Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

Partagez
 

 Retrouvailles Désastreuse [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
C-17
C-17
Cyborg
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 22/07/2021
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 980.

Techniques
Techniques illimitées : Barrier ; Power Blitz ; Super Electric Strike
Techniques 3/combat : Android Barrier ; Hell Breaker
Techniques 1/combat : False Self-Destruct

Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles Désastreuse [PV]   Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 ClockLun 25 Juil 2022 - 4:26

C-17 pesta, ayant encore oublié qu'elle ne pouvait pas voir - ou du moins pas de cette manière. Au fond, il était presque soulagé que leurs routes se séparent pour ne plus avoir à s'en rappeler : de toute évidence, c'était un effort d'adaptation qu'il avait peine à maintenir sur la durée. Et puis, elle-même était sûrement pressée de retourner se terrer dans sa boutique, loin d'une agitation qu'elle ne devait côtoyer que trop peu souvent.
S'il ne doutait pas qu'elle ait déjà pratiqué ce genre « d'exorcisme », ceux-ci n'étaient, croyait-il pouvoir deviner, que rarement aussi mouvementés - et aussi lourds en vie humaine, si peu de cas qu'ils en fassent l'un et l'autre. C'était enfin terminé ; ils avaient bien terminé un peu de repos. Qu'il ne ressente pas la fatigue ne le rendait pas moins enclin à une cure de repos si l'occasion s'en présentait, surtout après avoir exterminé un gigantesque loup démoniaque.

Il regrettait presque de n'avoir pas eu à le faire dans le cadre professionnel : la bête à elle seule aurait sans doute rapporté plusieurs mois de salaire. Enfin, encore aurait-il fallu qu'il reste quelque chose à rapporter en guise de preuve ; si malveillant que soit son maître, celui-ci avait au moins le bon réflexe de nettoyer derrière lui. Il ne restait déjà plus rien de l'animal - mis à part ce qu'il leur avait laissé en souvenir.
Ne restait plus qu'à prier - tout athée qu'il soit - pour que la terre dans laquelle il s'était dissous n'ait pas été corrompue d'une quelconque manière, ou il risquait d'en entendre parler dans quelques mois quand les morts se relèveraient dans la région. Mieux valait peut-être noter dans un coin l'emplacement où tout cela s'était déroulé pour revenir y jeter un œil à l'occasion, juste au cas où, mais cela attendrait.

Aurait-il ressentir quoi que ce soit pour ces morts ? La question méritait d'être posée, mais la réponse était invariablement négative. Camille et lui s'étaient proposés de les délester de leur pierre, de prendre en charge leur fardeau en plus du leur et de les laisser retourner à leur petite vie tranquille sans plus s'en préoccuper.

C'étaient elles, et personne d'autre, qui avaient insisté pour les accompagner, s'étaient faites fortes de leur dire qu'ils n'y avaient pas leur place. S'il pouvait admettre que ça partait d'une bonne intention dans le cas de la demi-portion, sa sincère envie de bien faire était contrastée par l'arrogance de sa chaperonne et de la soi-disant mission sacrée dont elle était investie.
Elle avait eu ce qu'elle méritait.
Quant à sa protégée, et bien, si elle devait un jour revenir à la vie, puisse-t-elle en tirer des leçons et ne plus se montrer aussi candide. Qui sait combien de temps elle avait été manipulée, exploitée au nom d'une croisade dont elle ne savait rien ? Dans ce monde de dieux et de monstres, il y aurait bien quelqu'un pour souhaiter son retour, d'une manière ou d'une autre. Si même lui y avait eu droit, pourquoi pas elle, après tout ?
Qu'importe, ce n'était plus son problème.

Avoir l'une des légendaires boules de cristal entre les mains ne signifiait en aucun cas qu'il allait courir après les six autres, encore moins au profit de quelqu'un d'autre ; il n'était pas assez altruiste pour ça. Il n'était même pas sûr de savoir ce qu'il souhaiterait s'il devait toutes les avoir en face de lui : sa vie telle qu'elle était lui convenait en l'état, à un ou deux détails près.

La richesse ? Ses gains légaux suffisaient à pallier à tous ses besoins - et même s'il décidait que ce n'était plus le cas, il n'aurait qu'à se servir. Qui pourrait l'en empêcher ? La gloire ? Il avait été connu pour ses crimes - et si le monde avait oublié depuis, il n'en préférait pas moins faire profil bas ; la solitude lui convenait davantage.
Quant à ramener quelqu'un à la vie... Qui pourrait en valoir la peine ? Il aurait à la rigueur pu demander à ce que C-16 soit réparé, mais celui-ci n'étant pas une vraie personne, il n'avait aucune certitude que le dragon en soit capable. S'il s'efforçait de réunir toutes les conditions pour finalement se rendre compte que tout ça n'avait servi à rien... Disons simplement que ce ne serait pas bon pour sa frustration.
Non, il laissait les vœux à quelqu'un d'autre.

Ce qui ne l'empêcha pas de fourrer tant bien que mal l'orbe en sa possession dans l'une de ses poches, heureusement suffisamment larges pour l'accueillir à défaut de mieux. Ça ferait temporairement l'affaire.

Contrairement à lui, Camille semblait avoir des projets très précis pour sa part du butin - auxquels il ne comprit pas grand chose, bien qu'elle ait fait l'effort d'employer une métaphore qu'il pourrait comprendre. Tout ça le dépassait encore, même après avoir regardé la bête dans les yeux - et s'être assuré qu'elle ne mordrait plus jamais personne. Il ne pouvait qu'espérer que derrière tout ce charabia se cache la bienveillance qu'elle revendiquait, même si elle était trop indéchiffrable pour s'en assurer.
Bah. Si elle devait en faire mauvais usage, il savait où la trouver.

« Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris, mais ça ira. » Le cyborg passa une main dans ses cheveux, chassant pêle-mêle brindilles et gravats qui s'y étaient déposés. Non qu'elle soit très sensible à ce à quoi il pouvait bien ressembler, mais s'il ne voulait pas attirer l'attention, n'avoir pas l'air de sortir d'un éboulement serait un bon début. « Au moins, la prochaine fois que je tombe sur une babiole du même genre, je saurai à qui m'adresser... Vous n'avez pas besoin de moi pour vous ramener, je suppose ? »
Camille Iregalin
Camille Iregalin
Terrien
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2021
Nombre de messages : 46
Bon ou mauvais ? : Très très bon

Techniques
Techniques illimitées : Antidoctorat / Médicarchéologie / Somnabulatéralisme / Oculi Prohibere
Techniques 3/combat : Fil Violet / Omnichirurgie
Techniques 1/combat : Illitéralement Moi

Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles Désastreuse [PV]   Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 ClockMar 26 Juil 2022 - 1:11
Camille n’osa aucunementationement se moquer de la distraction constante de C-17 quant à la cécité de sa partenaire improvisée. Il était difficile de conserver dans sa boîte à sardine mémorielle qu’une demoiselle aussi apte et agile que l'handicapée à canne ne fusse qu’incapable de voir des choses. Quand bien même son ouïe fasse parfait déambulateur dans le monde du réel autre que le blanc constant qui se projetait contre ses iris, elle n’était pas fantastique en ce qu’il était de reconnaître les couleurs, et les Couleurs qui s’y cachaient. Ainsi, il était préférable que toute désignation asonnante ne se fasse tout simplement pas. Il était clair pour Camille qu’il n’y avait cependant rien à ajouter à leur conversation. Le vent s’embrochant dans les cheveux (si cheveux c’était) de l’hommachine qui se trouvait en face d’elle témoignait du peu de conversation qu’il restait à avoir quant à ce sujet. Embarrassé par le fait de n’avoir rien à dire, le cyborg ne pouvait qu’être penaud et demander hasardeusement si Camille avait besoin d’aide pour rentrer. Il n’eut qu’un mouvement de demi-girouette en réponse, combiné à un sourire simple.

”Cela ne sera pas nécessaire.”

Sous les crocs de Camille se dresse de la terre et de la poussière. Dans une forêt lointaine se trouve une tombe vide, érigée peut-être par respect ou peut-être par confusion ou peut-être par simple culpabilité de ne pas avoir été là. Au delà de ce tas de terre à pierre tombale symbolique, un homme-machine se dresse solennellement au milieu de la nature qu’il a décidé de protéger sans trop y faire attention, enchaîné par une promesse qui décide à sa place de ses aventures. Un chevreuil mange non loin de là. Des oiseaux s’entrechoquent au sommet des cieux. L’odeur de la pluie n’est pas encore partie. Près d’un champ de bataille oublié depuis des décennies, les derniers restes d’un ami se rouillent et se font porter par les bernard-l’ermite en manque de coquille, à côté de dalles blanches taillées par la psyché. Un vieil homme crée une relique d’un proche disparu. Un souvenir sans âme découvre la nature. Une machine endommagée offre sa dernière requête à un enfant qui ne le connaît même pas. Un survivant reprend ce qui reste après avoir gagné une deuxième chance. Des mains sont dans des poches. Un visage reste neutre. Des yeux regardent le sol, puis la tombe, puis le ciel, puis se ferment, et se réouvrent dans la direction opposée.

”Je me dois de m’assurer qu’il ne reste absolument rien sur ce champ de bataille, et que ce qui pourrait rester soit neutralisé, puis étudié.”

Camille ne démontra aucune émotion en dehors de ce qu’elle avait déjà démontré : de la sympathie. Pas une once de pitié supplémentaire en dehors de ce qui fut déjà versé. Pas une goutte d’invasion de la vie privée d’une personne qui n’avait rien demandé. Il n’était pas nécessaire de lui offrir quoi que ce soit d’autre que la satisfaction d’avoir survécu et possiblement une autre raison de vivre, un autre sérotobjectif plein d’adrénaline, la chasse au trésor et aux sphères tristement masculines d’un dieu lézard aux voeux de génie. Mais il y avait eu le baptême par le feu d’un possible lien, ou bien l’attache d’une source d’utilité, un respect quantique clic-clac rouages lustrés. Camille laissait une de ses mains à portée de poignée et d’au revoir.

”Merci pour tout, C-17. À bientôt, peut-être, et ce, dans des conditions bien moins propices à la survie du monde.”
C-17
C-17
Cyborg
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 22/07/2021
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 980.

Techniques
Techniques illimitées : Barrier ; Power Blitz ; Super Electric Strike
Techniques 3/combat : Android Barrier ; Hell Breaker
Techniques 1/combat : False Self-Destruct

Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles Désastreuse [PV]   Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 ClockMer 17 Aoû 2022 - 19:04

La ramener chez elle ne serait pas nécessaire. Tant mieux : il n'en avait pas vraiment envie, de toute manière.
Sa boutique était lugubre, et ce n'était pas la porte à côté. Il avait posé la question par politesse, ce qui était déjà un exploit en soi, mais n'avoir pas à le faire arrangeait bien ses affaires. Comme elle l'avait dit elle-même, ils avaient chacun été « payés » pour leur part dans cette histoire - et n'auraient pas à partager, compte tenu de l'état du reste de l'équipe.

En ce qui les concernait, tout était bien qui finissait bien ; on ne pouvait pas en dire autant pour les autres, mais tout le monde ne peut pas gagner, ou le jeu n'a plus d'intérêt. À la rigueur, il aurait pu admettre devoir quelque chose au gamin - même s'il n'avait rien demandé -, mais ce n'était pas comme s'il pouvait casser la boule de cristal en deux pour lui donner la moitié.
Et de toute façon, ignorant quand il finirait par se réveiller - à supposer qu'il lui puisse -, laisser quoi que ce soit de précieux à côté de lui ne serait pas lui rendre service. Non, il allait garder l'orbe à vœu : ça pourrait toujours servir. Quant à savoir à quoi... Il verrait en temps et en heure. Pour l'heure, celle-ci était aux adieux, et il n'était que trop pressé de les prononcer. Après des années de vie sédentaire, tant d'interactions en moins de vingt-quatre heures avaient, à défaut d'autres pièces, épuisé sa batterie sociale.

« Espérons. J'ai déjà assez de travail sans démons à renvoyer en Enfer. »

Ce qui excédait quelque peu le cadre de ses fonctions - mais pas de ses compétences, apparemment, ou il ne serait plus là pour en parler, et s'en plaindre encore moins. C'était bon à savoir. Peut-être n'était-il pas aussi rouillé qu'il aurait pu le croire, finalement, même si ses séances d'entraînement avec les Cells Juniors étaient là pour s'assurer qu'il ne devienne pas totalement inutile. Pour la première fois depuis longtemps, il avait eu un bon combat, et s'il était nettement moins bagarreur qu'à une époque, ce n'était pas pour lui déplaire.

S'il avait choisi de vivre sa vie comme il l'entendait, sans se soucier de ce que l'on avait prévu pour lui, il ne pouvait pas non plus ignorer le fait d'être une arme vivante.
Si rien ne l'obligeait plus à exploiter sa condition, il pouvait tout de même y avoir un intérêt - ne serait-ce que financier - à ne pas l'oublier complètement. Il faudrait se pencher sur la question ; ça, et... D'autres petits détails qui lui avaient échappé jusqu'alors. Cela n'avait cependant rien à voir avec Camille, et il préférait au contraire que personne ne soit au courant ; du moins, pas avant d'avoir trouvé quelqu'un qui puisse confirmer son diagnostic. Peut-être était-ce une erreur ; peut-être qu'il avait mal vu.
Peut-être autre chose. Qui sait.

« Merci pour le coup de main. Bon courage. » lui lança-t-il donc, s'élevant déjà dans les airs, non sans s'assurer que la Dragon Ball soit encore à l'abri dans sa poche. « Et à la prochaine. »

Sans plus de cérémonie, il se propulsa vers le lointain - et en l'espace d'une poignée de secondes, disparut par-delà la ligne d'horizon, abandonnant l'arcaniste dans son sillage, elle et ses nébuleux projets.

Ne sentant pas la motivation d'aller récupérer sa veste sur l'île du vieillard, il opta pour le faire plus tard ; elle n'allait pas s'envoler, et ce serait toujours une excuse pour aller voir sa sœur. Il devait admettre avoir pris un certain plaisir à voir son mari paniquer lors de leur visite un peu plus tôt, encore hanté par le souvenir du temps où ils étaient ennemis. Pourquoi ne pas renouveler l'expérience ?
On pouvait vouloir vivre seul sans complètement couper les ponts. Ils ne seraient jamais proches, mais elle était, après tout, la seule famille qu'il lui restait - la seule qui compte ; ça aussi il serait bon de ne pas l'oublier. Et puis, cela pourrait toujours être utile la prochaine fois qu'il y aurait un démon en liberté ; on ne sait jamais. Quelque chose lui disait que ça arrivait plus souvent qu'on ne le pensait.
S'il savait.
Contenu sponsorisé

Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles Désastreuse [PV]   Retrouvailles Désastreuse [PV] - Page 3 Clock
 
Retrouvailles Désastreuse [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-