Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 Zénith ...
Voir le deal

Partagez
 

 Drained by darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2204
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2405 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Drained by darkness Empty
MessageSujet: Drained by darkness   Drained by darkness ClockVen 6 Jan 2023 - 23:42
Parti de la porte démoniaque, qui était toujours scellée, SK s'était dirigé vers un repaire de démons où il espérait trouver l'auteur de cette mauvaise farce. Bien que l'identité du ou des fauteurs de troubles n'avaient pas été révélée, une idée faisait déjà probablement son chemin dans l'esprit de l'homme au chapeau noir. Le roi avait de nombreux ennemis, même ici, sur Dark, mais généralement ils restaient silencieux, l'homme au pouvoir ayant forcé le respect et la terreur sur ses terres noires. Voilà bien longtemps qu'on n'avait pas essayé de lui marcher sur les pieds dans sa propre demeure. Les mauvaises habitudes reviennent parfois, c'est pourquoi il faut leur montrer qu'elles n'ont pas leur place.

SK était apparu dans une zone reculée où de nombreux bâtiments semblaient abandonnés. Pas tous, puisque certains sans abris s'y réfugiaient lorsqu'ils n'étaient pas chassés par des groupes de malfaiteurs. Les têtes changeaient souvent par ici, à ce qu'on disait. Il fallait dire que pour se faire respecter il fallait parfois en faire rouler par terre... Tablette en mains, Kasai cherchait du regard la planque que lui avait indiqué Swokfu. Ce dernier était resté vers la porte pour superviser l'avancée des recherches, Seishiro se tourna alors vers celui qui était là depuis le début de cette aventure.


"Ce sera seulement nous, cette fois..."

Il avait hésité à dire « nous deux » avant de se raviser, se rappelant que son compagnon masqué avait avec lui un enfant. C'était pas vraiment le lieu idéal pour aller promener un bambin mais Tobi devait être poursuivit par un genre de malédiction. Il fallait espérer que ça ne mette pas en péril cette mission.

Bien sûr, SK avait prévu du renfort, qui rôdait dans la zone à quelques centaines de mètres de ce qu'on pouvait appeler un mini-village, mais il voulait pénétrer en ces lieux à sa façon, de manière discrète. Évidemment, il était connu sur Dark, tout comme Tobi, et ils risquaient d'être reconnus mais deux hommes en noirs dans l'obscurité sont toujours moins voyants qu'une troupe. C'est ainsi qu'ils se mirent à la recherche de cette fameuse planque. Ce n'était pas si difficile à trouver puisque Swokfu avait donné des coordonnées précises, il fallait juste trouver entre quelques vieux bâtiments crasseux celui qui portait une marque étrange. Au bout de quelques minutes le roi s'arrêta.


"Attends un peu... Là !"

Il pointa du doigt une vieille bâtisse semblant être mitoyenne avec un hangar. Sur celui-là était peint une drôle d'inscription sur l'une des façades, pas exactement celle que SK avait vu mais la ressemblance était telle qu'il y avait peu de doutes : elle avait été un peu modifiée avec un autre coup de peinture par-dessus, qui semblait déjà dater de plusieurs années.

"Hm... Il n'ont pas besoin d'être reconnus par tous... Seulement de moi."

SK n'avait pas son habituel sourire narquois ou de satisfaction, cette fois c'était plus proche du rire jaune puisqu'il sentait que cette histoire le visait, lui, plus précisément. Tout semblait fait pour qu'un jour il vienne ici. Il resta immobile un moment en réfléchissant, sortant un cigarette qu'il manipulait entre ses doigts en la faisant rouler, parfois la posant juste au bord de ses lèvres. Il sentait le piège mais il devait forcément inspecter les lieux. Après quelques instants il se tourna et s'adressa à Tobi, avant de prendre la direction du hangar.

"Essayons d'entrer, mais restons discrets..."

Il longea le hangar avant d'arriver derrière. Là, il trouva une fenêtre en hauteur, brisée : parfait pour qu'ils puissent entrer. Seishiro fit un signe de tête à son camarade pour lui signifier qu'ils rentreraient par là, puis il commença à flotter dans les airs pour aller dans cette direction.
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 950
Bon ou mauvais ? : Aussi maléfique que le bras manquant de Boneco
Zénies : 1170

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Drained by darkness Empty
MessageSujet: Re: Drained by darkness   Drained by darkness ClockDim 15 Jan 2023 - 18:44
Telle une enquête policière, les deux membres des Black Feather récoltaient des indices dans le but de mettre la main sur le ou les fauteurs de troubles. Mais comme dans toute enquête de qualité, le nom du coupable n’était pas encore connu. Oui sinon, ce ne serait pas vraiment une enquête mais plutôt une formalité. Après c’est sympa aussi les formalités, ça fait moins de boulots. Mais bon, c’est moins intéressant à suivre, comme les matchs du PSG en ligue 1.
 
L’enquête préliminaire qui a eu lieu au niveau du portail avait emmené les deux compères vers un repaire de démons, comme le montrait si bien le lieu de ce RP. Portant toujours son fils caché par son dos, Tobi était accompagné uniquement par son chef. Cependant, il avait la désagréable sensation d’être observé. Tobi se retourna, sentant des yeux se poser sur lui. Il regarda son épaule et retira les yeux qui s’étaient posés sur lui.
 
« Putain, ce lieu est vraiment sinistre. Pourquoi on ne peut pas voir un chat pour changer ? »
 
Le destin réservait des fois de sacrées surprises, et comme pour consoler le terrien, un chat passa justement devant lui. Satisfait de voir son vœu se réaliser, il tenta de s’approcher de ce dernier pour le caresser. Cependant il fit rapidement demi-tour en voyant que le chat possédait des boucles d’oreilles avec de véritables yeux accrochés dessus. Tobi avait perdu toute volonté de continuer l’aventure. Peut-être valait-il mieux pour SK de terminer cette histoire par un RP solo. Cependant, il ne pouvait pas se résoudre d’abandonner son chef comme ça. Une partie de lui le refusait.
 
En dehors de ces étranges yeux que le ninja avait rencontrés, il sentait en effet des présences dans ce qui semblait être, des bâtiments désaffectés. Il ne faisait que peu de doute que des gens en profitaient pour se cacher, et pas uniquement dans le but de jouer à cache-cache. Il suivit donc de très près son chef, bien entendu dans l’unique but de le protéger et aucunement car il commençait à avoir peur.
 
« Ce sera seulement nous et les quelques personnes tapies dans l’ombre, j’espère pour eux qu’ils ne jouent pas à la Game Boy, il n’y a clairement pas assez d’éclairage ici. »
 
Tobi tenta de se rassurer en pensant à des sujets assez tranquilles comme la console, mais dans le fond il savait qu’ils ne jouaient pas à la Game Boy, mais peut être pire… à une console pucée. Quelle déchéance. Un peu après cette courte discussion, le leader s’arrêta net pour montrer un étrange bâtiment. Tobi resta perplexe et regarda le bâtiment. En effet il y avait un coup de peinture récemment.
 
« Tu veux refaire la peinture du château ? Personnellement je pense qu’on devrait faire en orange, ça devrait faire plaisir à Jack. Ça le motiverait peut-être pour qu’il fasse son retour. »
 
Finalement son leader prit la décision de rentrer, et annonça qu’il fallait rester discret. Heureusement le bébé était en train de dormir profondément, il y avait peu de chance qu’il crie pour le moment. Le ninja montra son pouce tout en répondant :
 
« Je comprends, tu veux sans doute aussi voir la décoration intérieure, on trouvera peut-être de bonnes idées. »
 
Le terrien suivit tranquillement son chef, tout en prenant le soin d’utiliser si besoin sa technique spatio-temporelle pour passer au travers de pièges. Il se demandait s’il allait croiser Plaza en plein tournage. Cela promettait en effet d’être intéressant, peut-être que SK comptait déménager. Cette année promettait d’être prometteuse.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 42
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2204
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 2405 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Drained by darkness Empty
MessageSujet: Re: Drained by darkness   Drained by darkness ClockMer 25 Jan 2023 - 17:21
L'endroit était étrangement calme, et comme pour respecter cette ambiance étrange le roi de Dark avait décidé de rester discret. Mais cette tranquillité cachait certainement quelque chose, on ne traversait pas les lieux les plus malfamés de la planète sans se heurter à quelques désagréments. On pouvait d'ailleurs dire que c'était un peu partout ainsi sur Dark, où le taux de criminalité était très élevé quel que soit le lieu où on se trouve. Bien sûr, SK avait remis de l'ordre dans toute cette pagaille sombre depuis sa prise de pouvoir mais la planète restait l'un des endroits inspirant le plus la terreur encore aujourd'hui.

S'élevant jusqu'à la grande fenêtre, il pénétra à l'intérieur du hangar, encore plus sombre que l'extérieur. La place semblait vide de toute présence mais quelques vieux engins parfois rouillés étaient rangés là sans vraiment d'ordre, un peu comme s'ils étaient utilisés régulièrement et posé là où ils le voulaient lorsqu'ils avaient fini de s'en servir. La place, justement, ce n'était pas ce qui manquait, c'était à se demander pourquoi ils avaient besoin d'un si grand hangar pour si peu de matériel. Une fois les pieds au sol, le démon remarqua quelque chose mais qui n'avait rien à voir avec ce décor sinistre. Il se tourna vers Tobi.


"Tu sens ça, Tobi ?"

Il y avait une forte odeur... d'orange ? Cela y ressemblait en tout cas, bien qu'on aurait dit que l'air était mêlée à autre chose et ça ne collait pas vraiment avec le reste de l'endroit, qui n'avait rien de coloré comme l'agrume. Le ninja n'aurait peut-être pas un nouveau château en orange mais peut-être qu'en continuant un peu plus loin il trouverait des fruits... Il devrait faire attention à ce qu'il souhaite. Quoi qu'il en soit, et malgré le scepticisme de Kasai, ce dernier continua à inspecter les lieux, se dirigeant vers la porte qui devait probablement ouvrir sur l'intérieur de la maison mitoyenne. Son acolyte pouvait inspecter ailleurs mais ce qu'il y avait de plus intéressant était certainement par là. Dans le hangar il restait juste un escalier menant à une sorte de mezzanine qui menait elle aussi à la maison mais à l'étage du dessus.

SK ouvrit la porte, vieille et grinçante, et de l'autre côté se trouvait une pièce un peu moins sombre, éclairée par quelques volets fermés mais aux trous béants, qui laissaient entrer la faible lumière de l'extérieur. Portes et fenêtres étaient toutefois closes et sérieusement verrouillées. Il voyait à sa gauche un escalier et à sa droite un comptoir. Le reste de la salle comptait plusieurs tables et chaises un peu partout. Le démon laissa son doigt glisser sur le comptoir : il n'y avait pas vraiment de poussière. Tout portait à croire qu'on essayait de les tromper en faisant comme si tout était abandonné mais certains détails démontraient que cet endroit avait bien été utilisé dernièrement.

L'homme au chapeau fit rapidement le tour avant de faire une pause, s'accoudant au comptoir en fixant le couloir en face de la porte d'entrée, qui serait sans doute le prochain lieu inspecté. Posé, il mit enfin sa cigarette au bout des lèvres, et lorsqu'il leva le pouce pour créer une flamme afin d'allumer son tube de tabac, soudain, alors qu'il n'avait pas encore profité de ce petit plaisir, il entendit quelque chose rouler vers lui, et sans même qu'il n'ait vraiment le temps de comprendre ce qu'il se passait, une énorme déflagration jaillit, résultant d'une puissante explosion venant du cœur de la maison.


" !!? Tobi !!"

La puissance de cette explosion était dévastatrice, nul doutes qu'il ne resterait plus grand chose de cet endroit après cet incident. Le ninja masqué et l'homme en noir auront-ils pu réagir à temps ?
Tobi
Tobi
Terrien
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/02/2011
Nombre de messages : 950
Bon ou mauvais ? : Aussi maléfique que le bras manquant de Boneco
Zénies : 1170

Techniques
Techniques illimitées : Espace Temps - Katon - Gôkakyû no Jutsu - Tobi Combo
Techniques 3/combat : Super Espace Temps - Curly Queen
Techniques 1/combat : Izanagi

Drained by darkness Empty
MessageSujet: Re: Drained by darkness   Drained by darkness ClockHier à 23:26
C’est sur la pointe des pieds que les survivants des Black Feather rentrèrent dans l’étrange bâtiment. Le silence était omniprésent, laissant craindre que le pire pouvait arriver à tout moment. Sans vraiment chercher à comprendre, le ninja suivit tranquillement son compère tout en prenant le temps de scruter les environs. Alors que son chef semblait surtout se focaliser sur les engins, Tobi s’approcha d’un mur, un portrait ayant attiré son attention. Il ressemblait étrangement à Benoit Pedretti. Des frissons parcoururent le corps du terrien.
 
« La vache, ça fait peur. »
 
Il se retourna plusieurs fois, craignant que le tableau ne prenne vie et qu’il vienne le tacler à la gorge. Quoi qu’il en soit, cet endroit paraissait vide, laissant penser que de nombreuses choses furent enlevées. Il arriva au côté de son chef qui se retourna, intrigué. Il demanda avec stupeur si le terrien avait senti. Tobi un peu gêné répondit :
 
« Oh chef, tu as pété ? »
 
Mais rapidement, il ressentit que l’odeur n’était pas nauséabonde, au contraire elle était un peu sucrée et acidulée. Tobi était vraiment impressionné par son leader, qui était capable de lâcher des caisses tout en restant classe. Il se demandait si son astuce n’était pas d’accrocher un sapin désodorisant derrière ses fesses. Le terrien ne préféra pas demander, les magiciens ne révèlent jamais leurs secrets. Cependant, une partie de Tobi avait bien compris que cette odeur avait une signification bien plus profonde et elle décida de répondre sérieusement.
 
« À moins d’avoir un oranger à proximité, cette odeur indiquerait qu’il y a eu du passage il n’y a pas longtemps. À moins qu’il ne s’agisse autre chose. »
 
Une orange, comme la majorité des aliments, finissait par pourrir. Son odeur ne pouvait rester éternellement, laissant indiquer aux yeux de Tobi un passage relativement récent. On était loin de l’odeur poussiéreuse qu’on pouvait s’attendre d’un bâtiment désaffecté. L’odeur étant plutôt présence, cela devait aller au-delà d’une simple consommation d’orange. Alors qu’ils continuèrent d’avancer, Tobi ajouta :
 
« Je me demande si ça n’a pas été fait pour cacher une autre odeur. »
 
C’était ce qu’il semblait de plus logique, à moins qu’une autre chose puisse dégager ce genre d’odeur. Ils n’avaient pas parcouru entièrement l’univers, de nombreuses surprises pouvaient attendre à tout coin de rue. Ils avancèrent dans le bâtiment principal, cherchant le moindre indice. Son chef chercha en vain de la poussière, ce que Tobi avait également remarqué. Ce lieu sinistre, ne l’était que d’apparences.
 
Voyant que son chef était en train de prendre ses aises, Tobi fit de même et décida de sortir son petit paquet de Curly. Il ouvrit le sachet et laissa l’odeur se dégager. Il se retourna en entendant un étrange bruit et laissa tomber ses apéritifs au sol. Peu de temps après, une énorme déflagration se produisit, dévorant tout sur son passage. Machinalement, Tobi utilisa sa technique spatio-temporelle et ouvrit un trou dans le dos de son chef pour l’envoyer dans le monde alternatif, là où il avait précédemment affronté Sharotto.
 
Le terrien utilisa également une technique spatio-temporelle, mais resta tout de même dans ce monde. Il était simplement devenu, ainsi que son enfant, intangible. Il jeta un œil au sol et vit le sachet en train de bruler. La situation avait brutalement changé, obligeant le terrien à réagir.
 
« Désolé Tobi, mais l’amusement attendra. »
 
Alors que les restes de la maison brulèrent, le terrien qui était toujours intangible s’avança dans les flammes, à la recherche d’un indice. Il ne pouvait pas pour le moment ramener SK, car il finirait carbonisé. Tobi avança, cherchant le moindre indice ou encore mieux la moindre personne. Il vit subitement une ombre bougé et s’avança vers cette dernière.
 
« Ne bouge pas ! »
 
Voyant que cette dernière semblait se trouver de l’autre côté de la maison, dans une zone sécurité, il utilisa une nouvelle fois sa technique afin de faire revenir son chef. Ce dernier allait se retrouver de l’autre côté de l’ombre, avec une vue directe sur cette dernière. Tobi surgit à son tour, afin de la prendre en tenaille. Qu’allaient-ils trouver ?
Contenu sponsorisé

Drained by darkness Empty
MessageSujet: Re: Drained by darkness   Drained by darkness Clock
 
Drained by darkness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ The King Of The Darkness .:: 13 Décembre ::.
» Angel Of Darkness [100% completed ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Repaires de démons-