Le Deal du moment : -13%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
20.95 €

Partagez
 

 Trois sayens et un ring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38608
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockSam 30 Juil 2016 - 11:06
La frustration de Tamanegito pouvait impacter le combat qui allait se dérouler mais seule le jeune guerrier à la visière pouvait décider si cela aurait une bonne ou une mauvaise influence sur l'affrontement. Motta n'était pas spécialement inquiet, après tout les combattants ont aussi besoin de leur sentiments, de leur orgueil pour se dépasser. C'était dans leur gênes. Restait à savoir si le neveu allait utiliser cela de façon à ce que cela lui serve dans ce combat. Il fallait faire attention à ne pas se laisser submerger par ses sentiments. C'était un piège dans lequel les plus jeunes et les moins expérimentés tombaient assez facilement. C'était pour cela que Motta avait une attitude qui était la plupart du temps très neutre. On le voyait beaucoup avec ce visage impassible qui ne semblait pouvoir s'effacer mais c'était parce qu'il avait apprit à se contrôler depuis toutes ces années où il affrontait toute sorte de guerriers surpuissants. Le colonel avait un self-control que beaucoup d'individus de son espèce ne possédait pas et ça lui permettait d'utiliser toutes ses capacités de manière optimale durant un combat. Pourtant, le soldat à l'armure verte n'en était pas moins un sayen qui a soif de combats, qui veut devenir plus fort et dont l'orgueil pouvait aussi être touché dans certains cas.

Le combat avait évidemment débuté au corps à corps, comme on pouvait le supposer puisque chacun des guerriers n'avaient droit qu'à une seule technique utilisable dans cet affrontement. Cela avait commencé assez fort avec Sharotto qui était le premier à se mesurer au colonel, il était plutôt doué. Le sayen à l'armure verte ne se laissa pas faire en entamant un enchaînement contre lequel Sharotto réussissait à tenir la cadence. Même si le haut gradé n'était pas encore à fond il n'y allait pas non plus avec des pincettes et l'intensité était assez remarquable. Après avoir regardé les deux autres sayens se battre tout à l'heure Motta était ravi de pouvoir lui aussi se défouler et cela se voyait sur son visage même s'il paraissait concentré. Il y avait des chances que cela deviennent encore plus intéressant au fil des minutes, les deux guerriers étaient d'un bon niveau et des oppositions entre plusieurs sayens faisaient toujours des étincelles.

Pour essayer de déstabiliser un peu plus son adversaire, et lui donner un coup qui lui serait préjudiciable pour la suite du combat, Motta avait asséné à Sharotto un coup de pied au niveau de la hanche après avoir prit une impulsion. Le coup avait fonctionné mais le sayen à l'armure sombre avait encaissé le coup en profitant d'avoir l'opportunité d’attraper la jambe du colonel et de la bloquer. Coincé, Motta se laissa emporté par le mouvement de son adversaire qui le frappa même au buste pour mettre de la force afin de l'envoyer vers Tamanegito. Le sayen à l'armure verte avait mit ses avant-bras en oppositions pour ne pas subir un coup trop puissant à ce niveau là mais il fut quand même projeter. Cependant, Sharotto avait saisit le bout du pied de Motta et l'avait aussi prit à la nuque pour l'envoyer encore plus fort sur le neveu. Qu'allait faire celui qui jusqu'ici restait dans son coin ? Motta se doutait que s'il restait en retrait c'était pour porter un coup fatal combiné à un enchaînement de Sharotto donc il ne fut pas trop surprit. Motta fonçait donc en direction de son neveu, ce qui offrait à Tamanegito une chance de le frapper avec force.

*Bien, ils ont décidé de combiner. Parfait !*

Alors que le colonel était lancé en direction de Tamanegito, le guerrier ne s'affola pas et se préparait à la réception. En effet, bien que bougé sur cette action il n'en était pas moins en pleine possession de ses capacités. Cette situation ne l’empêchait pas de réagir et il était hors de question de seulement subir. Le coup de Tama arriva rapidement et Motta tenta de parer avec ses deux mais mais il ressentit tout de même le coup, léger cependant grâce à sa protection. En fait il profita de ce moment pour garder ses deux mains sur le poing de son neveu, prenant équilibre pour se soulever lui-même afin de passer ses jambes par dessus et infliger un coup de pied au visage du guerrier à la visière. Mais ce dernier n'en était pas resté là et décida de renvoyer le colis à son expéditeur après l'avoir fait tournoyer. Cette fois Motta ne se laissera pas avoir par une autre réception. Dans cet élan, et en prenant conscience que Tamanegito augmentait son énergie, le sayen au bouc tournoya sur lui même en augmentant lui aussi son énergie, et lorsqu'il arriva vers Sharotto, au lieu de lui laisser le loisir de le frapper il lui mit un coup de pied. La forme artistique de ce geste pouvait faire penser à un retourné acrobatique en football et là Motta ne visait pas un ballon mais Sharotto. Bref, cette acrobatie lui permis de se remettre dans les airs et de pouvoir contrer le super big bang attack qu'avait décidé d'envoyer Tamanegito. On pouvait dire que son neveu n'y allait pas de main morte en lançant une attaque d'une telle envergure sur le colonel des armées de la planète Vegeta. Peu inquiété, Motta resta concentré pour tirer à son tour un puissant rayon d'énergie. C'était le Final Flash. Il avait pour but de contrer voir annihiler l'attaque de l'autre sayen et peut-être même le toucher. A vrai dire Motta n'avait pas prévu de sortir cette technique dès maintenant mais Tamanegito ne lui avait guère laissé le choix. Après cette attaque, Motta remarqua la présence d'une autre personne, une femme, une sayenne. Sa puissance semblait être au dessus de la moyenne mais le colonel ne la connaissait pas.


Trois sayens et un ring - Page 2 Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockVen 5 Aoû 2016 - 12:12

La stratégie pour laquelle le guerrier à l’armure ébréché était relativement simple et à la fois mettais le colonel dans une situation où il devait se montrer très concentré, heureusement pour lui cela semblait être une de ses meilleures qualité. En effet en attaquant de front ceux qui peut paraître anodin, Sharotto avais tout d’abord engagé un, un contre un avec Motta, le but de la manœuvre étais simple concentré l’attention du colonel pendant que Tamanegito lui se préparait à un second assaut bien plus colossal. La joute de poing entre les deux guerriers devenait étriquée si bien que le colonel tenta un balayage, habilement Sharotto se servit de cette action pour la rendre à son avantage et laissé enfin à Tama ‘ le luxe de rentrer dans la partie, durant cet instant Sharotto cliqua sur son détecteur pour lui permettre de prendre en compte les énergies de Tama et Motta seulement. Le fait que le colonel donne une prestation de combat dans le ring avait attiré encore plus de saiyans qu’au tout début. Du coup il était quelque peu embrouillé par toutes ses captures d’énergies.

Celui-ci ne se fit pas attendre et comme l’avais suggéré Sharotto, le jeune neveu du colonel étais prêt en embuscade pour placer son offensive. Mais le colonel n’étais plus à son tour d’essai depuis longtemps et profita lui aussi de ça pour contrebalancer un coup sur Tama’ puis dans un second Temps un puissant kick rotatif sur Sharotto qui n’avais pas prévu une telle souplesse de la part du guerrier au bouc.

Ce coup, il l’encaissa donc derrière le sommet de son crâne et il ne put tenter lui aussi de placer un coup, le mouvement du colonel étais assez imprévisible pour lui permettre. Sharotto étais un combattant de corps à corps, sa force réside dans son endurance et sa robustesse et il est moins bon en technique de Ki que ses autres congénères, mais ici il pouvait compter sur le soutien de son coéquipier, qui pour le coup, manié bien ce type d’attaque. Alors qu’il avait un peu mordu la poussière suite au coup de pied rotatif du colonel, son détecteur interpella la puissance de Tama augmentait bien d’un seul coup et de l’autre côté celle du colonel en faire autant. Les deux étaient en jouc et au milieu de ça eh bien il y avait Sharot ! Tama lança une des techniques qu’il n’avait pas utilisées durant leur affrontement et le colonel lança un rayon semblables au buster ray de Sharot mais d’un niveau bien plus élevé, n’ayant pas la vitesse nécessaire à cet instant pour vraiment réagir Sharotto croisa ses bras pour encaissé le mieux possible l’explosion des deux attaques énergétiques qui venait de s’embrocher l’une l’autre.

Il fut projeter dans les gradins, cassant les places d’une des tribunes, son armure qui était déjà ébréché venait de se fissurer de part en part, et des marques de brulures venait d’apparaître sur ses bras vu que sa combinaison étais maintenant déchiré. Encaissé de cette façon deux attaques étais violent, mais ne voulant pas utilisé sa transposition comme seule technique du combat il avait dut la subir. Les saiyans qui était tout proches du lieu d’impact de la comète Sharotto étais assez abasourdi de le voir se relever, avec un peu de peine, mais tout de même se remettre debout. Le saiyan à l’armure dézinguée souriait tandis que ses poings étaient fermés, il éleva son niveau d’énergie une nouvelle fois, amenant sa force à 80% de son potentiel maximum, il comptait à nouveau faire croire au colonel qu’il était à fond, après tout cette fois ci, vu l’attaque qu’il projetait cela pouvait bien faire penser qu’il était à fond. Il releva la tête en direction du colonel, il envoya une petite boule de ki au sol afin de provoqué un nuage de poussière, puis il se lança à l’intérieur, de l’autre côté du nuage le colonel était prêt à la cueillir, Sharotto fonça a travers le nuage et se tenais tout juste à deux mètres du colonel, les poings serrés, les bras croisés et les genoux remonté au niveau des coudes, le colonel l’avais sans doute compris mais il était trop tard pour sans doute réagir désormais, Sharotto libéra une énergie folle sous forme d’explosion en desserrant ses bras et ses jambes. Il avait opté pour la même tactique que contre Serori, utilisé son contrecoup sous forme d’explosion de ki, et vu les attaques qu’il venait de subir l’explosion cette fois ci étais plus violente que son précédent combat.

« Tu aurai pu éviter de me viser en même temps que ton oncle hein ? »

C’est sur un ton sarcastique que Sharotto prononça ces mots envers Tamanegito qui l’avait un peu oublié, mais sans que celui ne le sache, il avait renforcé au final Sharotto dans son attaque. Maintenant son taux de force à 80%, une aura bleuté et blanche de saiyan luisait autour de lui, tandis qu’il essayais d’encaissé les marques de la précédente attaque qui lui faisait bien mal.
Le souffle de l’explosion avais balayé le terrain et fait remonté une nouvelle fois un nuage de sable et fumée, Sharotto savais que le colonel étais encore là, il avait toujours sa trace sur son détecteur, mais il était prêt à voir ceux dont il pensait de cette attaque.

Tamanegito
Tamanegito
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockMar 16 Aoû 2016 - 23:24
Je commençais à redouter que l’issu de ce combat allait se jouer entre Sharotto et Motta. Je n’utilisais pas ma frustration de la bonne façon, ce qui me frustrait encore plus. Donc bilan de de ce qui se passait en ce moment dans ma tête : Je suis frustré donc j’essaye d’utiliser cette frustration pendant ce combat mais je n’y arrive pas donc ça me frustre. La boucle est bouclée… C’est tristement triste. Disons que ce combat m’aidait à… me frustrer. C’était… intéressant comme récompense de combat. Je savais que mes efforts dans ce combat serviraient à quelque chose mais pour l’instant je servais plus de faire-valoir que de vrai coéquipier. Quoique c’est un rôle important faire-valoir !

Le combat avait commencé par une discussion entre moi et Sharot, où il me disait de rester en embuscade. Je me demandais pourquoi c’était moi l’embuscade, alors qu’en fait je connaissais très bien la raison.  Mon « coéquipier » avait commencé le combat avec Motta avec un bel enchaînement que Motta avait relativement bien contré pour ensuite l’envoyer sur moi. Je lui avais ensuite donné un coup de poing et il en a profité pour me donner un coup de pied sur mon visage. Je ne pus pas le contrer, car j’étais en train de préparer mon prochain coup, donc je me pris son coup de plein fouets. Mon prochain coup était de le lancer sur Sharot pour qu’il puisse reprendre le relais. Après ce lancé, je commençais à m’énerver donc sans réfléchir et penser aux conséquences je fis apparaître le Super Big Bang Attack que je lançais sur Motta. Il le para facilement en enchaînant avec le Final Flash. Malheureusement… Sharotto était au milieu. Il s’est pris les deux attaques de pleins fouets… À cause de mon impertinence. BRAVO TAMANEGITO ! BRAVO JE TE FÉLICITE PETIT CON ! MAINTENANT JE COMMENCE À ME PARLER À MOI-MÊME !

Sharotto utilisa ensuite une attaque que je n’avais pas vu pendant notre combat, une attaque qui avait fait une énorme explosion de ki, qui allait probablement faire très mal à Motta. J’allais en profiter. Après une phrase dites par Sharot pour me faire remarquer à quel point j’ai fait le con, je décidais de ne plus rester en retrait. D’y aller au corps à corps ! MOTTA JE VAIS TE DÉFONCER !!!!!!!! Je partis à toute allure vers Motta pour lui assener de multiples coups au visage et au ventre, pour le déstabiliser le plus que je pouvais. Je mis mon avant-bras en avant, le poing serré, pour ensuite foncé sur Motta à bout portant en le poussant. Le but étant de l’enfoncer dans le mur du ring, pour laisser à Sharotto la possibilité de placer une bonne attaque sur le colonel des armées sayennes. Après ce petit enchaînement sur mon oncle, je volai à toute vitesse vers l’autre côté du ring pour me mettre en position de garde, près à toute éventualité de la part de Motta.

Ce combat prenait une tournure à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Je… travaillais avec Sharotto, ce qui nous permettait d’avoir plus d’impact sur le colonel. Je m’impressionnais moi-même en travaillant avec ce saiyan, étant donné que le travail d’équipe n’était pas ma force. Mon (très court) entraînement sur Namek me l’avait prouvé. Je refusais catégoriquement de travailler avec Aki, alors que la plupart des entraînements avaient pour but de nous faire coopérer. J’étais extrêmement têtu pendant ces exercices. Bon, je le suis toujours mais… voilà. Mon impulsivité était de plus en plus présente au fil des mois… À chaque combat je balançais toute ma sauce dès le début, ce qui me faisait perdre, évidemment. Pendant ce combat j’essayais de me maîtriser, mais mon visage laisser toujours paraître une expression de colère, que j’avais pour je ne sais quelle raison.


Dernière édition par Tamanegito le Ven 10 Mar 2017 - 1:08, édité 1 fois
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38608
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockLun 22 Aoû 2016 - 10:45
Voir Sharotto et Tamanegito combiner était une bonne nouvelle, c'était tout ce qu'espérait le colonel des armées sayennes. Pourquoi était-ce si important à ses yeux ? Tout simplement parce qu'il croyait en la force de l'union des sayens, et en combat celle-ci pouvait faire des ravages. La preuve en était que les escadrons de sayens, qui étaient envoyés pour ravager les mondes afin de les colonisés, étaient composés de cinq membres en principe. Un travail de groupe donc, qui démontrait toute la force du peuple sayen. Cela avait toujours été prouvé. Pourtant, les guerriers de l'espace, qui avaient la particularité d'être extrêmement fiers semblaient avoir oublié que cette force de groupe faisait partie intégrante de la culture sayenne. Désormais, et surtout depuis la découverte du super sayen, les guerriers de cette race tentait de devenir plus fort, comme toujours certes, mais par leurs propres moyens. Or, qu'est-ce qu'un seul super sayen peut faire face à l'Alliance Maléfique ? Pas grand chose. Mais que peut faire une armée de guerriers en super sayen ? Détruire l'ennemi, probablement. C'était désormais le but de Motta, voir ses frères et sœurs s'élever à ses côtés pour exterminer son ennemi juré, que l'honneur de ceux qui sont tombés au combat soit lavé de cet affront, celui qu'avait réalisé les hommes de Majin Vegeta en foulant les terres de Vegeta.

L'heure était donc à l'entraînement, celui qui, comme toujours devait rendre le guerrier sayen plus fort. Avec deux guerriers possédant un fort potentiel, le colonel espérait pouvoir s'améliorer en plus de les aider à atteindre un certain niveau. Bon, tout n'allait pas se faire en un seul entraînement mais Motta comptait sur eux pour ensuite devenir plus fort et défendre leur peuple. En rajoutant de la difficulté dans cet entraînement, le colonel pouvait aussi s'améliorer et stimuler son inventivité en plein combat. Il l'avait démontré en se faisant un peu baladé par le duo qui s'étaient un peu amusé à se renvoyé leur supérieur hiérarchique mais ce dernier tenta de tiré profit de cette situation en ne subissant pas les coups de ses adversaires. Il s'était mit à son tour à attaquer alors qu'il était en difficulté, il fallait montrer que même quand on peut paraître vulnérable on peut faire mal. Et c'était ce qu'il avait fait en frappant Sharotto. Mais il ne s'attendait pas à ce que Tamanegito lance aussi tôt dans le combat une attaque aussi puissante, ce qui obligea Motta à devoir s'employer à son tour pour contrer l'attaque. Il ne voulait pas subir trop de dégâts dès le début. Mais cette initiative du neveu risquait de sensiblement accélérer le combat, le faisant prendre en intensité et en puissance.

Les deux attaquent s'entrechoquèrent et la violence des deux techniques produisit un souffle dans tout le stade. Mais ce n'était pas que la poussière qui avait volé, Sharotto aussi ! Le guerrier à l'armure sombre s'était retrouvé assez proche de l'impact des deux attaques et en avait subit les conséquences. Motta n'avait pas vraiment pensé à ça, en fait il croyait qu'avec ses déplacements et l'impulsion qu'il venait de prendre, Sharotto serait assez éloigné de l'attaque. Mais ce n'était pas vraiment son problème. Les deux autres sayens devaient coopérer et s'ils se marchaient dessus dans leurs offensives, ce n'était que des failles dans lesquelles le haut gradé avait tout intérêt à s'engouffrer. Cependant il n'eut pas vraiment le temps de contre-attaquer que Sharotto était revenu sur le ring après avoir enveloppé la surface d'une épaisse fumée en tirant une boule de ki. Et lorsqu'il se rua vers le colonel c'était pour lancer une technique alors que Motta était prêt à un combat au corps à corps. Son détecteur mais aussi l'énergie que dégageait Sharotto l’amenait à savoir où se situait son adversaire mais cela ne lui fut pas vraiment utile finalement puisque le guerrier à l'armure sombre utilisa sa technique Contre-coup, ce qui surpris un peu le sayen à l'armure verte qui ne pouvait pas faire grand chose à cela. Il se protégea comme il le pu avec ses avant-bras et fut projeter au loin. L'explosion avait été terrible et Motta avait subit plusieurs blessures notamment sur chacun de ses membres et ses épaulettes avaient d'ailleurs volés en éclat. Mais son visage et son buste avaient subit moins de dommages. Au sol après cette puissante attaque, il se releva et sentit arriver Tamanegito, il prit alors une impulsion et entama un combat au corps à corps avec lui. Le jeune homme se débrouillait bien, Motta sentait qu'il avait du potentiel. Mais le colonel haussa sa puissance en faisant exploser son énergie pour repousser celui qui disait être son neveu.

"C'est l'heure de la contre-attaque."

Annonça-t-il sur un ton neutre en arborant pourtant un petit sourire en coin. Vif, le guerrier mit plusieurs coups à Tamanegito qui l'avait précédemment attaqué, il lui mit un coup au genou puis un autre au menton pour le déséquilibrer, là il prit une impulsion et mit un grand coup de genou dans le ventre de Tamanegito, mais il s'était élancé pour que tous les deux arrivent jusqu'à Sharotto. C'était pour cela qu'il avait prit une impulsion, pour envoyer avec lui le guerrier à la visière jusqu'au troisième combattant. Dans son élan il balança plusieurs boules de ki sur Sharotto pour semer la confusion, puis il lâcha enfin son emprise sur Tamanegito pour envoyer ce dernier sur Sharotto, il fit une pirouette dans les airs et se retrouva derrière Sharotto, le frappant dans le dos avec son poing pour l'envoyer sur Tamanegito qui devait être en train de lui tomber dessus. Le colonel décida de lancer d'autres boules de ki pour les éloigner de lui et se mit en garde. Il avait encore du jus pour la suite du combat.


Trois sayens et un ring - Page 2 Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockLun 29 Aoû 2016 - 14:33

L’explosion émise depuis l’épicentre du corps de Sharotto étais très violente, et sans penser aux conséquences extérieure il fallait bien le reconnaitre Sharotto n’avais pas mis les petites bouchées dans les grandes. Cependant le combat n’en n’étais pas encore terminé, mais il venait très clairement de monter en intensité, c’était même assez angoissant de se dire que leur adversaire n’était autre que leur supérieur et que dans un excès de fierté ou de rage celui-ci pourrait sans douter les écrasé en un rien de temps, mais de ses conséquences, Sharotto n’en soucié pas.

Le neveu de l’oncle venait de réalisé un peu tardivement que sa précédente attaque n’avais non seulement pas porté ses fruit car elle avait été contré mais en plus de ça elle avait fait effet de retour de flammes sur son propre coéquipier, dans une excès de colère dans lesquelles des paroles cinglantes furent émises, le jeune et téméraire Tamanegito se lança à corps perdu dans le corps à corps. Sharotto venait de balancer une bonne quantité d’énergie et cela allait lui permettre de pouvoir souffler, donc même si cette action un peu impulsive semblait être non réfléchi c’était plutôt une bonne chose d’alterner le corps à corps avec le colonel qui lui de son côté ne pouvait pas souffler durant cet affrontement.

D’ailleurs en parlant du colonel on pouvait noter que les épaulettes de son armure avais été arraché et qu’il avait réussi à se protéger du souffle mieux que ceux que ne l’aurai pensé le guerrier à l’armure brisée, d’ailleurs celle-ci devenait plus gênante qu’autre chose, garder des débris sur soi ne servait à rien alors Sharot l’arracha en même temps que le haut de sa combinaison qui était partiellement brulée elle aussi.
Aspect:
 
Rapidement le colonel expérimenté reprenait le dessus du combat en élevant encore son niveau d’énergie qui dépassait maintenant le niveau actuel de Sharot. Il envoya une flopé de boules de ki vers le guerrier désormais torse nu, tandis qu’il entrainait dans sa foulée son neveu qui était devenu totalement à sa merci. Sharot se mis en boule afin de subir volontairement cet assaut afin de rapidement reprendre vu sur le combat, et le colonel avais opté pour une pirouette afin de se placé derrière le guerrier, pendant que Tamanegito fonçais en contresens sur lui, il fallait donc agir rapidement, heureusement pour lui le colonel avais opté pour une frappe avec son poing, alors à l’image d’un Karateka, Sharot lança un coup de pied retourné puissant au niveau du buste du colonel, et profitant de l’allonge supérieure il évita le coup qui étais du coup trop court, et envoya le colonel plus loin. L’action n’étant pas terminé il profita du mouvement de rotation de son coup de pied pour effectuer un salto arrière sur place afin de laissé passer son coéquipier sous lui, avant de lui rattraper le bout du pied pour que celui-ci ne soit pas dans une position dangereuse face à leur adversaire du soir.

Cependant le colonel démontrait en chaque instant qu’il en avait sous la manche et pendant que le guerrier dénudé retenait son ami, une nouvelle gerbe de boule d’énergies foncé sur eux, il savait que c’était une nouvelle occasion de briller à nouveau, alors il se plaça devant Tamanegito afin d’encaisser cette seconde rafale et protéger son partenaire. Subir deux fois d’affilé cette attaque et notamment quand il s’agit de celle du colonel, il posa un genou au sol en soufflant fortement suite aux dégâts qu’il venait une nouvelle fois de subir. Sans armure cela était même encore plus douloureux. Il se releva finalement assez rapidement, entouré d’une aura encore plus vive.

« Bon… Je pense qu’il est temps que j’y aille vraiment à fond… »

Sharotto avais pris le même sourire en coin qu’il avait pu décerner plus tôt sur le visage de son supérieur, avant de crié un râle de force signifiant qu’il passait enfin à 100% de ses capacité ! L’aura de saiyan pur l’imprégnait tandis que la force du vent qui l’entourait faisait lever la poussière, le regard de Sharotto montré sa détermination à pousser le colonel au plus fond de ses retranchements, il soupçonnait que lui aussi connaissent cette mystérieuse transformation aux cheveux dorée, et il comptait bien le pousser à l’utilisé, ce serait une sorte de victoire pour lui que d’en arriver à ce stade-là. Sharot disparu, enfin non bien entendu, mais il utilisa désormais toute sa vitesse pour charger le colonel, son poing gauche était amorcé derrière sa tête et il brillait, comme le reste de son corps éclaire par cette aura bleuté. Arrivé au point d’impact, le poing gauche qui était en retrait, prêt a désigné un puissant coup, ne fit rien du tout, et pour leurrer son adversaire c’est son poing droit qui sans allonge parti très rapidement heurté l’abdomen du colonel, et l’impact provoqua une nouvelle explosion similaire à l’énergie qu’il avait relâché dans son précèdent coup. C’était à nouveau son Contrecoup qu’il avait cette fois utilisé d’une manière différente, l’avantage étais qu’avais une seule technique il pouvait surprendre le colonel sans déroger à la règle que celui-ci avait instauré. Il avait donc choisi cette technique avant même que le combat ne commence, Sharotto était le guerrier taillé pour ce genre d’exercice, protéger Tamanegito, subir les dégâts à sa place permettais non seulement de protéger son peuple et ses camarades, mais aussi de porter des coup encore plus redoutable, voilà ce qu’est vraiment le style de combat de Sharot, à voir ceux que le colonel en penser…

Tamanegito
Tamanegito
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockJeu 1 Sep 2016 - 2:27
Une belle musique:
 

Moi et Sharotto commencions à bien nous débrouiller, si on prenait en compte que mon oncle a une puissance inimaginable. Pour ma part en tout cas, car Sharotto était probablement beaucoup plus expérimenté que moi. Il dépassait de loin le super saiyan, bien que je n’eusse jamais pu évaluer sa puissance. Si nous nous combinions, nous aurions peut-être la puissance nécessaire pour résister un peu plus longtemps. Car oui, je n’avais pas d’espoir de gagner ce combat. Si je pouvais évaluer nos puissances sur une échelle de 1 à 20, Motta se situerait à 18, Sharot à 13, et moi. En bas de l’échelle alimentaire, à environ 8. La colère m’habitait toujours, la colère de ne pas être à la hauteur, la colère d’être inutile, la colère d’être la personne pour qui on prend les coups. La colère, d’être sans défenses.

J’étais parti à l’assaut de Motta, sans penser à hausser ma puissance, sans penser à une stratégie. C’était effectivement digne d’une stratégie, pour certains saiyens. Pas moi bien sûr ! Mais… VOILA. D’ailleurs, mon armure avait été endommagé depuis le début de ce combat, les quelques coups donnés par Motta avait fracturé mon armure de part en part. Il avait de la poigne, mais je savais qu’il se retenait. Ce qui me mettait plus en rogne. C’était surtout Sharotto qui était à plaindre. IL ÉTAIT TORSE NU CE CON ! Bon, je sais que c’était de ma faute, mais quand même. Pour en revenir à l’assaut sur Motta, ce dernier s’engagea avec moi et se débrouillait sans aucune difficulté. Après cet petite « Engageade » ? Après cette confrontation, Motta fit exploser son énergie pour me mettre plusieurs coups, dont un qui craqua mon armure au niveau du ventre, que je ne pus parer puisque je m’apprêtais à aller aider mon coéquipier. Et justement ! C’était là qu’il m’emmenait ! Avec sa force, je ne pus pas me débattre, surtout après qu’il m’ait coupé le souffle de cette manière.

Il m’envoya sur Sharotto. Après une manœuvre digne d’un Karateka, Sharotto me rattrapa du bout du pied avant que je ne tombe, et nous nous posâmes par terre. C’est à ce moment que je perdis le contrôle. Motta envoya une rafale de boule de ki qui était destiné à moi. Sharotto se mit devant moi pour tout se prendre, et me protéger. Il posa le genou à terre, et après des paroles qui me fient trembler, il passa à 100% de son potentiel pour combattre. Il fit une manœuvre « feinte » pour leurrer Motta et lui donner un coup d’une puissance que je ressentis de là où j’étais. MA colère était à son seuil maximum, Sharotto en avait trop pris pour moi. Je fis un pas. Mon pied s’encra dans le sol sans que je le veuille et les roches volèrent autour de moi. J’échappa un cri tandis qu’une aura doré se forma autour de moi. Mon aura faisait lever mes cheveux en l’air et ils clignotaient, d’une manière puissante. Un râle se fit entendre tandis que mes pupilles devenaient blanches. L’aura mauve habituelle se mélangeait avec l’aura doré. Finalement, après quelques secondes où je regardais respectivement Motta, puis Sharotto. Je criai. Un rayon doré blanchâtre s’éleva autour de moi et je ne me contrôlais plus mes émotions. Le rayon disparu et il y avait moi au milieu d’un micro-cratère, les cheveux devenus dorés et hérissés, tout comme mon aura. J’étais quasiment à plus que 100%, 110%. J’étais super saiyan. Je fonçais vers Motta pour essayer de lui enfoncer mon pied dans l’abdomen, tout en évitant Sharotto qui était à côté, et essayer de se rapprocher le plus possible de l’endroit où le poing de Sharotto était. En suite j’utilisais toute ma vitesse pour passer au-dessus de Motta et lui donner un autre coup de pied dans le cou, en essayant d’être à l’endroit où mon coup pourrait être le plus marquant possible. Ensuite je m’éloignai de Motta en utilisant toute ma vitesse, qui était mon principal atout.  Je criai quelques mots que je ne cernais pas bien mais je discernais « POUSSE TOI SHAROT ! »

Je mis ma main devant mon corps reluisant d’une aura doré. La même boule bleu que tout à l’heure se forma pour foncer sur l’arrière de Motta.


Aspect (Faut pas se fier à l'image, il est pas content x)):
 
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38608
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockMar 6 Sep 2016 - 0:42
Se battre avec deux adversaires en même temps n'était pas aisé, et ce n'était pas une révélation que de le dire. Motta le savait bien lorsqu'il avait imaginé cet entraînement et c'était justement ce détail qui rendait l'affrontement encore plus intéressant. Ses deux adversaires étaient d'un niveau assez bon pour lui poser problème, alors si en plus ils arrivaient à se coordonner pour tenter de battre le colonel ils pouvaient faire très mal. Ça aussi, évidemment, Motta le savait. Mais c'était tout l'intérêt de ce combat, on ne pouvait progresser qu'en étant confronté à la difficulté et cet exercice que s'imposait le sayen à l'armure verte en était un parfait exemple. Sans même parler de cette consigne concernant les techniques, il y avait tout pour être dans des situations délicates et cela lui permettrait de s'améliorer encore et encore, afin d'atteindre ce même objectif pour tous les sayens. Devenir plus fort...

S'il y avait bien une chose que Motta avait apprise durant tout ses combats, c'était de ne jamais subir le rythme de ses adversaires. Ce n'était parfois pas possible si celui-ci était doté d'une puissance supérieure mais il y avait toujours moyen de résister. Le sayen au bouc adoptait un style de combat où, même en position vulnérable, il tentait de porter un coup à son adversaire. Si cela ne le blessait pas ou s'il n'arrivait même pas à l'atteindre alors il pouvait au moins espérer le gêner dans ses mouvements. Il ne fallait jamais rester statique et laisser l'autre prendre le dessus. Toujours se battre, créer du mouvement, même dans l'adversité car rien n'est perdu, même face à plus fort que soit. Un guerrier, qui plus est sayen se devait de s'accrocher dans n'importe quelle bataille. On peut toujours se dire que les efforts finissent toujours par être récompenser, même si ce n'était pas toujours vrai. Mais c'était en tout cas avec cet état d'esprit là, avec une détermination à toute épreuve que l'on pouvait remporter un combat. Motta en avait connu des affrontements et rares étaient ceux qu'il avait pu mener avec facilité mais grâce à sa détermination il avait toujours pu s'en sortir.

Le contre coup avait réussit à bien amoché le colonel, normal étant donné qu'il s'agissait de l'une des techniques les plus puissantes de Sharotto mais Motta était loin d'être à bout de forces et le démontra assez rapidement en se ruant de nouveau sur la zone de combat. Il s'était servit de Tamanegito pour mettre de la confusion chez Sharotto afin de se retrouver derrière lui pour le frapper mais le combattant à l'armure sombre réussit à repousser son supérieur hiérarchique d'un coup de pied qui le propulsa en arrière mais il retomba rapidement sur ses pieds en stoppant sa chute. Motta remarqua aussi le sacrifice de Sharotto lorsqu'il décida de se prendre les boules de ki qu'il lui avait envoyé et il avait même empêché Tamanegito de foncer sur le colonel, ce qui aurait pu être dangereux pour lui.

*Très bien ça ! Ils travaillent bien en équipe finalement.*

C'était désormais au tour de Sharotto d'attaquer, il avait sensiblement augmenté sa puissance de combat alors Motta fit automatiquement de même pour garder le dessus. Il ne bougea pas alors que Sharotto avait commencé à lui foncer dessus à une grande vitesse mais le colonel ne s'inquiétait pas. Puisqu'il avait déjà subit l'attaque de Sharotto il savait désormais à quoi s'en tenir. Pour déstabiliser son adversaire dans sa course, Motta envoya des boules de ki... Mais étrangement elles ratèrent toute leurs cibles. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Oh ! En fait c'était Tamanegito qui était visé puisqu'il était resté en retrait derrière Sharotto. De cette manière il mettait ses deux adversaire un peu en difficulté dans leurs actions, l'un en croyant devoir éviter les boules de ki et l'autre en devant réellement les éviter. Mais lorsque Sharotto arriva jusqu'à Motta il opta pour une feinte au dernier moment ! Voilà la raison pour laquelle le colonel n'avait pas réellement essayer de contrer Sharotto jusqu'ici : il se doutait d'une attaque assez rapide en son encontre. Alors il l'avait laissé agir à sa guise pendant qu'il augmentait son énergie de son côté. Le Contre coup se fit au corps à corps et le colonel avait fait le choix de ne pas s'en protéger au risque de subir les dégats. La raison pour laquelle il avait fait cela était simple : il allait aussitôt lui envoyer un Final Flash à bout portant ! C'était ce qu'il préparait depuis tout à l'heure en augmentant son énergie. Il avait ainsi pu toucher violemment son adversaire au moment où celui-ci avait fait de même. Mais le colonel tomba un genou à terre un instant, il venait de subir pour la deuxième fois le coup de Sharotto. Bien que le contre coup n'était pas si puissant que tout à l'heure puisqu'il avait utilisé les boules de ki envoyé par Motta pour rendre le coup. Mais quand même, cela avait réussit à touché le gradé, qui se rendit compte d'une autre chose : Tamanegito s'était transformé en super sayen ! Incroyable. Motta ne savait pas que son neveu était capable de cela, mais peut-être que le guerrier à la visière ne soupçonnait pas ce pouvoir lui non plus. Motta ne tarda pas et se transforma en super sayen à son tour. Malgré la douleur il se releva et fit face à Tamanegito en continuant de faire grimper sa puissance. Son adversaire arriva et lui asséna un coup dans l'abdomen que Motta para avec un peu de difficulté avec son avant bras, il se reçu ensuite son second coup mais avait pivoter en anticipant afin que ce ne soit pas son cou mais son épaule qui soit touchée. Il fut repoussé mais se releva vite tandis que Tamanegito lança une nouvelle fois sa puissante technique. Il y allait à fond ! Mais Motta avait prévu d'envoyer une deuxième fois sa puissante attaque. Il prit de la hauteur et lança encore une fois son Final Flash. La puissance du rayon était encore une fois dévastatrice, comme en témoignait l'explosion qui se créa au contact de celle de Tamanegito. Le souffle balaya une nouvelle fois le ring et Motta se reposa au sol en redevenant normal. Il fit signe aux deux guerriers.

"C'est terminé. J'ai utilisé trois fois ma technique. Vous m'avez même obligé à me transformer, bravo ! Je suis plutôt satisfait de ce combat. Vous avez du potentiel, c'est encourageant pour la suite."

Le guerrier tapota son armure poussiéreuse et toute craquelée. Le combat avait été intense. Nul doute que les choses auraient été encore plus corsés si ils avaient pu utiliser toutes leurs capacités. Il était normal qu'aucun d'eux trois ne soit HS étant donné qu'ils n'avaient dû utiliser qu'une seule technique. Motta se gratta la tête puis demanda à Tamanegito d'abord.

"Tu m'a surpris. Depuis quand utilise tu le super sayen ? Et toi Sharotto, tu sais l'utiliser aussi ?"

Sharotto n'en avait pas fait la démonstration mais c'était possible aussi. Dans tous les cas s'ils avaient la possibilité de se transformer c'était réjouissant pour l'avenir du peuple sayen. Cette transformation n'était pas donnée à tout le monde.


Trois sayens et un ring - Page 2 Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockJeu 8 Sep 2016 - 16:56

Le colonel n’étais pas un adversaire facile, sans prendre en compte sa puissance colossale qui écrasait celles des deux adversaires qu’il s’était désigné, mais surtout de par son expérience du combat. C’était très plaisant d’échangé avec un guerrier comme lui, Sharotto n’étais pas non plus à plaindre de ce côté, il avait mené bien des combats dans l’ancien temps afin de parfaire sa technique et son style de combat, ainsi réussir à contrer à une ou deux reprises le colonel et aussi à réussir à le toucher était en soit déjà un première victoire. Pourtant Sharotto s’était fixé comme victoire que le colonel lui laisse entrevoir cette forme si spéciale et si incroyable que Tentra et Wesey, deux saiyans dont il ignorait toujours le nom, s’était servi durant la guerre.

Le combat monta en intensité mais semblait toujours prendre une même tournure, une attaque sans cesse et alterné des deux guerriers afin d’essouffler leur supérieur tout ne leur permettant eux de pouvoir souffler et également donné le rythme du combat. Sharotto ne le remarqua que maintenant mais si le colonel restais actuellement à son niveau de force c’est qu’il cherchait lui aussi à s’entrainer par le biais de cette opération, se mettant dans une situation où il n’avait que quelque millisecondes de réflexion pour se défendre et agir, mais jusqu’à là il tenait toujours la baraque et rendait la monnaie.

Le combat se poursuivait maintenant depuis quelques bonnes minutes et les saiyans affluaient toujours de toute part remplissant au fur et à mesure les gradins vides qui devenait moins nombreux que le nombre de spectateur. Sharot passa ensuite à 100%, enfin ce n’étais pas vraiment exact puisque sa botte secrète lui permet de pouvoir toujours surpasser son niveau maximum, mais dans ce combat ou il n’as droit qu’à une seule technique, il était au max de ses capacités et sûr de lui il fonça vers le colonel. Au summum de sa force il approcha toujours plus du colonel, avec la plus petite insignifiance que Motta abandonnerait ses cheveux bruns pour ceux qui rayonnent, néanmoins il n’en fit rien et se contenta d’augmenter encore son niveau dépassant à nouveau la force du guerrier presque tout nu désormais. Assez confiant de sa feinte, Sharotto plaça avec toute sa vigueur son contre coup qui éclata à nouveau l’armure du colonel au niveau du torse, cependant le colonel avait finalement adopté le style de Sharotto, et avais laissé volontairement ‘ex-élite le frapper pour lui aussi placé le sien, et il ne lésina pas sur les moyens…

Le Final Flash fut très violent puisque Sharotto étais dans une position ouverte et sans défense, alors… il accusa le coup sans pouvoir rien faire, le rayon le frappa de plein fouet en plein buste, heureusement que le colonel n’étais pas un « ennemi » car il aurait pu viser le visage du guerrier si c’était le cas. Le souffle du rayon brula sa peau et la trajectoire du tir finit sa course dans les étoiles pendant que Sharot s’écrasa au sol plus loin… La douleur était grande et il savait qu’il aurait extrêmement du mal à se relever pour continuer le combat à 100%, il pouvait avoir recours à son Stoïcisme mais ce serait tricher, bien que cette technique est indétectable, sa fierté de saiyan repoussa cette idée directement au plus profond de son subconscient. Alors qu’il était impuissant et allongé sur le sol, une chose qu’il n’avait pas prévue arriva. Tamanegito, dans un râle des plus profonds changea son aura qui vira au dorée et sa longue chevelure suivit en harmonie le mouvement. Sharot reste ébahi quelque instant devant cette image qui lui semblait peu probables, mais dans la foulée Motta passa lui aussi sous cette transformation, sa force explosa et le détecteur de Sharot enregistra un nouveau record dans ce combat.

Le guerrier à terre finit par se relevait sur ses deux jambes mais avec bien du mal… L’oncle et le neveu partirent ensuite dans une lutte de corps à corps terrible à laquelle le guerrier saiyan sans armure désormais assisté en tant que spectateur comme tous les autres. En réalité la joute de coup au corps à corps que les deux membres de la famille s’échangeaient, Sharot ne les regardait que d’un œil, en effet il était tracassé par quelque chose d’autre et c’est en scannant Tamanegito qu’il le fut. La puissance de combat du neveu du colonel avais considérablement augmenté certes mais sa force ne dépassait pas celle dont Sharotto avais utilisé à l’instant… Pourquoi dans ce cas Sharot ne pouvait-il pas atteindre ce stade ? Et encore pire, pourquoi le colonel avait-il eu besoin de se transformer alors qu’il aurait pu avoir le dessus sans cela… C’était un échec pour l’ex élite… lui qui voulait obliger le colonel à passer sous cette forme, c’est Tamanegito qui venait de lui volait la vedette et c’était une grande déception… Il essaya de se rassurer en prenant l’idée que le précédent coup qui avais mis le colonel à terre l’avais affaibli et qu’il avait dû y être contraint, mais cela ne lui retira pas ce sentiment de désillusion…

Finalement après une nouvelle attaque énergétique ou le Big Bang de Tama et le Final Flash de Motta rentrèrent en collision, Motta annonça la fin du combat laissant son énergie redescendre. Son discours était toujours le même, avec le but profond d’encourager les deux guerriers, pourtant assez anecdotiquement cette fois çi c’était Sharot qui en étais un peu déçu… Le colonel laissa enfin échappait le nom qui lui manquait : Super Saiyan ! De tous ceux que lui avais raconté son père, il ne se souvint pas de ça, alors après avoir félicité son neveu il demanda à Sharot si celui-ci pouvais également se transformé.

« … Je ne connaissais même pas le nom de cette transformation avant que tu la dévoile… alors si je sais l’utilisé encore moins… »

Difficile par moment de caché ses émotions , et ce moment en était un. Si il pouvait se rassurer c’est que malgré que Tamanegito soit désormais très proche de son niveau, il restait toujours au-dessus et ceux sans posséder cette forme. Le guerrier dévêtu ne savais pas ceux qui allait se passait désormais…



Dernière édition par Sharotto le Jeu 15 Sep 2016 - 11:01, édité 1 fois
Tamanegito
Tamanegito
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockMer 14 Sep 2016 - 0:56
Nos deux attaques lancées, elles se percutèrent et une explosion d’énergie se fit ressentir.  Motta revint en forme normale avec une facilité aisée pour ensuite se mettre à terre. Mes cheveux revinrent aussi à leur couleur habituelle, noir foncé. Je redescendis à terre tout en remarquant que Sharotto boitait. C’était de ma faute. Si j’étais aller plus vite j’aurais pu empêcher Motta de répliquer aussi facilement… Un Final Flash de plein fouet ! Si Motta n’avait pas été notre allié je n’osais pas imaginer comment Sharot aurait fini… D’ailleurs, je remarquais que même avec cette transformation il restait plus fort que moi. Je regardais Motta d’un air insatisfait. Comment pourrais-je battre l’alliance maléfique avec ce niveau ? Motta lui, me regardait plutôt d’un air perplexe. Il avait annoncé notre victoire puis il avait posé une question en me regardant.

"Tu m'a surpris. Depuis quand utilise-tu le super sayen ? Et toi Sharotto, tu sais l'utiliser aussi ?"

Avant que je ne réponde Sharotto pris la parole.

« … Je ne connaissais même pas le nom de cette transformation avant que tu la dévoile… alors si je sais l’utilisé encore moins… »

« Je sais l’utiliser depuis… Je comptais dans mes mains d’un air idiot. Approximativement 1 minute. Et dire que je sais l’utilisé est un grand mot. Dans un excès de colère je me suis transformé. Je ne sais même pas si je serais capable d’en faire une démonstration maintenant. »

Je regardais Sharotto qui, en plus de boiter, avait l’air plutôt déçu. J’avais comme une impression que c’était un peu de ma « faute ». Je serais aussi déçu si j’avais été mis à l’écart à la fin du combat à cause d’un autre. Mais j’espérais qu’il avait remarqué que malgré la transformation il restait plus fort que moi.

La fin du combat avait été très mouvementé, autant en action qu’en émotion. Les deux transformations en super saiyens, l’autre confrontation de techniques… J’étais plutôt satisfait de ce combat. Il y avait d’autres choses dont j’étais insatisfait mais en somme ça c’était bien passé.
Nayria
Nayria
Saiyan
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 11/06/2014
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Puissance colossale / Kienzan / Télékinésie
Techniques 3/combat : Burning Attack / Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockMer 14 Sep 2016 - 18:06
Depuis mon arrivée sur le ring de combat, je me suis faite plutôt discrète afin d’éviter de déranger les trois guerriers durant leurs affrontements. Baissant mon ki au maximum, je me contente d’observer les échanges de coups entre les combattants et il faut reconnaître qu’ils y vont à fond. D’ailleurs, je devrai prendre exemple sur eux lors de mes futurs combats afin de ne pas baisser immédiatement les bras lorsqu’un adversaire est supérieur à ma personne. Au moins, je ne suis pas là pour rien car assister au combat, c’est comme assister à un cours et j’essaye d’étudier leurs techniques et leurs styles pour pouvoir peut-être les utiliser dans un avenir proche.

Deux des trois guerriers sont capables de se transformer en Super Sayen et j’exprime une légère moue en voyant que Sharotto n’est pas capable d’y arriver. Au moins, je me sens moins seule à ce sujet vu que je ne peux pas me transformer mais je compte m’y appliquer très rapidement. Le combat se termine après une attaque énergie des deux Super Sayens, je pose mon regard sur Sharotto qui semble être déçu. Peut-être qu’il fait cette tête car il est incapable de se transformer. Finalement, je décide de les rejoindre pour les féliciter dans un premier temps et dans un second, j’en profiterai pour me présenter aux deux guerriers que je ne connais pas.

Je m’élance dans les airs pour venir me poser à côté des trois hommes tout en esquissant un fin sourire et en lançant un regard complice à Sharotto.

« Bonjour à vous, je tenais à vous féliciter pour votre combat… C’était très impressionnant surtout la fin. » M’exprimais-je avec un doux sourire avant de reprendre la parole. « Je me nomme Nayria, enchantée de vous connaître. »

Je penche légèrement la tête sur le côté tout en ne les quittant pas du regard et je peux sentir mon cœur battre la chamade en voyant la proximité entre Sharotto et moi-même.

« J’espère devenir aussi forte que vous dans un avenir proche. » Ajoutais-je pour tenter de cacher cette gêne.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38608
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockSam 17 Sep 2016 - 0:14
L'entraînement que Motta avait entreprit avec Sharotto et Tamanegito venait de prendre fin au moment où le colonel l'annonça aux deux autres sayens. Il était satisfait du résultat, il avait pu s'exercer tout en observant de près les capacités de ses deux comparses. Quoi de mieux pour évaluer deux guerriers en se plaçant au cœur du combat en y prenant part ? Le sayen à l'armure verte avait pu constater tout le potentiel de chacun d'eux et était assez optimiste concernant l'avenir. Il allait les suivre de près. Ce combat avait été riche en enseignements, en tout cas Motta espérait que c’était le cas pour Sharotto et Tamanegito qui auraient apprit de cet affrontement, que cela leur avait apporté quelque chose. Cet entraînement aurait probablement pu se prolonger pour durer encore longtemps, les trois guerriers devaient avoir encore de la ressource puisqu'ils n'avaient utilisé qu'une partie de leur puissance en étant contraints d'user d'une seule technique durant tout l'affrontement. Mais se battre jusqu'à l'épuisement n'était pas utile, ils s'étaient déjà bien exercés tout les trois.

Le combat s'était achevé avec fracas, comme toujours avec les sayens, la puissance était de mise lorsqu'on se battait. Avec une surprise, aussi. Tamanegito avait pu se transformer au stade de super sayen de niveau 1, ce qui était en soit un exploit. Puisque Sharotto semblait plus fort que le neveu, Motta pensait qu'il était possible que lui aussi puisse utiliser cette transformation, c'est pourquoi il lui posa la question. Mais visiblement Sharotto en était incapable. C'était assez curieux que le guerrier à la visière ait pu y parvenir et pas lui. Ce n'était cependant peut-être qu'une question de temps. Pour atteindre ce stade de transformation il fallait certaines conditions, Motta était bien placé pour le savoir puisqu'il pouvait même aller jusqu'au niveau trois. Il était toutefois curieux de savoir ce qui avait permis à celui qui disait être son neveu d'y arriver. Le colonel avait d'ailleurs interrogé Tamanegito à ce sujet et sa réponse ne fut pas très surprenante. C'était la première fois qu'il atteignait le super sayen et cela voulait dire qu'il ne le maîtrisait absolument pas pour le moment. Mais c'était prometteur. Encore une fois, Motta se demanda ce qui avait pu l'amener à se transformer, puisque c'était la première fois dans ce combat même cela signifiait qu'il était dans un état psychologique bien précis et qu'il avait été touché émotionnellement de façon assez vive. Était-ce la frustration qu'il semblait ruminer depuis le début de l'entraînement qui l'avait aidé dans cette voie là ? C'était difficile à dire pour Motta qui ne pouvait pas savoir ce qu'il ressentait exactement.

Motta, qui profitait aussi de cette discussion pour se remettre de son affrontement, même s'il avait encore beaucoup de jus, resta pensif quelques courts instants après les réponses des deux autres guerriers sayens. Il se gratta l'arrière de la tête puis il fit une moue en hochant de la tête. Il regarda ses deux compagnons d'entraînement avec un petit sourire avant de leur répondre.

"Je vois... C'est donc tout nouveau pour vous deux. Je suis assez surpris que déjà l'un d'entre vous puisse y parvenir. C'est une transformation que peu de guerriers sayens peuvent atteindre... Mais je crois que vous pourrez la maîtriser vous aussi."Il avait dit cette dernière phrase en tournant sa tête vers Sharotto, dont il connaissait l'incapacité à atteindre le super sayen 1, pour le moment. "Toi aussi, tu peux y arriver. Si Tamanegito l'a fait il n'y a pas de raisons que tu ne puisses pas le faire."

Le regard du guerrier de l'espace était neutre et son air plutôt froid, en bon sayen. Mais ses mots étaient plus chaleureux qu'un individu de son espèce. Motta était un peu connu parmi les siens pour avoir un état d'esprit un peu différent de la plupart des barbares sayens qui composaient l'armée sayenne et cela détonnait un peu dans cette hiérarchie de guerriers que l'on disait bien souvent sans cœur. Motta avait peut-être un côté plus humain depuis sa perte de mémoire et aussi depuis sa relation avec Claire qui lui avait fait découvrir d'autres horizons. Il n'en restait pas moins un homme qui vouait sa vie au combat, mais la fraternité avec les siens était très importante pour lui. Il voulait véhiculer cette idée d'union pour que son peuple soit encore plus fort.

Une autre personne était intervenue en montant sur le ring pour les rejoindre, il s'agissait d'une sayenne aux cheveux rouge. Motta se souvenait de l'avoir aperçu tout à l'heure, elle était arrivée alors qu'ils avaient déjà commencé l'entraînement depuis un moment et elle s'était contenté d'observer. Le colonel s'était alors dit qu'il s'agissait seulement d'un spectateur de plus et avait fini par oublier sa présence, trop concentré sur le combat qu'il menait face à Sharotto et Tamanegito. Mais puisqu'elle venait carrément jusqu'à eux il pensa qu'il y avait probablement une autre raison. Il remarqua d'ailleurs les regards qu'elle lança à Sharotto mais ne tira pas de conclusions hâtives. Elle s'était présentée et il en fit de même.

"Hum... Oui, devenir plus fort est l'objectif de tout sayen qui se respecte." Dit-il avec un demi-sourire avant d'ajouter. "Je suis le colonel Motta."

Bien qu'il était possible que Nayria le connaisse et ait déjà vu son visage puisqu'il était connu pour être l'un des plus haut gradés de l'armée sayenne avec Toma, le guerrier au bouc s'était présentée à cette femme qui ne semblait pas avoir une puissance démesurée. Mais peut-être qu'elle cachait sa véritable force, comme l'apprenaient un grand nombre de guerriers de toutes races de nos jours.


Trois sayens et un ring - Page 2 Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockSam 17 Sep 2016 - 18:59


Le combat s’était finalement arrêté à la demande du colonel, c’était donc une victoire sur le papier, mais Sharotto n’arrivait pas à se rassurer. Il était fort, bien plus fort que tous les saiyans classiques, il avait même un niveau dépassant la forme aux cheveux dorées nommé « Super Saiyan », alors pourquoi ne pouvait-il pas y accéder… Sa frustration était difficilement dure à cacher. Tamanegito lui confirma ceux que pensait Sharotto sans y avoir fait la réflexion dans sa tête, il venait tout juste de réussir cette transformation. Le colonel qui avait posé la question, attendit une nouvelle fois les deux réponses de ses « élèves » du jour avant de poursuivre. Tamanegito fut félicité pour cette performance, et il le méritait puisqu’en effet il avait débloqué un pouvoir très grand, à tel point que s’il devait ré-affronter Sharotto, la difficulté ne serait plus du tout la même que lors du combat d’entrainement. Si cette transformation donnait tant de pouvoir, Sharot ferais sans doute une grosse amélioration dans son potentiel max…

Le colonel s’adressait à lui ensuite un peu indirectement, pas besoin de perspicacité pour comprendre le but de la manœuvre orchestré encore par le colonel pour soutenir ses soldats. Toujours rempli de paroles qui remontent le moral et donnent espoir, c’est peut-être même devenu une habitude chez lui cela ne serait pas étrange ni anodin. Directement ensuite il s’adressa au guerrier blessé dans son orgueil mais aussi blessé physiquement tout court, puisqu’en effet, c’était lui qui avais le plus ramassé pendant la lutte et il était bien amoché, car il avait encaissé le Final flash à bout portant, mais aussi la double attaque énergétique, et il ne dirait pas non à un séjour dans la salle de régénération et à un bon lit, malheureusement il n’avait pas de bon lit donc il se conterais d’un bon soin revigorant.

Cette pensée de bain au soin l’apaisait donc un peu, et ceux qui allait se passer allait totalement le chamboulée, au point même de se retrouver tout nu, enfin ça il l’était presque déjà mais ce n’était que pour illustrer, moi noble narrateur, l’image de ceux qui aller arriver. Bref. Alors qu’il jaugeait encore ses blessures il sentit une arrivé imminente, une arrivée haut combien improbable à laquelle le fier guerrier ne c’était absolument pas préparé ! Nayria, cela faisait des mois désormais que Sharot ne l’avais plus vu, toutes ces craintes venait de s’évanouir, en fait cette arrivée le perturba totalement. Alors que le flot de la déception stagnait au-dessus de lui suite à son combat, son état d’esprit en voyant la jeune femme à la chevelure rouge venait de passer du coq à l’âne. Tellement à l’ouest il resta simplement la, ne bougeant même pas, avec une tête d’enfant à qui on venait d’expliquer une chose totalement incompréhensible ! Ah oui il avait l’air bien idiot pour le coup c’était le cas de le dire suite au petit regard lançait par celle-ci.

Celle-ci approuva le combat en se présentant en bon et due formes comme elle en avait le secret.
Depuis tant de temps maintenant qu’il l’a cherché… Elle était la… Sous ses yeux, et ce n’étais pas une hallucination du au coup qu’il avait encaissé… Depuis si longtemps a se torturé l’esprit et à redouter le pire… la guerre et ses innombrables morts… Tout ceci faisait partie d’une histoire ancienne. Il souriait, même si actuellement il ne pouvait s’en rendre compte de par le fait que son regard son obnubilé. Son rythme cardiaque s’était également accéléré, mais l’as encore impossible de s’en apercevoir… Cependant un instant dérobé, il capta que son comportement était digne d’un crétin, et il serait même impossible que le colonel aussi perspicace soit-il ne l’est pas remarqué. Alors aussitôt il se remit plus ou moins dans une posture plus « propre » que celle totalement rabâché qu’il tenait. Il aurait pu sur le coup ressentir de la honte vis-à-vis du colonel, mais il s’en moquait, puisqu’après tout Nayria comptais sans doute plus que le colonel à ces yeux pour le coup. Il aurait voulu la tenir dans ses bras, la serrer pour s’assurer matériellement qu’elle était bien ici, puis aussi parce qu’il en avait envie, mais il se tint devant les deux autres guerriers qu’il avait combattu, et aussi parce que vu ses blessures et sa tenue ce n’étais pas très respectueux.

« Tu n’imagines pas à quel point je t’ai cherché… Nayria… » Il ne pouvait néanmoins pas continuer de l’ignorer maintenant qu’elle était ici, mais il devait aussi couper de court avec le colonel.
« Colonel, si nous en avons fini, je pense qu’un petit passage au centre de régénération ne me fera pas de mal, je suis prêt à répondre à n’importe lequel de vos appels, si j’ai bien compris la nouvelle technologie et de ces bidules permettent une communication simple et efficace. Puis je disposer ? » Les bidules n’étaient autre que leurs détecteurs, Sharot s’adressa à Motta avec respect, en plus d’être son supérieur, c’était un homme fort et juste, en tous cas il l’estimait énormément et comprenait mieux son statut dans l’armée.
Tamanegito
Tamanegito
Saiyan
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 30/01/2016
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Arme Élémentaire, Invisible Guard, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Contrôle Mental, Puissance Colossale
Techniques 1/combat : White Lightning

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockLun 19 Sep 2016 - 3:23
Le combat c’était donc terminé par le choc énergétique de mon Big Bang(ladesh) et le Final Flash de Motta. Cet collision ma permis de me dire que le combat était enfin fini et que le repos était finalement au rendez-vous. Il me restait bien évidemment du jus pour continuer le combat mais le super saiyan bouffait effectivement beaucoup d’énergie, autant physique qu’énergétique. Et c’était aussi l’évènement le plus important du combat, les deux super saiyans, moi et Motta. Une transforma que j’attendais depuis assez longtemps, et dont j’avais eu l’avant-goût avec le false super saiyan. Bizarrement Sharotto me surpassait sans le super saiyan, ce qui ne semblait pas le réconforter vis-à-vis du fait qu’il ne semblait pas avoir débloqué ce stade. Après que Motta nous ais posé quelques questions par rapport à la fameuse évolution sayenne, il nous partagea de belles paroles d’encouragement (Comme seul un général d’armée pouvait le faire) qui semblait être plus destinés à Sharotto qu’à moi. Je ne me sentais pas laissé sur le côté au contraire je me sentais quasiment coupable d’avoir débloqué ce stade et par le même fait démoraliser mon coéquipier et nouvel ami.

Pendant que je pensais à quels entraînements je pourrais subir et qui je pourrais aller voir, j’entendis une voix derrière moi. Je me retournai puis je vis une femme sayenne à la combinaison… moulante c’était moins qu’on puisse dire et aux cheveux rouge. Je remarquais aussi un regard complice à Sharotto, peut-être se connaissait-il. Il n’a fallait pas non plus que je tire des conclusions à la Tamanegito.

« Bonjour à vous, je tenais à vous féliciter pour votre combat… C’était très impressionnant surtout la fin. Je me nomme Nayria, enchantée de vous connaître. »

Elle ajouta aussi indiscrètement : « J’espère devenir aussi forte que vous dans un avenir proche. ». Motta se présenta puis quand j’ouvris la bouche pour commencer à parler je la fermais tout de suite en regardant Sharotto d’une manière douteuse, il semblait figé dans le temps. Après les quelques secondes dans sa position de crétin, il se reprit puis il exprima son désir de partir du terrain tout en confirmant mes pensées. Il me semblait bien qu’il se passait quelque chose entre les deux Salyens mais ça concernait leurs vies privés, je ne voulais pas me mêler de ça. Surtout je ne POUVAIS pas me mêler de cela. Je me retournai aussi vers mon oncle pour lui dire ces quelques paroles, puis partir.

« Motta, bien que ce combat en ta compagnie – ainsi que celle de Sharot - fut très plaisant, je dois maintenant me retirer. Si je veux combattre réellement l’Alliance Maléfique ou même t’aider à retrouver la mémoire je dois devenir plus fort. J’essaierais de te contacter si je trouve des informations sur tout ce qui concerne l’Alliance Maléfique. »

Je me retournai aussi vers la femme sayenne.

« Bonjour, je me nomme Tamanegito. Heureux aussi de faire votre connaissance mais sur ce, je dois partir, au revoir. »

Je m’élança vers la ville, je comptais vagabonder comme d’habitude, et voir quelles mésaventures pouvaient me réserver le futur.
Nayria
Nayria
Saiyan
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 11/06/2014
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Puissance colossale / Kienzan / Télékinésie
Techniques 3/combat : Burning Attack / Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockJeu 22 Sep 2016 - 17:04
A part Sharotto, je ne connais pas vraiment les deux autres Sayens et il est parfaitement normal de me présenter à eux la première. L’un d’eux s’avère être le colonel Motta, j’ai beaucoup entendu parler de lui et il paraît qu’il est l’un des plus forts d’après les même échos à son sujet. Sur le moment, je suis plutôt impressionnée de me retrouver devant lui et c’est avec une voix timide que je m’exprime à nouveau.

« C’est un immense honneur, Colonel Motta. J’ai beaucoup entendu parler de vous. » Lui avouais-je avec sincérité. « Enchantée de te connaître, Tamanegito. »

Revenant ensuite sur Sharotto, j’observe un moment ce dernier et je peux sentir mon cœur s’emballer. Je suis vraiment trop heureuse de l’avoir retrouvé mais je dois me retenir d’exploser de joie surtout devant le colonel de l’armée Sayenne. Restant silencieuse durant un moment, j’observe les trois hommes un à un tout en esquissant un sourire doux à Sharotto lorsque nos regards se croisent. J’avoue ne pas trop comprendre ce qui est entrain de m’arriver mais ce n’est pas déplaisant pour autant, bien au contraire. D’ailleurs, je ne sais pas trop quoi dire sur le moment car je suis assez troublée par la présence de ce Sayen. Finalement, je porte mon attention sur Tamanegito qui décide de prendre congé en s’en allant dans les airs et je lui adresse un signe de main en guise de salut.

« Avec votre permission, Colonel Motta… J’aimerai emmener Sharotto au centre de régénération vu les diverses blessures sur sa personne. »

En y pensant, je pourrai lui demander pour intégrer l’armée Sayenne et sur le coup, je prends un regard assez sérieux ainsi que déterminé avant de m’exprimer à nouveau.

« Tant que je vous ai sous la main, j’aimerai vous demander si il était possible pour moi d’intégrer l’armée Sayenne ? Je sais parfaitement que je ne suis pas aussi douée que vos deux précédents adversaires mais je m’entraîne afin de devenir plus forte. C’est pour cette raison que je vous demande de m’accepter parmi votre armée et je vous promets de ne pas vous décevoir. »

J’ignore totalement la force dont je dispose mais je ne suis pas non plus une débutante en la matière vu ce que j’avais vécu par le passé.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38608
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 ClockSam 24 Sep 2016 - 14:54
Le combat s'était terminé avec l'apparition du super sayen, une transformation encore assez rare mais qui se développait de plus en plus parmi les sayens. Cela faisait longtemps que Motta avait atteint ce stade et il avait même franchi d'autres paliers ensuite. C'était dire tout le potentiel de combat que possédait un guerrier sayen. Peut-être même qu'il y avait un niveau encore au dessus que Motta n'avait pas atteint. Oui, il y en avait bien un et Majin Vegeta, le pire ennemi de l'armée sayenne était parvenu à ce niveau de transformation. C'était dire tout le chemin qui restait encore à accomplir à Motta pour définitivement surpasser le chef de l'Alliance Maléfique, qu'il avait plusieurs fois affronté et dont les combats s'étaient toujours achevé par un match nul. Mais Motta se demandait s'il ne pouvait pas le surpasser sans passer par un niveau supérieur du super sayen. Après tout Sharotto et Tamanegito venaient de nous montrer aujourd'hui que ce n'était pas celui qui pouvait se transformer qui était forcément meilleur. En effet, Sharotto avait l'air d'avoir le dessus sur le neveu de Motta et pourtant des deux c'était lui qui n'était pas encore arrivé au premier stade de super sayen. Cela confirmait aussi la théorie comme quoi il y avait bien certaines conditions à avoir pour obtenir cette première transformation.

Il y avait eu également l'arrivée d'une quatrième personne, Nayria. Elle avait l'air un peu impressionnée par le colonel qui la salua. C'était une guerrière sayenne qui avait l'air de connaître Sharotto à en juger par les regards qu'elle lui lançait. Et l'attitude du guerrier qui était torse nu semblait beaucoup moins sérieuse que tout à l'heure, comme si la présence de cette femme lui faisait de l'effet. Les mots du guerrier prouvèrent qu'il connaissait bel et bien Nayria. Bien sûr, cela n'avait pas échappé à Motta qui se disait qu'il pouvait y avoir quelque chose entre eux deux. Mais cela n'était pas ses affaires et il n'allait certainement pas s'en mêler. Après tout dans l'armée sayenne on est plus libre qu'ailleurs, deux individus peuvent très bien avoir une relation intimes, cela ne dérangeait pas. Les sentiments sayens étaient différents des humains, les sayens n'étaient jamais perturbés par quelque chose d'extérieur lorsqu'ils se combattaient, leur concentration était toujours optimale en combat. C'était ce qui les caractérisaient, leur vie entière tournait autour du combat et ils en oubliaient parfois le reste. Le colonel ne se préoccupa donc pas de la relation que Sharotto et Nayria pouvaient avoir. Cela ne pouvait d'ailleurs que lui faire penser à Claire, avec qui le sayen à l'armure verte avait tissé une relation très forte et véritable. Voir ces deux sayens lui rappelait les moments qu'il avait pu partager avec la guerrière aux cheveux blonds, des souvenirs qui le rendait bien nostalgique. Il se demandait ce qu'elle faisait actuellement, était-elle encore en vie au moins ? Non, cette question était complètement stupide. Elle était forcément quelque part dans l'univers, elle était assez puissante pour ne craindre rien ni personne. Même pas Majin Vegeta à qui elle pouvait sans aucun doute tenir tête. Mais Motta ne se faisait pas trop de soucis pour ça, la dernière fois qu'il l'avait vu elle obéissait aux ordres de cette ordure. Il se disait alors qu'elle devait sans doute être encore de son côté aujourd'hui. Même si il avait senti sa présence sur la planète lors de la dernière guerre il n'avait eu aucune autre information à son sujet.

Il en était fini du combat et maintenant chacun allait partir de son côté probablement mais Motta espérait que les autres guerriers allaient tout faire désormais pour défendre leur peuple comme il se doit. Sharotto s'était adressé à Motta après que ce dernier avait eu quelques mots pour lui et Tamanegito. Le sayen à l'armure verte lui répondit donc.

"En effet nous pouvons nous contacter ainsi. Cet appareil est très pratique pour communiquer et obtenir des informations, c'est très utile en mission." Nayria et Sharotto voulaient aussi se rendre au centre de régénération, ce qui était la suite logique après un tel entraînement. "Bien sûr. Il serait préférable d'aller dans une salle de soins. Vous êtes libres d'y aller évidemment."

Ensuite, ce fut au tour du prétendu neveu de Motta de prendre la parole. Il avait réussit à se transformer en super sayen de niveau un en provoquant la surprise de tout les autres protagonistes. Il avait du potentiel et Motta sentait qu'il pouvait faire de grandes choses. En tout cas il comptait sur lui, tout comme sur Sharotto, et même Nayria qui voulait visiblement rejoindre les rangs de l'armée. C'était parfait, l'armée sayenne était ouverte à tout les sayens d'un bon niveau et Motta sentait qu'elle était plus forte que la moyenne. A voir ce qu'elle donnerait sur le terrain mais c'était prometteur. Le combattant au bouc s'adressa tout d'abord à Tamanegito qui quitta ensuite les lieux.

"Je compte sur toi Tamanegito. Deviens plus fort ! Apprends à contrôler ton nouveau pouvoir et évites de l'utiliser si tu ne te sens pas à même de le contrôler. Nous nous reverrons..."Le guerrier à la visière était parti et Motta se tourna maintenant vers Nayria pour lui répondre. "Bien ! Si tu te sens prête à servir ton peuple je ne peux que t'encourager à le faire. Je vais t'enregistrer dans la base de données, comme étant soldat de l'armée. Il en va de même pour Sharotto et Tamanegito. Vous êtes maintenant officiellement des guerriers de l'armée sayenne mais vous aurez encore tout à prouver sur le terrain. Je compte sur vous, tout les trois. Bon ! Sur ce, je vais te laisser prendre soin de Sharotto. Nous nous retrouverons prochainement."

Tout en leur répondant, Motta avait bidouillé son détecteur pendant tout son discours, il était en train d'enregistrer les trois nouveaux membres comme guerriers officiels de l'armée. Ils étaient désormais sous sa responsabilité et considérés comme les soldats sur lesquels il pourra compter à l'avenir. Le colonel prit une impulsion et s'envola à son tour pour quitter le ring de combat.


Trois sayens et un ring - Page 2 Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Contenu sponsorisé

Trois sayens et un ring - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Trois sayens et un ring   Trois sayens et un ring - Page 2 Clock
 
Trois sayens et un ring
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ring de combat-