Le Deal du moment :
Fnac : 2 Funko Pop achetées : le 3ème ...
Voir le deal

Partagez



 

 Les îles Fox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMar 1 Nov 2022 - 12:18
A peine plus d’une journée s’était écoulée depuis les événements de l’ile Jaguar. Une bataille inattendue qui n’avait rien laissé du laboratoire ayant donné naissance au terrible bio-broly. Grande vaincue, C-21 avait été récupérée comme trophée de guerre et trainée de force au sein d’une cellule secrète et fortifiée au sous-sol du château de la Terre. Un grand dispositif de sécurité avait été mis en place par les suivants du premier ministre : Le déplacement avait été couvert comme un simple transfert de ressources financières. Cela expliquait l’incroyable sécurité et la présence de PMCs, des sociétés militaires privées. Ces entreprises de mercenariat ne répondaient qu’aux ordres directs de leur employeur et disposaient d’accréditations offertes par le gouvernement Draven. En d’autres termes, ils pouvaient se rendre dans les bases militaires, porter des armes et dissimuler leurs activités sous la main protectrice du principal ministère Terrien. Rosemary faisait parti de ce groupement de privilégiés et disposait ainsi d’une certaine liberté de mouvement. Elle avait elle-même conduite C-21 en prison.

Vigilante, la guerrière Elyséenne s’était permise de monter la garde devant l’accès aux cellules afin que nulle invitée surprise n’intervienne. D’autant que Scalio comptait lui-même prendre mesure de la capture de la scientifique du ruban rouge. Il ne valait mieux pas l’enrager en lui annonçant qu’elle avait été libérée par un hurluberlu fanatisé. Elle patientait assise près des barreaux comme le ferait n’importe quel garde pénitencier, elle était à portée de vue de la docteure en captivité. Cette même docteure qui ne pouvait pas changer grand-chose à sa situation : Des menottes spéciales empêchaient l’utilisation de ses capacités surnaturelles, la rendant de facto aussi mobile et puissante qu’un humain normal.  

Inutile de préciser que Navalrexia était aussi bavarde qu’une grosse pierre : impossible de lui tirer plus d’une ou deux phrases. La mercenaire au service du gouvernement était très peu expressive et semblait en permanence de mauvaise humeur. En réalité, elle se tenait le plus possible au qui-vive, ne sachant quel genre d’alliés la cyborg pourrait avoir.

Après quelques ultimes heures d’attente, le bourdonnement d’un hélicoptère se fit entendre, à n’en pas douter une machine lourde, puissante et blindée. Rosemary sentit son PDA vibrer, signe qu’elle devait mener la prisonnière au sein de ce fameux véhicule. Elle s’approcha de la porte à barreaux et vint l’ouvrir à l’aide d’une identification digitale.

« C’est l’heure de rencontrer ‘‘Big Boss’’. »

Déclarât la combattante venue d’ailleurs en saisissant sa prise par une épaule. Elle tira la malheureuse au travers d’un couloir sous-terrain avant de la mener à un héliport. De cette plateforme était accessible le fameux aéronef, aussi imposant que son boucan le laissait présager. Quelques gardes privés sécurisés la zone pour qu’aucun civil ou curieux ne puisse s’approprier des images de la scène. Les systèmes de surveillance avaient été redirigés par les PMC pour qu’il n’y ait pas de fuite.

L’androïde fut conduite à l’intérieur de l’engin. L’hélicoptère était spacieux, il s’agissait d’un des quelques véhicules réservés au premier ministre. Le mastodonte disposait d’une salle de réunion, d’une cellule et d’une chambre : le grand luxe. Quelques gardes patrouillaient entre les pièces.

« Il t’attend là-dedans. »

Précisa la jeune femme en poussant la porte menant à la zone de meeting.

La salle disposait d’une longue table centrale capable d’assoir une dizaine de personnes. Deux soldats armés surveillaient depuis les coins : JetStream Sam et Sundowner, deux agents à la botte du premier ministre. Si C-21 avait le malheur de connaître le premier, elle ne pouvait que redouter le second. La carrure de cet inconnu était remarquable et son armure lourde tranchait radicalement avec le style samouraï de Sam. Eh bien évidement, Scalio se trouvait en bout de table, confortablement installé.

Spoiler:

Ils le sentirent tous : L’hélicoptère décollait péniblement et débuter un voyage d’une heure environ. Ou se rendaient-ils ? La malheureuse scientifique allait vite le découvrir. Néanmoins, un petit vent frais indiquait qu’ils ne se rendaient pas auprès des comparses de Nam, mais plutôt vers les terres gelées du continent arctique.
C-21
C-21
Majin
Autre / Ne pas divulguer Age : 27
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1740

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMar 1 Nov 2022 - 18:20
L'attaque lancée par le gouvernement contre le repère secret du Ruban Rouge fut la source de nombreuses catastrophes au sein de l’île Jaguar. Le repère ayant été anéanti par l'intervention de mercenaires aux compétences inouïes, nul ne saurait dire ce qu'il est advenu après leur départ. Les scientifiques, avaient-ils survécus ? Et qu'en était-il du bio-guerrier ou encore du monstre aspirant à la perfection ? Sans maître pour les diriger, ces êtres voués à eux même n'avaient plus qu'à saisir leur nouvelle liberté et prendre en main leur propre destinée. C-21, quand à elle, ne pouvaient se vanter d'avoir obtenu pareilles grâces. Jonglant d'un problème à l'autre, la voyageuse temporelle se réveillait démunie, passant ainsi des mains d'une organisation à celles d'une autre. Quel sort allait donc lui être réservé pour avoir résisté ? Il était clair que ses futurs interlocuteurs allaient la bombarder de questions au cours d'un désagréable interrogatoire... mais après cela ? Comment cette histoire allait-elle se terminer, ou se poursuivre ?

« Ou est-ce que je suis tombée... ? »

Tandis qu'elle reprenait connaissance sur la couchette de sa cellule, la scientifique commença doucement à se remémorer les événements récents. L'apparition soudaine de ses ravisseurs, le combat, son réveil agité dans l'infirmerie... tout lui revenait progressivement alors qu'elle posait les yeux sur ses menottes la privant de ses nombreux pouvoirs. Il allait sans dire qu'elle ne pouvait s'en défaire et que même avec tous les efforts du monde, elle ne parviendrait pas à s'en défaire sans une aide externe. Plutôt que de s'y essayer de manière effrontée, la chercheuse se contenta de se lever et s'avança vers les barreaux pour jeter un un coup d’œil sur l’extérieur. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle aperçut l'individue ayant manqué de lui fracasser le crâne. Assises dans un coin du couloir, l'élyséenne était visiblement préoccupée par quelque chose, accentuant légèrement les craintes de la détenue.

J'imagine qu'il est inutile de demander ou on est et si j'ai le droit à un avocat...*

Après tout ce qu'il s'est passé, ce n'était pas comme la cyborg souhaitait avoir Rosemary pour seule interlocutrice. Luttant seule contre l'ennui, elle passa presque une heure à faire les cent pas dans son petit espace. Plongée dans ses pensées, elle se questionnait encore sur ce qu'il était advenu de ses compères. N'était nullement capable de sentir leur aura en l'état, l'androïde s'en remit au destin et fit le souhait qu'il ne leur arrive rien. L'attente semblait interminable ; plus les minutes passaient et plus le silence poussait à l'angoisse. Las de tourner en rond comme un poisson dans son bocal, la prisonnière finit par se rasseoir en tailleur sur sa couchette et ferma les yeux, comme pour se couper de l’extérieur. Ce n'est qu'au bout de plusieurs heures qu'elle fut interpellée par la voix de la surveillante lui annonçant qu'il est venu l'heure de rencontrer le « Big Boss ».

« ... »

*Chouette, j'ai hâte de voir ce qu'il me réserve.*

Ou pas. Comment ne pas s'attendre au pire dans une pareille situation ? Sans ses capacités ou ses gadgets, l'épouse de feu le Docteur Gero ne représentait aucune réelle menace du temps qu'on la gardait à l’œil. Non sans se frotter les yeux, la miss aux cheveux auburn se releva et s'approcha de la porte métallique avant de se faire tirer par l'épaule jusqu'à l’extérieur de la prison. N'étant pas en position pour contester quoi que ce soit, elle se fit emmener hors d'ici sans résistance. Éblouie par la lumière du soleil, la dame vêtue de rouge et de bleu plissa des yeux pour y voir mieux. En face d'eux, l'immense aéronef faisait résonner un vacarme difficilement supportable. C-21 ne se fit pas prier pour entrer à l'intérieur du véhicule et de suivre les instructions qui lui ont été données. Suivant son escorte, elle entra timidement dans la salle de meetings et ravala sa salive. Ses yeux fureteurs n'auront pas tardé à lui révélé la présence du samouraï de la dernière fois et... le colosse qui l'accompagnait.

*Ce serait pas un code-barre sur son front ?*

Haussant un sourcil à la vue de celui-ci, elle redirigea rapidement son regard vers le saiyan du groupe. Autant vous dire que son visage ne lui était nullement inconnu puisqu'elle eut l'occasion de le voir à plusieurs reprises depuis son téléviseur au cours des dernières semaines. N'allez pas croire pour autant qu'elle soit ravie de rencontrer le Premier Ministre en personne compte tenu des circonstances. On pourrait même dire qu'elle aurait préféré s'évaporer plutôt que d'avoir affaire à ça. Ceci dit, c'était déjà un peu le cas puisque la simple vue de ses nouveaux interlocuteurs avait de quoi lui donner des sueurs froides. Forçant le sourire pour ne pas laisser la peur s'exprimer, elle se permit de faire un petit « coucou », les mains liées et brisa le silence avec un...

« Merci de me recevoir... ? »

… qui n'avait rien de très convainquant. Quel sort allez-vous donc lui réserver ?
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMar 1 Nov 2022 - 19:12

C'est vrai que j'ai pas précisé au préalable, mais c'est un sacré hélicoptère le machin que j'utilise là. Si ce n'était pas pour mes rustres connaissances en technologies militaires Terrienne, j'aurais dit être dans une version absolument immense d'un V-22 Ospray. Drôle d'oiseau, mais j'ai tout ce dont j'ai besoin à l'intérieur et une compagnie certainement intéressante: je suis en effet accompagné des agents Sundowner et Jetstream. A la vue du Samuraï je levais les bras de manière triomphante.

-«AAaaah si c'est pas l'un de mes héros du jour! Alors Sam, j'ai cru comprendre que vous et agente Rosemary m'avez ramené une belle prise?

-Monsieur le Premier Ministre. Oui on peut dire ça, même si nous aurions pu ramener quelque chose de plus intéressant encore que la scientifique. 

-J'ai pas encore lu le rapport de mission, qu'est-ce qu'il s'est passé?»

La suite du trajet jusqu'au Château se fait en même temps qu'il me fait son rapport. J'apprends des choses qui n'ont pas fini de me surprendre. Mais alors là on est à deux doigts d'un incident diplomatique avec le Royaume des Saiyans. Encore une fois, et encore à cause du Ruban Rouge. Le seul problème c'est qu'ils ont des cellules partout, et juste assez ignorantes de l'une et de l'autre qu'ils ne se révèlent pas au grand jour, en particulier depuis l'intervention de l'ancienne Dyarchie. Ca m'étonnerai pas que ces cafards soient bien planqués dans des positions avantageuses dans des compagnies Terriennes ou des trucs du genre mais pour les choper, il me faut des preuves tangibles que je peux utiliser contre eux. Surtout montrer au monde qu'on a affaire à des traîtres qui ont exposés la Terre à de graves dangers, comme avec la confrontation entre l'ancien gouvernement Black Feather et le Royaume Saiyan.  

Notre prisonnière du jour s'appelle C-21, et si Boneco ne m'a pas donné des mémoires périmées de son temps à la TP, c'est une désignation réservée aux Cyborg du défunt Docteur Géro. Je pensais qu'il n'existait plus que les ""dociles"" C-17 et C-18, mais le bon docteur avait don de péter les couilles à créer des choses bien dangereuses de manière excessive. C'est pour ça qu'elle m'intéresse énormément, elle a forcément des connaissances que n'importe quel grunt du Ruban Rouge n'aurait pas. 


Le château est en vue, et je peux voir du hublot Rosemary qui escorte notre scientifique rebelle, prêtes à embarquer. Moi j'étais pépère au bout de ma longue table. Je sais que que c'est pour accommoder du monde, mais là on va au pire 4 à table, j'ai pas besoin d'être aussi loin si? Ahem. L'appareil se pose, et on récupère le paquet, qui finalement vient d'arriver jusqu'à moi. Elle a l'air bien troublée devant l'apparence de Sundowner, mais en particulier face à moi. Est-ce par mon statut ou par le bon sourire de mange-merde que je lui offre? Elle gesticule un "coucou" avec sa main avant de me remercier de la recevoir. Eh, on dirait qu'elle essaye de se détendre, bien bien, ça rendra les choses plus simple. 

«Ohf, ce n'est pas la peine de me remercier. J'aurais cependant pu vous réserver un bien meilleur accueil si vous n'aviez pas vainement résisté à mon offre docteure. Rosemary, Sam, veuillez vous asseoir à ses côtés si vous voulez bien. Sundowner, à côté de moi.»

Ils s'exécutent tous, pendant que je sors une paperasse que je m'étais réservé quand je leur avais donné la mission. 

«Alors Madame C-21, on va commencer par une question relativement simple mais dont votre réponse initiale -selon le rapport de mes agents ci-présent- me paraissait extrêmement stupide, surtout dans les circonstances actuelles du Ruban Rouge:

Pourquoi avez vous choisi de refuser mon offre?»
C-21
C-21
Majin
Autre / Ne pas divulguer Age : 27
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1740

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMar 1 Nov 2022 - 22:55

Pas la peine de le remercier ? Que neni ! C-21 était on ne peut plus reconnaissante ! Reconnaissante de la recevoir en personne, reconnaissante d'avoir envoyé ces larbins pour toutes ses années de travail gâchées, reconnaissante pour le sort de ces créatures, pour ses collègues, pour sa liberté... comment ne pas vouloir rendre grâce après tout cela ? S'il est clair que Madame n'était pas toute blanche dans cette histoire, il est d'autant plus évident que tout cela aurait pu se passer autrement. Désormais invitée à s'asseoir en « plutôt bonne » compagnie, la chercheuse ne se fit pas prier et s'installa en face de son principal interlocuteur. Difficile de dire si c'était cette fraîche brise ou ce début d'interrogatoire qui lui donnait froid dans le dos. Quoi qu'il en soit, elle avait toutes les raisons de ne pas être à l'aise et son regard quelque peu fuyant donnait l'impression qu'elle avait réellement quelque chose à cacher. Quelque chose qui ne devait pas ce savoir. Même de Scalio.

« Vous dites ? »

Une réponse stupide ? Extrêmement ? Peut-être aurait-il été plus avisé de s'intéresser directement au bon interlocuteur. C-21 n'est ni à la tête du Ruban Rouge, ni décisionnaire. Pourtant, il est vrai quelle s'est octroyé le droit de répondre directement à cette « offre » en faisant usage de la violence. La question était donc la suivante : Pourquoi ? Comment une individue issue du milieu scientifique pouvait réagir de manière aussi absurde, si nous reprenions ce qui était écrit dans les rapports ? Non pas que l'intéressée ait prit cela comme une offense mais son air stupéfait confirmait son étonnement. A ses yeux, c'était comme si on avait formulé la question de lanière à la faire culpabiliser. Pourquoi, lui, a t-il choisi la carte de la menace comme première approche ?

« Disons que j'émets encore quelques réserves sur vos méthodes de recrutement, Monsieur Scalio. »

Et si ce n'était que ça... ce n'était pas comme si la dame soutenait les partis adverses, loin de là. Ceci étant dit, certaines raisons la forçait à ne pas en dévoiler de trop sur les raisons de son refus d'obtempérer. Malgré tout et afin de ne pas empirer son propre cas, il était plus judicieux pour elle de sacrifier une partie de ses secrets afin d'en préserver d'autres, chose à laquelle elle s'est résignée avant même d'entrer dans cette salle. Ayant perdu son sourire, elle prenait un air plus sérieux et un tantinet plus calme à la fois. On pouvait deviner à son regard circonspect qu'elle choisissait ses propos avec précaution : il suffirait d'un mot de ce dictateur pour quelle soit jetée dans le vide.

« Quand j'ai compris que la conversation au téléphone tournait au vinaigre... »

Elle s'arrêta un instant pour observer l'éventuelle réaction de Sam et reprit.

« ... j'ai décidé de régler les choses à ma manière pour permettre aux autres scientifiques de s'enfuir. Il y a autres choses, aussi. »

On y arrive : la raison pour laquelle elle aurait misé sur le mauvais cheval : pourquoi le Ruban Rouge plutôt que le gouvernement ? Pourquoi l'un et pas l'autre ? Et pourquoi pas l'un et l'autre ? Cela n'aurait-il pas été profitable ?

« Vous n'êtes pas les seuls à me faire chanter. C'est aussi leur cas. De plus, ils doivent avoir les moyens de me désactiver. »

Voila qui était plus cohérent. Ils avaient beau capturer la femme du Docteur Gero, quelles informations pourront-ils en tirer si elle ne devient plus qu'une carcasse vide ? Le fait qu'elle soit encore entre les mains de leurs concurrents au pouvoir n'allait pas arranger les choses, il devenait de plus en plus important de régler le problème du Ruban Rouge avant que la situation ne s'envenime. Si les propos de Carmine étaient avérés, son chef n'hésiterait pas à utiliser le système sanitaire à l'encontre de l'Insurrection pour obtenir ce qu'il veut, le tout avec l'aval du Général Copper, bien que personne ne soit en mesure de le prouver.

« Mais puisque je suis toujours là, avec vous, c'est que nous devons être en dehors de leur portée... »

Pour l'instant, oui. Ils n'ont eut aucun mal à la localiser au cours de leur premier contact avec elle. En y réfléchissant davantage, le souvenir d'une conversation pas si vieille lui revenait en mémoire.

****************************************************************************************************************************************************
« Nous avons été surpris de vous voir apparaître à deux endroits différents sur nos radars, surtout quand les rapports indiquent que vous êtes sensée être désactivée. Ne nous en voulez pas mais nous avons dû jeter un œil aux caméras de vos robots espions pour vérifier. Je dois admettre que c'est pour le moins... surprenant. »
****************************************************************************************************************************************************

« Ah ! »

*Avec tout ce qu'il s'est passé, j'avais complètement oublié !*

Cette exclamation on ne peut plus naturelle transmettait aussi bien sa surprise que l'importance de ce qu'elle s’apprêtait à dire. Sursautant, elle réalisait autant les risques pour elle même que pour les gens présents dans cette pièce. Garder le silence quand à ce qu'elle savait aurait également pu être une option viable mais la concernée préférait malgré tout continuer de miser sur la carte de l'honnêteté.

« Je suis tracée ! C'est comme ça qu'ils m'ont trouvée ! »

Est-ce que ce chers Boneco aurait omis de préciser ce léger détail concernant les cyborgs ? Était-il seulement au courant, au moins ? Quoi qu'il en soit, cela n'augurait rien de bon. A moins que l'engin volant ne dispose de brouilleurs, la seule présence de cette jeune femme à bord risquait de poser bien des soucis. Une chance qu'elle s'en souvienne maintenant. En espérant que les têtes pensantes de l'organisation ne se montre pas très réactives, il se pourrait que le trajet se déroule sans encombres mais il vaudrait mieux mettre toutes les chances de son coté.

Comme le dit l'adage, prudence est mère de sureté.
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMer 2 Nov 2022 - 13:26
Tous les yeux étaient rivés sur la scientifique captive. Entre les paroles de la prisonnière et celles de son bourreau ne se faisait entendre que quelques vrombissements liés aux turbulences locales. Ils étaient montés haut, assez pour que les vents d’altitude viennent ébranler la stabilité d’un tel mastodonte des cieux. Fort heureusement, la complexité de l’engin lui permettait de maintenir un semblant de confort à l’égard de ses usagers.

Après avoir entendu les ordres du maître des lieux, Rosemary et Sam s’installèrent à la suite de C-21 dans un silence de plomb. L’obéissance de l’Elyséenne était garantie par le coup de pression magistrale que lui avait infligé son employeur lors de leur dernière entrevue. D’une manière ou d’une autre, le samouraï semblait dans la même situation ; peut être avait-il été confronté à la colère de Scalio dans des circonstances similaires à celles de sa coéquipière. Sundowner s’avança aux côtés du premier ministre, observant la docteure avec un certain amusement. Il appréciait lire la peur dans le regard de ses convives et n’était pas en mesure de le dissimuler. Elle le savait pertinemment - elle avait parfaitement conscience qu’il pouvait lui éclater le crâne en une seconde à peine. Ce message officieux était une merveille aux yeux du colosse en armure : cette sensation de toute puissance face à une proie négociant sa survie.

A côté de ça – et Fort heureusement pour tout le monde - Scalio semblait de bonne humeur. Il interrogea dans le calme la scientifique à sa table ; il voulait savoir ce qui avait poussé cette dernière à la rébellion. Elle justifia sa résistance par la menace d’être retrouvée par la principale cellule du ruban rouge. Les visages de Sam et sa collègue se froncèrent en cœur. Cela signifiait que le directeur général de Red Pharmaceutica était réellement le seul et véritable maître à bord ? Cela pouvait signifier que la multinationale médicale était une entreprise écran servant les intérêts des derniers plans de l’organisation disparue. Disparue, mais pas détruite.

Elle mentionna d’ailleurs la possibilité qu’elle soit désactivée, une information importante qui la catégorisait immédiatement comme cyborg. Si cette donnée était évidente pour la concernée, elle ne l’était pas autant pour Rosemary qui ne l’avait jusqu’alors pas compris. C-21 disposait d’un numéro de série certes, mais de telles pratiques s’appliquaient parfois à des êtres humains parfaitement normaux dans le cadre de l’esclavage. De plus, l’androïde restait totalement bionique et pouvait être considérée comme un alien apatride. C’est ce que la servante de Xemnas avait imaginée jusqu’à présent.

Quoi qu’il en soit, la docteure eut une illumination, faisant in extremis le lien entre sa captivité récente et la pression que lui infligeait ses anciens employeurs. En somme, elle craignait d’être tracée, pire, elle en était certaine. À la suite de l’audition de telles paroles, Sundowner haussa le ton et coupa la parole à qui aurait osé commencer à répondre, Scalio compris.

« Pas d’inquiétude ! »

Le mercenaire s’approcha d’une des cloisons latérales, cette dernière comportait une sorte de porte de buanderie dissimulée. En la poussant, l’agent dévoila à ses convives une machinerie que C-21 n’aurait pas de mal à reconnaître. Il s’agissait d’un système de brouilleur d’ondes avancé, une technologie du ruban rouge, d’ailleurs. Néanmoins, ce modèle avait été modifié par l’armée terrienne dans un processus de rétro-engineering ; un procédé long et couteux permettant de s’approprier les technologies d’un tel appareil. En d’autres termes, le mur était un grand ordinateur brouilleur d’ondes dernier cri. Les convives ne risquaient pas d’être inquiétés par de quelconques représailles de la défunte organisation. Sundowner tapota doucement l’une des armoires de ce puissant dispositif.

« Personne ne peut nous voir. Nous brouillons tous les signaux extérieurs, même les nôtres. Nous volons au cœur des nuages et nous avons un revêtement dispersant nos émissions thermiques. »

Il se repositionna auprès du ministre en croisant les bras.

« Le seul moyen de nous suivre serait d’être collé à la carlingue ! Hahaha ! Ce serait parfaitement ridicule. »


Commentât-il en scrutant du coin de l’œil le seul hublot non couvert par les rideaux. On pouvait voir un ciel blanchâtre symptomatique des zones glaciales du pôle Nord.

Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMer 2 Nov 2022 - 17:06

-« Disons que j'émets encore quelques réserves sur vos méthodes de recrutement, Monsieur Scalio. 

-C'est vrai qu'offrir tout ce dont vous avez besoin pour vos recherches et travaux en échange de votre loyauté est une méthode de recrutement particulièrement déconcertante, je l'admet. C'est pour ça que je trouve votre réponse réellement dénuée d'intelligence Miss 21.»

Nan mais sérieux. Des termes réellement généreux que je leur ait offert mine de rien. Le Ruban Rouge rêve dfe diriger le monde, et moi j'ai juste eu à obtenir la position de Premier Ministre pour basiquement être son leader. Tu parles d'une bande de truants incompétents, je suis surpris qu'ils ont encore des gens loyaux envers eux après tout leurs échecs. Elle mentionne le fait qu'elle n'a pas encore été désactivée comme nous sommes probablement hors de portée des cellules du Ruban Rouge, mais c'était avant qu'elle se rende compte qu'ils pouvaient activement la traquer. Révélation qui me fait rire avant de taper l'épaule de Sundowner qui se fait donc la joie de montrer que j'ai eu raison de lui confier le job de superviser la production de nos moyens de défense. 

«- Le seul moyen de nous suivre serait d’être collé à la carlingue ! Hahaha ! Ce serait parfaitement ridicule. 

-Et même si c'était le cas, je pourrais simplement m'occuper de nos chasseurs moi-même. Je manque un peu d'action avec toute cette aventure en politique hahaha...»

Je m'arrêtais de rire. Je voulais reprendre la conversation mais cette fois j'aimerai taper le clou sur la tête, et faire comprendre à la brune que les choses auraient pu être tellement plus simple si elle n'avait pas décidé de fuck up.

«...Parce que voyez vous, C-21, quand bien même le Ruban Rouge contrôlerait des secteurs civil Terrien... Ils représenteront juste une justification pour que je construise une alternative aux "services" qu'ils proposent, surtout quand ils ont un peu le monopole du marché dans lequel ils exercent. Le Ruban Rouge sont des has-been qui ont échoué dans quasiment tout ce qu'ils ont entrepris, à l'exception d'être des cafards qui perdurent et cassent les couilles à tout le monde. Vous voulez que je rafraîchisse votre base de donnée sur les accomplissements de votre organisation et de votre créateur le Dr.Géro?

Ils ont créé de toute pièce une armée capable de combattre l'armée Terrienne, mais ils ont au final perdu contre Son Goku. Pour se venger, le Dr.Géro a créer de nombreux cyborgs et androïdes, comme vous par exemple, dans le but de tuer Son Goku. Vous étiez déjà massivement dangereux, surtout laissés à vos devises, mais il avait ultimement créé "Cell" à partir des cellules de nombreux guerriers exceptionnels, mais le pire était d'avoir prit les cellules du tyran Freezer. Cell avait enlevé de nombreuses vies humaines, et était à ça de détruire la planète.
Et plus récemment encore, ces ratés ont provoqué un accident diplomatique avec un attentat terroriste dans la Dyarchie Sayan, qui sont venus envahir la planète et étaient très en colère. Qui contrôlait ces chiens? L'ancien Gouvernement Black Feather qui a préféré faire sauter les mégapoles contenant la majorité de la population Terrienne.

Bravo. L'héritage du Ruban Rouge c'est d'avoir mis en danger la population et même d'avoir permis le massacre de leurs semblables avec leurs projets. Je n'ai peur de personne madame 21. J'ai tenu tête et combattu le Dieu de la Destruction Auros ainsi que son allié l'Empereur Freezer. Regardez, j'ai même un petit souvenir de Freezer en guise de main gauche. Alors du coup, j'espère que vous pouvez comprendre que, malgré le fait que vous êtes pas nécessairement en position de force face à eux, le Ruban Rouge est une organisation qui n'ont absolument pas le fear-factor que beaucoup leur attribuent. En réalité la seule chose qui peut me faire peur chez eux est leur capacité à produire des échecs aux conséquences les plus catastrophiques que les Terriens ont jamais vu. Pour empêcher un énième échec, j'ai seulement besoin d'un coup de main pour les enterrer une bonne fois pour toute. Les coups de mains peuvent prendre forme de témoignages et des noms.»

Je me lève pour aller jeter un coup d'œil au hublot, il semblerait qu'on soit à mi-chemin si mes souvenirs sont exact. Cette nouvelle base que j'ai commissionné à besoin d'être peaufiné, mais les fonctions principales sont déjà prêtes à être utilisées, c'est parfait pour elle, elle s'ennuiera pas une fois là. 

«...Mais vous avez refusé et vous avez forcé la main de mes subalternes, vous avez forcé MA main. J'avais notamment inclus une clause de "protection" dans l'offre que je vous ai faite à vous et vos camarades scientifiques, et vous venez me dire que vous étiez prête à cracher dessus parce que ça vous paraissait douteux?  

Mais bonne chose pour vous, je suis mine de rien de bonne humeur, même de TRES bonne humeur aujourd'hui. Donc je vais pardonner l'affront. Mais je ne vous laisserais pas le choix sur ce que vous allez faire avec nous, je considère que vous avez désormais accepté mon offre, et je vais même ajouter quelques choses que j'aimerais de vous. J'ai mentionné un petit coup de main pour détruire le Ruban Rouge, n'est-ce pas? Faites en ça du pluriel. Les coups de mains peuvent prendre forme de témoignages et des noms. J'ai aussi besoin de savoir où sont partis le Docteur Collie et son assistante...

Mais par-dessus tout: je veux Broly. Aidez nous avec ça, et je vous garanti que vous n'aurez plus jamais besoin de vous inquiéter d'être "désactivée" et traquée.»
C-21
C-21
Majin
Autre / Ne pas divulguer Age : 27
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1740

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMer 2 Nov 2022 - 23:09
Pourquoi chercher à tromper les apparences lorsque l'on a la mainmise sur l'opinion publique ? Convaincu par les mots qu'il employait, le Premier Ministre s'attardait à répéter que l'initiative de l'androïde n'était qu'un reflet de sa stupidité, qu'elle aurait mieux fait d'obéir bien sagement plutôt que d'opposer résistance. Cette « offre » dont il parlait, il l'imageait comme un présent venu du ciel en proposant aux chercheurs de leur apporter tout ce dont ils avaient besoin pour continuer leurs recherches... mais pour en faire profiter quels personnes ? Et au détriment de qui ? Contrairement à ces deux autres collègues, C-21 n'a pas participé à ces dernières expériences afin d'en récolter toute la gloire ou pour gonfler son compte en banque. Non : elle y a été forcée. Contrainte de travailler pour protéger son secret. Peut-être qu'il était difficile de l'entrevoir avec les yeux d'un bourreau mais jamais un esclave ne saurait exprimer sa gratitude envers la personne qui lui tend un nouvel outil pour remplacer le précédent. Quand à cette clause de protection si généreusement donnée, elle aurait pu sonner comme un confort si l'intéressée était protégée des bonnes personnes.

*Inutile d'en rajouter, il campera sur ses positions.*

Au final, elle passait seulement des mains d'un maître à celles d'un autre. Exprimer sa réprobation davantage n'aurait fait qu'aggraver le cas de leur nouvelle « invitée » qui se retrouvait mêlée à un conflit politique auquel elle aurait souhaité ne jamais prendre part. La seule chose qui la rassurait en cet instant était l’intervention de l'homme-machine imposant qui affirmait qu'il n'y avait rien à craindre à bord de cet engin. Révélant la présence d'un système de brouillage avancé, le mercenaire précisa que le véhicule disposait également d'un camouflage thermique, de quoi éviter d'être rejoins en cours de route. N'étant pas étrangère à ce genre de technologie, la menottée poussa un petit soupir de soulagement bien qu'elle n'était nullement tirée d'affaire. Comme Sundowner le disait, la seule façon de suivre l’aéronef était de s'y accrocher directement et personne ne serait assez fou pour s'y essayer.

Cherchant cette fois à convaincre sans faire de détour, Scalio se lança dans un long monologue au cours duquel il pointait les échecs successifs du Ruban Rouge. Non sans se priver des grossièretés, il déballa tout ce qu'il savait sur le passée de cette armée, révélant de la même manière ce qu'il ignorait à son sujet. Les plus avisés auront peut-être pu remarquer quelques micro-expressions sur le visage de la détenue au cours de ce discours. Un battement de sourcil, un rictus discret... cela ne durait pas plus d'une demi-seconde à peine mais ces signaux quasi-invisibles apparaissaient à chaque fois que leur interlocutrice entendait un élément qui n'était pas tout à fait en raccord avec la réalité. De ce qu'elle avait pu en entendre jusque là, ces gens croyaient que l'objectif premier des cyborgs était l'élimination de Son Goku, elle comprise. Si cela s'apparentait davantage à un raccourci plutôt qu'une erreur, il n'en demeurait pas moins renseigné sur le sujet.

Ironiquement, parler des cellules de Freezer était un point sur lequel la savante se garderait bien de rebondir. A en juger par la main greffée du tyran galactique, ils étaient au moins deux dans cette pièce à profiter des cellules de ce monstre avide de pouvoir. Le reste des explications n'intéressaient que très peu la dame à la chevelure auburn : elle ne cherchait ni à être convaincue, ni à se faire davantage d'ennemis. Tout ce qui concernait les Black Feather, la Dyarchie Saiyanne ou l'invasion élyséenne précédait l'arrivée de cette convive ayant déjà fait l'effort de se renseigner afin de ne pas rencontrer de difficultés pour se fondre dans la masse. Le plus important n'arrivait qu'à la fin. Le politicien cherchait à obtenir quelque chose venant d'elle, un coup, en apparences tout du moins.

« ... »

Conservant son silence afin de n'interrompre personne, la femme aux yeux azur pencha légèrement la tête sur le coté lorsqu'un « coup de main » fut évoqué. Témoignant de sa curiosité par ce mouvement, elle faisait fit des questions de toute façon rhétoriques en attendant que le saiyan ne développe davantage à ce sujet. Donc il souhaitait écraser complètement l'organisation criminelle qui était parvenue à survivre dans l'ombre au cours de ces dernières dizaines d'années ? Voila qui sonnait comme une perte de temps. Peut-être aurait-il mieux valu rester sur le plan de base et couper leurs têtes pour en placer d'autres plus malléables et ainsi profiter des avantages à les manipuler plutôt que les inconvénients à poursuivre une bataille sans fin contre l'hydre qu'était cette organisation ? Comme le barbu l'avait déjà affirmé, ça ne l'effrayait nullement et la brune en déduisit qu'il cherchait surtout à régler cette affaire au plus vite. Une bonne idée en soit, à condition de savoir par ou commencer, d’où le fait qu'il demandait sa collaboration. Ce n'est pas vraiment comme si elle avait le choix de toute façon.

*Qu'est-ce qu'ils sont allés lui raconter ?*

Si quelqu'un ici savait ou se trouvaient les autres chercheurs, il y avait de fortes chances que Sam ou Rosemary en sachent davantage que celle qui était encore inconsciente au cours l'effondrement du laboratoire. Suivant cette demande, C-21 regarda ces deux ravisseurs tour à tour afin d'en déduire s'ils en savaient plus qu'elle mais elle n'en tira rien de concluant. Cela voulait dire qu'au mieux l'Insurrection n'avait pas posé la main sur eux... ou qu'au pire, leurs cadavres aient été enfouis sous les gravats. Au final, ce n'était pas cela qui intéressait réellement notre chef suprême, car ce qu'il voulait, c'était leur dernière création : le nouveau Broly.

« Donc c'était ça. C'est lui que vous vouliez. »

La voila la réponse : c'était lui que le Premier Ministre voulait. Cette arme vivante avait de quoi s'attirer les convoitises des grandes puissances galactiques. N'osons pas imaginer ce qu'il en découlerait si son existence aurait été rendue publique. Le tout était de savoir pourquoi l'Insurrection voulait se l'accaparer.

« Et pourquoi ? Pour envahir la galaxie ? Contrôler les saiyans ? Ou bien pour défendre la Terre ?»

Elle laissa un léger temps de pause afin de connaitre les réelles intentions de son interlocuteur. Qu'avait-il en tête réellement ?

Spoiler:

« En supposant que vos hommes n'aient pas tués mes collègues, ils se sont sans doute cachés quelque part pour stabiliser l'état de Broly... ou plutôt du clone de Broly. »

Voila une information qui n'était pas à négliger. Le monstre que le Ruban Rouge détenait n'était pas celui que tout le monde recherchait, seulement une copie imparfaite. Cet élément corroborait sans doute aux rapports qui furent transmit au chef d’État mais cela n'indiquait en rien la position de ce qu'il recherchait : la cyborg ne savait pas ou ils se trouvaient.

« Dans l'autre cas, il vous faudra faire une croix là dessus. Il n'a que peu de chance de survivre en dehors de sa cuve. »

Dans la vie comme dans la mort, le fils de Paragus aura été à l'origine de bien nombreux conflits. La seule existence de son double était un enjeu important et l’androïde de n'était pas dupe : elle savait que sa vie ne dépendait plus que de ce qu'elle avançait.

« Quand vos hommes sont arrivés, le docteur Collie synthétisait un traitement spécial afin de palier à ce problème. J'ignore s'il a eut le temps de le terminer dans l'urgence mais nous n'en saurons pas plus tant que l'on ne sera pas retourné vérifier. »

Elle employait le « on » pour ne pas utiliser le « je ». Si quelqu'un devait les débusquer, la scientifique préférait que ce soit elle plutôt qu'un peloton de soldats surentraînés. Même si c'était à contrecœur, elle y voyait aussi un intérêt personnel : sa blouse et tout ce qu'elle contenait ne pouvaient être laissées à l'abandon, surtout quand on sait ce que renferme ces capsules. Il y avait Cell, aussi. Le monstre oublié de cette histoire, celui qui tenta vainement de chasser les visiteurs avant d'être tourné au ridicule par le samouraï d'acier. A moins que ce dernier ne se soit assuré de l'avoir achevé, il y avait fort à parier que l'insectoïde soit encore là, quelque part. En train de récupérer de ses blessures, à la recherche de nourriture. Sans personne pour le canaliser, lui aussi pourrait devenir une menace pour l'humanité.

« En considérant que j'ai accepté votre offre. J'imagine que vous ne verrez aucun mal à ce que je m'en charge personnellement ? Il y a certaines choses que je tiens encore à récupérer sur place. »

*Et ça m’étonnerait qu'ils aient pu quitter l'île sans qu'eux ne le remarque.*
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockVen 4 Nov 2022 - 15:55

« Donc c'était ça. C'est lui que vous vouliez. Et pourquoi ? Pour envahir la galaxie ? Contrôler les saiyans ? Ou bien pour défendre la Terre ?»

Ca va qu'elle est assez self-aware pour se rendre compte qu'elle n'a pas à poser de questions ici. 

-«Ce que je compte faire de Broly? Ca ne dépendra que de lui. En attendant il faut tout faire pour l'attraper avant qu'il entraîne mille et une catastrophes. Le Roi n'est pas nécessairement de nature calme alors le temps nous est compté. 

- En supposant que vos hommes n'aient pas tués mes collègues, ils se sont sans doute cachés quelque part pour stabiliser l'état de Broly... ou plutôt du clone de Broly.  Dans l'autre cas, il vous faudra faire une croix là dessus. Il n'a que peu de chance de survivre en dehors de sa cuve. Quand vos hommes sont arrivés, le docteur Collie synthétisait un traitement spécial afin de palier à ce problème. J'ignore s'il a eut le temps de le terminer dans l'urgence mais nous n'en saurons pas plus tant que l'on ne sera pas retourné vérifier. En considérant que j'ai accepté votre offre. J'imagine que vous ne verrez aucun mal à ce que je m'en charge personnellement ? Il y a certaines choses que je tiens encore à récupérer sur place. »

Je posais mes coudes sur la table pendant que je l'écoutais, mes poings placés de manière à ce que je pose mon menton dessus pour supporter ma tête. Donc c'est encore pire en faite, il s'agit même pas du Roi Broly, mais d'un clone! A quoi est-ce que le Ruban Rouge pensent-ils jouer à la fin putain de merde?! Et puis celle-là se croit maline là, "vouloir vérifier les lieux elle-même, c'est de sa faute si la stabilité/vie de ce clone est en péril!

«Donc attendez, vous êtes en train de dire que le Ruban Rouge a réussi à faire un putain de clone de la plus puissante créature de cet univers? Et qu'à cause de vous ont doit se magner pour pas qu'il crève?... Je ne vais pas m'embêter à vous demander "Qu'est-ce que le Ruban Rouge comptait faire de ce clone de Broly?" car je me doute maintenant que vous ne devez pas détenir ce genre d'informations. Cependant en terme de timing, ça ne pouvait pas plus mal tomber: saviez-vous qu'il y a une semaine, le Roi Broly avait mystérieusement disparu? J'aimerai éviter que cette création se balade et n'alerte notre population et que des rumeurs de sa présence sur Terre se répande jusqu'à planète Végéta... Mais vous laisser en charge de vérifier, nan mais sérieu-»

Me vient soudainement une idée à la con. Celle-là elle essaye de me test elle aussi. T'sais quoi? On va lui faire un gros coup de pression en fait, je me lève du coup pour me mettre à côté d'elle. Je lui tape deux bonne fois son épaule droite tout en affichant un autre sourire sinistre.

« -sérieusement c'est une bonne idée. Mais je ne voudrais pas que vous vous retrouviez toute seule et sans défense, alors une fois qu'on en aura fini avec l'autre partie de notre rencontre... Je viendrais PERSONNELLEMENT vous accompagner. Après tout il vous faudra peut-être de l'aide Madame 21, non?»

Elle devait pas bien me connaître avant le moment présent, mais avec ce que j'ai pu lui révéler de moi, elle doit maintenant se douter que je ne me prends pas exactement pour de la merde, et qu'elle à possiblement l'une des figures les plus puissante de cette planète à ses côtés. Elle ne m'échappera pas, et ma présence garantiras qu'elle ne fera plus rien de stupide, comme avec mes mercenaires.

«Rosemary, Sam, nous sommes presque arrivés. Si vous avez des choses à ajouter au sujet de votre mission et de notre détenue, c'est le moment. Autrement, vous attendrez que vous y donne vos nouveaux ordres.  Sundowner, votre nouveau QG est à portée de vue, comme vous avez déjà été briefé je vous laisserais donc être notre guide.»

Shadow Moses. Le nouveau complexe des sciences et industries militaires top-secret est opérationnel, si ce n'est qu'il a besoin d'encore un peu de fignoler quelques détails à la surface.

De nombreux projets auront lieu ici, et je compte bien y mettre au boulot C-21 après avoir récupéré le clone du Roi Broly. 
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockVen 4 Nov 2022 - 20:45
C-21 avait choisi la pleine coopération avec l’état Terrien. Dos au mur, elle prenait le seul chemin qui lui restait, le seul capable de garantir sa survie. Elle déblatérait ainsi tout ce qu’elle semblait savoir, notamment sur le probable état de Broly. Oui, le monstre de laboratoire n’était pas stable et avait besoin d’un traitement pour maintenir sa constitution. Sans le médicament approprié, le colosse allait invariablement muter en créature difforme. Ces informations mettaient en lumière la conception très expérimentale du sujet. Sam fit ainsi le lien entre la nature anormale de son précédent adversaire et l’acide que ce dernier sembla émettre pendant le combat. Il s’adossa profondément contre son dossier, les bras croisés.


« Je comprends mieux pourquoi il cicatrisait si vite. »


Il hochait lentement la tête puis dévisagea l’androïde.


« Votre créature, le plan c’était de la rendre plus puissante encore que le vrai Broly, pas vrai ? »



Une version plus obéissante, plus résistante, plus intelligente, quelque chose devait avoir été profondément modifié pour qu’il devienne aussi instable. La réalité était moins glorieuse : L’ADN ayant servi à la constitution de ce clone était gravement dégradé, expliquant la mutation rapide des gênes altérés. Quoi qu’il en soit, la scientifique expliqua pouvoir s’approprier le fameux remède et le transmettre au guerrier légendaire, s’il était encore en vie. Une action qui n’était certainement pas empreinte d’humanisme, l’insurrection n’allait clairement pas laisser la captive leur filer entre les doigts. C’est ainsi que le ministre proposa de superviser l’événement lui-même, à la surprise générale.

Puis un petit bip se fit entendre. Comme dans l’aviation civile, des témoins lumineux informaient les passagers des étapes de progression du voyage. La séquence de descente avait été initiée. Le représentant du gouvernement somma donc ses associés de transmettre les derniers éléments pertinents avant la découverte de la base. Un silence s’installa quelques instants, puis Rosemary se leva.

« Il y a bien quelque chose. »

Elle se tourna vers Scalio.

« Elle n’a pas mentionnée la deuxième créature. »


Oui, il semblerait que la docteure ait volontairement évité d’en parler. Pourtant la création de Gero n’était pas une vulgaire invention comme tant d’autres.

« Pour parvenir au laboratoire, nous nous sommes confrontés à un autre monstre. Une bête qui disait être Cell. »

Cell, oui, le fameux méchant vaincu par Mister Satan il y a quelques années. Ces deux êtres se ressemblaient beaucoup mais n’étaient pas réellement identiques.

« Il s’agissait d’une forme moins avancée que celui qu’on connait, il était plus petit et bien moins fort. Je crains qu’il évolue rapidement et devienne lui aussi une menace. »

Sam se redressa à son tour.

« Mais je m’en suis chargé, il est soit gravement blessé, soit mort. »

Le duo de mercenaire n’avait pas eu le temps de traquer le corps de l’insecte au travers de l’épaisse flore de l’ile. Ils étaient pressés et savaient qu’ils ne pouvaient pas trainer, au risque de perdre les scientifiques de vue.

Puis l’hélicoptère trembla, touchant le sol avec une certaine nonchalance. Le bruit des palles se dissipait progressivement et d’importantes bourrasques se firent entendre. Il s’agissait d’un vent fort, froid, mortel : une véritable tempête de neige arctique. Le groupe était maintenant en plein pôle nord, sur l’une des îles de l’archipel Fox.

Invité par Scalio à présider la visite, Sundowner se dirigea vers la sortie de la salle de meeting, invitant ses pairs à le suivre.

« Bon, allons-y ! »

Les îles Fox  MGR_-_Best_of_Sundowner_0-14_screenshot

S’exclamât-il en se tournant vers l’audience.

Deux gardes vinrent surveiller les arrières de la cyborg, énième marque de la confiance nulle que lui accordait le gouvernement. En sortant, un blizzard monumental frappa chaque malheureux voyageur.

« Bienvenue à Shadow Moses ! »

Les îles Fox  B4741b75a3f05df6bf292a6c23ce3bed


Voilà la base secrète de l’insurrection : Un complexe sous-terrain dissimulé sur une ile déserte cachée dans une zone à forte turbulence aux côtes nord du continent. L’architecture que C-21 avait sous les yeux était différente de ce à quoi elle était habituée sur Terre. Ici, la militarisation était poussée à l’extrême, combinant au mieux la technologie, le Ki et la rigueur d’un état fasciste. Les murs étaient constitués d’un béton armé dont les fibres spéciales étaient soudées par du Ki. Les armatures étaient en mythril, les liaisons dans des alliages de composants venus d’autres planètes. Plusieurs drones surmontés de puissants projecteurs survolaient la zone à la recherche du moindre intrus. Face à eux se tenait une grande porte double menant à un bâtiment de la taille d’un banal entrepôt.

« Ne vous fiez pas aux apparences. »

Commenta le colosse s’en s’approchant de l’édifice. Quand il fut assez près, les portes s’actionnèrent pour libérer le passage. A l’intérieur se trouvait un immense ascenseur occupant tout la place que pouvait offrir le bâtiment. On parlait d’un élévateur d’environ 30 mètres de long comme de large sur lequel patrouillaient plusieurs troupes de mercenaires. Il y avait aussi quelques caisses de matériel, des pièces détachés, des rations et toute sorte de ressources en cours de transit. Il était évident que la base était fraichement construite et qu’elle recevait encore les équipements requis à son bon fonctionnement.

« Prenez donc place. »

Il invitait le groupe à s’avancer sur le gigantesque ascenseur qu’il actionna après coup.

(Bon celui inrp est dix fois plus grand)

Spoiler:

Le mécanisme enclencha une lente descente, le poids de l’élévateur forçait une aussi faible allure. Une dizaine de minutes furent néccéssaire pour atteindre le premier niveau. Des inscriptions murales permettaient d’avoir une indication de la profondeur : 1 kilomètre. Autant dire qu’a ce niveau, il était presque impossible d’être détecté. De la simple terre n’était pas capable de retenir des émissions d’énergies, mais l’épais béton recouvrant le complexe le pouvait sans difficulté.

Sundowner pris naturellement les devants, guidant le groupe au travers d’un immense couloir militarisé à l’extrême. Des caméras ornaient chaque mur, toutes équipées pour suivre des mouvements supersoniques, expliquant leurs imposantes tailles. Des escouades de soldats patrouillaient, toutes accompagnées d’unités mécanisées. Ces fameuses machines étaient les premières productions de ce complexe, des « Metal Gear », des robots conçus pour affronter des adversaires extraterrestres, concrètement des saiyans. Ces unités nommées « Gekko » disposaient d’une vitesse de course de 300 km/h, d’une capacité de bond sur 2 kilomètres et d’un blindage composite capable de résister aux simples kikohas. Finalement, cet enfin bipède était autonome et dispose de mitrailleuses calibre .50 efficaces contre toutes les cibles.


Spoiler:


« Voici les premiers modèles, boss. Ces Gekkos sont capables d’affronter des guerriers de l’espace comme l’exigeait de cahier des charges. Leurs armes utilisent de la poudre en sulfate de stalinium, celle proposé par nos experts. »

Expliquait l’agent en frôlant l’une de ces bêtes d’acier. Même si Sundowner mesurait deux bons mètres, les gears restaient incomparablement plus hauts avec leurs 4 mètres au garrot. Le mercenaire reprit sa balade, traversant quelques couloirs plus modestes en taille, quoique toujours plus grands que la normale, pour parvenir à une aile dédiée aux scientifiques. Il s’agissait d’un ensemble de laboratoires mitoyens, de nombreuses équipes travaillaient de grès ou de force sur les projets de l’état Terrien. De vastes baies vitrées permettaient de voir les expériences en cours : portal gun, armure d’ironman, tenue de camouflage dernier cri, générateur de senzu… Les idées ne manquaient pas. Mais l’homme décoré d’un code barre ne semblait pas vouloir rester trop longtemps dans cette partie du complexe, préférant amener ses convives à l’armurerie. Il existait de nombreux stocks de munitions dans la base, seules certaines contenaient le trésor qu’il s’apprêtait à dévoiler à Scalio.

« Observez, chef. »

Ils étaient dans une pièce remplie de caisses de munitions postées sur de simples étagères, un établi était présent au bout. Il posa de petites cartouches sous la loupiotte de l’atelier.

« Les munitions qui équiperont bientôt toutes nos troupes ! Les des KP-HE, « KI piercing High explosive » ! Le coup de fabrication est encore infernal pour notre industrie, mais j’ai cru comprendre que ça allait s’améliorer au fil du temps. »

Il s’agissait d’une avancée majeure dans les capacités de combat de l’armée Terrienne. Ces projectiles KP-HE étaient en mesure de blesser les guerriers de l’espace et leurs équivalents nameks ou démons. Ceci associé aux nouvelles machines « gear » allait permettre à la Terre de devenir la superpuissance militaire dont Scalio rêvait tant.

« Quant au projet « REX », quelles sont vos directives, chef ? »

Mais de quoi Sundowner parlait ?


Autres Races
Les îles Fox  Male Age : 51
Date d'inscription : 04/11/2022
Nombre de messages : 1
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000
Résidence du personnage : Shadow Moses
Points de jeux : 0


Techniques
Techniques illimitées : Bouclier | Résistance surnaturelle | Perception améliorée
Techniques 3/combat : Lame haute-tension | Charge explosive
Techniques 1/combat : Rage

Seuls envers et contre tous Empty
C-21
C-21
Majin
Autre / Ne pas divulguer Age : 27
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1740

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockSam 5 Nov 2022 - 10:58
L'interrogée fit un non de la tête lorsque l'un de ses ravisseurs lui demanda si son but était d'augmenter la puissance du clone. En ce qui la concernait, elle n'était même pas sûre de pouvoir reproduire la puissance d'un tel monstre en si peu de temps. Même elle n'en était pas capable. Pour autant, ça ne lui semblait pas irréalisable, seulement il s'agissait d'un travail long et fastidieux. Jamais elle n'aurait pu atteindre un tel objectif compte tenu de la deadline qui fut imposée à ses collègues ainsi qu'elle même.

« Nous n'avons pas réussi à établir quelle était le niveau de puissance maximal du véritable Broly jusqu'à présent. Nos commanditaires en voulait une version plus calme, plus malléable. »

Cela expliquait pourquoi le bio-guerrier peinait tant à atteindre le niveau de super saiyan au cours du dernier affrontement : outre l'incident qui s'est produit durant la première expérience, sa grande force n'a jamais été l'objectif principal de ses créateurs. Tout ce que le Ruban Rouge voulait, c'était qu'il puisse sortir de son bocal au plus vite afin de jouer le rôle qui allait lui être attribué, chose qui n'arrivera probablement jamais au vu de la tournure des événements. Si Scalio pensait jusque là avoir affaire à l'original, quelle ne fut pas sa surprise quand il comprit qu'il n'en était rien.

*Aie, aie, aie...*

Naturellement, l'androïde s'attendait à une réaction pour le moins spectaculaire de sa part. N'hésitant pas à employer un langage beaucoup moins soutenu qu'au cours de ses dernières apparitions sur les écrans TV, le Premier Ministre demanda directement si par la faute de la scientifique, il avait tout intérêt à se dépêcher pour récupérer le mutant. Hochant la tête pour seule réponse, la femme aux yeux azur confirmait ses craintes de son interlocuteur alors que celui-ci enchaînait sur les raisons qui ont poussées à la création d'un double. Ayant perdu son faux sourire, elle ouvrit la bouche pour le contredire, lui signifier qu'elle savait pourquoi et comment... mais en partant du principe que la scientifique n'en savait rien, l'originaire du sixième univers continua son monologue, la privant de l'occasion de lui déballer la vérité à ce sujet.

« ... »

la docteure ferma les yeux et souffla du nez pendant un bref instant au cours duquel le dirigeant fit mention de la disparition de sa majesté. Cela n'avait rien de surprenant pour la chercheuse puisque ce fâcheux événement n'était pas passé inaperçu aux yeux des journaleux. Étant déjà au courant de cette histoire, elle ne réagit point et laissa cet homme s'emporter jusqu'à ce qu'il marque une pause en milieu de phrase, ce qui valut un haussement de sourcil de sa part. Attendant la suite, la brune pivota légèrement la tête tandis que le monsieur se leva pour la rejoindre.

*C'est quoi ce sourire de... ?*

Vous sentez cette odeur ? C'est celle des ennuis quand ils se pointent à votre porte. Scalio n'avait même pas finit son chemin que la dame en robe courte avait déjà un mauvais pressentiment. Tapotant deux fois l'épaule de celle qui ne se sentait pas très à l'aise, voilà qu'il annonçait qu'il l'accompagnerait en personne, écartant ainsi toute chance pour elle de filer en douce.

« P-Personnellement... ? »

*Oh non. Il plaisante, là ?!*

Un véritable coup de maître, ça avait surprit tout le monde. Alors qu'elle suait à grosse gouttes, c'est le regard fuyant que la cyborg agita les mains entravées devant elle aussi bien qu'elle le pouvait tout en expliquant que ce n'était vraiment pas la peine de se déplacer en personne pour ce genre de choses.

« A-Aaah... ! C-Comme c'est aimable... mais un homme de votre stature doit être très occupé, me tromperais-je ? Vous ne devriez peut-être pas vous embêter à modifier votre emploi du temps pour ça. J-Je suis sûre que ça ne sera pas nécessaire ! »

*Bon sang ma fille, mais qui est-ce que tu crois convaincre avec ça ?!*

Et ce n'était que le début de sa descente aux enfers. Si la voyageuse du temps était en parti responsable de la naissance d'un autre guerrier millénaire, le retour de Cell dans cet univers était en fièrement de son fait. Dès lors que son employeur demanda si il y avait quelque chose à rajouter, l'élyséenne fit justement mention de ce « deuxième monstre » sur l'Île Jaguar, chose qui fit pâlir la captive qui se voyait déjà en train de signer son arrêt e mort auprès de la faucheuse en personne. Pourquoi diable fallait-elle qu'elle l'ouvre ? Et puis cela n'a pas déjà été communiqué dans leurs rapports ? C'est avec une voix tremblante qu'elle y répondit :

« Même si je vous expliquais, vous ne me croirez jamais. Hahaha...ha... »

*Ça y est, je suis finie.*

Si l'épouse du docteur Gero avait omis d'en parler, ce n'était non pas par manque d'attention mais par une volonté de l'épargner. Bien qu'elle n'ait pas passé beaucoup de temps en sa présence, elle le connaissait déjà assez pour savoir à quel point l'insectoïde était craintif et... rancunier.

*S'il saigne encore, c'est qu'il n'est pas mort...*

Le samouraï semblait bien trop confiant à l'idée de s'en être débarrassé pour de bon. Il ne s'agissait pas de n'importe quel cyborg mais bien de l'ultime création du docteur Gero. On ne pouvait pas tout simplement le comparer à un sujet de test ; il était le fruit de nombreuses années de recherches. A moins d'avoir été complètement anéanti, Cell finira par se relever, tôt ou tard. Fiers d'un nouveau pouvoir, acquis grâce au sang de saiyan qui coule dans ses veines, il cherchera une nouvelle source de nourriture et absorbera la vitalité des êtres vivants afin de prendre sa revanche. Toutefois, une crainte ne cessait de prendre de l'ampleur dans l'esprit de celle qui l'avait pendant longtemps conservé dans l'incubateur.

*... mais que va t-il faire maintenant que je ne suis plus derrière lui ?

Portant la main à son menton, C-21 s'imaginait déjà le pire. Elle n'avait même pas besoin de fermer les yeux pour se remémorer l'accident qui eut lieu il y a de cela une semaine sur l’Île Papaya. Les habitants disparus, des vêtements, véhicules et autres biens abandonnés au beau milieu des rues d'un village isolé tandis que les habitants demeuraient introuvables. Tout cela était le fait de la créature qu'elle avait ramené du passé, ce qui voulait dire qu'elle était directement impliquée. Si les informations n'en ont pas parlé jusqu'à ce jour, c'est justement parce-que le Ruban Rouge est intervenu pour effacer les preuves et la faire chanter sur ce secret. Maintenant, imaginez un peu la terreur dans son regard à la seule idée qu'une personne ici puisse puisse le savoir.

L'hélicoptère se posa enfin et alors que la fin du voyage fut annoncé, la « convive » quitta, suivie de son escorte. A peine la porte de l’aéronef fut elle ouverte que la scientifique fut frappée par le vent glacial de cet endroit. Son niveau de puissance étant encore restreint par ce genre d’électro-menottes, elle subissait le froid de la même façon qu'une terrienne de puissance moyenne.

« Brrr... retirez-moi ça, je vais finir congelée sur place ! » se plaignait-elle, en vain.

Frissonnant au milieu du blizzard, l'androïde ne perdit pas de temps pour admirer l'architecture et se contenta d'entrer bien gentiment à l'intérieur sans faire d'histoire. Échappant à la morsure du froid, ce n'est qu'une fois rendue à l'ascenseur qu'elle cessa de se plaindre et entama une longue descente d'environ dix minutes au cours desquelles elle n'aura pas dit grand chose, à moins qu'on le lui demande. Une fois arrivée dans ce qui ressemblait à un immense couloir équipé de technologies diverses, la jeune femme remarqua la présence de caméras dans chaque recoin. Ce fut même la première chose qui lui sautait aux yeux en arrivant. Difficile de manquer les robots de combats également. Alignés et mis en valeur, ceux ci disposaient de capacités intéressantes, malgré le fait qu'ils seront plus coûteux qu'utiles face à un adversaire sortant du lot, c'était du moins ce qu'en avait constaté l'arrivante.

« C'est quoi, ce "Projet Rex" ? »

Sundowner n'aurait pas abordé le sujet directement s'il ne voulait pas que la chercheuse en entende parler. Cette dernière avisa l'imposant guide des lieux ainsi que le fameux « Big Boss » afin d'en connaître davantage à ce sujet. Est-ce que cela avait quelque chose à avoir avec sa présence ici ou bien s'agirait-il de quelque chose de complètement différent ? Ne disant mot, l'intéressée les laissa répondre à ses interrogations ou sinon se contentera de les écouter râler sur le fait qu'elle pose des questions sans qu'on ne l'y autorise. Dans un cas comme dans l'autre, elle en savait déjà trop sur cet endroit pour être tenue éloignée de cette conversation. Voyons maintenant ce que l'avenir lui réserve.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockDim 6 Nov 2022 - 16:04

J'ignorais complètement les tentatives de la cybord de me convaincre de ne pas venir avec elle. Et vu comment elle bégaye, c'est presque sûr à 100% qu'elle aurait tentée de se faire la malle. Ma pauvre, t'es pas sortie de ta misère avec moi.
 
-« Il y a bien quelque chose. Pour parvenir au laboratoire, nous nous sommes confrontés à un autre monstre. Une bête qui disait être Cell. Il s’agissait d’une forme moins avancée que celui qu’on connait, il était plus petit et bien moins fort. Je crains qu’il évolue rapidement et devienne lui aussi une menace. 

-Mais je m’en suis chargé, il est soit gravement blessé, soit mort. »

Sam m'avait effectivement mentionné la présence d'un nouveau Cell. J'en ai pas parlé à la docteure pour m'assurer de son honnêteté. Et comme je le pensais, elle ne jouait pas le jeu avec moi, c'est très, très drôle pour moi, très cocasse pour elle héhéhé. J'observe un instant la scientifique avec de placer le bout de mes doigts devant ma bouche pour faire un geste criant le sarcasme.

«Oops. C'est vrai ça, Sam m'en a parlé juste avant votre arrivé dans cet appareil. De mieux en mieux dites voir Madame 21, alors comme ça on essayait quand même de me cacher des choses? Vous n'êtes pas très honnête avec nous c'est dommage! Cependant Sam, même dans le potentiel état que vous avez laissé Cell, il n'est certainement pas mort. Je sais de source sûre qu'il faut le détruire à la molécule près pour être sûr qu'il ne soit plus.»

Soufflant du nez, je commençais à en avoir ras le cul que les menaces intérieures ont l'air de se multiplier alors que les plus grands dangers se trouvent en dehors de notre monde. Raison numéro 1 pour me débarrasser du Ruban Rouge ou au moins absorber leurs biens. J'ai entendu des rumeurs sur un autre groupuscule d'individus tramant des choses mais on a absolument aucune idée d'où ils sont planqués. Peut-être qu'une visite à Inari s'imposera dans le futur. Mais pour l'heure, il est temps pour Sundowner de joyeusement nous faire le tour des lieux. "Bienvenue à Shadow Moses!". Bienvenue dans mon plus grand projet. La location arctique fait des merveilles pour dissuader les éléments Terriens "normaux" de venir risquer leur vies ici. C-21 se plaint encore d'ailleurs, mais cette fois parce qu'à cause de la contraption qui lui sert de menottes, elle ne peut pas se rendre imperméable aux températures basses. 

-« Brrr... retirez-moi ça, je vais finir congelée sur place !

-Aaaaah, c'est con ça! C'est comme si dans d'autres circonstances, vous auriez pu ne pas être munie de ces menottes! Comme un ancien collègue me l'a déjà dit une fois: "Orge en sumérien."»

Je ne pouvais pas m'empêcher d'être mesquin avec elle. Malgré les découvertes que j'ai fait aujourd'hui, je ne me pouvait pas me mettre en colère! C'était si drôle de la voir comme ça après tout. AAAaaah c'est si bon d'être détendu, je vous jure. Sundowner nous invitait à nous placer au milieu du gigantesque ascenseur. Franchement, le petit Scalio serait  absolument jaloux de moi actuellement, une base secrète avec des trucs bien cool comme ce qu'on à Shadow Moses et avec mes propres employés. 

Heh, ça y est, j'en suis au stage où je commence à être nostalgique. Bientôt je vais être homesick et être absolument relou. Ce ne sera pas beau à voir. Cet ascenseur nous fera accéder au vrai complexe, situé 1km plus bas. C'est une dinguerie à construire monétairement parlant, je prends un sacré risque, mais les retours sur investissements seront concrets et incroyables pour la Terre. 

-« Voici les premiers modèles, boss. Ces Gekkos sont capables d’affronter des guerriers de l’espace comme l’exigeait de cahier des charges. Leurs armes utilisent de la poudre en sulfate de stalinium, celle proposé par nos experts. 

-Impeccable, vous avez déjà un prototype! Vous m'enverrez un rapport pour voir combien on peut espérer en avoir dans l'armée d'ici un an. Bien entendu vous vous chargerez de les tester sur le terrain pour nous prouver leur efficacité.»

Ca ne fait pas même une semaine, et on a déjà des résultats. C'est parfait, c'est endroit est déjà en train de produire de remarquables armes pour nos besoins. On pouvait apercevoir les progrès dans d'autres projets, tous aussi intéressants les uns que les autres, mais les clous du spectacle était à venir. A commencer par un boîtes à munitions expérimentales, celles que j'ai commissionné depuis ma demande de réformes des armées, les munitions KP-HE! Les munitions du futur.

-«On s'inquiétera du coup des munitions quand nos nouveaux Super-Soldats auront terminé leur entraînement. Nous déterminerons alors ce qu'il nous faut pour fournir les troupes qui ne seront pas capables de telles prouesses.

-Quant au projet « REX », quelles sont vos directives, chef ?

 -C'est quoi, ce "Projet Rex" ? »

Interpellée par la désignation de ce projet, C-21 n'avait pas l'air de s'empêcher de me demander de quoi Sundowner parlait. 

«Le Projet Rex est une arme de dissuasion capable de tirer n'importe où sur la planète. Pas besoin d'un aéroport, pas besoin de la mer, c'est un appareil bipède tout terrain. Mon utilisation idéale de cette arme serait de remplacer nos DCA obsolètes par ces machines capable d'assister leurs pilotes en calculant les meilleures trajectoires de tirs tout en restant mobiles pour éviter de perdre inutilement nos premières defenses. Les nouvelles munitions KP-HE seront alors adaptés pour leur besoins, avec un plus gros calibre. Elle sera aussi dotée de nouvelles technologies capable de brouiller les signatures de Ki dont cette arme sera pourvue en guise d'arme de "corps-à-corps", une gigantesque lame d'énergie. Le pilote n'aura qu'à insuffler un tout petit peu de son énergie comme carburant, énergie qui serait raffinée et amplifiée par les lames pour utilisation optimales.

Mais le clou du spectacle restera la capacité de cette arme à tirer des missiles à têtes nucléaire, stratégique comme tactique. Ce sera notre partie de dissuasion contre les forces extérieures, surtout avec les améliorations à notre arsenal nucléaire: plus petits, plus puissants...et même moins de radiation si on l'aide appropriée. Si ce projet vient à bout, j'en commissionnerai des milliers pour protéger l'ensemble de la planète.

Sundowner, n'hésitez pas à faire des précisions si j'oublie quelques détails. Quant à mes directives, prenez le temps qu'il faut. Nous n'avons pas besoin d'une machine construite à la hâte et qui nous fera défaut au moment crucial.»

Je sors maintenant une cigarette, le moment y était propice. Après avoir tiré quelques bouffées de fumée, je retourne mon attention sur C-21. L'heure est venue de lui montrer ce que j'attends d'elle.

«Madame 21, c'est une partie de la raison que je vous ai amené ici. Je voudrais votre aide dans la construction et la recherche concernant Projet Rex. La sécurité de cette planète en dépendra. Bien entendu, une fois Projet Rex concrétisé, vous serez libre de travailler sur autre chose, peut-être dans le domaine biomécanique où vous avez l'air de vous y connaitre?»

La dernière partie est clairement là pour souligner ses travaux sur Cell, où le fait qu'elle est elle-même une cyborg, et donc qu'il ne doit pas y avoir plsu expert qu'elle dans ce domaine.

«Montrez votre compétence, et vous aurez une place dans mon gouvernement, avec tous les avantages qui vont avec.»
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockLun 7 Nov 2022 - 22:37
Que ce soit mentalement ou physiquement, on pouvait dire que C-21 avait froid dans le dos. Si elle pensait avoir échappé aux pires machinations en quittant le ruban rouge, elle ne pouvait, en fait, que s’en mordre les doigts. L’organisation dictatoriale montée de toute pièce par Scalio était finalement bien pire que tout ce que pouvait avoir imaginé ses anciens employeurs. L’on ne parlait plus d’un monopole, d’une conquête mondiale ou d’une hégémonie locale, mais bien d’une domination galactique, une suprématie raciale au prix du sang d’autant d’innocents que néccéssaire. Car bien que ce ne soit pas dit, c’était évident pour tous : Un tel complexe ne pouvait reposer que sur une immense pile de cadavres. Qu’était-il arrivé aux malheureux ayant été chargés de construire cette installation top secrète ? Comment le gouvernement avait-il eu autant de ressources en si peu de temps ? Les réponses fleurtaient naturellement avec l’illégalité symptomatique d’un état mafieux, factieux et profondément injuste.

Mais est-ce que le principal concerné s’en souciait vraiment ? Bien sûr que non ! Ses principaux alliés non plus d’ailleurs. Sundowner se complaisait dans cette époque militarisée pleine de virilité, d’innovation et de sensations fortes. Un projet comme REX représentait l’apogée de ce que le mercenaire pouvait apprécier le plus : L’évolution naturelle du combat vers une nouvelle ère, créant ainsi des conflits inédits dont on ne connait pas encore la finalité. Lorsqu’il demanda les directives, le colosse ne put retenir un large sourire satisfait, son patron approuvait implicitement l’idée de construire en chaine l’une des versions les plus abouties de metal gears « mastodontes ». Il s’agissait de la version anti-aérienne dont les armements se résumaient au contrôle des airs depuis le sol.

« Je passerais le mot à nos équipes de production. Le REX-DCA peut être produit à environ 4 exemplaires par mois, une fois que la chaine sera pleinement opérationnelle. »

Cependant, deux obstacles majeurs s’opposaient à la construction en série, il était bon d’évoquer ces failles dès à présent.

« Par contre, Big boss, L'usine ne démarrera que lorsque nous aurons finalisé les tests du modèle REX principal. »

Il tapota une armoire de munition sur son flanc droit.

« Et il va falloir augmenter notre approvisionnement. Je recommande l’utilisation massive et exclusive du Sneaky Husky. »


Il croisa les bras, attendant initialement une réponse de son supérieur avant de comprendre que la captive ne devait rien comprendre, il poussa un court ricanement avant de reprendre la parole.

« Ah ! Maintenant que tu es avec nous, j’imagine que je peux en parler librement. »

Sundowner prit ses aises et se plaça au centre de la pièce, il tenait quelques documents qu’il avait récupérer dans une de ses sacoches, il les tendit à la femme menottée. Même limitée, cette dernière pouvait observer sans problème les quelques clichés.

« Malgré le grand pouvoir dont joui l’exécutif, la fidélité du peuple n’est pas totale. Pire : Il y a de la méfiance dans l’armée, menant à des questionnements houleux sur les budgets et parfois des concessions. »

La politique se mêlait aux affaires de la défense nationale, confrontant un bloc majoritaire de radicaux pro-armes et une minorité non négligeable d’humanistes, les restes de l’administration Darkus.

« Le bloc démocrate nous fait perdre un temps précieux et limite nos options. Alors, monsieur le ministre a décidé de contourner ces règles ennuyeuses et de lancer des programmes secrets. Secrets, même pour l’armée, et surtout pour elle. »

C-21 l’avait en évidence sous les yeux : le visage de la cheffe des armées, Narumi Karuzaki.

Les îles Fox  Narumi_style_mgs
Version non filtrée du dessin:


« Tu dois la connaître, comme tout le monde sur cette foutue planète ! Elle est encore plus populaire que monsieur le premier ministre en personne. »


Il se tourna vers le concerné et lui lança un sourire charmeur.

« Quoi qu’il en soit, elle est diamétralement opposée à toute forme de privation des libertés fondamentales, détruisant de fait toute possibilité de passer nos projets en force. »

Le débat avec l’opposition ralentissait les plans du gouvernement tout en dispersant les investissements de l’état dans divers programmes inutiles comme l’apprentissage du Grec ou des voyages sur Namek.

« Sans le soutien du plus haut gradé, l’armée n’est plus une ressource fiable pour Big boss, alors il a fait appel à des gars comme moi. »

Il se tapota le torse. La résonnance métallique qui s’en suivit témoignait de la constitution blindée du colosse.

« Soit des petits groupes d’une dizaine d’élites comme « Wind of destruction », ou bien de véritables armées privées. C’est l’avenir de tout conflit : Des soldats prêts à tout pour l’argent : sans éthique, sans nation, sans peur ! »

Peut être que Scalio voulait ajouter quelque chose, auquel cas Sundowner se tut un instant.

« Pour développer nos armes, nous avons dû nous cacher ici, sur cette ile déserte en plein arctique. Mais même ici, comment se cacher d’une armée professionnelle et de sa cheffe surhumaine ? Ha ! Un jeu d’enfant ! »

En consultant le prochain document, la cyborg pouvait obtenir un aperçu de la région dans laquelle elle se trouvait, l’extrême nord arctique.

Les îles Fox  Shadow_moses_position

« L’ile de Shadow Moses fait partie de l’archipel Fox, un ensemble d’ilots déserts et inhabitables autant par le froid que par les restrictions d’accès soumises par l’armée. La région entière est une propriété de l’armée de l’air en raison de sa vaste toundra sur laquelle est réalisée des tests d’armes atomiques. »


Il poussa un petit rire.

« Mais tout ça, c’est qu’une belle histoire pour endormir les plus crédules. Il y a bien des tests menés depuis la base aérienne Satan, mais ils ne représentent rien de nos véritables projets. C’est juste un leurre ! Nous avons infiltré la base Husky et avons pris le contrôle des installations depuis un an environ. »

Le port Husky était une infrastructure réservée au ravitaillement des troupes du complexe de St Allen et de l’aéroport de Satan.

« Nous n’avons pas troublé le fonctionnement de cette base, bien au contraire. Nous sommes arrangés pour que personne ne se pose des questions et ne vienne trop la visiter en faisant d’elle l’une des plus productives du continent nord. »

Affirma-t-il en hochant la tête, certainement pas agité par ce bref élan de solidarité avec les forces armées proches de Narumi.

« Mais comme tu peux le voir, elle héberge maintenant une section de brouilleurs, tous ajoutés par nos soins au sein de leur complexe. »

Les îles Fox  Operation_sneaky_husky
Effectivement, un troisième document relatait ce fait : On pouvait y voir les photos satellite de quatre systèmes anti-signaux. Néanmoins, un autre élément semblait tout aussi perturbant.

« Tu te demandes sans doute ce qu’est ce cliché de tunnel ? Et bien c’est notre meilleur secret, le moyen le plus fiable et sûr pour ravitailler Shadow Moses sans la crainte d’être aperçus ! »

Les îles Fox  Secret_tunnel

« Ce tunnel, c’est ça, le Sneaky Husky ! Un gigantesque passage sous-terrain que peuvent emprunter les navires de l’insurrection pour passer… sous la mer ! Oui, des bateaux qui naviguent sous le niveau de l’océan. Il fallait y penser ! »

Les tankers passaient par ce tunnel qui semblait assez large pour y pénétrer sans problème. Ensuite, les convois suivaient le cours d’eau artificiel en toute discrétion.

« Même une oreille d’or ne pourrait pas les entendre à une telle profondeur ! Surtout qu’aucun n’est entraîné à suivre un paquebot sous-marin ! »

Sundowner ne pouvait pas feindre la moindre neutralité, il était très heureux de faire la démonstration de cet incroyable projet. Qui pouvait percer par lui-même un tel secret ? C’était tout bonnement impossible ! Il en était sûr !

« Alors, C-21, que penses-tu de ça ? Hein ? HAhaha ! »

Les îles Fox  755

Il se calma progressivement, puis se tourna lentement vers son employeur.

« Big Boss, j’ai fait le tour. »

En d’autres termes : Anime le rp un peu.



C-21
C-21
Majin
Autre / Ne pas divulguer Age : 27
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1740

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMer 9 Nov 2022 - 0:01
Après avoir échappé au -20°C de l’extérieur, C-21 put enfin concentrer son attention sur autre chose que sur sa propre survie. Même si le sort n'allait clairement pas en sa faveur, la scientifique n'était pas dupe : elle était là parce que l'on avait besoin de ses services, on avait besoin d'elle. Du temps qu'elle se montrera utile et qu'elle fera profil bas, cette dernière pensait pouvoir s'en sortir pendant un temps. Seulement elle espérait ne pas avoir affaire au Premier Ministre ou ses hommes sous de mauvais jours, auquel cas elle risquerait de ne plus jamais quitter cet endroit. Écoutant avec attention les conversations aux sujets d'armes et de machines de guerres, l'androïde ne cacha nullement sa curiosité lorsque fut évoqué ce fameux « Projet Rex ». Le barbu fut d'ailleurs le premier à répondre à la question. N'occultant pas les détails, il fit mention d'un appareil grâce auquel il pourrait exécuter une cible et ce qu'importe quand ou son emplacement. Une telle idée semblait pour le moins... terrifiante.

*Que cherchent t-ils à tuer avec ça ? C'est vraiment pour de la défense ? On dirait plus une sorte de machine à tuer.*

Ne tarissant pas d'éloges sur les capacités et la polyvalence de ses armes issues de la technologie, il révéla également leur adaptabilité au corps à corps ainsi que d'autres particularités non négligeables tel que 'l’assistance automatisée, les calibres utilisés ou encore le camouflage énergétique. Posant les mains à son menton, l'intéressée continua de l'écouter sans l'interrompre, jusqu'à ce que l'ex policier ne fasse mention d'armes nucléaires. A ces mots, les yeux de la dame aux mains liées s'écarquillèrent. Avait-elle bien entendu ? Certes, il s'agirait d'une arme de dissuasion on ne peut plus efficace mais ne craignait-il pas que tout cet arsenal ne soit retourné contre lui un jour ou l'autre ? Au yeux de leur prisonnière, personne ne semblait vraiment s'en soucier. Ils étaient certes nombreux et organisés mais de ce qu'elle en avait vu jusque là, jamais un seul gouvernement, aussi puissant puisse t-il être, n'a été à même de se défendre contre une arme d'une telle ampleur.

*J'ai comme un mauvais pressentiment.*

Elle reporta ensuite son attention sur l’autre cyborg qui apporta un peu de contexte alors que son supérieur prit une courte pause pour fumer. Outre les détails sur le nombre d'armes que leurs équipes étaient à même de produire, la chercheuse comprenait petit à petit que leurs interlocuteurs n'en était encore qu'aux phases de test, chose qui confirmait ses craintes à l'idée que leurs machines ne finissent par être retournées contre leurs propres créateurs. S'agissait-il seulement de simple paranoïa ou simplement d'un raisonnement logique ? Dans un cas comme dans l'autre, avoir quelqu'un comme elle dans leurs rangs allait permettre de limiter ce genre de risques, ces derniers n'étaient pas à négliger.

« Sneaky Husky ? »

*C'est quoi ça, encore ?*

Affichant son incompréhension, la brune imaginait déjà des sortes de chiens ninjas pour compléter les rangs aux cotés du samouraï. Remuant la tête comme pour chasser les bêtises qui lui passait par la tête, elle écouta les dires du colosse qui, à son grand étonnement, semblait moins bourru que ses camarades, bien au contraire. Récupérant comme elle le pouvait, la savante tendit ses mains jointes pour les observer d'un peu plus près en faisant attention à ne rien faire tomber. A bien l'entendre, la question du budget faisait débat dans l'armée terrienne et l'opinion publique n'était pas tout à fait en faveur du gouvernement actuel. Soufflant du nez, la jeune femme ne put s'empêcher d’enchérir.

« Pas étonnant, vu ce qu'on voit aux infos... mmh ? »

*J'ai déjà vu ce visage quelque part.*

Narumi Karuzaki, elle s'est fait connaître depuis les explosions qui ont ravagés la Terre. Depuis son arrivée en cet univers, la voyageuse temporelle en avait maintes et maintes fois entendu parler. Tel un chien qui se retourne contre son maître, la louve avait prit la décision de reprendre son destin en main en servant une cause plus noble. Même s'il était déjà trop tard, même s'il y avait déjà eut trop de morts, on ne pouvait pas lui en vouloir. Quoi qu'elle ait fait par le passé, ses services rendues envers la Terre l'ont rendue si populaire qu'elle cette femme aux cheveux violacés était devenue un symbole d'espoir pour l'humanité. Voila ce qui posait problème au gouvernement actuel : les politiciens ne pouvaient agir librement tant qu'elle était dans les parages.

*C'est donc elle, leur potentielle Némésis ?*

« Intéressant. »

Les éléments du puzzles se rassemblaient de petit à petit. Il est vrai que la question lui est venu à l'esprit mais jamais leur convive n'a osé la poser : pourquoi engager des mercenaires pour aller la chercher et non pas son armée ? La réponse était toute trouver : cette femme ne devait pas savoir, elle ne devait surtout pas le savoir. Pas elle. Comprenant un peu mieux le stratagème, la dame aux yeux azur se doutait que les membres du gouvernement se sont chargés d'occuper l'armée comme il le fallait afin que leurs bras armé ne vienne pas fouiner dans leurs affaires, loin de tous les regards.

*M'oui, c'est bien ce que je pensais.*

Plissant des yeux, elle parcourra le second document en détail, toujours en écoutant les explications de monsieur code-barre. Précisant qu'ils couvraient leurs activités par des séries de tests vraisemblablement sans intérêts, la scientifique resta muette. Depuis combien de temps sont-ils parvenu à faire perdurer ces secrets ? Pourquoi lui dire tout ça ? Pourquoi à elle alors qu'elle aurait saisit n'importe quel occasion pour s'évader dans la nature ? Son comportement différait complètement de celui de Sam ou de Rosemary et ça la rendait confuse. Serait-il possible qu'il la considère déjà comme une alliée ? Continuant de feuilleter les pages, leur « invitée » arriva au troisième document qui illustrait les dires de Sundowner. Posant ses yeux sur l'étrange passage situé au sud, elle tourna la tête vers son interlocuteur en haussant un sourcil.

« Vous... »
Spoiler:

*Arrête de me regarder comme ça, tu me fais peur.*

« Ahem... vous n'utilisez pas de capsules ? Ce serait plus simple, non ?»

. . .

« Enfin, je veux dire... les navires sous-marins, c'est ingénieux, c'est discret. Fallait y penser... mais je suis convaincue que vous pouvez limiter les allés-retour en stockant vos ressources dans des capsules... à moins que vous le faites déjà ? »

Elle n'en savait rien. La question lui était seulement passée par la tête alors qu'elle l'écoutait. Ceci dit, il aurait été amusant de savoir que toute une partie de leur budget se soit envolée dans une solution moins pratique et plus coûteuse mais elle ne voulait pas y croire. Laissant ses interlocuteurs répondre à ses questions, elle prêta l'oreille et fut piquée par la dernière proposition de ce chers dictateur. Donc elle serait libre de travailler sur autre chose dès qu'ils en auraient terminé avec ce fameux projet Rex ? Voila qui était intéressant, cet homme savait manier les mots cependant : « autre chose » ne voulait pas pour autant dire « ce qu'elle voulait » et il allait sans dire qu'il aurait un droit de regard là dessus. A défaut de trouver mieux, l'androïde entrevoyait déjà plusieurs opportunités ainsi qu'un budget quasi-illimités, ce qui lui fit décrocher un petit sourire qu'elle n'aura pas eut besoin de forcer cette fois-ci.

*C'est culotté de me dire ça après m'avoir tenue enfermée pendant toute une semaine, mais bon...*

« Vous avez gagné : je marche. »
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockLun 14 Nov 2022 - 23:46

Je pouffais de la fumée tout en tendant un pouce levé quand Sundowner me faisait ces petites précisions sur la ligne de productions des futurs prototypes de Rex, et comment il faut augmenter l'approvisionnement. Toute la logistique derrière ce projet est immense comme il s'apprête à expliquer, mais il commet une petite erreur concernant une personne d'intérêt. Le seul problème que j'ai par rapport à la cheffe est en effet sa popularité, mais pas elle en soit. Si nos projets venaient à lui parvenir à ses oreilles, elle n'aurait pas de problème avec ce qu'on fait étant donné que je lui dois partiellement ma position grâce à son approbation de mes projets, du moment que les Terriens en bénéficient de manière générale. Les politiciens clamant être de son parti sont le réel problème. Ils sont persuadé que Narumi est une héroïne pacifiste quand en réalité elle est une héroïne qui ne demande qu'un coup de pied monumental pour faire démarrer le réarmement massif de notre monde. Et comme ce sont eux qui ralentissent le plus possible le développement de nos nouvelles défenses, dont Mme.Karuzaki aimerait bien voir le jour et au plus vite, j'ai donc pris la décision de commissioner ce projet. La seule raison que je ne l'ai pas mise au courant est que JE ne fais pas entièrement confiance à son entourage proche.

Je n'ai aucunement une mauvaise relation avec Narumi en soit, mais comme n'importe quel héro, la possibilité que les politiciens et autres militaires l'utilisent pour faire avancer leur agenda. Ironique, comme je fais de même, mais la différence c'est qu'elle et moi nous nous étions déjà entretenus avec le Président pour décider de me mettre en place en tant que Premier Ministre afin de réaliser notre vision commune de la défense Terrienne. Donc je pense qu'il vaut mieux corriger Sundowner, mais doucement.

«J'aimerai apporter une petite correction: il n'y a aucun problème avec Mme.Karuzaki. Nous partageons le même but. Ce sont seulement les politiciens et l'entourage proche de la cheffe dans l'armée auxquels je ne fais pas confiance et inversement, d'où les sévères ralentissement dans la poursuite de nos projets, forçant ma main avec ce complexe militaire. Néanmoins il est vrai qu'en attendant que l'armée soit prête et complètement loyale, les PMCs sont un bon moyen d'obtenir ce que nous souhaitons, et les Wings of Destructions sont notamment nos plus grands contributeurs et vous avez mes remerciements pour ça. Ahem, pardon, vous pouvez poursuivre.»

Sundowner commence donc à expliquer à C-21 la façade qu'est la région dans laquelle se trouve Shadow Moses ainsi que le port qui nous sert de moyen de ravitaillement principale, le port de Husky. Les moyens que j'ai alloué pour permettre la petite supercherie du port Husky sont phénoménaux, mais pour une économie littéralement mondiale, ce n'était pas une si grosse dépense que ça, et j'ai catégorisé les chiffres en questions en dépenses de capacité d'infrastructure pour ne pas éveiller les plus grosses des suspicions. Sneaky Husky n'en restait pas moins un projet titanesque qui a prit autant de temps que Shadow Moses à construire dû à la technologie requise pour faire un tunnel sous marin capable de faire passer un putain de tanker.  La sécurité est top notch grâce aux brouilleurs et au contrôle des bases aériennes pré-datant largement mon arrivée au pouvoir (même si en soit je devrais m'inquiéter de ça, à quel moment l'armée perd le contrôle d'une de ses bases sans que ça se sache putain?). Son speech se termine sur sa tentative d'impressionner C-21, lui demandant ce qu'elle en pense. 

-« Ahem... vous n'utilisez pas de capsules ? Ce serait plus simple, non ? Enfin, je veux dire... les navires sous-marins, c'est ingénieux, c'est discret. Fallait y penser... mais je suis convaincue que vous pouvez limiter les aller-retour en stockant vos ressources dans des capsules... à moins que vous le faites déjà ?

-Docteure 21... J'ose espérer que vous n'êtes pas sérieuse? Bien évidemment que nous transportons la majorité de notre matériel via des capsules. Les tankers transportent des centaines de milliers de capsules dans des conteneur. Certes nous pourrions directement envoyer les capsules dans Shadow Moses, mais passer par les voies classiques n'assurent pas un degré de discretion nécessaire. De plus, vous devriez savoir que les capsules ont, l'air de rien, une limite de poids. Très très généreuse hein, mais 10 000 tonnes sont leur max avec notre technologie actuelle, et nous avons du matériel pesant au-delà de ce poids, donc les tankers et le tunnel Sneaky Husky sont une nécessité absolue. Ce même tunnel peut servir de sortie d'urgence si jamais il y a un énorme problème qui demande l'évacuation de la base maaaaais en théorie nos mesures de sécurité ne devraient pas laisser ce genre de situation arriver.»

M'enfin, c'était une question valable, mais pas réellement d'intérêt pour elle, et c'est un fait. C'était là que j'avais de nouveau fait l'offre à C-21 de me rejoindre, et il semblerait que cette fois elle accepte sans faire d'histoire.

«Parfait. On va vous montrer vos logements au sein de la base. Vous n'êtes pas la seule scientifique à travailler ici donc vous serez voisine avec pas mal de vos collègues, mais comme vous allez être amené à travailler ici sur de longues périodes de temps, j'ai personnellement demandé à ce que le personnel scientifique aux meilleurs logements possible, répondant à tout les besoins de la vie privée, jusqu'à l'accès à la télévision et internet. Evidemment les adresses IP sont truquées pour ne pas être retraçables. Vous verrez aussi que les caméras de sécurité sont omniprésentes et sous stéroïdes, notamment équipées de tourelles pouvant tirer des munitions non-léthales -caoutchouc spécial ou tranquilisants- dans le but d'appréhender de potentiels espions et/ou malfaiteurs. Donc votre sécurité sera assurée par ça et des gardes de sécurité.

Oh mais j'imagine que vous n'avez pas eu le temps d'aller chercher vos affaires, et comme nous devons trouver ce cher clone et ses créateurs, vous ne verrez pas d'inconvénient à ce qu'on y aille maintenant, hmm? Évidemment, on va vous retirer vos menottes maintenant.»

Je laissais le temps à la cyborg de répondre dans son coin tandis que je me retournais voir Rosemary et Jetstream Sam.

«Quant à vous, nouveaux ordres:

Dans votre rapport Sam, vous m'avez dit avoir été contacté par le "leader" du Ruban Rouge et vous m'avez confirmé qu'il s'agit bien du directeur Carmine de Red Pharmaticals et qu'il a tenté de menacer l'état par une rétribution contre le système sanitaire Terrien? L'Insurrection n'a que faire de négocier avec une organisation terroriste. Vos ordres sont d'exterminer tous les haut-gradés restant du Ruban Rouge, en commençant par Carmine. Ce sera un raid en conjonction avec le Groupe d'Intervention Spécial, nous avons déjà un mandat et les preuves nécessaires pour son arrestation grâce au maître espion Baron Mars Babel. Nous n'avions cependant pas réelle raison d'agir jusqu'à maintenant. Je vous transfert sur vos datapads les informations sur les leaders de ce poison.

-Carmine, Leader présumé du Ruban Rouge et directeur de "Red Pharmaceuticals" > République de l'Ouest, dans la capitale.

-Cyanne, secrétaire du directeur de notre plus grosse firme industrielle Earthstone > République du Sud, ville de Petrogorsk. 

-Jaun, politicien du groupe conservateur, il y a des preuves de corruption et de siphonnement des fonds de l'État pour financer Red Pharmaceuticals > État Gouvernemental, Los Angelaise.

Maintenant c'est à vous de jouer, allez-y sans plus attendre.»

Je me retourne vers mon ancienne captive, je fais signe à Sundowner des deux doigts de ma main droite pour le saluer tandis que j'interpelle la rechercheuse:

«C-21, nous y allons à présent, après vous.»
C-21
C-21
Majin
Autre / Ne pas divulguer Age : 27
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1740

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  ClockMar 15 Nov 2022 - 22:38
« Désolée pour ça, c'était sans doute une question stupide. »

*Mais ou avais-je la tête ? Évidemment que le matériel de leur époque n'a rien à voir avec celui de l'an 796... ils ne doivent pas encore posséder la technologie suffisante pour fabriquer des Capsules Z... j'imagine qu'il va falloir faire avec.*

« Je demandais surtout par curiosité, maintenant je saisis mieux pourquoi vous restez cachés, si loin du monde. » ajoutait-elle.

Le futur avait beau être dystopique, l'évolution technologique a pu continuer son cours malgré tout. Tel un guerrier surpassant ses limites, la Capsule Corporation et les entreprises ayant survécus à la catastrophes ont réunis leurs efforts afin de préparer la Terre à ce qui l'attendait. C'est tout du moins ce qu'ils ont essayé de faire. Provenant de cette sombre époque, la cyborg ne pouvait pas tout déballer comme ça. Pas maintenant, pas alors qu'elle peinait à obtenir la confiance de ses ravisseurs. Si les grands dirigeants de ce monde venaient à avoir vent de l'existence d'une machine temporelle, qui sait ce qu'il adviendrait de l'Histoire, telle que nous la connaissons aujourd'hui ? Si les plus courageux seraient prêt à s'en servir afin de de garantir un meilleur avenir, nombreux sont ceux qui en profiteraient pour nourrir de noirs desseins. Protégeant ce secret comme une âme que l'on refuserait au diable, la voyageuse temporelle se mura dans le silence, laissant ainsi le saiyan passer à un autre sujet.

« ... »

Joignant ses mains liées contre son cœur, l'androïde, détourna le regard un bref instant. Peinant à masquer ses inquiétudes, elle chassa les souvenirs de ce futur compromis et en revint au présent. Il était temps pour elle de tourner la page et d'avancer vers une nouvelle direction. Ce n'était peut-être pas ce qu'elle avait choisi, ni ce dont elle avait envie... mais cette nouvelle voie lui offrait une multitude de choix. L'avenir avait beau être incertain, toutes les chances étaient encore de son coté dans cet univers ou l'espoir demeurait. Apprenant sans grande surprise qu'elle ne serait pas la seule membre du personnel scientifique dans ce gigantesque complexe sous terrain, la chercheuse e contenta de hocher la tête et resta attentive aux informations lui étant destinés. Logement, TV, Internet, système de défense optimisé... il fallait bien avouer que Shadow Moses était vraiment aux petits soins lorsqu'il s'agissait de ses employés.

« C'est beaucoup mieux. »

Libérée de ses entraves, la jeune femme afficha un petit sourire de satisfaction et fit quelques mouvements de poignées afin d'apaiser ses avant-bras endoloris. Contente d' être enfin débarrassée de ce fardeau, elle plaça ses mains contre ses hanches et attendit sagement que Scalio termine de donner ses instructions à ses mercenaires. Donc il voulait se débarrasser des leaders du Ruban Rouge ? Cette idée ne semblait pas vraiment convenir à la brune qui n'y voyait là qu'une perte de temps. Selon elle, couper une tête ne fera que libérer de la place pour la prochaine mais qui était-elle pour discuter de ce genre de décisions ? Gardant ses pensées pour elle, C-21 se contenta de rester passive en laissant le Premier Ministre donner ses nouveaux ordres aux mercenaires maintenant chargés d'exterminer ses opposants.

*Espérons que ça ne déclenchera pas un nouveau drame...*

L'avenir avait beau demeurer incertain, il valait mieux rester concentré sur le présent. Quand l'ordre fut donné, la dame aux yeux azur fut la première à partir. Quittant le complexe, elle déploya son aura artificielle, colorée d'un mélange noir / écarlate avant de prendre son envol. Partie en direction du nord, la scientifique survola l'océan, guidant ainsi notre sadalien vers cette vision de cauchemar qu'était devenue l'Île Jaguar.

« Par ici ! Nous y serons dans très peu de temps. »

Voyons un peu ce qu'il trouveront une fois là bas.
Contenu sponsorisé

Les îles Fox  Empty
MessageSujet: Re: Les îles Fox    Les îles Fox  Clock
 
Les îles Fox
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'îles aux enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-