Le Deal du moment : -29%
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To ...
Voir le deal
69.91 €

Partagez
 

 Une histoire du passé [PV : TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockDim 12 Sep 2021 - 1:24

Incroyable et fascinant. Le duo de patrouilleurs s'était rapidement débarrassé de leurs adversaires, ouvrant la voie à la suite de la mission. Pris de fascination, le Kaito de cette époque se posait bien des questions, se demandant bien comment Zannin pouvait être en mesure d'offrir à son fils un tel présent... Plus encore, il se demandait surtout pourquoi il s'agissait de sa propre énergie ! C'était difficile à croire, même à comprendre. Mais... Comme l'avait dit Renko, ils venaient d'une autre époque. Son lui du futur devait avoir trouvé un moyen de rendre ce miracle possible, probablement ? Cela voulait donc dire que lui-même en serait capable dans le futur ? Voilà de quoi le motivé davantage, continuant sa route auprès des deux partenaires qu'il avait à ses côtés. Car oui, son fils était toujours aux abonnés absents, pour la simple et bonne raison qu'il était plus loin en arrière. Le temps qu'il rattrapait son groupe, ils seraient probablement déjà devant le Dieu démon tant convoiter... Le plus terrible de tous, qui possédait toujours son enveloppe corporelle originale.

"Un briquet... Décidément, tu essayes de me rouler, toi !"

Chaque mimique correspondait à la façon d'agir d’antan du jeune Dieu du Temps. Pourtant, il n'avait pas réagi plus que ça lorsque le Héra s'était fracassé lui-même la tête sur le mur, alors que son véritable maître, lui, lui aurait fait la remarque. "Je le ressens... On s'approche..." "Avec Renko et sa puissance actuelle, tu penses qu'on a une chance ?" "Jamasu a toujours été réservé et discret, donc je me demande même quel est son meilleur niveau..." "... Super !" Et pour ce qui était de Zannin et de sa question envers Poiko, ce dernier pouvait déjà recevoir la douce voix de la divinité azurée dans sa tête ! "Pas de panique, Zannin. Kaito sera un émissaire du temps d'ici peu. Il ne changera donc rien à ce qui suivra dans le futur. Renko lui a déjà dit qu'il était son fils, d'ailleurs. Et il l'a plutôt bien pris. Faisons-lui confiance." Poiko se basait sur le futur qui s'ensuivrait, espérant simplement qu'il s'accoutumerait de son rôle, sans chercher à changer quoi que ce soit. Il devait faire confiance à Kaito...

"Ah, tu nous as rejoint, Renko ! Félicitation pour ton combat ! D'ailleurs... Je ne savais pas que tu maîtrisais le Super Saiyan 2 !"

"Restons concentré."

"Oui... Restez concentré."

Oh le temps était vite passé. En un rien de temps, alors qu'ils courraient pour rejoindre la salle principale, il tombait sur une énorme salle principale, laissant voir autour d'un trône, plusieurs cuves. Et à l'intérieur de ses cuves, des corps inanimés, vidés de leurs énergies au fur-et-à-mesure... "Vous y êtes... Mais c'est étrange... Vous avez manqué un combat..." D'ailleurs, qui était cette voix qui parlait juste à l'instant ? "Vous avez pris votre temps." Se présentant au groupe, un démon apparaissait. Fier de sa musculation imposante et de sa beauté divine, l'être torse nu à couleur de peau rose, se tenait devant chaque guerrier. Sa queue virevoltait de gauche à droite, et sa longue chevelure argentée couvrait une partie de ses épaules. Oui, le Dieu Démon Jamasu venait de faire son apparition, explosant autour de lui son aura carmin, déchirante intérieurement, et pourtant si belle à voir extérieurement. Le pouvoir suprême d'un Dieu Démon à son apogée... Le pouvoir d'un démon ayant volé celui de ses confrères.
Jamasu:
"Kaito... Les démons présents dans les cuves..."

"Ce sont les autres MakaïôShins, c'est ça ?"

"... On ne peut pas les libérer tout de suite. Brisé le lien entre Jamasu et eux comme ça risquerait de les détruire intérieurement."

Se mettant en position de combat, le Shan explosait autour de lui sa forme de Super Saiyan Dai Ni Dankai. Pour accompagner celle-ci, il déployait tout aussi vite son Kaito-Ken, premier prémisse de l'utilisation de la Volonté encore incomplète chez lui. "On va le ratatiner." Fonçant en tout premier, il dégageait un poing gauche dans le visage de son redoutable adversaire, avant de se rendre compte que sa main venait d'être attrapé... Par la queue de son opposant. Tout aussi vite que son désir de combattre, il venait de manger le sol dans tous les sens du terme, se faisant écraser parterre, la bouche ouverte. "Karg !" "Si vous foncez à tour de rôle, vous ne serez pas divertissants." Oh oui, à ce moment-là, ce démon avoisinait réellement le potentiel explosif d'un Super Saiyan 3... Peut-être qu'une combinaison éclair permettrait de le prendre au dépourvu, en attendant que le patriarche du clan Shan trouve une solution ?

"Tiens donc... Je te connais, toi..."

Cette simple phrase était destinée à Renko, MakaïôShin de l'Univers 7. "Hmm... Oui... Mais tu me semblais bien plus... Froid ?. Je ne saurais pas comment le décrire. Déjà, tu n'étais pas aussi fort. Tu as fait des progrès !" Avec l’appui de ces propos, il s'éjectait à son tour vers ses ennemis. Semblant envoyé son poing gauche vers l'ainé des fils de Kaito, ce stratagème n'était qu'un prétexte pour tendre directement son bras vers la gauche avec un déplacement tout aussi vif, tournant rapidement pour attraper la crinière de Zannin non loin de là, et l'expédiant vers son partenaire de mission. Hadesso avait tenté de venir au front également, seulement... "Aaaargh !" Il venait tout bonnement de se prendre une humiliante claque dans la figure, le faisant chuter au sol. "Et c'est vous qui avez créé tant de désordre dans mon château ? Lamentable." Ce regard hautain trahissait bien de sa position d'entité supérieure sur le terrain, prenant clairement de haut l'assemblée.
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1026
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockDim 12 Sep 2021 - 20:58
Quand j'arrivai sur les lieux, mon père du passé me félicita pour mon combat et partagea son étonnement quant à ma maîtrise du Super Saiyan 2. Lui-même, si je ne m'abusais pas, à cette époque, devait maîtriser le Super Saiyan 2 ou 3, tout au plus. Il était donc étonnant pour lui que je fusse d'un tel niveau, étant donné l'écart énorme que j'avais avec lui, en temps normal. La puissance n'était pas la seule chose qui était différente, puisque mon caractère aussi l'était. C'est ainsi qu'en Super Saiyan 2, toujours sous la Volonté que m'avait transmise le colosse bleu, j'avais rejoint père et Hadesso pour une ultime bataille, j'imaginai, dans cette temporalité, à cette époque précise. D'ailleurs, nous ne dûmes pas attendre très longtemps pour rencontrer ce fameux Jamasu. Ce fut ainsi que, dans une salle dans laquelle l'obscurité s'était faite maîtresse, l'être démoniaque se présenta à nous, nous dévisageant chacun à notre tour de son regard à glacer le sang, celui d'un être machiavélique à qui la notion de bien semblait étrangère. Son aura se répandait comme du poison et exerçait une pression insoutenable sur tous les membres se trouvant dans cette immense salle. Son torse imposant à la couleur rosée, sa queue virevoltant dans tous les sens, ses doigts aux ongles noirs et griffus pointant vers nous, tout montrait qu'il n'était pas qu'un énième fanfaron. Je demeurai là, paralysé pendant quelques secondes, tandis qu'il était déjà passé à l'action en envoyant père au tapis avec une facilité déconcertante. 

L'instant d'après, il s'approcha de moi, à pas lents. Il me dit m'avoir reconnu et être très étonné de mes progrès puis, s'élança dans ma direction et tenta un coup de poing du gauche vers mon visage. Je devais réagir et me forçai à bouger. Le feu de la Volonté, combiné à mon Super Saiyan 2, devait me permettre de tenir face à lui, même si je me savais incapable de le vaincre seul. Le bouillonnement de mon sang Saiyan face à un tel adversaire me fit me déplacer et cette espèce de chaleur exaltatrice due à la Volonté m'ordonna de prendre plaisir au combat. Je m'apprêtai donc à parer son coup et à riposter quand, au dernier moment, il se retira pour tenter d'attraper la crinière de feu du colosse bleu. Je pris alors mon élan et m'élançai vers lui tout en créant deux portails dans lequel je lançai mon poing droit, qui ressortit par le second, placé derrière Jamasu. La créature méphistophélique avait compris la supercherie et para mon coup de poing avant de l'attraper et de me tirer à travers mes portails pour enfin me saisir à la gorge. Au moins, il avait lâché mon partenaire de mission. Il finit par me donner un coup de poing dans le ventre et utilisa un kikoha pour m'envoyer valdinguer plus loin. Avant de chuter au sol, je vis Hadesso tenter une offensive, mais se faire aussitôt rétamer par une simple claque du démon. 

Je me relevai tandis que, d'un regard méprisant, Jamasu se demandait comment cela se faisait que des êtres aussi faibles que nous avions pu créer le chaos dans son château. Je lançai alors un kikoha, qu'il dévia d'un simple revers de la main, le faisant s'écraser contre un mur, ce qui créa un trou en son sein. La fureur me consumait. Bien que l'excitation fût toujours présente, la frustration de ne même pas pouvoir l'atteindre commençait à me ronger telles les flammes dévorant une bâtisse en bois. Sa domination était écrasante et il était clair qu'il faudrait faire équipe pour le vaincre. Et ça me faisait mal de l'admettre...

"Il avait raison, tout à l'heure. Il faut s'y mettre tous ensemble sinon, il nous terrassera." dis-je alors que j'avançais vers mon ennemi en chancelant légèrement. Ses deux coups furent peu puissants, mais assez précis et incisifs pour m'entamer. 

Finalement, je pus me remettre droit sur mes jambes. Je n'avais pas le choix, il fallait foncer. Un regard vers chacun de mes coéquipiers pour voir leurs réactions, avant qu'on ne décide d'agir.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockMer 15 Sep 2021 - 21:40
Bon…
L’histoire du briquet, c’était pas passé… Kaito était dubitatif, mais au moins il ne posait pas plus de questions que ça, ça allait donner à cet abruti de Zannin moins d’occasions pour se viander. Comme le fait de l’appeler boss, à tout hasard. Mais le dieu du passé n’y avait visiblement pas fait plus attention que cela. Il n’avait même pas réagi à sa punition, qui plus est. Mais Poïko rassura quand même l’ex-pirate en l’informant que ce qu’il disait ici n’influerait pas les choix du Shan dans le futur. Meh, si la seule chose sur laquelle se rattraper était ‘aie confiance mec’, alors c’était quand même la merde. Le visage de Zannin était passablement inquiet. Qu’importe ce qu’en dise Poïko, mieux valant quand même redoubler de prudence.

Mieux vaut encore continuer d’avancer sans y penser !
Son collègue, lui, avait fini son duel, et revenait vers eux, bien décidé à en finir avec la tête de cette machination temporelle. Enfin, ils pénétraient dans la salle principale du palais composée de… Tubes géants ? Sincèrement ? Le maître des lieux avait pas un meilleur endroit pour les entreposer que dans sa salle du trône ? Et c’était quoi, dans ces tubes ? On aurait dit… Des silhouettes. Des sujets de tests, sans doute ? Mais nan, ce n’était pas ça, le plus important. Nan, c’était plutôt…
Ce type violet, qui attendait patiemment le groupe. C’était lui… Jamasu.

Pour lui aussi, impossible de déterminer la puissance de son Ki. Un autre dieu, encore.
Mais contrairement à l’autre mariolle, sa force, elle, semblait comme une évidence. Pas seulement à cause de son aura. Mais plutôt en raison de la pression qui s’émanait de lui. La pression d’un monstre qui venait de sortir ses griffes… Non, il venait pas de les sortir. Ses griffes étaient déjà là, posées sur les gorges de tout le monde. Sa présence était telle qu’elle indiquait de suite son caractère léthal. C’était édifiant ! Ce type méritait amplement son titre de Dieu Démon, contrairement aux zouaves affrontés dehors !

Et son effet sur Zannin était instantané.
Il était figé sur place, la totalité de sa masse musculaire tendue à souhait. Il avait oublié tout de ses inquiétudes temporelles, sur le moment. Il en avait même oublié son prénom ! Tel un animal en détresse, tous ses sens étaient en alerte, s’éveillant à 100% de leur capacité. Rien n’existait plus d’autre que Jamasu à ses yeux. Ses pupilles étaient dilatées au maximum, et sa gorge était nouée. C’en était même difficile de bouger ! Comme si… Comme si son corps tout entier avait été plongé dans du béton qui aurait durci. C’était… C’était…

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 6vp4

« Magnifique ! »

Il n’y avait pas d’autres mots pour décrire ce que ressentait Zannin !
Il y a trop longtemps qu’il attendait un réel combat ! Quelqu’un qui saurait tenir la cadence avec lui une fois à son maximum, dans un combat à mort, sans règle ni rien ! Quelqu’un qui saura l’inviter au bord du précipice… Car c’était au bord du précipice que l’orphelin se sentait chez lui. En jouant sur le bord, qui le ferait passer de vie à trépas. C’est en côtoyant la mort qu’il se sentait vivant, que son cœur battait ! Et là, il battait à la chamade, faisant circuler un sang bourré d’adrénaline, à un taux que les corps non-initiés pourraient juger toxique ! Une goutte de sang vînt même perler à la narine gauche du colosse tant il était excité.

Mais Jamasu, lui, n’allait pas lui laisser le temps de se remettre de ses émotions, s’en prenant directement à Kaito et le maîtrisant en un temps record. Se reprenant, le Héra venait de se rendre compte d’une chose qu’il n’aurait jamais cru voir : son mentor venait de se faire rétamer en un instant, comme s’il n’était rien de plus qu’une vermine… Evidemment, ce n’était pas le Kaïoshin qu’il connaissait, mais quand même ! S’avançant sans perdre de temps, il sembla s’adresser à Renko, sans doute le connaissait-il. Mais il n’attendit pas plus et rejoignit le géant, l’agrippant par sa crinière flamboyante et le tirant vers lui. Zannin devait agir, et… Et il était libre ?

Libre, mais les ennuis n’avaient pas disparu, au contraire. C’était son partenaire qui était entré en action pour l’aider, mais malgré la Volonté, il ne fit pas long feu avant d’être sommairement envoyé paître. Se reprenant sur ses quatre membres, le Héra bondit pour rejoindre le mur à sa gauche, histoire de mettre un peu de distance avec ce type qui venait de s’en prendre à lui sans même qu’il ne puisse rien voir venir… Leur allié démoniaque entra lui aussi en scène, et aussi vite que les autres, il se fit balader. Zannin perlait de sueur, sur le coup. Il se concentra pleinement sur l’ennemi. Pas question de le laisser s’approcher à son bon vouloir ! Une fois sur le mur, le Tisseur bondit sur le plafond avant de se jeter sur une autre paroi murale, et ainsi de suite.

C’était une de ses méthodes fétiches, et même si elle n’avait pas marché contre Kaito lors de leur entraînement, elle constituait une stratégie de choix dans les vastes pièces comme celle-ci. Déjà, elle lui permettait de s’assurer une relative contrôle du terrain, mais elle lui permettait aussi d’avoir accès à son adversaire sous tous ses angles. Du haut de son crâne à ses flancs en passant par le dos, il avait accès à tout, et pouvait ainsi mieux exploiter les points faibles de la garde ennemie en analysant ces derniers… Si seulement il y en avait ! Comme avec le Shan il y a des mois, il lui était impossible de déceler une faille dans laquelle se faufiler pour atteindre Jamasu.

Nan, le divin spectacle d’un combat à mort en un contre un ne serait pas pour aujourd’hui.
Il leur faudrait bosser en équipe pour stopper cette chose. Et Renko arrivait lui aussi à cette conclusion. Comme contre Rellum, il était dépassé. Renko comme Jamasu détenaient un Ki illisible, mais leur niveau était indubitablement de premier rang. Zannin n’en était certainement pas encore là. Décidemment, soit les adversaires sont trop puissants, soit ils sont faiblards ! Impossible de ne pas aller dans les extrêmes, on dirait…

Autant faire preuve d’utilité !
Sans dire un mot, le Héra profita d’être derrière le démon pour se jeter sur lui en diagonale. Mais il lui était impossible de prendre de court cet ennemi-là. A peine fut-il à portée que Jamasu l’arrêta en plaquant sa paume contre la gorge du colosse, refermant sa poigne sur sa trachée. Là encore, cet enfoiré jouait avec la nourriture. Depuis le début de l’affrontement, de Kaito à Renko en passant par Hadesso, chaque belligèrent qui l’avait attaqué s’était fait rétamer sans trop d’effort. Mais il n’a fait que les humilier. Il était évidemment assez puissant pour se débarrasser d’eux, au train où vont les choses. Mais le cœur n’y était sûrement pas. Il conseillait même aux guerriers d’unir leurs forces ! Clairement, il ne les prenait pas au sérieux et souhaitait s’amuser avec eux.

Et ce sera là son erreur !
Usant de son Grisly Slime, Zannin déboîta sa nuque pour lui permettre d’user de ses bras et jambes malgré la poigne du diable. Ses deux mains lui saisirent le poignet tandis que ses longues jambes allèrent jusqu’à sa gorge à lui, tentant de lui bloquer le bras gauche tendu par l’épaule tout en se refermant sur la nuque du cornu. Si étranglement il y avait, et bien cela se fera à deux ! Même les races qui ne respirent pas finissent par flancher quand on presse assez leur cou pour entraver la circulation du sang au cerveau, après tout. Le Formless a beau être un art martial ésotérique, il entraînait ses pratiquants à toutes les facettes du combat, et les clefs de bras comme celles-ci n’y faisaient pas exception !
Voilà l’une de ses arcanes de soumission les plus efficaces, Grisly Slime : Suffocating Fog :

Ce n'était sans doute pas assez pour le vaincre, mais cela devrait néanmoins le tenir en place pour que les autres puissent en profiter et l’attaquer ! Il leur crierait bien de mener l'assaut, mais le diabolique n’en démordait pas, pressant toujours contre son œsophage et l’empêchant d’émettre le moindre son. S’ils voulaient travailler en équipe, alors c’était le moment, avant que la poigne adverse n’ait raison du Héra et l’asphyxie jusqu’au coma !

*Allez les gars, j'tiendrais pas longtemps ! *

La balle était dans leur camp, et Zannin leur faisait une passe décisive !
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockJeu 16 Sep 2021 - 2:26
Incroyable ! Comme on pouvais s'y attendre d'un guerrier du calibre de ce Jamasu, il était infiniment plus puissant que la plupart des Dieux affronter jusque-là. Maître de la situation, il était littéralement entrain de gérer tout le groupe sans aucun mal. Pour bien comprendre la situation, même Kaito s'était fait balayer d'un revers de main, de la façon la plus humiliante qui soit. Oui, ce dernier ne prenait même pas la peine de prendre gare à ses ennemis, se laissant totalement aller à un plaisir coupable bien ancré en lui : L'humiliation. Il semblait aimé cette douce sensation de supériorité écrasante, qui le montrait comme un être invincible et invulnérable. Honnêtement, on aurait pu le penser, au vue de sa puissance redoutable... Rien que s'approcher de lui était un calvaire, tant la pression s'échappant de son aura était imposante. Il fallait chercher en soi un courage incroyable pour réussir à y aller. S'étant relevé après s'être dérouillé magistrale, le père Shan observait la situation, toujours arborant son Super Saiyan Dai Ni Dankai. Il avait beau être au summum de sa puissance, il se sentait terriblement limité...

"Bordel... Comment on est censé faire, au juste ?"

Entre deux dégagements et une énorme tatane qu'il avait envoyée à Renko, c'était au tour de Zannin de prendre cher : Oui, il venait de se faire chopper à la gorge ! C'était déplaisant à voir, et pourtant, peu de monde dans cette salle était capable d'empêcher ce monstre de puissance lui arracher la trachée... Avant que... "... C'est quoi cette technique ?" D'un mouvement improbable, le Héra venait de paralyser temporairement sa proie, grâce à une technique de soumission ! Même si ce n'était pas très concluant, il semblerait que le démoniaque souverain soit bien contrarié. Il ne s'y attendait pas... "On doit agir maintenant !" "Ne perdons pas de temps !" "Renko, tu es le plus puissant d'entre-nous ! Alors fonce, on te couvrira !" "Toi, tu commences sérieusement à m'énerver." De sa toute-puissance, il ne risquait pas d'être complètement paralysé, en dehors de sa gorge qui se faisait bien serrer. En revanche, il avait soulevé son bras légèrement, avant de plier son genou pour écraser le géant vert dans le sol, d'un coup rapide et déchirant.

Pile au moment où l'élève de Kaito aurait pu lâcher prise, Renko devait avoir eu l'occasion parfaite d'en placer une bonne à cette enflure de premier rang. D'ailleurs, il était rapidement suivi et épauler par son père du passé, ainsi que son acolyte démoniaque. Ensemble, ils tentaient tant bien que mal de gérer le direct contre le maître des lieux, toujours en sentant cette supériorité écrasante qui le séparait de tout le groupe. "Tu vas voir !" Disparaissant rapidement dans son dos par un Kaikai, Kaito venait de tendre sa main gauche, concentrant sa puissance dans le creux de sa main. D'un coup, ses ailes de lumière apparaissaient, générant un afflux concentré d'énergie. "Light... Hawk... Wings !" D'un hurlement, il relâchait l'une de ses plus puissantes attaques, signature de sa volonté actuelle. Un laser d'énergie blanc venait de s'échapper de sa main, partant rejoindre sa cible. Pour être clair : il valait mieux déguerpir ! Hadesso avait téléporté Zannin un peu à côté, l'aidant à reprendre ses esprits, mais Renko devait bouger également !

"Renko !... Aide-moi !..."

Plus son laser se déversait sur son ennemi, plus il sentait la résistance implacable de ce dernier. Bien qu'au départ, le pire de l'histoire, c'est qu'il s'était bien fait avoir, ne s'étant pas protégé à temps... La déception trahissait les émotions actuelles du patriarche du clan Shan, mais pourtant, sa détermination n'en restait pas des moindres. Il avait besoin de l'aide de son fils, et le plus rapidement possible... Bien que maintenant, un nouveau challenger venait de faire son entrée ! "Argh !" Une attaque en traître dans le dos de l'élève de Chronoa ! Une vive incision dans sa chair, le faisant arrêter son attaque ! Un cri de douleur qui s'échappait de sa bouche, mélanger à la surprise de la scène ! Un inconnu venait de faire son apparition. Le mystérieux "combattant manquant", ayant disparu sans laisser de trace. Une nouvelle preuve qu'encore une fois, l'histoire avait bien changée... Un être étrange à la peau bleue et aux yeux rouges, avec une armure typique des légionnaires démons, avec une épée dans le dos. Un look ressemblant à celui de Shin, mais d'une nature bien plus désagréable, et une puissance redoutable. Un épéiste froid et sans cœur, maître de l'art des épées, prêt à la dégainer pour tuer.
Vive les images de l'époque du sujet:
"Dresdora... Faites attention, c'est peut-être un Général Démon, mais il reste très puissant."

"Personne ne touchera au Seigneur Jamasu."

"Tu es enfin là, Dresdora. Occupe-toi du traître. Je vais m'occuper des Saiyans et du Héra."

"Excusez-moi, Seigneur. J'étais occupé avec un type très étrange... Il semblait savoir beaucoup de choses."

"Zannin ! Renko ! Protéger Hadesso à tout prix ! S'il meurt, ce sera fini ! Et... Ne tuez pas Dresdora ! Il a survécu, dans l'histoire !" Qui des deux patrouilleurs allait s'occuper de l'épéiste ? Qui allait tenir bon contre Jamasu ? Voilà un nouveau pari risqué... Il était de bon ton de rapidement se débarrasser du démon gradé, et d'ensuite revenir sur Jamasu. Car un nouveau plan venait d'émerger dans l'esprit d'Hadesso. Un plan qui pourrait offrir la victoire au groupe. Encore fallait-il qu'il survive à cette rencontre d'infortune... Il était temps de faire respecter l'histoire !
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1026
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockJeu 16 Sep 2021 - 23:10
Incroyable ! Alors qu'il semblait être en très mauvaise posture, notamment par le fait qu'il avait été saisi à la gorge par son adversaire, le colosse à la crinière rousse put user d'une technique pour le moins peu banale afin d'immobiliser son adversaire. Il nous demanda ensuite de faire vite et de l'attaquer car il ne pouvait tout simplement pas contenir son adversaire très longtemps. Malgré leurs physiques respectifs, c'était en effet bel et bien Jamasu qui s'avérait être le vrai colosse, tant sa puissance était écrasante. Mon père de cette temporalité me demanda d'y aller en premier, me promettant de me couvrir. C'était donc sur mes épaules que reposait le poids de devoir attaquer le démon face à moi. 

Ce n'était pas le moment de se dégonfler. Au contraire, il fallait y aller. Je fis augmenter mon Ki et d'un cri rageur, je m'élançai, tel un lion de feu prêt à bondir sur sa proie, vers le maître de ces lieux. J'allais si vite et, mon poing prêt à frapper, regardai mon adversaire droit dans les yeux. Il allait déguster. Avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, mon poing rageur s'écrasa sur sa joue droite, à tel point qu'il fut envoyé au tapis. J'avais mis toute ma force dans ce poing. Il avait pu goûter au coup donné par un Super Saiyan 2 dont la Volonté flamboyante imprégnait le corps. Beaucoup auraient mordu la poussière par cette simple droite...et pourtant, il s'était relevé. Oh, certes, il avait eu mal, ça oui, je pouvais voir la douleur sur son visage mais, hélas, ce n'était point le résultat escompté. J'aurais voulu le voir accueillir la mort comme il a accueilli mon poing sur son horrible visage. 

"C'est pas possible ! J'y ai mis tout mon coeur !" m'exclamai-je, surpris et un peu abattu.

C'est alors que, derrière le démon, se dressèrent deux immenses ailes blanches. Ces appendices lumineux, je les reconnaîtrais entre mille : il s'agissait de père, usant d'une de ses techniques les plus dévastatrices. Jamasu résista à son attaque. Quel montre, il était ! Et pourtant, l'attaque de père était dévastatrice. C'est alors que ce dernier reçut une attaque dans le dos, stoppant ainsi sa technique. Le mystérieux assaillant était un démon, qu'on aurait pu confondre avec Poiko, s'il n'avait pas un air aussi lugubre, des yeux rouges et son odieux sourire qui me donnait immédiatement envie de l'envoyer aller rendre visite à Enma, histoire qu'il se calme, un peu.

Par la suite, le mystérieux individu, qui se faisait alors appeler Dresdora, fonça sur Hadesso et dégaina son épée pour tenter un coup en biais vers le démon allié. Je m'interposai et utilisai mon Kami Retsuzan pour m'interposer entre Hadesso et son épée. Ma lame de Ki avait mis un terme au coup d'épée du démon. 

"Je n'aime pas trop les lâches qui attaquent par derrière." dis-je, toujours à quelques centimètres de lui, ma lame contre la sienne.

J'écrasai alors mon front contre le sien et le repoussai d'un coup de pied dans l'abdomen. Il retomba au sol sur ses deux jambes pendant que, de mon côté, je descendis tranquillement et marchai lentement vers lui.

"C'est MON adversaire. Je ne tolérerai pas que l'on intervienne !" lançai-je en direction de mes alliés, bien que je fixasse le démon bleu à la crête blanche.

Je me mis en position de combat. Mon adversaire en fit de même. Je devais absolument me rappeler qu'il était impératif de ne pas le tuer. Il m'était donc interdit d'y aller trop fort. Poiko deviendrait insupportable si je venais à faire une erreur de ce genre et moi, je n'aimais pas les gens insupportables, donc je devrais le tuer aussi et j'avais pas envie. 

Dresdora fut celui qui entama les hostilités. Il tenta un coup horizontal avec son épée, visant ma gorge, sans nul doute pour me décapiter. J'esquivai en me pliant presque vers l'arrière. J'enchaînai ensuite par un coup de pied bien placé sur son poignet pour lui faire lâcher son épée. Je terminai mon enchaînement par un coup de poing sur le nez. J'avais entendu le doux bruit des os qui craquent et je pus me délecter du spectacle de voir mon adversaire dont le sang s'écoulait des voies nasales. Bien sûr, il jura, ayant la rage de s'être fait avoir aussi facilement. 

"Dis-moi, tu es sûr de ne pas vouloir fuir tant qu'il en est encore temps ? Tu m'as l'air faible." lui demandai-je sur un ton calme. "C'est que je n'ai pas que ça à faire."

Il me répondit par la négative, comme c'était étonnant ! Décidemment, je voyais de plus en plus de fous. Après tout, en voulant me mesurer à Jamasu, j'en étais peut-être un moi-même. Bon, il fallait donc que je salue cet élan de folie, ou de courage, bref, que je le rétame comme il se devait. Je lançai mes poings dans sa direction, tout en créant des portails. Dresdora se prit le premier en pleine poire, mais au bout du deuxième, il commença à suivre la cadence et à chaque fois qu'un poing sortait du second portail, il arrivait à le parer ou à le contrer. Il finit même par lancer un kikoha dans l'un deux, me brûlant légèrement la main. Finalement, je n'allais peut-être pas en finir aussi rapidement...

"Pas mal."

Il arrivait à progresser au fur et à mesure qu'il combattait. Je ne pouvais pas le laisser trop longtemps. Je fis grimper mon Ki jusqu'à son paroxysme et m'élançai vers lui en lui donnant son compte en coups de poing. Il ne pouvait tout simplement pas suivre la cadence et se fit rétamer. Je finis par le repousser d'un nouveau coup de pied dans l'abdomen et il traversa tout simplement le mur pour finir dans les airs, à l'extérieur de la forteresse, où je le suivis. Nous échangeâmes encore quelques coups avant que je joigne mes mains en massue pour les lui écraser sur le crâne, le faisant chuter au sol. Il ne bougeait plus. 

"C'est enfin terminé pour lui. Je dois retourner auprès des autres. La situation ne me plaît guère..."

C'est alors que Dresdora se releva et se téléporta à quelques mètres de moi, à peine, lançant une gigantesque boule d'énergie, qui pourrait détruire toute la forteresse et les alentours. Je pus la bloquer avec mes deux mains, mais sa progression continuait. Si je ne faisais pas quelque chose très vite, j'allais finir en cendres. Nous poussions tous les deux l'un vers l'autre afin de faire connaître à l'autre l'issue fatale. Je décidai alors de prendre un gros risque. J'optai pour l'utilisation de mon Kiai Gan afin de faire exploser la boule. Cela fonctionna, même trop bien, puisque Dresdora fut K.O., son Ki était faible, mais il était encore en vie. De mon côté, l'explosion me fit tomber violemment au sol, gravement blessé. Je perdis ma transformation en Super Saiyan 2 et ma Volonté. Cependant, je pus entrapercevoir une lueur d'espoir, une fois au sol. En effet, dans ma chute, j'avais fait tomber un de mes senzu à quelques centimètres de moi. Tout ce que j'avais à faire, c'était tendre le bras et m'en saisir, mais que l'effort fut douloureux. Une fois que ce serait fait, je volerais vers mes alliés et Jamasu, bien décidé à faire sa fête à cet affreux démon.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockLun 20 Sep 2021 - 21:09
Il tiendrait bon !
Zannin ne comptait desserrer ni ses mains ni ses jambes d’un seul cran ! Du moins, pas avant de tomber les pommes. Les Héras sont un peuple particulièrement coriace, mais eux aussi ont besoin d’air pour respirer !  Sans respiration, le cerveau risquait vite de manquer d’oxygène et de couper toutes ses fonctions. Alors avant que ce cas fâcheux n’arrive, il fallait aux alliés du Héra entrer en action ! Et l’audition brouillée par l’étranglement de ce dernier était encore assez nette pour entendre ces partenaires d’infortune débattre de qui devait passer à l’action. C’était sérieux, ça ?!

* Bande de demeurés, attaquez directement au lieu de vous tailler une bavette ! *

Jamasu, lui en revanche, ne perdait pas de temps, forçant sur la prise pour bouger quelques peu son bras tendu. Ce n’était pas étonnant, vu sa force monstrueuse, en même temps ! Ca allait mal finir pour Zannin, et il le sentait venir ! Mais que pouvait-il faire à part tenir bon et- Et voilà. Face contre terre. La tronche éclatée et ensevelie sous le sol en marbre. Evidemment qu’il avait lâché prise ! Un simple relâchement était bien évidemment tout ce que le Dieu Démon attendait pour reprendre pleinement possession de ses moyens et s’en prendre au reste du groupe. D’ailleurs, des sons de combat venaient d’éclater, mais Zannin n’en vit rien pour la bonne et simple raison qu’on l’avait cloué littéralement au sol. Il tenta évidemment de se sortir de cette situation en usant ses bras, mais il se rendit compte que quelqu’un d’autre l’aidait dans cette tâche. Et ce quelqu’un, c’était le démon Hadesso, qui l’éloigna du combat le temps de quelques instants.

Il fallait dire que son cerveau se remettait avec peine du choc qu’il venait de se prendre de plein fouet. Il affrontait un ennemi qui pouvait simplement se défaire du Suffocating Fog avec sa force brute. Rien que ça, c’était compliqué à avaler. Mais plus grave encore, ce type n’était pas seul ! En effet, un second type venait de faire irruption en attaquant Kaito dans le dos ! De loin, on aurait clairement dit un Poïko maléfique ! Renko, qui était aux prise avec Jamasu, s’en désintéressa bien vite pour se tourner vers l’épéiste bleu tout en affirmant bruyamment qu’il était son adversaire exclusif. Alors ça, c’était la meilleure. On dépêche la meilleure force de frappe du groupe pour taper sur le menu fretin pendant que les guerriers plus humbles devaient se taper le chef surpuissant.

Esquissant un sourire narquois, le Héra se releva avant de réajuster sa cravate.
C’était pas tout ça, mais il avait un boulot à faire, avec ou sans aide. Sa bouche était encore emplie du goût ferreux du sang. Après vérification, une de ses molaires avait effectivement été brisée. Il la délogea alors d’un coup sec de la langue avant de la cracher au sol. Hors de question qu’elle se détache en plein combat et que le Tisseur s’étouffe avec. C’était le genre d’erreur de débutant à laquelle on ne prendrait pas Zannin. Il est habitué à prendre des coups. Un peu trop, même. Il ne se rappelait même plus s’il lui restait la moindre dent d’origine parmi tous les remplacements en céramique qu’il avait fait jusque-là. En tout cas, celle-là n’en était pas une. Mais il en a fallu peu pour arriver à cet état. Décidemment, la moindre action du démon pouvait être désastreuse.

Il fallait passer la troisième.
Il ne fallait pas prendre de gants avec ce type. Il ne fallait pas avoir peur de prendre des risques. Jamais. On entrait pas dans ce genre de milieu sans s’attendre à tout perdre au tournant. Surtout pour un simple mortel. Il n’était pas à sa place ici. C’était le champ de bataille de divinités lumineuses et de démons terrifiants. Et lui, ce n’était qu’un orphelin qui s’est perdu dans l’espace, des rêves plein la tête. S’il devait s’imposer entre dieux et monstres, il devait mettre toute son existence dans la balance. Son passé dans les bas-fonds. Ses combats clandestins. Le Vieux Maître et son épreuve infernale. Ces années passées à apprendre le Formless avant de reprendre les circuits de l’ombre en tant que pirate sans foi ni loi. Le martialiste savait d’où il venait. Il savait qui il était. Et il savait qu’il avait les cartes en main pour vaincre ce gars-là.

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 N27a

« Chaque planète possède ses artistes martiaux. Parfois, il suffit d’un seul d’entre eux pour créer un art totalement nouveau. Inutile donc de te dire que les styles de combats qui existent dans cet Univers sont légion. Si je devais jouer la carte de l’humilité, je dirais que le Formless n’est qu’une goutte dans cet océan guerrier. Mais ce serait nous mentir, à toi comme à moi-même, que d’affirmer ça. »

Les mots du vieux Kashvar résonnaient encore une fois à ses oreilles. Leur écho revenait à Zannin comme une piqure de rappel, lui remémorant pourquoi il se tenait ici. Ses sacrifices. Ses choix. Ses rêves et ses envies. Il n’avait pas toujours été un artiste martial. Au début, ce n’était qu’un combattant de rue. Il se fichait pas mal de ces frimeurs et de leurs techniques de vantards. Seule la puissance comptait à ses jeunes yeux. Seule son ambition faisait battre son cœur.

« Le Formless a été inventé pour dépasser. Pour surpasser. Avec les millénaires, il n’a fait que s’améliorer. On raconte même que certains de ses pratiquants étaient aussi redoutables que notre héraut Hildegarn ! Nos arcanes permettent de faire front aux immortels ! Je ne t’apprends pas à te battre. Je te confie une arme, Zannin, qui une fois affûtée te mènera au sommet  ! L’aiguiser… »

*EST MA RESPONSABILITE !*

Sans même réfléchir, Zannin repartait au front.
Il était sans doute le dernier héritier du Formless ! Mourir ici, c’était le condamner à la disparition ! Quatre mille ans de souffrance offerts à l’autel du combat, envolés comme une feuille au vent ! Le sang et la sueur de millions, comme dilués dans une mer indifférente. Ce n’était pas juste. Ca ne pouvait pas être juste. Son rôle n’était pas de mourir ici, au milieu de nulle part, dans un âge chaotique. Son rôle était de surpasser les obstacles. D’écraser ses ennemis. De montrer à la face de la Création les résultats de ces millénaires sacrifiés ! Zannin n’était pas un simple guerrier. Il portait dans son poing, dans son cœur, la détermination de ces fous bornés qui ont fait de cet art ce qu’il était aujourd’hui ! Fou, il l’était lui-même. Mais faible ?
Il était Zannin le Tisseur ! Il était celui qui allait dévorer tout ce qui était précieux sous le ciel et au-delà !

Il consommerait les plaisirs les plus succulents de l’existence, les uns après les autres ! Les plus alléchants des repas ! Les plus exquises des boissons ! Les plus ravissantes des femmes ! Et plus important que tout, les plus exaltants des combats !

Il était léger comme une plume ! Il avait beau courir, il ne se sentait même pas toucher le sol ! Sa vitesse était telle qu’il avait rejoint Jamasu avant même de s’en rendre compte. Son visage transpirait une euphorie absolue que le Dieu Démon ne comprenait même pas, au vu de son regard inquisiteur. Et sa surprise fut plus grande encore en voyant le colosse turquoise entrer en mouvement, bougeant dans tous les sens pour que sa silhouette perde toute forme lisible. Même les contours de son Ki devenaient flous. Le Devious Mirage semblait faire effet, sans doute par la surprise qu’il fait aux non-initiés. Mais il ne se laissa pas décontenancer néanmoins. C’était le démon qui avait l’ascendant physique, après tout. Il ouvrit simplement la main devant lui pour tirer un rayon d’énergie qui alla défoncer tout le pan du palais derrière Zannin.

Mais le Héra en avait réchappé.
Malgré le rayon d’action du Kikoha, il n’avait pas réussi à faire disparaître son adversaire. En vérité, il ne l’avait même que frôlé ! Mais cela ne voulait clairement pas dire qu’il n’avait pas été en danger. Au contraire, même, cette vague d’énergie aurait pu sans aucun doute le vaporiser. Zannin agaçait réellement Jamasu avec ses techniques ésotériques, et il avait réellement envie de le faire disparaître. Son attaque était une mise à mort que le géant avait esquivé de peu pour réduire la distance entre eux et se trouver pile en face de lui. Son attaque avait raté. Il n’était pas plus en garde, et dans cette fenêtre inespérée, le Héra savait qu’il n’aurait pas de meilleure occasion pour placer son attaque !

Son poing était à peine fermé, avancé devant le poitrail du démon.
Son visage était serein. Parfaitement détendu. Toute notion de tension venait de disparaître de son corps le temps d’un instant infime. Comme si la combattivité du patrouilleur venait de s’évaporer. Il y était. Après des années d’entraînement, ses échanges avec Kaito lui avaient permis d’atteindre l’état d’hyposthénie de façon consciente. Une détente absolue qui rendait le guerrier virtuellement insensible aux attaques ennemies. Mais il existait une autre exploitation de cette relaxation incroyable. D’une ampleur bien supérieure à tout ce que Zannin avait fait jusque-là avec le Formless. Non, elle ne faisait pas de grosses explosions. Les dégâts qu’elle infligeait peuvent sembler dérisoire. Mais la puissance de cette dernière réside dans la concentration de l’attaque. Le Vanishing Devil était une technique bien unique !

Juste un coup de poing.
Ce n’était qu’un coup de poing. De l’absence de force, une utilisation de toute la puissance du corps. De 0 à 100%. L’exploitation de ce passage, c’était l’exploitation d’une explosion de puissance phénoménale ! Ce n’était qu’un coup de poing. Mais ce dernier avait assez de puissance pour fendre une planète en deux ! Et cette frappe était contrôlée. Elle était dirigée par quelqu’un qui savait où frapper.

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 W30x

« Vanishing Devil… Godbreaker. »

Le poing rencontra alors le milieu du torse adverse. La cible : le sternum. Le but : l’éclater purement et simplement pour que ses morceaux perforaient les organes internes du monstre, et l’empêchent de se tenir droit sans que les côtes ne percent eux aussi ces précieux attributs. C’est le genre de coup qui ne pardonnait pas. Ceux qui vécurent une telle expérience et qui ne tombèrent pas immédiatement dans les vapes le regrettaient amèrement. C’était un coup décisif que Zannin souhaitait porter. Un coup dans lequel il avait insufflé non seulement tout son être et ses idéaux, mais aussi ceux des pratiquants de 4 000 ans de Formless !

Le Héra ferma les yeux. Il ne pensait plus à rien. Et il n’avait presque aucune envie de voir l’effet qu’avait eu sa toute première utilisation offensive du Vanishing Devil. Il se concentra seulement sur son corps, remarquant un léger détail. Un écoulement sur sa nuque qui lui tombait jusqu’aux épaules et tachait son costume. Oui… Son oreille droite n’était plus. Le Kikoha brutal de Jamasu avait réellement faillit le tuer. Avec quelques millimètres de plus, il aurait atteint le cerveau et en aurait tout simplement fini avec le Tisseur. C’était cela, frôler les limites. C’était cela, danser avec la mort.

Et il était temps que le responsable de ce chaos fasse de même !
Les yeux du Héra s’ouvrirent lentement pour voir ce qu’était devenu son ennemi. Peut-être était-il simplement mort, soyons fous. Peut-être était-il au sol, terrassé par la douleur. Ou bien peut-être avait-il encaissé l’attaque et Zannin visait trop haut…

Jamasu… Comment avait-il vécu cette attaque… L’avait-elle au moins ébranlé ?
L’espoir était-il seulement permis au pays des ténèbres ?
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockMer 22 Sep 2021 - 2:52
Si vous observez ce combat, vous savez qu'il est passé du stade de facilité, au stade avancé en un instant. Chacun des combattants ici présents tentait de donner le meilleur de soi-même dans l'optique de se démarquer, et de faire honneur au sang qui coulait dans leurs veines. Certains en tant qu'héritier d'un clan illustre et ancien, et d'autres en tant qu'héritier d'un art oublié, mais tout aussi impressionnant. Les deux patrouilleurs se devaient de donner le meilleur d'eux-mêmes, sans quoi, la mort pourrait bien les repêcher en un instant. Oh oui, ils portaient un glorieux passé, et ainsi, la mort de ces deux guerriers ayant encore tout a prouvé ferait échouer avec eux les titres qu'ils portent. L'élu des Shan's comme l'élu du Formless, ils ne pouvaient pas se permettre d'échouer ici. La volonté de chacun était mise à rude épreuve, au-devant de la scène, laissant peu de temps à leurs deux autres alliés pour se démarquer. Mais ici, l'important était ce que faisait la patrouille du temps. Car oui... Ils sont ceux qui permettront de remettre cette histoire sur les rails.

D'un côté, le porteur de la Volonté. L'élu de sa famille. Le guerrier Saiyan, arborant les traits d'une divinité de l'ombre. Devant faire face à un épéiste, tout aussi compétent que lui. Loin de l'égaler sur le plan de la puissance, Dresdora s'avérait cependant être un adversaire compliqué, réfléchi, et posé en terme d'agissement. Puisant dans de grandes réserves pour tenir le front d'un duel d'escrime face à son estimé adversaire, il donnait le meilleur de lui-même pour satisfaire son propre maître. Car oui, si lui n'était pas au moins capable de ralentir son rival du jour, alors il aurait échoué. Le plan du démon était simple : Profiter de ce temps perdu par le plus puissant combattant du groupe pour que Jamasu en termine avec ses propres adversaires. Et le plan semblait bien parti, car même Renko n'était pas en mesure d'en finir aussi vite qu'il l'aurait désiré. C'était au terme d'une rude bataille qu'il avait réussie à le mettre à genoux, et à lui faire connaître le destin d'un sommeil long, mais pas éternel.

De l'autre côté, l'utilisateur du Formless. Le dernier utilisateur de cet art extrême, et tomber dans l'oubli des âges. Reconnu par le Dieu du Temps. Entraîner pour être le plus grand. Zannin faisait face à un adversaire qui était l'exact opposé de Dresdora. Ici, ce n'était pas lui, qui était le plus fort des deux. Oh non, le démon menait la danse, et de la pire manière qui soit. Il ne semblait même pas craindre son adversaire, au point de carrément pouvoir se permettre de lever la tête, apportant un regard de haut. "Un traître, un bâtard, et un mortel... Vous me répugnez." Bien décider à trouver une solution, Kaito et Hadesso semblaient réfléchir. Oui, la stratégie se mettait en place... Et le disciple du Shan était le seul à pouvoir tenir le coup jusqu'à ce que ce soit bon. Car le voilà... Prêt à repartir au front, suant à grosse goûte, mais fier d'un courage absolu ! "Hmm..." Un visage plus surpris ? C'était en effet ce qu'il affichait. Car rapide, c'était le mot. Ce colosse de jade venait de parvenir à fermer la distance entre eux à très vive allure...

Et cet étrange mouvement imperceptible... "Tu es plus intéressant que je ne le croyais, asticot." Le clash des deux débutait à haute voltige, entre esquives, et attaque, le duo se faisait face. Car l'unique frappe du gaillard hardi venait de soulever le Majin... Oui, la performance d'une telle frappe l'avait surprise, au point même de lui faire écarquiller les yeux. Il était stupéfait. Il était... "... Hein ?..." Ce choc... Cette unique impulsion. Elle l'avait dégager au travers du décor, le repoussant au loin comme un papier. "On peu -... Quoi ?" Jamais de sa vie, le Patriarche Shan n'avait vu de tels dégâts fait avec un seul coup ! "Gaargh !" Au loin, dans les débris, il se relevait ! Le démon n'était pas mort, mais son regard avait changer ! Lui qui s'affichait si imperturbable et si froid, il était désormais porteur d'une colère défiant toute concurrence. Oui, la rage l'avait pris, et son regard rougit en était la preuve vivante. Cette simple petite veine sur son front menaçait d’exploser à tout moment, tant elle paraissait gonfler.

L'importance de ce coup avait eu son petit effet : Jamasu était bien toucher. Plus encore, il s'affichait enfin plus faible qu'il n'y paraissait. Il s'affichait enfin... Sous son véritable jour. ""Comment un misérable mortel peut-il me résister !? Tu n'es pas un Dieu ! Tu n'es rien qu'un humain, un déchet qui veut jouer dans la cour des grands !" Cette hargne montrait bien son parti auprès des mortels... Et surtout... "Peu importe ! Je vais vous crever jusqu'au dernier !" Cette fois, il explosait l'entièreté de son aura, recouvrant sa puissance, et même encore plus haut. Dans sa main gauche, un liquide. Une boisson. Une fiole contenant un étrange remède. "Oh non... Ne... Ne le laissez pas boire cette fiole ! C'était Kaito et Hadesso qui l'avaient récupéré !" Trop tard. D'une gorgée, ses yeux s'imbibèrent d'un rouge sang. Il venait de voir son corps entièrement remis à neuf, de nouveau debout, et bien portant. Il était enragé... Et sa vitesse de déplacement témoignait de sa hâte d'en finir.

La première victime était Renko, qui venait de se prendre une mandale de forain gauche dans la figure. Loin de l'avoir laissé derrière ça, il attrapait le pied droit volant de son adversaire pour disparaître, avant de revenir en hauteur, et l'écraser sur Zannin toujours au sol. Les voilà ensemble, ces fichus patrouilleurs ! L'un sur l'autre, en sandwich, il chargeait une sphère d'énergie rapidement. Celle-ci, déchirant les alentours, était d'une pression insupportable. Les grésillements qu'elle émettait signalaient bien-là l'instabilité d'une telle charge. Oui, il était décidé à en finir. "Quand j'en aurais fini avec vous... Il ne restera que des poussières d'étoiles." "Renko..." C'était à ce moment-là qu'une chose surprenante se passait. Trouvant la force de bouger, Kaito déployait à son tour son Super Saiyan, entouré de sa propre Volonté. Défiant à même les limites actuelles de son corps, il se déplaçait aussi vite qu'il pouvait, frappant d'un pied gauche la figure de la cible numéro une.

L'attaque annulée, le MakaïôShin légèrement repoussé, la cible de ce dernier avait changé. "Vous deux... Vous avez fait un excellent travail. C'est à nous, maintenant." Un détail pouvait frapper aux yeux des deux patrouilleurs. La potara gauche du futur Dieu du Temps était manquante ! "Allons-y, Hadesso." Et là... Comme attirer inexorablement l'un vers l'autre, les deux entités divines se mélangeaient, tournant en rond dans une lumière aveuglante. Ce mélange se faisait rapidement, les deux combattants semblants littéralement s'incorporer l'un à l'autre. "Qu... Quoi encore ?..." D'un éclat plus brillant que jamais, le flash commençait enfin doucement à se disperser, ralentissant doucement. Un nouveau guerrier venait de faire son entrée. Porteur des potaras du père Shan, le Saiyan né de la coalition se présentait aux patrouilleurs, vêtu d'une bure longue, noire, et arborant un aspect plus humain que Shinjin. Hadaito venait de naître pour la première fois.
Hadaito:
"Alors c'est toi qui m'as forcé à naître..."

"Qui... Qui es-tu, toi ?!"

"Celui qui jugera tes crimes."

"Vous êtes sur la bonne voie..."

Le clash des titans venait de débuter. D'un geste simple, les deux entités se retrouvaient dans les airs, débutant un baptême de l'air seconder par des coups tout aussi brusque les uns que les autres. Une véritable déferlante de rage, et d'acharnement se présentait sous les yeux de Renko et Zannin. "Profitez-en pour respirer un coup, mais restez sur vos gardes... L'énergie maléfique du parchemin ne s'est pas encore dissipé. Il doit y avoir un autre changement." Encore des mauvaises nouvelles... Mais cette partie-là était correcte. Le duel ayant confronté Hadaito à Jamasu était d'une rare violence, permettant aux plus amateurs de combat d'assister à un duel au sommet. Car actuellement, c'était ce qu'il se déroulait en face d'eux. Cette mêlée entre les deux rivaux offrait des étincelles, et des chocs apportant leur lot de destruction. "Comme si je pouvais perdre face à toi !" Souriant simplement, l'enfant de la fusion se reculait. D'immenses flammes le recouvraient. Le voilà ayant atteint la Volonté à son tour...

L'avantage était enfin pris. Le démon se faisait malmener. Jusqu'au moment fatidique... "Tu vas crever !" "C'est ça ! Approche !" Et paf ! Avant le coup final, une lumière apparaît, éblouissant le démoniaque Shinjin. La seule chose que l'on pouvait voir, c'était une sphère enflammée partir vers Renko, le recouvrant à son tour... Hadaito était un être à part,, et un Shan. L'élu avait donc récolté son dû. Mais pouvait-il seulement supporter un nouvel appel de la Volonté, actuellement ? Dans tous les cas... "Pour... Pourquoi avons-nous défusionné ?! Nous allions en finir ! Bordel... Si proche du but de vaincre Jamasu !" "Hmm... Je pense que cela vient du miasme de l'Enfer. Les potaras étant des trésors Kaioshin de lumière, les ténèbres ont dû pervertir l'utilisation et arrêter la fusion. Et... Je suis moi-même une représentation de l'obscurité." "De toute manière, je vais vous tuer !" "Ta puissance a énormément diminué ! Vous trois, c'est parti !" Le round final était lancer.
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1026
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockDim 26 Sep 2021 - 16:44
Mon senzu avalé, je recouvrai toutes mes forces. C'était comme si je n'avais même pas combattu, tant je sentis jaillir à nouveau en moi cette puissance débordante qui m'habitait. Comme je n'étais pas très loin, je décidai de ne pas dépenser d'énergie avec un Kaikai, mais plutôt de simplement m'envoler et de rejoindre mes alliés qui, je m'en doutai, avaient fort à faire face à un ennemi tel que Jamasu. Un dernier regard dans sa direction me confirma que Dresdora était toujours bien K.O. Ce fut alors le coeur apaisé d'avoir bien rempli ma mission, mais déterminer à l'accomplir avec excellence, que je décollai à toute vitesse et me posai rapidement au sol, quelques secondes après, à quelques mètres à peine du combat. 

Même si la situation ne semblait guère en la faveur du colosse bleuté, je devais admettre qu'il était tout de même impressionnant. Son Ki et sa détermination étaient tout aussi flamboyants que sa chevelure. Mais, hélas, c'était trop peu comparé à Jamasu, ce véritable démon à l'aura écrasante, bien décidé à rayer de la carte nos insignifiantes existences. Nonobstant sa supériorité manifeste, qui lui montait clairement à la tête, il semblait oublier qu'on était du genre à se raccrocher à la vie et que, par conséquent, il ne nous aurait pas si facilement. Ce cuistre nous voyait déjà mort avant même d'avoir mis un terme effectif au combat. C'était sans doute ce qui allait provoquer sa chute. 
Le démon, d'un naturel calme et froid, habituellement, sembla avoir été ébranlé par le dernier assaut. Même si, physiquement, rien ne s'était produit, mentalement, en revanche, c'était comme s'il avait été meurtri jusqu'au plus profond de son âme. Il exécrait tellement les mortels qu'il se senti blessé d'avoir été touché par eux. C'était un comportement que je pouvais comprendre, m'étant moi-même déjà comporté de la sorte, avant de me rendre compte que les mortels avaient bien plus de ressources et d'intérêt que certains dieux ne voulaient le croire. Plusieurs fois, par orgueil, j'ai péché et me suis fait avoir par de "simples mortels". Jamasu s'apprêtait à faire la même erreur, sauf que lui n'aurait pas l'occasion d'apprendre de sa bêtise. Le dieu ouvrit alors une fiole, qu'il but d'une traite. Après cela, son aura grimpa en flèche et, avec une vitesse incroyablement élevée, si bien que je ne pus rien suivre, il m'envoya son poing gauche dans le visage. Je fus propulsé en arrière avant de vite me faire arrêter. En effet, Jamasu m'avait attrapé la cheville droite et, tout aussi rapidement, me plaqua violemment, non pas contre le sol, mais contre le colosse bleu, lui-même au tapis. Le choc fut si violent que j'en eus le souffle coupé et que du sang sortit de ma bouche. Alors que le démon allait nous achever, père s'interposa. J'avais cru voir mon heure arriver. 

Par la suite, l'oreille de père se mit à briller, ainsi que celle de Hadesso. Je compris très vite qu'il s'agissait de leurs potara. Irrémédiablement, les deux corps furent attirés l'un vers l'autre et, dans un gigantesque flash de lumière, un nouvel être apparut. Il n'était plus ni Kaito, ni Hadesso. Il n'avait pas de nom, mais peu importait, il serait peut-être celui qui éradiquerait Jamasu une fois pour toutes. Un combat entre les deux entités, un véritable combat de dieux, s'en suivit. Un affrontement si majestueux et si puissant qu'il ressemblait à une danse sanglante. La fusion de père et Hadesso avait le dessus, tant et si bien que l'énergie du démon diminuait grandement. C'était terminé, nous avions gagné, Jamasu allait être vaincu d'une minute à l'autre. Mais, au dernier moment, la fusion s'arrêta. Une sphère enflammée arriva à toute vitesse vers moi. La seconde d'après, je l'encaissai et fis grimper mon énergie à son paroxysme en même temps. Mon corps supporta toute cette pression et l'instant d'après, j'étais transformé en Super Saiyan 2. L'énergie de Jamasu avait réellement baissé et il était grand temps de l'achever. 

Je bondis le premier sur Jamasu. Je m'élançai dans sa direction pour lui téléphoner un coup de pied dans le menton sauf qu'au dernier moment, je me rétractai et donnai un coup de poing dans un portail, afin qu'il sorte par le second portail dans le but d'atteindre la partie gauche de sa mâchoire. Cela ne manqua pas. Jamasu fut légèrement sonné et j'en profitai pour tendre les deux mains et l'immobiliser du mieux que je le pouvais grâce à la télékinésie. Jamasu tentait de se mouvoir, mais rien n'y fut. Je le tenais fermement.

"Vous autres trois, dépêchez-vous ! Je ne le retiendrai pas longtemps." criai-je en direction de mes camarades. Il était vrai que je ne pourrais contenir longtemps un tel flot d'énergie déferlant.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockMer 6 Oct 2021 - 1:33
Un succès.
Le Vanishing Devil était un succès ! Il avait réussi à convertir l’hyposthénie en arme ! En ce jour, enfin, Zannin y était parvenu ! Voilà des années qu’il stagnait dans sa maîtrise de son art. Et pourtant, il faisait depuis ces derniers mois des bonds de géant sur la route de la puissance. Les récents évènements avaient comme qui dirait déclenché quelque chose au sein de son être. Rencontrer les puissants, les confronter et s’améliorer, voilà la clé qui lui permettait de contrôler son corps avec une minutie toujours grandissante. La première arcane secrète du Formless était à portée de main ! Et bientôt, ce sera l’arsenal entier du vieux Kashvar qu’il maîtrisera !

Après avoir dégusté l’instant, le Héra perçut Jamasu, plus loin. Visiblement, même un monstre comme lui avait été ébranlé par la technique informe ! Il était à terre ! Il avait été projeté au sol à plusieurs mètres du Héra, et son visage laissait clairement parler sa rage. C’était un bon signe, pensait le Tisseur. Après tout, c’est lorsqu’on la pousse dans ses retranchements qu’une bête enrage… Enfin, c’était une bonne chose quand on pensait au haut-fait que cela représentait. En terme purement objectif, la situation se corsait. Jusque-là, c’était un adversaire peu concentré qui jouait avec les défenseurs. Désormais, en revanche, il était dans les meilleures dispositions pour les massacrer sans prendre de gants, et il n’aurait aucun état d’âme à le faire. Ca, c’était plus que fâcheux.

C’était carrément désastreux.
Même si Zannin ne pouvait pas ressentir son Ki, l’aura de Jamasu se faisait plus oppressante que jamais. Le démon se releva avant de cracher la haine que le patrouilleur lui inspirait. Qu’il n’était qu’un mortel, et qu’il n’avait aucun droit d’opposer la moindre résistance. Pour la simple raison qu’il n’était pas un dieu. Zannin le fixa dans le blanc des yeux. Son faciès était neutre. Oui, il était plus faible. Oui, il était déterminé à rentrer dans le lard des plus puissants individus de l’Univers, et même de l’Histoire. Mais il n’avait pas le droit de s’imposer par simple décret de naissance ? C’était…

C’était terriblement cliché.
Dans les rues de sa ville natale, sur Héra, les plus grands réagissaient aussi comme ça lorsque Zannin se battait avec eux.


« T’as même pas dix ans, t’es rien qu’un minus ! Tu peux pas nous battre ! »

Quand il se frittait avec les gardes corrompus de sa cité, c’était la même rengaine.

« Pour qui tu te prends, sale merdeux ?! Les va-nu-pieds comme toi n’ont aucun droit ! »

Contre les champions des arènes de la pègre galactique, c’était pareil.

« T’es un d’ces souillons de Héras qui fuient le sultanat, j’me trompe ? Tsah ! Je vais t’remettre à ta place ! Dans la décharge qui t’sert de planète ! »

Même ses co-disciples lui sortaient ce discours lorsqu’ils disaient être les plus qualifiés pour hériter du Formless durant les épreuves du sang parce qu’ils étaient Kashvar, parce qu’ils étaient spéciaux pour X ou Y raisons. Et toujours, Zannin les a regardés dans les yeux en leur faisant ravaler leur fierté. Il n’était rien. Ses parents n’étaient sans doute que des roturiers pauvres qui l’avaient abandonné par manque de moyens. Il n’avait jamais eu d’éducation saine. Et à l’aube de sa vie, il mangeait à peine à sa faim. Mais il prenait.

« J'suis déçu. »

Lorsqu’il avait faim, il prenait les fruits du marché. Lorsqu’il faisait face aux marchands furieux, il leur prenait leur fierté d’adulte en les passant à tabac du haut de ses six ans. Lorsqu’il devait se battre pour sa vie contre les soldats qu’ils appelaient, il leur prenait leur arme, puis leur vie. Zannin était né sans droits. Ceux qu’il avait à ce jour, il les avait simplement arrachés des mains des arrogants qui le regardaient de haut. Alors Jamasu pouvait jacter. Il pouvait dire qu’il était né au-dessus de lui et de sa pauvre existence terrestre. Ce n’était de toute façon pas rare.

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 4gee

« T’es comme tout le monde… T’es comme les riches. T’es comme les nobles. T’es un petit con qui croit mériter quelque chose parce qu'il existe… C'est pathétique. »

Le Héra fronça les sourcils quand le démon sortit un breuvage qu’il avala d’une traite. Clairement, il s’agissait-là d’une sorte de potion de soin ! *Eh merde…* En un clin d’œil, il venait de reprendre du poil de la bête, et Poïko avait beau s’exclamer, il était déjà trop tard pour stopper quoique ce soit. En un clin d’œil, Jamasu se jeta sur Renko pour l’agripper et le balancer sur le Tisseur, qui n’eut simplement pas le temps de réagir à une telle explosivité de sa part ! Alors c’était ça, sa vitesse réelle quand il s’y donnait à fond ? C’était absurdement trop ! Les yeux du Héra ne pouvaient simplement pas suivre ! Tout ce qu’il avait compris, c’était qu’il s’était mangé le Saiyan dans la poire, le sonnant pour un petit moment.

La vue trouble, il vit difficilement des jeux de lumière au-dessus de lui.
Se relevant avec difficulté, c’est là qu’il aperçut un nouvel arrivant. Avec une bien curieuse dégaine qui plus est ! Mais il s’en prenait à Jamasu, et c’était le principal. Ca laissait du temps pour le martialiste informe de reprendre son souffle. D’ailleurs, Kaito et son pote avaient disparus. D’ailleurs… A mieux regarder, maintenant qu’il pouvait se poser deux secondes… C’est vrai que ce mec ressemblait à Kaito… Et au démon qui l’accompagnait. C’était… Sans doute une forme de magie divine dont Kaito avait le secret. Décidemment, cet enfoiré de patron savait tout faire…

Enfin, ça n’a pas duré vraiment longtemps.
Après un combat franchement impressionnant, mais difficile à suivre, les deux comparses venaient de se dissocier face à un Jamasu en difficulté. C’était donc le moment pour Renko et Zannin de repartir à l’assaut. Et c’est le guerrier de l’espace qui prit les devants. Après une feinte imprévisible, il sonna le diable avant de l’immobiliser par un sort de paralysie. C’était une magie redoutable, si elle était capable de restreindre une telle force de la nature. Mais il ne valait mieux pas attendre qu’elle s’épuise et passer à l’attaque. Jamasu était pris au piège. Il ne pouvait ni esquiver, ni parer l’attaque qu’il pouvait lui donner. C’était du véritable pain béni pour Zannin, qui s’avança d’un pas décidé.


« T’es une divinité, et je ne suis qu’un misérable mortel… Je suis un déchet… »

Peu à peu, toute tension quittait à nouveau son corps. Il n’était plus face à un adversaire qui pouvait le mettre à mal. Il était une cible. Bloqué comme il était, cela revenait à un martialiste qui devait casser le plus de tuiles possibles en mettant toute sa force. Et c’était dans ces cas-là que les martialistes étaient les plus destructeurs. Aucune défense n’était à prendre en compte. Aucune attention superflue aux mouvements ennemis n’était requise. Tout l’esprit pouvait être concentré à la pure démolition de ce qu’il y a en face. On pouvait donc se permettre des folies qui n’étaient pas applicables en combat réel.
Mais dans le cas présent, même le combat réel ne pouvait pas arrêter ce qui approchait.

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 K0n3

« Voici la valeur de ce déchet. »

Zannin leva simplement sa jambe droite, de manière à ce que le bout de sa chaussure touche le menton du dieu démon. Il ne quitta pas des yeux les pupilles de Jamasu, et c’était réciproque. Il voulait le voir dans ses yeux. Il voulait que Jamasu le voit dans les siens. Le déchet qu’il ne considérait pas plus qu’on ne considérait un ver de terre le tenait à sa merci. Et contrairement à tout à l’heure, son visage était serein. Il était tuméfié. Il était ensanglanté. Mais sa face ne transpirait aucune rage ou haine. Pas même de la joie. Juste de la pure volonté. Car c’était ce qui les différenciait. Zannin était du genre buté. Il pouvait se faire latter trente minutes par un guerrier coriace si ça voulait dire qu’il le cognerait à la trente-et-unième. Jamasu, lui avait l’ascendant depuis le début, et a pété un câble dès que Zannin avait fait preuve de consistance. Il était plus abject que celui qu’il traitait de déchet. Si sa force physique était absolue, sa force mentale était déplorable.

« Vanishing Devil… »

La jambe est de loin le membre le plus puissant de l’anatomie humaine. Il en va de même pour l’anatomie des races aliens qui s’en approchent, comme les Saiyans, ou encore les Héras. Sa force est à peine comparable à celle d’un bras, puisque sa puissance musculaire est plus de trois fois supérieure ! Peu avant, Zannin avait réussit à mettre Jamasu dans tout ses états avec un simple direct du droit sous l’effet du Vanishing Devil. La puissance incroyable du Godslayer était parvenue à ébranler la confiance de Jamasu. C’était donc la bonne méthode à suivre. Mais il fallait mettre les bouchées doubles.
Enfin, dans le cas qui nous importait, il fallait mettre les bouchées triples.

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Z2o4

« … HEAVEN WRECKER ! »

Une frappe qu’il devait encore pratiquer.
Il lui était tout bonnement impossible pour l’instant d’user de cette frappe contre un Jamasu en pleine possession de ses capacités. Néanmoins, le mettre simplement en œuvre était à présent possible, maintenant que le Vanishing Devil lui était plus naturel. Et en un mouvement circulaire, il le fit. En faisant exploser la puissance de ses jambes et en tirant partie des muscles de tout son corps, il venait d’effectuer le plus magistral coup qu’il ait jamais porté, tant en termes de puissance destructrice que d’élégance. Il venait d’apporter l’art au terme ‘art martial’. Le choc qui en résulta emplit la salle du trône toute entière, soulevant poussière et gravats autours du démon et du Héra. Satisfait, il continua son mouvement de pivôt pour se remettre face à son adversaire, constatant de l’efficacité de son Formless.


« T'es même pas digne d’être un déchet comme moi, poseur ! »

Voilà ce que Zannin avait de mieux en stock pour vaincre les vaniteux !
La pleine puissance du savoir qui lui avait été légué, capable de tenir tête aux dieux !
Une technique qui avait montré les crocs face au dieu de la destruction Beerus lui-même !
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockMar 19 Oct 2021 - 0:36
Un duel au sommet se préparait entre les différents guerriers. Fier de leurs pouvoirs grandissants, chacun n'hésitait pas à mettre sa vie en jeu dans ce combat les opposants. Face à un tyran divin aussi puissant, il était invraisemblable de l'emporter. Pourtant, l'artifice du puissant combat opposant le génie Hadaito au redoutable Jamasu avait définitivement fait pencher la balance dans l'un des deux camps. Il était bientôt temps de tirer un voile sur cette histoire, et de rentrer, victorieux. Pourtant... Rien ne pouvait être aussi simple. Même s'ils étaient toujours aussi nombreux, force est de constater que l'écart restait bien présent. Pourtant, cela n'ébranlait en rien l'esprit guerroyeur des alliés présent sur le terrain. L'un comme l'autre, ils s'y donnaient à cœur joie, espérant faire fléchir l'espoir de l'adversaire démuni. La bataille n'avait pas encore touché à sa fin. Il fallait y mettre un terme, aussi vite que possible. Les artistes martiaux se rassemblaient, préparant enfin la suite de l'assaut.

Renko fût le premier à porter les coups. Détenteur de la redoutable lueur de flamme de son prédécesseur fusionné, le voilà au summum de sa puissance, ne vacillant à aucun moment dans sa rude tâche qu'était d'apporter une ouverture à l’exécrable divinité. Il était là, bien debout, et féroce, hardi, d'un cœur de mille braises tant son courage ne lui faisait aucunement défaut. Les coups commençaient enfin à pleuvoir. Au corps-à-corps, le duo se mettait enfin à enchaîner. De plusieurs coups ne faisaient seulement mouche que les plus élaborés. Ceux ayant un but. Ceux qui suivaient un plan. Oh, le plan de l'ainé Shan était simple ! Toujours ruser tel un renard, ce redoutable héritier venait de porter un coup magnifique à son fatigué rival. Oui, un simple coup qui avait une fois de plus toucher en plein cœur la fierté déjà trop flagrante de ce démon divin. "Il l'a eu !" Son père en était abasourdi. Son fils possédait donc de tels talents ? Plus encore, c'était cette magnifique démonstration de capacité psychique qui l'avait le plus fait rester bouche bée.

"Toi... Ver... Vermine !..."

Le ton que prenait cette horripilante divinité démontrait bien à quel point c'était abject pour lui de se retrouver dans une telle situation. Mais le meilleur allait venir juste après... Car maintenant, c'était au tour du grand colosse d'entrée en action. Porteur de ses nombreuses années d'histoire, il était le plus dévoué de son art, ne souhaitant que démontrer l'incroyable pouvoir de ce dernier. Un art martial ne portant pas que le droit de taper, mais d'impressionner, et de réellement montrer l'étendue des capacités de son artiste. Le Formless offrait encore une fois à Zannin ses secrets pour que ce dernier puisse en bénéficier. Qu'il puisse... Les déchainés. Car le voilà, au sommet de sa forme, au plus haut niveau de ses connaissances, prêt à bondir sur sa proie fraîchement cueillie par son partenaire de mission. L'indésirable ne s'attendait sûrement pas à ce qui allait suivre... Car à peine avait-il fini de se rétablir de son étreinte, que le voilà toucher en plein menton une nouvelle fois, à cet emplacement même déjà cabossé par le porteur des espoirs de son clan Saiyan.

"GRAAARG !"

Il était frustré. Il était blessé. Il était humilié. Impossible pour lui de plus longtemps supporter cette déchirante vérité. Il avait perdu l'ascendant... Et le nouvel élève de Kaito allait bien lui faire savoir. Faisant l'étalage de ses aptitudes au combat, c'était dans une prise des plus glorieuses que ce dernier prenait son envole. Le mouvement circulaire avait fait son travail, car voilà que le bougre démoniaque mangeait le sol. Tête la première, en sang, il était resté le cul à l'air comme un demeuré. La victoire revenait enfin au groupe de patrouilleur temporel. "Vous... Vous avez réussi !" Seules ces paroles s'échappaient de la bouche du divin bleu, toujours en observateur de cette mission des plus dangereuses. Ils étaient parvenus à arrêter Jamasu sous les yeux impressionnés de Kaito, et d'Hadesso. A tour de rôle, ils s'échangeaient un regard avant de revenir sur les deux concernés. "Vous sortez d'où, au juste ?..." Il le savait. Avec son énergie au paroxysme, il n'aurait pas réussi à vaincre cet adversaire. Mais eux...

"Ils ont gagné contre Jamasu..."

Ce duo de guerriers semblait avoir montré tout l'intérêt d'un travail en équipe bien ficeler. Entre l'ingénieux MakaïôShin et l'inébranlable Héra, la présence de l'un semblait signifier la victoire de l'autre. M'enfin... La joie de la victoire ne semblait être que de courte durée, car voilà que la suite des ennuis commençait enfin. Une brume s'installait au loin, tandis qu'un étrange miasme violet s'échappait du Dieu démon vaincu. Cette dernière s'éloignait des guerriers, rejoignant l'étrange brume qui prenait forme. Vivante, elle cachait un homme de grande taille, d'un gros gabarit, et porteur d'une lourde épais. Un démon, encore une fois. Celui-ci semblait collecter l'énergie de la bataille, heureux du résultat tant escompter. "Félicitation. Et merci." Dès lors, il déchaînait ses ténèbres sur l'endroit, apportant une pression sans commune mesure. Tout aussi dangereux que le précédent adversaire, voire bien plus, ce dernier ne perdait pas de temps en présentation... Il n'observait que la scène, cacher sous sa capuche.
Aragorth:
"Il s'agit d'Aragorth. Ne vous en faites pas pour lui. Il ne va qu'entraver vos mouvements pour dérober de l'énergie. Après-ça..."

Et il disparaissait. Le parchemin perdait enfin son allure hostile, jusqu'à ce qu'un nouvel antagoniste faisait son apparition aux yeux du groupe. "Au final, je n'ai pas réussi à empêcher cet enfoiré de récupérer ce qu'il voulait... Le chef ne va pas être ravi." Une voix provenant du dos du groupe résonnait dans la salle. "Eh bien sûr, ce sont les patrouilleurs qui me mettent des bâtons dans les roues. Décidément, vous aimez fourrer votre nez partout." "C'est... Non, ce n'est pas son énergie qui émanait du parchemin. Il ne doit être qu'un associé... Faites attention !" "Bravo pour votre victoire, vous deux. Mais la partie vient tout juste de débuter. On se reverra." Le Namek souriait, tandis que de sa main gauche luisait une lumière rouge. Son allure de prisonnier ne mentait pas sur son passé, mais sa puissance, elle... Elle était tout au plus légèrement moins grande que Jamasu.
L'inconnu:
Lui aussi disparaissait aussi vite qu'il s'était présenté. "Je... Nous allons devoir mener l'enquête. Je vous rapatrie tout de suite." Mais avant ça... Le fils de Nasu se présentait au duo. "Pas si vite vous deux ! Déjà..." Posant ses mains sur les épaules des deux gaillards, il souriait. "Vous nous avez beaucoup aidés. Je ne sais pas comment je suis dans le futur, mais... Si vous êtes à mes côtés, je n'ai aucun souci à me faire. Prenez soin de vous, d'accord ? On se reverra donc dans quelques années !" Car oui, ce ne serait que dans quelques années que ce Kaito rencontrerait les deux versions de cette époque de ses deux combattants impressionnants... Chacun suivait sa propre histoire, comme s'il en existait des milliers. Et à la fin, une grande lumière aveuglante s'abattait sur les deux envoyés du temps, signe qu'ils retournaient à la maison. Ils méritaient enfin de se reposer, maintenant que la lutte était terminée...

"Messieurs, bienvenue chez vous."

S'approchant de ses deux alliés, le divin Poiko semblait tracasser. "Votre mission est un franc succès, mais... Je pense que je vais devoir prendre un peu de temps pour retrouver la trace de ce fuyard. Je dois aussi contacter quelqu'un. Une autre mission est toujours en cours avec deux patrouilleurs. En attendant, Renko, je pense qu'il faudrait que tu ailles voir ton frère... Je vais t'expliquer ce qu'il s'est passé dans les grandes lignes pendant sa propre mission." Ainsi, l'ainé apprenait les différents traumatismes qu'avait vécus le pauvre Hellzetsu. Lui qui avait bridé ses souvenirs pour ne se pas se rappeler les tristes évènements de sa vie, autant la mort du Kaito et de la Leixy de son époque que la mort de son fils adopté, il était maintenant complètement déchiré intérieurement. Il serait judicieux qu'un membre de sa famille aille lui parler... Et qui de mieux que celui qui portait le titre de premier fils des Shan pour le faire ? Pour la première fois, il était demandé à l'élu du clan Shan de portait son rôle de grand frère.

"Je compte sur toi pour le faire ce relevé, et l'aider à surmonter cette épreuve."

Lui-même avait vécu des choses pas très agréables, notamment avec un père fou qui l'avait littéralement créé et éduquer pour être une arme de guerre. Puis le Dieu se tournait vers Zannin. "Kaito n'est toujours pas revenu. Que dirais-tu d'aller voir les nouvelles recrues pour les tester, Zannin ? Tu commences à devenir un membre vétéran de la patrouille. L'instructeur sera à tes côtés également !" (Je vous laisse répondre à ce sujet. Zannin, si tu es d'accord, soit j'ouvre le sujet, soit tu l'ouvriras ! Après, vous pouvez aussi faire autrement et Renko peut toujours envoyer boulet Poiko pour se friter avec toi... C'est vous qui voyez ! En tout cas, je répondrais à tous les rp Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 2506516560 Et félicitation pour avoir mené cette mission à bien ! Je vous réserve de très grosses choses pour ce mini-évent de la TP héhé !)
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 1026
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3040

Techniques
Techniques illimitées : Magie Kaiô Shin // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Volonté
Techniques 1/combat : Kaminari

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockSam 23 Oct 2021 - 1:51
Le combat face à Jamasu était enfin terminé. Nous avions gagné, le mal avait été vaincu. Nous pouvions désormais rentrer à la maison. Je devais dire que Poiko, même s'il n'était guère un combattant très actif sur le terrain, nous avait bien guidé pendant toute cette mission. Le colosse bleuté à la crinière de feu avait été monstrueux et m'avait dépassé à bien des égards. Quant à mon père de cette temporalité, fidèle à lui-même, il avait été lui aussi époustouflant. De mon côté, même si je n'étais pas mécontent de l'issue du combat, j'avais quand même un petit goût amer. Malgré le fait que j'avais développé ma magie Ma Kaiô Shin, mon petit relâchement au niveau du combat pur m'avait été préjudiciable lors de ce combat. Il était grand temps que je me reprenne, et sérieusement, si je ne voulais à l'avenir par subir de déconvenues comme celle-ci. 

Par ailleurs, le Kaiô Shin bleuté nous félicita pour avoir mené notre mission avec succès. Quant au fuyard, il se chargerait bien vite de le retrouver et nous en parlerait aussitôt, on pouvait lui faire confiance. Aussi, me proposa-t-il d'aller retrouver mon frère, Hellzetsu, et me raconta ce qu'il s'était passé. En résumé, les souvenirs qu'il avait eu tant de mal à brider, concernant la mort de père de sa temporalité et de sa mère avaient tout à coup ressurgi. De plus, le souvenir de la mort de son fils adoptif, tué par une certaine Zirah, avait lui aussi ressurgi. De ce fait, ce pleutre s'était mis à se morfondre et ne souhaitait plus bouger. Il allait voir que chez les Shan, nous n'étions pas du genre à nous laisser abattre par nos émotions. Moi aussi, j'avais vécu de sales événements, durant ma longue existence, et je m'en étais toujours relevé. Ce n'était pas en dissimulant ses problèmes qu'on parvenait à les vaincre, mais en leur faisant face, comme un véritable homme. Selon moi, Hellzetsu était le raté de la famille, mais dans une telle famille on ne pouvait tolérer qu'un de ses membres tombe aussi bas. Par conséquent, j'acquiesçai et fis comprendre à Poiko que j'en aurais pour un moment à raisonner mon petit frère. Je n'hésiterais pas à employer la manière forte, y compris à le rouer de coups jusqu'à ce qu'il maudisse mon existence. 

Une fois de retour à la maison, je me concentrerais sur le Ki de Hellzetsu et utiliserais mon Kaikai pour me téléporter auprès de lui. J'étais bien décidé à ce qu'il ne végète pas comme ça pour toujours. Il n'allait pas se faire plus ridicule qu'il ne l'était déjà. Décidément, j'aurais jamais de repos, avec des gens pareils, dans mon entourage.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 108
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 ClockJeu 11 Nov 2021 - 0:19
Ça y était.
Le groupe avait réussi à défaire le monstre. Le bec cloué par le Heaven Wrecker, qui toucha sa cible grâce à la magie de son comparse patrouilleur, Jamasu mangeait le sol, plus ridicule que jamais. Ce coup n’était peut-être pas mortel, mais il préférera sans doute en mourir plutôt que d’avoir à supporter le souvenir de cette honteuse débandade, née de son arrogance, et seulement de son arrogance. Malgré le fait qu’il avait toutes les occasions pour se défaire de ses ennemis, c’est cette tare qui créa une brèche, et à force de volonté et d’expérience, ils étaient parvenus à s’y engouffrer.

Zannin se tenait droit, son ombre projetée sur le dieu démon. Il le regardait de haut, mais sans la moindre haine. Son faciès était presque aussi serein qu’en état d’hyposthénie. Bien qu’il soit encore devant lui, Jamasu avait disparu de sa vue. Celui qui était à première vue semblable à une infranchissable montagne n’était désormais plus qu’un insignifiant insecte. On ne hait pas les insectes. On ne respecte pas les insectes. Ils existent. Ils sont là. Mais ils ne représentent rien à l’échelle des hommes. Voilà ce qu’il arrivait aux yeux de Zannin, lorsqu’il surpassait ses pairs. Ces derniers disparaissaient tout simplement dans son esprit. Tout ce qu’il restait de la dernière bataille, c’était un afflux de transpiration qui le prit d’un seul coup, le trempant de la tête aux pieds.

Pris dans sa plénitude, les mots de ses alliés le tirèrent de son état, pénétrant dans son oreille détruite avec un bourdonnement. Kaito et son pote démon congratulaient les deux patrouilleurs. Mais c’était trop tôt. L’instinct primitif du Héra lui indiquait qu’il n’était pas encore le moment de baisser sa garde. Et une pression surnaturelle soudaine le lui confirma ! Une présence obscure venait de faire son apparition, et avec elle vînt des vrilles de brume surnaturelle qui se dirigèrent vers le vaincu, et les protecteurs temporels ne pouvaient plus bouger le petit doigt ! Un sort de paralysie ? Qu’est-ce que c’était que ce délire ? C’était Jamasu qui se rebiffait ? Non, c’était quelque chose d’autre. La fumée se concentrait en un endroit, formant une inquiétante silhouette… Un nouvel acteur faisait son entrée, clairement plus dangereux que le démon défait en ce jour.


« C’est quoi encore ce délire ?! »

Poïko informa alors la Patrouille de l’identité du personnage. Apparemment, il n’y avait pas à s’inquiéter pour son apparition. S’il ne s’excitait pas, c’était qu’il n’y avait pas lieu de s’exciter. Et en effet, après sa petite affaire, il disparut aussi vite qu’il vint. En revanche, le Tisseur n’allait pas oublier de sitôt cette littérale ombre au tableau. *Aragorth…* Voilà un nom à conserver dans un coin de la tête, en attendant de le transformer en fourmi comme Jamasu… Mais un peu de patience. Leurs chemins se croiseraient sans doute un jour où l’autre s’il s’amusait à faire n’importe quoi avec les lignes temporelles.

En revanche, alors que les protagonistes avaient à nouveau contrôle de leurs corps, un nouvel arrivant fit irruption… Encore ! Cette fois-ci, il s’agissait d’un mortel, dont le niveau pouvait être jaugé par Zannin. Il s’agissait d’un Namek, un peuple mystérieux et dangereux, certes… Mais celui-là, c’était un pur monstre de puissance. Fronçant les sourcils, le colosse en costard ne réfléchis pas plus et se mit directement en garde. Mais le délinquent à peu émeraude n’avait visiblement aucune envie de se battre, et sa fuite en était la preuve.


« Tsk… Grande gueule, va… »

Fit le Héra en voyant disparaître le balafré avant de cracher par terre.
En tout cas, la mission semblait avoir été menée à bien, en dehors de ces deux interruptions de dernière minute. C’était l’heure de rentrer à la casbah et de soigner le bobo qu’il s’était fait à l’oreille. Mais avant cela, le Shan avait quelques mots à dire.


c]]« T’inquiète, boss. Ce n’est que partie remise, après tout ! Tu me le rendras dans le futur, j’te le garantis ! »[/b]

Lâcha avec un rictus le géant avant de baigner dans la lumière qui le rapatria à Conton City, en face d’un Poïko qui semblait à la fois satisfait et anxieux. S’il savait qu’Aragoth allait intervenir, l’arrivée du Namek n’entrait visiblement pas dans le scénario original. Des recherches devront être faites, mais c’est un problème pour plus tard pour Zannin. Alors que le Kaïoshin échangeait avec Renko, Zannin toucha sa plaie à l’oreille, histoire de voir si ça saignait toujours. Pas de problème de ce côté-là, le sang a coagulé… Le bleu à crête s’adressa alors à lui pour lui confier la bonne charge des nouvelles recrues, ce à quoi le titan leva son doigt avant de l’agiter pour indiquer son désaccord.

« T’es bien gentil, mais pour l’instant, ma destination, c’est l’hosto. J’entends à peine de l’oreille droite maintenant. Et après, c’est le pressing pour mon costume qui a été maltraité… Sur ce, à plus Poïko. »

Dit-il avant de quitter le bâtiment sans plus de procès pour se perdre à nouveau dans les rues d’un pas décidé.
Contenu sponsorisé

Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une histoire du passé [PV : TP]   Une histoire du passé [PV : TP] - Page 2 Clock
 
Une histoire du passé [PV : TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le passé de Charlo
» [+18] Le passé du majin
» Damné par le passé
» Un Retour du Passé !
» Recherche d'un passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-