Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

Partagez
 

 [SOLO] Une Conférence de Presse extraordinaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[SOLO] Une Conférence de Presse extraordinaire. Empty
MessageSujet: [SOLO] Une Conférence de Presse extraordinaire.   [SOLO] Une Conférence de Presse extraordinaire. ClockMar 11 Oct 2022 - 23:14

Cela fait maintenant une semaine depuis la destruction de la Capitale du Sud, la reconstruction avance rapidement et la gestion des survivants est encore en cours, mais elles se déroulent dans de bonnes conditions heureusement. Cette ville renaîtra de ses cendres tel un phoenix, plus belle et plus forte qu'avant. Comme ces habitants, nouveaux ou non. 

Cela fait donc une petite semaine depuis que j'ai demandé une réunion d'urgence entre les membres du gouvernement, ceux de la plus haute sphère en tout cas, comme moi le Premier Ministre, la Cheffe des Armées Narumi et évidemment, notre précieux Président Draven ainsi que quelques ministres, dont celui de l'Urbanisation et celui des Transports. J'aurai aimer convier Jojiba pour parler de la gestion des champs, mais il est encore en convalescence. En tout cas, c'était épuisant car il nous a fallu parler et parler et débattre des nouvelles mesures à prendre pour diriger cette planète fragile et fragilisée une nouvelle fois par des terroristes. Ou plutôt, un terroriste.

Après moulte problèmes, des solutions nous sont parvenues, et juste à temps pour peut-être les évoquer dans la conférence de presse qui est tenue aujourd'hui. Toutes les médias seront réunis pour nous demander ce qu'il va se passer, pourquoi nous nous sommes isolés -voir même cachés- cette dernière semaine. Nous étions donc trois à pousser les doubles portes menant à une estrade où se situe une longue table avec des micros, à boire et plus important: trois chaises pour poser nos culs. Le Président fût le premier à entrer dans l'immense salle, aveuglé immédiatement par les flashs des appareils photos. Il part s'installer au milieu de la table. S'en suit de la Cheffe qui sans broncher part au bout à droite de la table, elle s'assoit et se tient droite comme un poteau. Enfin c'était moi qui allait arriver, mais avant de faire mon entrée, un conseiller m'interrompait:


-«Monsieur le Premier Ministre, euh à propos de votre discours...

- Oui?

- Serait-il possible de l'allonger un peu plus? 500 mots c'est très peu...

- Pourquoi? Nous sommes trois. De plus les Terriens sont un peuple qui veulent voir leur leader agir avec des actions, pas juste avec des mots.

- Ce n'est pas le problè-

- Vous avez raison, il n'y en a pas. Je vais improviser si c'est nécessaire, alors ne vous faites pas de bile.

- Mais Monsie-

- Oui oui merci, bisous.»

[SOLO] Une Conférence de Presse extraordinaire. More_t10

Maintenant je peux enfin entrer en retard dans la salle. Si jamais on vous fait chier pour le port de lunettes de soleil à l'intérieur des bâtiments, sachez que la flashbang que je me prends actuellement est la raison qui fait que vous pourrez dire à ces gens d'aller se faire mettre. Je pose mes fesses sur la dernière chaise, et j'allume un cigare. Quelqu'un a pensé à mettre un cendrier pas loin de moi, ce qui me ravissait.  Une quatrième personne était sur le stage, ma secrétaire secretive annonce désormais notre présence et que la conférence de presse pouvait commencer. Un à un, les journalistes allaient être sélectionnés par la secrétaire et nous allions répondre à leurs questions.

«Bonjour, je suis un journaliste de la chaîne Z-TV! Ma question est en rapport avec la tragédie d'y a une semaine: Avez-vous identifié les responsables? Y a t-il eu des revendications?»

Je lève la main pour faire signe que j'allais prendre la parole pour cette question.

«Notre agence de renseignement à en effet réussie à identifier LE coupable. Il s'agit d'un Saiyan répondant au nom de Cabba. Selon des témoignages, Cabba est une personne souffrant d'immenses troubles mentaux, il a d'ailleurs très certainement été sollicité par des forces extérieurs pour mener cette attaque contre nous. Notre nouveau Ministre de l'Agriculture, Jojiba, était sur place et avait tenté de l'arrêter sans succès, mais il nous a lui aussi témoigné des informations sur les "revendications" de Cabba, je cite:

"Puisse le monde brûler jusqu'à ses entrailles ! Ô Miséricordieux ! Abrégez nos souffrances et purifiez ciel et terre par le feu! Tu dois comprendre. L'anéantissement total est la seule solution qu'il nous reste."

Nous ne savons pas encore qui lui a mit en tête ces horribles intentions.»

Un évident mensonge de ma part évidemment. Je sais que suis déjà publiquement connu pour avoir révélé mes ambitions d'anti-dieux, mais recourir à ces mêmes informations, bien que vraies, pour justifier notre échec risquera de ne pas plaire au peuple. Surtout sans preuve concrète que Demigra est derrière tout ça. 
La réaction dans la salle ne s'est pas fait attendre: un brouhaha de gens qui parlent et s'interrompent les uns après les autres si bien qu'on comprend plus rien. Madame la secrétaire ordonne l'ordre dans la salle, et que le prochain journaliste se présente. Le journaliste d'avant dans le même temps nous remercie et s'excusa. Un autre journaliste de Ibra-TV prends sa place pour poser la question suivante:

«Pour rejoindre mon collègue, devons nous craindre d'autres attaques et est-ce qu'une contre-attaque de notre part aura lieu?»

Cette fois-ci le Président va répondre.

«On peut craindre de n'importe qui ou n'importe quoi. La question n'est pas pertinente. Le but de la terre ainsi que ses habitants étant d'être prêt à supporter chaque épreuve que nous rencontrerons. Et pour vous rassurer, nos services sont déjà en train de tracer les terroristes. 
Pour ce qui est d'une contre attaque... Une contre attaque est un terme belliqueux qui ne sied que très peu à mes lèvres. Des conséquences seront cependant certaines. La justice terrienne ne saurait passer l'éponge sur ce genre d'affaire, et vous pouvez être certain que ceci est loin d'être fini. À vous, terroristes, prenez garde, car notre poigne se refermera sur vous, tôt ou tard.»


Des applaudissement retentissent et font office de bruit, mais à faible intensité cependant. Le journaliste s'en va et vient une nouvelle journaliste de la CC-TV.

«Pouvons-nous êtres sûrs d’être protégé si cette attaque est passée sans conséquence pour les attaquants?»

Si c'est une question de sécurité, on pouvait s'attendre à ce que Narumi Karuzaki soit la personne à répondre, ce qu'elle va faire d'ailleurs.

«C’est un cas isolé. Notre armée a prouvé maintes fois qu’elle est digne de défendre ses concitoyens. Si vous connaissez un seul système planétaire qui est capable de sauver l’entièreté de sa civilisation à tout instant, faites-le moi savoir et j’en prendrai bonne note.»

Une réponse froide, la journaliste était presque figée en réaction de la réponse de la personne qu'elle considère comme une héro. De mon côté, je pouvais la voir serrer du poing. Et je pense que cette conférence testeras autant que moi ses nerfs. La prochaine question vient d'un journaliste de Al-Jasminah:

-«Pouvez-vous affirmer que la Terre est en sécurité sous votre juridiction?

-Si le peuple pense qu’il existe des personnes plus qualifiées pour les protéger que le Président Draven, le Général Scalio et moi-même, je démissionnerai sans hésitation. Personne ne peut affirmer qu’il est en mesure de repousser tout envahisseur qui se présenterait. Mais nous affirmons que nous déployions tous les moyens en notre possession pour assurer au mieux la sureté de notre planète.»

Le silence complet. Tout le monde pouvait voir qu'elle était sérieuse dans ses propos sur sa démission et moi-même j'étais surpris par ce genre de dédication au peuple... ou plutôt par le fait qu'elle me réfère en tant que Général. Exceptionnellement, ce journaliste a été autorisé à poser une autre question relative à la sécurité encore une fois. 

-«Avons-nous des mesures de sécurité prévues?

-Nous allons effectuer des contrôles de toutes personnes qui arrivent ou partent de notre planète directement aux bases de lancement, grâce à nos robots dernier cri cyber-connecté. Il n’existe à ma connaissance aucun individu capable de voyager et survivre dans l’espace sans véhicule spatial, toutefois nous allons placer de nouveaux satellites en orbite qui nous permettrons de déterminer la nature de ce qui approche de notre planète – mécanique ou organique.»

On arrive à un journaliste d'un journal à sensation, je connaissais bien ce journal pour-être celui qui n'arrête pas de produire des articles anti-gouvernemental. Il pose donc une question:

-«Vous avez instauré un service militaire pour toute personnes valides dès l'âge de 16 ans. Concrètement, quelles mesures avez-vous l'intention d'employer afin que ces jeunes personnes soient en mesure de rivaliser face à des extraterrestres capable de déclencher des explosions en un mouvement?»

Je prenais cette fois-ci la parole avant que Narumi ne le fasse. Cette initiative est mienne après tout.

«Une très bonne question. Pour vous rassurer sur un point, je ne veux pas que cette nouvelle génération de soldats soient de la chair à canon. Non nous avons pris l'initiative d'inviter des maîtres capables d'utiliser le Ki. Cette source d'énergie spirituelle enfouie en moi, vous, tout le monde sur Terre. Cette énergie est aussi celle que les races extraterrestres qui n'apprécient pas notre monde utilisent pour nous terroriser. Mais grâce à nos réformes ainsi qu'à ces maîtres de Ki farouchement patriotes, le gouvernement espère mettre un terme à la domination extérieure et montrer que nous ne sommes plus un peuple à intimider, détruire et autres formes de mal.

Cette nouvelle génération de soldats sera celle qui amènera notre belle planète vers un futur de prospérité et de sécurité grâce à la maitrise du Ki, car ils seront effectivement des "super-humains". Néanmoins je tiens à adresser un point: ces soldats seront sévèrement punis dans le cas où ils commenceraient à utiliser leurs pouvoir contre leurs concitoyens qu'ils auront juré de protéger. Je vous le garantis.»

Cette révélation de mon intention derrière cette mesure de conscriptions n'est pas forcément populaire, mais je constate avoir de nombreux avocats pour ce projet dans la foule. Et curieusement, ce journaliste continue de poser des questions, alors que ma secrétaire proteste contre son initiative:

«Vous avez promis à la Terre une ère de prospérité et de sécurité, ne pensez vous pas avoir gravement failli ? Comment les terriens peuvent-ils encore vous accorder leur confiance?»

C'était à mon tour de serrer du poing, je pouvais presque voir un sourire mesquin de la part de ce pauvre type, mais Draven a commencé à répondre avant moi, me laissant redescendre la pression:

-«Notre gouvernement est en place depuis peu. Notre organisation, je l'admets est encore branlante. Toutefois les efforts que nous fournissons pour retrouver ces attaquants et leur faire procès de leurs actions sont incommensurables. Soyez sûrs que nous ne restons pas inactifs face à ces exactions. Des conséquences sont à venir, mais nous préférons ne pas trop nous projeter et restons concentrer sur les affaires immédiates. Beaucoup de chemin est à parcourir jusqu'au jour où nous serons une nation unie et imperturbable.

-J'ajouterais à ça que nous présentons nos plus profondes condoléances aux familles des défunts. Notre échec à prédire une attaque terroriste de cette envergure à coûté d'innombrables vies, dont certaines qui venaient juste de revenir à l'issue de l'invasion du Dieu de la Destruction Auros. Soyez sûrs que les familles des défunts, ainsi que toutes les entreprises ayant souffert de la destruction de la Capitale Sud seront compensées. 
Mais.

C'est mon avis personnel, et je ne voudrais pas parler pour mes collègues, mais je pense que cette attaque du terroriste Cabba ouvrira les yeux au peuple sur les mesures pacifiques qui nous ont hanté depuis des décennies. La plus grande menace à notre monde a été vaincu, mais pourtant la violence continue, malgré tout ceux qui pensaient que cette ère révolue. Cette attaque est un exemple d'une galaxie fragile, d'une galaxie violente et d'une galaxie qui ne veut pas la paix. Mais je veux maintenant que vous voyez cette attaque comme la goûte d'eau qui à fait déborder le vase.

Je fais de mon mieux au moment où je vous parle pour établir des relations avec les forces intergalactiques comme l'Empire Cold et le Royaume des Saiyans pour assurer notre sécurité, ou au moins nous faire gagner du temps pour notre réarmement. Car ne vous méprenez pas, mais c'est en montrant les crocs que nous pouvons dissuader quelqu'un de s'approcher de nous avec de mauvaises intentions! J'ai en effet promis la prospérité et la sécurité, mais nous n'avons malheureusement pas eu le temps de nous développer suffisamment pour nous protéger de cette dernière tragédie, et pour ça j'en prendrais la responsabilité.

Seulement veuillez bien garder en tête mes propos, et a y réfléchir longuement. Nous ne pouvons pas magiquement garantir que tous les coins de la Terre soient sécurisés, donc nous avons aussi pris de nouvelles décisions au niveau fédéral. Pour commencer, la Police sera renforcée par des pouvoirs supplémentaires au niveau des contrôles. Veuillez coopérer avec nos forces de l'ordre et n'hésitez pas à les voir si vous avez des suspicions vis à vis d'un potentiel criminel. Ensuite, l'une des choses qui nous a fait défaut était la lenteur de communication de République de la Capitale Sud. Je suis sûr que vous le savez, mais notre planète utilise un système fédéral pour fonctionner de manière plus ou moins correcte, cependant nos régions autonomes étaient trop nombreuses et sans réel pouvoirs. C'est pour ça qu'une décision a été prise immédiatement la semaine dernière et nous avons remaniés les Républiques.»
Je prends ma bouteille d'eau pour boire un coup avant de me retourner en direction de la toile blanche sur le mur derrière moi. Un projecteur s'allume et projette une carte dessus.
«Voici la nouvelle République Fédérale Terrienne.»:

La bande de journalistes et le publique présents se lèvent tous et des bruits relatif à la stupéfactions résonnaient, pendant que d'autres discutaient entre eux de cette nouvelle annonce, et répartition des territoires Terriens.

«Nous avons décidés d'abolir les très nombreuses républiques pour les reformer en 4 nouvelles Républiques ainsi que l'État Gouvernemental. Ces Républiques bénéficieront d'une plus grande autonomie, ainsi que de plus grandes forces armées pour assurer la sécurité dans leurs territoires respectifs. En faisant ça, nous espérons créer les conditions pour des réponses plus expéditives et une excellente communication en cas de problèmes entre les Républiques et l'État. Ces mesures ont déjà été mises en place et sont valides à compter de maintenant. Les citoyens n'ont rien besoin de faire si ce n'est prendre en compte les nouvelles frontières et à quelle République ils appartiennent désormais.»

Ce que je ne mentionnerais pas c'est que les Présidents de ces Républiques seront des loyalistes de l'Insurrection. Je ne peux pas laisser les élections locales à la chance de la popularité, nous ne sommes pas encore sortis de la misère pour ça. Mais maintenant il était temps de retourner travailler. Ma secrétaire annonce la fin de la Conférence, mais je pouvais voir des journalistes se plaindre. J'ai même entendu grâce à mes sens développés certains "journalistes" lamentant le fait qu'ils n'ont pas pu essayer de nous faire avouer le plus de fautes possibles juste pour nous critiquer. Vermines. Nous avons adressés notre échec par des solutions, mais eux veulent juste semer la discorde? C'est ce qu'on verra. 

______________________________________________


De retour à mon bureau, je rencontrais plusieurs personnes pour leur assigner leur nouvelle tâche: La construction d'un nouveau centre de recherche secret. Le nom de code est "Shadow Moses." Ils devront compléter la construction dans le mois. Dès qu'ils se soient absentés, je contactais le Baron Babel pour lui confier sa nouvelle tâche:


«Baron Babel, c'est le Premier Ministre qui vous parle. Je vous confie la tâche d'éliminer les médias et journalistes cherchant à semer la discorde et la division sur Terre grâce à leur articles visant à décrédibiliser le gouvernement. Ces salopards représentent le plus grand danger à notre planète par leur potentiel à lancer des révoltes via de la désinformation. Vous vous y prenez comme vous voulez, tâchez juste de ne rien laisser comme preuve reliant leurs disparition à nous. 
Je compte sur vous.»
 
[SOLO] Une Conférence de Presse extraordinaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’atterrissage d'un mec pressé
» TC_HYDRO_HALLOWEEN [Solo]
» [Solo] One Two , One Two
» Somewhere in the sky... [RP SOLO]
» [Solo] The Bad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-