisateur de la force pris ensuite le temps de s’assoir sur un des sièges voisins de celui de monsieur Beau.

« Mais gardons ça pour la réunion, je pense que nous ferons table pleine ce soir, n’est-ce pas ? »

Affirma-t-il avec un fin sourire, satisfait de l’entreprise de son allié dans le recrutement de probables alliés de talents, malgré son caractère égoïste, le destructeur de Sanctuary avait une grande capacité de gestion ainsi qu’une intelligence faisant pâlir les ingénieurs impériaux. Ainsi Palpatine n’avait pas peur de voir les futurs alliés proposés par le Beau Jack, il fallait aussi noter qu’il en avait déjà reçu quelques rapports, il connaissait donc les profils. Il y avait donc deux scientifiques et une chasseuse de prime débutante, si cette dernière n’intéressait pas du tout l’empereur, les deux premiers bien plus en raison de la nécessité de cerveaux reconnus ; Cette Zirah était une inconnue en plus de n’avoir qu’un intérêt réduit aux projets de l’ordre. Mais cela n’était sans doute pas un malus pour autant, des bras restaient des bras, cette femme pourrait bien être utile en diversion, voir chair à canon dans des assauts frontaux, l’invité premier prendra le temps d’en parler avec l’hôte en privé.

Personne n’était encore arrivé à part Beau Jack et Palpatine, ce dernier se permis donc de poser une dernière question.

« J’ai lu les fiches de leurs profils, que peux-tu me dire de plus sur eux ? »

Le Maître des lieux avait le temps de répondre, les autres protagonistes se manifesteraient après cette dernière au fur et à mesure.

Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 164
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Barrière de Chaleur
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Mer 10 Oct 2018 - 17:49
Elle posa un regard sur le vide spatial, les étoiles créant des traînées de lumières dues à la vitesse de son véhicule. Ce qu’elle pouvait détester ces boîtes de métal. Être enfermée entre quatre murs aussi proches la mettait mal à l’aise. Elle avait besoin d’espace, bordel, déjà que ses pattes ne lui octroyait pas une position des plus confortables. Heureusement son salut fut enfin en vue, et déjà, c’était quoi cette station? La forme de cette dernière était un H géant avec un cercle en son centre. Niveau ergonomie on avait vu mieux, et puis ça devait pas aller bien vite comme engin. Enfin, elle était pas là pour critiquer les goûts et les couleurs du concessionnaire de cette station.

La capsule finit par enfin atterrir, laissant sortir son occupante qui entreprit de s’étirer longuement, faisant craquer ses os. Si elle trouve la personne qui crée ces capsules, elle se fera un plaisir de lui encastrer la face dans l’une d’elle. C’est d’un pas assuré qu’elle suivit les indications qu’on lui avait gentiment donné pour qu’elle puisse rejoindre la salle de réunion. Passant par un grand nombre de couloirs, elle finit par arriver au bon endroit , cette station était un sacré labyrinthe.

La porte était surveillée par deux gardes dans des armure aussi rouges que pouvait l’être sa peau sous un soleil radieux et ils avaient pas l’air commode en plus de ça.

- Bonjours messieurs, je suis attendue pour la petite réunion.

Leur passant devant, elle entra dans la pièce. La première chose qui lui sauta aux yeux fut l’horrible lumière bleutée qui éclairait la pièce. Cette couleur jurait avec sa peau, une horreur. Elle remarqua son patron en discussion avec un autre homme, un vieux au vu de ses cheveux grisâtres et de sa peau portant les traces du temps. Ce dernier portait une espèce de longue veste noire traînant un peu au sol. Le Beau Jack, toujours fidèle à lui-même, trônait dans un siège à l’image de sa personne : extravagant au possible. Il transpirait une aisance et une confiance en lui assez écoeurante pour la jeune femme.

Un drôle de cri lui fit tourner la tête, pour découvrir une créature assez …. inattendue : un putain de cheval en diamant, vu comme celui-ci scintillait sous la lumière bleutée, créant un jeu de couleurs et de lumières bien plus plaisant à regarder que son propriétaire avachi dans son fauteuil. Néanmoins l'intérêt de posséder un tel animal échappait complètement à la Thyrionis qui salua d’un mouvement de tête les deux hommes avant de prendre place dans l’un des sièges disponibles autour de la table hexagonale. Croisant bras et jambes, elle n’espérait aucune question venant de la part des deux politiciens.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 115
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Mer 31 Oct 2018 - 0:00

Peut-être qu’après ces dialogues peut-être emmêlés les autres membres de la scène parvinrent à ressentir quelques vibrations dans l’air : le bruit d’un ronflement tellement robotique qu’il était complètement et indubitablement biologique. Une parfaite imitation de celui d’un être entièrement vivant ou tout simplement celui d’un être véritablement de chair et de sang ? On n’en savait que trop peu. La vérité était qu’il dormait tranquillement, tête posée entre ses deux bras et son chapeau sur l’arrière de son crâne rond et lisse, perpendiculaire à la table sur laquelle le Masque de Fer était avachi. Personne ne l’avait vu venir jusque là. Peut-être que l’on dira que les autres l’avaient vu en arrivant, tandis que les géants qui les tenaient en laisse tentaient de maintenir quelconque cohérence en ce lieu. Ou alors c’était l’honneur de leurs personnages qu’ils cherchaient à contenir, car ces derniers ne seraient supposément pas assez dupes pour ne pas voir l’amas noir accroché à la table pentagonale. Mais dans tous les cas, avant que tout cela ne recouvre leurs véritables expériences du moment, Quatre les verrait sous leur vrai jour, avant que les marionnettiste ne puisse mettre une once d’encre sur la page blanche à leurs yeux mais si colorée pour les lentilles de l’artiste. Il relevait lentement la tête, se réveillant enfin.

Il avait dormi ici là pendant les huits dernières heures. Personne n’avait pensé à venir l’empêcher de somnoler dans la salle de réunion, car la chance du visage de métal était omniprésente quant aux mouvements de ceux qui se démarquaient moins du lot. Des êtres pourvus d’âmes et de réflexions, mais sans grand guide qui pointerait du doigt à leur inconscient la route à suivre. Là où il faudrait aller. Ce que l’on détaillerait peut-être avec des dizaines de mots de réflexion ou plusieurs heures à crayonner une suite de mouvements. Mais pourquoi dormait-il donc ? Parce qu’il était quatre heures du matin, mes bons amis ! La date et l’heure n’avaient pas été précisées dans les didascalies de ses acolytes. Ainsi fut-il qu’il était tard. Celui qui souffrait du temps qui passait différemment des autres fut donc obligé de dormir pour se requinquer. Il avait travaillé dure, la journée passée. Que ce soit pour parvenir à découvrir ce que ces fameux fils signifiaient, ou bien pour annihiler gracieusement et délicatement quelques pauvres fous pour des clients au portefeuille rempli. Mais trêve de bavardage quand notre homme était finalement debout. Dans toutes sa splendeur, rayonnant de charisme, il venait d’attraper sa canne, lancée par ce qui semblait être un spectateur invisible.

”Messieurs ! Je tiens à vous accueillir dans la salle qui accueillera notre réunion. Mon excellente surveillance empêcha tout mauvais personnage de pénétrer en toute illégalité dans nos quartiers. Je tiens à me présenter : mon nom est Quatre. Beaucoup me disent meilleur assassin de la galaxie mais je préférais effacer mon nom de leurs classements. Ces derniers n’amènent qu’à une bête et ridicule compétition, m’amenant à défenestrer de nombreux imbéciles durant les heures où je souhaite simplement donner sa pâtée à mon chien. Considérez-moi donc comme artiste !”

La pièce était impeccable, propre, rayonnante même. Il avait certainement fait le ménage en préparation de cet évènement. Il n’y avait aucune trace de son avachissement sur la table. Il n’y avait même aucune trace de saleté sous ses chaussures. Fantastique, incroyable, magnifique danseur dont le pas ferait ravir n’importe quelle personne de goût… et bien plus ! Il était impossible de décrire son élégance alors qu’il s’avançait vers le chancellier devenu empereur avant de lui empoigner la main. Cette poignée pourrait garantir un emploi pour le plus pathétique des cancres lors du plus minable des entretiens d’embauche.

”Il m’était difficile d’imaginer avoir une rencontre en tête à tête avec le sénat lui-même. Empereur Sheev Palpatine, votre réputation vous précède ! Homme de culture, sauveur de la république, puis son bourreau. Oh, vous êtes l’un de êtres les plus intelligents de cette galaxie. Il me tarde véritablement de travailler avec vous, mon cher Empereur.”

Il se tourna prestement vers le Beau Jack, son manteau noir le suivant de façon extrêmement dramatique. Ce fut comme si son ardeur venait de provoquer une bourrasque. Il était extrêmement classe, on ne pouvait se le cacher. Peut-être même un peu trop pour les coeurs des autres acteurs de la scène.

”Cher patron ! Il fait bon de vous revoir. J’osais espérer que vos confrontations comiques avec un hirsute au masque de citrouille ne vous ont pas découragé de cette réunion. Je n’aurais probablement pas la patience de devoir gérer cet odieux Tobi. Quel goujat manipulerait-il la réalité pour le plaisir de concevoir des sottises pareilles ? Tant de capacités et aucune clarté d’esprit pour l’accompagner… Si ce n’est pas malheureux ! Vous me voyez fort heureux d’observer que vous avez conservé votre santé mentale après une telle confrontation. Il me tarde d’entendre les discours que vous avez concocté. Mais… n’y a-t-il pas cinq chaises pour les six êtres exceptionnels que nous sommes dans ce nouvel ordre ? Enfin, je suppose que vous avez déjà un plan derrière la tête. Quant à vous… j’ose penser que vous êtes notre nouvelle recrue ?”

Il s’était retourné vers la jument de diamant.

”Je dois imaginer que votre composition vous empêchera de prendre une chaise. Je comprends donc tout de suite la réflexion de notre cher patron. Mais je comprends pourquoi vous avez, malgré votre physique atypique, une carrière dans les magouilles et l'espionnage. Personne ne pourra suspecter un étalon comme vous comme maître des opérations cachées ! Sans compter votre potentiel comme assassin... Utiliser votre ressemblance aux animaux des fermes et champs de bataille pour vous fondre dans la masse. Un plan machiavellique !... Comment donc ?”

La bête venait de hennir légèrement. Son oeil semblait observer une personne bien moins importante. Une sorte de dragonne anthropomorphe dont les jambes prenaient la plus grande place dans l'anatomie. Quatre sembla quelque peu étonné. Il continua donc en toute simplicité la conversation avec le poney de diamant, pouvoir que peu de gens peuvent se targuer de posséder.

”Êtes-vous sûre ?... Mais elle ne fait pas du tout la part des choses… Un être comme ça, assez atypique pour qu’on la remarque dans la rue mais pas assez ridicule pour être vue comme inoffensive ?... Un assassin, ça ?... J’imagine que tout meurtre vulgaire et bourrin peut-être qualifié d’assassinat à présent… ”

Il prit un moment pour se frotter le front de sa paume.

”Et bien, j’imagine que toute façon de faire est bonne à prendre tant qu’elle apporte des résultats !...”

C’était une joie bien jaune qui l’habitait à présent. La frustration ne lui troublait pas la voix, mais le coeur n’était pas dans ses prochains dires. Il fit sortir quelques notes en papier d’une poche de son manteau, relisant rapidement la distribution des rôles.

”Bieeeeen !... Heureux de faire votre connaissance, demoiselle Zirah des Tyrionnis. Figurez-vous chanceuse d’être la première représentante de votre civilisation à bénir mes yeux ! Votre peuple doit disposer d’une culture et d’une vision de voir le monde bien différente de celles que j’ai pu voir jusque là. J’ose espérer en apprendre ne serait-ce qu’une once...”

Il y mettait du sien, dans ses dialogues. Mais il était fort visible qu’il - comme disent les jeunes - s’en battait royalement les couilles de la dame dragon. Il se tourna à nouveau, posant les mains sur les hanches, regardant le Magnifique John, et prononça quelques mots.

”Il ne reste plus que l’insupportable et horripilante Mercury ainsi que son rat de laboratoire de compatriote à la peau de goudron Gray Ashura, si je ne m’abuse. J’imagine qu’ils devront se partager la même chaise. Mais s’il est nécessaire, votre humble serviteur peut rester debout. Il n’est pas de mon devoir d’animer cette conférence, après tout. Je pourrais me tenir tranquille durant vos multiples tirades.”

Il avait continué d’avancer avant de se retrouver dos au mur, tranquille comme tout.





Dernière édition par Quatre le Ven 8 Fév 2019 - 17:23, édité 1 fois
Mercury
Mercury
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 118
Bon ou mauvais ? : Ca n'a aucun sens.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Offense command, Field command, Shield command.
Techniques 3/combat : Blazar Beam, Warp command.
Techniques 1/combat : Astral command.

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Sam 10 Nov 2018 - 20:47

Gars. La vie n'est qu'une partie de Poker, au fond... Ca t'étonne, coco ? Allez, sois un peu honnête avec toi-même. Tout ceci n'a jamais été rien d'autre qu'un jeu. Les choix que t'effectues, tes réussites et tes échecs... Il y a le facteur chance, puis le facteur talent. La réussite tient en ces deux mots. Il faut avoir ces atouts de ton côté, pour atteindre les plus grands sommets... Moi ? Disons que je sais reconnaître les opportunités qui se présentent à ma personne. J'ai le flair, en quelque sorte... Tu me jalouses ? Tu devrais. Je suis un modèle, parmi mes pairs. Je l'ai toujours été, ça n'a rien d'un scoop. Mes détracteurs sont légion... ma supériorité, souveraine. Est-ce donc si mal, que de reconnaître objectivement l'étendue de son talent ? Tout mon parcours, tient en une simple causalité... ce qui trône fièrement sous mon crane. Je suis une machine à miracles, un esprit à la valeur inestimable. Ma simple existence rehausse le niveau de cette galaxie... c'est évident. Et bientôt, mes gènes prouveront le potentiel d'une existence bien au-delà de tous les modèles connus... Ensemble, notre génétique transcendera la grande limite, nous séparant de ces prétentieux sans mérite. J'en suis persuadée... Tout cela n'est qu'une question de temps. Tout n'a toujours été question que de temps... Depuis l'apparition de ces organismes unicellulaires, nous tendons vers ces instants, vers une libération des capacités... vers un point bien déterminé, où l'humanité franchit une barrière... vers un moment où le cocon se brise et laisse place au resplendissant papillon, à la fois symbolique de causalité comme de quintessence évolutive... Vole. Vole bien haut... bien au-delà de la perception des pauvres larves, que nous représentons. Marque cet univers en ruine d'une lueur nouvelle, transcendante... et fais-nous atteindre de nouveaux horizons. Guide tes créateurs vers l'inconnu d'une fenêtre qui s'ouvre. Provoque une déchirure dans la prison, une résonance sans précédent. L'union de nos cris désespérés... Une somme inquantifiable de décibels. Nous te couverons le temps qu'il faudra. Nous te protégerons de leurs regards accusateurs, le temps pour toi de les surpasser en tous points... Reste encore un peu dans l'ombre. Laisse-nous préparer minutieusement ton règne à venir, sur l'ensemble des créatures inférieures. Et resplendira alors la lumière étincelante de ton écho, à travers l'ensemble des Univers...

Talons claquant le carrelage de ces couloirs... veste ondulant au rythme d'une marche assurée... la chevelure rosée d'une légende scientifique. J'avançais en direction d'un objectif bien déterminé, après avoir raccroché mon portable... Ouais, il était plus que temps d'aller retrouver un ami de courte date. Enfin, à l'échelle de mon espérance de vie, cela restait incontestable... De la sympathie pour lui ? Pas le moins du monde. Je ne parlais d'amitié qu'au sens formel du terme... puisque d'un point de vue plus intime, nos personnalités nous poussent à mutuellement se détester, l'un l'autre. Pour autant, je reste censée avec mes choix... Beau Jack avait clairement plus d'intérêt à me servir, qu'à finir congelé, au beau milieu d'un champ d'astéroïdes, gravitant autour d'une quelconque Naine Blanche. Nos positions actuelles se complètent et permettent de nous élever davantage... C'est tout ce qui compte, à mes yeux, pour cette collaboration. L'argent n'est qu'une sécurité, mais le développement technologique, c'est l'avenir... les outils dont aura besoin mon nourrisson, pour comprendre le monde qui l'entoure et trouver une faille exploitable, dans cette matrice limitée... Sur mon passage, mes soi-disant collègues reculaient, dégageaient la voie d'eux-mêmes, un air terrifié au visage. Pourquoi ? Non, je ne suis pas si repoussante, si laide. Plutôt un canon de beauté... Ce n'était en revanche pas leur cas. Cela, quand bien même j'aie pu troller le maître de ces lieux, à ce propos... Aujourd'hui, nous rendons visite à notre cher patron. Nous venons lui montrer le résultat de mes recherches, de mon génie reconnu... Laissant le sol trembler sous leurs pas, ces masses importantes m'obéissaient au doigt et à l'oeil. Ils étaient deux. Deux colosses de trois mètres de haut. Leurs corps musculeux n'avait rien à envier au plus acharné des entrainés... C'est le pouvoir de la science. Tout ce qui existe est reproductible... Nous ne sommes limités que par les lois physiques elles-mêmes. Sauf pour certains chanceux... Alors comme ça il travaille pour Jack ? C'est lui, sa source de renseignements ? Mais ton nouveau compagnon de jeu, c'est sur MON terrain, qu'il joue. Nos objectifs sont communs, alors je n'ai pas vraiment de quoi m'inquiéter... Je représente sa seule chance d'atteindre son but. Enfin... ELLE, représente sa seule chance...

Les géants bleus approchent de la grande salle, leur éternel et dentelé sourire bien présent... leurs pupilles rétractées à l'extrême et leur cerveau inutile à l'air libre... Au centre de ma garde improvisée, déjà pouvais-je entendre quelques voix s'élever au loin. Visiblement, je n'étais pas la première arrivée... peut-être même la dernière. Qu'importe... Les meilleurs peuvent toujours jouir du luxe de faire attendre les petites mains. Puis, je n'avais pas bien apprécié la remarque de ce prétentieux, concernant mon désir naturel d'intimité. Ce CEO d'opérette pense pouvoir me pister, comme la dernière de ses putains, mais je ne suis pas n'importe qui... et avant d'être son employée, je représente surtout l'une de ses plus précieuses collaboratrices. Qu'il ne feigne pas oublier notre contrat, comme la valeur que celui-ci m'accorde... Si je dois taper du poing sur la table, pour me faire respecter, je le ferai sans hésiter. J'en ai vu d'autres. J'en ai croisé des plus coriaces que lui. L'expérience de ma vie, en 728 années, n'est juste pas comparable à la sienne. Mais trêve de provocations... mentales, tout du moins... Approchant dangereusement de l'imposante porte, nous séparant de la petite réunion, je rompis définitivement l'écart, en chargeant une impulsion du pied... puis en la relâchant brutalement. Une apparition en trombe, qui eut le mérite de propulser lesdites structures rectangulaires, en un arc lui bien circulaire. Percutant violemment les murs à leur côté, ces tristes remparts brisèrent aussitôt leurs attaches et ne tardèrent à s'écraser au sol, sous mon regard dubitatif... Meh, si ça casse, c'est que c'est pas assez solide... Marchant par-dessus les portes, à terre et se croisant désormais, je ne tardai à m'arrêter, quelques pas plus loin, maintenant au centre d'une attention m'étant naturellement octroyée. Sucette en bouche et main sur mon déhanché, je saisis, de mes autres doigts, le bâtonnet de cette première... afin de momentanément arracher la fausse sucrerie de mes lèvres, comme de la pointer, en direction de mon patron narcissique. Pendant ce temps, les deux monstres, me suivant, se rapprochèrent de mes victimes en métal, avant de les écraser dans leur mains... Oui. Un peu comme de la pâte à modeler, tu vois ?... À présent qu'ils eurent rapidement fini d'en faire une boule compacte, ils les lancèrent négligemment dans la poubelle du coin, d'une précision pourtant remarquable. Mokko, lui, ne prononçait mot... ce fidèle drone sphérique, flottant inlassablement, à quelques décimètres de mon épaule.


" Alors comme ça, je devrais accepter le sacrifice complet de mon intimité, dans le seul but de me préserver de ton courroux ? Rassure-moi, c'est une blague ?... Parce que, dans le cas contraire, sache que ta surveillance maladive n'est pas stipulée sur mon contrat. J'en suis désolée, Jack... Par contre, faudrait vraiment que t'apprennes à pas autant siffler ton pognon, à chaque occasion de pouvoir te la péter avec. Et je ne parle pas là de ton investissement me concernant, évidemment... " lui déballai-je franchement, avant de fixer et de désigner sa déco extravagante, mais surtout ce ridicule quadrupède en diamant, d'une certaine incompréhension.

Repositionnant ma sucette en bouche, j'entrepris un petit tour de table, accompagnée de mes intimidants colosses. Enfin, je parle de tour... Il est évident que je n'allais pas m'amuser à leur tourner autour, dans le cadre d'un plaisir inavoué. Je me rendais simplement à ma place... celle que je venais de choisir, tout du moins. Cette marche m'offrait, de surcroit, l'opportunité d'observer un peu tous nos joyeux collaborateurs... Le chiffre, déjà... Haa. Lui... Comment oublier ce moment plus que surprenant, où il se joua complètement du Trou Noir que je lui avais réservé ? Ah ça, je suis pas près de l'oublier... Ce type, il est juste exceptionnel. D'un côté, je dois dire que cela me fait assez chier, qu'il en sache tant. Mais d'un autre, je peux me rassurer de l'avoir de mon côté. Pourvu que notre collaboration se passe dans le plus grand des calmes, à présent la tension retombée... Ah non ! Pour une fois, je suis pas en tord ! C'est lui, qui a commencé à me manquer de respect, en s'introduisant chez moi par effraction ! Hein, à m'enfumer la pièce, avec son cigare de... Hem. Tourne la tête, Mercury... Moins tu le fixes et plus ta santé mentale en bénéficiera... Alors, qu'avons-nous d'autre ? Un vioque ?... On fait dans l'hospice, maintenant ? Allez, vais pas sérieusement critiquer sa vieillesse. Je suis pas la mieux placée pour en rire, après tout. Enfin, moi au moins, j'ai su préserver ma jouvence, tout du long... Pour être tout à fait juste, j'avoue que ses traits faciaux et la prestance de sa posture, force le respect. De visu, ce cher Palpatine, ayant eu le mérite de commencer à se faire connaître, me parait être le plus censé du groupe. Enfin, si l'on m'exclut, bien sûr... Et pour le dernier luron... Oh. Et bien, c'est une femme. Elle aussi, me parait avoir la tête sur les épaules, mais peut-être pas de la même façon... Je ne sais pas si c'est en rapport avec sa colorimétrie ou les sillons de son visage, mais elle me parait d'emblée fourbe, comparée aux deux autres... Levant un sourcil, en la fixant courtement, je continuai ma route. En fait, je pense qu'il doit y avoir comme un truc, permettant aux personnalités tordues de se reconnaître entre elles. C'est comme pour les drogués ou les geeks... Il y a des signes, subtils, mais persistant... Prenant alors place, cul dans le siège et pieds sur la table, j'avais terminé de rendre les politesses, tandis que les A.S.S se tinrent tranquillement à mes côtés, guettant les autres protagonistes, avec insistance et à tour de rôle.


" ... Bah il fout quoi, Gray ? Je pensais être la dernière, mais... À tous les coups, il est encore avec sa meuf. Gros sens des priorités... Bah, au besoin, je suis largement en mesure de le remplacer, pour cette réunion. Mais j'espère que tu me fais pas venir pour rien ! Mon temps est précieux... même si j'ai bien 2 ou 3 idées à partager... Bon. On continue de se faire chier, ou on rentre enfin dans le vif du sujet ? " terminais-je enfin, écartant mes bras, en signe d'impatience et après l'entreprise de ladite observation.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 336
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1310

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Mar 27 Nov 2018 - 19:28
J’ouvre la grande porte pour entrer dans la pièce dans laquelle l’avenir sera forgé par deux des plus  grands esprits de ce monde et de leurs fervents serviteurs. Bien sur que je parle de moi et de Palpatine, vous pensez sérieusement que le reste nous arrive à la cheville ? S’ils le pouvaient, ils dirigeraient des armées et décideraient de la vie des peuples sous leurs talons. Mercury a beau être incollable en terme de science et de technologie, Quatre a beau pouvoir manipuler le monde, Gray Ashura peut être virtuellement intuable avec sa capacité de régénération et Zirah… elle a rien sauf un futur cobaye et chair à canon maintenant que j’y pense… meh ! Pour revenir où j’en étais ; ils ont beau avoir toutes ces compétences, jamais ils auront ce qu’il faut pour diriger la galaxie et par extension, s’assurer que l’ordre et la paix puissent être maintenus. Il leur manque une chose très importante et c’est le charisme, la capacité de rallier les gens à sa cause de n’importe quel moyen, ainsi que l’ambition de mener les projets les plus grands à terme. J’ai un dieu dans la paume de ma main, bordel de merde ! Pour peu que je trouve le moyen de le propulser en dehors de Pandore sur l’importe quelle planète de cet univers décadent, il n’en restera rien ! Que dalle, nada ! Juste les fondations pour y construire des cités dignes de ma vision du monde parfait !

Mais enfin : assez parlé de pourquoi moi et le seigneur d’une galaxie lointaine sommes plus importants que tous ces figurants qui nous serviront jusqu’à leur mort. Je rentre enfin dans la salle de réunion, et à mon plus grand étonnement Quatre est déjà là, à la surprise générale de personne d’autre. Je m'assois confortablement dans mon siège de dirigeant de Hyperion, et aussitôt les injecteurs de dopamine font leurs effets. Je vous dis : si vous aviez la chance d’avoir une telle chaise, jamais vous n’oseriez mettre votre derrière sur autre chose. Malheureusement pour vous, vous connaîtrez jamais cela. Ma station spatiale, mes règles ! Et le premier à rentrer fut l’un des invités les plus importants de cette réunion des plus cruciales : l’ancien et corrosif seigneur Palpatine. Il s’approche de moi et par respect pour le futur co-empereur connu de toute la galaxie, je me lève de mon trône pour lui serrer la main, comme à notre habitude. Une poignée de main qui avait signé un meilleur armement pour lui et un gros putain de laser mortel “made in Coruscant” pour moi ! Il se permit de faire un commentaire sur Étalon du Cul. Ouais, on parle d’un type obsédé par le gris, pas étonnant que quelque chose un poil excentrique soit choquant pour lui, le pauvre.


“Bah, écoute, à l’origine, je me suis acheté Étalon du Cul pour me foutre de la gueule des chasseurs de l’arche qui essayaient de me tuer alors qu’ils avaient autant de chance qu’ils avaient de neurones actifs. Je l’ai nommé en leur honneur ! “

Dis-je en remettant mon fantastique postérieur dans mon magnifique siège, tout en faisant signe à mon allié de prendre place dans l’un des sièges à disposition proche de moi. Mais avant qu’il se décide à s’asseoir, il fit le tour de la salle en me précisant que le blocus des Plumes Noires se déroule à merveille. Tant mieux, ça leur apprendra à me faire chier avec leur clown au visage qui mériterait à lui seul un PEGI 18 pour contenu obscène. Il prend place avant de me demander plus d’informations sur nos associés. J’appuie sur l’un des boutons de mon siège pour projeter une figure 3D au centre de la table des sujets de la conversation.


“Alors, pour commencer, nous avons Mercury. Elle est chiante, elle est insolente, elle est mal baisée et n’a aucun respect pour la hiérarchie mise en place MAIS elle reste utile pour ses connaissances scientifiques et elle est suffisamment intelligente pour comprendre l'intérêt de rester fidèle à notre organisation. Si elle venait à nous poignarder dans le dos, je te garantis qu’elle prendra son couteau dans le bide avant même qu’elle le réalise.”

Le modèle changea à la simple pression d’un bouton pour faire apparaître le géant sombre.

“Gray Ashura, pas grand chose à dire de lui sauf qu’il fera un excellent soldat avec ses capacités de régénération complètement absurdes. Il a également le savoir d’un peuple perdu et tu peux me faire confiance, c’est le genre de savoir qui est précieux et qu’il faut capitaliser dessus.”

Ben ouais, les Eridiens ont disparu et ils avaient des technologies complétement abusées. Si une civilisation est anéantie, c’est qu’il y a certainement quelque chose d’important dans leurs ruines qui peut être exploitée pour améliorer notre monde. Et par cela, j’entends “utilisé par moi pour répandre l’influence de Hypérion et du Nouvel Ordre”.

“Ceci est Zirah. Une mercenaire que j’ai pris surtout pour avoir de la chair à canon supplémentaire et un cobaye pour les expériences sur le Slag. Je te laisse deviner qui sera en charge de cette petite expérience.”

J’arrête avec les jolis hologrammes qui représentent nos troufions. Le dernier est déjà là à nous observer et en attendant son tour à la parole.

“Et pour finir, nous avons Quatre. Cherche pas à le comprendre, ce type est omniscient en plus d’être un paradoxe complet à toute logique.”

Et on commence le défilé des figurants par Zirah, avec le minimum requis pour entrer dans le bureau de ses patrons sans se faire expulser sur-le-champ. Dans tous les cas, j’estime pas bien grandes ses chances de survie, vu qu’elle va servir de cobaye pour le slag. Soit elle deviendra totalement folle et on devra la descendre, soit elle crèvera avant même qu’un seul flingue ne soit pointé dans sa direction. Et si elle survit sans devenir barge et avec ses pouvoirs décuplés ? Ben, ça fera un mercenaire qui me sera redevable et qui sèmera la destruction chez mes ennemis. Et si elle tente de faire machine arrière ? Et ben, je la tuerais personnellement !

Et à l’opposé de l’échelle de manque totalement de politesse, nous avons Quatre, qui se décide enfin à faire son introduction. L’artiste commença à se présenter à l’empereur avec son surplus d’informations habituel. À force, ça me surprend plus, ça m’ennuie même ! Où est le fun d’une réunion quand il connaît probablement déjà tous les aboutissements et les sujets de la chose ? Il finit par se retourner de façon ringarde pour me parler rapidement de l’autre enfoiré à la tête de cul orange. Une expression vite fait de mon ras-de-bol par un soupir et de mon regard se levant vers le plafond sera suffisante, ; autant être économe en terme de salive, je vais en avoir besoin pour des choses bien plus importantes. Et il croit que Etalon du Cul est l’un des membres de ce Nouvel Ordre ? J’aurais effectivement tout vu. Il mit fin à son discours en se plaquant contre le mur tout en énonçant les prochains trouffions qui vont franchir cette porte. S’il refuse de prendre une chaise, c’est son souci, pas le mien !

Et en explosant les portes de la salle de réunion pour bien montrer son égo aussi gros que Pandore, nous avons Mercury accompagnée des véritables stars du show, toujours en dessus de moi évidemment : deux monstres horripilants par leur design des plus dégueulasses, les A.S.S. Tu sais quoi ? Je vais laisser passer pour cette fois le coup de la destruction de ma propriété, je suis trop en joie de voir ces bestioles en action. Forces monumentales : check. Il n’y a qu’a voir comment ils ont transformés ces portes en pur… métal de ma galaxie quelconque en boule en papier, pour les envoyer sans aucune difficulté dans la corbeille au fond de la salle. Oh oh oh, la joie, ils savent viser contrairement aux soldats de Palpatine ! Mais malheureusement, ma joie fut rapidement réduite en miettes par la voix chiante de la chatte.


“Simple mesure de sécurité pour que tu ne prémédites pas un coup de pute derrière mon dos, Mercury. Oh, pardon ? Je l’ai pas précisé dans le contrat. Quel dommage, franchement ! La préservation de ton intimité non plus, poulette. J’imagine que ça sera une autre zone de tension entre nous, en plus de ta personnalité de princesse en manque. Après, pour ce qui est de l’argent, je pense que te montrer le chiffre rond de ma trésorerie suffira à te faire tourner la tête, tu n’as pas besoin de t’inquiéter sur comment je le gère.”

Je crois que le seul investissement que je regrette véritablement, c’est toi. Heureusement, tes prouesses scientifiques me font reconsidérer cela. Ton caractère exécrable est le Yang au Yin que m’apportent tes recherches. Ça serait beau si ce n’était pas aussi triste que je doive plus me coltiner la partie noire du Taijitu plus que la partie blanche. Enfin, elle se décide à s’installer en remarquant l’absence du manchot au pouvoir régénératif. C’est vrai, il est où ce con ? Encore en train de jouer les nécromanciens, à coup sûr. Raaaaah… Tout ça pour se taper une chèvre, je vous jure.

“Je lui ferai un retour à l’ordre pour avoir manqué un moment aussi crucial dans l’histoire de la galaxie. Et dire que pendant ce temps, il s’amuse avec une station New-U pour faire revenir un gosse pour pouvoir jouer avec sa chèvre anthropomorphique. Oui, le sens des priorités de certains. Comme faire chier son boss 24h/24 ; mais qui suis-je pour juger, en dehors d’être l’apogée du charisme humain ? Allez, on se lance pour la réunion !”

Les lumières de la salle changent soudainement pour laisser place à du jaune. Pas du jaune Hyperion, ça serait trop mégalomaniaque pour le Nouvel Ordre ; ce jaune était plutôt désaturé sur les bords.

“Alors, on va déjà commencer par le blocus des Plumes Noires, je refuse de les appeler par leur vrai nom car ça craint, par le Grand Empereur Palpatine. Raconte-nous en détail les opérations mais également, si tu as des suggestions pour le reste de l’Ordre concernant cela.”

On commence par les choses chiantes pour lesquelles je ne suis qu’à moitié intéressé, au fond. Je suis content car ça fait chier ces connards emplumés mais au-delà de ça… bof… on gardera les choses vraiment croustillantes pour la fin. On garde toujours le meilleur pour le “Main Event”. Allez, Palpa, il est temps de briller !
Empereur Palpatine
Empereur Palpatine
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Mer 28 Nov 2018 - 17:46
La réunion allait commencer, un événement au sommet pour la préparation de la suite des opérations, si Palpatine et le Beau Jack se connaissaient bien, les autres membres du groupe moins, il fallait consolider l’ensemble à grand coup de formalités. L’administratif ne dérangeait pas l’Empereur, ce dernier avait été chancelier suffisamment longtemps pour ne pas être ennuyé d’une simple réunion, prenant d’ailleurs le luxe d’arriver en avance, Sheev imaginait arriver le premier après l’hôte. Cependant, en pénétrant dans la salle, le Sith découvrit un personnage qu’il ne connaissait guère, un corps d’acier dans un smoking à l’imagine du professionnel qu’il était : C’était bien Quatre. Ce dernier semblait plein d’entrain et ne s’était pas privé de serrer la main de du maître de Dark Vador, il était bien informé, déballant quelques faits marquants de l’arrivant.

« Je vois… Et vous êtes … Quatre, au moins votre personnalité se remarque. »

A peine avait-il eu le temps de finir sa phrase que l’androïde était déjà parti saluer l’hôte avec tout autant de détermination, prenant la jument cristalline pour un membre de l’alliance, Sheev était partagé entre l’étonnement et la pitié, bien heureusement il savait se contenir.

Se présentant au CEO d’Hyperion sans faire plus attention à l’inconnu, Palpatine demanda des informations sur les alliés rassemblés par son compagnon de gala, présentant alors dans un bel effort holographique les différents participants. La première était donc Mercury, le nom de cette dernière n’était pas inconnu, le Beau Jack lui avait sans doute déjà mentionné cette scientifique, en tout cas, le caractère de cette dernière semblait atypique, mais invivable, un effort à la hauteur de ses capacités puisqu’elle était citée comme utile. Fort heureusement, le cher Jack précisait la possibilité de se débarrasser de cette forte tête à la première occasion, effectivement, de tels caractères étaient souvent dangereux et il était important de vite les mettre de côté.

« Mh, je ne pense pas qu’il soit difficile de s’en débarrasser, une frappe dans le dos dans un instant de travail ne lui laissera aucune chance. »

Déclarait l’Empereur sans même prendre garde à la présence de Quatre quelques sièges plus loin, écoutant la suite des remarques de son allié principal. C’est ainsi que Gray Ashura fut rapidement énuméré comme un scientifique également, possédant des capacités de régénération intéressantes, tout était bon à prendre, surtout si ce dernier se montrait loyal. En réponse, Palpatine hocha simplement là tête, loin d’être décidé à critiquer un personnage qui ne quitterait pas le navire de son plein grès.

Vint ensuite l’apparition d’une espèce étrange humanoïde, cette dernière semblait avoir des ailes, mais en fait non, c’était certainement un bug d’affichage, en tout cas c’était une recrue du nom de Zirah, présentée comme un personnage sacrifice sans intérêt. Quoi qu’on en dise, il fallait bien des guerriers à mettre à mort en première ligne, mais pourquoi alors la laisser participer à une telle réunion ?

« Je vois, le genre de personnes suffisamment stupide pour croire à la carotte de la gloire, elle ne fera pas long feu, mais ça nous arrange. »


Finalement, Quatre, c’était bien lui qui avait passé quelques heures sur son siège à ne rien faire, considéré comme un être omniscient, foutaise, c’était juste une sorte de robot-médium comme il en existe dans chaque univers.

« Je ne crois pas en la magie, encore moins à la capacité de tout savoir. »

Palpatine coupa alors son air sérieux et froid pour pousser un petit rire amusé, il allait bien voire si cette conserve pouvait voir l’avenir.

« Si tu es omniscient, dis-moi comment je vais mourir. »


Quatre avait peut-être le scénario de Star wars en tête, il n’aurait pas tort.

Après la réponse de Quatre, les autres protagonistes arriveront, en commençant par la bien peu fameuse Zirah qui sans se présenter s’installa simplement en passant le bonjour, son apparence était typique des aliens de la banlieue galactique : peu connue et bien trop décontractée. Mais ce personnage à la peau carmine et aux cheveux d’ivoire n’était pas très important : le caractère explosif de la fameuse Mercury se fit vite entendre, elle qui se plaignait de la préservation de son intimité d’une voix et d’expressions insupportable. Pourtant, le personnage hargneux était bien chétif, par très haute, pas très forte, les cheveux rosés, elle était simplement une scientifique égoïste et critique. Puis… Pas de Gray Ashura, ce dernier n’était peut-être pas si loyal que cela ? Beau Jack ne s’était pas privé de le pester un coup avant de laisser là parole à l’Empereur, peut être que ce fameux scientifique était simplement retardataire, soyons patients.

Dans un silence plus ou moins correct, insérant une disquette de donnée dans un support posé en évidence sur la table, Sheev fit apparaitre sans le commenter une projection holographique de la planète bleue, l’image était d’une qualité relativement suffisante, même pour les plus exigeants.

« Bien, sachez pour commencer que mes plans sont toujours au service de ceux qui souhaitent en profiter, mon opération vous profitera à tous sur un plan financier. »


Toussant un instant pour s’assurer de ne pas le faire au milieu d’une phrase trop longue, il poursuivit.

« Afin d’assurer la supériorité de notre faction dans l’espace spatial, j’ai décidé de faire une action forte à l’aide de plusieurs groupes commerciaux et para militaires de la galaxie. Le contexte était tout trouvé, si vous vous intéressez un peu au cours du marché, vous aurez remarquer l’augmentation des taxes d’importations globales. »

Pendant qu’il parlait, le système holographique projeté quelques chiffres, les taxes passaient de 5 à 8%, du jamais vu et un manque à gagner colossal.

« Avec cette excuse, je suis parvenu à unir les différents acteurs du transport de marchandises ainsi que de nombreuses sociétés de vente afin de former un bloc séparatiste, avec ce poids politique, j’ai ordonné aux planètes locales de baisser leurs taxes. »

Le jeu d’image laissait apercevoir chaque monde, tous en couleur, puis tous passèrent au gris, sauf la Terre, Vegeta 1 et Vegeta 2.

« Tous se sont soumis sauf les dictateurs de la Terre ainsi que les saiyans, même Majin Vegeta a plié face à ma demande. »


Un zoom sur Terre, beaucoup de vaisseaux aux formes diverses apparurent, des centaines de petits points lumineux.

« J’ai donc décidé de former un blocus sur les planètes en question afin de les forcer à reconnaître leur faiblesse en commençant par la Terre. J’ai sous ma direction une flotte de plus de 300 navires, ils détruiront les transporteurs civils qui s’approchent trop. »

Après un petit instant de silence, l’Empereur ajouta, bien conscient de la situation.

« Je sais bien que certains guerriers sous la botte de SK possèdent de grands pouvoirs, mais le combat spatial ne s’écrit pas dans les mêmes règles que celui sur Terre, sans air, sans pression, sans bruit, ils ne vont pas faire long feu. »

La projection disparue alors, laissant la salle plongée dans la couleur claire légèrement tamisée des néons d’azur.

« Cette opération nous permettra de tester notre influence, mais aussi de provoquer de prochains coups de pression sur les planètes que nous pourrions convoiter. »

Voilà qui était dit, Palpatine avait exposé son idée, il attendait maintenant des questions, et il était certain qu’il en aurait.

« Évidement, votre présence peut être la bienvenue, mais sans doute avez-vous des questions ? »






Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 164
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Barrière de Chaleur
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Lun 7 Jan 2019 - 21:41
S'il y avait bien une chose qui faisait chier la représentante des Thyrionis, c’était les réunions. Avoir le cul vissé sur une chaise pendant une durée inconnue à écouter les déblatérations d’hommes qui en avaient sûrement rien à foutre d’elle était un calvaire, la pire des tortures pour un être ayant l’habitude d’être toujours en mouvement. Son entrée s'était faite dans le calme, mais aussi avec le minimum de respect qu’elle pouvait donner à son nouveau patron et un… vieillard. Qu’est-ce qu’il pouvait bien foutre avec un homme ayant un pied à moitié dans la tombe ? Ce dernier devait sûrement lui apporter quelque chose d’important comme de la notoriété ou du matériel, elle ne pouvait voir que cela.

Prenant un siège et croisant les pattes et les bras, Zirah bifurqua son regard sur une masse assoupie sur la table. Masse qui se réveilla bien vite avant de se lever et de se présenter sous le nom de Quatre, assassin se considérant artiste. Elle retint un rire, après tout, chacun se considérait comme il le souhaitait, même si cela pouvait être parfaitement ridicule. Néanmoins, le chiffre se montra bien bavard et donna quelques infos sur le vieillard. Ainsi, donc c’était un empereur, voilà qui donnait du crédit à ses suspicions quant à son implication dans cette alliance. Le robot continua son léchage de cul avec le Beau Jack avant de prendre le poney en diamant pour un membre de la réunion. Soit il le faisait exprès, soit il était parfaitement con. Elle hésitait à dire “fou” quand il porta son regard sur elle un bref instant avant de repartir dans sa tirade équine. De son ouïe fine, la Thyrionis comprit rapidement qu’elle était le sujet de conversation, remettant ses méthodes de travail en cause. Il finit par se tourner vers elle avant de tenir un discours de bon suceur.

- Garde ta salive pour sucer une autre personne, veux-tu…

Pas la peine d’en dire plus avec ce genre de personne qui l’horripilait au plus haut point. Heureusement, l’entrée fracassante d’un des autres membres de cette alliance finit par lui faire tourner la tête, lui évitant ainsi un regard assassin pour le chiffre qui en aurait de toute façon rien à battre.

Le nouveau venu …. Enfin plutôt, la nouvelle venue, était accompagnée par deux créatures absolument dégueulasses mais néanmoins dangereuses juste par leur présence. Voilà un petit bout de femme qui semblait très sûre d’elle et de ses capacités. Tenant tête au patron, elle était déjà sur le bon chemin pour la sympathie de la dragonne qui la fixait depuis son arrivée. Elle sentait qu’elle pouvait être aussi dangereuse que les deux molosses. Une personne à ne pas froisser et à avoir à ses côtés. Elle la salua d’un mouvement de tête avant de porter son attention sur Jack : la réunion allait enfin commencer.

Ce dernier laissa la parole à l’empereur qui expliqua sa démarche via des projections holographiques. Une excellente idée que de prendre le contrôle du marché. Avoir le pouvoir sur cette faction peut déjà assurer une grande partie de la victoire, couplé aux nombreux vaisseaux faisant barrage, les chances d’être percés étaient quasi nulles mais il pouvait toujours y avoir une inconnue dans le calcul qui pourrait tout faire foirer.

Les conquêtes spatiales n’étaient pas le fort de la dragonne, qui se fit quand même violence pour s'intéresser un minimum au sujet. Ne pas dire non à un peu plus de connaissance, on ne sait jamais, cela peut toujours aider.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 115
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Mar 15 Jan 2019 - 22:42

”Garde ta salive pour- “

Normalement, une autre personne aurait dû souffrir de la phrase entière de cette femme dragone fort peu intéressante. Bien heureusement, Quatre s’était simplement retourné sans l’écouter. Mais ce cent-quatre-vingt degrés n’était pas un geste accompli sans précautions. Zirah venait en effet de souffrir d’un Echec Critique de charisme. Comment cela se manifestait-il ? Imaginez-vous souffrir d’une balle de pistolet, entrant dans votre coeur. Cela entraînerait une soudaine montée d’adrénaline, causée par la surprise de cette blessure soudaine et la rage face à l’énorme douleur qui l’accompagne. Laissez-vous habiter un instant par ce souffle accéléré et cette envie de détruire toute chose qui est à présent sous votre main. Une envie de presser un verre jusqu’à le détruire entièrement. Une bouffée d’air chauffée par la haine et coincée au niveau de votre plexus. Chaque respiration qui semble soudainement excessivement lourde et pourtant extrêmement rapide alors que votre pouls augmente bien peu. Une frustration qui, semble-t-il, aurait pu vous aider à conquérir l’univers, si elle n’avait pas disparu pour laisser place à une moue grincheuse. Un simple dégoût vis-à-vis de soi-même après une colère volcanique. Oui, c’était ce que Zirah ressentait à l’heure actuelle. Etant un effet ne mettant pas son corps en danger, il n’y aurait pas d’instinct pour parer en utilisant assez d’énergie ce malaise causé discrètement par les dés de Quatre. Mais la cerise sur le gâteau : ce vent magistral était visible par tout le monde. Le cyclone avait balayé la salle comme un raz-de-marais avait pouvait nettoyer une île. Et ce public était la raison pour laquelle elle ne pourrait simplement pas se jeter sur lui, car ce serait dommage de déjà trahir tout ce beau monde sur un manque de respect. La pauvre : (.

”Mon cher Sénateur Palpatine, mes mots ne pourront dévoiler votre destin. Tout d’abord à cause de votre rapport vis-à-vis de votre tueur et l’impossibilité qu’il vienne à être votre meurtrier, couplé à votre fierté quant à votre plan et à sa condition. Et de toute façon, le moment où votre regard ne sera pas porté sur lui sera le moment où il entraînerait votre chute. Est-ce un événement proche ou bien lointain ? Je ne le sais pas. Mais dans tous les cas, vous aurez eu une vie bien remplie. Et si ce ne sont pas vos sujets qui vous adoreront, ce seront des spectateurs invisibles qui brandiront chacune de vos phrases comme les dires d’un saint.”

Déclarons les discussions closes, à présent. Il ne serait que fort peu intéressant de se plier à décrire toute réaction vis-à-vis des entrées des autres dans cette salle close. Entouré par deux personnages de renoms, ainsi que Mercury et Zirah, le masque avait à présent à écouter les politiciens parler politique. Ou économique. Cela ne l’intéressait pas vraiment. Quatre n’avait jamais eu à être le chef d’un milieu ou d’un autre. Il n’était pas non plus un bras droit ou bien gauche. Le chiffre qui par moment ornait son front était sa position dans tous les groupes ayant pu profiter de ses talents d’assassin. Il n’était pas les muscles d’un cerveau, loin de là, mais il passa davantage de temps avec sa palette à la main au lieu d’un stylo et d’une feuille. Un comble pour un nombre de ne pas chercher à trier des statistiques et des philosophies.

”SK aurait refusé de se soumettre à l’augmentation des taxes terrestres, mais il se serait plié pour les deux autres planètes sous sa possession ? Dark et Namek n’auraient donc pas d’importance économique pour ce vaurien qui ose se comparer à un vautour ? Quelle tristesse.”

Quatre s’était à présent assis, joignant ses doigts, tout en prenant la parole après une mise en situation du blocus de l’empereur. La planète bleue se voyait à présent victime d’un encerclement par trois cent navires de combats, qui détruiraient des véhicules de transport de marchandise s’ils venaient à s’approcher trop dangereusement de la bordure d’ozone. Étaient-ils visibles depuis le sol de l’astre aux belles verdures ? Peut-être, ou bien peut-être pas. Mais voir ces énormes engins de destruction massive voyager serait peut-être utile pour gêner la population. Que ces pauvres terriens demandent à leur tout-puissant de faire quelque chose, enfin !

”C’est un plan intéressant, cher empereur. Mais il y a un petit hic. Vous cherchez à entamer un siège d’une planète qui est tout simplement autonome. Son sol est riche, sa population est dynamique et ses réserves restent pleines malgré les âges. Il y a quelques années de cela, notre boule de verdure et d’eau salée a entamé un passage à l’énergie renouvelable, lui permettant d’ignorer entièrement des coûts énergétiques de la part d’autres civilisations. Il n’y a aucune surpopulation à l’heure actuelle qui pourrait entraîner une crise. Et à moins que quelques conflits ici et là puissent lancer une crise économique et politique assez importante pour chambouler la situation, il n’y a aucune raison pour que la Terre plie l’échine. Ce qui se passera est simple : les bijoux en métal alien deviendront simplement plus rare à cause du manque d’importation, ce qui en rendront quelques-uns plus riches du jour au lendemain. Peut-être que les gros oiseaux de métal dans le ciel en effraieront d’autres. Mais la Terre n’en aura rien à faire. Elle peut se nourrir et s’armer éternellement...”

Il alluma un cigare et le porta à sa bouche, avant qu’un nuage sorte de l’ouverture métallique de son visage. Cette fumée sembla se mouvoir, se transformer.

”Hormis si par malheur sa composition excentrique parmi les autres planètes notables de cette galaxie entraînerait sa porte… Je m’explique : il y a deux pôles à cette planète qui n’est pas véritablement ronde. L’Arctique et l'Antarctique. Le premier, qui est au nord, n’est rien d’autre qu’une immense couche de glace. Il y a plusieurs dizaines d’années, la peur de la fonte de ces mêmes glaces était ancrée dans la population. C’était ce qui força quelques scientifiques à créer des moyens de générer de l’électricité sans chauffer ni abîmer l’environnement. Mais si cette couche venait à fondre, ce serait probablement l’un des pires drames possibles.”

Il souffla sur son nuage de fumée, comme de l’eau soufflerait sur une ville pour faire écraser ses bâtiments. La salle silencieuse semblait hantée. Comme si tous les citadins de cette même agglomération métaphorique venaient de hurler avant de se taire à jamais.

”Il existe plusieurs entreprises sur le sol terrien appartenant à des extraterrestres. Des usines, principalement. Tout cela est trouvable sur le net. Mais… et si par malheur ces entreprises se mettaient soudainement à augmenter la température ? Rien de bien fantastique. Mais suffisamment énorme pour entraîner une fonte des glaces en moins d’un mois. Il n’y a aucun dispositif pour mesurer la chaleur ambiante sur terre, après tout. Pourquoi donc quelqu’un viendrait-il à nuire soudainement à la planète bleue ? Cela ne se ferait pas ! Et avant qu’ils ne puissent le voir, la mer aura envahi la terre.”

Il pointa Mercury de l’auriculaire.

”Mais admettons que le Nouvel Ordre développe dans ce temps imparti une machine miracle, une invention spectaculaire qui permettrait de tout remettre en ordre immédiatement avant que l’océan ne sale définitivement tous les sols et toutes les prairies, empêchant toute agriculture future. Si notre belle Alliance pouvait résoudre la situation causée par ces acheteurs anonymes d’entreprises terrestres, alors la population terrestre nous serait éternellement redevable. Et cela nous permettrait d’accéder à un accaparement de Végéta plus rapide. Qui donc pourrait soudainement acheter anonymement des entreprises hormis la civilisation qui tente d’entrer dans la compétition économique intergalactique ? Qui donc hormis les Saiyen ? Si ce n’est sur eux que l’on blâmera la chose, alors ce sera sur l’insecte gueulard de Dösatz qui s’en prendra plein la figure. Et personne ne l’aime, de toute façon.”

La fumée disparut alors.

”Messieurs-dames, aurais-je besoin de me répéter ? Je pense avoir été assez clair.”

Mercury
Mercury
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 20/07/2017
Nombre de messages : 118
Bon ou mauvais ? : Ca n'a aucun sens.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Offense command, Field command, Shield command.
Techniques 3/combat : Blazar Beam, Warp command.
Techniques 1/combat : Astral command.

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Jeu 17 Jan 2019 - 21:31
L'apogée du charisme humain... Mais oui, mon beau. On y croit tous... Seuls ceux ayant un truc à compenser, ont besoin d'autant se vanter. Quoi ? Moi ?! Moi je fais pareil ?! Non non non. Moi je suis réaliste. Cela repose sur MES capacités... Sur des FAITS ! Lui, il se base sur quoi, son critère de beauté ? Sur de la subjectivité, parfaitement ! Pas confondre identité de l'égo et expression de l'égo, nan mais oh... Il me fait rire, celui-là, à croire qu'il pourrait s'en sortir, si je décidais de lui faire un coup de pute. C'est pas la première fois qu'un type pense avoir le dessus, juste avant de se choper un mystérieux cancer généralisé... Ah ouais bébé, moi mes trahisons, je les prépare comme une déesse de la fonction. T'inquiète que j'arriverai toujours à tirer le meilleur, de ce qui s'offre à moi. J'ai l'opportunisme dans le sang, c'est ça, mon vrai génie. Alors, pour l'instant, tu m'es utile. Mais t'en fais pas, gamin... Lorsque ton navire commencera à tanguer, dans une semaine, un mois, des années... je serai la première à le remarquer. Je serai la première à fignoler ma retraite. Je serai la première à switcher sur une offre des plus juteuses. Ton empire, je le considère pas éternel... MOI, je suis éternelle. Mais ta gloire, c'est temporaire. Alors oui. Oui, peut-être que je suis à ta solde. Oui, je ne relance pas. Je la ferme et j'attends. Parce que cette donnée me donne toujours raison. Le temps, tranchera la question en suspend... D'ailleurs, en parlant de ça... Bah oui, il est toujours pas là, Gray. Certainement le seul sujet, sur lequel mon employeur et moi-même parvenons à nous accorder. Ces histoires d'amour, je ne les comprendrai jamais. Ca rend vraiment très con... il veut quoi, un gosse ? J'ai pas eu besoin de faire les yeux doux, pour en avoir un. Le seul effort que cela m'a demandé, c'est d'utiliser mon cerveau. Je me dis qu'il doit être plutôt musclé, à force... Mais bref. Gardant mes deux pieds croisés, sur mon bout de table, j'observai Jack lancer notre mystérieuse réunion. À vrai dire, je débarquais complètement. Absolument. Mis à part les A.S.S, je n'avais aucune idée des sujets dont il aurait pu être mention. Enfin, si... Oui, forcément une domination ou un truc du style. En somme, un sujet pour lequel j'en ai, à priori, strictement rien à foutre. Mec, au risque de me répéter, ces histoires vivent dans le passé... Ca ne dure jamais. En 728 années d'existence, j'eus le loisir de constater les règnes les plus ancrés, chuter plus bas que terre... Superbe transition, afin d'aborder le vif du sujet, à l'aide de notre cher empereur.

L'écoutant sans un bruit, je notais mentalement, comme avec attention, chacune de ses paroles. C'est important, de se tenir au courant des évènements... Cela, pour la simple raison que si nous ne nous soucions pas d'eux, ça ne les empêche toutefois de nous condamner certaines voies. OU, plus intéressant, de nous en ouvrir bon nombre... Tirer son épingle du jeu, c'est avant tout une question d'observation. Et là, j'avais de quoi briller. Contrairement à la plupart des énergumènes, parsemant cette misérable galaxie, un scientifique sait réfléchir. Nous disposons de l'arme la plus puissante qui soit... À savoir, bah le savoir... Alors, je l'avoue. Ouais, c'est pas top. J'apprécie l'idée de blocus. Mettre la pression à une planète, en s'attaquant à ses ressources... Je reconnais bien là une stratégie des plus censées. Bien qu'il s'agisse d'une tactique vieille comme le monde, elle a maintes fois fait ses preuves. Nombre de systèmes privilégient la mondialisation, le trafic interplanétaire... Il s'agit effectivement d'une force, permettant un développement notable, en un laps de temps réduit. À chacun sa spécialisation et à tout le monde d'en profiter. Mais comme l'insinue ce sage vieillard, il suffit de trancher ces liens, pour que tout l'édifice s'écroule, à la manière d'un château de cartes. Après quoi, le piégé que vous représentez, se voit obligé d'attraper la seule main tendue, le séparant encore du vide interstellaire... J'aime l'idée. J'aime beaucoup cette façon de raisonner. Non, vraiment... il y a de la jugeote. Plus j'en entendais et davantage me rassurai-je sur un point. Il sait préparer ses attaques, le vioque. La gestion, c'est son domaine, à n'en pas douter. Ce qui, en vérité, s'avère plutôt rassurant, de la part d'un empereur... Ainsi donc, pourquoi me montrer aussi impassible ? Pourquoi ne pas le féliciter ? Alors... déjà, car ce n'est pas dans mes habitudes. Mais pas que... Hélas. Puisque la Terre reste assez jeune, dans son rapport avec les autres civilisations. Ce point délicat, l'insupportable chiffre ne tarderait à le traiter, dans les prochaines secondes... Soutenant mon coude droit, de la main gauche, alors que mes autres doigts saisissaient le bâton de ma sucette, au creux de ma bouche... je déviai ainsi mon visage, en la direction de mon allié particulier. Quatre... Toujours cette manie de se mêler des affaires qui ne le regardent pas. Moi aussi, me reprochera-t-on... À la différence que dans mon cas, j'apporte de fiables solutions. Mais nous disposerons du loisir d'y revenir.

Toujours fut-il que le fumeur d'opium mettait le doigt sur quelque chose de très juste et qui ne faisait, jusqu'alors, vraisemblablement pas partie de l'équation énoncée plus tôt... Ce n'est pour autant pas blâmable. La Terre dispose d'un modèle assez contre-intuitif, pour une planète abritant une vie évoluée. Ses habitants ont réussi à contrôler leur frénésie de la conquête, à s'offrir le luxe d'une satisfaction écologique, sur le plan énergétique. Se contenter de ce que l'on a, produire ce dont nous avons besoin. Cela demande des sacrifices, au niveau technologique, et c'est pourquoi ce peuple apparait comme si fragile. En réalité, cette politique essentiellement individualiste du système, auquel ce bout de roche appartient pourtant, la rend justement particulièrement difficile à faire vaciller. Diplomatiquement parlant, tout du moins... La Terre a toujours été autonome, malgré certaines périodes plus sombres. Elle s'est toujours relevée et un blocus ne l'affectera en aucun cas. Comme précisé par mon partenaire, les importations extraterrestres se rapportent davantage à un caprice consumériste, qu'à un réel besoin de survie... Ses dirigeants n'ont aucune raison de prendre cette tentative d'intimidation au sérieux. Si nécessaire, ils se priveront de quelques goodies et cela n'ira pas plus loin... Sur ce point, je rejoins entièrement le sans-gêne en métal. Là où ça me fait tiquer, c'est surtout au niveau de sa soi-disant solution miracle, pour tout arranger... C'est un naïf, doublé d'un inculte. Mais en même temps, sa spécialité, c'est l'assassinat. Pas la météorologie. Et putain, que ça se voit... La planète bleue a beau représenter peu d'intérêt pour certains, je l'ai toujours trouvée fascinante, sur ce point. Beaucoup de planètes rocheuses présentent des conditions difficiles, telle qu'une atmosphère rendant la surface invivable, un volcanisme élevé, un champ magnétique trop faible, etc... mais pas elle. La Terre dispose d'une biodiversité tout à fait exceptionnelle. Il y a tout, là où il faut. Je ne parle pas du simple fait qu'elle soit habitable, mais plutôt de son équilibre, de sa capacité à supporter les besoins d'une civilisation, afin qu'elle puisse s'épanouir sereinement, bien que relativement lentement. Et dans l'histoire, c'est bien la présence de saisons, d'une météo aussi complexe que fragile, qui permit à ce beau monde de se maintenir fièrement. Sans répartition adéquate de ses évènements climatiques, il deviendrait bien plus difficile d'y subsister, dans un futur plus ou moins proche. Alors voilà donc son plan... Menacer l'équilibre, pour le résoudre presque aussitôt et se paraître redevable. Encore une fois, dans l'idée, rien à redire. Dans les faits, cela reste pourtant bien boiteux... Ce, pour plusieurs raisons qu'il me fallait à présent évoquer, claquant soudainement et à de multiples reprises, la paume de mes mains entre elles...


" 65 mètres !... Quelle inondation ! Non, j'avoue... les villes côtières seront ravagées. Mais c'est tout... D'ailleurs, le niveau de la mer n'augmenterait même pas en fonction de la fonte en elle-même, non... C'est légèrement plus complexe. L'eau prend en effet moins de place sous forme liquide, que sous forme solide. C'est assez rare, comme caractéristique et par ailleurs. Cela est dû à la forme hexagonale, comme étoilée, des cristaux de glace... gaspillant donc de l'espace, au sein de la nouvelle structure. En revanche, la monté de la température, de plus d'une dizaine de degrés, va participer à l'excitation des molécules d'eau, permettant audit liquide de se dilater. 0,2% d'augmentation du volume. Voilà ce qu'il se passera... C'est tout con, comme précision, mais vous comprendrez vite où je veux en venir. "

Dégageant mes pieds de la table et me redressant, je donnai l'ordre à mon drone d'ouvrir un Trou de Ver. En général, je préfère éviter de montrer l'un de mes atouts, en public... mais au vu des circonstances, cela me sera fort utile. Il est temps pour moi de dévoiler l'une de mes inventions... Quelque chose que j'ai conçu, juste avant de me faire recruter par Jackou. Une arme planétaire. Probablement le plus gros virus environnemental de tous les temps. Enfin, je dis ça... mais ça dépend surtout de la composition de la planète... Oui. Oui, je parle bien de cet accident béni, qui se verra d'une utilité grandiose... Je n'ai jamais eu l'occasion de l'utiliser, malheureusement. Néanmoins, je crois bien avoir trouvé la brèche pour le faire, aujourd'hui et devant leurs yeux à tous... Voici la terreur ultime de la planète Terre... Un glaçon... Oui. Alors, dit comme ça, je l'avoue, ça ne paye pas de mine... Après tout, je venais de le saisir, entre mon index et mon pouce, en plongeant mon bras à travers le passage sphérique. Coulissant le membre, afin de montrer le polyèdre à tout le monde, je laissais un blanc s'installer... Aaah, que j'aime voir ces tronches d'ahuris. Ce moment où, impassible, j'observe l'incompréhension générale s'installer. Oh, probablement que j'exagère. Certains ont possiblement déjà saisi ma volonté. En revanche, ce dont ils ne disposent encore... et bien, des détails, tout simplement. Je ne suis pas salope au point de les laisser indéfiniment sur la touche... Puis, ma réputation en pâtirait, le cas échéant. Maintenant, mes amis... observez donc la parfaite constitution de cette véritable relique, tandis que je la posai simplement sur mon côté de table. Ah, c'est le temps de me saisir de 3 dossiers, faites pas chier ! Bon, normalement, un seul d'entre eux suffira, mais on ne sait jamais et j'ai pas envie de cramer toutes mes ressources... pour un passage supplémentaire, toutes les 2 minutes. Hem... Donc, donc, donc... Ah voilà, parfait. Sortant mon buste de la structure spatiale, je claquai des doigts et Mokko la fit disparaître comme elle était apparue. Mes notes à présent sur le bureau, je consultai brièvement celles qui me seraient d'une utilité certaine, avant de reprendre la parole... plaçant, de surcroît, le précité glaçon au creux de ma main.

" Le réchauffement climatique... c'est de la merde. Oh, bien sûr, les effets néfastes s'enchainent, tout se détracte, etc... Seulement, cela prend du temps. Bien trop de temps. Et s'il est vrai que les terriens ne mesurent pas, à proprement parler, la température de leur atmosphère, en tous points, ils en mesurent la pression, ce qui permet de déduire la valeur précédente. Mais je ne vais pas m'étendre davantage, sur leur système de météorologie. En gros, l'air chaud est moins dense, donc il monte et créer des colonnes de dépressions... Ce qu'on va retenir, c'est que nos terriens remarqueront forcément la surproduction de gaz à effet de serre, en un laps de temps si réduit. Et même dans l'hypothèse où ils ne parviendraient pas à stopper le bordel, ils n'auront qu'à façonner un micro-climat, à l'aide d'une arme prévue à cet effet. Le climat, constitue l'un des deux éléments fondateurs de leur stabilité. Celui auquel ils font le plus attention. N'espère pas les attaquer ainsi de front. Tu crois quoi, au juste, Quatre ? Qu'ils vont nous manger dans la main, si on leur fait gagner du temps ? Ils reviendront juste à une situation stable et nous serons plutôt les premiers soupçonnés, car cette flotte de 300 vaisseaux parle en notre nom. Alors, autant l'assumer jusqu'au bout... " m'interrompai-je mystérieusement, avant de redéposer le glaçon et de le faire coulisser, en direction de Palpatine... dévoilant ma main sèche, par la suite.

" L'eau... Source de vie, de cultures, engrenage à 80% essentiel du climat terrestre... Un paradis si vulnérable, face à ce virus cubique... Glace-Neuf... À la manière d'un aimant, la force de liaison des molécules de cette création, tend à attirer plus fortement ses consoeurs entre elles... devenant à leur tour des attracteurs. Glace-Neuf jouit de sa forme solide, sitôt que l'on ne dépasse les 318,95 degrés Kelvin. Soit 45,8°C. Déversez-la liquide, dans un océan... et ce dernier gèlera à vitesse exponentielle... En l'espace de quelques jours, 71% du globe pour réfléchir la lumière solaire. Une banquise d'ordre mondiale. Finie, la majeure production d'oxygène... Condamnée, l'existence des espèces marines... L'eau douce se raréfie, les plantations et les élevages succombent... Les nuages disparaissent, avec la vie elle-même... Je vous l'ai dit plus tôt, la glace prend plus de place. Elle poussera l'océan à se déverser sur les continents, juste avant la transformation de cette planète, en un enfer glacial... Alors ? 0,2%, pour quelques dizaines de mètres ? Ou 10%, pour plusieurs centaines ?... "

Voilà une réplique possédant le mérite, de parler à ceux ne jurant que par la montée des eaux... Pour la première fois, depuis l'histoire de ces terres, même les fonds marins, deviendront solides... C'est comme ça, qu'on négocie. On les met dans une merde absolue, puis seulement on leur libère le marché, selon nos seules exigences... Nous représentons à la fois les bourreaux et les sauveteurs, en simultanée. Ainsi la Terre nous crache toutes ses ressources, dans l'espoir de survivre, toujours un peu plus longtemps, à ces conditions invivables... La porte est fermée et nous ne leur donnons pas la clé, non. Nous ouvrons ce rempart, à notre bon vouloir, afin de laisser l'oxygène pénétrer un court instant. La Terre, autrefois si indépendante, devient à jamais notre petite chienne fidèle... Voilà, de quelle manière éduquer les clebs rebelles... On leur fait comprendre qui est la seule personne, à pouvoir les maintenir en vie... La soumission ultime, s'obtient en privatisant les ressources les plus essentielles. C'est simple à comprendre, non ? Ahah... Et dire que tout provient d'une bête erreur, une faute d'inattention. C'est amusant, comme running gag scientifique... Tout ce discours, je venais de l'étaler d'une froide franchise. Le ton de ma voix, avait cédé à l'appel d'une sinistre fascination, pour mon invention... Je m'étais tout à coup montrée si calme, lors de ce passage. À vrai dire, j'imaginais la scène. Grandiose. Un coup de force d'une violence inouïe... J'étais si ravie. Oh oui, tellement heureuse d'avoir trouvé une candidate parfaite, pour observer les résultats d'une telle expérience. Et pour permettre à ce destin de s'accomplir, j'avais préparé les plans d'une petite folie, censée accélérer le processus. Enfin, par accélérer, j'entends par là... respecter le délais énoncé plus tôt... Ouvrant le dossier correspondant, je le tendis à l'Empereur Palpatine, qui peut-être le passerait aux autres, après consultation. Pendant ce temps, je demandai à mon fidèle drone d'enclencher la projection holographique de la belle créature, pourtant déjà illustrée dans les fiches à disposition. Un véritable serpent des mers, conçu pour une plongée en eaux profondes... Et oui ! Il vaut mieux commencer la diffusion en profondeur. Ca leur laissera moins de temps, pour s'apercevoir du problème, et la poussée d'Archimède jouera en notre faveur. Ma petite Mercury, tu es définitivement géniale... Mais c'est les gènes, ça, que veux-tu ?... Allez. Ne nous éparpillons pas tant en vantardises, ce n'est pas le moment. Il est plutôt venu le temps, de présenter dignement mon ébauche... Ainsi, serrant deux bords de la grande table et m'appuyant dessus, j'élevai une dernière fois la voix.

" Dans l'optique d'arriver un jour à exploiter ce virus aqueux, je lui ai façonné un réceptacle primaire. C'est un nom provisoire, mais comme il constitue le premier d'une petite lignée, je l'ai nommé Planets Destroyer, Unit_01. Son orifice nasal sert à faire entrer l'eau commune, qui se mélangera à la Glace-Neuf, à l'intérieur du corps... avant que l'extrême majorité du résultat, finisse par se voir expulsé de la créature, à l'aide des multiples nageoires. Il s'agit d'un procédé lui permettant d'avancer rapidement, tout en effectuant correctement son travail. Naturellement, la partie restante du mélange retournera dans la chambre de base, afin de répéter le cycle. La bête se révélera, en réalité, pourvue d'une intelligence artificielle plutôt basique, mais permettant également un contrôle à distance... La pression des profondeurs ne lui posera le moindre problème, au vu du matériau utilisé. Aussi, il est possible d'inverser le processus de propulsion, afin de lui permettre de projeter de la Glace-Neuf, par sa cavité nasale. Cela, en cas d'agression... même si je doute que quelqu'un vienne lui faire un coucou... Enfin, pour le peu que ça changerait, de toute façon... Hem. Nous pourrions donc en lâcher plusieurs, répartis à travers les océans. Bien sûr, tout cela, c'est surtout pour la rapidité... Je crois avoir fait le tour et les détails sont consultables dans le dossier... Ah oui ! Le polymère utilisé les rend majoritairement jaunes, Beau Jack. Personnellement, je m'en fiche, mais comme tu sembles en faire un fétichisme... " conclus-je enfin, tout en reprenant ma place, désormais accoudée à mon siège et double queue ballotant l'air ambiant.


P.D Unit_01:
 
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 336
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1310

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Sam 19 Jan 2019 - 22:50
Pffff, ça fait bien plus de parlote que j’aurais espéré, bien trop même. Je m’attendais à, quoi… que Mercury réagisse en pur salope comme à son habitude, mais mis à part Zirah qui s’est mangé un vent magistral de la part de Quatre, ils ont tous eu quelque chose à dire sur le plan de Palpatine… pour en rajouter encore plus derrière. Bon, je vais faire un long et douloureux résumé de toutes les idées qui m’ont été présentées pour ENSUITE proposer mon alternative. Je pourrais forcer mon opinion comme à mon habitude mais j’aimerais bien l’avis du vieillard qui dirige toute une putain de galaxie sur ça. J’ai beau être un génie sans fin en terme de manipulation, de charisme, de culture et de bien d’autre choses, mais même un héros de ma trempe peut avoir ses failles, surtout depuis qu’elle… Bon, assez de revenir sur cela tout le temps, elle reviendra dans sa chambre si je joues mes cartes correctement, ce qui est bien évidemment le cas !

Commençons par le plan A pour Admirable : le blocus de monsieur Palpatine. Alors, pour commencer, les Plumes Noirs et les saiyans ont refusé les termes généraux du bloc séparatiste. De la part des macaques ça me surprend même pas, je suis certain qu’ils n’ont pas encore découvert la monnaie, mais la Terre ? La Juggernaut culturelle et économique de cette galaxie a refusé ? Ils veulent se tirer une balle dans le pied ou quoi ? Encore, du point de vue du pognon et des ressources, je dis pas, ils peuvent survivre seuls. Mais du côté tourisme et surtout diplomatique, comment ils espèrent prospérer avec un blocus de cette magnitude ? Ils iront nul part ainsi, autant littéralement que figurativement. Et je vais faire un aparté sur le fait que la salade bio avec un M majuscule dégueulasse sur le front ait plié son genou face à l’Empire Galactique. Ça ne correspond pas à son profil habituel. Soit il a soudainement gagné des neurones, soit il a pas envie de se faire chier à avoir de nouveaux ennemis sur le dos (ceci ne l’épargnera pas de la justice que je répandrais sur cette galaxie de bas étage) ou encore il a un membre dans son équipe de connards qui est suffisamment futé pour pas me chercher davantage de noises. Putain, pas classe, le Beau putain de Jack, ils sont complètement cons ! Mais il y un défaut majeur dans ses plans, et un seul malheureusement : nous n’avons pas encore eu le temps d’étendre notre influence sur ce monde autant que j’aurais voulu. Et je vais en profiter pour le dire, tiens.


“Autant que ton plan est admirable, autant nous n’avons pas encore eu le temps de propager notre influence dans cette galaxie, surtout du côté civil. Bien sûr, grâce à tes nombreux galas, les grands de ce monde me connaissent bel et bien, mais pour la plèbe, si je leur dis “Hyperion”, ils vont pas penser au jaune victorieux de mes armes, ou encore le badass rempli de sex-appeal que je suis, mais plutôt au titan dont le nom est basé dessus, si nous supposons qu’ils aient un minimum de culture et que le nom n’ait pas été utilisé dans un jeu boiteux plus populaire, ce qui est beaucoup à leur accorder vu les barbares qui vivent dans cette région du monde. Rassures moi, le blocus est au nom de ton bloc séparatiste pour le moment, pas au nom du Nouvel Ordre ?”


J’espère qu’il n’est pas suffisamment sénile pour mettre en difficulté le bon nom encore jeune de notre organisation, sinon on n’est pas dans la merde pour démarrer. De toute manière, je peux encore récupérer le coup avec quelques jolis jeux de politicards comme je hais en faire, mais faut bien se sacrifier pour le bien commun, donc le mien.

Passons au plan suivant que nous nommerons Plan B pour Bulles : la fonte des pôles nord et sud de la planète. Alors, déjà, cette idée a suffisamment de potentiel pour me faire sourire avec un air approbateur. Si les terriens de cette galaxie sont similaire à la mienne, à peine l'eau aura augmenté de deux mètres qu’ils se mettront à paniquer et à chercher à coloniser de nouvelles planètes dans l’espoir de survivre. Néanmoins, ça me pose un petit problème : j'aimerais garder cette planète la plus intacte possible. Voyez vous, ce petit caillou au milieu de la galaxie est probablement la chose la plus active culturellement et économiquement sur ce bas-monde, à côté de Dosatz. Et autant cette dernière est quasiment impossible à envahir via des forces au sol à cause de la présence constante de guerriers d’exceptions sur la planète, autant l’armée de la Terre est… mal équipée, si j’en crois mes informateurs. Du moins, comparée à la puissance de Hyperion et de l’Empire Galactique. Ils ont même pas de boucliers, c’est des hommes de la préhistoire comparés à nous !  It is going to be a disaster for Earth’s greatest defenders ! Et post-scriptum : je n’apprécie pas spécialement les effets spéciaux de l’autre excentrique. C’est beau mais ça ruine l’ambiance que je cherche à installer dans cette pièce. Et puis voyons voir le défaut de ce plan : en dehors mon désir de conserver cette planète pour en faire le joyau rayonnant du monde tant il sera éblouissant, les autres civilisations abandonneront leurs trous paumés pour vivre dans le luxe et le calme… après un examen poussé de leurs dossiers au préalable, bien sûr. Faut avoir un minimum de culture et d’intellect pour faire partie de l’élite, mon coco. Alors, où en étions… ah oui : le temps ! Le temps est une chose qui influe tellement de vies que c’est dur de comprendre son pouvoir MAIS je suis sûr d’une chose : primo, le temps que les banquises commencent à fondre, ils le réaliseront et demanderont de l’aide à d’autres scientifiques du monde pour le résoudre si ce n’est les leurs. Alors, sauf si on a la machine déjà sous la main pour l’utiliser dès la seconde où ils le réalisent ou encore assassiner tous les scientifiques non assignés au Nouvel Ordre, ce qui serait drôle mais en aucun cas subtil pour les quelques esprits intelligents du monde, on est pas dans la merde. Segundo : il faudrait que les emplumés en quelque chose à foutre et vu de ce que j’ai pu expérimenter en premier lieu, je doute qu’ils soient capables de résoudre une équation du style  2 + x = 2 x 2 avec une saloperie de calculatrice. Ils seront certainement trop occupés à jouer au curling dans la capitale et les villes majeures qui sont bien loin des côtes. C’est également un détail à ne pas oublier. Tercer y ultimo punto : il faudrait faire davantage confiance à Mercury pour réaliser cette fameuse machine et je lui donne déjà bien trop de crédit. Plus je lui donne de choses à faire à mon nom, plus elle a d’opportunités pour m’enfoncer une dague rouillée dans le dos.

En parlant d’elle, c’est à son tour de parole. Passons au plan C pour Connasse : transformer la Terre en un enfer de glace. Comme si la glaciation express de Pandore n’avait pas suffit ! Encore, sur cette planète poubelle que j’essayais d’embellir dans ma bonté infini, ça a donné des paysages beaux à regarder. Mais la Terre est déjà un truc majestueux à voir, en dehors des villes décadentes. Alors tu vas me dire : détruire tous ces paysages en formant une banquise mondiale va nous aider à quoi ? Evidemment qu’on aura de quoi marchander pour les faire survivre, mais au prix de ma futur utopie ? Non, non, non, ça ne fera pas l’affaire, loin de là. Autant les remettre à l’ordre sur-le-champ avant que ça dégénère. En plus, sa remarque sur mon “fétichisme” de la couleur jaune ne m’a pas particulièrement plu. Désolé, pétasse, si tu n’as aucun goût pour l’harmonie et le pepse que cette couleur peut donner ! Non mais oh !


“Désolé si tu ne sais pas apprécier une couleur qui représente la connaissance et la puissance, deux éléments qui rendront bientôt notre organisation la plus influente de cette galaxie. Mais j’imagine qu’on ne peut pas avoir la science et la culture en même temps. Pour revenir à vos deux projets : autant sur une autre planète, j’aurais adhéré à vos plans, Mercury et Quatre, mais il y a un seul souci. Nous parlons de la Terre, un joyau dans un tas de merde galactique. Si je peux la conserver dans son état actuel, j’en serais ravi. Bien sûr, tenir par les couilles les habitants vivant dans un désert de glace en le promettant de l’oxygène serait profitable, mais quel intérêt de diriger un monde invivable ? Je vais te le dire, double points trois : il n’y a en aucun. La Terre en elle-même pourrait être la capitale de notre Nouvel Ordre une fois que nous aurons la main dessus. Alors, serait-ce plus dur de diriger et d'envahir un monde aussi polyvalent que la planète bleue sans détruire son écologie pour autant ? Il faudra prendre de gros risques mais la récompense sera des plus juteuses. Tous ces ressources en notre possession rien qu’avec la manoeuvre déjà sur place pour l’exploiter et une civilisation facilement rendue soumise vu notre écart technologique au niveau de l’armement, et nous sommes calés. Bien entendu, faudra virer SNK et ses bouffons de la cour, mais quelque chose me dit que ça ne devrait pas tarder.”

Je me lève de mon précieux fauteuil et je sors un système echo de ma poche pour l’envoyer au milieu de la table afin d’être sûr que tout ce beau monde entende les prochaines informations à venir. Il y a même un mini hologramme, certes de basse qualité comparé à ceux de Palpatine, mais bon, on ne va pas faire le chiard sur ça.  On peut voir un homme en costume saiyan se tenir droit en train de faire son rapport avec une voix légèrement paniqué : mais quelle tafiole !

“Ici l'unité de reconnaissance Mercure, la planète Vegeta est couramment sous l’attaque du Ruban Rouge, demande d’évacuation du lieu sur le champ, je répète, demande d’évac…”

Et le message se finit ainsi avec l’autre crétin visiblement effrayé par quelque chose qui s’approchait de lui. Certainement un robot qui le chargeait. Je jète un regard vers Mercury pour une possible symbolique concernant le noms des deux intéressés.

“Et voici l’une des raisons pourquoi je vous ai convoqué à ce jour, messieurs. La planète des singes a été attaquée par une unité paramilitaire sous les ordres de Kefla Pateto, le roi de la Terre. Vous savez ce que cela signifie, mesdames et messieurs ? Ça signifie la guerre. Et je sais parfaitement comment profiter d’une telle occasion en or. Pendant qu’ils s’occupent à s’entretuer entre macaques et humains, nous envahissons l’une de leurs planètes. Et j’ai jeté mon dévolu sur une planète qui est à la fois intéressante mais stratégiquement importante : la dénommé Vegeta 2. Putain, tu parles d’un nom de merde ! C’est, à première vue, une boule de neige inutile, mais la présence des saillants et leur applications de la planète en fait le lieu idéal pour y placer la première base de notre alliance. Je m’explique ! C’est en ce lieu que sont concentrées les infrastructures ET la recherche militaire. Pour dire, la majorité de leurs ressources dans le domaine scientifique sont sur cette planète. On prend cette planète glacée alors que la majorité de leurs forces est sur le champ de bataille, et c’est le bingo ! Pour le reste des troupes stationnées dans ce monde, ceci pourra faire un excellent test pour les Anti-Saiyans Soldiers sur leurs capacités à combattre et l’efficacité du virus sur les survivants. Et en plus de cela, on remporte une planète. On est gagnant sur toute la ligne ! En particulier si les pertes du côté macaque sont importantes, le temps qu’ils amassent une nouvelle armée, nous aurons le temps d’établir des défenses dignes de ce nom mêlant la précision de Hyperion et la puissance de l’Empire Galactique, avec quelques possibles retouches de la part de Mercury.”

Retouches qui seront surveillées de TRÈS près pour éviter un possible sabotage. On est jamais trop prudent.

“Qu’en penses-tu, Palpatine ? Ta critique est la bienvenue. Bien sûr, si vous avez à rajouter votre petit mot, vous autres, vous le pouvez, mais sachez que l’opinion de celui qui dirige toute une putain de galaxie et le mien restera la plus importante. Mais j’y pense : tu ne connais pas les A.S.S ? Mercury, c’est ton moment de briller, fais-lui le topo !”
Empereur Palpatine
Empereur Palpatine
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   Mar 22 Jan 2019 - 19:45
La discussion s’avançait au sein du groupe maintenant redoutable du nouvel ordre, le chancelier était un membre de marque avec son ami le Beau Jack, cependant, s’intéresser aux autres participants de la conquête de la galaxie n’était pas un mal.  Cette réunion était justifiée, et il n’était pas stupide de prendre en compte les idées et avis des autres, bien qu’ayant longtemps agis seul, Sheev pouvait bien accepter quelques plans et conseils, voir, en promulguer. Mais avant toute chose, le bon sith avait fait le tour des présentations, découvrant dans un premier temps Quatre, lui qui se disait capable de voir l’avenir de l’Empereur, soit, alors qu’il parle. Mais comme tout bon agent du mystère, il entretenait un vide intersidéral de réponse concrète, donnant un air aigri à l’originaire de Naboo qui parvenait néanmoins à deviner que son image resterait graver dans les âges.

« Peut être n’est tu qu’un beau parleur, quoi qu’il en soit, je n’ai jamais cru à quiquonque pouvant révéler le destin, les visions de l’avenir sont tortueuses et faussés par sa propre interprétation du monde. »

Ironic.

Exposant le plan de son blocus de la Terre, Palpatine laissa la parole à ses compatriotes, écoutant de nouveaux les remarques de Quatre qui semblait s’interroger sur le sort des deux autres planètes de SK. La réflexion n’était pas stupide, mais aucune planète n’avait prêté attention à la demande du Sith, les 3 mondes des BF étaient hostiles à la discussion est rentraient dans le même panier.

« Sk n’a répondu à aucune demande, cela inclut qu’il n’accepte pour aucune de ses planètes, j’ai choisi la Terre car elle est la plus importante et florissante de ses possessions. »

Mais ce n’était pas tout, le détective ajouta que la planète Terre était autonome, par conséquent, un « siège » était inutile, Quatre suggéra alors de déstabiliser l’écosystème afin de le rendre hostile aux terriens eux même.  La suite du plan était brillante : Inciter ensuite les pauvres terriens à se faire sauver par le nouvel Ordre pour les rallier, c’était un beau plan, cependant, les dégâts amenés ne risquaient pas de disparaitre avant des milliers d’années. Mercury quant à elle apporta une science plus précise, préférant geler les océans plutôt que les réchauffer, assurant que les dégâts seront plus importants en prévoyant un prototype de de corps permettant de réguler le niveau de l’eau. Heureusement, le Beau Jack interint dans le sens de Palpatine en affirmant que la planète devait garder son attrait, la détruire serait tout simplement stupide, même avec une solution pour revenir en arrière.

« Je suis d’accord avec le Beau Jack, concentrons-nous sur une prise de pouvoir politique, je rappelle, comme tu l’as espéré… »

Commençait Sheev en fixant le CEO d’hyperion d’un air autoritaire, mais sans animosité particulière.

« … est un blocus de mon initiative, et il a pour but de non pas gêner la survabilité de la planète, mais sa communication avec les autres. Dans le monde dans lequel nous vivons, les citoyens de l’univers passent leur temps en voyage, à négocier, à transiter ; C’est rapidement que la politique Terrienne sera déstabilisée. »

En effet, si les BF ne pouvaient plus quitter la Terre, et qu’aucune personne de l’extérieur ne pouvait y entrer, des problèmes organisationnels viendraient bientôt.

Vint ensuite le plan du Beau Jack, ce dernier qui avait appris, d’une manière ou d’une autre, que quelques guerriers avaient commencer une révolte sur Terre.  Palpatine fut agréablement surpris de la vivacité incroyable des espions de son allié, de plus, l’égocentrique leader avait eu la soudaine idée de profiter de la distraction Des rois ainsi que d’un des généraux pour prendre d’assaut Vegeta 2. Dans l’esprit du Beau Jack, la prise de la planète serait simple grâce à l’armée de Mercury, de plus, la planète Vegeta 2 était le cœur technologique des saiyans. Cependant, Palpatine était très loin d’être pour une telle idée.

« Tout ce que tu as dit est vrai Beau Jack, mais soyons prudent, si tu avais suivi le discours des saiyans sur leurs planètes de sauvages, tu aurais su qu’ils n’envoient que des volontaires, leur armée ne va pas bouger. Nous mettrons, même avec toutes nos forces, des mois à gagner la guerre, si on y arrive. De plus, je pense que tu as conscience que les leaders saiyans que tu crains tant vont contre-attaquer immédiatement, ce sont des brutes, si nous voulons leurs planètes, il faut être plus malin qu’une bête attaque surprise. »

L’empereur se frotta alors le menton.

« Il serait déjà plus intelligent de préparer une force de protection de l’appareil de Mercury, et de l’appliquer non pas sur là Terre mais Vegeta 2. Cette planète est minière, il n’y a rien d’intéressant dessus, on pourrait la geler et y faire un siège important. »

Le seigneur Sith fit ensuite un bref mouvement de main vers Quatre.

« Cette planète ci n’a aucune autonomie pour la population importante qu’elle contient, trop peu de cultures et surtout une organisation de saiyans, donc faible et ridicule. Cette planète contient pas mal d’eau qui plus est… »


Ecartant les bras, Sheev avait peut-être mis tout le monde d’accord.

« Attendons que les saiyans soient bien présents, puis gelons leur seconde planète, nous pourrons profiter de cette occasion pour lancer une attaque massive avec nos armées, voir simplement d’empoisonner le peu de ressources qu’il restera à ces guerriers de l’espace. »

Cependant, il fallait protéger l’arme qui paralyserait la fameuse planète.

« Mais… Il manque une pièce au puzzle, si des guerriers de l’espace viennent de Vegeta 1, il n’y aura que ma grande flotte et le navire du Beau Jack pour nous protéger, et vous les dégâts qu’ils peuvent faire… »

Il fixa alors Mercury, visiblement le génie du groupe, puis alternativement Quatre, qui avait une voix que Sheev trouvait stylé.

« Si nous parvenons à protéger cette arme, la victoire nous sera facilement acquise. Vous avez peut-être un plan ? »

Puis, Palpatine se souvint que le Beau jack avait mentionné les « ASS », qu’est-ce que c’était que ce nom de merde ?

« Mh, et au fait, quel est cette arme, Mercury, donc Beau Jack vante les mérites ? »


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]   
 
L'ascension d'une ère nouvelle [PV : Nouvel Ordre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Foire Aux Questions
» [INTRIGUE] Un Nouvel Ordre (Korentin ; Ashy) TERMINE
» ceci est un titre #gigi
» Le nouvel Ordre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-