Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

Partagez
 

 Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lúka
Lúka
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 19/11/2021
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ostentation aéro-psychique, Ostentation hydro-psychique, Régénération exacerbée.
Techniques 3/combat : Instructions d'Ekko, Jumelage temporel.
Techniques 1/combat : Rage des Ogres d'Antapia.

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockMar 29 Mar 2022 - 5:22
" Gnnnghaaarhh... "

...

...

...

" Really ?... "

Sur les plaines de ces terres désertiques, désolées, la brise souffla et emporta une âme de plus en direction de l'au-delà. Le sang du déchu se répandit ainsi, débordant la frontière de ses dents avec impatience... tandis que sa silhouette affaissée dégagea le champ de vision de ses compagnons choqués. Au-devant de leur personne, demeurait droit et inflexible ce guerrier au poing tendu vers l'horizon. À en juger par son faciès, le meurtrier paraissait bien surpris mais surtout frustré. Il devait y avoir une erreur quelque part. Sans doute n'avait-il pas atterri sur la bonne planète ou pas à la bonne époque ?

" Non. Non non non. Je n'ai pas autant cherché cet endroit pour que ça finisse comme ça. Je refuse de le croire. Relève-toi. Eh, tu m'entends ?... " continuait de s'exprimer le rouquin en question, baissant le bras et entamant une marche lente vers sa victime.

Les pauvres habitants de ce modeste village eurent le réflexe immédiat de faire un pas en arrière, puis un deuxième, en réponse à l'avancée de ce grand jeune homme à la royale tenue. De leur vivant, jamais ils n'avaient pu voir quelqu'un de si fort. Mais était-ce bien lui, qui était fort ? Ou plutôt eux, qui ne l'étaient pas assez ? Ha. Un questionnement légitime, pour ces psychiques créatures bipèdes à la peau verte, rugueuse, comme disposant de 4 yeux. Eux qui n'avaient, à vrai dire, pas souvent été en contact avec le reste de la galaxie. Et voici qu'avait débarqué de nulle part cet humain aux vêtements grisâtres, condamnant le destin du chef de ce clan, d'un simple coup de poing porté au plexus solaire.

Un coup de pied aux semblants nonchalants fit quelque peu voltiger, s'écraser et rouler, ce corps inerte... jusqu'aux chaussures désormais ensanglantées des témoins de la scène, pouvant à présent remarquer l'absence de lueur au sein du regard de leur congénère. Gonedo n'était plus et cette information s'imposa comme un fait aux yeux de tous. Même aux yeux de l'agresseur dont le poing se serra à la vue de cette déception... Maudit soit cet abruti d'informateur. Lúka lui aurait bien tordu le cou, pour s'être ainsi fichu de lui. Il fallait vraiment avoir une connaissance étriquée du monde alentour, pour oser dire que ce peuple avait de quoi représenter un défi, lorsqu'il suffisait de souffler la flammèche du chef pour l'éteindre. What a goddamn lie.



Soudainement, une idée courageuse émergea, au beau milieu des rangs en armure Cold. Peut-être que... à plusieurs... par le nombre... pendant que l'ennemi semblait distrait par son ressentiment... et surtout pour l'honneur...

" C'est ridicule. " murmura pour lui-même l'Antapien au masque rouge bordant sa tempe.

Immédiatement, un tronc d'arbre tenta de le faucher par-derrière, telle une batte de baseball désirant mériter un Homerun ! En seule réponse et sans y mettre vraiment de conviction, le rouquin interposa son avant-bras droit. Le cylindre feuillu se brisa en deux parties, cédant à la résistance du membre mollement dressé. Le guerrier releva le regard et s'aperçut que plus personne ne lui faisait face. C'était prévisible. Prévisible et terriblement inefficace, pour qui maîtrisait suffisamment les fluides que pour situer un mouvement au sein de ceux-ci. La moitié de ces incapables se cachait dans la partie haute de l'arbre : celle au feuillage. Tandis que l’autre moitié utilisait la partie basse du tronc, afin de le remonter et de prendre à revers l'Antapien.

Ni une ni deux, plusieurs têtes sortirent de leur cachette, histoire de mettre leur plan à exécution ! À la malheureuse tête brûlée - dont le rôle n'avait rien pour différer du pion empoisonné - un revers de la main gauche suffit à reconvertir cet incapable en boulet de démolition, qui vit bien assez rapidement les décombres d'une façade l'engloutir définitivement. Quelle surprise, un sacrifice pour mener à bien une diversion. Cette même diversion qui se retrouva tuée dans l'oeuf, empalée au même titre que le fou croyant pouvoir réussir une attaque en traître. Oui, la sombre réalité le rattrapait, lui qui désormais gisait en suspension dans l’air... maintenu ainsi par une lance de glace générée depuis le creux de la main droite du combattant lassé.

Le sang lavande de cette créature répugnante souillait et descendait sinistrement la rampe que représentait l'eau cristallisée... Les yeux exorbités de surprise et de douleur eurent le temps d'affronter le regard sans tendresse que l'inconnu laissait percevoir par-dessus son épaule, dos à la scène. Puis, ces globes oculaires se retrouvèrent catapultés de leur orbite ! Cela par la pression exercée en interne, via l'avènement de mini-geysers désirant se frayer un chemin parmi les orifices exploitables.


" Quelle perte de temps... Vous êtes nuls. Si nuls. " cracha avec dégoût l'homme à la boucle d'oreille ornée d'un rubis.

Mais c'était une double diversion ! Déjà deux malabars s’envolèrent depuis les fourrées, poing armé et dents serrées par la rage ! À grande vitesse ils se propulsèrent vers un, un poing... dans leur gueule ?...


" Vous êtes TOUS, NULS ! "

Au rythme du haussement de ton de l'Antapien, chacun d'eux se fit en effet fracasser la mâchoire par un poing différent ! L'un fila à gauche et l'autre à droite. L'un laissa son corps désarticulé creuser un sillon à même le sol rocheux, tandis que l'autre fit s'écrouler une bâtisse supplémentaire par son sol plané ! Des cris résonnèrent au loin, de la peur, des pleurs... émergeant des décombres de l'hôpital dont il était en fait question. Paralysés par la vue de cet impardonnable affront, les locaux laissèrent machinalement leur plan tomber à l'eau. Lúka se redressa alors en fixant de profil les énergumènes restants, qui eux-mêmes finirent par lui vouer un regard haineux.

" What ? La vue de vos enfants charcutés va changer quelque chose à votre pathétique potentiel, peut-être ?... J'aurais aimé que vous disposiez de cette particularité. Mais hélas, vous n'avez pour vous qu'une maîtrise lamentable du psychisme... Ca et... "

À peine le temps pour le rouquin de crisper sa main, que certaines des peaux vertes tentèrent d'inspirer le plus possible et de retenir leur souffle ! Néanmoins les plus chanceux n'inspirèrent rien du tout. Autour d'eux, l'air venait de brutalement se disperser. Un vide spatial venait d'être simulé. Et par la faute de l'absence instantanée de pression, l'air contenu dans les poumons des ballons en devenir les éclata de l'intérieur ! Tétanisés, les quelques chanceux perdirent de précieuses secondes d'arrêt temporel, que le peu d'air dans leur sang leur offrait avant l'inconscience. Il y eut malgré tout la présence d'esprit d'en profiter dans les temps : des 3 gaillards encore debouts, l'un d'eux débuta une Prise de l’Ours pour immobiliser le meurtrier par derrière, pendant que le deuxième combattant fit léviter deux débris de bois dans le but de crever les yeux de l'Antapien. Le troisième se chargerait de lui délivrer la plus grande des patates de forain.

Tout se passait comme prévu : Gularudo serra l'ancien souverain de toutes ses forces, les débris pourfendirent l'espace à grande vitesse, un ki se chargea comme jamais et se transféra dans une frappe élancée avec toute la vigueur du monde ! Mais le temps manqua. Le souffle, plus précisément. Bien sûr, il était possible de forcer un peu... néanmoins le corps ne le désirait pas. Même plus généralement, il subsistait une limite à partir de laquelle le cerveau commencerait à dérailler, à partir de laquelle le corps entier perdrait toute vigueur. Ces créatures à la quadri-vision le comprenaient bien et, afin que l'offensive puisse au moins avoir une chance se porter dignement, que tous ces efforts ne soient pas vains... tous trois reprirent leur souffle au dernier instant et eurent l'espoir d'en profiter pour s'offrir ce dernier coup de pouce à leurs efforts !


" C-comment ?! " se décontenança subitement le catcheur improvisé, dont l'étreinte se brisa au même moment !

Pratiquement en simultané, Lúka pencha la tête sur le côté et ce fut son immobilisateur qui vit ses yeux transpercés par les grandes échardes acérées ! À en juger par ce corps inerte embrassant le sol, seule la boîte crânienne en elle-même n'avait pas subi de dommages collatéraux.


" CRÈÈÈÈÈVE !!! " hurla tout à coup une voix, mue à la fois par l'ivresse de la puissance et de la colère.

Instinctivement, le guerrier au masque rouge tourna le visage en sa direction, mais un bruit lui explosa à la joue ! Il venait de se prendre la plus belle des mandales énergétiques. Cela sous le sourire malsain trônant sur un faciès déformé par la satisfaction d'un plop twist inespéré. Problème : le grand jeune homme n'avait pas perdu sa posture droite, son cou s'était quelque peu tendu pour logiquement suivre son crâne à peine repoussé. Autre problème : la frappe n'avait pu se porter jusqu'au bout... un bras de fer semblait toujours en cours. Un bras de fer que l'Antapien commença brusquement à remporter, sous l'air maintenant déconfit du fier attaquant jusqu'ici.

Un bruit bien plus fort que le précédent résonna ensuite, lorsque l'homme à l'écharpe rougeoyante saisit le crâne de son agresseur et le fit s'écraser à ses pieds, d'un mouvement sec et vertical du bras ! Une initiative qui fissura la terre autour du point d'impact. Déboussolée, la malheureuse victime trouva malgré tout la force de se relever, avant que la pression d'une semelle n'encastre définitivement sa tête à même le plancher des vaches, qui s'affaissa carrément en cratère sous le coup de la pression exercée ! C'était fini pour Gomedeto...


" C-c-ça n'a aucun sens... T'es fin comme une brindille, pourtant ! " se décomposa sur place le dernier survivant au-devant.

" Hin. Ca, c'est la chose la plus débile que j'aie entendue, depuis un bon moment. "

Reportant son attention sur le confus, Lúka eut l'ombre d'un sombre rictus. Ces propos sur la puissance prouvaient que le verdâtre ne comprenait absolument rien à rien à la constitution corporelle, ni aux spécificités de certaines races. Demeuraient-ils à ce point coupés du monde ? Bah, il ne pouvait pas tant leur en vouloir. Les Antapiens aussi, avaient longtemps vécu ainsi.

Bandant son bras droit tel un bodybuilder voulant se vanter de ses muscles, le royal individu n'en avait hélas pas l'allure. Cependant il garda avec fierté sa posture, semant encore plus de confusion jusqu'aux explications.


" Tu as raison, je ne brille pas par l'épaisseur de ma musculature. Sauf que dans notre univers, c'est quelque chose d'au final assez trompeur, même pour un bête rapport de force. Beaucoup d'autres choses peuvent entrer en ligne de compte, sans parler de la maîtrise du ki. Ta masse ou la longueur des tissus musculaires, leur constitution, par exemple. Dans mon cas, c'est surtout leur nombre. Plus tu en as, plus tu es fort. Simple. Mais c'est aussi la raison pour laquelle les épaissir devient compliqué. Ils se gênent entre eux, tellement ils sont nombreux, repliés les uns sur les autres. Oh j'ai bien un moyen d'y parvenir... de les forcer à s’épaissir... mais crois-moi, tu n'as pas envie de vérifier quelles conséquences ça implique... pour toi. "

Il porta un regard intimidant vers son adversaire. Ce dernier ne put en supporter davantage et céda enfin à ses instincts animals lui hurlant de s'enfuir à la seconde. Et à peine eut-il le temps de se retourner, qu'un fin jet d'eau lui perfora le coeur... alors qu'il s'effondrait maintenant, en un râle étouffé par son propre sang noyant sa gorge. Iris perdant leur éclat et main crispée tendue en vain vers l'horizon, Gobogodo ne laissait derrière sa chute que son bourreau à l'index et au majeur tendus vers son précédent emplacement. Le bras s'abaissa en toute logique par la suite, laissant aux plaines rocheuses le loisir de constater la réalité bien funeste de bon nombre de silhouettes avachies, sans vie, entourant l'Antapien aux poings serrés et au visage plutôt baissé.

...

Une longue brise sembla déblayer une part de la poussière accumulée sur la scène... Puis Lúka extériorisa sa frustration en tapant son pied au sol, accompagnant le geste d'un mouvement de tête caractéristique, tout comme pour ses poings.

" Fait chier !... ... ... Comment je fais, moi, maintenant, pour trouver des adversaires à ma hauteur ?! Quel con. J'aurais dû y penser, avant de la laisser aux mains de cette idiote !... Shit ! " ragea-t-il, en réitérant au final le geste symbolisant son désarroi.

Il n'y arriverait pas. Lúka ne maîtrisait rien en rapport avec le ki. Ce dernier se manifestait lors de l'Éveil et pendant la Rage, mais seulement en tant qu'indicateur de son état. À la limite l'influençait-il à booster ses caractéristiques et particularités, mais c'était tout. C'était Ekko, qui s'occupait d'analyser avec précision tout ce qui pouvait lui passer sous les yeux. Elle lui faisait mentalement part de la dangerosité d'une personne, de ses particularités, les possibilités de son équipement, ses pensées, son potentiel, sa nature profonde. En bref : de tout un tas de choses essentielles à l'établissement d'une confrontation équilibrée, lorsque besoin s'en fallait. Et là, il allait falloir faire sans, tout en ne se ménageant pas sur l'entraînement... au moins pour un moment. Quelle plaie.


" N'y a-t-il vraiment personne ici pour me proposer un vrai défi ? " tenta désespérément le jeune homme, exaspéré, en écartant les bras et en se retournant à intervalles réguliers.

Cela, jusqu'à vouer à sa gauche un sombre et vif regard en coin.

Lui ?! Ici ?!... Et depuis combien de temps, surtout ?


Dernière édition par Lúka le Sam 2 Avr 2022 - 17:22, édité 1 fois
Bill Majestas
Bill Majestas
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 17/10/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Mauvais par necessité
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : High Voltage / Painted Faces / Oppidum / Dead Sun
Techniques 3/combat : Purple Beacon / Nothing Remains
Techniques 1/combat : Mind Breaker

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockVen 1 Avr 2022 - 16:39


Du coin de l'œil de Lüka se tenait un terrien d’âge avancé habillé d’une longue veste avec une capuche qui recouvrait l’intégralité de son visage, laissant uniquement sa barbe blanche en sortir. Autour de son cou se tenait une améthyste brillante de mille feux. Il observait l’ogre d’un être dédaigneux alors qu’il tenait une claymore enfoncée dans le sol avec une main gantée. Il savait déjà à qui il avait à faire, il le connaissait très bien.

“Que se passe-t-il, Lüka ? Toujours en difficulté pour te rendre utile ?”

La folie du combat, l'envie de tout terrasser pour prouver sa valeur, la frustration de ne pas trouver d'égaux sur le champ de bataille. En voici des choses qui animaient l'artapien qui était en recherche constante d'adversaires puissants. Des choses que Bill Majestas n'avait jamais appréciées… Du moins, pas aussi ouvertement que cet individu qui tapait du pied comme un enfant capricieux. L'ironie de la chose étant que le fringant jeune homme était bien plus âgé que lui. La sagesse ne venait clairement pas avec l'âge, cet énergumène en était la preuve vivante. Le vieillard fit disparaître l'arme blanche en s'approchant du meurtrier en regardant dans les alentours d'un œil curieux. Quelque chose manquait à la scène.

“Tiens, tu n’as plus Ekko avec toi ? Ça explique pourquoi tu perds ton temps ici connaissant ton tempérament.”

Le terrien connaissait ses failles, mais c’était réciproque. Il était clair que sans la gamine, il devenait un tueur en masse perdu avec beaucoup trop d’ambition pour son propre bien. Voilà ce qui se passait quand son seul moyen de jauger la concurrence disparaissait. Une chose restait sûre néanmoins, la relique qui s’était accrochée au défenseur de la Terre n’allait jamais le quitter. Son œil  pourpre s’illumina soudainement alors qu’il dévisageait son interlocuteur.

“Si tu cherches un défi digne de ce nom, j’ai peut-être ce qui pourrait te satisfaire. Je prépare une invasion du monde des anges et tu y es cordialement invité, Lüka.”

Annonça-t-il avec joie en croisant les bras. La destruction du monde le plus ordonné de cet univers allait certainement appâter cet amoureux du chaos au nom de l’équilibre. Puis, il était garanti de trouver tous les défis que son cœur pouvait désirer. De toute manière, même s’il n’était pas tant intéressé à ça à aider le terrien dans ses buts…

“De plus, ça te permettrait de te retrouver dans les bonnes grâces du maître. N’est-ce pas, mate ?”
Lúka
Lúka
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 19/11/2021
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ostentation aéro-psychique, Ostentation hydro-psychique, Régénération exacerbée.
Techniques 3/combat : Instructions d'Ekko, Jumelage temporel.
Techniques 1/combat : Rage des Ogres d'Antapia.

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockVen 8 Avr 2022 - 23:57
Au-devant de cette perle bleutée composant un regard perçant, se tenait fièrement un invité pour le moins indésirable. Quoique. Si cet énergumène s'était présenté à l'Antapien dans le but que ce dernier puisse lui sauter à la gorge, tel un valeureux volontaire s'offrant généreusement en pâture d'entraînement... nul doute que Lúka l'aurait accueilli à bras ouvert. Bien évidemment, là un espoir somme toute futile. Ce vieux barbu - l'ancien souverain le savait - ne se serait jamais donné la peine de venir à lui avec de telles intentions. Alors pourquoi ? Oui, pourquoi venir gratuitement attiser les flammes par les flammes ?

Encore de profil au propriétaire d'un chaud manteau, le rouquin dévia quelque peu le regard en direction de la nouvelle acquisition de ce premier. Voilà un gant bien lumineux, qui tranchait avec le style vestimentaire du Terrien... À quoi pouvait-il bien lui servir ? Si ce n'est à symboliser l'hypocrisie de ses raisonnements totalitaristes, qui n'avaient rien à envier aux systèmes qu'il combattait. Bill était un grand malade, névrosé par sa vision nécrosé d'un idéal que Lúka ne connaissait que trop bien... pour avoir vu son propre père y sombrer en son temps. La paix à tout prix, hein ? Quelle ironie.

Et voilà que désormais le porteur de claymore vomissait sa moquerie putride, quant à la situation énervant présentement l'Antapien. Ce dernier ferma les yeux en soupirant, tout en resserrant son poing droit en une poigne masquée par sa fière silhouette. Oh non, ce type n'aurait pas le plaisir de constater la corrosion de son acide. À la place, le royalement vêtu laissa le porteur d'une améthyste luisante continuer de s'exprimer. Bill se rapprocha même, lors de ses propos. Ce à quoi le masque rouge, sur la tempe du rouquin, sembla réagir en luisant également davantage qu'à l'accoutumée. Malgré ses paupières fermées, Lúka restait attentif à son environnement via son influence sur l'air ambiant. Il n'était pas à exclure que le barbu voit en lui une cible, maintenant que la petite avait changé d'accompagnant. Cela pas tant car ça rendait Lúka plus fragile en soi, mais surtout car cette situation semblait aller à l'encontre de certains intérêts plus globaux.

Néanmoins, lorsque l'homme à la capuche bordée de fourrure révéla ses intentions apparentes, l'adulte orné de quelques rubis eut comme un sursaut en soufflant du nez. Bill avait du culot. Du culot, mais aussi de la fierté. Et tout à coup, cette mascarade prenait bien plus de sens. On n’apprenait pas à un vieux singe à faire la grimace. L'Antapien rouvrit les yeux et pouvait désormais observer - d'un air plus neutre - ce manipulateur croisant les bras avec un ton jovial, un ton censé soutenir sa proposition emplie de miséricorde voire d'une autorité volontairement mal camouflée. Cette dernière possibilité avait de quoi gagner en crédibilité, au vu des dernières phrases prononcées avant le silence.


" Oh. C'est donc là où tu veux en venir ? Mmmh... " lui répondit enfin Lúka, offrant une voix calme à la scène.

Dans le même temps, la silhouette à l'écharpe dorsale sembla hocher la tête et tenir son menton en main, tout en pivotant progressivement son corps pour faire dos à son interlocuteur. Le garçon au masque luisant entreprit alors quelques pas, pendant que ce dernier perdait à peine en luminosité. Après quoi, Lúka se retourna partiellement en ouvrant ses bras, arborant un air tout de suite plus serein bien qu'un brin moqueur.


" Vraiment. Tu penses pouvoir me camoufler ton incompétence à gérer une situation, juste en me culpabilisant sur un échec présumé ? Le plan serait de m'offrir gracieusement la possibilité de venir t'aider pour me racheter ?... Hahahaha... Pretty ironic. Tu peux me dire que tu as besoin de moi, sans détour te ridiculisant au final plus qu'autre chose, tu sais ?... Oh mais je comprends. C'est plus facile pour l'égo, lorsqu'on feint se trouver dans une position dominante, mh ? En vérité, c'est tout l'inverse. Oui, tout l'inverse. "

C'était pourtant bien tenté. Plutôt habile, si au moins l'emmitouflé avait vu juste sur un point. Hélas, il se trompait. Mais quoi de plus normal, après tout, vu qu'il n'avait accès qu'au paraître. Bill prenait pour un échec ce qui ne relevait que d'une contrainte personnelle imprévue. Croisant les bras, l'Antapien laissa maintenant ses lèvres révéler à peine ses dents blanches, tandis que son sourire s'élargissait quelque peu et que son regard s'obscurcissait. Ses paupières inférieures se réhaussèrent et le ton moqueur de sa voix devint plus piquant encore.

" N'aies crainte. D'entre nous deux, je suis loin d'être le moins utile... Et s'il est vrai que la perte de la petiote dessert dans l'instant mes ambitions personnelles... la vérité reste que ce positionnement tactique sert au plan censé ravir ton maî-maître. En ce qui me concerne, en bon associé je remplis déjà ma part du marché avec une réelle efficacité. Peut-être un peu trop bien, même. Et pourtant, là encore, ce n'est pas un problème. Ils ne font que se jeter dans la gueule du loup, après tout... Tu vois, c'est ça la différence entre toi et moi, Bill... toi tu échoues à réussir et moi je réussis à échouer. We are not the same. "

Voilà qui pouvait paraître bien envoyé, mais qui restait hélas un peu mensonger : Lúka n'était pas seul responsable de la conception de son plan, d'autant que son masque lui offrait certaines facilités. De plus, Barbe Blanche n'avait pas à rougir d'un bilan spécialement catastrophique dans cette temporalité. Disons juste que le rouquin renvoyait la balle du plus violemment qu'il le pouvait, sur base des informations parfois emmêlées dont il disposait. Plutôt que de mettre en avant son nombre de réussites qu'il savait moindre, Lúka mettait en avant son absence d'échecs. Néanmoins, l'impact d'un véritable échec serait fatalement bien plus dommageable pour lui.

" Mais peu importe ! " s'exclama-t-il alors soudainement, comme pour couper court à toute escalade potentielle.

En effet. Joignant le geste à la parole, l'ancien souverain leva partiellement les bras, en signe de drapeau blanc. Non pas que cela aurait été dérangeant de voir ce que l'énergumène en face avait dans le ventre, mais la proposition de celui-ci n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd, quoi que le rouquin pouvait en laisser paraître jusqu'ici. Face à son interlocuteur, l'homme au masque rouge sur la tempe avait fermé ses paupières et détourné la tête... non sans garder ce léger sourire hautain. Là un air qu'il préserva en partie après un court silence, à présent qu'il reprit une pose plus décontractée : posant ses deux mains sur son bassin et laissant ses paupières supérieures se reposer en partie sur ses perles océan.


" Revenons à nos moutons. Tu as de la chance, j'ai un peu de temps libre depuis que j'ai laissé Ekko à la garderie. Je ne suis donc pas indisposé à augmenter les chances que tes magouilles servent à quelque chose. Une invasion du monde des Anges, disais-tu ? C'est un programme qui devrait au moins constituer un meilleur entraînement que les guignols autour de nous. Mais ne compte pas sur moi pour t'aider à en parfaire la structure, je n'accepte que de me battre selon tes directives. Tu seras le seul responsable de l'échec ou de la réussite de ta propre implication envers ton maître. Je donnerai le maximum de moi-même en pratique, je suis sûr que tu n'en doutes pas. Tu sais que c'est dans ma nature, de tout donner dans la mêlée. Explique-moi donc les détails que je me dois de savoir. "

Une attaque sur le monde des Anges... Bill avait vu juste. Même si l'Antapien comptait paraître en position de force, la carotte qu'on lui tendait paraissait bien alléchante. Sans Ekko, trouver un défi adapté devenait compliqué et Lúka avait besoin de ces défis pour retrouver sa force d'antan, sans trop traîner. Cela sécuriserait le plan en cours, à plusieurs niveaux. Aussi, faire tomber des êtres divins de leur piédestal avait tout d'une perspective réjouissante, comme le porteur de claymore s’en doutait avec lucidité. Si en plus de tout ça, pouvoir se vanter d'avoir participé à la réussite pratique du plan de ce crétin pouvait valoir des honneurs au rouquin... il n'y avait vraiment aucune raison de refuser. Il avait tout à y gagner. Pas comme Bill... qui - en grand stratège qu'il se voyait - risquait jusqu'à l'humiliation d'avoir mal évalué la situation ainsi que les forces à sa disposition.

Être aux premières loges d’un tel échec, serait tout autant satisfaisant.
Bill Majestas
Bill Majestas
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 17/10/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Mauvais par necessité
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : High Voltage / Painted Faces / Oppidum / Dead Sun
Techniques 3/combat : Purple Beacon / Nothing Remains
Techniques 1/combat : Mind Breaker

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockSam 9 Avr 2022 - 7:19
Bill n'allait pas passer un bon moment. Il le savait dès la seconde qu'il avait décidé de faire participer à son grand projet cet imbécile fini. Aussitôt qu'il avait fini son discours, il savait qu'il n'allait que recevoir orgueil et dépit de la part de l'effronté. Déjà que ce simplet semblait s'attendre à une confrontation de la façon qu'il fermait ses yeux, prêt à agir à la première fluctuation de l'air. Comme si le manipulateur au gant brillant avait à gagner à tuer un allié, bien que ce dernier était exécrable ! Dès que l'intemporel annonça à Lúka la raison de sa venue, son regard neutre ne trompa pas l'ancien parieur : il allait vouloir faire le malin dès que l'opportunité se présentait. Il se mit à songer un court instant alors que le terrien regarda le carnage autour d'eux. C'était pitoyable.

Alors que l'ogre au masque rouge se mit à tourner le dos à Bill, ce dernier commença déjà à tourner des yeux. C'était parti pour un long discours où il allait réaffirmer sa position et montrait sa fierté mal placée. Il semblait que cette facette puisse être commune dans le sang des artapien : la désormais morte Mercury était connue pour cela également. Échanger néanmoins le dialecte scientifique à peine compréhensible par une arrogance exacerbée et les deux se ressemblaient comme deux gouttes d'eau en plein milieu d'un déluge sans fin. Un conflit entre eux et les saiyans aurait fort divertissant… une chose à reproduire dans une temporalité destinée à la destruction. Lier l'utile à l'agréable. Oui, le dégoût de Majestas pour l'ogre rivalisé celui qu'il portait pour les envahisseurs qui avaient tourné son existence en un cauchemar sans fin.

Le signal venait d'être lancé. Les bras toujours croisés, son regard s'assombrit déjà la première syllabe qui sortit des lèvres impudentes de ce jeune sot. Il l'accusait d'incompétence et rejetait toutes ses fautes sur lui. Il pouvait bien le dire que c'était ironique. Pendant que le stratège manipulait les hautes sphères de ce monde et de prévoir un assaut qui laissera uniquement des ruines sur son passage, Lúka perdait vainement son temps à tuer des troufions sans importance au milieu de nul part. Il cracha la clope de son bec qui n'eut d'avoir la chance d'être allumée avant de l'écraser en fixant le composant toxique du bâtonnet s'éparpiller sous sa semelle. Il devait subir les pinailleries du bouffon rouge et ce n'était que le début. Le ton de voix moqueur de son interlocuteur lui donnait une envie de lui gifler sa grande gueule et il n'essayait pas de le cacher alors qu'un rictus agacé et défiant se dessina sur le visage du barbu.

Il enchaîna en se proclamant être le plus efficace d'entre eux deux : quelque chose de facilement contestable. L'homme anciennement connu sous le doux nom de Williams Auguste restait néanmoins silencieux, préférant recevoir que de renvoyer comme un bête gamin. L'être au sang royal avait quand même le culot de nommer leur maître comme un associé. Il agissait comme s'ils étaient d'égal à égal, alors que c'était bien le contraire. C'était une réalité que le terrien avait acceptée et voir cet âne creusait sa propre tombe était presque distrayant. La disparition de la gamine faisait partie d'un plus grand plan si on comprenait son discours. Un sacré handicap à se donner pour se retrouver à se lamenter que ses opposants n'étaient plus à sa hauteur. Clairement, ils n'étaient pas pareils.
 
“Tu as fini ?”

Cracha-t-il aussitôt que le rouquin en avait fini. La patience de l'intemporel n'était pas sans fin, surtout pour le rescapé d'une race que le destin avait décidé d'éradiquer. La brise commençait à devenir une bourrasque qui balaya la scène. S'il omettait toute l'orgueil et provocations à la fin du discours de Lúka, ce dernier venait d'accepter à une condition bien précise. Il allait être sous ses directives et rien d'autre. Ceci fit éclater de rire l'ancien maître des armes, un rire moqueur et presque incrédule.

“Tu es vraiment quelque chose. Tu acceptes le défi et pourtant, tu te dédouane de toute conséquences si tu échoues dans une confrontation contre des êtres à peine plus arrogants que toi ? Je pense savoir ce que tu crains vraiment. Malheureusement, je ne peux pas t’en dévoiler davantage… ici !”

Bill laissa tomber ses bras, puis il agrippa l'améthyste avec sa main libre. Ils les observaient en ce moment précis. Autant couper court au flux d'informations que les séraphins pouvaient avoir sur les deux associés haineux.

"Même endroit. Mon terrain.”

Si Lúka n’était pas suffisamment intelligent pour ne pas comprendre ce qu’il souhaitait dire par cela, c’était la preuve ultime que le maître avait commis une grotesque erreur à confier un tel artefact à un novice comme l’artapien. Il disparût dans un flash pourpre de cette temporalité… Pour rejoindre la sienne, sur la même planète. Il ne craignait pas que l’ogre puisse le suivre : ils avaient le même employeur, bien sûr qu’ils connaissaient leurs havres de paix. Pour le malheur de l’un comme de l’autre.

Aussitôt arrivé, les locaux furent effrayés de l'apparition d'un être ayant le visage partiellement recouvert par une capuche kaki. Majestas ne désirait aucun témoin de la conversation qui allait avoir entre lui et son collègue. Il leva la main vers le ciel. Son œil pourpre s'illumina de mille feux. Un torrent d'éclairs pourpre sortit de sa paume pour s'envoyer vers les cieux. Un orage frappa tous les êtres vivants dans les environs. Ils n'étaient pas terriens : c'était des pertes acceptables aux yeux biaisés du protecteur de la planète bleue. Leurs corps maintenant sans vie tombèrent lourdement sur le sol, laissant plus qu'un silence de mort que l'intemporel profitait avant l'arrivée du rouquin sans âme.

“Tu prends bien du temps à venir. On dirait que tu n'es pas aussi efficace que tu disais l'être, il y a un instant. Peut-être que ton plan de génie de laisser la gamine aux mains d'inconnus n'était pas la meilleure idée, tu ne crois pas ?”

Une simple moquerie qui en disait long… sans Ekko, le porteur du masque rouge n'était rien de plus que de la chair à canon, à ses yeux, prêt à être sacrifié pour le plaisir sadique de leur maître.
Lúka
Lúka
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 19/11/2021
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ostentation aéro-psychique, Ostentation hydro-psychique, Régénération exacerbée.
Techniques 3/combat : Instructions d'Ekko, Jumelage temporel.
Techniques 1/combat : Rage des Ogres d'Antapia.

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockMer 20 Avr 2022 - 19:47
" Tu as fini ? "


Hoho... Qu'il était bon d'humer l'amertume, au travers du ton employé par ce pauvre type. Ce fut du moins la première pensée qui vint à l'Antapien... avant qu'il ne plisse les paupières en reprenant une mine plus concernée, face au rire gras de son interlocuteur. Ou bien face à la brusque bourrasque... nous ne le saurons jamais. Toujours fut-il que Lúka n'avait pas eu de mal à remarquer l'agacement de son allié approximatif, au fil du temps passant. Bill ne tromperait personne à s'esclaffer ainsi, à moins que la raison en soit mal comprise.

Et elle le fut en effet... puisque l'instant d'après, l'emmitouflé faisait le lien avec la condition d'engagement énoncée plus tôt. Sous-entendait-il que le rouquin marchandait vainement une assurance de ne pas se faire punir par le fameux maître, en cas d'échec ? Ridicule. Grotesque ! Ce plan restait celui de ce malade, c'était SON initiative. SA manière de se rendre utile. En quoi Lúka devrait-il se reprocher d'une possible bataille perdue, juste car ce type ne serait pas capable de jauger ses alliés avec efficacité ?...

Le porteur d'un masque rouge releva quelque peu la tête en la penchant à peine d’un côté. Juste assez que pour trahir l'air hautain qu'il arbora par réflexe. Bill serait-il désespéré au point de croire être en mesure de déléguer ses responsabilités sur une autre personne, par crainte de son maître en cas d'échec ? N'inversons pas les rôles. Lorsque l'armée échoue, c'est le Chef de Guerre qui en écope le prix. Cette réponse du vieillard ne faisait que prouver sa malhonnêteté et sa lâcheté. Après tout, si tout le monde donnait son maximum, seul l'instigateur demeurait en fautif d'avoir enclenché son plan foireux.

Si le porteur d'une améthyste lui en avait laissé le temps, Lúka lui aurait probablement révélé que la réaction présente de ce premier avait tout d'une bonne raison de se tenir éloigné d'un rôle proche du sien dans ce plan. Mais heureusement, la situation fut désamorcée sans plus tarder. Oui, car en prévenant à peine l'Antapien d'un changement de lieu nécessaire, l'énergumène disparut bientôt en un éclair.

Même endroit, mon terrain ?...

Le royalement vêtu n'avait pas tardé à comprendre l'info, dès le moment où la pierre rayonnante de ce sombre camarade fut prise à pleine main. Il allait voyager dans le temps ou plus précisément à travers les univers parallèles à celui-ci. Fort bien, il suffisait de se rendre là où Bill exerçait sa débectante domination. Le temps pour Lúka de reprendre une posture droite et de consulter ses souvenirs, son masque rouge luisait déjà avec intensité et une faille spatio-temporelle s'ouvrit derrière lui. Le rouquin ne tarda pas, s'élançant dedans - dos au portail - à l'aide d'une brève poussée du pied sur les terres désertiques. Et le sombre portail se referma sur lui-même.

Il aurait été trop beau d'espérer arriver à l'endroit exact, à l'instant voulu. La relique de l'homme à l'écharpe dorsale ne le permettait pas avec garantie. Au lieu de cela, le rouquin dut se farcir un bon kilomètre de voyage sur la planète et remonter 2 fois dans le temps. Et lorsque l'Antapien arriva enfin à destination, en un bref coup de vent annonçant sa présence à quelques mètres dans le dos de ce regrettable allié... ce dernier ne manqua évidemment pas de s'en moquer. Croisant les bras, Lúka eut un bref rictus, ne tardant de saisir la perche à pleine main.


" Allons. Tu me reprocherais vraiment de ne pas avoir le beurre et l'argent du beurre ? Toi qui ne vois la paix qu'à travers le spectre d'un totalitarisme inavoué ?... Qui de mieux que toi peut comprendre la notion de sacrifice ? Ta vie elle-même symbolise cette notion, à travers tes décisions. " commença-t-il avant de porter un regard sur les victimes autour d'eux, l'espace d'un instant.

" Ne me blâme pas de te voler un peu la vedette, via l'inconvénient d'une relique autrement plus utile que la tienne. Ni par ma séparation temporaire avec cette version de la pièce maîtresse du plan, trouvant crédibilité auprès de son expérience de vie... Nous savons tous deux que de grands projets impliquent des conséquences de même ampleur. À la différence que mon projet n'a rien d'un paradoxe. "

Portant son index à la tempe accueillant le masque rouge, le psychiste le tapota afin de ponctuer les propos à venir :

" Il est juste trop temporellement éparpillé pour les 2 neurones se battant en duel dans ta boite crânienne... Tu vois les choses au singulier, lorsqu'il faut les voir au pluriel... C'est navrant. "

Voilà une réponse à la fois de poids et emballée d'un ruban urticant. En supplément, voici le retour d'un délicat sourire provocateur, comme d'un haussement de paupière... tête naviguant à plusieurs reprises de gauche à droite, sur des distances minimes. Freinant alors le geste, Lúka prit une inspiration avant de soupirer. Cela avant de finalement baisser la tête, mains aux hanches et bout de la botte tapotant le sol.

" Enfin bon... comment en vouloir au singulier de ne voir que le singulier ? Raconte-moi plutôt ce que tu souhaitais cacher aux oreilles indiscrètes, que je puisse nettoyer au plus vite mon champ de vision. " cracha l'Antapien, en se redressant progressivement pour confronter ses perles océan à des yeux bien vairons.
Bill Majestas
Bill Majestas
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 17/10/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Mauvais par necessité
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : High Voltage / Painted Faces / Oppidum / Dead Sun
Techniques 3/combat : Purple Beacon / Nothing Remains
Techniques 1/combat : Mind Breaker

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockJeu 21 Avr 2022 - 2:58
”Totalitarisme inavoué …?”

Bien qu’agacé par l’enflure devant lui, Bill ne s’attendait pas à une telle accusation de la part de l’amoureux du chaos. Quoique, oui, c’était prévisible. Ses idéaux et son aveuglement pour le désordre pouvaient lui faire perdre le sens des réalités en face de lui. L'intemporel n’était qu’un protecteur de la Terre, une barrière contre les menaces extérieures. Il ne leur disait pas comment vivre leur vie et les laisser suivre leurs propres destinées comme bon leurs semblaient. Il laissait même les extra-terrestres paisibles séjourner sur la planète bleue. Il ne faisait que s’occuper des déchets qui en voulaient à son peuple :  des déchets comme Lúka.

“Parce que j’ai su déjouer tes plans de mettre le chaos sur l’une des rares Terre paisibles connues dans les temporalités, je suis un despote ? Tu es déjà chanceux que notre maître s’est interposé dès que j’ai laissé l’améthyste prendre le dessus, je t’aurais exterminé.”

Cracha-t-il avec hargne. Les premières impressions étaient toujours importantes et celles qu’ils s’étaient mutuellement offertes durant l’attaque du pitre masqué n’auraient pas pu être plus négatives.

“Tu as raison, néanmoins, je connais le sens du sacrifice. J'ai sacrifié ma vie et mon âme pour qu’ils puissent vivre libres sur une planète calme, loin des menaces venues d’ailleurs qui pourraient causer des dégâts irréparables. Le peuple terrien vit comme bon lui semble. Tu as sauvé une vie pour t’en servir comme outil, j’en ai sauvé des milliards sans rien demander en retour de leur part ! We’re not the same !”

Déclara l’intemporel avec dédain, en se moquant davantage de l’antapien roux et de sa relation avec Ekko. Bill aurait presque de la peine pour la gamine qui était vu comme un projet de la part de son mentor.

Idéologiquement parlant, on ne pouvait pas faire pire une combinaison que les deux agents du chaos. Mais tel était leur destin que de devoir travailler ensemble dans un but commun. Il opta d’abord de ne pas faire de commentaires sur le reste du discours du malfaiteur. C’était, à ses yeux, rien de plus que de la provocation et de la compensation pour son manque d’efficacité qui ne valait pas son attention. Il n'avait qu’une envie et c’était de reprendre le match à mort qui avait démarré leur haine mutuelle. Dommage que leur maître voulait les deux en vie.. Pour le moment. Cependant, c’était devenu plus fort que lui, il devait répondre pour le remettre à sa place

“Tu prévois sur le long terme, je peux t’en féliciter. En attendant, je ne te vois pas brutaliser mentalement le fils du chef de la Time Patrol et créer des failles dans les temporalités clés. Au mieux, tu es le babysitter d’un monstre à en devenir et qui se passe ses nerfs sur des ennemis que tu juges digne… enfin, qu’une gamine juge digne pour toi.”

Il n’avait pas à en rajouter davantage. Le crétin se pensait suffisamment rusé avec son plan, mais les résultats se faisaient attendre. Bill Majestas décida de lâcher sa posture renfermée pour faire apparaître une arme typiquement angélique, seulement d’apparence heureusement, avant de l’enfoncer dans le sol tout en adressant un sourire moqueur à l’ahuri.



“Je ne pense pas que ton paysage va s’améliorer avant un moment. Vois-tu, mes deux neurones ont réussi à manipuler deux des chefs les plus influents de l’univers : Fugma et Drallos. Je pense que tu les connais déjà, du moins je l’espère, donc je vais éviter de faire les présentations. Histoire courte : L’amour de la vie du magma s’est fait kidnapper, violer et lobotomiser par le roi des anges. J’ai récupéré les preuves de ceci et depuis, je le mène par le bout du nez pour qu’il se joigne aux anges déchus dans un effort de guerre contre les emplumés. Le chaos causé par cette guerre sera immense.  Officiellement, notre but premier est de sauver Alexandriel, l’amante de Fugma, mais la secourir n’est pas notre objectif principal…”

L’encapuchonné enfonça davantage l’épée faite de cristaux dans le sol avant de la lâcher pour qu’elle ne disparaisse dans le néant.

“Notre but sera de s'approprier une arme d’archange. Au début, je ne souhaitais que mettre à feu et à sang ce monde d’hypocrites orgueilleux, sachant que ça serait un spectacle que ton associé apprécierait grandement. Maintenant, je peux déstabiliser davantage le temps avec une seule de leurs armes. Oh, et avant que tu me dises que c’est un risque pour ma relique…”

Il leva la main avec le gant brillant de mille feux, une lumière apaisante et clairement angélique. Il le pointa avec un sourire narquois.

“Cette beauté me permettra de m’en emparer sans grande difficulté. Elle a d’autres fonctionnalités, mais je te les laisserai les découvrir en temps et en heure. De plus, la mort d’un archange déstabilisera grandement l’ordre dans la hiérarchie angélique et aurait des conséquences catastrophiques sur leur monde… Davantage s’il s’agit d’Astion.”

L'œil pourpre commença à émettre encore une fois cette lueur si charmante.

“Quant à ton rôle, je pensais au début te lâcher dans le monde des anges pour y causer le maximum de dégâts possible et faire diversion. Mais maintenant, je pense que tu me serais plus utile si je te tiens en laisse le temps qu’on arrive à notre objectif principal. Je ne peux pas renier ta puissance couplée à celle du masque. Même si j’ai horreur de travailler avec toi, nos forces combinées nous rendront presque inarrêtables face aux anges.”

Il se retena d’ajouter que la haine qu’ils entretiennent les forcerait à se surpasser pour la compétition de qui serait le meilleur d’entre les deux, même si Lúka agirait sous ses ordres.

“Qu’en dis-tu ? Tu auras des adversaires dignes de ton intérêt et tu participeras à la destruction du monde le plus ordonné de notre univers. Mais je parie que tu as des questions à me poser, alors je vais me montrer magnanime et y répondre. Vas-y. ”
Lúka
Lúka
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 19/11/2021
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ostentation aéro-psychique, Ostentation hydro-psychique, Régénération exacerbée.
Techniques 3/combat : Instructions d'Ekko, Jumelage temporel.
Techniques 1/combat : Rage des Ogres d'Antapia.

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockLun 16 Mai 2022 - 3:43
Loin de se laisser marcher sur les pieds, Bill semblait bien décidé à mettre les points sur les i. Plus que Lúka n'aurait osé l'espérer. C'était plus forts qu'eux, de mutuellement se chercher misère. Que devait en penser le Roi noir ? Cela l'exaspérait-il ? Ou au contraire, s'en amusait-il ? Une chose était sûre, il dut effectivement intervenir, lorsque ses deux pièces se battirent un jour en duel. Le destin des pièces noires se devait d'être d'affronter les blanches, après tout. Comment espérer l'emporter, si nos propres alliés se charcutaient entre eux ? L'Antapien et le Terrien n'avaient pas le choix, ils devaient composer l'un avec l'autre, pour le bien de sombres desseins. Ce qui ne voulait pas dire que quelques libertés n'étaient pas permises.

" Parce que j’ai su déjouer tes plans de mettre le chaos sur l’une des rares Terre paisibles connues dans les temporalités, je suis un despote ? Tu es déjà chanceux que notre maître s’est interposé dès que j’ai laissé l’améthyste prendre le dessus, je t’aurais exterminé. " fut la réponse que l'homme aux yeux vairons cracha premièrement, aux durs propos tenus plus tôt par le rouquin.

Hahahahaha... Qu'il était mignon... Bill eut au moins le mérite d'arracher un sourire amusé au porteur du masque rouge. En se redressant, ce dernier garda une main à la hanche et laissa pendre l'autre. Décidément, le barbu n'avait vraiment pas une bonne connaissance des spécificités de la relique liée à la jeune silhouette. Bien sûr, il aurait tout aussi bien pu s'agir d'un simple rappel d'un vieux rapport de force. Néanmoins, d'autres propos prouveraient bientôt le premier constat. Au moins Lúka avait pu mettre la main sur une information intéressante : Bill n'était pas autant dans la confidence que son implication aurait pu le laisser penser. Mais au final, ce n'était pas si étonnant. Parce que ce timbré avait tout du pauvre mercenaire ayant vendu son âme pour quelques miettes. Il lui manquait quelque chose de crucial, que sa vision étriquée lui interdisait d'obtenir, pour être considéré comme un associé et non comme un simple contractant.

Allez, soyons gentil et applaudissons ce remarquable hypocrite, lorsqu'il se vanta d'actes dignes d'un dieu capricieux corrompu par son bon jugement n'engageant que lui. Waw, bravo mon grand... Tu as isolé une planète des conflits externes, en bousculant tant de destinées pour que ça bénéficie seulement à ta vision de l'acceptable. Mais si ton maître n'avait pas eu cette faille à exploiter chez toi, jamais tu n'aurais conclu un pacte avec lui. Et tu sais pourquoi ? Parce que vos visions sont opposées, dans le fond. Un ordre incontestable, c'est tout ce qu'il cherche à réduire en cendres... lorsque toi, tu tiens à garder un contrôle global sur une stabilité planétaire. Tu es liberticide, Bill. Lorsque tu auras fini de remplir ton contrat, même ton petit règne s'écroulera.

Non mais écoutez-le, se pavaner de mind break le fils d'un dieu du temps. À croire qu'en malmenant sa famille et en pissant sur un parchemin, il allait inquiéter Kaito. C'est ridicule. Tout au plus, tu servais de diversion, de division des effectifs jusqu'à une vengeance prochaine. Pendant que Lúka, LUI, donnait vie à ce plan grandiose, qui bouleverserait bientôt l'ordre établi ! Un monde de liberté, où les règnes changent sans cesse, où tout le monde se dépasse constamment et évolue dans un bousculement éternel à grande échelle. C'est ça que l'humanité cherche, c'est ça qui s'observe. Pourquoi chercher à nager à contre-courant ? Il n'y a rien de plus naturel que la loi de la jungle, où tout le monde a sa chance de briller, de renouveler le cap. Le bien et le mal n'étaient que des prétextes locaux au changement, pas une finalité souhaitable globalement. Voilà ce qu’était un équilibre sain !


" Pense ce que tu veux de mon activité et de ma morale. Nous verrons qui de nous deux finira exterminé. " eut pour seule réponse l'Antapien, dans un haussement d'épaule suivi d'un court rictus dédaigneux.

Et concernant la petite... Ho, il sortait une arme ? Prenait-il cette pique pour une invitation à reprendre ce vieux combat ? Pas que le jeune homme s'en inquiète, il devenait plus fort à chaque bataille et celles-ci se faisaient plus nombreuses à mesure que Lúka se multipliait temporellement parlant, s'abreuvant de l'expérience de ses doubles. Quel dommage en revanche que le corps ne suive pas aussi cette tendance. Puisque seul l'esprit demeurait connecté.

Se mettant de profil à l'éventuelle menace, l'ancien souverain dégagea sa main de son bassin. Bill ne la voyait plus dans son champ de vision, obstrué par la silhouette globale de son interlocuteur. Il s'agissait de concentrer discrètement un peu d'humidité, au cas où. Simple prudence. Sans anticipation, pas de survie.

Mais plutôt que de pointer cette lame d’apparence angélique vers un ennemi bien logique, l'encapuchonné préféra la planter dans le sol. Il n'était toutefois pas question de relâcher la vigilance. La détente pouvait être si tentante, lorsqu'on avait le doigt dessus. Lúka n'avait rien d'un novice en termes de confrontation, ayant vécu une période marquée par la guerre. Il savait qu'une étincelle pouvait parfois suffire, pour allumer un feu de forêt.

Cependant, il fut surtout question d'expliquer enfin la conceptualisation de l'attaque à venir, à propos du monde des anges. Et c'est avec un faciès tout de suite plus concerné, que le rouquin revint à ses responsabilités. Ils s'étaient échangés les mots doux de retrouvaille, en bonne et due forme. Maintenant, il devenait effectivement plus que temps de se concentrer sur l'objectif de cette rencontre. L'homme au masque rouge écouta toute information communiquée, avec grande attention... triant l'utile et l'inutile, au fil de la discussion.

Fugma et Drallos seront des alliés. L'objectif est de libérer Alexandriel, la dulcinée de Fugma. L’objectif officiel, du moins. C'est l'objectif de couverture, au-delà de la revanche contre les anges et de la pagaille localisée que ça implique. Très bien... Toutefois, le plan de Bill comportait apparemment un autre objectif, illustré par l’arme éclatante disparaissant alors : celui de justement chiper une arme d'archange pour... oui, l'aider à faire un peu plus mumuse dans son coin avec le temps. Rien qui n'impressionne vraiment Lúka, même s'il devait avouer que rendre son camarade plus influent rendrait aussi ce dernier plus à même d'assumer son rôle d'appât avec une certaine efficacité. Ce qui ravirait d'autant plus le grand manitou.


" Oh, et avant que tu me dises que c’est un risque pour ma relique… "

Il ne l'aurait pas dit. De plus, l'influence de leur meneur ne s'essoufflerait certainement pas, face à celle, si anecdotique, de ces petits oiseaux. Mais bon, rien ne disait que le barbu avait accès à de telles informations. De son point de vue, il pensait peut-être avoir pactisé avec un démon comme un autre. Ce qui ne serait pas étonnant. À quoi bon se dévoiler pour le plaisir de se dévoiler ? Vous dévoilez vos plans à vos soldats, vous ? Non. Vous leur donnez juste de quoi les convaincre de les exécuter. Et vous ne leur expliquez que ce qu'ils se doivent de savoir pour mener à bien leur mission. De même que Lúka n'avait pas besoin de savoir d'où venait ce fameux gant lumineux, dont il fut révélé qu'il servirait à approcher l'arme d'archange sans accros.

Ah ! Enfin la partie qui le concerne : le rôle de l'Antapien dans l'histoire... L'oeil altéré du collègue s'illumina, tel un indicateur d'un centre d'intérêt commun. Ainsi donc il désirait en faire un coéquipier pour une confrontation plus dangereuse. Ce n'était pas bête, il fallait bien l'admettre. Le masque, détenu par la silhouette grisâtre, permettait de libérer une grande puissance dépendant de celle de l'adversaire en face. Cependant, l'accès à cette puissance restait très limité dans le temps. Si Lúka n'avait pas le niveau entretemps, il ne serait véritablement utile qu'au moment d'utiliser le masque, afin d'offrir une opportunité à ne pas manquer. Que ce soit pour une diversion efficace, un coup fatal, un repli stratégique, ou un affaiblissement en vue d'un achèvement.


" En effet. J'ai deux questions. " répondit le jeune homme, tout en tapotant son masque du doigt.

" Es-tu conscient que l'utilisation de ma relique ne t'offrira une aide que pour un court instant ? Il est fort probable que je puisse dépasser la puissance de pratiquement n'importe qui dans ce royaume, durant ce laps de temps. Mais il y a des conséquences : plus mon adversaire sera puissant et plus je finirai sur les rotules, au moment de revenir à mes capacités habituelles. Si je dois faire face à ce fameux Astion, ou même à une autre grande menace, il faudra probablement me considérer comme un Joker à usage unique. Je te l'explique car ça sera à toi de déterminer le bon moment, dans ce cas. C'est au Chef des Armées de décider quand appuyer sur le bouton rouge, après tout... Réfléchis-y et fais-moi savoir les instructions que je me dois de respecter, en fonction de ton plan ou des situations possibles. Aussi... "

Faisant quelques pas vers la droite de Bill, l'Antapien croisa les bras tout en fixant le sol, l'air songeur. S'arrêtant finalement, il porta bientôt un regard en coin à son interlocuteur, alors que le masque avait quelque peu lui entretemps.

" Ce Drallos... Tu sais que c'est un Démon, n'est-ce pas ? Il a sûrement déjà reniflé l'odeur pestilentielle de ta relique, qu'il te l'ait dit ou non. Je ne sais pas à quel point son flair peut être précis, mais je suppose qu'il l'est suffisamment que pour déterminer ce qui relève de sa nature ou non. La signature énergétique commune à nos reliques n’est pas de sa nature démonique. J'espère pour toi que tu sais ce que tu fais. Un allié peut vite se retourner contre nous, lorsqu'il est exposé à certaines révélations... De plus, c'est quelque chose que nous n'aurons sans doute pas le choix de libérer, à un moment ou un autre. Tu sais que ce n'est pas un événement anodin, si ça atteint un certain stade. Tous risquent de comprendre avec quel sorte de démon nous avons passé un accord. Je serai sous tes ordres, donc sous ta responsabilité. Ne l'oublie pas. "

Soudain, poings sur le bassin et fermant les yeux - l'air satisfait, Lúka réorienta son visage vers l'horizon au-devant, presque de dos au Terrien.

" Bien ! Mes félicitations, tu viens de t'approprier une nouvelle unité ! Si tu as déjà réponse à mes questions, je suis évidemment disposé à en prendre note, ça va de soi. Mais ça ne presse pas forcément. En fait, tu n'es même pas obligé d'y répondre tout court, si tu préfères te décider dans le feu de l'action. Je voulais juste m'assurer que tu aies bien toutes les cartes en main. "

Comme ça, pas d'excuses si ça foire... Pas de malchance qui tienne et tout pour ta gueule.
Bill Majestas
Bill Majestas
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 17/10/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Mauvais par necessité
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : High Voltage / Painted Faces / Oppidum / Dead Sun
Techniques 3/combat : Purple Beacon / Nothing Remains
Techniques 1/combat : Mind Breaker

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockJeu 19 Mai 2022 - 19:13


Lequel d'entre les deux finirait exterminé en premier? C'était une bonne question. Bill, lui-même, ne pouvait pas être certain de qui le maître se débarrasserait en premier si cela venait à arriver. Le connaissant, le terrien s'imaginait dans un duel contre son collègue pour leur survie soit la manière façon dont toute cette affaire allait se finir. Lui qui était grand amateur de spectacle chaotique et sanglant, ça serait seulement logique que la confrontation entre les deux agents se finisse ainsi. Enfin, c'était se projeter loin dans l'avenir. Ils faisaient chacun leurs boulots, même si les résultats du côté de Lúka se faisait attendre, selon le stratège.

Bien évidemment, l'artapien avait des questions à poser. Plus précisément, il apprécierait faire des précisions sur la limitation du pouvoir de son masque qu'il tapotait de manière impatiente et irritante. Il aimait bien établir que son pouvoir était limité, un Joker à l'usage unique. Il s'agissait du gros bouton rouge à presser au bon moment, sinon les retombés pourraient être catastrophiques pour lui… et par extension, le duo de mauvais augure. Alors que l'arrogant masqué se mit à se mettre à marche, le manipulateur adressa directement les préoccupations de son fichu allié.

“Merci pour les précisions que je connaissais déjà de notre affrontement sur Terre. Je vais te rassurer à présent, Lúka. Normalement, nous aurons besoin des pouvoirs totaux de ton masque seulement en cas d'urgence. Tu sais te débrouiller sans ton accessoire, n'est-ce pas ? Si jamais on arrive à cet instant où ta pleine puissance est indispensable, ton évacuation suite au massacre sera l'une de mes propriétés, avec l'arme de l'Archange. Oh, et au cas où, les chances que nous ayons affaire directement à Astion sont très basses… Drallos est là pour cette raison exacte.”

Il pouvait s'estimer heureux que le maître puisse voir dans l'arrogant anarchiste une ressource à préserver à tout prix, tout comme le soi-disant despote dans un sens. Par ailleurs, la deuxième question du roux commença sur un point qu'il devait admettre était bon : à quel point Drallos était fiable ? Il était également un démon. Il connaissait déjà l'énergie émanant de lui et de l'améthyste. Le défenseur de la Terre se tourna vers son compagnon de mésaventure avec un regard sévère.

“Bien sûr que je connais les risques que je prends en employant l'aide de Drallos, même celle de Fugma. Si ma vie avant de devenir la dernière ligne de défense de ma planète natale m'a appris une chose, c'est qu'on n'a rien sans y mettre quelque chose en jeu. Mais je suis confiant dans mes choix. Fugma est trop concentré à sauver sa dulcinée pour remarquer les dérapages. Drallos veut venger l'honneur de sa sœur à tout prix et mettre fin à sa rivalité avec son frère. Ils seront certainement trop occupés à ça pour qu'ils remarquent nos petites affaires. De plus, c'est facilement couvert vu que nous ferons diversion. Bloquer un Archange et ses troupes est une excellente excuse, tu ne crois pas ?”

Bien sûr, le chieur se mit à continuer sa promenade pour se retrouver de dos à Bill avant d’annoncer qu’il acceptait l’offre. Ses questions étaient simplement pour s’assurer qu’il avait toutes les cartes en main. Parlant de cela, Bill s’enleva le gant lumineux pour le renverser pour qu’il ne puisse émaner que de l’énergie négative, suffisamment proche de celle de son artefact pour passer inaperçu lorsque la mission commencera.

“Très bien, nous avons un accord. Tu sais voyager dans le temps, donc j’ai confiance que tu seras quand tu devras te présenter sur Métamol, même sans Ekko pour te guider. À moins que tu veuilles que je te tienne par la main pour compenser son absence ? Quoique...”

Bill Majestas se mit à sourire à lui-même avant de rejeter un dernier regard à son collègue avant de lui faire un “au revoir” dans la main de manière nonchalante, pour l'imiter vaguement. Il était maintenant de dos avant de disparaître dans un flash pourpre. Il avait d'autres chats à fouetter et un nouveau plan qui venait d'éclore dans son esprit troublé.

Lúka
Lúka
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 19/11/2021
Nombre de messages : 32
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ostentation aéro-psychique, Ostentation hydro-psychique, Régénération exacerbée.
Techniques 3/combat : Instructions d'Ekko, Jumelage temporel.
Techniques 1/combat : Rage des Ogres d'Antapia.

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] ClockLun 13 Juin 2022 - 12:38

Rouvrant les yeux, dos à son collègue, Lúka profita quelques instants de la vue tout en écoutant les paroles fusant vers lui. Ce sourire à peine forcé prenait désormais une allure plus sereine, tout comme l'expression faciale de l'Antapien renvoyait désormais de lui l'image d'une personne assurée, un brin malicieuse. Haa, si seulement ce pauvre type pouvait comprendre le quart du plan génial qui se préparait... Non. Si seulement quelqu'un pouvait le remarquer... puis l'oublier aussitôt. C'était comme préparer un coup d'État. C'est excitant, vous voulez en parler à tout le monde, que ce soit pour convaincre ou pour le seul plaisir coupable d'une révélation impactante. Mais provoquez la moindre fuite... et les forces de l'ordre auront tôt fait de remonter la piste. Il ne ferait pas cette erreur. Néanmoins, il subsistait bien une faille, niée jusqu'ici et pourtant bien crédible. Cette faille, le rouquin l'avait personnellement permise, car cette mise pouvait rapporter gros... très gros. Ce n'était pas la première mise, pas le premier gain, pas le premier calcul.

Celle-ci, restait pour autant la plus essentielle de toutes. Celle par laquelle la réussite du projet entier dépendait.


" Well. Nous verrons ce que ça donne. Je saurai me souvenir de ces précisions, Bill. Au moins, nous sommes d'accord qu'on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs. "

Se retournant vers le Terrien, l'ancien souverain ouvrit quelque peu l'un de ses bras, de façon à conjuguer le geste à la parole.

" Ca vaut pour toi, comme pour moi... "

Ekko... Tant de futurs s'ouvraient. Certains se voyaient déjà aboutis et d'autres non. Au final, nous restions le produit de notre environnement, des influences nous modelant, des expériences se mélangeant. Et si aux yeux de ce liberticide encapuchonné, se séparer de la petite avait tout d'une erreur... Lúka voyait davantage la situation présente comme une formidable opportunité de promouvoir un point de vue sinon plus délicat à démontrer. En effet. Expliquer, c'est bien... Mais faire constater, c'est mieux.

L'homme au masque rouge écouta les derniers propos tenus par son collègue, observant le changement de couleur du gant dans son champ de vision. Quel artefact bien peu commun, tout de même... Enfin bref. Il devrait se rendre sur Métamol, arriver à l'endroit prévu et dans les temps. Rien d'insurmontable, en ayant la patience de s'y prendre à plusieurs fois. Il n'y avait effectivement pas besoin d'Ekko pour s’en sortir. Bien que, concernant l'analyse spatiale, la gamine n'avait pas son pareil.

Oui allez... Bye bye, partenaire. S'il semblait vouloir s'éloigner au plus vite de l'ancien souverain, le Majestas économisait en tout cas à l'Antapien une répartie supplémentaire et même des politesses autres qu'un bête signe de main. Ce n'était pas Lúka qui ferait un effort pour le retenir. Qu'il s'envole donc vers ses nouvelles préoccupations, ce simple papillon. Et que son battement d'ailes serve à la grande tempête, le moment venu. Il y avait encore tant à construire... À vitesse exponentielle, la multiplication se poursuivait et les opportunités se décuplaient. Encore un peu de patience. Encore un peu de maturation, d'évolution... et enfin finiraient de prendre forme les ambitions.


* Je tiens toujours mes promesses... Aucun règne n'est immuable. Et je vais le prouver. Je TE le prouverai ! * se jura alors le rouquin, bifurquant un visage bien concerné vers les cieux, après le départ éclair du Terrien.

Haa... Si seulement ce jour-là il ne les avait pas pris en pitié... Si seulement il avait fait preuve d'un peu moins de bonté... L'érosion de ton esprit te rend capricieux, Týr. Et je doute que laisser El s'occuper de maintenir l'ordre, ne soit bien plus sage. Mais comment t'en vouloir, en cette période où la folie gangrène peu à peu jusqu'à l'esprit des éternels ?

Sa disparition, fut telle l'ouverture d'une boîte de Pandore... au fond de laquelle je cherche encore, l'espérance.

Saugrenue.
Contenu sponsorisé

Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Empty
MessageSujet: Re: Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]   Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas] Clock
 
Comme une tension dans l'air... [PV Bill Majestas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Bill Majestas
» RP Alternatif avec Bill Majestas
» Comme un poisson dans l'eau
» Froid comme la glace, brûlant comme un volcan
» Calme comme l'eau et froid comme la glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-