Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

Partagez
 

 Le petit prince et la menteuse [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 520.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le petit prince et la menteuse [PV]   Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 ClockDim 9 Jan 2022 - 11:13

C'était enfin terminé.

Recourant à sa carte maîtresse, le prince venait de mettre un point final de ce combat qui n'avait que trop duré. Las des ruses et autres combines de son adversaire, il avait tout envoyé balader d'un ultime assaut surpuissant... Et ne put s'empêcher d'en éprouver une pointe de regret.
Non pas qu'il s'en veuille d'avoir corrigé l'ex-soldate - elle semblait en avoir besoin -, mais n'était-ce pas exactement le genre d'expédient qu'il se devait d'éviter désormais, l'exacte raison pour laquelle il s'était sciemment amoindri ? À quoi bon, si c'était pour continuer à user des mêmes méthodes, à ne pas se laisser le temps d'évoluer à travers l'affrontement ?
Non qu'il pensât avoir eu beaucoup à apprendre d'elle, ou en tout cas pas d'un point de vue technique - elle était trop jeune pour cela -, mais s'il voulait que l'expérience soit aussi formative qu'il l'espérait, il devait prendre de bonnes habitudes dès à présent.

Haletant, il observa les dernières particules de son rayon en train de se dissiper dans les airs. Ce duel de présentation lui avait coûté plus qu'il n'aurait aimé l'admettre. Ses genoux menaçaient de se dérober sous lui, et il s'arma de tout son orgueil pour l'éviter - c'était là la seule béquille qu'il saurait tolérer. Être ainsi mis à mal par une Saiyan à priori incapable de se transformer - sinon, pourquoi ne l'aurait-elle pas fait ? - avait le mérite de lui confirmer que le rituel avait bien fonctionné ; voilà qui promettait de longues heures de dur labeur avant de pouvoir inverser le procédé. Heureusement pour lui, il n'était pas étranger à l'effort.

Après de longues secondes passées à ravaler l'air qui manquait cruellement à ses poumons et à éponger la sueur qui ruisselait de son front, il se dirigea sans se presser vers l'endroit où Oishi s'était écrasée. Il n'était de toute façon pas en état de se précipiter, ni n'en voyait l'utilité ; il avait en principe modéré suffisamment sa puissance pour qu'elle survive - et qu'elle n'ait pas été totalement annihilée à l'impact tendait à lui confirmer qu'il y était parvenu. Et si ce n'était pas le cas, et bien... Ses velléités séditieuses auraient-elles la moindre chance d'aboutir ?

Les quelques dizaines de mètres qu'il lui fallut parcourir pour traverser le jardin lui offrirent un délai bienvenu pour se remettre d'aplomb. S'il souffrait évidemment encore de ses blessures, clairement apparentes, aucune ne risquait de s'aggraver, et il avait assez récupéré pour ne rien montrer de l'inconfort qu'elles pouvaient lui causer - ou presque. Chaque pas lui permettait de rendre sa démarche plus affirmée, jusqu'à ce qu'elle soit aussi altière que s'il était en parfaite santé, quand bien même il avait rarement été si conscient de la taille du terrain sur lequel il vivait.

Il la trouva finalement affalée sur ce qu'il restait d'un buisson, parmi les branches d'un arbre qu'elle avait dans sa chute élagué malgré elle. Sa posture n'était pas glorieuse, en dépit de l'effort manifeste qu'elle avait fait pour relever au moins son buste - pour le voir arriver, même si c'était certainement à mettre sur le compte d'un dernier sursaut d'adrénaline. Ses subterfuges avaient réussi à le surprendre à quelques reprises au cours du combat, mais il pouvait voir la différence ; lire dans son regard que ce n'en était pas une, cette fois. Qu'elle avait jeté toutes ses forces dans la bataille, et avait quand même été terrassée. Une expression qui lui parut terriblement familière ; peut-être parce qu'il ne lui aurait, fut un temps, pas été impossible de la croiser dans le miroir.

Et pendant quelques poignées de secondes, il ne fit rien de plus - rien d'autre que de la toiser ; de la baigner dans son ombre alors qu'il se dressait au-dessus d'elle en vainqueur, avec tout pouvoir de vie et de mort sur la perdante, selon les préceptes de leur propre peuple. Il lui aurait été facile de l'achever - de déployer à nouveau cette lame d'énergie qui, brièvement, avait paru la troubler, et de lui faire sauter la tête ; d'enfouir un dernier projectile de ki dans son torse maintenant qu'elle n'avait plus la force de s'en protéger. Et cela, elle le savait autant que lui, devait le ressentir de toutes les fibres de son être - et plus encore lorsqu'il l'attrapa par son col en lambeaux pour la soulever de terre... Et la remettre debout sans une once de délicatesse, la jetant sur ses pieds sans la laisser tester son équilibre au préalable.

« Debout ! La place d'un guerrier Saiyan n'est pas dans la poussière. » déclara-t-il, solennel. Épongeant sa mâchoire endolorie du revers de la main, il s'avisa de l'ampleur des dégâts à la vue de son gant taché de sang - et poussa un grognement dans lequel on aurait pu percevoir un infime zeste d'approbation. « Hmpf. Il faut croire que tu n'es pas aussi faible que tu en as l'air... »

Et sans crier gare, le prince... Sourit ; certes pas à pleines dents, mais assez pour dévoiler sa propre supercherie, celle-là même qui lui avait fait perdre contenance il y a quelques instants. Si acerbes qu'aient pu être ses propos, il n'en pensait pas un mot - plus aujourd'hui. S'il ne pouvait bien sûr pas effacer l'irrespect dont il avait fait preuve envers ses pairs dans sa prime jeunesse, tout cela était loin derrière lui. Bien qu'il ne puisse garantir une absence totale d'aprioris, à tout le moins s'efforçait-il d'envisager ce que les Saiyans avaient pu devenir avec un esprit ouvert - ce qui, le connaissant, n'était déjà pas peu dire. Peut-être n'avait-elle pas gagné, mais elle avait prouvé qu'il restait encore sur leur planète un tant soit peu de valeur ; assez, peut-être, pour vouloir la sauver.

« L'un des quatre Super Saiyans dont je te parlais, ceux qui ont affronté Broly... C'était moi. » Ses phalanges maculées d'écarlate formèrent un poing serré, qu'il fixa intensément. « C'était il y a plus de dix ans, et je ne suis plus le même homme désormais, mais je m'en souviens très clairement. Je suis peut-être un prince, mais je sais ce que ça fait de se sentir impuissant. Je sais ce que ça fait, de connaître la défaite. Et... » Son œil revint se poser sur elle, flambant d'une hargne et d'une résolution qu'aucune fatigue n'aurait pu entamer. « ...Je sais que ce monstre ne doit pas être laissé en liberté. »
Oishi
Oishi
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2021
Nombre de messages : 119
Bon ou mauvais ? : Rebelle
Zénies : 1120 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Gekiretsu Madan / Bluff / Image Remanente
Techniques 3/combat : Over Sell / NO-Va Strike
Techniques 1/combat : Perfect Lie

Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le petit prince et la menteuse [PV]   Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 ClockLun 10 Jan 2022 - 4:24
Elle avait beau être une menteuse de talent, Oishi n'était pas une experte au point de pouvoir cacher sa vulnérabilité dans ce genre de situation. Elle était habituée à être vaincue dans un combat face à un autre saiyan : sa faiblesse naturelle l'avait bien positionnée en tant que grande perdante  sous le règne du Roi Vegeta. Cependant, elle ne pouvait pas simuler efficacement la force qu’elle n’avait plus dans ces cruels moments de faiblesse. Son regard trahit l’appréhension qu’elle ressentait alors que le prince s’était positionné devant elle, la surplombant  comme tant d'autres avant. Tout son style de combat avait été construit pour mettre fin à cette occurrence. Dans ce cas présent, ça n’avait pas été suffisant.

Elle essaya quand même de son mieux pour se remettre de tout son être debout, pour avoir un minimum de dignité dans celui qu'elle avait jugé apte à secourir les siens. C'était avant que le prince l'ait attrapé soudainement par le col. Sur l'instant, elle était prête à essayer de lui donner un coup de boule comme dernier acte de défaillance dans l'illusion qu'il allait la mettre dans les vapes… voir pire. À sa grande surprise, bien que ceci avait été fait avec autant de finesse qu'un coup de genou dans le ventre, c'était pour la forcer à se tenir debout comme une véritable guerrière saiyan. Elle vacilla un court moment avant de rétablir un tant soit peu d'équilibre pour faire face au prince. Avec sa main sur la plaie ouverte par le Final Impact, elle observait avec confusion le vainqueur. Qu'il la force ainsi à se tenir droit comme un égal ne semblait pas être dans son caractère jusqu'à présent.

Puis viennent ces quelques mots qui portèrent tant de poids pour la tricheuse. Elle n'était pas aussi faible qu'elle ne le paraissait. Certains l'auraient pris comme une insulte ou un faux compliment, mais Oishi savait qu'il était sincère. Admettre sa force, même dans la défaite, ne pouvait que la réconforter. C'était une denrée rare pour la menteuse. Sa rivalité avec Soya leurs valaient des félicitations et du soutien des deux côtés après un dur duel, mais ici, c'était différent: il s'agissait de Vegeta ! Celui dont la légende noire le peignait comme un être dont l'orgueil était uniquement dépassé par sa cruauté. La stratège avait deviné que c'était faussé vu qu'il résidait sur Terre ainsi, mais une réputation naissait toujours d'une forme de vérité. Quand le prince se mit à sourire, elle ne put s'empêcher de faire de même. Elle avait réussi son premier objectif en gagnant le respect du combattant légendaire. Une étrange complicité que seuls des guerriers pouvaient avoir suite après un combat intense. Malheureusement, la douleur vint couper court au bonheur qu'elle ressentait. Le Final Flash n'avait qu'aggraver la blessure.

Elle n'osa pas couper alors qu'il admettait d'avoir déjà affronté Broly en tant l'un des quatre Super Saiyans qu'il avait mentionné plutôt. Un aveu de faiblesse de la part de l'un de ses congénères était rare, mais de la part de la royauté ? C'était un moment qu'elle ne devait pas rompre. Vegeta n'était pas découragé pour si peu, son esprit flamboyant qu'il exprimait par un simple échange de regard avec la femme au foulard en piètre état ne pouvait qu'être infectieux pour un autre combattant comme elle. Elle hocha de la tête avant de grimacer de douleur brièvement.

“Votre majesté… ça sera un honneur de vous aider à le vaincre.”

Sa voix était respectueuse, sans aucune forme de sarcasme ou d’agacement, mais elle était surtout remplie d’une hargne renouvelée à voir la perte du roi fou. Elle pouvait déjà voir ce dernier disparaître une bonne fois pour toute dans le néant. Néanmoins, bien qu’elle désirait paraître forte à tout prix, elle ne pouvait plus ignorer la perte de sang coulant le long de son bras qui commençait à la pomper du peu de force qu’elle lui restait.

“Je sais que la Terre n’a pas une culture de guerrier, mais peut-être avez-vous une cuve régénératrice à la Capsule Corporation ? Vous m’avez pas manqué durant notre duel, héhé…”

Elle retira sa main de sa blessure un court instant pour constater l’ampleur des dégâts, que ce soit pour les yeux du prince ou elle-même. Le rouge écarlate s’était déjà répandu sur toute la paume et les doigts de l’ancienne cheffe d’escouade. Elle recouvra rapidement la plaie pour empêcher davantage son flux sanguin de sortir. Néanmoins, peu importe sous quel angle elle regardait ce qui venait de se passer, elle ne pouvait qu’en sortir grandie de cette confrontation.
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 520.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le petit prince et la menteuse [PV]   Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 ClockLun 10 Jan 2022 - 7:35

Si peu doué soit-il pour les compliments, Oishi parut les apprécier. Elle en avait bien le droit : elle les avait mérités. Même si ce duel aurait très certainement tourné court s'il avait été en pleine possession de ses moyens, et même s'il voyait de nombreux points sur lesquels elle pouvait encore s'améliorer, elle n'avait pas à rougir de ses performances. Il ignorait combien de temps elle avait porté l'uniforme - peu, sans doute, tant elle semblait encore jeune, bien que les Saiyans puissent s'enrôler dès l'enfance -, mais il devait lui avoir été profitable. Qui sait ? Si un despote ne l'avait pas poussée à la fugue, peut-être aurait-elle été promise à de grandes choses.

La vie sur Vegeta était rude ; même si cela faisait partie de leur culture, elle ne réussissait pas à tout le monde. Mais quand bien même il se pouvait qu'il ne s'en soit tout simplement pas rendu compte à l'époque, trop préoccupé par sa fulgurante ascension, il n'avait pas souvenir que le règne de son père ait poussé qui que ce soit à partir - sinon pour mieux revenir en conquérants, gloire et richesse sous le bras. Le simple fait que la politique - qu'il devinait hautement primitive - de Broly provoque un tel exode avait de quoi l'ulcérer ; si cela continuait ainsi, l'équilibre déjà précaire sur lequel reposait leur société finirait par voler en éclats. Et il ne resterait alors plus rien pour les protéger d'eux-mêmes.

Si triste à dire que ce soit, les choses auraient peut-être été plus simples s'ils étaient restés morts. Au moins avait-il eu le temps de se faire à l'idée - de faire le deuil de son héritage, de son patrimoine. Mais maintenant qu'ils étaient de retour, il n'avait d'autre choix que de s'en accommoder, à moins d'être prêt à les renvoyer lui-même d'où ils venaient - et ce n'était pas le cas. Cela lui aurait pourtant là encore facilité la vie, et s'en faire la réflexion prêtait à se demander s'il en aurait autrefois été capable, lorsqu'il était encore au sommet de sa malveillance. N'avait-il pas déjà assez d'une planète à protéger ? S'il lui fallait choisir entre les deux, où irait sa loyauté ?...

Ces réflexions furent mises de côté au moins pour un temps alors qu'Oishi admettait sa défaite, renouvelant son vœu d'allégeance. La dernière fois que quelqu'un lui avait témoigné sa féauté remontait à si loin qu'il avait presque oublié ce que cela faisait de se retrouver dans cette situation, mais il n'en accueillit pas moins sa démarche avec toute la solennité de rigueur. Elle avait réussi à le convaincre, et cela allait manifestement dans les deux sens. L'entreprise dans laquelle ils s'apprêtaient à se lancer s'annonçait périlleuse, mais au moins commençait-elle sur une base solide.

Mal en point même si elle arrivait encore à se tenir à la verticale, la déserteuse - sa suivante dorénavant, supposa-t-il - sollicita des soins médicaux. Il était vrai qu'ils n'y avaient pas été de main morte ; lui-même aurait grand besoin que l'on traite ses blessures. Si la plupart étaient superficielles et qu'il ne risquait à priori pas - ou plus - de se vider de son sang, il n'avait pas pour autant envie de déambuler dans une condition si précaire, encore moins alors qu'ils se lançaient dans de si grands projets. Hélas, la guérison allait être plus compliquée qu'elle ne semblait l'avoir anticipé ; si elle s'était déchaînée en partant du principe que quels que soient les maux, ils seraient balayés par l'habituel sérum curatif, elle risquait d'être déçue.

Les cuves de soin comme celles qu'il avait connu lorsqu'il était encore au service de Freezer faisaient partie des rares choses que la technologie terrestre - et l'esprit brillant de sa femme ; qui d'autre en serait capable ? - n'avaient pas encore réussi à répliquer. Cela pouvait sembler pénalisant - du moins était-ce le cas à ses yeux au début -, mais il s'était rapidement rendu compte qu'il existait des alternatives... Quand bien même elles exigeaient de sa part de demander l'aide d'autrui, chose à laquelle il avait très longtemps été réfractaire.
Et s'il ne le faisait pas non plus de gaieté de cœur encore aujourd'hui, préférant se débrouiller par ses propres moyens autant que faire se peut, nécessité faisait loi. S'il était voué à se meurtrir de la sorte à chaque nouvelle confrontation, pansements et bandages ne feraient pas l'affaire très longtemps. Encore moins au vu des épreuves auxquelles il semblait devoir se préparer, qu'elles l'attendent aux confins de la galaxie ou dans un futur bien incertain.

« Malheureusement non, mais je connais un endroit où l'on pourra se soigner. » résuma-t-il alors, guère enclin à se lancer dans de grandes explications. Si elle voulait savoir de quoi il retournait, elle n'avait qu'à le suivre. Sans grande considération pour l'allure que lui donnait sa tenue déchiquetée, le prince s'éleva au-dessus du sol, sans encore s'éloigner. « Es-tu en état de voler ? »

Et s''il s'avérait qu'elle n'était même plus capable de cela, et bien... Au moins, le garage n'était pas loin.
Oishi
Oishi
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2021
Nombre de messages : 119
Bon ou mauvais ? : Rebelle
Zénies : 1120 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Gekiretsu Madan / Bluff / Image Remanente
Techniques 3/combat : Over Sell / NO-Va Strike
Techniques 1/combat : Perfect Lie

Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le petit prince et la menteuse [PV]   Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 ClockLun 10 Jan 2022 - 14:12
Aucune cuve régénératrice ? Voilà qui rendait la situation particulièrement gênante. Oishi s’était donnée à fond dans l’optique d’impressionner sa Majesté, mais elle avait complètement oublié la possibilité qu’elle allait avoir recours à des méthodes de médecines primaires après le combat sur la planète bleue. Du moins, elle s’imaginait ce qui l’attendait allait être bandages et sparadraps. Néanmoins, le fait que le prince dit connaître un endroit où il pourrait se soigner suggérait une alternative qu’elle ne connaissait pas encore. Cependant, l’endroit susnommé semblait demander un voyage aérien pour y arriver. Dans un sens, elle espérait ne pas devoir utiliser davantage d’énergie. Mais alors qu’elle savait que les terriens, peu aptes à s'entraîner au vol, avaient recours à des véhicules volants, elle refusait d’en prendre un, tant que c’était une nécessité absolue. Les saiyans pouvaient le faire à l’instinct sans aide de locomotion, ce n’était pas pour rester assise passivement sur un siège alors qu’elle pouvait se déplacer dans les airs pour admirer le paysage en dessous d’elle et profiter du vent qui traversait sa chevelure.

Elle commença à s’élever dans les airs normalement tout en regardant dans les yeux Vegeta en hochant de la tête avec confiance, malgré la grimace sur son visage. Les deux guerriers se mirent à se déplacer à grande vitesse vers le fameux lieu éludé par son souverain. Elle pressa sa blessure pour s’assurer qu’elle puisse maîtriser la perte sanguin durant le trajet. Il n’y avait pas grand chose à ajouter pour conclure ce chapitre de l’histoire de la menteuse. Les choses ne faisaient que commencer pour Oishi, elle s’était engagée dans une histoire qui allait dépasser ses propres plans foireux. Après tout, elle venait de s’allier avec un protecteur de la Terre…
Contenu sponsorisé

Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le petit prince et la menteuse [PV]   Le petit prince et la menteuse [PV] - Page 2 Clock
 
Le petit prince et la menteuse [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le petit Brief [Pv: Kid Trunks]
» Un petit rp ?
» Un petit rp ?
» Petit rp de transition
» Un petit saiyan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Capsule corporation-