Le deal à ne pas rater :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'avenir de la Patrouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7723
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockMar 22 Mar 2022 - 2:03
[Ce sujet est ouvert à tous les membres de la Time Patrol.]

Enfin de retour à la cité du temps. Zannin n'avait pas perdu une seule seconde, semblant s'être tout de suite dirigé vers la mission qui l'avait intéressé. Ainsi, en s'étant renseigné, il s'agissait d'une quête étant tout particulièrement proche de son histoire ! Surtout vis-à-vis des personnes impliqués dedans. Cela dit, il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour lui... En avait-il vraiment besoin ? Est-ce que... Zannin avait besoin qu'on s'inquiète pour lui ? Main manquante... Côtes explosées... Tête en sang... Abus sur ses limites... Encaisse encaisse encaisse... "... J'espère que tout ira bien..." Oui, il s'inquiétait à juste titre. Bon... Maintenant qu'il était de retour à sa cité, il respirait un grand coup. Reprendre souffle dans cette ville de rêve était si agréable... "Oh ? Seigneur Kaïô-Shin ! Vous êtes de retour !" Tiens, un citoyen ! "Bonjour Arno ! Comment vas-tu ?" "Hein ? Heu... Je vais bien !..." "J'ai dit quelque chose de bizarre ?" "Non, c'est juste que c'est drôle de se dire que vous connaissez mon prénom." "C'est moi qui vous engage, après-tout ! Ce serait triste de ne pas vous connaître !" "Héhé ! Heu ! Oui, sûrement !..." Il adorait être auprès des siens. Cependant, il en avait longtemps été privé...

"Hmm... Quelle charmante odeur !"

"C'est la boulangerie, elle vient tout juste de terminer sa fournée !"

"Hoho..."

Ce petit rire s'accompagnait d'un frottage de main énergique, avant de se diriger vers la bâtisse. Une fois à l'intérieur, il profitait d'une véritable explosion d'odeur. C'était très agréable ! "Bonjour, Seigneur Kaïô-Shin !" Un salut venant des clients, comme des employés. "Salutation ! Allons, j'attends mon tour comme tout le monde !" Oui, c'était toujours gênant de les voir s'écarter pour le laisser passer. Et à ses dires, il pouvait enfin patienter avec tout le monde, papotant un peu par-ci par-là. "J'ai bien envie de prendre un praliné !" "Ils sont tout chaud, faite attention !" "Pas de souci ! Je vais en prendre une dizaine, s'il vous plaît !" L'estomac d'un Saiyan, oui. "Voilà. Cela vous fera 12 zénies, Seigneur Kaïô-Shin !" "Voilà. Gardez la monnaie ! Bonne journée !" Quittant ainsi l'établissement, il profitait d'un petit croissant bien chaud. En effet, le chocolat était encore brûlant... Soufflant un petit instant, il finissait sa gourmandise bien vite.

Et après un moment à gambadait par-ci par-là, profitant de sa ville et de ses citoyens, saluant ceux qu'il croisait, il se posait sur un banc, souriant bêtement en regardant le ciel. "Si tous les jours pouvaient être aussi paisibles..." Rêvassant, il appréciait sincèrement cet instant de répit qu'il s'accordait. Puis tout aussi joyeusement, il retournait vers la crypte. Passant le portail après avoir monté les marches de cette petite montagne, il se retrouvait dans le magnifique jardin du Nid du Temps. "Toooooooooo Kiiiiiiii !" "Hey, Junior ! Moi aussi, je suis content de te revoir !" Les plumes de l'oiseau du temps lui chatouillaient le visage, mais lui aussi pouvait ébouriffait son plumage avec des caresses bien placer ! "Tout se passe bien, ici ?" "Toooooo Kiiiiii !" "Parfait alors. Je vais voir Poiko !" Et le voilà posé sur l'épaule gauche du Dieu Suprême du Temps. Une fois dans le Nid, il retrouvait son partenaire entrain de s'amuser à ranger les rouleaux.

"Poiko ? Comment vas-tu ?"

"Oh, tu es de retour Kaito ! Tu m'as faits peur..."

"Quelle concentration !"

"Hum, oui. Je surveillais les missions en cours. Renko et Gokû viennent de terminer la leur, et Gokû s'est tout de suite relancé dans une autre mission. Pour ce qui est de Zannin, la sienne vient tout juste de commencer. Raziel s'est aussi lancé dans une autre mission, et Raditz accompagné de Littare sont aussi en filature."

"Tiens, celle d'Hydre et de Lost vient également de finir."

"C'est une bonne chose. Ils ont dû affronter Freezer, et le combat n'était pas facile."

"Ils s'en sont bien sorties. Bon, voyons voir un peu le reste... Il va falloir que je voie Hellzetsu, également."

"Tu vas lui parler ?"

"Je le dois. C'est mon fils, après-tout ! Et vu ce qu'il a traversé... Je me dois d'être à ses côtés, tu crois pas ?"

"Renko l'a bien aidé, cela dit. Tes enfants sont de bons garçons !"

Il était vrai que Renko avait beaucoup changer. Moins "tyrannique" et plus "posé". Son premier fils était sur la bonne voie, d'une certaine manière. Et c'était vraiment plaisant de savoir ça. Pour Hellzetsu, un dialogue serait nécessaire pour l'aider à résoudre ses soucis... Ce ne serait pas facile, mais lui aussi avait besoin de son père. En attendant qu'il finisse son combat avec Vegeta, la divinité du Temps se tournait vers son assistant. "J'ai également des choses à dire à la cité." "Qu'est-ce que tu vas dire ?" "Deux trois nouvelles réformes, et... La vérité." "Tu es sûr de toi ?" "Je ne peux que m'en vouloir d'avoir dit de telles atrocités. Je me dois d'être honnête avec eux." "Certains risquent de ne pas être contents, Kaito." "Je sais. Mais je ne veux pas avoir à leur cacher quoi que ce soit. Et j'ai été trop loin... Je dois me rattraper, peu importe ce qu'il m'en coûte." "Allons bon... Tu sembles avoir ouvert les yeux, c'est l'important." "Je n’effacerai pas le passé. Je vivrai avec, et le maintiendrai tel qu'il est." Oui, c'était sa résolution.

D'ailleurs, qu'est-ce qui l'avait poussé à dire la vérité ? Eh bien... Plusieurs choses. Il avait vu à quel point le monde était triste. Il avait vu à quel point les plus hautes sphères n'étaient pas responsables. Le Temps était important, mais le reste pouvait se permettre d'être sauvé. Des vies pouvaient avoir la chance de continuer à voir le jour. Ce qu'il s'était passé dans sa temporalité principale, surtout avec le Grand Prêtre, cela l'avait profondément marqué... Et aussi les siens. Boneco... La lueur de vie qui s'était renouvelé en lui. Son courage, sa bravoure. Il ne pouvait clairement pas se permettre de lui tourner le dos. Zannin... L'incroyable volonté de son élève actuel. Son incorrigible envie de se mettre en avant pour bien faire. Son désir de suivre la Voie avec parcimonie. Renko... L'évolution de son fils, lui qui avait si longtemps était perdu dans les ténèbres. Le voir devenir un gardien du salut. Un brave, évoluant dans le bon sens. Il fait de grands efforts...

Hellzetsu... Il avait tout perdu, et pourtant la vie lui avait offert d'autres épreuves. Il n'avait pas baisser les bras, et il vivait aujourd'hui avec le souvenir des siens qu'il avait perdu. Il faisait face à un mur. Son père devait être là comme un modèle. Et Leixy... Sa dulcinée qui devait vivre de grands moments également. Qui allait bientôt devenir sa femme. Son épouse. Elle qui lui avait offert son cœur. Il ne pouvait pas renier tout ça. Il ne pouvait pas non plus oublier le sacrifice héroïque de tous les patrouilleurs pour la survie du Temps. Il ne pouvait pas se permettre de tout lâcher, alors que tant ont souffert pour maintenir ce semblant de bonheur. Il avait beaucoup réfléchi. Il avait beaucoup affronté. Et sans compter Chronoa, elle qui avait laissé le flambeau au Shan. Elle qui avait tant confiance en son élève. Elle qui avait tant d'espoir en lui. Il ne pouvait pas cracher sur tout ça. Il ne pouvait pas lâcher tous les efforts et tous les espoirs que les autres avaient eus en lui. C'était un moment important de sa vie. Il devait remercier, et avouer. Il devait s'exprimer, et admettre.

*Regardez-moi, maîtresse... Moi aussi, je peux avancer.* "Allons-y."

Un peu plus tard, après que l'appel général fût lancer.

Oui, c'était stressant. Mais il avait vu bien pire. Alors il allait le faire. Au sein de la cité du temps, un appel au ressemblent était fait, là où son estrade était placer. Que ce soit pour les anciens comme Gokû ou encore Hellzetsu, ou bien les nouvelles têtes comme Kaiyen ou Yashigaki, ou bien même encore ceux qui étaient en mission, sur leurs émetteurs, le discours serait retranscrit. Ceux présents pouvaient directement l'écouter, en tout cas. Pour les émetteurs, pas de panique, ils donneraient la nouvelle quand les patrouilleurs reviendraient de mission. Il ne fallait pas les perturber, après-tout. Même Boneco, s'il avait gardé le sien, et il espérait que ce soit le cas, pourrait l'entendre. Aujourd'hui, Kaito Shan se présentait sur son lieu de rassemblement, devant la foule, devant les patrouilleurs, devant les citoyens et autres artisans. "Citoyens de Conton-City. Guerriers venants de tous horizons. Gardiens de l'histoire et du destin. Si je me présente aujourd'hui à vous, c'est pour vous exprimer mes plus sincères remerciements pour tout ce que vous avez fait pour l'histoire." Ces paroles remplit de sincérité étaient les premières.

"Votre courage et votre dévouement a permis de maintenir l'équilibre dans l'histoire, peu importe à quel point ses détracteurs se sont retrouvés nombreux. Beaucoup d'entre eux possède une puissance bien supérieure à ce que l'on connaît, et pourtant, vous avez été là. Vous avez été courageux. Braves. Forts. Je ne peux que saluer votre incroyable hargne de protéger l'histoire. Merci. Du fond du cœur, merci..." Oh oui, ses paroles sortaient avec le cœur. "Ce n'est bien sûr pas que pour ça que je vous ai appelé. Nous avons beaucoup réfléchit, ensemble, à comment traiter plusieurs sujets. Vous m'avez fait part de vos idées pour notre sécurité, et j'en ai tenu compte." Il fallait aborder point par point, non ? "Nous nous sommes souvent faits attaqués, et mes premiers essais pour améliorer la sécurité sont déjà en place depuis un moment. Ceux-ci s'avèrent concluants pour l'instant, évitant la venue d'indésirable." Quelle était cette mesure ? "Notre cité étant hors du temps, mais restant à un endroit fixe, elle était un point facile d'accès auparavant. Désormais, celle-ci se déplace. Les visiteurs non désirés se retrouvent donc dans le vide pour ceux ayant l'intention de nous nuire. Un service spécial sera d'ailleurs mis en place pour trouver qui mérite de venir, et qui ne le mérite pas." Il valait mieux détailler, non ?

"Ce service cherchera à savoir qui nous veut du mal, et qui nous cherche pour la bonne cause. Nos ennemis seront arrêté, ou renvoyé suivant leurs crimes ou récidives, tandis que les voyageurs amicaux seront accueillis, bien que ce soit dans une partie de la cité sécurisée, et loin de nous pour s'assurer à cent pour cent de leurs intentions. Il est hors de question que je vous fasse prendre le moindre risque."

Soufflant un coup, il reprenait. "La question des missions échouées est également revue. Vous avez pu constater que les missions que vous n'avez pas réussies vous ont tout de même permise d'obtenir une prime de risque plus élevé qu'à celle que vous aviez dans le passé. Son gain est revu par rapport à ce que vous avez quand même réussi durant la mission. Mais même échoué, vous n'êtes pas perdant. Ainsi, vous avez facilité la tâche pour les patrouilleurs plus expérimentés qui viendront la conclure." Et maintenant ? "Un point important s'est d'ailleurs beaucoup fait soulevé. Vous savez qu'il existe quelques rares "temporalités scellés". Des temporalités dans lesquelles les changements de l'histoire n'influencent en rien le flux. Dans ces temporalités, nous envoyons généralement les enfants qui n'avaient pas leurs places dans la chronologie de leurs parents. Désormais, suivant leurs évolutions, nous pourrions accueillir nous-mêmes ces enfants. Ils grandiront, et deviendront le futur de Conton-City." Il était important de parler de ce sujet. Il n'était pas souvent mis en avant, après-tout.

"Voilà pour les nouveaux points que je souhaitais parler avec vous... Maintenant... Je dois également vous faire un aveu me concernant."

C'était le moment. "Mes amis... Je vous ai trahi." Cette parole était lourde de sens. Mais lui se sentait comme ça. "Vous savez que j'ai affronté Misha, ou plutôt Towa, il y a un moment, n'est-ce pas ?" Pour certains, ce n'était pas le cas. Et les nouvelles têtes devaient bien se demander de qui il s'agissait, bien que la liste des ennemis prioritaires de la TP soit remis aux mains des nouveaux patrouilleurs. "Tout ne s'est pas bien passé. J'étais perdu et j'étais dans une profonde détresse. Avoir vécu la destruction, croyez-moi, c'est quelque chose... Mais cela n'excuse en rien ce que j'ai fait." Ce qu'il avait fait ? "Le dialogue virait à la sourde oreille. Je ne vous le cacherais pas. Voilà ce qu'il s'est passé." Ainsi, les images défilaient sur un grand écran derrière lui. Oui, ce dernier était apparu grâce à la magie de création. Et les dires seraient également retranscrits pour les émetteurs. "Si nous sommes sur le point de perdre... Qu'il n'y avait absolument plus aucun espoir de s'en sortir... J'ai menacé de dévorer le temps. J'ai menacé l'intégrité de tout ce que nous avons chéri et protégé ensembles. Je n'ai aucune excuse... Peu importe l'état dans lequel j'étais." Il disait cela en toutes consciences de cause.

"Je ne vous demanderais pas de me pardonner. Je ne vous demanderais pas de rester à mes côtés. Cependant, mes actes parleront d'eux-mêmes. J'ai déjà changé d'avis... Mais je préfère vous le prouvez. Peu importe à quel point j'ai failli à ma tâche, je vais faire en sorte que vous puissiez de nouveau me faire confiance."

Certains s'indignaient. D'autres semblaient enclins à lui pardonner. Mais personne ne voulait quitter la cité. Après-tout, il valait mieux avoir à l’œil le Dieu capable d'une telle immondice, non ? "Peu importe le temps que cela prendra, je continuerais de mettre ma vie en jeu pour vous. Par mes paroles, j'ai au moins obtenu un avantage sur nos ennemis. Ils seront désormais concentrés sur moi en priorité. Ils désireront m'éliminer moi, avant de s'en prendre à tout le reste. Ou même à vous." Encore une fois, il respirait doucement, fermant les yeux un instant, les mains sur ce pupitre au sommet de cette grande estrade. "Ceci clos mon intervention. Aujourd'hui, je vais rester auprès de vous, avec vous. J'écouterai ce que vous avez à dire. J'écouterai vos idées, vos craintes, vos peurs. Parlez-moi." Voilà comment se finissait sa présence sur l'estrade, celle-ci disparaissant doucement pour relaisser la grande place de la cité du temps libre. Et le voilà au milieu des citoyens. Des patrouilleurs. Des artisans. De tous les employés embauchaient ici, pour rendre cette glorieuse cité si accueillante. Oui... Le Shan était ouvert à la discussion, et enfin disponible.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1030
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockMer 23 Mar 2022 - 12:23
J'étais rentré il y a peu de ma mission avec Son Gokû, cette dernière nous ayant amené à affronter deux fois l'horrible génie Hildegarn, monstre ancestral ayant ressuscité grâce à la magie et la perfidie de quelques sorciers avides de pouvoir. Une anomalie temporelle avait provoqué l'arrivée du second dans la temporalité du premier, ce qui avait mis les terriens dans une position pour le moins délicate, d'autant plus que ce monstre n'était pas un enfant de choeur. La preuve, nous dûmes nous y mettre à presque une dizaine pour venir à bout de cette atrocité. Vegeta, Gohan, Goten, Trunks, Tapion, deux Son Gokû et moi-même fûmes tout juste assez pour surpasser la présence de deux d'entre eux. Heureusement, le dénouement fut favorable et nous pûmes tous rentrer chez nous afin de vaquer à nos occupations, enfin presque tout le monde. A peine Son Gokû fut-il rentré à la Crypte du Temps qu'il repartit aussitôt en mission, tel le Saiyan assoiffé de combats qu'il était. De mon côté, étant donné le niveau des quelques missions qui avaient besoin d'être remplies, je préférai les laisser à des novices qui conviendraient. Où serait le plaisir si c'était moi qui allais vaincre Piccolo Daimaô ou Ginyû ? Ces individus ne m'arrivaient pas à la cheville, c'étaient des antagonistes de pacotilles qui eussent été de mon niveau quand je n'étais moi-même qu'un débutant. C'était drôle, j'en venais même à regretter le temps où Drichi augmentait la puissance de nos ennemis, ça les rendait intéressants, au moins. Quel ennui, de nos jours. Mais bon, mon tour viendrait, irréfragablement, aussi sûr que le soleil se lève chaque matin. 

Comme à mon habitude quand je voulais m'isoler, j'entrai dans la salle d'entraînement spéciale, semblable à la salle de l'Esprit et du Temps qu'on pouvait retrouver sur Terre, et fis quelques enchaînements, seul. Au-delà des simples exercices physiques, je dus aussi beaucoup méditer pour me concentrer sur ma perception du Super Saiyan 3, mais aussi, je devais encore apprendre à contrôler ce boost d'adrénaline généré par l'utilisation de la Volonté. J'y restai quelques heures avant d'entendre mon estomac hurler à la mort : il était temps que j'aille manger. De ce fait, je sortis de la salle et me promenai dans Conton-City. Je m'arrêtai à un restaurant qui servait d'excellents ramen et me mis à dévorer chacun des plats que je demandai au serveur. Ayant l'estomac d'un Saiyan, je ne fus rassasié qu'après une trentaine de bols et je vis, aux yeux ébahis de mon voisin de table, qu'il n'avait jamais vu un Saiyan se sustenter. 

"T'es nouveau, toi, ici, non ?" lui demandai-je.

Ce dernier acquiesça timidement. Je payai alors le brave serveur du restaurant, lui faisant un signe de la main pour qu'il garde la monnaie, et me levai pour partir. C'est alors que je sentis quelque chose.

"Je ressens quelque chose, une présence que je n'avais plus sentie depuis..."

Tout à coup, un appel général fut lancé. Tout le monde fut amené à se rassembler à un endroit bien précis en Conton-City. Personne ne semblait savoir de quoi il en retournait et moi-même poussé par la curiosité, je suivis le monde qui s'amassait petit à petit dans un endroit de la cité, devant une estrade où la présence que j'avais reconnue se montra enfin en chair et en os : il s'agissait de père. Ce dernier avait un discours à formuler et autant la première partie fut bien accueillie, autant la seconde, celle sur la trahison de père en laissa plus d'un pantois, évidemment. Très vite, quelques rumeurs indignées jaillirent de la foule. Tout ceci me faisait bien rire. A la fin du discours de père, l'estrade disparut et le Kaiô Shin du Temps descendit pour se mêler à la foule. De mon côté, je m'élevai dans les airs et m'approchai de lui.

"Vous vous en doutez, père, la seconde partie de votre discours n'a laissé personne indifférent." commençai-je. Je parlais assez fort pour que la foule m'entende, elle aussi. Je n'avais rien à cacher. "En effet, je pense parler au nom de tous en vous disant que vos révélations sont un véritable choc. Que vous puissiez avoir songé dévorer le flux du temps, c'est abominable."

Quelques-uns des indignés se joignirent à moi pour dénoncer ce comportement qu'ils estimaient choquant et indigne d'un véritable Kaiô Shin du Temps. 

"Oui, c'est vrai, c'est une chose abominable. Malgré tout, qui pourrait vraiment vous blâmer, ici ? Vous avez lutté pour protéger le temps et quiconque vous connait sait que cette solution n'aurait été que du dernier recours." 

Je me tournai vers la foule.

"Mais, voilà, père, l'avantage que nous avons, vous et moi, sur votre auditoire, c'est que nous savons réellement ce qu'est le danger, ce qu'est la mort, de quoi sont capables nos ennemis. Quand vous en aurez fait autant, vous viendrez donner des leçons."

La foule se tut. Tout à coup, un homme dans la foule prit son courage à deux mains et s'exprima. Il dit qu'il demeurait quand même inexcusable d'avoir voulu dévorer le flux du temps, que ça nous aurait tous effacé une bonne fois pour toutes. Il avait raison, mais il oubliait un point important.

"Vous avez raison, cher monsieur. Cependant, croyez-vous sincèrement que laisser la cité aux mains de nos ennemis eût été meilleur ? Au-delà du traitement qu'ils auraient infligé au flux temporel, que croyez-vous qu'il vous serait arrivé ? J'ai de l'expérience, dans ce domaine, si vous voulez, je pourrais peut-être vous donner un avant-goût, si vous le souhaitez. Bref, tout ça pour dire, ce qui est fait est fait, blâmez votre Kaiô Shin du Temps si vous le souhaitez, mais n'oubliez jamais qui vous permet de vivre décemment, ici. On doit s'entraider, tous et je sais que ces révélations sont dures à avaler, mais faisons tous un effort sinon, ce ne sera que donner l'avantage à nos ennemis."


Il était temps de se bouger. Pour cela, il faudrait mettre tous les moyens en oeuvre pour vaincre nos ennemis. Nous aurions besoin de tout le monde. S'il le fallait, je prendrais moi-même des combattants en charge et j'irais avec eux en mission afin qu'ils se fassent les dents. Nous ne savions pas combien d'ennemis allaient encore tenter de nous abattre, mais plus nous serions forts, nombreux et déterminés, plus grandes seraient nos chances. Je devais redoubler aussi redoubler d'efforts, atteindre le niveau de mon père. Non, le dépasser, même, devenir plus fort que n'importe quel être ne l'avait jamais été. Ainsi, je serais même prêt à reprendre le flambeau en cas de besoin. 
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 918
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2320

Techniques
Techniques illimitées : Pure Heartfire / Volonté / Shirohaka
Techniques 3/combat : Asura's wrath / Accélération neuronale
Techniques 1/combat : First sign of Ragnarök : Stardust Demon

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockDim 27 Mar 2022 - 17:56
Me voilà alors au lieu de rassemblement après avoir quitter Vegeta, apparemment mon père voulait parler de quelque chose d'important, je me demande ce que ça peut-être.
J'étais au sein de la foule de patrouilleur attendant patiemment les paroles de Kaito Shan, qu'allait-il dire qui nécessite que la plupart des patrouilleurs se retrouvent convoqué ici... vraiment très étrange son attitude...
Après quelques longues minutes d'attentes, voilà que Kaito débuta. Commençant son discours il annonça directement qui il était pour ceux qui ne le connaissait pas et remercia les patrouilleurs pour leur travail. Mon père était un bon chef, ça se voyais tout de suite rien qu'avec le début de son discours il adorait ses employés... mais soudain il annonça réellement la raison de cet appel. Parlant alors de la sécurité de la cité, mon père expliquait à chaque patrouilleur les erreurs de la sécurité qui avaient été faites et comment elles ont été corrigés pour le bien de tout les citoyens de Coton-city et ce, grâce à un service permettant d'identifier si un visiteur est mauvais ou non pour la patrouille ! De plus, il expliqua plusieurs choses au sujet des missions échoués ainsi que des enfants sans chronologies et leurs parents, désormais de nombreux enfants pourront être accueilli par les patrouilleur ! En voilà une bonne nouvelle pour tout le monde !

Mais ce n'était pas tout, mon père procéda alors à des excuses publiques, s'expliquant sur une des menaces qu'il à proliférer lors de son combat contre Towa, celle de détruire le temps plutôt que de voir le temps sombrer dans des abysses sans fonds. C'est quelque chose que je peux comprendre et excuser mon père sur ce sujet... moi même, si on me donnait le choix entre une vie de souffrance ou la destruction pour ne pas souffrir toute ma vie, j'aurais choisis la deuxième option. Au vu de ma vie, j'aurais préféré que tout s'arrête plutôt que devoir subir tout ces évènements traumatique... heureusement, j'essaie désormais de surpasser ça pour devenir meilleur... et le fait que mon père ait changé d'avis comme moi montre qu'il est humain et qu'il sait reconnaitre ses erreurs pour devenir meilleur.

Après tout cela, voilà que mon frère intervenait, je l'écoutait et j'acquiesçait d'un mouvement de tête à beaucoup de ses dires, j'était aussi d'accord avec la plupart de ses réponses. Mon frère et moi partageant les mêmes idées dans la globalité, une fois qu'il ait terminer de parler, je pris à mon tour la parole.

"Je suis d'accord avec ce qui dit Renko, et j'aimerais rajouter quelque chose... moi même, si on m'avait donner le choix entre une vie de souffrance pour tout ce qui existe et l'extinction de tout dans un moment désespérer comme celui-ci... j'aurais fais ce même choix, c'est un choix compréhensible et motivé par l'envie de nous empêcher d'avoir à souffrir sous le joug de nos ennemies... ainsi... comme l'a dit Renko, on va devoir tous faire des efforts... ensemble on doit devenir plus fort pour nous protéger nous même afin que mon père n'ait plus à faire ce genre de choix désespérer ! Nous devons faire confiance en mon père et lui prouver qu'il peux compter sur nous !"

Après mon petit discours, quelques personnes avaient l'air d'avoir été touché par ce petit discours et pouvait comprendre ce qui avait motivé Kaito à ce sujet quand il était désespérer ! D'autres patrouilleur avaient été choqué de m'entendre dire "père" en parlant de Kaito car peu de gens savait mon lien de parenté. Mais dans tout les cas, plusieurs patrouilleurs avaient même été motivé par cette idée de montrer au Kaioshin du temps qu'il pouvait compter sur nous tous peu importe le moment, nous devons dépasser nos niveaux actuels pour nous sauver nous même ! Il est temps de prendre nos vies en mains et de viser plus haut !
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7723
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockMar 29 Mar 2022 - 13:19
Ses actes étaient désormais découverts. Loin d'avoir quelque chose à cacher, le guerrier du temps n'avait plus qu'à accepter le jugement des autres à son égard. Peu importe qu'il soit un Dieu, il n'a jamais été du genre à se considérer meilleur que les autres. Ses choix, souvent dictés par sa morale plus que bienfaisante, l'avaient souvent poussé à toujours vouloir sauver tout le monde. Lui-même s'interrogeait sur cette soudaine envie d'en découdre avec Towa, alors qu'il n'avait jamais tué qui que ce soit. Pour quelle raison avait-il soudainement changé d'avis pour lui faire dire de telles choses ? Il ne se reconnaissait plus... Fatigué ? Il ne l'était pourtant pas tant que ça. Autant sa destruction l'avait marqué, autant il était tout de même obligé d'admettre qu'il n'était pas si traumatisé que ça. Ou bien était-ce juste bien plus encré profondément en lui... Peut-être à un point qu'il n'avait juste pas imaginé. S'occuper des autres était sa passion. S'occuper de lui n'a toujours été que secondaire. Et là... Il avait failli à sa plus grande mission. Chronoa devait se retourner dans sa tombe.

Les complaintes de ses alliés parvenaient jusqu'à ses oreilles. Il était critiqué, tantôt pardonné, pourtant toujours estimé. Il ne comprenait pas ceux qui le pardonnaient. Il comprenait pourtant bien plus ce qui étaient déçus. Il acceptait les quelques insultes qui fusaient en sa direction. C'était mérité, surtout après avoir tant fauté. Se relever était nécessaire, cependant. Il montrerait aux patrouilleurs qu'ils pouvaient toujours lui faire confiance. Un travail qui demanderait bien des journées, voir des mois, pour regagner la confiance de ses paires. Mais jamais il ne faiblirait. Au final, une autre voix s'élevait parmi le brouhaha ambiant. Une voix qu'il ne pouvait que reconnaître, légèrement surpris de voir son propriétaire prendre la parole. Renko, son fils, venait d'intervenir dans cette "réunion" qu'il avait organisée avec la Time Patrol. Il était de bon ton d'écouter ce qu'il avait à dire... Et lui aussi avoué que son paternel avait fauté. Des mots qu'il ne pouvait qu'acquiescer, ne refusant clairement pas ses dires. Enfin... Jusqu'à ce qu'autre chose parvienne à ses oreilles.

"Renko ?..."

Non pas pour plus le blâmer, il prenait même sa défense. Il prenait position auprès de son géniteur, affirmant ainsi que lui-même avait toujours beaucoup fait pour les siens, pour leur offrir une vie idéale. Cette vie dans laquelle ils pouvaient vivre aisément, et en toute sérénité. Et que la plupart ne savaient même pas ce qu'était le danger et le combat... Il était vrai que la cité du temps ne possédait pas que des patrouilleurs, mais également des corps de métier bien différent pour offrir loisir et divertissement aux habitants du temps. Ici, ce n'était pas une simple maison des missions, mais bien une grande métropole comptant plusieurs milliers d'habitants vivants en son sein. La plupart ne savaient plus quoi répondre. Un calme venait de reprendre sur l'assemblée, et le patriarche Shan ne s'attendait pas à une telle déclaration de la part de son fils. Cette petite pensée lui avait arraché un léger rictus, mélange de satisfactions de le voir autant s'épanouir, mais aussi de douceur à son égard. Il avait bien grandi...

"Merci mon grand..."

Et il n'était pas en reste, car une seconde voix prenait place parmi la foule. Plus douce mais néanmoins tout aussi portante, il reconnaissait bien là le timbre de voix de son second fils. Hellzetsu... C'était à son égard qu'il avait le plus de choses à se reprocher, surtout pour l'avoir laissé dans l'ignorance pendant tant d'années. Seulement, ce dernier avait fait volontairement le choix de taire ses souvenirs : qui était-il donc pour vouloir lui arracher ce "bonheur", aussi factice soit-il, qu'il s'était lui-même créé ? Il allait prendre ses dispositions, bien sûr. Kaito n'abandonnerait pas son second enfant, peu importe ce qu'il se passait, et à quel point il souffrait. Malgré cette vie de douleur qu'il avait dû subir, l'enfant du temps n'avait pas hésité à lui-même faire valoir sa présence, l'appelant à plusieurs reprises "père". Ses dires touchaient une fois de plus le fils de Nasu, ressentant en son cœur la chaleur de cette famille qu'il aimait tant. La motivation de l'échappé de Zantô était digne d'un phare d'espoir. Il était fier de lui... Et lui aussi le rejoignait, proche de lui.

"Mes enfants... Je ne sais pas quoi dire... Merci..."

Ainsi les prenait-il tous les deux dans ses bras, sans crier gare. Oui, un câlin surprise. M'enfin, Renko devait être habitué à ce genre de chose, même s'il n'avait jamais aimé ça. Pour Hellzetsu... C'était peut-être le meilleur cadeau en tant que marque de tendresse, au vu de toutes ses années sans un père à ses côtés ? Il n'était jamais trop tard pour rattraper le temps perdu, surtout dans la Patrouille temporelle... Il avait des choses à se faire pardonner, et il commencerait par les bases. Se redressant en les lâchant tendrement, ils les écartaient doucement, passant entre eux. "Mes amis... Nous reconstruirons cette relation de confiance ensemble. Je ferais tout pour que vous n'ayez pas à regretter votre choix de rester à mes côtés. Je continuerai de me battre corps et âme pour vous, sans jamais me retenir. Merci à vous tous. Vraiment, merci du fond du cœur." Oui, il tirait sa révérence pour montrer sa gratitude. Puis se redressant une seconde fois, il laissait encore un peu le temps aux citoyens de parler. Il avait bien fallu plusieurs heures pour que les questions de ses protégés se terminent... Mais le calme revenait enfin.

Se tournant vers ses enfants, il souriait légèrement. "Félicitation pour vos missions, vous deux... Renko, tu as vraiment progressé ! Hildegarn, ce n'est pas rien..." Puis il se tournait vers Hellzetsu. "Tu as beaucoup souffert... Je suis désolé de ne pas avoir été à tes côtés à temps. Sauras-tu me pardonner, mon grand ?" L'amenant vers lui pour l'enlacer, il frottait ses cheveux de sa main gauche. "Nous allons devoir parler de tout ça, Hell. Mais ne t'inquiète pas, je répondrais à toutes les questions que tu te poses." Puis son regard se tournait vers l'ainé. "Viens-là, toi aussi ! T'y échapperas pas, cette fois !" Pas de bol, il l'avait rapidement attrapé pour l'enlacer à son tour ! Pauvre Renko... Mais comme quoi, de temps en temps, il était bon de rire en famille, pas vrai ?
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 155
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockMer 30 Mar 2022 - 9:34
Une scène touchante se passait alors, devant la vue de tout le monde. Kaito Shan semblait vouloir se faire pardonner de ses enfants et leur fit même un câlin. Rien ne pouvait interrompre ce moment familial. Personne n’en avait le droit. Pourtant, une personne le fit.

S’étant fait téléporter vers la réunion directement, Son Gokû apparut juste au-dessus de Kaito et ne s’attendait pas à se retrouver dans les airs et n’eut pas le temps de se stabiliser dans les airs. En conséquence, il tomba droit sur son chef.

‘’Aie aie aie ouille…’’ lâcha-t-il en se frottant l’arrière de la tête, ne remarquant pas qu’il était tombé sur son chef.
Il regarda les alentours et fut surpris de ne pas voir Kaito. En plus, il ne sentait pas son Ki, étant donné que c’était un Dieu. Il voyait bien Renko et Hellzetsu qu’il salua avant de regarder les alentours. Il haussa un sourcil tandis qu’il demanda :
‘’Bah ? Je pensais que Kaito était tout près et donnait un discours ?’’ interrogea Xeno Gokû, d’un ton innocent sans trop comprendre.

Ce n’est qu’en se relevant qu’il constata qu’il était tombé à moitié sur le maitre de la Patrouille du Temps. Il comprenait mieux les regards outrés du public désormais tandis que certains le regardaient avec espoir. Tout le monde connaissait le terrien d’adoption, que ce soit à travers son boulot ou à travers l’Histoire. Tout le monde l’avait déjà fréquenté une fois. Tout le monde savait à quel point il était possible de faire confiance à Son Gokû. Après tout, celui-ci n’avait jamais hésité à se sacrifier pour protéger le monde.
‘’Hahaha…Désolé, désolé…Cela faisait longtemps, Kaito. Comment vas-tu ?’’ Dira-t’il d’un ton amical tandis qu’une goutte de sueur coula le long de sa tempe.

Il se tourna ensuite vers l’assemblée et pencha la tête sur le côté, d’un air perplexe. Il y avait une tension qu’il n’arrivait pas à comprendre. Il avait l’impression d’avoir raté quelque chose. Mais il n’arrivait pas à comprendre quoi, exactement. Aussi, il posa la question :
‘’Mais, il se passe quoi les amis ?’’

Il n’eut pas de réponse pendant un instant, jusqu’à ce que plusieurs voix fusèrent alors :
‘’Il a dit qu’il avait songé à dévorer le flux du temps, causant notre perte !’’

‘’Et alors ?’’ répondit-il toujours sans comprendre le problème.

Certaines personnes tombèrent alors à la renverse en entendant sa réponse qui leur sembla plus qu’incohérente. Certaines réagirent alors et s’écrièrent :
‘’Bah il faut l’arrêter, Gokû !’’

‘’Je dois l’arrêter ? Mais pourquoi ? Parce qu’il a commis une erreur avant ? On en fait tous, pratiquement tous mes amis voulaient me tuer à la base, il ne faut pas l’oublier. Je leur ai laissé une seconde chance et il n’y a jamais eu de problèmes. Je ne vois pas pourquoi on devrait arrêter Kaito parce qu’il a fait une erreur il y a fort longtemps ?’’

Il se tourna ensuite vers Kaito et tendit alors sa main pour l’aider à se relever, montrant clairement qu’il ne fera rien contre son chef, son ami.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1030
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockMer 30 Mar 2022 - 9:46
Père nous prit, Hellzetsu et moi-même, dans ses bras. Il savait ô combien je détestais ce genre de marque d'affection et pourtant, il s'évertuait à me forcer à en montrer. Il devait penser que j'y étais habitué, depuis tout ce temps, mais il se trompait, jamais je ne pourrais m'habituer à ça. Toutefois, je me laissai faire, pour cette fois, mais je ne pus m'empêcher de formuler ma petite remarque désagréable.

"Vous savez, dans ce genre de moment, j'en viens presque à regretter que père n'ait pas dévoré le flux." dis-je sur un ton irrité.

Hellzetsu, lui, j'imaginai, devait être aux anges. Quand père nous lâcha, il répandit de dernières paroles à la foule de citoyens de Conton-City, qui étaient venus un peu plus tôt pour écouter le discours qu'il avait à formuler. Je regardai à nouveau les gens qui composaient cette foule. Les discours que Hellzetsu et moi avions formulé semblèrent avoir porté leurs fruits. En effet, je sentais moins d'hostilité envers père qu'au début. C'était une bonne chose. Nous n'avions vraiment pas besoin de tensions ou d'émeutes au sein de la ville si nous voulions prospérer. Par la suite, père me félicita pour la dernière mission que j'avais remplie, celle qui m'avait opposé à deux Hildegarn. 

"Merci, père. Cependant, je dois avouer que ce Son Gokû n'a pas été inutile lors de cette mission."

Il en profita aussi pour complimenter ma belle progression. Il était vrai que j'avais bien progressé, j'étais aux portes du Super Saiyan 3, mais je devais avouer la vérité, je n'étais toujours rien comparé à un véritable dieu comme les dieux de la destruction ou même aux plus puissants de nos ennemis. J'avais encore besoin d'expérience et d'entraînement. 

Son Gokû, lui aussi, était venu à cette réunion. Il avait heurté père. Lui aussi avait écouté le discours de ce dernier et semblait d'accord avec notre point de vue, à Hellzetsu et à moi. Lui aussi avait élevé la voix pour défendre le patriarche des Shan, pour lui témoigner la confiance qu'il lui donnait, arguant que sa vie avait été remplie d'ennemis devenus amis après qu'il leur avait donné à tous une seconde chance. Sur ce point, on ne pouvait lui donner tort. Tous ses amis ont voulu le tuer, fut un temps, ou du moins le détestaient : Bulma, Oolong, Yamcha, Kuririn, Chaozu, Ten Shin Han, Piccolo, Vegeta ou encore Majin Buu. Tous ont combattu Son Gokû. 

"Père. Quelle est la suite du programme ? Je comptais prendre un ou deux patrouilleurs sous mon aile et m'occuper de les accompagner en mission. Il faut que les plus jeunes prennent aussi leurs responsabilités et puis, ça permettra de les faire progresser plus vite qu'en restant cloîtrés ici." demandai-je, me tournant vers lui.

En effet, un bon combat sur le terrain valait mieux que n'importe quel entraînement. J'avais déjà une petite idée de comment j'allais m'y prendre pour sélectionner les patrouilleurs qui viendraient m'accompagner pour une petite mission. Je n'étais pas assez fou non plus pour choisir n'importe qui. Jouer avec le temps était un exercice des plus délicats.
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 918
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2320

Techniques
Techniques illimitées : Pure Heartfire / Volonté / Shirohaka
Techniques 3/combat : Asura's wrath / Accélération neuronale
Techniques 1/combat : First sign of Ragnarök : Stardust Demon

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockMar 12 Avr 2022 - 14:21
Souriant, j'étais content de voir que mon frère et moi étions sur la même longueur d'onde sur les actions de notre père. Et visiblement, nos paroles ont fait changer d'avis pas mal de personne de l'assemblé. L'ensemble de tout cela avait l'air de faire plaisir à notre père au point de lui en faire perdre les mots !

Tout à coup, notre père nous pris dans ses bras. Personnellement cela ne me dérangeait pas et j'étais même content de cette situation, ne pouvant alors m'empêcher de sourire comme si j'avais été féliciter pour avoir attendu autant de temps. Au même instant, Renko procéda à faire une remarque sur la situation qui me fit souffler du nez tout en m'étouffant de rire car c'était inattendu de sa part, et le voir réagir de cette manière étais une vision rigolote.

Suite à cela, notre père félicita Renko pour sa mission, et s'excusa ensuite auprès de moi pour mes souffrances et ces années d'absences. Levant alors le pouce en l'air, je souriait comme toujours.

"T'inquiète pas je te pardonne haha ! On s'y fait !"

C'était une réponse un peu maladroite et gêner mais je ne savais pas trop quoi répondre à ça, moi même je ne savais pas trop quoi en penser de ces années de solitudes... elles ont été sources de mal être, m'ont amené à plusieurs traumatismes, je n'avais personne pour comprendre ma vie... et j'ai même sombrer plusieurs fois dans des abysses sans fond... heureusement j'avais toujours des personnes pour me ramener vers la lumière ! Même si je sort de ces abysses, ces traumatismes me tire vers le bas, je dois vivre avec et je devrais un jour dépasser tout ça. Cela dit, comme quand Renko m'a aider à revenir, peut-être qu'en parler à mon père m'aiderais encore à me soulager un peu de ces poids ? Je ne sais pas trop pour ça... mais je sais que mon père est prêt à m'écouter dans tout les cas.

Puis d'un coup, ce nouveau câlin surprise et le fait de me faire frotter les cheveux par mon père, me confirmèrent mes pensées... mon père sera là pour m'écouter.
Alors que j'étais satisfait des marques d'affection que mon père montrait, Goku intervint en tombant sur mon père depuis les airs. Recevant les informations que mon père avait transmis à toute la patrouille du temps, Goku émis son avis en défendant père et en prenant sa propre vie pour exemple pour montrer qu'on pouvais pardonner ses erreurs. C'était une réaction typique de Goku... ce n'est peut-être pas celui que je connais, mais ça reste un Goku !
Pour finir, après que Goku ait relever mon père, Renko questionna alors celui-ci en lui demandant la suite du "programme". Qu'est-ce qu'on allait faire désormais ? Renko avait déjà une petite idée mais ce n'était pas sûr que ce sois approuvé... dans mon cas, je savais quoi demander. Toussotant alors, je pris la parole après mon frère.

"Papa... entraîne moi ! Aide moi à évoluer jusqu'au Super Saiyan 3 et au dessus de ça ! Aide moi à briser mes limites actuelles !"

C'était mon seul souhait, je veux devenir plus fort ! Assez pour ne rien regretter à l'avenir !
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7723
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockJeu 14 Avr 2022 - 0:02
Ce moment, il le gravait dans sa mémoire pour l'éternité. Enfin, après tant d'années loin de ses enfants, il avait aujourd'hui l'occasion, si ce n'est la chance, de pouvoir enfin les étreindre tous les deux. Sentir les siens contre lui le rendait heureux... Un léger moment, rien que ça, qui avait pourtant donné l'impression au patriarche du clan Shan de le percevoir des millénaires durant. Son léger sourire s'en allait, une fois qu'il avait relâché ses enfants. L'un comme l'autre, il savait à quel point ils étaient forts, et avaient grandi sans pour autant toujours compter sur lui. Pourtant, il voulait se montrer là. Cette famille n'avait pas été réunis depuis si longtemps... Il avait fallu attendre que l'histoire soit menacée, pour enfin tous les rassembler. Les mains sur les têtes de ses deux descendants, il profitait également de ce moment pour les écouter. L'un comme l'autre, ils avaient des choses à dire. Et passant au-dessus de la petite remarque de Renko, toujours mécontent de ses marques d'affection, il appréciait voir son premier fils évoluait. Oui, il n'était plus le même Dieu qui était arrogant à tous les coups, non... Il avait même admis avoir trouvé utile Gokû ! Croyez-moi, venant de lui, c'était très... Très rare.

Pareil pour Hell, qui acceptait les excuses de son paternel. Une dernière accolade, et voilà qu'un nouvel arrivant tomber littéralement du ciel ! Du coup, fesses parterre, il avait Son Gokû sur ses genoux. Ah... Parfois, il avait réellement l'impression d'avoir un troisième enfant, avec lui. Bien sûr, lui aussi était écouté. Pas besoin de lui signaler sa présence, si ? "Hem hem..." Avec un fin sourire, il laissait enfin le fils de Bardock se relevait. Ce dernier était toujours aussi bien portant, ayant fait des progrès fulgurant ses derniers temps ! Se relevant à son tour, il tapotait son arrière-train histoire de retirer les saletés ou poussières s'étant immiscé sur son tissu. Puis enfin, Cachalot saluait son patron ! "Tu as le chic pour faire des entrées magistrales !" Bien sûr, c'était dit avec sympathie. "Mais je vais bien ! Et toi, mon ami ? Depuis le temps !" Sa main droite s'apposait sur l'épaule gauche du Saiyan, tout sourire.

Pas besoin d'expliquer ce qui se passe, l'un des habitants avait expliqué le cas. Toujours fidèle à sa personnalité, le héros n'avait pas réellement d'appréhension quant à la situation. Pour lui, il était naturel de faire des erreurs, et ses dires faisaient également plaisir au Dieu du Temps. Ce dernier trouvait suffisamment de réconfort pour d'autant plus avoir envie de bien faire... Il ne pouvait décidément laisser personne derrière. "Merci, Gokû..." Les tensions avaient enfin diminué. Il fallait dire qu'il avait sûrement déçu beaucoup de personnes, pourtant... Le guerrier temporel ne lâcherait plus jamais l'affaire. Il lui était impossible de perdre cette volonté ardente que ses habitants avaient fait naître en lui. Plus jamais il ne devait douter, et plus jamais il ne devait s'avouer vaincu. Il avait chuté dans les ténèbres, et les siens l'ont aidés à ce relevé... Il devait réellement apprendre à se reposer un peu plus sur ses camarades, plutôt que de toujours vouloir faire au mieux tout seul.

"La suite du programme ? Eh bien, avant de vous lancer dans une nouvelle mission, j'avais déjà prévu quelque chose pour toi, Goku, et Hell. Enfin, si vous êtes d'accord !"

Bien sûr, la demande de Hellzetsu était déjà intimement liée à ce qu'avait prévu l'ancien élève de Chronoa. "C'est prévu, mon grand ! Je vais t'entraîner ! Mais avant ça, j'aimerais voir vos progrès à tous les trois. Il est important de voir jusqu'où vous avez progressé." Voilà donc ce qu'avait prévu le père des Shan... "Suivez-moi, tous les trois." La réunion était bien fini, et il était temps de voir la suite du programme comme l'avait demandé son héritier. S'envolant, le trio était libre de le suivre directement. Là où se dirigeait le Dieu de la création, c'était bien sa maison. Cette maison si spéciale, dans les airs, copiant trait pour trait l'habitat du Dieu de la destruction Champa. Oui, pour Gokû, c'était la première fois qu'il y venait, étant généralement trop occupé à partir en mission. En revanche, pour les deux fils du Shan, c'était leur propre maison. Se posant sur cette grande pyramide inversée arborant plusieurs forêts et zones de combat, ainsi que le temple au centre même de cette zone de vie, le Dieu Shan s'approchait du trio.

"Nous sommes loin d'avoir vaincu tous nos ennemis. Et je vais être franc avec vous, ils sont bien plus redoutables que je ne le serais jamais. Pourtant, j'ai bien atteint ma limite... Il est temps que je vous montre de quoi je suis réellement capable, et que vous puissiez vous placer par rapport à moi, par rapport aux progrès que vous devez mutuellement faire."

Son sérieux était bien là, affichant une mine plus sévère qu'à l'accoutumer. "Donnez-vous à fond. Je dois voir votre meilleur niveau." Il n'avait pas encore l'intention de dévoiler ses cartes. Sa forme de base était suffisante dans l'actuelle. Après-tout, même en forme ébène, il était suffisamment fort pour mettre à terre un Super Saiyan. Qu'en était-il de ses enfants, et de son camarade ? Où se retrouvaient-ils sur l'échelle de la force ? Avaient-ils enfin RÉELLEMENT atteint le seuil de progression avant le Super Saiyan 3 ? Il devait s'en assurer, et pour ça, il devait pouvoir voir le paroxysme des siens. Il était suffisamment puissant dans sa forme de Super Saiyan God pour mettre à mal un Blue, et pourtant que pour atteindre ce niveau, tout comme le Super Saiyan 4, il fallait avoir atteint une forme de base proche d'un numéro 3. Ainsi, il allait pouvoir jauger correctement le niveau de ses paires. "Approchez." Sa posture était enfin prise, arborant son mode de combat de Dieu de la destruction. Tiens... Pourquoi avait-il l'impression qu'elle différenciait un peu de celle de Champa, maintenant ?...
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 155
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockSam 23 Avr 2022 - 19:54
Son Gokû sourit à Kaito lorsque celui-ci lui demanda s’il allait bien. Cela faisait bien longtemps qu’ils ne s’étaient plus vu. Du moins, cela faisait longtemps que Gokû ne l’avait plus. Le chef de la Patrouille du Temps avait bien vu un autre Gokû de la Temporalité Principale.

‘’Ah oui, avant que j’oublie !’’ reprit Son Gokû en se tournant vers Poiko, tout en fouillant sa bourse. Retirant l’anneau du temps, il le lança négligemment à Poiko sans arrière-pensée. Il ne comptait pas le garder, afin de le garder en lieu sûr au cas où Black viendrait l’affronter pour obtenir son objet.
‘’Je ne peux pas me permettre de le garder. Végéta a accepté de me le confier.’’


Enfin, Kaito leur proposa de le suivre, ce que fit Gokû sans hésitation. Ils arrivèrent alors à une maison où il n’avait jamais posé les pieds. Il se doutait néanmoins que c’était la maison du père des Shan, cela lui semblait fortement logique. La zone était immense, il pouvait discerner plusieurs arènes de combat. Alors, c’était cela que voulait faire Kaito : les affronter afin de juger leurs progrès. Dans le cas de Son Gokû, il avait sacrément régressé bien qu’il commençait à récupérer ses forces d’antan au fur et à mesure qu’il s’entrainait. De toute façon, c’était sûr qu’il allait affronter Kaito Shan. Il était hors de question qu’il loupe une occasion pareille. Il sentait déjà son sang bouillir d’excitation à l’idée de combattre son patron. Seulement, il ne pouvait se permettre de l’affronter maintenant, bien qu’il en avait fortement envie. Il était obligé de reporter à plus. Il grimaça pendant un instant avant de prendre une mine sérieuse :

‘’J’aimerais aussi te combattre mais ce n’est pas le meilleur moment.’’
Il y avait plusieurs problèmes à régler, il n’avait pas le temps de s’amuser. Il devait s’occuper de plusieurs choses avant d’espérer pouvoir prendre du bon temps. Il préféra se justifier et s’expliqua :

‘’Il faut que j’aille voir Shin, il est en danger. Et ce n’est pas un danger comme Buu mais bien pire. Black pourrait l’attaquer dans la minute pour lui prendre les Anneaux du Temps.’’
Il marqua une petite pause. De toute façon, il n’y avait rien de plus à ajouter. Pour lui, il était logique que tout le monde sache que si Shin mourrait, Beerus mourrait aussi. Et Black était une bien trop grande menace, il valait mieux s’en occuper au plus vite. De plus, il voulait l’affronter lui aussi. Il reprit alors la parole :
‘’Et ce n’est pas tout. Une guerre se prépare sur la Temporalité principale. C’est Bill Majestas qui est derrière tout ça, et une Ange est venue me voir ici pour me demander de l’aide.’’

Il se tourna alors vers Renko, gardant toujours un air sérieux. Il s’était déjà allié à lui et avait apprécié la mission qu’ils avaient effectué ensemble. Pour lui, Renko était sûrement le partenaire idéal. Xeno Végéta aussi, mais il préférait attendre un minimum. Il reprit alors la parole :
‘’Il me faut d’ailleurs un second allié pour l’arrêter. Je sais que tout seul, je n’y arriverai pas. Qu’est-ce que tu en penses, Renko ?’
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1030
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockDim 1 Mai 2022 - 13:02
Père me répondit qu'il avait prévu une nouvelle mission pour moi, en collaboration avec Son Gokû et Hellzetsu. S'il estimait que je devais me coltiner ces deux-là, il devait y avoir une raison. L'ennemi que nous aurions à affronter et la tâche que nous aurions à accomplir serait de taille. Bien entendu, j'étais toujours partant pour effectuer une bonne mission, comment pourrais-je prétendre à faire autre chose que me battre pour progresser. Après tout, j'avais du sang Saiyan dans mes veines et rien ne m'excitait plus qu'un beau combat, d'autant plus que mes gênes de Saiyan me faisait progresser naturellement à chacun d'entre eux, pour autant que j'en sorte vivant, naturellement. 

"Comme si j'allais refuser une mission !"

A la suite de cela, après une promesse faite à Hellzetsu de l'entraîner, père nous invita tous les trois, Hellzetsu, Son Gokû et moi-même, à le suivre jusque chez lui dans le but de faire un combat d'entraînement durant lequel il souhaitait constater lui-même nos progrès. Il était très confiant et son niveau était tel qu'il pouvait nous prendre tous les trois en même temps sans que nous lui causions aucune inquiétude. D'une part, c'était rassurant d'avoir un tel combattant dans ses alliés mais, d'autre part, j'étais frustré de savoir que je n'étais pas ce combattant, celui tout en haut de l'échelle. Peut-être succéderais-je à père dans ce rôle, un jour, mais ce n'était pas demain la veille. Un gouffre se trouvait encore entre nous. Pire encore, j'avais la sensation que Hellzetsu, le petit frère raté de la famille, me rattrapait et ça, je ne pouvais le tolérer. De ce fait, je comptais bien mettre les bouchées doubles afin de distancer tous ces pleutres prétendant faire jeu égal avec moi ou me dépasser, et me rapprocher un maximum du niveau de père, mais aussi de ces dieux de la destruction réputés surpuissants et, pourquoi pas, un jour, même causer du fil à retordre à un ange. Pour plus d'un, il s'agirait de rêves totalement fous, irréalisables, mais moi je savais que je pouvais me donner les moyens de mes ambitions. 
Nous nous apprêtâmes à partir avec père quand Son Gokû refusa de nous accompagner. Selon lui, Shin, le Kaiô Shin de l'univers 7, serait en danger. Un certain Black l'aurait pris pour cible et il serait bien plus dangereux que Majin Buu. Il aurait pour dessein de tuer Shin et de lui voler les Anneaux du Temps. Plus dangereux que Majin Buu, hein...

"Je te pensais plus avisé que ça, Son Gokû ! Je connais Black et effectivement, il est des millions de fois plus dangereux que Majin Buu. Shin est effectivement en grand danger s'il est pris pour cible, mais laisse-moi te rappeler que tu ne tiendrais pas deux secondes face à Majin Buu, alors qu'espères-tu faire face à Black ?"

Black était Zamasu, l'apprenti Kaiô Shin de l'univers 10, qui avait utilisé les Super Dragon Balls pour échanger son corps avec celui du légendaire Son Gokû. Après cela, il s'était rendu sur Terre pour tuer Son Gokû et sa famille. Par la suite, il avait utilisé l'Anneau du Temps volé à son maître, Gowasu, qu'il avait aussi tué, et s'était rendu dans un avenir alternatif afin de faire équipe avec Zamasu du futur, son lui alternatif qui, lui avait gardé son corps d'origine mais s'était servi des Super Dragon Balls pour devenir immortel. Il s'agissait là d'une menace sérieuse. Bien entendu, dans ce futur alternatif, Black et Zamasu avaient supprimé les Kaiô Shin des 12 univers (Shin, dans ce futur, avait déjà été vaincu par Majin Buu), réduisant ainsi au silence les dieux de la destruction, les seuls dieux capables de leur tenir tête.

"Après, si tu tiens tant que ça à mourir, je peux te rendre ce service moi-même." ajoutai-je.

Après ça, il parla d'une guerre qui menacerait cette temporalité. Un certain Bill Majestas serait la menace à abattre. Un Ange aurait déjà approché Son Gokû pour lui demander son aide et ce dernier me demanda si j'étais d'accord de faire équipe avec lui pour cette guerre. Je n'étais jamais réticent à faire couler le sang de mes ennemis, surtout s'ils menaçaient ma personne ou allaient contre mes principes et envies. Mais comme pour Black, Son Gokû n'était certainement pas encore au niveau.

"Ecoute, je serais ravi de t'aider, pour vaincre Black et Majestas, mais il n'est pas bon de se précipiter. Nous devons être prêts afin d'aborder au mieux ces combats, nous ne devons surtout pas prendre ça à la légère ou nous pourrions le regretter. C'est pourquoi je te demande, non, je t'ordonne de nous suivre pour t'entraîner avec nous. Nous agirons en temps voulu ! Fais-nous confiance."

C'est alors que je suivis père sans me retourner. Si Gokû n'avait pas voulu comprendre l'importance de mes paroles, alors tant pis pour lui. Il se ferait tuer et la Time Patrol aurait juste perdu un imbécile. Nous arrivâmes dans la demeure de père et lui fîmes face. Il avait déjà pris sa posture de combat, j'en fis de même, ne le quittant pas des yeux, ne faisant même pas attention aux mouvements de Hellzetsu et de Gokû, si tant est qu'il nous eût suivi. Mon sang bouillonnait, mon coeur battait à tout rompre. L'excitation d'un tel combat était à son paroxysme. Pour une fois depuis longtemps, j'allais affronter père et je comptais bien me donner à fond pour qu'il constate à quel point j'étais un combattant hors pair, de loin le meilleur de la famille. Je fis immédiatement exploser mon énergie et une aura dorée entourée de rouge et accompagnée d'éclairs apparut autour de mon corps. Mes cheveux avaient pris une teinte dorée et mes yeux étaient devenus non pas bleus, mais rouge comme le feu. J'étais sous ma forme de Super Saiyan 2 et j'utilisais ma technique de la Volonté.
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 918
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 2320

Techniques
Techniques illimitées : Pure Heartfire / Volonté / Shirohaka
Techniques 3/combat : Asura's wrath / Accélération neuronale
Techniques 1/combat : First sign of Ragnarök : Stardust Demon

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockDim 12 Juin 2022 - 23:19
Souriant sincèrement, j'écoutait la petite discussion entre Goku, Renko et mon père. Je n'avais pas compris grand chose mais, ce que je savais c'est que ça concernais Shin et un certain "Black". Est-ce qu'il est appelé comme ça par rapport à sa couleur de peau ? Ses actions ? Ou son style vestimentaire ? Je ne sais pas, mais visiblement, c'était quelqu'un de fort vu la réaction de mon frère lorsque ce nom fut évoqué. Mon sang bouait à l'idée d'un jour affronté un tel être ! Mais pour l'instant, autant évité, je n'ai pas envie de retourner auprès d'Enma aussi tôt !

Suite à ça, mon père nous fit la leçon sur nos ennemies... apparemment ils sont redoutables et le dépassait alors qu'il avait atteint sa limite... ça faisait froid dans le dos et montrait à quel point on devait évoluer rapidement et dépasser son niveau. Cela pouvait paraitre très présomptueux, mais par rapport aux autres membres de la patrouille, je pense être parmis ceux avec le plus de potentiel... après tout, peu d'entité possèdent une génétique comme la mienne, je n'en connais pas les limites puisque ce n'est du jamais vu !

Soudain, mon père nous proposa alors de jauger notre niveau afin de savoir les progrès qu'on devait faire pour rivaliser avec nos ennemies... souriant alors et bouillant d'impatience, je revêtit alors la forme de Super Saiyan 2 accompagné de la volonté comme mon frère à mes cotés. Il était temps de montrer à notre paternel notre force !


----Ellipse----


Après une longue bataille face à mon père, j'était complètement épuisé et je relâchait tout. M'asseyant sur le sol, je réalisait à quel point nous étions loin d'égalé mon père. Même si Renko et moi nous maitrisions le Super Saiyan 2, nous n'étions pas au niveau d'un dieu du temps ! Il fallait qu'on évolue énormément si on voulait atteindre son niveau ! Même si ça paraissait beaucoup, c'était un objectif motivant pour moi et j'était prêt à tout donner !

Suite à la bataille dans laquelle mon père n'avait pris aucun ou peu de coups, il déguerpie on ne sait où, prétextant alors une urgence ... je ne m'inquiétais pas plus que ça, mon père pouvait régler son urgence rapidement ! Cela dit, c'était un bon moment pour que l'on partent tous chacun de notre coté ! Souriant alors, je saluait Renko et Goku !

"Frangin, Goku, je vous dit à plus tard ! Je vais aller me reposer puis faire quelques missions, on se revois bientôt !"

Partant alors, je me dirigeais vers un étang tranquille pour me reposer au bord de celui-ci en me bordant avec le son de la nature.
Xeno Goku
Xeno Goku
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 07/08/2021
Nombre de messages : 155
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1145

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha / Kienzan / Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Téléportation / Ryuken
Techniques 1/combat : Genkidama

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille ClockVen 17 Juin 2022 - 18:29
Renko l’avait très mal compris et l’avait insulté sans raison. Pour autant, Gokû ne s’en formalisa pas. Il en avait l’habitude et cela ne le gênait pas vraiment. De plus, un combat contre Kaito, c’était alléchant comme proposition !
‘’Ok, je te suis !’’
 
 
 
Le combat avait tourné court, il n’avait rien su faire. Il fallait dire aussi que la différence de puissance était flagrante ! Mais il avait lutté jusqu’au bout et il restait satisfait de la situation finale. Mais il ne devait pas s’attarder ici, Chronoa l’avait convoqué, apparemment. Il se tourna vers Kaito et Renko, étant donné que Hellzetsu était parti et leur annonça :
‘’Moi aussi, je vous laisse !  Chronoa-sama m’a appelé et je ne voudrai pas la faire attendre !
 
Et sans attendre plus longtemps, il usa de la téléportation pour quitter les lieux.
Contenu sponsorisé

L'avenir de la Patrouille Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Patrouille   L'avenir de la Patrouille Clock
 
L'avenir de la Patrouille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unité Machina en patrouille (Libre)
» Police/Patrouille du Temps (Time Patrol en francophobe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Conton-City-