Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro à 199€
199.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Dernier maillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 156
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Surhomme | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Dernier maillon   Dernier maillon ClockMer 15 Sep 2021 - 23:12
”Donc, euh… Pote ou pas pote ?”

Il était pas possible ce type. Un colosse quasi invincible tel que lui ne cessait de se morfondre sur son sort, conscient de son état mental déplorable et absolument pas subtile quant à la façon dont il le présentait. Marcos était tout mon contraire, et pourtant je ne pouvais m'empêcher d'éprouver un sentiment d'attachement envers ce gros lourdaud. C'était le premier mec que je pouvais considérer comme un réel ami, sur qui j'étais prêt à compter malgré le fait qu'il m'ait pété quelques dents avant que l'on finisse par s'acoquiner. La plupart de ses réflexions me tapaient sur les nerfs, mais d'un côté il m'apportait une vision du monde que j'étais incapable de voir seul. Un monstre quasi-invincible pourtant bourré de pessimisme. Ce dernier échange avait en quelque sorte officialisé ce lien d'amitié qui nous unissait, et si nos chemins s'étaient séparés entre temps c'était pour régler les quelques soucis qu'on avait chacun de notre côté.

Les gus' louches qu'il m'avait présentés avaient pas l'air beaucoup plus sains que lui, à croire qu'il n'était capable que de s'entourer de timbrer dans son genre. Ca m'embêtait, j'étais moi-même son pote maintenant. Quoi qu'il en soit, il m'avait apporté ce que je cherchais, à savoir de nouveaux vêtements ainsi qu'un p'tit coup de tondeuse histoire de changer de tronche le temps de me faire la malle. Marcos nous avait quitté il y a quelques mois déjà, me laissant aux mains de ces types tout du long histoire de me préparer comme il se devait et notamment panser correctement les blessures qui refusaient de cicatriser par elles même. Si j'avais miraculeusement retrouvé l'usage de mon bras raccommodé, mon corps n'en restait pas moins marqué et si la plupart des sensations se faisaient discrètes une vive douleur à la poitrine s'éveillait régulièrement. Une brûlure vive, presque suffocante, qui passait généralement aussi vite qu'elle n'apparaissait. En somme, si physiquement rien n'était véritablement en ordre, j'avais toujours toute ma tête et mon objectif restait le même: faire profil bas et me barrer de cette fichue planète pour trouver un coin tranquille à l'autre bout de la galaxie. Un long voyage dont la destination comme la durée m'était inconnu, mais que je savais nécessaire pour espérer me reconstruire correctement.

Aussi, désormais vêtu d'une véritable et ample couverture en guise de manteau et de capuche, une barbe timide ayant poussé sur mon visage afin d'en déformer les traits, le jour du départ était arrivé. Faisant de rapides adieux à ceux qui m'avaient accueilli tout ce temps, et avec qui je n'avais créé aucun lien véritable, je faisais route vers la base de lancement la plus proche. De ce que j'en avais appris et retenu lors de mon dernier passage aux côtés de Bray, je trouverais là-bas une capsule individuelle me permettant de programmer un voyage vers une autre planète. Si j'y parvenais sans me faire attraper, j'avais espoir de ne trouver aucun subalterne du dieu-cyborg pour me coller au cul. Ces longues semaines cachés m'avaient d'ailleurs tenues à l'écart des mercenaires en tout genre, mais également du monde en général. Après avoir effectué une certaine partie du trajet à l'arrière de différents véhicules dont les conducteurs étaient assez aimable ou tout bonnement insouciant quant aux types qu'ils pouvaient ramasser sur la route, j'avais cru comprendre que la situation avait un poil évolué au sujet d'Auros. Apparemment, le bonhomme aurait abandonné la Terre pour mater une insurrection ailleurs. Les conséquences de tout ça n'étaient pas bien clair pour moi, mais il semblerait que la Terre ait retrouvé une certaine indépendance. En ce qui me concernait, rien de tout cela n'avait grande importance, ma place n'était plus ici et je le savais. Aussi, descendant du dernier camion qui m'avait ramassé, je reprenais la route pour les derniers kilomètres qui me séparaient de la base de lancement. Les chaînes qui me retenaient ici avaient été brisées, il ne me restait qu'à me débarrasser d'un dernier maillon.
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Loyal

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockJeu 16 Sep 2021 - 18:21


Vivre à la bordure de la civilisation et se contenter de Mère-Nature et de la technologie de sa machine pour survivre. Voilà ce que la glorieuse championne du royaume de Zelen était maintenant devenue : une recluse, une hors-la-loi et sans aucun supérieur hiérarchique pour l’aider ou la guider. Seule, avec une malédiction qu’elle avait consciencieusement accepté dans un temps désespéré afin de sauver son peuple… en vain. Sa planète n’était plus que cendres et braises et le peu de survivants avait certainement quitté le monde des vivants depuis. Sa seule porte de sortie pour les rejoindre serait de vaincre Demigra, le tourmenteur qui l’avait transformé en être humain et qui l’avait maudite à nouveau. Sinon, ce sera dans les flammes incandescentes de l’enfer qu’elle séjournera pour l’éternité. À moins que les dieux cosmiques ne lui fassent grâce une seconde fois ? Difficile d’espérer cela, au vu de la perte de foi que Kurvav avait subi envers ses entités supérieures, mais corrompues.

Elle garda quand même un œil sur l’évolution de la guerre face à Auros pendant tout ce temps, son casque ayant réussi à se connecter au web de cette partie de la galaxie. LAVALEAKS.zip et le discours final d’Auros furent analysés et écoutés avec précision. Ce fut avec surprise qu’elle vit la machine qui lui avait ouvert les yeux dans le camp du dieu… Temporairement, il avait vite fait de parler avec un certain Zannin et de retourner sa veste contre ceux qu’il servait. Était-il là par obligation vis-à-vis de son allégeance envers Freezer ? C’était quasiment certain. Sa prochaine rencontre avec le bon docteur serait davantage intéressante. Qui sait, peut-être qu’il avait la solution à sa réponse : comment vaincre Demigra. Dans tous les cas, ce n’était pas en restant sur ce rocher submergé par les océans qu’elle allait trouver une réponse à sa question. Après quelques jours de repérage en évitant de se faire détecter par les autochtones, elle trouva une base de lancement avec peu de surveillance où elle pourrait faire le minimum de commotion possible.

Néanmoins, alors qu’elle s’approcha de la base de lancement la plus calme de la planète, l’interface technologique de son casque se mit à se dérégler un instant avant de signaler une direction non loin avec un message : “Je ressens une énergie similaire à Demigra… Vas-y.”. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que c’était un ordre de la part de Dyavol. Bien que c’était sans aucun enthousiasme qu’elle allait accepter le commandement, ce n’était pas comme si elle avait véritablement le choix. La souffrance l’attendait dans les deux cas et elle ne sentait d'éprouver une fois encore la douleur physique qu’elle avait vécue. Elle changea sa trajectoire pour faire face à l’énergie démoniaque.

Rapidement, la chevalière put voir une personne camouflée sous une couverture pour cacher son identité. Il avait l’air d’être un ermite qui traversait le monde sans but ou objectif. L’interface du casque confirma que c’était l’individu qui dégageait l’énergie maléfique, mais comme aucun nouvel ordre ne s’affichait, elle était libre d’interagir avec ce parfait inconnu. Un autre condamné par Demigra ou un serviteur de ce dernier ? Les chaînes ne faisaient que se resserrer sur la championne, et chaque seconde passée à s’approcher du vagabond ne faisait que renforcer ce sentiment. Une fois en face de l’individu, elle eut une décision à prendre : supposer que c’était une victime comme elle et dévoiler son identité ou bien l’attaquer directement. Pourquoi Dyavol ne lui donnait pas d’instructions ? Ça serait  tellement plus simple et moins compliqué moralement. Elle laissa son intuition faire le travail et enfonça son hallebarde dans le sol avant d’enlever son casque. Elle venait de dévoiler son identité pour faire plus ample connaissance avec la personne et potentiellement enfin se faire un allié dans ce monde depuis le Jeu du Diable.

“Zelen Kurvav… Tout comme vous, je suis maudit par Demigra. Je ne vous connais pas, mais j’ai le sentiment que vous voulez aussi vous libérer de son joug… Ai-je tort ?”

Sa voix se voulait remplie de confiance et de bonté, mais elle laissait transparaître le doute qui submergeait la championne du royaume Zelen. Elle pouvait toujours se défendre si elle le devait, mais elle en avait assez des combats sans but autre que son propre gain ou durant lesquels le monde reposait sur ses épaules. Son combat à sens unique face à Ben avait été suffisant pour la marquer, plus que tous les autres duels à mort au nom de son roi. Se battre sans l’ordre d’un supérieur était tellement déloyal et sans honneur... Elle n’appréciait aucunement cette situation.
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 156
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Surhomme | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockVen 24 Sep 2021 - 23:14
Un voyage sans contretemps était visiblement trop demandé. Malgré tout le mal que je m'étais donné pour me frayer un chemin incognito jusqu'aux portes de la liberté, il avait fallu que l'on se mette en travers de mon chemin. Grimaçant sous l'ombre de ma capuche, mon regard ambré brilla à travers ce voile ténébreux tel les pupilles d'un prédateur à travers la végétation. Un type en armure venait de me barrer la route, plantant vigoureusement son arme à terre en s'immobilisant à quelques pas de là. Sans mot dire, j'observais par instinct son arme comme ses protections, analysant le danger et le temps qu'il me faudrait pour m'en débarrasser. Sans m'être familier, son accoutrement n'était pas sans rappeler les armures ridicules que pouvaient porter certains sbires d'Auros... Ou bien s'agissait-il simplement d'un chasseur de prime à ma trousse ?

D'un geste de la main, l'intéressé ôta le heaume qui cachait son visage pour révéler celui d'une femme aux longs cheveux châtains, loin des traits guerriers que je m'étais imaginé. A vrai dire, bien que trop éloigné pour réellement m'en convaincre, cette femme me disait quelque chose. Après son apparence, ce fut sa voix que je pu découvrir, alors que ladite Zelen se présentait à moi comme partageant ma malédiction. Cette situation, ce nom, ce visage, l'histoire semblait se répéter. Aussi, à l'annonce du nom du malin et aux souvenirs que remuaient ses mots, je pouvais sentir mon coeur se serrer atrocement, comme si la plaie qui le décorait depuis peu se réveillait. Serrant ma poitrine fermement, peinant à balbutier ma réponse, je fini par répondre à ce mauvais augure.

"Tu en sais des choses toi... Il se peut bien qu'on ait des choses en commun ouais... Mais détrompes-toi, j'en ai rien à faire de ce qui peut nous lier."

De mon autre main, je soulevais ma capuche pour révéler à mon tour mon identité à cette interlocutrice aussi inattendue que redouté. Et puis ça commençait à me revenir, je la remettais, elle était la gonzesse qui s'était acoquiné au plus respectable de nos compagnons d'infortune, ce bon vieux Jojiba. Je n'avais pas réellement eu l'occasion de discuter avec elle durant cette période, ni d'assister à sa fin, et je n'en avais pas grand chose à foutre après tout. Non, ça m'était plus qu'égal, et ces retrouvailles étaient loin de m'enchanter n'en lui déplaise.

"Tout ce que je cherche, c'est me barrer d'ici et recouvrer ma liberté. Alors du vent tu veux, vas retrouver Jojiba, lui pourras sûrement t'aider contrairement à moi."

Souffrant toujours des brûlures qui tiraillaient mon coeur, je m'approchais de celle qui était responsable de leur éveil et m'arrêtait net face à elle, plongeant mon regard dans le sien. Quelque chose n'allait pas chez cette femme, encore un problème duquel je ferais bien de me débarrasser au plus vite.

"Tes sentiments tu peux te les mettre là où je pense... Toutes les personnes de ce jeu infernal que j'ai pu retrouver après la mort ont fini par me rentrer dans le lard, si telle est ton intention alors qu'on fasse ça vite."

Car si je refusais de l'admettre, nos destins semblaient bel et bien liés par la main du malin, et ses sombres desseins nous poursuivaient encore par delà la mort. Aujourd'hui, je me savais davantage maudit par une créature plus abominable que le diable en personne, ce n'était donc pas ses petits jeux qui allaient me faire peur. Qu'il place les pions qu'il souhaitait devant moi, je les briserais les uns après les autres.
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Loyal

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockDim 26 Sep 2021 - 15:50
Ainsi, l'identité de l'inconnu fut révélée au grand jour : Garou ! Tueur de héros et monstre de son état, comme il s'était présenté durant le Jeu du Diable. L'expression de la justicière se durcit dès l'instant où elle le reconnut. Malgré le fait qu'il s'était coupé les cheveux pour ne plus ressembler à celui qu'il était avant, sa voix le trahissait. Les quelques souvenirs qu'elle avait de lui étaient pour la plupart peu plaisants, mais leur conflit de courte durée avant sa mort portait sur la marche à suivre concernant Demigra. Sa haine de leur tortionnaire était plus qu'apparente à la Chutelière. Peut-être était-il l'allié dont elle avait le plus besoin, un avec suffisamment de hargne pour vouloir défier un dieu, même en position désavantageuse ? Malheureusement, celui qui était auparavant déterminé à affronter les enfers semblait n’être plus que l'ombre de lui-même. Il n'avait qu'un désir : s’enfuir pour retrouver sa liberté tout en lui ordonnant de retrouver son ancien Gospador. Oh, qu'elle aurait préféré tomber sur ce dernier, plutôt que sur un être qui se voulait hostile à l’espoir perdu de l'empire Zelen. Néanmoins, un point dans son discours lui fit réaliser une chose : regagner sa liberté.
 
“J’aurais préféré retrouver Jojiba qu’à ta place, tueur de héros. Mais si nos chemins se sont croisés, je doute que ce soit un hasard. Néanmoins, tu n’as pas besoin de fuir. Tu es libre. Auros a récemment admis l’erreur de son invasion et t’a gracié.”
 
Ces mots se voulaient rassurants, malgré l’agacement naissant de la chevalière qui se retrouvait face à une personne suffisamment mauvaise pour se désigner comme un meurtrier avec fierté dans une situation aussi grave que le jeu de Demigra. La nouvelle lui fut surprenante. Il s’avérait que le combattant avait réussi à rencontrer d’autres victimes du Malin. À chaque fois, ça finissait par un duel et il semblait plus que mécontent de cela. Ceci ne correspondait pas à ce qu’elle pouvait s’imaginer de sa personne. L'infâme tueur de héros autoproclamé, fatigué de se battre ? Néanmoins, tel était le cas également pour la championne sans souverain. La guerrière ayant tué sans compter pour l’honneur du royaume vert était devenue réticente à l’idée de se battre une nouvelle fois.
 
“Je ne cherche pas le conflit, même si Auros aurait voulu ta tête… A vrai dire, même s’il la voulait. Je ne te retiens pas, je te laisse le chemin ouvert. Cependant…”
 
Elle ferma les yeux une seconde afin d’être en paix avec elle-même. Les deux tueurs étaient maintenant dans une position morale où ils refusaient tous les deux de s’affronter alors qu’ils auraient été des ennemis tout trouvés durant leur première rencontre. Elle les rouvrit pour observer Garou, peu importe ce qu’il avait fait entre temps.
 
“Penses-tu réellement que la fuite est notre unique option ? Le fait est que nous sommes tous les deux maudits par Demigra et que notre salut réside dans la mort de ce dernier. J’aurais imaginé qu'un être aussi désireux de vouloir le tuer fut un temps serait plus à l’écoute pour se défaire des chaînes qu’il a posées autour de nos cous. Je ne demande qu'une seule chose et c’est la fin de Demigra, peu importe que ce soit un blasphème à la religion morte que j’ai abandonné.”
 
Elle tendit sa main vers le tueur de héros. Après les discours de ce dernier, elle était convaincue qu’il n’était qu’une autre victime de Demigra et non l’un de ses serviteurs qu’elle aurait dû tuer. Un sourire se voulant bienveillant se dessina sur son visage alors que son regard, jusqu’à présent inquisiteur, était devenu plus miséricordieux.
 
“Je te propose de m’aider pour qu’on en finisse une bonne fois pour toute avec notre tortionnaire. Tu peux refuser, mais ceci serait accepter le destin malsain que Demigra et ses alliés nous préparent. Est-ce que ta fierté te laisserait te contenter de vivre sous leur joug ?”
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 156
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Surhomme | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockJeu 7 Oct 2021 - 22:34
Ainsi donc la vaillante chevaleresse ne cherchait pas le conflit ? Peut-être se pourrait-il que pour une fois, les retrouvailles d'un autre de ces maudits participants n'allaient pas finir en salade de phalanges... Bien que je doutais qu'elle soit du genre à se servir de ses poings pour se battre, celle-ci. Bien au contraire, elle affirmait même qu'Auros en personne avait levé la prime sur ma tête, me rendant ainsi "libre". Je grimaçais, pour qui se prenait-elle à juger mon état de la sorte ? De tous, j'étais le seul qui n'avais jamais renoncé à ma liberté. Voilà qu'elle se disait prête à me laisser partir, encore heureux, mais c'était sans compter une remarque que je n'attendais décidément pas. Surtout de sa part. Ainsi donc elle souhaitait désormais la mort de Demigra ? Sérieusement ? J'éclatais de rire.

"Alors là c'est la meilleure, il t'en a fallu du temps pour réaliser que ployer le genou face à lui ne te sauverait pas. Ne penses-tu pas que c'est un peu tard petite idiote, maintenant qu'il est hors d'atteinte ? Je suis prêt à parier que tu ne sais rien de la situation actuelle et de l'état de nos p'tits camarades participants du jeu."

Je posais la main sur ma poitrine endolori, plongeant un regard féroce dans le sien.

"Nous sommes tous revenu d'entre les morts et ses griffes nous pourchassent toujours dans cette "nouvelle vie". Il se sert de nous comme des marionnettes, d'abord Scalio et moi, puis maintenant Cabba. Son emprise est peut-être encore plus grande maintenant qu'elle ne l'était lors du jeu, c'est bien beau de changer d'avis après l'avoir réalisé mais as-tu au moins la moindre idée de ce à quoi tu prétends ?"

Car c'était la triste vérité, nous n'avions jamais été autant soumis à ses funestes desseins qu'après la fin de son événement macabre. Lié au diable par-delà la mort. Son pouvoir m'avait moi-même enivré par le passé, et quand bien même j'estimais m'être débarrassé de son emprise sa marque était plus présente que jamais. En ce moment même je ressentais sa lame pénétrer lentement mon coeur, encore et encore, une douleur atroce qui ne pouvait qu'éveiller la haine hargneuse que j'éprouvais à l'égard du malin. Qui sait ce qu'il aurait pu advenir de moi si les pouvoirs occultes de Bray ne me maintenaient pas dans cet état de non-mort... Peut-être une autre marionnette lobotomisée à la manière de ce misérable Cabba. Et voilà qu'elle me tendait la main, le sourire au lèvre, comme si elle s'apprêtait à faire de moi son allié. Je grinçais des dents, balayant sa main d'un revers de la mienne.

"Idiote. T'es clairement pas la mieux placé pour juger ma fierté, et encore moins mon assujetissement. Bien sûr que je rêve de lui faire la peau à cet enfoiré, mais à défaut d'y parvenir je cherche surtout à ce qu'on me laisse tranquille. J'ai assez donné bordel, et c'est maintenant que vous vous décidez à venir me chercher pour lui botter les fesses ? J'vais gerber..."

Qu'en penseraient Jojiba et Scalio, ces deux gros tas de muscles avec qui j'avais pu régler mes comptes... Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien devenir d'ailleurs, est-ce qu'ils avaient fini comme Cabba ? Peut-être... Pas comme si j'en avais grand chose à foutre en fait... Putain.

"Bon, et qu'est-ce que tu proposes madame la vertueuse chevaleresse ? Est-ce que t'as un plan au moins ? Il va falloir te montrer convaincante si tu veux espérer me retenir une minute de plus ici. Et sois assuré qu'avec l'accord d'Auros ou de n'importe qui, personne ne me volera jamais ma liberté, pigé ?"

Sa proposition avait beau l'air absurde, sortie de nulle part, je ne pouvais m'empêcher d'y trouver un certain intérêt tant j'avais intimement souhaité ma rébellion compter plus de membres ce jour-là.

"J'vais te dire ce que je sais sur la situation. J'ai pu croiser Jojiba et Scalio, les deux sont certainement encore en vie à l'heure qu'il est, à moins qu'ils aient fini comme le dernier d'entre eux... Cabba, c'est lui le dernier que j'ai croisé, et lui qui m'a plongé dans mon état actuel."

Lançais-je en relevant la manche de mon bras gauche, présentant à la femme les agrafes qui permettaient à mon avant-bras de rester accrocher au reste.

"Il est celui qui a le plus changé, certainement celui qui a payé le plus lourd tribu. J'saurais pas comment te l'expliquer, mais l'affronter c'était tout bonnement comme me confronter directement à Demigra. C'est sur lui qu'on doit mettre la main si on veut retrouver cette enflure de démon, clairement, mais à nous deux on a aucune chance tu peux me croire. Pouvoir te causer là maintenant, je le dois uniquement à mon "ange gardien", et le terme est vraiment peu approprié."

Je posais à mon tour mon doigt sur son plastron, la foudroyant toujours du regard.

"Alors je te le redemande: Qu'est-ce que tu proposes ?"
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Loyal

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockLun 11 Oct 2021 - 0:50
Il était évident qu’essayer de s'allier à Garou allait être quelque chose de difficile. C’était un être à la fierté mal placée et à l’arrogance sans fin. Après tout, il fallait en avoir pour se présenter comme étant un meurtrier en face de tous dans un jeu dont la seule issue était d’être le dernier à rester debout. Même avec ça à l’esprit, l’originaire de Velikolepnata allait tenter sa chance. Elle avait tendu sa main en signe de paix et de compréhension et le tueur de héros venait de cracher allégrement dessus sans même réfléchir à deux fois à sa proposition. Non, au lieu de ça, il préféra l’incendier sur ses actions et ses croyances passées tout en se moquant d’elle tandis qu’elle lui offrait une chance au salut. Le regard de la championne de l’empire Zelen changea pour celui qu’elle lui avait jeté durant leur première rencontre : inquisiteur et dur. L’envie de céder à ses bas instincts était forte, mais son apprentissage pour devenir la représentante de tout un royaume la retenait de l'embrocher comme le misérable bandit qu’il était.

Néanmoins, bien que l’hostilité entre les deux victimes de Demigra était toujours présente, Zelen ne pouvait pas ignorer qu’il avait raison sur bien des points. Elle ne savait pas où était passée la majorité des participants, en dehors de Jojiba et de deux autres participants dont elle n’avait pas le nom qui avaient combattu contre Auros et ses subordonnés. Une fois encore, l’esprit de la chevalière était encore confus sur le fait que le fermier qui lui avait sauvé la vie était un vil utilisateur du Ki. Elle continua à écouter le malfrat qui l’informa sur la situation de son ancien Gospador, d’un certain Scalio et d’un certain Cabba qui semblait être complètement possédé par le Malin. Ces deux derniers noms ne lui ramenaient aucune image à l’esprit. Elle avait été uniquement marquée par Garou et par son sauveur. Au moins, elle aura quelques indices pour ses recherches, peu importe de qui il s’agissait. Quoique, maintenant qu’elle y pensait, Scalio était l’une des personnes graciées par Auros et des avis de recherche à son nom étaient affichés aux abords des villes où elle s’était rendue.

Elle fut sortie de ses pensées par Garou, qui lui reposa la question quant à son plan tout en  la regardant comme si elle était une détraquée. Sa patience mourut à cet instant.

“Tu penses que j’ai un plan de prévu alors que je ne sais pas quels alliés et quelles ressources j’aurais sous la main pour faire face à Demigra ? J’ai bien compris que ton espèce de couards n’avait aucune discipline militaire, à l'observer depuis mon arrivée sur votre planète, mais penser qu’on puisse avoir quelconque stratégie à l’aveugle face à une menace est une vaste blague !”

Elle balaya l'air devant elle d’un coup de la main. Sa voix devint de plus en plus colérique et autoritaire à chaque phrase.

“Alors oui ! Fut un temps, j’étais aveuglé par des croyances infondées, engendrées par la peur des dieux ! Maintenant, je suis libéré de cela et je compte bien également reprendre mon droit de retourner auprès des miens en tuant le chien qui nous a maudit pour son propre divertissement !”

Elle se retourna avant d’attraper son hallebarde. Le vent se mit à souffler brusquement et fit flotter à son gré la cape de la championne d’un peuple déchu.

“Alors vas-y, fuis tel le lâche que tu es pour trouver ta liberté factice. Tu m’as déjà donné suffisamment d’informations pour que je puisse continuer ma quête. Je sais que Jojiba et que ce Scalio sont encore en vie. À vrai dire, ils ont affronté Freezer, le second d’Auros, durant la guerre alors que tu étais certainement occupé à te planquer par peur de te faire attraper. Je les retrouverai et je verrai avec eux s’ils ont la fierté et surtout le courage de continuer le combat ! Sinon, je partirai à la recherche de Cabba et s’il est vraiment devenu l’hôte de Demigra, je le tuerai au nom des damnés sous son joug !”

Elle sortit l’arme du sol, le dos toujours tourné à une potentielle menace. Elle se demanda si Dyavol la laisserait en paix si elle laissait une personne ayant la signature de l’autre démon s’en sortir. Ses instincts lui disaient de l’achever, mais sa raison et ses principes en tant que championne du royaume Zelen lui racontaient une autre histoire. Elle allait lui laisser une deuxième chance de se joindre à elle en le provoquant davantage. Sinon… Elle espérait que son choix de l’épargner ne reviendra pas la hanter.

“Même au nom d’un être aussi lâche et perfide que toi, tueur de héros ! Alors si tu n’as plus rien à me dire, si tu préfères te faire étrangler par les maillons qui sont toujours autour de ton cou au lieu de te débattre pour t’en libérer, tu peux partir ! ”
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 156
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Surhomme | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockSam 23 Oct 2021 - 13:21
Et voilà que le masque tombait, mon interlocutrice troquant ses paroles séductrices par des mots plus francs, plus tranchants. Je la laissais ainsi beugler ses reproches comme ses justifications, confirmant qu'elle n'avait pas de plan et qu'un idiot comme moi n'avait rien à lui apprendre. Son orgueil avait semble-t-il était touché pour qu'elle change ainsi de discours, mais j'avais au moins droit à un échange dénué de courbettes, qui allait droit au but. Bien.

"C'est un beau discours que tu me déblatères-là petite chevaleresse, et je préfère ça à tes apitoiements d'autrefois, mais si c'est un bon début ne vas pas croire que cette détermination seule te suffira. Je pensais quant à moi qu'une grande gueule comme la tienne aurait effectivement un peu plus d'arguments à présenter devant celui qu'elle prenait pour un fou, alors qu'elle lui sert aujourd'hui le discours qu'elle avait refusée d'entendre lorsque ça comptait vraiment."

Brandissant son arme contre le vent, la femme pris une posture qui se voulait certainement intimidante, arguant que ma décision actuelle était celle d'un couard, d'un lâche, qui fuyait un mal dont il était impossible de se délivrer. Un rictus amusé fendit mes joues, cet échange était presque irréaliste.

"Tout doux noble guerrière, ça ne sert à rien de te faire plus grande et glorieuse que tu ne l'es, j'ai vu moi-même à quoi tu ressemblais quand tu avais peur, te cachais, et fuyais. Alors épargnes-moi tes paroles sur la couardise, les rôles ne sont pas inversés contrairement à ce que tu avances, et tu ne trompes personne."

J'effectuais un pas supplémentaire pour franchir la distance qu'elle avait creusée durant sa parade, l'attrapant par le col pour lui adresser une nouvelle fois un regard assuré.

"Comprends bien qu'entre toi et moi, je suis celui qui a le plus d'expériences dans ce combat qui nous oppose à Demigra. Tu n'iras pas loin sans moi, j'peux te l'assurer, et si tu penses avoir la moindre chance face à Cabba tu te fourres le doigt dans l'oeil jusqu'à l'os."

Je relâchais mon emprise pour continuer sur ma lancée.

"Si j'accepte de te suivre ce n'est ni pour prouver quoi que ce soit, ni pour te protéger de cette fougue retrouvée, qui en l'état te mèneras sans aucun doute à te perte. Non, au fond découvrir que quelqu'un comme toi ait pu retourner sa veste nourri un semblant d'espoir que les autres finissent par faire de même. Et comme ce que nous aurions dû mettre en place le jour maudit, allier les forces de tous les participants est certainement la meilleure chose à faire pour espérer abattre le malin... A moins qu'il ne soit encore là à tirer les ficelles, ce qui est fort probable, mais il ne tient qu'à nous d'emmêler et couper ces fils lorsqu'il fera face au courroux de toutes ses marionnettes."

Observant un moment de silence, je fini par soupirer avant de revêtir ma capuche et tourner les talons.

"On va chercher les autres, mais saches que si par malheur ils n'ont pas eu la même présence d'esprit que toi, alors tu ne me reverras plus."
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Loyal

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockLun 25 Oct 2021 - 19:43
Un moment de colère, un coup de sang peu habituel pour un être aussi chevaleresque que Kurvav. Elle devait être composée et calme pour bien servir son empire… mais à quoi bon continuer quand son allégeance à une couronne inexistante ? La seule autorité qu’elle avait à présent était un démon qui lui promettait de la libérer pour la mort de son tortionnaire à la Chutelière. Elle valait autant que le tueur de héros dans un sens. Ce dernier semblait prendre un malin plaisir à lui rappeler qu’il avait raison durant ce jeu infernal alors qu’elle était la seule à accepter son destin en tant que pantin. Même après que la championne de la planète morte retira son arme et était en position pour l’embrocher, il continua à la descendre. Pour avoir pris la fuite durant que des monstres dont elle et Jojiba n'étaient pas équipés pour combattre efficacement ! Il affirma que les rôles n’avaient pas changé pour autant et qu'elle ne trompait personne. C’était une vérité qu’elle avait eu peur à ce moment-là : comment ne pas l’être pour affronter une menace sans armes ? Son sang bouillait autant pour la mort de Demigra que le sang de Garou, mais elle devait ne pas perdre son sang-froid dans cette situation.

C’était à cet instant qu’elle se retourna d’un coup sec avant qu’elle ne se fasse prendre par le col de sa cape blanche par Garou. Aussitôt, une aura violette engloba la guerrière pour se protéger de quelconque attaque l’arrogant pourrait tenter de lui infliger. Elle imposa un regard aussi déterminé que le terrien durant ce court échange. Néanmoins, il n’essaya pas de la frapper, mais plutôt d’affirmer sa position comme étant le plus expérimenté dans la guerre contre Demigra. Aussitôt qu’il la relâcha, la chevaleresse recula quelques pas alors qu’elle n’était recouverte de son bouclier pourpre. Celui qu’elle haïssait tant fut un temps affirma qu’il l’allait la suivre dans sa croisade. Un sourire fier se dessina sur le visage de l’alien bloqué dans un corps humain. Envers elle et son interlocuteur. Il affirmait que le changement de cœur du dernier fragment de Zelen lui donnait de l’espoir que les autres eurent la même révélation. Là où elle était prête à combattre pour son honneur, elle se retrouvait dans la meilleure position possible : enfin un allié pour sa confrontation avec Demigra.

“Je comprends ton insistance qu’on aurait dû se rebeller durant ce jeu mortel, mais permets-moi de te poser une question… Comment aurions-nous pu le vaincre dans son domaine ? Il m’a tué en un claquement de doigt en me transformant en une statue. Qui te dit que tout le monde n’aurait pas subi le même sort en cas de rébellion ?”

Le ton était neutre, sans jugement ou colère. Elle poussa un soupir suivant cette interrogation avant de se focaliser sur son objectif, alors que Garou remit son apparat d’ermite. L’ancien tueur de héros annonça qu’ils allaient chercher les autres victimes de Demigra en énonçant que s’ils n’avaient pas la même pulsion de se débarrasser du diable, il disparaîtrait pour de bon.

“J’espère sincèrement qu’ils voudront se débarrasser autant de Demigra que nous. Soit, s’ils refusent d’entendre raison, tu pourras disparaître. Je ne te retiendrais pas, mais je continuerais ma quête peu importe l’issue.”

Kurvav ramassa son casque qui était tombé pour le remettre sur sa tête pour commencer sa route avec son allié par proxy. Elle avait néanmoins un avantage que le vagabond n’avait pas : celui de la technologie. Son casque pouvait se connecter sur l’internet de cette galaxie.

Izsledovatelska programa : Scalio i Jojiba

Aussitôt que Zelen dit ces quelques mots dans sa langue natale, le logiciel de recherche instauré dans l’armure de son peuple commença à parcourir le web pour retrouver les deux adversaires d’Auros. En passant images et informations devant les yeux de la guerrière d’un temps révolu, il trouva qu’une seule information intéressante.

“J’ai rien trouvé concernant Scalio suivant sa confrontation à Auros. Néanmoins, Jojiba semble être enroulé dans un duel à mort avec un certain Bray Wyatt sur la planète Namek. Zashto...

Le doute entoura de nouveau l’esprit de la guerrière. Le fermier qui l’avait sauvé d’une mort certaine, enfouie par sa propre armure, était maintenant dans une arène à participer à des matchs meurtriers pour des raisons qui lui échappaient. Elle n’y comprendrait rien et si ce n’était pas pour le casque, son expression confuse aurait certainement fait mourir de rire son partenaire de voyage.

Kŭs, je te laisse le choix sur où commencer. Tu es bien plus expérimenté pour combattre Demigra, peut-être as-tu des idées où nous pouvons retrouver des résistants sur ta planète ?”
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 156
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Surhomme | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockDim 14 Nov 2021 - 16:55
Contre toute attente, cette rencontre imprévue s'était soldée par la forge d'une nouvelle alliance. Le tout était désormais de savoir si les autres prétendants à cette cause vengeresse qu'était la notre allaient se rendre à l'évidence, eux aussi, que notre seul et unique espoir résidait dans notre unité. Tandis que les anciennes querelles se retrouvaient peu à peu mises de côtés, les reproches et regrets nous obligeaient à poursuivre le même débat.

"Parce que tu penses que nous aurions pu échapper à ce même sort, notre sort, en se pliant à ses règles macabres ? Bien sûr qu'il avait tout pouvoir de décider de notre vie ou notre mort, mais ta question n'est pas la bonne. Fallait-il mourir en se soumettant, ou mourir en résistant ? Dans l'un des cas, une chose était certaine, on lui aurait offert exactement ce qu'il désirait. C'est cette vision des choses qu'il te faut changer si tu veux espérer mener ta vengeance à bien."

Nous entamions notre chemin ensemble, tandis que je continuais mes explications.

"Le pouvoir qu'il exerce sur nous aujourd'hui est encore incertain, peut-être que notre situation n'a pas changé depuis ce jour maudit, peut-être même que son étreinte est plus forte encore. Mais peu importe, cette fois je compte bien mener tout le monde à la rébellion. Si l'on ne peut briser nos chaînes et lui porter un coup véritable, alors faisons au moins en sorte de lui déplaire et de gâcher ses beaux projets. C'est simple, à défaut de lui trancher la tête, je me contenterais en guise de revanche de son déplaisir."

Les choses ainsi proclamés, Zelen s'empressa d'utiliser l'étonnante technologie de son armure pour localiser nos deux bons amis Scalio et Jojiba. Si je restais muet et impassible face à cette prouesse technologique indéniablement pratique, les informations si rapidement collectées par la chevaleresse m'arrachèrent une grimace inquiète. Que Scalio puisse avoir affronté une nouvelle fois Auros, et vraisemblablement vaincu, était une chose indéniablement surprenante, mais que Jojiba soit en prise avec ce monstre de Bray sur une autre planète était plus qu'affolant. Ces deux-là avaient assurément des comptes à régler, mais je ne pouvais permettre au Fiend de poser sa main cauchemardesque sur un membre clé de notre projet.

"Merde, alors ça ça craint. Il n'y a pas de choix qui tienne, il faut absolument qu'on intervienne ou ton cher et tendre Jojiba ne nous servira plus à grand chose. Il était sans aucun doute le plus prometteur de nos maudits confrères, mais face à la chose qu'est Bray Wyatt ses chances de s'en sortir vivant ne dépendront que de la clémence de ce monstre. On doit pouvoir trouver une capsule ou un vaisseau pour cette planète sur Terre, on verra plus tard pour Scalio, en route !"

Finalement, mes plans n'étaient pas tant bouleversé, j'allais bien quitter cette fichue planète.
Contenu sponsorisé

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon Clock
 
Dernier maillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le maillon faible.
» Dernier étage
» C-21, le dernier Cyborg
» Le dernier rempart
» Dernier acte [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-