Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

Partagez
 

 Excursion temporelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
C-21
C-21
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1480

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Excursion temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Excursion temporelle   Excursion temporelle - Page 2 ClockSam 29 Jan 2022 - 21:34
« Ils... ils l'ont vraiment vaincu ?»

Depuis sa cachette, C-19 avait observé l'intégralité du combat opposant Goku, Ten Shin Han, Chaozu et Vegeta face à son maître. Il ne fait aucun doute que le policier du temps n'aurait pas eut l'ombre d'une chance si ses amis du passé n'étaient pas intervenus en plein milieu de la bataille. Autant dire qu'il a bien y faillit y laisser sa peau. Malgré cela, tout semblait s'être bien terminé pour lui finalement. Le docteur s'étant fait décapité suite à l'arrivée soudaine du super saiyan, le patrouilleur n'eut aucunement besoin de se sacrifier pour ramener l'équilibre. Toutefois, l'ensemble des problèmes propres à cette ligne temporelle n'ont pas encore été effacées pour autant. Après avoir fait usage de son parchemin du temps pour regagner Conton-City, notre protagoniste a au cours d'un moment inattention, laissant les autres de l'incompréhension. Après une trentaine de secondes, l'alter ego de notre ami saiyan et ses compagnons sont arrivés, les plongeant ainsi dans l'incompréhension la plus totale.

*Un autre comme lui ? Mais alors...*

Celui qui les observait de loin avait tout vu du début jusqu'à la fin : le pire ennemi que l'Armée du Ruban Rouge n'a jamais connu a disparu et un autre a pris sa place presque aussitôt. Un événement aussi invraisemblable que celui là, ça avait de quoi marquer les esprits mais ce qu'il s'était passé au cours de cet instant n'était pas non plus dénué d'explications. Les paroles de la voyageuse du temps revinrent subitement à l'androïde : elle avait parlé d'un deuxième être comme lui, un peu plus tôt dans la journée. Se pourrait-il que cet homme et son curieux accoutrement ne soit pas le Son Goku qu'ils ont toujours connu ? Il était peut-être un peu trop tôt pour s'avancer sur la réponse mais la certitude qu'il y en avait bel et bien un deuxième ne pouvait nullement être effacée. A quoi pouvait bien s'attendre notre héros en venant ici ? Pensait-il réellement que tout le monde croirait qu'il s'agisse d'une hallucination ? Non, loin de là même. Si cela ne changeait absolument rien du coté de ses amis terriens, cette information supplémentaire allait avoir un véritable impact sur le long terme.

« Ils s'en vont. »

Quel joie que de profiter d'une source d'énergie artificielle. Grâce à cela, le gardien du laboratoire caché n'a pas pu être repéré et l'emplacement de sa cachette est restée secrète... mais pour combien de temps encore ? Après s'être assuré que chaque membre de ce petit groupe s'en soit allé. Le spectateur sortit du coin rocheux depuis lequel il avait observé le combat puis survola la zone dans laquelle le combat s'est déroulé. Il ne tarda pas à retrouver le corps décapité de son créateur, gisant sans vie. Évidemment, il ne pouvait pas laisser ses restes pourrir ici, au beau milieu de nulle part. Il reposa donc les pieds au sol et s'apprêta à le récupérer lorsque, soudainement, un bruit étrange retint son attention. On aurait dit quelque chose de semblable à un bruit d'étincelles. Écarquillant les yeux, l'homme se retourna subitement, craignant que l'un de ses ennemis ne soient revenus pour fouiller les lieux. Fort heureusement, ce n'était pas le cas : C-21 venait tout juste de revenir. Visiblement, elle volait jusqu'au laboratoire avec quelque chose entre les mains. A la vitesse à laquelle elle volait, le robot ne parvenait pas à discerner ce qu'elle avait récupéré mais cela lui importait peu. Il devait la rejoindre pour la mettre au courant de ce qu'il s'était passé.

« C-19... »

« Maître ?! »

Incroyable, il était encore en vie. La tête du vieillard avait roulé un peu plus loin, coincée entre deux rochers. Celui-ci était en piteux état mais encore conscient et bien que le dôme de verre situé sur le dessus de son crane était fissuré, son cerveau demeurait encore intacte. Autrement dit, cette histoire était encore loin d'être terminée. Bien au contraire, il se pourrait que nous n'en soyons qu'au tout début.
C-21
C-21
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1480

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Excursion temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Excursion temporelle   Excursion temporelle - Page 2 ClockDim 30 Jan 2022 - 21:59


« Mais... que s'est-il passé ? »

Quelle audace que de revenir ici après avoir dérobé un spécimen unique en son genre à son propre créateur. En arrivant une nouvelle fois sur les lieux, la brune comprit assez rapidement que quelque chose s'est passé en son absence. Entre les différentes sources d'énergies qui se sont rassemblées au même endroit et le trou béant dans ce qu'il restait de la porte blindée du laboratoire, il n'était pas difficile de faire le lien : il y a eut une bataille dernièrement... mais contre qui ? En s'avançant à l'intérieur, C-21 déposa le récipient dans lequel se trouvait Cell sur un bureau puis commença son investigation. Des papiers étalés à même le sol, une table de travail renversée ; le plafond abîmé... et tout ça en moins de deux heures ? Tout ceci ne pouvait que concorder, encore fallait-il savoir quel était l'auteur de tout ce remue-ménage. La scientifique s'avança donc vers l'un des ordinateurs de la salle puis se servit de ce dernier pour accéder aux données des caméras, chose qui lui permit assez aisément de comprendre de ce qu'il s'est passé, même si elle n'en avait que des bribes : Son Goku est venu ici... mais comment ?

« Tiens ? C'était quoi, ça ? »

Elle repassa la vidéo en arrière, plus précisément au moment au C-19 était sur le point de se prendre une attaque en traître. La patrouilleur était apparut magiquement derrière lui, un parchemin à la main, avant de lui assener ce violent coup de poing. En voyant ceci, la jeune femme plissa des yeux et redressa ses lunettes avant de zoomer sur l'image. Était-ce bien Son Goku ? Il n'était pas habillé de son Gi aux couleurs du Maître des tortues, comme celui que l'on avait décrit mais son accoutrement et ses manières ne ressemblaient pas à ceux de Black pour autant. Le simple fait de pouvoir écarter cette possibilité était on ne peut plus rassurant pour celle qui avait tout donné pour échapper à ce monstre et à son futur plongé dans le désespoir. Un être comme celui-ci n'aurait jamais dû exister, se dit-elle. Les souvenirs de ce monde lui procurèrent un frisson dans le dos. Comme toute personne vivante, cette dame n'était pas sans faille ; même elle pouvait être en proie à la terreur.

*On peut encore tout changer...*

La voyageuse du temps se retourna vers la chaise sur laquelle était posée la blouse qu'elle enfila sans attendre. Après une brève vérification du contenu de ces poches, elle remarqua que ses capsules étaient encore présentes mais pas ses disquettes qu'elle venait tout juste de retrouver, éparpillées sur le sol. Pestant presque silencieusement, elle les ramassa une à une en s'assurant qu'aucune d'entre elle n'ait été abîmée par le combat puis souffla les plus sales qu'elle dépoussiéra avec ses manches. Après s'être assurée d'avoir récupéré tout ce qui lui appartenait, la savante commença à fouiller les meubles et se servit sans la moindre gêne : à ses yeux, les biens de son mari lui appartenait tout autant qu'elle et ce quoi qu'il en dise. Son absence au cours de ses dernières dizaine d'années n'a pas rendue leur relation facile et quand bien même elle l'aurait été, l'homme qu'il était devenu aujourd'hui n'avait plus grand chose à voir avec celui qu'elle avait connu. Ne lui jetons pas la pierre ; sa femme était exactement dans le même cas et contrairement à lui, elle n'avait même pas conservé sa mémoire.

« Ça, c'est pour moi. »

Des robots espions chargés et prêts à l'emploi, une boite de tubes à essai remplis d'échantillons d'ADN, des cybernétiques en tout genre et du matériel de charcudoc... avec tout ça, elle avait de quoi se lancer dans certaines expériences sans dépendre des instructions de son époux dont elle commençait déjà à se lasser de l'autorité. Réfléchissant à comment est-ce qu'elle pourrait emmener tout ce barda qu'elle ne pouvait clairement pas porter d'elle même, une idée lui vint à l'esprit. Grâce à cette maison meublée qu'elle pouvait emmener n'importe-ou, elle pouvait stocker bien des choses et cela sans avoir à s'encombrer. Sachant cela, elle se dirigea vers le bocal en verre et souleva délicatement ce dernier avant de le porter contre son buste, tel un nouveau-né. Elle voulait qu'il vive et elle n'avait pas besoin de le dire pour que cela se comprenne : ses gestes traduisaient ses pensées. Rescapée d'un monde en ruine, la survivante mettait tout un œuvre pour la réalisation d'un monde meilleur. Si elle se donnait tant de mal pour sauver le petit monstre barbotant dans l'eau, était-ce dans l'espoir de changer son propre avenir ou bien y avait-il autre chose qui influençait sa volonté ? Remuant la tête, la cyborg ne savait pas vraiment elle-même ce qui la motivait à faire tout cela. Depuis son premier voyage, elle aurait pu saisir l'opportunité de reconstruire sa vie ailleurs... mais en dépit de l'absence de ses souvenirs, quelque chose la rattachait encore à son passé.

« Je peux savoir ce que tu fais ? »

Inévitablement, ses erreurs finirent par la rattraper.
C-21
C-21
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1480

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Excursion temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Excursion temporelle   Excursion temporelle - Page 2 ClockJeu 10 Fév 2022 - 23:57

« Je peux savoir ce que tu fais ? »

« ... »

Nous voilà au moment temps redouté ; la volonté de l'un confrontée à celle de l'autre. En revenant sur les lieux, C-21 avait accepté de prendre le risque de recroiser son époux du passé ainsi que son fidèle serviteur. Ceci étant dit, elle était loin d'imaginer de le retrouver dans un tel état : le docteur Gero n'était plus qu'une tête détachée de son propre corps. Sa survie tenait vraiment du miracle et le transfert d'énergie que C-19 exerçait actuellement sur lui n'était qu'une solution provisoire puisque dans son état actuel, il ne saurait tenir plus de quelques minutes sans son aide. Quelle claque ça a dû lui faire tout de même. Goku et ses amis ne lui auront fait aucun cadeau ; ils se sont tant acharnés sur le pauvre homme qu'il était désormais réduit à l'état d'un bagage que son assistant portait sous le bras. Connaissant son caractère, son épouse se doutait bien qu'une telle humiliation ne saurait rester sans réponde. Cependant, elle ignorait encore tout de ce qu'il s'était passé. Le peu d'éléments qu'elle avait à sa disposition lui laissait deviner qu'une confrontation a eut lieu et ce il y a très peu de temps.

« Voyez-vous... »

« Je t'ai posé une question. »

Le robot leva sa main libre en direction de la voyageuse du temps en signe d'hostilité. Il n'avait nullement confiance en elle et les derniers événement l'ont incité à se méfier d'avantage.

« Tu oses me voler ? Après tout ce que j'ai fait pour toi ?! »

*Menteur. *

La tête parlante semblait avoir encore suffisamment d'énergie pour s'énerver. Même dans cet état, le savant fou arrivait encore à se mettre en colère contre celle qui cherchait visiblement à lui voler des années de recherches.

« On peut discuter ? »

« Non. Tu reposes ça tout de suite. On parle après. »

La situation semblait bien délicate puisqu'à l'heure actuelle, la puissance de C-19 dépassait de loin celle de C-21. Faute d'avoir pu terminer sa programmation correctement, la voilà mise en danger face à un modèle de l'ancienne génération et cette dernière ne pouvait rien y faire... ou presque tout du moins. Si elle n'avait aucune chance contre cet homme-machine au cours d'un combat singulier, elle demeurait néanmoins capable d'éviter d'en arriver à de telles extrémités. Avec de telles enjeux, il lui fallait jouer cartes sur table. C'est donc sans la moindre hésitation qu'elle leur fit ses intentions.

« J'emmène Cell avec moi dans le futur. »

« Non, je ne pense pas. Repose ça. Dernier avertissement. »

Agacé par le comportement de son interlocutrice, le cyborg commença à rassembler de l'énergie dans le creux de sa main et forma un kikoha dont la taille et la puissance semblaient parfaitement ajustés. Cependant, la voleuse ne bougeait pas d'un poil. Elle savait ce combat perdu d'avance et luttait d'ores et déjà d'une toute autre manière : la logique. C'était bien le seul terrain sur lequel elle pouvait l'emporter contre ces deux là à l’heure actuelle. En dépit de ce qu'ils sont, ces gens étaient des hommes de raison et c'est bien pour cela qu'elle allait l'emporter.

« Tu vas vraiment prendre le risque de perdre Cell ? Et Gero alors ? N'es-tu pas sensé être son garde du corps personnel ? Si nous nous battons maintenant, je ne crois pas qu'il survivra. J'ai bon ? »

« ... »

« C'est bien ce que je pensais, tu ne peux pas. »

« Tu crois vraiment ? C-19 est beaucoup plus vif que tu ne le seras jamais ! »

« Ah oui ? J'ignore ce qu'il s'est passé ici mais je suis presque sûre que si nous combattons, nous aurons le droit à des invités inattendus. »

« Attends... c'est toi qui les a fait venir ici ? »

« C-21, espèce de... »

« Là par contre, je ne vois pas ou est-ce que vous voulez en venir. Quoiqu'il en soit, voilà ce que je vous propose : je m'en vais d'ici avec le prototype de biocyborg et vous n'entendrez plus jamais parler de moi. Sinon on peut très bien se battre et prendre le risque de perdre le laboratoire et toutes les recherches qui s'y trouvent mais vous ne prendrez pas ce risque. Si ? »

« Oh mais je crois que tu as oublié la troisième option ! C-19, fais-le.»

« Entendu. »

L'erreur qu'à fait C-21 était de croire qu'elle avait la situation bien en main. Elle avait beau n'avoir conservé aucun souvenir de sa vie antérieure, son époux, lui, savait très bien de quel genre de stratagème elle était capable. S'il était devenu clair que leurs objectifs ne se rejoignaient plus, jamais le vieil homme n'aurait un jour imaginer voir celle qui était sa dulcinée, se retourner ainsi contre lui. Malgré cela, ils avaient encore beaucoup de chose en commun et si il y avait bien une chose qu'ils partageaient encore, c'était bien leur fourberie. C-19 réabsorba l'énergie de son propre kikoha puis dirigea sa main vers sa poche, il en sortit alors une télécommande à la grande surprise de la jeune femme qui ne s'y attendait pas.

*Merde !*

La surprise était on ne peut plus palpable sur son visage de la jeune femme. Contre toute attente, son mari n'a pas seulement fait construire des télécommandes supplémentaire pour les faux jumeaux mais pour elle également. Une telle ruse était bien digne du génie que représentait ce scientifique mécanique qui même réduit à l'état d'une tête parlante, pouvait encore représenter une menace. Comprenant qu'elle allait se faire désactiver dans la seconde, la chercheuse ne perdit pas de temps en réflexion et posa directement le récipient sur un bureau de travail avant de se précipité vers les cercueils mécaniques renfermant les dangereux modèles à l'énergie infinie. Une tentative vouée à l’échec.  Alors même que cette effrontée se retourna vers les machines, le gardien des lieux appuya sur le bouton central et la désactiva presque aussitôt.

« N-... »

Alors qu'elle sentit sa conscience partir, l’intruse s'écroula devant l'un des cercueils de fer numérotés avant même d'avoir pu faire quoi que ce soit. Au final, elle n'aura jamais pu atteindre son but, tout comme le fameux bouton qui pourtant n'a jamais été si proche d'elle.

« C'est fait, maître. »

« Bien. Maintenant détruis cette traîtresse. »

« Vous êtes sûr ? C'est votre... »

« Pas elle, non. »

« A vos ordres. »

Toujours en portant soigneusement la tête de son constructeur, l'homme pâle s'approcha du corps inanimé de l'intruse et dirigea une main dans sa direction, l'index pointé vers sa cible. Cette fois, c'en était fini pour elle. Un tir en pleine tête suffisait amplement à s'assurer que cette impudente ne puisse plus jamais causer de tort à qui que ce soit... mais alors qu'il s’apprêtait à l’exécuter, le bourreau redirigea son attention vers un bruit étrange. Ce bruit, il le connaissait déjà, il l'avait déjà entendu quelque part. C'était semblable à celui que faisait une bombe aérosol lorsque l'on appuyait sur son sommet. Oui, ce même bruit généré par la pression de l'air quand... une minute. Ça ne ressemblait plutôt pas à un bruit de dépressurisation ? A la seconde ou l’androïde reporta son regard sur l'origine de ce son désagréable, celui-ci put apercevoir une paire d'yeux le fixer depuis le hublot derrière lequel il se trouvait. Il n'aura pas fallut compter plus d'un dixième de seconde pour que celui qui se trouvait à l'intérieur ne fasse voler la porte d'acier qui les séparait d'un violent coup de pied.  Après avoir envoyé cette dernière sur le pauvre bougre qui fut expulsé avant même de réaliser ce qui lui était arrivé, le jeune homme sortit de sa cage étroite et commença joyeusement à massacrer l'être artificiel qui n'avait aucune chance de s'en sortir face à lui.

« Comment est-ce possible ?! »

Tandis que son compagnon se faisait violemment démonté, pièce par pièce, la tête du moustachu roula au sol et s'arrêta contre un coin de mur depuis lequel il put voir de prêt le visage endormi de sa diablesse d'épouse ainsi que l’œuvre de son ultime trahison.

*Oh non... la sale garce !*

Les yeux de ce pauvre docteur ne mentaient pas : les câbles d'alimentation de la machine renfermant C-17 ont été coupés. En voyant cela, il ne comprit que trop tard que la voyageuse du temps eut le temps de jouer sa dernière carte, le condamnant ainsi à une mort certaine.

Excursion temporelle - Page 2 0MLlVwt

Et ainsi l'histoire se répéta...


… vous savez déjà jusqu’où cette tragédie nous mènera.


N'est-ce pas ?
C-21
C-21
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2021
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1480

Techniques
Techniques illimitées : Taiyôken - Savory Slicer - Sweet Tooth
Techniques 3/combat : Majin Kamehameha - Android Barrier
Techniques 1/combat : Excellent Full Course

Excursion temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Excursion temporelle   Excursion temporelle - Page 2 ClockVen 18 Fév 2022 - 19:49
« Tiens, t'as fini par te réveiller. »

Reprenant conscience, celle qui échappa de peu à la triste fin qui l'attendait entendit une voix féminine à son réveil. La sensation du sol froid et poussiéreux contre lequel elle se retrouvait allongé lui était désagréable. Alors que la survivante de ce désastre se redressait tout doucement, s'appuyant contre le mur pour mieux se relever, elle remontait ses lunettes sur le haut de son nez pour y voir plus clair. Dans ce même instant, elle aperçut la demoiselle qui semblait la juger du regard. Des cheveux blonds, les yeux couleurs bleus ciels, une tenue portant la marque de l'armée du Ruban Rouge... pas de doute là dessus, C-21 connaissait déjà cette individue. Vous l'avez déjà deviné, il s'agissait bel et bien de C-18 et elle n'était pas toute seule. C-17, ou plutôt l'auteur de se massacre se trouvait juste derrière elle. A en juger par la télécommande que ce dernier tenait entre les mains, la jeune femme se doutait bien que cet homme était celui qui l'avait sauvée du trépas qui l'attendait.

« Je... »

« Tu t'es fait capturer par ce vieux taré pas vrai ? Et il s'est servi de toi comme d'un rat de laboratoire... tout comme nous. »

« Il ne causera plus d'ennuis à qui que ce soit maintenant. »

Le regards des cyborgs se tournèrent vers ce qu'il restait de la carcasse métallique du savant fou tandis que la brune s'en approchait pour constater le meurtre dont elle était à l'origine. Ce qu'il s'est passé ici était entièrement de sa faute et elle le savait. Certes, celui qui était autrefois son mari a chercher à la désactiver puis de la détruire mais rien de tout cela ne serait arrivé si elle ne s'était pas prise pour la déesse du temps. En effet, le docteur et son associé seraient encore en vie si elle n'avait pas tenté de piller ce laboratoire sous prétexte que le maître des lieux n'est qu'une copie de celui qu'elle a connu jadis. En se croyant maligne, elle a compromis sa propre vie ainsi que l'objectif qu'elle s'était fixé : celui d'une vie meilleure, dans lequel les représentants de l'humanité n'auraient plus à se cacher du monstre qui s'est mis en tête de tous les exterminer.

« Il est vraiment... mort ? »

« Ouais, mon frère s'en est assuré. D'ailleurs, tu t'appelles comment ? »

« Toutes mes excuses, je ne me suis pas présentée... je suis C-21 »

« Vingt-et-un... étrange, je ne pensais pas qu'il existait d'autres cyborgs. Tu es de quelle génération ? »

« C'est un peu particulier... je ne suis moi même pas sûre de savoir. »

Le jeune homme soupira, visiblement dessus de sa réponse. Après un haussement d'épaule, celui-ci reprit parole.

« C'est toi qui m'a activé, pas vrai ? »

La dame lui adressa un hochement de tête pour seule réponse, avouant sans un mot une partie de ce qu'il s'est déroulé.

« Je vois... dans ce cas on est quitte. »

Alors même qu'il terminait ce qu'il était en train de dire, l'homme au foulard lâcha sa télécommande et l'écrasa contre le sol, libérant ainsi la scientifique de la menace pesante de la désactivation.

« Dis-moi, ça ne te dirait pas de venir avec nous ? Avec nos pouvoirs réunis, on pourrait faire tout ce que l'on veut. »

« C'est gentil de votre part... mais je suis attendue ailleurs. »

« Bon, c'est toi qui vois. Par contre je te déconseille de rester ici trop longtemps. Ça va bientôt être mouvementé dans le coin. Tu viens, C-18 ? »

« Ouais, faudrait qu'on passe chercher des fringues aussi. J'en ai assez de porter ces loques. »

Et c'est ainsi que les jumeaux s'en allèrent, laissant derrière eux cette jeune femme a l'esprit embrouillée au beau milieu de cet endroit délabré. Un simple coup d’œil suffisait pour constater les dégâts. Outre l'état lamentable des chercheurs ou plutôt ce qu'il en restait, la simple vue des écrans d'ordinateurs brisés, les meubles renversé et les murs marqués par les traces de combat démontraient à quel point le duo perturbateur avait pris plaisir à ruiner les efforts de leur ravisseur. Cela étant dit, c'est bien la confusion qui a permis à la chercheuse de survivre à sa bêtise et ce tout en réparant inconsciemment les dégâts qu'elle a causé dans l'espace-temps sans même s'en apercevoir. Balayant les lieux du regard, elle finit par retrouver ce qu'elle recherchait : le bocal dans lequel baignait encore la créature à l'état embryonnaire. Il était là, sur le sol. Sans doute avait-il roulé pendant la confrontation mais celui-ci semblait encore en parfait état. La savante poussa un soupir de soulagement en le retrouvant. Une journée si mouvementée pour un si petit monstre... survivre n'a pas du être quelque chose d'évident pour lui non plus.

« Ça y est... tu es libre. »

Après avoir ramassé le récipient, la voleuse quitta les lieux et s'accapara tout ce qui était récupérable avant de monter une nouvelle fois à bord de sa machine temporelle. L'histoire s'étant rectifiée par hasard, la jeune femme couvrait ainsi les traces qu'elle avait laissée derrière elle alors même qu'elle ignorait tout du crime qu'elle avait commis en venant ici. Quelques manipulations sur l'ordinateur de bord lui auront suffit pour programmer sa nouvelle destination à l'époque qu'elle avait visitée juste avant celle-ci : plus précisément celle qui n'avait plus à craindre le menace des cyborgs. Consciente qu'elle ne pourrait vivre tranquille autrement que dans un monde en paix, le choix de revenir non loin de l'endroit ou elle a rencontré Yamcha lui semblait être le plus judicieux d'entre tous. Juste avant son départ, la dame aux cheveux bruns prit le soin de récupérer tous les supports de stockage présents dans ce laboratoire ainsi que les plans qui ont servis à la construction de son bio-cyborg. Avec de tels éléments en sa possession, l'héritière du Dr. Gero s'imaginait être en mesure de reprendre les recherches de son prédécesseur et peut-être même d'y apporter des améliorations digne de son génie. Tout ce qu'il lui fallait, c'était du temps et des moyens pour parvenir à ses fins.

DESTINATION : AN 780

CONFIRMER ?

>OUI NON
Contenu sponsorisé

Excursion temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Excursion temporelle   Excursion temporelle - Page 2 Clock
 
Excursion temporelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Excursion aux Montagnes...
» Détraction temporelle
» Faille temporelle [PV Bardock]
» [Mission Temporelle] 100 ans dans le Futur
» [Mission Temporelle] Une Tentative Désespérée du Futur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-