Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

Partagez
 

 Pensées d'une nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockSam 2 Aoû 2008 - 14:51
Sangohan arriva vers la montagne rocheuses vers le début de l'aube,il était exténué après la nuit qu'il avait passée la veille:en effet en voulant aller manger dans une étrange auberge une fois la nuit tombée , il était tombé sur deux monstres mangeurs d'hommes.Il avait était obligé de les tuer,une fois cette chose fâîtes il avait volait toute la nuit en repensant à se qu'il avait été obligé de faire.Tuer n'était pas la meilleure solution mais il le fallait pour lui et pour la sécurité de tous.Sangohan était néanmoins perturbé et avait décidé de devenir plus méfiant par l'avenir.
Il atterisa sur un des plus grand plateaux des environ et observa les alentours,comme tout cela était beau quand on regarder dès l'aube.Emerveillé par ce paysage Sangohan s'endormi profondément sur le plateau.
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockSam 2 Aoû 2008 - 22:49
[Hrp : Bon, Hérès ayant décidé de faire une pause en Rp… je vais faire comme si ce qui suit venait après l’épisode de notre Rp commun sur Vegeta.]

Il lui avait fallu du temps pour se défaire de ce satané sayen… Dire qu’il l’avait intéressé ! A peine le jeune homme avait-il parlé de combat que l’autre s’était mis à sourire. Après le duel, il avait dût insister pour pouvoir repartir… Par chance, les habitants de Vegeta avaient sût se montrer généreux, en lui faisant cadeau d’un petit vaisseau. Il ne payait pas de mine, comme ça, mais il pouvait du moins se poser partout, et la climatisation marchait aussi bien que le moteur.
Enfin, le radar devait sans doute avoir des ratés, car Melfaroth s’était de nouveau posé sur Terre, en s’étant juré de ne plus y remettre les pieds…
Cependant, ce qu’il vit ne lui permit pas de soupçonner qu’il se trouvait bel et bien sur la planète bleue qui lui avait causé tant d’ennuis ; lors de sa dernière visite. La nuit tombait sur un paysage de montagne, agrémenté de mûriers sauvages et de sapins. Une marmotte courrait, légèrement impressionnée par l’arrivée du jeune homme.
Et, surtout, au loin, au pied d’un arbre, un garçon dormait paisiblement.


-Eh bien, nom de Dieu, un vrai paradis… Je serais curieux de connaître le nom de cet endroit. Ce gosse est probablement d’ici…

Melfaroth s’approcha tranquillement de l’endroit où sommeillait l’adolescent, chantant au rythme de ses pas. Une fois parvenu à se hauteur, il lui toucha l’épaule, ce qui ne manqua pas de le faire sursauter.

-Calme, l’ami. Je ne suis pas du coin, ni même de la planète. Peux-tu…

Melfaroth retint un mouvement de surprise. Le garçon avait un regard particulier… Le même que celui d’Hérès. C’était un sayen, à n’en pas douter. Serait-il retombé sur une planète dominé par ces si terribles combattants ? C’était dur à croire… L’endroit était si beau, si paisible… Rien à voir avec Végéta, constamment fouettée par les vents et la tempête.

-Où sommes-nous ?


[Hrp : post court, mais bon, peu importe. J’serais bien partante pour un combat, histoire de tester mes techniques =) Si tu peux essayer d’amener ça, fais le ^^]
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockDim 3 Aoû 2008 - 13:18
Comme Sangohan dormais bien après s'être assoupi sur un des plateaux des montagnes rocheuses.Le sommeil était venu tout de suite sur ce si joli paysage et cette tranquillitée apaisante.
Pourtant ce fut par un sursautement sui le réveilla et le tira de ces rèves aussi vite qu'il s'était endormi.Les yeux éblouis encore par cette luminositée soudaine , il entendi une voix avec un très léger accent lui dire:


-Calme, l’ami. Je ne suis pas du coin, ni même de la planète. Peux-tu…

Sangohan se leva en hâte , d'un bond il était debout et fesait face à cette inconnu qui le regarder d'un regard étrange , à peine sorti de son sommeil et les idées quelques peu floues, Sangohan lanca le même regard à son interlocuteur qui semblait être plus un homme bon qu'un mauvais mais après sa dernière méssaventure avait appris à Sangohan de ne pas se fier aux apparences.Donc cette homme semblait ne pas être un ennemi,mais semblait bien étrange avec son unique boucle d'oreille ainsi que ces deux yeux bicolores.L'homme demanda ensuite à un Sangohan plutôt inquiet par l'arrivée de celui-ci:

-Où sommes-nous ?

Sangohan senti une légere différence dans le ton de l'inconnu , il n'y avait plus comme un ton amical.Sangohan le resenta aussitôt,il continua de dévisagé l'homme avant de repondre toujours en le fixant:

"-Nous sommes sur la planète Terre puisque d'après votre apparence je doute que vous soyez terriens,puis avec une telle question je suppose que vous n'êtes pas du coin.Sur la terre donc sur les montagnes rocheuses loin de toute vie et de la civilisation.Puis-je savoir ce vous faîtes ici?"

Il était maintenant parfaitement réveillé et il avait les idées parfaitement clairs et lorsqu'il avait pris la parole il n'avait aussi aucun ton amical dans la voix du jeune adolescent,Sangohan avait un mauvais présentiment , il s'attendit a tout avant de laisser repondre et s'expliquer le mystérieux homme.
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockLun 4 Aoû 2008 - 14:51
Ainsi, il s’agissait bel et bien de la Terre… La dernière planète sur laquelle Melfaroth aurait espéré tomber… Décidemment, il lui faudrait un nouveau radar, ainsi qu’une carte intergalactique. Pas question de retomber sans cesse sur des planètes déplaisantes et peu enrichissantes. Lors de son dernier passage sur la planète bleue, il avait été frappé, traîné dans un tas d’ordures, regardé de travers, et escroqué.
Pourtant, il y avait ces montagnes, si tranquilles, si propices au repos… « Loin de toute civilisation », disait le garçon. Le jeune homme grinça des dents. Ils n’avaient sans doute pas la même notion du mot « civilisation »… Il lui avait semblé voir des bêtes…


-‘Pas plus mal, que nous soyons loin de tout. Je ne pensais pas voir ce genre d’endroits sur une planète pareille.

Voyant une certaine inquiétude poindre dans le regard de sayen de l’adolescent, Melfaroth changea brusquement d’expression. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire avenant, et sincère.

-Tu vas être déçu, je n’ai pas tellement de raisons d’être là. Je suis un voyageur. Je ne cherche rien, sinon des expériences, de tout ordre. Discussions, combats, connaissances, je prends ce que l’on me peut donner.

Le sourire du jeune homme s’effaça comme il était venu, brusquement, pour laisser place à un certain agacement. Ses paroles n’avaient rien perdu de leur calme et de leur pondération, mais ses yeux s’étaient teints de défiance.

-Il y a une chose qui m’intrigue, de mon côté… Qu’est-ce qu’un sayen peut bien trouver à une planète peuplée d’hommes ? Ils n’ont pas l’air menacés… Pourtant, vous avez l’habitude de coloniser violemment les astres, pour mieux les revendre ensuite.

Melfaroth plissa brièvement les yeux, avant de poursuivre.

-De plus, ces hommes n’ont pas l’air d’être de grands combattants… Rien à vous apprendre, rien à vous offrir… Quelles sont tes intentions, l’ami ?

De nouveau, en dépit de la méfiance qu’il éprouvait vis-à-vis des sayens, le jeune homme esquissa un sourire. Il avait été direct, comme à son habitude, et la tension semblait monter…
Il savait que la plupart des sayens ne vouaient pas un culte au dialogue, préférant celui des poings et des boules de ki.
Enfin, si un combat devait avoir lieu, il l’assumerait pleinement, quelques soient les intentions de son adversaire potentiel…


[Hrp : Si tu peux répondre aujourd’hui, n’hésite pas ^^ ‘ Je te répondrais ce soir, après, pendant une semaine, je suis pas certaine de pouvoir me connecter.]
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockLun 4 Aoû 2008 - 15:20
Après avoir posé sa question , l'inconnu changea de visage et sa bouche s'étira pour y montrer un sourire qui afin fait sentir à Sangohan que cet homme n'était pas un mauvais.Un sourire si sincère ne pouvais inspirer que de la confiance,devant ce changement d'expression le jeune demi sayen fit de meme et changea d'expression également,son visage montrait un petit sourire timide.Le mystérieux homme répondit à la question de Gohan par un réponse simple , ce n'était qu'un voyageur bien que celui-ci contrairement aux terriens explorer la galaxie.L'inconnu aux yeux bicolores montrait dans son ton et ses mots qu'il était un voyageur qui érrait dans l'univers pour des raisons hééroclites que ce soit connaisances comme combats.Il representait exactement ce que révait le sayen en quète d'aventures.découvrir le vaste univers ,rencontrait des personnes plus fortes les unes que les autres ainsi que d'apprendre de nouvelles choses.
Mais cette sorte d'admiration éphémère disparu aussi vite quelle venue lorsque l'homme , effacant le sourire de son visage , parla des origines de Sangohan.En effet il savait que les membres de son peuple étaient tous des sanginaires plus violents les uns que les autres mais Sangohan fut agacé par le fait que cet lui parler comme ci il était un de ces hommes qu'il méprisait au fond de lui meme.Il fut encore plus agacé par le mépris encore plus grand que cet homme avait dans la voix lorsqu'il parler des terriens,le peuple dont il portés les origines(de moitié certes)dans son sang et ses génes.L'homme en parler avec Mépris,Sangohan répondit avec une légère hostilitée non volontaire dans la voix:


"Je ne me considére pas comme un de ces sayens dont vous parler , personnelement je suis fier d'appartenir et d'avoir grandi sur terre.Il est vrai que ce sont des êtres faibles mais ce sont des personnes que je considéres comme étant de mon espèce donc s'il vous plaît parlez-en avec un mépris moins évident.Vous m'avez demander quelles sont mes attentions sur cette planète hé bien je n'en ai aucune en particulier car je suis né sur cette planète donc je ne compte en aucun cas coloniser ni encore moins revendre ma planète natale.Je la défendrai meme au prix de ma vie si il le fallait."

Sangohan avait répondu a ce jeune vagabond en essayant de le fixer dans le yeux mais cela était dur pour un garcon timide comme l'été le jeune sayen,de plus regarder ces deux yeux bicolores qui ressemblait a deux magnifiques planètes enfermées dans deux globes blancs se manifester difficiles.Baissant les yeux après son discours Sangohan la releva ensuite puis regarda de nouveau son interlocuteur en evitant ces yeux puis il demanda:

"Je souhaite faire la meme chose que vous , voyager dans le vaste univers et apprendre tout ce qui est possible de connaitre.Je veux apprendre , voulez vous bien accordez à un méprisant terrien d'origine sayen quelques techniques ou quelques nouvelles connaisances?"

Il regarda l'inconnu et se demandant quelle serai sa réaction?
Redeviendrai-t-il un personne avenante avec son sourire appaisant ou allait-il le laisser lui , minable sayen?
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockLun 4 Aoû 2008 - 17:38
L’enfant d’un sayen et d’une terrienne… Un demi sayen. Melfaroth avait peine à croire qu’une population froide et désordonnée ait pût s’entendre avec un peuple violent et conquérant. Enfin, il en avait la preuve sous les yeux…
C’était vrai, il connaissait mal les terriens. Il en avait eu un aperçu détestable, et les avait d’emblée rangés dans la catégorie des sous-hommes. Lui aussi était un être humain. Venu d’ailleurs, certes, mais biologiquement, ses caractéristiques ne différaient pas vraiment de celles que possédaient les humains de la Terre.
Légèrement dépassé, le jeune homme soupira.


-C’est d’accord, pardonne moi. Je ne suis pas fou, et ne tiens pas à m’attirer la haine d’un sayen… Aussi pacifique soit-il.

Melfaroth remarqua que le garçon évitait soigneusement son regard, et en fut troublé. Il savait parfaitement que la bichromie de ses yeux pouvait impressionner, voir effrayer. Cependant, il ne pouvait imaginer un guerrier veiller à regarder derrière son épaule, inquiété par l’imperméabilité de ses pupilles…

-Je souhaite faire la même chose que vous, voyager dans le vaste univers et apprendre tout ce qui est possible de connaître. Je veux apprendre, voulez vous bien accordez à un méprisant terrien d'origine sayen quelques techniques ou quelques nouvelles connaissances?

Cette fois-ci, Melfaroth ne put retenir un tressaillement de surprise. Un sayen désirant apprendre d’un humain… Décidément, l’adolescent commençait véritablement à l’intriguer.

-Eh bien, tu inclines ton visage vers le sol, tes yeux ne peuvent affronter les miens… Voilà un comportement bien peu dignes d’un sayen, en effet… C’est… surprenant.

Reprenant un peu de sa contenance et de sa douceur habituelles, le jeune homme laissa planer le silence pendant quelques secondes, avant de partir d’un rire sincère.

-Je m’appelle Melfaroth, pour toi, ça sera Melfa’. Au risque de te décevoir, je suis un être humain. Né ailleurs que sur Terre, bien entendu. Si un guerrier tel que tu dois sans doute l’être peut apprendre quelque chose de moi, en matière de combat, ma foi, pourquoi pas !

Peu accoutumé à la tenue de combat sayenne qu’il portait, le jeune homme desserra sa ceinture, au risque de faire tomber le pantalon qu’il jugeait de très mauvais goût… Avec une pointe d’agacement dans la voix, il maugréa.

-Si je ne me prends pas les pattes là dedans, on aura de la chance… Combat ?

Un tournoi intergalactique était à prévoir, et cet entraînement tombait au bon moment. Sans montrer le moindre signe d’agressivité ou d’empressement, Melfaroth qui craquer ses jointures…
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockLun 4 Aoû 2008 - 19:43
-C’est d’accord, pardonne moi. Je ne suis pas fou, et ne tiens pas à m’attirer la haine d’un sayen… Aussi pacifique soit-il.

C'est ce que avait dis le jeune homme qui avait réveiller Sangohan sur ces montagnes rocheuses éloignées de tout.Apparement cet homme avait connu des sayens et Gohan se demanda si celui-ci ne les craignés pas après cet étrange parole.Pendant que le jeune sayen lui avait exprimer son envie de voyage à travers le vaste univers qui intriguer Sangohan part son infinité d'espèce vivantes,le jeune homme avait remarquer le manque d'assurance du jeune garçon qui n'osé pas regarder les yeux bicolores de son interlocuteur.Il avait du deviner que Sangohan était un timide ou qui manquer d'estime en lui meme.L'inconnu le lui fit remarquer et exprima sa surprise d'un tel comportement de la part d'un terrible sayen.Un silence tomba puis l'homme lui déclina son identité:son prénom était Melfaroth et d'après lui c'était un être humain bien que né ailleurs avait-il ajouter.Puis il lui porta cette phrase:

"-Si un guerrier tel que tu dois sans doute l’être peut apprendre quelque chose de moi, en matière de combat, ma foi, pourquoi pas ! "

Un combat!!Sangohan écarta les yeux puis regarda Melfa' droit dans les yeux cette fois.Ainsi cet homme bien que apparement il entretient un peur ou une certaine crainte envers les sayen il voulu combattre face à lui,jeune sayen non-violent,totalement différent de sa race,un "batard" en quelques sorte.Avec ses pensées il regardait toujours Melfaroth droit dans les yeux,il s'était même perdu dans ses magnifiques yeux.Puis soudain Melfa dessera sa ceinture puis maugréa ce qui sorti Gohan de sa réverie.Il sursauta après être revenu des ses pensées puis il se dis que finalament ce jeune homme aux manières douces et au sourire si rassurant ne pouvais pas lui faire de mal,ce ne serai qu'un entrainement.Et puis il apprendrai peut être des choses interresantes l'un de l'autre.Melfa s'exclama:

-Si je ne me prends pas les pattes là dedans, on aura de la chance… Combat ?

Sangohan esquissa un sourire en voyant Melfa se battre avec ses vétements puis il répondit à sa question:

"C'est avec joie que j'accepte le combat Monsieur Melfaroth,j'espère vous inpressioner en vous montrant que meme si je suis à l'opposée de ma race naturelle,je ne reste pas moins un sayen et donc un combattant"

Après sa phrase il se mit en position de combat et recula de quelques pas de son partenaire de combat désormais.Il attendit l'attaque de celui-ci.


[Hrp:Fait ce que tu peux pour repondre je t'attendrai de toute façon ^^]
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockMar 5 Aoû 2008 - 0:00
Le jeune homme soupira. La politesse de son adversaire était telle qu’elle en devenait lassante. Remontant son pantalon, Melfaroth lui adressa un nouveau sourire.

-Melfa’. Pas de monsieur, s’il te plait. Je suis trop jeune pour que l’on m’appelle comme ça… J’ai pas l’air si vieux…
Enfin, comme tu es prêt, allons y !


Brusquement, Melfaroth croisa les bras sur sa poitrine, et se figea brièvement dans une grimace de concentration. Ses poings virèrent au bleu, un bleu éblouissant. Lentement, il desserra les poings, pour se précipiter droit sur son adversaire, paumes ouvertes.

-Les crocs de l’hermine !

S’attendant sans doute à recevoir une vague d’énergie, le garçon se mit sur la défensive. Mais Melfaroth poursuivit son avancée, sans chercher à ralentir. Son attaque était directe et frontale. Il enchaîna une série de coups très souples, sans chercher à mettre trop de force. Il s’épuiserait pour rien… Le ki chargé dans ses mains lui offrait une puissance de frappe suffisante pour venir à bout montagnes, s’il en trouvait la patience.
Cependant, une fois remis de sa surprise, le demi sayen parvenait à bloquer l’essentiel des attaques du jeune homme de façon efficace, sans paraître se lasser, ou même se fatiguer.
Remarquant cela, Melfaroth recula d’un bond, raclant le sol de ses ongles au passage.
Imperceptiblement, il avait ramassé une bonne poignée de poussière.


-Au fait, si ça ne t’ennuie pas… Après cette attaque, j’aimerais connaître ton nom. Que je ne t’appelle pas « l’ami » ou « garçon » jusqu’à la fin de mes jours.

Disant ces mots, Melfaroth avait uni ses poings, conservant la poussière au milieu. Brusquement, l’aura contenue dans ses mains se dissipa. Une goutte de sueur coula sur son front. Tout semblait raté, lorsque, brutalement, le jeune homme se mit en mouvement. Sautant par dessus son adversaire en prenant appuis sur un rocher, il jeta une première pincée de poussière en sa direction.

-Samon !

La poussière était en fait chargée de ki… A un niveau si grand qu’elle ressemblait désormais à une cohorte d’étoiles filantes.
Ne laissant pas le garçon se remettre de sa surprise, Melfaroth prit un nouvel élan, et envoya plusieurs pincées de poussière, tout autour de son adversaire, qui se retrouva cerné.
La situation devenait angoissante. Le jeune homme n’avait pas chargé les grains de poussière à bloc, sans quoi la vie de son adversaire aurait été mise en danger. Sous ses apparences anodines, cette technique était redoutable.
Attendant une fraction de seconde, le temps nécessaire pour que les gravats percutent leur cible, Melfaroth serra les poings, et se jeta sur l’adolescent, lui infligeant un terrible coup de poing à l’épaule.
Enfin, il recula de quelques pas pour s’assurer de l’état de santé de son adversaire, légèrement anxieux à l’idée d’y avoir été trop fort.


-C’est le moment de me dire ton nom… Si je t’ai cassé quelque chose, contente toi de riposter !

Le sourire de Melfaroth s’évanouit brusquement. Il sentait le vent caresser ses jambes… Son pantalon lui avait faussé compagnie. Et il n’était pas simplement tombé sur ses chevilles ! Il l’avait bel et bien perdu… Mais où ?
Préoccupé, il ne fit plus attention au demi sayen, et s’en alla fouiller dans un buisson…


[Hrp : voilà, j’aurais répondu une dernière fois avant ma semaine de vacances, qui s’annonce… Plate TT. Prends ton temps pour répondre !]
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockVen 8 Aoû 2008 - 15:53
En position de combat défensive,Sangohan regardait son compagnon porter ses mains sur sa poitrine,puis elles passèrent d'une couleure peau à un bleuté éblouissant.Soudain Melfaroth fonça droit sur son adversaire qui s'était préparer à subir une attaque.Le jeune sayen para toutes les attaques de son adversaire.Il se douta que cela devait être pour le tester,lui et sa force.Car Melfa ne semblait pas être si faible pour que Gohan puisse stoper sans probleme toutes ses offensives. Cet homme semblait plus un penseur qu'un combattant,mais quand meme de la à être aussi faible ce n'était meme pas consevable pour Sangohan.Mais il n'eut pas le temps de penser plus car pendant sa réflexionil n'avait pas percuter que son adversaire lui adresser la parole mais il entendit tout de même ses paroles:

"-Au fait, si ça ne t’ennuie pas… Après cette attaque, j’aimerais connaître ton nom. Que je ne t’appelle pas « l’ami » ou « garçon » jusqu’à la fin de mes jours."

Il allait attaquer de nouveau,il lanca une poignée de poussières droit sur Gohan,tout en Criant:

-Samon!

Tout à coup la poussière fonça sur le sayen en une pluie d'étoiles filantes dirigées droit sur lui.A peine eut-il le temps de s'en remettre qu'une autre nuée d'étoiles fonça de nouveau sur lui,le sayen essaiya de s'en débarraser et de les esquiver mais elles étaient trop nombreuses.Plusieurs d'entre elles arrachèrent quelques peu ses vêtements puis l'avaient écorché à plusieurs endroits du corps comme le torse sur lequel s'échappées désormais de petites perles de sang.Heuresement pour lui la peau de sayen était plus resistantes que la normales,ce n'étaient que des blessures minimes,pas de raisons de réellement s'inquiéter.Mais après cette attaque qui en plus lui avait fait mal,Sangohan fût aveugler quelques temps,il n'avait pas vu venir le violent coup de poing de Melfa.Une douleur le prit au bras droit.Une forte douleur cette fois-ci Melfaroth n'avait pas retenu son coup.

-C’est le moment de me dire ton nom… Si je t’ai cassé quelque chose, contente toi de riposter !

*Je dois sortir le grand jeu si je ne veux pas me faire dépasser et me retrouver avec une autre partie du corps abimée*

Sur cette pensée Sangohan se transforma en Super sayen,son visage était différent plus de timidité,plus de peur,plus de visage se tordant de douleur meme si la transformation ne lui otée pas la terrible douleur a son bras.Une aura jaune s'échappait du corps du jeune garcon , ses yeux étaient devenus d'un vert clair et pénétrant.
Il regarda Melfaroth,enfin il voulu mais il ne le trouva pas lorsqu'il le chercha des yeux,tout ce qu'il trouva c'était un pantalon qui volait dans les airs.Il l'attrapa et chercha son nouvel ami qui était dans un buisson en train de bougoner,il approcha vers un morceau de caleçon qui dépassait d'un buisson puis il dit d'une voix plus sérieuse mais avec néanmoins un large sourire au visage :

"Tenez ... enfin plutôt tiens Melfa,tu devrai mieux attacher ton pantalon.Enfin peut-être que tu es plus à l'aise en caleçon.Allez tiens et prépare toi c'est mon tour d'attaquer maintenant.Au fait Mon prénom est Sangohan"

Et il reparti le dos tourné pour laisser Melfaroth se rhabiller à son aise car ce dernier semblait géner par la perte de son pantalon.Une fois éloigné de quelques pas il se retourna puis se prépara à entrer dans une phase d'attaque.
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockLun 11 Aoû 2008 - 16:57
[Hrp : bon, t’aurais pût continuer xD Là, je vais faire super court, le temps de me rhabiller…]



Le dernier coup de Melfaroth était venu à bout de l’un des bras du jeune demi sayen. Son expression changea, et, brusquement, ses cheveux virèrent au jaune or, et se dressèrent sur sa tête.

-Tenez ... enfin plutôt tiens Melfa, tu devrai mieux attacher ton pantalon. Enfin peut-être que tu es plus à l'aise en caleçon. Allez tiens et prépare toi c'est mon tour d'attaquer maintenant. Au fait, mon prénom est Sangohan.

Un super sayen, très probablement. Le jeune homme fronça les sourcils. Il avait entendu parler de cet état, et était assez surpris de la transformation de son compagnon… Il semblait si calme, si réservé… Et la nouvelle force qu’il venait d’acquérir se basait sur la seule colère.
C’était troublant. Surtout pour un simple adolescent, encore plus jeune que lui…


-Sangohan ? Mouais… Merci.

Bien que vaguement gêné de se trouver en caleçon devant son adversaire, Melfaroth récupéra son pantalon avec le sourire, et le remit en grimaçant. Il était probablement tombé dans un buisson rempli de ronces, pour piquer à ce point…

-Une raison de plus pour ne pas aimer les sayens. Leurs tuniques ne valent rien… Ah, il va falloir que je me retrouve de bons vêtements.

Au moment de serrer sa ceinture, Melfaroth hurla de douleur, et se mit à gesticuler. Quelque chose venait de lui brûler les fesses. S’efforçant de retrouver un semblant de calme, il défit sa ceinture, et eu la surprise de trouver une branche d’ortie coincée dans son pantalon.
Entre temps, Sangohan avait préparé son offensive. Il fonçait déjà, pensant que son adversaire avait déjà fini de se rhabiller…
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockMar 12 Aoû 2008 - 0:53
[J'oserai pas t'attaquer en caleçon quand même ^^ sinon j'espere que t'es vacances n'étaient pas trop plates =)]

Sangohan était en position de combat offensive,c'était désormais son tour d'attaquer et de montrer à son adversaire l'étendue de ses pouvoirs sayens.Il fonca droit sur Melfaroth de nouveau vétu de son pantalon,une fois face à lui il enchaina les coups de points et les coups de pieds sur celui-ci.Pas de toutes ses forces biensur si bien que Melfa para tous ses coups sans trop de mal apparant.
Mais sa douleur à l'épaule causée par son nouvel ami lui fesait très mal,si bien qu'il arréta d'attaquer puis fit un bond en arrière.Une fois à une distance raisonnable de son adversaire,il décida de lui faire subir l'une de ses attaques tout comme Melfaroth lui avait fait subir ses attaques à lui telles que "Samon" ou encore les "Crocs de L'hermine".

"Voici une de mes techniques,de même que pour moi,riposte si jamais tu est touché,n'hésite pas car je souhaite livrer un grand combat face à toi.Donc cessons les politesses et commencons notre combat si tu le veux bien!"

Après cette phrase Sangohan esquissa un bref sourire avant de se concentrer et de positionner ses mains au-dessus de sa tête.Cette posture semblait peut-être ridicule mais des étincelles d'une couleur jaunâtre commencèrent à jaillir des mains du sayen.Les éteincelles continuèrent à redoubler d'intensité.Il eut le temps de lancer un dernier regard vers son adversaire histoire de ne pas rater son coup.Soudain un rayon jaune entouré d'éclairs jaunes également jaillirent des mains du jeune garcon pour aller droit sur Melfa.Le rayon avancait rapidement mais lorsque Melfaroth se prépara sans doute a l'esquiver ou faire autre chose à son approche Sangohan mis ses mains vers le bas et le rayon s'écrasa au sol devant son adversaire.L'effet fut immédiat un trou énorme fit place devant Melfaroth et une grande quantité de poussière volèrent autour de lui.Sangohan avait prévu excatement cet effet et profita de l'aveuglement et surement de la surprise de son adversaire pour lui mettre à son tour un coup de poing d'une violence rare.Son ami fut projeter en arrière et Sangohan attendit la riposte de son adversaire dans le nuage de poussière qu'il avait provoquer ou il pouvait se mettre hors de vue de Melfaroth.Il lui dit sachant que celui-ci ne pouvait le voir:

"Alors je t'ai fait mal moi aussi?Allez viens combattons de bon coeur!"

Sangohan n'était plus le petit garcon qui n'amait pas les combats lorsqu'il était transformé.Au contraire il était heureux pour une fis d'avoir quelqu'un avec qui il pouvait combattre réellement sans lui faire mal,ni qui le prenne pour une sorte de monstre.Ce fut un Gohan souriant qui attendait la riposte de son adveraire.
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockJeu 14 Aoû 2008 - 16:41
Melfaroth avait prévu une attaque directe de la part de son adversaire. Il ne s’étonna pas, lorsqu’une gigantesque vague déferlante se dirigea à ses pieds. Déterminé à esquiver le coup, il prit son élan, et sauta de côté. Pourtant, le rayon énergétique s’écrasa sur le sol, soulevant un nuage de poussière… Juste devant l’endroit où il s’était trouvé une fraction de secondes auparavant. L’attaque l’aurait loupé. De peu, certes, mais il n’aurait pas risqué grand chose à ne pas bouger.
Soudain, le jeune homme compris la ruse de son adversaire. Conservant calme et contenance, il croisa les bras sur sa poitrine, et concentra brusquement son énergie.


-Terasbetoni !

Le poing de Sangohan apparut brusquement, et s’écrasa sur le torse du jeune homme, qui fut projeté en arrière. Pourtant, le demi sayen avait dû sentir que son coup avait été inutile… son adversaire s’était rapidement durci, en concentrant son aura. Aucune attaque directe et frontale, de puissance raisonnable, ne le pouvait sérieusement blesser…
Reprenant ses esprits, il retomba lestement sur le sol, laissant son énergie de nouveau emplir son corps. Il était détendu, et fier d’avoir bloqué l’offensive de son adversaire.


-Dommage, bien essayé. Désolé, mais je m’étais dit qu’il fallait mieux que j’échappe à un coup pareil… Lancé par un super sayen…

Les poings de Melfaroth étaient redevenus bleus, pendant qu’il parlait. Il était prêt à repasser à l’offensive, avec encore plus de force.

-De bon cœur ? Compte dessus…

Tandis qu’il esquissait un mouvement rotatif, le jeune homme ajouta, avec un sourire

-…Tu vas en baver, cette fois-ci !

Achevant son mouvement, Melfaroth frappa le sol par deux fois. La terre se fissura, jusque sous les pieds de Sangohan, contraint à sauter, pour éviter une chute dangereuse.
Dans le même temps, son adversaire avait préparé une boule d’énergie orangée, qu’il lança de toutes ses forces.


-Vague douteuse !

La déferlante fila à toute vitesse en direction de Sangohan. Celui-ci eu l’agréable surprise de ne sentir qu’une douleur légère, lorsqu’elle le percuta de plein fouet. Cependant, lorsqu’il retoucha le sol, il fut pris d’un vertige. Que faisait-il là ? Pourquoi était-il sous sa forme de super sayen ? Qui était le jeune homme contre lequel il semblait être supposé se battre ?
L’espace de quelques secondes, il fut pris d’un grand trouble. Il ne comprenait plus rien, absolument plus rien.
Sans attendre, Melfaroth se jeta sur lui.


-Les crocs de l’hermine !

Cette fois-ci, son enchaînement fut deux fois plus rapide et puissant que la première fois. Pire, ses coups étaient véritablement tranchants. Lorsqu’il s’écarta, son adversaire avait recouvré la raison. Cependant, ses vêtements étaient lacérés, et ses quelques blessures le faisaient souffrir. Rien d’insupportable, surtout pour un sayen… Mais suffisant pour constituer un handicap.

-La vague douteuse n’est pas puissante tant que je ne désire pas gâcher mon énergie… Mais elle induit le doute dans l’esprit de quiconque rencontre son chemin. C’est utile, lorsque l’adversaire est plus fort physiquement que soi…

Avec un sourire, Melfaroth resserra encore une fois son pantalon, par automatisme, et attendit le prochain coup, sans relâcher son aura, au niveau de ses poings.

[Hrp: désolée du retard =) Je suis en train d'écrire une fiche en parallèle, et j'ai un peu de mal... Pour l'histoire de l'attaque pendant que Melfa enfilait son pantalon, je pensais à un truc du genre: "Ah, j'avais cru que tu avais fini..." Enfin, peu importe =D]
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockJeu 14 Aoû 2008 - 18:38
Une légere fierté envahie Sangohan lorsqu'il vit son adversaire volait dans les airs suite à son coup de point.Mais cette fierté fut de courte durée car en effet Melfaroth une fois à terre lui annonca:

-Dommage, bien essayé. Désolé, mais je m’étais dit qu’il fallait mieux que j’échappe à un coup pareil… Lancé par un super sayen…

Ses points passèrent aux bleu comme lors de sa précédente attaque,puis il s'exclama à Sangohan en lui annoncant qu'il allait " en baver ".Le sayen s'attendé à subir de nouveau l'attaque portant le nom "Crocs de l'hermine" et donc en conséquence il se mit en position défenssive prêt à parer les attaques de l'adversaire mais à sa grande surprise Melfa tapa sur le sol et deux fissures au sol, se dirigèrent vers le demi sayen.Pris de surprise Gohan sauta de justesse dan sles airs mais lorsqu'il sauta il entendit Melfa annoncer:

-Vague douteuse!

Sangohan ne put esquiver cette vague d'énergie qui fonca droit sur lui mais il fut surpris de ne ressentir une légere douleur quasi-indolore mais d'un coup son esprit se troubla,il regarda autour de lui en pensant d'un air vague.

*Ou suis-je??*

Mais avant de pouvoir analyser les environs il subissa de nouveau une attaque de Melfa c'était cette fois-ci "les crocs de l'hermine".
Surpris mais incapable de se défendre Sangohan subissa l'attaque dans toute sa totalité.Après l'attaque,l'esprit de Sangohan s'éclaira et il resenti une terrible douleur l'assailir de toutes les parties de son corps allant du haut de la tête jusqu'au bas de pied.A peine conscient et surtout préoccupé par ses blessures dont il ne souvena pas lse origines il entendit vaguement ce que Melfa lui disais a propos de sa technique précédente:

-La vague douteuse n’est pas puissante tant que je ne désire pas gâcher mon énergie… Mais elle induit le doute dans l’esprit de quiconque rencontre son chemin. C’est utile, lorsque l’adversaire est plus fort physiquement que soi…

Ainsi c'était la raison pour laquelle il avait subis toutes ses attaques sans en savoir d'ou elles venaient,de plus il cru comprendre que cet homme se méffier de la puissance de Gohan puisqu'il disais utilisé cette techniques sur des personnes plus forte.
Il se tordait toujours de douleurs,la mains sur son torse il regarda Melfa:cet homme était très intelligent cela ne fesait plus aucun doute,ilavait deviner l'attaque que Sangohan avait prévu face à lui,il avait prévu et retourner la situation à son avantage.Sangohan ressenti un sentiment fierté de combattre face à lui et de savoir qu'il le considéré comme une sorte d'égal.Mais sangohan ressenti également une folle envie de le battre car si il pouvait venir à bout de cet homme il pourrait lui aussi se sentir fort,rien qu'une attaque qui passerai et lui infligerai des dégats serai super pour ce jeune sayen qui "idolatra" son nouvel ami.
Cédant à son envie de battre Melfa il dégaga son énergie il était plus puissant que tout a leur.Il dit à sa nouvelle connaisance:

"Vous...tu me sembles vraiment douer pour les combats,je ne veux pas arréter ce combat pour quelques douleurs,continuons et allons y de bon coeur"

Un nouveau sourire se dégagea du visage tiré de douleur du sayen. Sans prendre le temps de réfléchir il fonca sur son adversaire ne voulant lui laisser aucun moment de répit afin de ne pas tomber dans un des ces pièges ou autres choses qui pourrait se retourner contre le sayen.Il arriva près de son adversaire et lui asséna plusieurs coups de poing et coups de pied à une vitesse plus rapide que d'habitude Melfa ne sembla pas avoir de probleme à parer ses attaques mais quelques unes sembla passer.Puis Sangohan fit comme precedement il recula d'un bond mais cette fois il joingna ses deux en arrière et lanca Un rayon d'énergie pure de faible force néanmoins car dans la précipitation il n'vait pas eu le temps de charger son attaque.Il cria:

Kaméhaméha!!

Et Un rayon d'énergie bleu sorti des mains de l'adolescent et fonca droit sur sa cible,Sangohan ne changea pas la direction de son tir cette fois-ci.Le rayon arriva vers Melfa qui ne semblat pas vouloir l'esquiver ni meme le contrer.Mais Sangohan ne réflichissait plus,tout juste le rayon sorta de ses mains qu'il fonca droit derrière son ami et lui assena un violent coup de pied dans le dos pour le poussser droit sur son rayon d'énergie pure.
Le choc de l'homme et du rayon provoqua une vague de poussière qui aveugla le sayen,il poussa la poussière de devant ses yeux et regarda vers le lieu du choc.Son attaque avait-elle reussie?Qu'allait faire cette fois-ci le nouvel ami du jeune sayen?


[Dzl pour l'histoire du pantalon ^^ j'y avait penser en plus faire un truc avec ça mais bon au moment de l'écriture j'ai quelques peu zapper.Je trouve notre sujet super interresant.Pis d'excuse pas pour le retard =)]
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockVen 15 Aoû 2008 - 22:25
Sa dernière attaque à peine achevé, bien qu’avec succès, Melfaroth eut la surprise de retrouver son adversaire sur lui, le rouant de coups. Il parvenait à les bloquer, en alternant le Terasbetoni et les griffes de l’hermine, pour les frappes latérales, mais l’agressivité de l’offensive le surpris… Il ne pensait pas que le demi sayen se relèverait aussi vite de sa ruse… D’autant plus que son corps et ses vêtements étaient lacérés.
Au moment, ou il pensait pouvoir recommencer à rendre les coups, Sangohan s’écarta d’un bond, et balança dans le même temps une boule d’énergie jaune. Cette fois-ci, le jeune homme ne chercha même pas à esquiver.


-Terasbetoni !

-La déferlante s’écrasa sur son torse, avec la violence d’une vague se brisant sur un rocher. Cependant, Melfaroth était bien plus solide que la pierre, lorsqu’il utilisait son unique technique défensive… Le seul désagrément qu’il eût à supporter consista en un éblouissement. Bien que cela devait le rendre plus sensible aux coups qu’il pouvait encaisser de dos, il maintint son bouclier énergétique interne… et s’en félicita lorsqu’il vit un rayon de ki bleu se diriger vers lui à toute vitesse… pourtant, il sentait que, cette fois-ci, l’attaque était bien plus puissante. Il esquissait un mouvement d’esquive, lorsque…

-Non !

Le pied de Sangohan percuta son dos de plein fouet, et le fit tomber en avant. La boule d’énergie le percuta de plein fouet.
Il vola sur quelques mètres, et retomba dans un buisson de mûriers… Il n’eût ainsi pas le loisir de s’évanouir, ou de mettre quelques secondes à se relever.


-Yaaah, nom de Dieu de nom de Dieu de nom Dieu ! ça pique !

Melfaroth sauta hors du buisson épineux en hurlant une série d’obscénités qu’il ne fait pas bon détailler… Avec une patience agacée (si, si, ça existe), il ôta une à une les épines qui s’étaient enfoncées dans son épiderme, avant de se remettre debout. Il avait probablement une côte abîmée… Peut être pas vraiment cassée, mais salement amochée… Et son dos lui faisait souffrir le martyr. Enfin, il n’avait pas encore tout donné (c’était une chance pour son adversaire), et comptait bien mener encore une ou deux offensives, avant de s’effondrer.

-Bon, on s’y remet!

Ramassant les épines qu’il venait de récolter, en tombant dans les buissons, Melfaroth réunit de nouveau de l’énergie entre ses poings, en quantité bien plus importante, cette fois-ci. Pourtant, les crocs de l’hermine lui servaient de leurre. Il avait, entre ses mains, assez de poussière et d’épines pour réduire un arbre en miettes, avec sa technique du Samon.
Il se déplaça avec promptitude, prenant son élan en sautant sur les pierres et les arbres qu’il rencontrait. Imperceptiblement, il se rapprochait, de son adversaire, tout en l’encerclant… Et il gagnait du temps. Il chargeait d’énergie la poussière qu’il serrait entre ses poings. Il l’en saturait tant et tant qu’à un moment donné, le bleu de ses poings vira au blanc.
Finalement, il se décala brusquement de sa trajectoire, et se jeta sur le demi sayen, qu’il frappa de ses crocs de l’hermine, suffisamment fort pour le forcer à reculer, et à bloquer ses coups. Cependant, il simula un coup de poing, et ouvrit sa main, au dernier moment, en la plaquant contre le buste de son adversaire.


-Samon !

Il y eût une légère détonation. La poussière chargée d’énergie, portée par la puissance du coup, pénétra les chairs, pourtant résistantes, du demi sayen. Ne le laissant pas se remettre de sa surprise, le jeune combattant le frappa par deux fois, en plein visage, avant de se placer dans son dos, et d’envoyer sa dernière salve de poussière.
Enfin satisfait, il recula de quelques mètres, haletant. Il n’en avait plus pour longtemps. Ses réserves d’énergie étaient pratiquement épuisées… Il se poussait cependant à ne rien espérer, de crainte de relâcher son attention.
Invité

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit ClockSam 16 Aoû 2008 - 15:09
Après que son coup ait enfin touché sa cible,le sayen resenti une terrible douleur dans chaques parties de son corps.Ses efforts avec toutes les douleurs qu'il avait subies n'avaient qu'intensifierla douleur.Un genou à terre il leva les yeux vers son Amiet vit un spectacle qui lui fit oublier quelques temps sa douleur.Melfaroth avait atterit dans un buisson de ronces,Sangohan riais de bon coeur en voyant cet étrange homme retirer toutes ses épines de son épiderme.Ce spectacle dura quelques instants,ce fut très divertissant aux yeux du sayen,Melfa était bien un combattant très doué pour les combats mais il ne parraisait pas très chanceux.Les épines otées de son corps Melfa se releva et à la grande surprise de Gohan il ramassa les épines qu'il venaient d'otées.IL ferma ensuite les poings,il sembla se concentrer d'avantage et ses mains passèrent encore une fois au bleu.Ce n'était plus une surprise pour Sangohan,son adversaire l'avait déja utiisée deux fois cette techniques face à lui c'était sans aucun doute les crocs de l'hermine!
Ses mains chargées d'énergie,son adversaire tourna autour de Sangohan en courant vite en rond sur des arbres et des pierres.Le sayen se preparant à recevoir l'attaque de ce dernier se releva avec beaucoup de mal,sa main sur son épaule,il concentra toutes ses forces qu'il pouvait encore rassembler afin de contrer son adversaire.Puis sans surprise Melfa sa diriga vers le jeune garçon qui receva comme il le pensé les crocs de l'hermine,il reussisa à bloquer les coups de son adversaire puis il vit Melfaroth ouvrir soudainement son poing sur son torse tout en criant:

-Samon!

Le jeune demi sayen avait les yeux grand ouverts,il s'était encore fait avoir mais ce n'était pas fini,une terrible douleur lui traversa le torse puis il reçu des coups au visage,il était sans défense,plus rien n'était possible se tordant de douleur ,il reçu encore une fois les effets destructeurs de la technique Samon dans le dos cette fois.
La poussière s'éleva,un silence s'imposa,le sayen n'entendait que les halements de son ami qui venait de lui porter un terrible coup,c'était surement le dernier qui mit un terme à ce combat....
La poussière tomba,on pouvait appercevoir une petite forme posée sur ses genous,c'était Sangohan,il était littéralement vidé de ses forces,le dernier coup qu'il avait reçu l'avait vraiment beaucoup amoché:ses vétements étaient déchirés,sa tenue de combat qui devait résistée à bien assauts mais la terrible technique de Melfa était redoutable;son torse était tailladé ainsi que son dos,du sabg coulait du haut de son corps de sayen pourtant plus résistant que la normale.
Mais Sangohan avait encore un regard ou on pouvait lire une envie de combattre jusqu'au bout;il se leva tant bien que mal,il souffrait le martyr mais au bout de quelques efforts il se maintena debout face à cet homme qui lui avait fait tant de mal.Le sayen tanta le tout pour le tout,les mains joints en arrière il voulu retenter le Kaméhaméha!Malheureusement,lorsqu'il chargea son énergie,ses cheveux tomèrent,il lanca sa technique de très très faible force,un petit rayon sorti de ses mains mais il fut tellement faible qu'il ne fit surement aucun dégats à son adversaire.Le sayen s'éffonfra à genous,entièrement vidé de ses forces.Il regarda Melfa et lui dit:

-Désolé ... je n'en peux plus,tu m'as eut avec tes techniques,bien joué!
Ce n'est pas une image très honorable pour un sayen!Mais tu es plus fort que moi,je dois m'incliner."


Sangohan redevenu le petit garçon timide sorti de sa poche un petit sac gris en fil de soie.Il tira la ficelle et en sorta deux petits haricots,il regarda Melfa apparement lui aussi affaibli par ce combat,il lui lanca le petit légume agique en lui expliquant:

"-Tu dois connaitre c'est un senzu,c'est formitable ça te remet en forme en moins de deux!Tiens mange-le!"

Il fit un sourire à son Ami et attendant sa réaction après ce combat tourné à son avantage.
Contenu sponsorisé

Pensées d'une nuit Empty
MessageSujet: Re: Pensées d'une nuit   Pensées d'une nuit Clock
 
Pensées d'une nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-