-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Dernier maillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 142
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Surhomme | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Dernier maillon   Dernier maillon ClockMer 15 Sep 2021 - 23:12
”Donc, euh… Pote ou pas pote ?”

Il était pas possible ce type. Un colosse quasi invincible tel que lui ne cessait de se morfondre sur son sort, conscient de son état mental déplorable et absolument pas subtile quant à la façon dont il le présentait. Marcos était tout mon contraire, et pourtant je ne pouvais m'empêcher d'éprouver un sentiment d'attachement envers ce gros lourdaud. C'était le premier mec que je pouvais considérer comme un réel ami, sur qui j'étais prêt à compter malgré le fait qu'il m'ait pété quelques dents avant que l'on finisse par s'acoquiner. La plupart de ses réflexions me tapaient sur les nerfs, mais d'un côté il m'apportait une vision du monde que j'étais incapable de voir seul. Un monstre quasi-invincible pourtant bourré de pessimisme. Ce dernier échange avait en quelque sorte officialisé ce lien d'amitié qui nous unissait, et si nos chemins s'étaient séparés entre temps c'était pour régler les quelques soucis qu'on avait chacun de notre côté.

Les gus' louches qu'il m'avait présentés avaient pas l'air beaucoup plus sains que lui, à croire qu'il n'était capable que de s'entourer de timbrer dans son genre. Ca m'embêtait, j'étais moi-même son pote maintenant. Quoi qu'il en soit, il m'avait apporté ce que je cherchais, à savoir de nouveaux vêtements ainsi qu'un p'tit coup de tondeuse histoire de changer de tronche le temps de me faire la malle. Marcos nous avait quitté il y a quelques mois déjà, me laissant aux mains de ces types tout du long histoire de me préparer comme il se devait et notamment panser correctement les blessures qui refusaient de cicatriser par elles même. Si j'avais miraculeusement retrouvé l'usage de mon bras raccommodé, mon corps n'en restait pas moins marqué et si la plupart des sensations se faisaient discrètes une vive douleur à la poitrine s'éveillait régulièrement. Une brûlure vive, presque suffocante, qui passait généralement aussi vite qu'elle n'apparaissait. En somme, si physiquement rien n'était véritablement en ordre, j'avais toujours toute ma tête et mon objectif restait le même: faire profil bas et me barrer de cette fichue planète pour trouver un coin tranquille à l'autre bout de la galaxie. Un long voyage dont la destination comme la durée m'était inconnu, mais que je savais nécessaire pour espérer me reconstruire correctement.

Aussi, désormais vêtu d'une véritable et ample couverture en guise de manteau et de capuche, une barbe timide ayant poussé sur mon visage afin d'en déformer les traits, le jour du départ était arrivé. Faisant de rapides adieux à ceux qui m'avaient accueilli tout ce temps, et avec qui je n'avais créé aucun lien véritable, je faisais route vers la base de lancement la plus proche. De ce que j'en avais appris et retenu lors de mon dernier passage aux côtés de Bray, je trouverais là-bas une capsule individuelle me permettant de programmer un voyage vers une autre planète. Si j'y parvenais sans me faire attraper, j'avais espoir de ne trouver aucun subalterne du dieu-cyborg pour me coller au cul. Ces longues semaines cachés m'avaient d'ailleurs tenues à l'écart des mercenaires en tout genre, mais également du monde en général. Après avoir effectué une certaine partie du trajet à l'arrière de différents véhicules dont les conducteurs étaient assez aimable ou tout bonnement insouciant quant aux types qu'ils pouvaient ramasser sur la route, j'avais cru comprendre que la situation avait un poil évolué au sujet d'Auros. Apparemment, le bonhomme aurait abandonné la Terre pour mater une insurrection ailleurs. Les conséquences de tout ça n'étaient pas bien clair pour moi, mais il semblerait que la Terre ait retrouvé une certaine indépendance. En ce qui me concernait, rien de tout cela n'avait grande importance, ma place n'était plus ici et je le savais. Aussi, descendant du dernier camion qui m'avait ramassé, je reprenais la route pour les derniers kilomètres qui me séparaient de la base de lancement. Les chaînes qui me retenaient ici avaient été brisées, il ne me restait qu'à me débarrasser d'un dernier maillon.
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 59

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

Dernier maillon Empty
MessageSujet: Re: Dernier maillon   Dernier maillon ClockJeu 16 Sep 2021 - 18:21


Vivre à la bordure de la civilisation et se contenter de Mère-Nature et de la technologie de sa machine pour survivre. Voilà ce que la glorieuse championne du royaume de Zelen était maintenant devenue : une recluse, une hors-la-loi et sans aucun supérieur hiérarchique pour l’aider ou la guider. Seule, avec une malédiction qu’elle avait consciencieusement accepté dans un temps désespéré afin de sauver son peuple… en vain. Sa planète n’était plus que cendres et braises et le peu de survivants avait certainement quitté le monde des vivants depuis. Sa seule porte de sortie pour les rejoindre serait de vaincre Demigra, le tourmenteur qui l’avait transformé en être humain et qui l’avait maudite à nouveau. Sinon, ce sera dans les flammes incandescentes de l’enfer qu’elle séjournera pour l’éternité. À moins que les dieux cosmiques ne lui fassent grâce une seconde fois ? Difficile d’espérer cela, au vu de la perte de foi que Kurvav avait subi envers ses entités supérieures, mais corrompues.

Elle garda quand même un œil sur l’évolution de la guerre face à Auros pendant tout ce temps, son casque ayant réussi à se connecter au web de cette partie de la galaxie. LAVALEAKS.zip et le discours final d’Auros furent analysés et écoutés avec précision. Ce fut avec surprise qu’elle vit la machine qui lui avait ouvert les yeux dans le camp du dieu… Temporairement, il avait vite fait de parler avec un certain Zannin et de retourner sa veste contre ceux qu’il servait. Était-il là par obligation vis-à-vis de son allégeance envers Freezer ? C’était quasiment certain. Sa prochaine rencontre avec le bon docteur serait davantage intéressante. Qui sait, peut-être qu’il avait la solution à sa réponse : comment vaincre Demigra. Dans tous les cas, ce n’était pas en restant sur ce rocher submergé par les océans qu’elle allait trouver une réponse à sa question. Après quelques jours de repérage en évitant de se faire détecter par les autochtones, elle trouva une base de lancement avec peu de surveillance où elle pourrait faire le minimum de commotion possible.

Néanmoins, alors qu’elle s’approcha de la base de lancement la plus calme de la planète, l’interface technologique de son casque se mit à se dérégler un instant avant de signaler une direction non loin avec un message : “Je ressens une énergie similaire à Demigra… Vas-y.”. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que c’était un ordre de la part de Dyavol. Bien que c’était sans aucun enthousiasme qu’elle allait accepter le commandement, ce n’était pas comme si elle avait véritablement le choix. La souffrance l’attendait dans les deux cas et elle ne sentait d'éprouver une fois encore la douleur physique qu’elle avait vécue. Elle changea sa trajectoire pour faire face à l’énergie démoniaque.

Rapidement, la chevalière put voir une personne camouflée sous une couverture pour cacher son identité. Il avait l’air d’être un ermite qui traversait le monde sans but ou objectif. L’interface du casque confirma que c’était l’individu qui dégageait l’énergie maléfique, mais comme aucun nouvel ordre ne s’affichait, elle était libre d’interagir avec ce parfait inconnu. Un autre condamné par Demigra ou un serviteur de ce dernier ? Les chaînes ne faisaient que se resserrer sur la championne, et chaque seconde passée à s’approcher du vagabond ne faisait que renforcer ce sentiment. Une fois en face de l’individu, elle eut une décision à prendre : supposer que c’était une victime comme elle et dévoiler son identité ou bien l’attaquer directement. Pourquoi Dyavol ne lui donnait pas d’instructions ? Ça serait  tellement plus simple et moins compliqué moralement. Elle laissa son intuition faire le travail et enfonça son hallebarde dans le sol avant d’enlever son casque. Elle venait de dévoiler son identité pour faire plus ample connaissance avec la personne et potentiellement enfin se faire un allié dans ce monde depuis le Jeu du Diable.

“Zelen Kurvav… Tout comme vous, je suis maudit par Demigra. Je ne vous connais pas, mais j’ai le sentiment que vous voulez aussi vous libérer de son joug… Ai-je tort ?”

Sa voix se voulait remplie de confiance et de bonté, mais elle laissait transparaître le doute qui submergeait la championne du royaume Zelen. Elle pouvait toujours se défendre si elle le devait, mais elle en avait assez des combats sans but autre que son propre gain ou durant lesquels le monde reposait sur ses épaules. Son combat à sens unique face à Ben avait été suffisant pour la marquer, plus que tous les autres duels à mort au nom de son roi. Se battre sans l’ordre d’un supérieur était tellement déloyal et sans honneur... Elle n’appréciait aucunement cette situation.
 
Dernier maillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-