Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €

Partagez
 

 Choisir son destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7715
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Choisir son destin   Choisir son destin ClockJeu 30 Déc 2021 - 15:21
"Parce-que tu penses sincèrement que Shin me contredira ?"

Kaito était probablement le guerrier ayant le plus défendu les intérêts des Kaïô-Shins de lUnivers 7. Avec une telle dette, et toutes les fois où il avait pris les armes pour eux, ils n'étaient pas ceux qui pourraient réellement lui mettre des bâtons dans les roues. "Pythar ne sera pas gracié, rassure-toi. Mais nous avons tous une dette envers lui, moi comme toi compris." Cet homme avait bravé le danger de la destruction. Towa était la créature la plus vile qu'il avait rencontré, et ses pouvoirs lui aurait permis d'annuler complètement l'existence de ce combattant. Pourtant, il avait eu la chance de survivre pour faire perdurer son âme au-delà du trépas. "Et je paie toujours mes dettes." Il avait l'occasion de le faire, et il allait le faire. Son accès au Paradis ne pourrait pas lui être offert, c'était clair et net. Malgré qu'il ait sauvé l'histoire et absolument tout le monde dans ce bas monde, il n'avait pas pu obtenir la rédemption tant espérée. Au lieu de ça, une autre voie s'était offerte à lui.

"Suis-moi, Pythar. Nous avons beaucoup à faire pendant cette heure."

Le portail était traversé, et Pythar pouvait désormais découvrir un nouveau paysage. Un paysage plus... Réconfortant. Rien à voir avec le Paradis ou l'Enfer, ni même le Néant. Ici, il n'y avait qu'une grande clarté, ainsi qu'une pression rappelant sans mal la présence de KI Divin dans l'air. Oui, il était au Sanctuaire de la nouvelle Déesse en date. La jeune Claire... Nul doute que cet endroit ne lui rappellerait aucun souvenir, hormis peut-être le KI de la demoiselle présent tout autour d'eux. "Sais-tu pourquoi je me suis interposé pour t'aider, Pythar ?" Il s'avançait doucement, les mains dans le dos, le regard se perdant au loin. "Personne ne peut comprendre, car personne n'est avec la Time Patrol. Ta mort a été précipiter par une voyageuse du temps qui n'avait rien à faire là. Ta vie devait continuer. C'est... Regrettable." Il ne faisait pas partie de ses élus qui pouvaient reprendre vie après un moment passé dans les bras de la mort. Au lieu de ça, il allait complètement être purifié, et réinvesti dans un nouveau corps.

"Je suis attristé du destin qui t'attend... Je m'excuse sincèrement de ne pas avoir pu te protéger, Pythar. Je te dois la vie, car sans toi, peut-être n'aurai-je pas eu la force, ni le courage de me battre jusqu'au bout. Je... Merci."

Son cœur en était déchiré. Et la sincérité dans la voix de Kaito se traduisait par un émoi impossible à contenir. Oui, il s'inclinait bien bas, preuve de l'infinie reconnaissance qu'il avait envers cet homme. Il l'avait aidé à recouvrer un semblant de lumière, et son trépas avait motivé toute la rage de son cœur pour le pousser à faire au mieux. Se redressant, il s'en voulait réellement de ne pas pouvoir lui payer sa dette comme il le voulait. "Viens... Il nous reste encore un peu de chemin. Derrière cette montagne, là-bas." Entamant le pas, il s'avançait avec son partenaire sur une longue route. Celle-ci dessinait au loin une brume cachant quelque chose... Ou quelqu'un, plus précisément. Au détour du chemin, une fois en face de cette brume, celle-ci se dissipait pour laisser entrevoir quelqu'un que l'ancien Roi devait reconnaître. Charlo... Un guerrier qu'il avait côtoyé, et avec qui il avait vécu une grande histoire d'amitié, et de confiance. Peut-être était-ce même son meilleur ami, qui sait ? En tout cas, le Shan ne doutait pas du respect profond que le rival de Broly possédait envers cet homme.

"Pythar, je t'offre un autre chemin. Tu peux aller en Enfer, purger ta peine, et reprendre vie dans un nouveau corps avec de nouveaux souvenirs... Et honnêtement, ce serait le mieux pour toi..."

Puis son regard se portait sur le fils de Rycelo. "Ou bien, passe le contrat avec la Time Patrol. Tu ne seras plus membre de l'Univers 7, mais un patrouilleur étant passé de vie à trépas. Et ainsi, je t'accorderais le repos éternel auprès de ton ami... Tu ne seras plus jamais toi, ni jamais rien. Tu seras cette statue qui laissera derrière elle la possibilité aux futurs Champions de toutes les époques, de se recueillir pour s'inspirer de ton histoire, et de ton courage. Comme lui... Tu seras éternel, même si tu n'existeras plus réellement sur ce plan de l'existence. Et honnêtement, malgré ma très longue vie... Même moi je ne sais pas ce que tu deviendras." L'Enfer lui offrait la possibilité de revenir à la vie, après avoir purger sa peine. Ici, on parle de l'immortalité, dans un aspect où l'existence en était éradiquée. Mais à quel prix ? Et qu'allait donc devenir le fils de Thalès, si ce dernier acceptait son offre ? Impossible de le savoir... Ce qui était sûr, c'est qu'il deviendrait lui aussi une figure inspirante pour ceux qui les remplaceront à l'avenir.

"Je te laisse réfléchir, et... Te recueillir. Tu n'auras qu'à m'appeler quand tu auras fait ton choix."

Et le voilà s'éloignant, laissant ainsi le Champion de l'Univers 7 choisir sa fin.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22856
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockLun 3 Jan 2022 - 18:05
Une lance bleue à l’aura électrique traversa les cieux et vint se planter aux pieds d’un tyran. Il était connu dans un autre univers sur lequel la claymore avait le pouvoir d’intervenir. Ainsi, au moment où cet humanoïde avait indiqué la possibilité d’exterminer une race pacifique qui entravait ses constructions au sud de son territoire, « La Dame de lumière » lui avait fait parvenir un message tout aussi clair que sa personne. Le dirigeant en fit un bond prodigieux sur son confortable siège royal. Ses sujets commencèrent à paniquer : C’était un message du Ciel ! La légende qui disait que la Justice était personnifiée se confirmait !  

La guerrière les laissa cogiter avec cela, car elle sentait un autre appel dans le monde astral. Il leur faudrait déjà un petit moment pour retirer cette gigantesque lance qui ne pouvait pas être soulevée par n’importe quel Homme. 

Dans son sanctuaire, où l’enveloppe charnelle de Claire reposait en étant de transe méditative, une brume mystique laissait supposer que le temps était comme suspendu par l’absence de la maîtresse des lieux. 

Deux présences singulières étaient apparues dans son sanctuaire. Ils ne pouvaient pas voir physiquement Claire à cet instant, mais peut-être ressentir sa présence par le biais de son corps astral, flottant dans les airs, invisible à l’œil nu pour ceux n’étant pas accoutumé à cette dimension spéciale. En observant les deux individus, la tension redescendit. Il s’agissait du bienveillant Dieu du Temps et de Pythar, dont la claymore avait observé le décès grâce à la boule de cristal offerte par Zen-Oh en personne. Cet objet lui permettait de jeter un œil à tout évènement se passant en temps réel dans l’Univers 7. Bien que la dame ne soit plus autorisée à agir dans ce monde, on lui laissait au moins le droit de se tenir informée. 

L’arrivée de Pythar provoqua un émoi plus que palpable au sein du monde astral, en provenance de la statue de Charlo. C’était son ami. La combattante le savait mieux que quiconque pour avoir partagé la vie, les sentiments et les souvenirs du défunt et valeureux jeune homme. La jeune femme ne regagna son corps physique qu’une fois que Kaito quitta les lieux pour laisser le roi déchu méditer sur la décision à prendre concernant son avenir.

L’incarnation de la Justice le laissa quelques minutes en paix avant d’intervenir. Dans l’ombre de la statue de Charlo se matérialisa la présence de la guerrière aux cheveux d’or. Une aura poignante se dégageait d’elle. Un savant mélange de détermination, de soif de justice, de compassion et d’apaisement. 

« Bienvenue, Pythar. » Commençait-elle en se positionnant aux côtés de Charlo. « En ce lieu réside les valeureux dont la vie a été vectrice de Justice. » Dit-elle en ouvrant ses bras, ce qui dissipa entièrement la brume pour laisser place à un temps clément. 

« Ta mort a fortement affecté la psyché de notre ami commun. » Dit-elle en lançant un regard à la statue de Charlo. « Cela a troublé le monde astral qui l’entoure pendant un temps infini, et cela continuera de provoquer des résonnances, comme un écho. Parce que ton décès fait maintenant partie intégrante de lui, comme de tous ceux qui le savent et que ça affecte à ce point. » 

La combattante restait stoïque d’apparence, fidèle à elle-même. Cependant ses yeux faisaient montre d’une certaine tendresse à l’égard de son invité. Il ne pouvait en être autrement, puisque cet homme était digne à ses yeux d’un vécu fort en cette notion de justice qu’elle défendait bec et ongles.

« Est-ce que ta décision penche déjà vers l'un ou l'autre des choix que t'as offert le Dieu du Temps ? » Finit-elle par questionner en lui lançant un regard presque familier, comme pour l'accompagner dans sa peine.

La lumineuse hôtesse de ces lieux le laissa répondre à cette interrogation de grande importance, avant de lui proposer : 

« Je peux te montrer. » Dit-elle en lui tendant une main à la paume chaude et rassurante. « Si tu veux comprendre comment Akuma et Charlo vivent toujours à travers ce lieu. »
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16307
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockLun 3 Jan 2022 - 23:40
Dans un élan de fougue dans lequel Pythar ne le reconnaissait pas, Kaito avait rabattu le caquet du juge des morts. De son court passif auprès du saiyan divin, il n’avait jamais observé le caractère autoritaire du time patroler et le découvrir fut une vive surprise. Déstabilisé mais invaincu, Enma conserva sa ligne de conduite, maintenant le sort qui était destiné au monarque déchu. Cependant, le maître du poste frontière eut la mansuétude d’accorder une heure de congé au condamné. Le fils de Thalès ne savait pas s’il devait se satisfaire ou non de sa situation : d’un côté il profitait d’un peu temps mais de l’autre il restait soumis à une peine terriblement lourde. Pythar reconnaissait le poids de ses fautes, mais il aurait espéré avoir un allégement proportionnel à l’investissement dont il avait fait part à la préservation de la paix. C’était malheureux, mais l’ami de Tentra ne pouvait pas contester son propre sort. Le natif de Vegeta foulait donc le portail invoqué par Kaito au crépuscule de son existence, c’était probablement son dernier arrêt.

Heureusement, une surprenante bouffée d’air vint ébranler la maussade passivité du guerrier de l’espace. En atteignant la destination proposée par son interlocuteur, le père d’Akari et Darius ressenti un brusque changement dans la nature du lieu qu’il traversait. Une aura bonifiante semblait régner au sein d’une plaine verdoyante, ile flottante au milieu d’un réseau de plateformes magiques. Ce lieu transpirait la tranquillité et émanait une pureté impressionnante dans laquelle il ressenti une chaleur familière ; qu’était-ce ? Éberlué, le défunt ne pouvait dissimuler son agréable surprise, emboitant le pas de son camarade afin d’approcher le bord de leur ilot. Abaissant son nez, le lutteur observa avec admiration la magnificence singulière de cette étape bercée au-dessus d’un océan de nuages.

Kaito contint une partie de la curiosité du visiteur en lui faisant miroiter la raison de sa présence au cœur du paradis. Interpelé, le saiyan détourna son regard des cumulus dorés au profil du visage amical du disciple de Chronoa. Presque aussitôt, le Kaioshin lui annonça que les raisons poussant à sa mort n’étaient pas celles qui lui étaient destinées. Effectivement, Pythar avait été tué par Misha qui était une time breaker. Cependant, il semblerait qu’un tel argument n’ait pas suffi à modifier la sentence énoncée par Enma.  A la suite de ses propos, le père de Renko s’excusa de ne pas avoir pu sauver le dyarque défunt, sa voix vibrant de peine.

Inhabitué à une telle sollicitude, le concerné abaissa son regard, les yeux clos. Cette émotion le frappait en plein cœur, il ressentait la déception qui animait Kaito, l’empathie dont il faisait preuve.

« Tu n’as pas à me remercier, ce que j’ai faits pour toi, je l’aurais fait pour n’importe qui d’autre. »

Il redressa son visage, croisant les yeux de sith du semi-Shinjin.

« Je pense aussi que ce qui m’arrive est une cruelle injustice, mais… »

Difficile de contredire l’avis objectif et vérifiable d’une divinité pragmatique comme Enma. Contester ce genre de jugement était forcément orchestré avec une subjectivité navrante et flagrante. C’est cette réflexion in-extremis qui le coupa dans son élan.

« … Ma ligne semble tracée. »


Concédait-il non sans émoi, repensant aux quelques proches qu’il laissait derrière lui. En guise d’ultime respect, Kaito vint même s’incliner, un acte Japonais traditionnel d’une grande importance dans la communication d’un hommage. Gêné par une telle considération, Pythar leva les mains au niveau de son torse, paumes ouvertes rapprochées.

« Tu n’es pas obligé ! »



Commenta le saiyan face à l’acte de son pair. Mais visiblement, cette supplication n’eue aucun effet. Ou bien, cela donna envie à ce dernier de faire un peu de sport. Le dieu aux potalas désigna une montagne proche et invita son obligé à faire de même. Imaginant que la route que le time patroler désignait n’était pas anodine, le saiyan se mit en route sans broncher dans un silence religieux. Au cours des nombreuses minutes de marche, l’ancien Roi se remémora une partie de ses aventures, le menant à imaginer s’il reverrait son père, une fois en Enfer. Cette perspective l’apaisait car il espérait encore pouvoir résonner son géniteur quant à la place de la chevalerie dans les valeurs familiales. D’un autre côté, peut-être que Kaito allait lui proposer un rôle totalement différent qui le priverait définitivement de toute chance de revoir le moindre de ses proches. Il était difficile d’anticiper les dernières minutes de son existence, c’était assez impressionnant.


Mais alors qu’ils parcouraient un chemin traversant le pourtour du mont, une brume épaisse vint limiter la vision des deux aventuriers. Difficile d’imaginer du danger dans cette dimension inspirant la sérénité, malgré tout, Pythar avait appris à être prudent. En conséquence, il prit les devants, bondissant devant son allié tout en se transformant en super saiyan. Ainsi, la chevelure du guerrier de l’espace immacula le brouillard dans un vacarme localisé caractéristique. A l’affut, l’ancien Z warrior ne vit aucun danger, au contraire. D’un coup soudain, une voix qu’il ne connaissait que trop bien résonna dans l’air, reconnaissable parmi toute en raison de son accent prononcé.


« Tabarnak ! Tu ne me reconnais donc plus ? »



La tension animant Pythar se mua aussitôt en une intense surprise, zieutant brusquement à droite puis à gauche à la manière d’un chien affolé. Puis, lorsque la brume se dissipa, il découvrit le visage de son plus vieil ami. Il se tenait là, face à lui, tout sourire.



Spoiler:

« CHARLO ! »

Le protecteur de Vegeta venait de se plier en deux, il avait hurlé dans un mélange de surprise et de joie le nom de son partenaire d’entrainement préféré, jadis leader de la Z-team. Impossible de contenir l’émotion intense que suscitait une telle rencontre. L’artiste martial avait longtemps été l’exemple combattif de Pythar, le retrouver après tout ce temps lui procurait la plus grande joie. Evidement, le fils de Thalès se rua vers son ami pour lui imposer une accolade bienvenue, si vive que même un super saiyan 4 ne pouvait pas l’éviter.


« Tu m’as tellement manqué ! »


Brutalisé par autant d’affection, Charlo poussa un petit rire compatissant, resserrant le geste affectueux qu’il procurait à celui sur qui il n’avait jamais cessé de veiller. Les deux hommes se décrochèrent, inutile de préciser que la vive nostalgie provoquait quelques pleurs du côté du dyarque défunt. D’un sourire pleinement amical, le Terrien fit témoignage de ses observations.

« Je t’ai vu pendant tout ce temps ! Ton combat contre Broly était très impressionnant. »

Pythar balaya sa chevelure, ennuyé par la reconnaissance de son camarade. C’est vrai que la bataille qui l’avait opposé au guerrier de la légende fut incroyable.

« Oui, il était super fort, il devenait plus puissant à chaque coup. J’avais essayé de le pulvériser dès le début de l’affrontement, mais il était déjà largement au-dessus de ma propre puissance. »

Charlo fut interpelé par les paroles de son ami, le toisant de haut en bas avant de ricaner.

« Héhé ! Tu aurais peut-être pu gagner si tu maîtrisais le Kaioken ! »

Nargua le demi-saiyan en tirant la langue, énervant jovialement le concerné.

« Oh sérieusement ! C’est toi qui avais refusé de me l’apprendre pour « garder une longueur d’avance » ! »

Le rire du chacal fut davantage soutenu avant qu’il n’en rajoute.

« Je suis sûr que je peux encore te mettre quelques roustes ! »


Un sourire fier se dessina alors sur le visage de l’homme au bouc, visiblement tenté par l’appel du défi guerrier.

« Ah bon ? Approche un peu pour voir ! »

Déclara le veuf avant de bondir en arrière, toujours dans sa transformation de premier niveau. Presque aussitôt, le défenseur de la planète bleue fit de même, donnant lieu à une confrontation au corps-à-corps. C’était bon enfant, mais les deux lutteurs combattaient à un niveau impressionnant pour le commun des mortels. Les deux bienfaiteurs enchainaient les galipettes, les feintes et contres, ils étaient d’habiles martialistes. Cette joute dura quelques minutes avant que la frustration de ne voir aucun des deux prendre l’avantage ne soit trop grande. Ils se mirent donc d’accord afin de décider qui gagnerait sur la base d’un bras de fer. Ce n’était pas la première fois que les deux Z-warriors se mesuraient dans une épreuve de force brute. La dernière fois qu’ils s’étaient mis ainsi à l’épreuve, c’est la table qui avait rendu les armes en première. Mais cette fois, le support prévu à cet effet était en katchin, assurant un duel aussi brusque que décisif.


Main dans la main, les deux experts se dévisagèrent une atmosphère de confrontation bienveillante. Le bras de fer eut alors lieu, donnant là encore une flagrante égalité. Cependant, le statuquo fut ébranlé par une action opportuniste de Charlo. Dans un moment de plat, il fit un soudain usage du kaioken x20, renversant immédiatement la partie à son avantage.


« J’ai gagné ! »

« T’es qu’un tricheur ! »

S’indigna le père de famille, le bras écrasé sous la poigne de son ami.

« J’ai donné aucune règle, tu peux rouspéter autant de temps que tu veux ! »


Visiblement, Pythar n’était toujours pas en mesure de défaire son plus vieux rival. Ce n’était pas bien grave, au final, ce n’était qu’une excuse pour mieux progresser. Abandonnant leurs cheveux dorés, les deux individus échangèrent courtement.

« Et donc tu as aussi vu le combat contre Auros ? Tu as vu le moment où j’utilise le cœur ardent pour le retenir ? C’était pas évident ! »

« Moi je me souviens du moment ou tu te fais couper en deux. »


« Putain tu fais chier ! »


« Hé ! Je dis ça parce que ça m’avais choqué, choqué négativement ! »

Il y eut ainsi quelques instants d’échanges avant de que l’ombre de Charlo se dissipe progressivement.


« Pythar, tu dois savoir que quoi que tu décides, c’était super de te revoir. »


Des phrases qui accentuaient la pression qui tordait les tripes du jugé. Dans quelques minutes, peut-être moins d’une quinzaine, il allait disparaitre pour toujours. Avait fait un usage intelligent de son temps ? N’aurait-il pas du plutôt accourir auprès de ses enfants ? D’un coup, il se sentait cruellement égoïste et irresponsable. L’idée que Kaito ne pouvait l’emmener que dans ce sanctuaire ne suffisait pas à contrebalancer la peine qu’il imaginait pour ses enfants et ses proches. Mais finalement, peut-être que les câliner avant de partir n’aurait pas amélioré les choses ? Cette confusion angoissait l’esprit du défunt.

Malgré tout et jusqu’au bout, il sauva les apparences en adressant un fin sourire à l’ombre de son ami.


« Merci, Charlo. »


Encore une fois, les multiples sentiments, souvent contradictoires, eurent raison de la stabilité du guerrier de l’espace qui laissa échapper de nouveaux sanglots lorsque son ami eut complètement disparu.

La voix du Kaioshin du temps perça la complainte mentale du condamné. Sans animosité, l’être divin lui indiqua que la voix qu’il proposait n’était pas nécessairement meilleure que son châtiment initial. Puis, il donna le fond de sa pensée : Pythar pouvait être transformé en statue… ? Visiblement, c’était le sort qui avait été réservé au leader de la Z-team. Kaito avançait que cette finalité lui permettrait de devenir éternel en observant le monde tout en transmettant des valeurs et des souvenirs aux hypothétiques visiteurs de ce monde magique. Ce procédé singulier laissait le guerrier au bouc pantois, il ne comprenait pas vraiment le fonctionnement d’un tel sort. Mais alors qu’il allait demander davantage d’information, le Shinjin précisa qu’il ne cernait pas lui-même l’ampleur de cette destinée, aussi relative soit-elle. Le saiyan hocha simplement la tête en guise de réponse, laissant le divin partir.


« Très bien. »


Seul, il se retourna, guettant la brume alentour sans savoir qu’en penser. Y avait-il assez de passages pour que sa présence en ces lieux soit bénéfique au monde ? C’était une réelle question qu’il se posait, ce sanctuaire semblait si loin de toute chose. Puis, une partie de la brume se retira, dévoilant la magie dont parlait Kaito quelques instants plus tôt. Face à lui se dressait une reproduction à taille humaine de son ami terrien, une représentation en katchin de Charlo. Le veuf s’imaginait dans une pareille situation, confiné à la seule présence spirituelle. Après quelques minutes de réflexion, une silhouette se dessina aux côtés de la statue. Une aura de lumière dont les valeurs mimaient celles de Pythar. Puis, cette forme prit l’apparence d’une jeune femme aux traits fins, porteuse d’une armure d’argent tranchant radicalement avec le teint clair de sa chevelure. Cette inconnue semblait puissante et vertueuse, inspirant naturellement une certaine confiance. Cette gardienne salua le défunt, expliquant succinctement que cet endroit était une sorte de hall depuis lesquels l’âme des héros se reposait. Suite à sa bride contextuelle, la protectrice dissipa l’ensemble du brouillard de la région entière, dévoilant certaines bâtisses lointaines et quelques iles dissimulées dans ce qui fut une épaisse brume. Interpelé par la nature magique de l’événement, le guerrier de l’espace balayant son regard vers les zones découvertes avec curiosité. Il n’avait jamais vu un lieu tel que celui-ci et en apprenait plus chaque minute.

« Wow, c’est impressionnant. Bonjour, mh… madame ? »

Interrogea-t-il naïvement. Cette personne était visiblement la maîtresse de ce sanctuaire, quelle était sa nature ?

La combattante indiqua que la mort de Pythar avait causé la tristesse de l’âme de Charlo, mais aussi celle du monde astral. Encore une fois, il avait du mal à poser des descriptions sur certains mots.

« Le… monde astral ? Charlo fait parti du monde astral maintenant ? »

S’exclama le saiyan en se frottant le bouc.

Après quelques explications, la mystérieuse magicienne demanda s’il avait fait son choix, difficile de répondre. L’ancien Roi de Vegeta n’était pas encore au clair sur cette histoire de statues et ne pouvait pas prendre de décision sans être fixé à ce sujet. De plus, il n’avait pas de montre mais l’heure semblait déjà bien avancée, il espérait ne pas se faire happer trop tôt vers les Enfers.

« Je n’ai pas encore choisi, je dois admettre que je ne saisis pas parfaitement la nature du sort qui a été réservé à mon ami. »

Commenta-t-il, mentionnant bien évidement celui avec qui il avait fusionné.  

Consciente de l’ignorance de Pythar, elle proposa alors de lui faire comprendre le fonctionnement de cet endroit si particulier. Emballé par cette proposition enjouée, le concerné répondit d’un hochement de tête, suivant la main qui lui était tendue.






Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22856
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockMar 4 Jan 2022 - 18:49
Il aurait été étonnant que le saiyan eut déjà trouvé la réponse à cette question primordiale. La claymore le regardait d’un œil protecteur. Son invité n’avait nul besoin d’être défendu, toutefois c’était la situation délicate dans laquelle il se trouvait qui le rendait vulnérable. En cela, l’empathie naturelle de la guerrière envers les personnes empreintes de justice et de droiture s’éveilla.


« Mon nom est Claire. J’étais une combattante de l’Univers 7, moi aussi. Toutefois, mon ardent désir de répandre la Justice m’a octroyé l’aubaine que de pouvoir poursuivre mon œuvre. » Précisa-t-elle avant de nouer un contact physique avec son interlocuteur.


Quand leurs paumes se lièrent, le monde autour d’eux se transforma. Tout était plus ou moins similaire, mais habillé d’une sorte de voile spécial qui indiquait qu’ils n’étaient pas tout à fait dans la réalité primaire. La jeune femme lui lâcha délicatement la main, comme s’il s’agissait de quelque chose de précieux, de fragile. La carrure de son convive n’avait rien de fébrile, mais si c’était sa première fois dans le monde astral, il allait être particulièrement bouleversé.


Ce pourquoi la combattante lui laissa un temps d’adaptation, restant à ses côtés pour soutenir son corps astral s’il connaissait des difficultés à se mouvoir dans cet espace nouveau.


« Ceci est le monde astral, ou l’Immatériel. C’est une dimension superposée à la réalité dans laquelle nous vivons habituellement. Il est donc tout aussi réel. Quand tu dors et que tu rêves, tes songes se répercutent ici. C’est valable pour toutes les consciences de chaque univers. » La dame de lumière avait conscience que saisir cette vérité n’était pas à la portée de tout le monde, toutefois elle le pensait en mesure de comprendre. « Il existe des rêveurs éveillés. Ce sont des personnes qui arrivent à savoir qu’ils rêvent et peuvent contrôler leurs rêves. Il est toujours assez drôle d’en croiser, car bien qu’ils savent qu’ils rêvent, la plupart n’ont tout de même pas conscience de l’existence véritable de cette dimension. Ils pensent seulement rêver, alors ils croient que tu fais partie de leur imagination. » Un petit sourire amusé se dessina sur ses lèvres quelques instants. « Enfin, il y a les personnes qui sont capables de projeter leur corps astral pour rentrer en pleine conscience dans l’Immatériel. Tu ne détenais pas cette capacité de base, mais je t’ai accompagné jusqu’ici. Tu ne serais pas capable de reproduire cela seul sans entraînement préalable, comme tu t’en doutes. »


Elle le laissa observer ce lieu unique. Des gouttes perlaient du sol jusqu’au plafond, à certains endroits sur des ilots du sanctuaire. La nature de certains phénomènes semblait altérée. Un calme à la fois reposant, saisissant et inquiétant habitait cette dimension à part.


« Nous sommes peu nombreux à pouvoir nous projeter en pleine conscience ici et c’est un bien. Cet endroit est une mine de trésors. En fonction des lieux que tu visites, tu pourras voir des échos du passé. Cela peut être très éprouvant quand une multitude d’évènements se sont déroulés au même endroit. Entre de mauvaises mains, l’accès au monde astral serait désastreux. » Commentait-elle avec le plus grand sérieux. « Ce lieu permet aussi de provoquer des métanoïas sur la psyché d’individus. C’est à dire que l’on pourrait, par exemple – et le processus n’est pas aussi simple que ce que je vais énoncer, bien sûr – altérer la personnalité de quelqu’un depuis cet endroit. Tout le monde existe sur ce plan de la réalité mais la majorité des gens n’en ont pas conscience. Cela ne fonctionne pas à tous les coups, certaines personnes ont une force mentale trop puissante pour être influencé, même alors qu’ils n’ont pas conscience de ce qui peut se tramer ici. » Réaliser une description détaillée de cet endroit était d’une importance cruciale « Voici une autre raison importante du « pourquoi » l’Immatériel doit demeurer secret. »


Cette dernière lui pris lentement la main de nouveau en accompagnant son geste d’un sourire rassurant. Entre son décès, le jugement rendu par Enma, les propositions de Kaito et tout le savoir qu’il découvrait ici, cela faisait décemment trop. Il devait être guidé et accompagné. La jeune femme donna une impulsion du pied droit et s’envola doucement en emportant Pythar avec elle.


« Je vais te montrer quelle utilité peut avoir cet endroit quand il est parcouru avec bienveillance. »


L’incarnation de la Justice leur fit traverser plusieurs des portails encrés dans son sanctuaire. Ils visitèrent d’autres mondes brièvement depuis le monde astral et s’arrêtèrent à moult reprises devant des scènes particulières. Leur première « visite » dans un autre univers les mena jusqu’à une personne d’un âge mûre qui pleurait la mort de ses enfants à la guerre. Cette personne était incapable de voir Pythar ou Claire et il en était de même pour la grande majorité des êtres.


Cependant, la claymore s’approcha de l’homme éploré et chuchota à son oreille quelques mots. « Exprime ce que tu ressens. Observe tes sentiments. Intègre-les à ta vie. Tu n’es pas seul pour traverser ce drame. Rends honneur à la mémoire de tes enfants. Profites de ce que la vie peut offrir. Penses à eux, mais dis-toi bien qu’ils ne voudraient pas te voir t’effondrer. »


Même alors que le protagoniste en question ne se doutait pas de ce qui lui arrivait dans le monde astral, il eut une sorte de réalisation. « Je dois continuer… je dois m’accrocher… pour eux. Ils ne voudraient pas me voir dans un état aussi pitoyable… Je dois arrêter de boire… j’ai honte. » finit-il par s’avouer à lui-même.


Claire rejoignit son invité suite à cela avec un sourire encourageant. « Cet homme va reprendre les choses en main, il est sur la bonne voie. Certaines personnes ne peuvent pas être aidé, cependant. Il faut accepter ce fait. »


Ils traversèrent un autre portail et arrivèrent dans un village assiégé. Une petite fille mourante pleurait toutes les larmes de son corps, serrant son doudou contre son cœur en gémissant de peur. La blessure allait la faire agoniser pendant de très longues minutes.


La claymore s’agenouilla près d’elle. Elle déposa sa main droite sur son front, et sa main gauche contre les mains crispées de la petite fille. « La sensation des câlins de tes parents envahi ton corps subitement, tu revoies les souvenirs heureux comme si tu y étais. » Murmurait-elle. Une lumière doucereuse émana des paumes de ses mains, ce qui sembla anesthésier la pauvre enfant, car petit à petit, son visage et son corps se détendait et bientôt, elle s’endormit, paisible.  


La guerrière d’argent se releva de tout son long et resta quelques instants en silence devant le corps inerte de la petite. Elle lança un regard mélancolique au saiyan. « Personne n’a le pouvoir de changer les mondes, ni le moi profond des êtres qui y vivent. Je ne peux pas être partout à la fois non plus. Mais le plus important est de ne pas rester passif quand on a le pouvoir d’améliorer les choses. »


Enfin, Claire l’emmena dans une vaste prairie, dans un autre monde encore. Là-haut, les deux protagonistes s’assied. Ils virent de nombreux écho de souvenirs défiler devant leurs yeux : à un temps très reculé, cette prairie avait abrité un fort. Ils en virent la construction, ils en virent la destruction. Un village se créa plus tard, puis lui aussi fut raser. Bien des années après, un grand mariage eu lieu dans cet endroit. Les éclats de rire résonnaient fortement ici. Les esprits des gens qui avaient vécu à ces différentes périodes historiques étaient clairement visible durant ces scènes. En somme, chaque endroit recèle de nombreux souvenirs qu’il est possible de découvrir quand on maîtrise le voyage dans le monde astral.


« Tu as déjà découvert le plus important en arrivant dans mon sanctuaire, tu sais. » Dit-elle en se relevant. « L’influence que peut avoir les esprits en pleine conscience qui demeurent dans le monde astral, comme Charlo. » Celle-ci déposa sa main sur le bras de Pythar et ils partirent à nouveau pour rejoindre le sanctuaire. Cette fois, Claire le laissa se concentrer sur la statue de son ami. « Tu vois ? »


Grâce au fait que l’esprit de Pythar avait assimilé l’existence de ce lieu et l’avait, probablement, maintenant inculqué comme véritable, il pouvait analyser de plus en plus de choses dans ce monde.


Ainsi, il put enfin voir quelque chose d’incroyable : depuis la statue de Charlo émanait une aura éclatante et gargantuesque qui traversait les différents portails du sanctuaire. Un halo similaire irradiait depuis la statue d’Akuma, mais d’une nature autre.


« L’âme de Charlo influence des mondes. C’est un être d’exception. Sa détermination et ses valeurs continuent de rayonner et de se propager. C’est en partie grâce à lui si des personnes décident de ne pas abandonner, si des personnes sont inspirées, si des personnes veulent se battre pour le Bien. Charlo est l’un des piliers de cette notion de « Bien ». Grâce à lui cette idée est transmise et préservée dans bien des mondes, et l’idée de Justice, qui était forte en lui, se propage également. »


Les yeux de Claire pétillaient d’admiration. Pourtant, chaque jour elle avait l’opportunité et la chance d’assister à ce spectacle grandiose.


« Son esprit vogue dans cet endroit et aide des personnes, comme ce que je t’ai montré tout à l’heure. C’est pour ça que je te connais aussi bien, Pythar, sans qu’on ne se connaisse directement. Charlo et moi avons partagés nos vies respectives via cet endroit, et nous agissons de concert pour protéger ce qui peut l’être dans les autres mondes. » Un sourire radieux accompagna sa dernière remarque : « Voilà ce qui t’attends si tu décides de te joindre à nous. Tu n’auras plus de corps physique, mais ton âme continuera ton combat... Notre combat. »
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16307
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockMer 5 Jan 2022 - 19:14
Lorsqu’il entendit le nom de la justicière, Pythar eut un bref instant de réflexion, il se souvenait d’une référence faites à une certaine « Claire » sans trop pouvoir la situer. Qui avait-donc mentionné cette guerrière ? Fugma ? Charlo ? Le saiyan avait totalement oublié.  Quoi qu’il en soit, cette introspection, aussi courte soit-elle, n’empêcha pas le défunt de rejoindre la maîtresse du sanctuaire. Aussitôt le contact physique établi, le monde autour d’eux se métamorphosa, passant du jour à la nuit ; une dimension similaire quoi qu’infiniment différente. La structure globale du terrain restait un ensemble d’ilots, mais tous les détails changeaient, se tordant sous les règles d’une réalité alternative. Le fils de Thalès observait ces changements avec une certaine appréhension, ce nouveau monde semblait étrange et bien peu accueillant, loin des standards établis. Mais ce n’est pas les apparences qui allaient lui faire refuser ce voyage, il fit quelques pas, foulant le sol indescriptible avec difficulté. Dans l’immatériel, un esprit non préparé avait beaucoup de mal à faire quoi que ce soit, se maintenir présent pouvait déjà être une épreuve. En conséquence, le veuf peinait à se mouvoir, heureusement, il pouvait compter sur le soutien de la gardienne astrale.

Claire expliqua ce qu’était ce lieu magique, un univers parallèle influençant la dimension d’origine de Pythar. Elle remarqua que seuls quelques élus entraînés étaient capables de transiter entre l’immatériel et le plan classique de l’existence.

« Je m’en doutais, c’est un endroit très… particulier. »

Commenta le père d’Akari et Darius en observant les diverses incohérences qu’il constatait dans les lois de la physique.

La combattante poursuivie ses explications, indiquant que cette étendue secrète recevait les échos de souvenirs, les restes d’événements et les mémoires torturés, joyeuses ou épiques de nombreuses générations. Elle précisa également qu’il était possible d’influencer des visiteurs se trouvant au même endroit sur un plan différent. Une remarque intéressante ; il serait donc possible d’envoyer pleins de gardiens sur Majin Vegeta afin de le rendre moins mauvais ? Malheureusement non, le processus ne fonctionnait pas sur n’importe qui, les mentalités les plus fortes résistaient aux suggestions spirituelles des esprits. Vint ensuite quelques déplacements qui mirent en lumière cette science nouvelle : Un décor minimaliste se dessinait autour des deux protagonistes. La zone entière était assombrie, immaculant le centre de l’attention qu’était un vieillard agenouillé. Cet homme était misérable, acculé par une tristesse qu’il ne pouvait contenir. Un paysage vague de guerre entourait ce malheureux pleurant la mort de ses enfants. La scène était terrible, Pythar avait beau être un lutteur d’exception, il restait sensible à l’observation de telles tragédies.

Il suivit la claymore qui prit place aux côtés du senior, lui chuchotant des paroles que le saiyan parvenait miraculeusement à entendre. C’était un message de réconfort et de paix intérieure. Presque immédiatement, cette petite aide spirituelle eut son effet : Le bougre se redressa, séchant ses larmes en promettant de faire honneur à la mémoire de ses filles. Il n’en fallait pas plus au veuf pour comprendre toute la portée que pouvait avoir le travail de Claire.

« C’est incroyable ! Il serait peut-être mort sans ton aide ! »


S’exclama innocemment le fils de Thalès en constatant la disparition du vieillard. Peut être le Roi déchu avait lui aussi été aidé par des manifestations de ce genre sans s’en rendre compte. Découvrir l’existence d’une telle forme de conscience était impressionnant. Mais la justicière préférait mettre en garde son interlocuteur des évidentes déceptions dramatiques que ce pouvoir pouvait engendrer. Pendant la même guerre, une petite mourrait en sanglots, une scène difficile à supporter pour le défunt qui se retrouvait submergé par l’émotion. Se retrouver dans une telle situation d’impuissance le frustrait au plus haut point, laisser décéder un enfant n’était pas dans ses mœurs.

« Il n’y a rien de plus que l’on puisse faire ? Tu ne peux pas la soigner ? »

Demanda-t-il prestement, agité par cette vue cadavérique qui dépossédait. Mais visiblement, des limites naturelles s’imposaient, l’héroïne ne pouvant que soulager la fin de cette innocente. Les yeux du martialiste étaient alourdis par de chaudes larmes, bien qu’il soit empathique, la nature magique de cet endroit avait une influence sur sa psyché. Il ne s’en rendait pas compte, mais en se déplaçant au sein du champ de bataille, il était irradié par la calamité ambiante, l’infortune générale. Ce capharnaüm générait une grande fatigue mentale qu’il avait du mal à canaliser. Fort heureusement, le visiteur ne paniquait pas pour autant, retrouvant son calme avant d’écouter les paroles modestes de sa camarade.

Ensemble, ils se rendirent au sommet d’une butte depuis laquelle ils assistèrent à l’histoire complète de la région. Ils y virent des temps reculés, des périodes joyeuses, sombres ; une alternance singulière. Pythar pouvait sentir la chaleur du feu, entendre les cris et voir les silhouettes dansantes au loin. Il était épaté par ce qu’il voyait alors que cela ne représentait qu’une petite fraction de ce que pouvait être le monde astral. Il en avait parfaitement conscience tout en concevant ses limites, il n’était pas acclimaté à cet univers unique.

Claire indiqua que ce rôle d’esprit constituait une partie du travail présent de Charlo. Ce n’était pas étonnant, le chef de la Z-Team avait toujours été un guide et un bienfaiteur aventureux. A l’aide de sa puissante magie, la maîtresse des lieux ramena le fils de Thalès au beau milieu du sanctuaire, juste en face de la statue du défenseur demi-saiyan. En observant la structure rocheuse, l’homme au bouc bourru découvrit une émanation énergétique aussi fine que subtile. Quelque chose se dégageait de la représentation de son ami, une sorte d’halo azuré d’une grande pureté. Ce n’était pas la seule entité diffusant ce genre d’ondes, une idole davantage éloignée propageait une aura combattive remarquable.

La gardienne révéla que la qualité Héroïque de Charlo était si forte qu’elle rayonnait littéralement, rayonnant à travers l’espace et les dimensions. Pythar se demandait par quel miracle feu son camarade pouvait libérer une telle influence. Et au-delà de toute représentation physique, le fils de Rycelo exécutait les mêmes tâches que Claire au sein de l’immatériel, luttant activement contre le désespoir. Elle mit en évidence le désir preux de justice qu’elle entretenait avec son invité, une raison de travailler de concert. Le concerné esquissa un petit sourire avant de prendre la parole.

« Comment refuser une telle offre ? Ma mémoire, mon expérience et mes qualités ne sont peut-être pas les meilleures mais je pense que je peux encore être utile. J’aurais besoin d’entrainement, mais je suis convaincu que mon esprit sera rapidement en mesure de sauver des vies. »

Déclara-t-il avec confiance, croisant le regard brillant de la claymore. Son entrain était palpable, et bien qu’il était encore partiellement déstabilisé par l’expérience qu’il venait de vivre, il en redemandait.

« Et je suis certain que mes fils ne finiront pas venir me voir ! Je pourrais leur apprendre deux trois trucs ! »

Commenta le guerrier de l’espace en prenant de gymnaste similaire à celle de Jeice du commando Ginyu. En se redressant, il reprit son sérieux, emballé à l’idée de ne pas simplement être jeté dans les limbes de l’Enfer. Ce n’était pas de l’opportunisme, mais une réelle volonté de pouvoir assister les héros de demain.

« En tout cas, tu as eu une belle initiative. »

Annonça t’il en balançant son regard vers les étendues paisibles que constituaient les ilots de Claire.

« Et c’est un superbe endroit ! Mais il n’y a pas d’animaux pour te tenir compagnie ? »

Au même moment, un buisson s’agita brièvement, libérant un authentique ornithorynque. L’animal semi-aquatine agita ses palmes avant d’approcher affectueusement auprès de la bienfaitrice. Visiblement, cette espèce unique en son genre appréciait beaucoup Claire.

« C’est quoi ce truc ? »

Demanda le saiyan qui n’avait jamais rien vu de tel. Puis, la situation le fit se concentrer de nouveau sur l’importance de leur discussion.

« Quoi qu’il en soit : bien évidemment, j’accepte. »

Il mit son poing droit contre son cœur, signe d’engagement fort pour lui.

« Je serais ravis de combattre le mal, une fois pour toute ! »

Il s’approcha de la combattante en armure, prenant un air plus sérieux.

« Mais avant, j’aimerais remercier Kaito, quand même. »

Il leva les yeux au ciel afin d’interpeler ce dernier.

« Tu es là ? »


Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7715
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockVen 7 Jan 2022 - 17:03
Voilà donc l'arrivée de la nouvelle Déesse. Claire... Cette femme extraordinaire avait réussi à attirer l'intérêt du Dieu de tout, ce n'était pas pour rien. Avant de devenir une entité astrale, elle était connue chez les vivants comme une guerrière d'exception, apportant un grand vent de fraîcheur sur l'Univers 7. Elle avait du mérite. Son cœur était vaillant, et elle était d'une incroyable pureté. C'en était encourageant... Et très inspirant. Il restait au loin, observant juste le départ des deux êtres vers un autre plan de l'existence. Laissant ainsi ce domaine secret aux mains de sa maîtresse, il patientait simplement, se prenant un petit moment pour suivre l'avancée du combat entre ses deux élèves. Lui aussi avait bien avancé, et ils avaient tous les deux quelque chose à se transmettre au cours de ce duel. Oui, ils sortiraient de cet affrontement bien plus grand qu'avant... Ils évoluaient si vite... Il y avait de quoi être fier. C'était le cas du père Shan, qui appréciait grandement l'implication des deux guerriers. Zannin visait le sommet, mais il n'était pas le seul... Boneco convoitait aussi cette finalité.

"Hmm ? Ils sont déjà de retour ?"

Combien de temps pouvaient-ils passer dans le plan astral, qui rendait si peu dans le monde réel ? Voilà une question qu'il se posait. Et... Il était appelé. Pythar était enfin sûr de son choix, semblait-il. Il pouvait donc le rejoindre de nouveau, s'apposant à sa gauche avec un léger sourire au visage. "Je suis là, Pythar. Ton regard semble plus... Décidé. Je suppose que tu as choisi ce que tu voulais faire !" Et c'était bien le cas ! Il fallait donc juste attendre qu'il énonce son souhait. Un coeur vaillant comme le sien désirait se battre pour toujours, et il méritait amplement cette place que Claire lui offrait... Il forçait le respect, ce Saiyan. Quel dommage qu'il n'ait pas eu plus de temps que ça d'en faire profiter l'Univers 7 qui l'avait vu grandir. Il avait tant donné sans jamais recevoir... Et ce titre de monarque qui lui a été arracher par une brute sans cervelle comme Broly était déjà beaucoup à supporter. Il s'en allait avec les honneurs, et un véritable avenir, au moins.

"Je vais t'expliquer comment ça va se passer."

Car les choses étaient bien différentes d'une mort normale, maintenant. "Pour changer le droit complet qu'Enma à sur toi, il faut que tu n'appartiennes plus à l'Univers 7. Pour ce faire, le contrat de Patrouilleur du Temps te met sous la juridiction du Dieu du Temps. Ce Dieu, c'est moi. En tant que ton Dieu régent, j'ai un droit sur ton âme, et donc ta mort. En temps normal, je laisse l'âme des patrouilleurs rejoindre leur temporalité respective, pour qu'ils soient jugés comme n'importe qui. Là, ton âme, avec un commun accord entre moi et la Déesse Claire, sera laisser sous sa protection. Et c'est là que tu deviendras celui que tu vas devenir. Et quand je te vois actuellement... Je pense que cette option était finalement la bonne. M'en voilà rassurer..." Expirait-il, réellement soulager par la tournure que prenaient les choses. Bien sûr, il fallait encore que le guerrier annonce vouloir réellement rejoindre la Patrouille. Et à ce moment-là, il appartiendra à la cité du temps.

"Tu sais, j'aurais réellement aimé avoir le privilège de me battre un peu plus à tes côtés... Tu es quelqu'un de remarquable, Pythar. Tu mérites beaucoup."

Un privilège. Oui, l'estime qu'avait le père de Renko envers l'ancien camarade de Sharotto était énorme. Il avait une place toute désignée, pour lui. Il avait affronté un adversaire au combien surpuissant pour lui, dépassant absolument tous les stades qu'il avait vus jusque-là. Jamais le Gardien de la crypte n'aurait pu espérer avoir un meilleur allié que lui dans cette bataille. Ce dernier hommage était la meilleure chose qu'il puisse faire pour qu'il puisse trouver le salut. Et la femme de Motta était bien cette lumière qui pourrait le guider vers un chemin encore plus brillant. Il allait continuer d'aider les gens pour le meilleur comme pour le pire, et vivra au travers des cœurs de ses enfants à jamais. Ses héritiers porteront ses marques jusqu'au bout, et il pouvait sourire en voyant à quel point le futur qu'ils dessineraient serait radieux. Et pour Pythar... Il pourrait voir ce que ces enfants deviendraient en grandissant encore plus. Maintenant, il ne restait plus qu'à l'homme de Yuno de choisir ce qu'il voulait.

"Déesse Claire..." Se tournant un court instant vers la dame de ces lieux, il la regardait. "Je suis sûr que votre combat est juste. Et vous faites un excellent travail ici. Ça fait plaisir de voir qu'il existe encore des coeurs nobles..." Cette femme avait toujours eu un grand talent. Elle savait y faire, et il fallait avoué qu'elle s'en sortait très bien dans son domaine... Aujourd'hui, elle allait compter à ses côtés un second guerrier d'exception en la personne de Pythar. Bien heureux de ce futur, Kaito ne pouvait qu'admettre que sa place était finalement bien ici. Il ferait du bon travail... Il en était intimement convaincu. "Prenez soin de Pythar. Ce Héros va changer les choses."
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16307
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockVen 7 Jan 2022 - 19:20
Pythar était bien heureux d’éviter son cruel destin. Le combat que portait Claire était noble, juste et ambitieux. Il prouvait que quiconque avec de la volonté pouvait changer le monde, même sans corps, le cœur subsiste. Et quand bien même tout venait à disparaitre, l’âme, l’essence même de l’être, trouvait toujours un chemin. La découverte de l’immatériel ouvrait de nouvelles portes que le saiyan était impatient de franchir. D’ailleurs, il n’avait pas vraiment caché son enthousiasme, surtout s’il pouvait travailler aux côtés de son ami Charlo et de la justicière qui l’hébergeait. Quand Kaito apparu, le défunt lui adressa un grand sourire enjoué, signe qu’il avait déjà fait son choix.

« Oui, cet endroit est superbe et me permet de poursuivre ma lutte. Tu as vraiment bien fait de m’emmener ici ! »

Déclarât-il avec entrain.

Cependant, les choses n’étaient pas si simples et un contrat devait être passé entre le Shan et le Roi déchu, un acte officiel qui annonçait « l’intemporalité de l’âme » du saiyan. En quittant la juridiction de de l’univers 7, Pythar tombait dans les lois propres aux anomalies temporelles. De plus, le formulaire permettait au guerrier de l’espace d’intégrer la time patrol, verrouillant son appartenance au domaine actuellement dirigé par Kaito. Deux éléments qui permettaient de contredire la version actuelle du jugement du défenseur de Vegeta. Bien qu’il n’ait jamais été bon en formalités, ici parvenait sans problème à saisir toute l’importance de ce contrat. Et puis comme ça, il rejoint officiellement l’alliance du Kaioshin comme il l’avait proposé juste après la bataille contre Auros.

Après avoir expliqué le fonctionnement de l’arrangement, le Shinjin confia tout le regret qu’il entretenait malgré tout. Il exprimait un certain ressenti à l’idée que Pythar soit mort prématurément, une frustration justifiée. Incapable de changer quoi que ce soit à son destin, le concerné se permit de rassurer son interlocuteur.

« Tu sais, tu n’as aucun regret à avoir. Tu as beaucoup fait pour moi, et sans doute énormément pour l’univers. J’ai fait ce que j’ai pu, et il semblerait que tu m’offres l’opportunité de continuer ma lutte. Ça n’a pas de prix à mes yeux, je t’en suis éternellement reconnaissant. »

Avouât-il avec sincérité. Kaito l’avait tiré d’une sacrée panade en le menant ici. Quant à Claire, elle était logée à la même enseigne : Il s’agissait de héros intemporels dont les actes grandioses sont dignes des légendes. Il s’avança alors vers le dieu du temps, inclinant son basin afin de réaliser une courbette respectueuse.

« Merci. »

Il se maintint dans cette posture quelques instants avant de se redresser, conservant le même air solennel.

« J’aurais une dernière demande à te faire, si tu le veux bien. »


Il fit un bref mouvement de recul pour qu’il ait dans son champ de vision les deux protagonistes.

« A vous deux, d’ailleurs. »

Il se frotta un instant le menton, enfin le bouc, histoire de réfléchir à ses propos.

« Je ne sais pas trop comment c’est le monde astral, ni ce qu’il va m’arriver. Donc quoi qu’il se passe, si je tourne mal, je compte sur vous pour me ramener sur le droit chemin. C’est d’accord ? »

Ça ne devait pas être trop difficile pour Claire qui sera en permanence à ses côtés. Néanmoins, Pythar n’avait aucune idée de ce qui lui arriverait dans le futur, il préférait faire passer un petit serment à ses deux amis. Dommage que Tentra ne fut pas dans les parages, il aurait subi le même sort. Une fois ce petit écart accompli, plus rien ne retenait le guerrier de l’espace.

Respectueux, Kaito remercia l’investissement phénoménal de la justicière en armure. C’est vrai qu’elle était épatante, jamais le père d’Akari et Darius n’avait vu de tels pouvoirs. D’ailleurs, il avait terriblement hâte d’en apprendre plus et de découvrir le potentiel de l’immatériel. Bien qu’il ne semblât pas très doué, l’ami de Charlo allait redoubler d’efforts pour rattraper son retard !

« Bon, alors, comment on le signe, ce contrat ? »

Il mit ses mains contre ses côtes, l’air vaillant en souriant.

« Parce-que j
Chronoa
Chronoa
PNJ
Féminin Age : 82
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 82

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockVen 7 Jan 2022 - 19:24

Alors qu’une alternative profitable à tous semblait se confirmer, le saiyan explosa dans un halo de lumière violacée. Il venait d’être désintégré sans avoir le temps de finir sa phrase. Avait-il manqué de temps ? Non, il restait une dizaine de minutes, Enma n’avait rien à voir avec cette histoire. Un intervenant avait fait irruption au sein du sanctuaire, un être éthéré reconnu de tous, sa sainteté, le grand prêtre. Le premier séraphin était posté à quelques mètres des deux gardiens, flottant à cinq mètres du haut. Son air indifférent et supérieur les toisait du regard un court instant avant de se muer en un fin sourire amical.

« Salutations. »

Face à cet être ultimement supérieur, le second être de la création, il était d’ordre général de présenter son plus vif respect. Le père des anges était l’administrateur en chef, indépassable, invincible, immortel, il combinait tous les pouvoirs et toutes les responsabilités. Cet individu unique se posa sur le sol sacré avec douceur, observant les quelques brins de lumière en l’air, dernières traces du guerrier de l’espace. En silence, il s’avança vers les bienfaiteurs sans relâcher son expression empathique. Une fois à moins de deux mètres, soit une distance courte mais respectable, il prit de nouveau la parole.

« Quel endroit magnifique. »


Commentât-il, son regard se mêlant aux derniers éclats, aux nuages, aux soleils, aux ilots les plus hauts. L’ange semblait d’un calme exemplaire, comme si la disparition de Pythar était un phénomène naturel et insignifiant, juste et parfaitement orchestré. Néanmoins, son indifférence prit fin alors que son attention se recentrait, d’abord sur la justicière aux yeux immaculés.

« Je vous respecte, mais je ne vous comprends pas. »

Il fronça légèrement son regard, entretenant son air cordial.

« Pourquoi contourner les règles ? Vous qui êtes l’idole de la justice ? »


Il afficha ensuite un air légèrement abattu, faussement attristé.

« Je suis déçu, je ne pensais pas que vous pourriez-faire un tel écart. »


Claire disposait de quelques secondes pour se justifier, le tout en se rappelant de la prestance infinie de son contradicteur. L’attention du séraphin se maintint sur elle quelques instants avant de se porter sur Kaito.

« Quant à vous… C’est une action illégale et répréhensible que vous est empêché de faire… »

Son regard était sévère tout en conservant une tranquillité extrême.

« Si je n’étais pas intervenu, vous auriez brisé le jugement d’un fonctionnaire sous la responsabilité directe du Kaioshin local. »

Logiquement le grand prêtre était incollable sur le règlement et le fonctionnement de l’administration divine, il allait être très difficile d’argumenter contre lui. Malgré tout, ce qui semblait présentement injuste, c’était bien le sort de Pythar qui était, une fois de plus, l’homme de plus malchanceux de l’univers.


Dernière édition par Chronoa le Ven 7 Jan 2022 - 21:19, édité 1 fois
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22856
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockVen 7 Jan 2022 - 20:36
Le court voyage initiatique de Pythar avait démontré sa bonne volonté et sa bienveillance. Peu importait les nuages gris qui pouvaient recouvrir la vie des uns et des autres, tant qu’ils agissaient toujours de la sorte. Il n’existe aucun être totalement parfait ou totalement pur, après tout. Le plus important est de tendre vers ces bonnes valeurs au maximum de notre propre potentiel – voilà tout d’une moins l’un des préceptes de vie que suit Claire. 

« Je peux confirmer que tu as cette force en toi, Pythar. Ta présence à nos côtés m’honore. » Répondit-elle lorsque le Roi déchu se proposa pour leur venir en renfort. « Je souhaite à tes fils de venir nous rendre visite le plus tard possible. S’ils sont aussi valeureux que toi ils seront les bienvenus. » Un petit rire cristallin et joyeux s’échappa des lèvres de la claymore en voyant son nouveau coéquipier prendre une posture à la Jeice. « Cet endroit et ce qui en découle me permet de perpétuer le Bien et la Justice. Le Tout-Puissant m’a fait le plus grand des privilèges. » Assurait-elle d’un sourire apaisé malgré toutes les horreurs qu’elle pouvait voir à travers cette infinité de mondes et de situations chaotiques. 

Son mental était suffisamment fort pour supporter tout cela. En plus de venir en aide, à son niveau, à autrui. C’était aussi ce que la combattante argentée distinguait chez Pythar. Il était en mesure d’endosser ce rôle de guide.

Ce dernier s’interrogeait sur un possible compagnie animalière. Aussitôt, un buisson s’agita et ce très cher ornithorynque offert par Zen-Oh courut aussi rapidement qu’il lui était permis pour se lover contre les chevilles de Claire. Cette dernière s’abaissa pour soulever l’animal et le caler confortablement entre ses bras tout en se redressant. La bestiole émit un son similaire à des ronronnements. 

« C’est un cadeau du Seigneur Zen-Oh, en plus du sanctuaire. Je ne lui ai pas encore trouvé de nom. Peut-être que je vais l’appeler Glouton, parce qu’il passe le plus clair de son temps à chercher de la nourriture. » Plaisantait-elle en grattant doucement l’animal dans le cou, ce qui le faisait frémir de plaisir. « Il y a d’autres animaux, et un digimon. » 
Souligna-t-elle d’un air égayé. « Il faudra que je te raconte cette fois où j’ai trouvé un monde digital où il existe des créatures nommées « digimons ». Quand je suis arrivée là-bas, j’ai reçu une sorte d’appareil qui me lie à l’un d’eux. Certains sont capables de parler et font montre d’une grande intelligence. Ils grandissent et changent de forme. Leurs évolutions sont un curieux processus, intéressant toutefois. » Cette dernière en parlait avec une certaine émotion. Le Digimonde avait été un lieu où, à l’époque, Claire se rejoignait en terre « neutre » pour échanger avec MV. D’ailleurs, son Digimon à lui n’était autre que Piedmon. « Ne sois pas étonné de croiser BanchoLeomon dans le Sanctuaire. Lui aussi est animé par sa soif de Justice. Il ne peut agir que dans le monde d’où il vient : le Digimonde, toutefois il est d’une agréable compagnie et donne de bons conseils.»

Cette dernière fit un mouvement avec ses doigts et la silhouette de BanchoLeomon apparu devant Pythar. Ainsi connaissait-il son apparence à présent, de ce fait il ne serait pas surprit de le croiser au Sanctuaire. 


Spoiler:
Kaito en personne venait faire honneur de sa présence. Claire lui adressa un sourire accueillant.

« Dieu du Temps, vous avez mon éternelle gratitude pour m’avoir amené ce champion de Justice. » Dit-elle en saluant bas devant Kaito.

Par la suite, le concerné expliqua à l'ancien Roi comment cela allait se passer. Claire tiqua lorsqu'il la qualifia de "déesse" et elle eut l'air gênée. Les choses se goupillaient tout ce qu'il y a de mieux pour le défunt. La Justice en avait le coeur léger, tout comme le maître des temporalités. 

«Vous savez, je n'ai rien d'une Déesse. Je sais que certains peuplent me voient de la sorte, mais je suis l'avatar de la Justice - et je ne souhaite pas être autre chose.» Dit-elle humblement à l'attention de Kaito. «Des éloges de la part du respectable Dieu du Temps en personne, quel honneur vous me faites.» Fit-elle en s'inclinant respectueusement de nouveau, tout en gardant un air digne et altier. «Pythar sera un excellent vecteur de Justice et il veillera sur les mondes en compagnie d'Akuma, de Charlo et de moi-même. Il est un soutien des plus qualitatifs.»

Elle lança un regard complice et bienveillant à son nouvel allié. C'était une immense fierté que de pouvoir compter un brave de plus à ses côtés. 

Cette dernière déposa une main réconfortante sur l'épaule de son nouveau Porteur de Lumière lorsqu'il leur demanda de veiller à ce qu'il ne sombre pas.

«Ton coeur vaillant bat à l'unisson avec les nôtres, maintenant. Tu ne seras jamais prisonnier des ténèbres à nos côtés. Nous serons toujours là pour te soutenir et te ramener à la lumière quand tu en auras besoin, et je sais que tu le feras aussi pour nous.» L'incarnation de Justice posa la paume de sa main à plat contre l'endroit où se situait physiquement le coeur de son invité. «Où que tu ailles, regardes dans ton coeur et tu verras que nous serons toujours avec toi.»

En cet instant, la silhouette de Charlo se détachait derrière Claire. Ce dernier souriait d'un air confiant et à la fois de défi - lui qui aimait bien se "chamailler" avec son ami. 
L'ornithorynque qui ne tenait que plus dans un seul bras de la Dame de Lumière tendit ses petites pattes pour tâter timidement le saiyan.  Après quelques secondes à faire rebondir ses doigts palmés contre la chair du nouvel arrivant, la curieuse bestiole ne semblait pas encore décider quant à savoir s'il allait faire un coussin confortable ou pas. Claire émit un petit rire, puis elle déposa la créature au sol. Cette dernière se mit à renifler curieusement le guerrier de l'espace.

Finalement le valeureux combattant demanda où est-ce qu'il pouvait signer. Il prit une pose enthousiaste et-

Un halo de lumière violet le fit littéralement exploser. 





















































!̮̹̫͖̫͖͖̟̯̱̟̒ͩͭ̎ͪ̑̊̏͐̂ͩ̏͂͊̈̾̉̈́͢͠ͅ

̴̨͓̜̗͓̖͊͂ͣ̄̒̌ͨͬ͑̂ͪ̇̋͢͜!̛͕̣̼͚̝͖͍̳̖̳̩͕̟̼̫͎̀͌́̕͟͠

̬̗̩̻͈̮ͭ̊̃ͥ̇ͪͯ̓͆͐̈̎̀͆́̀̚ͅ!̜̪͔̰͖͔̩̼͉̩͓̞̜͚̬̭̭̾͐̏̂̾̏̀͝

̵̧̻̭͎͎͛͒͐͒ͪ̾!̛̂̅͛̏̽͏̢̫͙͎̜

̌̊̐̊͐̈̅̌̽͐ͬ҉̵̩̟̥̺̦̳̪̼̪̹̗̣͓̮̺̕!̶̢̡̛̱̱̗̦ͤ̈͂̀̔͊̌̏͆͐́͘

̴̯͙͖͕ͭ̌̋́̕ͅ!̵̡̡̩̩̞͕͕̠̪͙̅̈̈̒͘

̤͓̰͎̝̺̠̤̤͓̩̗͎̙͒̐̏ͨ͗ͬͭ͛ͫ̆ͥͨ̏ͮ̂̚͘͜͝ͅͅ!̷̷͔̳̫͓̬̩̝͕̖̣͎̭͔͇ͩ̈͌ͧͮ̒̽ͯͨͪ̚

̢̖̰͙̖͙̘̮̜̙͔̠͇̲̣͔̰̥͚͌̉͌ͪ̀ͭ̈́͆ͦ̎̿ͭͮ̓̈̚͘͞!ͫ̈́͋̅̉͗͛̉̏̒̄͆̍͟҉̶̵̨̱̞̩̗̘̠̲̫̬̭̥̣̦

̢̝̬̬̱̓̎̄̉ͥͣ̐ͥ͐̾̏̽ͨ͗͘!̷̛̛͔̟̖̲̞̩̦̳̣̲̳̦͉̜̞ͥ̓̓̌̈́͗̋̒ͨͩͫ̎̑̉̚̕

̴͇̫̜̱̝̼̰̲̞̣͋͛͊̃̓̋͡͝ͅ!̨̛̲̥̖̬̪̱̥͕̻̋̃̿͊̍̒̐ͬ̊̌̇͒̀͟͠

͖̻̗̱̹̜̝̼̰͎͍̠̩͍̩̔ͮ́̾̊̿̐̎͌̆ͩ̇͜!͇͚͓͈̠͍̟͍̦̩̠̪̱͓̓͗̆́̂͝

̸̡̙̻̬͕̣͖̪̮̣̠̳̞̲͕͊̽̏̑ͪ͛ͧ̍ͤͤ̅̑̔ͮͧͪ̀͠ͅ!̷̴̪̲̯̥̞̗̭̘͖̗͖͚̝͍̆ͦ̅ͣ̉̃͑̊̈́̈ͤͧ͊̄̂̓́̚ͅ

̷̶̛̩̤͖̰̜͉̮̬͙̦̱̋̎ͧ͊͌̎ͧ͛ͮͥͫ̈́̏͌̂̎̈́!̷̴̨͎̭̦͔̲̳̦͔͉̯̫̰̲̟̱̼͆̎ͪ̍̀̕

̶̈̂ͥ͒̇̃ͪͧ̊ͧ̃͛ͯ̐ͮ̐҉͕̺̱̬̠̹͔̯̻̟͘͡͠!̡͈̬͖̹͎̠̰̯̬̦͈͖̠̹͇̗̯̤͗ͣ̔̂͒͊́ͧͯ̀̋̒̍ͤͫ̚͝͝

̢͚̲̼̮͇͕̭͈̼̥̺̣̤́̔ͬ̊̌͑̀̄́͝!̸ͤ̍̑͒̂̄̽ͪ̀͜͏͈̥͚͍̥̹͎̘̟̱̻̩̮͍͍̮

̡̜̘͎̖̳̬͈̠̭̤͖̹͍̯̈́̃̓͌̈́ͥͥ̿͛͑́̚͘ͅ!̒̍̀ͬ̔̑͝͏͔͕̟͔̝̼̹̹͔̫̼̝̭͚͉

̵̷̸̧̲̦̥̺̦̖̻̙̖̜͇̩͈͍̀̂̎͒͜!̈̎̉͑̅̓́̓̈́̒̄́҉̵͎̯̱͕͍̪͈̦̼͚̖̙͔͍̟͇̙

̷̴͔̺͔̝̞̝͇̙̩͉̘͙̥̤̓ͦͬ͐̆̆̈́̾͆͐ͦ̉͋̚̕͢͡



Choisir son destin 5bc3d710





!̮̹̫͖̫͖͖̟̯̱̟̒ͩͭ̎ͪ̑̊̏͐̂ͩ̏͂͊̈̾̉̈́͢͠ͅ
̴̨͓̜̗͓̖͊͂ͣ̄̒̌ͨͬ͑̂ͪ̇̋͢͜!̛͕̣̼͚̝͖͍̳̖̳̩͕̟̼̫͎̀͌́̕͟͠
̬̗̩̻͈̮ͭ̊̃ͥ̇ͪͯ̓͆͐̈̎̀͆́̀̚ͅ!̜̪͔̰͖͔̩̼͉̩͓̞̜͚̬̭̭̾͐̏̂̾̏̀͝
̵̧̻̭͎͎͛͒͐͒ͪ̾!̛̂̅͛̏̽͏̢̫͙͎̜
̌̊̐̊͐̈̅̌̽͐ͬ҉̵̩̟̥̺̦̳̪̼̪̹̗̣͓̮̺̕!̶̢̡̛̱̱̗̦ͤ̈͂̀̔͊̌̏͆͐́͘
̴̯͙͖͕ͭ̌̋́̕ͅ!̵̡̡̩̩̞͕͕̠̪͙̅̈̈̒͘
̤͓̰͎̝̺̠̤̤͓̩̗͎̙͒̐̏ͨ͗ͬͭ͛ͫ̆ͥͨ̏ͮ̂̚͘͜͝ͅͅ!̷̷͔̳̫͓̬̩̝͕̖̣͎̭͔͇ͩ̈͌ͧͮ̒̽ͯͨͪ̚
̢̖̰͙̖͙̘̮̜̙͔̠͇̲̣͔̰̥͚͌̉͌ͪ̀ͭ̈́͆ͦ̎̿ͭͮ̓̈̚͘͞!ͫ̈́͋̅̉͗͛̉̏̒̄͆̍͟҉̶̵̨̱̞̩̗̘̠̲̫̬̭̥̣̦
̢̝̬̬̱̓̎̄̉ͥͣ̐ͥ͐̾̏̽ͨ͗͘!̷̛̛͔̟̖̲̞̩̦̳̣̲̳̦͉̜̞ͥ̓̓̌̈́͗̋̒ͨͩͫ̎̑̉̚̕
̴͇̫̜̱̝̼̰̲̞̣͋͛͊̃̓̋͡͝ͅ!̨̛̲̥̖̬̪̱̥͕̻̋̃̿͊̍̒̐ͬ̊̌̇͒̀͟͠
͖̻̗̱̹̜̝̼̰͎͍̠̩͍̩̔ͮ́̾̊̿̐̎͌̆ͩ̇͜!͇͚͓͈̠͍̟͍̦̩̠̪̱͓̓͗̆́̂͝
̸̡̙̻̬͕̣͖̪̮̣̠̳̞̲͕͊̽̏̑ͪ͛ͧ̍ͤͤ̅̑̔ͮͧͪ̀͠ͅ!̷̴̪̲̯̥̞̗̭̘͖̗͖͚̝͍̆ͦ̅ͣ̉̃͑̊̈́̈ͤͧ͊̄̂̓́̚ͅ
̷̶̛̩̤͖̰̜͉̮̬͙̦̱̋̎ͧ͊͌̎ͧ͛ͮͥͫ̈́̏͌̂̎̈́!̷̴̨͎̭̦͔̲̳̦͔͉̯̫̰̲̟̱̼͆̎ͪ̍̀̕
̶̈̂ͥ͒̇̃ͪͧ̊ͧ̃͛ͯ̐ͮ̐҉͕̺̱̬̠̹͔̯̻̟͘͡͠!̡͈̬͖̹͎̠̰̯̬̦͈͖̠̹͇̗̯̤͗ͣ̔̂͒͊́ͧͯ̀̋̒̍ͤͫ̚͝͝
̢͚̲̼̮͇͕̭͈̼̥̺̣̤́̔ͬ̊̌͑̀̄́͝!̸ͤ̍̑͒̂̄̽ͪ̀͜͏͈̥͚͍̥̹͎̘̟̱̻̩̮͍͍̮
̡̜̘͎̖̳̬͈̠̭̤͖̹͍̯̈́̃̓͌̈́ͥͥ̿͛͑́̚͘ͅ!̒̍̀ͬ̔̑͝͏͔͕̟͔̝̼̹̹͔̫̼̝̭͚͉
̵̷̸̧̲̦̥̺̦̖̻̙̖̜͇̩͈͍̀̂̎͒͜!̈̎̉͑̅̓́̓̈́̒̄́҉̵͎̯̱͕͍̪͈̦̼͚̖̙͔͍̟͇̙
̷̴͔̺͔̝̞̝͇̙̩͉̘͙̥̤̓ͦͬ͐̆̆̈́̾͆͐ͦ̉͋̚̕͢͡



















Son premier réflexe fut de se tourner vers Kaito dans une totale incompréhension, comme pour le questionner sur ce qui se passait. S'il savait quelque chose. Ses yeux avaient viré à un jaune sauvage, signe que Claire s'attendait à un danger imminent. 

Ce ne fut "que" Le Grand Prêtre qui leur apparut. Aussitôt, la claymore fut contrainte de faire un salut des plus respectueux en s'inclinant le plus bas possible, mais impossible de cacher son désarroi et le choc infernal qui venait de la saisir. Son coeur s'était emballé et ses pulsations ne voulaient se calmer sous aucun prétexte. Ses membres exécutaient en un mode “pilote automatique” maladroit ce que sa tête disait de faire, mais celle-ci était ravagée par ce qui venait de se passer : son visage ne mentait pas.
Aussi, lorsqu’elle se redressa enfin et que l’Ange des Anges lui adressa des remontrances, un profond sentiment d’injustice lui noua le coeur.

I̖̻̻͈͇NJU̸̖͍̜̙͈̹͇S̜͎̳̟͍T̪͉͔̥͘E !
 !               Criait l’esprit de Justice en elle.

De prime abord, elle ne sait quoi répondre. Ses yeux totalement écarquillés le fixèrent un moment, toujours figés dans cette abîme d’incompréhension absolue. 
 Ḯ̺̬̠͍̫̟ͅŇ̸̰̱̦͔͌J̡̲̔U̸̘̇ͬS̳͙̟̰̲̊͊̈́ͩͯ̐͝T͇̠̰̟̹̪̲E̼̲͖͍̮̼ ! Hurlait l’esprit de Justice en elle.
«Je l’ai fait… car ça me semblait… juste.» Finit-elle par articuler avec le plus grand mal à cause du traumatisme toujours très frais. 
Ce fut la seule chose qu’elle pu dire sur l’instant. Pourtant bien d’autres choses tournaient dans sa tête et la menaçait de lui faire perdre la raison. Toute cette scène n’avait aucun sens.
Elle vit l’esprit de Charlo se débattre et s’agiter et Akuma le retenir de se jeter à la gorge du Grand Prêtre…
et au fond d’elle, la guerrière argentée ressentait ce même désir. Cela la troubla et la combattante baissa la tête. 





I̵̩̲͙̪̱̞̻̜̘̣͉̻͔ͯ̄̑͂͌͒̈̓̿͂͐͒ͯ̚N̢̮̭̳̜͖̠̻̜̖̹̺̫̆̔̌̑̂J̸̛̔ͫ̊̏̈́̐̓͛̇ͯ͒̇ͯ̂̏͆̓͏͓͍̰̱̼̦͓̭̻̪̜͈U̷̴̢͈̲̜͖̥̞̟̥̪̻̹̿̄͂̅ͪ̍̑̊S̷̛͎̗͎̹͔̗̙̹͙͔̼͓̩͔͙̦ͬ̍̒̔ͤ̃͛̿̓͗̽͋͛̀̽͘͢͜Ţ͇̩̣̗͈͇̖̻͍ͮ̿̐̎ͥ̓͊̃ͫ͠͝Ë̩͚̝̙̌͑̌̋ͧ̀́̕͜͝ ! Clamait l’esprit de Justice encore et toujours dans son esprit.





Pourtant, en un claquement de doigt il pourrait aussi la faire disparaître. Agir serait d’une idiotie sans nom.
Si l’on qualifiait le calme de Claire de “légendaire”, ce n’était pas un hasard. Même en cet instant d’une abomination sans nom, cette dernière gardait la tête sur les épaules. 
Toutefois,
Le Grand Prêtre n’était plus un allié de la Justice. Il en était même devenu l’ennemi et,
Par conséquent,
Un jour il paierait ses actes ignobles. 
Oui…
Il fallait trouver un moyen.


!̮̹̫͖̫͖͖̟̯̱̟̒ͩͭ̎ͪ̑̊̏͐̂ͩ̏͂͊̈̾̉̈́͢͠ͅ
̴̨͓̜̗͓̖͊͂ͣ̄̒̌ͨͬ͑̂ͪ̇̋͢͜!̛͕̣̼͚̝͖͍̳̖̳̩͕̟̼̫͎̀͌́̕͟͠
̬̗̩̻͈̮ͭ̊̃ͥ̇ͪͯ̓͆͐̈̎̀͆́̀̚ͅ!̜̪͔̰͖͔̩̼͉̩͓̞̜͚̬̭̭̾͐̏̂̾̏̀͝
̵̧̻̭͎͎͛͒͐͒ͪ̾!̛̂̅͛̏̽͏̢̫͙͎̜
̌̊̐̊͐̈̅̌̽͐ͬ҉̵̩̟̥̺̦̳̪̼̪̹̗̣͓̮̺̕!̶̢̡̛̱̱̗̦ͤ̈͂̀̔͊̌̏͆͐́͘
̴̯͙͖͕ͭ̌̋́̕ͅ!̵̡̡̩̩̞͕͕̠̪͙̅̈̈̒͘
̤͓̰͎̝̺̠̤̤͓̩̗͎̙͒̐̏ͨ͗ͬͭ͛ͫ̆ͥͨ̏ͮ̂̚͘͜͝ͅͅ!̷̷͔̳̫͓̬̩̝͕̖̣͎̭͔͇ͩ̈͌ͧͮ̒̽ͯͨͪ̚
̢̖̰͙̖͙̘̮̜̙͔̠͇̲̣͔̰̥͚͌̉͌ͪ̀ͭ̈́͆ͦ̎̿ͭͮ̓̈̚͘͞!ͫ̈́͋̅̉͗͛̉̏̒̄͆̍͟҉̶̵̨̱̞̩̗̘̠̲̫̬̭̥̣̦
̢̝̬̬̱̓̎̄̉ͥͣ̐ͥ͐̾̏̽ͨ͗͘!̷̛̛͔̟̖̲̞̩̦̳̣̲̳̦͉̜̞ͥ̓̓̌̈́͗̋̒ͨͩͫ̎̑̉̚̕
̴͇̫̜̱̝̼̰̲̞̣͋͛͊̃̓̋͡͝ͅ!̨̛̲̥̖̬̪̱̥͕̻̋̃̿͊̍̒̐ͬ̊̌̇͒̀͟͠
͖̻̗̱̹̜̝̼̰͎͍̠̩͍̩̔ͮ́̾̊̿̐̎͌̆ͩ̇͜!͇͚͓͈̠͍̟͍̦̩̠̪̱͓̓͗̆́̂͝
̸̡̙̻̬͕̣͖̪̮̣̠̳̞̲͕͊̽̏̑ͪ͛ͧ̍ͤͤ̅̑̔ͮͧͪ̀͠ͅ!̷̴̪̲̯̥̞̗̭̘͖̗͖͚̝͍̆ͦ̅ͣ̉̃͑̊̈́̈ͤͧ͊̄̂̓́̚ͅ
̷̶̛̩̤͖̰̜͉̮̬͙̦̱̋̎ͧ͊͌̎ͧ͛ͮͥͫ̈́̏͌̂̎̈́!̷̴̨͎̭̦͔̲̳̦͔͉̯̫̰̲̟̱̼͆̎ͪ̍̀̕
̶̈̂ͥ͒̇̃ͪͧ̊ͧ̃͛ͯ̐ͮ̐҉͕̺̱̬̠̹͔̯̻̟͘͡͠!̡͈̬͖̹͎̠̰̯̬̦͈͖̠̹͇̗̯̤͗ͣ̔̂͒͊́ͧͯ̀̋̒̍ͤͫ̚͝͝
̢͚̲̼̮͇͕̭͈̼̥̺̣̤́̔ͬ̊̌͑̀̄́͝!̸ͤ̍̑͒̂̄̽ͪ̀͜͏͈̥͚͍̥̹͎̘̟̱̻̩̮͍͍̮
̡̜̘͎̖̳̬͈̠̭̤͖̹͍̯̈́̃̓͌̈́ͥͥ̿͛͑́̚͘ͅ!̒̍̀ͬ̔̑͝͏͔͕̟͔̝̼̹̹͔̫̼̝̭͚͉
̵̷̸̧̲̦̥̺̦̖̻̙̖̜͇̩͈͍̀̂̎͒͜!̈̎̉͑̅̓́̓̈́̒̄́҉̵͎̯̱͕͍̪͈̦̼͚̖̙͔͍̟͇̙
̷̴͔̺͔̝̞̝͇̙̩͉̘͙̥̤̓ͦͬ͐̆̆̈́̾͆͐ͦ̉͋̚̕͢͡



!̴̧̘̟͚̰̗̳͆͌͆́ͦ!̡̨͕̠̹͈̮̺̭̤̙̼̤͖̖̞̜͈̞̜̔͒̍͋͂ͪͨ́̔̐̚͢ͅ!̵͍̖͍͇̭͔͗ͭ̋̔̆ͩͩ̏͐ͫͤ̄̄ͦ̿͌͘!̨̨͍̜̮̱̳̤̼̹̃͋ͭ̅ͫ̌̽ͫ̅ͩ̎ͤͮͮ́̚̚̕͜!̢͈͖̹̝͎̣͓̩̪̝̟͚͍̖̲̼͈̪̂̄̇͊̋̄̿͋͂̈ͫ̏́̎ͧ͒̎̀͡ͅ ̡̜͓̻̹̫͈̲ͫ̓́͆ͬ̓ͩͨ̎ͧ́ͭͫ̀ͥ͌ͫͪ͝Įͨͪͯ̿ͤ̒̎̍̆ͬ́͏̧̮̠̯̼̥̪̭̥̳̳̮Ń̡̛͇̘͕̦̭̩̱̬̠̪̪̮̻̥͍͒ͣ̇̏͒̽̎̌̓̐ͫ͆͝J̡̫̟̲̫̲̮̠͍̲̰̬̻̓̈́̃̎͗ͥͫͣͫ͐̊͑̑͘ͅU̥̰̫̟̦͖͍̞͖ͬͣ̅́̆͂ͪͪ͋̐͐ͤͩ̂̎͊̂̀͘͟͢ͅS̴̢̜̦̦̘̬̺͖̪͖̜ͩ̑ͩ̉́̎͘͝͞T̲͇̲͙͙̻̦̙̝̘̲̬ͧ͗͒̐̈́̇ͥ̈̂̐̚͟Ę̙̼̥͙̹̤̫̬̰̱͈̬̭̦͇͉̹͌͆̎ͭͦ̇̕͢͡ͅ ̠̩̯̟̋̈́̀ͪ̿̌̃̓ͬ̾͒́̚!̇̀͑̔̎̅͊̂͛̾̔ͯͫ̊ͪ̂͆ͥ҉̨̻̻̬͉̼͍̖̰̖́!̹̼̮͙̙̼͎͔̜̻̅ͨ̏͐ͩ͊̅̊͘!ͧ̀̈́͐͛͑̓ͪ̄ͩ̀͆̅͏̱̫̞̠̤̻͕̳̬̞̼̲͕͚̖̝̞ͅ!̨ͬ͗ͬ̏ͩ̉̋ͣ̀̏҉̡̨͕̮͖̞̳͓̖̖̣̱̲!̶̶̤̝̺̣̳̦̺͈̣̏̎ͤ̃̆̋̅ͣ̓ͯ̊̃̇̚͘͟

Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7715
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockDim 9 Jan 2022 - 6:24
Il était bien bon de voir l'évolution de cette conversation. Kaito, en observant cette scène, se sentait bien plus apaisé. Les choses avançaient bien pour Pythar, et le guerrier Saiyan semblait être sûr de son choix. Pour le Shan, la suite logique était ainsi faite : son choix assuré, le Dieu du Temps n'aurait aucun remord à offrir à l'âme de cet ancien Roi, un nouveau combat pour le bien de cette temporalité. Elle qui subissait si souvent les affres de Dieux Démons, il était un nouveau bastion qui pourrait apporter son soutien et sa lumière à ceux dans le besoin... Bien sûr, cela n'empêchait pas le père de Renko d'avoir de légers regrets. Il aurait réellement apprécié pouvoir lutté à ses côtés, ne serait-ce qu'un moment de plus ! Qu'il repose en paix serait déjà une très bonne chose... Il fallait le voir pour le croire, mais pour un mort, ce Saiyan semblait plus gai que les vivants ne le seront jamais. Oui... Il en était sûr. Il avait fait le bon choix, et l'aide de Claire le rassurer encore plus dans sa démarche.

"Ça me touche, Pythar... Pour moi, tu as une âme des plus braves. Je suis vraiment content de pouvoir t'offrir cette opportunité. Même si au final, ce seront les habitants de cette temporalité qui pourront en profiter ! Avec un Gardien comme toi pour veiller sur eux, les choses iront forcément dans le bon sens. J'en suis persuader."

Il n'était ici pas que question de l'Univers 7, mais de bien plus que ça. Ce Héros n'avait pas peur du challenge, et veiller sur toutes ses âmes était un combat juste qu'il souhaitait mener. Il faudrait être fou pour perdre un tel atout, n'est-ce pas ? Et ce petit moment de dialogue la fameuse Claire, cette Dame de Lumière qui s'est dévoilé il n'y a pas si longtemps que ça, lui faisait également comprendre qu'il était entre de bonnes mains. Avec un tel entourage, les choses ne pouvaient aller que dans le bon sens... Il n'espérait réellement que ça, d'ailleurs. Par la suite, le guerrier du Temps expliquait concrètement ce qui allait se passer. Avec cet accord, le protéger du Dieu se verrait attribuer une nouvelle fonction. Il ne tiendrait qu'à lui d'ensuite la mener à bien ! Heureusement, au vu du gaillard, il n'y avait pas vraiment de doute à avoir là-dessus. Une fois lancer dans la mêlée, et le Shan l'avait vu de ses yeux, peu de choses étaient capables de stopper Pythar...

"Vos mérites sont là, Claire. Je vois en vous une "Déesse" que nos protégés devraient prendre pour exemple. Vous montrez un chemin merveilleux, et pour moi c'est ça, la tâche d'un Dieu méritant."

Déesse ou non, Claire faisait un travail remarquable en tant que phare pour les égarés. Elle avait le cœur sur la main, et rien que pour ça, elle méritait son poste haut la main. Il était difficile de dire quand le Dieu de tout faisait de bonnes choses, mais là, c'était le cas. Le choix d'avoir confié à cette Gardienne de la Justice un rôle aussi éminent était la parfaite preuve de ce choix judicieux. Enfin, les deux Célestes écoutaient attentivement le défenseur de l'Univers 7. Ainsi, une dernière demande était faite à ces deux entités. S'assurer qu'ils seraient là pour l'empêcher de sombrer, si par malheur il venait à échouer... Imaginer une telle scène était difficile en l'état actuel, mais il était naturel de demander un tel appui, surtout en s'aventurant vers un nouveau chemin si "mentalement fort". La première à répondre était la femme de Motta, qui le rassurait tout de suite, tout en affirmant qu'elle le soutiendrait. Et pour le Patriarche du clan Shan...

"Je te l'assure. Je serais là, si l'on m'en donne la possibilité. Mais de toute façon, je veillerai tout de même sur toi là où je serais, m'assurant que ton destin continue sur la bonne voie !"

Et quel engouement de la part de l'ancien dyarque ! Il souhaitait tout de suite terminer cette négociation pour embrasser sa destinée ! Souriant, le Dieu s'apprêtait à répondre, avant que quelque chose...
...
...
...
...Ne se produise. Sous ses yeux, une explosion violacée. Sous ses yeux, un instant de martyr venait de remonter, alors que sa main droite s'était instinctivement mise devant Claire. Cette main, qui mettait en avant l'impuissance complète qu'il possédait pour éviter un tel sacrilège... Mais avec suffisamment de Volonté pour prévenir la Dame de Lumière. Elle devait absolument se contenir. Absolument. Et cet instinct... C'était celui de la survie. Et ses yeux, eux, continuaient de rester écarquiller par rapport à la scène à laquelle ils venaient d'assister. Un étrange sentiment s'installait... Alors qu'il regardait docilement devant lui, l'être responsable de cette ignominie sans nom. Et le focus se faisait... Et la vue revenait... Mais sa bouche, elle, restait perdue.

"Comment os-"

Avant de dire cette phrase. Avant de dire ces mots. Ses dents s'étaient resserrées sur sa langue. L'instinct de survie lui criait de se taire, de fuir, comme si un monstre était arrivé. Pas un Ange, alors qu'il en était supposément un, mais une bête. Une entité apocalyptique. Même lui, l'hardi guerroyeur, n'osait plus parler. Et ses jambes flanchées, le mettant à genoux bien bas. Le Grand Prêtre était arrivé. Le Grand Prêtre de cette temporalité était arrivé. Peu importe l'époque, il restait le plus grand, et le plus éminent. Naturellement, toute divinité de la Création devait se soumettre à lui. Kaito n'échappait pas à la règle, ne pouvant décemment pas lutter contre le bras-droit de Zen-Oh. Et il repensait à son combat. Il repensait à Misha. Il repensait à ses dires, accentuant juste l'effroi qu'avait le maître de la crypte à l'égard du père de Whis. Il demandait des explications... Chaque parole provenant de sa bouche provoquée chez l'élève de Chronoa un haut-le-cœur. Et pourtant... Cet étrange sentiment gonflait encore.

Claire exprimait ses raisons. Et tout aussi rapidement, énonçant que ce que faisait le Dieu du Temps était interdit, il s'attendait à une explication. Il était le maître des règles, et pourtant, il... Attendez... Pourquoi était-il ici ? Pourquoi... S'est-il interposé pour une histoire avec... Un simple mortel ?... POURQUOI ? POURQUOI ? POURQUOI ? POURQUOI N'AVAIT-IL PAS- Pourquoi n'avait-il rien fait lorsque Chronoa est morte ? Pourquoi s'intéressait-il à une petite histoire comme celle-ci, quand l'Univers 7 est sans-dessus-dessous ? Pourquoi s'intéressait-il à cette histoire, quand une Ange renégate se baladait en liberté ? Pourquoi... Faisait-il mime d'en avoir quelque chose à faire, alors qu'il était le premier à ignorer les cris de détresse des autres ? Quand les Dieux démons s'amusent dans sa temporalité ? Le sentiment gonfle... ll gonfle... Il... La vengeance s'installait, pourtant, il ne faisait rien. Non... Il ne pouvait rien. Il allait... Lui aussi jouer les règles, comme il l'avait toujours fait.

"Il y a erreur, Seigneur Daishinkan... Pythar était déjà sous ma juridiction, bien avant son trépas."

Comment ? Quand ? Pourquoi ? À quel moment ? "Je suis sa divinité régente, depuis son souhait de nous rejoindre durant la bataille contre Auros. Voici la preuve. J'ai bien sûr accepté." Un parchemin du temps secondaire, retraçant juste la scène, apparaissait dans sa main gauche. Le Grand Prêtre lui-même devrait facilement reconnaître cette aura si singulière entourant ce dernier. L'aura du flux. "Pythar n'était plus membre de l'Univers 7. Je lui ai offert le choix de choisir son futur, et j'ai plaidé en faveur de l'Enfer, car il aurait pu renaître. D'où la raison de ma nouvelle demande personnelle actuelle, pour être sûr de son choix, pour qu'il puisse se rétracter." Car une chose était sûre, les Dieux ne pactisent pas avec du papier. Une demande solennelle suffit à sceller un destin. Après tout... Le papier est une invention mortelle. Il n'y a aucun "contrat" physique qui se fait avec eux.

Son ton était calme. Son visage aussi. Mais ce qui le trahissait, c'étaient ses mains. Mains dans le dos, il s'était brisé l'os de l'index droit en deux, comme si un profond sentiment de haine se faisait canaliser à cet instant. Il refusait cette punition envers Pythar, mais malheureusement, la Grand Prêtre avait toujours raison. Personne ne pouvait le contredire. Le Dieu le savait, et pourtant, il s'était mis à parler. Bien que cette courte défense soit faite, il savait que malgré toutes les preuves qu'il possédait, le Grand Prêtre avait toujours raison. Il n'avait qu'une chose à faire. Il n'avait qu'une... Qu'une seule et dernière chose à faire. "Je comprends néanmoins ma faute, Seigneur. Je ne ferais rien de répréhensible, et accepterait votre jugement. Seulement... Claire n'a rien à voir là-dedans. Je suis venu sur son territoire sans crier gare, et est imposé ma présence. Elle n'a fait qu'être une hôte accueillante." Il ne bougeait pas. Il n'y arrivait pas. Il fixait pourtant l'Ange Suprême dans les yeux, seul chose qu'il était capable de faire pour le laisser lire toute la sincérité de ses dires.[/color]
Chronoa
Chronoa
PNJ
Féminin Age : 82
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 82

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockDim 9 Jan 2022 - 11:23



Tétanisés par la peur, les deux justiciers ne firent fi qu’aucun de leurs ressentis profonds au régisseur originel. Un fonctionnement naturel, ils écoutaient ce que leur criait leur instinct, comme si leurs gênes reconnaissaient et appréhendaient la simple présence de ce terrifiant personnage.  Stoïques, leurs mimiques et micro-expressions trahissaient malgré-tout l’immense frustration que générât la disparition définitive de leur ami commun. A l’unisson, l’esprit des héros criait à l’injustice, un râle si puissant qu’il pouvait presque en devenir audible. Bien évidemment, le grand prêtre avait parfaitement conscience de ce qu’il faisait, de la tourmente épouvantable qu’il infligeait à ses pairs. Ce comportement cruel était masqué par un sourire sauvant faussement les apparences. Le père des anges était d’un calme et d’une tranquillité qui semblait infinie, un contraste violent qui contredisait l’atrocité de ses manigances.

Adressant sa déception à Claire, le séraphin polémarque appuyait sur ce qu’il considérait être un écart éhonté. Il affichait l’opération qu’avait menée la gardienne comme un écart allant à l’encontre de la justice elle-même. Il fallait une grande audace pour critiquer la droiture de la maîtresse des lieux, le superviseur ne manquait pas d’hardiesse. Celle-ci trouva le courage d’aligner quelques vaines paroles, remarquant elle pensait son jugement approprié. Alors qu’elle éprouvait une colossale difficulté à s’exprimer, elle fut brusquement interrompue par le dieu ultime.

« Je ne vous demande pas d’exprimer un ressenti, mais des faits. »

Tranchât-il d’un regard inquisiteur glaçant.

« C’est une faute grave qui m’a poussé à intervenir. Votre statut de privilégié ne vous protège pas d’une punition adéquate. »

Le Daishinkai n’en ajouta point plus, retournant son attention vers Kaito. Le même genre de remontrances eut lieu, mettant un point d’honneur sur le fait administratif. Selon le grand prêtre, le Kaioshin du temps ne pouvait pas faire signer un pareil document sans l’accord préalable du Shinjin en charge de l’univers, ici Shin. Les êtres vivants de l’univers étaient cédés par leur gestionnaire et non pas ramassés sans demander de reste. Bien sûr, ceci n’était que l’application stricte des règles inter-divines, un procédé rarement respecté par souci de simplicité. Or, ce règlement restait valide même si peu en faisaient usage, permettant au dieu des dieux de prendre Kaito à parti.

Et malgré la tension immense qui séjournait au sein de ce monde de paix, le saiyan eut le courage, lui aussi, de s’exprimer. Il fit écho d’un détail très intéressant en énonçant l’accord du natif de Vegeta et ce avant sa mort. En complément, le père de Renko invoqua un parchemin temporel depuis lequel il était possible d’avoir un résumé de la scène. On pouvait y voir le monarque déchu demander à rejoindre la time patrol, chose qui fut acceptée par Kaito. Cette pièce semblait une parfaite justification, inébranlable preuve de l’opération justifiée du disciple de Chronoa.

Pourtant, cet argumentaire ne fit pas tressaillir sa cible qui haussa simplement les épaules, retrouvant un fin sourire.

« Mon propos reste le même. Le Kaioshin supervisant cet l’univers n’a pas été informé et n’a pas donné son aval. L’acte était donc illégal, quel que soit le choix de ce mortel. »

Il ferma les yeux un instant tout en poussant un petit soupire, ennuyé.

« Je n’arrive pas à croire que vous, fils de Lyla, en veniez à utiliser des arguments insidieux pour vous défendre. »


Il secoua la tête, signe de sa profonde désapprobation.

« Néanmoins, votre statut de Kaioshin vous offre un certain crédit. Je tolère votre erreur pour cette fois. »

Un signe de bienveillance magnanime à l’encontre du chef de la time patrol. Cependant, il n’en fut pas de même pour sa collègue terrienne. Le grand prêtre toisa cette dernière d’un regard lugubre et froid.

« Mais vous ne disposez pas du même privilège. Vous avez incité un défunt à refuser un jugement officiel. Cela résulte d’une peine capitale. »


Puis, dans un élan de courage déraisonnable, Kaito prit de nouveau la parole, annonçant qu’il était le seul responsable de pareils actes. Il fit mention de sa présence aussi brusque qu’autoritaire, s’affichant en dictateur éhonté. Il annonça avoir simplement forcé la main de la justicière qui n’était qu’une innocente. Le père des anges haussa un sourcil, étonné par la soudaine prise de position de ce dernier. En l’état, le Daishinkai n’avait aucun élément fiable pour contredire le discours de son interlocuteur. Cela signifiait que c’était la parole de l’un contre celle de l’autre, un non-lieu profitable au gérant de Coton City.

« Je vois. Dans ce cas, elle est innocente et ne sera pas déchue. »

Le pire des sorts avait attendu l’héroïne, l’intervention du saiyan venait de lui sauver la vie, aussi relative soit-elle. Le tout-puissant observa les deux gardiens quelques instants avant de reprendre.

« Sachez que mon actuelle priorité est de retrouver et terrasser cette « ange-sorcière » du nom de Misha. Elle se terre quelque part au plus profond du temps lui-même. »

L’attention du serviteur de Zenoh se concentra sur le time patroler.

« Je compte sur vous pour la retrouver et la tuer. Il n’y a pas de négociations à avoir avec elle, elle est bien trop dangereuse. »


Il balança son regard vers la claymore.

« Quant à vous, je vous autorise à intervenir pour traquer un éventuel ange divin maléfique. De la sorte, vous avez maintenant le pouvoir d’intervenir ou bon vous semble si c'est utile à votre mission. Ce passe-droit vous a été accordé pour massacrer cette usurpatrice. »

Il eut alors un lent mouvement de recul, rejoignant la voie des airs, immaculant le ciel.

« J’espère que nous nous retrouverons sous de meilleures augures… »


Déclarât-il avant de disparaitre, enfin.



Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22856
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockJeu 13 Jan 2022 - 17:28
Claire détendit ses doigts. L’agression si violente qui s’était déroulée devant elle lui avait fait serré les poings. Il fallait avoir l’air docile mais digne devant cet être de toute puissance. Zen-Oh était le véritable Tout-Puissant, mais aussi omniscient soit-il, ce dernier ne semblait pas avoir vu arriver cela – ou bien il s’en fichait. Le monde semblait être un terrain de jeu pour ce dernier. D’un claquement de doigt il faisait apparaître ou disparaître ce qui lui plaisait. Claire n’avait rien à redire, c’était lui qui était à l’origine de tout. Aussi appréciait-elle qu’il la laisse promouvoir Justice à travers les mondes. 

Quant à ce Grand Prêtre… il ne faisait pas l’ombre d’un doute que ce fut une mauvaise personne. Aucune personne défendant la Justice et le bien commun empêcherait un mortel comme Pythar d’aider les univers même après son trépas. 

L’effroi s’amplifia au moment où cet énergumène qui n’a rien d’un Porteur de Lumière affirme que Claire doit écoper de la peine capitale. Cette dernière relève son visage vers ce dernier. Ses sourcils se froncent en une expression indéchiffrable. Toute résistance serait vaine, et pourtant…

Kaito intervient pour clamer l’innocence de la maîtresse des lieux. Cette dernière quitte des yeux le Grand Prêtre pour remercier silencieusement le Dieu du Temps d’un regard. En vérité, aussi calme et impassible Claire puisse-t-elle être, la colère de Justice était prête à se déchaîner. Comment pouvait-on condamner la Justice incarnée ? Il pourrait faire disparaître son hôte, Claire en clignant des yeux s’il le souhaitait, mais personne ne pourrait sceller l’Esprit de Justice. Parce que Justice investirait un autre corps et recommencerait cette même démarche. 

Après l’intervention de dernière minute du divin, leur supérieur accorde grâce à Claire. Cette dernière grince des dents intérieurement, bien qu’on vienne de lui sauver la vie. Il fallait de toute urgence que ce sale type s’en aille. 

Il donna pour mission à chacun d’eux de traquer Misha. La claymore savait très bien de qui il s’agissait grâce à sa boule de cristal. Une autorisation spéciale pour aller et venir dans l’Univers 7 lui avait été donnée pour intervenir dans cette chasse à la femme. Celle-ci demeura silencieuse et s’inclina à nouveau devant cette ordure pour signifier que le message était bien reçu. Toutefois, l’envie de l’étriper était bien réelle.

Claire prit une grande inspiration lorsque ce monstre disparut. Elle tomba à genoux du même coup, effondrée. L’esprit de Charlo faisait les cent pas et hurlait à l’Injustice dans le monde astral, et Akuma tentait de le réconforter maladroitement. Des larmes s’accumulèrent aux coins des yeux de la combattante, qui les balaya d’un revers de la main rageur.

« Merci, Dieu du Temps. » Souffla-t-elle douloureusement. 

La Dame de Lumière sanglota quelques instants sans s’en cacher. Charlo lui lança un regard désespéré à travers le monde astral. Claire était capable de le voir lui et Akuma même alors qu’ils n’étaient pas sur le même plan de l’existence, tant leur connexion était forte. 

Celle-ci se releva lentement au bout de quelques instants, les mains moites et le regard perdu. Celle-ci avança sa main vers Kaito et la déposa doucement sur son avant-bras. Ce contact lui permettait de se lier mentalement à lui et ainsi de communiquer par les pensées. 

*Misha a l’air d’être une criminelle, mais lui aussi en est un. Dieu du Temps, nous devrions enquêter à son propos sous couvert d’agir pour traquer cette Misha. Je vais sonder le monde astral de l’Univers 7 de long en large maintenant que j’y ai accès. Tenons-nous au courant.*

Dans les yeux de l’incarnation de Justice brûlait une intense détermination à tirer au clair cette affaire. Venger qui que ce soit ne serait pas la bonne méthode. Le bon chemin… était de rendre Justice à Pythar.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7715
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockVen 14 Jan 2022 - 13:41
Pensait-il réellement ce qu'il disait ? L'accord ayant été fait pour les mortels s'agissait du libre-arbitre dont ils faisaient preuve. Chaque vivant avait le droit de choisir si oui ou non, il désirait quitter son Univers de départ. Il n'y avait rien que l'on puisse faire contre ça, ils étaient libres dans ce but. Ainsi, Kaito commençait doucement mais sûrement à entrevoir les réels désirs de ce Grand Prêtre. Caché sous le statut suprême, il semblait plutôt enclin à mettre les mortels sous les ordres constants des plus hauts. Ils n'avaient aucun choix à faire pour eux-mêmes. Aucun désir personnel. Aucune volonté de s'émanciper. Cette vision de cet homme qu'il admirait devenait de plus en plus... Inconfortable. Il n'y arrivait plus. Le Shan souffrait clairement de la présence indésirable de cette entité de pouvoir. Il devait s'en aller... Il devait partir... Vite !... Vite !... Et heureusement, après avoir gracié Claire, il s'en était allé. Il avait confié une tâche aux deux célestes. Misha était sa priorité ? Tant mieux. Alors pourquoi perdre son temps ici ? Surtout à châtier de potentiels alliés ?!

"Il en sera fait selon vos désirs."

Que pouvait-il dire de plus ? Risqué de se mettre des bâtons dans les roues ? Risqué de se faire détruire ? En aucun cas il ne pouvait espérer mettre à mal "LE" porteur de puissance. "Claire..." En regardant sa main, il observait ce doigt qu'il s'était brisé, preuve d'une retenue aussi grande qu'insupportable. Pleurer ? Non, il n'en n'avait pas envie. En revanche, il se sentait honteux. Honteux de n'avoir rien pu faire après avoir tant voulu offrir à Pythar. Honteux pour avoir été si faible, sans aucune chance de lutter contre cette engeance infernale. Les Anges n'étaient pas des créations de puretés... Ils étaient des morceaux d'une créature trop forte pour le commun des mortels... Et des immortels. "Ce n'est rien... Je vous aurais aidé, quoi qu'il m'en coûte. Nous avons bien assez perdu aujourd'hui." C'était assez pour le reste de la fin des temps, même. Perdre ce héros c'est comme... Perdre l'une des chances d'apporter une nouvelle ère de prospérité aux vivants.

S'approchant de la Dame de la Justice, le Patriarche du clan Shan apposait sa main droite sur son épaule gauche, tentative de soutien maladroit, car lui-même trop enclin au chagrin. "Tss..." Et ainsi la demoiselle proposé un plan très difficile au Gardien du flux. *Qu... Quoi ? Vous voulez... Prendre le risque d'enquêter sur lui ?* Cette communication mentale était peut-être secrète, mais elle était tout autant risquée. *Vous vous rendez compte qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible, n'est-ce pas ?* Elle s'engageait sur une voie au combien dangereuse... *Il est risqué de se mettre en marche d'une quête aussi peu fiable... Laissez-moi réfléchir un instant.* Bien qu'il restait silencieux un moment, les yeux clos, il explorait bien toutes les possibilités. Juste à eux deux, ce serait du suicide. Clairement, ils n'auraient aucune chance de faire quoi que ce soit face au Grand-Prêtre. Et Claire n'était même pas une véritable divinité...

*C'est du suicide. Un jour, ça se saura, et nous serons tous deux envoyés dans l'oubli.*

Mais alors, quel espoir avaient-ils ? *Mais il y a un espoir.* Qu'était-il ? Que voulait-il dire par là ? *Montez votre statut auprès des divins. Approchez-vous des miens. Devenez leur amie. Faites-les parlés. Attirez-vous leurs faveurs. Les langues se délieront. Vous saurez à qui faire confiance, et à qui ne pas parler de cette histoire. Nous devons être plus nombreux. Nous devons trouver des alliés. Il n'y a qu'ensemble, que nous pourrions avoir un espoir. Claire, cette mission est du suicide, entendez-le bien. Mais vous avez désormais carte blanche... Commencez par le régent de cet Univers, Shin. Il pourrait vous ouvrir les portes aux négociations avec les autres divins. Vous allez devoir vous créer un réseau. Je vous ferai parvenir les noms de ceux que je connais déjà. Il va de soi que cette conversation doit rester secrète, en tout cas jusqu'au moment où nous aurons enfin des camarades sur qui nous appuyait.* Voilà ce qu'il proposait. Il ne pouvait pas prendre place dans cette révolution pour le moment, mais rester prêt à agir une fois ce mouvement bien en place. Mais il gardait tout de même cette émotion... Oui, il savait qu'il allait finir par en mourir. Mais qu'importe... Il devait le faire.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22856
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin ClockLun 24 Jan 2022 - 17:42
Son buste et sa tête avaient repris cet air altier qui lui collait à la peau. Malgré le restant de larmes qui perlaient sur ses joues, son regard s’était endurcit de nouveau. La main réconfortante sur son épaule lui fit tirer un sourire reconnaissant destiné à son interlocuteur. Ce dernier était tout aussi troublé qu’elle, et pourtant lui était une divinité. Cependant, rien ne pouvait surpasser les anges qui entouraient Zen-Oh et les Dieux de la Destructions, fallait-il croire.

*Si je disparais définitivement, l’Esprit de Justice me survivra. Dire que je n’ai pas peur serait bien présomptueux, mais mes idéaux valent plus que ma vie. C’est en pleine conscience de cela que je me lance dans cette enquête.*

Humble mais forte, c’était sans nul doute ce qui la représentait le mieux. Claire ne pouvait renoncer à défendre la justice. Ses voyages dans l’Immatériel allaient la guider pour trouver des informations précieuses, surtout qu’elle n’était pas seule : Charlo et Akuma y demeuraient.

*Je vais suivre vos sages conseils, Seigneur, et je vous en remercie.* Confirme t-elle à son invité. *Je vais user de tous les moyens dont je dispose pour comprendre la situation. Ce qui s’est passé n’a rien de normal. On ne peut pas punir un héro sous prétexte que cela déroge à des formalités pré établies. Cela ne fait aucun sens. Je compte bien mettre le doigt sur ce qui se trame avec ce Grand Prêtre.*

La guerrière prit une grande inspiration pour se remettre d’aplomb. Il lui fallait d’abord une bonne sieste et une douche pour que ses idées se remettent correctement en place.

*Je vous renouvelle mes remerciements, Dieu du Temps. Gardons ce lien mental actif pour que nous puissions nous informer de nos avancées concernant cette injustice notable.*

Celle-ci salut bas en guise d’au revoir. Il y a fort à faire suite à ce tragique évènement.

Claire allait donc voyager à travers le Monde Astral et faire des apparitions ponctuelles auprès des divins et dans le monde de l’Univers 7, en se montrant la plus discrète possible.






Une fois de nouveau seule, son premier reflèxe fut de se projeter dans le Monde Astral... afin de tendre les bras à un proche plongé dans un intense chagrin.

Les larmes de Charlo la contaminèrent.

Choisir son destin A552ef10

"Je suis avec toi, mon ami. Nous ne laisserons pas ce crime impuni." Le réconfortait-elle.







(Pour information, mon personnage participe à cette intrigue de manière sous-jacente. Il faut considérer que Claire enquête en temps réel sur cela.)
Contenu sponsorisé

Choisir son destin Empty
MessageSujet: Re: Choisir son destin   Choisir son destin Clock
 
Choisir son destin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choisir sa résurrection
» Aidez moi à choisir
» cétait mon destin!!!
» Le Destin c'est pas demain
» Un destin inconnu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Sanctuaire de Claire-