-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ au lieu de 14,99€ (nouveaux clients / ...
4.99 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Renaître de d'autres cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Xemnas
Xemnas
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 09/01/2022
Nombre de messages : 9

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockSam 22 Jan 2022 - 11:57

Une guerrière au grand cœur venait de tomber, une combattante aux idéaux nobles mais irréalisables. Qu’il était dommage de devoir se débarrasser une lutteuse d’un tel niveau. Cette dernière s’était écrasée au sol suite au dernier coup de Xemnas, sombrant dans une brusque inconscience. La seule chose qu’elle avait obtenue lors de ce duel, c’est le nom de son agresseur. Mais malheureusement, cette information ne risquait pas de lui être utile, aucune autre ne l’aurait été d’ailleurs. Car l’histoire de Valeriana prenait fin ici. Dévisageant le corps meurtri de la jeune femme, l’homme tout paré de noir vint s’accroupir, tirant un modeste drap blanc de sa large tenue. Ce tissu fut enroulé autour du corps de la malheureuse. Était-ce pour dissimuler cette dernière ?

Il se redressa alors, portant sur l’une de ses épaules sa victime endormie. De sa main droite tendue, il fit alors apparaitre un portail d’énergie. Ce passage mystique était enrobé d’une aura noirâtre inquiétante, la même que lors de sa venue. Sans prendre le temps d’observer le paysage de désolation qui l’entourait, l’insipide traversa la matérialisation, quittant la planète morte au profit d’un lieu davantage familier.

De l’autre côté l’ouverture s’ouvrait un monde totalement différent. Le désert parsemé de victimes de la guerre laissait place à un semblant de ville dominée par un fort lointain. Une cité technologiquement alignée aux standards d’un peuple comme celui de la Terre. On y retrouvait des immeubles, des routes, des éclairages, mais aucun habitant. Il s’agissait de la pâle reproduction d’une véritable capitale, encore un site profondément vide. Et à l’horizon de cette mégalopole se dressait une sorte de grand fort couleur marbre. Cette citadelle disposait d’une architecture particulière que l’on pourrait résumer par une succession de tours liées par des ponts. Chacune de ces casemates était liée à un corps unique plus large et plus haut que les autres.

Cet environnement singulier était plongé dans une nuit de pleine lune, astre lunaire qui semblait prendre une forme totalement différente : Celle d’un immense cœur. Etrange détail qui n’était pas la première bizarrerie rencontrée dans cette dimension.

Spoiler:

Xemnas ne prêtait nullement attention à ces détails, il s’agissait d’un endroit qu’il traversait au quotidien. Ainsi, il transporta l’Elyséenne assoupie à travers l’avenue principale, sans un son. Puis, il parvint à l’entrée de la forteresse, celle-ci était accessible par un pont levis qui n’était jamais vraiment levé. Rares étaient les personnes capables de se rendre dans cet univers si spécial, des défenses n’avaient même pas lieu d’être. L’intérieur était tout aussi plat que l’extérieur : ce château lumineux était d’un blanc immaculé sans la moindre décoration. Il s’agissait de couloirs bruts ou l’économie de formes semblait le maître mot. Ici, aucune créativité ne semblait avoir pu être émise tant l’environnement était morne. Un passage opalin menait vers quelques salles, d’autres chemins ou plusieurs escaliers, difficile de s’orienter sans indications. Heureusement, il était le maître de ce castel étrange.

Sur son chemin, l’agent terne parcourut une pièce plus large que les autres, une sorte de grande baie depuis laquelle il était possible d’observer la ville en contrebas. Au niveau de cette grande vitrine se trouvaient plusieurs sièges destinés à d’éventuels spectateurs. Inutile de préciser que les invités ne se pressaient pas dans cette dimension étonnante. Néanmoins, il n’était pas le seul habitant de ce triste domaine.

En traversant la salle en vitesse, il sentit la présence d’un homme rallié à sa cause qu’il connaissait maintenant depuis des années. Il était fort probable que ce casse-cou vienne interroger son chef quant au corps qu’il transportait avec tant de sollicitude. L’être insipide aurait préféré attendre d’avoir déposé ce qui restait de la résistante avant d’engager une discussion mais il sentait bien qu’il piquait trop à vif la curiosité de son seul camarade dans les parages. Il passa sa tête par-dessus son épaule gauche, celle sur laquelle ne reposait rien, pour adresser un regard à son collaborateur.

« Xigbar. »


Cette dénomination était le nom de ce second agent. Xemnas accordait désormais à son allié l’attention qu’il désirait.
Xigbar
Xigbar
Autres Races
Masculin Age : 277
Date d'inscription : 22/01/2022
Nombre de messages : 8

Techniques
Techniques illimitées : The Mist | Specialization | Good luck to you !
Techniques 3/combat : You can't escape | Are you bored ?
Techniques 1/combat : Time to die !

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockLun 24 Jan 2022 - 17:52
Le Scrutateur était satisfait. Capuche sur la tête, son visage était dissimulé au regard du monde. Il avançait dans leur quête commune, et bientôt le grand changement aurait lieu. Cela ne pouvait que satisfaire celui qui craignait la mort et qui en était débarrassé. Pouvoir remplir sa part du marché le libérerait de ses chaînes, et vivre une vie sans crainte du trépas était un confort rêvé. Il quitta des yeux la personne qu’il avait embrigadé dans ses manigances réfléchies grâce aux ténèbres.

Un portail s’ouvrit dans la Citadelle froide qui leur servait de QG. Il n’y avait rien d’autre ici qu’une impression de parfait toutefois englobée dans une glaciale ambiance. Aucun bruit. Aucun villageois. Seulement le calme. Cela fit frissonner de plaisir l’Innommable. Le brouhaha pouvait être plaisant, à l’occasion, mais rien ne le ravisait plus que la douce mélopée du silence.

En arrivant à sa destination, il s’étira longuement, comme s’il sortait d’une torpeur prenante. Il bailla même nonchalamment, jetant un œil à ses arbalètes pour s’assurer que leurs lustrages était toujours aussi soigneux. C’est alors que la présence de son supérieur se fit sentir – ce qui le mit de bonne humeur. Xigbar n’avait, pour ainsi dire, d’yeux que pour Xemnas. C’était la seule personne devant qui faire des courbettes ne le dérangeait pas le moins du monde car elles étaient sincères et désirées. Les autres pouvaient toujours courir pour espérer un jour avoir le total respect du Scrutateur.

Renaître de d'autres cendres E3ms


« Maître Xemnas… » Un sourire mauvais et complice étira ses lèvres.

Le « paquet » disposé sur l’épaule de son acolyte éveilla naturellement sa curiosité, et il lut dans les yeux de son chef qu’il le savait d’avance. Toutefois il attendait, par égard pour son collaborateur de toujours, que ce dernier daigne le questionner.

« Je vois que vos courses se passent bien. » Dit-il en se piquant volontairement le doigt sur la pointe de chacune de ses arbalètes pour continuer ses « calibrations ». « Et que va-t-on faire avec cette porteuse, Seigneur ? » Interroge-t-il en levant le menton en direction du corps emballé dans le drap immaculé.
« Je garde un œil sur nos autres « matériaux ». L’un d’un a entamé son périple, comme escompté. »

L’Innommable fit disparaître magiquement ses armes et se mit en marche aux côtés de Xemnas. « Les autres où sont-ils ? Toujours en mission ? » Demande-t-il avec un air détaché. « Il faut dire que pour atteindre des performances comme les miennes, il faut être particulièrement brillant, alors ça ne m’étonne pas qu’ils prennent tout ce temps ! » Confie-t-il en haussant les épaules avec un air mesquin sur le visage.
Xemnas
Xemnas
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 09/01/2022
Nombre de messages : 9

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockMer 26 Jan 2022 - 15:57
La traversée du fort blême fut interrompue par l’intervention de Xigbar, l’un des premiers agents à la solde de l’entre-deux. Dès qu’il eut l’autorisation tacite de s’exprimer, le balafré au sourire macabre interrogea son maître sur le corps qu’il transportait avec tant d’attention. Il fallait dire que l’arbalétrier n’était pas habitué à voir son supérieur effectuer ce genre de mission, nul doute que cela devait être important. Et ça l’était, la mission de Xemnas était d’une gravité capitale et il n’allait pas tarder à le rappeler à son serviteur historique. Malgré leur affiliation, l’être insipide ne rendit aucun sourire, fidèle à sa monotonie effarante.

« Faire ce qu’il convient d’une telle ressource. Je compte rallier à notre cause les trois porteurs identifiés, en commençant par celle-ci. »


Déclarât-il en adressant un rapide coup d’œil à la draperie alourdissant son épaule.

« Malheureusement, je crains que son cœur ne soit trop fort pour être soumis à quelconque influence. »

Était-ce une remarque défaitiste ? Non, en tant que magicien, il était capable d’incroyables prouesses, effrayantes pour le commun des mortels. Xigbar devait aisément le comprendre : si cette guerrière disposait d’une telle hardiesse, il suffisait de la décomposer et de ne conserver que ce qui serait utile. L’application concrète de ce travail monstrueux restait floue, d’autant que le scrutateur ne disposait d’aucune compétence dans ce domaine. Qu’importe, Xemnas attendait sa confiance aveugle, chose qu’il imaginait acquise depuis quelques dizaines d’années.

« Elle rejoindra rapidement nos rangs. »


Terminât-il sur ce sujet, laissant entendre que les émotions de la jouvencelle, son cœur et tout ce qui la constituait moralement risquait d’être simplement supprimé. Le maître des lieux n’avait pas besoin d’être davantage clair.

L’engagé expliqua ensuite poursuivre sa mission d’observation, précisant qu’un des deux autres porteurs avait entamé son périple. De tous, il s’agissait de celui disposant du potentiel spirituel le plus pur, lui offrant un don sans équivoque dont le superviseur allait taire la fonction exacte. Une telle nouvelle était satisfaisante, il attendait d’en savoir plus. Ce trio de gardiens de la lumière ne représentait pas l’ensemble des cibles surveillées par Xemnas, d’autres groupes étaient épiés. Mais ces détails n’avaient aucune importance.

« Excellent, elle croisera bientôt la route de certaines de nos cibles. »

Cela signifiait qu’il serait possible de piéger plusieurs porteurs en même temps. Il allait être nécessaire de préparer une pareille opération, la rentabilité d’un tel coup était inégalable.

Xigbar posa alors l’évidente question : que faisaient les autres membres de l’organisation ? Evidement cette interrogation légitime se suivait d’inutiles jérémiades. Le représentant de l’entre-deux était habitué à ce spectacle grotesque, mais les performances effectivement brillantes de l’arbalétrier le poussait à entretenir le silence. Non dérangé par le poids relativement négligeable de sa charge, il fit un rapide tour d’horizon des autres agents en activité.

« Marluxia se prépare à Édo pour sa prochaine mission. »


L’assassin à la faux, un être habile et calme dont les rares repos étaient dédiés à son monde natal.

« Nesu vient de rentrer de mission, il a affronté un sbire de la sorcière Misha. »

Malheureusement, ce dernier avait échoué, limité en temps et en puissance par l’utilisation infructueuse d’un anneau du temps.

« C’est toutes les nouvelles que j’ai. »


Mentat-il avant de faire volte-face, paré à partir.

« Si je brise son âme, il m’en faudra une autre, je vais m’absenter pour en quérir une dans les ténèbres. »

Commentât-il, faisant évidement allusion à la personne qu’il transportait.

« Mais il ne m’en faudra que l’essence, une bribe vaillante de vide. »

Il ne reconnaissait que cela car c’est ce qui le définissait lui-même.

Il fit alors quelques pas, s’éloignant de son acolyte avant de s’immobiliser, il avait oublié quelque chose.

« Ah, oui. »

Il se retourna de nouveau vers son associé.

« Xigbar, je veux que tu te rendes sur Terre et que tu ████████ █████. Il s’agit du deuxième porteur et pour le moment le plus dangereux qu’il reste. Il reviendra bientôt sur cette planète qu’il aime tant. »

Les ordres étaient clairs.





Xigbar
Xigbar
Autres Races
Masculin Age : 277
Date d'inscription : 22/01/2022
Nombre de messages : 8

Techniques
Techniques illimitées : The Mist | Specialization | Good luck to you !
Techniques 3/combat : You can't escape | Are you bored ?
Techniques 1/combat : Time to die !

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockJeu 27 Jan 2022 - 17:35

L’Innommable se satisfaisait de la réponse du maître. Cette gourgandine allait avoir le grandiose privilège de grossir leurs rangs – bien qu’elle ne serait plus jamais… elle. Tout du moins, pas réellement. Bien que l’homme à la cicatrise ne participait pas au « rituel » pour extraire les « composantes » intéressantes de cet être vivant, il en connaissait le processus dans les grandes lignes. Cela faisait des années qu’il œuvrait pour Xemnas, et ça n’était pas sans raison. Seul un être exceptionnel comme lui pouvait accomplir une telle prouesse. Xigbar se considérait lui-même comme un être d’exception, cependant ses affinités se situaient dans d’autres domaines pour servir leur cause commune.

« Hahaha ! Comme si son cœur pouvait vous résister, Seigneur ! » Narguait-il en haussant les épaules, les bras recourbés vers le ciel dans cette expression physique et auditive – le « comme si ! » - qu’il employait souvent. « C’est une bonne pêche en tout cas, bien que je suis étonné que vous ayez fait le déplacement vous-même. »

En effet, Xemnas ne se déplaçait jamais sans une très bonne raison. Ses subordonnés s’occupaient de se salir les mains, et cela ne les dérangeaient nullement : ils étaient là pour ça, après tout.

« Je sens qu’on a tiré le gros lot avec █████. J’ai rarement observé une âme aussi vertueuse. » Confirme-t-il à propos de celle qu’il guette à distance, la faisant servir les intérêts de l’Organisation sans qu’elle ne le sache.

Le Scrutateur fut informé des avancées de Nesu et Marluxia. Il allait sans dire que la plupart des autres membres le laissaient tout aussi indifférent que le reste – sauf l’homme à la crinière rose. Pourquoi ? Parce que Marluxia lui-même se sentait toujours relativement au-dessus de la plèbe, et pour le coup, Xigbar adorait le titiller en faisant mine d’être encore meilleur que lui. L’un de ses petits plaisirs coupables.

« Merci pour ces informations, Seigneur. J’ai hâte d’entendre la palpitante histoire de l’échec de Nesu ! » Railla-t-il avec un sourire narquois.

Son supérieur était sur le point de retourner à ses affaires, aussi l’arbalétrier le salua d’un geste respectueux. Le vassal reçu des ordres avant que son chef ne s’éclipse totalement.

« Mais bien sûr, maître Xemnas. Il me tarde de jouer avec █████ ! » Répondit-il en faisant la courbette, avant de se retourner et de disparaître dans l’un de ses ténébreux portails.
Xemnas
Xemnas
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 09/01/2022
Nombre de messages : 9

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockDim 30 Jan 2022 - 12:38


L’interlude se prolongeait quelques instants, un échange nécessaire pour transmettre les quelques nouvelles. Certains agents ne se voyaient pas pendant une dizaine de jours, Xemnas prenait donc le temps d’entretenir cet échange en précisant les occupations de chacun des membres de l’organisation à son acolyte. Evidemment, l’insipide ne s’écartait pas du compte, prêt à faire fructifier le butin qu’il avait dans les bras. Il était rare qu’il se mobilise pour une mission qui pouvait s’apparenter à une bête capture, il disposait de serviteurs largement assez puissants pour réaliser une telle tâche. Si le représentant de l’entre-deux s’était déplacé, c’était pour s’assurer du bon déroulement des événements. Même engourdie, la combattante Elyséenne était redoutable et un duel étendu aurait laissé le temps à cette dernière de reprendre ses esprits. Le maître des lieux était trop pragmatique pour lui laisser une chance de s’échapper.

Quant à la troisième porteuse, Xigbar fit immédiatement écho de son grand potentiel. Visiblement, il n’était pas possible de lui cacher que la cible de ses observations disposait d’un pouvoir remarquable, le plus grand des trois.

« Ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle ne se confronte à ses ténèbres. »

Déclara Xemnas en brandissant son bras droit, paume ouverte qu’il referma brusquement.

« Et alors, elle sera complète. »

On pouvait sentir un brin de conviction dans la voix du supérieur.

Le scrutateur annonça ensuite être impatient de pouvoir se moquer de Nesu, une remarque qui n’eut aucune réponse. Il pouvait bien faire ce qu’il voulait de son temps libre si cela l’amusait, tant qu’il conservait son évidente utilité. Puis, l’ordre fut donné, une instruction claire à l’encontre de ██████, ravivant la flamme guerrière de l’arbalétrier. L’idée de nouvelles rencontres l’enchantait toujours, peut-être voyait-il ces nouveaux interlocuteurs comme autant d’occasions de se faire mousser. Qu’importe, l’important était qu’il réussisse.

« Il me tarde de te revoir, Xigbar. »

Remarquât-il en constatant la disparition de son acolyte au cœur d’un miasme sombre. Désormais seul, il pouvait reprendre son travail, traversant la grande salle pour rejoindre un énième couloir. Après quelques instants, il s’immobilisa au cœur d’une allée qui ne semblait pas différente des autres. C’était ici.

L’agent poussa une porte menant dans une petite pièce dont le seul mobilier semblait être un lit. Cette chambre était en tout point similaire au reste du château : Vide, immaculée d’une blancheur maussade. Il déposa le corps encore emmitouflé sur le matelas. L’expérience pouvait débuter : celle qui permettrait à Xemnas de savoir si une âme pouvait être remplacée par une autre. Afin de mettre en œuvre cette renaissance, il lui fallait l’élément de substitution. Fort heureusement, ses relations auprès des anges lui offrait la possibilité de réquisitionner ce qui pouvait être utile à ses manigances. Ainsi, il disposait d’un passe-droit l’autorisant à rejoindre l’au-delà, dans une partie bien spécifique des enfers. Quand l’esprit d’une personne mauvaise est enregistré, il est à terme recyclé pour donner naissance à une nouvelle âme. L’être fade allait s’approprier l’essence de l’une d’entre-elle. Il lui était nécessaire de récupérer l’essentiel d’un esprit non retraité.

Tout comme en était capable Xigbar, le maître des lieux créa une brèche sombre composée d’une brume inquiétante. Ce passage était un allé simple vers le lieu de ses convoitises. Sans précaution, il traversa le portail pour atteindre immédiatement les limbes des enfers. Ce lieu était pitoyable : une étendue rocheuse sombre, un ciel noir et quelques sphères de lumière ci et là qui attendaient leur sort. Chacune de ces petites émanations étaient des âmes plus ou moins vertueuses, plus ou moins fortes. Ces dernières étaient toutes incomplètes, elles n’étaient qu’une fraction de ce qu’elles étaient autrefois, c’étaient des ruines. Xemnas fit quelques pas dans ce lieu singulier, analysant les environs à la recherche de l’essence qu’il désirait, il avait une idée précise de ce qu’il devait rapporter. Fort heureusement, il mit rapidement la main sur le globe qu’il demandait. Il s’agissait de ce qu’il restait qu’un criminel courageux et puissant, mort dans la souffrance.

« Cette peine sera sa force. »


Monologua le représentant de l’entre-deux avant de saisir ce fragment brillant et de quitter cette dimension pleine de désespoir.

Aussitôt, il revint dans la petite chambre, le précieux artefact flottant à ses côtés. Il allait pouvoir placer sa nouvelle acquisition au sein de la malheureuse. Pour réaliser un tel exploit, il fallait commencer par détruire l’âme établie. Sans quelconque considération, le magicien tendit sa main droite face au corps inerte de la jeune femme, accumulant progressivement une grande puissance. S’en suivit un rite particulier composé de sorts anciens demandant une longue canalisation. Une grande partie de cette aberration était invisible, confinée à la psyché meurtrie de la jouvencelle. Ce qui composait la résistante était lavé, mis sous silence, enfermé. Ce sommeil était son dernier, elle mourrait dans l’indifférence.

Valeriana n’existait plus.

C’était fait, elle était désormais une enveloppe vide, sans mémoire, sans esprit, sans compétence. Abaissant son bras, l’instigateur de ce crime odieux n’afficha aucune compassion. Au contraire, il passa à l’étape suivante, saisissant le globe brillant qui gravitait autour de lui. Cette lumière allait être la première composante de sa nouvelle servante.

« Une âme incomplète, elle se construira d’elle-même. »

Monologuât-il de nouveau en laissant cet extrait sphérique retomber sur le corps toujours recouvert d’un drap blanc. L’enveloppe assoupie fut ensoleillée par ce contact, signe que la fusion fonctionnait. Une entité physique et un morceau d’âme ne faisaient plus qu’un. Cette opération était réussie et Xemnas n’avait plus qu’à attendre le réveil de cette nouvelle personne. Une combattante qui servira ses intérêts, qu’il devra orienter et manipuler afin qu’elle puisse utiliser son pouvoir de porteuse. En attendant qu’elle sorte de sa torpeur, l’insipide s’adossa à un mur annexe, bras croisés, guettant fixement cette dernière d’une froideur peu reluisante.


Dernière édition par Xemnas le Mer 16 Fév 2022 - 18:45, édité 1 fois
Rosemary
Rosemary
Autres Races
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 08/01/2022
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Zanzoken | Lumière | Vague déferlante
Techniques 3/combat : Hyper-vitesse | Bouclier
Techniques 1/combat : Jūji Zan

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockJeu 3 Fév 2022 - 17:30


Valeriana avait été défaite, plongée dans une inconscience malvenue dont elle ne fut qu’une piètre contestataire. Elle qui revenait d’entre les morts, la revoilà déjà aux frontières de l’au-delà. Elle demeura dans ce triste état jusqu’à la fin, confinée aux sombres cauchemars de sa psyché meurtrie par la défaite. Son esprit matérialisait un vide glacial, un néant absolu duquel son enveloppe reposait sur une plateforme la préservant de l’oubli. Elle se tenait assise au bord de cette structure la maintenant au-dessus du rien. Ce support brillait de mille feux au milieu d’un océan de ténèbres inquiétants, heureusement qu’il lui restait ça, quoi que cela puisse être.

Soudain, un fracas résonna au sein de cette dimension singulière, un tremblement qui mettait à mal l’intégrité de tout ce qu’elle contenait. Agitée par cette manifestation venant hanter les racines mêmes de son esprit, la jouvencelle se redressa en vitesse, rejoignant le centre de cette plateforme providentielle. Le séisme menaçait de la faire tomber si elle restait perchée au bord de la colonne. Malheureusement, le temps ne donnait pas raison au calme, l’intensité du chamboulement augmentait et avec elle se profilait diverses fissures venant mettre à mal la structure sur laquelle elle s’abritait.

Bientôt, ce sont des pans entiers du support qui vinrent se briser, chutant dans le néant. Valeriana était confrontée à un indéniable danger, mais que faire ? Elle ne disposait d’aucun pouvoir au sein de sa psyché, elle était impuissante. La respiration de la malheureuse s’affolait à mesure qu’elle constatait l’affliction rampante de son seul secours. Chaque parcelle perdue emportait une portion de son être, de sa personnalité, de ses souvenirs et de ses valeurs. Après quelques minutes de tremblement, il ne lui restait plus qu’un minuscule espace la préservant du vide, elle sentait sa fin. Cette dernière ne se fit pas attendre, le sol se brisa finalement, la laissant chuter dans les ténèbres aux côtés des derniers morceaux de son âme.

La résistante s’écria alors, un appel à l’aide qui ne dégagea aucun son, personne ne pouvait l’entendre ; d’ailleurs, personne ne l’entendra plus jamais. Victime de la plus grave des injustices, la militaire se dissipa dans l’oubli, perdue à jamais.














Valeriana n’existait plus.

































Tout était noir quand vint une lueur plongée dans les abîmes.

Cette brillance illumina un semblant de ce qu’il restait de la plateforme, dernière pièce d’une entité autrefois complète. Sur ce bout de rien se tenait droit un corps sans âme, vivant mais inerte. Puis, cette lumière s’exprima par le biais d’une voix universelle indescriptible, une élocution sage lointaine.

« Je suis un nouveau cœur. »

Cette émanation interpela l’être vide qui éleva son regard vers ce doux scintillement. Le visage apathique de l’Elyséenne toisait avec détachement cette intervention magique.

« Que fais-tu ici ? »

L’entité répondit presque immédiatement, animée une par sérénité incroyable.

« Une lueur m’a amené ici. Je l’ai vu briller au loin et je l’ai suivie jusqu’ici. »

La combattante fade balança mollement son attention vers les quelques ruines constituant les bases de sa personne.

« Ce… C’était ma lumière. »

Elle abaissa son regard vers le sol partiellement affaissé donnant sur le néant.

« Mais il ne reste presque plus rien. »

Visiblement conscient de ce qu’il s’est produit, l’esprit s’exprima de nouveau.

« Ensemble, nous pouvons reconstruire un nouveau cœur, tout sera réparé. »

Bien qu’elle ne ressentait rien, l’invitation de cette âme errante n’était certainement pas due au hasard. Que ce soit une action externe ou un miracle de la providence, il paraissait évident qu’il fallait saisir cette opportunité. Toujours aussi détachée, elle jeta son dévolu vers cette intense lueur.

« D’accord, merci. »


Sans un mot de plus, la sphère incandescente s’illumina d’avantage, éclairant les ténèbres environnant dans une pluie brillante. Chacune des particules de cette entité vinrent s’agréger aux espaces dévastés de la plateforme circulaire, reconstituant celle-ci progressivement. Un véritable miracle dont l’Elyséenne ne comprenait pas la portée, indifférente face à cette scène forte en symbolique.

Bientôt, l’ensemble de la colonne sur laquelle elle reposait fut reconstruite, un ouvrage à l’identique d’avant destruction, à la différence qu’aucune décoration n’enjolivait ce cœur. Il était gris, chaque case était vide, il brillait fébrilement. La structure était identique, mais sa valeur avait entièrement disparue, il s’agissait d’un coffre pillé de son contenu, disparu dans les limbes. Elle était stoïque, inanimée jusqu’à ce que la voix séraphine se fasse de nouveau entendre.

Spoiler:

« La seule chose qu’il te reste à faire… »


« …C’est de te réveiller. »


Elle ouvrit alors les yeux, découvrant qu’elle était allongée sur un lit au centre d’ pièce. Elle balada son regard de droite à gauche, découvrant le caractère immaculé de la salle dans laquelle elle reposait. Aucune décoration, aucun meuble, rien de superflu. Ça ne la dérangeait pas, elle n’avait aucune appréciation de quoi que ce soit, la sobriété la rassurait. Elle se redressa timidement, découvrant le second protagoniste de la scène. Il s’agissait d’un homme de grande taille habillé d’un long manteau noir. Ce dernier portait une longue chevelure et un teint halé qu’elle ne connaissait pas. Elle ne savait rien, de toute manière. Cet inconnu la laissait de marbre.

« Qui es-tu ? »


Demandât-elle avant d’essayer de se lever. Une action déraisonnable : ces pieds s’écrasèrent lourdement sur le sol, la laissant tomber en avant. L’investigation de ce nouveau corps la rendait particulièrement faible. La lutteuse était sur les genoux, muette. Elle ne comprenait pas la raison de sa présence, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait faire, de ce qu’elle devait penser. Elle était un être parfaitement malléable.


Xemnas
Xemnas
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 09/01/2022
Nombre de messages : 9

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres ClockJeu 17 Fév 2022 - 18:07
L’ambition que portait Xemnas transcendait les limites de sa simple non-existence. En servant loyalement son seigneur absolu, il obtenait les ressources qu’il désirait, celles dont il avait besoin pour la recherche de ce qui pourrait le définir. Mais un grand pouvoir et de nombreuses possibilités ne suffisaient pas seules, il convenait d’appréhender cette force et de l’utiliser pour découvrir le secret de l’âme, de l’humanité, de tout ce qui définissait un être conscient. Car sans ce savoir, jamais il ne pourrait se tirer de la torpeur émotive qui l’atteignait. Fort heureusement, l’éternité promise jouait en sa faveur, il était assuré d’un jour comprendre comment regagner l’idée même de sensation. Et dans cette démarche, il devait expérimenter, construire et s’aventurer de sorte à avancer vers cette révélation libératrice. Le corps gisant sous ses yeux était un parfait exemple de sa témérité sans borne. Dans un pur élan de pragmatisme, il avait violé l’esprit d’une héroïne pour en faire une ruine, un réceptacle pour une nouvelle entité. Cette expérience lui offrait un aperçu de ce qu’il était possible de concevoir.

Était-il possible de dompter l’existence ? Xemnas la touchait des doigts sans la comprendre, il tentait de contrôler quelque chose qu’il ne concevait pas. Mais il s’en fichait, à l’aide de cette première création, il brisait la frontière entre le monde des cœurs et celui du vide. Elle était là mais ne représentait rien.

Le spectacle fut aligné aux froides attentes du maître de l’organisation, devant lui se dressait un pantin désarticulé, privé de toute sa force.

Cette enfant n’était qu’une coquille vide, une ombre.

Elle s’était redressée dans un mouvement aussi mécanique que possible, zieutant sans grand intérêt la pièce dans laquelle elle reposait. Elle n’avait aucune mémoire, aucun cœur, aucune personnalité. Puis, elle jeta finalement son dévolu sur lui, elle n’eut en retour qu’une insipide confrontation du regard. Puis interrogea cet observateur qu’elle ne connaissait pas avant de s’écrouler au sol, appréhendant avec difficulté la lourdeur de son corps. Elle ne maîtrisait rien de ses capacités, seul son dément potentiel avait subsisté au processus, un pouvoir sagement enfermé dans la composition particulière de son corps Elyséen.

Xemnas la dévisagea en silence quelques instants, elle ne semblait rien éprouver et ne savait quoi faire, elle représentait la marionnette qu’il attendait tant.

« Xemnas. »

Annonçât-il sobrement avant de poursuivre.

« Toi, qui est-u ? »

Demandât-il alors, sachant pertinemment qu’elle n’était pas en mesure de lui fournir la moindre réponse. Le ridicule de cette dernière n’amusait pas l’agent qui la toisait avec la même gravité. Il avait calculé avec patience le poids de ses paroles, aussi trébuchantes puissent-elles êtres.

« Tu n’es personne. Ton esprit se limite au vide. Tu n’as aucune raison d’exister. »

Il décroisa les bras, avançant de quelques pas vers celle qui était genoux à terre.

« Je peux donner un sens à ton être, t’offrir une destinée. »

Il tendit alors son bras droit vers elle, sa main s’illumina, projetant tout autour d’elle divers lettres fantomatiques virevoltant aux alentours. Chacun de ces caractères était l’une des composantes d’un nom inconnu à la malheureuse, les pièces d’un puzzle qu’elle ne pouvait plus comprendre. Puis, les entités flottantes s’organisèrent pour s’assembler et constituer une nomination originale que nul autre dans l’univers ne portait.

« C’est tout ce que tu recherches, n’est-ce pas… »

Ces lettres formaient un nom, ce dernier n’était autre que…

« Navalrexia. »


Déclarât-il sobrement, accompagnant ses dires par la base d’un rictus satisfait. Il avait enclenché un processus de personnification de sa nouvelle servante, bien décidé à profiter de cette dernière dans le cadre de ses recherches. Aucun effet ne se distinguait, on pouvait simplement sentir les lèvres de l’Elyséenne vibrer à l’audition de sa nouvelle identité. Elle était toujours aussi morne, insipide, fade. Au moins, elle savait qui elle était, désormais.

« Lève-toi et découvre le monde pour moi. »

Ainsi débuta l’histoire d’une poupée sans visage.

Contenu sponsorisé

Renaître de d'autres cendres Empty
MessageSujet: Re: Renaître de d'autres cendres   Renaître de d'autres cendres Clock
 
Renaître de d'autres cendres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zenko - Renaître plus fort
» Des cendres fumantes pour le diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-