Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

Partagez
 

 La planète Herauta [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Warui
Warui
Magma
Masculin Age : 239
Date d'inscription : 19/04/2008
Nombre de messages : 2074
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 3680

Techniques
Techniques illimitées : FirePunch - Illusion - Vitesse - Malleable Beam - Force
Techniques 3/combat : Fire Bomber - Maboroshi
Techniques 1/combat : Assaku Kuuki

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockVen 2 Juin 2023 - 18:43
— Planète Herauta —
 
Entassé avec son propre fils dans sa capsule spatiale, Warui arrivait finalement à destination. Son objectif était de tester son fils, mais surtout de le former. Même son idée d’emmener son propre fils dans des batailles pouvait sembler inconscient, le magma restait suffisamment censé pour éviter de l’emmener sur des planètes bien plus populaires. Il avait bien vu comment ça s’était passé avec Anko. 
 
La capsule se posa au sol et le colosse de magma sortit tranquillement tout en s’étirant. Ils avaient atterri dans ce qu’il semblait être une petite forêt, à l'abri des regards indiscrets. Son fils fit de même et soupira, regrettant déjà sa décision de suivre son père. Mais, pendant un instant, il oublia tout cela, à la simple vue du panorama.
 
« Wow, c’est quoi cette ville. »
 
La forêt surplombait la ville, permettant d’avoir une magnifique vision d’ensemble. La ville était imposante et de nombreux gratte-ciels composaient cette dernière. La différence était totale par rapport à Magma et ses habitations bien plus modestes. La planète qu’avait choisie Warui était semblable à la Terre, et il l’avait choisie en connaissance de cause. Les habitants étaient relativement faibles et la densité de cette dernière était relativement importante. La seule grande différence majeure était que la planète était bien plus petite, ce qui expliquait sans doute, cette grande densité.
 
« Cette planète sera ton terrain d'entraînement. Une planète composée de guerriers faibles, éloignés de toutes les autres planètes. On ne devrait pas être dérangé et tu ne devrais avoir rien à craindre. »
 
C’est par chance pendant ses heures de recherche qu’il est tombé dessus. Une planète totalement perdue à la bordure de l’univers profond. Sans vraiment d'intérêt, car trop petite et sans vraiment de ressource, elle a été longtemps ignorée. Le seul intérêt de l'attaquer serait par pure méchanceté. Cela tombait bien, Warui n’en manquait pas.
 
Il restait tout de même étonné que cette dernière n'ait pas été mise plus en avant que ça. Elle restait relativement développée, comme pouvaient le prouver ces nombreuses habitations. Tout était si propre, si lisse. Un monde parfait que Warui comptait bien réduire en miettes. Il se tourna vers son fils, l’heure était finalement venue de voir de quoi il était capable.
 
« Nous allons commencer par une phase de test, j’aimerais que tu mettes le chaos dans cette ville. Cette fois-ci, pas d’excuses ni de contrainte, tu es libre de faire ce que tu souhaites. »
 
Le maléfique faisait référence au combat de Kitai qui s'était mal passé à cause d’un combattant portant une armure. 
 
« Ok, je vais voir ce que je peux faire. »
 
Un grand sourire se dessina sur le visage du tyran, curieux de voir comment son fils allait se jouer de ce peuple. Allait-il utiliser des attaques explosives ? Serait-il plus cruel et irait-il directement tuer ces pauvres personnes de ses propres mains ? Une infinité de possibilités s’ouvrait à lui. Cependant, Kitai ne sembla pas pressé, bien au contraire il resta sur place et fouilla tranquillement dans son sac à dos. Comptait-il attaquer à distance ? Warui eut rapidement sa réponse en voyant ce que son fils venait de sortir.
 
« Un ordinateur, qu’est-ce que tu vas foutre avec ça ? Pas certain que tu puisses tuer beaucoup de gens avec. »
 
« Détrompe-toi Warui, c’est l’arme la plus puissante au monde. »
 
Le maléfique s’approcha alors de son fils et vit ce dernier ouvrir un terminal de commandes, et commença ses manipulations.
 
« Cette façon de taper si vite sur ce clavier fait de toi le plus terrifiant vilain de l’univers. »
 
Ironisa le magma. Son fils voyant le mépris de son père sur son activité s'arrêta et se retourna sa tête dans sa direction pour lui donner plus d’explications.
 
« Je pense que tu as encore en tête le gamin que j’étais quand tu m’as rencontré. J’ai en effet tué des gens de sang-froid, mais je me suis rapidement rendu compte que c’était bien plus compliqué que prévu. Difficile de faire ça sans se faire remarquer, surtout sur une planète aussi pacifique que Magma. J’ai donc cherché un moyen indirect de pouvoir causer du mal. Je me suis finalement dirigé vers le hacking. Crois-moi, difficile de faire plus maléfique qu’exploser une centrale nucléaire. »
 
Warui rigola, son fils était parti dans un délire bien spécifique, mais plutôt efficace. 
 
« C’est en effet plutôt efficace, mais je trouve que ça perd de son charme. Le faire soi-même reste plus jouissif. D’ailleurs tu n’es pas à l’abri de ne pas pouvoir utiliser tes outils, il faut savoir se défendre. »
 
Mais alors que Kitai était en train de reprendre ses manipulations, il fut étonné en voyant un de ses résultats.
 
« J’ai voulu regarder les Wifi aux alentours… mais cela me semble plutôt étrange, je ne vois qu’une seule borne. »
 
Soit ce peuple vivait bien loin de toute cette technologie, soit ils se partageaient tous un même compte. Il tenta plusieurs manipulations, mais hélas il n’arriva à rien, tout étant bien protégé. Il frappa le sol, énervé par cette situation délicate. Warui ne put s’empêcher de rire, plutôt satisfait d’avoir obtenu raison pour le moment.
 
« Bon, je crois qu’on va faire comme je le pense. Je vais te donner un petit aperçu. »
 
Le maléfique s’approcha légèrement de la ville et leva légèrement sa main droite. Un cercle orangé entoura une partie de la ville et juste après avoir effectué un simple geste de sa main, une explosion retentit. De nombreuses maisons furent réduites en miettes, et un feu commença à se propager.
 
« Ah rien de tel que l’odeur des cendres le matin. »
 
Une Sirène se fit retentir dans la ville, annonçant le début des hostilités. Bientôt les rues seront inondées de gens paniqués. Cette simple idée ravissait le magma. Il fallait dire que cela faisait des années qu’il n’avait pas détruit par simple plaisir, bridé par les différentes alliances partout dans le monde. Le fait de partir sur une terre inconnue permettait de mettre de côté tout ça.
 
« Suis-moi, le spectacle ne fait que commencer. »
 
Mais alors que le magma avait tout un parcours en tête, il fut arrêté soudainement par un étrange type en costume qui flottait juste au-dessus d’eux.
 
« Je suis dans l’obligation de vous arrêter ! »
 
« Oh, un type jouant le héros sur cette planète. Parfait, je vais pouvoir faire un peu d’exercice. »
 
Grâce à ce combat, le maléfique allait pouvoir faire une démonstration de ses talents à son fils. Il avança légèrement son pied gauche et se prépara pour l’affrontement. Il augmenta progressivement son énergie, détruisant toute plante se trouvant à proximité. Warui partit à l’assaut et sans se retenir donna un puissant coup de poing à ce dernier qui l’esquiva sans mal.
 
« Je vois, tu es loin d’être une quiche. »
 
« Je suis le gardien de cette planète, il est normal que je sois fort, pour buter des petites merdes dans ton genre. »
 
« Je vois, tu as du répondant pour un pseudo-superhéros. »
 
« Je ne suis pas pseudo-héros. Tu peux simplement m’appeler par mon surnom : le Guide. »
 
« Le guide… ton prénom, ce ne serait pas Michelin par hasard ? »
 
Warui lança une multitude de boules d'énergie sur ce dernier qu’il détourna sans mal.
 
« Non, mais ma mère se nomme Micheline ! »
 
Le guide tenta à son tour de contre-attaque en frappant vers la joue de son adversaire. Warui attrapa la main de ce dernier puis lui frappa dans l’estomac avec celle encore disponible. Il relâcha ce dernier puis attrapa sa cape afin de le faire voler. Il dut subitement vite abandonner en ressentant une décharge électrique le parcourir.
 
« Pas con, pas con… »
 
La cape était souvent un ajout stupide de personnage apportant plus de problèmes qu’autre chose, rendre cette dernière électrique était un excellent moyen de piéger un adversaire.
 
« Nous avons bien joué, cependant je crois qu’il est déjà temps pour moi de te montrer ce qu’est capable de faire un dieu. »
 
« Un… dieu ? »
 
Le héros qui était resté jusqu’à présent confiant fit un pas en arrière. Il vit alors les cheveux de son adversaire devenir bleus et son aura était devenue totalement insondable.
 
« Tu ne rigolais pas… qui es-tu ? »
 
« Oh moi, tu peux m’appeler par mon surnom, le défonceur ! Tu peux aussi tout simplement me nommer Warui. »
 
Le héros regarda sa montre connectée et commença à effectuer rapidement quelques recherches. Warui aurait pu profiter de ce temps pour l’attaquer, mais il préféra attendre. Ce dernier était en train de perdre ses moyens et cela plaisait beaucoup à Warui. Après une petite lecture, il recula une nouvelle fois d’un pas.
 
« Putain… mais tu ne rigoles pas toi. Tu es une véritable célébrité en fait. Un vrai super-vilain. Non, tu es pire que ça, t’es un dieu. Je vais devoir changer de stratégie. »
 
Malgré que Warui semblait au-dessus de son adversaire, le Guide semblait rester un redoutable adversaire, cependant il n’était pas l’égal d’un dieu. Il se téléporta et se plaça juste derrière son fils et posa sa main droite sur la tête du fils de Warui.
 
« Tu vas me suivre tranquillement, sinon je lui explose sa tête. »
 
« Qu’est-ce qu’il est beau le héros ! Je vois que tu n’hésites pas à te salir les mains. Tu sais quoi, je te suis. »
 
Un peu piégé par la situation, Warui arrêta sa transformation et accepta la proposition… du moins en apparence. Il utilisa sa technique d’illusion afin de cacher son véritable corps et s’approcha de son adversaire. Cependant pour sa plus grande surprise, le regard du Guide le suivait.
 
« Tu t’approches encore, je le bute. »
 
« Ok, ok ! »
 
Aussi étrange qu’il puisse paraître, ce type semblait immunisé par les illusions. Cela n’arrangeait pas les affaires du magma. Il accepta de le suivre pour le moment, il trouverait bien une solution à un moment. Dans le fond, cela semblait une bonne idée, il restait curieux de savoir comment ce héros allait tenter de se sortir de cette histoire.
 
Ils avancèrent jusqu’à se trouver dans une prison sécurisée. De nombreux gardes séjournaient dans cette dernière, tous étaient cachés derrière des armures assez modernes. Cela fit rire le magma qui savait qu’il pourrait s’échapper très facilement de ce genre de lieu. Il fut emmené directement dans une cellule qui était entourée de murs translucides. Warui se voyait déjà faire voler en éclat ces derniers. Il attendait simplement que l’héros s’éloigne de son fils.
 
« Maintenant que tu es piégé, je n’ai plus besoin de lui. »
 
Il tira un laser énergétique dans le corps du jeune magma qui se retrouva troué. Cette attaque surprit au plus haut point Warui. Le Guide ne ressemblait en rien à un héros traditionnel. Il appela un des gardes et lui demanda :
 
« Jette-moi ça dehors. »
 
Sans plus attendre, le maléfique tenta de faire exploser son énergie pour se sortir de là. Cependant… rien ne se passa. Le Guide voyant que son adversaire venait d’échouer lamentablement afficha un grand sourire et posa sa main sur le mur.
 
« Oh, j’ai oublié de te préciser que la cellule était un modèle dernier cri, provenant de la Stinger Industrie, bien entendu juste avant leur tragique chute. Elle empêche quiconque qui se trouve à l’intérieur d’utiliser son énergie et en plus inhibe la force des gens. Autant dire que tu es totalement piégé. »
 
Warui grimaça, il n’avait pris suffisamment cette histoire au sérieux et le voilà tombé dans un stupide piège. Il regarda impuissant le corps de son fils ramené à l’extérieur.
 
— 
 
Le Guide rentra dans une luxueuse maison et s’agenouilla en entrant dans le salon en faisant face à un vieil homme en train de manger à table.
 
« Monsieur, nous avons capturé un dieu. Son nom est Warui, c’est un célèbre criminel. »
 
« Oh, très bien. Je crois que nous allons avoir beaucoup de boulot. Je pense que l’heure est venue d’appeler les 3 gardiens. »
 
« Très bien, je vais les chercher, monsieur le président. »
 
 
Le garde jeta le corps du jeune magma dans la forêt et s’en alla sans y prêter plus attention que ça, le grand trou béant dans son corps étant déjà suffisant. Cependant, ce fut une grossière erreur de leur part. Ne connaissant pas l’anatomie des magmas, ils n’étaient pas au courant de leurs capacités de régénérations. Kitai se releva une fois que le garde était parti tout en regardant le trou se refermer progressivement.
 
* Merde, je ne pense pas qu’on puise trouve de lave sur cette planète. je vais devoir rester prudent pour le moment. Mais surtout, je vais avoir besoin d’aide. *
 
Le jeune magma sortit de sa poche un émetteur que lui avait filé son père discrètement pendant le trajet vers la prison. Même s’il était tombé droit dans le piège, il avait réussi à garder une solution de secours.
 
« T’es en effet loin d’être stupide. »
 
Il retrouva son ordinateur et brancha son émetteur de l’alliance maléique sur ce dernier et transféra le message suivant :
 
« Message à tous, message à tous. Warui est capturé sur une planète lointaine, voici les coordonnées : 1447777.445554 216545.1445252 -522339.4555. Nom de code, Grenade. »
 
Il ne voulait pas donner son nom ni son identité dans le vide. Il donna tout de même un nom de code afin de pouvoir savoir si la personne qu’il pourrait croiser faisait partie de ceux qui avaient entendu le message ou pas.
 
« Plus qu’à espérer que quelqu’un ne vienne… »
 
Novice, Kitai n’avait strictement aucune chance de pouvoir s’en sortir seul. Quelqu’un allait-il entendre ce message ? Son père avait-il encore quelque part dans cet univers ce qu’on pourrait appeler, un allié ?
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3301
Bon ou mauvais ? : Du côté le plus excitant de la rive !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockJeu 22 Juin 2023 - 2:14
Au milieu d’une planète inconnue, on entendait résonner des cris d’une voix électrique…


“ZEEEP ZEEEP MAIS QU'EST CE QUI VOUS EST ARRIVÉ MAÎTRE !"


Lenny, fidèle compagnon automate du prince des ténèbres, hurlait ainsi à s’en décrocher les résistances de ses circuits, sans doute assez curieux de découvrir que son maître était assez… différent. Ils s’étaient donné rendez-vous à cet endroit-là après la sortie de ce dernier du bas-fond des enfers, et, étrangement, une peur glaçante doublée d’une curiosité morbide venait de prendre le dessus sur son excitation de le retrouver.



La planète Herauta [PV] Darkje10



“Tssk… Longue histoire”





Mais alors, comment en est-on arrivés là ?


Pour le savoir, il faut faire un bond de quelque temps en arrière…
Tout commence après la décision d’Enma d’envoyer le maléfique en enfer. Jusque-là, rien de bien glorieux, c’était aussi évident que d’envoyer Hidan dans un asile ou n’importe quel cold sous un pont. Mais lorsque le juge des morts claqua son marteau contre son bureau, un étrange phénomène se produisit… Dark Jewel se retrouva en enfer, endormi par terre sans plus se réveiller des semaines durant.


Après cette hibernation durant laquelle il était en partie conscient, il se réveilla brusquement et son corps, sa voix ainsi que son aura avaient radicalement changé. Il était devenu plus sombre que la mort, plus froid que la neige et plus diabolique que le diable lui-même. Seule son âme était la même et il avait tout de suite compris ce qui s’était produit. Des images de lui se divisant en deux pendant la téléportation ressurgirent dans sa tête : après avoir affronté et humilié Freezer, rien ne liait plus Yuppi et Jewel.


On apprendra plus en détails par la suite que c’est plus compliqué que cela, mais Yuppi est en résumé l’entité démoniaque qui avait profité de la haine de Jewel pour l’envahir et faire de lui le personnage que tout le monde connaît. Jusqu’à présent, c’est son envie de vengeance qui nourrissait cette liaison, mais aussi la puissance de Yuppi qui réussissait à le canaliser.


Le premier facteur étant à présent anéanti, le pouvoir de Yuppi était le seul cadenas qui empêchait la séparation. Et bien, grossièrement imagé, cela peut se résumer au fait qu’Enma a tout simplement explosé le cadenas avec son énorme marteau. En effet, l’âme de Jewel étant pure, celle-ci a refusé de pénétrer les portes des enfers, et Yuppi, en état d’inconscience partielle durant la téléportation, avait inconsciemment diminué la puissance de son sort de liaison et Jewel en a profité pour s’échapper après des années d’enfermement. Son âme avait ainsi rejoint la file d’attente d’Enma qui l’avait sans doute envoyé au paradis.


Ressuscité après ce temps passé en enfer, il avait pour but de retrouver Jewel qui, de son côté, avait sans doute fait son apparition dans un autre coin de l’univers et tentait de lui échapper. L'entièreté de la puissance de “Dark Jewel” était emmagasinée en Yuppi, ce qui lui donnait un avantage face au faible Jewel, mais la vasteté de l’univers et tous les abrutis qu’il abritait allaient être de redoutables adversaires. Mettre la main sur ce satané demi-saiyan allait être un enjeu majeur, car son enveloppe corporelle était une ressource de puissance des plus fantastiques et il fallait avouer qu’il était très doué pour le combat à l’origine, d'où le choix stratégique de l’avoir sélectionné parmi tant d’autres.


Mais pourquoi ne pas prendre n’importe quel autre saiyan doué dans ce cas-là ? Et bien, le sort qu’avait lancé Yuppi sur Jewel était très puissant et ne pouvait se faire que sur une seule et même personne, et ça, c’était…


“Sacrément problématique, localise-le moi vite, il ne faut pas qu'il ait le temps de respirer.”


“Histoire assimilée, contexte ajouté à la base de données. Localisation de Jewel… chargement… chargement… chargement… ??? Aucune information pour le moment ???”


*Lenny est censé pouvoir localiser les kis à travers l’univers… c’est que cet abruti doit encore savoir maîtriser la technique du caméléon malgré sa faiblesse. Je vais devoir…*



Un bip assourdissant coupa sa réflexion. Lenny sortit de son ventre l'émetteur de l’alliance maléfique.



“Nouveau message de l’alliance maléfique, émetteur de Warui : message à tous, message à tous. Warui est capturé sur une planète lointaine, voici les coordonnées : 1447777.445554 216545.1445252 -522339.4555. Nom de code, Grenade.“


“Grenade ? hmmm… Il veut qu’on joue les détectives. Tu penses que c’est un piège ?”


“Affirmatif”


“Parfait, alors on y va, j’adore faire semblant d’être la proie. Jewel attendra un peu, j’ai besoin de me remettre en jambes avec ce corps, il y a longtemps que je n’ai pas combattu sous cette forme. Dans le cas où Warui s'est vraiment fait capturer, j’aurais certainement de quoi me défouler.”


“La planète d’où provient le signal est nommée Hérauta et elle est par chance assez proche, la base de lancement de cet endroit est dans cette direction”


Après un voyage de courte durée, ils arrivèrent à la base de lancement d’Hérauta et crurent vraiment voir la planète Terre avant de se rendre compte que le héros national n’était pas ce touffu tout laid, mais un type bizarre en leggings et en cape, affiché en grand juste à la sortie de la base. L’affiche était déjà bien repoussante à cause de son apparence hautaine, mais le slogan “Le juste milieu entre justice et justesse” venait parfaire l'œuvre dans son désastre.


“Écoeurant.”


Lenny localisa rapidement l’émetteur de Warui et Yuppi s’y dirigea à une vitesse fulgurante avec une énergie totalement indétectable malgré sa surpuissance. En un rien de temps, il se retrouva en face du jeune magma, sa main de démon serrant violemment sa gorge au point de lui ôter même la possibilité de prononcer un mot et de l’immobiliser totalement. L'autre main tenait l'emetteur de Warui qu'il venait de subtiliser habilement sans que personne ne le remarque. Il le levait en l'air de sorte à le montrer à son interlocuteur en le lui lançant un regard si menaçant qu'il pouvait tétaniser médusa.


“DIS-MOI PETIT, QU’EST-CE QUE TU FAIS AVEC LE JOUET D’UN COLLÈGUE ?”
Warui
Warui
Magma
Masculin Age : 239
Date d'inscription : 19/04/2008
Nombre de messages : 2074
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 3680

Techniques
Techniques illimitées : FirePunch - Illusion - Vitesse - Malleable Beam - Force
Techniques 3/combat : Fire Bomber - Maboroshi
Techniques 1/combat : Assaku Kuuki

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMar 4 Juil 2023 - 0:26
Isolé dans un bout de forêt, le fils de Warui faisait les miles pas. Avait-il bien fait d’utiliser l’émetteur afin de contacter ses potes étranges de l’alliance maléfique ? Il ne savait pas sur quel fou il allait pouvoir tomber. Difficile de croire qu’une crapule comme Warui puisse avoir des alliés fiables. Il se demandait dans le fond si tout ce groupe n’était pas qu’un ramassis d’opportunistes. Kitai se demanda sérieusement si quelqu’un viendrait sauver un trou de cul pareil. N’attendait-il pas inutilement ?
 
Fatigué par sa propre impatience, le magma se posa au sol afin de se reposer. Sa première escapade était une vraie réussite. Il commença à se demander quel plan B il allait pouvoir actionner. Certes l’émetteur venait de Warui, mais personne ne semblait montrer le bout de son nez. Kitai envisagea d’utiliser lui-même la capsule pour retourner chez lui. Il avait l’habitude de pirater tout appareil électronique, utiliser une capsule automatique était donc à sa portée.
 
« Bon bah tant pis… »
 
Lassé d’attendre, le jeune magma décida de se relever pour retourner chez lui, laissant son père à l’abandon. Dans le fond, ce n’était qu’un juste retour de bâton. Après tout, Warui avait bien abandonné son rôle de père. Cependant, l’apparition soudaine d’une étrange personne changea complètement les plans du pirate.
 
« Qu… »
 
Pas vraiment habitué au terrain il se fit prendre de court par cette vile créature qui l’attrapa à la gorge à la seule force de sa main. Kitai tenta de se débattre, mais sembla bien impuissant face à un tel adversaire. Ce dernier lui subtilisa son émetteur et lui montra. Quand le jeune magma entendit la phrase de son agresseur, il fut rassuré. Il avait compris que ce dernier avait entendu le message. Cependant les attentions de ce dernier restèrent floues. Il décida de lui répondre, du moins il tentât :
 
« Jhnjqdihqdjihqdh. »
 
La main de l’être démonique tenait tellement fermement le cou du magma que ce dernier était dans l’incapacité de répondre. Yuppi semblait comprendre que sa question n’aurait jamais de réponse en l’état et desserra sa prise. Le jeune magma ne prit aucun risque et profita de ce moment de tranquillité pour donner sa réponse tout en cherchant à être le plus bref possible.
 
« De Warui. Je suis son fils. »
 
Il donna directement la vérité et il compléta sa phrase par ce qu’il semblait le plus pertinent pour qu’il soit tranquille. Si ce dernier était bien un collègue de Warui, il n’aurait aucune raison de vouloir la mort de son fils. À moins que ce dernier ait un compte à rendre avec son père, ce qui serait un vrai manque de chance. Kitai ne perdit pas plus de temps et en profita pour demander :
 
« Je suis désolé de vous demander ça, quel est le code ? Et qui êtes-vous ? »
 
Il y avait peu de chance que ce dernier n’ait pas entendu le code, Kitai préféra jouer la sécurité et il le lui demanda. Cela pourrait en effet se retourner contre lui, mais aussi bien aller en sa faveur. En voyant que le jeune homme était appliqué, cela pourrait donner davantage envie de lui faire confiance.
 
Même s’il était dans une situation d’infériorité, il avait réussi à contrôler sa peur et arrivait à parler à ce dernier. Même s’il restait qu’un néophyte, il n’était pas le fils de Warui pour rien. Si ce dernier se montrait coopératif, il se lancerait alors dans les explications, sinon il allait devoir trouver un moyen pour fuir, cependant cela s’annoncerait bien compliqué.
 
Pendant ce temps, le pauvre Warui était enfermé dans une boite transparente à la vue de tous. Il avait envisagé un tant soit peu de se faire du bien pour faire passer le temps, mais le fait de se faire épier par un garde peu ragoutant lui avait ôté toute pulsion. Il leva sa tête, sentant quelque chose arriver sur cette planète. Il était sans doute la seule personne ici présente à l’avoir remarqué, mais une nouvelle personne s’était jointe à la fête. Il était tout de même incapable de savoir de qui il s’agissait.
 
* Espérons juste une bonne surprise. *
 
Cette aura ne lui semblait pas vraiment familière, il espérait juste que ne ce soit pas des ennuis en plus.
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3301
Bon ou mauvais ? : Du côté le plus excitant de la rive !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMar 25 Juil 2023 - 1:05
Ce jour-là, Hérauta avait tremblé et l'arrivée fracassante du seigneur des ténèbres en était pour beaucoup. Les feuilles humides des arbres de la forêt en banlieue de la capitale avaient dansé vigoureusement l'instant du passage éclair de Yuppi. Celui-ci fonçant vers le lanceur d'alerte qui avait osé perturbé son retour dans le monde des vivants, espérait pouvoir y trouver de quoi se régaler les papilles et accessoirement aider Warui qui était présumé détenu chez les hautes instances d'Hérauta. 

Au bout de quelques secondes de voyage aérien, il avait pu mettre un visage sur sa cible : un jeune magma chétif qui ressemblait étrangement à Warui...

"De Warui. Je suis son fils."

*Son fils ? Il est marrant ce petit.*

Yuppi savait très bien que les membres de l'alliance maléfique étaient célèbres à travers la galaxie et que bon nombre de godtubers avaient déjà fait des vidéos Buzz où ils prétendaient être le/la fils/fille de ces derniers et Warui ne faisait évidemment pas exception, mais de là à le faire comme ça dans la vraie vie en pleine face ! C'était de l'ordre de la maladie mentale.  

Cependant, Yuppi aimait bien. Il voulait voir où l'imagination de ce petit bonhomme allait l'emmener, sans toutefois exclure la possibilité très mince où ce serait vrai, et dans ce cas, cela ne serait que plus intéressant puisque tout ce qu'il aurait prétendu jusque-là serait bel et bien réel et donc que cette planète regorgeait de puissantes têtes à décapiter. 

C'était donc sans vraiment le croire qu'il le laissa poursuivre ses absurdités. Le magma lui demanda le nom de code et il répondit sans décrocher un mot. Il claqua des doigts et Lenny qui se trouvait quelques mètres derrière lui, caché derrière un arbre, fit surface ouvrant la trappe de son ventre à travers laquelle sortit la tête d'un certain Najiwotto, frère de Braveta, complètement défigurée. Il s'agissait d'une de ses nombreuses victimes. Le crâne était en lévitation et il suffit d'un geste du doigt de l'entité démoniaque pour que celui-ci soit projeté à la vitesse d'une balle de revolver en direction du front du fils présumé de Warui. Seulement, à 5 centimètres de l'impact, la calebasse s'arrêta brusquement en face de sa cible qui devait être répugnée par l'odeur qu'elle dégageait, malgré sa bonne conservation avec le restant des têtes dans la veste chambre froide que cachait l'immense intérieur de Lenny. La tête avait un œil crevé et une oreille à moitié arrachée, en plus de nombreuses blessures. Une fois arrivée à son niveau, sa gueule s'ouvrit d'un mouvement mécanique et sa langue fut alors visible par son vis-à-vis. Dessus, aussi glaçant que cela puisse paraître, on pouvait lire des gravures à la lame : "DARK JEWEL" en caractères halloweenesques débordant de gouttes de sang froid.

La bouche du défunt se referma et aussitôt, elle commença à parler avec la voix de Kitai :

"Nom de code : Grenade. Nom de code : Grenade. Nom de code : Grenade. Grenade. Grenade. GRENADE. GRENADE. GRENADE..."

Soudainement, elle explosa au visage du jeune magma lui laissant des bouts de cerveau et des éclaboussures de sang sur tout le corps. 

"Maintenant que tu es convaincu que je suis du côté de ton père, montre moi l'endroit où on pourra le retrouver. Mais avant, tu feras gaffe..."

Yuppi se téléporta derrière l'informaticien, enfonçant son bras d'un coup sec dans le ventre d'un soldat qui avait discrètement tenté d'assassiner ce dernier pendant leur discussion.

"Tu avais un insecte sur l'épaule."

 Il lança ensuite le corps inerte de l'ennemi en direction d'un autre côté du bois. Et une fois celui-ci au sol, un groupe de 10 soldats en sortit, tous effrayés par ce qui venait de se passer, mais assez confiants pour se montrer. 

"Jota... Il avait une femme et trois enfants. Vous débarquez sur notre planète et vous pensez faire ce qui vous arrange. Vous allez me le payer cher, compte sur moi fidèle camarade, je te vengerai, parole du colonel Bista !"

Le colonel Bista ? Yuppi avait rarement entendu un nom aussi ridicule, on aurait dit un vieil animé passé sous les radars. Passons, ce qui semblait être le commandant de la troupe, une sorte de gros crapaud en armure, avait pris la parole et semblait déterminé à éliminer les deux maléfiques. Il lança l'assaut et tous ses chiens de garde se précipitèrent sur eux. De manière assez évidente, le démon se faufila entre eux en une fraction de seconde et fit voler leurs membres dans les airs. Il en avait éliminé huit d'un coup et avait volontairement laissé la vie sauve à l'un d'entre eux pour voir comment le petit allait se défendre. 

Quant au colonel Bista, la main démoniaque de Yuppi avait commencé à traverser son cou et était déjà bien enfoncée, mais celui-ci réussit à la stopper au bon moment en la saisissant de ses deux bras. Après avoir craché une gorgée de sang, il sourit et dit :

"Tu ne croyais pas que tu allais te débarrasser de moi aussi facilement vil démon !?"

Ses muscles se renforcèrent d'un coup et une charge de pouvoir se libéra de son corps. Yuppi l'esquiva en reculant de quelques mètres. L'être verdâtre devint d'un coup plus puissant et prit vite en confiance :

"Sous cette forme, j'ai tué plus de 50 fugitifs des plus recherchés de la planète, MEURS !"

Il chargea en un rien de temps une énorme boule d'énergie verte qui fonça vers le tueur. Celui-ci sans réaction face à ses paroles et à son attaque, demeura seulement... fixe.

Un gros nuage de fumée se créa après l'attaque et on pu apercevoir un cratère au sol. Un sourire satisfait apparu sur le visage du batracien et la fumée commença à se dissiper. Son expression faciale changea assez vite lorsqu'il vit le maléfique sans aucune égratignure, le poing en l'air le regardant sans aucune émotion. Il apparut en face de lui, ouvrit la main et lui montra une toute petite boule verte dans sa paume.

"C'est ça... ton attaque la plus puissante ?"

Il avait écrasé sa boule d'énergie en un coup de poignet pour la condenser en une bille pitoyable. Il la relâcha au loin et celle-ci rasa une grande partie de la forêt dans une explosion dévastatrice. 

"Je ne vais même pas me donner la peine de te tuer moi-même."


Il se téléporta à quelques centimètres en face de lui et lui donna une pichenette sur le front qui le propulsa à la vitesse du son en direction d'un coin sombre de la forêt où normalement personne ne se trouvait.


"Tiens, CADEAU !"
Kopi
Kopi
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 11/11/2019
Nombre de messages : 277
Bon ou mauvais ? : Délétère !
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ◊ Contrôle Matériel ◊ Copie
Techniques 3/combat : Drainage Énergétique ◊ Copie
Techniques 1/combat : Copie Ultime

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockJeu 27 Juil 2023 - 20:55
La paix s’était installée depuis quelque temps sur le monde, si ce n’est que des guerres mineures, aucune menace d’ordre divine s’était manifestée depuis l’incident Freezer. Ceci étant dit, un mal insondable venait de refaire son apparition. Et cette paix si durement obtenue allait bientôt connaitre une fin brutale, un nouveau coup de théâtre pour chambouler les plans de ceux qui semblent se plaire dans la monotonie. Désormais est venu le temps du divertissement, de l’amusement aux dépens de ceux qui désirent que le monde fonctionne comme ils veulent bien le dicter.

Au fin fond de l’univers, deux êtres abjects s’étaient déjà réunis. Deux membres de l’alliance qui depuis plusieurs décennies terrifie les âmes innocentes qui peuplent cet univers ennuyant. C’est la planète Herauta qui cette fois-ci a le malheur de croiser le chemin de l’alliance maléfique. Une planète qui n’a d’ailleurs rien à envier à la planète Héra, planète qui semble peuplée que par ces êtres détestables de l’empire cold. On se demande parfois si le monde a oublié son existence à cet astre…

Alors que le magma venait tout juste d’atterrir sur les lieux. Plusieurs péripéties s’étaient déjà produites dans l’endroit. Comme prévu, la star de la désolation (et accessoirement du X (le réseau bien sûr)) ne tarda absolument pas à se faire remarquer. La capture de Warui, chose qui semble assez surréelle aux premiers abords a dès lors provoqué une suite plus captivante des évènements.

Le rejeton de l’être de feu avait eut l’intelligence de se servir de l’émetteur de l’AM. Un moyen plus qu’efficace de se faire aider par les pires abominations de l’univers et de rassembler en un même point une quantité insensée de mal. En quelques minutes, les renforts étaient déjà arrivés.

Dark Jewel ou plutôt sa version altérée venait de se présenter sur place, Yuupi. À peine arrivé, le bilan était déjà lourd, aussi lourd que les couilles du Guide qui a osé s’attaquer à l’alliance qui a littéralement défié un dieu de la destruction.

Alors que le démon s’amusait à éviscérer un groupe de soldats qui l’avaient repéré, le plus puissant d’entre eux avait été d’une violence inouïe envoyé dans le décor. Il s’agissait d’un « cadeau », pour qui ? Pour le diable. Yuupi est sataniste.

Une main venait de se matérialiser sur la trajectoire de ce bout  de viande qui progressait à une vitesse folle. Se saisissant de son crâne avec une précision absurde. Le corps se vit privé de sa tête alors qu’un ricanement machiavélique se faisait entendre.

La planète Herauta [PV] Image

S’arrêtant net derrière malgré ce qui venait de se produire, le corps se fit instantanément pousser une tête.

« Tu pensais m’avoir avec ça ? Une retraite stratégique s’impose, on va vous écraser. »

Alors que l’amphibien s’apprêtait à prendre la fuite, un autre Kopi vint se sortir de la terre pour lui faire face. Étonné, le colonel Bistouille se retourna pour vérifier que son adversaire était toujours sur place, réalisant alors qu’il ne s’agissait pas d’un déplacement.

« Tu n’iras nulle part » ricana l’être omniscient

À gauche, à droite, en haut, en bas. La grenouille avait essayé de fuir par tous les côtés. À terme, une sphère de Kopi l’avait entouré. Il n’avait aucune échappatoire.

À l’unisson, les copies vinrent bombarder le survivant jusqu’à ce qu’il ne le soit plus. Il ne restait de lui que des cendres.
Claquant des doigts, Kopi vint transmettre sa présentation au mioche.

« Je ne sais rien de ce lieu, il me tarde de voir comment il va me surprendre.»

Effectivement, le change forme avait décidé de restreindre son omniscience pour cette mission pour le simple plaisir de redécouvrir ce qu’est l’effet de surprise. Il savait ceci dit ce qui était arrivé à Dark Jewel, et il ne tarderait pas à lui indiquer la position de son alter ego.

« Allons nous occuper de ces sots. J'ai de grand projets pour la suite ...»
Warui
Warui
Magma
Masculin Age : 239
Date d'inscription : 19/04/2008
Nombre de messages : 2074
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 3680

Techniques
Techniques illimitées : FirePunch - Illusion - Vitesse - Malleable Beam - Force
Techniques 3/combat : Fire Bomber - Maboroshi
Techniques 1/combat : Assaku Kuuki

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMer 9 Aoû 2023 - 16:14
Le fils de Warui qui cherchait à obtenir de l’aide se retrouva dans une situation des plus inconfortable. Un être semblable à un démon l’avait pris pour cible et le torturait pour le plaisir. Le sauvetage de son père allait être plus longue bataille que prévu. Son premier combat n’était pas des plus simples, il devait obtenir la confiance de Yuppi. Dans le but de se rassurer sur les attentions à l’égard de Warui, il demanda tout de même le code.
 
Un silence pesait s’installait, laissant perplexe le magma qui observa la scène se dérouler devant lui. Un autre homme surgit de l’obscurité et sortit une tête de son ventre. Heureusement que Kitai avait eu un certain penchant pour l’anatomie au cours de son enfance, le rendant insensible à ce genre de démonstration. Cependant, l’être démoniaque faire bien plus qu’une simple présentation de ses trophées. Il décida de propulser ce crâne contre la tête du jeune magma qui leva ses bras pour protéger sa tête. Heureusement cette dernière s’arrêta net juste avant l’impact.
 
Un grand soulagement se lit sur la tête du fils de Warui, craignant que sa tête se fasse découper… par une tête déjà décapitée, ce qui aurait été une très belle ironie. Le crâne qui restait en lévitation dégageait une odeur nauséabonde, pouvant répugner même les plus téméraires. Le jeune homme qui était loin d’être idiot, décida d’utiliser ses capacités Magma afin que sa peau vienne recouvrir ses narines. L’anatomie des magmas était vraiment quelque chose de fascinant.
 
Le spectacle continua, la mâchoire de ce dernier s’ouvrit et sur la langue on pouvait y lire Dark Jewel. Malgré la situation horrifique, Kitai ne put s’empêcher de rire. Il avait l’impression de voir la présentation d’une chaine GodTube d’un enfant de la décennie dernière. Il préféra faire abstraction de ça, ne voulant pas froisser son seul espoir de sauver son père. Il n’aura de toute façon pas eu le temps, car le crâne se mit à parler tout seul, répétant en boucle le nom de code.
 
Le jeune magma recula machinalement, craignant le ton agressif de cette chose. Finalement le crâne explosa, déversant son contenu sur ses alentours. Kitai eut un bien meilleur réflexe que les dernières fois, générant un bouclier d’énergie rectangulaire vert autour de lui, le protégeant de la projection de ce fluide. Le terrain était tout doucement en train de dérouiller le corps du jeune magma, bien plus habitué aux confrontations à très longues distances. Il était dans un certain sens, un méchant en télétravail.
 
Il retira son bouclier afin d’éviter d’épuiser inutilement son énergie et écouta le discours du dénommé Dark Jewel. Son discours s’arrêta net, le démon le sauvant d’un ennemi qui se trouvait juste derrière lui. Il semblerait donc qu’une certaine forme de confiance était en train de s’installer, cependant Kitai comptait rester sur ses gardes, ce type était des plus instables.
 
Une bataille fit rage, dans lequel Yuupi déversa toute sa rage, bien suppléé par un nouvel arrivant. Pendant ce temps le jeune magma attrapa une nouvelle fois son ordinateur portable et commença à pianoter dessus. Un des soldats arriva et prit en joue le magma. Kitai lui fit alors face, tout en tenant son ordinateur d’une main.
 
« J’espère que vous ne tenez pas trop à vos smartphones. »
 
Il appuya sur la touche entrée et une rafale d’explosions se fit entendre. Le jeune magma avait ciblé tous les téléphones de l’armée afin de faire les surchauffer afin de faire exploser les batteries. Ce dernier s’écroula su sol tout en tenant sa cuisse droite carbonisée. Kitai posa son pied sur la main du guerrier qui tenait encore son arme.
 
« Quelle désagréable sensation ça doit d’être de ne faire littéralement plus qu’un avec son téléphone. »
 
Il frappa dans l’arme du guerrier afin d’empêcher toute vengeance. Il s’approcha ensuite de la tête, et grâce à un puissant coup de pied, brisa la nuque de ce dernier. Il tourna ensuite son regard en direction de Yuupi qui venait de terminer son échauffement, accompagné par des clones d’une autre personne.
 
« Tu le connais ? »
 
C’était une manière détournée de demander l’identité du nouvel arrivant. Il ne perdit pas plus de temps, n’ayant que peu d’intérêt pour les longues présentations. Il posa son ordinateur sur le cadavre d’un des hommes et relança son terminal afin de relancer un programme qu’il avait préparé en attendant l’arrivée des renforts. Une carte s’afficha sur l’écran et Kitai donna plus d’explication.
 
« J’ai pris l’accès au satellite de la planète afin de récupérer des images de la planète. »
 
Il appuya sur une lettre, et un tracé rouge prit place sur l’écran. Il aurait en effet simplement pu passer par un logiciel de traitement d’images, mais cela était tellement plus amusant de le faire au travers d’une application.
 
« C’est le parcours que nous avons effectué jusqu’à la prison. »
 
Il continua sa démonstration en appuyant sur une autre touche. Cette fois-ci, ce sont différents points bleus, plus ou moins foncés qui sont indiqués sur la carte.
 
« En bleu ce sont les localisations de tous les campements des soldats. Plus c’est foncé, plus elle est bien gardée. »
 
S’il ne pouvait pas impressionner au travers de sa force, il pouvait le faire au travers de ses capacités informatiques.
 
« Vous vous demandez sans doute d’où viennent ces informations ? De la déduction de la carte ainsi que de ma mémoire. »
 
Il possédait également une excellente mémoire photographique, se souvenant facilement de n’importe quel détail. Il détenait sans aucun doute cette compétence intellectuelle de son père.
 
« On se met en route ? »
 
Une question rhétorique bien entendu. Le chemin vers la prison serait sans doute une formalité pour deux maléfiques, cependant le trajet risquerait d’être bien plus compliqué que prévu.
 
Warui était allongé sur le sol, s’ennuyant fermement. Il regarda le sol, se demandant s’il trouverait un certain amusement à compter les dalles. Finalement, sa solitude s’arrêta un instant, en ressentant deux énergies qui semblaient familières. Son fils avait réussi sa mission et avait réussi à faire venir deux de ses compagnons.
 
* Oh oh oh, je sens que l’on va bientôt s’amuser. *
 
Hélas, il allait devoir encore attendre un bon moment. Peut-être allait-il finir par compter les dalles voire même compter le nombre de poils pubiens. Après tout, autant en profiter pour faire l’état des lieux.
 
 
« Monsieur le président, j’ai réussi à réunir 2 des gardiens. »
 
« Comment ça… 2 ? »
 
« Bah en fait, vous savez, le dernier… Il a toujours beaucoup de mal à se lever. »
 
« La planète pourrait-être sur le point d’exploser qu’il serait toujours endormi. Est-il au moins réveillé ? »
 
« Oui, il viendra, quand il le pourra. »
 
« Plutôt quand il le voudra. Enfin bref. »
 
Deux des gardiens arrivèrent et le premier se posa dans un canapé tout en observant une plume bleue qu’il tenait dans sa main.
 
« Au moins, moi, je suis toujours à l’heure. »
 
« Ta race est connue pour sa grande vivacité, le contraire m’aurait déçu, la Plume »
 
La Plume est le premier des trois gardiens, grandement réputé pour sa vitesse, faisant partie de la même espèce que Barta. Cependant, d’étranges ailes bleues étaient cachées dans son dos, ce qui n’était pas habituel pour quelqu’un de son espèce. Voilà donc un mystère bien mystérieux. Ce fut ensuite au tour d’une femme extrêmement musclé de répondre.
 
« Viens-en directement au fait, le vieux. »
 
« Toujours aussi tranchante, la Guillotine. »
 
La Guillotine est la deuxième des trois gardiens, réputés par sa grande force et sa capacité à trancher n’importe quoi. Même le kacchin ne lui résiste pas.
 
« Nous allons pouvoir lancer le plan. Nous avons capturé un être divin. »
 
« Ce n’est pas trop tôt ! »
 
« Oui et … »
 
Le président attrapa son téléphone et vit un message annonçant qu’un groupe de personne venait de détruire une partie de son armée.
 
« Je vois… des renforts son arrivée. Bon, votre mission sera simple. Ralentissez ou même mieux, éliminer la menace, le temps que le guide et moi-même fassions ce que nous avons à faire avec ce fameux Warui. »
 
Les deux héros s’envolèrent, se dirigeant vers les ennemis.
 
(Ne prenez pas en compte les 2 héros, pour le moment nous avançons simplement vers la prison.)
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3301
Bon ou mauvais ? : Du côté le plus excitant de la rive !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMar 5 Sep 2023 - 21:31
Qu’est-ce qu’on s’amusait sur cette petite planète ! À peine arrivé, le prince des ténèbres avait déjà : 

  • fait exploser un crâne de sa collection pour une entrée fracassante : c’est triste parce que ça faisait un gros trou sur les étagères de l’infinit (entrepôt interne ventral de Lenny), mais qui allait vite être comblé au vu de l’humeur sanguine de Yuupi.

  • Décapité, explosé, annihilé, et tout ce qui s’en rapproche, une bande de clowns commandés par un clown crapaud : La routine.

  • Et enfin, fait la rencontre du nouveau Mark Zuckerberg version magma qui prétendait être le fils de Warui et que Yuupi avait décidé de croire parce qu'il aimait bien le background du personnage et que de toute façon il allait s’amuser, que ce soit en tabassant des crapauds plus forts pour sortir Warui de là dans le cas où il disait vrai, ou en faisant gober les touches de son clavier un à un au jeune informaticien par les multiples orifices que mère nature lui avait offert dans le cas ou il avait eu le malheur de mentir : c’était sympa.



Le tout avait été majestueusement couronné par l’arrivée de son bon vieux partenaire avec qui il avait les 100 coups (comme exploser la planète vegeta et taper Freezer parce que c’était cool et satisfaisant). Il lui avait d’ailleurs confié l’avorton que tous les méchants rencontraient au début de l’histoire et qui se faisait rétamer très facilement malgré son investissement dans le combat : malheureusement, il ne pouvait rien contre le pouvoir du script cette fois-ci encore et on pouvait dire merci à Kopi.  

De son côté, Kitai semblait maîtriser le soldat que le démon lui avait envoyé en guise de test et sa manière originale, bien que quelque peu lente, de l’éliminer lui avait plutôt plu. Souffrance du principal adversaire, explosions ciblées sur les autres pour potentiellement finir ceux qui n’étaient pas encore des cadavres et un peu de charisme : ça valait bien un…

“7/10 ! Pas mal pour un claque-clavier.”

 Allait-il s’améliorer sur les prochaines victimes qui allaient leur faire face ? : Qui ne l'espérait pas ? 

“Tu le connais ?”

“Kopi, un allié.”

Kitai se lança dans de nombreuses explications certes impressionnantes au vu de la confidentialité des données récoltées, mais qui n’en demeuraient pas moins ennuyantes. Celles-ci avaient pour finalité de localiser le château où Warui était tenu prisonnier, et ça, c’était une bonne nouvelle !

Lorsque l’informaticien proposa de se mettre en route, Yuupi n’était déjà plus là. Ayant un sens de l’orientation très affiné ainsi qu’une mémoire impressionnante, voir le tracé du chemin affiché par l’ordinateur de Kitai une seule fois lui suffit largement pour entamer sa route tout seul et pour que ses compagnons puissent le rattraper, il fallait vraiment qu’il y ait quelque chose qui le stoppe pendant un certain moment…

Cette chose, ou plutôt CES choses, arrivèrent au bout d’une dizaine de kilomètres que l’assassin parcourut à une vitesse explosive, tout en laissant derrière lui une tonne de cadavres de soldats qu’il déchiquetait instantanément en avançant et qui allaient servir de paysage macabre pour ses deux associés derrière lui. 

Arrivé à cet endroit, sur 200 mètres, il était impossible d’avancer : d’un côté, on ne pouvait plus voler, car une sorte de barrière transparente, qu’on pouvait paradoxalement traverser physiquement, empêchait l’utilisation d’énergie et donc de toute technique de vol. D’un autre côté, Yuupi avait senti la présence d’une énergie explosive massive en souterrain, ce que Lenny lui confirma assez vite en l’informant de la présence d’un type de mines des plus dangereuses de l’univers le long de ce désert de 200 mètres qui en largeur formait une sorte de gigantesque frontière circulaire. Il s'agissait sans doute d’un premier obstacle protégeant le château qui était encore loin d’après les souvenirs du tueur. D’un air neutre, il répondit aux mises en garde de son albe serviteur électronique : 

“Et alors ?”

Sans aucune peur, Yuupi fit un premier pas en plein dans une mine, provoquant une explosion dantesque et une montée de poussière digne d’un volcan. On entendit ensuite une flambée de détonations périodiques au rythme des pas du maître des enfers. La fumée se dissipa et Lenny put l'apercevoir de l’autre côté de la barrière lui faisant signe de venir alors qu’il n’avait… ABSOLUMENT AUCUNE égratignure. Il avait créé un Adapt qui épousait son corps entièrement et qui l’avait protégé alors qu’il avançait tranquillement au milieu de ce champ de bataille. De cette manière, il a créé d’énormes cratères au sol et a donc frayé un chemin au reste de la cavalerie qui venait sans doute de le rejoindre. 

Les déflagrations étaient si importantes qu’elles allaient sans doute attirer une ribambelle de minables défenseurs de la planète. Mais bon, ils courraient à leur perte ces idiots !     

Kopi
Kopi
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 11/11/2019
Nombre de messages : 277
Bon ou mauvais ? : Délétère !
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ◊ Contrôle Matériel ◊ Copie
Techniques 3/combat : Drainage Énergétique ◊ Copie
Techniques 1/combat : Copie Ultime

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMer 20 Sep 2023 - 20:59
L’échauffement état terminé et Kopi avait annihilé son adversaire en moins de deux. Cette action coordonnée avec le saiyan démoniaque lui rappela de bons souvenirs. Qu’est ce que c’était amusant de pisser sur le monde. Faudrait qu’ils refassent ça plus souvent. L’appel de Warui tombait à pique, l’être omniscient commençait à sérieusement s’ennuyer.

Initialement il allait s’attaquer à un de ces pseudos monarques simplement pour tester leurs réactions. Au final le voilà occupé, et cette nouvelle aventure, ou mésaventure se promettait d’être particulièrement intéressante. Et pour sublimer le chapitre. Le change forme s’était imposé un obstacle pour voir comment il se débrouillerait sans cent pour cent de ses capacités. L’ignorance s’était au final révélée aussi excitante que l’omniscience.

Avoir tant d’informations à portée de main mais se retenir d’y avoir recours, voilà un exercice qui était singulièrement plaisant. Il était d’ailleurs assez drôle que Kopi soit attentif aux informations données par le rejeton de feu, lui qui habituellement avait une avance absolue lorsqu’il s’agissait de données. Mais bien que celui-ci n’ait pour l’heure pas recours à ses connaissances totales, il demeurait remarquablement perspicace puisque ce qu’il savait déjà ne s’était guère effacé de sa mémoire infinie.

Warui était emprisonné, lui qui est processeur du pouvoir divin. Il existe peu de matériaux ou technologies permettant de restreindre les pouvoirs d’un dieu. Il était donc assez facile de déduire que la planète sur laquelle se trouvait les maléfiques était loin d’être une planète primitive.
Par ailleurs, les techniques de combats des précédents soldats défaits en étaient de parfaites preuves, pistolets lasers sophistiqués, armure de combats à plusieurs couches défensives et même arts martiaux inusuels.

Kopi n’avait jamais vu de tels gestes. Leurs mouvements étaient extrêmement précis et leurs objectifs semblaient prendre en compte les points vitaux de plusieurs espèces simultanément. Leur art martial était probablement le résultat de plusieurs millénaires de développement et d’acclimatation avec leur environnement.
Malgré tout, la puissance écrasante des membres de l’AM balayait sans grand efforts les troupes de cet astre qui semblait réserver bien des surprises aux visiteurs.

Quoiqu’il en soit, dès que le chemin fut donné, Yuupi fonça à toute vitesse vers l’objectif principal détruisant tout sur son passage. Son style rustre était bien reconnaissable. Il était d’ailleurs parfait pour la situation puisqu’il frayait un passage pour l’être universel et son petit acolyte.
Traversant les cadavres jonchant la route, des explosions impressionnantes fusaient en face d’eux, mais le duo avançait dans le plus grand des calmes puisque l’artiste en matière de destruction semblait prendre son pied.

La planète Herauta [PV] One-piece
Warui
Warui
Magma
Masculin Age : 239
Date d'inscription : 19/04/2008
Nombre de messages : 2074
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 3680

Techniques
Techniques illimitées : FirePunch - Illusion - Vitesse - Malleable Beam - Force
Techniques 3/combat : Fire Bomber - Maboroshi
Techniques 1/combat : Assaku Kuuki

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMer 27 Sep 2023 - 22:50
Le trio inédit avança tranquillement tout en prenant soin d’éliminer toutes les menaces. Il ne faisait aucun doute que ces soldats ne faisaient pas le poids, leurs nombreuses années d’entrainement étaient totalement inutiles face à de tels monstres. Même Kitai restait de marbre face à l’appétit vorace de Yuupi. Ce dernier détruisait ses ennemis aussi vite qu’il aurait pu manger son petit déjeuner.
 
« En effet, j’ai vraiment plus le moindre doute sur votre allégeance. »
 
Les pièges développés par les ennemis ne furent pas suffisants, les deux maléfiques détruisant tout sur leur passage. Ils rencontrèrent une barrière empêchant l’énergie de passer. Au vu de la situation, elle était clairement un désavantage pour le petit groupe, Kitai se mit donc en tête de la désactiver. Pendant que Yuupi s’amusait avec les bombes, le petit génie sortit son ordinateur et au bout de quelques secondes arriva à désactiver cette dernière.
 
« A ce rythme on retrouvera rapidement mon père. »
 
Kitai ne pouvait qu’être optimisme au vu de la situation. Cependant, comme souvent quand les choses se passent trop bien, quelque chose de bien plus embêtant aller se mettre au travers de leurs chemins.
 
Pendant ce temps, deux protagonistes firent irruption et se posèrent à côté de soldats souffrants. Le premier était la Plume et il s’approcha de l’un des soldats qui lui cria :
 
« Ma jambe… elle me brûle ! »
 
« Ah, c’est emmerdant ça. Ne bouge pas mon gars, je sais comment soigner ça. »
 
Alors que toute personne sensée penserait que ce dernier allait sortir une trousse de secours, il ouvrit plutôt sa braguette et commença à pisser sur la jambe du pauvre soldat se tordant de douleur. Sa partenaire la Guillotine s’approcha de lui et le poussa pour qu’il arrête.
 
« Mais putain, d’où tu peux croire que pisser va soigner ça ? »
 
« Ah ouais tu as raison c’est pour les méduses, je me suis planté. »
 
« Non, ça aussi c’est faux. Laisse-moi faire, je vais rattraper tes erreurs. »
 
Elle fit apparaitre une grosse hache et elle coupa la jambe de ce dernier.
 
« Maintenant elle te brûle plus. »
 
Le duo se retourna après avoir entendu vaguement parler un jeune gamin. Ce dernier était tout simplement Kitai et ils se décidèrent de lui rendre visite. Le jeune homme rangea son ordinateur et recula machinalement. La Plume prit la parole tout en refermant sa braguette.
 
« Alors c’est toi le responsable de ce bordel ? Alors tu sais, tuer des civiles ce n’est pas bien. »
 
« Techniquement ce sont des soldats qu’il a butés. »
 
« Ah putain c’est vrai que c’est différent des entrainements. Ce n’est pas dans le script, on doit lui dire quoi ? »
 
« Tu es rapide, mais pas vif d’esprit toi. On ne sauve pas les habitants aujourd’hui, on ne fait que suivre le plan. On s’en fout de ce qu’on puisse dire, tout ce qui compte c’est de les buter. »
 
 Ils tournèrent leurs regards et ils virent Kopi ainsi que Yuupi qui n’étaient pas loin. En voyant le spectacle qu’ils étaient en train de réaliser, ils comprirent qu’ils étaient les vraies menaces.
 
« Je me battrais bien contre le flamand. Un combat plume bleue contre plume rose, ça me parait très coloré tout ça. »
 
« Du coup je me tape l’autre truc là ? Bon bah super… »
 
Le semblable de Barta s’approcha de Kopi, tout en tenant une plume bleue entre ses mains. Bien calme depuis son arrivée, le maléfique allait pouvoir sortir de l’ombre de Yuupi. Il avança doucement contrastant avec ses capacités.
 
« Je suis la Plume et je compte bien te déplumer. »
 
Une présentation brève laissant supposer qu’il ne comptait pas perdre son temps à bavarder. Il lança finalement sa plume en direction de son adversaire, visant directement son cœur. Une trajectoire au combien prévisible et c’était tout là le piège. Au dernier moment la plume changea brusquement de direction pour tenter de se planter dans la jambe droite de l’être omniscient.
 
Cette mystérieuse attaque montrait qu’il était bien au-dessus du niveau des soldats. Cependant, ce n’était qu’une mise en bouche. Sa principale qualité était la vitesse et il me montra en se retrouvant derrière Kopi. Au même moment, une dizaine de plumes firent le sens inverse et cherchèrent à se planter dans le dos du maléfique.
 
Pendant ce temps Yuupi se retrouva confronté à une autre créature féroce. La musculature de la guerrière pouvait faire de nombreux envieux. Sa force surhumaine ne sera pas de trop pour lutter contre son adversaire. Elle fit apparaitre une lance et elle se présenta :
 
« Bienvenue sur Herauta, je me présente : la Guillotine. J’aurais une question pour toi : quelle partie de ton corps souhaiterais-tu que je découpe en premier ? Si tu hésites je te conseillerais la tête, histoire de ne pas de torturer trop longtemps. »
 
Elle plante une jambe au sol afin de prendre appui et à l’aide elle lança sa lance en direction de son adversaire. Elle ne perdit pas de temps et sortit deux haches et se mit à l’assaut de son adversaire. Elle jeta directement sur ce dernier tenta de lacérer son torse. Elle fit finalement apparaitre une lame au bout de son pied droit et tenta de frapper l’arrière du pied de son adversaire afin de lui sanctionner un tendon. Comme son collègue elle ne perdit pas de temps et montra une partie de sa palette de ses capacités.
 
Pendant ce temps, Kitai regarda les deux combats se dérouler. Plus que jamais il avait l’impression d’appartenir à un autre monde : celui des faibles.
 
(Vous pouvez jouer les PNJ pour faire avancer vos combats, mais ne les résolvez pas. )



« Voilà donc le fameux dieu. »
 
Le président était finalement arrivé dans la prison, accompagné par le Guide. Ils faisaient face à Warui qui allongé de dos ne trouvait rien de mieux que de se gratter les couilles. Une drôle de présentation du personnage, surtout quand on vendait ce dernier comme un être divin. Le magma qui malgré ses nombreux actes n’était pas sourd redressa sa tête et répondit :
 
« Forcément quand je demande de ramener une petite jeune on m’emmène un vieux croulant. Du coup j’ai une idée : surtout ne me libérait pas ! »
 
Une scène bien farfelue qui ne manqua pas de décrocher un sourire au président. Ce dernier s’approcha doucement tout en tenant entre ses mains une étrange télécommande.
 
« Moi qui aie toujours eu horreur des croyants, je devrais leur envoyer une vidéo de toi. »
 
Une réponse qui surprit le maléfique qui ne l’empêcha pas de rire. Warui analysa rapidement ce dernier et comprit rapidement qu’il était le chef. Il était vieux, celui qui l’avait capturé semblait le suivre comme un petit chien, mais surtout il avait de la repartie. Il s’approcha de la vitre et il répondit :
 
« Et si j’aplatis mes couilles sur ton front, tu auras toujours envie de me filmer ? »
 
« Sauf que pour ça, il faudrait que tu sois libre. Tout ce que tu peux faire c’est de les aplatir contre la vitre. Mais je te rassure, je ne suis pas ici pour tes qualités d’exhibitionnistes. »
 
Après ta réplique il lui montra la télécommande et appuya sur un des boutons. Warui se retourna, entendant ce qu’il semblait être un ventilateur se lancer.
 
« Qu’est-ce que c’est que ça ? »
 
« Une petite antiquité qu’on a recyclée. Cela provient du Ruban Rouge ou plus précisément d’un certain Dr Gero. »
 
« Et que comptes-tu faire avec ça ? »
 
« Oh ça, tu vas le savoir bien vite. »
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3301
Bon ou mauvais ? : Du côté le plus excitant de la rive !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockDim 1 Oct 2023 - 2:30
On dirait que les bêtises du démon avaient déjà fait leur petit boucan au sein des troupes de l’armée royale d’Hérauta ! Et ce n’était pas pour déplaire à celui qui était l'épicentre de tous les séismes qui frappaient ceux qui avaient le malheur d’entendre résonner ses pas sur leur sol au rythme du gong de la fin des temps. 

Celui qui était tout là-haut sous-estimait le pouvoir infini que renfermait “l’intrus” qu’il souhaitait éliminer : Yuupi n’en avait tout simplement rien à secouer de torturer ses misérables esclaves, il en perdait presque l’amour du sang ! Celui qu’il voulait… C’était lui ! 

Rien que l’idée de tordre en deux un personnage si fou et imprévisible qu’il a réussi à emprisonner Warui le déconnectait totalement de la réalité. Il ne prêtait même plus attention aux vies qu’il ôtait à chaque seconde qui passait, son seul but était d’arriver au moment fatidique et d’annoncer sa mort à son adversaire avant même de le martyriser en appréciant chaque larme de désespoir qui allait couler sur ses joues lorsqu’il l'implorera d'arrêter de lui faire manger ses organes. 

Dans cette tornade de folie qui secouait ses pensées, il n’entendit même pas cette pochtronne affreusement hideuse essayer de l’impressionner avec des expressions tout droit sorties de sa coquille qui, soit dit en passant, était aussi vide que le repaire de la z-team depuis quelques années : 

“TU M’ENTENDS, JE SUIS GNAAAAGNOU JE VAIS GNAPLEHD UDEIH DLCV GNEEEEUUUUUUUUUUBIOUOIF”

C’était malheureusement tout ce que le bourreau avait retenu de sa longue phrase de deux minutes. Il convient tout de même de préciser au lecteur que la dame qui avait choisi le pire adversaire possible se faisait appeler “la guillotine” et qu’elle formait un duo du bas de l'échelle avec son gringalet narcissique de compagnie. Son point fort semblait résider dans sa force physique et dans sa capacité à générer des armes à volonté en les matérialisant au niveau de son dos. Toute veineuse et constamment de mauvaise humeur, on aurait dit qu’elle voulait exploser : et bien… Ses désirs sont des ordres !

“Tu ne m'intéresses pas.” 

Une phrase qui avait sans doute un peu agacé le tas de muscles puisqu’après s'être contractée et essorée de partout, elle venait de sortir de son dos une longue lance qu’elle fusilla en direction de son opposant direct. Yuupi ne bougea pas d’un pouce et à une milliseconde de l’impact de la lance sur son torse, un portail apparut sur son corps pour faire disparaître l’arme. Tout de suite après, il la vit débarquer en face de lui avec deux hachettes à la main pour une attaque au corps. Faisant instantanément apparaître sa lame du châtiment dans sa main droite il assena un coup si violent au niveau des hachettes, qu’elles se brisèrent en miettes tout en provoquant une grande onde de choc qui arracha des mottes de terre et envoya la guillotine plusieurs mètres en arrière. 

“Range tes misérables armes, tu fais pitié…”

 L’ogresse, qui se déplaçait vite de manière agile contrairement aux apparences, ne perdit pas de temps et se retrouva tout de suite derrière son adversaire pour lui mettre un coup de talon assez vicieux puisqu’il y avait une lame au bout de ce dernier. Le corps de Yuupi ne fit pas un seul mouvement, si ce n’est sa tête ! En effet, celle-ci se retourna à 180 degrés comme dans un film d’horreur et, lui qui n’avait pas de bouche sous cette forme, en fit apparaître une énorme et carnassière au bas-centre de son visage. Celle-ci prit une taille d’autant plus conséquente au bout d'une fraction de seconde avant d’engloutir violemment la jambe de sa victime. Tout de suite après, la gueule terrifiante s’effaça à nouveau de son visage.

“AAAAAH MA JAMBE ! MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE CETTE CHOSE ?!”

La guillotine tenait debout sur une seule jambe. Au niveau de l’endroit de la découpe, à savoir le haut de sa cuisse, on ne voyait pas de sang, de chaire ou de muscle sectionné, mais seulement une sorte d’énergie sombre, comme un mini trou noir. Et en dessous, plus rien… Sa jambe avait bel et bien été avalée par la créature. 

Alors que la combattante avait détourné son attention, sans doute choquée d’avoir perdu un membre, Yuupi n’était déjà plus à sa place. Au moment où elle s’en aperçut, il apparut derrière elle, mais il y avait quelque chose qui avait changé en lui : une de ses jambes noires s’était transformée en grosse jambe musclée au bout de laquelle se trouvait cette même lame avec laquelle elle avait tenté de le lacérer… Oui, oui, c’était bien la jambe de son adversaire qui avait pris la place de l’originale.

“C’est ça…”

Il lui lacéra le dos violemment, formant une croix sanguine au centre. 

“... Que tu voulais faire ?!”

Se retenant de crier de douleur, l’unijambiste réussit à s’éloigner de quelques mètres pour éviter d’autres lacérations. Yuupi venait d’utiliser l’une de ses techniques les plus redoutables : Big Mouth. Elle lui permettait d’utiliser à sa guise tous les membres des corps de ses adversaires qu’il réussissait à engloutir. Utiliser le membre d’un opposant revenait donc à accéder aux pouvoirs,armes que procurait celui-ci à son précédent propriétaire.

 Le dévoreur portait bien son nom et il comptait le faire savoir à l’avorton qui a osé le défier ! C’est pourquoi, il poursuivit son effort et fit apparaître un portail dans le dos du tas de muscles et c’était la lance de la première attaque qui en sortit, venant se loger pile au centre de la croix formée par la blessure précédente.

“Artistique, n’est-ce pas ?”

Sa jambe reprit sa forme originale et il fixa un instant d’un regard neutre celle qui devait regretter son choix d’adversaire. 

“Je vais être honnête, ta jambe est trop faible, je pense que je ne vais plus jamais l’utiliser… Mais qui sait, peut-être que je me servirai au moins de ta lame pour manger un bifteck ?”

La guillotine cracha un filet de sang à la suite des dommages importants qu’elle venait de subir, mais contre toute attente, elle souriait en regardant le sol. Elle semblait avoir une botte secrète, ce qui réjouit le dévoreur. 

“Si tu penses que j’ai déjà épuisé toutes mes ressources, tu te fourres le doigt dans l'œil demi-portion !”

D’un coup, elle concentra une énergie faramineuse dans son corps. Ses muscles semblaient se tordre et trembler vigoureusement, de la vapeur en quantité en sortit jusqu’au point où on ne la voyait plus. D’un coup, une onde de choc balaya le semblant du brouillard qui s’était formé et on put voir la nouvelle forme de la guillotine : paradoxalement, sa forme la plus évoluée était la plus sobre et la moins effrayante. Elle était devenue frêle et toute maigre comme une gamine. Elle eut une peau très luisante et une expression faciale d’une neutralité inerte, lui donnant l'allure d’une poupée en plastique à laquelle un enfant avait arraché la jambe. 

Sans parler, elle sautilla deux fois sur la pointe de son pied avant de filer en un coup d’éclair en direction de Yuupi. Suivant un schéma en étoile, elle enchaîna les coups rapides et puissants, provoquant plusieurs égratignures au maléfique qui ne s’attendait pas à une telle évolution en si peu de temps. Sa qualité principale n’était plus simplement la force, mais aussi une vivacité phénoménale et des mouvements imprévisibles et très souples.

“On m’appelle la guillotine pour deux raisons : la première est ma force physique destructrice sous ma forme initiale qui rappelle celle de l’impulsion d’une guillotine à quelques millimètres du cou de l'exécuté, et la deuxième… C’est la vitesse folle à laquelle tombe la lame pour châtier ceux qui le méritent, comme toi !”

Les yeux du démon grossirent d’un coup pour montrer son excitation et son aura prit une autre dimension en quelques instants, instaurant une ambiance macabre et de peur à des kilomètres à la ronde que tout le monde autour devait énormément ressentir : 

“ON VA PASSER AUX CHOSES SÉRIEUSES.”
Kopi
Kopi
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 11/11/2019
Nombre de messages : 277
Bon ou mauvais ? : Délétère !
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ◊ Contrôle Matériel ◊ Copie
Techniques 3/combat : Drainage Énergétique ◊ Copie
Techniques 1/combat : Copie Ultime

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMar 3 Oct 2023 - 22:28
Cela faisait un moment que les maléfiques avançaient sans encombre sur la planète Héreuta. À vrai dire, à ce stade, il s’agissait plus d’une promenade de santé que d’une mission de sauvetage. On se demanderait presque, quel genre des circonstances ont permis à ces moucherons de capturer Warui. Peut-être l’ont-ils encerclé alors qu’il pilonnait une énième fille de joie trop sûre d’elle ? Non, ce n’était pas envisageable, même dans ce genre de situations, un être dont la puissance a atteint le palier divin s’en sortirait sans grandes difficultés. De plus on parle bien de Warui, ce grossier personnage pourrait se battre la verge en l’air en mouillant ses adversaires de sa liqueur séminale sans problèmes.

Dark Jewel, désormais scindé, déchainait tout son pouvoir sous sa forme démoniaque. Ainsi divisé, il semblait prendre un malin plaisir à torturer ses opposants. Il serait probablement triste si soudainement il n’y avait plus personne à combattre.

Quant à Kopi, et bien il avançait. En soi, être ici sans savoir tout ce qui se passait autour de lui était déjà une aventure. Il observait avec les yeux de l’apparence qu’il abordait derrière ses verres rougeâtres. Sentant les énergies aux environs. Usant des sens de son corps pour comprendre ce qui se produisait dans l’entourage. C’était une première qu’il n’ait guère recours à la matière avoisinante pour lui transmettre les moindres nouvelles données.

C’était excitant que de savoir qu’il y aurait tant d’inédites choses à connaître lorsqu’il regagnera son omniscience ! Peut-être que deux ou trois planètes auraient disparu d’ici là ? Peut-être que le temps serait en proie à une terrible menace ! Qui sait, toutes ces choses qui potentiellement pouvaient arriver poussaient la curiosité de Kopi à son paroxysme.

Accompagné du rejeton de Warui, il avançait suivant de près Yuupi qui jusqu’ici leur avait créé une autoroute pour qu’ils puissent progresser dans le plus grand des calmes.
C’est alors, enfin, qu’un rebondissement eut lieu. Deux remarquables puissances se firent ressentir au loin, et c’est en un rien de temps qu’elles se présentèrent devant les envahisseurs.

Tous deux étaient bien bâtis. Il était assez facile de deviner par l’intermédiaire de leurs postures qu’ils étaient des combattants aguerris. La guillotine et la plume, la première étant aussi imposante qu’un bison abordait des muscles impressionnants, quant à la Plume, celui-ci exposait une peau bleuâtre, un manteau similaire à celui de l’être omniscient.

Une courte discussion permit aux deux de choisir leurs adversaires respectifs et ils attaquèrent sans attendre leurs opposants.

Le combat de Yuupi semblait se résumer à une domination unilatérale du monstrueux agrégat de ténèbres. Il ne fallut que quelques minutes pour que le tas de viande fasse office de petit déjeuner au dévoreur qui avait l’air d'avoir de nouveaux tours dans son sac.  Celui-ci non seulement vint consommer une des ses jambes, mais en plus il put s’en servir l’intégrant à son propre corps. Cela pourrait s’avérer particulièrement pratique contre des cibles dont les spécificités physiques sont impressionnantes.  

Il est regrettable que Kowel se soit débarrassé de la queue de Freezer. Yuupi aurait pu l’ingurgiter pour avec une queue en or massif.
Parallèlement au combat du sombre bijou, Kopi découvrait son adversaire. Puisqu’il ne le connaissait point en ayant restreint son savoir absolu.

« Me déplumer ? »
Ricana le change-formes.

Envoyant une plume en direction du cœur de son adversaire, le confrère de Barta changea la direction de cette dernière afin de la planter dans la jambe de Kopi et usant de sa suprême vitesse, il disparut pour réapparaitre dans le dos de son adversaire avant de lui expédier une valse de plumes.

Encaissant l’intégralité des attaques, le maléfique resta de marbre. Il avait simplement ramolli son corps pour que la vélocité des projectiles soit neutralisée à l’impact, percevant donc zéro dommage.

Alors que le plumage bleu était absorbé dans le corps visqueux de Kopi, celui-ci se retourna vers celui qui n’était jusqu’ici qu’un spectateur.

« Il me semble que c’est l’occasion idéale de te faire un cours pratique. »
Annonça la chose, un large sourire aux lèvres.

« Loin de moi l’idée de faire un discours de motivation, mais si tu le désires, tu peux être qui tu veux. »

Soudain, la matière qui composait l’être omniscient changea brutalement, faisant apparaitre une forme terrifiante en face de La Plume qui jusqu’ici demeurait confiante.

La planète Herauta [PV] 250

« C’est moi que tu ne voulais pas affronter ?! »

Trait pour trait, molécule pour molécule, le change-forme venait de se transformer en son allié.

Dès lors, celui-ci se rua à toute vitesse sur son adversaire et d’un croc vint arracher l’une des jambes de son ennemi. Non seulement pour parfaitement copier son compagnon, mais aussi pour une question pratique.

Il était logique de se débarrasser des points forts de son opposant pour en venir facilement à bout. Sans jambes, sa vitesse supérieure serait drastiquement réduite. De plus, Kopi, ou plutôt Yuupi II désormais vit la jambe qu’il venait d’engloutir apparaitre, gagnant donc un fragment de la célérité du type à présent gravement blessé.

Constatant l’état critique dans lequel il se trouvait, La Plume juste pour être sur jeta un coup d’œil à la condition de son collègue. Il s’agissait bien d’un double et non de l’original, ils devaient faire face à deux monstruosités et ils étaient dans un situation pitoyable.

« Si la guillotine a sorti le grand jeu, alors moi aussi je vais te montrer de quoi je suis capable. »

Commençant à concentrer son énergie, préparant probablement un Power up, un bras démoniaque vint l’envoyer valser dans le décor d’une puissance absurde.

« Je m’en fous. »
Déclara la copie, abordant le sourire psychotique de Dark Jewel.

Se relevant tant bien que mal, La Plume paraissait étonnement énervé.

« ESPÈCE DE SALE RACLURE TU N’AS PAS LE DROIT DE M’INTERROMPRE PENDANT MON POWER UP ! »

Faisant exploser son énergie, une aura violette vint entourer le corps de la créature bleue. Similaire à celle de Dyspo, il semblait que le guerrier pouvait aller bien plus vite que ce qu’il avait montré jusqu’ici.

La planète Herauta [PV] PLUME

« Tu n’as pas intérêt à cligner des yeux. »
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3301
Bon ou mauvais ? : Du côté le plus excitant de la rive !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockJeu 5 Oct 2023 - 0:30
Loin de là, dans la sombre vallée lointaine de Hitsugi, où personne sur Hérauta n’a mis le pied depuis des siècles, un troubadour aveugle aux allures homeriennes avançait à pas saccadés, arborant son tambour antique sur le dos et tenant en sa pogne une plume à la pointe encore humide de l'écriture son dernier passage qu’il répétait en boucle au rythme du bruit des gouttes de pluies qui tapotaient son visage balafré par la tragédie d’une vie bien trop longue :

"Poupée de cire, poupée de son.

 Pourrais-tu dire si poupée de son

 vivant pourrait survivre ou… poupée de sang ?"

Un tonnerre foudroyant vint accentuer cet orage qui se fit ressentir jusqu’aux bois malfamés où le seigneur de la noirceur avait décidé de jeter son dévolu sur cette pauvre inconsciente qui, dans sa toute naïveté, pensait pouvoir sauver son royaume d’un destin bien triste et pourtant si jouissif à la fois.

“ON VA PASSER AUX CHOSES SÉRIEUSES.”

À partir du moment où le châtieur avait prononcé ces mots, rien n’était plus pareil…

La poupée n’eut pas vraiment le temps de révéler la totalité de son pouvoir qui, pourtant, était à des années-lumière de la moyenne des crapules inutiles dont regorgeait cet univers. La raison ? Et bien, en ce bas monde, il existait un groupe très restreint de personnages répartis aux quatre coins de la galaxie que seule leur propre volonté pouvait arrêter… Et Yuupi était un cran au-dessus !

Voilà que tout le monde s’était retrouvé au milieu du vaste hall d’une immense maison de poupée dont les fenêtres donnaient sur des champs de barbes à papa et de fleurs, là où des ribambelles de jolis papillons volant en harmonie au sein d’une nature pittoresque embrassaient les troupeaux de moutons qui, en cœur, bêlaient d’un bonheur irritant. L'intérieur était assez spécial… Le moins que l’on puisse dire était que vivre la vie en rose était un choix de vie pour le propriétaire. Tout était carré, rectangulaire, circulaire ou triangulaire : pas d’entorse à la règle, même les œufs qu’on pouvait voir sur le comptoir de la cuisine ouverte étaient de parfaites boules. Un vrai cauchemar ! Mais pas pour tout le monde aurait-on dit…

“C’est donc comme ça que tu es au fond de toi ? Pitoyable.”

“Quoi !? Qu’est-ce que …”

“J’ai matérialisé ton âme sur toute la surface qui nous entoure : cependant, il n’y a que toi et moi qui pouvons interagir avec les choses un peu plus “spirituelles” que les simples objets qui le composent.”

“Mais de quoi tu parles sale monstre !? Je vais te refaire le portrait !”

Elle fonça sur lui en flèche en tentant de lui asséner un coup-de-poing au visage. Cependant, son poing s'arrêta à quelques millimètres de sa cible. Elle réitéra son attaque à maintes reprises à une vitesse rocambolesque, mais sans succès… C'était toujours la même issue : Yuupi semblait inatteignable.

“Toute créature animée est la personne la plus faible de ce monde lorsqu'elle se retrouve au sein même de la partie la plus fragile de son être : son âme. Tu ne peux rien contre moi, misérable esclave.”

La guillotine recula de quelques mètres en pensant :

*Cet endroit est à équidistance de l’enfer et du paradis. Paradisiaque, car c’est la vision la plus proche de celle que je me fais de l’Eden… Et terrifiante parce que sa présence gâche tout ! Suis-je réellement dans une matérialisation de mon âme ou est-ce une illusion ?*

“Ne réfléchis pas trop, ta “vision du paradis” n’est rien d’autre que la forme rassurante que prend ton âme lorsqu’elle se sent menacée.”

“Comment… Comment est-ce que tu m’as entendu ?”

“N’aurais-tu pas oublié qu’on est au sein même de ce qui régit la petite voix dans ta tête ?”

“Quel est l'intérêt de me mettre dans mon endroit idyllique ?”

“Idyllique ? Dans ton infinie bêtise, tu sembles ignorer qu’une âme, aussi pure soit-elle, reste la plus sournoise des créations ! L’âme est parfois en surface belle, mais son noyau n’est que haine et pourriture. Observe ça.”

Yuupi se dirigea vers un coin de mur qu’il cogna violemment, froissant son aspect “parfait” précédent. Il s’abaissa de quelques centimètres, anticipant la cauchemardesque entité démoniaque qui en sortit quelques secondes plus tard. Celle-ci suivit un tracé rectiligne de quelques mètres avant de disparaître d’elle-même.






La planète Herauta [PV] Tenebr10








“Il suffit de la perturber, ne serait-ce que d’une pichenette, pour que son naturel revienne au galop.”

Levant le bras droit vers le haut, des bouts de lumière provenant de plusieurs coins de la maison se dirigèrent vers la bouche horrifique qui s’était dessinée sur sa paume. L’environnement entier se déformait à vue d'œil et les couleurs qui les entouraient s’effaçaient peu à peu comme dans une télé cathodique.

L’accumulation faramineuse de lumière qui s’était entassée au niveau de la main du destructeur des mondes aveugla tout le monde et ce n’est que lorsque celle-ci s’estompa que l’on put constater le nouvel endroit où les protagonistes s’étaient retrouvés. Des flammes, des démons difformes, des sans-visages criant à l’aide et une chaleur insoutenable : voilà à quoi se résumait cette place. Malheureusement, on ne put pas profiter de ce beau spectacle plus longtemps, car en un claquement de doigts, le fléau responsable de tout cela fit tout disparaître, faisant revenir tout le monde à l’endroit initial du combat.

La guillotine était encore debout, mais semblait comme inconsciente, comme si elle était morte éveillée. Au sein de la paume du maléfique, il était possible d’apercevoir une toute petite bille noire qui dégageait une aura glaçante. Il la fusilla en direction de la poupée amorphe qui la reçut en pleine poitrine. Celle-ci vint s’infiltrer à l'intérieur de son corps tout doucement, lui redonnant vie ! Cependant, elle n’était plus la même qu'avant : sa peau était bleutée, ses joues creusées et son regard vide.

Yuupi venait d'absorber toute la bonté de son âme, ne laissant qu’un noyau dur et fielleux, la réduisant ainsi en esclave. Il avait eu recours à sa technique “Souillure de l’âme” qui lui permettait de mettre une âme faible sous sa tutelle en la dénuant de tout aspect positif. Il créa un portail dans lequel son nouveau jouet était sur le point d'entrer sans aucune opposition. Cette technique lui permettra par la suite d’invoquer ces entités démoniaques pour faire régner sa loi dans un monde où les faibles n’auront jamais leur place.

Cependant, comme un petit garçon à qui un jouet ne convenait pas au supermarché, il se rétracta à la dernière minute :

"Non... Tu n'en vaux pas la peine."

Il claqua des doigts et la guillotine s'arrêta de marcher en direction du portail.

"Tu ne mérites pas de rentrer dans ma collection, tu es beaucoup trop faible et tes pouvoirs ne sont d'aucune originalité ! Je vais te laisser ta conscience, mais ton existence à partir d'aujourd'hui ne sera que psychose et hallucinations aux nuances cauchemardesques. Va-t'en."

Lorsque la poupée reprit conscience, elle ressentit en permanence une peur glaçante et tremblait sans arrêt : elle psychotait sur tout ce qui l'entourait et était dans un état de folie consciente qui rendait Yuupi un peu plus joyeux dans son malheur d'avoir perdu du temps à affronter un avorton de son genre. 

La folle courut se cacher derrière un arbre et se mit en position fœtale en murmurant des choses inaudibles dans une panique contagieuse : c'était brillamment désolant !      


Dernière édition par Dark Jewel le Sam 28 Oct 2023 - 14:51, édité 6 fois
Kopi
Kopi
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 11/11/2019
Nombre de messages : 277
Bon ou mauvais ? : Délétère !
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ◊ Contrôle Matériel ◊ Copie
Techniques 3/combat : Drainage Énergétique ◊ Copie
Techniques 1/combat : Copie Ultime

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockMer 18 Oct 2023 - 19:35
Il était temps que les maléfiques trouvent des adversaires dignes de ce nom à se mettre sous la dent. Après avoir fait une entrée fracassante sur la planète signalant aux gouverneurs de l’astre perdu sur lequel Warui s’est fait capturer leur présence, deux individus remarquablement redoutables par rapport à la chair à canon qui avait jusqu’ici fait face aux envahisseurs firent leur apparition.

La plume et la guillotine, bien que leurs pseudonymes puissent paraitre ridicules, leur niveau de puissance était loin d’être négligeable.

D’un côté, il semblait que le sombre demi-saiyan prenait son pied à démembrer son adversaire, de l’autre Kopi se délectait de son combat démuni de son plus utile atout, son omniscience.

Ça ne dura qu’un instant, mais l’affrontement annonçait déjà les potentiels vainqueurs et le résultat se présentait relativement mal pour les pauvres héreutins.

Jewel réduit à néant les espoirs de son opposante allant jusqu’à la vider de son essence vitale faisant d’elle une enveloppe dépossédée de volonté.

Quant à son allié le change forme, il semblait plutôt prendre son temps face à son ennemi.

La plume dotée d’une vitesse virevoltante bougeait dans tous les sens, il se mouvait d’une telle célérité qu’il était difficile de le voir approcher.

Heureusement, Kopi avait plus d’un tour dans son sac, et contre les cibles trop agitées comme celle qui lui faisait face, il avait une solution plus qu’efficace.

- Alors monsieur flamand, on a du mal à suivre ?

Successivement, le héros portait des coups vifs au maléfique. Apparaissant de temps en temps d’un côté et de temps à autre de l’autre. C’est soudainement qu’il fut déstabilisé par un ricanement qui n’avait rien de rassurant pour lui.  

Poursuivant son offensif, la plume avait espoir que son combat se solde par la défaite de son étrange concurrent.

Brusquement, son corps toujours pourvu de sa vitesse supersonique s'écrasa d’une force déroutante contre un invisible obstacle qui se mit sur son passage.

Les muscles, les os, la peau de l’extraterrestre vinrent s’exploser contre le mur de verre. Un éclat de sang violacé jaillit du point d’impact. On aurait dit un bourdon fonçant sur une fenêtre. Le bruit qui en résulta résonna dans tout l’endroit.  L’être quantique avait durci l’air en un instant après avoir déduit la trajectoire de son assaillant.

La plume se brisa, chutant en sol apercevant alors au loin son acolyte dans un état aussi pitoyable que le sien.

Cloué par terre, mentalement anéanti, le prompt guerrier n’essaya même pas de se relever. Il demeura ainsi, couvert de honte, couvert de blessures.

Les deux clowns qu’avait envoyés le gouvernement local subirent aujourd’hui une défaite qu’ils n’oublieront jamais. L’être omniscient, reprenant son initiale apparence, s’approchant du corps quasi inerte de celui qu’il venait de tourner au ridicule, ricana, se penchant vers la plume.

La planète Herauta [PV] 270

- Voilà une bonne chose de faite. Rien ne sert de courir, il faut partir à point, tu dois ignorer cela. N’aurais-tu pas une carte sur toi ?

Un large sourire aux lèvres, Kopi ne gêna pas pour se servir. S’emparant des cartes d’accès, le change forme asséna un violent coup de poing à la mâchoire  du vaincu l’endormant sur place.

- Bonne nuit !

Une masse impressionnante de terre se mit en mouvement emprisonnant alors en son sein les deux victimes ne laissant paraitre que leur tête.

- Cette carte nous sera très certainement utile plus tard. Je me demande qu’est ce que l'on va faire de ces deux guignols.
Warui
Warui
Magma
Masculin Age : 239
Date d'inscription : 19/04/2008
Nombre de messages : 2074
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 3680

Techniques
Techniques illimitées : FirePunch - Illusion - Vitesse - Malleable Beam - Force
Techniques 3/combat : Fire Bomber - Maboroshi
Techniques 1/combat : Assaku Kuuki

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] ClockVen 3 Nov 2023 - 0:22
Pour la première fois depuis leurs arrivées, Kopi et Yuupi avaient trouvé un peu d’adversité. Cela ne fut pas suffisant pour autant. Après tout, ils avaient fini par vaincre sans trop de difficultés leurs adversaires que Kopi enterra les deux héros, achevant ainsi le combat. Kitai qui était resté silencieux jusqu’à présent poussa un soupir de soulagement. Si ces deux gaillards avaient réussi à gagner ce combat sans difficulté, cela voudrait donc dire que la mission ne serait qu’une formalité.
 
« Je pense que nous ne devons pas perdre de temps. S’ils apprennent que deux de leurs plus grands guerriers ont étés vaincus, ils risqueraient de changer de stratégie. Dans le pire des cas, ils pourraient prendre la fuite avec Warui… »
 
Un tas de possibilités existait, mais une telle victoire aurait forcément un impact important dans la stratégie adverse. Tant qu’ils n’étaient pas pris au sérieux, ils pouvaient avancer sans crainte.
 
« Monsieur le président, oui les deux autres trouducs ont étés vaincus… oui ? Non ils sont vivants, tu n’inquiètes pas, je vais bien m’occuper d’eux. »
 
Abasourdi par l’absurdité de la scène, le magma tourna lentement sa tête pour voir un autre ennemi faire son apparition.
 
« Du coup désolé mon gars, ils sont prévenus. Ton plan n’a pas duré longtemps. »
 
Kitai recula machinalement, tentant de se rapprocher de ses autres compères.
 
« Qui es-tu ? »
 
« Bah je suis surtout à la bourre, après j’avais commencé mon p’tit joint, il aurait été malpoli de ma part de ne pas le finir. Ah oui pardon, tu m’as demandé qui j’étais. Je suis l’illustrateur. Ouais, je sais j’ai un nom d’héros de merde, je n’y peux rien ! »
 
Soudainement, ce dernier disparu et il posa sa main sur les têtes de ses deux compagnons. Pendant ce temps, un deuxième « la plume » débarqua et donna un puissant coup de poing d’une rare violence dans la joue de ce dernier avant de disparaitre aussi vite qu’il était venu. Une scène des plus surréalistes alors que « La plume » semblait encore toujours bien enterré.
 
L’illustrateur retira finalement ses mains et une énergie démentielle sortit de ces deux derniers. Ils s’envolèrent, arrivant sans difficulté à se défaire de cette prison créée par l’être atomique. Ils se posèrent tranquillement à côté de leur allié, permettant ainsi au trio de se présenter ensemble pour la première fois.
 
« Vous êtes vraiment de grosse merde, heureusement que je suis toujours là pour vous sauver les fesses. Vous avez un corps tout neuf et votre potentiel à votre max, vous avez intérêt à assurer cette fois-ci. »
 
Les capacités du nouveau venu semblaient encore un peu floues, mais en plus d’avoir boosté leurs puissances il venait de les soigner entièrement. Ce dernier disparu, laissant seuls ses deux compagnons. Le premier qui décida de retourner à l’action était la plume qui s’avança rapidement vers son adversaire.
 
« Cette puissance, couplée à cette vitesse… je devrais y arriver, oui… »
 
Le guerrier disparut subitement avant de réapparaitre tout en regardant son poing droit.
 
« Oh merde, la dinguerie, ahahahah. »
 
Grâce à sa vitesse dépassant l’entendement, il avait obtenu la capacité de remonter le temps. Cette capacité très complexe semblait apporter une affirmation importante : son voyage dans le temps était celui d’une timeline fixe. Cela voulait donc dire qu’il ne pouvait techniquement pas changer le passé, toute action temporelle ne faisant dans le passé faisant déjà partie de l’histoire. Cela expliquait donc pourquoi la plume avait pu précédemment frapper Kopi. Avec une telle capacité, l’adversaire du maléfique devenait imprévisible, et allait cette fois-ci devenir un adversaire bien plus que redoutable.
 
Pendant ce temps, la guillotine refit face à son adversaire. Elle avait aussi gagné un puissant pouvoir, mais ce dernier ne se résuma pas qu’à taper plus fort et gagner en résistance. Soudainement, Yuupi fut sentir sa jambe se faire attraper, pouvant le faire basculer. Au même moment il se prit une puissante pichenette l’envoyant potentiellement voltiger au loin.
 
La guillotine était devenue maitre de l’espace : elle pouvait créer des trous noirs lui permettant de téléporter une partie de son corps où elle souhaitait. Cela lui avait permis de téléporter une main pour attraper une jambe de son adversaire et de téléporter sa deuxième main pour attaquer à distance son adversaire.
 
« J’espère n’avoir pas trop basculé ton naturel. »
 
Le fils de Warui assistait impuissant au retour en force des deux héros. Une nouvelle fois une voix surgit dans son dos.
 
« L’espace et le temps… que c’est beau, putain on se croirait dans Pokemon Platine ! »
 
Kitai se retourna encore une fois subitement, l’illustrateur ayant fait sa réapparition.
 
« Et toi tu es quoi ? »
 
« Moi ? L’antimatière bien entendu. »
 
Kitai avait compris que la situation avait bien dégénéré. L’illustrateur avait tellement amélioré ses deux compagnons qu’ils étaient à présent quasiment invulnérables. Même pire, ils étaient devenus suffisamment fort pour pouvoir vaincre les deux maléfiques.
 
Le jeune magma avait bien deviné que le pseudo-Giratina était la clé de cette histoire et s’il pouvait le mettre hors service pendant quelques secondes, il pourrait alors offrir une opportunité à ses compagnons. En attendant, ces deux derniers qui avaient joué avec leurs adversaires… allaient devoir survivre à leurs vengeances respectives. Le temps que Kitai puisse trouver une faille… face à un adversaire bien trop fort pour lui.


----------------


« Hein, les deux autres héros ont étés vaincus ? Ils sont vivants ? … Très bien. »
 
Le président raccrocha son téléphone et fixa du regard le magma tenter de comprendre la situation tortue dans laquelle il se trouvait.
 
« Quels incompétents… heureusement qu’on touche au but. »
 
La ventilation installée dans la cage de Warui restait énigmatique et inquiétait le magma. Son adversaire avait-il trouvé un moyen efficace de le tuer ? Si c’était le cas, son temps était compté et il devait espérer que ses alliés arrivent à temps. Cependant, cette théorie semblait peu crédible, même s’il aurait pu venir pour assouvir une vengeance. Cela semblait aussi très peu probable, après tout Warui ne le connaissait pas et le vieux ne semblait pas dégager la moindre rancœur envers lui. Pourquoi le président serait venu par lui-même si c’était juste pour se débarrasser de lui. Qu’était-il venu chercher ?
 
« Qu’est-ce que tu veux, putain ! »
 
Énervé par cette situation dans laquelle il s’était piégé lui-même, le magma frappa la vitre sans pour autant l’endommager. Le président resta silencieux, laissant juste apparaitre un sourire. Le magma se retourna et commença à ressentir une étrange sensation, comme si… son énergie se vidait. Il ne lui en fallut pas plus pour comprendre ce qu’il se passait. Il n’imaginait pas une telle machine capable de faire ça, il avait donc inconsciemment retiré cette possibilité.
 
La technologie utilisée par ce dernier était la même que celle des cyborgs du docteur Gero. Cependant, elle était plus développée, car Warui n’avait pas besoin de lancer la moindre attaque pour se faire absorber.
 
« Pourquoi tu m’absorbes mon énergie ? Qu’est-ce que tu vas en faire ? »
 
« Ah bah voilà, tu as trouvé tout seul ! Qu’est-ce que je vais en faire… encore une fois, tu vas le savoir bien vite. »
 
Qu’importe l’utilisation qu’il allait en faire, cette situation devenait périlleuse. S’il venait à pouvoir utiliser l’énergie de Warui, les maléfiques auraient alors beaucoup de soucis à se faire. Il ne restait plus qu’à découvrir comment il comptait procéder. Il était bien beau de l’obtenir, fallait-il encore pouvoir l’utiliser.
Contenu sponsorisé

La planète Herauta [PV] Empty
MessageSujet: Re: La planète Herauta [PV]   La planète Herauta [PV] Clock
 
La planète Herauta [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Planète Bogan [PV]
» Planète Zun
» planète Zun
» La planète Kepler
» Planète Bogan 2 [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-