Le deal à ne pas rater :
Elden Ring Shadow Of The Erdtree édition Collector : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Passage en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chronoa
Chronoa
PNJ
Féminin Age : 84
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 155

Passage en ville Empty
MessageSujet: Passage en ville   Passage en ville ClockLun 11 Déc 2023 - 17:46
Chronoa poussa un petit soupire lorsque ni Epina, ni Goku ne purent l’aider à s’orienter dans ce monde qu’elle ne connaissait pas bien. Le premier venait d’une lointaine planète et n’avait pas grandi sur la planète bleue. Quant au second, il avait vécu en autarcie une grande partie de son existence, n’ayant que très rarement côtoyé la civilisation. Et bien évidement, elle n’allait certainement pas porter un Gi orange fluo ballant. C’est un sacré manque de chance pour l’ancienne déesse du temps qui allait devoir improviser, puis, elle ne partait pas de rien. En tant que Kaioshin, elle avait parfaitement conscience du fonctionnement d’une civilisation comme celle de la Terre, les principaux magasins devaient se trouver dans le centre-ville le plus proche. Elle prit donc l’initiative puisque ces deux gardes du corps ne semblaient pas très audacieux dans tout ce qui touchait à l’urbanisme et la mode en général.

« Bon, dans ce cas vous allez me suivre ! »

Ordonnât-elle d’un ton vaillant, les mains sur les hanches. Puis, elle commença à léviter, quittant le damier du sanctuaire volant pour se diriger vers les nuages en contrebas. C’était une drôle de sensation, Chronoa n’avait pas senti l’air frais et humide du monde des mortels depuis fort longtemps. Il fallait dire que son titre ne l’autorisa jamais à sortir de sa cité sacrée, elle y fut presque détenue. Un travail pour lequel elle avait toujours été volontaire, grande organisatrice qu’elle était, elle voyait Conton City comme une grande maison qu’elle dû entretenir. Désormais, elle était libre comme les oiseaux à l’horizon, elle pouvait aller là ou bon lui semble. Et bien que la situation ne se prêtait globalement pas à l’euphorie, se sentiment se manifesta bien malgré elle, au fond de son cœur. Ainsi, un jour solaire illumina son visage d’une joie irradiante tandis qu’elle descendait au niveau des grandes plaines du continent central. Face à elle se dressa progressivement de grandes structures, des immeubles propres aux mégalopoles de la Terre. Il s’agissait de Satan City, très reconnaissable à ses dirigeables « Mister Satan », ces statues de Mister Satan, ou encore les panneaux gigantesques placés ici et là à la gloire de Mister Satan. Le plus grand héros du monde avait encore de beaux jours devant lui, sa réputation ne semblait pas avoir faiblie depuis la défaite de Majin Buu.

Elle zigzagua entre deux tours jumelles avant de se poser au milieu d’une petite place commerçante. Ce genre d’espace extérieur ceinturé de magasins à la manière d’un grand centre commercial. Il y avait une grande foule, assez pour que la dame du temps soit relativement discrète. Ses protecteurs devaient avoir aisément suivis la cadence, eux qui étaient bien plus puissants qu’elle sur le plan de la vitesse, comme de l’endurance.

« C’est bondé ! Allons par-là ! »

Indiquât-elle en désignant de son index une grande boutique de vêtements. Il s’agissait de deux enseignes : « Heenok – Gangster and gentlemen » et « H&M », Chronoa se dirigea vers la seconde, laissant le loisir à Goku ou Epina de visiter la première boutique. Qui sait, peut-être que l’un d’entre eux voudra refaire sa garde-robe, ou plus simplement se trouver un accessoire distinctif de leurs nombreux doubles de d’autres temporalités. Pour ce qui est d’elle, elle navigua quelques instants dans les grands rayons, découvrant toutes sortes de tenues portées par les terriennes. Il y en avait des plus extravagantes que d’autres, certaines hors de prix. La Shinjin avait du gout mais n’était pas superficielle pour autant, elle jeta son dévolu sur des vêtements passe-partout. Elle empila quelques affaires, quand les autres seront revenus, elle les interpela.

« Hey ! j’ai trouvé quelque chose. »

Annonçât-elle en les saluant.

« Je vais essayer et vous me dites si ça fait bizarre, d’accord ? »

Précisât-elle avant de disparaitre dans une cabine d’essayage proche. Une longue minute s’écoula, laissant un étrange et inintéressant suspens se creuser avant qu’elle réapparaisse finalement. Elle tira le rideau, et dévoila une tenue relativement banale. Elle avait opté pour un grand jean et un haut jaune pâle drapé. Ce qui était sûr, c’est que ces habits n’étaient pas aussi larges et amples que la tenue traditionnelle de Kaioshin ; au moins, elle ne serait plus considérée comme une enfant par certaines personnes étranges.

Passage en ville Chronoa

« Alors ? De quoi j’ai l’air ? »

S’ils n’avaient sans doute pas beaucoup voyagé sur Terre, ils devaient déjà avoir vu des terriens, non ? Elle se présenta ensuite devant une des hôtesses et matérialisa une pile de billets d’environ 2000 zenies pour payer. La boutiquière fut naturellement ébahie par cet étrange pouvoir, d’autant que les vêtements ne coutaient que 20 zenies. Elle amassa le tas puis remercia la Shinjin pour son achat. Après tout cela, le groupe se dirigea hors de la boutique pour repartir, ils ne comptaient pas trainer ici très longtemps, le boucan ambient n’était pas agréable, pas plus que les bousculades régulières provoquées par le trop plein de monde. Mais avant qu’ils ne puissent partir, les time patroler furent interpelés par un coup de feu. Visiblement, il se passait quelque chose à l’autre bout du square. La détonation mis sur ses gardes Chronoa qui recule un grand coup. Les citoyens paniqués évacuèrent rapidement la place, laissant le responsable de tout ce grabuge se dévoiler. Il s’agissait d’un anthropomorphe à l’apparence d'un ours.  Il s’agissait d’un monstre bodybuildé d’environ 2m50 de haut. Il portait un révolver ainsi qu’un sabre attaché à son dos. Il n’était pas seul, quelques 5 ou 6 congénères homme-chiens étaient avec lui. Ce chef touffu s’avança vers les trois protagonistes, il visiblement très énervé.

« Grah ! L’heure de la révolution a sonné ! »

Passage en ville Bearthiefmanga

Il poussa un cri de guerre, rapidement suivi par ses alliés canins.

« La société coupe notre lien à la nature ! Il faut le retrouver en détruisant la technologie et la civilisation qui pourrissent nos âmes ! »

S’écrit-il en agitant son pistolet.

« Vous pensez que j’ai besoin de ça pour me battre ?! hé bien regardez ça ! »

Il vint saisir son arme à deux mains, puis vint l’ingérer, pour l’avaler complétement. Ce drôle de spectacle n’était pas accompli dans la bonne humeur, l’homme ours semblait avoir réussi, mais de justesse. Il semblait un peu barbouillé, mais repris vite ses esprits.

« Pouah… Alors, à nous ! »

Ce groupe de fous était sur le point de s’attaquer au trio, que vont faire Goku et Epina ?
Epina
Epina
Demi-Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 348
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Death Beam (rouge) / Daïchi Retsuzan (rouge) / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Red Wings / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Crimson Arrow

Passage en ville Empty
MessageSujet: Re: Passage en ville   Passage en ville ClockMar 16 Jan 2024 - 14:49
Kakarrot... Bon, d’accord ce n’était vraiment pas le même Kakarrot que celui “habituel”. Epina n’aurait pas dû être surpris par cela, suivant Chronoa vers la ville -généralement restant les bras croisés et la gardant constamment dans son champ de vision-. Durant le trajet, il repensa à ce qu’il s’était produit. L’attaque surprise sur Conton City, Demigra qui était encore une fois en train de faire des siennes. Et ce Buu qui promettait d’être un adversaire redoutable à affronter. Sans parler de son collègue à aile de démon.
Rien que le fait d’y songer l’énervait. Serrant son poing dans un geste incontrôlé, il se jura une nouvelle fois de trouver un moyen de les vaincre.

Trouvant rapidement le chemin du centre-ville de Satan-City (aisément reconnaissable par les innombrables statues et panneaux à la gloire du *Héro* de la Terre. Il se surprit à observer lui-même quelques vêtements, notant la qualité intéressante de la fabrique.
Les terriens savent vraiment y faire.
Allait-il se prendre quelque chose pour lui-même? Non. Il était suffisamment confortable dans son justaucorps.

Finalement, Chronoa se présenta avec une nouvelle tenue et...
“Pas mal du tout. Difficile de faire mieux je pense.” répondit le Demi-Saiyan avec un grand geste de la tête approbateur, la Déesse avait très clairement l'œil pour ce genre de chose. La tenue était à la fois distinguée et passe-partout.

Vient l’heure de payer et... Naturellement personne n’ayant d’argent, elle en fabriqua.
Epina était pratiquement certain que c’était techniquement hors la loi mais passons.
Une fois sortie du magasin, le Saiyan se retourna vers la Déesse.
“Et maintenant? Il y a d’autres magasins si vous le souhait-”

Coup de feu, interruption, hurlements de panique venant à droite à gauche. Et un groupe d’homme-chien ayant l’accoutrement typique de méchant.
Qui commirent l’erreur de se rapprocher.
Pendant que le chef de la meute faisait son petit discours dont Epina n’écouta pas une seule parole, il regarda tout simplement Kakarrot, pointant Chronoa et lui demandant de rester près d’elle.
Puis il se retourna vers le Chef pendant que celui-ci s’apprêtait à lancer l’assaut...

Avant d’être subitement soulevée dans les airs par la gorge, Epina désormais flottant au-dessus du sol. Ayant attrapé en une fraction de seconde le bandit et le tenant désormais fermement de sa main droite.
Sa main gauche commençant à former un Kikoha d’énergie.



“Écoute mon gars, j’ai passé une journée difficile et je suis d’humeur curieuse. Tu sais combien il y a d’os dans ton corps? J’ai une très forte envie de le découvrir et pour cela je vais te les briser un par un... Sauf si toi et tes potes vous décidez de faire la première chose intelligente de votre vie et de vous barrer d’ici. Parce que je ne sais pas si tu seras encore en vie quand j’en aurais fini avec toi.”

Le ton était relativement neutre, un soupçon de frustration pouvait néanmoins se faire entendre. Et surtout chaque personne pouvant voir le visage d’Epina qu’il n’avait pas cligné des yeux une seule fois. Il était on ne peut plus sérieux.
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 194
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

Passage en ville Empty
MessageSujet: Re: Passage en ville   Passage en ville ClockLun 22 Jan 2024 - 17:57
Ils quittèrent rapidement le Palais de Dende, en s’envolant. Avant de partir, Gokû se tourna vers le Dieu de la Terre :
 
- Salut Dende, à la prochaine !
 
Et sans un mot supplémentaire, il suivit Epina et Chronoa. Il ne savait pas vraiment où ils allaient se rendre. Il fallait dire que Gokû vivait au Mont Paozu et qu’il s’était souvent vêtu d’un Gi orange qu’il avait en plusieurs exemplaires. La mode et la civilisation, il n’y connaissait pas grand-chose, malgré que Chichi avait déjà essayé de l’y trainer, sans réel succès.
 
Finalement, ce fut Chronoa qui mena les deux guerriers qui n’y connaissaient rien. Elle finit par les conduire à deux boutiques et se dirigea vers la seconde. Gokû jeta un coup d’œil à la première et haussa les épaules avant de suivre Chronoa. Il fait dire qu’il n’avait pas besoin de changer sa tenue ou de trouver un élément pour le distinguer des autres Gokû. Après tout, il portait une tenue rouge et il était l’unique Gokû à la porter, bien que d’autres Gokû portaient d’autres tenues que le Gi orange traditionnel. Et de toute façon, les tenues terriennes n’étaient pas du tout pratique pour se battre. Il rejoignit donc rapidement la Déesse du Temps. Celle-ci semblait avoir trouvé des vêtements. Elle se dirigea vers une cabine d’essayage et se changea avant d’en sortir et de leur demander leur avis. Gokû ne savait pas vraiment quoi répondre. Aussi, il se contenta d’un :
 
- ça ressemble à ce que met Bulma !
 
En un sens, ça pouvait passer comme étant un compliment, étant donné que le but de la manœuvre était d’être discrets. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Chronoa se dirigea à la caisse et paya gracieusement la caissière.
 
- On va où maintenant ? Moi j’ai faim !
 
Il venait à peine de manger au Palais de Dende et de vider les réserves pourtant. Mais ils n’eurent pas le temps d’en discuter un peu plus, car une bande d’animaux guerriers attiraient l’attention. Un coup de feu se fit entendre, faisant froncer les sourcils à Gokû. Il allait devoir passer à l’action. Il s’approcha des guerriers qui se mirent à parler de révolution et de tout un tas de trucs que Gokû n’y portait pas vraiment d’intérêt. Il s’approcha alors d’eux, nullement inquiet.
 
- J’ai pas tout compris, mais si c’est la baston que vous voulez, alors je suis partant !
 
Et sans un mot supplémentaire, il se mit en garde tandis qu'Epina les menaça.
Chronoa
Chronoa
PNJ
Féminin Age : 84
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 155

Passage en ville Empty
MessageSujet: Re: Passage en ville   Passage en ville ClockMar 23 Jan 2024 - 14:43
Chronoa poussa un soupir de soulagement quand elle constata que son accoutrement ne faisait effectivement pas tâche au sein des terriens. Il fallait dire qu’elle n’avait jamais visité cette planète et nullement assimilé la culture dominante. Néanmoins, elle s’en sortait à bon compte, d’autant que ses pouvoirs de magicien lui permettraient, pour d’autres occasions, de simplement générer des vêtements à partir des souvenirs de cette journée. En naviguant dans les rayons, elle avait saisi le style de la planète bleue, autant pour les hommes que les femmes. Elle remercia Epina quand ce dernier la complimenta, inclinant la tête, toujours très souriante.

« Merci ! »

Son Goku se montra tout aussi convaincu, bien que sa perception des choses soit plus primaire que celle d’Epina ; quoi qu’il en soit, il trouvait cela correct.

Lorsque le trio fut attaqué par le groupe de bandits en fourrure, Epina fut le premier à réagir. L’ancien mercenaire ne ménagea pas ses forces et s’empara immédiatement du col du chef des brigands, menaçant ce dernier d’être désossé s’il ne coopérait pas gentiment. Le concerné, prit au dépourvu et terrassé par la force absolument terrifiante du guerrier de l’espace poussa un long râle de douleur, comprenant rapidement qu’il ne faisait pas le poids.

« GARHHHH ! Lâche-moi ! J’arrête ! J’arrête promis ! »

Il n’avait pas fallu grand-chose, et malgré sa stature colossale, l’anthropomorphe n’était qu’un pleutre. Quant à ses sbires, ils reculaient sans un bruit, comme s’ils attendaient quelque chose, guettant en coin l’homme de Chichi qui était déjà prêt à se battre. La tension semblait redescendre, ce qui allait fatalement pousser Epina à reposer le chef de meute qu’il avait si habillement attrapé. Mais dès lors qu’il entreprit ce grand élan de bonté, à peine l’animal ayant retouché le sol, ce dernier dégaina de son dos une immense épée qu’il tenta d’abattre contre son crâne.


« Maintenant ! »

Hurla le bandit tout en attaquant, il avait en fait maquillé sa capitulation pour attendrir ses adversaires et lancer l’offensive au moment opportun ! Après avoir tenté d’écraser Epina avec sa lourde lame, il exécuta plusieurs tailles et estocs ; des frappes rapides pour le commun des mortels, mais lentes pour un soldat d’exception. Comprenant d’ailleurs qu’il ne décrocherait pas la victoire ainsi, le barbare abandonna son épée qu’il jeta tout simplement vers Epina, sans doute dans l’espoir de lui crever un œil au passage. « Prends ça ! » Hargneux, il frappa ses poings et se rua sur le saiyan pour s’assaillir de plusieurs coups et crochets, là encore loin de l’inquiéter sérieusement.

En parallèle, Son Goku fut agressé par tout le reste du groupe, c’est-à-dire une dizaine d’hommes-loups, hommes-ours et autres canidés malveillants. S’ils étaient clairement moins impressionnants que leur chef, la supériorité numérique qu’ils imposaient au défenseur de la Terre lui imposait une certaine prudence. Car une bonne moitié l’attaquait de front au corps à corps pendant que les autres lui tendaient des embuscades : un croche pied, un jet de rocher à bonne distance, une attaque dans le dos… Mais là encore, ce défi n’avait tout simplement rien à avoir avec le terrible combat qu’ils avaient menés contre Majin Buu à peine deux jours auparavant. La mascarade ne dura pas plus d’une petite minute.

Quand ils furent suffisamment battus, la meute et son chef tentèrent de prendre la fuite à quatre pattes pour la plupart.

« On se vengera ! »

Brailla l’un d’eux dans la panique, mais d’un ton relativement déterminé. Evidement, les protecteurs de Chronoa étaient libres d’achever les brigands, mais cela ne s’avisait pas aisé. Ils étaient en ville et les concernés partaient dans toutes les directions, certains dans les égouts, d’autres en plein milieu de la route, certains sautaient de toit en toit. L’essentiel était qu’ils aient disparus, garantissant aux time patrollers un peu de tranquillité… Du moins…

« C’est eux ! Nos héros ! »

« Merci ! Merci ! »

Des décombres et de partout autour d’eux, des survivants, civils paniqués et autres agents de la paix se rameutaient. Les champions du jour étaient accueillis comme des super-héros de comics. Et si le visage de Son Goku était reconnu, son nom parfois même récité sur certaines lèvres, beaucoup interrogèrent le deuxième guerrier, celui qui avait éliminé le chef des bandits avec autant de panache.

« Comment vous appelez vous ? Je dois parler de vous à Monsieur le premier ministre ! »

« Vous faites partie de l’armée, ou un truc du genre ? »

«Vous avez une queue, non ? Vous êtes un guerrier de l'espace ? »

Il fallait dire qu’une telle démonstration de force restait un exploit, d’autant que beaucoup d’innocents auraient perdus la vie si Son Goku et Epina n’étaient pas intervenus. L’ancienne déesse était prise de court, eux qui devaient se faire discrets, ils valaient mieux qu’ils partent sans demander leur reste. Ainsi, elle vint tirer du mieux qu’elle put ses camarades pour les évacuer, prenant aussitôt la voie des airs pour éviter d’être poursuivis.

« Désolé ! Ils sont très occupés ! »

S’excusât-elle en les emportant à l’horizon. Elle les déposa quelques kilomètres plus loin, au sommet d’un petit gratte-ciel de la périphérie. L’atmosphère était d’un coup plus calme et il convenait de se concentrer sur les prochaines étapes de leur récupération. L’univers entier allait être la proie des ambitions maléfiques de Demigra, ils allaient devoir s’entrainer en attendant le retour de Kaito. Cette simple pensée paralysait la Shinjin ; quand serait-il de retour ? Elle scruta un instant les nuages, puis se concentra, portant son attention vers ses protecteurs.

« Bravo pour tout à l’heure. Mais nous sommes remarqués maintenant. »

Elle n’en voulait à personne, ils devaient agir et c’était pour le mieux. Puis, ce n’était qu’un risque, rien ne garantissait que le diable ait porté son attention vers eux à cet instant précis. D’autant que la bataille de Conton City restait récente, il ne devait pas être au sommet de ses capacités. Il fallait profiter de ce temps mort pour se renforcer. Mais comment procéder ? Il existait la salle de l’esprit et du temps, mais aussi de nombreux combattants expérimentés partout sur la planète. La question restait de savoir dans quelle mesure l’ancienne time patrol pouvait s’ingérer dans les affaires de la planète bleue sans porter préjudice à ses propres principes. Mais la situation actuelle était une sorte d’état d’urgence, un cas exceptionnel qui devait, par la force des choses, autoriser des mesures uniques pour reprendre le contrôle de la ville. Et si ces méthodes devaient être de s’associer à des guerriers non affiliés à la patrouille, c’était sans doute pour le mieux. Il ne s’agissait pas d’une décision facile, et c’est pour cela que la magicienne avait besoin du soutien de ses camarades.

« L’important, c’est qu’on soit tirés de là, et qu’on puisse se concentrer sur Demigra. »$

Elle se frotta le menton, prenant une petite seconde pour aborder cette situation épineuse.

« En attendant Kaito, vous devez vous entrainer le plus efficacement possible. La salle de l’esprit et du temps est une bonne proposition, mais je ne sais pas si vous combattre l’un contre l’autre pendant tout ce temps sera très efficace. »

Elle ne le savait sincèrement pas, cela paraissait long : une année entière en duel.

« Il serait aussi possible que vous rencontriez certains défenseurs de la Terre assez forts et que vous vous entrainez avec eux. Mais il faudrait le faire sans dévoiler votre véritable affiliation. »

Et fort heureusement, Son Goku portait le visage le commun qu’un saiyan puisse porter, il était ainsi en mesure de se justifier, même auprès de proches. Du moins, tant qu’il changeait sa tenue et faisait quelques efforts.

« Quelle option vous préférez ? Vous avez une meilleure idée ? »

Elle n’était pas non plus fermée à des propositions plus originales.

Epina
Epina
Demi-Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 348
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Death Beam (rouge) / Daïchi Retsuzan (rouge) / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Red Wings / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Crimson Arrow

Passage en ville Empty
MessageSujet: Re: Passage en ville   Passage en ville ClockSam 10 Fév 2024 - 13:53
“GARGHHHH! Lâche-moi! J’arrête! J’arrête c’est promis.”

Epina se contenta de légèrement desserrer sa prise, laissant retomber le bandit au sol... Et d’aussitôt lancer l’ordre d’attaquer à ses sbires. Prenant son épée, l’Ours asséna un coup vers le crâne du soldat qui vit le coup venir sans difficulté, et se contenta de bouger au minimum son corps pour éviter le coup qui était aussi inoffensif que lamentable.
Pourquoi l’éviter? Simple réflexe et honnêtement il pourrait peut-être servir de passe-temps potable.
Il se permit même l’acte de croiser les bras tandis qu’il continuait d’éviter les différentes tentatives de son adversaire. Voyant du coin de l'œil que Kakarrot maîtrisait également parfaitement la situation à sa propre manière.
“Prend ça!”
Ah, tentative de lancer d’une épée de grande taille. Pourquoi pas, la queue de singe du (Demi)Saiyan vint toucher de son bout l’épée envoyer... Et l’envoya valser en l’air où elle termina sa course dans une petite fontaine à proximité. Cette fois-ci le Saiyan se décida de se prêter au jeu, n’employant que ses genoux et pieds pour parer et dévier les coups de son adversaire. Un peu comme un petit jeu de rythme innocent. Un qui devint rapidement lassant en revanche, et le Saiyan effectua une rotation sur lui-même, son pied entrant en collision avec la tête du bandit. Juste assez pour le sonner sérieusement et le repousser.

Cela coïncida avec le moment où Kakarrot de son côté fit également quelque chose donnant la bonne idée aux bandits d’enfin tenter de s’enfuir.
Chacun partant dans une direction aléatoire et certains -et il devait le reconnaître- prenant même les toits de manière artistique et tout de même remarquable.
Ho bien sûr il considéra l’idée de les éliminer définitivement les uns après les autres mais... Il n’en avait tout juste pas l’envie. Et il était quasiment certain que cela ne serait pas une bonne chose à faire au beau milieu d’une ville.

Et ce fut là que le véritable combat commença.
Les citoyens de la ville les entourèrent en moins de temps qu’il ne faut pour écrire cette phrase et les harcelèrent de questions. Premier Ministre? L’Armée? Guerrier de l’Espace? Les interrogations et adulations s’enchainèrent et Epina utilisa toutes ses ressources pour garder un ton neutre. Même si intérieurement il se rendit compte subitement qu’il n’aimait pas ce genre de chose. D’attention. Il était embarrassé et il ne savait même pas pourquoi! Discours devant des troupes, oui. Combattre un adversaire mortel capable de détruire le monde, plutôt deux fois qu’une -et le destin semblait régulièrement lui servir ce genre d'événement-. Répondre aux questions de civils? Mais pourquoi est-ce qu’il était terrifié? Son coeur se mettait à battre si fort qu’il avait l’impression de le sentir exploser!

C’est là qu’il se sentit soulever et... Miracle! Chronoa! Celle qui était devenue instantanément le Sauveur du Demi-Saiyan et qui venait de gagner toute la gratitude qu’il pouvait lui offrir!
Après quelques instants il se dégagea de la prise de la Déesse, la suivant et atterrissant au toit du Gratte-ciel l’écouta. Avant de finalement répondre.
“Le problème Dame Chronoa est que le temps joue littéralement contre nous. Les chances de tomber sur un guerrier capable de nous aider et de rivaliser avec des êtres comme Majin Buu et Demigra sont ridiculement faibles. Il y aurait bien Broly je pense mais il risque d’accidentellement détruire l’Univers lors d’un joyeux combat. Stratégiquement, la meilleure option est d’user de la salle de l’Esprit et du Temps afin de pallier à ce gouffre qui sépare moi et Kakarrot face à ces monstres. L’autre problème est que Demigra va rapidement commencer à vous chercher et qu’il va sans doute faire usage de ces nouvelles ressources à sa disposition. Même le Palais de Dieu ne va pas servir éternellement de refuge pour vous.”

Se retournant vers Kakarrot, il continua.
“Kakarrot, quel est ton niveau maximal à l’heure actuelle? Tes transformations? Rien que cela nous donnerait une bonne idée de nos chances. Et... Une idée?”
Dans tout cela, il en avait complètement oublié de remercier Chronoa de l’avoir tiré de ce piège avec les civils.
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 194
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

Passage en ville Empty
MessageSujet: Re: Passage en ville   Passage en ville ClockMar 20 Fév 2024 - 12:36
Le combat fut assez aisé. Il faut dire qu'il y avait une grosse différence entre les combats qu'il y a eu lieu à Conton City et celui-ci, il y avait une grosse différence. Très vite, les bandits tentèrent de s'enfuir. Gokû ne les poursuivit pas. Il n'en voyait pas l'intérêt. Et au fond, il se disait que maintenant, les bandits ne retenteraient pas quoique ce soit. 

- Pfiou... Je...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Malheureusement pour eux qui voulaient être discret, les civils vinrent les voir, vinrent s'agglutiner afin de les féliciter. Gokû leur sourit mais ne savait pas vraiment quoi leur répondre. Ce fut Chronoa qui les tira de cette situation. Ils devaient partir. Ils s'en allèrent très rapidement, emmenés par Chronoa qui les déposa sur un gratte-ciel. Gokû ne put s'empêcher d'admirer la vue de la ville. S'ils ne réussissaient pas leur coup, cette ville pourrait bien disparaitre...

Il soupira profondément avant d'écouter ce qui était en train de se dire, ne répondant pas encore.
Gokû prit le temps  de réfléchir à la situation. Il était complètement d'accord avec eux. Les deux options proposés par Chronoa lui allait complètement. Mais il voulait aussi s'entrainer. Il fallait dire que le nombre ne suffisait jamais à contrebalancer la puissance d'un adversaire. Les Terriens le savaient pertinemment, ayant subi de nombreuses pertes face à Nappa. Finalement, il s'exclama :

-....Je suis sûr que le Gohan de cette temporalité pourrait nous être d'une grande aide. Tout comme Végéta !

Il fronça les sourcils en se rappelant du Végéta et se corrigea :

- Non, je crois pas que le Végéta d'ici veuille bien nous aider tout compte fait.

Ce fut à ce moment-là qu'Epina lui demanda son niveau de puissance, ce à quoi Gokû répondit :

- Je ne maitrise plus tout à fait mon Super Saiyan 2. Mon coma d'il y a deux ans m'a grandement affaibli.

Il prit le temps de réfléchir avant de reprendre :

- Je propose qu'on s'entraine dans la Salle de l'Esprit et du Temps, moi et Epina afin de progresser, le temps d'attendre le retour de Kaito !
Contenu sponsorisé

Passage en ville Empty
MessageSujet: Re: Passage en ville   Passage en ville Clock
 
Passage en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De passage
» De passage
» Une étape de passage
» Passage sur Namek
» Passage sur Magma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan City-