-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le silence du sablier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 286
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 694

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down ! / Space Oddity / Absolute Begineers
Techniques 3/combat : We Could Be Heroes / Never Let Me Down
Techniques 1/combat : The Loneliest Guy

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockDim 21 Aoû 2022 - 13:30


C'était encore une nuit paisible sur Satan City. Bien trop paisible. Les bâtiments étaient debout, les rues étaient comme si elles venaient à peine d'être cimentées ou pavées, mais il manquait un composant important d'une cité qui se voulait encore vivante : les habitants. Oui, on se retrouvait à nouveau dans ce laps de temps durant l'invasion d'Auros  et avant que Fugma ne puisse avoir la chance de ressusciter les résidents morts de la planète bleue durant le conflit entre les Black Feathers et les saiyans. Traverser la ville la plus peuplée du globe avec peu de circulation, que sur la route et les zones piétonnières, glacer le sang de notre protagoniste. Williams continuait à marcher son trajet habituel entre la maison d'Alicia Runhour et un petit bar qui organisait des parties de poker. C'était pour le moment le seul gagne-pain qu'il avait sous la dent pour récupérer rapidement un appartement sur sa ville natale : la Capitale de l'Ouest.

Chaque passage d'une voiture pour égayer la nuit ou une discussion entre deux piétons qui passèrent à côté de lui rappeler qu'il y avait encore de l'espoir néanmoins. Il ne pouvait rien y faire efficacement, mais quelqu'un pouvait certainement tourner la table à la faveur des terriens ? Les dieux et les contes de fées étaient maintenant une réalité, il pouvait en espérer un pour faire revenir les siens parmi les vivants. Il soupira néanmoins, défaitiste que cela n'arriverait tout simplement pas. Si Auros réussissait son coup, il n'aurait aucune raison de faire ressurgir les morts de leurs tombes. Même le mythe des Dragon Balls ne le rassurait pas tant que ça maintenant. Il savait que les sept boules de la légende étaient entre les mains de personnes peu rassurantes aux yeux de l'hôte de l'émeraude. Pourquoi sacrifieraient-ils leurs vœux pour eux ? Les chances étaient infimes, mais au plus profond de lui, il osait croire que c'était possible malgré son extérieure pessimiste.

Son parcours fut interrompue par la vision d'un des nombreux panneaux d'affichage de Satan City dédié au héros de la Terre. Il se demandait s'il avait survécu à ce conflit. Une autre image forte de la planète qui n'avait pas pointé son nez depuis les explosions. Il laissa ses yeux se baissaient au sol tout en allumant une cigarette avant de la relever pour un tirer un coup dessus. Il avait au moins Alicia en tant qu'amie et béquille. La possibilité de se recueillir sur des mémoriaux au nom des victimes l'aidait également à affronter la dure réalité qui n'était pas encore entièrement assimilée par le fuyard. Pour lui, tout son voyage de Dösatz et son retour soudain à la Terre avait pris qu'une journée. Se faire à l'idée que plusieurs mois étaient passés était compliquée. Peut-être que mettre les dons à contribution de la société l'aiderait à vaincre cette dure réalité. Il réfléchit calmement avec son bâton cancérigène dans son bec où ses pouvoirs pourraient bien servir… L'intemporelle avait réussi à utiliser ses pouvoirs pour le bien après leur dispute sur la planète oligarchique, il pouvait également faire de même. Enfin, l'objectif pour le moment était de retrouver un appartement qui lui était sien pour ne pas vivre tel un parasite chez son amie, même s'ils partageaient les coûts quotidiens de la vie.

Il reprit son trajet en passant par un chemin de traverse qui prenaient plusieurs ruelles qui auraient été des coupe-gorges en temps normal, mais… les criminels n'étaient plus là. De toute manière, la pierre lui avait dévoilé son pouvoir de bouclier face à Cabba durant leur bref rencontre avant sa téléportation. S'il y avait un danger, il serait rapidement protégé. De plus, en dehors des bruits de ses propres pas qui résonnaient dans l'allée, il semblait être la seule personne accoutumée à ses lieux, pour la sixième fois. Il espérait presque qu'une autre personne intervienne pour couper court à ce silence pesant vers les tables de poker.

Par moments, il faut faire attention à ce que l’on souhaite.
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 194
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockDim 21 Aoû 2022 - 22:48
Xeno Gokû avait reçu une mission qu’il se devait d’accomplir. Il y avait la présence d’une seconde copie d’une personne dans la même temporalité. Mais pour des raisons mystérieuses, il était impossible à la Time Patroll de localiser avec précision la bonne personne. La mission de Gokû était donc simple : il devait aller à la rencontre de William Auguste et de s’assurer de ses intentions et de sa personnalité. Concrètement, Gokû devait simplement lui parler. La Time Patrol allait s’assurer du reste. Il se laissa alors téléporter vers la temporalité à laquelle il devait se rendre.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, il vit qu’il était à Satan City et qu’il faisait nuit. Cela l’arrangeait quelque peu qu’il fasse nuit. Les membres de la Z-Team était donc en train de dormir et il avait plus de chances de passer inaperçu. Il ne fallait pas oublier qui il était : Son Gokû, et il était très connu parmi ses amis et les divinités, cela pouvait donc poser un problème.

Il contempla la ville sans dire un mot. Satan City. Elle avait été renommé ainsi à la suite de la pseudo-victoire de celui-ci face à Cell. Gokû eut un large sourire aux lèvres en se disant que si la vérité avait été rendue publique, la ville aurait très bien pu se nommer Gohan City. Mais les Son n’avaient jamais cherché à apprendre la vérité aux autres, ayant toujours souhaité rester discret. Ils avaient même laissé Satan accaparer la victoire face à Buu sans souci.

Il fronça les sourcils en sentant la cible de sa mission. Il porta ses doigts à son front et se concentra, en se laissant téléporter vers William Auguste. Apparaissant devant lui, il adopta un visage amical afin de le saluer, marquant une petite seconde afin de laisser William comprendre ce qu’il venait de se passer. Ce n’était même pas une amicalité hypocrite, il était encore trop naïf à cette période et pouvait donc se montrer amical avec tout le monde.
‘’Oy ! Je me nomme Son Gokû !’’

Il préférait se présenter en premier, afin de se montrer respectueux envers la personne qu’il venait d’accoster brutalement.
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 286
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 694

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down ! / Space Oddity / Absolute Begineers
Techniques 3/combat : We Could Be Heroes / Never Let Me Down
Techniques 1/combat : The Loneliest Guy

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockLun 22 Aoû 2022 - 9:40
L'accoster brutalement était bien le terme pour décrire la manière manquant de subtilité avec laquelle l'inconnu venait de se présenter à Williams. Habitué au silence et s'attendant à un minimum de bruit avant de croiser quelqu'un au milieu de ses lieux peu fréquentables, il eut un sursaut avant de tomber le derrière en premier contre le sol. Sa cigarette tombait entre les deux protagonistes. Le parieur regarda d'un air apeuré l'homme qui venait d'apparaître de nulle part devant lui. Son apparat, voire même son physique, était clairement celui d'un pratiquant d'arts martiaux. Il ne saurait dire lequel néanmoins. Ses seules connaissances en combat étaient les films d'action et les tournois diffusés à la télévision.

Cependant, malgré son entrée en scène digne d'un mauvais jumpscare, il affichait une expression amicale sur son visage. De l'expertise du joueur de cartes, il semblait sincère. Il était habitué à reconnaître les failles qui dévoilait les fausses intentions d'une personne. Là… il ne semblait pas en trouver. Ce n'était pas pour autant rassurant, à part dans la naïveté enfantine, personne approchait quelqu'un ainsi sans l'objectif de le surprendre avec une vilaine surprise. Était-ce une farce de mauvais goût pour une compilation à la con sur le net ? Si c'était le cas, au moins, ses conneries n'étaient pas mortes avec le reste de la population. Était-ce pour le mieux ou pour le pire ? Dur à définir.

C'était dans un silence inconfortable que l'inconnu dévoila son identité tout en saluant d'une manière juvénile assez effarante. Williams cligna quelques fois ses yeux en succession rapide devant cela. C'était avant que son esprit puisse faire la liaison avec un autre événement aussi important pour la Terre que ces putains de bombes.

“Son Gokû ? Attendez, vous étiez pas l’un des adversaires de Cell avant Mr. Satan le détruise ? Vous n’étiez pas blond ?”

Il commença à se relever après ses deux questions paraissant anodines. Auguste n’était pas encore devenu un interrogateur et il savait qu’un simple toucher pouvait assouvir sa curiosité, mais même là, il ne souhaitait pas jouer avec la chance. Du moins, pas de cette manière. Il se releva en se dépoussiérant, tapotant son hoodie et son chino noir avant d’écraser la cigarette au sol. Il regarda le visage du combattant avant d’éternuer sur son poing fermé qu’il plaça devant sa bouche.

“Je suis Williams Auguste. Je peux vous aider d’une quelconque manière ?”

Hésita-t-il à dire. Il n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait avoir à faire avec un ancien compétiteur du tournoi de Cell. S'il avait été interpellé ainsi, c'était qu'il y avait une raison. Laquelle ? Rien de bon lui venait à l'esprit. Il plaça sa main droite dans sa poche pour tenir l'émeraude en cas de pépin et se tailler le plus rapidement possible de ses lieux si les intentions de l'homme n'étaient pas aussi amicales que son expression faciale pouvait laisser paraître. Il était excellent à analyser ces dernières, mais il n'était pas infaillible pour autant.
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 194
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockLun 22 Aoû 2022 - 14:37
Gokû regarda la cigarette tomber par terre et se frotta l’arrière de la tête, d’un air désolé. C’était sa faute si William l’avait fait tomber par terre. Il l’avait accosté un eu trop brutalement apparemment. Il reprit la parole, afin de s’excuser :
‘’Désolé, désolé’’

Il ne comprenait pas du tout l’intérêt qu’avait le commun des mortels à fumer une cigarette. C’était nocif pour la santé et même un Senzu ne pouvait réparer les dégâts que cela créait. Mais il ne jugeait pas William Auguste. Après tout, il faisait bien ce qu’il voulait. Cela n’avait rien à voir avec lui ou avec sa mission. Et il n’allait certainement pas se mêler de la vie de William Auguste. Son Gokû ne s’attendait certainement pas à ce que William Auguste le reconnaisse. Il faut dire qu’il pensait que seul Satan aurait été sur le journal. Il ne savait pas grand-chose de cette période, il faut le dire. Après tout, il avait été mort durant 7 années et à son retour, il avait appris que c’était Satan qui s’était approprié cette victoire et tout le monde l’avait cru. Il ne contredit pas William concernant cette information et répondit à sa question concernant le Super Saiyan :

‘’C’était un état temporaire, j’ai toujours eu les cheveux noirs.’’

Il ne voulait pas lui expliquer toute la vérité, il risquait de le perdre encore plus. Il était déjà content que son interlocuteur ne lui pose pas de question sur sa queue de singe. Il l’avait d’ailleurs replié autour de sa taille telle une ceinture poilue. Il aurait pu utiliser son don afin de forcer la mémoire de William Auguste, mais il préférait ne pas s’en servir, par respect envers sa « cible ». Et de toute façon, il ne savait pas s’il réussirait à s’en servir de force, sans le consentement de la personne-cible. Il prit la parole, une fois que celui-ci se présenta en lui demandant s’il pouvait l’aider d’une quelconque façon :

‘’Enchanté William, je…’’

Son ventre se mit à gronder violemment, montrant alors que Gokû était affamé. Il faut dire qu’il n’avait pas eu le temps de manger avant d’aller en mission et il était souvent affamé. Même pour les Saiyan, il dépassait la norme d’appétit. Il reprit la parole, d’un air gêné :

‘’ça te dérange si on parle devant un repas dans un restaurant ?’’

Xeno Gokû avait pratiquement oublié sa mission. Ou plutôt, il ne l’avait pas spécialement oublié. Insouciant qu’il était, il se contentait simplement de discuter avec William Auguste sans arrière-pensée. C’était probablement pour ça que c’était lui qui avait été choisi et pas un autre.
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 286
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 694

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down ! / Space Oddity / Absolute Begineers
Techniques 3/combat : We Could Be Heroes / Never Let Me Down
Techniques 1/combat : The Loneliest Guy

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockLun 22 Aoû 2022 - 17:32
Son Gokû avait beau s'excuser, cela n'enlevait pas la frayeur qu'il a provoquée à Williams. Il n'allait pas le mettre en justice pour quelque chose d'aussi mineur, mais ce n'était pas la meilleure première impression. C'était ainsi que le combattant dévoila qu'il était dans un état temporaire et que ses cheveux étaient toujours noirs de base. Donc, le terrien déduit rapidement à quel race que l'inconnu appartenait : un saiyan. Il lâcha un soupir de frustration en se relevant tout en détournant le regard rapidement derrière lui.

“Ouais, j’imagine que c’est le fameux Super Saiyan alors. Pas la peine de le cacher, c’est connu de tous à présent grâce aux tournois de Dösatz.”

Déclara-t-il en dévisageant son interlocuteur. Le terrien n'était pas une personne qui jugeait un livre à sa couverture, mais à cause d'une rancœur peu assumée, il avait une dent envers les guerriers de l'espace. Ils avaient beau ne pas avoir été les responsables des explosions comme SK l'avait dit avant de détoner les bombes, ils restaient des joueurs majeurs dans la perte de sa famille et de ses amis. Un regard un peu sombre pouvait être perceptible. Il ne portait pas encore de masque social. À quoi bon ? Il était seul avec cette personne et il ne comptait pas rester avec lui longtemps à l'instant présent.

Il venait de dévoiler son identité à l'inconnu dans un moment d'hésitation dans l'espoir que son apparition puisse avoir un sens. Il connaissait peut-être ses pouvoirs ? Non, il ne les avait pas rendus public et seulement Alicia le savait. Le joueur de carte pouvait lui faire confiance avec sa vie, littéralement. Pourquoi elle aurait laissé cette information arriver à l'oreille d'un perdant qui n'avait pas réussi à vaincre un insecte géant alors qu'un terrien, même s'il était le plus puissant de la planète bleue, lui avait donné le coup de grâce. Encore un aspect de Williams qu'il ne dévoilerait pas aisément : sa persuasion que les êtres humains étaient l'espèce la plus faible de l'univers parmi de ceux qui étaient dotés de conscience et d'intelligence.

C'était à ce moment-là que Son Gokû allait lui parler avant que son estomac vienne couper court à son fil de pensée. Il était clairement gêné quand il proposa au possesseur de l'émeraude d'aller à un restaurant. L'air crédule de ce tas de muscle semblait être honnête, alors pourquoi le courant ne passait pas !? Tout cet enchaînement d'événement ne donnait pas confiance au pessimisme. Non, cela le rendait encore plus suspicieux envers cette personne ! Il apparaît de nulle part, le surprend et lui propose de manger juste après ? C'était une mauvaise blague ? La main encore dans sa poche, son regard devenait de plus en plus sombre envers lui. Il hésitait déjà à lui envoyer la pierre dans la gueule pour l'éblouir et courir pour sa vie. Non, il devait tirer toute cette histoire au clair.

“Alors, vous venez de nulle part et vous me proposez de manger quelque part. Donnez-moi une raison pour laquelle je vous suivrais ? On n'apparaît pas ainsi devant un inconnu sans arrière pensée. Dis-moi ce que vous voulez de moi et peut-être que je songerais à manger avec vous…”

Déclara-t-il sèchement. Ce n'était pas logique. S'il avait tant la dalle, il pouvait très bien se téléporter se chercher un kébab ou n'importe quel autre type de nourriture qu'il satisferait son palais. En y pensant, les saiyans étaient reconnus pour manger des tonnes exorbitantes de nourriture. Ouais, un simple repas ne suffirait pas à remplir le trou noir qui leur servait d'estomac. Il se pouvait qu'il était en repérage pour trouver un type avec un minimum de cash pour lui payer la somme exponentielle de sa bouffe. Ça serait absurde, mais au cas où.

“...et ça sera à vos frais, je vous préviens !”
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 194
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockMer 24 Aoû 2022 - 20:03
Gokû fut surpris de voir que William Auguste connaissait le Super Saiyan. Ils avaient toujours cherché à se faire aussi discret que possible. Après tout, si les Terriens avaient su qu’il y avait une race extra-terrestre sur leur planète, le chaos aurait été là très rapidement. C’était pour cette raison qu’ils avaient toujours évité d’en parler à quiconque.

‘’C’est surprenant que tu saches cela…Désolé de ne pas avoir été plus précis…’’

William Auguste exigea alors d’en savoir plus avant de le suivre, ce qui était légitime. Son Gokû se gratta la joue, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre. Il ne pouvait décemment pas lui dire qu’il devait le surveiller afin de s’assurer de ce qu’il valait pour la Temporalité, afin de voir s’il était une menace. Finalement, il opta pour une vérité sincère mais pas entière :

‘’La vérité est que ton ki m’intriguait et je... Je surveille la Terre…quand je peux…’’

Il marque une pause en grimaçant. Il se rendait compte d’à quel point son absence, ou du moins de celui-ci. Il était tout de même joyeux de voir qu’il y avait du monde pour la protéger lorsque la Z-Team n’était pas là. Il ne savait pas trop ce qu’il s’était passé, mais il détectait plusieurs Ki qu’il ne reconnaissait pas, qu’il n’avait jamais reconnu. Il reprit la parole, presque en murmurant, toujours audible :

‘’Je me suis trop absenté de la Terre, apparemment…’’

Il poussa un petit soupir, dépité. Il était quelque peu perdu pour être honnête. Cette temporalité était des plus étranges pour lui. Des personnes qui n’étaient jamais sorti de l’ordinaire existaient ici et prenaient une grosse importance. Gokû avait du mal en conséquence à tout suivre mais il continuer de faire de son mieux, comme il en avait l’habitude.

‘’Désolé, William, je n’ai pas de raison valable’’ avoua-t’il finalement, en se grattant l’arrière du crâne.

Généralement, les personnes le suivaient sans souci, et il n’avait jamais eu à se préoccuper de leur fournir une raison. Il avait tant de fois sauvé le monde que ses amis lui faisaient confiance aveuglément. Mais là était le problème : William n’était pas l’un de ses amis. Il n’avait donc aucune raison de lui faire confiance comme eux. Celui-ci annonça alors que ce serait à Gokû de payer s’ils y allaient. Il répondit alors calmement, en souriant :

‘’ça me va !’’
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 286
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 694

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down ! / Space Oddity / Absolute Begineers
Techniques 3/combat : We Could Be Heroes / Never Let Me Down
Techniques 1/combat : The Loneliest Guy

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockSam 27 Aoû 2022 - 10:55
Beaucoup de choses avaient été testées depuis que Williams avait récupéré l'émeraude dans cette forêt glacée : sa santé mentale, sa détermination, son humanité et bien d'autres choses. Aujourd'hui, c'était sa patience qui était en train d'être jouer avec. Le combattant en face de lui ne semblait pas venir de cette période à ce rythme. Il était choqué que la transformation de Super Saiyan soit célèbre alors qu'elle était connue de tous depuis que la Terre s'était ouverte à la galaxie. La planète bleue avait maintenant un mixte d'espèces considérable, seulement dépassé par Dösatz. Là où la culture saiyan s'était étendue, Dösatz était devenu la banque de l'univers. Alors, pourquoi une personne de ce calibre, un participant du Cell Games, était choquée de cela ? Il avait pris un coup sur la tête et était devenu partiellement amnésique ?

Son Gokû commença à se justifier en disant que son ki l'avait intrigué alors qu'il surveillait la Terre. Donc, il avait détecté la signature de la pierre précieuse ? Qu'est-ce que cette dernière pouvait avoir une aura pour commencer ? Ce n'était certainement pas lui qui l'aurait attiré comme un papillon vers une ampoule au milieu de la nuit ! En attendant, c'était une mauvaise excuse, encore plus mise en valeur la grimace qu'il tirait. Le parieur fronça des sourcils quand son interlocuteur commença à parler dans sa barbe sur le fait qu'il s'était absenté depuis trop longtemps de la planète bleue. Encore une fois, Auguste n'était pas satisfait par les paroles de l'inconnu, loin de là. Son regard était maintenant complètement assombri par une colère grandissante. Il allait tout simplement pointer l'erreur de son discours pour le moment, à voir si ses doutes qu'il cherchait tout simplement l'isoler davantage était vrai.

“Vous réalisez que vous vous êtes contredit en moins de trente secondes ?”

Le guerrier de l'espace avait beau soupirer, cela ne calmait pas l'hôte de l'émeraude. C'était à ce moment-là précis que l'homme à la queue de singe affirma qu'il n'avait aucune raison valable de le couper dans son chemin vers les tables de poker improvisés. Toujours sa main droite dans sa poche, le parieur se frotta les yeux avec celle de gauche. Même lui n'avait pas de justification pour son approche violente en dehors que son ki l'avait interpellé. C'était à son tour de cracher un souffle rempli de confus et mépris envers lui. Par contre, ce mystérieux individu était prêt à payer la bouffe ? Il cherchait à l'appâter dans un van ou quoi ?

“Alors, Gokû. Je ne vous connais pas et je pense ne pas vouloir vous connaître davantage. Je pense qu’il serait mieux pour nous deux de repartir à nos activités respectives. Va retourner surveiller la Terre même si vous êtes en retard de plusieurs mois, j’ai d’autres choses à faire de mon côté !”

La moutarde commença à monter progressivement, mais sûrement. Il n'était pas encore passé à des méthodes plus sévères : comme lui envoyer l'émeraude à la gueule pour mettre fin à ce fiasco en vitesse éclair. Il devait simplement partir ou rester avec des arguments irréprochables pour convaincre le sceptique de rester faire la parlote plus longtemps sans se prendre une lumière éblouissante en plein les yeux.
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 194
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier ClockLun 29 Aoû 2022 - 20:30
Gokû écouta attentivement ce que lui disait William Auguste qui commençait à perdre patience devant le fils de Bardock. N’importe qui l’aurait été devant une telle situation, en réalité. Gokû le comprenait en réalité et s’en voulait de ne pas pouvoir lui dire toute la vérité. Au mieux, il passerait pour un fou avec ces histoires de Patrouilleur du Temps. Au pire, William serait la personne qu’ils cherchaient, et cela ne plairait pas à Gokû qui trouvait que William Auguste était sympathique, bien qu’il était agacé. Gokû lui répondit alors :

‘’Je ne pense pas m’être contredit. J’ai dit que je surveillais la terre quand je peux la surveiller, mais que beaucoup de choses m’ont échappé lorsque je n’ai pas pu la surveiller entre-temps.’’

Il haussa brièvement les épaules, après une hésitation. Il n’allait pas forcer son interlocuteur à le suivre. Sa mission consistait surtout à engager la discussion avec le terrien. Et même s’il n’aurait pas été en mission, il aurait certainement engagé la discussion avec celui-ci. Et Gokû n’était pas comme les autres Saiyan qui étaient des barbares pour la plupart. S’il voulait quelque chose, il lui arrivait d’insister, certes, mais il ne prenait jamais quelque chose par la force, par respect envers la personne. Aussi, lorsque William Auguste lui annonça sa dernière phrase, Gokû grimaça alors mais n’insista pas. Il prit la parole, d’un ton amical :

‘’Ok ! A la prochaine alors !’’

Et après un signe de main, il n’insista pas plus et commença à s’en aller, se dirigeant vers le restaurant non loin de là et qui était fortement visible. Sa proposition tenait toujours, néanmoins : si le terrien voulait un repas, il pouvait toujours le suivre. Mais pour Gokû, sa mission pouvait être considéré comme un échec en un sens, mais pas tout à fait. Après tout, il avait pu engager la discussion avec sa « cible », terme qu’il n’aimait pas, et c’était tout ce qu’il comptait. Il espérait revoir celui-ci un jour sans qu’il ne soit en mission.

{J’aurai peut-être dû lui proposer un combat, il doit être fort} pensa naïvement Gokû à ce moment-là.
Contenu sponsorisé

Le silence du sablier Empty
MessageSujet: Re: Le silence du sablier   Le silence du sablier Clock
 
Le silence du sablier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-