-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Moro
Moro
Autres Races
Masculin Age : 5
Date d'inscription : 05/03/2023
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Affamé
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie, Sorcellerie Rémanente, Ray Blast
Techniques 3/combat : Absorption d'Energie, Manipulation d'Energie
Techniques 1/combat : Dévoration

La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète. Empty
MessageSujet: La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète.   La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète. ClockMer 8 Mar 2023 - 20:41
La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète. Rjci

Solitaire, un vaisseau spatial sillonnait le vide intersidéral, subtilisé aux forces de l’ordre par un esprit malveillant.
L’homme qu’il avait libéré durant son évasion, Cranberry, tenait les commandes du véhicule que son acolyte antédiluvien n’aurait sans doute pas su faire fonctionner par lui-même. La technologie avait sans doute bien évolué depuis son temps, de même que la vie elle-même aux quatre coins de l’univers. Des espèces se sont éteintes, tandis que d’autres se sont développées pour atteindre des sommets. Oh, Moro était impatient de voir à quel point la Galaxie avait changé. A quel point elle pouvait être gouteuse !
Il regardait à travers la vitre les lumières lointaines de l’espace, tel un affamé voyait un savoureux rôti exposé sur une vitrine.

*Bientôt, petites étoiles… Je vous rejoindrais très bientôt.*

Le pilote casqué, de son côté, mettait la gomme pour semer d’éventuels patrouilles s’étant lancés à leur poursuite.
Leur vaisseau semblait avoir vécu de meilleurs jours, sans doute le spationef réquisitionné d’un quelconque criminel, mais ce dernier avait eu la riche idée de bidouiller les moteurs pour accroitre sa vitesse, une particularité qui serait utile aux fugitifs. La pédale d’accélération écrasée, Cranberry se hasarda à parler, intimidé par la présence néfaste de son bienfaiteur.

La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète. 6ano

Détachant son regard de l’infini qui s’offrait à lui, Moro le porta à son comparse avant de lui lâcher un petit sourire.
Les gardiens ? Jamais ces derniers n’avaient eu la moindre chance face à la sorcellerie du Dévoreur de Monde. Il était évident que seul la disparition de celle-ci empêchait le Caanéen de s’échapper. Il n’avait aucune idée de la raison de son retour progressif ces dernières années, mais elle tombait à point nommée ! Encore quelques siècles, et l’antique monstre se serait sans doute éteint de cause naturelle, brûlant ainsi les dernières vies qu’il avait ingéré. Une aubaine, oui, mais aussi et surtout une opportunité de redevenir l’être suprême de cet Univers !


« Je t’avais bien dit qu’ils n’étaient pas une menace. Le commun des mortels ne sait jamais comment gérer ma magie. Maintenant qu’elle est revenue à moi, nous ne serons plus jamais gênés par la plèbe… »

Ricana-t-il, suivi de Cranberry qui s’estimait heureux de s’être attiré les faveurs d’une légende vivante de la prison.
Lui-aussi goûtait à nouveau à la liberté, bien qu’il n’avait été arrêté qu’il y a peu de temps. Sa vie de petit larcin était enfin finie, il pouvait à nouveau tout ravager sur son chemin sous les ordres d’un nouveau maître du mal, qu’il espérait cette fois plus clément que son précédent seigneur, Freezer le terrible. Néanmoins, il ne savait pas vraiment où ils devaient aller. Quelle était donc la première destination que souhaitait visiter le fameux Moro ?


« Au fait, Moro… Ahem… Où allons-nous ? »

Relevant son chef, le glouton maudit rétorqua d’un ton sec.

« Cela n’est-il pas évident ? Pourquoi donc ai-je choisi de te prendre avec moi ? »

Evidemment, ce n’était pas pour ses talents de conduite, n’importe quel autre gredin était sûrement capable de piloter ce vaisseau. Cranberry fit donc rapidement le rapprochement, les précédentes discussions qu’il partagea avec le géant caprin tournant quasiment toujours autours d’une certaine planète sur laquelle il était allé par le passé et les raisons qui l’y avait mené. Il comprit ainsi où voulait en venir le mage noir, les sourcils levés.

« Oh, je vois ! Vous voulez directement vous rendre sur Namek ? »

Le sourire malicieux de l’Astrophage était une réponse en elle-même.
Cranberry était un grand bavard. Il aimait clamer haut et fort à ses compagnons de cellule son ancien rang de guerrier d’élite attaché à la garde personnelle de l’Empereur Freezer Cold. Mais de tous les récits de ses campagnes, il en était un qui n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Membre d’une excursion top secrète sur le monde reculé de Namek, lui et ses hommes étaient chargés de se rendre sur place avec leur tyran et de l’assister à trouver sept boules de cristal capable d’exaucer n’importe quels vœux ! Ils appelaient ces artefacts magiques des Dragon Balls. Ce fut d’ailleurs durant cette mission que ce dernier trouva la mort quelques instants avant de revenir à la vie sans comprendre pourquoi et de s’enfuir à l’aide d’une capsule spatiale abandonnée. Les souvenirs qu’il avait de la planète verte n’aient donc pas tout roses. Et Moro souhaitait y aller à son tour, briguant sans doute le même trésor, et avec peut-être de meilleurs résultats que le Démon du Froid !


« De ce que j’ai compris, les Nameks n’est plus au même endroit qu’avant. Apparemment, leur planète a sauté à cause de Freezer, et les survivants ont colonisé une nouvelle planète Namek qu’ils ont cachés au reste de l’Univers… »

L’air de Moro se fit dès lors plus sévère, transperçant le vétéran de son regard froid, et il le sentait bien.

La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète. 5zr1

« P-pas du tout ! » bredouilla Cranberry avant de clarifier la situation « Je veux dire que depuis quelques années, la nouvelle Namek s’est à nouveau rouverte à l’Univers ! On s’y rend sur le champ ! ». Il entra donc ses coordonnées avant de prendre le cap directement vers la terre natale des boules à souhait. Le Caanéen décontracta son visage avant de refermer les yeux. Une migraine lancinante le tenait depuis son évasion. Il avait beaucoup utilisé sa magie, encore convalescente après des millions d’années privé d’elle. Il n’y était clairement plus habitué, et il avait besoin de repos pour s’en remettre. Qu’il était pitoyable de se retrouver dans cet état pour si peu… Lui qui était capable de mettre à genoux les dieux eux-mêmes ! Moro le Tout Puissant, réduit à cette vieille carcasse chancelante. C’en était pathétique. Mais il n’avait pas à s’en faire. Il retrouverait la primeur de son corps si robuste, et ce bien assez vite. Tout ce dont il avait besoin, c’était de se nourrir !

Enfin arrivés sur Namek après plusieurs heures de trajet, le sorcier sortit de sa torpeur pour admirer la planète depuis son orbite. Précautionneux comme il l’a toujours été, celui-ci s’employa à lire les énergies qui se dégageaient de cette dernière. Elle était visiblement très peu peuplée, mais ses habitants pouvaient se targuer de disposer chacun d’une force assez respectable. Leur monde en lui-même semblait gorgé d’une énergie vitale magnifique, qui donnerait presque l’eau à la bouche ! Mais quelque chose gâchait hélas le tableau. Il n’était pas le premier sorcier diabolique à porter son attention sur ce monde récemment peuplé. Une magie sombre, maléfique même, semblait avoir fait son nid au sein de ce petit hameau à l’apparence paisible. Cette magie-là avait l’odeur caractéristique des arts démoniaques. Des créatures maudites occupaient ces lieux.


« Tsk… C’était trop beau pour être vrai. Nous nous sommes fait devancer, on dirait. »

« Comment ça ? » S’enquit Cranberry, curieux, avant que Moro ne lui somme de faire demi-tour.
Il ne comprit pas vraiment pourquoi, mais il s’exécuta. La magie de Moro lui donnait un ascendant naturel sur quiconque aurait la folie de lui barrer la route, notamment les simples guerriers. Néanmoins, dans son état actuel, le pire scénario qui pouvait se produire, ce soit qu’un autre magicien s’en mêle, disposant de ses propres pouvoirs occultes, qui eux, seraient à leur plein pouvoir. N’importe quel benêt pouvait deviner l’issue d’une confrontation directe de cette sorte.


« Un démon a déjà conquis ces terres, je le sens. Je ne suis pas encore prêt à livrer bataille face à ce type d’ennemis. »

« Tu… Tu as pu déterminer ça d’un simple coup d’œil ? »

« Un jeu d’enfant. Conduis moi plutôt vers un monde plus peuplé et moins aguicheur… »

Lâcha Moro en haussant simplement des épaules avant de se laisser reposer sur son dossier, prêt à passer quelques heures de plus pour attendre son premier vrai repas. Il avait déjà attendu pendant plus de dix millions d’années, alors un peu plus ou un peu moins… L’important, c’était de pouvoir se repaître, et enfin prendre l’air. « Heum… Et pour Namek, alors ? » demanda candidement l’ex-soldat, tout de même étonné de voir Moro si concilient, un changement appréciable comparé au caractère impulsif et bien trempé de son ancien employeur. La voix de l’Astrophage fut sèche, empreinte évidemment d’une certaine frustration, mais il prendrait son mal en patience, comme il l’a toujours fait, le temps qu’il rassemble assez de force pour prendre d’assaut cette planète et faire sien son vœu le plus cher…

La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète. 6x3v

« Chaque chose en son temps, Cranberry… Nous reviendrons en temps et en heure… En temps et en heure... »
 
La fameuse Namek ? Quelque chose cloche avec cette planète.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelque chose cloche
» Babidi sur la planète Namek.
» Découverte de la planète Namek
» Capsule pour la planète Namek
» Planète touristique ? Planète pathétique oui !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Namek :: Base de Lancement-