Partagez
 

 Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1793
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1520

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre] Empty
MessageSujet: Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre]   Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre] ClockDim 10 Avr 2016 - 17:06
[Suite de : https://www.rpgdbz.com/t13631p15-deux-grands-esprits-se-rencontrent-avec-le-maitre#229152 ]

Incognito et le Maître se matérialisèrent sur une piste d'atterrissage de la base de lancement des vaisseaux spatiaux, grâce à une fonctionnalité du TARDIS. Un peu plus tôt, le Maître avait utilisé le TARDIS pour trouver la localisation de Son Goku, mais ce dernier avait disparu de l'écran radar lorsqu'il avait atteint cette position-ci.

Incognito regarda autour de lui. Il y avait beaucoup de vaisseaux et de capsules spatiales autour d'eux, et quelques uns atterrissaient ou décollaient. Il comprit rapidement que Son Goku avait dû utiliser l'un de ces vaisseaux pour quitter la planète.

Accompagné du Maître, il entra dans le bâtiment principal, celui où les gens achetaient les billets et attendaient les départs et arrivées. Certaines personnes le dévisageaient car il n'était pas très beau, mais ils pensaient qu'il s'agissait d'un Alien puisqu'ils étaient habitués à en voir par ici.

Une fois à l'intérieur du bâtiment, Incognito attrapa par l'épaule un être humain qui eut la malchance d'être le plus proche de lui hormis le Maître. L'homme se tourna vers Incognito, en lui lançant un regard d'incompréhension.


"Où est Son Goku ?" demanda le cyborg sur un ton monocorde neutre, sans aucune marque d'agressivité.

"S... Son qui... ?"

Aussitôt, la tête de l'homme roula sur le sol et un jet de sang gicla du haut de son corps. D'un bref mouvement du tranchant de la main, il venait de décapiter le pauvre homme. Son mouvement avait été si rapide qu'aucun être humain normalement constitué n'avait pu le voir. Puisqu'il ne connaissait pas sa cible, il n'était d'aucune utilité.

Cette vision d'horreur fut rapidement suivie de cris de toute part, et tous les regards se tournèrent vers Incognito qui laissa tomber le corps sans vie qu'il maintenait par l'épaule jusque là. Certains des spectateurs se sentirent malades devant ce sinistre spectacle et vomirent, d'autres se mirent à pleurer ou à paniquer. Mais C-21 était parvenu à capter toute l'attention des personnes présentes sur lui, et c'était ce qu'il voulait.
Il reprit la parole, toujours sur un ton calme, mais avoir une voix plus forte que d'habitude afin que tout le monde puisse entendre :


"Je ne répète pas. Où est Son Goku ? Celui qui répond vit. Les autres meurent."

Les règles étaient posées. Incognito tuerait toutes les personnes présentes dans le bâtiment, les unes après les autres, jusqu'à obtenir une réponse. Quelqu'un ici devait probablement connaître Goku et devait savoir où il était parti.
Aussitôt sa menace énoncée, la plupart des gens se ruèrent vers la sortie principale. Mauvaise idée. Le cyborg disparut et réapparut juste devant la sortie, s'étant déplacé à très grande vitesse. Une dizaine de corps tomba dans une nouvelle giclée de sang, c'était les corps des gens les plus proches de la sortie.

Cette tentative d'évacuation fit prendre conscience à Incognito qu'il n'avait pas été suffisamment clair dans son explication :


"Si vous essayez de partir, vous mourez aussi."

Soudain, plusieurs coups de feu retentirent. Les gardes de sécurité avaient accouru et tiraient sur le cyborg, en restant à une vingtaine de mètres de lui. Les balles s'enfoncèrent de moitié dans la peau métallique du tueur, sur les bras, le torse et même en pleine tête. Après quelques dizaines de seconde, ils furent à cours de munitions, et des dizaines de balles s'étaient plantées sur la surface du corps du cyborg.
Il baissa le regard vers l'un des trous causés par les balles, et récupéra la balle qui y était restée à moitié enfoncée, en la prenant entre son pouce et son index.
A ce moment-là, quelque chose se passa en lui, une chose qu'il n'avait pas prévue. Il ressentit une sensation agréable dans tout son corps : du plaisir ! C'était quelque chose qu'il n'avait encore jamais ressenti depuis son éveil dans les montagnes. Il ressentit comme une forme d'excitation. Il laissa tomber la balle par terre, et le temps sembla ralentir. Alors que la balle tombait irrémédiablement vers le sol, soumise à la loi de la gravité, Incognito pencha légèrement la tête sur le côté, en lançant un regard aux gardes de sécurité. Et ses lèvres s'étirèrent progressivement de sorte à former un sourire sadique.
La balle finit par atteindre le sol, au moment où Incognito prononça ces quelques syllabes :


"A mon tour."

Puis il disparut de nouveau pour réapparaître au milieu des gardes de sécurité, avant de les démembrer sauvagement les uns après les autres, repeignant le sol en rouge sang.
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1793
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1520

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre] Empty
MessageSujet: Re: Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre]   Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre] ClockDim 1 Mai 2016 - 18:22
Il y eut des cris, du sang et des larmes, mais tout s'était fini en quelques secondes. Tous les gardes de sécurité gisaient au sol, démembrés, dans une effroyable marre de sang. La plupart des gens refusaient de regarder le spectacle, tous étaient tétanisés par la peur. Aucun d'entre eux n'osa bouger. Pourtant, si tous s'étaient dirigés vers les deux sorties en même temps, nul doute qu'Incognito aurait été dépassé et il n'aurait pas pu tous les tuer. Mais pour que cela se produise, il fallait que toutes les personnes présentes décident de fuir. Et après ce qui était arrivé au premier groupe qui avait essayé, plus personne n'en avait le courage. De plus, même s'ils essayaient tous de s'échapper en même temps en utilisant les différentes sorties, plus de la moitié d'entre eux mourraient à coup sûr, et personne ne voulait se risquer à mourir en attirant l'attention sur lui. D'autant plus que cela générerait un mouvement de foule bloquant les sorties, et laissant la possibilité à Incognito de massacrer tous les gens bloqués à l'intérieur à cause des bouchons qu'un tel mouvement de foule occasionnerait aux portes de sorties.

Le Cyborg était donc tranquille, plus personne n'osait bouger. Son regard se posa sur le Beretta, maintenu par le bras arraché de l'un des flics, trempant dans la marre de sang. Il s'abaissa lentement, desserra les doigts du flic autour du manche de l'arme, et la prit. Il pointa dans une direction au hasard et appuya sur la détente : rien ne se produisit.


"...?"

Le chargeur était vide. Incognito n'avait encore jamais vu d'armes à feu, il ignorait comment cela fonctionnait. Il examina l'arme, et il ne lui fallut que quelques secondes pour comprendre comment la démonter, ce qu'il fit aussitôt.
Soudain, il s'arrêta. Il tourna brusquement la tête vers un groupe de personnes et pointa son index droit vers l'une d'entre elles. Cette personne avait commencé à se déplacer discrètement en passant derrière les autres, profitant du fait que le cyborg était focalisé sur l'arme pour se diriger vers la sortie.


"Toi. Tu bouges. Tu meurs."

Aussitôt, le type se figea, la panique s'empara de lui. Il ne pensait pas que cet être inhumain l'avait vu se déplacer. Il aurait pu décider de le tuer à tout moment ! Les nerfs de l'homme lâchèrent subitement, et il se mit à pleurer, en pensant qu'il aurait pu mourir en un quart de secondes simplement si Incognito l'avait décidé.

Toujours impassible, le Cyborg se focalisa de nouveau sur l'arme qu'il venait de démonter. Il l'examina attentivement durant quelques secondes et comprit son mécanisme. Il la remonta, puis retira le chargeur. Il trouva un chargeur plein sur le sol, un flic avait voulu recharger son arme avant de mourir. Après avoir chargé le Beretta, il le pointa vers l'homme qui avait essayé de filer en douce, et tira. L'homme se trouvait derrière d'autres personnes au milieu de la foule, mais la balle passa pile dans la bonne trajectoire qui permettait d'atteindre directement le crâne de l'homme sans toucher les autres. Aussitôt, il s'effondra au sol et il y eut de nouveaux cris et pleurs.


*Intéressant.*

Cette arme causait de très gros dégâts sur les humains, et lui permettait d'attaquer à distance. C'était très intéressant et ça pouvait être très utile. L'inconvénient, c'est qu'il devrait la garder toujours avec lui. L'idéal aurait été que l'arme soit une partie de lui-même. C'est alors qu'il eut une idée. Il avait déjà remarqué un peu plus tôt dans la journée qu'il était capable de métamorphoser certaines parties de son corps, notamment changer l'un de ses doigts en lime très fine.
Il laissa tomber le Beretta, et fixa sa main droite. Après quelques secondes de concentration, les cellules de sa main et de son bras droits se fluidifièrent, et il parvint à leur donner la forme basique d'un tube. Il se concentra d'avantage, pour déplacer chacune de ses cellules. Il reforma ainsi son bras et sa main droite puis, en utilisant des cellules internes à son corps (de sorte à ce que son apparence extérieure ne soit pas modifiée, mais que l'intérieur de son corps soit moins "dense"), il créa une arme similaire au Beretta qu'il avait vu, sauf qu'il ajouta une fonctionnalité de chargeur rotatif similaire à une gatling pour augmenter la cadence de tirs.


Spoiler:
 

Il venait donc de créer sa technique Machinegun. Il pointa alors sa nouvelle arme vers la foule, chargeant celle-ci avec des balles crées à partir de ses propres cellules métalliques, et un large sourire sadique s'afficha sur son visage. Il fallait qu'il teste son nouveau joujou. En cet instant précis, il ressentait de la fierté d'être parvenu à fabriquer cela de toutes pièces en s'inspirant uniquement de l'arme qu'il avait vue. Il aimait le sentiment de puissance que ça lui procurait lorsqu'il menaçait les autres personnes et qu'il mettait à exécution ses menaces. Cela lui donnait une impression de grandeur. L'impression d'être quelque chose de très important, en jugeant de la vie ou de la mort des autres.

Mais au moment où il s'apprêta à appuyer sur la détente, une voix féminine retentit.

"At...Attendez !!!"

C'était l'une des femmes travaillant dans les guichets du spatioport. Elle avait des larmes aux yeux et tremblait de tout son corps, tandis qu'elle s'avança vers lui. Incognito tourna lentement la tête vers la dame, tout en baissant son canon, alors que son sourire s'effaça progressivement.

"Vous... Vous avez dit que... que vous cherchiez... un Son... Son Goku... C'est... C'est bien cela...?"

"Oui."

"Je... Je peux.... Je peux vous renseigner... Il... Il a... a...acheté un b-billet... Il y a qu-quelques minutes !... Il a... Il allait s-sur... la planète Dösatz !"

"...................... Dösatz..."

"O-oui !"

Son Goku... Enfin, une piste tangible. C'était lui, le plus important. C'était lui, sa cible. Pas eux. Il n'avait pas de temps à perdre à exterminer de vulgaires insectes insignifiants, même si cela lui procurait du plaisir. La seule chose qui comptait... C'était d'éliminer Son Goku.
Il absorba l'arme à feu qu'il venait de créer, dans sa main droite, ses cellules revenant en lui pour remplir l'intérieur de son corps. Il prit la femme par le bras.


"Tu viens. Si tu mens, tu meurs. Tu pilotes."

"Je... Je ne fais que travailler au guichet ! Je suis désolée, je ne sais pas piloter une capsule ! Mais il y a une notice à l'intérieur ! En revanche, il n'y a de la place que pour une seule personne à l'intérieur... V-vous ne pourrez pas m'emmener... D-désolée !"

"............... Tu viens."

Incognito se dirigea alors lentement vers la sortie, en tirant la dame pour la forcer à le suivre.

"Mais... Mais il n'y a pas de place !... Les capsules sont trop petites ! N-nous ne pourrons entrer à deux à l'intérieur ! Ecoutez-moi !"

Toutefois, le cyborg ne répondit pas. Il arriva à côté d'une capsule vide et ouverte. Il força la guichetière à rentrer dedans, puis rentra à son tour en liquéfiant ses cellules pour transformer tout son corps en un cube métallique extrêmement dense de sorte à ce qu'il soit le moins volumineux possible. Les vêtements qu'il portait jusque là, devenus vides, tombèrent mollement sur le sol. Sa tête émergea du cube, puis une main grise s'en extirpa également pour agripper les vêtements tombés par terre afin de les poser dans la capsule. La main prit ensuite la notice d'utilisation de la capsule et la plaça devant son visage. Il lu rapidement la notice avant de la poser sur le côté, puis il démarra la capsule en indiquant la destination de Dösatz. Au moment où la capsule se referma, sa main et sa tête s'immergèrent de nouveau dans le cube métallique qui contenait toutes les cellules de son corps collées les unes contre les autres de sorte à se faire le plus petit possible, puis la capsule décolla.

Incognito avait complètement ignoré la présence du Maître qui ne s'était plus manifesté depuis leur téléportation avec le TARDIS.


[HRP : bon comme ça fait un petit moment que tu ne t'es pas connecté et qu'il n'y a pas eu de réponse, j'ai abrégé et je change de sujet pour ne plus être bloqué.]
 
Sur la piste de Goku... [avec Le Maître + libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Base de lancement-