Le Deal du moment :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two ...
Voir le deal

Partagez
 

 Desperados

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Desperados   Desperados ClockDim 17 Juil 2022 - 1:03
Les bottines sombre de Navalrexia s’enfonçaient dans le sol boueux sur lequel elle était apparue. La porosité du sol était directement liée à l’intense pluie qui s’abattait sur ses maigres épaules. Elle levait les yeux vers le ciel, découvrant les sombres nuages obscurcissant l’horizon, le calme relatif de l’averse berçait ses pensées.


« Tu dois le trouver. »



« Une fois qu’il sera à ta portée… »


« … tue le. »



« Tue ██████. »



Les derniers ordres de Xemnas hantaient son esprit, elle ne vivait qu’à travers la subsistance de son utilité au sein de quelque chose. Car à défaut d’être une personne propre, elle pouvait servir des buts qui la dépassait. Elle s’imaginait ainsi avoir un ersatz d’humanité en prenant la décision de soutenir une celui qui l’avait assemblé. C’était ainsi qu’elle constituait le rapport de subordination auquel elle se soumettait : tant que son maître lui était supérieur, elle le suivrait dans l’espoir d’une continuelle amélioration de sa condition apathique.
Un assassinat, elle n’en avait jamais fait, elle n’avait jamais rien fait, d’ailleurs. Néanmoins, elle disposait de savoirs innés et de conseils et informations au sujet de sa cible. Elle devait se rapprocher d’un homme charismatique dénommé Scalio, un guerrier de l’espace à la tête du gouvernement terrien. C’était un politicien froid au caractère pragmatique, franc et admiratif de l’univers militaro-industriel. Quant il fut arrivé au pouvoir, il augmenta presque immédiatement le budget de la défense, pourtant déjà élevé. Il officialisa également un groupe intervention pro-Terre composé de rebelles anti-divins. Bien que cette organisation se voulait secrète, Navalrexia avait été renseigné, elle en savait plus sur eux qu’ils ne pouvaient l’imaginer.


D’ailleurs, elle avait été informée des récentes manœuvres du premier ministre : assembler un groupe d’élite. Une sorte d’escouade de la mort dont la principale mission serait la protection du président et ses obligés, mais aussi l’accompagnement des personnalités importantes lors des entrevues risquées. Ces fameux agents étaient encore inconnus de tous, les quelques élus étaient connus sous des pseudonymes et devaient se présenter auprès de Scalio dans les jours à venir.


D’une manière ou d’une autre, l’indolente guerrière avait obtenu l’emplacement de certains de ces élus, répartis aux quatre coins du globe. Pour atteindre le siège du pouvoir, elle devait faire illusion en revêtant l’identité de l’un de ces mercenaires de choc. Fort heureusement, l’un des proposés était une femme de stature similaire. Il y avait de grande chose pour que cette dernière porte des habits accessibles à l’espionne de Xemnas. Navalrexia prit la voie des airs afin de confronter cette combattante d’élite et lui soutirer son équipement.

Après quelques minutes de vol, elle atteignit des pics montagneux. A cette hauteur, le temps était d’avantage clément : les fortes précipitations laissaient place à de doux flocons. L’Elyséenne enfonça ses bottes dans la neige, cette fois. Elle zieuta les alentours, contemplant le plateau qui lui faisait face. Plusieurs arbres délimités une vaste pleine, sorte d’arène de duel providentielle. Au bout de ce lopin de terre se remarquait un petit feu de camp à coté duquel se reposait une individue toute parée de noir.


Aucun doute, il s’agissait de la cible, elle en avait été informée.


En s’approchant, elle découvrit plusieurs détails sur l’apparence de cette concurrente au prix « d’agent de Scalio ». Tout d’abord, la mercenaire portait une armure légère composée de plaques de blindage composite. Cet ensemble était couvert d’une cape charbon et de quelques fioritures qui s’apparentaient à des banalisés, des insignes, des grenades, une ceinture. L’important était la protection toute relative que cette inconnue portait ainsi que la qualité de son arme. Malheureusement, Navalrexia ne parvenait pas à discerner l’armement de sa future adversaire.


Une fois à quelques mètres, la concernée se redressa en vitesse, repérant rapidement la voyageuse.


« Je ne pense pas que l’on se connaisse. »



Remarquât-elle en faisant face à la seconde de Xemnas.


« Mais pour avoir parcouru tout ce chemin, tu dois être un de ces chiens du ruban rouge… »


Visiblement, l’Elyséenne était prise pour quelqu’un d’autre, c’était bon signe, cela évitait un bavardage qui ne mènerait nulle part. Elle restait ainsi stoïque, laissant son interlocutrice lui offrir un set d’informations dont elle ferait peut-être bon usage plus tard. Les connexions se faisaient : le ruban rouge n’est pas apprécié par certains tueurs à gage.


« Que-t-on t’il dit pour que tu viennes mourir ici ? « Affronte Rosemary et tu gagneras 400 000 zenies » ? 600 000 ? »


Son nom était dévoilé, une information importante qui arrangeait bien Navalrexia. La mercenaire faisait les cent pas face à elle, agita dans ses mains un petit dispositif, une sorte d’émetteur. Cette courte scène permettait d’observer avec plus d’attention le visage de l’agente. Il s’agissait d’une femme d’environ 30 ans à la chevelure mi-longue blonde quoique blancharde, son teint été légèrement basané.


« Tu ne pensais pas que c’était un appât pour te pousser ici ? Quelle imbécile tu fais. »


Desperados 297d07d3fab0c569fde1367e0db4c4e8


Finalement, Rosemary activa l’engin qu’elle tenait dans le creux de sa main droite, objet qui se révéla être une sorte de sabre laser. Une lame énergétique rougeâtre en tout point similaire à l’arme de fonction des Siths. Le combat allait enfin commencer.


« Tu ne dis rien ? Tu ne – … »


« Tu parles beaucoup pour quelqu’un qui va mourir. »


Rétorqua Navalerexia sur un ton monotone, presque intéressé. Piquée à vif par une telle arrogance, l’épéiste brandit sa lame, s’avançant lentement vers la voyageuse apathique. Une fois bien canalisée, elle se jeta vers l’Elyséenne, assénant plusieurs coupes à l’aide de son sabre. La seconde de Xemnas glissa en arrière, évitant plusieurs frappes à l’aide sa grande agilité. Elle avait parfaitement conscience que les armes de ce genre tranchaient tout ce qu’elles touchaient. En conséquence, elle s’éloigna par la voie des airs, dominant de facto son adversaire.


« Tu voles ? J’imagine que tu utilises le Ki… Vas-y, essaie tes kikohas ! »


S’écria la tueuse à gage en brandissant de nouveau sa lame.


(Merde j’avais dit que je n’allais pas faire trop long pour Scalio, alors je vais abréger)


Navalrexia lança quelques boules de feu à Rosemary qui les découpa avec son arme. Le combat à distance était impossible, les deux lutteuses se rapprochèrent de nouveau et une nouvelle mêlée se déclencha. Heureusement, la vitesse supérieure de la martialiste lui permit d’éviter une fin tragique. Profitant d’une ouverture dans la garde de sa rivale, elle parvint à saisir le sabre laser et à en faire sa propre arme.


« Quelle force ! Comment tu as fais-ça ?! »


En guise de seule réponse, Rosemary fut plantée en plein abdomen par la lame d’énergie. Crachant une grosse gerbe de sang, elle s’écroula au sol dans une narration aussi courte que possible. Elle était morte, son talent d’épéiste n’avait pas compensé sa nature « d’humaine comme les autres ». La jeune femme scruta les alentours du feu de camp et constitua une tenue avec les pièces d’armure disposée dans les environs. Elle était rapidement habillée, passant d’une longue robe-trenchoat à un uniforme protégé militaire.


Armure:



En fouillant les affaires de la défunte, elle mit la main sur quelques papiers, passes et outils permettant d’usurper son identité. Il ne lui restait plus qu’a atteindre le palais présidentiel et de s’y faire recruter. Elle s’envola vers Satan-City et survola le paisible paysage terrien, un voyage sans saveur dans la mesure ou Navalrexia n’en tirait aucune admiration. Pour elle, rien n’avait de saveur et sa seule préoccupation était l’accomplissement de sa tâche : tuer ██████. Après quelques minutes de trajet, elle se posa face au château, dont elle avait été informée de l’emplacement. Elle se présenta aux gardes surveillant l’entrée et leur présenta le passeport militaire de Rosemary, elle allait devoir s’habituer à ce nom d’emprunt.


Les soldats lui ouvrirent l’accès aux couloirs principaux, lesquels menaient vers la salle d’audition des mercenaires. Le lieu n’était pas bondé, mais quelques rares chanceux semblaient de la partie. L’Elyséenne remarquait une dizaine de terriens, la moitié portait des armures cybernétiques intégrales, les autres étaient des martialistes ou des magiciens. L’imposteur s’adossa à un mur, les bras croisés, elle attendait simplement son tour.


Après de très longues minutes, sans doute plus d’une heure, elle fut appelée par une secrétaire et allait, comme la majorité des candidats, passer un entretien auprès du premier ministre Scalio.

Tout se déroulait comme prévu.


Dernière édition par Navalrexia le Dim 17 Juil 2022 - 12:34, édité 1 fois
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockDim 17 Juil 2022 - 2:17

Pas de répit pour nous autres mortels.

Dans un moment de fatigue intense provoqué par mon putain de taff, j'ai oublié que j'ai pas de putain de jour de congé avant un moment en fait. Toutes les personnes m'ayant vu arriver au château Présidentiel c'est bien rendu compte que j'étais pas spécialement d'humeur, et particulièrement fatigué aussi. Heureusement pour moi, je commence à redevenir insomniaque, donc je suis réveillé depuis belle lurette. Particulièrement marrant pour moi, est le fait que je dois faire des entretiens pour la garde d'élite que j'ai commencé à lever pour des raisons de sécurité. Enfin je suis pas spécialement inquiet au point d'engager quelqu'un pour me protéger, je peux faire ça moi-même, mais tout les conseillers insistent pour m'inclure dans ce programme et jusqu'à présent, ces gens là s'avèrent être bon dans leur travail. Et un bon leader écoute ses subordonnés. J'en sais quelque chose.

Arrivé dans mon bureau, je vois une dizaine de dossiers comprenant des informations pour ces bons mercenaires. La nature de leur métier et de leur talent leur permet d'échapper à la transmission de photos d'identité, ce que je trouve bien curieux pour être honnête, faudra changer ça à l'avenir, mais tant pis. Le premier à arriver serait un homme nommé... bon c'est une blague en fait? "Deepthroat"? On veut déjà me casser les couilles là? Nan impossible, il doit avoir une bonne raison de s'appeler comme ça, c'est pas vrai... Huuuuuuhhhhhhhh ok pas grave, c'est l'heure, il doit être là maintenant. Je commande à la secrétaire à l'âge totalement méconnu de tout le monde de le faire entrer. Je vois entrer dans la salle une sorte de cybord ninja
.

«Bonjour.»

Desperados Erzher10
«...Bonjour, "Deepthroat".»

C'est terrible, ce surnom gâche TOUT.

«Je suis venu répondre à votre invitation. Le surnom fait partit de mes tactiques.»

Il doit sentir ma perplexité par rapport à ce surnom aux rabais. Après faudrait qu'il soit particulièrement creux dans la tête pour pas le remarquer.

-«Vos tactiques? Éclairez moi.

-Très bien. Quand je traque une cible, j'aime embrouiller son esprit en me faisant passer pour un allié, quelqu'un de bien intentionné. Le surnom, bien qu'absurde, ne donne pas l'impression d'être dangereux pour ma cible, ce qui lui fait baisser sa garde à mon égard. Quand il est l'heure de confronter ma cible, elle sera incapable de réagir face à ma lame et à la rapidité de mes mouvements. La cible est morte, trahit par une personne qui n'a jamais été son allié.

-D'accord. Et donc maintenant vous souhaitez être garde du corps pour des hommes très bien placé dans le gouvernement Terrien? Vous m'excuserez alors si je viens à penser que vous en êtes peut-être après la vie du Président?

-Ou peut-être la votre?

-Si vous êtes à moitié bien informé comme je pense que vous l'êtes, vous devriez déjà savoir que ce serait un suicide vide de sens que d'essayer de m'assassiner MOI.

-Rien n'est vide de sens monsieur le Premier Ministre. Des mercenaires seront prêts à s'essayers à la tâche tant que quelqu'un les payes. Heureusement pour vous, je ne suis réellement pas là sous contrat d'assassination, et je vous propose réellement mes services. Je possède aussi des technologies me permettant d'être déployé comme un espion si vous n'êtes pas à l'aise à l'idée de m'avoir parmi vos gardes.

-Nan ce ne sera pas nécessaire. Je vais vous accepter, j'attends de vous une loyauté sans égal. Votre vie est secondaire comparée à celle du Président et de son entourage, et je m'attends à ce que vous vous comportiez avec ça en tête. Autrement, je m'occuperai de vous personnellement. Enfin, un salaire plus que raisonnable vous attendra. Vous pouvez partir.»

Il s'excusa après m'avoir salué. Ca va être des gens sketch comme ça que j'vais finir par recruter, mais j'en suis pas à mon premier oddball. J'ai un archi-démon, un fermier, une rescapée d'un empire défunt, un connard, un vieil homme et une ange à l'apparence et pouvoirs divins alliés avec moi. Et qui j'ai d'autre à possiblement recruter.... rien de particulièrement choquant à part eux: "Mistral", "Bladewolf", "Jetstream", "Sundowner", "Monsoon"...Ils font tous partis d'une compagnie de mercenaire nommée "Desperado Enforcement LLC."


J'ai hâte que ça se termine...


.... Bon j'en suis à la dernière personne, j'en ai accepté plus que je l'aurai cru mais putain ils sont... fatiguant.

«Faites entrer la dernière, Rosemary.»

Et ainsi entre une femme à l'allure sportive avec un chouette armure. Elle possède un regard vide de vie, ce qui promet d'être rafraîchissant comparé aux autres. Comme c'est la dernière, je vais me lever et me tenir face à elle, bras derrière mon dos avec son dossier.
War Face:

«Bonjour Rosemary. C'est quoi votre histoire?»
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockDim 17 Juil 2022 - 16:09
Quand elle fut autorisée à entrer, la combattante galactique afficha un air presque aussi antipathique que celui de son hôte. Mais ils n’étaient pas les mêmes pour autant, le regard de la jouvencelle était celui d’une âme perdue et vide tandis que Scalio n’était qu’un pur monument de haine. Oui, une détestation profonde, une colère intérieure qui le tiraillait tant qu’il ne pouvait s’empêcher de la faire ressentir à son entourage. C’était une sorte d’aura de mort, un avertissement à quiconque oserait braver les limites de sa patience. Fort heureusement, l’usurpatrice ne comptait pas provoquer un homme si dangereux, elle avança avec une certaine nonchalance jusqu’au bureau du premier ministre. Ce dernier lui lança un regard inquisiteur, il désirait en connaître plus sur l’histoire de Rosemary. Fort heureusement, l’Elyséenne s’était renseignée en pillant littéralement les affaires de la défunte sith. Mais comment procéder ? Devait-elle déblatérer une fiction ou restituer le contenu des notes de sa dernière victime ? L’esprit de Navalrexia miroita un quart de seconde avant de prendre la décision d’un scénario factice destiné à arranger ses chances.

Elle dissimula ses bras derrière son dos à la manière d’une militaire, puis prit la parole avec une fermeté toute relative, elle ne semblait pas très expressive.  

« Je suis une tueuse à gage inter-univers, je suis capable de le déplacer entre plusieurs univers. Je suis formée à l’utilisation des armes conventionnelles de l’armée Terrienne et de certains armements étrangers. »

Techniquement, des milliers d’équipements n’étaient pas originaires de la planète bleue, le sabre laser était un bon exemple, les boucliers d’énergie en était un excellent second.

« Je maîtrise aussi les arts martiaux, c’est ma spécialité. »

Pour le moment, rien de bien original, en somme.

« Je suis également capable de manipuler mon ki à un niveau qui transcende certainement le vôtre. Je peux concevoir des armes et des passerelles par ma seule volonté. »

La génération de portes magiques était une faculté dont disposait chaque agent de Xemnas, Navalrexia l’avait apprise auprès de lui avant de partir en mission. Cette capacité était un atout de premier ordre pour le déplacement de cibles VIP et le redéploiement stratégique. Mais toutes ces belles paroles valaient-elle quelque chose ? Nul doute que Scalio était d’un naturel dubitatif. Néanmoins, c’était une scène ou il avait l’initiative et allait devoir mettre en œuvre le néccéssaire pour que Rosemary puisse y réagir. Malgré tout fit intervenir l’invitée une fois encore.

« J’ai cru comprendre que vous recrutiez un groupe complet. Vous pourriez me mettre à l’épreuve en me faisant affronter un autre prétendant pour lequel vous auriez des réserves. »

En autre un duel contre l’un des non-favoris que l’allié de Draven avait rencontré aujourd’hui. Si les membres de Desperados étaient certainement parmi les meilleurs, il était probable que plusieurs indépendants se soient également présentés.

Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockLun 18 Juil 2022 - 3:43

La femme en face de moi faisait tout pour être aussi plate que possible dans sa présentation. Elle doit avoir beaucoup à dissimuler pour rester stoïque comme ça, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus intriguant chez elle.

«Une tueuse à gage inter-univers hmm? De quel univers êtes vous donc d'origine? Les gens comme vous se comptent facilement sur une seule main.»

Moi-même étant une personne ayant voyagé à travers les univers -de manière forcée cependant- je peux déjà réaliser que si ses dires s'avèrent être la vérité, alors on a attiré une personne exceptionnelle vers nous. Comment est-ce que cette Rosemary a fait pour ne pas avoir déjà été mise au service des Colds ou les autres factions qui sont autrement plus puissantes que nous?  Elle poursuit en disant qu'elle maîtrise les arts-martiaux. C'est bien, quelque chose d'ordinaire pour le coup. Mais elle me révèle ensuite quelque chose de plus surprenant encore, et qui peut certainement éveiller des soupçons de ma part:

«Manipuler votre Ki à un point qui peut même surpasser mes capacités? Plait-il? Vous me révélez là quelque chose de fascinant, vous êtes potentiellement la personne la plus surqualifiée que j'ai pu rencontrer aujourd'hui alors.»

Si j'étais ne serait-ce qu'un peu plus reposé, j'aurai pu simplement lâcher l'affaire et confirmer son recrutement sur le champ, mais je voulais creuser un peu plus ce personnage de plus en plus mystérieux en face de moi. Elle proposait de montrer sa valeur en affrontant l'un des rebus de tout à l'heure, mais ça ne m'apprendrais rien du tout. Nan on va juste y aller cash.

«Non ce ne sera pas nécessaire de surclasser les rebus. Vous ferez ça dans votre temps si vous voulez mais on va éviter de me faire perdre du temps si vous voulez bien. Maintenant, montrez moi. Manipulez votre ki comme vous dites. Je vais me transformer devant vous pour que nous ayons tous les deux une idée de votre niveau.»

Je n'irai pas à fond tho'. Je me mettrais en scène comme quelqu'un qui donne tout évidemment, mais je veux voir si elle pourra en effet dépasser ce premier plafond. J'augmenterai le niveau et je verrais si elle pourra me suivre. Si elle y arrive, je garantis qu'elle aura un emploi...mais aussi qu'elle sera surveillée, peut-être par le Babel. Je n'ai certainement pas l'intention de laisser une personne qui n'est pas Misha me surpasser en puissance et faire ses affaires sans supervision. Il est temps de passer à l'action en déclenchant le Super Saiyan avec la mise en scène.

«A vous.»
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockLun 18 Juil 2022 - 19:59
Bien qu’elle n’y mît aucun effort dans la forme, Navalrexia était parvenue à piquer l’intérêt de son éminent interlocuteur. Il fallait dire qu’elle n’avait aucun réflexe social et énonçait simplement des faits probants jusqu’à voir la mine de Scalio se raffermir. Le premier élément remonté fut l’univers d’origine de la belle, une énigme dont même elle ignorait la réponse. Bien qu’elle était née du corps d’une combattante de l’univers 13, son esprit était totalement différent et ne lui octroyait aucun souvenir de cette vie passée. Par conséquent, elle énonça simplement cette ennuyeuse vérité.


« Je ne sais pas d’où je viens. »



Rétorquât-elle sans enthousiasme.


Une réponse d’une extrême platitude, visiblement le principal trait de cette pauvre Rosemary. Néanmoins, elle eut l’occasion d’être davantage bavarde quand elle remarqua être une excellente manipulatrice du Ki.

Effectivement, elle disposait d’un talent inné en la matière et n’avait pas hésité à se prétendre supérieure à son éventuel employeur. Cette suffisance ne fut pas mal accueillie pas le premier ministre qui demeurait intrigué par cet éventuel atout. Tout comme le suggéra son invité, il désirait voir de ses propres yeux quelques-unes de ces fameuses capacités dont elle se réclamait experte. Cependant, Scalio ne désirait pas se limiter à la passivité et pris la décision d’être le partenaire de cette dernière.


Dans la sobriété la plus totale, le maître de l’insurrection se recula de quelques pas, sans doute pour épargner son mobilier, puis concentra son énergie. Le regard de l’Elyséenne se fronça, conséquence directe à la bourrasque de vent impressionnante que générait son interrogateur. Ce saiyan était très puissant, certainement membre des 1% composant la centaine de légendes de sa race. Une pression toujours plus forte se faisait sentir au fil de la canalisation de cette force de la nature. Cette compression était due à la convergence de Ki dantesque émise par le militaire, elle mettait le corps de la jouvencelle à l’épreuve. Depuis son réveil, elle n’avait jamais été opposée à un être aussi robuste. Et finalement, comme elle le craignait, la chevelure du dictateur s’illumina dans une énième bourrasque, laquelle ne fut pas en mesure de dissimuler le caractère étincellent de son corps tout entier.


Cet homme ne prenait aucun risque en élevant ainsi le niveau ! Manquait-il de confiance ?


La lutteuse se redressa, compressant sa musculature pour libérer une aura bien moins marquée. A comparaison, elle semblait facilement dix fois moins forte, un fossé qui appuyait une stricte différence de niveau. Car bien qu’elle ait héritée d’un immense potentiel, elle restait une novice dans l’utilisation de son propre corps auquel elle devait s’habituer. Sa posture était similaire à celle de Vegeta : elle faisait sans doute usage d’un art martial extraterrestre.


« Je vais faire quelques démonstrations d’attaques que vous ne maîtrisez pas. »


Déclarât-elle avant tendre ses bras vers le guerrier de l’espace.


Son mouvement fut l’impulsion d’un flux insensible d’énergie, cet élan psychique constitua un portail dans le dos de son adversaire, une porte menant au sein d’une dimension de parfaites ténèbres. En apparence, ce sort ressemblait beaucoup à la version qu’utilisait Towa pour se déplacer entre plusieurs timelines. Cette faille demeurait discrète, il était probable que Scalio ne l’ait pas remarqué, cherchant sans doute à comprendre en quoi consistait vraiment les brusques bras tendus de son opposante.




Dans la foulée, elle confronta ses mains, matérialisant dans l’instant une sphère d’énergie qui prit la forme d’une sorte de javelot… Une longue lance turquoise ! L’arme incandescente n’était pas liée physiquement à son utilisateur, elle la fit virevolter de droite à gauche en guise de modeste preuve. Puis elle s’élança vers le saiyan, lame en avant, prête à perforer le foie du malheureux ! Du moins, c’est l’illusion qu’elle donnait jusqu’à mi-chemin, après quoi elle écrasa la pointe de sa lance contre le sol. Elle faisait un de saut à la perche ! Elle passait au-dessus du ministre, dissipant son outil pour brandir son bras droit vers ce dernier, situé plus bas.


Une lumière insupportable explosa aux yeux du représentant de l’insurrection, telle qu’il s’en trouva presque totalement paralysé.


Rosemary atterrit juste derrière Scalio, très proche du portail. C’est à cet instant qu’elle débutait la démonstration réelle de ses capacités, elle vint saisir l’un des membres de son colossal adversaire pour l’envoyer traverser la porte dimensionnelle ! L’originaire de Salada était piégé pendant quelques instants une zone de noir absolu, parfaitement silencieuse et incroyablement froide. Cette basse température débuta presque immédiatement une glaciation de son corps. Fort heureusement, la centrale thermique qu’il était le préservait du pire.


Sur Terre, la mercenaire invoqua une sortie à cet enfer à l’autre bout de la salle. Emporté par l’inertie et sa chute polaire, l’insomniaque voltigeait à toute allure vers Navalrexia. Déployant légèrement plus d’énergie qu’a l’aube du combat, elle restaura sa fidèle lance qu’elle enveloppa d’une sorte d’aura d’éclair. Était-ce une lance super saiyan 2 ? Non, il s’agissait d’un ki électrique, une sorte d’orage de poche qui nimbait son arme. C’est aidé de cette combinaison mortelle qu’elle s’élança vers l’officier, percutant, cette fois-ci pour de vrai, le glaçon ambulant qu’il était devenu. L’attaque ne montrait aucune retenue, cet enchainement tout entier d’ailleurs en était un bon exemple, difficile de contrecarrer un plan qui semblait si bien rodé. La percussion de lance, visant l’abdomen, électrisa le corps de sa cible tout en la faisant fondre en une seule seconde, c’est dire la chaleur qu’elle dégageait !


Agile, elle dissipa derechef sa création suite à l’impact et imita à la perfection les maîtres du Takwondo en portant un double coup de pied retourné contre le menton de son opposant, suivit d’un ultime uppercut destiné à le projeter vers le plafond. Même s’il n’était pas totalement subjugué, cela n’empêchait pas la belle d’emmagasiner une dernière portion de ses forces pour mettre à mal son recruteur. En plus de son aura, elle s’enveloppa du même orage constant dont elle avait béni sa lance quelques instants plus tôt, puis, pris appui au sol pour décoller vers Scalio. Si le malheureux était enfoncé dans les lourdes fondations du plafond de la salle d’entrainement, il allait vivre un sale quart d’heure. Sous ses yeux, la jeune lutteuse devint étincelante, gagnant follement en vitesse pour infliger un direct du droit contre sa face de guerrier de l’espace. Un poing qui dépassait les limites de sa puissance modeste, faisant usage des malus qu’elle avait infligée à son rival et des éléments dont elle s’était attribué les vertus. Le coup détonna littéralement, un véritable éclair qui résonna comme tel dans la pièce tout entière. Et sous la pression infernale des près de 20 gigawatts, 20 milliards de watts, le toit derrière lequel l’ami de Draven se trouvait explosa littéralement, projetant tout dans les airs.

Desperados Unknown


Le temps ralentissait alors pour l’usurpatrice, elle ressentait la vive intensité de l’instant, le cœur qui s’emballe, le corps qui vibre à l’unisson. Et l’espace d’un millième de seconde, elle fut traversée par une image qui semblait venir d’un lointain rêve. Elle le voyait, elle pourrait presque le décrire.

Freezer.


Qui était-ce ?


Le temps reprit son cours.


Mais ce final n’en était pas un, profitant de sa propre inertie, l’Elyéenne se jeta vers l’un des rocs éjectés par sa propre attaque, bondissant de pierre en débris pour progressivement rattraper la possible déroute de son adversaire. Ils étaient maintenant en extérieur, certainement observé par des habitants médusés d’un tel spectacle. Une fois à portée, elle vint l’enlacer ! Ce n’était pas amical, il s’agissait d’une manière de le déstabiliser pour venir saisir l’un de ses bras et amorcer un mouvement giratoire facilité par leur vitesse de chute. Elle tenta de faire tournoyer Scalio à bout de bras alors qu’ils se rapprochaient d’un parc situé à environ 1 kilomètre du château. Une fois à bonne vitesse, Rosemary libéra sa cible en la projetant, de manière préméditée, vers un lac adjoint aux jardins. La force centrifuge amenée par la succession de girations rendait l’impact terriblement violent. Finalement, en utilisant les dernières miettes de l’énergie qu’elle avait libéré, elle manipula à l’aide de son courant électrique les roches en chute libre, agglomérant ses dernières pour écraser le malheureux au sein d’une hypothétique prison sous-marine.


Un enchainement appréciable dans son exécution méthodique, malgré tout, sa précision n’était pas son plus grand avantage. Si l’on omettait la pulvérisation d’une partie du bâtiment destiné aux entrainements, personne n’avait été blessé, Navalrexia ayant volontairement combattu dans les airs tout en retenant les débris.


Elle relâcha enfin la pression, foulant le sol d’un terrain de golf à coté duquel se trouvait l’étang vers lequel elle avait voulue enfermer Scalio.


Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockMar 19 Juil 2022 - 0:49

« Je vais faire quelques démonstrations d’attaques que vous ne maîtrisez pas. »

Voyons voir jusqu'à où elle peut monter- attends pardon? Qu'est-ce qu'elle croit qu'elle est en train de faire là? Pourquoi elle sort une lance?

« ! »



J'ai même pas le temps de sortir un mot qu'elle me fonce dessus avec sa lance et en plus je me suis déjà fait leurré: après un peu de saut à la perche, mes yeux se font exploser par un flash lumineux que je n'étais pas prêt à contrer dans n'importe quelle situation! Je la sens me saisir par un de mes bras et me jeter en arrière! Putain si ça finit par fracasser mon bureau elle va- !

Rien. 

Je rouvre les yeux pour ne rien voir. J'entends rien hormis le son que produit mon cœur qui se réverbère à travers tout mon corps. La température a lourdement chutée pour laisser place à un froid glaciale, dont je me protégeais en dégageant un peu plus de mon énergie autour de moi. Cet endroit...il est trop familier pour moi. Oh celle-là. Pour m'avoir rappelé ça, elle va prendre cher.

Une bouche de lumière apparait maintenant dans mon champs de vision. Au-delà, je vois Rosemary me préparer une version plus forte et plus concentrée de sa lance, et elle à l'air prête à m'embrocher. Je suis peut-être un glaçon actuellement , mais si elle me croit vraiment fait comme un rat, elle va déchanter très vite. Aussitôt que nous rentrons en contact, j'hausse mon niveau de Ki toujours plus haut pour être sûr de prendre son attaque sans risque. Elle arbore toujours une expression relativement stoïque, mais combien de temps cela durera? Son attaque touche, faisant fondre la glace et tentant de m'électrocuter, mais c'est grâce à elle que je vais me libérer et attraper sa lance de la main gauche.


«Sympa le jouet.»

Elle pouvait voir mon regard, celui d'un homme absolument furieux et qui n'attendait que de la corriger. Mais mon hubris va avoir raison de moi, comme elle n'est pas impressionnée et dissout sa lance avant de se lancer dans un combo qui aura le mérite de me fermer la gueule. Cependant ses coups ne font pas aussi mal qu'ils n'en avaient l'air, et je m'arrête de justesse au plafond pour pas le détruire mais hélas pour la propriété du gouvernement Terrien: une attaque du tonnerre me fait passer au-travers du toit, le faisant même exploser en des milliers de petits morceaux!  

Me voilà flottant dans les airs, retenant mes larmes sur le carnage qu'il vient de se produire. Mon bureau va être dans un sale état, le staff va juste paniquer, pareil pour les gens dehors. Pourquoi est-ce que cette connasse s'est mise à penser que je voulais la tester au combat? En parlant d'elle, la voilà revenue à l'attaque! Dans un move m'ayant surprit un instant, elle s'était enlacée autour de moi pour m'empêcher de bouger pour la chute à venir, prenant même la peine de me faire tourner sur moi-même à très grande vitesse! Après une distance assez longue parcourue, elle me lâche pour m'écraser contre un lac. Au moment où je m'apprête à faire impact, j'active le [Nova Strike] pour générer un bouclier qui encaissera n'importe quel choc.

Grâce à l'impact, j'ai pu ralentir la vitesse à laquelle je m'écrasais, pour enfin réaliser un arrêt total vers le fond du lac. Je gardais actif le bouclier, comme apparemment des projectiles m'étaient destinés. Mais ce ne sont que des débris, alors je pris une posture plus relaxée dans mon abris, et je réfléchissais à ce que je venais d'apprendre en quelques petites minutes:

De un: elle est douée, il ne fait aucun doute. Ses talents en arts martiaux me rappellent que je dois reprendre un jour l'entraînement si je ne veux pas me faire humilier.

De deux: ses techniques sont assez étranges, mine de rien. Ce portail vers le néant m'inspire rien de bon pour être honnête, couplé au fait que c'est une tueuse à gage inter-univers, mais que soi-disant elle ne se souvient pas d'où elle vient? Ouais, je vais lui coller Babel au cul c'est une certitude maintenant. 

De trois: elle est vachement suffisante d'elle-même, ce qui se comprends, mais je me demande si ça va la rendre récalcitrante à suivre les ordres? Hmm. Autant s'en assurer nous même. Je me téléporte directement derrière elle, sa signature de Ki est beaucoup plus faible qu'avant mais bien assez pour me faire chier si je la laisse.

«Bon, ce sera bien assez pour aujourd'hui je pense. Tu est prise, félicitations. Tu est ce qu'on appellerait une "personne d'exception" ici, et tes services seront les bienvenues. Cependant...»

Je l'attrapes par la gorge avec la main de Freezer et je me transforme en Super Saiyan 2, dans mon état maximal. Ma prise se veut brutale et je veux qu'elle galère à respirer. Elle a bien tenté de m'empaler, je peux me permettre ça. Tout ce qu'elle peut voir encore une fois, c'est un homme extrêmement en colère, et elle est le récipient de ma sombre rage.

«Tu t'es pas mal emportée pour quelqu'un à qui j'ai SIMPLEMENT demandé de monter son Ki pour faire une SIMPLE comparaison!! QUI t'as dit de m'attaquer en PLEIN MILIEU d'un lieu de travail PUBLIQUE?! Sache qu'aucun ordinateur ne pourrait calculer le nombre de FOUTRES que j'ai a donner à tes putains de précautions pour ne pas mettre en danger qui que ce soit d'autre! JE VEUX L'ORDRE ICI, EST-CE BIEN CLAIR

En l'attente d'une réponse de sa part, je serre. Et je serre... J'espère que son instinct de survie lui dira de répondre favorablement, parce que je suis intouchable pour elle maintenant.
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockMar 19 Juil 2022 - 21:52
Les alentours du palais étaient bercés d’un vent rafraichit par les millions de gouttelettes semées aux quatre vents, une pluie fine mais bienvenue qui servait de point d’orgue à ce spectacle improvisé. Consciencieuse, Navalrexia fit doucement chuter les quelques débris du toit pulvérisé, assemblant un petit tas à ses côtés. Elle observa en silence le lac, demeure provisoire du premier ministre qu’elle avait entraîné vers le fond à l’aide d’une grande quantité de roches. Malheureusement, cette prison aquatique fut presque immédiatement anéantie par un intense champ lumineux, une sorte de brillance violacée qui enveloppait le corps d’un Scalio, lui noir de haine. Il se tenait là, debout dans sa sphère, montant lentement au-dessus du niveau de l’eau. Il se libéra de son sa bulle protectrice et s’approcha de la mercenaire, lui adressant alors des paroles réconfortantes. Il semblait que la belle ait impressionné son hôte, elle ne désirait que cela : avoir une porte ouverte au sein du gouvernement, et plus précisément de l’insurrection. Car Xemnas le lui avait révélé, c’est ainsi qu’elle trouverait ██████.  


Elle fit quelques pas vers son nouvel employeur, satisfaite bien qu’elle ne le matérialisât pas, elle conservait cette même expression fade. Mais la mine flegmatique de son visage fut brutalement rompue par l’action déraisonnable de son supérieur. Animé par une rage criante, le guerrier de l’espace vint saisir Rosemary par la gorge, la brutalité de la prise fut telle que la malheureuse ne put laisser échapper qu’un court gloussement. Par réflexe, elle tenta de se libérer en apposant ses mains contre celles de son bourreau, en vain. Pour accentuer sa punition, le dictateur libéra son plein potentiel, fissurant le sol tout autour de lui en projetant des bourrasques qui vinrent balayer les arbres alentours. Il ne s’en rendait pas compte, mais l’explosion si soudaine de son Ki avait provoqué un petit tremblement de terre qui endommagea les bâtiments voisins tout en créant une certaine panique parmi les locaux.


Mais là plus à plaindre était la jeune Navalrexia qui était soumise à une séance de torture certainement abusive. Son corps se tordait maladroitement de douleur alors que son visage grimaçait étouffé par la puissance de son adversaire. Elle rougissait, la pression sanguine de son crâne augmentait, créant un risque d’AVC, mais aussi une plus probable et nette inconscience. Mais bien qu’elle souffrait éperdument, elle ne pouvait s’empêcher de rembobiner le fil de cet affrontement sommaire. Comment Scalio pouvait-il lui reprocher la dangerosité de toute cette bataille ? N’y avait-il pas sciemment participé ? Il affichait là une force incroyable dont il aurait pu faire usage pour neutraliser l’Elyséenne à l’aube de l’affrontement. Mais non, il avait choisi de ne pas intervenir.


Elle sombrait dans les ténèbres avec la certitude d’avoir raison.


La seule chose qui parvenait à son esprit était les paroles fantomatiques de son tortionnaire.


L’exercice n’était pas clair, il fallait juste qu’elle dévoile son niveau d’énergie.


Quel mauvais perdant.


Quel menteur.


Quel tricheur.


Après la souffrance, Rosemary découvrait la frustration par le biais du golem de haine qu’était le maître de la Terre. Une sensation qu’elle expérimentait dans de bien vilaines conditions, incapable de crier sa peine, incapable de justifier ses actes. Fort heureusement, l’originaire de Salada jugea bon de relâcher sa poigne, laissant de facto sa victime s’écraser au sol. La combattante s’écroula aussitôt contre le bourbier, la main sur le plastron de son armure à la recherche de son cœur. Elle tenta d’inspirer fort d’un coup mais se fut impossible. Ses voies respiratoires étaient obstruées par l’afflux sanguin, la faisant dégorger son précieux liquide vermeil. Il y en avait quantité, assez pour que les bottes du représentant de l’insurrection soient souillées d’hémoglobine.

Scalio pouvait apprécier ce spectacle avec tout le plaisir du monde, mais nul doute que sa vision des choses ne se fut pas la même que celle des nombreux spectateurs ameutés par le déluge pyrotechnique. Au beau milieu d’un parc, les deux extraterrestres étaient naturellement entourés de promeneurs et autres familles qui assistèrent sans masque à la démonstration de force du commandant suprême.


« Mais qu’est-ce qu’il fabrique ? »


« C’est le premier ministre ? »


« Maman, il fait quoi le monsieur à la dame ? »


Le responsable d’un tel ébat de violence était libre de s’en justifier devant son peuple.


« Je veux de l’ordre ici, est-ce bien clair ? », voila des paroles qui résonnaient différemment, à présent. Totalement assommée par le chasseur de dieux, Navalrexia mit plus d’une minute pour sortir de la torpeur provoquée par le manque d’oxygène, multipliant les efforts pour ne pas perdre conscience. Elle parvint lentement à se redresser, manquant de glisser sur son propre sang.


Son expression avait indubitablement changée, son sale état lui donnait une mine d’avantage pitoyable, elle transpirait la fatigue. Elle toussa lourdement puis tenta de parler mais sa gorge était asséchée, elle du s’y reprendre à trois fois.


« J’ai bien compris le message. »


Répondit-elle d’une voix fumeuse, largement affaiblie par son état.


Suivant cet événement fâcheux pour la crédibilité sociale du pouvoir en place, le duo se rendit de nouveau au château. Là-bas ne se trouvait plus aucun volontaire, ils semblaient avoir été conduits vers la sortie par une secrétaire dont l’apparence restait mystérieuse. Cette ombre secrétariale se manifesta verbalement, Scalio étant équipé d’une oreillette similaire à celles que portaient les gardes du corps.  


« Monsieur, les neuf autres recrues ont été invitées à la salle d’inauguration pour votre discours ainsi que vos premières affectations. »


Les batailleurs traversèrent plusieurs couloirs menant à la pièce en question, rapidement rejoint par d’autre mercenaires de renom incorporés à l’insurrection ce même jour. Le premier était un grand gaillard portant un long trenchcoat, lequel dissimulait maladroitement le corps parfaitement robotique d’un cyborg. Ce colosse mesurait facilement deux mètres de haut, l’air impitoyable, chauve. Il n’était pas très discret, il se prénommait Sundowner.


« Ah ! Voilà le patron ! Alors cette mission, c’est pour bientôt ? »

Desperados Metal-Gear-Rising-Art-Sundowner



Le second disposait d’une carrure plus raisonnable, un homme de taille moyenne facilement reconnaissable par son armure grise, elle aussi cybernétique. La queue de cheval de ce guerrier indigène rappelait le style traditionnel japonais. D’ailleurs, c’était certainement un bretteur si on se fiait au katana qu’il portait à la ceinture. C’était Sam, jetstream Sam.


« Ne t’en fais pas, il n’a pas recruté autant de prodiges pour rien. »


Desperados _OOfHPH-J2yksZ54Lsueaw9ccFQqSVwzKmOJXN67dEYMKDbkAlPt2xKNGB2wqHhC3frKLaab


Puis soudain, l’œil du tigre.


Lorsque le regard de l’épéiste croisa celui de Rosemary, son expression sembla changer du tout au tout, comme si un détail grossier venait de lui sauter aux yeux. Son visage n’affichait qu’un bref et soudain dédain pour la jeune femme. Était-ce de la pure misogynie ? « Hm… » Il marmonna quelque chose, comme s’il se retenait in extremis de faire entendre sa voix. Ce détail, l’usurpatrice l’avait immédiatement remarqué, craignant de comprendre ce que cet homme avait pu deviner.


Quant au dernier de cette bande, il s’agissait tout simplement du doomguy. Il était couvert d’une immense armure et ne disait pas un mot, il portait facilement cinq armes sur lui et ne semblait pas se plaindre du poids d’un tel arsenal. Par instant, un observateur attentif pouvait entendre sa lourde respiration, à en faire trembler Dark Vador lui-même. Quoi qu’il en soit, Scalio avait eu le nez rond en recrutant un chasseur de démon radical de ce genre.


Desperados Doom-eternal-wallpaper-4k-doomguy-doom-slayer-pc-games-preview


Il ne restait plus qu’un pas pour que le guide de la Terre n’atteigne le hall réservé au briefing. Qui d'autre avait été recruté au sein de cette force du chaos ?
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockJeu 21 Juil 2022 - 5:33

«Bien.»

Et je relâchais ma prise sur sa gorge, maintenant qu'elle redécouvre ce qu'est la respiration et la valeur qu'elle apporte à n'importe quel créature possédant des poumons, nous pouvons finir cette séance de recrutement et passer au choses sérieuses. Je jettes un coup d'œil aux environs pour voir un environnement sympa mais maintenant fracturé par nos actions. Le château, et maintenant ce parc et son quartier résidentiel environnant, si Rosemary n'avait pas mal interprétée mes demandes pourtant parfaitement claires, je ne serais pas déjà en train de songer à piocher dans la trésorerie pour réparer ce merdier.  Toujours un truc, et je sens que ça va aller de mal en pis. 

«Bon maintenant que tu sais respirer, suis moi, on va rencontrer plus formellement tes collègues.»

Desperados Enforcement LLC., "Deepthroat" et un dernier surnommé le "Doom Guy"...ou "Doom Slayer"? Je sais plus. Et encore d'autre mercenaires, tous faisant parti de l'Élite. Le plus gros fumier de tous les oligarches rêverait de se payer ses gens là pour protéger leurs intérêts. Mais heh, pas de ça chez moi. Ils travailleront pour le gouvernement, et pour la bonne cause pour une fois, mais ça ils s'en doutent pas exactement.

En rentrant au château, je jette la veste militaire que j'affectionne, vu que la la mercenaire me l'a un peu réduit en charpie. Je demanderai au bon Hoss de la refaire pour le bon prix. Ma secrétaire dont la description nous élude tous me prévient que le reste des recrues sont réunis dans la salle d'inauguration est sont fin prêt à m'écouter. Je m'y rend accompagné de Navalrexia, avant de la laisser se mêler au groupe. Je vois déjà que Sundowner est la grande gueule de Desperado et est bien impatient d'entendre mes instructions, tandis que Jetstream Sam calme un peu ses ardeurs. La majorité d'entre eux sont des cyborgs, la nouvelle évolution de l'homme il paraitrait. Et ceux qui ne le sont pas... ne disent pas grand chose, où comme Doom Guy, aiguisent leur lame. Très bien. A moi maintenant.
 

«Bien joué les gars. Vous êtes le groupe d'Élite qui auront désormais la charge d'être les glorieux gardes du corps du Président de la Terre et du reste de son gouvernement. Officiellement en tout cas.»

Je pouvais déjà voir des sourcils archer à la prononciation du mot "officiellement". Pas étonnant, néanmoins certains avaient déjà l'air de s'en douter ou même simplement de s'en foutre. Une première question arriva très vite, venant de Mistral: 

«Alors en quoi consterait notre travail de manière non-officielle?»

Desperados Mistra11

Question pertinente évidemment. Je prenais un instant pour bien formuler ma réponse, celle-ci pouvant être agressivement surprenante.




«Je vais vous parler en partant du principe que le but de l'Insurrection n'est pas entièrement clair pour vous. Je recherche des personnes extraordinaires comme vous pour une seule raison:

J'ai besoin de vous.

J'ai besoin de vos talents de combattants hors pairs. J'ai besoin de ces talents pour nous aider dans notre quête d'émancipation de l'espèce mortel de celle qui est divine. Mais ce n'est pas une vulgaire guerre d'indépendance, non. Toute personne dans cet univers doit être libre de ne pas être conscrit par les dieux de la création pour se battre dans leurs absurdes guerres. Personne ne doit se faire kidnapper par un dieu-démon dont le seul vœu et de vous torturer pour satisfaire ses désirs sadiques. Personne ne doit être conquit par un dieu de la destruction sans réel espoir de se soulever contre lui au risque de votre existence même. Personne ne doit tomber pour la séduction des anges, dont les perversions ont déjà fait des victimes. 

Nan nous avons besoin de vous pour une quête d'extermination des races divines qui nous ont longtemps exploités, oppressés et violés. Et pour votre tâche en question, voilà de quoi il en retourne: votre mission sera dans un premier temps de traquer les membres les plus hostiles de la race des Anges qui traînent dans cet univers, et vous les tuerez. Ensuite, une fois cette longue tâche accomplie et leurs nombres réduits et leur détermination défaillante par la perte de leurs "protecteurs" les plus virulents... Nous passerons à l'étape finale, facilitée par votre travail: la destruction des Anges par nos armées, une fois prêtes, et une fois pour toute.

Cependant, les Anges ne sont qu'une étape. Une marche à emprunter. Je ne peux pas être sûr de votre capacité à nous aider une fois que nous viserons plus haut dans leur hiérarchie, mais vous serez des héros, des héros qui auront sauvegardé la liberté des êtres qui le méritent.»

... Eh bien. Je ne devrais pas me faire chier à me taper un discours comme ça pour des mercenaires sans réelle vergogne, mais ça m'a fait du bien de me vider un peu. Je ne comptais pas dévoiler toute mon histoire non plus, mais j'espère qu'à travers ce discours, tout le monde dans la salle puisse sentir ma profonde haine, mon dégoût prononcé pour tous les êtres vivants issu des divins.
Cela marque même une nouvelle ère pour moi. L'ère où j'ai enfin retiré les gants. L'ère où nous allons enfin commencer à nous salir les mains.... A l'instant précis où j'ai donné ces instructions, le Scalio que certaines personnes aient pu connaitre vient de cesser d'exister. Je deviens un homme qui décide du sort de tout un...un "peuple", je deviens un homme qui n'a réellement plus peur de rien. Normalement, un homme comme moi qui donne l'ordre de commencer un génocide devrait être vilipendé et maudit pour des générations.


Pas moi.

J'apporterais la paix et la sécurité dans mon nouvel univers.

Je serais célébré comme un héro. Celui dont les initiatives auront sauvé les masses.

Et nos premiers obstacles contre ce nouvel ordre universel sont les anges de bas-étage, mais dont le statut divin n'a aucunement été changé. Des privilégiés de la vie, intouchable dans la majorité des circonstances... Ils auront leurs défenseurs, ceux qui essayeraient de se mettre en travers du chemin de l'Insurrection et de ses alliés. Ils se verront piétinés sans la moindre pitié. Ils arboreront une marque de traître s'ils survivent, et seront humiliés à jamais pour le crime de supporter les races divines. La Révolution Universelle commencera réellement grâce à la mise en action de mes nouvelles troupes d'Élite en face de moi.

...Mes propos semblent enfin avoir fait effet, Mistral bouche bée devant l'annonce, et Jetstream Sam ne semblant pas si emballé que ça curieusement. Peu importe vraiment, à la fin il sera payé. Une très grosse somme attends ces mercenaires chaque mois, mais autant être sûr de les avoirs dans ma poche.
 

-«Rassurez vous que pour un job de cette envergure, vous pourrez vous attendre à la plus grande paye qu'un mercenaire puisse rêver. Mais en plus, il vous sera accordé une prime pour chaque cible dont vous nous ramènerez une preuve de leur mort.

-...Haaaaah!! Alors ça Patron, je n'étais pas prêt du tout pour aujourd'hui! J'étais venu pour un job facile mais qui paye bien, mais je me retrouve à la place à faire un job dont l'importance est sans précédent! J'imagine que quand la Guerre éclatera enfin, nous pourrons tous tirer profit de l'économie de guerre! Mon sang est train de bouillir rien qu'à imaginer ça! 

-Hahaha, allons Sundowner, c'est pas encore le moment de célébrer... En particulier quand le Premier Ministre nous transmets ses memes, sa vision du futur et pas avant d'avoir commencé notre travail! Il serait dommage de ne penser qu'à l'économie dans ces instants de la plus grande importance!

-...»

Sundowner et Mansoon s'étaient exprimés à ce sujet, sous le regard désabusé de Sam, qui préféra ne pas s'exprimer pour le moment, comme le Doom Guy.

Lui il aiguise sa lame. Prêt à l'utiliser.


Prêt à passer à l'action.

  
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockJeu 21 Juil 2022 - 20:53
Le groupuscule pénétra une large pièce habituellement destinée aux événements particuliers organisés par le gouvernement. En soit, cette scène était conforme à l’usage de cette même salle : Le premier ministre allait introniser ses forces spéciales. Forces dont Rosemary faisait partie, une usurpatrice qui ne semblait pas avoir été remarquée par quiconque depuis la première heure, une mention honorable qui donnait une chance à son plan de fonctionner. Le hall, sobre, gris et discret était pourvu d’un grand pupitre en son fond, lequel fut utilisé par Scalio pour énoncer un discours qu’il avait préparé pour l’occasion. Les quelques élites s’ameutèrent face au représentant de l’ordre, écoutant attentivement ce dernier. Le placement aléatoire de Navalrexia la positionnait entre le dénommé Deepthroat et Sundowner. Peu de temps avant que l’élocution du premier ministre ne commence, le colosse aux yeux marins zieuta son collègue cyborg.


« Deepthroat, hein. Est-ce c’est en lien ave- »


« Non. »


Lui rétorquât-il immédiatement, anticipant sans mal là ou le regard rieur de son camarade risquait de l’embarquer.


Le guerrier de l’espace débuta son speech, il félicita la dizaine d’élus, évoquant leur mission officielle de gardes du corps. Bien évidemment, cette prestation n’était qu’une façade pour des opérations bien moins appréciable par le grand public. C’est ce que fit d’ailleurs remarquer l’une des mercenaires, amenant de facto le chef du gouvernement à clarifier le grand projet qui l’animait. L’air sombre comme à son habitude, l’officier affuta son regard, comme un chat qui verrait une proie, chutant toujours plus bas dans la folie de son objectif macabre. Sans filtre, il dévoila son désir d’extermination, il souhaitait voir disparaitre tout ce qui comportait une once de sang divin. Voici la vraie raison de son recrutement : il souhaitait constituer un groupe d’assassins capables d’éliminer des dieux.


Mais cet objectif totalement irréaliste ne sembla pas décourager la petite assemblée, certains se frottaient le menton tandis que d’autres riaient nerveusement. La soif de bataille était au rendez-vous, Navalrexia l’observait avec une certaine consternation, bien que cette dernière ne soit pas visible. Elle se fichait du sort qu’il réservait à ses homologues vivant par-delà les cieux, elle ne désirait qu’une seule chose, savoir ou se trouvait xxxxxx. Les quelques instants suivant le discours furent ponctués de commentaires avenants des quelques-uns parmi les plus bavards. Dans le tas se trouvait l’immense Sundowner qui jubilait à l’idée de combattre. Un énième inconnu vint modérer les ardeurs de ce dernier, un cinquième mercenaire qui semblait, comme la plupart, être un cyborg. On ne pouvait discerner qu’un visage abîmé par la quarantaine et un semblant de chevelure mi-longue blanchâtre, autant dire pas grand-chose. Le reste était dissimulé sous une armure intégrale qui ne semblait pas focalisée sur la défense balistique, elle semblait légère. Quoi qu’il en soit, cet homme, Moonson, mentionna la transmission de « memes », apparemment le fragmentation d’une vision du monde futur.


Les memes étaient donc l’avenir du monde ? Scalio était-il un meme en soi ?


La voix de l’indescriptible secrétaire résonna alors à l’écouteur du big boss, elle mentionnait l’arrivée imminente de quelques représentants de l’armée. Car l’allié de Draven n’était pas le seul à avoir été mis au courant du rôle réel de cette force spéciale. Naturellement, une partie de l’état-major avait accrédité les mercenaires pour qu’ils obtiennent une grande autorité martiale, assez pour entrer dans n’importe quelle base, voir donner des ordres à des bataillons entiers. Mais avec tous ces privilèges venaient des responsabilités morales, une sorte d’oratoire allait donc suivre celui de Scalio afin d’avertir les élites sur leurs droits et limites.


Trois vieux gradés grisonnants firent irruption, atteignant rapidement le pupitre afin de débuter leur allocution.


« Mesdames, messieurs. »


Le premier orateur était le général cinq étoiles Nicolas Saclois, un homme trapu, autant par sa physionomie que par l’âge.


« En raison de la mission importante qui vous a été confié, la commission gouvernementale en relation avec les affaires de l’insurrection a émis plusieurs mesures en votre faveur. Nous allons aborder la question des déplacements en zone limités, chose sur laquelle votre statut peut jouer. En effet, les régions militaires disposent de plusieurs niveaux d’accréditation, un militaire banal a accès aux deux premiers niveaux sur les cinq existants. Vous disposez d’un accès de niveau quatre qui… »


L’attention du groupe n’était pas hétérogène, certains écoutaient avec plus d’attention que d’autres. L’intervention des généraux se prolongea pendant une vingtaine de minutes, exposant sommairement des bases généralistes. Quoi qu’il en soit, le tas de mercenaires fut libre quelques instants au sein de la salle de pause. Rosemary ne cherchait pas le contact, elle se positionna en retrait, observant discrètement les bulles de discussion. Mais après quelques instants, elle fut rejointe par Sam qui se présenta à elle avec un entrain presque incohérent.


« Rosemary ! Tu m’avais manqué ! »


Comment connaissait-il son nom d’emprunt ? Les mercenaires rassemblés n’étaient pas affiliés à elle ! Il s’approcha d’un peu plus près, à portée pour lui chuchoter quelque chose à l’oreille.


« Je te conseille de faire ce que je dis. »


Il se recula derechef et scruta les environs en vitesse, s’arrêtant sur une petite porte donnant sur un balcon.


« Tiens ! On va prendre l’air ! Tu viens ? »


Quelque chose n’allait clairement pas avec cet homme, néanmoins, il affichait une confiance et disposait d’informations qui pouvait la compromettre. Si elle ne jouait pas le jeu, il risquait d’attirer l’attention sur elle. La combattante Elyséenne hocha la tête en silence ; il était peu probable que cet assassin fasse de tels tours pour s’amuser, il devait avoir quelque chose à dire en privé.


« Oui, carrément. »


Ajouta-t-elle finalement pour se donner un air d’avantage naturel, suivant le samouraï vers la sortie.
Chronoa
Chronoa
PNJ
Féminin Age : 84
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 160

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockJeu 21 Juil 2022 - 21:10
La vie était faite d’opportunités, il fallait se montrer assez fort pour les saisir. Samuel en voyait souvent, son talent était suffisant pour qu’il puisse avoir le luxe de choisir sa voie, de corser son challenge. Il fallait dire qu’il avait toujours apprécié les défis, il avait été formé par son père à cet effet et le remercie du fond du cœur, de là ou il était. Les enseignements ancestraux qu’il avait reçus lui permirent de voyager librement, lui et sa lame. Et porté par le vent, il arriva ici, mis en équipe avec une dizaine de visages familiers. Bien qu’il bossait en solo, il avait toujours eu un œil sur ses éventuels adversaires, tout ceux à qui il portait un intérêt martial. C’était autant professionnel que contemplatif, il se complaisait dans l’adversité et était en chasse des plus grands défis.


La proposition du ministre Scalio lui avait tapé dans l’œil, c’était une occasion de se confronter à de véritables artistes, pour la bonne cause de surcroit. Sam le savait, faire le bien est toujours plus difficile que le mal, c’est à cause de ce genre de crédo qu’il favorisait les contrats destinés sauver la Terre. Et pourtant, la bataille à venir contre d’éventuels créateurs ne fut pas le point d’orgue de l’heure écoulée. Ce qui le stupéfia fut de découvrir qu’une de ses rivales n’était plus. Rosemary fut la manieuse du mystérieux sabre-laser, une arme composée d’une capsule d’énergie à plasma qui demeurait irroproductible pour les industries gouvernementales. Cette épée à faisceau était un équivalent presque parfait à son katana haute fréquence, une dualité annonciatrice d’un combat prophétique entre deux arts légendaires.

Ainsi, quel fut sa déception quand il se rendit compte qu’une anonyme revêtait en partie l’armure de cette dernière.


La danse magistrale qu’il s’imaginait tombait à l’eau.


Mais il ne perdait pas seulement une joute mémorable, il était également séparé d’une formidable épéiste.


Le discours du premier ministre qui s’ensuivit sembla sans saveur, c’est bien pour cela qu’il ne s’emballa pas plus que d’ordinaire.


« … »


Comme dirait la narration précédente.


Il prit son mal en patience pendant le discours des généraux, restaurant progressivement son calme. Peut être que cette usurpatrice était une grande combattante, elle aussi ? Elle allait devoir répondre de ses actes, tôt ou tard. Ce moment vint quinze minutes après, quand tous les élus de l’insurrection prirent une pause prolifique à ses entreprises. Il se dirigea vers cette dernière et arrangea un semblant de salutations rythmés par une convivialité aussi fausse que brève.


Elle ne semblât pas jouer le jeu, elle ne répondait pas et elle avait l’air d’une idiote qui ne comprenait rien. Sam scruta alors les environs, puis repéra une porte menant vers l’extérieur, parfait ! Peut être que ce qu’il manquait pour ce moment unique n’était qu’une once d’intimité. Il la traina moralement à l’extérieur et vérifia l’absence de dispositifs d’écoute.


Il s’avança vers la barrière donnant une vingt mètres de vide, scrutant l’horizon. Satan City était une belle ville, mais lui, il préférait se battre au sabre, bon sang.


Il hocha la tête tout seul sans faire attention à son interlocutrice, donnant ainsi l’illusion qu’il tirait des conclusions de cette simple acceptation à discuter. Il lui adressa la parole sans détourner le regard des bâtiments lointains.


« Qu’Est-ce qu’elle t’a fait, cette pauvre fille, pour que tu t’en prennes à elle ? »



Il se retourna, l’air désormais sévère, une expression mêlant également une once d’incompréhension. Il observa les réactions inexistantes de l’inconnue, elle n’avait pas l’air émotive, il poursuivit.


« Cette armure, c’était la sienne. Non seulement tu l’as tuée, mais tu l’as aussi dépouillée de son identité. »


Ajoutât-il en pointant du doigt le plastron en composite sombre, il la dévisageait clairement.


« Tu n’imagine pas à quoi point ça ruine mes plans… »


Marmonnât-il en passant sa main droite éponger son visage.




Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockVen 22 Juil 2022 - 1:33
L’agente Elyséenne était découverte à peine arrivée, elle contemplait l’analyse ingénieuse de Sam qui, par le plus malheureux des hasards, connaissait Rosemary. Ce coup du sort plongeait Navalrexia dans la disgrâce la plus totale, si le samouraï révélait quoi que ce soit, elle était finie. En sondant son caractère, la lutteuse comprit qu’il était d’avantage froissé par la disparition de sa rivale que du délit d’intrusion au sein de l’insurrection. Visiblement, son investissement dans le combat de Scalio était tout relatif par rapport à son amour du fer battu. Cela signifiait qu’il n’était pas impossible de négocier une sortie de cette crise, elle allait devoir se montrer diplomate afin de se justifier. Elle allait surement devoir faire quelques concessions au profit de cet aventure cybernétique, mais qu’importe, sa mission en général était plus importante.


« Je suis désolée pour la mort de votre amie. »


Mentit-elle, elle se fichait du sort de Rosemary.


« J’ai effectivement pris son identité afin de m’infiltrer ici. Je cherche à m’intégrer dans cette structure mais je n’ai pas été sélectionnée par le gouvernement. »


Elle s’inventait une histoire au fil de l’eau, celle d’une mercenaire déçue de ne pas siéger dans le top 10 terrien et qui, par vengeance, s’est appropriée le mérite d’une autre.


« J’ai donc pris sa place, ça aurait pu être n’importe qui d’autre. »


Ajouta-t-elle en croisant les bras par reflexe. Elle n’aimait pas cette discussion qui la mettait en danger. Elle craignait que leur absence soit remarquée, ça la plaçait dans un extrême inconfort.


« J’imagine que tu ne me laisseras pas filer aussi facilement. »


Remarquât-elle dans un élan de perplexité.


« Qu’est-ce que tu veux ? »


Il voulait cherche chose, s’il ne cherchait rien, il aurait simplement prévenu le premier ministre en personne sous les yeux de tous. Il se retenait car il avait un intérêt à ce que Navalrexia soit maintenue à son poste.
Chronoa
Chronoa
PNJ
Féminin Age : 84
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 160

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockVen 22 Juil 2022 - 1:36
Sam guettait l’agente, il faisait les cent pas en l’épiant. Il n’apprécierait pas qu’elle décide de s’échapper en sautant du balcon, alors il montait la garde, sa main droite contre sa hanche, prêt à dégainer. Lorsqu’elle se justifia, elle commença par s’excuser, un rond de chapeau qui ne valait rien aux yeux du mercenaire solitaire : Il préférait assurément des actes. Mais avant d’en arriver là, elle mentionna avoir pour mission d’infiltrer l’insurrection, elle aurait été désabusée de ne pas figurer parmi les meilleurs et se serait vengée. Une réaction déraisonnable, stupide ; détruire l’un des pions n’allait pas changer l’échiquier, elle manquait de clairvoyance. Pourtant, elle semblait d’un calme légendaire… Ce serait-elle laissée emportée par des émotions qu’elle refoulait au quotidien ? Pouvait-elle, dès maintenant, devenir une folle meurtrière ? Elle semblait plus dangereuse qu’elle en avait l’air.


« En tout cas, je vois que ton sens de l’éthique est mort depuis un moment. »



Il écarta les bras, l’air désemparé.


« Et tu me sembles confiante. Qui dit que tu aurais été capable de vaincre n’importe lequel d’entre nous ? »



Une question rhétorique, Sam se sentait invincible comme beaucoup des tueurs à gage rassemblés ici, difficile de concéder une quelconque infériorité opérationnelle.


Mais cette confiance abusive fut relativisée par une lucidité bienvenue. La fausse Rosemary indiqua être consciente que la discrétion de JetStream avait un prix. Effectivement, le cyborg Epéiste avait quelques plans en tête, dont un supérieur à tous les autres. Il se frotta le menton, l’air songeur pendant quelques secondes.


Desperados Metal-gear-rising-jetstream-sam


« Hm… Oui, j’ai une bonne idée de comment on va procéder, toi et moi. »



Il fit quelques pas vers Navalrexia, scrutant précisément la ceinture de cette dernière.


« Déjà, je vois que tu n’as pas d’épée. Tu n’as pas pris la peine de ramasser le sabre de Rosemary ? Qu’est-ce qui te vaut un tel culot ? »


Sam était parfaitement conscient que certains martialistes prodigieux étaient en mesure de combattre sans aucune arme, malgré tout, il était regrettable de laisser une telle merveille se perdre. De plus, il cherchait à affronter un rival équipé d’une lame de préférence, c’était à ça qu’il était destiné initialement.


« Je te conseille d’aller la récupérer quand tu seras libre. »


Il croisa les bras à son tour, puis imposa finalement ses conditions.


« Déjà, je veux que tu arrête de faire l’insensible, achète-toi une personnalité, je sais pas, ça fait pitié. C’est grillé à mille kilomètres que t’es pas naturelle. »


Qui se maintient dans une telle passivité en permanence ? (mdr silence Scalio) C’était d’avantage un bon conseil qu’une véritable directive, elle ne ferait pas long feux ici, avec son caractère d’abris bus.


« Et surtout, on va devenir rivaux. Je veux t’affronter dans un duel, comme prévu avec la vraie Rosemary. Je propose qu’on planifie ça dans quelques jours, je t’appellerais avec l’émetteur privé qu’ils nous donneront en fin de journée. »



Au moins, il était clair, il voulait obtenir ce que le destin lui avait promis !
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockVen 22 Juil 2022 - 1:37
C’était la douche froide, non seulement, elle allait devoir se plier à la volonté martiale de Sam, mais en plus, elle allait devoir s’inventer des sentiments qu’elle ne ressentait pas. C’était un travail mathématique qui lui était réclamé, elle allait devoir interpréter chaque action et réaction de son entourage pour enregistrer leurs occurrences et les reproduire. Ce travail inutile s’additionnait aux tâches déjà nombreuses que risquait de lui assigner Scalio, sans compter son véritable objectif. Au moins, cet effort l’aiderait peut-être à avoir l’air moins suspecte…


« D’accord, je me montrerais plus expressive. »



Elle ne pouvait pas, elle allait devoir maquiller son indifférence entre divers simulacres calculés. Mais cette condition n’était pas la seule, il désirait également obtenir un affrontement çà la loyale dans les plus brefs délais. Frustré par la disparition de son adversaire initial, il forçait les choses en obligeant Navalrexia à prendre la place de Rosemary sur le terrain des engagements personnels. En tout cas, cela témoignait de sa grande confiance, il devait avoir une excellente maîtrise du sabre, il semblait vouloir voir l’Elyséenne s’en munir, d’ailleurs. Très bien, elle était formée à l’utilisation des armes tranchantes, elle pouvait utiliser une épée.


« Un duel, très bien. J’attendrais ton signal. J’espère que tu tiendras ta parole. »


Cet homme semblait avoir un tant soi peu d’honneur, l’agente de Xemnas ne craignait pas une trahison de la part de son nouveau rival. Elle tourna les talons vers la grande salle afin de rejoindre le groupe et mettre fin à la discussion. Par miracle, elle ne fut pas interrompue par ce trouble-fait et parvint à rejoindre les autres. D’ailleurs, le timing de la jouvencelle sembla le bon : la pause était terminée et la prochaine phase allait débuter.


Car maintenant qu’ils étaient au courant de leurs droits et devoirs, les mercenaires de l’insurrection allaient recevoir leurs assignations. Cela consistait en deux choses : La mission à effectuer et les éventuels groupes. Certaines tâches demandaient la coopération de plusieurs agents tandis que d’autres pouvaient se faire en solo. C’était au représentant du gouvernement, Scalio, de former les solo, duo ou trio de mercenaires à envoyer aux quatre coins du globe. Rosemary et Sam se rangèrent ensemble dans la ligne, en silence.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados ClockVen 22 Juil 2022 - 18:19

Après une vingtaine de minutes à écouter nos bons généraux de l'armée de Terre, moi, qui était assis dans un coin attendant que ces discours se terminent, me leva enfin pour assigner directement les rôles et groupes qui allaient désormais travailler pour moi. J'ai dix mercenaires en face de moi, j'allais probablement faire des groupes de deux, ce sera plus simple et plus discret pour eux.


«Merci messieurs pour ce discours, je suis sûr que nos nouvelles Forces Spéciales tireront bon compte de vos instructions. Maintenant vient vos affectations. J'ai décidé de vous répartir en cinq groupes de deux, pour rapidité de déploiement comme pour la discretion. La liste est la suivante:

-Sundowner et Mansoon: Vous irez épauler les divers industrialistes de la Terre pour qu'ils développent nos armes du futur. Notre place dans l'univers n'étant pas encore garantie, je veux que vous préparez nos défenses quand le moment sera venu. Vous ferez donc des tests avec l'Armée, les généraux Saclois, Baja et Steinmeier seront vos correspondants. 

-Mistral et Deepthroat: Vous irez sur la planète Freezer pour assurer la sécurité de nos nouveaux diplomates avec les relations entre la République de la Terre et l'Empire Cold. J'ai pas besoin de vous dire qu'on ne peut pas se permettre de foirer nos relations avec eux, ils sont plus grands et puissants que nous à l'heure actuelle. 

-Agent 47 et Agent 007: Vous infiltrerez la planète contrôlée par les Black Feathers. Vous vous ferez discrets, j'ai toute les raisons de penser qu'ils seraient capable de vous brainwash, je veux être sûr que vous serez mentalement capable de vous jouer d'eux.

-Doom Guy et Master Chief: Vous êtes les muscles de notre opération: Vous vous baladerez dans l'univers et trouverez les Anges. Voici les documents avec les cibles que nous voulons voir disparaître dans l'immédiat. Vous ramènerez les corps avec vous sur Terre auprès de Sundowner et Mansoon. 

-Jetstream et Rosemary: Le Ruban Rouge est encore un camp pas tout à fait éradiqué, et si m'histoire Terrienne ne me fait pas défaut, ils ont prit l'habitude de se planquer et de planifier leur éventuel retour. Je veux que vous alliez à la rencontre de certain de leurs scientifiques pour les ranger de notre côté. Ici sont les termes que nous leur proposons: En échange de leur allegiance, l'Insurrection garantie leur protection ainsi que du financement de leurs projets, y comprit ceux que le Ruban Rouge sont en train de faire maintenant, mais pour notre bénéfice seulement. Évidemment, j'aimerai que vous les "encouragiez" à accepter l'offre. Un déserteur du Ruban Rouge nous à fournit des informations concernant un scientifique de renom, le Docteur Collie, qui travaillerait dans une planque dans les Zones Désaffectées.»


Ca faisait beaucoup, mais avant de réellement pouvoir chasser des Anges, faut au moins se préparer. Je ne veux pas qu'on soit prit sur plusieurs fronts si on tape de l'Ange. Je check les généraux qui n'ont pas l'air d'avoir quelque chose à ajouter, alors il est temps d'envoyer nos Forces Spéciales en mission.


«Trêves de discussions, il est temps de passer à l'action maintenant. Allez-y.»

Et les voilà partis. Il est temps pour moi de retourner au travail aussi, où en tout cas recruter les compagnies de constructions qui vont réparer les dégâts infligés au château. C'est ce que j'aurai aimé faire mais ma secrétaire indéfinie avait d'autres plans pour moi:


-«MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE! VOUS AVEZ UN APPEL URGENT DU MARÉCHAL ARMSTRONG!

-Le Maréchal Armstrong? Qu'est-ce qu'il peut bien me vouloir celui-là? Passez-le moi...

...

QUOI?!! VOUS ÊTES SUR DE CE QUE VOUS M'AVANCEZ?!

...

Établissez un périmètre de sécurité d'au moins 5km autour de la Capitale Sud, et contactez les organisations d'aide humanitaires. Je vais aller voir ce qu'il se passe moi-même. 

...

Jojiba est sur place?! MERDE! Je vous laisses Armstrong, nous n'avons plus de temps à perdre!»


QUELLE PUTAIN DE MAUVAISE ÉTOILE J'AI?!!! QUI VEUT ENCORE ATTAQUER CETTE PUTAIN DE PLANETE ENCORE?!!! Putain j'espère ne pas arriver trop tard....ça y'est je ressens l'énergie de Jojo...oh c'est pas bon il est très affaiblit! ... LA!

J'ARRIVE MON GARS!!
Contenu sponsorisé

Desperados Empty
MessageSujet: Re: Desperados   Desperados Clock
 
Desperados
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-