Partagez
 

 Au service de l'Empire (PV Palpatine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
N-17
N-17
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/06/2017
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Salve de tirs; Attaque à la vibrolame; Explosif à impact
Techniques 3/combat : Lance flammes; Gantelets électriques
Techniques 1/combat : Roquette de JT-12 amélioré

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) ClockLun 2 Oct 2017 - 22:15
Lorsque la navette de débarquement impériale arriva à proximité du Star Destroyer, N-17 interrompit sa conversation avec le caporal Jesse, l'un des rares Storm Trooper à ne pas baisser les yeux devant le passage du Null, et accessoirement un ancien membre de la compagnie Torrent du capitaine Rex qui l'avait si souvent traqué pendant la guerre des clones. Le soldat d'élite parti se placer dans le cockpit, de manière à pouvoir voir de ses propres yeux les changements opérés de la République à l'Empire. Le monstre de métal qu'il avait sous les yeux semblait en effet bien plus puissant que les petits Vénators que le Null avait pris l'habitude de voir, même si les Star Destroyers semblaient avoir sérieusement perdu en esthétique depuis la guerre des clones. Cela lui importait peu en fin de compte, mais s'il devait s'allier à cet Empire Galactique, il devait d'abord être sûr qu'il avait une chance de conquérir des planètes pleines de ces créatures que l'ARC Trooper avait rencontré sur la planète gelée d'où il venait. Si son ressenti avait été mitigé sur la performance des Storm Troopers de la 501ème Légion, ce mastodonte naval lui redonnait un semblant de confiance dans cette armée. N-17 finit par quitter le poste de pilotage en entendant le long soupir de soulagement du pilote derrière lui.
Voyant les soldats impériaux se mettre en rang devant la porte, il jeta un regard interrogatif à Jesse, qui s'approcha aussitôt de lui.

"Nous allons bientôt débarquer monsieur, les troupes se mettent en double colonne."

N-17 pouffa. Du temps de la guerre des clones, les combattants de la république étaient moins protocolaires, mais bien plus efficaces au combat. Le Null commençait à comprendre la raison de la faiblesse qu'il avait constaté chez certains membres de cette armée: si ils passaient plus de temps à réviser leur formation qu'à combattre, comment diable pouvaient-ils gagner ne serait-ce qu'une seule de leur bataille ? Le Scout Trooper 2792 que le clone d'élite avait éliminé sur Freezer devait faire partie de ces soldats à la limite de la défaillance qui se cognaient aux portes et rataient tous leurs tirs, et N-17 espérait que le reste de cette armée était plus qualifié que cette parodie de guerrier.

Le fil des pensées du clone fut interrompu lorsque la porte centrale s'ouvrit, laissant coulisser une rampe qui alla se déposer au centre d'un immense hangar. Les troupes de la 501ème sortirent en double colonne, les lieutenants de leurs bataillons respectifs positionnés à l'avant de ces dernières. Suite à quoi ils se placèrent de part et d'autre de la navette impériale dans laquelle devait se trouver le Seigneur Vador. N-17 s'adossa au mur du hangar, juste en face de la navette, au milieu d'un grand couloir créé par les soldats à l'armure blafarde. Lorsque la porte ventrale de la navette s'ouvrit, les bruits des bottes qui claquaient sur le sol, ceux de la sécurité des armes qui s'activait, et même ceux des aboiements des supérieurs laissèrent place à un silence de mort. Et c'était bien le cas de le dire ! Celui qui descendit du vaisseau en avait l'aspect, la présence et le souffle lourd. Il traversa sans un mot la haie d'honneur qui lui était destinée, puis, du haut de ses deux mètres, toisa le Null en silence pendant quelques instants. L'ARC Trooper leva la tête pour lui rendre son regard glacial.

"Allons-y, clone. L'Empereur nous attends", annonça simplement le Seigneur Noir au bout de plusieurs minutes de confrontation visuelle entre les deux hommes.

N-17 acquiesça silencieusement, puis suivi Vador dans un dédale de couloirs et d'ascenseurs dont le clone mémorisa quasiment instinctivement les positions. Enfin, le sombre duo arriva face à deux portes gardées par des hommes en tenues rouges qui rappelaient beaucoup au Null celles des Gardes Rouges de la République. Ceux qu'il avait en face de lui en revanche semblaient dégager une certaine aura de confiance et de force que le clone ne connaissait pas chez les républicains. Après une brève révérence adressée au Seigneur Sith, les gardiens des lieux s'écartèrent pour laisser passer les invités de l'Empereur.

"Voici celui que vous aviez demandé, mon maître", clama Vador, agenouillé devant le trone impérial tout en désigant N-17.
Empereur Palpatine
Empereur Palpatine
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Re: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) ClockDim 8 Oct 2017 - 17:25
L’empereur était de retour de son entretien auprès de Jack, ce nouvel allié possédait de nombreuses ressources stratégiques, notamment des savoirs et des technologies inconnues à l'Empire, elles seront fortement utiles dans le prochain effort de guerre. S’entourer d’alliés serait obligatoire dans cet univers que le Seigneur Sith ne connaissait pas, les puissances et factions étaient bien différentes de sa propre galaxie et désormais il devait s’adapter. C’est donc en rentrant du fameux gala que Palpatine pourra mettre à profils les alliés qu’il avait rassemblé, en autorisant la famille Gunray à reprendre le pouvoir de la fédération du commerce et en rendant de nouveau indépendant le clan bancaire, Sheev s’était déjà fait des alliés actifs au sein de sa galaxie d’origine. L’Empereur traversait quelques couloirs sombres habitants son destroyer V3, entrant dans une salle qui semblait être utile au commandement du vaisseau, en effet, Palpatine était simplement sur le pont, ce dernier était identique à la version précédente du destroyer stellaire.

Depuis ce poste, Palpatine avait eu vent il y a quelques jours auparavant de la présence d’un clone sans aucune raison sur la planète Freezer, en vue de son accoutrement, il pourrait être l’un des sur-clones ayant combattus dans la dernière guerre de la République. Evidement conscient de l’importance d’un ARC, voir au mieux d’un null pour les opérations spéciales, le seigneur noir des Siths avait pris soin d’ordonner de vastes programmes de recherche, ce clone devait être retrouvé. Malheureusement Sheev savait que cette opération pouvait être infiniment longue, un clone de ce niveau pouvait se cacher éternellement, ils étaient dangereux, bien trop pour exister en grand nombre. Pour être sûr d’avoir des chances de retrouver ce clone, l’Empereur avait envoyé Dark Vador en personne afin de s’assurer de la réussite de la mission de recherche. Heureusement, le deuxième rapport reçu très récemment permettait de comprendre que ce clone s’était livré lui-même face à Vador, c’était parfait.

Ce fameux Clone était donc en route, sa navette devait être en ce moment même accosté au destroyer, c’était une superbe nouvelle, mais Sheev était méfiant et voulait s’assurer que ce clone était bien le puissant guerrier et non pas un simple voleur de tenue. Habillé de son long habit a capuche de Sith, conservant son visage de Chancelier, l’Empereur accostera un officier impérial en faisant une étrangement longue requête dont je garderais le secret.

« Oui excellence, ce sera fait dans quelques minutes. »

L’officier qui avait bien compris l’ordre disparu, les nouveaux arrivants ne tardèrent pas. La porte du pont de commandement s’ouvrit brusquement, le Seigneur noir des Siths n’en fut pas étonné, il avait senti la pression immense de son apprenti Vador derrière celle-ci, découvrant alors son acolyte ainsi que ce fameux clone. Ayant sa capuche mise, le Seigneur Sith s’approcha, hochant de la tête en observant le salut de Vador qui présentait ensuite le fameux clone, ce dernier semblait avoir passé quelques temps sur Freezer, son armure était encore enneigée et abîmée.

Se frottant les mains, l’Empereur s’approcha en s’adressant au clone directement.

« Excellent, il semblerait que tu te sois rendu compte par toi-même de ta place. »

Il était étrange de voir un clone ici, il fallait obtenir la raison de sa venue dans cette galaxie lointaine.

« Qui est-tu ? Comment es-tu arrivé sur cette planète ? »

Après ces essentielles questions, le Sith rigolera un moment seul, un petit rire, comme s’il avait fait une bêtise ou qu’il pensait à une blague, puis il reprit un air plus sérieux.

« Les nulls sont sensés êtres des élites. Suivez-moi. »

L’Empereur ciblait d’un regard le null, Vador, mais aussi les gardes dans la salle, un sacré comité pour une balade de santé ! Prenant un couloir dont n’avait pas connaissance N-17, l’Empereur se retourna au milieu d’un des couloirs, prêt a entrer dans une salle.

« Attendez ici. »

Le Maître Sith et son apprenti prirent la direction de la salle et les gardes stoortroopers prirent un peu de distance de N-17, et directement, des boucliers piégèrent le null dans une parcelle de couloir, c’était des « ray shield » comme le dirait si bien Grievous.  Evidement le pauvre clone n’avait pas moyen de sortir, les deux murs étaient sans portes ou aérations, le seul moyen de sortir était de soulever une trappe au sol, celle-ci contenait une échelle permettant de descendre sous le couloir, sans doute dans les niveaux inférieurs de maintenance du navire.

Si N-17 faisait ce choix logique, il se retrouvait dans un conduit d’aération, celui-ci le mènerait à un énorme puit de ventilation d’au moins 50 mètres de diamètres, assez profond, le puit était heureusement doté d’un sol, parfois grillagé ou plein. En soit cette zone était une parfaite arène, le point central du puis était une sorte de de pilier tenant de terrible hélice qui tournait plus bas très lentement, le sol quant à lui ne permettait pas de se jeter dans le vide, a moins de le détruire, impossible de se suicider dans cette arène. On pouvait noter la présence de plusieurs portes blindés, celle-ci étaient à plusieurs épaisseurs, impossible de les détruire avec de l’explosif. Les portes étaient dans un renfoncement, le sol y avait donc plein, et plusieurs caisses étaient entreposés, pour un total de 4 portes.

S’il eut un calme de quelques secondes, c’est bien vite que certains bruits se firent entendre, puis que les portes s’ouvrirent simultanément pour laisser passer des … droïdes de combats ! Ils étaient même exactement des droïdes séparatistes, de quoi rappeler des souvenirs au clone. Les droïdes étaient de petits Pistoeka, des droïdes de sabotage, environ une vingtaine de ces robots se déplacèrent en s’accrochant au mur, mais ils n’étaient pas le principal souci, un autre modèle de combat approchait.
Agitant une pince électrique, la seconde machine était un B2 « Grappin », arborant une armure bleutée, ces très rares droïdes utilisés pendant la bataille d’Ord Mantell étaient encore utilisables, et toujours aussi meurtrier.

Si le null arrive à défaire le super droïde, plusieurs dizaine de B1 arriveront, certains équipés de fusil blaster déployables sur bipied, commençant alors un véritable combat d’arène.
N-17
N-17
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/06/2017
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Salve de tirs; Attaque à la vibrolame; Explosif à impact
Techniques 3/combat : Lance flammes; Gantelets électriques
Techniques 1/combat : Roquette de JT-12 amélioré

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Re: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) ClockMer 11 Oct 2017 - 21:30
N-17 fut surpris en voyant le fameux Empereur Galactique: le vieil homme légèrement courbé qui vint à sa rencontre en se frottant les mains n'avait rien de la prestance et de l'extravagance vestimentaire du chancelier suprême qu'il avait connu. En effet, ce dernier ne portait en guise d'apparat qu'une sobre tunique noire à capuchon, sous lequel on pouvait distinguer un semblable à celui auquel le Null s'attendait. Deux petits yeux jaunes ressortaient au centre de ce faciès. Si, à première vue, il ne semblait pas aussi impressionnant que Vador, il semblait lui aussi dégager une aura qui lui était propre: là où N-17 aurait affirmé que celle du sith en armure n'était que pure violence, celle de son maître semblait plus insidieuse et sournoise. Tout en s'approchant du clone, le Seigneur Noir des siths prit la parole, lui annonçant que l'Empire était un choix logique pour le Null, puis lui demandant de se présenter et d'expliquer la raison de sa présence sur cette planète. Bien qu'assez peu enclin à tout raconter à ce genre d'individu, le ton confiant de l'Empereur semblait indiquer qu'il n'avait pas le choix.

"Bien, mon matricule est N-17, comme vous avez pu le comprendre, je suis un ARC Null. Contrairement aux autres clones de cette même génération, mon existence fut gardée secrète, même pour vous. Les douze premiers Nulls étaient destinés à être entraînés en escouade de six. Seul la moitié d'entre eux survécut, et vous connaissez le reste de leur histoire. Les prototypes treize à vingt eux, devaient à la base être élevé dans la solitude la plus totale. Je fus le seul survivant de ces cuves.
Alors que les Kaminoens se préparaient à m’exécuter pour défaillance, les clones furent débarqués pour la première fois sur Géonosis. Saisissant cette occasion, je parvins à quitter Kamino à bord d'un Aclamator, puis, une fois sur le sol du désert rouge, à acquérir ma liberté en volant un transport républicain. Je vécu alors pendant trois ans comme chasseur de prime, devenant l'une des principales cibles des autorités judiciaires et militaires de la République et de la CSI. Oh bien sur, on me prenait des deux côtés pour un simple chasseur de prime utilisant du matériel Républicain, et seuls les Kaminoens et le Capitaine Null Ordo connaissaient ma véritable identité. C'est pour cette raison que mes frères de cuve étaient si souvent envoyés contre moi. Mais j'ai trop joué avec le feu, et alors que même le Cartel des Hutts, jusque-là mes meilleurs clients, se retournait également contre moi, j'ai fait main basse sur les meilleures pièces de vaisseau de la galaxie afin de la quitter. En sortant de l'hyperespace, je suis tombé à court de carburant au-dessus de cette planète gelée, sur laquelle je suis descendu en capsule de sauvetage. J'ai survécu plusieurs jours dans ce désert glacé, et j'ai fait la connaissance des autochtones. Après cela, la 501ème est arrivé."


N-17 croisa les bras en écoutant le petit ricanement du vieil homme. Ce dernier se reprit, puis, après une petite flatterie, ou simplement un constat, adressé au Null, il ordonna à tout le monde de le suivre. Le clone se craqua la nuque en grognant, puis se décida à suivre l'Empereur et son apprenti. Il fut bientôt suivi d'un peu trop près par les gardes impériaux, auxquels il lança un regard meurtrier qui les fit s’arrêter un très bref moment. Néanmoins, les lanciers rouges se reprirent bien vite.

"En voilà de l'élite.", lâcha discrètement N-17 après un bref ricanement.

Malgré son ton condescendant, il était sincèrement impressionné par le mental de ces gardes. Ces derniers devaient avoir subi un entrainement draconien, peut-être même semblable au sien. Le Null sentait en eux l'expertise et la technique de combattants aguerris.

Au bout d'un petit moment de marche relativement silencieuse, la petite compagnie arriva devant une salle dans laquelle l'Empereur entra, suivit de Vador. Il intima au clone de rester dans le couloir, ce que ce dernier fit. Soudain, et ce de façon simultanée, les Storm Troopers et les gardes impériaux firent quelques pas en arrière. N-17 soupira, puis vit apparaître des champs de force lasers autour de lui. D'un rapide coup d’œil, N-17 décela une trappe au sol, seule issue visible de ce piège, qu'il souleva en sortant l'un de ses DC-17 de son holster. Le Null savait que ce n'était qu'un test, mais le BOS lui avait déjà fait passer des entrainements mortels, alors pourquoi pas l'Empire ? La prudence était donc de mise.

Il descendit rapidement l'échelle qui s'offrit à lui, puis traversa sans tarder le conduit d'aération elle débouchait pour se retrouver dans un grand puis de ventilation. Il fit quelques pas sur le sol grillagé en observant les hélices au-dessous de lui. Il entendit soudainement un bruit de porte coulissante, et se retrouva rapidement entouré d'une vingtaine de droïdes de sabotages pistoeka. N-17 savait que la principale menace avec ces unités était les outils tranchants dont ils disposaient, il ne fallait donc pas leur laisser le temps d'approcher. Le Null dégaina son second blaster et commença à arroser de plasma les vingt petits automates qu'il mit rapidement hors-service, et ce malgré la menace non négligeable qu'il voyait arriver sur sa gauche. En effet, un droïde de combat B2 équipé d'un grappin marchait lentement en tendant son bras vers le clone, bras mécanisé duquel jaillit bien vite un grappin. N-17, après avoir rangé ses DC17, en trancha le bout grâce à sa vibrolame, puis attrapa le câble qui était en train de revenir vers son propriétaire. Il se laissa par la suite entrainer par le grappin vers le B2, puis le lâcha à deux mètres du droïde pour esquiver son coup de poing électrique dévastateur d'une longue glissade sur les genoux, pendant laquelle il trancha les jambes du super droïde de combat d'un violent coup de vibrolame. N-17 se releva en même temps que le droïde, maintenant dépourvu de jambes, tombait en avant. Une fois à terre, le clone l'acheva en lui enfonçant son épée au travers du torse. Alors qu'il se pensait sorti d'affaire, un peloton de droïdes commença à se déployer de part et d'autre de la salle. Sans plus attendre, N-17 jeta un détonateur thermique sur le sol grillagé sur lequel la première escouade était en train de marcher , détruisant trois combattants robotiques tout en faisant tomber les six autres dans le vide, jusqu'à ce qu'ils s'écrasent sur la grosse hélice qui tournait plus bas. Le clone sprinta vers l'ouverture ainsi créée, abattant quelques B1 de ses DC17 au passage, puis sauta dans le vide. Il se rattrapa avec son jetpack pour atterrir sur le mécanisme géant, puis ouvrit le feu sur les droïdes désorientés en haut. Il eut le temps d'en abattre la moitié avant qu'ils ne commencent à riposter. N-17 n'eut qu'à se mettre à couvert derrière le pilier central tout en continuant à mitrailler la dizaine de droïdes qui avaient survécu à la vingtaine de secondes qui venaient de s'écouler. Cela fait après avoir vérifié qu'il ne restait plus de droïdes actifs, il s'agenouilla et commença à paramétrer son holo-com entre les fréquences républicaines qu'il connaissait et celles se situant aux alentours de ces dernières. En faisant cela, il gardait tout de même un DC17 dans l'une de ses mains: le test n'était peut-être pas encore terminé.


Dernière édition par N-17 le Dim 15 Oct 2017 - 18:54, édité 1 fois
Empereur Palpatine
Empereur Palpatine
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Re: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) ClockVen 13 Oct 2017 - 19:46
(Pour info, Palpatine a l’apparence qu’il possédait en tant que chancelier, mais avec un habit de Seigneur Sith)

Palpatine avait joué un coup de Maître, il l’avait ressenti, il le sentait, ce clone était une pièce future Maître de ses projets, il avait donc, par pure prémonition, envoyé Dark Vador rechercher cet élément si important. Désormais sous ses yeux, le Seigneur Sith pouvait contempler directement ce guerrier à l’armure usée, ayant demandé qu’il se présence, N-17 s’exécutait en expliquant son parcours jusqu’ici. L’intuition de Sheev le menait à penser que le clone face à lui était un null ou un ARC trooper, et il avait bien raison, ce soldat était le plus puissant type de clone, les nulls étaient plus forts que Jango lui-même. Bien que sachant reconnaître la grande renommée des premiers clones, Palpatine n’en n’avait jamais vu en personne, il ne connaissait pas leur niveau d’aptitude, c’est pour celui qu’avant l’arrivée du soldat, le Seigneur Sith avait prévenu un officier de préparer un passage fermé vers le conduit C d’aération d’un des réacteurs du destroyer. Cet endroit était un vrai piège, L’officier avait eu pour ordre d’armer des droïdes de la fédération du commerce, en signant l’accord d’indépendance de la fédération, la famille Gunray a promise de renforcer les forces impériales via sa propre armée.

C’est ainsi que le pauvre clone déserteur se retrouvait face à ce qu’il semble avoir longtemps éviter, de nombreux adversaires de type droïdes, en effet, N-17 avait fui Généosis, maintenant il ferait face à son rôle. Pendant que le null se battait corps et âmes en détruisant des dizaines de droïdes, Palpatine était bien là, observateur au travers d’une vitre à peine teinté. Le Seigneur Noir des Siths assistait à la scène avait beaucoup d’intérêt, il voyait sous ses yeux la puissance remarquable de ce soldat, ce montre, cet bête. Si les clones ont été retirés de l’armée, c’était bien en partie à cause de cela, toujours plus forts et parfaits, ils étaient des dangers pour leurs créateurs. Après avoir vaincu facilement le B2, N-17 humilia un peloton entier de droïdes B1, utilisant tactiquement le terrain à son avantage, effectivement, le clone avait utiliser une grenade pour détruire le sol et faire chuter les droïdes. Malin, le null avait profité de la brèche pour s’immiscer à l’intérieur et se poser sur une des hélices, ces dernières tournaient lentement et le soldat utilisait donc cet avantage pour tirer sous les droïdes, éliminant ainsi les derniers.

Alors que N-17 avait terminé la première étape du test, il s’agenouilla pour utiliser son holocom, cherchant manifestement les fréquences de l’ancienne république, le pauvre clone allait être surpris.

« Connectez moi Officier. »

Sheev s’avançait vers un terminal d’où il pourra apparaitre holographiquement à la vue du null.

« Soldat, vous vous êtes bien battu, mais pour savoir si vous êtes réellement le meilleur, je veux faire un dernier test, remontez sur la plateforme et passer la porte ouverte, vous aurez un dernier adversaire. »

Si le guerrier utilisait de nouveau son jetpack pour atteindre des hauteurs, et ainsi une des portes qui serait ouverte, il pourrait entrer dans une nouvelle salle. La pièce était de taille moyenne, environ 20 mètres de long pour 16 de large, un plafond de taille classique, les murs étaient gris et dans le même style que les couloirs du vaisseau. Dans cette salle se tiendra immobile l’un des plus puissants droïdes séparatistes de taille humaine.

Spoiler:
 

C’était bien un magnagarde qui se présentait au clone, si ce dernier pensait gagner facilement, il risquait d’être déçu, en tant que droïde de pointe, le combattant robotique possédait une armure très résistante ainsi qu’une agilité parfaire, une maitrise et une grande réactivité en combat. Ces droïdes sont conçus pour être des tueurs capables de vaincre les jedis, aussi audacieux que cela puisse paraitre, un magnagarde peut très bien vaincre un jedi discret. Le robot était armé d’un baton long électrique, ce dernier déchargeait du 1 400 W sous 2000 mA (en gros si tu es touché directement tu fais un arrêt cardiaque).

Le guerrier de métal s’approchera lentement du clone, si N-17 tentait de tirer, le droïde, à la manière des jedi, fera tournoyer son bâton électrique pour renvoyer les tirs tout en avançant, le robot étant géré par un processeur avancé, il calculait tout plus vite qu’un humain normal. Le combat allait donc être dur, mais le guerrier clone pouvait gagner, ce sera surement le cas, en réfléchissant, il est sans doute possible d’arrêter le magnagarde.

Quand l’engin sera vaincu et réduit en pièces, une porte à l’opposé de N-17 s’ouvrira, permettant à ce dernier d’arriver dans un couloir ou plusieurs stormtroopers seront présents, armes baissées, semblant attendre le clone. Une fois dans cette nouvelle salle similaire à la précédente, la porte derrière N-17 se refermera, laissant Palpatine entrer par un autre passage, écartant ses soldats. L’ancien chancelier était de nouveau devant N-17, ce dernier avait peut-être de grave séquelle de son combat contre le magnagarde, mais il était surement vivant.

« Félicitation N° 17, vous êtes bien celui que je recherche. »

L’empereur ricana un instant, puis poursuivi.

(commence a 45m45)

« Les Siths dominent maintenant la galaxie, les jedis ont tous étés exterminés… Et j’ai besoin de vous pour étendre la domination de mon empire dans cette nouvelle galaxie. »

En faisant un mouvement vers lui de la main droite, le Seigneur Sith indiquait clairement au clone de le suivre, quittant la salle pour retourner dans des couloirs.

« Mes troupes sont gérés par des bureaucrates en majeure partie, j’ai besoin d’une vraie troupe, de quelques élites, peu nombreux, mais plus efficace que vous pourriez diriger. Vous êtes l’homme le plus fort de cette galaxie en termes de force et de réactivité au combat. »

Annonçait le Sith en regardant quelques instants le soldat en armure.

« Voilà ce que je vous propose, vous cherchez l’affrontement, et bien vous l’aurez, je place avec vous 10 personnes de votre choix dans mon armée, mais aussi n’importe où, des bandits, des mercenaires, des anciens clones, sur Tatooine, Fondor ou Endor, vous en avez le choix. Je veux que vous montiez un groupe d’élite à la recherche… »

Palpatine marquait une pause en arrêtant de marcher, il semblait se concentrer un peu, en réalité, il cherchait si la présence qu’il avait ressenti existait toujours, ce qui était le cas.

« J’ai… senti la force d’un dernier Jedi… je ne sais pas où il est précisément… mais mon affinité à la force m’indique qu’il serait vers les planètes froides du système d’Arcose, peut être sur Freezer. »

Reprenant sa marche d’un ton plus assuré, le Sith continuait, N-17 devait avoir tous les moyens possibles, de plus, ce guerrier presque invincible allait être un bon atout pour l’ordre.

« En plus de choisir vos équipiers, vous aurez aussi accès à un vaisseau, dites-moi si vous désirez un, auquel cas je vous donnerai les fonds nécessaire (je te file des zenies). Il en va de même si vous cherchez des armes, équipements ou soutiens, il faut éliminer ce Jedi a tout prix. »

Pour N-17, un assassina au fusil de précision ou discret quand Develi puisse être seule serait profitable, l’écart de forces existant bel et bien, mais le Null pouvait utiliser un large arsenal anti Jedi, boucliers, lance-flamme, snipers, beaucoup de moyens existaient. Arrivant aux portes d’une salle qui n’était autre qu’une armurerie, Palpatine annonça.

« Entrez et prenez ce que vous voulez, et changez un peu votre armure abîmée, il existe plusieurs modèles. »


A l’intérieur, des râteliers jusqu’au plafond remplis de blasters, des DL-16, des E-11, des EE-4, de nombreux fusils de précisions, des mitrailleuses lourdes, des canons de frégates, des boucliers et virolâmes… Il y avait réellement tout ce que le null pouvait rêver. Il y avait aussi un spécialiste de l’armement derrière un comptoir capable de présenter les armes, mais aussi de créer des armures sur mesure qui, pourquoi pas, résisteraient mieux aux coups de sabre laser. Pendant que le clone ferait ses affaires, un Officier viendra lui donner une carte d’accès, le null avait un accès spécial pour voyager à sa guise dans les zones publiques du vaisseau, cantina, logements, ponts inférieurs, salles de repos, hangars…

Entrant dans l’arsenal, Palpatine découvrira sans doute le fameux clone qui devrait avoir une nouvelle arme, un nouvel apparat, sans doute les deux, le démoniaque Sith joindra alors les mains et prononcera alors tout bas.

« Excellent. »


Cela clôturais évidement l’introduction de N-17 qui pouvait déjà partir, ou rester pour interroger le Sith, à sa guise.
N-17
N-17
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/06/2017
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Salve de tirs; Attaque à la vibrolame; Explosif à impact
Techniques 3/combat : Lance flammes; Gantelets électriques
Techniques 1/combat : Roquette de JT-12 amélioré

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Re: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) ClockMer 18 Oct 2017 - 22:01
Alors que N-17 s'était résolu à arrêter de fouiller les fréquences républicaines, un hologramme de l'Empereur apparu devant ses yeux. Ce dernier le félicita pour ses performances, mais l'informa qu'il aurait tout de même un dernier test afin de "savoir s'il était réellement le meilleur".

"Tsss... quelle question.", pesta le clone après la disparition de l'hologramme de Palpatine.

Sans plus attendre, N-17 se propulsa vers le trou qu'il avait fait dans le sol de la pièce, puis se dirigea vers la porte ouverte, précédemment indiquée par le Seigneur Sith. Il profita de la petite marche pour recharger ses blasters. Au bout du couloir, il déboucha sur une pièce relativement large, au centre de laquelle se tenait un droïde de combat qu'N-17 avait souvent eu à affronter lorsqu'on le chargeait de l'assassinat de dirigeants et de généraux séparatistes. C'était un Magnaguarde IG-100, l'un des plus redoutables droïdes de combat de la fédération du commerce, du moins l'un des plus dangereux humanoïdes parmi ces derniers. L'automate de sécurité avançait tranquillement vers le Null, toisant le clone dès ses presque deux mètres de haut. N-17 dégaina sa vibrolame, alors même que le droïde électrifiait son bâton de combat.
Pour autant, le clone en noir n'était pas impressionné. Un Magnagarde était déjà un bien maigre challenge pour un ARC Alpha, il allait donc sans dire que pour un Null ce n'était qu'une vaste blague. N-17 avait déjà affronté plusieurs de ces robots en même temps, ce n'était pas un seul qui allait lui poser problème. La seule difficulté que risquait de lui opposer son adversaire, c'était sa quasi-invulnérabilité aux tirs de blasters: en effet, s'il serait rapidement tombé face aux tirs de plusieurs adversaires l'encerclant, il pouvait renvoyer tous les tirs en un contre un. Ce n'était pas un souci pour le Null: il maniait sa vibrolame presque aussi bien que ses blasters.

Le clone se mit lui aussi à marcher vers son adversaire au même rythme que ce dernier, réduisant ainsi rapidement l'espace restant entre eux deux. N-17 parti dans l'optique d'échanger quelques rapides coups avec son adversaire, afin de le jauger sans pour autant se fatiguer lui-même: autant faire les choses bien quand il en avait le temps. À son grand étonnement, le Magnagarde semblait faire de même. Ceux qu'avait connus le Null s'étaient toujours montrés très offensifs et très peu tactiques dans ce genre de situation, mais le droïde semblait ici avoir identifié la nature de son adversaire, et donc avoir réagi en conséquence. Après des dizaines de secondes, l'automate engagea le vrai combat. Fonçant vers le clone en se baissant sous la vibrolame de ce dernier, le Magnagarde commença un balayage semi-circulaire avec son bâton. N-17 l'esquiva facilement, en sautant puis riposta en retombant et en visant la tête du droïde qui, au lieu de parer son attaque, évita simplement l'épée, en contre-attaqua pendant son esquive en tendant son arme électrifiée vers le casque du soldat d'élite. N'ayant absolument pas prévu un mouvement aussi intelligent de la part du Magnagarde, mais ne manquant pas non plus de gadgets, N-17 activa son gant électrique et saisit le bout du bâton que lui tendait le droïde de sécurité, avant d'envoyer une décharge à l'arme en question. Cette tentative fut fructueuse, puisqu'en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, l'arme se retrouva éteinte, avec pour danger sa seule puissance de frappe, à laquelle le clone ne tarda pas à goûter: en effet, le Magnagarde se remit bien vite de la perte de la plus puissante propriété de son bâton, et descendit un peu ce dernier, déjà à la verticale, pour le caler au sol, avant de s'en servir comme d'une corde pour remonter le long de celui-ci et asséner un splendide uppercut au Null. Cette première attaque effectuée, le droïde prit appui sur son bâton pour prendre un peu de hauteur, puis, le clone étant toujours dans les airs, asséna au fils de Jango Fett un puissant coup de bâton circulaire qui l'envoya à l'autre bout de la salle. Tout cela s'étant passé en moins de cinq secondes, c'est dans une incompréhension totale que le Null se retrouva dos au mur, après un impact qui lui avait fait certains dégâts. Il se ressaisit malgré tout assez vite, et heureusement pour lui car il vit arriver à toute vitesse un Magnagarde en plein sprint qui voulait visiblement en découdre. Ce dernier lança une première attaque aisément parée par le clone, puis une seconde plus puissante ou il attaqua du dessus. N-17 para également, puis dégaina l'un de ses DC17 en esquivant le bâton du garde qui, maintenant trop puissant pour un seul des bras du clone, descendait inexorablement vers sa tête. Pendant que le droïde, comprenant où il voulait en venir, tentait désespérément de ramener son arme vers lui pour dévier l'attaque qui allait suivre, N-17 décocha trois tirs dans le capteur optique ventral de l'automate, puis passa, d'un coup de jetpack, à quelques mètres derrière le droïde. Ce dernier, se retournant en effectuant quelques moulinets de bâton, craignant surement une nouvelle salve de tirs, reçut dans ses deux capteurs optiques faciaux une gerbe de flammes issues du lance-flammes au poignet du clone. Aveuglés un instant par le feu, les restes des capteurs fondus du droïde eurent brièvement le temps d’apercevoir, de façon floue, N-17 foncer vers eux, l'arme à la main. Ce dernier, après un ample mouvement du bras, sépara d'un coup sec la tête du corps du pauvre droïde. Ce dernier, à présent aveuglé se mis à mouliner du bâton dans tous les sens, puis disparut dans une bruyante explosion quand le détonateur thermique du Null atterrit à ses pieds. Seul la tête du Magnagarde bondit en dehors de l'explosion pour se retrouver en face du clone, le visage déformé du droïde le regardant fixement.

"Glauque...", laissa échapper le Null avant d'asséner un coup de pied à cette tête métallique pour reprendre son chemin vers la porte qui venait de s'ouvrir.

Le Null passa le couloir suivant en coup de vent, ne prêtant comme attention aux Storm Troopers qui l'y attendaient en haie d'honneur qu'un rapide coup d’œil suivi d'un ricanement méprisant. Quand il passa la seconde porte, l'Empereur pu voir un N-17 similaire à celui qu'il avait laissé il y a quelques minutes, à l'exception d'une partie ventrale de son armure enfoncée et fissurée par un coup de bâton du droïde de sécurité. Le Seigneur Galactique le félicita brièvement, puis lui annonça que les siths, choses dont N-17 ignorait l'existence et la définition, dominaient maintenant la galaxie, et que les jedis avaient été exterminés, chose que le clone prit un immense plaisir à entendre. L'Empereur lui dit par la suite qu'il aurait besoin du Null pour étendre sa domination à cette nouvelle galaxie, puis lui demanda de le suivre.

Continuant à marcher dans un dédale de couloirs, l'ex-Chancelier Suprême continua à flatter le clone, lui disant qu'il avait besoin d'un combattant implacable et d'un stratège compétent pour former une escouade d'élite qui servirait les intérêts de son Empire. Il marqua un temps d’arrêt puis lui donna sa première mission:

"J’ai… senti la force d’un dernier Jedi… je ne sais pas où il est précisément… mais mon affinité à la force m’indique qu’il serait vers les planètes froides du système d’Arcose, peut être sur Freezer."

Il n'en dit pas plus, mais N-17 connaissait à présent sa mission. Il repensa à la dernière fois où il avait tué un jedi. C'était sur Malastare, lors de l'assassinat d'un champion de course de pods, qui avait obtenu la protection des jedis par on ne sait quelle manipulation politicienne. Toujours est-il qu'il avait tué un padawan et son maître ce jour-là. Ce qui est amusant lorsqu'un jedi meurt, c'est qu'on peut le voir bafouer et remettre en cause tous ses principes et ses dogmes quand on regarde dans ses yeux. On y sent la colère, l'envie de vengeance, la peur aussi. Tous ses sentiments qu'ils cachent et gardent au fond de leur âme toute leur vie durant resurgissent au moment exact où ils savent que tout est fini. Perdu dans ses pensées, N-17 suivait inconsciemment le Seigneur Noir quand ce dernier l'amena devant une armurerie, lui expliquant qu'il pouvait se servir comme il le voulait, et se faire créer une nouvelle armure.

N-17 se mit alors à la tache, il se jeta sur l'armurerie, prenant tout ce dont il avait besoin pour se concocter un arsenal anti-jedi. Puis il se dirigea vers les différents modèles d'armure et, passant les modèles impériaux classiques, il se tourna directement vers les modèles impériaux inspirés des armures mandaloriennes. N'en trouvant aucune à son goût, il en dessina rapidement une avec l'aide d'un spécialiste impérial, spécifiant les armes et gadgets qu'il voulait y équiper. Le temps de la création de l'armure,, un officier vint lui donner une carte d'accès de niveau 1 qui lui permettait de se balader librement dans le Star Destroyer tant qu'il ne pénétrait pas dans des zones sensibles comme la salle des machines ou les ponts de commandement. N-17 finit enfin par enfiler sa nouvelle armure et s'éclipsa après avoir donné un discret hochement de tête en direction de l'Empereur.

Il se dirigea vers les quartiers de la 501ème, pensant que le lit du défunt Capitaine risquait de rester vide un certain moment le temps de la promotion de l'un des lieutenants. Déposant son habituel arsenal dans le casier de l'officier Storm Trooper, le clone croisa un ARC Trooper impérial avec qui il comptait justement avoir une petite conversation.

"Caporal Jesse, vous tombez bien ! J'ai une nouvelle armure et une nouvelle affectation pour vous."
Empereur Palpatine
Empereur Palpatine
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 19/01/2017
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Coté obscur
Zénies : 960 Credits

Techniques
Techniques illimitées : Eclairs de force | vitesse | mouvement par la force
Techniques 3/combat : Soins | Doute
Techniques 1/combat :

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Re: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) ClockSam 21 Oct 2017 - 11:42
Palpatine était fier de lui, il avait eu juste dans son intuition et désormais il avait à ses ordres un véritable Terminator, une unité de combat surpuissante qui avait vaincu sans mal un magnagarde, ces robots capables d’affronter des jedis ne font pas le poids contre un Null. Il était clair que N-17 allait être une pièce maitrise des opérations spéciales d’assassinats désirée par Sheev, ce clone était de loin capable d’éliminé la dernière présence de force inconnue ressentie par l’Empereur, situé dans le système Arcos. Quand le MAITRE Sith fit son petit briefing à sa nouvelle élite, cette dernière resta silencieuse, confirmant bien le fait qu’il n’est qu’un objet, une machine de mort crée pour détruire, cela allait être parfait, Palpatine avait besoin d’un être plus mobile que Dark Vador, c’était chose faite.

Après un bref détour vers l’armurerie, Sheev constatera le changement de tenue assez lourd chez le clone, il avait changé sa vielle tenue pour quelque chose de plus sombre dans un style restant proche de celui des mandaloriens. Cela n’avait rien d’étonnant, N-17 possédait les gouts de Jango et par conséquent était logiquement attiré par ce genre de pièces d’armures. Le clone avait aussi à son poignet un lance flamme léger et un lance-roquette, également à ses mains des gantelets électriques. Les armes de N-17 semblaient spécialement conçues contre les jedis et c’était une très bonne chose, ce dernier devait mourir.

Conscient de sa mission, le clone n’avait plus rien à entendre, Palpatine le laissera donc partir pour qu’il mette en place son équipe, souriant en coin a son départ. Après avoir vu le null partir, Sheev pouvait revenir sur ses projets, à savoir la maitrise de la pierre du démon, l’Empereur se dirigera donc vers une salle de réunion situé à quelques étages du clone en armure sombre. Cette grande salle de réunion était similaire à celle de l’étoile noire, la pièce était ronde, avec une grande table circulaire, la salle était dotée de murs, de plafonds et de sols aux nuances de gris. Assis sur quelques 20 places, des officiers impériaux, de toutes sortes, il n’y avait pas de grand Moff. En s’approchant, le Sith à l’apparence de Chancelier releva sa capuche, s’asseyant. Automatiquement, les officiers se redressèrent puis l’un d’eux commença le rapport.

« Excellence, nous avons avancés comme prévu nos recherches sur la pierre du démon, celle-ci est comme prévu un catalyseur auto-générant, sa source de pouvoir semble éternelle. »

Le jeune officier qui venait de parler marqua une petite pause avant de reprendre en parlant dynamiquement, voir trop, les paroles de l’homme était rapide et mue d’un grand enthousiasme.

« Avec une telle énergie, nous pourrions facilement alimenter une super-arme comme l’étoile de la mort, voir même la porte. »

L’empereur acquiesça, il devait faire un choix entre une super arme ou l’alimentation d’un élément clé de sa stratégie de conquête.

« Utilisez cette pierre pour alimenter nos condensateurs et batteries, construisez-en des assez conséquentes pour stocker l’énergie infinie de cette roche. »

Bien que la pierre ne soit utilisable que par Sheev, elle produit tout de même une sacrée puissance magnétique quand elle est solliciter par un autre, en gros, des mouvements rapides de la pierre accompagné d’arc électrique, et ces mouvements d’une force incroyable sont transformables en énergie mécanique.
Sheev lancera alors un autre point important.

« Quand est-il des armements que nous amenons sur la station d’Hyperion. »


Una autre officier plus vieux et chauve répondit à son tour.

« Nous avons équiper comme prévu les boucliers et armements, comme vous l’avez demandé, nous avons toujours le plein contrôle sur leurs systèmes de défenses, dès que vous le souhaiterez, nous pourrons en prendre le contrôle à leurs insu. »

Sheev émis un petit rire, il avait un bon moyen de pression, ou autre pire des cas une solution pour éliminer un allier qui deviendrait gênant, heureusement ce n’était pas le cas. La réunion sera ensuite rapidement terminée, Palpatine ayant entendu ce qu’il voulait entendre.
Contenu sponsorisé

Au service de l'Empire (PV Palpatine) Empty
MessageSujet: Re: Au service de l'Empire (PV Palpatine)   Au service de l'Empire (PV Palpatine) Clock
 
Au service de l'Empire (PV Palpatine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empire ork de Charadon
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Le Bal de l'Empire |Venez danser aux Tuileries|
» Empire of Slashers
» INITE se met au service de Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-