-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Fiche de Gears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zer0
Zer0
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : Enigmatique.
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

Fiche de Gears Empty
MessageSujet: Fiche de Gears   Fiche de Gears ClockJeu 24 Mar 2022 - 1:40
Voilà ta fiche, amateur de sensations détonantes.


Fiche de Gears Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance ne connait pas la fatigue.
Evasion peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Gears
Gears
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 23/03/2022
Nombre de messages : 8

Techniques
Techniques illimitées : Grenades rebondissantes / Mines à pression / Harpons thermiques
Techniques 3/combat : Bouclier bulle / TR12 Gauss Auto-Tourelle
Techniques 1/combat : PULSION DE GENIE CREATIF!!

Fiche de Gears Empty
MessageSujet: Re: Fiche de Gears   Fiche de Gears ClockJeu 24 Mar 2022 - 5:12

Erik "Gears" Hensman


Fiche de Gears Bite13

32 ans
Erik

Masculin
Terrien
Neutre


$  Transcription de l'image...  Terminée.
$  Résolution... Terminée.
$  Affichage des chaînes de caractères... Terminé.
Processus achevé!

Objet: Analyse du contact sur point de rendez-vous [Censuré].

Cible: Erik "Gears" Hensman.

--------------------

L'individu est arrivé ce matin au lieu de rendez-vous comme prévu. J'ai indiqué aux gardes de le laisser passer. Je me suis entretenu avec lui. Après avoir établi un contact, l'individu s'est montré coopératif, bien qu'ayant exprimé son mécontentement lorsqu'il lui a été confirmé qu'une évaluation psychologique serait obligatoire. Il n'a cependant rien dit concernant les mesures médicales et logistiques, il nous expliquera plus tard qu'il, je cite "trouve ça beaucoup moins chiant et puis bon ça au moins, ça peut servir.".

Analyse médicale :
L'individu mesure 1m67 pour 88kg, son IMC indique un surpoids modéré bien qu'une masse musculaire aujourd'hui peu entretenue semble avoir été présente il y a quelques années de ça. Âgé de 32 ans, l'analyse physionomique indique que l'homme porte de lourdes poches sous les yeux, signes probables d'insomnie ou de troubles du sommeil. Le teint pâle laisse supposer que l'individu n'est pas souvent exposé à la lumière solaire. Pas de cheveux, le crâne semble être rasé régulièrement, cependant le cuir chevelu endommagé indique une perte capillaire avancée, signe de stress?  Le test du métabolisme indique une très faible concentration de Ki, l'individu ne peut pas se servir de capacités de Ki. Aucune maladie détectée.


Conclusion : L'individu ne représente pas un danger biologique et peut procéder.

Commentaire :  Je ne suis pas sûr de ce que j'avance et j'espère que l'évaluation psychologique pourra éclaircir mes doutes mais ce type a le corps d'un quarantenaire dépressif, pourtant son attitude avec moi et mes hommes s'est révélée être très amicale et chaleureuse. Il s'est même proposé de nous aider à entretenir notre équipement après le rendez-vous. En attente d'informations supplémentaires.

----------------

Analyse logistique : 
L'individu s'est présenté à nos portes dans une combinaison complète, laquelle semble adapté à résister aux environnements hostiles, la tenue semble s'être dépressurisé lorsque l'homme à ouvert son casque pour nous saluer. Cet équipement ne correspond à aucune armure ou tenue d'exploration recensée, sans doute un modèle customisé. La combinaison est de couleur violette et porte sur ses épaules deux engins non-identifiés. D'expérience, j'y vois des armes lance-missiles portatives, ou des lanceurs de projectiles mais l'un de mes hommes affirme avoir vu l'homme arrivé au loin en flottant au dessus du sol, se servant de ces engins comme de propulseurs et réacteurs miniatures. Impossible. Combiner un réacteur et un lance-missile revient à endiguer l'un des deux systèmes, je demanderais une analyse plus poussée des systèmes de vidéo-surveillance. Le casque est illuminé d'une lumière verte, laquelle est transmise également par un lot de diodes réparties de part et d'autre de l'armure, mais aussi sur le bout des gants et sur des antennes émergeant du dos de la tenue.


Conclusion : L'individu ne présente aucun danger armé et peut procéder mais doit confier son équipement au poste de sécurité.

Commentaire : Je m'attendais à une réponse des plus agressives lorsque j'ai précisé à l'homme qu'il devrait nous remettre son équipement le temps de l'entretien mais sa réaction fut toute autre. Il s'est contenter de retirer la lourde armure et de la déposer dans le bac prévu à cet effet. Il m'a cependant regardé en souriant en me précisant que si moi ou mes hommes touchions à un mauvais bouton sur sa combinaison nous étions tous condamné dans un rayon de 6 kilomètres, nous conseillons donc de ne pas y toucher. Est-ce qu'il bluffait pour qu'on ne fouille pas son équipement? En tous les cas, j'ai préféré ne pas tenter le diable et laisser la tenue là où elle était.


$  Transcription de l'image...  Terminée.
$  Résolution... Terminée.
$  Affichage des chaînes de caractères... Terminé.
Processus achevé!

Le présent document est l'entrée de journal du  Dr. Kelly Galloway, psychiatre pour le [Censuré] de la D.I.A.E. en collaboration avec l'institue de recherche médicale de Satan-City et pour la documentation des forces de défense terriennes et de l'intérieur.

--------------------

[Segment BA74 : Résumé caractériel et mental - Mémoire saturée, donnée fracturée - récupération du fichier - lecture 2/2]

-Vous avez une approche très pragmatique de votre activité Monsieur Hensman. Si j'en crois vos dires, vos créations ont causés beaucoup de destruction, de morts même, ça ne vous atteint pas?

-... Au début si. Ça fait drôle. Je me disais juste que je faisais ça pour le progrès, que j'aidais un peuple à se défendre. Mais au final quand on fabrique et vend pour les deux camps, il n'y aucune justice. C'est étrangement rassurant d'ailleurs de se dire ça...

-Pardon?

-Hé c'est vous la psy', mais, je sais pas. J'me dis que si je suis obligé de foiré qu'importe la façon dont je m'y prend, au final ça me rassure de me dire qu'il n'y a pas de bon choix, ça m'enlève cette responsabilité. Quand bien même j'arrêterais de vendre et de fabriquer des armes, les gens trouveront toujours un moyen de se tuer, et il y aura toujours un type plus malin que moi pour fabriquer des flingues plus gros. Alors bon, c'est bête, c'est méchant, mais au point où j'en suis, je préfère encore profiter de ce malheur inévitable et me complaire dans mon non-choix.

-... Vous avez une vision bien... Nihiliste. Vous lisez Nietzsche?

-Il a écrit des manuels sur la robotique?

-Heu... Non mais-

-Les interfaces? La mécanique de façon générale?

-Hé bien non mais-

-Alors je l'ai pas lu.

-... Bien. Dans ce cas vous vous passionnez dans la mécanique et l'armement, le plus souvent en combinant les deux?

-Yeup c'est bien ça.

-Mais avec la vie que vous menez n'avez-vous pas assez vu d'armes? Pourquoi ne pas vous dirigez dans le civil, voir le médical, vos connaissances pourraient aider à développer des prothèses.

-...

-Votre réaction m'inquiètes.

- Je vais être honnête avec vous madame. Je peux pas piffrer ce genre de trucs. Je suis bien désolé pour votre bras mais je trouve les prothèses mécaniques inhumaines et malsaines. C'est contre-nature. Cette machine est reliée à votre cerveau par votre système nerveux, en vous liant à une machine c'est la porte ouverte à tous les excès. Vous avez pas idée du nombre de tarés que j'ai croisé qui se sont volontairement amputé pour pouvoir avoir eux-aussi un joli membre qui brille. Et non! Ne me dites pas je veux pas savoir si c'est votre cas, je préfère rester ignorant sinon je crois que je vais juste quitter la pièce. Il y a tellement d'autres moyens de remplacer un membre perdu, la cybernétique est la pire option possible. Je vous rappelle ce qu'il s'est passé la dernière fois qu'un scientifique moustachu a réussi à mettre au point deux jumeaux mi-humains mi-machines.

-Je me vois dans l'obligation de vous attribuer un "point Gero".

-Au moins vous le prenez à la rigolade, merci pour ça. Les gens ont du mal à comprendre qu'on est pas tous d'accord sur la question cyborg.

-Je suis psychiatre, c'est mon métier d'être compréhensive. Mais revenons sur vos "shots d'adrénaline" voulez-vous? Parlez-moi de ce que vous ressentez dans ces moments là. De la raison pour laquelle vous recherchez ce genre de moment.

-Et ben... Il y a quelque chose d'unique à se retrouver face à une menace directe. De devoir réfléchir vite, de tout mettre en œuvre pour ne pas mourir et ne pas avoir le temps d'y penser. Je sais pas me battre, je sais même pas voler ou utiliser le ki et pourtant croyez bien que j'en vois des types lancer des boules de feu avec les mains. Je suis même tombé sur un culte une fois, un genre de secte où ces dingues sacrifiaient des victimes au nom d'une déesse énervée. Je me suis barré fissa!

-Qu'en est-il de votre amour du risque? 

-Mon amour du risque il intervient quand je me bas contre des bestioles géantes et des pirates de l'espace, pas contre une foule d'encapuchonnés assoiffés de sang avec des dagues magiques qui volent hein! Je fais quand même la part des choses.

-Intéressant... J'aimerais que nous reprenions sur ce qui vous a amené à cette vie.

-C'est simple, en résumé, j'ai failli avoir une vie brillante, j'ai failli finir mes études, j'ai failli avoir un carrière stable, j'ai failli obtenir un boulot chez Capsule Corp et j'ai failli me reposer sur un partenariat luxuriant avec mon meilleur client. Autant dire que j'ai manqué de chance jusqu'à présent.


$  Transcription de l'image...  Terminée.
$  Résolution... Terminée.
$  Affichage des chaînes de caractères... Terminé.
Processus achevé!


Le présent document est l'entrée de journal du  Dr. Kelly Galloway, psychiatre pour le [Censuré] de la D.I.A.E. en collaboration avec l'institue de recherche médicale de Satan-City et pour la documentation des forces de défense terriennes et de l'intérieur.


--------------------


-Dr. Galloway pour la D.I.A.E., je m'entretiens aujourd'hui avec le patient Erik Hensman dans le cadre de l'évaluation de son profil psychologique. Cette interview est médicalement approuvée par [Censuré]. Le patient a déjà donné son consentement par écrit pour l'enregistrement de l'entretien, cependant, au de-là des procédures et des codes, j'aimerais m'assurer, et confirmer oralement, que mon patient consent à l'enregistrement. Monsieur Hensman, êtes-vous toujours d'accord pour que nous gardions une trace vidéo et/ou audio de notre entretien?

-Yeup.

-Monsieur Hensman, si ce n'est pas trop vous demandez j'aimerais avoir une réelle confirmation.

-*soupire* Oui, je consent.

-Parfait. Dans ce cas nous pouvons commencer. J'ai reçu la semaine dernière votre dossier et je dois avouer que j'ai été très surprise de constater vos états de service.

-...

-J'entends par là que vous faites preuve de rares qualités. C'est un compliment.

-Oh. Ok. J'étais pas sûr.

-Vous doutez de vos capacités Monsie- Seriez-vous plus à l'aise si je vous appelais par votre prénom?

-Boarf, chaque équipe dans laquelle j'ai travaillé à su m'inventer un nouveau surnom, j'en suis plus à ça prêt, celui qui revient le plus souvent ça reste "Gears". Par contre je vous arrête tout de suite, je ne doute absolument pas de mes capacités, je sais ce que je vaux et je connais mes limites. Il y a toujours un plus gros poisson, alors je suis pas le meilleur, mais je suis très loin d'être le pire.

-Je vois... Dans ce cas pourquoi être étonné de vous voir complimenté?

-Avec les forces de défense de la Terre j'ai plutôt l'habitude qu'on me gueule dessus et qu'on me dise que je suis qu'une merde.

-Et ça vous atteint?

-Hé demandez ça au dernier type qui m'a dis ça!

-Attendez... Vous l'avez...?

-Traité de gros con, exactement, parce que c'est qu'il était. Adjudant-chef ou pas, un type pas foutu de reconnaître un tournevis plat d'un cruciforme, j'appelle ça un gros con.

-Hmmphmm...

-...

-...

-... Vous savez ce que c'est un crucif-

-Monsieur Hensman, la prothèse mécanique qui me sert de bras gauche ne se calibre pas toute seule, je sais reconnaître des outils.

-Oui forcément j'me disais aussi... C'est un modèle récent ça non?

-Effectivement, Un bras PR-BG 14 de chez [Censuré], j'ai eu le luxe de pouvoir me le payer après mon amputation, la finition est fine et j'aime beaucoup les détails qu'ils ont ajouté. Il vous plaît?

-Dégueulasse.

-...

-...

-Continuons, je crois que nous nous égarons. Si nous reprenions depuis le début voulez-vous? Vous êtes né au Canada, votre famille appartenait à la classe ouvrière. Votre scolarité s'est passé sans tracas, vous étiez brillant. Dès la sortie du lycée vous avez rejoins une université, vous avez même poursuivit un doctorat. Doctorat que vous n'avez jamais achevé. Il y a une raison à ça?

-J'ai tout plaqué sur un coup de tête, avec toutes ces histoires de saiyans et d'aliens, je me suis mis en tête d'explorer la galaxie. De vivre des aventures. Et puis j'aimais pas les projets qu'on me proposait, autant partir avant de perdre du temps.

-C'est là que vous vous êtes engagé.

-5 ans dans l'armée, c'est peu mais ça m'a suffit, pas besoin de faire carrière. Je me suis brisé mes rêves avec ces conneries. J'ai passé 5 ans dans le génie à déblayer des routes et assembler des machines de guerre que je n'ai jamais vu en action. Quand j'ai enfin pu me mettre en orbite, j'ai vite compris qu'il fallait que je parte. Vous saviez que la plupart des forces spatiales armées étaient en fait des mercenaires et des entreprises privées?

-Vous vous êtes donc naturellement dirigé vers cette carrière.

-Pas directement, je suis d'abord passé chez Capsule Corp. J'avais besoin d'argent pour m'autosuffire en équipement de pointe alors un p'tit CDI chez les Brief ça aurait fait l'affaire non? Et ben comme quoi je me faisais des idées. Tous mes projets ont été refusés, comme quoi c'était "trop".

-Trop? Que fabriquiez-vous?

-Des mines, des munitions, des tourelles auto-guidées, des missiles, des interfaces de combat.

-On dirait que vous les prépariez à une guerre. Ils ont donc refusé votre équipement?

-Yeup, mais bon, ils avaient surement raison, il y a qu'à voir comment les choses ont tournées, haha!

-Vous ne devriez pas en rire, beaucoup de gens sont morts dans cette guerre, et les employés de capsule Corp ont payé un cher tribut en victimes.

-Exactement. La prochaine fois la patronne se souciera peut-être un peu plus d'une tourelle mobile TR58 Carbonizer maintenant qu'elle sait que ça pourrait sauver sa concierge.

-Que s'est-il passé après?

-Après ça, j'ai été viré, comme quoi ils supposaient que j'avais des troubles mentaux vis à vis de mon "obsession" pour les constructions armées. Surement écrit que'q'part dans vos dossiers ça d'ailleurs.

-Effectivement, ainsi que l'avis de licenciement signé par Madame Brief.

-1000z qu'elle l'a même pas lu. Bref, après tout ça, je dois avouer, je l'ai mal pris. Je leur ai piqué quelques trucs et je suis parti. Puisqu'on ne voulait pas de mes projets ici, je suis aller voir la concurrence.

-Le ruban rouge.

-Exactement! Ils étaient tout de suite plus sympathique les salauds! Je leur ai vendu ce que j'avais volé chez Capsule Corp et même après ça ils m'ont commissionné des projets militaires! J'ai même pu bosser sur une interface virtuelle d'entraînement! C'est pas ma spécialisation mais ça reste dans mes cordes. De quoi inculquer des mois de formation en 1 heure à un soldat aguerri. Je me suis basé sur des archives coloniales d'un vieux système sauvage. Bon après ça se paramètre hein, mais vous voyez l'idée. j'ai pas eu de plainte jusqu'ici alors j'imagine qu'ils en étaient plutôt satisfaits. Ensuite avec l'argent amassé, j'ai pu m'acheter un vaisseau, l'arranger à ma sauce et me voilà parti pour l'espace lointain!

-Vous n'oubliez pas un détail?

-...

-...

-...

-Vous savez le-

-Oui oui ok, je me suis fait choppé pour contrebande. Et après mon arrestation ils ont remonté ma trace jusqu'au vol de Capsule Corp. J'ai été condamné pour ça. Mais plutôt que la prison, on m'a proposé de mettre mes talents au service de la Terre. Les quelques conflits intergalactiques qui commençaient à naître un peu partout les on motivé à se pencher sur ma technologie révolutionnaire! Alors j'ai pu m'en sortir après deux ans de labeur à fabriquer ce qu'on me demandait. Autant dire, je me suis fait chier comme un rat mort.

-Une fois votre service terminé vous êtes parti?

-Yeup, j'ai décollé pour l'espace lointain, bien moins motivé que la première fois, j'avais perdu la flamme. Mais je me suis raccroché à l'espoir de vivre de grandes aventures et de découvrir les secrets de l'univers... Tu parles d'une connerie.

-Vous avez l'air déçu de ce que vous avez trouvé là haut.

-Pour faire court, on vous ment quand on vous dit que vivre dans l'espace c'est une épopée formidable. On est rien, moins que rien. Encore moins que ce que veut dire "être rien" sur Terre.

-Alors pourquoi ne pas être revenu sur notre planète?

-Trop de cons.

-Je vois... Votre rapport psychologique fait pourtant mention d'un "éveil" durant cette période, que s'est-il passé?

--------------------
[Segment BA74 : Résumé caractériel et mental - Mémoire saturée, donnée fracturée 1/2]


-"Un éveil"? Ha oui, c'est surement en référence aux attaques. En gros, quand on s'aventure trop loin dans le vide spatial, on tombe sur de la mauvaise compagnie. Notamment des pirates. Normalement c'est une mauvaise nouvelle mais pour moi... A chaque fois que j'entendais sonner l'alerte d'intrusion, bordel qu'est-ce que je me sentais bien. J'avais juste à tourner ma chaise vers les écrans et m'installer. Vous savez moi j'aime pas me battre, je suis pacifiste, c'est pour ça que je fabrique des mines et des tourelles, elles se battent à ma place. Pas con hein? Et contre les pirates quel plaisir. S'installer et observer le spectacle, quelle vie. Les utilisateurs de Ki, ça c'est tricky, mais avec la bonne méthode ils tombent comme les autres.

-Vous aimez tuer ces gens?

-Houlà doucement. J'ai jamais dit ça. Non ce que j'aime c'est plutôt me retrouver dans ces situations de vie ou de mort. Le shot d'adrénaline. La pulsion de l'instinct de survie, ça j'aime. Autant se le dire. Jusqu'à présent ma vie est à chier. Je suis l'exemple même du type qui a fait les mauvais choix dans la vie. Mais si cette situation m'a bien fait comprendre une chose, c'est qu'on est des putains d'animaux. On mange, on baise, on dort. Le reste c'est des paillettes pour embellir ceux qui sont chanceux et qui réussissent, mais c'est des conneries.

-Vous faites dans la philosophie?

-Non, dans la mécanique. Chaque chose à un but, un objectif précis. Sortir de ce chemin tracé, c'est s'éblouir tout seul avec des strasses et des paillettes. C'est perdre son temps et son énergie. Un marteau c'est fait pour taper. Vous pouvez vous gratter le dos avec, ou en faire une décoration murale, ça reste que son objectif principale c'est de taper, et que si votre marteau tape pas, bah au final, il sert à rien. Moi mon but, c'est de m'assurer que vous ayez de quoi exploser le crâne du type qui vous a mal parlé ce matin, ou d'être sûr que votre voisin trop curieux voit ses orteils propulsés sur la lune pendant qu'il marchait sur vos pâquerettes minées. 


--------------------


-J'en ai vendu des flingues. Et à tout le monde. Une fois je me suis fait aborder par un groupe de saiyans. Ils étaient venu pour me casser la gueule, ils sont reparti les poches pleines de grenades et de tourelles auto', et en plus on a picolé ensemble avant qu'ils partent. J'ai renfloué les caisses ce jour-là. J'avais quelques clients réguliers aussi, des rebelles de systèmes dans lesquelles je passais, des combattants de la justice par-ci, des seigneurs du crime par là. Surtout eux en fait, enfin, sauf un qui m'a lâché au bout d'un moment. C'était un de mes meilleurs clients mais du jour au lendemain plus rien, comme quoi il aurait trouver de quoi faire ses propres armes, des machins personnalisés, boarf j'en doute mais bon, c'est le commerce que voulez-vous? Au moins, tout ça m'a permit de me faire nom dans le métier.


--------------------


[Segment BA74 : Résumé caractériel et mental - Mémoire saturée, donnée fracturée - redirection du fichier 2/2]


--------------------


-Et maintenant?

-Maintenant ben, je vis ma vie. C'est le bordel dans la galaxie, j'ai entendu parler de dieux qui se tapent dessus et de factions majeures qui se tirent la gueule. Je vais peut-être me faire une petite fortune moi, enfin, je compte quand même descendre sur le terrain, je vous l'ai dit, cette adrénaline c'est la seule chose qui vaille la peine dans l'espace froid. Pas impossible que je prenne quelques taf dans le mercenariat tiens! Vous pouvez dire à vos boss que si ils ont besoin de moi je suis disponible, mes joujoux aussi d'ailleurs.

-Je leur ferais passer le message, en même temps que cet enregistrement.

-Donc ça y est je peux y aller maintenant? Pas que vous m'ennuyez mais j'ai de l'entretiens à faire sur mon vaisseau et si vous comptez m'embaucher autant que le matos soit présentable.

-C'est presque terminé Monsieur Hensman, vous pourrez partir d'ici un instant, cependant, j'ai encore quelques questions à vous posez. Des questions que mes supérieurs m'ont interdit d'enregistrer je le crains et je vous demanderais d'en conserver le secret une fois cet entretien terminé. Ces questions concernent une mission, une mission et de vieux amis...
[Fin de l'enregistrement.]





Grenades rebondissantes
Fiche de Gears Static10

L'armure portée par Gears est équipée de lanceur de projectiles. L'usage principal qu'il en fait est le lancé de grenades customisées fabriquées par ses soins. La capacité de stockage est impressionnante au point où cet équipement lui permet de se mesurer aux utilisateurs de ki lanceurs de boules de feu. Ces explosifs grands comme des ballons de football ont la particularité de pouvoir rebondir avant d'exploser. Bien que la zone d'effet par grenade soit petite, c'est le nombre de projectiles par salve qui fait la force de cet armement.


Mines à pression
Fiche de Gears Static11

En dessous des lanceurs de l'armure de Gears, juste à l'arrière, se trouve un compartiment contenant un grand nombres de pièges explosifs anti-personnel. Ces derniers s'activent lorsqu'ils entrent en contact avec le sol, ou une surface à peu près plane. Une fois la charge armée, elle explosera dans un rayon de 2m autour d'elle si elle détecte du mouvement dans sa zone d'action. Laisser faire Gears alors qu'il place ce genre d'explosif sur le terrain peut se révéler être fatal, si il en a le temps, il créera un véritable champ de mines.



Harpons thermiques
Fiche de Gears Static14

Jusqu'à 4 missiles peuvent être tirés en même temps depuis les lanceurs de Gears. Ces charges sont équipées de têtes chercheuses et poursuivront leur cible jusqu'à la toucher ou à rencontrer un obstacle. Le nom "harpon" semble tenir pour inspiration les armes des baleiniers dont il est très compliqué de se débarrasser pour les animaux marins, à l'instar de la difficulté de semer ces missiles.





Bouclier bulle
Fiche de Gears Static12

Ce système de protection permet de couvrir une zone d'un rayon de 5m dans une bulle protectrice. L'avantage de cette protection réside dans sa constitution composée de deux couches, la première, extérieure, bloque les assauts dangereux. Tandis que la deuxième couche, intérieure, permet de filtrer les attaques venant du cœur de la bulle, permettant aux alliés protégés d'assurer un appui-feu tout profitant d'une couverture certaine. La sphère dispose d'une autonomie de 5 minutes avant de devoir se recharger. Cependant, des attaques répétées peuvent diminuer le temps de protection accordé par la bulle. Un assaut assez puissant pourrait même percer le bouclier d'un seul coup et faire surcharger son cœur, forçant l'équipement à entrer dans une maintenance de refroidissement automatique.



TR12 Gauss Auto-Tourelle
Fiche de Gears Static13

Cette tourelle est une création personnelle de Gears, un petit bijou de technologie capable de faire pleuvoir sur l'ennemi une rafale de plomb aussi vive que meurtrière. Si le trépied trouve une surface fixe sur laquelle s'accrocher, il entamera un mécanisme automatique d'assemblement, montant en l'espace de quelques secondes une tourelle de combat fonctionnelle, permettant à Gears d'assurer un appui-feu tout apportant son savoir-faire ailleurs sur le champ de bataille.





PULSION DE GENIE CREATIF!!
Fiche de Gears Ezgif.com-gif-maker9757792e713b2550

"JE SUIS UN PUTAIN DE GENIE TU M'ENTENDS?!" - Erik "Gears" Hensman après avoir redirigé les batteries d'un vaisseau cargo classe TR-BSS vers le générateur thermique d'une tourelle de combat laser XL-V2. 17 pirates spatiaux se verront réduit en cendre après le premier tir, la paroi du vaisseau à l'autre bout du couloir sera à son tour carbonisée au bout du troisième tir. Endommageant gravement le cargo.

Gears est ce qu'on pourrait qualifié d'un génie dérangé, d'un scientifique fou, d'un ingénieur ayant perdu les pédales. Ses créations militaires sont habituellement plutôt efficaces, mais ce n'est que très rarement qu'Erik Hensman exploite ses capacités à plein potentiel. Son habituelle philosophie a tendance à limiter son génie créatif, mais au milieu de la bataille, lorsque ses instincts s'activent, il n'a plus aucune limite. Récupérant le moindre matériau utile, il sera capable de transformer le micro-onde le plus innocent du monde en une arme de destruction massive. Le pire dans cette histoire, c'est qu'il adore ça.

Cette technique permet à Gears d'augmenter le niveau de n'importe quelle technique au niveau d'une X1 pour un usage seulement, attention à ne pas la gaspiller! Il peut ainsi améliorer ses équipements précédemment cités ou améliorer les capacités de ses alliés en leur apportant un boost matériel. Un kamehameha, c'est bien. Un kamehameha surchargé par une pile d'énergie ionique, c'est mieux!







Boîte à outils
Gears porte sur son armure toute une panoplie d'outils, d'accessoires et de matériaux lui permettant de bricoler quasiment à partir de rien. Besoin d'un générateur au milieu du désert? Avec quelques bouts de métaux qui trainaient dans le fond de ses poches, Gears vous le fera en rien de temps!


Génie mécanique
L'intellect de Gears est toujours en train de réfléchir à la prochaine machine à construire, au prochain système à mettre au point, à la prochaine interface à développer. C'est cette gymnastique mentale permanente qui lui permet de s'adapter très vite à une technologie qu'il ne connaît pas, qu'elle soit ancienne ou alienne, il finira par en découvrir tous les secrets, pour peu qu'on lui en laisse le temps!


 
Fiche de Gears
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Take
» Fiche de L.A.D.N.A
» Fiche de C-21
» Fiche de Zev
» Fiche de Chōko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Personnages :: Fiche de personnages :: Fiches validées-