Le deal à ne pas rater :
Elden Ring Shadow Of The Erdtree édition Collector : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Une première ! Piccolo vs Tienshinhan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tienshinhan
Tienshinhan
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 07/12/2022
Nombre de messages : 38
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Dodonpa | Puissance colossale | Zanzōken | Taiyōken
Techniques 3/combat : Shiyōken | Shishin no Ken
Techniques 1/combat : Kikōhō

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockSam 23 Déc 2023 - 11:19
Une douce accalmie planait au-dessus des plateaux les plus hauts et oubliés du mont Paozu. Situé au plafond du monde forestier, cette altitude ou la végétation se faisait plus timide fleurtait avec les brises fraiches de montagne, sans pour autant les atteindre. Il s’agissait d’une région parfaitement isolée, propice aux règlements de comptes discrets… ou aux affrontements dantesques. Et, Tien l’espérait, le duel qu’il les attendait faisait parti de cette deuxième catégorie. Ni lui, ni son adversaire ne comptaient retenir leurs coups dans un contexte qui exigeait leur plein investissement. La lutte qu’ils s’apprêtaient à donner dépassait la simple compétition martiale, ils devaient se préparer aux prochaines grandes menaces, Broly étant la principale d’entre elle.

Piccolo avait l’initiative de choisir le terrain, il était parti en premier et eut donc le loisir de se poser sur un plateau circulaire aussi large que long qui lui sied bien. Il fut rapidement rattrapé par le nouveau maître de la Grue. Tienshinhan zieuta brièvement les environs, un instant happé par la voute céleste sans le moindre nuage. Le soleil couchant projetait une aura douce et chaude sur les monts alentours, un spectacle magnifique qui n’allait certainement pas décourager le concerné de combattre. Ainsi, il échangea un sourire complice à son futur adversaire avant de s’éloigner de quelques pas pour réaliser une série d’échauffement simples. Quelques étirements, une dizaine de pompes, de quoi réchauffer ses muscles encore endoloris par la précédente bataille. Quand il eut fini, peut être une minute plus tard, il invita son concurrent à se préparer aux hostilités.

« Bien, je me doute qu’il en sera de même de ton côté, mais je n’attends pas moins que ton maximum. Je ne compte pas jouer aux enfants de cœur avec toi. »



L’intimât-il d’un regard fermé, presque froid. Antagoniserait-il la figure ô combien détestable de Piccolo ? Disons qu’il s’agissait d’avantage d’une rigueur à toute épreuve, qui faisait fit de l’alliance qu’il entretenait avec Mâ Junior. Tien avait parfaitement conscience de la nécessité de tout donner pour s’améliorer rapidement, ils ne savaient jusqu’à quand le temps sera de leur côté.

Il prit lentement sa posture de combat, celle des disciples de l’art de Tsuru Senin, rien d’inhabituel, patientant jusqu’à ce que le Namek fasse de même. Une fois fait, il prit l’initiative à son tour.

« Prépare-toi, je compte bien attaquer le premier. »

Ordonnât-il sans pour autant bouger. Comme bien souvent, les guerriers les plus expérimentés savaient se montrer patient, assez pour prendre le temps de lire dans la défense de l’adversaire, et d’attendre le moment propice pour frapper. Celui ou un événement quelconque saura distraire un semblant de quart de l’attention du rival, un presque rien suffisant pour justifier une telle attente, pour profiter de cette médiocre faille. Mais qu’espérer de plus face à un génie du combat comme Piccolo ? C’est lorsque que cette situation spécifique se produisit, par l’éclatement d’un rocher proche ou par le rugissement d’un dinosaure en contrebas, que le terrien se lança à l’assaut.


Il se jeta sur Piccolo, refermant la distance qui les séparait en moins d’une seconde. Tienshinhan ne fonçait pas seul, il était englobé, suivit, assisté par une meute d’environ dix images rémanentes. Toutes se distinguaient de leur auteur par un mouvement légèrement différent, une approche décalée destinée à plonger le père de Gohan dans la confusion. Trois premiers faux vinrent frapper successivement avant de disparaitre : un premier crochet au visage, un coup de pied dans les hanches puis un coup massue au-dessus du crâne. La quatrième image traversa le fils du roi démon d’un coup de coude à la carotide, qui fut suivit du vrai Tien qui fit exactement le même mouvement. Piccolo fut donc traversé par d’un fantôme, puis percuté moins d’une seconde plus tard par l’exact même mouvement ! Les autres images disparurent dans la foulée, laissant à l’ami de Chaozu toute la concentration nécessaire pour profiter de la faille qu’il espérait avoir ouverte dans la défense du géant.

Habile, Triploeil débuta une série d’acuponcture supersonique à l’encontre de son adversaire. A l’aide d’une vitesse d’exécution au delà des frontières humaines, il mitrailla Piccolo de frappes d’une précision chirurgicale visant les points de pression de ses muscles. Evidement, les Nameks n’étaient pas constitués de la même manière que les humains, ces coups devraient donc avoir un effet réduit… Et pourtant, ce ne fut pas le cas. A la manière d’un médecin intergalactique, il semblait avoir connaissance des terminaisons nerveuses du comparse de Dendé ! Il avait adapté la technique chinoise millénaire de l’attaque des points vitaux ! L’héritier de Daimaô allait sentir, s’il était assez touché, des picotements au niveau de ses bras et de ses pectoraux, plus ou moins douloureux. S’il venait à être trop durement frappé, Piccolo pourrait tout simplement perdre l’usage de ses membres.


Tienshinhan termina son enchainement en pulvérisant l’abdomen de son concurrent d’un puissant coup de genoux dans l’espoir de faire plier ce colosse. Puis, il vint saisir les épaules de ce dernier pour s’en servir d’appui afin de réaliser un poirier destiné à le faire passer dans son dos. Depuis cette position avantageuse, il détonna un puissant coup massue, mains jointes, contre les hanches du magicien solitaire. Qu’il y arrive ou non, il suivit cette violente frappe d’un coup de pied retourné destiné à pulvériser le menton de son adversaire certainement retourné. Et finalement, bien que cela ne faisait initialement pas parti de ses techniques, le triclope vint brusquement saisir l’une des jambes de Piccolo, amorçant un mouvement giratoire supersonique pour le relâcher à peine une seconde plus tard. Il s’agissait de la technique de Son Goku visant à faire tournoyer l’adversaire et le jeter au loin.

Suite à cet assaut éclair, Tien s’épargna de se fatiguer d’avantage si tôt dans le combat, reprenant sa posture en guettant les actions de son éminent partenaire, et ce dans un silence de plomb.

Piccolo
Piccolo
Namek
Autre / Ne pas divulguer Age : 35
Date d'inscription : 02/08/2023
Nombre de messages : 21
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Bunshin, Kaikōsen, Chō Makōhō, Mashu, Vitesse
Techniques 3/combat : Makankōsappō, Chōbakuretsumaha
Techniques 1/combat : Gekiretsu Kōdan

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockSam 30 Déc 2023 - 15:26
Normalement, ils étaient assez loin, désormais.
La moindre laitue de perdue serait probablement l’élément déclencheur de l’ire terrible de la fée du logis des Son, et malgré toute sa force, Piccolo ne souhaitait pas se soumettre à une telle expérience. Arrivés à un plateau rocheux et assez plat, lui et son camarade à trois yeux n’auraient normalement pas de problème pour se concentrer pleinement sur leur affrontement. En premier, ce fut l’homme vert qui posa le pied au sol. Se tournant vers le Terrien qui l’avait provoqué en duel, Petit-Cœur esquissa un sourire en coin alors qu’il fit craquer sa nuque, puis ses poignets pour tout échauffement.

Quand donc Piccolo avait-il pu voir Tenshinhan se battre réellement pour la dernière fois ? Ce devait être… Durant leur entraînement chez Maître Kaïô avec Yamcha et Chaozu ? C’était il y a plus de dix ans ! Cela remontait à si loin que ça ? Cette simple pensée était suffisante pour faire comprendre au Namek qu’il n’avait réellement aucune idée du combattant qu’était devenu l’élève de la Grue. Et elle l’intriguait grandement. Le fait que le défi vienne de lui en disait long sur sa confiance en ses propres capacités. Parfait… Les guerriers rongés par l’incertitude ne faisaient jamais long feu sur le champ de bataille. Lorsque son adversaire lui demanda de ne pas prendre de gants avec lui, le mentor de Son Gohan esquissa un sourire alors qu’il serra les poings, ressentant son sang gorger peu à peu les veines de ses bras.


Une première ! Piccolo vs Tienshinhan 8ggw

« Pas la peine de t’en faire pour ça… Je n’ai pas pour habitude d’y aller doucement avec mes adversaires. »

Annonça-t-il en plissant des yeux, la cape dans le vent. Il avança lui-même ses propres poings, scrutant les intentions de Tenshinhan dans le blanc des yeux alors qu’il affirmait désirer commencer d’abord sans pour autant se mettre en mouvement pour commencer son assaut, laissant à la place les deux combattants se jauger dans un silence royal. Souhaitait-il réellement frapper le premier ? Était-ce là une tentative de bluff pour rentrer dans l’esprit du Namek uni ? Ou voulait-il simplement profiter d’une ouverture dans sa garde pour charger ? Rien n’était sûr. Et c’était cet état de fait qui faisait bouillir d’excitation Piccolo ! Cette tension qui ne faisait que monter, électrisant l’air entre eux alors que les poings picotaient tant l’envie de combattre les prenait. Une goutte de sueur se forma le front vert de l’ancien Gardien, tombant peu à peu jusqu’au bout de son nez où elle pendit un bref instant avant d’enfin tomber dans une chute qui sembla durer une éternité.

Et ce fut bien sûr lorsqu’elle s’écrasa à ses pieds que le Triclope entra réellement en action !
« Approche ! » Intima l’homme vert alors qu’il apercevait la silhouette de Tenshinhan se brouiller au fur et à mesure qu’il approchait. Non, elle ne se brouillait pas simplement, elle se séparait peu à peu pour former des personnes distinctes ! Le phénomène était différent du Shiyōken qu’il avait démontré pendant le Tenkaichi Budokai… Rien à voir, c’était forcément du Zanzōken ! Une technique utile mise au point par Maître Karin pour confondre l’adversaire avec des leurres visuels… Et pas seulement, puisqu’elle provoquait même du son, rendant l’avantage de l’ouïe Namek caduque. En revanche, cette technique avait un défaut majeur ! En effet, en plus de sa notoriété au sein de cette équipe de martialistes chevronnés, cette technique capitalisait avant tout sur deux facteurs : la lenteur de l’œil adverse ainsi que son inexpérience !

Et c’était pourquoi Piccolo ferma simplement les yeux. Les illusions d’optiques n’ont d’emprise que sur la vue… Celui qui était ouvert au sixième sens qu’était la sensibilité au Ki d’autrui, lui, ne saurait être mis en déroute par un tel subterfuge ! Il n’avait pas besoin de voir ce qu’il affrontait, il n’avait qu’à suivre la source d’énergie en face de lui pour trouver la vraie menace ! Et celle-ci lui fonçait dessus à toute berzingue, obligeant Piccolo à parer in extremis un coup de coude qui semblait dirigé vers son cou ! Bien que le combat ne faisait que commencer, l’héritier des Triclopes n’hésiterait pas à frapper là où ça faisait mal, donc ! Au fond, pourquoi pas… Il mettait tout dans la balance afin de pouvoir s’améliorer. Le Namek respectait cela !

Désireux d’enchaîner après ce premier contact musclé, Tenshinhan continua sur un enchaînement de frappes bien particulières ! Au lieu de tabler sur une supériorité physique qu’il se doutait sûrement de ne pas avoir sur son adversaire, le guerrier aux trois yeux préféra user d’une technique qui détruirait cet écart de force : il allait presser ses points vitaux ! Et si Piccolo ne pensait pas avoir à craindre cet assaut en raison des emplacements de ses propres points, qui différaient énormément des terriens plus standards… Il se rendit bien vite compte que cette idée devait quitter son esprit lorsqu’il frappa non pas un mais trois points vitaux de suite ! Ce n’était pas un hasard, Tenshinhan savait !
« C-Comment ? »  Était-ce possible ? Son troisième œil pouvait-il les discerner avec une telle clarté ?! N’ayant probablement pas pu tester ces coups sur un autre Namek, Petit-Cœur ne voyait pas d’autres moyens pour lui de le savoir… Mais l’homme vert devait réagir avant qu’il ne fasse de réels dégâts !

Fort heureusement, il savait tout de même quoi faire pour palier à ces attaques… Il suffisait de rester en mouvement ! En se focalisant sur les mouvements du Triclope, Piccolo pouvait se mettre en position pour recevoir ses coups sur des parties de son corps bien moins dangereuses ! Ainsi, il priverait le serpent de ses crocs empoisonnés pour mieux l’attraper par le cou ! Agrippant les deux poignets de l’humain, le guerrier Namek lui envoya un coup de boule féroce en pleine face en le rabattant vers lui, écrasant son turban sur son nez ! Mais avec cette position, lui-même gagnait un élan de plus pour lui envoyer un coup de genou assez puissant pour faire vibrer le corps du verdâtre tout entier, qui lâcha les bras de son adversaire, lui-même se permettant de se glisser derrière lui en grimpant sur ses épaulières blanches. Et dans son dos, il asséna un coup en massue qui déchira la cape blanche de Petit-Cœur !

Pour autant, il ne sentit pas de résistance au-delà du tissu qu’il venait de ruiner. Tenshinhan ne se tenait plus qu’en face d’une paire d’épaulières et d’une cape qui tombèrent au sol avec lourdeur, sans personne pour les porter ! Où était donc Piccolo ? Au-dessus ? Trop prévisible ! Après avoir quitté son équipement alourdi, ou en partie du moins au vu de son turban, il choisit simplement d’attaquer par le flanc ! Mais le troisième œil du guerrier de la Grue était un atout plus formidable encore qu’il ne le pensait… Il réagit au quart de tour, plantant son pied dans l’avant-bras levé in extremis par le Namek, qu’il sentait clairement picoter… Il arrivait à peine à se protéger de ses attaques et ses propres assauts semblaient nullifiés par la vue tout simplement prodigieuse de son adversaire. Voilà un combat plus intéressant que ce à quoi il ne s’attendait !

Pour finir, Tenshinhan l’attrapa par la jambe pour le faire tournoyer, l’envoyant enfin dans le décors à grande vitesse ! Rassemblant ses forces dans un plein vol parallèle au sol, l’homme vert planta ses pieds dans la roche en dessous de lui, formant deux sillons afin de l’aider à stopper sa course.
« Je ne te savais pas si bon que ça… » Si d'aucun pouvait prendre mal cette remarque, de la part du maître de Son Gohan, il s'agissait-là d'une franche acclamation des capacités de son opposant. D’un mouvement vif, Piccolo se redressa, son Ki rassemblé dans sa gorge pour cracher sur son adversaire un Chō Makōhō éclair ! Une déferlante d’énergie raisonnablement forte, mais dont le rôle était davantage d’aveugler les trois yeux du martialiste avec une colonne de poussière ! Son Goku le lui avait fait comprendre lors du 23ème Tenkaichi Budokai, il se reposait beaucoup sur ses yeux… Mais évidemment, il avait sans doute pallié à ce problème après presque vingt ans de rude entraînement ! Il fallait donc enchaîner vite ! Une fois sa vue brouillée, le Namek effectua un salto avant pour arriver pile au-dessus du Triclope, mains tendues vers lui !

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Mdg8

« Ca me plaît, Tenshinhan ! »

Sur ces mots, Piccolo fit pleuvoir sur l’héritier de la Grue une véritable pluie de Kikohas dans un bombardement soutenu ! En avait-il fini ? Certainement pas ! Alors que détonaient encore ses boules d’énergie, l’un de ses bras s’allongea, plongeant en contrebas pour attraper le bougre par la main alors que continuaient les détonations. Est-ce que Piccolo allait endommager sa propre main dans le processus ? Certainement. Mais rien de bien méchant pour qui pouvait simplement se la régénérer. L’homme vert rétracta alors son bras à haute vitesse pour faire monter Tenshinhan alors que lui-même descendait pour écraser le terrien de son genou, le renvoyant contre la froide indifférence du sol, amoncelé de cratères depuis les attaques du Namek.

Mais au vu de ce que le guerrier aux trois yeux lui avait montré plus tôt, il savait qu’il en faudrait plus pour le mettre au tapis. C’est pourquoi Piccolo n’avait pas lâché sa main. Faisant jouer de la force de son propre bras, Piccolo une fois redressé ne perdit pas de temps pour soulever le Triclope et tenter de le fracasser contre le sol la tête la première, ce à quoi il termina son enchaînement par un coup de pied circulaire dans la hanche pour l’envoyer plus loin, relâchant enfin le Triclope et se donnant un peu de distance avec lui. Il prenait des précautions ! Cellules grises et force brute allaient marcher à l’unisson dans ce duel ! C’était grisant ! Jamais Piccolo ne s’était attendu à ce que l’un des Terriens du groupe ne se rapproche à ce point de son niveau ! Et bien que sa fierté en prit un coup, cette arrière-pensée était purement et simplement balayée par la perspective de trouver de nouveaux défis ! Avec un sourire joueur, il lança une remarque taquine à son rival, fermant son poing qui craqua alors qu'il se remettait en garde.


« Comme tu peux le voir, la retenue ne fait pas partie de mes plus grandes qualités. »
Tienshinhan
Tienshinhan
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 07/12/2022
Nombre de messages : 38
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Dodonpa | Puissance colossale | Zanzōken | Taiyōken
Techniques 3/combat : Shiyōken | Shishin no Ken
Techniques 1/combat : Kikōhō

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockDim 31 Déc 2023 - 14:06
Naturellement, Piccolo était surpris de voir son adversaire capable d’atteindre ses points vitaux. Oui, Tienshinhan avait progressé, son entrainement rigoureux et intense ne se résumait pas qu’à des exercices physiques mais comprenait de nombreux autres axes. Comme par exemple, l’amélioration de ses capacités à entrevoir les flux d’énergie circuler dans le corps de ses opposants. Il ne s’agissait pas d’une carte du ki, mais du genki. Le « Genki » était une forme plus simple et essentielle, celle qui permettait à chaque être d’avoir une conscience et une âme ; majoritairement concentré au centre des points vitaux. La qualité de cet assaut aurait donc été la même contre un démon du froid, Garlic ou tout autre adversaire disposant d’un cœur qui bat. Mais Mâ Junior restait un combattant exceptionnel, lorsque l’effet de surprise se dissipa ; il aligna presque immédiatement une défense implacable aux frappes du Triclope. Finalement, la mêlée se termina une égalité, un coup de tête pour une frappe du genou.

Profitant de cette ouverture, l’ermite réalisa son poirier et amorça son coup mains jointes contre les hanches du Namek… En vain, il avait disparu !  L’attaque de Tien traversa la cape du comparse de Dendé, seul vestige de sa présence passée ! Habitué aux tours de passe-passe, le Terrien mis ses sens à contribution pour déjouer en moins d’une seconde l’assaut opportuniste de son adversaire.  En constatant un brusque courant d’air sur sa droite, il vint en déduire la position et la vitesse exacte de son rival. Preste, il vint planter son pied contre l’avant-bras du magicien. S’en suivit le « jeter de Piccolo », ce qui eut pour effet de l’éloigner de quelques mètres.

Ces premiers échanges ne donnèrent pas réellement de vainqueur, simplement une évaluation mutuelle, un échauffement adapté à leur niveau. Poussé sur la défensive dès le début de l’affrontement, le fils du roi démon concéda qu’il n’attendait pas une telle résistance de la part de l’artiste de la grue. Obtenir si rapidement les louanges d’un guerrier si pragmatique n’était pas une mince chose, mais il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers pour autant. Il lui adressa en réponse un fin sourire, aussi reconnaissant que combattif.

« Tu n’es pas mauvais non plus. »

Il s’agissait là d’une boutade, bien entendu. Tienshinhan avait parfaitement conscience des rapports de force, et ne pouvait pas sincèrement imaginer que Piccolo avait quoi que ce soit à lui prouver.

Ce bref échange terminé, les hostilités reprirent à l’initiative du Namek. Chargé par la gueule du monstre, un Chō Makōhō vint droit vers lui ! L’attaque extrêmement lumineuse l’obligeait à se focaliser exclusivement vers elle. Alors, il fit un grand bond en hauteur, évitant simplement cette vague déferlante sans intelligence aucune. Mais presque aussitôt, il fut rejoint par son adversaire qui tira une salve de kikohas à courte distance, à dix mètres tout au plus. Mais alerte, le triclope parvint à esquiver les premiers projectiles, accoutumé à de tels exercices depuis belles lurettes. Son troisième œil lui rendait service, l’aidant à calculer les trajectoires des boules de feu qui lui étaient destinés. Une véritable carte mentale mise à jour au quart de seconde lui permettait d’anticiper les prochains mouvements à réaliser. En conséquence, il fut en mesure d’éluder ou de parer les kikohas qui croisaient son chemin, non sans une grande peine, bien entendu. Mais un tel effort ne pouvait être prolongé éternellement, Tienshinhan dépensait plus d’énergie à se défendre que Mâ Junior à attaquer, alors, il passa à l’offensive.

En nimbant ses mains et pied de ki, il était possible d’éviter pendant un bref instant de déclencher l’explosion d’un projectile et de simplement « glisser dessus ». Evidement, un tel exercice demandait une grande concentration et ne pouvait pas être reconduit éternellement. A l’aide de cette drôle de technique, il se jeta vers la pluie de feu, sautant de tir en tir comme un professionnel du parkour. Puis, avant même que son adversaire n’allonge son bras droit, il frappa. En relocalisant le ki qu’il avait placé aux extrémités de son corps au niveau de son poing assaillant, il s’assura de détonner une droite puissante et explosive contre le visage du Z-warrior. Mais évidemment, il en faudrait bien plus pour vaincre le fils de Daimao. Presque aussitôt, le concerné vint réagir en abattant son genou contre l’abdomen du martialiste solitaire qui eut alors le souffle coupé. Paralysé par le caprice de ses poumons meurtris, il fut incapable de contrôler sa chute, s’écrasant comme une pierre sur la surface de combat. Toussotant au sol, il se rendit bien tristement compte que son concurrent était d’une autre ligue en ce qui concernant la force brute.

« KKKKFFF… »

Mais Piccolo ne le ménagea pas et vint immédiatement le redresser pour rabattre sa tête au sol avec violence. Peinant à se redresser, n’ayant pas le temps de reprendre ses esprits, Tienshinhan fut finalement balayé par un coup de pied circulaire qui le projeta sur une vingtaine de mètres. Il poussa un cri de douleur, son flanc rougis par la brutalité de la frappe qu’il venait de recevoir. S’il continuait à recevoir des attaques si percutantes, il ne risquait pas de faire long feu. Mais il n’allait pas s’en plaindre, il ne demandait pas moins que le maximum, il ne s’améliorerait pas s’il n’était pas poussé dans ses retranchements. Il s’écrasa contre un arbuste, peinant à se redresser suite au revers important qu’il venait de subir.

« Je n’ai pas dit mon dernier mot, Petit-Cœur ! »

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Tien_hurt

L’invectivât-il avant de concentrer dans le creux de sa main droite un kikoha bien particulier, une sphère d’énergie de la taille d’un ballon de volley ball. Il le tira simplement en direction de son adversaire, un projectile facile à éviter en somme. Puis, le mouvement distinctif de la main du Triclope sauta forcément aux yeux du Namek. Il s’agissait du Sokidan ! Et effectivement, s’il se donnait la peine de se retourner, il verrait la sphère lui revenir dans le dos ! Mais tout ceci n’était qu’une distraction ! Tienshinhan en profita pour se ruer vers Piccolo, coude d’abord, pour lui infliger une brusque ruade à la nuque. Il fit face puis explosa le menton du magicien d’un uppercut suivit d’une courte série de frappes d’acuponcture chinoise, encore une fois à l’encontre des points vitaux du Namek dans l’espoir d’affaiblir ses muscles. Puis il glissa en arrière après quelques coups pour prendre de l’élan et bondir et réaliser un coup de pied sauté destiné à défigurer la face du vert.

De nouveau au contact, il appliqua une pression inexorable en poursuivant son assaut dans un mêlée dragonballesque d’échanges de coups divers rapides. Lorsque l’occasion de présenta, l’ermite fit usage de son troisième œil, projetant un dodompa depuis celui-ci ! Le fin rayon d’énergie à percuter l’une des épaules de Petit-cœur, cela alors en plein milieu d’un échange soutenu ! Tienshinhan comptait sur le fait que son rival ait été trop occupé à batailler en mêlée pour imaginer qu’il puisse faire une telle chose. Que le coup fasse mouche ou non, il le supplanta en infligeant un coup du plat de la main contre la glotte puis une droite détonante destinée à projeter Piccolo sur quelques mètres. Le martialiste solitaire espérait avoir correctement mélangé la précision et la brutalité dans cet enchaînement sous haute pression. Mais dans le cas ou cela n’aurait pas été suffisant, il fit un dernier effort, rassemblant son énergie en s’enveloppant de son aura. Les bras contre le corps, l’air contrit, son Ki augmenta en flèche en à peine trois secondes, juste assez de temps pour qu’il déclenche une puissance explosion tout autour de lui, vaporisant Mâ Junior s’il avait le malheur de se trouver trop près. Piccolo devait être familier avec cette technique, puisqu’il l’utilisa lui-même contre Son Goku lors du 23ème tenkaichi budokai !

Spoiler:

Suite à cette puissante détonation, Tienshinhan espérait avoir salement amoché son adversaire, car lui-même avait beaucoup donné dans cet assaut. Le souffle clairement alourdit par ses précédents efforts, il observa les alentours, cherchant une trace du fils du roi des démons.

« Alors, tu n’apprécie pas que je t’emprunte une technique ? »

Remarquât-il en scrutant le plateau, ne trouvant toujours aucune trace de son éminent adversaire. Ou pouvait-il bien être ?


Piccolo
Piccolo
Namek
Autre / Ne pas divulguer Age : 35
Date d'inscription : 02/08/2023
Nombre de messages : 21
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Bunshin, Kaikōsen, Chō Makōhō, Mashu, Vitesse
Techniques 3/combat : Makankōsappō, Chōbakuretsumaha
Techniques 1/combat : Gekiretsu Kōdan

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockVen 5 Jan 2024 - 2:44
Tenshinhan avait beau esquiver la vague déferlante buccale, son mouvement offrait une belle fenêtre d’opportunité pour que le Namek puisse le canarder de ses boules d’énergie. Bien sûr, les réflexes optocinétiques proprement surhumains du Triclope lui permettaient de voir venir les Kikohas, mais son corps, lui, n’était sans doute pas aussi rapide que ses yeux qui, bien qu’il évitait le contact, allait vite perdre son endurance ! Lui-même devait s’en rendre compte puisqu’il passa à l’offensive en plein milieu du feu adverse. Pour ce faire, il se montra ingénieux et se déplaça directement sur les boules de Ki en usant de sa propre énergie pour entrer en contact avec elle sans les faire détoner. Lorsqu’il gagna du terrain, il semblait clair que l’impact serait imminent, et la quantité d’énergie qu’il accumulait dans son poing ne laissait pas de doute sur sa tactique. Mais au lieu de laisser ce coup l’atteindre au visage, Piccolo baissa la tête pour lui présenter le bout mauve de son turban !

L’attaque du disciple de la Grue explosa contre lui, Piccolo profitant ainsi de la robustesse de cet équipement alourdi pour amoindrir le choc et se débarrassant du dernier poids qui retenait sa vélocité maximale par la même occasion ! Bien sûr, il ne laissa pas au guerrier aux trois yeux le luxe d’enchaîner et l’écrasa de son genou en le rabattant droit contre le sol pour venir le rabattre à nouveau par terre et l’envoyer valser dans le décors d’un coup de pied bien senti. Oh non, il ne se retenait pas. Tel était le souhait de son adversaire, après tout. Esquinté mais certainement pas démotivé, le Terrien au sang mêlé se releva, affirmant qu’il n’en avait pas fini.


Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Rhmj

« J’espère bien, il est temps que je passe à la vitesse supérieure ! »

Dit le Namek alors qu’il fit jouer ses trapèzes libérés de l’entrave que constituait le chapeau habituel du guerrier solitaire. Bien qu’il ne retenait aucun de ses coups jusque-là, Petit-Cœur disposait à présent d’une liberté de mouvement absolue qu’il comptait bien mettre à profit ! Et il n’était pas le seul à vouloir jouer une de ses cartes, puisque Tenshinhan s’en chargea lui-aussi en concentrant dans le creux de sa main un puissant Kikoha qu’il jeta sur un Piccolo qui bondit très simplement pour la laisser suivre son cours. En revanche, voir le mouvement que le Triclope fit de sa main était tout ce qu’il fallait pour que Piccolo comprenne de quoi il retournait. Eh oui, c’était un Sōkidan ! En quelque sorte, ce n’était pas la première fois qu’on utilisait cette technique contre lui puisque Yamcha, son créateur, en avait fait la démonstration contre lui, ou plutôt une partie de lui, lors du 23ème Tenkaichi Budokai ! Mais contre les attaques à tête chercheuses, Son Goku avait enseigné à Piccolo la parade !

Disparaissant purement et simplement, Piccolo entra en vitesse supersonique pour foncer droit sur Tenshinhan qui entra lui-même en action, probablement pour le cueillir alors que la boule d’énergie fondait toujours sur l’homme vert. Avec adresse, ce dernier reparut à à peine quelques centimètre de lui, le coude du martialiste lui frôlant la joue dans un filet de sang violet alors qu’il passa sa main dans son dos pour le pousser en arrière à la rencontre de sa propre boule d’énergie ! L’explosion qui en résulta poussa Piccolo en avant, qui en profita pour se replacer. Mais alors même qu’il était à nouveau face au guerrier des Grues, ce dernier repartit à la charge avec un uppercut qui frappa de plein fouet le menton du Namek qui ne s’attendait pas à un enchaînement aussi soudain après cette détonation. Sonné, il eut du mal à réagir à l’enchaînement qui meurtrit sa musculature. Préférant donc repousser complètement Tenshinhan plutôt que de le laisser le détruire de l’intérieur, Piccolo poussa un cri en tendant son bras, lâchant un Kiaï qui força le Triclope à prendre plus de distance, qu’il usa comme élan pour lui envoyer un coup de pied que Petit-Cœur peina à éviter d’un mouvement de tête, la jambe adverse claquant au niveau de son oreille.

Les deux martialistes enchaînèrent sur un échange de coups à la surprise de Piccolo, qui non seulement se savait un cran au-dessus sur ce domaine, mais savait aussi que le guerrier de la Grue en avait conscience. S’il souhaitait mener le combat sur ce terrain-là, il avait donc forcément une idée derrière la tête, ce qui poussa Piccolo à plus de prudence, la jouant plutôt défensive dans cette mêlée. Et il avait bien raison puisque le troisième œil de Tenshinhan se mit à luire subitement, preuve qu’il allait tirer un rayon d’énergie depuis ce dernier ! Par reflexe, Piccolo leva sa main gauche pour faire barrage, celle-ci se faisant brûler par le Dodonpa vicieux du camarade de Chaozu. Grinçant des dents, le Namek savait sa main perdue, maintenant. Il devrait s’en débarrasser pour en faire repousser une nouvelle. Mais à peine put-il y penser qu’un coup de paume s’abattit sur sa gorge suivit d’un coup de poing puissant qui repoussa Petit-Cœur alors que son adversaire concentrait une importante quantité d’énergie ! C’était…

Alors ça, Piccolo n’y aurait pas cru ! Le Triclope lui piquait l’une de ses techniques ! Aucune chance qu’il se trompe, c’était bien là un Chōbakuretsumaha, la même attaque qui rasa l’ïle de Papaya toute entière ! Heureusement qu’ils étaient loin de la demeure familiale des Son, ce genre de techniques destructrice n’aurait rien laissé de leurs pâturages ! Mais cet effort, aussi impressionnant qu’il soit, avait de gros défauts ! Alors que le combat était on ne pouvait plus serré, Son Goku avait encaissé l’attaque de plein fouet il y a une vingtaine d’années. Ce n’était pas là une affaire d’écart de puissance, mais plutôt un problème de maturité de la part d’un démon bien trop jeune et sot pour les ambitions qu’il avait à l’époque. Ce n’était plus le cas ! Alors, l’homme vert ancra ses pieds dans le sol, se blottissant contre ses bras en croix qu’il chargea d’énergie pour agir comme un rempart face à la détonation qui se préparait. Et lorsqu’elle vint, il tînt bon !

Si les dégâts qui l’accablaient étaient présents, ils n’étaient vraiment pas cher payés pour le prix à payer chez le lanceur, puisque cette attaque, si elle n’était pas maîtrisée, drainait énormément les réserves d’énergies pour permettre de tout détruire autours de lui ! Par le passé, Piccolo était si épuisé qu’il était totalement démuni après cela, le faisant quasiment perdre le match ! Et Tenshinhan, haletant, devait se rendre compte du coût faramineux de cette attaque. Piccolo, lui, allait profiter de rester caché par les tonnes de poussières soulevées par le Triclope, qui venait de lui offrir une couverture parfaite à moindre coût. Tout d’abord, il arracha sa propre main carbonisée pour en régénérer une belle paluche toute neuve. Au loin, Tenshinhan lui demanda s’il n’appréciait pas cet emprunt à son arsenal. C’est donc une voix venue des tréfonds de la fumée qui vînt répondre, suivie d’un Kikoha qui jaillit de cette dernière. Puis un deuxième. Et encore d’autres ! Mais ces Kikohas n’avaient pas pour but d’atteindre le guerrier. Ils s’arrêtaient en plein vol autours de lui ! Et ils se faisaient nombreux. Très nombreux… Trop nombreux, et la cadence ne semblait toujours pas se calmer ! Non, elle accélérait !

Et pour cause, lorsque se dissipait la fumée se dissipa, ce n’était pas un, mais trois Piccolo qui mitraillaient l’air ambiant pour en faire un véritable champ de mine !
« Au contraire et je ne compte pas me gêner pour faire de même ! » Dirent-ils tous d’une même voix ! C’était la technique du Shishin no Ken de Tenshinhan ? Non, c’était plus compliqué que ça… L’énergie ressentie des trois guerriers était tout aussi importante que celle de l’original avant sa division ! Et la technique qu’ils utilisaient s’en trouvait donc triplement plus efficace par simple surquantité de Kikoha ! Les trois Nameks esquissèrent un sourire alors qu’ils firent une petite remarque sur la tactique du martialiste éreinté, une fatigue qu’il comptait bien utiliser à son avantage. « Mais entre nous, le Chōbakuretsumaha n’est pas efficace pour les duels. Goku me l’a bien fait comprendre la première fois… » Eh oui, la technique qu’il avait utilisé n’avait réellement d’utilité que lorsque son utilisateur se trouvait entouré de cibles, et non pas contre une seule ! Taper autant dans ses réserves pour une attaque moindre avec un meilleur rayon de destruction n’était pas rentable du tout ! Qui plus est, Tenshinhan lui-même avait déjà trouvé une parade à cette attaque, à savoir se cacher sous terre pour se protéger de la détonation à la surface qui, bien qu’elle était mortelle, ne creusait pas énormément dans le sol en raison de sa puissance fort peu condensée. Si Piccolo n’avait plus utilisé cette technique en combat réel depuis aussi longtemps, c’était bien pour une raison !

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Tz6z

« Alors que ça, en revanche… »

Le Triclope connaissait-il seulement cette technique-là ? Piccolo n’en avait fait montre qu’une seule fois par le passé contre le cyborg numéro 17. Tenshinhan l’avait-il déjà rejoint à ce moment-là ou n’était-il arrivé sur les lieux qu’à la fin de leur duel et ne vit que Cell mettre en échec les deux belligérants ? Honnêtement, Piccolo ne savait même plus, son attention ayant été sur le moment rivée sur ses quatre ennemis nés de la folie du Docteur Gero. Quoiqu’il en soit, son adversaire était pris au piège. Encerclé de tous les côtés, la moindre tentative de fuite était vouée à un échec cuisant. Il ne voyait que deux façons de réchapper de cet assaut : ériger un bouclier assez solide pour l’endurer comme le fit C-17… Ou tout simplement se téléporter à l’aide du Shunkan Ido comme le ferait Son Goku. La première option était peu probable au vu de la fatigue de Tenshinhan et de la quantité triplée de Kikohas qui illuminaient le plateau comme un sapin de Noël, et la deuxième encore moins… Alors qu’allait donc faire le combattant des Grues ? Le Namek comptait bien le découvrir, puisque lui et ses clones rabattirent enfin leurs bras pour rétracter les Kikohas en un seul point : Tenshinhan lui-même !

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Tumblr_mew5f0V8HL1qmpg90o1_500

« Makūhōidan ! »

Les explosions étaient violentes ! Très violentes ! A chaque nouvelle Kikoha qui venait s’écraser, elles ne faisaient que s’intensifier, réduisant le plateau déjà méconnaissable en poussière ! Mais Piccolo comptait-il en rester-là ? Bien sûr que non ! Les trois clones s’élancèrent vers le point d’impact une fois la dernière boule d’énergie détonée, se rejoignant en une seule silhouette qui, une fois de plus, usa de sa grande rapidité pour disparaître de l’œil nu, rejoignant dans l’amas de poussière la source d’énergie de Tenshinhan à vive allure par le dessus, abattant un coup de coude puissant qui trancha le nuage de fumée en deux, dévoilant les deux guerriers. Il visait directement les trapèzes, suite à quoi le Namek agrippa les deux bras du Triclope par le biceps, se laissant lui-même tomber en arrière pour lui envoyer un coup de pied pour le lancer derrière lui de là où il venait !

« Maintenant ! »

Pourtant, une voix familière se fit entendre d’on ne savait où. Ce n’était pas simplement le sol qu’il rencontrerait de l’autre côté, mais un nouvel adversaire qu’il jaillissait du sol ! Encore un Piccolo ?! Eh oui, celui-ci s’était dissimulé sous terre après l’explosion du Chōbakuretsumaha, cachant sa propre énergie en attendant le moment opportun pour surprendre le guerrier de la Grue ! Et cela, il le fit en lui abattant le tranchant de sa main contre la tempe, l’envoyant paître plus loin pour que l’autre Piccolo l’y rejoigne, attrapant son poignet pour le tordre dans son propre dos dans une clef de bras. Avec plusieurs corps, le combat en était toujours plus complexe, et sans perte de puissance, cela en devenait proprement infernal ! Bien sûr, cette fameuse technique de clonage n’avait pas l’inconvénient du Shishin no Ken, mais cela ne voulait pas dire qu’elle n’en avait pas du tout… En fait, le moindre choc était suffisant pour faire disparaître les clones ! Mais cela, Tenshinhan devait l’ignorer…

« Allier puissance et tactique. C’est comme ça que nous pourrons faire jeu égal avec les menaces qui nous guettent. C’est comme ça que nous pourrons nous mettre au niveau des Saiyans ! »

Affirma le Piccolo qui ne tenait pas Tenshinhan, rejoignant les deux martialistes aux prises l’un de l’autre. Maintenant, la question se posait... Lequel des deux était le vrai ? Lequel se dissiperait au premier coup ? La moindre erreur permettrait à l’autre de jouer de cette opportunité… La situation était épineuse.

Alors, quelle serait la réponse du digne héritier du peuple au Troisième Œil ?
Tienshinhan
Tienshinhan
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 07/12/2022
Nombre de messages : 38
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Dodonpa | Puissance colossale | Zanzōken | Taiyōken
Techniques 3/combat : Shiyōken | Shishin no Ken
Techniques 1/combat : Kikōhō

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockDim 7 Jan 2024 - 12:59
Tienshinhan était parfaitement conscient de l’aspect grossier, voir caricatural de la détonation qu’il fit subir à Piccolo et les environs. Le Chōbakuretsumaha était une technique destructrice, capable d’éliminer plusieurs adversaires faibles en même temps, le décor aussi au passage. Dans ce cas de figure, il ne semblait pas utile d’en faire usage, encore moins avec d’aussi faibles réserves que les siennes. Mais bien évidement, le triclope avait un plan en tête, simple mais efficace pour s’offrir des occasions opportunistes. Lorsqu’il réalisa son explosion, il n’y mit que le strict nécessaire, sachant pertinemment qu’en raison du temps d’exécution de cette technique, son adversaire allait forcément s’y préparer. Fort heureusement, il s’agissait d’une attaque impressionnante, très visuelle et qui ne manquait pas de panache, il pouvait s’économiser sans le faire voir. De plus, Tienshinhan jouait sur la nostalgie de Piccolo ; lui qui avait utilisé cette technique lorsqu’il fut beaucoup plus faible ; ses standards de performance étaient peut-être encore inconsciemment alignés à sa force d’autrefois. Ainsi, dès qu’il eut réalisé son exploit, le martialiste solitaire diminua son émission énergétique, mimant un homme plus fatigué qu’il ne l’était réellement. Il ne s’agissait pas du genre de tactique qu’il appréciait le plus, mais dans un combat asymétrique, il devait faire preuve d’imagination. Mais il ne fallait pas se mentir, il était tout de même réellement drainé par le combat.

Alors que la fumée avait envahi la zone de combat, Piccolo se manifesta en tirant plusieurs kikohas vers Tienshinhan qui les évita sans problème. Il s’agissait de projectiles lents tirés avec une très vague précision. Ces derniers semblaient venir de plusieurs direction différentes, signe que son adversaire se déplaçait rapidement… Ou qu’il utilisait des clones. Grâce à sa détection du Ki, le champion de la grue était capable d’identifier la position des itérations du comparse de Dendé. Mais le problème ne résidait pas dans la quantité d’images ou leur puissance, mais bien dans leur capacité de tir. Les kikohas se faisaient toujours plus nombreux, mais toujours moins précis, créant une véritable nébuleuse de projectiles statiques tout autour de lui ! Malheureusement, le disciple de Tsuru Sennin, par la force des choses, n’avait jamais entendu parler du Makūhōidan, il ne savait donc pas ce qu’il se tramait. Les pieds fermement ancrés au sol, le pauvre ermite ne pouvait presque plus bouger, entouré par des milliers de sphères d’énergie !

La fumée se dissipa au même moment, dévoilant les auteurs de cette terrible manigance : Les Piccolos. C’était un peu évident, mais c’était drôle à écrire. Une perle de sueur serpenta sur le crâne de Triploeil à mesure que le plan de son concurrent se dévoilait. Les clones parlaient comme un seul homme, commentant le mauvais usage du Chōbakuretsumaha. Si le discours était plein de sens, l’attention du vainqueur du 22ème Tenkaichi Budokai restait accaparée par la puissance égale des trois représentations du Namek. Il devait s’agir de la technique qu’utilisa Cell lors de son terrible tournoi. Bien vite, les boules de feu se ruèrent vers lui, entrainant certainement sa défaite s’il ne parvenait pas à les éviter, c’était sûr même. Difficile de dépasser ces kikohas sur la vitesse pure, alors, il prit la seule option viable s’offrant à lui. A la manière d’une taupe, il se piqua une tête dans le sol, les bras devant, tirant de sa main droite une vague déferlante perforante qui creusa le roc en profondeur. Cette action se réalisant à l’orée d’une série de détonation folle, Piccolo ne devait pas être en mesure de clairement le remarquer. A l’aide de se passage de fortune, la plongée du terrien se fit sans encombre, naviguant dans la galerie qu’il venait promptement de créée. La technique de Piccolo était extrêmement efficace… contre un adversaire qui n’a pas d’échappatoire ! Tienshinhan sous le sol, il pouvait donc s’y cacher ; du moins s’offrir une porte de sortie. Car les très nombreux projectiles explosaient au contact du plateau et le minaient rapidement, obligeant l’ami de Chaozu à s’enfoncer toujours plus bas.

Là encore, le martialiste joua sur les apparences en camouflant sa signature énergétique, atteignant par la force des choses une galerie naturelle qu’il emprunta pour s’éloigner du plateau. Il calcula bien son coup, Matérialisant un petit kikoha doté d’une très faible signature qu’il tira dans une direction opposée à la sienne, vers un autre tunnel rocheux dans le but de distraire son opposant. Le petit projectile était doté d’une faible durée de vie, peut être 3 secondes, simulant à merveille un guerrier qui cacherait progressivement sa signature de Ki. Puis, quand l’occasion se présenta, le martialiste vint brusquement sortir du sol, juste d’en dessous l’un des clones pour abattre un coup massue mains jointes contre son dos ! Si l’attaque faisait mouche, le faux devrait se dissiper. Mais à peine avait-il frappé qu’il fut à son tour surpris. De la même manière qu’il était lui-même apparu, un second Piccolo vint jaillir du sol. Un puissant tranchant de la main droite vint couper le souffle du terrien, la frappe à la tempe fut si forte qu’elle projeta le malheureux sur plusieurs mètres. Endolori par cette offensive d’une grande précision, il laissa échapper un cri de douleur étouffé.

Il fut rapidement rejoint par deux adversaires, signe que son coup avait raté, ou bien que le fils du Roi démon avait généré un nouveau double. Quoi qu’il en soit, le maître de la Grue fut pris au piège, retenu par le premier pour être moqué par le second. Victime d’une clef de bras, il ne pouvait pas réaliser de grands mouvements au risque de perdre un membre. Il grommelait comme un chien de garde, ne sachant comme se dépêtre d’une telle situation ! Alors, il réfléchit un peu pendant que son partenaire lui faisait la morale, repensant au combat opposant Son Goku et Cell. Il se souvint alors que les images du guerrier parfait disparaissaient au premier dégât infligé… C’était ça ! Il s’agissait de cette technique !

« Tactique, tu dis ? »



Commentât-il avec un petit sourire peiné par la douleur et la fatigue. Il tenta alors le tout pour le tout, percutant de son coude libre l’homme qui le retenait, ce qui le fit disparaitre immédiatement. Sans plus attendre, Tienshinhan se lança sur l’offensive, tirant une brève vague déferlante vers son rival, elle n’était pas très puissante et avait surtout pour but de le retenir un instant. Ignorant les maux de son corps, il s’élança vers son concurrent pour l’assaillir de nouvelles frappes, toujours aussi précises malgré l’endurance déclinante de son auteur. Les frappes s’enchainaient rapidement sur le même schéma que précédemment, leur donnant donc une certaine prévisibilité. Il était indéniablement un excellent combattant, mais il ne pouvait pas prétendre être un génie comme Son Goku ou Vegeta, ses attaques au corps à corps obéissaient à certaines règles et cas de figure qui cadraient son style martial. Après plusieurs frappes, il détonna un coup de genou sauté, usant de sa danse de l’air pour percuter la mâchoire de Piccolo sur plusieurs mètres, l’emportant carrément avec lui sur un bon mètre. Puis, lorsque que la tête du Namek décrocha naturellement en arrière, si cela arrivait, il en profita pour exécuter un salto, lui permettant d’écraser sa jambe droite contre le crâne de son adversaire et de le renvoyer au sol. Il se laissant retomber vers en réalisant un coup de pied sauté destiné à pourfendre une dernière fois le faciès verdoyant de son rival.

Acharné, il ne brisa pas le contact et chercha le plus possible à s’y maintenir, atteignant Piccolo pour le déstabiliser à l’aide d’un coup de pied circulaire bas, une sorte de croche-patte. Il concernant son élan rotatif pour se redresser et enchainer sur un coup de pied retourné suivi d’une ruade du coude contre le plexus solaire. En mêlée, il tenta plusieurs autres frappes chirurgicales, mais ces dernières étaient bien plus lentes, la fatigue du martialiste de la grue ayant atteint son paroxysme. Son souffle était lourd et bien vite, il se retira du contact, si ce n’était pas parce qu’il avait été corrigé par Piccolo directement.

Quand il fut séparé de son opposant par quelques mètres, il posa péniblement le genou à terre, peut être à cause de ses blessures, certainement à cause de son endurance défaillante. Couvert de sueur et d’hématomes, il demeura dans ce triste état cinq bonnes secondes. Il parvint à se relever, mais il ne représentait maintenant plus aucune menace pour Petit-Cœur. Conscient qu’il devait avoir l’air pitoyable, il chercha à se justifier.

« Ce n’est pas ce que tu crois… Je peux encore me battre ! »

Et étonnamment, c’est ce qu’il fit. Il se rua vers Piccolo, tentant de lui faire perdre l’équilibre à l’aide d’un coup de pied glissé. Il tenta ensuite d’infliger un crochet du droit au visage, puis un coup de genou contre les hanches. Il leva finalement son bras droit très haut, pour l’abattre en tranche contre la carotide du fils de Daimao. Mais il était bon de précisément que cette offensive, bien que pleine de bon sens, se réalisait dans les moyens physiques pour la rendre efficace. Tienshinhan n’était tout simplement plus au niveau, bien trop lent et faible pour sincèrement inquiéter le magicien.

Piccolo
Piccolo
Namek
Autre / Ne pas divulguer Age : 35
Date d'inscription : 02/08/2023
Nombre de messages : 21
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Bunshin, Kaikōsen, Chō Makōhō, Mashu, Vitesse
Techniques 3/combat : Makankōsappō, Chōbakuretsumaha
Techniques 1/combat : Gekiretsu Kōdan

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockVen 9 Fév 2024 - 13:39
Il était vrai que dans le cas présent, Tenshinhan avait plus de chance que C-17 puisque contrairement à ce dernier, être toujours près du sol lui permettait de pouvoir se cacher sous terre pour éviter l’enchaînement d’explosions que lui réservais son vis-à-vis. C’était donc davantage le terrain qui recevait les dégâts. Le paysage allait se souvenir longtemps de cet entraînement ! Dissimulé sous la roche, le Triclope gardait dissimulée son empreinte énergétique, compliquant la tâche du Namek qui tentait de le localiser. Quand l’énergie réapparut, Piccolo resta méfiant, se demandant pourquoi son adversaire se laisserait à nouveau découvrir de la sorte au lieu de continuer sa tactique furtive pour mieux le surprendre… Peut-être était-ce un bluff, mais il était aussi très possible qu’il s’agisse bien de lui, comptant sur le caractère peut-être trop réfléchi de l’homme vert. Gardant ainsi ses sens en éveil, ce dernier tira un simple Kikoha dans la direction du prétendu martialiste, creusant dans le roc pour exploser au contact de son destinataire. Mais bien évidemment, ce ne pouvait être aussi simple ; le véritable guerrier de la Grue arrivait vers lui depuis le sol ! Et il aurait sans doute pu le prendre à revers… S’il n’y avait pas un autre Piccolo dissimulé sous le sol pour ressentir que l’on creusait sur sa position !

Alerté par les sens de son double, le Piccolo qui était attaqué prit son envol, laissant celui qui attendait patiemment son heure retourner la stratégie du combattant aux trois yeux contre lui ! Sa frappe connecta implacablement, envoyant Tenshinhan vers l’un des autres Nameks qui le maintint dans une clef de bras tandis que les autres se réassemblaient en un seul individu, se préparant à terminer le combat non sans lâcher sa remarque sur l’importance de la stratégie dans leur façon de lutter. Une remarque qui ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd, puisque le Triclope devina avec exactitude que l’original devait être le Petit-Cœur uni, frappant du coude le dernier qui le gardait prisonnier. Et comme il l’avait sans doute compris, ce choc était suffisant pour rompre la relative stabilité du clone, qui se dissipa sur le coup pour le laisser libre ! De nouveau à un contre un, l’hybride envoya une vague de Ki sur le Namek, qui lui présenta ses deux avant-bras pour s’en protéger sans mal. C’était faible… Trop faible pour ne pas être une autre feinte !

En effet, le guerrier au Troisième Œil s’élança une fois de plus pour un assaut frontal.
« Tu as de l’astuce, je ne le nierais pas ! » s’écria Piccolo alors qu’il s’avança à son tour, le rejoignant pour un échange musclé. Néanmoins, aux premiers coups, il remarqua quelque chose d’évident : son partenaire d’entraînement était toujours très technique, mais ses attaques venaient à manquer d’explosivité. Elles pâlissaient devant les premiers efforts qu’il avait fait pendant cette rencontre. Optant ainsi pour une démarche purement offensive, Piccolo laissa celles-ci toucher pour mieux cogner sur Tenshinhan. Ce dernier abattit son genou dans sa face, repoussant le guerrier Namek sur quelques pas.

Le goût du fer montait au palais de l’alien, mais il mobilisa son centre de gravité pour tenir sur ses jambes, parant le coups suivant de son avant-bras avant de se placer de côté, laissant le coup tombant de son adversaire briser le sol sous lui. Crachant sur le côté le sang mauve qu’il avait laissé accumuler dans sa bouche, le solitaire repassa à l’attaque. S’il manqua de trébucher sur le coup de pied bas du Triclope, il profita de la faible distance entre eux pour attraper le second coup de pied retourné sous son aisselle, agrippant le mollet pris au piège de sa main droite tandis que la gauche se tendit vers l’ami de Chaozu, ouverte, pour faire déferler sur ce dernier un Kiaï, repoussant son tronc tout en gardant fermement prise sur sa jambe et nullifiant sa chance de poursuivre son enchaînement. Il lâcha alors sa guibole pour envoyer un uppercut dans l’estomac de Tenshinhan, le laissant retomber au sol.

Il prit évidemment ses distances, mais le genou qu’il posa à terre était tout ce qu’il fallait pour voir qu’il n’était plus en état de continuer… Et pourtant il faisait fi de ses limites, lançant une bravade avant de revenir au contact.
« Tu confonds courage et témérité, Tenshinhan. » Lâcha simplement Piccolo… C’était une erreur. Une erreur aussi grosse que lui. Et une erreur qu’il faisait trop souvent. C’était avec ce genre de mode de pensée qu’il faillit trouver la mort en défiant le Daimaô et son sbire Drum, ou plus récemment en s’opposant au monstre Cell. C’était ainsi qu’il mourut effectivement dans une attaque suicide mais futile contre l’envahisseur Nappa. Et ce n’était même pas une question de surestimation de ses propres capacités comme Vegeta pouvait le faire… Le jusqu’au-boutisme du Triclope pouvait autant être une force qu’une faiblesse, mais à l’heure actuelle il jouait en sa défaveur.

Et comme il pouvait s’y attendre, Piccolo réagit facilement à l’enchaînement que lui préparait le blessé. Le coup glissé fut dévié sur le côté d’un coup de chausse. Le crochet du droit fit mouche, mais l’impact était presque négligeable là où le genou fit un peu plus d’effet. Le coup à la carotide, lui, fut stoppé net par la paume du Namek.
« Il faut que tu arrêtes de faire ça… » Dit-il d’une voix ferme. Il n’était pas question de lui faire la morale, mais au moins de lui indiquer un axe d’amélioration pour la suite de son parcours. Aussitôt avait-il prononcé ces mots que le bout de ses antennes s’illumina pour faire tomber sur le guerrier aux trois yeux une gerbe de foudre qui le paralysa sur place tandis que l’homme vert glissait son pied entre les jambes adverses, repliant ce dernier dans un accrochage intérieur afin de le faire chuter après lui avoir donné un direct du droit dans le nez.

Evidemment, le combat était déjà terminé, mais l’honneur de Tenshinhan le pousserait à vouloir finir ce duel en bonne et due forme, et non pas par un simple arrêt parce qu’il était épuisé… Piccolo le savait bien, puisqu’il était pareil sur ce point-là. A peine le dos du guerrier de la Grue toucha le sol que Piccolo abattit son talon, brisant la pierre sous sa chausse et, heureusement pour l’adversaire, seulement la pierre. Evidemment, il ne le frappa pas réellement et tapa à quelques centimètres de son visage, signifiant tout de même bel et bien la fin de l’entraînement.
« Ce combat est terminé. » Petit-Cœur essuya le sang qui perlait au coin de ses lèvres avant de se retirer, faisant quelques pas le nez rivé vers le ciel. Franchement, il s’était plus dépensé qu’il ne l’aurait cru… C’était une bonne chose. Ou plutôt, il fallait voir cela comme une bonne chose…

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Qbtt

« Tu as fait d’immenses progrès sur le plan technique depuis la dernière fois que je t’ai vu à l’œuvre. Mais le physique pur pêche encore, et c’est de ça dont nous aurons besoin pour combler le manque que Goku a créé lorsqu’il a renoncé à sa puissance. »

Comme à son habitude, il ne gardait pas sa langue dans sa poche… La technique, Piccolo savait qu’ils l’avaient. La Terre était probablement la planète peuplée par les meilleurs dans ce domaine, justement. C’était comme ça qu’ils avaient pu se défaire des Saiyans la première fois… Mais même là, la victoire est venue au prix de grands sacrifices, dont la vie de ces deux combattants, et les menaces qui rôdaient désormais étaient infiniment plus dangereuses encore. Leurs techniques ne suffisaient plus depuis belle lurette. C’était de puissance brute dont avait besoin la Dragon Team pour pouvoir faire face, purement et simplement. Le Namek baissa le regard vers sa propre main, son pouce et son index refermés sur le sang violacé que le Triclope avait réussi à lui soutirer. Il avait beau faire partie des poids lourds, il avait lui aussi du pain sur la planche sur ce point.

« C’est là que nous devrons concentrer nos efforts. Chacun d’entre nous. »
Tienshinhan
Tienshinhan
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 07/12/2022
Nombre de messages : 38
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Dodonpa | Puissance colossale | Zanzōken | Taiyōken
Techniques 3/combat : Shiyōken | Shishin no Ken
Techniques 1/combat : Kikōhō

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockVen 9 Fév 2024 - 20:11
Malgré toute sa technique et son ingéniosité, Tienshinhan n’était pas parvenu à surprendre son ancien rival. A la manière d’un livre ouvert, il portait des coups que son adversaire attendait déjà, déjouant chaque tentative par une surenchère de moyens techniques.  Les rares attaques qui faisaient mouche n’étaient que trop souvent offertes par son concurrent qui, porté par une puissance nettement supérieure, se permettait de les encaisser pour lancer ses propres offensives. Le combat était donc dicté par Piccolo, il en commandait le rythme et ne se privait pas de le faire savoir.

Alors qu’ils échangeaient dans une mêlée ardue, au moins pour l’un d’entre eux, Mâ junior parvint à immobiliser le Triclope en bloquant la jambe de ce dernier sous l’une de ses aisselles.  Conscient de la précarité de sa situation, le piégé percuta le visage de son adversaire à l’aide de son pied droit, sans que cela ne le fasse tressaillir. Comme il le craignait, il manquait cruellement de force brute, et n’était même pas en mesure d’inquiéter la prise qu’exerçait le Namek à son encontre. Déglutissant, il fut projeté en arrière par un kiai puis embroché vif par un uppercut en plein estomac. Les viscères broyés, le souffle coupé, la vision troublée, le martialiste solitaire dégobilla une gerbe de sang tout en titubant en arrière plié en deux. C’était un coup dur qui coupait net le peu d’endurance qui lui restait, c’est-à-dire pas grand-chose.

Tienshinhan venait de poser un genou à terre, justifiant immédiatement sa déroute, accablé par sa propre faiblesse qu’il n’osait pas reconnaître. Ils se battaient depuis à peine deux minutes alors qu’ils furent rivaux, comment un tel écart était-il possible ? Dégouté par cette réalité, il se redressa et malgré son état précaire, il reprit le combat. Il n’était plus aussi vif, plus aussi technique, mais il donnait tout ce que son honneur le poussait à offrir. Sa glissade ratée fut enchainée par des frappes qui ne l’étaient franchement pas d’avantage, ultime témoignage de son état lamentable. Comprenant certainement que la détermination de son rival risquait de provoquer un match interminable, Piccolo décida d’y mettre en fin en l’immobilisant, puis en le faisant chuter dos au sol.

Le terrien s’écroula au sol en lâchant un râle de douleur, sonné par son épuisement manifeste ainsi que ses blessures accumulées au cours du match. Désarmé, il se préparait à une sanction de taille de la part de son impitoyable adversaire. Il serra les poings et ferma les yeux, préparé à un coup qui ne lui était pourtant pas destiné. Magnanime, Piccolo avait préféré écraser sous sa botte un caillou situé à a peine vingt centimètres du visage du triclope. Le message était clair et le symbole évident : il avait remporté le duel mais ne souhaitait pas envoyer son ami à l’hôpital pour autant. Libéré de la pression du combat, le champion de la grue poussa un grand soupire, pris une grande inspiration puis se redressa, croisant le regard inquisiteur de son partenaire d’entrainement. Evidemment, il lui fit remarquer ses faiblesses, principalement la puissance brute. Tienshinhan partageait le même constat, hochant la tête tout en y allant de son petit commentaire au passage, toujours le souffle court.

« Rien de nouveau, il va falloir redoubler d’efforts. »


Pas mal la flute chinoise, hein ?

Mais comment faire ? Leur vie chacune était entièrement dédié à l’entrainement, ils combattaient sans arrêt ! La sensation d’injustice venait dès que le terrien se comparait au jeune Son Goten, déjà bien plus fort que lui. Malgré tout ses efforts, il ne se sentait pas progresser, ils n’arrivaient clairement pas à la cheville de Son Goku, d’ailleurs pas même à celle de Mâ Junior. Son regard se fronçait, cette pensée le travaillait depuis la bataille contre Majin Buu et le retour d’adversaires redoutables ne faisait que renforcer ce constat.
Il se posa assis sur un rocher proche, l’air légèrement abattu.

« On s’entraine sans arrêt, je n’ai pas l’impression qu’une musculation quotidienne ou un passage dans la salle de l’esprit et du temps puisse faire des miracles. »

Son regard était tendu vers le sol, puis se redressa après quelques secondes vers son camarade.

« Je doute qu’on puisse réellement le faire, j’ai l’impression que mon corps a atteint ses limites. »

Ce n’était pas facile à admettre, mais la musculature de Tienshinhan témoignait d’une rigueur absolue qui ne donnait pourtant pas plus de résultat que ce que Piccolo avait put ici entrevoir. Et cette stagnation le démotivait un peu.

« Je me souviens de l’époque ou nos techniques permettaient de combler l’écart, mais c’était il y a 15 ans maintenant… »

Il agita la tête lentement, tentant de se ressaisir, c’était dans ce genre de moment que Son Goku ou Krillin lui remontait le moral ; mais autant dire qu’il n’était peut-être pas aussi bien entouré présentement. A moins qu’il ne se trompe ? Dans le cas contraire, si Piccolo n’intervenait pas, il se redressera par lui-même, parer à le suivre sur le chemin du retour.

Piccolo
Piccolo
Namek
Autre / Ne pas divulguer Age : 35
Date d'inscription : 02/08/2023
Nombre de messages : 21
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Bunshin, Kaikōsen, Chō Makōhō, Mashu, Vitesse
Techniques 3/combat : Makankōsappō, Chōbakuretsumaha
Techniques 1/combat : Gekiretsu Kōdan

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockDim 25 Fév 2024 - 18:26
Le combat était terminé.
Son issue était peut-être prévisible, mais son déroulement, lui, mettait en lumière de nettes améliorations. Pas assez pour combler l’écart, mais il y avait de quoi être optimiste dans les perspectives du Triclope. Lui-même souligna qu’il allait devoir mettre les bouchées doubles. Cependant, ce dernier s’assit, doutant visiblement de l’efficacité de son entraînement et des possibilités que lui offriraient la Salle de l’Esprit et du Temps, ce qui ne manqua pas de surprendre le Namek.


« Hm ? Et qu’est-ce qui te fait dire ça ? Tu n’es jamais allé dans la Salle de l’Esprit et du Temps par le passé, je me trompe ? Peut-être pourras-tu y trouver un début de piste, et en un temps record qui plus est ! »

Eh oui, il ne fallait pas omettre les nombreuses qualités de cette autre dimension généreusement mise à disposition de la Dragon Team. Au-delà de pouvoir y passer une année en une journée, la gravité en dehors de la bâtisse centrale y était dix fois supérieure à celle de la Terre, ce qui en faisait l’équivalent de la planète de Maître Kaïô sur laquelle ils s’entraînèrent il y a longtemps. Mais ce n’était pas tout, puisque la Salle présentait aussi une température fluctuante entre le froid frigorifiant et la chaleur accablante, une pression de l’air étouffante et un vide absolu défiant la raison. En vérité, le simple fait de ne rien faire dans cette pièce était une torture pour le corps et l’esprit, des conditions de renforcement idéales donc. Oui, Tenshinhan devrait essayer, au moins y passer quelques jours à l’intérieur pour voir !

Mais au lieu de penser à cette prochaine étape, le regard du guerrier de la Grue se perdit à ses pieds, trahissant ses craintes avant d’avouer penser avoir déjà atteint le plafond de ses capacités.
« Des limites… ? » Répéta Piccolo, l’arcade sourcilière relevée. Ca y était donc. L’homme aux trois yeux révélait enfin ce qui le tracassait. Très franchement, ce n’était pas si étonnant que ça qu’il puisse le penser. Mais l’admettre était une autre histoire. Son égo était-il en si mauvais point que cela ? Lui qui irradiait de confiance en soi lorsque le Namek l’avait rencontré, il en venait à être rongé par le doute ? Le guerrier solitaire serra son poing, presque en colère face au dépit de son camarade. Comptait-il abandonner l’idée de progresser ? Croyait-il être seul à sentir le retard qui séparait les Saiyans des autres martialistes ? Non, Piccolo n’était pas simplement "presque" en colère, il fulminait carrément, comme toujours lorsqu’il entendait un guerrier se plaindre ainsi. Tenshinhan se comportait exactement comme Vegeta face au Super Saiyan Légendaire Broly. Il y avait des bonnes et des mauvaises façons de s’entraîner. Mais il n’y avait que de mauvaises façons d’abandonner !

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Couy

« Reprends tes esprits, Tenshinhan ! Nous lamenter ne nous mènera nulle part ! C’est en croyant en ses propres limites qu’on stagne ! »

Grogna-t-il en lui envoyant un regard furieux. Cela faisait quelques temps que Piccolo pensait que le descendant du Clan à Trois Yeux était fait du même bois que lui. Et ce pour une raison très simple : l’ancien Tout-Puissant dont les enseignements ont posé la fondation de sa philosophie – du moins avant qu’elle ne soit corrompue par un certain Roi Makyan – était lui aussi un Triclope. Un grand homme et un artiste martial d’exception que l’ancien lui admirait sincèrement. Et à cet instant, une de ses leçons de vie revînt à Piccolo ; l’homme qui s’efforce de s’entraîner dur ne peut pas vaincre l’homme qui aime s’entraîner dur. Et c’était peut-être là que se trouvait la réelle différence entre les guerriers de l’espace et la Dragon Team, et en particulier des humains.

Avec ou sans menace se profilant à l’horizon, Son Goku s’entraînera toujours pour sans cesse se surpasser. Telle était sa passion. Et c’était cette passion aussi pure qu’un diamant brut qui le rendait si inatteignable pour les forcenés, dont Vegeta qui pouvait pourtant se targuer d’être lui aussi un Saiyan, né dans une lignée à la base bien plus puissante que le protecteur de la Terre. Ce n’était pas une question de gènes ou de sang. Tout n’était que motivation ! Voilà la raison pour laquelle Piccolo avait arrêté de voir Son Goku comme un rival à dépasser pour préférer se recentrer sur lui-même et les choses qui lui importaient vraiment.


« Goku aussi croyait avoir atteint le maximum de ses capacités avant d’affronter Cell, rappelle-toi ! 7 ans plus tard contre Majin Buu, sa puissance ridiculisait celle qu’il avait durant le Cell Game ! »

Et ce pour une raison très simple ; il aimait ce qu’il faisait… En tout lieu, en tout temps, en combat réel ou à l’entraînement, Son Goku appréciait purement et simplement le processus. C’était là le secret ! Même Son Gohan, pourtant d’une puissance écrasante, manquait en régularité à cause de cela, ce qui a failli coûter la destruction définitive de la planète bleue. Ce dont elle avait besoin, c’était de plus de gens comme Son Goku, ni plus, ni moins. Mais enseigner cette passion aux autres n’était pas une mince affaire, et Piccolo le savait bien, trouvant lui-même parfois des difficultés à se complaire à l’effort malgré la réalisation qu’il avait eu. Et si les défis qui rôdaient étaient aussi proches que Piccolo ne le pensait, alors ils n’auraient sans doute pas l’occasion d’apprendre à la réguilière.

« Mais contrairement à lui, nous n’avons pas autant de temps devant nous. Nous allons devoir prendre des raccourcis… »

Souffla le Namek avant de croiser les bras comme à son habitude, détournant le regard vers l’horizon. Naturellement, il avait toujours une idée derrière la tête. En particulier une qui lui trottait dans la tête depuis un petit bout de temps ! « Et pour ça, le Kaïôken me semble tout indiqué. Je ne pense pas qu’on puisse rejoindre Maître Kaïô dans l’immédiat, mais Goku pourrait peut-être nous l’enseigner à sa place. » Affirma-t-il alors qu’il conjura sur lui-même son sort de création pour réparer son gi déchiré et conjurer sa cape et son turban à nouveau. « J’ai aussi d’autres idées, mais elles sont un peu plus… Difficiles à mettre en pratique. » Dit-il avant d’enfin se diriger vers la bâtisse de la famille Son, normalement accompagné de Tenshinhan si ce dernier ne préférait pas macérer dans le doute, que l’homme vert espérait temporaire. Ils avaient besoin de guerriers fiers, disciplinés et courageux.
Ils avaient besoin du meilleur de Tenshinhan.
Pas de son pire.
Tienshinhan
Tienshinhan
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 07/12/2022
Nombre de messages : 38
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Dodonpa | Puissance colossale | Zanzōken | Taiyōken
Techniques 3/combat : Shiyōken | Shishin no Ken
Techniques 1/combat : Kikōhō

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan ClockMar 27 Fév 2024 - 14:15
Tienshinhan venait de subir une sacrée dérouillée, assez vive et douloureuse pour que cela vienne porter atteinte à sa fierté. S’il n’était pas capable d’inquiéter Piccolo, comment pouvait-il se mesurer à des monstres comme Majin Buu ou Black ? Pourtant, c’est qu’il avait fait, des participations modestes mais concrètes durant lesquelles il avait passé un sale quart d’heure. Difficile de garder le sourire quand le fruit d’une vie d’entrainement se résumait à subir rouste sur roustes, sans arrêt malmené malgré les efforts qu’il investissait dans la défense de la Terre. Le regard braqué au sol, il maudissait sa condition d’homme « terrien », incapable de mettre le doigt sur la solution miracle qui pourrait de nouveau le rendre utile dans la lutte contre les forces du mal.

Evidement, Piccolo était à l’affut et vint commenter les réactions quelques peu résignées de son camarade, déjà en abordant la salle de l’esprit et du temps. Si certes le Triclope ne l’avait jamais visité, il avait été témoin des entrainements de ces compagnons : Trunks, Vegeta, Son Gohan, les bénéfices de cette dimension si particulière étaient grandioses. Malgré tout, cette progression incroyable était rendue possible par le potentiel sans borne des saiyans ; Tienshinhan sentait avoir atteint ses limites et n’espérait pas de tels résultats. Honnête, il ne l’avait pas caché à son rival d’entrainement qui ne dissimula pas un instant son agacement en fulminant sans retenue. Pour motiver son ami, Piccolo se montra plus technique que sentimental, ventant l’évolution éclair de Son Goku et l’existence de techniques alternatives comme le Kaioken pour multiplier sa puissance. Par ces mots et les efforts que mettaient le magicien à lui faire comprendre que rien n’était terminé, l’ermite reçut un électrochoc de motivation. Si Piccolo se donnait tant de mal, c’était bien parce qu’il croyait en lui, lui-même était certain qu’il était encore possible de progresser et d’accomplir des merveilles pour la sauvegarde de la Terre. A son tour, le martialiste de la grue serra le poing, honteux d’être victime de sa propre lassitude, il se redressa en vitesse malgré la douleur provoquée par les blessures de son précédent combat.

« Que je sois à mes limites ou non, je vais travailler au maximum, trop de gens comptent sur nous. »

L’appel du devoir aidait à surmonter beaucoup de choses ; la Z-team supportait l’immense poids de la défense d’un monde trop souvent en danger, l’existence de millions de familles heureuses ne reposait que sur leur propre volonté à se battre. Tout en s’avançant vers son camarade, il retint la mention à la technique de Kaio, étrangement, seul Goku eut l’honneur de se la voir transmettre. Pourtant, Piccolo et Tien eurent sans doute le niveau requis pour la maitriser.

« Je pense que ce serait un grand atout. Goku sera content de nous l’apprendre. »

Car curieusement, le fermier de la légende s’était avéré être un excellent professeur au cours de sa longue carrière. Bien que rien ne semblait lui donner de crédit dans ce domaine, il avait formé avec brio son fils avant le Cell games ; tout comme Goten et Trunks pour maîtriser l’art de la fusion. Il y avait donc de quoi être confiant quant à la rigueur avec laquelle le saiyan les entrainera… bien que cela puisse paraître incohérent aux premiers abords.

Après avoir requinqué ses vêtements, le Namek se dirigea vers la maisonnette des Son, mentionnant alors d’autres idées plus « originales », semblait-il. Il allait sans dire qu’il devait s’agir de méthodes extrêmes et risquées, Piccolo était pragmatique et téméraire et il allait de soit qu’il n’allait pas se priver d’une option salvatrice de quelle nature qu’elle soit. Le terrien mijota un instant, cherchant à mettre le doigt sur ce que cela pourrait être, sans grand succès. Il lui vint néanmoins le récit de Krillin sur son aventure sur Namek. Là-bas, l’homme de C-18 avait rencontré l’ancien doyen qui avait multiplié son potentiel latent. Ce n’était pas le seul mage capable de « libérer » la force endormie d’un guerrier, d’ailleurs.

« Je ne suis sans doute pas aussi bien renseigné que toi, mais Krillin m’avait expliqué que l’ancien doyen de Namek avait libéré son potentiel. Je ne sais pas comment cela fonctionne, ni même qui serait en mesure d’utiliser un tel sortilège… Mais ça pourrait franchement nous aider. »

D’autant que Tienshinhan était toujours tiraillé par cette limite qu’il sentait en lui. Peut être que Kaioshin ou quelconque autre maître pourrait exploser le plafond de verre qui le retenait si bas ?  Alors qu’ils s’apprêtaient à repartir, la présence -justement- du jeune père se fit ressentir. Il avait observé le match avec un peu de retard car il ne s’était pas manifesté avant l’affrontement. Le Triclope se présenta alors à lui, souriant malgré la dérouillée qu’il venait de subir. Le combat n’avait pas été très long, et Tienshinhan était clairement celui qui avait pris. Son corps était parsemé de bleus et sa signature énergétique avait cruellement baissée. Le constat était bien plus reluisant du côté de Piccolo : Sa tenue était impeccable (si on omettait qu’il en avait réinvoqué une nouvelle) et il n’avait pas perdu la majeure partie de son Ki.

Découvrant que le disciple de la tortue l’avait observé à son plus bas, il se pressa d’éviter le sujet et de se montrer plus combattif.

« Alors, tu ne veux pas tenter ta chance contre Petit-Coeur ? »

Plaisanta t-il en adressant un regard complice au Namek, il fallait dire que ce dernier devait encore avoir les ressources de re-vaincre Tien ; ce qui n’était pas rien. Scrutant les alentours, le vainqueur du 22ème Tenkaichi Budokai chercha l’éventuelle présence de Son Goku, pierre angulaire du prochain entrainement proposé par Piccolo. Il fallait espérer qu’il n’était pas encore retenu par Chichi, par personne ne pourrait lui venir en aide si tel était le cas.

Contenu sponsorisé

Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Empty
MessageSujet: Re: Une première ! Piccolo vs Tienshinhan   Une première ! Piccolo vs Tienshinhan Clock
 
Une première ! Piccolo vs Tienshinhan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Tienshinhan
» Fiche de Tienshinhan
» Piccolo
» Piccolo
» Piccolo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-