-40%
Le deal à ne pas rater :
TV LED 55 » Philips 55PUS7506 à 350€ (-40%) – 4K UHD, Dolby ...
350 € 584 €
Voir le deal

Partagez
 

 Guardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Guardien    Guardien  ClockJeu 10 Fév 2011 - 20:52
Voila des mois que sa transformation en ours brun étais arrivé; Ou plutôt sa retransformation. Il se baladais sous sa forme habituelle d'ours dans la foret. Rare etais les fois ou il revenais en forme humaine. Il dormais a la belle étoile, se baignais dans un lac proche en brisant la glace et se nourrissait de poisson. Une vie des plus classique. Mais il n'avais rien oublié de son but ancien: éliminer celui qui avais exterminé sa race.. Apres quelques étirements, il se transforma en guépard et se mit a courir entre les arbres toujours plus vite. Il courut jusqu’à être épuisé pour finalement se transformer sous la forme d'un grand aigle blanc et s'envoler. Apres une montée longue, il se laissa planer, passant entres les différents courants ascendant.

Apres plusieurs autres exercices tout aussi épuisants les un que les autres, il se plongea dans une méditation courante. Il déclencha pour sa un de ces pouvoirs, se laissant absorbé par la nature, ne faisant plus qu'un avec elle. On voyait d’ailleurs sous sa forme d'ours des excroissances en bois sortir au niveau des coudes et a de nombreux endroits. Comme a chaque fois, les animaux de la foret se rapprochèrent de lui comme un protecteur de cette nature fragile. Il arriva même un lynx qui se coucha a ces pied, juste a coté d'une famille de lapin. La scène étais idyllique pourtant si habituelle. Les combats étais certes amusant voire excitant mais la douceur et la paix que apportait la nature étais sans pareille.Il médita ainsi plusieurs longues heures, voyant les animaux arriver et partir, au gré de leur humeur ou de leur besoin. Toute la foret pulsait d'un doux battement tel un coeur gigantesque. Il arriva alors une chose peu habituelle.

Au niveau de la tombée de la nuit, une bande de chasseurs avec leurs chiens enragés. Il les entendais arrivé. Il avait pris en chasse une biche. Elle décida évidement de courir vers raneas. Elle lui comunica sa peur, ces craintes ainsi que son désir de protection. Les annimaux ne parlait pas mais il ressentais et pouvais se le transmettre entre membre d'une meme espèce; Et évidement, Raneas les comprenait toute. Il s'éveilla alors de sa transe, comunica aux diferents animaux un ordre de se cacher. Le chasseur deviendrai bientot la proie.

Les homme arrivaient. Comme d'habiture, raneas ne lésinait pas sur le style: si sa leur faisait peur, au moins, il n'y aurais pas d'effusion de sang. Il parla alors d'une voix imposante et résonante

"Qui vient désormais troubler mon éternel méditation? Qui que vous soyez, partez ou vous mourrez"

Tous avais sursauté et commençais a tirer n'imposte ou avec leur carabines. Evidemment, ils ne fuyaient pas... Alors Raneas s'y pris la manière forte et plongea sur l’ennemi avec une grande rapidité. Sa taille, ces excroissances et ces yeux brillants lui donnait une allure de gardien de bosquet: ce qu'il étais évidement. Il déchiqueta un premier ennemi et se pris une balle a l'épaule qui ricocha évidement. Il lacéra le deuxième, mordu deux fois sur les deux chiens et laissa partir le troisième homme, pour prévenir de ne plus s'attaquer au animaux

Il enterra les deux homme les les deux chiens dans la terre, rendis un hommage bref pour qu'ils soit les bienvenus dans l'autre monde puis il repartis en méditation, cette fois ci sous forme humaine: il étais bien trop fatigué pour rester sous autre chose. Il avais mis ces habituels vêtements: un short noir et un tee shirt blanc classique. Ces yeux verts etais clos , sa longue chevelure noir ébène volait au vent. il se sentais revivre...

Se fut le soir, ou plutot entre chien et loup et il s'endormis finalement. Le lendemain serait alors un autre jour.


Dernière édition par Raneas le Lun 21 Mar 2011 - 12:49, édité 1 fois
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockVen 11 Fév 2011 - 19:06
Après avoir fait ses adieux à Chaozu, Ten shin han partit en direction de la foret, peut-être qu'il trouverait de quoi s'entrainer ? Il verrait bien là-bas. Quand il arriva il faisait nuit noire, les animaux dormaient, les fleurs étaient refermées et toute sorte de vie aussi. Ten shin han se posa au sol et avança tout doucement. Soudain il vit une habitation, enfin une sorte de grotte non habitée apparemment.*Je ferais mieux d'aller la visiter demain*, puis il partit quelques mètres plus loin faire une bonne centaine de pompes.

Il n'y a rien de mieux que l'air de la forêt pour s'entrainer*.

Sans attendre il se mit à son sport. Après la nuit à s'entrainer Ten shin han se releva, il était assoiffé, il s'accrocha à une branche et fit un salto arrière. Cette nuit il avait plu les feuilles étaient pleines d'eau, il en prit une et but toute l'eau qui était à l'intérieur. Ten shin han redescendit de l'arbre et partit en direction d'un terrier, les lapins qui étaient toujours en train de dormir n'entendraient pas le bruit de la main qui s'approche. Le lapin attrapé, le terrien l'accrocha et le cacha, pendant ce temps il partit chercher du petit bois. En s'enfonçant dans la forêt Ten shin han sentit une présence, comme une force qui sommeillait dans une personne et qui allait bientôt se réveiller, un peu angoissé il repartit vers son lapin. Il mit le bois à l'intérieur d'un cercle fait en pierre ,et mit le lapin sur un bout de bois, puis il alluma le feu.
Ten shin han prit le prit et lui arracha la tête, il n'as pas eu le temps de le croquer qu'un cri de rage retentit dans toute la forêt, Ten shin han se leva et partit en sa direction. Arrivé sur les lieux il vit trois hommes armés avec des carabines et deux chiens, ils étaient en train de se battre contre une sorte d'ours. Ten shin han tellement paralysé par la peur ne put aller les aider, cette bête était vraiment une brute il tua les chiens en deux coup de pattes et il fit de même avec les chasseurs. Après les avoir tué il reparti faire une méditation, c'était vraiment un assassin sans cœur. Puis pour ne pas se faire tuer Ten shin han se retira, il repartit manger son lapin, quand il retourna à sa hutte il ne vit plus de lapin les rapaces avaient du le manger.

"C'était mon lapin !".

Ten shin han fou de rage se dirigea vers le plus gros chêne qu'il vit dans son périmètre, il chargea de l'énergie et envoya une rafale de coup de poing dans l'arbre, aussitôt il s'écrasa. Ten shin han qui s'ennuyait à force de tout perdre se trouva un abri et s'endormit. Le lendemain il se réveilla tout doucement, il s'accrocha à une branche et fit plusieurs tractions pour s'étirer. Le combat de la veille le tracassait. Ten shin han avait même des remords de n'avoir pas secouru ces pauvres hommes qui n'avaient pas pu se défendre.

*Je vais aller voir cette bête et lui dire ce que je pense de son comportement et si elle me force je la tuerai*.

Bien décidé à toucher deux mots à cette bête il parti en direction de la demeure ou vivait le monstre, arrivé là-bas il ferma les yeux, pointa son doigt en direction de la cabane et envoya un dodompa dans un mur. La maison s'écroula dans un vacarme épouvantable, des grosses poutres devaient être tombé sur cette bête. Après un moment d'attente la bête sortit. Ten shin han fut stupéfait de voir sortir un humain, mais sa ne lui faisait pas peur il pourrait bien se transformer en dieu le terrien lui toucherait deux mot quand même.

"Bonjour monsieur, je viens ici pour vous dire que votre comportement d'hier n'était pas des meilleurs, je le trouve même cruel. Ces hommes ne vous avaient rien fait, c'est sur ils allaient surement tuer un animal. Certes, mais sans nourriture ils mourront, alors qu'avez-vous à dire pour votre défense ?".
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockVen 11 Fév 2011 - 21:06
Une nuit sans reves,une de plus.Il ne savait pas ce qu'il allait faire desormais, si sa vie se résumait a surveiller cette foret ou si il partirait a un moment, a la chasse aux aventures, comme il y avais peu de temp. Hier, la journée avais été plus longue que prévu: en plus des trois hommes et de leur chiens, il y en avais un autre, qui avais vu la scene. . Il ne dormait donc pas totalement... Il endentais quelqu'un approcher, il arrivais en direction du cabanon du polyformiste. Il se demandais alors ce qui allait se passer, comment cette rencontre allait se passer.Il étais désormais a quelques metres et il n'étais pas au niveau de la porte mais au niveau d'un mur. Il compris aussitot que la visite ne serait pas de courtoisie. Il se transforma le plus vite possible en souris et vu sa cabane dégringoler

*Mais c'est quoi se malade??*

Sa cabane fut souflée en quelques instant,envoyant valdinguer de nombreux objet précieux de sa famile. Des que tout fut calmée, il se mit au dessus des décombre et se retransforma en humain. Un homme, habillée d'une toge. Voila ce qui avais détruit son lieu de repos

"Bonjour monsieur, je viens ici pour vous dire que votre comportement d'hier n'était pas des meilleurs, je le trouve même cruel. Ces hommes ne vous avaient rien fait, c'est sur ils allaient surement tuer un animal. Certes, mais sans nourriture ils mourront, alors qu'avez-vous à dire pour votre défense ?"

Raneas étais totalement hébété, il n'en croyais pas ses oreilles! L'homme avais souflé son cabanon et il lui parlait d'agréssivité et en plus, c'étais le trouillard de la derniere fois. Il se dirigea vers l'nconnu,d'un pas lent et réfléchi, pret a essuyer toute attaque. Il se transforma en Ours, la forme habituelle plus grande que deux ours normaux. Avec cela, "juste pour la frime" comme il disait, il invoqua deux de ces loup géants, marchant avec lui calmement vers cette étranger. Evidement, raneas pris une voix imposante

"Qui est tu pour troubler l'armonie de cette foret? Qui est tu pour me critiquer alors que tu vient de détruire des objet precieux relatant de ma race éteinte? Il y a assez de nourriture dans vos élevage pour subsister et ceux ci ne voulais pas manger cette biche mais la dépecer, en faire une carpette et donner le reste au chiens. Quant a ma pseudo violence, j'ai enterré ces homme et ces chiens, j'en ai meme laissé un partir alors ne venez pas me faire de lesson"

Il s'approcha encore, de facon a etre nez a museau, encadré par ces loups

"Je me répéte, qui etes vous pour troubler mon repos, détruire ma maison et déranger l'équilibre fragile de cette foret? Je vous prévient, si vous etes encore un de ces aventuriers venu tester leur pouvoirs ou bander leur muscle devant ma tete, sa fais plus de 1500 ans que sa ne me fais ni chaud ni froid"

Il ne se sentais pas de combatre mais jamais,jamais il ne laisserais quelqu'un détruire son précieux bosquet
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockMar 15 Fév 2011 - 7:30
(Ten shin han part du rp.)


(Raison: je n'ai vraiment pas d'inspiration et avec l'accord de Raneas je vais quitter ce rp. A la place de nous bloquer mutuellement, je préfère partir. J'espère que vous comprendrez.)
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockMer 23 Fév 2011 - 0:34
La foret avais retrouvé une fois de plus son calme; Ou en tout cas un calme temporaire. De part et dautre de l'immense foret se passait de nombreuses choses. Il ne pouvait pas intervenir sur toutes et il n'interviendrais que si la foret avais été saccagé volontairement. Il fit disparaitre les deux loups et s'attela a la recontruction de sa cabane. Cette fois, il en voulais une grande et une resistante.

Il s’enfonça donc dans la foret, dans une zone inaccessible sauf pour les connaisseurs. La poussait des arbres gigantesques au feuillage épais. Ces arbres étais un témoignage d'une vie magique. Au temps ou les polyformistes étais encore vivant, ceux ci faisait des expériences sur la nature et particulièrement sur les arbres. Il avait réussi a créer un arbre très résistant et aussi particulièrement léger. Un seul de ces arbres sufirrait. Il pris alors toute la journée pour couper l'arbre extraordinaire. Le lendemain, il se transforma sous sa forme d'ours et traîna l'arbre jusqu’à l'emplacement de son ancienne cabane. Il commença alors la découpe du bois, faisant des fines planches et gardant le feuillage pour le toit. Il fit couler la sève qui étais par chance la meilleur colle naturel qui soit et attacha solidement les grandes feuilles au planche faisant la toiture. Les murs étais desormais solidifié par des poutres extérieures et intérieures permettant ainsi d’éviter toute destruction trop facile.

Il étais épuisé. trois jours de travail et un jour d’ameublement avais été nécessaire pour tout remettre en état. Il se plongea alors dans un sommeil réparateur. Il se réveilla le lendemain frais et dispo, pret a attaquer une nouvelle journée
Oxymore Heisenberg
Oxymore Heisenberg
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 07/03/2011
Nombre de messages : 19

Techniques
Techniques illimitées : Lecture de l'oeil, Manipulation vocale, Manipulation psycologique
Techniques 3/combat : Transmission, Incertion, Manipulation Physique
Techniques 1/combat : Reboot

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockDim 20 Mar 2011 - 22:38
  • La forêt. Que c'est beau, grand, majestueux, intimidant. La ville. Que c'est laid, sale, pollué, chiant, stressant, angoissant, puant. La nature. Belle, agréable, enivrante, douce et souvent protectrice. Pourquoi ? Pourquoi tout détruire ? Pour y bâtir de sales choses, bâtiments laids, gris, monochromes, qui se sâlissent, où l'on pisse dessus, que l'on tâche à l'aide de bombes, que l'on remplit à l'aide d'humains, et qui emboite toute une population, tout ça pour de l'argent. Pour de l'argent. On détruit, un bel arbre, aux couleurs sinoples puis carmines lors de l'automne, on détruit un nid d'oiseaux, beaux animaux, volants, libres, qui chantent à notre oreille le plus doux des airs lors d'une belle journée ensoleillée. L'homme est vraiment horrible. Petit être egoïste enfermé dans sa coquille, se créant son monde utopique avec sa famille, ses amis, courant après l'amour tandis qu'ils laissent d'autres de leur espèce mourir, de faim, de froid, de maladies incurables...

    Oxymore n'en pouvait plus. Elle avait décidé de sortir de la ville, respirer un air un peu plus frais, ne supportant plus cet affreux mélange de dioxyde de carbone avec ce peu d'oxygène presque plus perceptible. Il lui fallait un air, frais, pur, bien que la forêt soit trop proche de la ville pour que l'air soit pleinement respirable, mais il était déjà bien plus bon.

    Alors elle marchait, retirant ses chaussures pour sentir l'herbe fraiche lui chatouiller les doigts de pieds, puis marchait, évitant les cailloux, essayant de ne pas trop empiéter sur les fleurs ou d'autres êtres vivants, puis elle se faisait discrète. Sa respiration allait au grès du vent, elle ne parlait plus, ses pas ne s'entendaient presque plus, seul le contact de sa peau avec le vent se faisait entendre. Elle se sentait enfin dans son élément. Plus aucun bruit. Plus aucune pensées. Elle n'entendait plus les rêveries puériles des passants, elle n'entendait plus les discussions sans aucun intêret des inconnus, plus rien ne venait la déranger. Alors elle avançait, dans la nature, essayant de s'enfoncer au plus profond de cet endroit pour y respirer l'air le plus saint.

    Puis elle l'entendit. Elle n'était pas forte. Mais elle entendit, une pensée, au loin. Alors qu'elle se croyait seule, elle l'entendait. Elle ne semblait pas bien mauvaise, et inconsciemment, elle la suivit, suivant le fil rouge la reliant à son âme soeur, suivant la route de cailloux déposés par le petit poucé, suivant sa classe, remontant le flux d'une rivière pour arriver à sa source. Le garçon. Elle ne le voyait pas, entendait simplement sa conscience. Et elle s'approcha, d'une cabane, bien enfoncée dans la forêt, ce qui semblait assez insolite pour la demoiselle qui ne déclara rien, du moins tout de suite. Elle fit d'abord le tour de l'endroit avant de déclarer, de sa petite voix, bien qu'elle ne savait pas si on allait pouvoir l'entendre tant l'endroit était grand et que sa voix se perdait dans l'herbe, le vent, le bois... " Bonjour. Sale journée n'est-ce pas ?" Et comme toujours, elle disait tout le contraire de ce qu'elle pouvait penser, car comme toujours, Oxymore avait grandit dans la philosophie même de son nom.


[C'petit e_e.]
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockLun 21 Mar 2011 - 19:58
[ C'est deja tres bien! Wink ]

"La foret est bien calme..."

Le polyformiste s'étais réveillé en pleine forme aujourd'hui : en grande partie grâce a un sommeil très long. Apres, s'être levé, il étais parti ce baigner dans une cascade non loin d'ici. L'eau pure étais véritablement agréable et elle n'étais ni chaude ni froide.Le silence de la foret, rien de tel pour réfléchir ou se relaxer. Apres quelques instant, il fit la planche et se conecta a la foret, faisant un avec elle. Le processus étais encore plus facile a partir d'une source d'eau. Il put alors respirer au même rythme que les arbres, sentit battre les coeurs de tout les animaux, voire ce qu'ils voient. Alors qu'il virevoletais avec un groupe de perdrix entre les différents arbres, il appercut une jeune femme qui étais bien loin des sentiers pour marcheurs. Intrigué, Raneas observa alors l'endroit par un lapin caché et effrayé cherchant a détaler au plus vite face a cet intru inconnu. Le polyformiste put alors étailler la femme: elle étais tout simplement belle, comme de nombreuses autres qu'il avais vu au long de ces milliers d'année d'existence. Mais celle ci étais allé plus loin qu'elle n'aurais du mais elle semblais déterminé a à aller toujours plus loin et elle étais sur le chemin de la cabane. Même si il étais la et qu'il nageais, des animaux venais s'abreuver tout pres de lui: il n'avaient pas peur de lui, ils savait qu'il les protégeaient. Apres être revenu à lui même, il sortit de l'eau et se sécha. Puis il enfila ces habits et attacha ces cheveux noirs de jais. Le polyformiste mit alors un jean bleu et un simple tee shirt noir et il entrepris de revenir chez lui

La journée allais être radieuse: le soleil brillait fort dans le ciel et les ombres donnais une impression d'aquarelle peine par un grand artiste. Il se baladais pied nu comme a son habitude: le problème avec les transformation, c'est qu'il fallait toujours changé les vêtements déchirés et les chaussures coûte cher. Et puis il aimais sentir l'herbe sous ces pied ou la terre fraiche. Il vit alors passer un lynx. Il courais vite et après un lapin. Ce qui étais comique c'étais que le lapin en question étais celui a traves lequel Raneas avais vu la jeune femme. La nature étais tellement bien faite et l'humain cherchais a semer la zizanie pour son propre bonheur. Il étais la pour veiller que on ne détruise pas la foret: c'étais son objectif premier.

Il arrivé alors a la cabane et s'assit en tailleur, non pas pour communier avec la nature mais simplement pour méditer. Il vida alors son esprit entièrement, ne pensant plus a rien, n’imaginant plus rien. Seul sa respiration restait encore en mémoire, le son de son propre coeur qu'il fit ralentir, pour qu'on n'entende quasiment plus les battement.

" Bonjour. Sale journée n'est-ce pas ?"

Il ouvrit alors les yeux brusquement et la vit elle, celle qu'il avais vu venir dans sa direction. Elle avait été tellement discrète qu'il ne s'étais rendu compte de rien: une premiére d'ailleur. Les gens qui venais ici n'étais jamais délicats ou faisait attention. Il se leva et la depassa de ces deux metres. Il l'a fixa avec un regard calme et acceuillant

"Que vous est-il arrivé pour que cette journée soit mauvaise?"

Malgré son age, il n'étais pas vieux physiquement: une particularité des polyformiste étais de mourir le visage jeune. Cela faisais longtemps qu'il n'avais pas eu a hausser le ton des la première rencontre. Mais malgré son air, il fit attention a tout ce qu'il pouvait se passer: elle pouvais très bien ne pas être tombé par hasard sur cette cabane. Il laissa alors a la femme le loisir de répondre: la journée étais belle et allais surement le rester...
Oxymore Heisenberg
Oxymore Heisenberg
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 07/03/2011
Nombre de messages : 19

Techniques
Techniques illimitées : Lecture de l'oeil, Manipulation vocale, Manipulation psycologique
Techniques 3/combat : Transmission, Incertion, Manipulation Physique
Techniques 1/combat : Reboot

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockMar 22 Mar 2011 - 23:04
  • Il était grand. Intimidant. Boulversant ? Placide. Quelque peu incipide sur les bords, mais surtout intriguant. Oxymore plongea ses mains dans les poches de son pantalon troué, haussa un sourcil en voyant le garçon lui répondre. Si la journée était mauvaise ? Mais il racontait quoi lui !? Non non ! Tout allait pour le mieux. Mais il est vrai que la demoiselle venait de déclarer le contraire. Alors elle leva les yeux au ciel, cherchant un nuage, petit prétexte pour ne pas se perdre dans sa paradoxalité. Mais non. Rien. Le ciel était d'un azur pur, seul le soleil brisait cette couleur avec ce blanc fort et puissant qui nous forçaient à baisser le regard. D'ailleurs... Qui a déclaré que le soleil était jaune ? Non ! Il n'est que légèrement jaune ! Sa couleur principale... N'existe pas. Le soleil est principalement blanc, c'est tout. Une valeur regroupant toutes les couleurs, nous les renvoyant pour nous déchirer les yeux et nous empêcher de contempler cette énorme étoile de feu.

    Il lui fallait un prétexte. Pour que la journée soit mauvaise. Ainsi elle chercha, ne trouvant rien qui puisse la satisfaire, du moins, autour d'elle. Les animaux semblaient heureux, les arbres verts, tout allait pour le mieux. Alors... Que lui dire ? Il fallait trouver quelque chose. Elle usa donc de l'un de ses dons, pour lire dans les pensées du garçon, et apparemment, celui-ci s'attendait plus à une raison morale que météorologique. Ainsi donc, elle chercha déséspérément une prétexte... Et tout ce qu'elle trouva, fut la véritée, la véritée en retard de plusieurs années... " Une de mes amies d'enfance est morte. Alors oui, cette journée, elle craint."

    Elle en avait oublié, des détails. Elle ne parlait pas du fait qu'elle était totalement amoureuse de cette personne, que celle-ci s'était en quelque sorte suicidé mais qu'elle était toujours présente. Elle ne disait pas non plus qu'elle était parfaitement en état, qu'elle avait fait son deuil au bout de quelques années, et que malgré toujours l'espoir de retrouver son amie un jour vivante, elle continuait à vivre sa vie sans aucun problème. Mais non. Il lui fallait un prétexte. Elle était têtue, voilà-tout, elle était un Oxymore vivant et en plus de cela, elle était têtue. Alors oui, il était dur de pouvoir faire quelque chose de censé avec elle, du moins sans la connaitre.

    Maintenant, il fallait parler. Changer de sujet. Immédiattement. Non. Elle ne pouvait pas laisser la conversation se porter sur le deuil de Ambre. Elle ne pouvait pas concevoir cela. Ce n'était, ni dans ses projets, ni bon pour elle. Et elle le savait, rien que parler de son amie, de son amour, son amante, la rendait folle, folle de tristesse, de nostalgie, folle d'amour. Il fallait donc passer à autre chose, un sujet anodin peut-être, ou alors un sujet d'etat, peu importe, tant que le sujet n'était pas Ambre. Oxymore posa donc son regard sur l'inconnu, et bien qu'elle soit loin d'être curieuse, qu'elle se moquait complètement de la raison de sa présence ici, bien qu'elle soit bien trop rêveuse pour remarquer la taille ou l'endroit où ils étaient. Malgré cela, elle déclara de nouveau tout ce qu'elle ne pensait pas, mais bien sûr, simplement pour changer le sujet, dériver vers quelque chose de plus saint, pour elle, et pour l'inconnu. "Que faites-vous ici ?"
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockMer 23 Mar 2011 - 22:34
La femme étais toujours debout et regardais Raneas avec insistance.En plus d'être belle, il l'a trouvait amusante par ces réactions et par son tempérament. Mais il savais aussi qu'il ne pouvais lier aucune relation amoureuse car son éternité l'obligerais au pire a voir sa femme mourir et il ne le désirais absolument pas. Elle lui avais expliqué que cette journée étais placé sous le signe du desespoir car un de ces meilleur amis étais mort: le polyformoste savais que c'étais totalement faux vu le ton que celle ci regardais en l'air cherchant un pretexte. Il souria,amusé: Elle avais cherché a se justifier et par conséquent elle cherchais simplement a discuter sans trop savoir quoi dire. Il avais vu de nombreuses personnes ainsi dans sa vie, cherchant un compagnon de discussion ou d'autre chose pour la journée ou plus. Faisant signe a la jeune femme de venir, il partis en direction d'un du coeur de la foret.

Dans le calme le plus total, il appela deux loups qui accoururent de deux cotés différents et surveillèrent la cabane. Le sort que lui avais donné sa soeur étais très utile et quelque soit l'endroit car même dans l'espace il se matérialisait deux loup mais sous forme de spectre. Selon le lieu, le loup changeais. Actuellement, c'étais simplement un grand loup blanc d'un mètre au garrot au canines acérés et au flair puissant. Il n'avais pas un regard d'animal dompté mais celui d'un loup d'une meute appelé par son chef, un regard sanguinaire et puissant. Il se placèrent des deux cotés de la maison, garantissant ainsi qu'elle ne soit pas détruite. Il regarda la femme d'un air rassurant pour pas qu'elle ne s’inquiète: les gens normaux ou de la cité étais souvent impréssionés par ce genre d'animaux et Raneas en avais l'habitude. Il partis donc vers la foret plus dense, repérant son chemin pour aller vers la prairie. Alors qu'ils avaient fait une partie du chemin, enjambant un ruisseau et explorant certains bosquet gigantesques, il se mit a parler:

"Eh bien ici, je suis en quelque sorte celui qui veille au bon équilibre du lieu et permet au animaux de vivre la vie qu'ils mérite sans qu'ils soient dérangés pas l'homme sauf si c'est pour subsister dans la foret.Je ne sais pas si vous pouvez comprendre mais ce lieu n'est pas seulement empli d'arbres mais il est aussi sujet a des lieu sacrés ou le temps et l'espace régisse certains monde. Ici se sont fait et défait des planètes des peuples et même des alliances.Il contient aussi de puissante source de magie ainsi qu'un savoir gigantesque contenu dans la mémoire de certains arbres donnant la possibilité de remonter plusieurs centaines de génération en arrière. Je suis en quelque sorte le gardien de ce lieu, j'en préserve se beauté et je veille a ce que personne détruise le coeur de la foret. Vous allez comprendre pourquoi"

Quand il et fini, ils arrivérent sur un gigantesque champ ou s'étendais sur un hectarede nombreuses fleurs de nombreux type et de toute les couleurs les plus belles de l'univers. Elle dansait au rythme du vent, avec une délicatesse rarement vu. Et quelles odeurs! Il vous transportais dans une autre dimension et vous faisait rêver quelque soit vos problémes. Le lieu étais magique et comme si cela ne suffisait pas, de nombreux animaux de la foret venais prendre le soleil ici: cerf,lapins,oiseaux de tout genres... Aucun n'avais peur car Raneas étas la et il les protégeais, l’espérait il en tout cas. Il se tourna vers la femme


"J'espere que ce lieu vous fera oublier votre ami. En tout cas, je sais pourquoi vous,vous etes la. Vous cherchez a vous évader, a eviter la grisaille de la ville et je suis ici pour vous aire passer un agréable moment. Je vous evite une question inutile: mon nom est Raneas"

Il souria, ne sachant pas quelle serait la réaction de la jeune femme a la vue de ce paysage idylique. Il se tu quelque instant, la laissant profiter du lieu pour reprendre calmement.

"A présent, qui ais je l'honeur?"
Oxymore Heisenberg
Oxymore Heisenberg
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 07/03/2011
Nombre de messages : 19

Techniques
Techniques illimitées : Lecture de l'oeil, Manipulation vocale, Manipulation psycologique
Techniques 3/combat : Transmission, Incertion, Manipulation Physique
Techniques 1/combat : Reboot

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockVen 25 Mar 2011 - 17:06
  • Elle le vit faire apparaitre deux loups. Elle n'en fit rien. Elle s'en moquait totalement, et de toute évidence, elle savait qu'il allait en faire apparaitre avant même qu'il ne le fasse, vu que celui-ci y avait pensé avant tout. Les deux loups ne semblaient pas avoir de conscience à proprement parler, mais Oxymore remarquait quelques sentiments influant sur leur visage, ceux-ci étant hostiles, ils semblaient fulminant, pleins de rage. Et pourtant, on ne ressentait aucune violence, seulement de la colère, ce qui était assez inhabituel, un humain venant promptement aux mains une fois la colère ou la haine ressentie, en particulier les mâles. Allez savoir pourquoi.

    Elle le suivait, regardant le ciel, azur, puis posant son regard sur ses pieds, jugeant qu'elle avait oublié ses chaussures à côté de la cabane, mais ne trouvant pas cela primordial. Alors elle continuait son chemin, ne faisant toujours aucun bruit, écoutant ses pensées, écoutant ce qu'il allait dire en avance. Elle n'aimait pas... Ecouter les pensées, trouvant que cela était assez irrespectueux, mais elle n'y arrivait pas. Son oeil lui faisait tout entendre, c'était souvent un grand brouhaha lors de réunions ou dans de grands quartiers. Oui, Oxymore n'en pouvait plus.

    Il lui avait répondu. Elle ne l'avait pas vraiment écouté. Sa mission était peut-être noble, mais elle essayait au mieux d'arrêter de penser, alors elle ne l'écoutait pas, elle fermait les yeux, respirait bruyamment lorsqu'elle voulait profiter de l'air ambiant. Non. Elle ne l'écoutait vraiment pas. Mais elle fit un léger mouvement de tête, montrant qu'elle était d'accord avec sa cause, bien qu'en réalité, elle ne l'avait que très peu entendue.

    Ils arrivèrent à une sorte de second paradis. Cet endroit était tout autre, le soleil frappait plus fortement mais sans faire mal à la tête. Les animaux semblaient placides, le vent pur, l'eau douce, l'herbe fraiche, les arbres grands. Tout était beau, parfait, harmonieux. Un contraste parfait avec la ville, les grandes mégalopoles aussi dégueulasses qu'une flaque de vomis. Oui, cet endroit était parfait. Mais il avait beau être parfait, Oxymore venait de parler de Ambre, elle était nostalgique, elle était blessée, et pour le moment, rien n'avait de valeur face à celle qui fut son amante, qui fut sa vie, son tout, et qui désormais avait disparut en elle pour ne plus jamais revenir.

    Il lui évitait une question inutile. Peut-être. Elle l'aurait posée, en temps normal, mais là, elle n'avait plus envie de rien. La jeune fille prit une mèche ébène aux reflets bleus pour la passer derrière son oreille. Ceci-fait, elle ferma les yeux, confuse, elle n'arrivait vraiment pas à se concentrer. Ce beau paysage lui semblait si ennuyant... " Je suis Oxymore. Et merci, ça me fait vraiment plaisir !" Faux. Complètement faux. Comme toujours, l'inverse. Elle était nostalgique, elle était triste, morose, morne, tout... Mais elle le pensait tellement, elle vivait tellement son prénom, que même en lisant dans ses pensées, on croirait que tout ce qu'elle déclarait était vrai. Oxymore se persuadait elle-même du contraire pour par la suite le déclarer.
Invité

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  ClockDim 27 Mar 2011 - 22:05
"Un beau nom Oxymore..."

Raneas regarda au ciel. D'habitude, les gens trouvais sa tellement beau qu'ils s'en perdais dans sa contemplation. La femme étais sincére mais sa s'arrétais la, comme si elle ne voulais pas le bonheur, comme si elle se tournais vers le passé. Le polymorphe s'assit alors sur un endroit ou le sol n'étais couver que d'herbe et se mis a repenser a son passé, a Asgard et a tout ce monde... A l'époque, il y a bien mille ans de cela, il étais arrivé dans un endroit incroyable ou se mêlait magicien et toute sortes de race, un monde stupéfiant relié a un autre continent menant a des terres asiatiques. A l'époque, il chassait celui qui avais tué son père et détruit la vallée d'Ulon. Plus tard, il compris que la destruction de la vallée n'étais qu'une première étape vers la destruction de son monde entier. A cette époque, il étais un polymorphe puissant, abusément puissant: sa forme ultime d'aujourd-hui étais sa forme habituelle d'hier mais avec la destruction de la terre des polymorphe, tout son pouvoir fut restreint au point d'être faible. Si il retrouvais l'homme qui avais détruit sa vallée, il pourrait enfin la venger, tuer celui qui avais fait tant de mal à ces ancêtres. Il repensa alors a Hérélia, une polyformiste incroyable avec comme forme une magnifique louve.Ensemble, ils étais l'équipe la plus puissante d'Asgard, respecté et craint de tous. Elle fut une amie, une amante, même plus pour lui. Mais comme tout les autres, elle disparut.Une fois de plus, l'homme se demanda si d'autres avais survécu a part lui et sa soeur, si d'autre s'étais mis en tête de retrouver celui qui avais détruit leur vies. Il regarda au ciel, ne sachant quoi penser ou quoi faire puis il s'approcha de la femme.

"Retournons a ma cabane, j'aurais quelques questions a vous poser et je commencerais sur la route"

Il se leva et l'emmena sur le chemin du retour

"Connaisez vous des peuples éteint Oxymore?"

Il l'a reagrda quand il dit ces mots. Son regard vert étais impressionant: ces yeux avais changé de couleur un nombre incalculable de fois en si peu de temp a cause de ces pouvoirs.

"Je suis un polyformiste, une race aux formes humaines et avec des capacités de transformation assez étonnante. Depuis plusieurs années, je cherche désespérément les survivants de ma race. J'ai posé cette question un nombre incalculable de fois: avez vous vu d'autres personnes ayant les mêmes types de pouvoirs?"

Comme pour attester ces dires, avant sa phrase, il s'étais transformé sous sa forme d'ours, la plus simple faisant entre deux et trois fois la taille d'un ours normal. Dans ces yeux brillait une légère flamme bleutée. Même en marchant sur quatre pattes il étais impressionnant. Il préférais cette forme a sa forme humaine car il se sentais plus a l'aise. Grace a sa grande taille, il n'avais pas a lever la tete pour discuter avec la jeune Oxymore. Il attendit une réponce de la part de la jeunne femme, priant une fois de plus pour que la réponse soit positive
Contenu sponsorisé

Guardien  Empty
MessageSujet: Re: Guardien    Guardien  Clock
 
Guardien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Forêts-