Partagez
 

 Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sheeva
Sheeva
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 26/04/2011
Nombre de messages : 88

Techniques
Techniques illimitées : Death From Above, Searing Blast, Furious Stomp
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : X-Ray: Super Stomps

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockDim 26 Juin 2011 - 21:02
Sheeva revenait sous son abri de tissu, s'installant confortablement sur son trône de bois. Les servantes reprenaient leur éventails pour offrir un courant d'air frais pour le confort de la championne. Gagner le Mortal Kombat lui avait valu bien des avantages: une terre d'asile pour son peuple et un traitement royal pour elle. La main puissante de la guerrière agrippa le verre sur la table en bois à côté d'elle pour le porter à ses lèvres et y déverser le liquide frais et alcoolisé exotique. La chaleur était perpétuelle en Australie, les Shokans s'y étaient habitués mais ils devaient boire plus souvent et Sheeva, elle, ne pouvait se contenter d'un simple verre d'eau, elle préférait un alcool exotique et frais pour se désaltérer. L'alcool donnait du coeur au ventre, après tout.

Sheeva ferma les yeux un instant. Maintenant qu'elle en avait terminé avec Satan City, que lui restait-il à faire? Tout était si tranquille et ennuyeux lorsque la Terre n'était pas en danger. Shao Kahn mort, il ne restait plus beaucoup d'envahisseurs potentiels, bien que Sheeva ne connaissait en réalité, rien des autres peuples, hors de la Terre. Mais Sheeva verrait bientôt son ennui être troublé par la visite d'un individu bien particulier, membre d'un groupe tout aussi particulier, un membre de l'Alliance Maléfique de Kanasa ...
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 505
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockDim 26 Juin 2011 - 22:16
Je me baladais dans les coins que je n’avais quasiment jamais fréquentés sur Terre. Il est vrai que comme tous ces autres couillons d’humains, je passe mon temps dans le centre-ville. Bien souvent je rencontre de jolies femmes terriennes, mais bien souvent marié, ou trop jeune. Contrairement à mon connard de Warhuitre, mon but n’était pas de violé : c’est pour les faibles que personne n’aiment. Ils sont si laid que personne ne s’intéresse à eux, alors ils se rabattent sur le viol… c’est bien bas. Dans mon cas, je préfère largement prendre du recul et du temps, faire du rentre-dedans, les petites intentions et les diner aux chandelles… ouais ça vous étonne et alors ? Comme quoi sous mon personnage de scène, vous me connaissez mal, bande d’abrutis ! Même si je suis un taré aux yeux de pas mal de gens – un taré avec une force loin d’être sous-estimable comme l’avait comprit ce sale petit pois vert de Namek – mon vrai moi n’est d’autre qu’un homme soigné, musclé – sans abuser d’une musculature énorme et inutile ; en plus d’être laide si trop gonflée – qui sent toujours bon. C’est bien le mérite que je m’accorde, car les autres guerriers bâclent souvent leur physique, bien qu’ils ne soient pas spécialement laid. Ils pourraient juste se rendre encore plus beau, en faisant attention à eux. Après, ce n’est que mon avis personnel. Ouais, enfait je suis un grand romantique… mais qui a de l’expérience et du savoir faire dans la classe, le discernement avec les dames… mais aussi dans le domaine sexuel, héhé !

J’arrivais aux abords d’une sorte de village, en plein milieu d’un énorme désert aride. Putain qu’il fait chaud ici, moi qui aime la chaleur, ça m’arrange. Je suis à l’abri de tout coups de soleil, puisque mes cellules ne peuvent pas être léser par une puissance de feu si ridiculement petite… oui, mes cellules se détruisent automatiquement dès qu’il y a un problème et sont remplacer par d’autre.

C’était une race que je ne connaissais pas encore : ils se tenaient comme des humains, ressemblaient à tout point à des humains… sauf qu’ils possédaient quatre bras. Bordel, ça doit être pratique la branlette chez eux haha ! Enfin. Ils semblaient être une sorte d’ethnie, avec des traditions bien particulières, puisqu’ils ne vivaient pas vraiment sur le modèle terrien : leurs maisons étaient fait d’autres matériaux, mais comme ils avaient l’air d’être des personnes fières, je pensais bien que leurs maisons devaient enfaite, être des palaces où il fait bon vivre. Apparemment c’est tranquille ici, et à première vue, ils n’ont pas l’air bien agressif, même si leur air stoïque ne les rends pas spécialement sympathique. Autant aller voir par soi-même !

J’atterris près du village. Moi qui portais des rangers et un pantalon de cuir noir, avec une veste ouverte sur mon torse, je n’avais pourtant pas chaud : j’avais l’habitude de ce genre de climat à vous couper vite le souffle, puisque dans le temps, je venais d’un de ces villages où la chaleur était étouffante. Mon corps à fini par s’adapter. J’étais tout frais, j’sortais d’la douche, j’sentais bon – comme d’hab’ – et on m’aurait facilement pris pour un milliardaire terrien. Vu le prix que coutes les soins de beauté sur Terre… on s’en tape, moi je prends ce qui m’arrange, et personne ne me dit rien, en voyant ma faux.

J’entrais alors dans le village, mais un des guerriers de ce clan s’interposa.

Guerrier : Qui êtes-vous ? Que voulez-vous à mon peuple ?

- J’me promène c’est tout, enfaite. Pis j’ai repéré votre village, alors je m’intéresse aux choses. Vous êtes hostiles envers les visiteurs ?

Guerrier : Si vous commettez un seul acte ignoble…

- Non, j’suis pas là pour me battre, je sors tout juste d’un tournoi. Vous z’en faites pas, j’passe juste dans le coin, après j’me tire.

Le grand guerrier sembla bien méfiant, mais il se retira de ma vue et je pu entrer dans le village. J’aperçus une sorte d’énorme maison où des personnes entraient, c’était des femmes qui portaient des ressources, certainement pour servir quelqu’un de haut placer ici. J’avançais, puis entrais. Je débouchais alors dans une grande salle, où bon nombre de guerrier étaient à genoux devant quelqu’un, assis sur un trône. Il fallut que je me rapproche de quelques centimètres pour apercevoir la créature qui s’y tenait. La plus belle créature que mes yeux s’étaient donnés de voir. Cette femme, au teint hâlée, aux lèvres noires sublimes et aux yeux d’un rouge étincelant, était assise d’une façon gracieuse, ses longues jambes entrelacées, un verre d’alcool dans l’une de ses mains. J’avais dû rester bouche bé au moins deux bonnes minutes, contemplant le chef d’œuvre que la nature m’avait permit de voir, à ce jour. Jamais je n’avais vu une créature si ravissante.

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Sheevabyfreshpaintd3h2f

Malheureusement, ma contemplation ne dura qu’un instant.

Guérrier : Un intrus ! Comment ose t-il se présenter devant la Championne sans se prosterner à ses pieds ? Réduisez-le en miettes !

J’eus a peine le temps de réagir que tous les guerriers – une bonne vingtaine – se jetèrent sur moi, les poings lever. Putain, en plus, ils ont quatre bras.
Un petit sourire au coin des lèvres, je leur fis signe d’approcher. J’étais dans une position bien spéciale : un bras plié vers l’avant, les jambes légèrement écarté, et un bras replié vers l’arrière, la main tendue, comme prêt à donner un coup fatal à l’ennemi. Quand les hommes se mirent à m’encercler et à vouloir tous se jeter sur moi en même temps, mon corps fut entouré d’une aura violette. J’avais ouvert les deux premières portes. Mes sens étaient développés, et ma vitesse accrue.

Chaque homme qui se jetait sur moi atterrissait au sol : la technique des poings du haké. C’est une technique consistant à porter seulement deux coups à l’ennemi, mais deux coups bien précis : un qui lui coupe la respiration ; l’autre qui le paralyse. Il fallait toucher que certains nerfs, sinon, l’attaque échouait. C’était imminent.

Plusieurs minutes après, mes opposants se retrouvèrent au sol, et moi, j’étais intacte.

- Désolé messieurs, je ne voulais pas en arriver jusque là ! Dis-je, avec un petit sourire ironique.

J’avançais jusque devant la jolie jeune femme qui s’offrait à moi, puis lui fit la révérence.

- Enchanté, mademoiselle. Je me nomme Hidan ; et sachez que jamais je n’ai vu une créature plus magnifiquement constituée que vous. Je passais par votre charmant village par pure hasard, mon but n’étant pas de faire régner le chaos.. puisque je sors tout juste d’un tournoi. Malheureusement ces hommes se sont jetés sur moi… je n’ai pas pu faire autrement. Mais rassurez-vous, ils seront juste paralyser pendant un petit moment. Pas aussi longtemps que moi, j’ai été paralysé par votre beauté dès lors où je vous ai vue.

Je relevais mon visage vers la Reine, tout sourire aux lèvres.
Sheeva
Sheeva
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 26/04/2011
Nombre de messages : 88

Techniques
Techniques illimitées : Death From Above, Searing Blast, Furious Stomp
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : X-Ray: Super Stomps

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockDim 26 Juin 2011 - 23:12
Après un certain temps, Sheeva décida de se lever, la chaleur était intense et elle avait eu sa dose de lumière pour le moment. Habituée aux villages sous-terrains de Kuatan, la lumière intense était inconfortable, même si les Shokans s'y habituaient peu à peu.

-On rentre, aller ranger mon trône.

Les servantes portèrent le trône en bois lorsque la championne y décolla son fessier, se rendant dans sa propre demeure, qui était presque aussi imposante que celle de Goro. Elle se rendit à son trône de pierre stylisé, qui représentait bien l'intimidation dont la grande femme à quatre bras pouvait faire preuve. Sheeva s'y installa, soulagée d'être à l'abri du soleil éclatant. La chaleur ne la dérangeait pas trop mais ses yeux ne s'étaient pas encore tout à fait adaptés à la clarté d'un soleil d'après-midi. Sa demeure était éclairée convenablement mais avec des torches et des orbes magiques installés sur des piédestaux, permettant d'admirer l'architecture et la décoration sans être aveuglé. Les servants revinrent pour éventer la championne, lui apportant un autre cocktail. Sheeva ferma les yeux pour profiter de la tranquillité de son petit palais, confortablement installée sur son trône, les jambes croisées de façon féminine, malgré sa taille et sa stature imposante. Bientôt, des gens commençaient à entrer, c'était de jeunes guerriers Shokans, à peine sortis de l'adolescence mais déjà de redoutables combattants. Ils venaient rendre hommage à leur idole, cette Shokan qui avait gagné une telle notoriété parmi son peuple qu'elle aurait presque pu prendre la place de Goro en tant que dirigeante du peuple. Sheeva étira un rictus de satisfaction en voyant tous ces hommes s'agenouiller devant elle respectueusement.

-Vous venez rendre hommage à la championne? Sheeva n'oublie pas ceux qui la respecte!

Bientôt, une voix puissante interpella quelqu'un, Sheeva discerna le mot "intrus". Effectivement, un humain était entré dans la demeure, d'habitude, Sheeva ne permettait qu'aux Shokans d'entrer dans sa maison sans être annoncés, ainsi que quelques humains. Celui-là, Sheeva ne le connaissait pas. Consternés, les jeunes guerriers entourèrent l'intrus, prêt à lui briser tous les os du corps. Mais l'humain n'était pas intimidé pour deux sous, il fût entouré d'une aura violette et bougea bientôt à une vitesse fulgurante. Chaque guerrier qui approcha se retrouva au sol, vivant mais incapable de bouger sans savoir pourquoi. Sheeva serra les dents, elle allait devoir s'occuper de cet effronté elle-même, ce qui, au final, ne lui posait pas tant de problème ... Lorsqu'il eût finit de neutraliser les admirateurs, l'humain se présenta sous le nom d'Hidan, se mettant ensuite à tenter la flatterie sur la championne, qui ne mordit pas à l'hameçon. Sheeva se leva, sa stature dépassant certainement celle d'Hidan, bien que la Shokan devant lui était une femme. Elle posa ses mains inférieures sur ses hanches alors qu'elle croisa ses bras supérieurs, fixant l'individu dans les yeux.

-Tu as du culot d'entrer chez moi à l'improviste sans être un des miens, humain. Je suis Sheeva, dernière championne du Mortal Kombat, le roi Goro lui-même est le seul Shokan à m'être supérieur ici. J'espère que tu as de bonnes raisons de venir ici, autrement que pour essayer de flatter mon égo!

Sheeva jaugea l'humain de bas en haut, il n'avait pas l'air impressionnant, mais venait de coucher près de vingts guerriers Shokans, ils n'avaient pas tous l'expérience de Sheeva ou Goro mais restaient tout de même redoutables, surtout face à un humain ... Hidan n'était pas à sous-estimer.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 505
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockLun 27 Juin 2011 - 0:02
C’est souvent dans ce genre de moment que je me dis que mes 1m87 sont un peu trop juste, parfois. Quand on se mesure à une femme qui fait pratiquement la même carrure que vous et la même taille – ce n’est pas dérangeant mais.. – on se dit que les femmes aussi peuvent être de redoutable guerrière. Même parfois celles qui ont des statures visiblement assez frêles sont des putains de lionnes ! Mais alors là, j’avoue que je n’avais jamais vu une femme si grande au point de m’égaler presque. Elle était bien plus impressionnante qu’elle n’en avait eut l’air de loin, lorsque je l’avais admiré. Mais cela ne me fit que sourire de plus belle, tout en la regardant droit dans les yeux. Cela pouvait relever d’une certaine arrogance, mais je crois que mon châtiment aurait été bien pire si mes yeux se seraient rivés sur son opulente poitrine. Que Jashin me préserve, j’avais le tact de rester droit, et de la regarder d’une manière tout à fait naturelle qui ne pouvait ni l’offenser – enfin, je crois – ni la faire me prendre pour un butor, plus que je ne l’étais déjà à ses yeux, puisque j’étais rentré dans sa demeure sans permission.

Aah, une femme avec de la volonté, du charisme, et qui s’impose. Enfin un protagoniste rare mais qui en valait le coup, vraiment… - surtout le coup d’œil… enfin vous l’aurez bien remarqué ! Ses yeux ne faisaient que ressortir son teint hâlé et ses lèvres légèrement bombées, pulpeuses et noires, qui lui aurait valu un statue de Diva si elle aurait été terrienne. Une femme avec un visage parfait, lisse, comme elle le possédait, n’aurait pu qu’être projeté sur l’avant de la scène – et si elle n’avait pas eut ses quatre bras, car les humains ont toujours la frousse de ce qu’ils ne connaissent pas, et comme leur regard n’est pas assez mûre pour s’intéresser aux choses, ils fuyant bêtement. Ses bras inférieurs étaient posés sur ses hanches – signe qu’elle était mécontente – et ses bras supérieurs croisés – signe qu’elle n’avait pas peur de moi – et cela n’était pas forcément bon, mais pas non plus mauvais. Si je l’indignais, je me rachèterais, sans me rabaisser.

- Je m’excuse madame, du plus profond de mon âme de ce dérangement, mais si vous auriez été à ma place lorsque je vous ai vu, là, assise sur votre trône… vous auriez vu à quel point vous étiez d’une beauté fatale. Vous êtes la plus belle créature qu’il m’ait été permit de voir. Les terriennes ne vous arrivent même pas à la cheville. J’enlevais ma veste, et me retrouvais torse nu face à la merveilleuse jeune femme. Mes ailes de démons, aussi résistante qu’une peau de gargouille, sortirent de mon dos. Des ailes immenses, non pas faites de plumes, non pas niaises, mais des ailes digne d’un démon. De longues griffes dans un ordre croissant constituaient mes ailes. Sur ce, comme vous pouvez le voir… je ne suis pas tout à fait un terrien. Mais je m’accommode de mes ressemblances physiques avec eux. Par la suite, je rangeais mes ailes, et je me revêtus de ma veste. J’essaye de flatter votre égo, hm ? Oh, si seulement vous me connaissiez tel que les autres me connaissent… vous sauriez à ce moment que les compliments que je dis sont pensés. Je ne fais pas ça pour obtenir quoi que ce soit de vous. Comment pourrais-je vouloir offenser une si délicieuse jeune femme de la sorte ? La bonne raison de ma venue est simplement le fait que… à ce moment où je vous ai observé, vous me paraissiez si loin, comme une déesse intouchable… j’aurais voulu immortalisé ce moment en vous peignant. Oui, je sais peindre, mais on prend ça pour une pratique d’homosexuel, alors ça craint.

Je jetais un œil furtif autour de moi. Les lieux étaient bien plus luxueux que l’on n’aurait pu le croire. Cette femme devait vivre vraiment confortablement, ici.

- Est-ce que vous comptez me foutre une raclée ? Parce que je n’oserais pas lever la main sur une femme telle que vous. Ce n’est certainement pas que je vous sous-estime, vu le respect que l’on vous porte ici… mais abîmer un tel chef d’œuvre, c’est contre-nature. Un nouveau sourire étendit mes lèvres. Maintenant, vous pouvez me traiter de tous les noms, même de sale coureur, puisque je n’ai jamais autant complimenté quelqu’un de ma vie en si peu de temps.

Malgré moi, tous ces compliments étaient sincères. Mais la femme face à moi ne voulait pas l’entendre de la même façon…
Sheeva
Sheeva
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 26/04/2011
Nombre de messages : 88

Techniques
Techniques illimitées : Death From Above, Searing Blast, Furious Stomp
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : X-Ray: Super Stomps

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockLun 27 Juin 2011 - 0:55
Les Shokans se relevèrent, un peu confus. D'un geste de la main, Sheeva fît signe aux guerriers de se tenir tranquille et de sortir, Sheeva revînt prendre place sur son trône pour écouter ce que ce Hidan avait à raconter. Ce n'était rien de pertinent aux yeux de la Shokan car Hidan ne faisait que vanter sa beauté, la comparant à une déesse. Sheeva était déjà bien consciente de ce que la nature lui avait offert au niveau physique et ce que des années d'entraînement avaient ajoutés. Toutes ses paroles ne firent qu'arracher une grimace d'agacement à la championne. Sheeva s'apprêta à chasser cet individu de sa maison, lorsque celui-ci retira sa veste, dévoilant évidemment un torse nu sculpté par l'exercice, mais aussi deux ailes caoutchouteuses, semblables à celles d'un démon. Ainsi donc, Hidan n'était pas tout à fait humain .... peut-être un démon du Netherrealm? Quoiqu'il en soit, Hidan affirma être sincère dans ses compliments, après quoi, il finit par dévoiler la raison de sa visite, après bien trop de tergiversations. Il voulait peindre, par n'importe quoi mais Sheeva elle-même. Elle jeta un regard autour d'elle, les humains aimaient les portraits, apparemment. Ce pourrait être un bon ajout pour mettre en valeur les murs de la demeures, des portraits pour immortaliser Sheeva, celle qui tua Shao Kahn et libéra le peuple Shokan du règle du vil Empereur ...

-Alors tu viens pour peindre un portrait de Sheeva? Hm ... d'accord. Si tu fais un portrait digne, tu seras récompensé.

La grande kombattante se tourna vers l'une des servantes qui continuaient de l'éventer afin de la garder confortablement au frais.

-Fait apporter de quoi peindre, les Australiens savent sans doute ce qu'il faut et où on peut en trouver.

La grande femme revînt ensuite au dénommé Hidan alors que la servante posa son éventail sur une table avant de sortir de la maison pour quérir les choses nécessaires.

-Je t'offre mon hospitalité pendant que tu exercera ton art, s'il te faut quelque chose, mes servantes s'en occuperont.

Sheeva claqua des doigts, la servante qui restait sorti de la salle pour revenir quelques minutes plus tard avec des boissons et quelques collations à l'intention de la kombattante et de son invité. Sheeva prit de suite un verre pour se désaltérer.

-Tu ne viens pas du royaumes de la Terre ... d'où viens-tu?

Une discussion pu s'entamer, en attendant que le matériel nécessaire pour Hidan arrive. L'individu, bien qu'étrange, ne semblait pas hostile pour le moment.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 505
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockLun 27 Juin 2011 - 11:37
Dans ma vie, le seul foutu talent que j’ai toujours eus – hormis celui pour le combat rapprocher – c’était la peinture. Je peignais depuis que j’étais un gnome, j’me souviens plus exactement de mon âge, mais je n’avais que ça. Entre mes parents qui me craignaient et me détestait comme les autres cons du village, et le fait que personne ne m’approchait à cause des rumeurs qui courraient sur moi, je n’avais aucun loisir, - mis à part le combat – que celui-ci. Ce don que j’ai… ce sont des images que je photographie moi-même dans ma tête. Par exemple, quand j’observe des personnes parfois, dans la rue, eh bien à un moment, une sorte de lumière passe sur eux et c’est là, ce moment qui donne un petit quelque chose d’inexplicable à ces personnes. Et même si je ne les peins pas sur le moment, je suis capable de garder cette image, claire et net, dans ma tête, comme si elle était devant moi. Pareillement, je suis capable de reproduire une photographie sur toile, sans qu’il n’y ait de problème de concordances. On dit que mes toiles sont vivantes, puisque j’arrive à reproduire au détail près le lieu que j’ai vu, ou qui est devant moi. J’ai fais tout un tas de portrait, de vue plein pied, de vue panoramique et j’en passe… mais la plupart des toiles que j’ai pu faire je les ai brûlé. J’en ai gardé seulement quelque unes en souvenir ; puisqu’elles me tiennent à cœur

Finalement j’avais du bol : je n’avais pas finis – pas encore – en charpie. Pourtant, vu l’allure de la dénommée Sheeva tout à l’heure, on aurait pu croire qu’elle m’aurait arraché tous mes membres et qu’elle m’aurait broyé le reste. Ouai, j’suis sur qu’c’est une violente elle, une bête de combat, puisqu’elle est visiblement championne d’un.. tournoi peut-être ? Enfin ouais j’pense, d’un truc nommé Mortal Kombat. Tient, ça m’fait penser que je n’ai même pas regardé contre qui j’allais me battre au prochain tour. Wai peut importe, l’important c’est de se défouler et de s’amuser, ça va trouer le cul. J’ai hâte d’y participer à nouveau, mais en même temps, je suis bien heureux d’être là, surtout que la Championne du coup, s’est calmée avec mes propos. Elle s’est de nouveau assise sur son trône, et moi j’en fis de même, je m’asseyais sur une chaise qu’on m’avait fait apporter. Ouais, malheureusement je n’avais rien apporté, du coup ce sont ses servantes qui étaient parties chercher des ustensiles de peinture, ainsi qu’un chevalet. Une de ses autres servantes apporta de quoi se rafraichir ; et de quoi passer un bon moment, comme Sheeva devait en passer tous les jours ici, tranquillement dans son palais royal ; entre outre.

- C’est très aimable à vous d’accepter mon offre, c’est un honneur de pouvoir vous peindre. Dis-je, mon éternel sourire qu’on ne pouvait assurément décrire, puisqu’il se situait entre l’arrogance et le naturel. D’où je viens … ? Bien enfaite, je vivais sur Terre il y’a bien longtemps… Mais je suis sans doute une créature de l’enfer, puisque je suis immortel. J’ai vécu sur Terre à son commencement, la Terre était diviser en plusieurs villages qui réunissait des sortes de soldats si vous voulez, avec des pouvoirs bien à eux. Je suis le seul survivant, malgré moi. Des millénaires après, des scientifiques m’ont retrouvé déconfit sous Terre et m’ont retiré de l’espèce de coma dans lequel je m’étais plongé. Autant vous dire qu’en voyant la technologie et la Terre de maintenant, j’ai été vivement surpris. Mais on s’y habitue.

Quelques minutes après, on m’apporta un chevalet avec une planche parfaitement cadré pour un portrait, ainsi que des gouaches et les matériaux nécessaires pour pouvoir peindre. Je remerciais les servantes. C’était parfait, il y avait une multitude de pinceau et de planchette pour y verser les gouaches. Je commençais alors à faire mes mélanges, aussi bizarre puis-t-il être ; mais on apercevait après résultat que les couleurs mélangées devenaient les couleurs de la pièce.

- Je n’avais jamais entendu parler de votre peuple avant, vous vivez si loin des humains pour avoir la paix, n’est-ce pas ? Car les humains dénigrent tout ce qu’ils ne connaissent pas, et prennent directement peur. J’aimerais bien en savoir plus sur vous et votre peuple ; car j’ai toujours aimé étudier ce genre de chose, la culture de différents peuples, car à mon époque, cela était très fréquent. Je commençais à peindre, pour le moment, ce ne fut que les traits de bases et les contours. Quant à moi, j’espère ne pas vous effrayer avec les millions d’années qui me servent d’âge. Oui, j’ai la chance de conserver mon physique à travers les années, sinon je ne pourrais plus rien faire en étant un vieillard sénile.

Je riais doucement, puis me concentrait. La jeune femme gardait la pose, fièrement assise sur son trône, la tête haute. Comme je faisais un portrait, le plus important état l’expression du visage bien entendu ; mais aussi le caractère de la personne qui devait ressortir de la toile. C’était ça, le secret, pour qu’une toile soit vivante. Donner vie à son art en lui donnant des sentiments.

- Alors il y a quelqu’un ici qui a un grade plus élevé que le votre ? Pourtant, j’aurais pensé que vous étiez la Reine de ce peuple, en voyant ces jeunes guerriers se prosterner devant vous.

Je passais ma main dans mes cheveux pour ramener les mèches qui tombait sur mon visage en arrière. Je ne scrutais pas la belle demoiselle comme l’aurait fait un peintre terrien, je posais les yeux sur elle, je prenais mon temps pour l’admiré, puis je reproduisais son magnifique visage sur toile. Une muse pour quelqu’un comme moi.
Sheeva
Sheeva
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 26/04/2011
Nombre de messages : 88

Techniques
Techniques illimitées : Death From Above, Searing Blast, Furious Stomp
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : X-Ray: Super Stomps

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockLun 27 Juin 2011 - 18:46
Hidan fût bientôt prêt à peindre, les accessoires ayant été apportés par les servantes. Sheeva allait devoir prendre son mal en patience, car la peinture était, apparemment, un procédé long et minutieux. La Shokan ne connaissait pas grand-chose à cet art, mais c'était un art qui nécessitait beaucoup de concentration, car il fallait non-seulement que le sujet soit bien représenté, mais il s'agissait également de capturer la personnalité de l'individu qui servait de modèle, une chose que pas tous les peintres arrivaient toujours à faire. La guerrière pourrait se rendre compte du talent particulier d'Hidan une fois le portrait terminé, car le "jeune" homme était l'un de ces rares peintres capables de faire ressortir la personnalité du modèle à travers son art, donnant ainsi de la vie à son oeuvre. Alors que Sheeva gardait sa pause royale et que son invité-surprise commençait à oeuvrer, les deux commencèrent à discuter, Hidan expliqua qu'il venait pratiquement d'une autre ère, une ère où le monde était dirigé par quatre villages remplis d'individus aux pouvoirs spéciaux. Hidan avait apparemment passé des millénaire dans un coma, pour se réveiller à une époque où les villages n'existaient plus et où la technologie était bien plus évoluée. Et apparemment, le peintre avait plusieurs années derrière lui, beaucoup plus vieux qu'il ne semblait. Sheeva comprenait bien de quoi il parlait, les Shokans avaient aussi une longévité assez impressionnante, Goro lui-même avait quelques siècles derrière lui lorsqu'il gagna son premier Mortal Kombat au nom de Shang Tsung, il y avait 500 ans de cela. Hidan était également intrigué par les Shokans, n'en n'ayant jamais rencontré avant ce jour.

-Mon peuple vient du territoire sous-terrains de Kuatan, en Outworld. Quand j'ai tué Shao Kahn, le gouvernement de la Terre nous a offert l'asile en Australie, en échange de notre protection.

Et oui, les Shokans n'étaient pas là par hasard. En abattant son poing rageur sur l'empereur d'Outworld, Sheeva avait sauvé la Terre, alors que le but de sa vengeance était pour laver l'affront que Kahn avait fait aux Shokans en choisissant les centaures comme peuple de confiance. Les centaures étaient les ennemis jurés des Shokans et qu'eux reçoivent la confiance de Shao Kahn au lieu des Shokans était une insulte. Shao Kahn avait apprit, par la manière forte, que l'on ne manquait pas de respect au peuple Shokan impunément. Aussi puissant avait-il été, le vil empereur n'avait pas su résister à la force vengeresse de Sheeva.

-Ces guerriers sont des jeunes qui m'admirent, le vrai dirigeant ici, est Goro. Il a été le champion de neuf Mortal Kombat étalés sur 500 ans avant qu'un moine du royaume de la Terre lui arrache le titre.

Elle faisait là référence à Liu Kang, un moine chinois de l'Ordre de la Lumière, le dixième champion du Mortal Kombat. Il avait vaincu Goro durant le tournoi, avant d'affronter Shang Tsung lui-même, obtenant le titre de champion et protégeant la Terre d'une invasion des forces d'Outworld. Mais par la suite, contre toutes attentes, c'est Sheeva qui fût sacrée championne après avoir vaincu Shao Kahn, au nom de son peuple alors que tout le monde s'attendait à ce que Liu Kang soit à nouveau le sauveur de la Terre.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 505
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockMer 27 Juil 2011 - 17:03
Les cheveux retroussés en arrière, des mèches retombantes sur mon front, et un pinceau derrière l’oreille, mon seul vrai don s’affirmait lorsque j’étais dans de bonne condition pour peindre. La seule chose qui puisse me calmer à présent, si jamais je sombrais ou j’étais plus énervé qu’un puceau qui avait un rencard avec sa première copine – oh putain de comparaison a la con, ça m’fait triper ! – c’était bien de peindre. Je ne saurai expliquer comment je fais pour donner l’impression que mes peintures sont elles-mêmes vérités, acte présent, vivantes. Même avec des matériaux pittoresques par exemple, j’arriverai à faire une peinture qui sorte de la norme. Des fresques et des plafonds, des portraits et des vue panoramique, j’en ai fait. Hidan l’immortel n’était pas seulement réputé pour être ce qu’on appelait « le bouclier divin », c’était aussi un homme talentueux pour l’art, que ce soit musical, manuscrit ou peint. Eh ouais, Hidan l’immortel, toute une légende ! Autant pouvait-on me craindre, autant pouvait-on admirer ce que j’étais capable de faire, et que j’exerce encore aujourd’hui. Le fait est que, j’avais une sacré chance de tomber dans ce village étrange, puisque j’y avais rencontré un peuple bien différent des autres, qui en plus de ça possédait une morphologie bien à eux. Quatre bras, franchement, j’ai pas vu ça tout les jours. Une seule fois dans ma vie j’ai vu une personne possédant quatre bras, puisque cet homme avait plus ou moins les capacités d’une araignée.. Putain burk rien qu’en y pensant ça me donne la gerbe. C’est certain qu’entre lui et Sheeva, on n’est pas du tout au même niveau.

- Et le Mortal Kombat, ça consiste juste à prouver la force d’une personne qui arrivera à tuer ses opposants ? En gros, c’est pour imposer la domination de quelqu’un sur les autres, non ? C’est assez étrange comme concept, j’ai l’impression que ça incite à la guerre. Je disais ça alors que j’avais terminé le fond de mon œuvre, enfin, le croquis. Maintenant, il fallait y mettre les couleurs et le ton. Le chef de votre village ne vous jalouse pas ? Vous êtes quelqu’un de très respecter et c’est vous qui avez tué l’homme qui a porter préjudice à votre peuple, pas lui.

Ma technique était un mélange assez spécial ; on me voyait ajouter des sortes d’herbes que je sortais de la sacoche sur ma ceinture, pour les ajouter aux peintures mélangées. Lorsque je commençais à peindre, on pouvait voir que je prêtais une grande attention aux moindres détails, même s’il fut minime. Toutes les peintures que je réalisais devaient être parfaites. C’était impardonnable d’un part d’un peintre qu’il commette un défaut dans son œuvre et c’était tout particulièrement pour ça que le moindre détail ne m’échappait pas. Cependant, cela ne m’empêchait pas de discuter avec la belle demoiselle très exotique, avec une ravissante peau caramélisé.

- Si vous le voulez bien, parler moi un peu plus de vos traditions, par exemple. Je ne connais pas votre mode de vie. Y’a-t-il par exemple, des peuples envers vous êtes hostiles ? Ou êtes-vous pacifiste ? J’imagine que vous n’aimez pas trop les intrus qui viennent squatter votre village, un peu – beaucoup – comme je le fais en ce moment. Disons que je me suis trouvé un but louable pour ne pas être réduit en charpie.

Je disais ça tout sourire, alors que j’avais les yeux fixé sur la peinture que je réalisais. Ce n’était pas un portrait, mais Sheeva dans toute sa splendeur, assise sur son trône, fièrement. Ce qui était sûr, c’est que cette peinture allait faire une très bonne impression auprès de son peuple. Je jouais sur le contraste de lumière, le fond était enjolivé par le fait que j’ai mélangé à la fois une sombre allure et des couleurs vives qui montraient la richesse dans laquelle elle baignait. On distinguait nettement les traits du visage de la jeune femme, fière, la tête haute, des lèvres pulpeuse et un corps à en faire rêver plus d’un. Le fond fini, je vérifiais qu’il n’y avait absolument aucun défaut, auquel cas je recommencerais tout : eh oui, contrairement aux autres peintres, je n’essaie pas de cacher un défaut s’il y en a un. Mais cela était vraiment rare que je fasse une erreur dans ce que je peins, il faudrait que le sujet m’ennuie. Or, là, j’étais loin de m’ennuyer ; cette femme m’en mettait plein la vue. Je commençais à dessiner ses formes et ses habits, sans oublier sa posture. Cette scène m’était vraiment captivante, je n’aurais pas pu mieux tomber !
Sheeva
Sheeva
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 26/04/2011
Nombre de messages : 88

Techniques
Techniques illimitées : Death From Above, Searing Blast, Furious Stomp
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : X-Ray: Super Stomps

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockMer 27 Juil 2011 - 19:47
La Shokan resta tranquillement calée dans son trône, il lui fallait s'armer de patience car un portrait, c'était long à faire.Hidan bougeait son pinceau comme un maître, le fruit de longues années d'expérience, sans doute. Malgré la concentration qu'il fallait pour ce genre de chose, l'invité et la championne continuaient de discuter, Hidan semblait avoir bien des questions, qu'il n'hésita pas à poser. Sa première question fût concernant le Mortal Kombat, ce tournoi qu'avait mis sur pied les Anciens Dieux pour éviter des guerres sanglantes lorsqu'un royaume voulait en envahir un autre. C'était une façon "civilisée" de prendre possession d'un autre monde en évitant les pertes inutiles. C'était souvent la seule façon qu'avaient certains royaumes de se protéger contre la main de fer d'un tyran assoiffé de conquête.

-C'est un tournoi qui sert à déterminer le sort d'un royaume, il faut que l'envahisseur gagne dix tournois consécutifs contre le royaume à envahir avant d'en prendre possession. Shao Khan a essayé de prendre la Terre avec ces tournois, il lui manquait une victoire. Le champion, Goro a été vaincu par un humain qui s'appelait Liu Kang, après qu'il ait vaincu Shang Tsung, Shao Kahn a organisé un autre tournoi, qu'il a perdu. Quand il a débloqué la barrière entre la Terre et Outworld, j'ai décidé de venger l'affront qu'il a fait envers les Shokans, en choisissant les centaures pour son armée d'élite. J'ai tué Shao Kahn, lavé notre honneur souillé et sauvé le royaume terrestre en plus. Les gouvernements de la Terre nous ont offert l'Australie en échange de notre protection contre de futurs envahisseurs.

Le tout n'était peut-être pas clair pour Hidan, qui n'avait pas connu le moins Liu Kang, ni l'Empereur Shao Kahn. Il ne savait peut-être même pas qu'il y avait d'autres royaumes, comme Outworld. Sheeva ne s'embarrassa pas d'explications plus poussées, se contentant de continuer, sur le sujet de Goro, cette fois.

-Qu'importe qui a détruit Shao Kahn, l'honneur des Shokan a été lavée. Même si j'ai gagné de la notoriété en tant que championne, Goro est quand même le guerrier le plus respecté du village. Quant aux préjudices, je doute qu'il en ait, vu les rumeurs comme quoi il comptait me prendre comme huitième femme.

C'était quelque chose de peu surprenant. Après tout, qui d'autre que celle qui a lavé l'honneur du peuple Shokan pouvait attirer l'attention du chef lui-même? Mais c'était quelque chose qui n'avait pas été prouvée, Goro lui-même n'avait jamais fait de discours public là-dessus. Sheeva, elle, n'accordait pas trop de poids à ces rumeurs, aussi plausibles pouvaient-elles être. La guerrière allait maintenant parler des traditions et des coutumes de son peuple, comme Hidan l'avait demandé. Il ne manquait pas de curiosité, pour quelqu'un occupé à peindre un portrait.

-Nous avons une rivalité ancestrale envers les centaures, ces animaux qui ont souillés notre honneur à plusieurs reprises avec les siècles. Ils se croient supérieurs à nous mais ils ont tort! Le jour où nous les affronterons à nouveau, nous allons leur prouver qu'ils ne sont rien devant la puissance des guerriers Shokan de Kuatan.

Une haine qui avait été démontrée maintes fois, Shao Kahn n'avait réussi à garder le contrôle des deux peuples au sein de son armée que parce qu'il était un assez bon manipulateur. Seulement, il avait commis une erreur fatale en choisissant Motaro comme général et cet affront n'était pas restée impuni.

-On tolère les humains dans le village mais aucun n'a l'autorisation d'entrer dans nos maisons sans y être invité. Sans ta puissance face aux jeunes guerriers et ton offre de faire ce portait, ton cadavre serait dévoré par les charognards, hors du village. Nous faisons du troc et du commerce avec les Australiens, tous sont bienvenus ici, tant qu'ils ne s'attirent pas la colère des Shokans.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 505
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockVen 5 Aoû 2011 - 13:58
( Comme je pars deux semaines, on peut mettre le RP en suspension, comme ça tu peux aller RP ailleurs et on le terminera quand je r'viendrai ^^ )

Je m’attaquais à ce moment, au corps de mon interlocutrice. Cela aurait été un vrai plaisir pour un gros vicieux que d’avoir l’occasion d’observer un si beau corps sans que la femme ne se doute de rien – puisqu’on est censé la peindre. Pourtant – bien qu’elle soit tout à fait désirable – il ne me vint pas à l’esprit de l’épier. Mon art n’a pas de fond pervers, il sert à rendre un moment fantastique, a capturé un paysage ou une personne sur qui il passe cette lumière qui fait que cette chose soit si merveilleuse. Autant aller s’acheter une guêpière et se faire fouetter par des vieux pervers si l’on cherche tout autre chose. J’sais pas, pour une fois que j’vois pas l’rapport entre un gros pervers et l’art, c’est quand même une sacrée découverte ! Eh ouais je roxx sur tous les points, même si ça m’arrive d’être un connard, c’est pas le cas avec la femme ! ( Sauf celle qui font chier, merde.)
J’étais bien curieux en effet, puisqu’elle venait de me donner des informations sur son peuple, et sur ce fameux Mortal Kombat dont elle était ressortie victorieuse. C’était une évidence, pour une femme, elle était bien plus grande que la moyenne, pour dire qu’on était a pratiquement la même hauteur, bien que je sois moi-même d’une certaine grandeur, plus que la moyenne pour un homme. On pouvait qualifier cette femme de brute, mais la grâce et la finesse qu’elle avait devant ses semblables, ses allures de femme fier… tout cela fit que l’on changeait vite d’avis à son sujet.

Elle me raconta alors les périples de son peuple, c’était elle la sauveuse, entre autre, puisque l’honneur de sa patrie était sauvé. En plus, ils ont obtenus des terres ici, en Australie, c’est plutôt un bon change. Des centaures ? J’avais vu ça dans des livres terrien, comme quoi c’était une légende, mais de mes propres yeux, il ne me semble pas en avoir déjà vu un. Des espèces d’hommes chevaux bizarre.

- Vous avez vécu de sacré choses dit donc ! Et vous vous en sortez avec gloire. Vous devez vraiment être considéré comme un Dieu ici. Je ne sais pas si vous savez, mais sur Terre, la plupart du temps, les femmes sont toujours rabaissées. Pourtant l’homme est bien moins fort psychologiquement qu’une femme. Je terminais les derniers détails du corps de Sheeva. Alors vous avez le droit à la polygamie ici ? Ou simplement votre Roi a eut plusieurs femmes qui ne lui on pas plu ?

J’avais enfin fini le croquis de la jeune femme, il ne me manquait que les pointes de couleurs. Je commençais alors tout un tas de mélanges, mais en faisant attention à ne pas en mettre partout pour autant. Ajoutant des sortes d’arômes et de l’eau dans les peintures. Je me désaltérais par la boisson qu’avait fait amener Sheeva par ses servantes, puis reprenais mon œuvre. Après tout, c’était canicule ici. Même si je n’avais pas trop de mal à m’y adapter, car il ne f’sait pas froid non plus à mon époque. Disons que je ne crains rien, et pas les pires des canicules héhé ! L’avantage d’être immortel dans tous les sens du terme.

- J’aimerais bien en voir des centaures. Pour les humains, ce sont des légendes. Comme beaucoup d’autre choses, et ces légendes sont répertorié dans des livres. J’aime tout ce qui relève de la fantaisie pour les humains, la tête qu’ils font quand ils voient quelque chose qu’ils n’auraient jamais cru voir de leur vie ! Sérieusement, c’est hilarant ! J’avais un sourire moqueur aux lèvres en y pensant.

Les dernières longues minutes avaient payées ; cela ne paraissait pas mais ça devait faire bien deux longues heures que j’étais ici à la peindre. Heureusement, comme c’était un cadre, et avec l’agilité et le discernement que j’avais acquis à force de m’exercer, cela n’était pas tache trop difficile. Et le résultat, de mon point de vu, était parfait. Je n’avais rien oublié : ni les couleurs pour mettre en valeur Sheeva, ni ses courbes ravissantes, ni-même la fierté et l’audace qu’abordait son visage. Autant dire que j’étais très heureux de ce résultat. Une nouvelle fois encore, des peintures de mon propre couvre chef allait être connu. Chez les humains, ça f’sait fureur.
Je me relevais de mon siège, puis je tournais le chevet du tableau vers la grande et belle dame, assise avec grâce sur son trône. J’abordais un sourire satisfait.

- J’espère que le résultat sera à la hauteur de vos espérances.

Disons que mon talent m’avait apporté bien de la gloire à l’époque, et aujourd’hui encore, je n’avais pas rouillé.
Sheeva
Sheeva
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 26/04/2011
Nombre de messages : 88

Techniques
Techniques illimitées : Death From Above, Searing Blast, Furious Stomp
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : X-Ray: Super Stomps

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) ClockSam 6 Aoû 2011 - 17:51
Le portrait avançait lentement, mais sûrement, le peintre devait avoir bien du plaisir à peindre la championne, surtout lorsqu'il en était au corps, peu couvert par l'habit rouge de la Shokan. Cela ne la gênait pas du tout, au contraire, c'était normal. Sa grandeur était faite pour être admirée, que ce soit par les hommes ou les femmes. Le respect et l'admiration, ce que méritait une déesse, une déesse de la destruction. Sheeva garda la pose, ne l'interrompant que pour porter son verre à ses lèvres. Hidan ne manquait pas de questions, visiblement curieux à propos de la culture Shokan.

-Vos femmes sont faible mais j'en ai vu certaines qui s'étaient démarqué des autres. Il y avait cette humaine dans les Forces Spéciales, Sonya, qu'elle s'appelait. Elle a prouvé sa force contre les forces de Shao Kahn, vos femelles devraient prendre exemple sur elle. Goro a choisi d'avoir plusieurs épouses, ça arrive parfois. J'aurai peut-être un harem de mâle éventuellement.

Lieutenant Sonya Blade, une kombattante qui avait été choisie par Raiden, avec Liu Kang, Kung Lao, Johnny Cage et plusieurs autres. Bien qu'une simple femme, Sonya n'était pas à sous-estimer et elle avait largement contribué à la victoire de la Terre face aux troupes de Shao Kahn, même si c'est la mort de l'empereur aux mains de Sheeva qui mit fin définitivement à l'invasion. Hidan fût intrigué par les centaures, les humains n'ayant jamais eu l'occasion d'en voir autrement qu'en contes, Sheeva se rappelait cependant que Motaro avait déjà été sur Terre pendant l'invasion. Ses traits se durcirent un brin lorsque le sujet était abordé, les Shokan avaient tous une haine incessante envers les centaures et Sheeva ne faisait pas exception.

-Le jour où l'un de ces insectes mettra le sabot dans le royaume terrestre, je serai la première à lui arracher tous les membres! Nous faisons notre place ici, nous ne laisserons pas les Centaures venir nous déshonorer ici-même avec leur simple présence!

L'humain finit par poser son pinceau, tournant ensuite le chevalet pour montrer le résultat, qui était stupéfiant, d'ailleurs. Le moindre détail avait été ajouté, les couleurs étaient parfaites et au milieu de ce tableau trônait la belle et puissante Sheeva. Sheeva fît signe à l'une de ses servantes d'aller chercher l'oeuvre d'art.

-C'est très satisfaisant, ça ornera agréablement l'un des murs de ma chambre. En récompense je t'offre mon hospitalité, tu pourra goûter à nos plats, de ce fait.

C'était là une chose rare, Sheeva n'avait pas tendance à laisser n'importe qui loger en sa compagnie comme ça, mais le tableau avait été à la hauteur des goûts de la championne et même au-delà.
Contenu sponsorisé

Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Empty
MessageSujet: Re: Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)   Un visiteur pour la Championne (PV Hidan) Clock
 
Un visiteur pour la Championne (PV Hidan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-