Partagez | 
 

 The place in white

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Narumi Karuzaki
avatar
Demon
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 228
Bon ou mauvais ? : Bon :3 Bawi tu crois quoi ?
Zénies : 640

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

MessageSujet: Re: The place in white   Jeu 27 Avr 2017, 11:49
Elle ne les oubliaient pas. Même si Narumi avait eu - cinq enfants et non pas six.. - avec Seishiro, quelque chose au fond d’elle l’empêchait de lui en parler vraiment. Comme si elle le savait, qu’il n’en avait tout bonnement rien à faire. Mêlant cela à une certaine appréhension – au cas où, peut-être que ça ne lui plairait pas d’avoir une telle descendance – cette dernière avait toujours gardé le silence. De plus, il trouverait peut-être très bizarre le fait que la reproduction chez les loup-garou conduisent à une grossesse et à un développement des enfants comme chez les loup. C’est à dire, très rapide – deux mois de grossesse pour des portées de 1 à 6 enfants – et en plus, les enfants deviennent donc vite adulte. Au bout de deux ans passé, ils se développent très vite physiquement et mentalement. Deux ans est l’âge de jeune adulte chez les loup et loup-garou, ce qui équivaut à un individus d’une vingtaine d’année chez les autres races. Les loup-garou ont donc un avantage considérable s’ils voulaient former des armées dévastatrices… en deux ans, pouvoir faire de ses petits des soldats apte et adulte, c’est pas donner à toutes les races. Mais bon, maintenant grâce aux technologies, tout peu aller plus vite. Comme l’a d’ailleurs prouvé Nemor avec ses deux machines, l’une pour accélérer la grossesse, l’autre pour accélérer la croissance… ceux qui n’ont pas envie d’élever leur enfant y trouvent leur compte. Ces machines sont plus complexes qu’elle n’en ont l’air, surtout que celle pour accélérer la croissance greffe de faux souvenirs et du savoir, qui lui est par contre bien réel, choisi par ceux qui payent pour l’utiliser. Bref, maintenant tout est mi en œuvre pour avoir des super-armées en un temps record.

Cela n’empêchait pas la louve de préserver encore un peu Seishiro de ses enfants. Avait-elle peur qu’il réagisse mal, ou qu’il s’en fiche à un tel point qu’elle en pleurerait ? Dans tous les cas, c’était de la peur. Alors il faudrait qu’elle finisse par la chassé. Elle le ferait, mais probablement avant qu’ils ne partent d’ici dans un temps plus calme. Car pendant toutes ces longues semaines et mois qu’ils passaient ici, tout deux, ils se donnaient à fond et devaient rester concentrer. Ne sachant pas à l’avance la réaction de son conjoint, Narumi préférait ne pas mettre tout ça sur le tapis de suite. Elle ne voulait pas perturber ce qu’ils accomplissaient en ce moment. Ce pourquoi, cette dernière était ravie des idées de sport terrien qu’apportait son compagnon et qu’elle se donnait au jeu sans soucis. D’ailleurs, il était l’heure qu’elle montre encore d’autres exercices qu’elle savait faire, et qu’elle les fassent par la suite bien entendu. Cette dernière voulait maintenant ajouter à tous les nombreux exercices qu’ils avaient vu, des entraînements pour apprendre à développer ses épaules – et entre autre, d’autres muscles bien sûr puisque les mouvements sollicitent toujours un tas de muscles divers.

Ainsi, globalement, ces exercices allaient solliciter les deltoïdes - les faisceaux antérieur et moyen – mais aussi les trapèzes supérieurs, les triceps, et en général le haut du torse. Pour l’exercice du développé devant, ça reste classique. Vous êtes assis sur un banc de musculation. Vous devez récupérer une barre avec des poids, les mains en pronation. La barre est devant votre torse. Ramenez-la contre votre torse. Ensuite, on commence à faire les mouvements pour la soulever puis la ramener à la position initiale. Il y a une variante de cet exercice, qui peut s’exécuter avec des haltères. Un haltère dans chaque main, assis sur le banc, les bras écartés. Il « suffit » de soulever les altères et de les ramener à la position initiale en freinant toujours un peu le geste de descente. Il y a aussi, toujours assis, une variante de ce même exercice, encore. Cette fois, il faut prendre la barre avec les poids, tout en étant assis, et la soulever au-dessus de soi, pour la ramener derrière ses épaules. Un autre exercice, cette fois debout : le rowing menton. Coudes pointés vers l’extérieur, vous portez une barre que vous devez ramener le plus possible vers votre menton, tout en restant bien sûr dos droit. Vous avez aussi les élévations latérales à l’aide des  haltères. Il vous suffit, debout, une haltère dans chaque main, de « balancer » vos deux bras en même temps à l’horizontal. La variante de cet exercice, est de faire exactement la même chose mais en inclinant le buste entre 30 à 45°. On peut également faire des élévations latérales grâce aux câbles extensibles relié aux machines. Il faut se tenir debout, mettre la même poignée autours de sa main, et lever le bras. Le câble extensible suivra vos mouvements. Voilà déjà une bonne nouvelle série d’entraînement à exécuter en plus des autres déjà vu et existant. Ainsi, cela permettrait aux BF d’avancer encore plus prêt de l’heure de leur sortie de cette salle.
Seishiro Kasai
avatar
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 1847
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2505 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

MessageSujet: Re: The place in white   Mar 02 Mai 2017, 21:24
Si Narumi Karuzaki n'avait pas annoncé à Seishiro qu'elle avait eu des enfants de lui, c'était qu'elle avait ses raisons. SK la respectait, il n'allait pas la pousser à bout, ce n'était pas son genre. Toutefois, bien qu'il se doutait qu'il y avait une histoire dans ce genre là, il n'avait pas imaginé que ses enfants avaient vite grandit et qu'ils possédaient aujourd'hui une maturité pas forcément en adéquation avec leur âge. Du moins, pour une grande partie des espèces. En ce qui concernait les loup-garous ça avait l'air d'être bien différent et même s'ils étaient une race proche des démons, Seishiro en ignorait beaucoup de choses. Il existait un grand nombre de sous-races de démons, ce n'était pas péjoratif, simplement il y avait des races qui dérivaient un peu de ce qu'on appelait communément démon. Le chapelier ne s'était pas intéressé de manière aussi pointue à toutes les sortes de démons qui pouvaient exister. Il savait, bien entendu, ce qu'était les loups-garous, et ce bien avant qu'il ait rencontré Narumi. Il fallait être suffisamment ignare pour ne pas avoir déjà au moins une fois entendu ce nom ou bien vivre dans un lieu très reculé de l'univers. Même sur Terre ils avaient de nombreuses histoires et légendes sur cette espèce. C'était la preuve que les semblables de Narumi s'étaient exportés un peu partout dans l'univers. Pour Seishiro, bien sûr c'était plus évident. Sur Dark, la planète sombre qui abritait toutes les créatures les plus terrifiantes, il y avait des loup-garous et donc c'était très connu. Mais les démons classiques disons, étaient ceux qui dominaient la planète ténébreuse et SK était l'un de ses représentants. Même s'il n'avait pas l'apparence d'une bête immonde et féroce, le chapelier était bel et bien de la race des démons. Mais qui sait ? Peut-être qu'il avait une forme cachée ? SK était doué pour surprendre alors ce ne serait pas étonnant. Il était possible également qu'il ignore lui-même qu'il pouvait dissimuler un pouvoir encore plus grand. De toute façon avec Seishiro Kasai, que sait-on réellement ?

L'entraînement se passait bien, ils arrivaient à le fin de celui-ci d'ailleurs. Cela n'avait pas été un long fleuve tranquille puisque les deux Black Feathers avaient dû suer pour progresser. Ceci dit, ce n'était pas pour autant qu'ils n'avaient pas prit de plaisir, être tout les deux là à se côtoyer au quotidien c'était très plaisant. Ils ne se mettaient pas de pression, faisaient simplement ce qu'ils étaient venus faire dans la salle de l'esprit et du temps, partageant le même objectif, devenir plus forts. Par chance, ils ne s'étaient pas blessés jusqu'ici et c'était sans doute une preuve que leur travail était fait avec sérieux. Il arrivait parfois qu'en voulant trop en faire ou en mettant trop la pression à quelqu'un, une blessure arrivait. Là ils montraient leur savoir faire dans la maîtrise d'un entraînement de qualité fait avec beaucoup de rigueur. Et ils étaient chacun au petit soin pour répondre aux besoins de l'autre. C'était sans doute la plus belle des manière de s'entraîner et d'avancer.

La suite de l'entraînement se concentra toujours autant sur les muscles, après tout ce qu'ils avaient fait ils allaient presque ressembler à des bodybuildeurs. Enfin pas vraiment, leur masse musculaire augmentait évidemment mais SK gardait toujours une allure svelte, sa morphologie devait être ainsi faite. Cela ne l'empêchait pas pour autant d'avoir une belle musculature désormais et posséder une force encore plus grande qu'avant. En effet, leur entraînement ne se limitait pas à la musculation, comme le prouvait le grand nombre d'activités qu'ils avaient faites jusqu'ici. Il s'agissait d'un entraînement très complet où rien n'était laissé au hasard. Pour cette fois c'était une autre partie du corps qu'ils avaient sollicité, il s'agissait des épaules. Comme toujours, SK suivit les instructions de la louve, il la laissa faire en premier en l'observant bien puis fit à son tour les gestes qu'il fallait pour s'exercer correctement. En principe, Seishiro apprenait vite, il ne lui fallait pas beaucoup de temps pour assimiler quelque chose. Ils s'étaient donc assit tout les deux sur un banc pour faire les exercices du développé devant, qui nécessitait une barre de fer. Cela ressemblait un peu aux tractions mais là il s'agissait d'entraîner d'autres muscles. Ils firent aussi du rowing menton, comme son nom le laissait entendre ils devaient ramener la barre jusqu'au menton. Ce n'était pas chose aisée mais puisqu'ils étaient désormais habituer à toute sorte d'exercices de ce type, Narumi Karuzaki et Seishiro Kasai n'eurent pas autant de mal que ça à parvenir à leurs fins. Ils firent donc ces activités pendant plusieurs jours, sans oublier de couper parfois avec d'autres entraînements moins porté sur le physique. Ils remettaient en pratique ce qu'ils avaient déjà vu les semaines et mois précédents, ils s'interrogeaient sur ce qui était le plus intéressant à faire, ce dont ils avaient le plus besoin de travailler. Toujours bien évidemment dans la bonne humeur.

Leur entraînement était très poussé et les deux BF continuaient sans relâche. Les jours passaient, encore, et à l'extérieur cela se comptait simplement en minutes ou en heures ! Ils étaient tout proche d'avoir atteint leur but maintenant, il ne restait plus beaucoup de temps. Seishiro eut l'idée de souffler un peu sur les derniers jours, s'accordant de plus grandes pauses pour récupérer. Il était vrai qu'ils en avaient beaucoup fait et il ne fallait pas exagérer, s'ils se blessaient cela pouvait tout gâché. Bon, ils seraient quand même plus entraîné à la fin de leur séjour mais il fallait qu'ils profitent au maximum du temps qui leur était accordé.



La Plume Noire de Dark

Objets et autres: Vaisseau 10 places ("The Crimson ship"), 5 senzus, Hyper Sword, cape rouge
Dons: Pouvoirs de l'œil Shukumei
Narumi Karuzaki
avatar
Demon
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 228
Bon ou mauvais ? : Bon :3 Bawi tu crois quoi ?
Zénies : 640

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

MessageSujet: Re: The place in white   Jeu 04 Mai 2017, 15:25
Les efforts continuaient toujours. Le séjour arrivait bientôt à son terme maintenant. Ils avaient tous les deux fait beaucoup d’effort pour en arriver jusque là, et pour se maintenir en forme afin de continuer. Un an d’entraînement ce n’est quand même pas rien, surtout vue l’allure à laquelle ils vont, et le nombre d’heures qu’ils passent à s’entraîner. Cela allait faire du bien aussi de retourner «  à la normale » en continuant de servir les intérêts de l’alliance tout en sortant d’ici. Être perpétuellement dans un environnement tout blanc et sans aucune réelle nature finissait par être pesant, notamment pour des adorateurs de la nature tel qu’un loup-garou. Leur mental de fer leur permettait en principe de tenir bon même sous des pressions où beaucoup craqueraient à leur place. Ils étaient né esclave et avaient subit des tortures mentales au-delà du rationnel une grande partie de leur vie durant. Ils n’avaient donc pas naturellement développer cette faculté à devenir insensible aux tortures mentales, ils en avaient vaincu, et pas des moindres. La scène la plus choquante que Narumi gardait toujours au fond de son coeur était d’avoir vu l’homme qu’elle aimait à cette époque très reculée, mourir brûlé. Elle en avait été tellement choqué qu’elle en avait perdu l’enfant qu’elle portait à cette époque. Ces temps immémoriaux… ils étaient si lointain, au bout de temps de vie, tant de temps s’était écoulé depuis tous ces événements, et pourtant son coeur n’avait jamais cessé de souffrir de la perte de ces deux êtres cher. Avoir des enfants à l’heure actuelle ne remplaçait en rien celui qu’elle avait perdu, c’était une certitude. Ils étaient ses enfants et elles les aimaient tous avec la même intensité, même ce fameux bébé qu’elle avait perdu. Elle n’oubliait pas, elle apprenait à vivre avec. Souvent, les gens finissent par de plus en pouvoir de vivre avec toutes ces choses qui les pèsent et les torturent. Il faut être vraiment téméraire pour trouver la force de continuer à se battre malgré ce genre de drame.

Alors qu’ils continuaient bien entendu leurs exercices, Narumi profita de la tranquillité d’un soir, après une bonne douche, pour se lancer. Il était temps que Seishiro soit au courant pour ses enfants. Qu’il en ai rien à faire, qu’il soit content ou même en colère lui importait peu. La louve avait réunie son courage et ses forces pour lui en parler. C’était aussi ses enfants qu’il le veuille ou non, et il avait le droit de savoir quelques petites choses sur eux, au moins de les voir en photographie. La louve avait toujours gardé la fameuse photo d’elle et SK précieusement sur elle, mais aussi une photo de chacun de ses enfants. Elle les regardaient chaque jour, souvent dans la salle de bain pour éviter que SK ne voit quoi que ce soit… ou s’ils fricotaient ensemble dans la salle de bain, elle profitait d’un moment où il sortait de la pièce où elle était pour pouvoir admirer les fameuses photos. Voir ses enfants rien que sur des photographies la berçait le soir pour dormir. Bien entendu, toute maman s’inquiète toujours de comment vont leurs enfants, si leur vie se passent bien, s’ils réussissent dans ce qu’ils entreprennent… cela inquiétait aussi la louve, forcément. Cela dit, elle avait confiance en leurs potentiels et en leurs aptitudes pour se démener et réussir dans leurs vies.

Cette dernière enfila un short et un bandeau qui couvrait sa poitrine. Elle avait l’habitude de s’habiller léger, il est connu que les loup-garou n’aiment pas spécialement porter des vêtements, puisqu’ils vivent nu sous leur forme véritable. Cette dernière attendit bien sûr que Seishiro ai pu se détendre en allant prendre sa douche, et elle s’installa près de lui dans le lit qu’ils partageaient depuis bientôt un an. Ils avaient eu une vraie vie de couple ici, au-delà des entraînements. Chaque jour était à eux. Ils mangeaient ensemble, discutaient de tout et de rien. Ils riaient et étaient insouciant, comme dans un monde bien à eux, juste à eux, où personne ne pouvait intervenir. Cela serait certainement la seule fois dans leur vie qu’il vivrait une chose pareille, alors la louve en avait bien profité. Ils se collaient très souvent après leurs longues journées, dormaient dans les bras l’un de l’autre, fricotaient jusqu’à pas d’heure et sans gêne… ils étaient devenu comme un véritable couple, bien que Seishiro ne reconnaisse pas ce genre de ‘statu’. Narumi n’en avait que faire. Il était là, il était exclusivement à elle tout ce temps. Serait-il capable de passer autant de temps avec une autre femme sans se lasser d’elle ? Elle n’y croyait pas vraiment. Ce n’était pas de la vanité. C’était pour se rassurer. Se dire qu’il avait peut-être vraiment des sentiments pour elle, tout au fond. Même s’ils étaient moindre, même s’ils ne représentaient rien dans tout l’océan d’amour que l’on peut octroyer à quelqu’un. Elle voulait y croire. Qu’elle était plus spéciale à ses yeux que d’autres femmes.

- Seishiro… Voici une photo de nos enfants. Elle n’était pas très douée pour avouer des choses, alors elle balançait ça comme ça, naturellement. Voilà nos filles, de gauche à droite : Léliana, c’était le prénom de ma mère que je lui ai transmis, puis Reira et enfin Satsuki. Pour les garçons : voici Seï et Oméga, le prénom de mon père que je lui ai transmis également. Chez notre race, nos enfants évoluent très rapidement, comme chez les loups. Ils ont un peu plus de deux ans, ce qui équivaut à environ 22 ans en terme d’âge humain. Je les aient bien élevé, j’ai passé un an ici avec eux durant leur croissance la plus primordiale. Je leur ai transmis tout mon savoir en terme scientifique, littéraire, mais aussi sportif. Notre société de lycan fonctionne sur une base d’entre-aide. Tous les enfants choisissent un sport de combat obligatoire dans lequel ils veulent se spécialiser, ainsi qu’un corps de métier. Ils peuvent en apprendre plusieurs autres s’ils le veulent, bien sûr, que ce soit des sports de combat ou des métiers. Léliana et Satsuki se sont spécialisée dans le combat de style MMA. Léliana est ébéniste, et Satsuki forgeronne. Reira qui a des cheveux roses particulier comme tu peux le voir, est spécialiste du combat à deux épées et est enseignante de ce style de combat. Oméga est spécialiste du taekwondo et du karaté, et il est tanneur du cuir. Quant à Seï, celui qui a une ressemblance physique frappante avec toi, il a tenu à suivre un parcours militaire. Il est donc dans l’armée et pratique à côté de la boxe. Elle souriait. Elle était émue de raconter tout ça, de parler d’eux. Je leur ai montré la photo de nous. Ils aimeraient bien te connaître, comme tous les enfants. Ils veulent savoir d’où ils viennent. Je leur ai expliqué tu es quelqu’un de très occupé et que tu gères des affaires mondiales. Ils sont compréhensif car je leur ai apprit que tu étais quelqu’un qui suivait nos idéaux de paix et de protection des plus faibles. Tu as instauré un gouvernement sur Terre qui le démontre, et j’ai appuyer tes démarches pour aller dans ce sens. Voilà, Seishiro, je suis navrée d’avoir mis du temps à t’en parler, mais ce n’est pas quelque chose que l’on peut prendre à la légère.


Cette dernière lui laissa une copie des photos de ses enfants s’il le désirait. Elle lui embrassa doucement le front et se lova dans ses bras en s’allongeant d’avantage dans le lit, plus confortablement, collée à son conjoint. Elle écouterait bien sûr ce qu’il avait à dire, mais il ne ferait nul doute qu’après leur petite discussion à ce sujet, les tourtereaux se dévoreraient d’amour et de passion dans une nuit active et pleine de tendresse brutale… comme la plupart des autres qu’ils vivaient ici, tout en s’endormant paisiblement l’un près de l’autre par la suite.
Seishiro Kasai
avatar
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 1847
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2505 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

MessageSujet: Re: The place in white   Dim 07 Mai 2017, 17:42
Il ne restait désormais plus beaucoup de temps à passer dans la salle de l'esprit et du temps, les deux tourtereaux arrivaient au bout de cette longue année à s'entraîner sans relâche dans le but de devenir plus fort. Ils avaient probablement atteint leur objectif depuis plusieurs semaines déjà mais s'entraîner n'était jamais quelque chose qu'on pouvait laisser de côté. Pour garder la forme et un bon niveau il fallait être régulier, rien n'était acquit. Et puis, même s'ils avaient atteint un niveau bien supérieur cela ne voulait pas dire que le travail était terminé. En effet, ils ne se donnaient pas de limites, c'était typiquement la vision de SK. Il a atteint un objectif ? Très bien. Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers, il le savait bien. Et qui sait ? Ils atteindraient sans doute un niveau encore plus haut en s'entraînant encore et encore. Seishiro ne savait pas lui-même jusqu'où il pouvait aller mais il était certain d'avoir encore un grand potentiel en lui. Il en était très certainement de même avec Narumi Karuzaki, une guerrière expérimenté qui savait y faire pour s'entraîner. A force d'entraînements et de combats ils avaient réussi à atteindre un niveau que beaucoup leurs envierait mais pour savoir s'ils pouvaient aller encore plus loin, la seule chose qu'ils pouvaient faire c'était de continuer à s'entraîner, à essayer de devenir encore meilleur. Et c'était ce qu'ils faisaient dans cette salle.

Tout se déroulait comme prévu, et le démon au chapeau noir aimait quand les choses se déroulaient comme prévu. Les surprises, il n'aimait pas trop ça et pourtant il allait en avoir une. Enfin, ce n'était pas réellement une surprise en fait. Alors qu'ils s'accordaient de plus grandes pauses et prenaient soins d'eux, ils se retrouvèrent un soir dans le même lit. C'était tout les jours ça, en fait, puisqu'ils avaient une relation intime et partageaient tout ici, dans cette salle où ils n'étaient que deux. C'était donc collés l'un à l'autre que la louve décida de faire un aveux à son conjoint. Elle n'y était pas allé par quatre chemin. Sortant les photos de leurs enfants, la démone montra à Seishiro le visage de ses enfants. Le visage de SK resta assez neutre dans un premier temps, il regarda dans les yeux Narumi : elle n'avait pas l'air de lui mentir. Mais pourquoi avouait-elle cela maintenant ? Pourquoi avait-elle attendu tout ce temps pour lui faire ces révélations ? C'était ce à quoi pensait Seishiro à ce moment là. Il se demandait ce qui l'avait d'abord poussé à lui cacher ses enfants et ce qui l'avait incité à lui dire ici même et maintenant. Ils avaient partager maintenant quasiment un an complet ici et c'était juste à la fin qu'elle acceptait de lui en parler. Pourquoi ? N'avait-elle pas eu un autre moment pour ça ? Avait-elle peur de gâcher leur entraînement en faisant des révélations dès le début ? Possible. Le chapelier, bien qu'il n'était pas quelqu'un de très honnête, comprenait la position de sa compagne mais il se posait aussi des questions. Avait-elle peur de lui ou craignait-elle de lui faire du mal ? Tout ses choix posaient questions mais à ce moment là ce que le chef des Black Feathers eut envie de répondre fut ceci :


"Oh ? Ils ont l'air de jeunes gens en bonnes santé. Mais comment ont-ils pu grandir aussi vite ?"

Il s'était redressé et avait prit un air sérieux et un peu détaché, comme s'il ne s'agissait pas vraiment de ses enfants. Un peu comme quand quelqu'un vous montre la photo d'un nouveau né et que vous lui dites qu'il est très beau. Là on ne savait pas trop si c'était sincère mais le démon avait l'air un peu touché ensuite. Comme si le fait de voir ses propres héritiers pouvait l'émouvoir. Avec lui on ne savait jamais trop mais bon. Il eut ensuite des explications concernant la grossesse de la louve. C'était quelque chose qui l'interpellait car il n'avait pas remarqué la grossesse de Narumi, bien qu'ils se soient éloignés pendant plusieurs mois et il se demandait comment en si peu de temps ils avaient pu grandir aussi vite. Ainsi elle lui avait tout caché jusqu'à maintenant. Ce devait être un choc terrible mais SK resta assez neutre. C'était peut-être sa réaction à lui lorsqu'il était surpris car après tout Seishiro se montrait souvent très expressif habituellement, gesticulant et grimaçant à tout va. Là, c'était l'inverse, alors était-il vraiment touché ? C'était une possibilité.

SK se contenta d'écouter les explications de Narumi qui semble-t-il voulait qu'il connaisse un peu la vie de chacun de ses enfants, elle s'arrêta donc sur chacun d'entre eux pour lui dire ce qu'il en était. Elle ne lui avait rien dit jusqu'à maintenant et là elle déballait tout ? Comment pouvait-il réagir à ça ? Comment devait-il comprendre ses agissements ? Elle se justifia en disant qu'elle avait dit à leurs enfants que leur père était quelqu'un de très occupé et sous-entendant ainsi qu'il n'avait pas le temps de les voir. Comment avaient-ils réagit à cela ? Comment réagiraient-ils s'ils rencontreraient un jour leur père ? Lui en voudraient-ils d'avoir été absent ? Probablement, c'était ce à quoi s'attendait en tout cas. C'était exactement la raison pour laquelle il ne cherchait pas à savoir s'il avait des enfants. Voir ses héritiers se retourner contre lui ne lui ferait pas plaisir. Mais comment pouvait-il en vouloir à Narumi ? Elle réagissait tout simplement comme les autres en taisant la vérité. Ce n'était pas grave, le chapelier se disait que cela lui faisait moins de responsabilités. Après tout il savait bien qu'il était un homme volage et cette histoire ne devait pas être la seule. Kasai devait probablement avoir plus de six bambins dans la galaxie.

"Je vois, ils sont donc sous ta responsabilité. Félicitations pour ce que tu as fait d'eux. Je n'ai qu'à continuer à te les confier, alors..." Un silence s'installa alors, il aurait peut-être préféré que Narumi lui parle d'eux avant mais il ne lui fit aucun reproche. Si elle en avait décidé ainsi c'était qu'elle avait ses raisons. Il se contenta simplement de répondre ensuite à sa question.  "Les rencontrer ? Oui, un jour peut-être."

C'était sur ces mots que la conversation s'arrêta. Ni enthousiaste ni déçu, Seishiro avait prit la nouvelle tranquillement. Il estimait que Narumi savait ce qu'elle faisait, si elle n'avait pas voulu lui en parler avant c'était son choix et si elle avait préféré ne rien lui dire il n'allait pas la blâmer. Après tout ça l'arrangeait qu'elle agisse ainsi, comme ça il n'avait pas à s'en préoccuper. C'était peut-être mieux ainsi finalement. En tant que père il aurait sans doute envie de les rencontrer mais il ne savait pas si c'était une bonne idée, pour les raisons évoqués plus haut. Seishiro garda les photos que lui avait donné Narumi, il se leva simplement pour les ranger dans son long manteau noir posé à côté et rentra dans le lit pour dormir avec sa belle.

Les jours s’enchaînèrent, encore. Il n'en restait plus beaucoup pour terminer l'entraînement. SK et sa compagne avaient décidé d'en profiter un maximum. Ils continuaient à s'exercer mais les séances étaient plus légères. Ils se concentrèrent sur ce qu'ils savaient déjà faire, refaisait des exercices qu'ils connaissaient bien et qui les aidaient à s'entretenir. Puis, arriva la fin ! Le temps était écoulé, il se dirigèrent alors vers la sortie, plus forts que jamais, bien plus qu'ils ne l'avaient jamais été. Suivis de Narumi, le démon quitta la salle, il traversa le palais, fit un signe de tête à Narumi et s'envola dans les cieux dans une direction inconnue. Un an s'était écoulé et les deux BF étaient bien plus puissants qu'avant, ils avaient réussi à atteindre l'objectif qu'ils s'étaient fixé.



La Plume Noire de Dark

Objets et autres: Vaisseau 10 places ("The Crimson ship"), 5 senzus, Hyper Sword, cape rouge
Dons: Pouvoirs de l'œil Shukumei
Narumi Karuzaki
avatar
Demon
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 228
Bon ou mauvais ? : Bon :3 Bawi tu crois quoi ?
Zénies : 640

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

MessageSujet: Re: The place in white   Mar 16 Mai 2017, 10:46
La louve et son beau mâle caucasien avaient entamé un séjour d’un an qui touchait à son terme. Cette dernière avait forcément bien progressé, tout comme Seishiro, au vue de leurs efforts et de la diversité qu’ils s’efforçaient de garder durant leurs entraînements. Ils avaient découvert en détail des manières de pratiquer la musculation, mais pas que. Ils avaient pratiqué des sports divers, surtout d’origine terrienne, et aussi ils avaient pu pratiquer la natation grâce au complexe bien complet qu’apportait cette salle. La bête était rassasiée d’entraînement, son corps d’animal sauvage était au top de sa forme et de ses capacités actuelles. Narumi se sentait revivre et surtout avait pris un grand bol d’air en passant tous ces jours à sculpter d’avantage son être. Un autre grand bol d’air serait présent lorsqu’elle sortirait cependant de cette salle à l’extérieur entièrement blanc, chose qui n’est pas très agréable par contre, surtout pour des animaux dans son genre. Cette dernière était satisfaite de leurs aventures ici, qu’elles soient d’ailleurs physiques dans le sens éprouvant ou charnelle, dans un autre sens éprouvant mais bien plus charmant.

Cette dernière avait enfin franchi le pas de parler de leurs enfants à SK. Ce dernier avait réagi d’une façon neutre, pas facile de le sonder de toute façon. Elle ne savait toujours pas si elle devait en rire ou en pleurer, en attendant il ne semblait pas l’avoir si mal pris que ça. Il la complimenta même parce qu’elle s’était bien démené pour s’occuper d’eux, et ça c’était un fait. Alors même si son âme pleurait secrètement pour elle, Narumi préférait voir le positif dans tout ça. Il ne l’avait pas rejeté ou il n’avait pas fait de commentaire désobligeant quant à elle ou leurs enfants. Il restait pourtant bien trop neutre à son goût et ne se réjouissait visiblement même pas un peu… C’était Seishiro, c’était prévisible de la part d’un homme aussi volage. Pourtant, tous les espoirs qu’elle accumulait au fond de son cœur lui faisaient toujours croire qu’elle était « sa préférée ». C’était surement réellement le cas, mais cela ne voulait pas pour autant dire qu’il allait être expressif quant à ce genre de nouvelle. La louve continuait d’encaisser les douleurs mentales que Seishiro lui octroyait. C’était une malédiction que d’aimer à ce point. Pourtant, c’était impossible pour elle de se défaire de ses sentiments pour ce type qui lui, n’avait qu’un cœur de simulation.

Tel sa plus fidèle membre, Narumi quitta les lieux en précédent le chef de son alliance. Ils étaient tous les deux requinqué par cet amas d’entraînements, et ils étaient prêt à passer aux prochaines étapes !
 
The place in white
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Young Haitian MD named White House fellow
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Salle de l'Esprit et du Temps-