Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

Partagez
 

 Sécher en convalescence. [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ - Franck
PNJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 20/12/2020
Nombre de messages : 85

Sécher en convalescence. [Solo] Empty
MessageSujet: Sécher en convalescence. [Solo]   Sécher en convalescence. [Solo] ClockSam 23 Sep 2023 - 23:52




Plouf !


Encore ?


" M-mh ?... Où... "

Du blanc. Du blanc partout : partout autour de ces perles bleues, balayant l'horizon via un regard encore endormi. Il n'y avait personne, ici. Il ne subsistait que le corps bien frêle de cette gamine aux longs cheveux de neige, se perdant presque au sein du lumineux décor. Pourquoi ? Quel était cet endroit ? Et comment la fillette pouvait-elle se retrouver piégée ici ? Ne fut-elle pourtant occupée à... à quoi, au juste ?

* Je n'arrive pas à m'en souvenir ?... C'est, possible ? * s'étonna-t-elle, clignant faiblement des paupières.

Si une telle réflexion pouvait paraître étrange, il fallait bien comprendre que la jeune fille à la mémoire d'éléphant n'avait jamais sérieusement fait l'expérience d'un oubli. Alors qu'à l'instant... se remémorer de quoi que ce soit, lui paraissait bien difficile. C'était là, probablement pas très loin, elle le sentait... et à la fois cela paraissait-il si flou : rendu brouillé, en quelque sorte. Pour combien de temps ?

L'idée de perdre définitivement la mémoire l'inquiétait. Peut-être que le réveil se voulait simplement éprouvant. Quoi qu'il en soit, l'attention d'Ekko fut rapidement déviée par la constatation de ressentir une paix intérieure. Oui et alors ? Ca n'était pas le cas, avant ? Impossible de le savoir. Pourtant, que cela lui paraisse surprenant... devait probablement pouvoir s'interpréter en indice d'une conclusion tirant sur la négative. Ou bien alors...


Blbl

Une bulle.

Ah oui... des bulles... partout ? C’était de là que provenait la douce chaleur sur sa peau : la psychiste nageait dans une sorte de, fluide ? Waw... si doux... comme si la jeune demoiselle prenait un bain. Non, tellement mieux. Peut-être aurait-ce été équivalent au câlin d'une mère à sa fille, lui caressant les cheveux en la rassurant avec des mots emplis de bienveillance. Là une image bien vague, aux yeux de la petite fille... même en temps normal.

Elle referma ses paupières un instant, écoutant son corps lui implorer de se détendre et de profiter d'un moment que lui seul savait bien trop rare en ces temps. Ainsi l'Eve d'une race nouvelle inspira et expira calmement, plusieurs fois... Et le fluide se répandait en elle, en la réchauffant de l'intérieur.

Un début d'euphorie manqua de terminer de brouiller son esprit, lorsque la demoiselle aux yeux bleus eut le sentiment de n'être plus qu'une barrière entre les eaux extérieures et celles retenues captives. Elle faisait corps avec l'environnement, désormais. Elle était l'eau. Ou du moins, cette pensée rassurante causa l'émergence d'un large sourire apaisé : un sourire qu'elle n'eut jamais affiché auparavant.

Au fond, était-ce réellement un problème, de ne se souvenir de rien ? Pouvait-on vraiment ne pas souhaiter, de rester ici pour toujours ?

Quelle douce drogue... La fillette aurait tant voulu que le monde plonge dedans, pour l'éternité. N'était-ce pas déjà le cas ? Aucune idée. Pourquoi venait-elle de penser cela, au juste ? Peu importe. Et à présent qu'Ekko venait de renforcer la connexion, cette première commençait à se sentir bien plus grande que son réceptacle, comme si l'eau environnante devenait une extension de sa propre personne.


* Mmmh ~... Mh ? *

Tiens donc. Finalement... quelque chose d'autre, figurait en ces lieux. L'enfant aux cheveux blancs pouvait en effet percevoir des vibrations se propager depuis un épicentre animé. Oui, un autre corps se mouvait sans conteste dans le fluide, émettait des sons… depuis une position si lointaine qu'il fut logique de se croire seul jusqu'à présent.

Là une silhouette comme la sienne... non, plus grande. Cette silhouette semblait vêtue d'une capuche... elle faisait dos à l'amnésique. La curiosité l'emportant sur le caprice de rester plus longtemps sous la douche, la fille de Queen Nemor se recroquevilla... avant de brusquement déplier son corps ! Et ainsi se propulsa-t-elle, ondulant au-devant, nageant instinctivement sans vraiment comprendre comment. Cela paraissait juste évident de s'y prendre de la sorte, elle savait que cela fonctionnerait.


" Qui, êtes-vous ? " demanda, un peu désorientée, l'attendrissante voix juvénile en arrivant à destination.

Au fil de l'avancée, la gamine à la chevelure tentaculaire avait pu entrevoir des informations supplémentaires, concernant cette mystérieuse personne lui faisant toujours dos. Tel qu'un faciès relativement arrondi, des oreilles d’Elfe, un nez disons creusé, des traits fins, une longue chevelure aussi. Une femme, peut-être ? Son grand manteau blanc et refermé semblait arborer 2 longues broches : l'une au niveau des épaules et l'autre au niveau du front.


" Un enfant, ici ? " s'exprima soudainement la propriétaire des caractéristiques mentionnées, en se retournant finalement.

Spoiler:

Voilà qui eut le mérite de surprendre la petite intruse, qui entrouvrit la bouche en entamant un mouvement de recul. Cette jeune femme, comme elle...

" Ca alors. Comme c'est intriguant... Pardonne ma surprise, il est rare pour moi d'avoir de la compagnie ici. Et pour cause : personne n'est censé distinguer si nettement les restes de mon Ether. Ah, enfin... personne, mis à part éventuellement... quelqu'un comme toi, bien sûr. " reprit-elle, en laissant tout d’abord s'écarquiller ses paupières, avant de prendre une expression plus chaleureuse.

Cela faisait si longtemps... Mais enfin, la preuve s'affichait devant les yeux de cette fragile mortelle : la preuve que je ne me suis pas trompée... C'est bien elle. Son portrait craché, comment l'oublier ? Cette voix si douce, chantante et amusée même dans l'étonnement, elle aurait transformé le plus impitoyable des loups en charmant agneau. Nulle autre que...


" Ah ! Moi c'est Sophía, pour répondre à ta question. Enchantée de te rencontrer. J'imagine... que certaines interrogations doivent te parcourir l'esprit ? Je ne sais pas combien de temps ta conscience parviendra à rester sur ce Plan, donc n'hésite pas à condenser tes questions et j'y répondrai de la même façon. Mais tout d'abord... puis-je connaître le nom de l'adorable chérubin me faisant face ? Ahhahah. "

Souriant à présent tendrement - quoiqu'avec un brin d'espièglerie - la belle adulte aux yeux bleus se pencha quelque peu en avant et sur le côté, tout en fixant d'un oeil complice son interlocutrice. À la fois joignait-elle les mains à l'arrière du dos.

Ekko battit des cils quelques instants, un peu décontenancée par la personnalité lui faisant face ainsi que par la faute des informations révélées. Un Ether ? Quelqu'un comme elle ? Un, Plan ?... Voilà qui sonnait définitivement mystérieux. Face à la proposition de satisfaire sa curiosité, l'enfant commençait à préparer une réponse... avant que la question la concernant ne vienne la plonger dans la confusion.


" Je suis... Je... J-j, je ne... ! " commença à paniquer la fillette, en baissant ses iris tremblotant.

Sans plus attendre, une délicate étreinte s'empara d'elle et blottit sa tête contre le buste de l'inconnue... qui prit le temps et la patience de lui caresser doucement les cheveux en la berçant à peine. À la fois Sophía déposa sa joue contre son front et lui susurra ainsi :


" Là, là... Détends-toi, ce n'est pas grave, ne t'en fais pas. Prends une graaande inspiration, ça ira mieux après. C'est la première fois que ton esprit voyage hors de ton âme et corps, n'est-ce pas ?... C'est loin, pour une première, tu sais ? Garder le lien ne doit pas être simple. Mais rassure-toi, je peux sentir que tu es toujours liée. Tu retrouveras ta mémoire lorsque tu reviendras à toi, c'est promis. " finit-elle, en déposant ses lèvres sur la chevelure jumelle à la sienne.

" Je ne comprends rien à ce qu'il m'arrive... L'Ether, c'est ce fluide tout chaud ? J'ai quoi de spécial ? Comment je me suis retrouvée ici ?... Je, rêve ? " répondit la fille de Mercury, à moitié consciente après avoir inhalé à nouveau le plaisant fluide.

Ekko avait beau avoir perdu l'accès conscientisé à sa mémoire, elle avait malgré tout l'intuition qu'elle ne venait pas d'ici. Ce qui était à la fois vrai et faux. Il y aurait eu tant de choses à lui raconter, à lui apprendre... Hélas, il fallait composer avec sa stabilité mentale. Et même... avec sa stabilité cérébrale. Car oui, Sophía pouvait sentir que quelque chose n'allait pas, ici-bas. Elle avait fait en sorte de la rassurer en partie, mais cette perte de mémoire trouvait une cause plus profonde et matérielle... En revanche, la stabilité d'une telle projection n'avait rien de naturel.


* Mon petit doigt me dit qu'une petite fripouille y est pour quelque chose ~... Ca fait longtemps, Ōkami. J'espère que tu te portes bien, la même pour les autres. J'aurais tant voulu mieux gérer la situation, c'est tristement la seule réponse que j'ai pu trouver dans les temps. Le monde doit être sans dessus-dessous, depuis cette époque. Mais regarde... tu l'as remarqué, toi aussi, pas vrai ? C'est si curieux... Je pense que c'est signe que c'est pour bientôt. Peut-être pas pour cette vie, possiblement pas pour la prochaine... néanmoins, cela fonctionne. Il change, il s'imprègne et devient plus calme, plus apte à faire le point sur ses pensées. Je suis persuadée qu'un jour, il... *

" Mmmh, au vu des circonstances... oui. Bonne déduction. C'est un peu comme un rêve, disons lucide ? Et il ne se transformera pas en cauchemar, puisque je suis avec toi. Tu sais, je pense finalement qu'il nous reste assez de temps pour une petite histoire... qui donnera plus de sens aux réponses que j'ai à t'offrir. Ca te dit de l'écouter ? Mh ? "

Haa, oui. Cependant, cela fait tant de milliards d'années, au fil des boucles... La douleur s'amenuise, tandis que le manque reste intact. Néanmoins, te reparler me redonne de l'espoir. Ēl a hérité de la Gnose de l'Ordre, en ton absence. Elle compte gérer les métastases en les tuant dans l'oeuf et compte sur sa Volonté pour continuellement s'améliorer comme ne jamais se faire rattraper. Quant à moi, je fais mon possible pour garder un semblant d'union entre nous. Si même les Éons célestes sombrent dans la folie, tout s'écroulera pour de bon... Heureusement, notre position nous préserve encore un peu. Mais pour combien de temps ?... J'ai bien peur que notre résistance ne soit plus l'affaire que de quelques millions d'années. Certains d'entre nous manifestent déjà des signes troublants. Moi-même, je crois que je...

" Au réveil, je m'en souviendrai ? " demanda la gamine aux yeux bleus, tout en relevant son visage innocent vers la figure maternelle qui la guettait avec bienveillance et d'une main sur son visage potelé.

* Ca ira, ma peluche. C'est dur, mais j'ai foi en vous, tout comme je vous prie d'avoir foi en moi. Nous réglerons cette crise par le haut. Et peut-être... qu'un monde encore plus beau que l'ancien verra le jour. J'y crois. Je crois au potentiel de l'Évolution. Je crois aux mortels, j'y ai toujours cru. Et j'ai la conviction... que quelque chose de merveilleux, s'éveillera sous peu. *

" Je n'en suis pas totalement sûre, mais... autant essayer et ne pas s'ennuyer ? Cette histoire, est celle du premier monde. C'est l'histoire... de sa créatrice. "

C'est l'histoire de la mère des Éons, l'histoire de Sophía.
 
Sécher en convalescence. [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Solo] One Two , One Two
» Somewhere in the sky... [RP SOLO]
» [Solo] The Bad
» D i s a s t e r <Solo>
» Garde à vue [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan City-