Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Partagez
 

 La fin des temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7721
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

La fin des temps  Empty
MessageSujet: La fin des temps    La fin des temps  ClockMar 1 Mar 2022 - 22:44
Nous y sommes enfin. Le début d'une aube nouvelle. Dans cette histoire alternative, une grande bataille a fait rage au travers des époques. Les démons du Sombre Royaume ont fait déferler leurs innombrables légions sur tout ce qui existe, jusqu'à menacer l'intégrité complète du temps. Cette guerre à était précéder par l'incapacité de la Patrouille à trouver à temps leur cachette, tant concentré à empêcher tous les autres malfrats de sévir dans les timelines. Et la cité du temps... Conton-City était aujourd'hui ravagé par ces hordes de créatures infâmes. Tant de braves héros sont morts, ce jour-là... D'autres se doivent désormais de continuer la lutte, et de porter sur leurs épaules les efforts de leurs camarades ayant péris. Il était important d'enfin apporter une touche finale à cette histoire, quelle que soit sa conclusion. Il fallait y mettre un terme. Mais cette finalité, où allait-elle se passer ? Eh bien... Exactement au même endroit que celle-ci avait commencé. Aujourd'hui, une fois encore, la crypte du temps était prises pour cible.

"Nous allons enfin apporter la conclusion à cette rivalité qui dure depuis si longtemps."

"Drichi... J'attendais ce moment depuis... En tout cas, c'est aujourd'hui le jour où je t'arrête. Pour de bon."

Cela pouvait ressembler à de vaines paroles. Pourtant, la sincérité de ses dires prouvait bien la foi qu'il possédait. D'autant plus qu'il n'était pas seul... Son fils était avec lui. "Renko... Je sais que c'est beaucoup te demander... Mais je vais avoir besoin que tu y ailles à fond en tout risquant." Qu'il utilise la pleine puissance de son Super Saiyan Rosé ! Sa progéniture était son digne héritier, et ses capacités dépassaient elles aussi de loin les performances lambda d'un Guerrier de l'espace... Les divinités allaient se battre, aujourd'hui. Et elles allaient pouvoir décider du futur de chacun, suivant la victoire de l'un, ou la défaite de l'autre. Plus le temps passait... Plus tout semblait totalement s'arrêter. Plus un bruit. Plus un son. Juste un silence de mort. Quelque chose se tramait, et il était nécessaire de profiter de cette occasion. Pour Kaito, c'était le moment idéal. Lui qui revêtissait sa forme de Super Saiyan God Super Saiyan, il s'éjectait à une vitesse hallucinante vers son adversaire ancestral.

"On y va, Renko !"

"Approchez ! Venez trouver le repos éternel !"

Que cette violence semblait inouïe. Le premier choc, poing gauche du Shan contre le poing droit de Drichi, venait de provoquer un véritable éclatement. Sous leurs pieds, les deux combattants avaient complètement écartelé la terre. Et à grande vitesse, le Dieu du Temps profitait de ses capacités de Freeze pour surprendre le Malin de l'Univers 6. Chaque frappe, choisie de façon chirurgicale, parsemait le corps de l'Ailder dans le but de l'handicaper. Lui qui était cependant si vif, parvenait tout de même à s'en protéger... Et quel malheur pour le défenseur du temps. Voilà qu'une première frappe venait se loger dans l'estomac du fils de Nasu, l'expédiant à l'autre bout du terrain, avant de voir son Némésis s'en prendre à la chair de sa chair. Renko était visé, et le monstre ne souhaitait clairement pas y aller de main morte. Une frappe dans le ventre... Une frappe dans le menton !... Une frappe dans le cœur ! Rares étaient ceux qui pouvaient se défendre face à la vitesse du ténébreux démon, dont les capacités dépassaient de loin celle d'un Super Saiyan Blue au summum de sa force.

"Renko !"

À la hâte, l'élève de Chronoa se précipitait auprès de son rejeton. Et quelle bonne surprise de voir qu'il était loin de se laisser faire ! Oh, il allait en avoir, du fil à retordre. Revenant au front, le Patriarche du clan Shan usait de ses pouvoirs de Kaïô-Shin. Autour de Drichi, deux piliers en Kaishin apparaissaient, de sorte à l'écraser autour de ses bras, et à l'entraver dans ses mouvements. Cette maigre opportunité, l'ennemi maintenant dérangé, pouvait permettre à l'Élu de la Volonté de frapper fort. Qu'il ait réussi ou pas son coup, le maître de Poiko luttait à son tour. Cette gêne entourant le Roi du Sombre Royaume était détruite, une émanation de KI au miasme particulièrement concentré venant de s'extirper de ce dernier. D'un poing gauche, le père de Renko venait de rejoindre le visage de l'envahisseur. Rapidement, il enchaînait les coups sur une partie du haut du corps, visant les points sensibles. Kaito devait voir gros, surtout pour terrasser son rival du jour...

"Un courage aveugle ne vous donnera pas pour autant les clefs de la victoire."

D'un geste, l'éradicateur de Dieux attrapait par la gorge ses deux victimes. Dans la gauche se trouvait le père, et dans la droite le fils. D'un mouvement rotatif, il balançait ses deux proies dans un arbre, l'un contre l'autre. Pourtant, l'être de lumière ne perdait pas plus de temps... Il était trop dangereux... Cette puissance qu'il avait obtenue l'avait rendu particulièrement vivace, et plus doué. Étrange, non ? Mais l'était-ce vraiment, pour une entité aussi âgée ? Il était là depuis une éternité... Il présidait tous les hommes de la création... Il était tellement ancien, que même les nouveaux Dieux paraissaient être des nouveaux-nés... Cette créature du mal était encore plus fort, d'ailleurs... Et Kaito Shan le savait très bien. Pour l'avoir déjà affronté, il connaissait déjà la réalité de cette seconde forme que possédait l'ancien alien. La bataille serait rude et longue... Dur et impitoyable !... Dangereuse, et mortelle !... Mais il fallait se relever. Pour ses proches... Et pour l'avenir. Car les deux hommes étaient ceux qui risquaient tout, aujourd'hui. Ils risquaient tout, pour que demain, l'aube soit encore plus belle. Pour que demain... La paix puisse enfin triompher. Pour que demain... La lumière puisse enfin s'élever.

"Allons-y, Renko... Il est temps d'exploser nos limites ! Il est temps... D'arrêter Drichi !"
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1022
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  ClockMer 2 Mar 2022 - 0:36
Nous étions à la croisée des chemins. Le combat final, celui qui allait sceller le destin de tout l'univers, était désormais à nos portes. Le malin, Drichi, le vil démon, était face à père et moi, bien décidé à en finir une bonne fois pour toutes avec nos deux divines existences. Toutefois, en tant que martialistes de génie, nous n'allions pas nous laisser faire. Cet infâme Drichi allait devoir déployer toute sa puissance et prier pour que ça suffise s'il voulait se débarrasser de nous. En effet, nous nous étions préparés en prévision de ce jour, celui où nous devrions prendre la responsabilité de porter le poids de milliards de vie innocentes sur nos épaules, celui où père et moi pourrions écrire l'Histoire en tant que vainqueurs, comme ceux qui auraient fait choir Drichi. Il n'était plus l'heure de se débiner, nous ne pouvions plus revenir en arrière, il fallait agir !

Père n'avait pas besoin de me demander d'aller à fond pour que je le décide. Immédiatement, je me transformai en Super Saiyan Rosé, répandant mon Ki débordant. De plus, j'utilisai ma technique de la Volonté, héritage ancestral de ma famille. L'ardence de mon coeur n'avait que pour égale l'intensité de mon Ki divin. Je me contentais de regarder mon ennemi, face à moi, déployant à son tour son Ki aussi brûlant qu'agressif. Si nous avions été des individus ordinaires, nous aurions été balayés par le simple déploiement de son aura. Drichi était à la hauteur de sa réputation, mais ça, père et moi étions au courant. 

Père fit signe d'y aller, Drichi attendait notre première offensive. Un coup de poing du gauche du Kaiô Shin du Temps, lui aussi transformé dans sa forme du Super Saiyan God Super Saiyan, vint entrer en contact avec le poing droit du démon. Le sol se fissura sous leurs pieds à la suite du choc violent qui découla du coup de poing. Quelle puissance incroyable chez ces deux combattants. Père enchaîna alors sur sa fameuse technique lui permettant de geler le temps, avant d'enchaîner une série de coups sur le malin, qui parvenait toutefois à se protéger, mais c'était sans compter sur ma présence. En effet, moi aussi, je rentrai dans la bataille et donnai plusieurs coups à Drichi, sans succès, jusqu'à ce qu'un coup de poing au visage le fît reculer. J'avais réussi à le toucher. Cependant, ce fut une réussite de courte durée, puisque le démon riposta dans la seconde. En premier lieu, il envoya un direct dans l'estomac de père, puis il fondit rapidement sur moi. Je ne pus même pas voir ses coups arriver. Je sentis juste trois fortes douleurs : une au ventre, une au menton et enfin, une au coeur. Je fus propulsé sur plusieurs mètres et m'écrasai au sol. Je poussai sur mes bras et effectuai une petite acrobatie pour me relever. 

Père revint à la charge : il fit apparaître deux piliers pour distraire et bloquer le malin en l'écrasant entre ces deux masses. Je pris alors un appui considérable sur mon pied droit et m'élançai à toute vitesse vers Drichi, qui était désormais à ma merci. Je profitai du bref instant qui m'était accordé pour lancer mon poing droit de toutes mes forces afin de l'envoyer dans le nez du dieu démon, le libérant certes des piliers, mais l'envoyant valser sur plusieurs mètres. J'en profitai pour faire apparaître un portail dimensionnel afin de lancer un second coup de poing au visage du malin. Cependant, ce dernier réussit à se remettre de l'attaque et attrapa mon poignet, me faisant passer à travers mes propres portails pour me retrouver nez à nez avec le dieu démon, prêt à me frapper. L'instant d'après, je fus relâché par Drichi : père venait de lui envoyer un coup de poing du gauche en plein visage, avant d'enchaîner sur plusieurs autres coups. Je devais l'aider. Je me relevai et me jetai dans la bataille, frappant également Drichi aussi fort et aussi précisément que je le pouvais. Tout se passait bien jusqu'à ce que ce dernier nous attrape tous les deux par la gorge.

"Il est fort, trop fort." dis-je.

Drichi venait de nous envoyer valdinguer contre un arbre, comme si nous n'étions que de vulgaires débutants. Malgré notre expérience en tant que martialistes, nous avions bien des difficultés à ne serait-ce que l'égratigner. Si cela continuait, il nous éradiquerait, nous et tout ce qu'il souhaiterait. L'univers tout entier, y compris ses multiples temporalités vivraient sous le joug d'un dieu démon absolument terrifiant. Nous devions absolument l'arrêter, mais comment y parviendrions-nous ?

"Père, quel est votre plan ?" demandai-je, espérant qu'il en aurait un bon. 

Je fixai le dieu démon du regard. Il était hors de question que je continue de me faire humilier de la sorte par cet ennemi.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7721
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  ClockMer 2 Mar 2022 - 13:48
Le fils du Shan n'était pas un couard. Lui aussi s'en donnait à cœur joie, usant de toutes ses capacités au paroxysme. Il était un être de puissance dont peu pouvaient espérer un jour atteindre son niveau. Pour ce qui était de son père, l'héritage qu'il portait été lui aussi synonyme de puissance. Il avait tout préparé... Derrière-lui se tenait son pouvoir et accès à la crypte, lui octroyant un droit dont lui seul savait comment l'utiliser. Un pouvoir plus grand encore que ce qu'il était lui-même capable de faire. Chronoa, sa maîtresse, l'en avait préservé tant par la dangerosité de cette capacité, que pour sa consommation énergivore. Mais ici, il n'y avait pas à hésiter. Il devait absolument tout donner s'il voulait parvenir à prendre le Malin de court. Comme ce fut le cas pour Auros, ou encore pour Demigra, le maître du temps devait utiliser toutes ses connaissances pour lui apporter la victoire. Ici, pas de demi-mesure. Il devait juste absolument tout donner... Pour la paix, et le salut de l'histoire. Mais au final, des adversaires aussi forts n'étaient qu'un nouveau pas dans l'avancement de cette progression constante qui marquait les guerriers.

Sans hésitation, l'héritier du Kaïô-Shin du Temps s'était mis en marche. Seul face à son destin, le temps que son paternel remette ses idées en place, il arborait là toute sa puissance. Maîtrise de l'art de la Volonté ainsi qu'une superbe combinaison à son Super Saiyan Rosé, le guerrier du temps affrontait courageusement son rival du jour. Pourtant, tous les efforts du monde semblaient avoir montré leurs insuffisances face à un être au pouvoir plus destructeur que ce qu'il ne laissait penser. Cette engeance du mal avait pris son mal en patience. Durant des millénaires, il s'était préparé pour être sûr d'obtenir le pouvoir nécessaire à la défaite de ses adversaires. Pouvait-il être comparé à un Dieu de la destruction au sommet de son art ? Il y avait des chances... D'autant plus qu'il n'avait pas encore donné le maximum. Qui sait ce que réservait encore cette créature aux pouvoirs dantesques ? Cette seconde forme pourrait bien valoir la vie des deux gardiens. Mais... Qu'à cela ne tienne, Kaito protégerait son fils au puéril de sa vie, même si c'était lui qui lui avait demander de l'aider. Cette nouvelle charge était bien la preuve de la volonté du duo à tenir cet engagement dont ils étaient les uniques signataires.

"Honnêtement Renko... Je crains de n'en n'avoir aucun pour le moment..." Se relevait-il, montrant bien la douleur qui parsemait son corps. "Il me reste encore une technique que je n'ai pas utilisée..." Car en se relevant, il venait d'observer Drichi avec un regard nouveau. Ses yeux venaient d'obtenir une couleur jaunâtre. "Hmm ? Tu veux encore utiliser ce pouvoir, Kaito ?" Oh que oui, il allait l'utiliser ! Puisant dans l'énergie du flux, le guerrier divin venait d'exploser autour de lui toute sa puissance. Celle-ci, coupler à l'énergie du temps, se retrouvait canaliser en un corps de guerrier unique. Une marque apparaissait sur son front, alors qu'il venait libérer sa forme de Tôki no Chikara Kaïôh. Le pouvoir du temps relâché. Doué de cette nouvelle capacité, il octroyait à son fils un boost de puissance, caractériser par la magie de foudre qui allait pouvoir drastiquement augmenter la vitesse de ce dernier. Sans compter ceci, la magie suprême du temps dévoilé à son gardien une lame de lumière dans sa main gauche. Et cet halo de lumière dans son dos... Représentation d'une horloge, décrite par les ailes du Light Hawk Wings de Kaito.

"En avant ! Il est temps pour toi de payer, Drichi !"

Et pourtant fier de ses nouvelles capacités augmenter, il parvenait tout juste à rivaliser avec son adversaire en terme de puissance. Le choc des trois combattants se traduisait par une incommensurable bataille d'énergie qui virevoltait de gauche à droite. Cette violence se décrivait par un terrain devenant de plus en plus ravager, porteurs des traces d'un combat dépassant toute commune mortelle. Ceux qui se battaient pour le futur pouvaient également être ceux qui allaient le détruire... Car un problème survenait : Là où Renko et Kaito venaient déjà d'utiliser toutes leurs cartes, le maître du Sombre Royaume n'en n'avait encore utilisé aucune. Que ce soit en terme de magie, ou en terme de pouvoir. Les coups d'épée de Kaito se faisaient en plus esquiver avec une aisance déconcertante, semblant montrer que le démon ancien avait monté son niveau. Ce ne fut qu'avec une frappe éclair qu'il avait réussi à le toucher, égratignant sa chair, brûlant sa peau. Cette vive douleur s'était accompagné d'un râle de douleur venant de l'ennemi commun, seul plaisir qu'ils auraient à en tirer durant cette guerre infernale.

"Pour de vulgaires cafards, vous vous défendez bien mieux que ce que je n'aurais pensé. Mais fini de jouer ! Vous allez disparaître et emporter avec vous cet espoir ridicule !"

Semblant énerver, le Roi des Dieux démons, pourtant porteur d'un calme exemplaire, venait d'étaler sa toute-puissance d'un seul trait. Son pouvoir grandissant venait d'atteindre le summum de cette forme de base qui était sienne, suffisante à faire reculer le patriarche comme par instinct de survie. Seulement, l'instinct ne semblait pas suffisamment efficace pour s'en sortir... Car le premier coup qu'il venait de se recevoir, en plein dans le poumon, venait de lui couper la respiration. Non seulement ça, mais le galbe de sang qui s'en était suivi montrer également sa détresse, avant de se retrouver projeter dans le sol. Sous l'impact, il s'était fait quasiment enterrer d'un seul coup... Et pourtant, il devait se relever. Car maintenant, Renko était seul à subir ce courroux, une fois encore. Les vives douleurs empêchaient le Kaïô-Shin de reprendre ses esprits rapidement... Seul, il serait déjà probablement mort. Mais il était hors de question qu'il abandonne la chair de sa chair... D'un élan de courage dérisoire, il hurlait à plein poumon, relâchant une fois encore son KI. Il cherchait même à en tirer encore une fois le plus possible au flux... Comme pour Towa, il allait user d'une technique dangereuse pour son corps... Mais nécessaire pour protéger le futur.

Le père était revenu, explosant une lumière colossale à la vue du démon. Cet espoir se traduisait également par une immense peine pour lui, l'aveuglant. Et pour l'utilisateur... Il souffrait par l'utilisation d'une accumulation de magie aussi forte. Mais Renko avait le chemin libre, désormais. Serait-ce suffisant pour stopper cette entité ?

Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1022
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  ClockMer 2 Mar 2022 - 23:41
Père n'avait aucun plan. Nous étions donc dans une situation très compliquée. Le malin en face de nous n'allait certainement pas attendre patiemment qu'un plan de génie sorte de l'un de nos esprits. Il allait falloir à la fois réfléchir à quelque chose de brillant tout en priant que notre ennemi ne fasse pas une bouchée de nous, même s'il semblait s'amuser, pour le moment, ce qui nous laissait un peu de répit. Père évoqua alors une technique qu'il n'avait toujours pas utilisée. Cela allait peut-être fonctionner.

"Et bien, prions pour que cette technique fonctionne." 

Drichi demanda alors à père s'il voulait vraiment à nouveau utiliser cette technique. Une espèce de marque apparut sur le front du Kaiô Shin du Temps, pendant que ce dernier faisait grimper son énergie de façon drastique. C'était incroyable. Père avait atteint un stade bien supérieur à celui du Super Saiyan God Super Saiyan et, désormais, une leur d'espoir venait de jaillir au milieu de toutes ces ténèbres provoquées par l'infâme dieu démon. Peut-être pourrions-nous, enfin, venir à bout de cet être maléfique et restaurer la paix partout dans l'univers. Pour une fois, je me mis à sourire, malgré tout de même ce doute qui m'envahissait. En effet, si cela ne fonctionnait pas, quelles seraient nos autres options ? Non, je ne voulais pas penser à un éventuel échec, il fallait que ça réussisse. Néanmoins, Drichi ne semblait pas plus effrayé que cela, c'était mauvais signe, très mauvais signe, même.
Tout à coup, je me sentis plus rapide. Père venait en effet de m'octroyer un boost de vitesse grâce à ses pouvoirs, ce qui allait me permettre de suivre le combat, pendant un temps. Nous nous lançâmes tous les trois dans la bataille. Le commun des mortels ne pourrait rien voir, tant la vitesse de nos échanges fut, pour ainsi dire, divine. Ce fut avec une incroyable célérité que père et moi échangeâmes de violents coups de poings et de pieds. Chacun prit sa part mais aucun ne faiblit. Cependant, Drichi se mit à esquiver nos coups de plus en plus facilement. Père avait tout de même réussi à l'égratigner dans la manoeuvre. 

C'est alors que ce que je redoutai arriva. Drichi fit grimper son énergie de plus belle. Ainsi, cet horrible démon n'avait pas déployé l'entièreté de sa puissance. Jusque-là, il avait joué avec nous comme si nous n'étions que de vulgaires marionnettes dont il tirait les fils. Son énergie débordante semblait désormais avoir atteint son paroxysme et c'était une aura si puissante, si écrasante, que son simple déploiement m'avait fait trembler des genoux. 

"C'est donc ça, la véritable puissance de Drichi ? Ce n'est pas possible, tout est perdu..."

Je demeurai alors paralysé pendant que père en prenait pour son grade, Drichi le martelant de coups. Merde, que pouvais-je faire pour lui venir en aide ? J'avais beau remuer, me concentrer, penser à tout ce à quoi je pouvais penser parmi mes techniques et mes transformations, rien ne me venait en aide. Je me pris alors le visage dans les mains et je sentis ma main droite effleurer la potala de mon oreille droite dans le mouvement et alors, je compris. Comment n'avions-nous pas eu cette idée plus tôt ? C'était l'évidence même et pourtant, nous n'y avions pas pensé. La fusion ! Elle nous permettrait de surpasser Drichi et de loin. Alors, je retirai la potala de mon oreille gauche et gardai uniquement celle de droite puis, j'empêchai le malin de frapper mon père plus longtemps. Pour ce faire je tendis mes deux bras, les paumes de mes mains en direction de l'infâme Drichi et utilisai ma technique de télékinésie pour bloquer ses mouvements. Toutefois, ce n'était pas facile. En effet, Drichi se débattait et sa puissance était telle que je ne pourrais pas le retenir plus de quelques secondes, ce qui devrait cependant suffire à père.

"Père, vite, enlevez la potala de votre oreille droite. On va fusionner !" criai-je, espérant qu'il aurait le temps de s'exécuter.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7721
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  ClockJeu 3 Mar 2022 - 0:24
Ceux qui n'étaient rien à l'origine, allaient devenir tout en un instant. Pris de court, Drichi se retrouvait aveugler. Au final, son fils avait perdu pied un court instant, n'ayant pas de quoi rivaliser avec le pouvoir du flux lui-même. C'était normal... Kaito usait de ce stratagème pour s'en sortir, mais il était loin de pouvoir se vanter d'avoir cette force de façon personnelle. En clair, malgré-tout, le Dieu démon restait infiniment plus fort. Cette réalité allait rattraper rapidement le duo, et le Shan allait devoir tenir bon jusqu'à ce que son déscendant reprenne ses esprits. En l'actuel, il lui aurait bien parlé pour lui redonner du courage... Mais ici, il n'était pas question de tourner la tête à son adversaire. La moindre erreur pourrait coûter cher au guerrier du temps. Pour preuve, le peu d'attention qu'il avait accordé à son rejeton avait suffi au démon pour lui éclater une côte. D'un poing droit logé dans son flanc, il écarquillait les yeux, tant cette douleur était vive et sincère. Il se sentait dérisoire en comparaison de cet adversaire qui leur faisait face !

"Plus je t'observe, plus je comprends le fossé qui nous sépare... Petit Dieu du Temps, tu t'es reposé trop longtemps sur tes lauriers. À vouloir donner de l'espoir à tout le monde, tu ne t'es plus suffisamment entraîné. Voilà le prix de ta faiblesse. Qu'elle te coûte la vie."

Pouvait-il lui donner raison ? Après-tout, le patriarche s'était énormément plus concentré sur l'entraînement de ses patrouilleurs, les aidant à progresser, sans prendre la peine de revérifier ses propres bases. Au final, ce qu'il avait permis aux autres d'obtenir, il n'avait pas pu le faire pour lui-même. Cette réalité l'avait frappé en pleine façon. Cependant, portait-il pour autant des regrets ? Pas du tout. Car s'il n'avait pas fait ça, peu importeraient à quel point il se serait entraîné, il aurait dû faire face à cet adversaire seul. Grâce à tous ses entraînements qu'il avait fait subir à ceux qu'il estimait, il pouvait aujourd'hui lutter avec son propre enfant face à l'incarnation même de la mort. Cette pensée rassurante lui tirait un fin sourire qui, après s'être redressé, ne serait pas sans une petite tirade qu'il allait expressément offrir à son rival du jour. Que pouvait-il savoir du bien fait d'avoir un partenaire sur qui compter au combat ? Il savait sur qui il pouvait compter, et il savait à quel point il pouvait le faire.

"Tu as raison sur un point... Je me suis quelque peu relâché. Cependant, ce n'est clairement pas un défaut d'avoir fait passer l'entraînement des miens avant le mien. Car grâce à ça, même si je meurs, je sais qu'il y aura toujours quelqu'un d'assez fort pour reprendre le flambeau !"

Ses dires s'accompagnaient d'un soudain regain de vivacité. Ses yeux, brûlant de mille feux, se rendaient coupables de l'usage de sa technique héréditaire. Loin d'être la simple Volonté de son âme, il puisait au plus profond même de cet entraînement acharné qu'on lui avait pourtant dit avoir fait tant défaut. Aujourd'hui, le destin était à ses côtés. Le voilà, utilisant l'arcane suprême réservé à ceux qui n'étaient pas les élus du clan Shan. Le Cœur de la Volonté entrait en jeu ! Rapidement, ses mouvements devenaient bien plus rapides, encore plus qu'en accompagnement de ses techniques de Freeze temporel. Il fallait avouer qu'il n'avait jamais connu pareil élévation d'énergie, même contre Towa. Pourtant, c'était ce genre de pouvoir qui l'aiderait dans sa quête actuelle. Le Dieu du Temps usait de cette céleste vitesse pour surprendre le Dieu démon, lui portant enfin plusieurs coups qui faisaient mouche ! L'espoir renaissait ! Il se sentait enfin en mesure de reprendre l'ascendant... Et pour finir cet enchaînement sur l'ensemble du corps de la création de la vengeance, un fulgurant poing droit venait se loger dans le visage pâle de son adversaire. Le choc allait l'expédier à l'autre bout du terrain... Jusqu'à ce qu'encore une fois, tout tombe à l'eau.

"Je suis bon acteur, n'est-ce pas ?"

"C'est... C'est pas possible !..."

"J'ai bien crû que tu allais me surprendre. Au final... Ce ne sont que des jeux de lumière."

Cette désillusion était de trop. Rapidement, le Maitre du temps allait payer le prix de son insolence. En une gifle dans la figure, le protecteur de toutes chose venait de se retrouver expédier en plein dans la crypte. Autour de ces parchemins, il voyait l'histoire être modifié de partout. Ce faisant, il sentait son lien avec le flux s'affaiblir. Cette puissance qui était sienne commençait cruellement à lui manquer, le rappelant à l'ordre une nouvelle fois... Il n'avait aucune chance de vaincre le démon des limbes. Son pouvoir était bien trop gargantuesque pour avoir ne serait-ce qu'une chance de le pousser à bout... Tout ce qu'il croyait avoir fait jusque-là lui apparaissait comme totalement inutile. Cette bataille lui faisait perdre espoir... Mais il devait se lever, encore une fois. Tant qu'à laisser son fils réfléchir, autant lui offrir le temps de trouver un plan. Car le regard de Drichi venait de se porter sur lui. C'était sûrement son dernier élan de courage, porter par le poids de ses convictions. Sa famille passait avant tout, et elle seule était capable de le faire pousser plus loin que ces limites... Même maintenant qu'il avait retrouvé son simple stade de Super Saiyan God Super Saiyan.

"Jamais... Tu m'entends ?... Jamais... Tu ne toucheras mon fils !"

Son élan démesurer de hargne lui faisait dépasser ses limites. Cherchant au plus profond de lui, il déployait les réserves d'énergie de ses nombreuses années d'entraînement. Tant de relâchement avait rendu sa chevelure argentée encore plus brillante, et son pouvoir avait clairement crevé le plafond. Il ne pourrait pas aller plus loin... Mais il lutterait jusqu'au bout. Car maintenant, c'était la grande dégringole... Le voilà se faisant marteler de coup, son corps subissant au centuple le courage et la folie dont l'esprit qui l'habitait était capable. Chaque frappe, qu'elle soit au torse ou au visage, lui procurait cette sensation d'arrachement de lambeau de chair. Il saignait abondamment, jusqu'à enfin pouvoir souffler grâce à la fin de ce calvaire... Une violente frappe gauche en plein dans le visage, suivi d'enfin la première attaque énergétique du démon... Son arc obscur était de sortie, et sa flèche venait tenter de pourfendre le Shan... Jusqu'à ce que sa potara soit retiré par ce qu'il lui restait de force, et qu'il avait enfin réussi à y mettre celle de son fils... Il était temps de rectifier le tir...

Il était temps de faire arriver l'ultime fusion.
Raito
Raito
Masculin Age : 100
Date d'inscription : 03/03/2022
Nombre de messages : 2
Bon ou mauvais ? : Seul un Dieu pourrait le savoir
Zénies : 777

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaïô-Shin | Magie du Temps | Kaikai
Techniques 3/combat : Volonté | Light Hawk Wings
Techniques 1/combat : Sword of Time

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  ClockVen 4 Mar 2022 - 22:07
Les deux divinités avaient chacune enlevé un potala, Renko la gauche, Kaito la droite, ce qui signifiait que leurs deux corps n'en formèrent très vite plus qu'un face à un Drichi impassible. Ce dernier ne semblait pas encore mesurer ce qui allait lui tomber dessus. Le dieu fusionné ouvrit les yeux et fixa le dieu démon, dans un silence lourd qui pesait encore plus lourd que les auras dégagées par les déités. Le combat allait désormais prendre une tournure encore plus importante, mais cette fois-ci, Drichi allait avoir du fil à retordre avec son adversaire. Le combattant fusionné était en forme de base, cheveux noirs avec quelques mèches blanches, car Renko et Kaito étaient repassés eux-mêmes en forme de base avant de fusionner, de sorte à ne pas dépenser trop d'énergie immédiatement. De plus, un sentiment leur avait dit qu'ils n'auraient pas besoin d'être à fond pour surpasser Drichi. 

"Vous avez peut-être fusionné, mais je reste le dieu ultime, moi, Drichi !" s'exclama ce dernier.

Le dieu démon fondit sur la fusion des deux divins et lança son poing droit en direction de son visage. L'être fusionné fut repoussé en arrière sur plusieurs mètres et s'écrasa au sol. Cependant, quand il se releva, il n'eut aucune égratignure. 

"C'est tout ce dont tu es capable ?" rétorqua l'être fusionné. "Je n'ai plus rien à voir ni avec Renko, ni avec Kaito. Je suis...euh..."

"On se moque de comment tu te nommes, vermine !" cracha Drichi tandis qu'il fondit à nouveau sur son adversaire.

Le Saiyan divin fit grimper son énergie en flèche avant d'esquiver le poing du démon. Il était tellement à l'aise dans ce combat qu'il se permettait d'humilier son adversaire en faisant mine de ne même pas prêter attention à sa présence.

"Voyons, qu'est-ce que ça pourrait être ?" pensa-t-il à voix haute. "Oh, je sais, Raito !" finit-il par s'exclamer.

Sans un mot supplémentaire, il fit grimper son énergie de plus belle et déploya son aura qui, jusqu'alors blanche, tourna progressivement au doré avant qu'une explosion d'énergie le fit se transformer pour de bon en un Super Saiyan un peu spécial. En effet, la chevelure n'était pas totalement dorée : quelques mèches argentées étaient clairement perceptibles sur le crâne de la divinité fusionnée. 

"A nous deux, Drichi !"

Ce fut au tour de Raito de foncer sur son adversaire. Avec une vitesse déconcertante, que même le dieu démon ne pouvait suivre, il donna pas moins de 12 coups de poings et 10 coups de pieds dans l'abdomen du destructeur de temporalités, ce qui le fit se plier à cause de la douleur. A la suite de cela, le Saiyan donna un coup de genou dans le visage de Drichi puis mit ses mains en forme de massue pour le faire choir la tête la première dans le sol. Le dieu démon semblait sonné, son visage était en sang et la douleur semblait s'être bien installée au niveau de son abdomen. Aussi, l'expression de son visage était déformée par la fureur. Il n'en revenait clairement pas de s'être fait dégager aussi facilement par deux adversaires qu'il maîtrisait quelques minutes auparavant, bien que ceux-ci eurent fusionné. Drichi émit alors un cri grave, sonore, de fureur, qui pouvait facilement se faire entendre dans tout Conton-City. Son énergie grimpa en flèche de façon démesurée.

"Ne te moque pas de moi, cafard !" hurla-t-il. "Ce n'est pas terminé !"

Il s'élança ensuite vers le Saiyan et lui balança un coup de coude dans le nez, suivi d'un coup de pied dans l'abdomen, ce qui envoya la fusion valdinguer en arrière. Drichi se téléporta alors et stoppa la trajectoire du dieu avec un nouveau coup de pied pour le mettre au tapis. Raito était au sol et quand il ouvrit à nouveau les yeux, ce fut pour voir Drichi foncer sur lui. Alors, il concentra son énergie à son tour et sans passer par le Super Saiyan 2, se transforma immédiatement en Super Saiyan 3, avant d'esquiver de peu l'offensive du dieu démon.

"Pfiou, ce n'est pas passé loin." s'exclama Raito, essuyant le sang qu'il avait sur la bouche.
Raito
Raito
Masculin Age : 100
Date d'inscription : 03/03/2022
Nombre de messages : 2
Bon ou mauvais ? : Seul un Dieu pourrait le savoir
Zénies : 777

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaïô-Shin | Magie du Temps | Kaikai
Techniques 3/combat : Volonté | Light Hawk Wings
Techniques 1/combat : Sword of Time

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  ClockMar 8 Mar 2022 - 0:24
Thème:
Divine fusion qu'est celle du plus puissant des Dieux. Du haut de la pyramide, Raito se tenait droit, arborant la chevelure magnifique du Super Saiyan 3. Il observait, d'un sourire limite arrogant, l'adversaire qu'il avait en face de lui. Là où même les deux anciens combattants n'étaient pas parvenus à combattre convenablement, le véritable gardien du temps menait la danse. Oh, il n'avait plus rien à voir avec les couards que Drichi avait balayés d'un revers de main... Les règles avaient changé, dès l'instant où les deux Saiyans s'étaient combiné en une seule entité. Il n'était plus question de jouer, maintenant. Il était question de prendre la revanche qu'il méritait de droit. Le nouveau-né déployait une infime partie de son aura, celle-ci suffisant à provoquer un léger choc dans tout l'ensemble de la surface du nid du temps. Ici, le suprême guerrier n'avait aucune retenue à avoir. Il protégeait. Il vainquait. Il dominait. Son emprise était totale... Et son opposant en verrait bientôt les frais. Car enfin...

"Je t'ai un peu sous-estimé, mon cher Drichi."

Un peu ? Ne venait-il pas tout simplement de complètement l'ignoré ? Se trouvant son nom, il était désormais plus que prêt à batailler. Cette "forme de base" ne lui avait permis que d'ouvrir les hostilités, mais sa forme actuelle... Oh, qu'il venait de perdre ce sourire arrogant. "En garde." Simple et efficace... Ce poing gauche déformé par le temps lui-même, alors même que ses mouvements semblaient complètement illogiques, venait de déteindre sur l'adversaire une violence inouïe. Une avalanche de coup fort, puissant, lourd, écrasant complètement la cage thoracique de l'être ancestral. "T... Toi !..." Oh, il crachait du sang ! Il pouvait donc souffrir ? D'un geste de son pied gauche en arrière, de manière rotative, il venait de percuter une nouvelle fois cette cage thoracique déjà bien abîmer. La violence des coups n'avait qu'un but : mettre complètement en déroute le Dieu Démon. Aussi puissant se pensait-il, il faisait désormais face à un guerrier au sommet de son art. Au sommet de tout.

"C'est face au sommet que tu montres ta faiblesse, Dieu Démon."

Mis à genoux par la force des choses, l'être des ténèbres se faisait attraper le menton par la main droite du Divin purificateur. "Toi qui te croyais si parfait. Toi qui te croyais si puissant. Tu fais face à la véritable entité d'égalité. Ni lumière ni ténèbre, j'ai vu les deux côtés. Toi... Tu n'en mérites même pas de connaître les recoins." D'un coup d'un seul, il éclatait cette main attrapant son menton contre son visage. Le kiai qui s'en résultait été sans appel : la projection était gracieuse, offrant à l'assaillant une véritable opportunité de se repentir. Car penser à tout le mal qu'il avait pu faire était une façon de se repentir... "Mais tu es loin de chercher la repentance, n'est-ce pas ?" Il ne l'avait probablement même pas envisagé. Cette simple pensée en l'esprit du gardien de l'histoire venait le réconforter dans son choix. Il n'y avait aucune hésitation à avoir... Il allait pouvoir être complètement arrêter. Ses crimes étaient trop nombreux. Ses actes étaient trop graves. Il ne méritait aucun pardon.
Thème:
"Je ne te laisserais pas me juger... Peu importe que vous soyez fusionné, vous ne valez rien une fois séparé... Vous ne vaudrez jamais le pouvoir d'un dur labeur solitaire !"

Que se passait-il ?... Encore une fois, le démon ne lésinait pas sur les efforts. "Ma force est travaillée depuis des millénaires ! J'ai tout fait pour parvenir jusqu'ici ! Quel est votre mérite, à vous deux qui fuyez, cachez derrière une fusion ?!" Des mots forts, pourtant... Ils étaient justes en un sens. Impossible d'accepter cette nuance sans en voir la réalité. Renko et Kaito avaient été forcer de fusionner. Et Drichi, lui, faisait abstraction de toute sorte de désir de fusion. Oh non... Ce dont il était capable, il était le seul réel coupable, grâce à autant d'acharnement. Des pouvoirs inimaginables pour le commun des mortels. Des pouvoirs destructeurs sans égales. Le voilà réellement dépourvu de retenue, relâchant autour de lui un râle constant, déployant à son tour cette sombre aura. L'odeur de souffre qui s'échappait de celle-ci... Le miasme obscur qui s'infiltrait partout. Une telle lumière noire... Lui aussi n'avait rien à voir avec un faible, ce monstre était bien réel. Il méritait son titre.

"JE NE ME LAISSERAI PAS VAINCRE !"
Drichi Forme Majin:
La pression que dégageait la créature du mal était astronomique. Tant par sa simple présence, que par la force réelle qu'il possédait. Même pour un être au combien suprême pour Raito, cette énergie forcer tout le respect du monde. Il restait silencieux un moment. Avait-il trop joué avec son ennemi ? Aurait-il dû le finir avant que tout ceci ne prenne autant d'ampleur ? Au final... Le véritable duel des deux divins allait pouvoir réellement commencer. Un mal pour un bien, car c'était maintenant que tout allait se jouer, alors que les deux entités arboraient une force fracassante, capable d'absolument tout raser. Il était temps de libérer le pouvoir suprême pour la fusion également... De libérer toutes ses facultés. Car sinon, il allait amèrement le regretter... Tenant pour exemple cette première frappe gauche qu'il venait de subir de la part de l'ennemi. Une frappe directe, visant en plein dans le torse bomber du plus grand des Dieux. Cette première frappe seule, surprenante, venait d'ouvrir le bal sur le véritable niveau de l'entité sombre.

Projeter au plus lointain du nid, le guerrier se réceptionnait, usant de plusieurs tourniquets pour rapidement se remettre en position. "Hein ?!" *Rapide !* Il était déjà là ! De nombreuses frappes venaient de cogner l'être fusionnés ! Sans perdre un instant, il se vêtu ainsi de la forme de Super Saiyan God Super Saiyan, reprenant enfin le droit à un duel plus égal. Dans un face a face au summum, les frappes que se donnaient les deux combattants faisaient trembler l'entièreté de l'histoire. Qui pourrait bien gagné ce face à face, maintenant ? En tout cas, les premiers signes de la Volonté faisaient leur apparition chez Raito... Un Shan reste un Shan, et dans cette fusion, l'élu de la famille faisait office de partenaire. Libérant ainsi la justice de son coeur hardi, le guerrier de l'espace relâchait ce violent héritage sur sa proie. Sublimer par les flammes d'une aura menaçante, il portait les espoirs des anciens Shan's, frappant sans peur et sans crainte. Les poings qui se touchaient, eux, finissaient pas complètement anéantir le sol qui se tenait sous leurs pieds. Des morceaux de terre se désagréger à la vitesse du son, incapable de supporter l'échange. Oui... Ce duel serait dévastateur.

Mais nous finirons par en connaître le vainqueur.
Contenu sponsorisé

La fin des temps  Empty
MessageSujet: Re: La fin des temps    La fin des temps  Clock
 
La fin des temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Alternatif-