Partagez
 

 Une main secourable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jade Highwind
Jade Highwind
Autres Races
Féminin Age : 36
Date d'inscription : 30/06/2013
Nombre de messages : 392
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Tir Blaster, Garde améliorée, Boom Sonique
Techniques 3/combat : Choppe, Canon
Techniques 1/combat : Lance fulgure

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Une main secourable.   Une main secourable. ClockDim 20 Sep 2015 - 19:40
Décidément, elle qui avait été banie il y avait des années de sa planète d'origine, elle y avait mis par deux reprises les pieds en quelques semaines. Et cette fois elle ne venait pas les mains vides, puisqu'elle en apportait une troisième.
Quelques modestes templiers se baladaient dans la cour suspendue, laissant leur silhouettes disparaître et réapparaître derrière les piliers de pierre martelées. Ce temple troglodyte était une merveille de sculpture : elle n'était jamais venue au paravent, et vue sa condition de paria, elle se faisait petite et docile pour le moins possible déranger le calme religieux.
Ne sachant cependant pas où aller, elle finit par s'approcher d'un moine qui marchait et murmura à ses côtés.

"S'il vous plait. J'ai été missionné par le prophète... Où puis-je le trouver ?"
Le moine calmement, lui montra une direction. Elle fit une petite courbette et marcha vers une salle vaste et lumineuse en bas d'une escalier. Elle tenait contre elle l’étui de la prothèse, alors que tous ses outils étaient dans des capsules : un objet aussi précieux n'avait rien à faire dans une capsule pour le miniaturiser, elle avait bien trop peur que cela pose des problème ou même que la Capsule corporation récupère des information sur le contenu. Alors, comme la petite souris effrayée qu'elle était, elle avançait à petit pas pressés. Ce temple renversé donnait le vertige : on descendant on s'approchait de sa cime, et cette seule pensée perturba l'esprit de la petite visiteuse qui ne savait plus si elle montait ou descendait les étages.

Enfin elle arriva dans une salle plus prestigieuse, mais sans trône. Peut-être s'était-elle trompé ? Elle stressait un peu à l'idée de revoir Ajito. Elle espérait qu'il allait bien. Elle savait que sa vie était mouvementé et qu'il était lui-même tourmenté par son passé, son identité, et son pouvoir. Jade éprouvait pour ce homme une sorte de fascination mais aussi une tendresse quasi-maternelle qu'elle ne savait pas expliquer. Comme si elle avait envie de le protéger, comme si elle l'avait déjà fait avant. Peut-être était-ce là un des pouvoirs du prophète, susciter chez autrui un sentiment fort et déstabilisant. Moitié démon, moitié ange : peut-être aussi dangereux qu'attachant. Elle fit des pas nerveux. Elle ne devait pas avoir de préjugé, elle se battait contre ça. Ajito était quelqu'un de profondément bon, elle le sentait. Du moins, elle savait qu'elle avait raison de l'apprécier : la première raison pour justifier cela était qu'elle avait envie de lui tenir compagnie et de croire en lui, et cela était suffisant.

*Ajito, grand prophète. Ce temple fou sans dessus dessous n'attendait que vous.*

Elle regardait au loin si un couloir semblait mener vers une autre salle : si elle n'était pas au bon endroit, où aller ? Aucun trône, en même temps Ajito n'était pas Roi... Mais alors où siégeait-il ?
Elle stressait un peu, mais elle avait hâte. Elle allait enfin finir son travail et installer ce bras, sa plus belle pièce réalisée grâce à l'aide de Philluce et de Nate. Elle serra l'étui. Elle souriait.
Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Souvenirs   Une main secourable. ClockMar 22 Sep 2015 - 22:57
C’était la première fois qu’Ajito mettait les pieds dans son temple, si tant était qu’il pouvait vraiment l’appeler sien. Les habitants avaient bien évidemment assumé le temple comme étant la demeure la plus naturelle pour le prophète qu’il était. Les moines et autres templiers étaient si silencieux, jusque dans ce qu’Ajito pouvait lire en eux.

La surprise ne fut pas longue, puisque, bien que curieux pendant un premier temps quant à la nature de ces moines, il fut pris d’un sentiment de nausé intense. de toutes les énergies et pensées qu’il lisait en permanence, une toute spéciale vint à lui. Il lui fallut beaucoup de concentration pour ne pas laisser échapper sa surprise et comprendre ce qu’il “lisait”.

Il avança lentement dans le temple comme avec une appréhension énorme. Pourquoi se sentait-il si mal. Il mit sa main contre le mur comme pour s’aider à avancer vers la source de “bruit” que son âme repérait comme étrangement familière. Et, à mesure qu’il avançait, les échos se faisaient de plus en plus puissant.

Il passa finalement devant Jade ne prenant même pas la peine de lui faire signe de se taire, après tout, qu’elle parle ou non, elle semblait tout autant bruyante au sens aiguisé d’Ajito. Il passa devant elle, ce sentiment de malaise toujours aussi présent. Il approcha d’une espèce de grande étagère dans laquelle était entreposé un grand nombre de livre. sans hésitation, il en attrapa un et souffla dessus.

Son visage se figea un instant alors qu’il tenait le livre en main. Alors il éclata de rire, violemment, comme secoué de spasme. Il lui fallut cinq bonnes minutes pour se calmer et quand il posa enfin les yeux sur Jade, c’était comme un fond de peur et de curiosité instinctive qui semblait résider dans ces yeux.

Il savait maintenant… Il était déjà venu ici… sur ce monde… dans ce temple. cet endroit était vieux… si vieux, les souvenir qu’il lisait en ces murs étaient… les siens. Il regarda à nouveau Jade. Il lisait en elle, elle voulait l’aider et semblait sincère aussi il lui montra le livre.

“Je… Je suis déjà venus ici, il y a si longtemps. Bien avant ton existence. Ce livre, je l’ai écrit c’est...”

Il regarda le livre, comme ressentant ce qu’il s’en dégageait.

“Mon journal. Je sens des résidus de mon énergie dessus, des résidus vieux, presque illisible. De vieux souvenir… très vieux.”


Il jeta un coup d’oeil nerveux à son poignet regrettant presque d’avoir écrasé son bracelet.

“Mais… les souvenirs dans ce journal son contradictoire avec mes souvenirs. Il y avait quelqu’un avec moi… pourtant j’étais seul. J’ai passé mon enfance seul ou…”

sa main se crispa sur le livre, son souffle se fit court, Ajito était à la limite de la crise d’anxiété. Il tomba presque mais le curieux fauteuil rouge, encore lui. Ajito semblait être révulsé par ce livre. Violemment, il le jeta contre le fauteuil et se leva laissant le fauteuil le soin d’emmener se livre aussi loin que possible.

Il regarda la pauvre Jade qui avait surement assisté à tout ça impuissante.

“Je suis devenue ce que je suis en suivant les… Instructions d’un vieux livre. Pour éviter de perdre son “soi” dans le flot de pensés, les instructions demandaient de tenir un journal. D’abord écrits… puis pensés. Il fallait copier des fragments de soi en quelque sorte. pour éviter que qui que ce soit ne puisse lires ces journaux, qui contiennent tout notre être, on est censé gravé nos souvenirs sans les écrire, sauf pour le premier journal qui se commence avant que les “pouvoirs” arrivent. Comment ai-je pu oublier ?”

Il reprenait son souffle.

“Je suis mort ici...”

Il se ressaisit et souriant pleinement dit

“Mais ce n’est pas pour ça que tu es ici, montre-moi mon bras, avant que mes futurs disciples n’arrivent !”


Ces yeux brillaient à nouveau, comme s’il avait oublié sa découverte. Mais au fond de lui il savait. Quelque chose clochait, quelque chose n’était pas cohérent.
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 87
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Re: Une main secourable.   Une main secourable. ClockMer 14 Oct 2015 - 14:19
L'animal suivait curieusement le dit "prophète" – d'assez loin, méfiante – mais ces évènements tellement étrange sur cette planète l'intriguait tellement que Kym était impatiente de découvrir " ce phénomène". La militaire n'était cependant pas une abrutie née et savait qu'il était plus prudent de TOUJOURS se méfier d'autrui, même de ses plus proches amis. La jeune femme était comme ça; elle avait vécu dans un monde mi à feu et à sang par des gens de la même espèce, tout ça pour des conflits stupides dans lesquelles elle avait dû être impliquée. Elle savait comment les gens entre eux pouvaient être, capable de laisser tomber leur famille et leurs amis pour avoir plus de pouvoir, plus d'argent... toujours plus de ces choses qui les corrompaient.

Mais l'homme aux longs cheveux blancs... quelque chose d’étrange émanait de lui. Bien sûr, Kym était capable de sentir les flux de sentiments qui circulait chez les gens, ainsi elle avait fait une très bonne militaire puisqu'elle pouvait sentir quand quelqu'un mentait, quand quelqu'un était mal à l'aise, etc. Et de cet homme... émanait une énergie positive qui semblait brouillée par des afflux d'énergie plus sombre. C'était un fait tout à fait étrange et fascinant... Fascinant ? Oui, cela devait être ce que les gens pensaient de ce curieux spécimen.

Bientôt, ils arrivèrent aux abords de ce fameux temple duquel Ajito lui avait parlé. À mesure que la femme le suivait, prudemment, l'homme semblait vacillé, comme si une grande énergie l'accablait, et il se tenait aux murs. Kym haussa un sourcil, intriguée, mais décida de se taire et ne fit que de suivre son nouveau "compagnon". Ils arrivèrent enfin dans une sorte de "salle principale", une autre femme de Métamol était là et elle semblait prendre ce fameux "prophète" très au sérieux. C'était de l'adoration pure et dure à ce stade, mais après tout ce n'était pas les premiers ni les derniers fanatiques que Kym rencontreraient. Kym resta à l’écart, dans un endroit noir où on ne la remarquait pas: elle ne voulait pas s’incruster tout de suite.

Ajito ne sembla même pas porter d'attention à sa groupie et se dirigea vers une étagère pleine de livre. Il en saisit un, souffla dessus, puis se mit à éclater de rire comme un putain de gros sociopathe. Une fois de plus, Kym prit son air du "sourcil qui se hausse " l'air de dire: " putain mais quel est le fuck ? ". Après cinq minutes à s'esclaffer, le type fini par se calmer, puis s'enchaîna des paroles assez confuses dans lesquelles il disait connaître ce livre, qu'il l'aurait écrit dans un passé ultérieur, qu'il serait mort ici, toussa toussa... oh le bordel. Kym connaissait bien le principe de la réincarnation et y croyait, alors c'était tout à fait plausible, mais le fait qu'il puisse se souvenirs de quelques bribes de sa vie passée... c'était balèze.

Puis il parla d'un bras que la femme devait lui montrer: oui il fallait préciser qu'il lui en manquait visiblement un. Donc cette "métamolienne" serait une sorte de... mécanicienne-prothésiste ? Elle aurait été un très bon élément dans l'armée ! Enfin, ça se trouve Kym s'emballait pour rien. Il fallait en avoir le cœur net.

Le guépard s'avança dans la pièce pour être visible, posant son épaule contre un mur: une posture à l'aise et nonchalante qui s'accordait bien avec sa personnalité.

- C'est quoi cette histoire tordue ? J'ai hâte d'entendre la suite des évènements super flippant concernant la vie de notre fameux prophète !

La jeune femme souriait mesquinement, mais c'était plus par taquinerie que par méchanceté. Kym était comme ça: c'était sa spécialité de tout prendre à la rigolade et surtout de taquiner.

- Tu vas faire grande impression avec ton nouveau bras, ça va faire genre Terminator le retour ou un truc du genre, j'imagine pas la gueule de tes disciples si t'as l'air d'un prophète à moitié cyborg sortant du passé mais venant en même temps du futur. Ouaiiis, y'a moyen que ça rende cool tout ce bordel, Blanche-Neige.

Ouais, Blanche-Neige c'était sympa avec la couleur des cheveux d'Ajito en plus. Kym croisa les bras et resta l'épaule collée contre le mur, son petit sourire toujours pendu sur ses lèvres. Elle était bien heureuse de se retrouver ici, elle allait être confrontée à des choses peut-être relevant du.. "surnaturel" comme on dit. Vue l'ambiance qu'Ajito arrivait à mettre avec sa présence, on pouvait penser à ce genre de cérémonie-rituel flippante. Mais c'était ça qui allait être l'essence même de la fascination des gens à l'égard de cet homme.

Elle fit d'ailleurs un signe à la femme qui était dans le fond.

- Salut aufait, moi c'est Kym. Kym la Renégat.

Au moins, elle était quand même un brin polie !
Jade Highwind
Jade Highwind
Autres Races
Féminin Age : 36
Date d'inscription : 30/06/2013
Nombre de messages : 392
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Tir Blaster, Garde améliorée, Boom Sonique
Techniques 3/combat : Choppe, Canon
Techniques 1/combat : Lance fulgure

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Re: Une main secourable.   Une main secourable. ClockLun 26 Oct 2015 - 0:21
Alors que le silence régnait dans la pièce, le Prophète arriva, réclamant son droit. Il avait l'air soucieux, ou dérangé. Jade s'écarta pour le laisser passer : il semblait attiré par quelque-chose.
"Bonjour..." dit-elle d'une petite voix, pas sûre qu'il l'ait vu, mais ne sachant si elle devait se faire remarquer ou non, elle n'insista pas. Il se saisit d'un livre dans son étagère et sembla se crisper. Que lui arrivait-il ? Il semblait avoir des vertiges et Jade, hésitante, fit un pas pour s'approcher avant de s'arrêter net, sursautant : il rit, d'un rire dément qui immobilisa la métamole sur place. Avait-il pour de bon perdu la raison ? Certes il n'avait jamais eu l'air très sain, mais il faisait vraiment peur ainsi, semblant souffrir alors qu'il riait, riait, riait.

Il expliqua. Enfin si l'on pouvait appeler ceci des explications. Il aurait écrit se recueil pour y mettre des vieilles mémoires perdues, qui peinaient à revenir, du moins pas comme elles devaient. Il semblait très affecté par ce conflit intérieur et s'écroula sur le fauteuil rouge qu’elle avait déjà vu. Elle ouvrit la bouche pour lui demander si tout allait bien, mais se rappela que tout ce qu’elle pensait actuellement il l'entendait : sa peur pour lui, son incompréhension, sa peur tout court face à un personnage si complexe, dépassant son entendement. Elle ne dit rien donc, et s'excusa dans son for intérieur de n'être que... qu'elle-même. Pas un démon, pas un ange, une simple et jeune mortelle dépassé par les maux mystiques auquel était confronté ce titan. Elle détourna les yeux, voyant le fauteuil rouge emporter le livre. Ajito s'était donc relevé et l'invita à montrer son "bras" avant que des disciples arrivent.

"Vous êtes sûr ?" Dit une petite voix timide. *Il semble affaibli par cette découverte, il risque d'être faible et... Oh, il m'entend. Il m'a demandé de montrer mon bras... Je ferai bien de vous...*
Jade qui visiblement ne savait plus comment agir, penser, communiqué se décida à poser au sol un écrin qu'il ouvrit.

Le bras est d'un acier blanc, nacré, très dense. Il pèse le même poids qu'un membre humain pour ne pas déséquilibrer le porteur. Le style minimaliste et élancé révélait d'une volonté d'exprimer une sensibilité plus poétique, spirituel que Jade espérait au diapason de son client. Elle n'était pas designer mais sa passion pour l'art de créer un membre fidèle à la personnalité de ses patients la poussait à relever des défis au delà de son expertise : le fait qu'elle se soit vraiment investie à fond sur chaque étape du développement de l'objet en faisait une de ses pièces maîtresses dont elle demeurait pour l'instant fière de présenter.
Mais son petit cœur battait fort : si l'aspect visuel ne plaisait pas, Ajito rejetterait sans doute la pièce au complet. Elle en était satisfaite mais lui le serait-il ? Ne supportant pas ce premier regard sur l'objet, elle s'empressa d'illustrer la découverte de l'objet par des explications. Et puis cela l'empêcherait de trop penser.

"Les articulations sont nombreuses et tous les mouvements de votre ancienne main organique seront possibles. J'ai bloqué certaines rotules et articulations de façon software pour ne pas faire de gestes inhumains mais si vous voulez avoir plus de liberté pour être encore plus habile, on peut faire sauter cette limite." Les doigts alors se retournes et se plient pour fermer la prise à l'envers de façon assez malsaine. Le poignet tourne à 360 degrés et le coude se retourne. "Cela surprend l'ennemi c'est sûr, et ça fait une fureur en soirée dansante. Par contre il faut un entrainement cérébral pour réussir à conditionner votre mental à commander des mouvements nouveaux. ... Bien que votre esprit semble habitué aux défis. Je vous laisse maître de votre choix." Elle reprend confiance, elle attend depuis des jours de pouvoir enfin montrer son travail. Elle se frotte les mains. "Enfin, la partie la plus innovante qui vous ai dédiée." Elle montre un minuscule petit trou, comme un micro, dans la paume de la main. L'accomplissement de vieilles recherches ré-exploitées différemment. Elle ne put s’empêcher de revoir un souvenir, qu'Ajito lisait peut-être.


C'était il y avait quelques années. Elle travaillant pour l'armée Kanasienne comme ingénieur en armement et son souhait était de mettre au point un exosquelette capable de résister aux vagues de ki des sayens et autres ennemis. A ces côtés un général, kanasien a sa main sur son épaule. Il lui sourit. Rosten était si fier dans son uniforme. "Candaves, membre de l'alliance de notre Roi a bien voulu se joindre à nous pour les tests. Nous le remercions." Les soldats kanasiens que Jade avait équipées e boucliers diverses recevaient tour à tour des vagues d'énergie de la part du maléfique : Jade observait les encaissements mais surtout les déviations de trajectoire en rebond sur certains alliage. Elle prenait en note. Elle souriait. C'était passionnant et son travail portait ses fruits.



"L'alliage que j'ai assemblé pour la coque de votre prothèse est une évolution d'une de mes vieilles recherches. Il s'agissait de mettre au point une armure métallique pour mes robots et exosquelettes qui renvoyaient les vagues d'énergies des guerriers, ce que vous appelé le Ki -et qui me dépasse un peu-. Cette réverbération que j'avais obtenue dirigeait dans une autre direction certains rayons. Cependant le revêtement de votre bras ne renvoie pas les rayons ailleurs : comme le lit d'un ruisseau il guide les flux qu'il reçoit vers votre paume, plus précisément dans ce trou." Elle sourit. "Et là elle est concentrée pour glisser le long de cette tige jusqu'à votre bras pour gagner votre chair. Cela vous permettra -j'espère, si ça marche- d'absorber toute énergie qui arrivera sur votre prothèse, absorbant ainsi une offensive ou un flux que vous aurait vous-même créé par absorption." Elle ne pouvait cacher sa hâte de le voir tester cela.

Elle tendit le bras au prophète. "Je vous prie." Dit-elle en l'invitant à glisser son moignon. Une aspiration vint retenir le bras qui comme un gant se fixe à la peau d'une façon agréable et ergonomique. Les scans qu'elle avait au préalable recueillit lui avait permit de faire une forme adapter mais surtout de repérer les positions des nerfs à stimuler. Ajito pouvait déjà bouger les doigts. "Voilà, faites comme si vous n'aviez jamais cessé d'utiliser votre bras. Cela va revenir vite." Elle sourit. Elle adorait ce moment.
"Encore une chose, si vous voulez la retirer, il vous faut programmer un mouvement de doigts, je l'ai actuellement programmer sur cette combinaison :" Elle lève sa propre main et ferme son poing et seuls l'index et l'auriculaire reste tendus, dans un style rock’n’roll roll. "Ensuite plus qu'à la déclipser. Cette sécurité empêche quiconque de vous l'arracher contre votre gré ou pendant votre sommeil. Seul vous-même, conscient et volontaire pouvez désactiver le verrou. Faire le geste seul ne suffit pas, vous devez en même temps avec votre autre main appuyez ici :" Elle montre sur l'intérieur du bras un petite zone discrète dans la nacre. "Comme ça vous pouvez aller au Hellfest sans que cela ne vous coûte un bras." Elle sourit, gênée de cette blague pourrie mais globalement satisfaite de sa livraison. Elle retourna dans son écrin et en sortit des lunette d'immersion virtuelle. "Si vous le désirez, j'ai un petit entrainement virtuel qui vous obligera à bouger votre bras et votre corps pour toucher des cibles autour de vous. Cela me permet d'obtenir votre temps de réaction et de voir si les connections nerveuses répondent instantanément. Et c'est un bon moyen pour vous de remettre le pied à l'étrier. Enfin, la main."

Elle lui tendit les lunettes, et s'il acceptait de les porter s’apprêtait à regarder les scores sur un mini-ordinateur. La métamole remarqua alors une panthère s'approcher : elle commente avec un langage familier les frisons qu'avait eu Ajito plus tôt avec le livre : depuis quand était-elle ici ? L'inconnue complimentait Ajito sur son look cyborg, le tutoyant et l'appelant Blanche-Neige. Jade qui vouvoyait le Prophète imagina qu'il s'agissait d'une vieille amie de l'hybride : la panthère s'adossa à un mur et la salua. Jade fit un simple signe de tête, un peu gênée. "Jade... Jade la rafistoleuse de bras."
Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Re: Une main secourable.   Une main secourable. ClockDim 3 Avr 2016 - 11:19
“Blanche neige ?” L’Ajito déboussolé d’alors semblait s’être complètement évanouie. Il était souriant, s’étonnant du nouveau surnom qu’on venait de lui affubler. Il était toujours assis sur son fidèle canapé rouge et regarda penseur dans la direction de Jade et du fameux bras qu’elle lui apportait.

Il la laissa lui placer le bras autour du moignon sans dire un mot et prit docilement les lunettes. L’entrainement dura quelques temps. Quand il enleva les lunettes, il semblait commencer à utiliser le bras correctement. Commencer seulement, il lui faudrait probablement encore du temps avant d’être totalement habitué.

Enfin, il enleva le bras, pour voir s’il avait compris l’entièreté du tutorial de Jade.

Il posa le bras à côté de lui dans le fauteuil rouge et s’assit de travers de manière à être face au bras. Il était très content du bras, cependant, ne s’étant jamais entrainé pour quoi que ce soit, Ajito n’était pas un fan de l’effort. A tel point qu’il ne s’était pas non plus battu depuis très longtemps. Il n’aimait pas l’idée de re apprendre à ce servir de son bras. Il tira la moue puis quelques seconde plus tard, il regarda Jade et lui glissa en souriant.

"Ne le prendras pas mal."

Les doigts de la prothèse commencèrent à bouger seul. Ajito prit la prothèse et la remis en place sur son bras. Les doigts continuaient à remuer. Cela n’était pas dû à la volonté d’Ajito.

"Dit bonjour à ta maaaman… Bras."

Les doigts s’arrêtèrent de bouger. Ajito dressa son avant-bras puis la prothèse oscilla pour dire bonjour à Jade.

"HA HA HA Si c’est pas génial. Je devrais robotiser plus de morceau et leurs donner vie. Tellement de chose gagnerais à être automatisé..."

Ajito, qui commençait à se perdre dans ces pensées reprit les lunettes pour refaire le test. Les résultats de ces derniers étaient probablement meilleurs que s’il avait pu faire les tests avec son ancien vrais bras. Il avait un peu l’impression de tricher et espérait que Jade n’y verrait pas là un manque de respect quant à son travail. Il dit comme pour essayer de se rattraper.

"Mais… heu… ne t’inquiète pas, je ferais aussi un peu les choses de manière… heu… conventionnel ? Enfin bref." Ajito s’arrêta un instant comme si une idée était en train d’arriver dans sa tête. Un fin sourire se dessina sur son visage. "Autre test ! Fulguro poing !"

Ajito fit un mouvement de balancier avec son avant-bras tout en faisant le geste pour que son bras se détache. Ce dernier se détacha et attrapa au vol un costume qui trainait par là. Une fine ligne d’énergie courait du moignon d’Ajito jusqu’au trou dans le bras mécanique. D’un mouvement sec il fit revenir le bras en le faisant glisser le long de ce fil. Le bras se re attacha de lui-même.

"Tu es vraiment génial Jade. Se bras est parfait. Bon, on va faire plaisir à Stinger une dernière fois et mettre son costume…"

Ajito se changea et mit le costume que le boss avait fait tailler sur mesure pour lui quand il était rentré à son service.

"Stinger est mort, je ne sais pas si tu savais Jade ? M’enfin, nous devrions aller à son enterrement. Kym, tu nous suis ?"

Ajito attendis la réponse des deux filles puis s’en alla vers l’enterrement.
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 87
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Re: Une main secourable.   Une main secourable. ClockLun 4 Avr 2016 - 11:03
Tout ça c'était des sacrés trucs: un espèce de bras aticuler qui allait attérir sur Blanche-Neige, une jeune femme vachement doué pour confectionner ce genre de système complexe..comme quoi attérir sur d'autres planètes, et surtout celle-ci, avait été un voyage curieusement intéressant. Kym n'avait jamais encore vu de "cyborg", enfin, il n'en était pas un, mais il était quand même à moitié... robotisé, un truc du style. C'était pas si grave car ça lui allait bien à Blanche-Neige d'avoir ce machin sur le bras, et puis il avait fait quelques démonstrations de sa maîtrise, qui venait petit à petit. C'était un spectacle assez époustouflant, comme quoi il y avait des alternatives quand on perdait un membre, fallait-il encore connaître des gens aussi doués que Jade. La panthère resta silencieuse, le dos adossé au mur, les bras croisés, la tête bien levée et le corps dans une position à l'aise: cela montrait tout de même que, même si Kym était détendue, elle avait reçut cette éducation militaire qui la faisait rester sérieuse, droite, d'allure. Même si son caractère " je m'en foutisme" était à l'encontre de l'image qu'on se faisait des militaires, cela ne l'empêchait guère d'être un bon élément au sein de l'armée. D'ailleurs, peut-être qu'elle devrait rejoindre un groupe de mercenaires ou un truc du genre, ça pourrait devenir sa "nouvelle carrière " dans ce monde qu'elle ne connaissait pas vraiment.

- Hé, Jade. Dit-elle en s'avançant près d'Ajito, s’accroupissant à côté de lui pour observer de près son nouveau bras, ça a de la gueule ton machin. T'es douée. Tu devrais construite ça à plus grande échelle, a servirait à des armées, ou des trucs du style. Puis tu te ferais un paquet de pognon. Kym se releva de sa position, ses yeux étaient toujours posé sur " l'engin ". J'ai jamais vu d'artisan qui faisaient la même chose que toi, j'veux dire " construire des membres". Alors on peut dire que t'es une perle rare, trésor.

La renégat recula un peu et s'alluma un cigare, c'était un vieux réflexe qu'elle avait prit à l'armée: rare étaient ceux qui ne fumait pas au moins de cigares. La jeune femme n'utilisa cependant pas de briquet, son doigt se transforma en un espèce d'embout qui n'était nul autre qu'un "mini lance-flammes" et ainsi elle pu allumer son havane. Son doigt reprit sa forme naturelle suite à cela, visiblement Kym avait des pouvoirs bien étrange et singulier.

Par la suite, elle regarda avec amusement Ajito s'extasier quant à sa nouvelle trouvaille, et Jade toute timide et gênée depuis tout à l'heure semblait en totale admiration devant ce dernier. C'était peut-être sa meuf après tout ? Qu'importe, du moment que ce mec pouvait apprendre quelque chose de ludique à Kym, honnêtement elle se fichait bien de connaître sa vie personnelle: chacun était libre de ses actes.

Ce dernier enfila un costume après avoir complimentée la jeune femme, puis il dit qu'il allaient aller à l'enterrement d'un type qui s’appelait Stinger, c'est qui ce type encore ? Vu le nom, ça sonnait genre " vieux richou " ou un truc du style, alors ça devait être genre un type qui finançait des projets comme celui de Jade ?

- J'ignore qui est ce mec, honnêtement. J'pense que j'vais faire un peu tâche, mais si ce type à financer des choses aussi cool que ce que Jade a été capable de faire, alors j'veux bien honoré sa mémoire avec vous, les gars.. enfin l'prends pas mal la mignonne c'est qu'une expression.


Kym s'apprêta à suivre ses nouveaux compagnons, peut être qu'ils pourront lui en dire plus sur ce fameux Stinger sur la route ?

Jade Highwind
Jade Highwind
Autres Races
Féminin Age : 36
Date d'inscription : 30/06/2013
Nombre de messages : 392
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Tir Blaster, Garde améliorée, Boom Sonique
Techniques 3/combat : Choppe, Canon
Techniques 1/combat : Lance fulgure

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Re: Une main secourable.   Une main secourable. ClockLun 11 Avr 2016 - 22:21
L'entrainement était difficile mais le prophète s'en tirait bien. Jade qui monitorait l'exercice relevait de temps à autre les yeux vers lui et le regardait avec admiration : quel être admirable. Il était si puissant, ni noble, si calme... Elle ne savait pas pourquoi mais avait l'impression qu'il était l'être qu'elle respecterait le plus dans sa vie, une sorte de fascination à la fois tendre et chaleureuse, comme s'il était une entité quelle avait toujours connu.
Elle tenta de se re-concentrer et acheva l'entrainement, satisfaite : en quelques jours il serait parfaitement maître de son bras, c'était époustouflant. Il l'enleva, et se rassit. Elle rangea son matériel et l'entendit s'excuser.

Il avait enlever le bras : elle fronça les sourcils, se demandant si son travail n'était pas assez bien pour lui et qu'il allait lui dire qu'il n'aimait pas. Elle vit alors le bras bouger à distance ce qui l'arrêta net avant même qu'elle n'ait pu parler. L'instant d'après le bras lui faisait coucou.

D'avantage médusée que contrariée, elle resta la bouche ouverte grimaçant alors que Ajito réenfila le casque pour reprendre l'entrainement. Elle ré-activa le logiciel et vit qu'il se débrouillait aussi bien... voire mieux. C'était pourtant étonnant, le bras avait sa propre volonté et partait dans des directions inimaginables, impossible à ordonner depuis un esprit humain. Il saisissait, esquivait, ondulait comme s'il avait ses propres yeux. Ce bras était... conscient. Elle ne regardait plus l'écran mais bien le prophète qui dansait devant elle. Encore une fois il lui prouvait que son esprit était trop conventionnel pour anticiper le monde dans lequel Ajito vivait... Et elle se demandait pourquoi on avait fait appel à elle du coup, ce type là était bien au dessus de tout l'aide qu'on pouvait lui offrir.

Elle devait tirer une drôle de tête parce que l'homme la rassura, commença à expliquer qu'il allait aussi se servir de sa mécanique et que.... ... Et déjà il jouait au fulguro-poing avec la prothèse. Jade tira une tête encore plus longue, sa paupière inférieure frétillante. Tout son travail de programmation et d'ergonomie, ses électrodes neuronaux dérivés et son optimisation du réseaux nerveux...  Pfut.

Elle regarda néanmoins Ajito jouer avec son système de conduction énergétique, et il fallait dire que cela marchait du tonnerre. C'était au moins une petite consolation. En tout cas, le guide des métamols s'amusait et souriait : et ça s'était le plus grande des consolations. Rien que pour ça, Jade aussi sourit à nouveau, et se calma. Elle avait certes passé beaucoup de temps sur des fonctionnalités inutiles, mais tout ne serait pas vain. Elle avait beaucoup appris et peut-être que si le timing de sa to-do avait été différent elle n'aurait pas rencontré Nate ni Rapabienski.

Une main secourable. Emojad10

Elle souriait alors, silencieusement, quand Ajito lui dit qu'elle était géniale. Elle rougit un peu, même si au fond d'elle il lui restait un peu de frustration de tout ce travail perdu. Kim quant à elle s'approcha aussi et commenta, annonçant que la mécano devrait faire plus de bras de ce genre... notamment pour l'armée.
La métamole remonta ses lunettes en rangeant ses outils.

"Merci... Je ne vous ai pas attendu, je travaillais pour l'armée avant justement. Mais aujourd'hui je préfère me contenter de réparer ce que la guerre a engendré, et non plus alimenter le monstre." Elle fit un clin d'oeil à Kim et regarda Ajito. "Oui, ou ceux qui détruise leur corps au nom du spectacle." Elle sourit à nouveau, et se releva : à ce moment là elle entendit Ajito déclarer que Stinger était mort. Elle tourna la tête rapidement pour voir le prophète se préparer à partir pour l'enterrement.

Il n'avait pas l'air si attristé de la nouvelle : il aurait pu dire sur le même ton qu'il allait acheter l'apéro. Elle n'avait pas forcément de lien avec l'homme d'affaire à part sa paye - sa paye !!! Oh elel s'était endetté pour ce bras !!! Elle devait être payée !!! - mais étrangement voir que personne ne semblait triste la rendit maussade. Comem si elle devait porter le deuil pour les trois... au moins un peu.

"Mort ? Qu'est-il arrivé ?" Elle enfila aussi sa veste, sur laquelle était d'ailleurs inscrit Stinger Industry. Elle prit sa mallette et rangea dans une capsule, avant de suivre le duo, calmement et attentive.
Contenu sponsorisé

Une main secourable. Empty
MessageSujet: Re: Une main secourable.   Une main secourable. Clock
 
Une main secourable.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!
» Le futur choisit Carte Bleue Visa - Prenez votre futur en main [Wesley]
» Katrina Caelevan - Femme de main pour Margot de Soltariel
» Premières impressions ... et main trempée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Métamol :: Temple-