Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

Partagez
 

 Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anya Fischer
Anya Fischer
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 09/04/2024
Nombre de messages : 4

Techniques
Techniques illimitées : A.T.É - Schadenfreude - Éclair de génie - Tourment affligeant - Tête d'Ampoule
Techniques 3/combat : Modus Operandi : Panthère - Modus Operandi : Tigre
Techniques 1/combat : Protocole Proto-Némésis

Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Empty
MessageSujet: Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer   Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer ClockMar 9 Avr 2024 - 7:13

Anya Fischer

Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer 3hfz

35ans
Femme
Terrienne
Neutre Bon
DC de Subaru


♍ INTP | 8w9 ♍
Logicienne | Pacificatrice Assertive


Ambitieux de votre part que de vouloir sonder l’esprit d’une femme dans sa trentaine. C’est d’ailleurs davantage dans votre intérêt qu’au sien qu’elle préfère le silence, son empathie a tendance à lui faire ressentir au centuple la souffrance qu’elle cause par ce biais. Et c’est une erreur que de considérer cela comme un faiblesse, car la terrienne en a fait son métier : cette empathie lui a déjà servi pour ses nombreux interrogatoires et négociations de contrats. En d'autres termes, elle sait nuancer chacune de ses expériences, sans se voiler la face, afin de rester droite dans ses bottes.

Dotée d'une personnalité qui a su apprivoiser ses tumultes, au prix parfois de lourds sacrifices, ce sont ses origines qui motivent ses actions ; elle le sait, et en tire pleinement partie dans son quotidien comme dans les carrefours de sa vie. Cela peut vous paraître vague, voire bateau comme description, mais c'est uniquement parce que nombreux sont ceux à souhaiter ces traits sans pour autant y arriver. La Griffon, elle, en a fait sa spécialité : sa fidélité à son passé est telle que peu d'univers partagent une Anya aussi fidèle à elle-même, chose importante lorsque l'on modifie sans cesse d'identité en pastichant voire réécrivant celui-ci. Changer les apparences, arborer un masque, n'en change pour autant la réalité qui s'y dissimule.

Pourtant ces entités apocryphes, naissantes de son imagination, n'ont jamais pour ambition de tromper ceux qui en entendent parler ou leur font face ; tout au plus, semer la confusion, faire réagir sur des parts jusque-là dormantes, inhibées d’elle-même. Ce petit plaisir d’observer d’autres personnalités allant au plus profond des choses, afin de décortiquer le vrai du brouillé et offrir une nouvelle perspective, une nouvelle vision de sa personne.

Pourquoi un tel désir ? Les raisons sont aussi nombreuses qu’insaisissables, comme sa vraie nature. À la limite, s’il est une raison intéressante, c’est que peu de gens ont supporté sa véritable identité, et qu’elle a donc appris à l’imposer autrement, à s’affirmer avec empathie. Que reste-t-il dans cet agent dormant de sa propre vie ? Certainement quelque chose, attendant le bon moment pour surgir, libéré de toute rationalité limitante : Un fantôme dont la rage de vaincre, elle, n’a aucune limite et en quoi l’entité devant vous fait entièrement confiance.


Changeante est son apparence, mélange symbolique de plusieurs ethnies, comme ont toujours fait les intellectuels ouverts d'esprit. Ses origines terriennes sont suffisamment ancrées dans son for intérieur pour n'en nécessiter aucune manifestation concrète, autant d'espace libre pour qu'Anya rende hommage aux peuples qui lui ont tant appris. N'y voyez cependant aucune haine viscérale envers l'humanité, car c'est par amour envers ce qu'elle peut être que le Griffon a décidé de se haïr à tout jamais.

Et de toute manière, la réalité en a décidé autrement, car sa naissance lui a doté d'un corps tout ce qu'il y a de plus humain. De loin, la dame ne semble pas aux faits de ce qu'est être une femme, et toute l'étiquette associée dans la société matriarcale d’une haute régionale. Pourtant, ce n’est pas faute de ne les connaître assez, bien au contraire : l'œil attentif y remarquera son indifférence, passer pour une figure d'autorité ou de fausse fragilité ne fait pas partie de son agenda. Ses manières témoignent d'une volonté sincère de gentillesse, sans artifices.

Quant aux détails physiques, une chose crève les yeux pour peu qu’on puisse la voir sous le masque : un regard lourd, expressif dans son inexpressivité conditionnée dès l'enfance, ne brillant d’aucune lueur depuis des décennies. Rares sont ceux ayant pu la voir et encore moins sont vivants pour pouvoir la témoigner, ce qui explique son tabagisme lorsqu'une question existentielle lui est posée. Étrangement, la fumeuse ne sent le tabac ni n'use de parfum, pour la simple raison que son émanation est inodore et le tabagisme passif inexistant, grâce à ses découvertes en la matière. L'univers lui a fait cadeau de cette opportunité, c'est le moins qu'elle puisse faire pour ceux qui la voient ainsi s'injecter sa dose de dopamine.

Du reste, la femme aux cheveux châtains apprécie adopter un style vestimentaire typique du détective privé… lorsqu'elle n'arbore pas une tenue de capitaine pirate de l'espace, d'astronaute tueur en série, ou quelconque autre identité aux antipodes des précédentes, mais toujours introvertie en un sens. Dans tous les cas, contrairement aux apparences qu'elle aurait tendance à avoir à son normal, la jeune femme n'a pas besoin de lunettes mais en porte tout de même, par esthétique. Elle justifiera d'ailleurs que ses formes arrondies adoucissent son visage à la mâchoire triangulaire, en plus de valoriser ses cheveux qui épousent ses formes, et ainsi inviter le regard d'autrui à observer l'ensemble.

En parlant de formes, ses dimensions ne sortent pas spécialement de l'ordinaire, si ce n'est qu'elle est taillée en sablier et que sa poitrine peut ressortir sur une tenue moulante. Dans le cas où de tels vêtements seraient portés, ce serait uniquement dans un intérêt pratique avec des renforts, afin de ne pas être gênée dans ses mouvements ni souffrir du dos. Il est d'ailleurs difficile de voir sa peau en-dehors de sa tête voire de ses mains, car comme le reste de son corps, même ces dernières sont affublées de cicatrices qu'elle garde soigneusement dissimulées, dans des gants laissant pouce, index et majeur à l'air libre.


« Anya ! Le repas est prêt !
– J’arrive ! Je finis un truc vite fait !
– Pour l’amour du Roi ça fait 5min que tu me dis que t’arrives ! Ne m’oblige pas à envoyer Jeanne te chercher !
– Urgh j’aaarriiive… Mais, ma co ?
– Veuillez m’excuser, Maîtresse Anya, car je viens de pirater le réseau de votre chambre. Dame Charlotte souhaite que vous veniez souper.
– … Excusez-moi que ma mère se sente obligée de vous mobiliser. »


« Regardez, c’est la folle aux robots.
– Vous croyez que c’est pour impressionner la prof d’info qu’elle se donne un style futuriste ?
– C’est pas comme si ça lui permettrait de dépasser son 20 de moyenne…
– 20 en informatique… mais 6 en maths. Elle doit tricher, obligé.
– On en parle de son 18 en bio ?
– Toi tu l’as pas vue chercher les définitions du cours sur son portable.
– Quoi, c’est pour ça qu’elle a rendu presque copie blanche au contrôle d’hier ?
– Dans tous les cas, ne suivons pas son exemple, c’est pas comme si elle allait pouvoir chercher des définitions en plein milieu de l’exposé d’Avril.
– Quoi, il y a un exposé en Avril ?! »


« Regarde ce que tu me fais faire, Anya : régler tes problèmes à ta place. Je savais que je ne pouvais pas te faire confiance.
– Maîtresse Anya… N’oubliez pas… de faire… votre… lit…
– Vous me manquerez, Jeanne… Vous me manquez déjà. »


« Regardez, c’est celle que les profs ont prise en pitié pendant l’entretien de sélection.
– Aucune aptitude de leadership, culture générale aux fraises quand ça touche pas aux traumas des gens et la technologie, nationalisme douteux… Je me demande bien comment elle a pu passer les examens.
– Il paraît que le sergent examinateur lui a passé un savon à la fin de l’épreuve physique.
– Passer un savon… T’es gentille toi. Il l’a humiliée tu veux dire !
– Mouais ‘fin je me rappelle surtout que ce même sergent a posé un arrêt maladie le lendemain des entretiens. Et puis ce regard… ça ne peut pas être qu’une coïncidence.
– Ouais. J’sais pas ce qu’elle a, mais jamais j’m’en approche.
– Vous croyez que c’est elle qui a provoqué la fuite de données du lieutenant viré la semaine dernière ?
– Dis pas de bêtises, on vient tout juste de commencer l’année. Comment aurait-elle eu l’info depuis les serveurs de l’école ?
– Elle a eu la meilleure note en informatique de sa promo quand même…
– Je serais vous, je m’inquiéterais plutôt du prochain tournoi des écoles. On a encore nos congénères de Satan-City à écrabouiller pour les qualifs. »


« Je vous vois, Lieutenant Fischer. »
– Je vous écoute, Commandant Colombo.
– Et vous m’exaspérez également, malgré vos grandes qualités sur le terrain. Votre manque de discernement vous a déjà coûté plusieurs blâmes, et voilà que vous faites amie-amie avec cette démone cannibale des montagnes.
– Allez dire ça au Lieutenant Shin.
– Ce n’était pas votre responsabilité de mettre fin à sa carrière.
– C’est parce que quelqu’un a délégué ses responsabilités que j’ai dû le faire.
– J’ose espérer que ce n’est pas de mes responsabilités dont vous parlez.
– Votre respect est sauf Commandant, je sais que votre rôle était de sauver les meubles de cette mission suicide. Non, je pointe du doigt celles de notre dirigeant planétaire. À choisir entre un extraterrestre manipulé par ses conseillers, qui peut balayer notre armée d’un revers de main sur un coup de tête et ne sait rien de notre peuple, ou une terrienne modifiée qui sait ce dont l’humanité est capable, en pire comme en meilleur, mon esprit rationnel préférerait le second choix.
– Laissez-moi alors vous donner un dernier conseil : ça commence avec le village de Tyeruseriu, ces histoires où les bêtes pensent pouvoir se lier aux hommes, et ça finit toujours de façon tragique. Vous ne voulez pas que cet altruisme mène à un nouveau comté de Gevodan.
– Merci, c’est pour cela que je m’assurerai que cette histoire, si elle doit avoir ces conséquences, ne soit tragique que pour les personnes qui l’auront mérité. Quant à mon avis personnel, j’aurais préféré que notre peuple eût écouté vos conseil lorsque Darkus s’installait sur Terre.
– … Vous venez tout juste d’entrer dans l’élite, le fleuron commando de notre planète, vos frères et sœurs vous respectent et vous n’avez pas encore terminé d’apprendre votre potentiel. J’ose aussi espérer que je n’aurai pas à constater votre fin de carrière de sitôt.
– Je sais que je suis loin d’avoir tout donné à notre peuple, et c’est tout ce qui compte. »


« Dis-moi qu’il y a du nouveau. Ma p’tite pleure son père depuis que cette pouffiasse de flic est venue le chercher, et la dernière fois qu’on s’était vu c’était pour son grand frère.
– J’ai rien pour ton mari, mais ça va quand même te faire plaisir : ils ont annoncé l’exécution des collabos sur Twipper ce matin.
– Il était temps… Quelle date ?
– La semaine prochaine, ça disait 18H.
– ‘Y a les noms ?
– Deux cafés latte et une chocolatine.
– Merci bien. Alors, laisse-moi retrouver ça… Tiens, ça dit aussi qu’il y aura des exilés.
– Merci. Comment ça ? Des traîtres qui vont s’en sortir ? C’est quoi cette histoire ?
– Oh tu sais… – ouf trop chaud – Un exil sur une planète mortelle, ça revient un peu au même. Là-bas, il y aura pas de renforts. Et m’est avis que deux-trois capsules dans le lot seront très probablement sabotées avant le départ. Ah ! Fischer Anya, alias ‘Major Fantôme’ de la police secrète : exilée.
– La crème de la crème hein… Vu son grade, il y a plus qu’à espérer que sa capsule soit sabotée… Attends… tu vois qui je vois… ?
– Quoi, le saiyan barbu ? Il y en a des tonnes tu…
– Hey ! Faîtes attention !
– Du calme, du calme voyons. Admirez plutôt la scène : celle du couple reformé quand la mort a failli les séparer. »


« Peu commode la nouvelle, tu ne trouves pas ?
– Oh oui ! Peu commode !
– Pas commode sa mère ouais.
– J’vais la pougner la nouvelle, t’inquiète pas mon pote.
– La pougner ! La pougner ! La pougner !
– Urgh je vous ai dit quoi sur le jeu de rôle, les gars ? Pas de bizutage.
– Vous avez vu les gars ? C’est ma fusée !
– Eh, connard, ça s’utilise comment cette merde déjà ?
– Bah j’sais pas connard, tu sais lire des flèches sur un lance-roquettes non ?
– Bah ouais connard, mais c’est le début ou la fin de la flèche qui compte ?
– Ouh vivement que je finisse la mise à jour des As pour les gérer, sinon ils vont m’exploser la base avant même qu’elle soit finie…
– Vague hostile en approche capitaine !
– Rangez vos jouets et sortez vos flingues ! Notre stock de plastique va être renouvelé ce soir.
– Bagarre ! »


« Nous célébrons alors l’élection de l’arbitre Draven, en direct de la planète Terre. Il semblerait que sa victoire écrasante…
– ‘Victoire écrasante’ mon cul. Ils ont fait un vote au moins pire ouais, avec sa popularité et les gars qui le soutiennent derrière, impossible qu’aucune de ses mesures ne passe en devenant président, tout le monde avait intérêt à miser sur lui. Tch, elle est belle la démocratie…
– Ton scotch Griffon.
– Merci mon brave. Alors ? Ça dit quoi dans le coin ?
– À part que ton ‘enquête’ a laissé une crevasse de plusieurs dizaines de kilomètres là où se trouvait une montagne remplie d’une technologie antique… je dirais que ça va être compliqué de te trouver un nouveau contrat avant un petit moment.
– Pour le coup je m’y attendais. Ces foutus pirates de l’espace ne pouvaient pas me laisser aller d’un point A à un point B tranquille. Je leur avais dit qu’il fallait pas interrompre la séance d’exorcisme… ils m’ont pas écouté.
– Oh…
– … Flash internet : la face pleureuse du Capitaine des Barouds Donneurs est devenue populaire sur la toile, il semble crier le nom d’un certain Griffon Fantôme…
– Voilà comment on perd un quart de sa flotte. Sinon, à part ça et la propagande à la télé ? Qu’est-ce que le ‘grand manitou des pauvres de Dösatz’ a pu voir passer de la Terre ?
– Hmmm…
– Tu sais très bien que t’as pas grand-chose à révéler pour que je fasse mon affaire. ’Pas besoin de te mouiller.
– Tu suis les échecs ?
– Je viens tout juste de libérer mon emploi du temps de ministre pour ça.
– Dans ce cas t’as dû tomber sur le match qui a mis notre champion universel à la retraite.
– Oh… Voilà qui est vrai. Sacré match, mais j’irai le revoir vite fait, on en reparlera après si tu veux.
– … Et maintenant flash astronomie : Un nouveau cratère a été observé sur la surface de la planète FBNCC-112358. Bien que les circonstances demeurent inconnues…
– … Je préférerais pas. »


« J'viens d'voir Capitaine entrer dans sa chambre… elle a d'ces cernes la pauvre… Hé frèr’, tu crois qu’elle a b'soin d’une fête pour la r'quinquer ?
– Malandrin, surtout pas ! Il ne manquerait plus que ça pour l’achever. Cela va bien faire un an qu’elle médite dans sa chambre exprès, si ce n’est plus. Ne t’inquiète pas pour ça. Au contraire, tout ce qu’on peut faire, c’est la soutenir du mieux que l’on peut.
– Alerte ! Alerte ! Alerte ! La bataille de Nerf commence dans cinq minutes.
– Prête, mauvaise troupe ? »


« Huhuhu… Mon réseau et ma réplique airsoft sont enfin prêts. Parfait.
– Bidibip !
– J’espère que tu es prête pour ta maintenance, Proto-Némésis, parce que tu es la suivante. Je vais te bichonner ce soir.
– Bi… doup ?
– Écoute. J’ai assisté à la bataille spatiale la plus absurde se produisant pour la énième fois sur Terre et faisant appel à des être soi-disant divins d’univers parallèles, un grand méchant appelé Demi-machin-chose fait son grand retour, et j’ai une gamine perdue de recherche à retrouver pour sa môman, j’ai bien le droit de me détendre un peu non ?
– Bibibibibibibibibibibi…
– Je savais que tu me comprendrais. Laisse-moi juste deux secondes… le temps que j’envoie mon petit message à ma petite Narumi. Et…
– Enregistrement en cours.
– Narumi, ici Anya. Je vais faire simple : Un méchant pas beau fait son grand retour après des millénaires de disparition, et à l’heure qu’il est ce truc a certainement déjà avancé ses pions à notre insu, que ce soit sur Terre ou ailleurs. Au cas où t’en aurais entendu parler, son nom commence par ‘Demi’, et c’est probablement une menace qui devrait requérir la collaboration de plusieurs planètes, univers, voire plus pour y faire face. J’ai quelques pistes quant au voyage dans le temps, mais dis-toi que c’est un concept bien moins abstrait à ce bestiau qu’il ne l’est pour nous. »


Chaozun

Fugma
Fugma
Administrateur
Masculin Age : 37
Date d'inscription : 15/01/2007
Nombre de messages : 15312
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100 (+150 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Hi no Seigyo - Metamorphose
Techniques 3/combat : Akumahi - Shukumei
Techniques 1/combat : Onibi

Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Empty
MessageSujet: Re: Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer   Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer ClockMar 9 Avr 2024 - 18:40
Rebienvenue ! Je te valide Smile


Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Fugma10

Sac : clef maison Magma, livre magma
objet : Radar Metamol, Senzu 2, capsule téléportation, Dragon Radar, Capsule poison hallucinogène, Téléporteur,  Naginata de Kanasa
Vaisseau 10 places : l'Ange de feu
Le Roi en Jaune
Le Roi en Jaune
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 21
Date d'inscription : 04/09/2023
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Neutre... Chaotique !
Zénies : 250

Techniques
Techniques illimitées : Le Signe Jaune - Malédiction ☆ Le Signe Jaune - La Confrérie ☆ Le Masque Pâle - L'horreur de Camilla
Techniques 3/combat : Le Seigneur des Espaces Interstellaires ☆ Aldebaran, le festival des étoiles noires
Techniques 1/combat : Carcosa - Le chant de Cassilda

Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Empty
MessageSujet: Re: Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer   Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer ClockMar 9 Avr 2024 - 20:00
Bonne nuit !
Je voulais dire bienvenue
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 39320
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Empty
MessageSujet: Re: Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer   Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer ClockMer 10 Avr 2024 - 17:03
Rebienvenue Subaru Smile


Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Motta_12
Spoiler:

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Past:


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Contenu sponsorisé

Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Empty
MessageSujet: Re: Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer   Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer Clock
 
Le Griffon apocryphe, Fantôme | Présentation d'Anya Fischer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Anya Fischer
» Demande RP d'un fantôme
» Kisei, le membre fantome
» Fantôme du passé , L'enfance remonte .
» Le chef de la Brigade Fantôme veut RP !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Règles, News, etc... :: Présentation-